Bienvenue à Togi! Cette merveilleuse île qui propose toutes sortes d'hybrides à la vente. Serez-vous le maître ou l'esclave? NC-18
 

Une rencontre imprévue [PV June et PNJs d'Esteban]

 :: Hors-rp :: Rp terminés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
(#) Mer 11 Jan - 12:03
Sarika ne calculait plus le nombres de journées qu'elle passait avec Mustang et parfois avec Setith, les frères d'Esteban pour sa remise en forme. Tout les jours, elle se retrouvait soit sous le chapiteau, soit dans le reste du terrain à subir des entrainements, toujours plus intensifs. Elle savait que c'était pour son bien, mais c'était dur.

Surtout que les journées alternaient actuellement entre la remise en forme, ou l'hypnose pour trouver ses peurs et mêmes phobies...et bien sur, dans l'idée de l'en guérir. Ce n'était jamais une partie de plaisir mais elle faisait de son mieux.
Ce jour-là, Mustang lui avait informé qu'il ne pourrait pas s'occuper d'elle dès le matin. Alors, elle s'était placée dans un coin pour ne pas ennuyer qui que ce soit. Les cheveux en bataille car elle en avait marre d'en prendre soin, le morceau de sa corne, droite, coupée à la scie dépassait. Et ce n'était pas joli à voir. L'autre corne était toujours bien en place, fièrement installée sur son crane.
Son visage exprimait clairement qu'elle était fatiguée, elle avait notamment des cernes impressionnantes et étaient souvent pâle. Le reste de son corps était dans un état encore plus lamentable mais elle ne le montrait pas. Elle gardait toujours son survêtement sur elle tant qu'elle avait de la compagnie. Après tout, elle avait horreur de montrer ses différences cicatrices.

Profitant d'être seule, elle avait décidé de commencer par des entrainements...peut-être un peu plus léger que ce que lui faisait faire Mustang. Et c'est là qu'elle eut une illumination...et si c'était un test ? Si l'un de ses charmants nouveaux frères l'observaient pour voir ce qu'elle faisait quand elle était seule ? Eh bien tant pis pour eux, elle ferait comme elle voudrait !
Elle s'installa, répétant inlassablement les différents exercices que Mustang lui avait montré et qui lui avait permis de retrouver une silhouette plus...agréable que celui d'une vache à lait enceinte jusqu'aux yeux.

Au bout d'un moment, commençant à avoir bien chaud malgré la fraiche température matinale, elle retira sa veste et s'étira, se préparant à courir un peu. Étant seule, elle avait moins honte de retirer les couches en trop...moins honte de ses bras couverts de brulures de cigares, de traces de piqures un peu partout, de traces de griffures et de morsures...
Messages : 342
Date d'inscription : 26/08/2015
Age : 24
Multi-Compte : Eileen L. Allannah, Leah Aoife, Kioko, Maeko et Juna Kavanez
Fiche de Présentation : Ma Fiche
Fiche de Relation : Ma Fiche

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Mouflon
Maître/Maîtresse: Officiellement Mustang (PNJ d'Esteban) mais est libre en réalité
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideF - DW Fou
Revenir en haut Aller en bas
(#) Jeu 12 Jan - 16:34
June courait, elle courait depuis plusieurs minutes et des gouttes de sueur commençaient déjà à rendre son pelage humide, elle tournait, virait dans les ruelles, tentant de semer ses poursuivants. Elle commença à perdre espoir lorsqu'elle aperçut un chapiteaux coloré.

Sans rire, qu'elle idée stupide elle avait eut ? Elle qui était d'habitude si prudente... Cette fois elle aurait du l'être bien plus. June avait un cruel besoin d'argent, besoin de s'acheter de la nourriture ainsi que des vêtements avec l'hiver qui approchait à grand pas. Donc pour une fois elle avait acceptée quelques choses qu'elle n'aurait fait pour rien au monde, une chose toute bête. Une enveloppe, elle n'avait pas demandée ce qu'elle contenait et ne voulait pas le savoir. La jeune femme savait seulement qu'elle devait livrer ça dans la banlieue de Togi, l'idée lui avait tout de suite déplus mais l'expéditeur lui avait promis une très belle somme qui lui aurait permis de passer une bonne partie de la période froide sans problème et peut être même l'hiver entier si elle se serrait la ceinture. Alors elle s'était pliée aux exigences de l'homme et avait prit le direction de la banlieue.

Le chemin ne fut pas long et après presque un an de vie dans la forêt elle commençait à connaître les tours et détours. Une fois arrivée elle du trouver l'adresse indiquée sur l'enveloppe, cette mission fut déjà bien plus fastidieuse étant donné qu'elle n'avait jamais fichu les pieds dans ce lieu maudit. June n'osait pas demander sa route, les gens lui semblaient peu aimable, louche, agressif pour certain, elle pressait le pas et s'enfonçait toujours un peu plus dans les ruelles, priant pour que personne ne la remarque ou ne la reconnaisse.

