Bienvenue à Togi! Cette merveilleuse île qui propose toutes sortes d'hybrides à la vente. Serez-vous le maître ou l'esclave? NC-18
 

(#) Sam 29 Oct - 15:23
- Yukio Kengo http://maitreouneko.forumactif.org/t1553-les-humains-neutres#11043 (avec lien):  
- Test:

Le réveil sonna. Se retournant pour l'éteindre Yukio passa un moment dans le lit, les yeux fermés, laissant doucement son cerveau émergé des brumes de la nuit. Puis il ouvrit ses yeux bleus, percevant à travers les rideaux la lumière du jour. Un bref coup d'œil au réveil et il sut combien de temps il lui restait à flemmarder avant de se considérer comme en retard. En soupirant le jeune homme se redressa, s'asseyant dans son lit. Prenant le temps avant de se lever, il fit un bref récapitulatif de la journée qui l'attendait. Jusqu'à midi, il était libre de vaquer à ses occupations, son bureau submergé par le travail de la veille. Le jeune homme avait veillé tard afin de finir un devoir pour la fac, et bien qu'il fût déjà dix heures Yukio avait du mal à se lever.

Se motivant enfin a poser le pied par terre, il se dirigea vers son armoire afin de prendre des vêtements. La glace de sa penderie lui renvoya un reflet sur lequel il ne s'attarda pas, le fuyant presque. Ce n'est pas qu'il ne s'aimait pas où qu'il se trouvât moche, mais la finesse de ses traits le mettait mal à l'aise. Suivant les tenues qu'il portait, on pouvait aisément le prendre pour une fille, et quelque fois des hommes l'abordaient dans la rue. Cela avait le don de l'énerver, même si les trois-quarts du temps, c'était le gène qui prenait le dessus. Dans ces cas-là, il mettait fin rapidement au malentendu et partait rapidement, fuyant presque.

Aujourd'hui, il travaillait au bar Wolf Weath, il devait donc choisir une tenue adaptée. Tout en prenant un t-shirt blanc près du corps orné d'écriture argenté, un slim noir, il songea qu'il pourrait essayer d'observer la théorie qu'il avait travaillée hier soir.
Au loin, il commença à entendre la voix de son frère Yamiko qui devait sortir de la salle de bains. Rapidement, il s'y engouffra après avoir salué son frère d'un sourire.
Une demi-heure plus tard, il était près et attrapa une veste de tailleur noir, ainsi qu'une sacoche de la même couleur, et descendit prendre une collation avant de partir.

Alors qu'il finissait de manger le téléphone de la maison sonna, Yamiko étant déjà parti et les autres membres de la famille ne semblant pas vouloir répondre, le jeune homme s'y collât.
La voix de son père résonna dans le combiné téléphonique.


- Résidence Kengo, bonjour.
- .....
- Papa ? Que veux-tu ?
- ....
- Je vois ... Un autre hybride. Quand cesseras-tu tes folies ?

- ....

Du coin de l'œil, il vit Yumeko descendre les escaliers et passer près de lui, un bref coup d'œil à la pendule du salon et il sut qu'il devait partir. La conversation ne l'intéressant pas, son père connaissant son point de vue sur le sujet, Yukio se débarrassa de lui en donnant le combiné à sa sœur.

- Je dois y aller, je te passe Yumeko.

Il débarrassa ses affaires, se lava les dents et partit après avoir enfilé sa veste. 11H30. Ça va, il n'était pas en retard, il avait le temps de prendre le temps et d'arriver à l'heure. Bien que le bar ne soit pas si loin de chez lui, Yukio monta dans un bus en sortant de son sac un livre traitant sur la gestuelle. Il aimait lire avant de prendre le travail, en fait, il aimait lire dès que cela lui était permis. Ses écouteurs dans les oreilles, il se plongea dans son livre, perdant presque notion de l'endroit où il était et du temps qui s'écoulait.
Il faillit louper son arrêt, rangeant ses affaires dès qu'il descendit du bus. Tranquillement, il se dirigeait vers le bar dont il voyait l'enseigne au loin, un groupe de jeunes postaient juste avant l'entrée.

Quand il passa devant eu, un silence s'installa, laissant place ensuite à une question de l'un des garçons.