Elle avait finit par trouver l'endroit indiqué et s'était approchée d'un groupe d'homme, ils riaient fort, étaient vulgaire, fumaient, bref tout ce qui faisait que la lycaon les trouvaient mal élevés, bien sur elle ne comptait pas le faire remarquer ce contentant de leur tendre l'enveloppe. Le groupe cessa immédiatement de rire et l'un des homme s'avança, il observa le bout de papier avant de regarder June. Un sourire se dessina sur son visage, l'hybride était à son goût et il comptait se l'approprier autant que cette petite enveloppe, sauf que June aussi docile soit-elle ne voulait pas qu'un homme pareil la possède, elle avait repris l'enveloppe et courut, le plus loin possible, le plus vite possible, se perdant dans les méandres de rues et de ruelles.

A l'heure actuelle June courait encore, sauf que cette fois elle avait un but, le chapiteaux, elle pourrait s'y cacher quelques instant à l’insu de tous. La lycaon se retourna rapidement pour regarder si les humains étaient toujours collé à ses baskets et c'est à ce moment précis qu'elle percuta de plein fouet quelques choses ou plutôt quelqu'un, prenant en plein visage quelques choses de dur, ressemblant presque à un morceau de bois ou une corne peut-être ? Surprise elle s'écroula sur le sol dans un gémissement de douleur, le souffle coupé par le choc.  
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Jeu 12 Jan - 17:22
Sarika était motivée à entretenir le corps qu'elle avait obtenu sous la difficulté, à la sueur de ses efforts. Hors de question de reprendre les kilos qu'elle avait perdu de sa grossesse. A ce stade, elle allait finir par avoir un corps bien mieux qu'avant sa grossesse. Mais même si elle travaillait majoritairement pour elle, c'était en partie pour le groupe du cirque également. Elle savait qu'ils observaient à la loupe ses efforts et ses résultats. C'est de là que découlerait le reste...d'abord l'entrainement pour faire partie de la troupe de cirque puis devenir une tueuse, comme les autres. Elle se donnait à fond.

Ses étirements et échauffements finis, elle passa à la course à pieds. Son endurance n'était pas encore tout à fait de retour et Mustang s'amusait à la pourchasser pour la pousser à courir toujours plus vite, toujours plus longtemps...Alors qu'il savait parfaitement qu'elle n'appréciait pas le contact avec le corps masculin. Mais il en jouait, pas méchamment du tout.
Elle se mit à courir, d'abord lentement puis accéléra petit à petit. Ce n'était pas du tout pareil que d'avoir Mustang à ses trousses. Elle se perdit dans ses pensées alors qu'elle tournait autour du cirque...et fit une rencontre brutale. Enfin ce fut surtout sa corne qui cogna contre quelque chose de plus mou qu'un poteau...Elle recula en se tenant la corne et regarda ce qu'elle avait percuté. Une hybride ? Elle devait avoir bien plus mal qu'elle.

Sarika s'approcha, méfiante tout de même.

- Eh bien, une corne en plein visage, j'admets que ça ne doit pas être agréable ! Ça va ?

Des bruits de pas se firent entendre. Et cela ne pouvait pas être ses nouveaux frères, ils étaient tous silencieux. Elle leva la tête et blanchit radicalement en apercevant le groupe d'hommes qui se précipitaient vers elle...Visiblement, c'était l'hybride poilue qu'ils voulaient.
Rapidement, profitant des réflexes que Mustang lui avait fait récupéré, elle attrapa le bras de la demoiselle et la força à se relever, avant de la pousser vers le chapiteau.

- Par là, vite ! On vérifiera après si tu n'as rien de grave...il faut d'abord se débarrasser de ceux-là !

Elle la poussait, sans douceur vers le chapiteau, la forçant à entrer à l'intérieur. Elle savait très bien que si elle hurlait ou appelait à l'aide, il y aurait au moins une partie de ses frères qui apparaitraient, comme sortie de nul part, mais elle voulait se débrouiller seule. Ce ne serait qu'en dernier recours, si elle n'avait pas le choix. Elle entraina l'hybride colorée à l'arrière du chapiteau, là où ses frères se préparaient pour leur show. La voix des hommes leur parvenait facilement, il était dans le chapiteau.
Sarika chercha quoi faire, où l'emmener. Il y avait de grandes armoires mais il était hors de question pour elle de se planquer là dessus...Elle ne se sentait pas prête pour entrer de ce genre d'endroits avec sa claustrophobie...même si ses charmants frères tentaient de lui apprendre à contrôler sa peur. Mais les hommes arrivaient...que pouvaient-elles bien faire ? Courir dans tout le cirque en espérant qu'elles leur échapperaient ? Et elle n'avait aucune envie de rester seule avec un groupe d'hommes.

- L'armoire, caches toi dedans ! Vite !

Quel était le pire entre sa claustrophobie et sa peur des hommes ? Probablement celle des hommes. Elle la poussa dans la plus grande des armoires et ferma les portes en entrant à sa suite. Elle ne se sentait pas bien du tout et espérait qu'ils allaient vite ressortir...parce qu'elle ne tiendrait pas longtemps.
Messages : 342
Date d'inscription : 26/08/2015
Age : 24
Multi-Compte : Eileen L. Allannah, Leah Aoife, Kioko, Maeko et Juna Kavanez
Fiche de Présentation : Ma Fiche
Fiche de Relation : Ma Fiche

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Mouflon
Maître/Maîtresse: Officiellement Mustang (PNJ d'Esteban) mais est libre en réalité
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideF - DW Fou
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sam 14 Jan - 17:09
June ouvrit rapidement les yeux quelques secondes après sa chute, elle était face à une hybride, une hybride avec des cornes. Du moins, une corne. Elle était sur le point de la détailler de la tête au pied quand cette dernière lui saisit le bras avec une force à laquelle elle ne s'attendait pas, la relevant sur le champs et l’entraînant dans sa course. Dans un premier temps la jeune femme tenta de la freiner ne comprenant pas pourquoi elle se faisait emmener de cette façon puis quand elle tourna la tête et aperçu les hommes qui l'avaient rattrapé elle détala à son tour continuant de suivre la jeune femme.

La voilà maintenant qui la poussait à l'intérieur du chapiteau, dans la précipitation June obtempéra mais l'idée d'y pénétrer lui déplaisait au plus haut point. Bien rapidement elle se retrouva dans une grande armoire avec la jeune hybride, bien trop proche d'elle à son goût. Après tout elle lui avait causé du tord, la jeune hybride l'aidait, elle n'allait pas jouer les mauvaise tête. Chuchotant elle rangea avec discrétion l'enveloppe dans sa poche.

- Je crois que je n'ai rien rassure toi, merci de ton aide.. Elle observa par de petits panneaux les hommes qui tournaient dans le chapiteau à leur recherche, beuglant comme des veaux. June frissonna à l'idée qu'ils les trouvent et tenta de trouver à taton quelques choses qui lui servirait d'arme si ils venaient à découvrir leur cachette. Je m'appelle June au fait, enchantée. Même si elle chuchotait on pouvait sentir un brun d'humour dans sa phrase, essayant de dédramatiser la situation. Elle pouvait sentir que la blonde n'était pas à l'aise.

Les bruits de pas semblaient s'atténuer, comme s'ils quittaient enfin le chapiteau. Ne sortant pas tout de suite June s'adossa au fond de l'armoire en soupirant. Elle ne voulait pas faire de bruits au cas ou ils seraient encore dans le coin -ce qui était certainement le cas- et en même temps elle n'aimait pas plus que ça être enfermée. Fouillant dans sa poche elle en sortie l'enveloppe qu'elle ouvrit prestement faisant tomber des petits sachets blanc dans la paume de sa main.

- Qu'est ce que c'est que ça ? Demanda-t-elle pour elle même en observant les petits sacs sous toutes les coutures. Ils se comptaient au nombre de trois. La lycaon s'adressa alors à sa comparse. - Je suis vraiment désolé, je ne voulais pas te déranger. Je devais livrer.. ça.. elle pointa les sachets du doigt. Et quand ils m'ont vu l'un d'eux à décrété que je devais lui appartenir. Soupirant elle poursuivit. Enfin la rengaine habituelle tu vois. Tu vas bien ?

A vrai dire elle ne lui avait pas posé la question et n'avait pensée qu'a sa pomme. Continuant d'observer la sachet elle attendit la réponse de son vis à vis.  
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sam 14 Jan - 17:44
Sarika n'en revenait pas, elle avait elle-même choisi de s'enfermer dans un lieu clos ! Mais c'était cela ou devoir affronter le groupe d'hommes...Et franchement, elle n'en avait pas la force. Oui, elle avait choisi le plus facile. Même si c'était une véritable épreuve. Pourquoi avait-elle voulu jouer la forte et ne pas appeler ses frères ? Maintenant elle était là, à fixer le rai de lumière et tentait de ne pas paniquer. Elle se sentait faible et était particulièrement pâle. Elle s'appuya contre le fond de l'armoire, tentant de penser à un endroit où elle était en sécurité...mais elle les entendait. Ils étaient là, ils tournaient dans le cirque. Et elle était là, dans une armoire à peine plus épaisse qu'elle, et dans le noir. Elle avait l'impression de revivre de mauvais moments.