- Elle est mignonne cette fille

- Ce n'est pas une fille, c'est un des barmans du W.W

- Non-sérieux ?! Son visage est pourtant mignon ! ... Dommage

Le rouge lui monta aux joues et il accéléra son pas, ne se retournant pas vers le groupe. Il avait été à deux doigts de faire demi-tour et d'expliquer au gars en question qu'il était un Homme, et que ça se voyait ! En entrant dans le vestiaire du personnel, il soupira longuement, légèrement énervé et vexé qu'on ai pu le confondre ainsi.
Déposant ses affaires, il regarda l'heure : 12h. Il prit donc son service au bar, la pièce se remplissant légèrement, les gens sortant de leur travail.

Alors qu'il nettoyait son plan de travail deux jeunes gens vinrent s'appuyer au bar, commandant une bière, pour l'un, et un whyski, pour l'autre. Tout en les servants Yukio observa la manière dont ils s'appuyer sur le bar.
L'un d'eux n'avait de poser que les mains tandis que l'autre avait carrément posé les avant-bras dessus.
Intérieurement, il fit le lien avec ce qu'il avait lut. Dans le cas du premier, il dénota des vêtements modestes, et vit qu'il écoutait son compatriote avec intérêt, lui donnant rarement tort. Cette attitude plus la façon dont il posait ses mains sur le bar révélé un individu avec un comportement tenant plus de l'ordre de l'exécutant, respectueux et se soumettant aux règles avec une certaine joie.
Tandis que l'attitude du second permis à Yukio de discerner un tempérament entreprenant ; bien que le fait de poser ses bras ainsi pouvait aussi connoter le mépris qu'il pouvait avoir pour son interlocuteur, pourtant, il n'en sentait aucun dans sa voix.
C'est donc plus le côté entreprenant que méprisant cette fois.

Sa journée se passa sans encombre et à la fin de son service, il rentra chez lui à pied. Il y avait aussi une autre raison au fait qu'il prenne le bus. Sur le chemin qui le ramenait chez lui, il y avait une pâtisserie merveilleuse et à chaque fois, il ne pouvait résister à l'envi d'y entrer, se perdant dans la contemplation de ces beautés.
Et cette fois-là n'échappa pas à la règle. Yukio y entra, passant une demi-heure, dedans, observant les viennoiseries, les bonbons, les chocolats, et tous ces gateâu merveilleux qui lui mettaient l'eau à la bouche.

Il en ressortit avec un sac remplit de douceurs sucrées, profitant déjà d'un éclair au chocolat.


- La prochaine fois, je n'achète rien.

Belle résolution qui somme toutes se soldera tout de même par un échec, le sucré étant un de ses talons d'Achille.
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sam 29 Oct - 18:03
Hello ^^

Alors, pour moi, tout est ok.
Juste un détail...C'est calme pour un rp ayant lieu à la Résidence Kengo Wink lol. Je pense que dire que cela se déroule dans le logement de Yamiko ou de Yukio serait mieux mais bon, c'est qu'un petit détail. Juste, ne pas oublier si tu as besoin de rp à la Villa Kengo, la pléthore de PNJs qui y vit. Même si Yukio est distant avec la majorité...Y'a les plus jeunes de sa fratrie qui vivent toujours là. ^^

Oh et, c'est un détail mais je doute que Jirou appel un jour Yukio pour lui parler d'hybride. Mais pour lui demander Yamiko ou Yumeko c'est possible. Mine de rien, le premier est en étude véto et l'autre est la tête de la défense de leur système informatique Wink Mais là aussi c'est plus un détail pour tes futurs roleplay et compagnie.

Car ben, je n'ai rien à redire sur l'interprétation du personnage en elle-même. Pour moi, c'est nickel même ^^
On voit son côté observateur. Y'a un clin d’œil à son fétiche de la nourriture. Une note sur ses études. Une remarque sur son attitude quant à la défense des hybrides par son père. Et le complexe de son corps. Que pourrais-je demander de plus ? Very Happy
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maître ou Neko ? :: Contexte :: Registres :: Prédéfinis :: Tests pour les prédéfinis :: Tests Acceptés-