La respiration saccadée, elle se sentait tellement mal ! Résultat, elle entendit difficilement ce que sa voisine de placard lui disait. Elle se présentait ? Dans ces conditions ? Visiblement, la dénommée June n'avait pas peur.

- Je...Sarika...

Elle ferma les yeux, tentant de rêver à un endroit meilleur. La forêt par exemple. Non trop dangereux. Une pièce au toit ouvert sur le ciel. Oui, c'était mieux. Mais elle n'y arrivait pas, trop concentré sur cette foutue armoire. Elle se sentait oppressée. Elle avait l'impression que l'armoire rapetissait et allait l'écraser ! En entendant la voix de June, elle rouvrit les yeux, les pupilles dilatées par la panique qui la gagnait. Ses yeux se posèrent sur les sachets que l'hybride tenait dans ses bras. Son cœur s'accéléra soudain. Même si elle n'en avait jamais reçu sous cette forme, elle comprit aussitôt ce que c'était. De la drogue ! Il y avait de la drogue à quelques centimètres d'elle, alors qu'elle paniquait...Qu'est-ce que c'était que cette journée pourrie ?

- Drogue...c'est de la...de la drogue...

Elle ne savait pas laquelle c'était. Elle ne connaissait pas les drogues. Elle savait juste que lors de son séjour au centre, on lui en avait injecté de force. Ses bras en témoignaient de pars les nombreuses traces de piqures qui les parsemaient. Réalisant qu'elle était bras nu, elle chercha en tâtonnant son sweat...qui n'était pas là. Sans doute encore à l'endroit où elle s'échauffait. Non, non, non ! Ce n'était pas possible ! Résultat, elle paniqua encore plus, serrant ses bras autour d'elle, alors que des sanglots lui échappaient soudainement. Pile au moment où June cherchait à savoir si elle allait bien...

- Je...je suis...claustrophobe...

Elle n'avait pas la force d'ajouter qu'elle avait encore plus peur d'être touchée par les hommes qui devaient encore tourner dans le cirque...Où êtes-vous les gars quand on a besoin de vous ? C'était maintenant qu'elle avait besoin d'eux ! Elle regrettait que Mustang n'ait pas eu la possibilité de l'entrainer aujourd'hui. Elle était en panique et se sentait totalement démunie. Et en plus, son corps désirait ardemment ce que June tenait dans la main. Elle tentait de contrôler ses sanglots, mais elle était secouée, elle tremblait de tout son corps, incapable de maîtriser quoi que ce soit. Et là, elle faisait beaucoup de bruits à force de paniquer, ce qui pourrait très bien ramener le groupe d'hommes s'ils l'entendaient.
Messages : 342
Date d'inscription : 26/08/2015
Age : 24
Multi-Compte : Eileen L. Allannah, Leah Aoife, Kioko, Maeko et Juna Kavanez
Fiche de Présentation : Ma Fiche
Fiche de Relation : Ma Fiche

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Mouflon
Maître/Maîtresse: Officiellement Mustang (PNJ d'Esteban) mais est libre en réalité
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideF - DW Fou
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sam 14 Jan - 18:26
La lycaon posa une main sur la bouche de Sarika, ses oreilles s'agitant sur ses oreilles, tournant virant, cherchant un son quelconque qui lui ferait penser qu'elles étaient en danger.

-Tais toi s'il te plait, ils vont nous entendre et je ne sais pas de quoi ils seraient capable. Bon certes elle n'avait pas forcément bien choisit ses mots mais elle ne savait pas comment agir, l'idée de transporter de la drogue la terrifiée mais celle de se faire attraper aussi. Et cette.. Sarika n'aidait pas du tout, elle sanglotait, fort, trop fort et June voulait la calmer par tout les moyens. En soit cela lui sembla impossible, une claustrophobe dans un endroit aussi fermé... Elle allait faire une crise de panique avant de dire ouf de plus elle semblait porter un intérêt certain à cette drogue qu'elle possédait. Cette fois elle s'était foutu dans un sacré pétrin. De sa main libre elle rangea les petits sachets dans sa poche et garda l'enveloppe en main, libérant ensuite la bouche de la blonde.

June se surpris à se demander comment il était possible d'être accros à de la poudre blanche tout simplement, si elle avait pu apercevoir ne serais-ce qu'une partie des bras de Sarika elle aurait probablement compris parce qu'elle était peut être peu cultivée au sujet sur les drogues mais savait tout de même utiliser son cerveau et des marques en quantité ne pouvait être lié qu'a des piqûres. Passant outre elle saisit l'hybride par les bras et la tourna vers elle.

- Écoute moi Sarika, ça va aller ok.. On va sortir de la et on va courir.. Ils ne doivent plus être dans le chapiteau, je ne les entends plus mais s'il te plaît, arrête de pleurer. June se redressait et regarda par le faisceau de lumière, cela ne l'aida pas tant il était fin et elle s'assit. Bon... Se redressant elle entrouvrit doucement la première porte.

La jeune femme sursauta violemment quand les deux portes s'ouvrirent finalement en fracas laissant apparaître le groupe d'homme plus que ravis à l'idée de tomber non pas sur une mais sur deux hybrides. June resta sidérée incapable de bouger pendant quelques secondes tant la peur la paralysée. Ils formaient un demi cercle devant la porte alors que l'un d'eux se tenant au milieu tendait la main dans leur direction. Elle l'observa réfléchissant à toutes allures bien que son cerveau ne soit enrayé par la terreur. Par pur réflexe elle se redressa de façon vive et envoya valser son pied dans le thorax de l'homme qui s'effondra sur les autresl. Au moins sa vie dans la forêt lui avis appris quelques petites choses dont elle ne serait jamais cru capable. Certes cela n'avait rien d'exceptionnel pourtant il y a un an, June aurait probablement courbée l'échine et aurait subit tout les sévices qu'il lui aurait imposée.

- Maintenant !  Sans prévenir elle tira avec force Sarika, qu'elle veuille la suivre ou pas elle serait obligée de venir avec elle. Elle l’entraîna à sa suite, sortant du chapiteau.  
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sam 14 Jan - 18:44
June posa soudainement une main sur sa bouche, ce qui n'arrangeait pas son état. Sarika avait maintenant l'impression d'étouffer et se sentait de plus en plus mal. A ce rythme là, elle allait s'évanouir avant de pouvoir faire quoique ce soit. Elle avait tellement peur qu'elle était incapable de réfléchir convenablement. Mais heureusement, l'autre hybride réfléchissait à sa place et lui promit qu'elles allaient sortir.

Sarika tenta alors de se ressaisir, mais elle avait tellement l'impression d'étouffer ! Elle observait June, alors que celle-ci ouvrait la porte, tout doucement, cherchant visiblement le bon moment pour s'enfuir. Sauf que les deux portes s'ouvrirent à la volée...sur le groupe d'hommes ! Sarika poussa un cri, surprise, mais aussi de peur. Ils étaient bien trop près ! Et elle ne voulait pas sentir leurs mains sur son corps. Elle ne voulait plus de tout cela !

- Non, non, non !


Elle donnait l'impression de vouloir s'enfoncer dans le fond de l'armoire. Surtout que malgré les portes ouvertes, elle ne se calmait pas du tout...Elle était toujours en panique ! Mais c'était à l'idée que les hommes jouent avec son corps. Elle sentit June l'agripper par le bras et se raidit sur le coup, à cause du contact mais aussi des nombreuses cicatrices que celle-ci devait sentir. Néanmoins, tirée de force, elle suivit June.
Un des homme attrapa son autre bras alors qu'elle passait et tenta de la tirer en arrière. Ses sanglots redoublèrent et elle se débattit, avec l'énergie du désespoir.

- Ne me touchez pas ! Lâchez-moi !


Sur le coup, elle parlait aussi bien à June qu'à l'homme. Se débattant, elle s'agita violemment, que des tremblements agitaient son corps, en plus que des sanglots. L'homme s'agrippait et s'approchait. Sans raison, et sans y réfléchir, elle lui donna un violent coup de cornes. Elles avaient toujours été sa meilleure défense...et franchement, c'était douloureux de se prendre une corne en pleine tête ! L'homme la lâcha soudainement, posant ses mains sur son nez qui visiblement saignait. Mais elle ne s'en préoccupait pas, elle voulait fuir.
Elle se tourna alors vers June et la poussa pour l'inciter à courir, alors qu'elle la suivait. Mais c'était difficile de courir et de respirer convenablement quand les sanglots prenaient le pas sur tout le reste. Elle ne voyait plus rien et avait l'impression de s'étouffer.

C'est à la sortie du chapiteau qu'elle se prit les pieds dans quelque chose. Elle ignorait que c'était une caisse, tout ce qu'elle savait c'est qu'elle s'écroulait lamentablement au sol. Finalement, elle ne savait pas si elle voulait voir ses frères intervenir...Parce qu'elle avait honte de ne pas savoir se défendre, de ne même pas réussir à courir...Elle était totalement submergée par sa panique. Mais qu'est-ce qui pourrait l'aider à combattre sa peur et se défendre plus efficacement ? La réponse lui vint naturellement et elle se détesta pour cela : la drogue dans la poche de June. Elle ne pouvait pas en prendre, Setith lui en voudrait trop...mais elle se sentait démunie, contrôlée par sa peur. Elle ne savait pas quoi faire, résultat, elle restait au sol, à pleurer et à trembler, entendant à peine les pas et les paroles agressives des hommes derrière.
Messages : 342
Date d'inscription : 26/08/2015
Age : 24
Multi-Compte : Eileen L. Allannah, Leah Aoife, Kioko, Maeko et Juna Kavanez
Fiche de Présentation : Ma Fiche
Fiche de Relation : Ma Fiche

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Mouflon
Maître/Maîtresse: Officiellement Mustang (PNJ d'Esteban) mais est libre en réalité
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideF - DW Fou
Revenir en haut Aller en bas
(#) Dim 15 Jan - 18:14
June tirait encore sur le bras de Sarika lorsque l'homme l'agrippa, paniquée elle ne sut pas quoi faire si ce n'est tirer encore plus fort pour essayer de la dégager. Heureusement la blonde eut plus de logique qu'elle en lui envoya un grand coup de cornes en plein visage. La lycaon resta bluffée pendant quelques secondes avant que cette dernière ne vienne la pousser pour l'obliger à courir. Reprenant ses esprits elle se remit à courir tenant toujours le bras de sa comparse.

Elles avaient traversées le chapiteau en un rien de temps, passée plusieurs obstacle qui jonché le sol, la jeune hybride était plutôt fière d'elle et pour cause les hommes complètement déboussolés n'avaient pas réussi à les suivre convenablement et elles avaient pu prendre une avance plus que considérable. Alors June courait, essayant de soutenir au mieux Sarika. Elle la sentait trembler et pleurer pourtant elle ne pouvait pas s'arrêter pour la consoler ou lui demander ce qui n'allait pas, elles n'avaient pas le temps pour ça.

Quand enfin elle vu la sortie du chapiteau elle accéléra traînant toujours la mouflonne derrière elle. June passa la sortie, le soleil l'aveugla presque immédiatement mais elle n'était pas décidée à s'arrêter pour si peu. Du moins jusqu'a ce qu'elle y soit forcée. Hors Sarika tomba, elle ne s'en rendit compte que quand le choc l’entraîna elle aussi dans une chute douloureuse. S'écrasant sur le sol lourdement, un gémissement lui échappa alors qu'elle roulait à quelques mètres de Sarika, une douleur aigu montant dans ses côtes.

-Ah.. Qu'est ce que...

Quand elle releva la tête elle comprit, l'hybride blonde s'était prit les pieds dans une.. boite et gisait sur le sol. Malgré la douleur elle se releva et vint s'agenouiller à coté d'elle.

-Sarika lève toi ! Aller ! Reste pas comme ça !

Elle essayait de la relever par tous les moyens mais ça n'avait pas l'air de la faire réagir. Entendant des bruits de pas et des cris elle tourna la tête, les hommes s'étaient tous remis debout et ils avaient l'air plus que déterminé à leur faire la peau. June regretta pendant quelques instant de ne pas s'être offerte dès le début. Si elles se faisaient attraper maintenant.. Elles allaient le regretter très fortement, ça s'était sur. Paniquant de plus belle June supplia encore de nombreuse fois la jeune femme, la tirant encore et encore.

- Bouge toi ! Ils arrivent ! Tu comptes de faire sauter par des mecs pareil ?!

Aucun tact, certes et ce genre de langage était loin d'être celui qu'elle employait en temps normal. Mais la elle avait peur et Sarika ne l'aidait pourtant elle ne comptait pas l'abandonner pour sauver sa peau.  
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Dim 22 Jan - 16:26
Sarika était en position fœtale, comme si, elle se sentait en sécurité comme cela. Elle avait peur, elle tremblait comme une feuille, et était en plus, secouée de sanglots. Elle n'arrivait pas du tout à se contrôler. C'était la catastrophe ! A ce rythme, elle allait encore se retrouver à la merci d'un groupe d'hommes qui n'en aurait que pour son corps et l'utilité qu'ils voulaient en faire...Une utilité qu'elle avait déjà bien trop vécu. Elle devait bouger. Il était hors de question qu'un homme la touche encore !
Au delà de sa panique, elle entendit la voix de June. Celle-ci la suppliait de bouger et lui tirait le bras. Et elle réalisa enfin. En restant ici, sans bouger, elle mettait aussi en danger June.
Elle redressa la tête, pile au moment où June se montrait assez vulgaire sous l'effet de la peur. Mais cela eut le mérite de lui faire l'équivalent d'un coup de pieds au cul. Elle se releva, lentement, difficilement, s'agrippant de toutes ses forces à June.

- Je...je ne veux pas ! Pas encore !

Se retrouvant enfin sur ses pieds, elle tenta d'avancer. Elle avait l'impression d'avoir du plomb à la place des jambes. Mais elle devait avancer ! Et c'est en entendant la voix des hommes, notamment celle énervée du gars qui s'était pris sa corne dans le nez, qu'elle réussit enfin à avancer. Elle se remit à courir comme si elle avait le feu aux fesses, tellement elle avait peur. Elle ne voulait pas qu'un homme la touche ! Elle refusait de sentir leurs mains sur son corps !

- Cours !


Ce fut le seul mot qu'elle adressa réellement à June, alors qu'elle lui agrippait le bras pour l'entrainer le plus loin possible. Dans sa panique, elle se dirigeait hors du cirque, se contentant de courir le plus loin possible pour leur échapper. Mais malgré ses efforts, elles avaient perdu trop de temps avec sa chute et son refus de bouger. Elle sentit une main l'agripper et la pousser au sol. Par réflexe, elle lâcha June et tenta de se défendre alors que le groupe les avait rattrapé.

- June ! Sauves-toi !

Elle refusait que June subisse la même chose. Tout ce qu'elle connaissait que trop bien. June devait rester libre et avec cette insouciance. Mais elle n'avait pas le temps d'y penser. Elle tentait de se défendre contre l'homme qui la maintenait, dos au sol, sans aucune douceur. Elle sentit plus qu'elle ne vit qu'on lui arrachait son haut. Et alors qu'elle tremblait, la remarque de l'homme la blessa au plus profond d'elle-même :

- Eh les mecs ! Celle-ci a déjà bien servi, ça devrait être facile ! Même si c'est dommage, c'est moins amusant de passer après d'autres personnes...mais au moins, ça devrait rentrer tout seul !

De grosses larmes brulantes coulèrent sur ses joues. Trop de peaux étaient à découvert, sous les yeux d'hommes qui ne la voyait que comme un objet bien amusant. Elle sentait qu'elle allait y passer, qu'elle n'arrivait pas à se défendre. Elle espérait seulement que June était partie et n'avait pas aussi été attrapée. Seulement, elle ne se maîtrisait plus du tout. La panique prenait le dessus et l'empêchait d'avoir des réactions logiques. Alors quand l'homme posa une main sur sa poitrine, elle eut une réaction immédiate : elle hurla. Un hurlement tout en longueur, qui exprimait clairement sa détresse. Elle ne se sentait pas bien, son cœur battait la chamade mais pas de plaisir. Seulement de peur, comme s'il allait exploser.
Messages : 342
Date d'inscription : 26/08/2015
Age : 24
Multi-Compte : Eileen L. Allannah, Leah Aoife, Kioko, Maeko et Juna Kavanez
Fiche de Présentation : Ma Fiche
Fiche de Relation : Ma Fiche

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Mouflon
Maître/Maîtresse: Officiellement Mustang (PNJ d'Esteban) mais est libre en réalité
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideF - DW Fou
Revenir en haut Aller en bas
(#) Mer 25 Jan - 14:23

Une journée comme une autre démarre aujourd'hui, comme les autres ? pas tout à fait. Alors que nous sommes occupés dans nos activités quotidiennes, nous recevons tous un signal d'alarme, par différents moyens, pour moi, c'est mon téléphone qu'un message de l’araignée arrive.

"Intrus dans le cirque, un groupe d'humains et un hybride, prise de contacte avec Sarika.

Sarika ! Si l'un d'eux touche à ma petite chérie je vais le.... !

Je rejoins mes frères à toute vitesses, certains on déjà probablement pris leur positions dans le cirque. AU passage, je récupère une oreillette et un talki-walki afin de rester en contact avec tous le reste.

"Très bien, il semble que les humains sont les seuls dangers, ils poursuivent actuellement Sarika et l'hybride inconnue, pas d'intervention pour le moment, il nous faut observer les réactions de notre sœur, elle se retrouve face à ses peurs, et il nous faut analyser ses réactions pour la suite"

Ma pauvre petite Sarika, la laisser seule face à ses brutes.....
Je reste alors à ma position, fulminant en silence. Suivant les différents changements qui se produisent. Je ne suis pas observateur, j'attend le bon moment.

"Ok la situation s'envenime trop, Mustang, tu interviens auprès de Sarika ! Sétith, occupe toi de nous ramener l'hybride sauvage qui va tenter de s'enfuir !

L'ordre à peine donné, je fonce sur le lieux indiqué. Là je retrouve ma petite Sarika avec des Humains autour d'elle et surtout un Humain sur elle.

Sans autre forme de procès, j'attrape celui qui est sur elle et le fait voler à plusieurs mètres, il atterri alors lourdement sur le sol. Les autres me regardent dans un moment d'observation.

Vous ne faite pas partis du cirque à ce que je vois messieurs, alors veuillez me faire le plaisir de partir, où nous le ferons nous même.

Les humains, toujours dans leur certitude d'être les meilleurs, m'entourent en silence, et le reste part trsè vite. L'un d'eux se jette sur moi et se reçoit mon poing en pleine face, les coups volent, et un par uns, je les fais tomber au sol. Je pense avoir entendus plusieurs os se briser.

Une fois le dernier humain à terre, je m’agenouille à coté de Sarika, lui mettant sur les épaules ma veste que je viens d'enlever.

C'est terminé ma chérie, tu n'as plus rien à craindre.

Alors que je m'occupe d'elle, je vois Sétith arriver en tenant l'hybride sauvage qui ne semble pas ravie de s'être fait capturer.

Je me relève et me dirige vers elle, la colère toujours présente. J'attrape alors cette hybride par le coup et la soulève du sol, je ne sert pas assez pour étouffer car je veux des réponses.

Je vous laisse une chance de me dire qui vous êtes et pourquoi vous êtes ici, si cela ne me convient pas, je vous brise le coup !

Du coin de l’œil, je vois Sétith se diriger vers Sarika pour prendre à son tour soin d'elle.
Messages : 228
Date d'inscription : 02/06/2015
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
(#) Mer 1 Mar - 13:43
Sarika ne contrôlait plus rien à la situation, elle se retrouvait à la merci de ce groupe d'hommes. Et surtout de cet homme, tranquillement installé sur elle à tripoter sa poitrine. Elle avait beau être en soutien-gorge, elle avait l'impression d'être nue face à eux, face à leurs gestes et leurs mots. Et ce type utilisait un vocabulaire si cru...qu'elle eut l'impression d'être de retour au centre.

Soudainement, alors qu'elle pleurait, elle vit cet homme voler...à quelques mètres. Elle leva les yeux et vit Mustang, qui se plaçait entre elle et les hommes. Elle se redressa légèrement, s'appuyant sur un bras, alors que l'autre tentait vainement de cacher sa poitrine. Elle regarda Mustang, visiblement en colère, mettre à terre les hommes un par un. Puis il s'approcha et lui mit sa veste sur les épaules. Elle le regarda, incapable de contrôler ses sanglots.

- Je...

Elle n'arrivait pas à parler et pourtant, elle aurait voulu se défendre...expliquer qu'elle avait tenté de se défendre. Elle ne savait pas qu'ils l'avaient observé avant d'agir, elle pensait juste qu'ils venaient simplement d'intervenir après avoir vu la situation...Et du coup, elle ne voulait pas qu'ils pensent qu'elle s'était laissée faire.
En suivant le regard de Mustang, elle vit Sétith ramener June. Elle se releva, lentement, ayant l'impression que sa peau avait été brulée, là où l'homme l'avait touché.

Elle restait, figée sur place, alors que Sétith s'approcha. Serrant les pans de la veste de Mustang sur elle, trop grande pour sa petite taille, elle se jeta dans les bras du jeune homme. Si c'était lui, elle supporterait sans problème le contact. Bien plus que ces humains. Elle cacha son visage contre son épaule, tentant d'apaiser ses sanglots qui ne voulaient pas la laisser tranquille. Elle entendit alors les questions de Mustang et la petite voix de June qui répondait comme elle pouvait. Elle releva alors la tête, essuyant ses larmes.

- Mustang, elle...elle est pas méchante. Juste...


Elle tourna la tête vers Sétith, le regardant droit dans les yeux.

- Elle...Elle a un sachet...de drogues sur elle. J'en ai pas pris, je te le jure ! J'ai eu envie...mais j'ai résisté !


Ses pupilles étaient certes dilatées, mais cela était du tout simplement à la peur qui l'avait traversé et qu'elle ressentait encore. En dehors de cela, elle n'avait aucun symptômes de personne venant de prendre de la drogue. Et elle espérait qu'il la croirait, parce qu'elle disait la vérité. De toute façon, elle savait que leur mentir ne servait à rien...ils savaient toujours déceler les mensonges.
Messages : 342
Date d'inscription : 26/08/2015
Age : 24
Multi-Compte : Eileen L. Allannah, Leah Aoife, Kioko, Maeko et Juna Kavanez
Fiche de Présentation : Ma Fiche
Fiche de Relation : Ma Fiche

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Mouflon
Maître/Maîtresse: Officiellement Mustang (PNJ d'Esteban) mais est libre en réalité
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideF - DW Fou
Revenir en haut Aller en bas
(#)
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maître ou Neko ? :: Hors-rp :: Rp terminés-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit