AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Blake Wright, The Star-Spangled Banner [Terminée]



Blake Wright, The Star-Spangled Banner [Terminée]

 :: Présentations :: Présentations des humains :: Validées Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
(#) Dim 8 Avr - 19:23

Qui êtes vous?



Généralités

♠️ Prénom : Blake
♠️ Nom : Wright
♠️ Sexe : Masculin

♠️ Âge : 38 ans
♠️ Origine : Américain (USA)

♠️ Groupe : Humains
♠️ Rang : Rabatteur Humain (Chef de Division de l'Annexe du Centre de dressage

♠️ Métier : /
♠️ État civil : Veuf
♠️ Statut financier : Riche

♠️ Orientation : Hétérosexuel


Personnalité

Tu es reconnu pour ton professionnalisme. Compétent et concentré, tu laisses rarement quelque chose t'échapper. Bon stratège, tu as ce qu'il faut pour diriger les personnes qui sont sous tes ordres. Tu ne mélanges jamais le travail et ta vie privée, ne ramenant aucun dossier chez toi. Tu as une excellente mémoire en outre.

Grâce à tes années de service dans l'armée et le FBI, tu as appris à garder ton sang froid en toute circonstance. Tu restes très méthodique. La seule chose qui peut éventuellement te faire sortir de tes gonds, c'est lorsqu'on critique tes origines, dont tu es particulièrement fier.

Tu as toujours considéré les femmes comme tes égales certes, mais tu n'aimes pas l'idée d'être commandé par elles. Le fait que ton supérieur en soit une, te déplaît fortement. Tu es souvent en désaccord avec elle ou ses décisions. Cependant, ton professionnalisme avéré, t'oblige à respecter les ordres et la hiérarchie établie. Tu aimerais cependant un jour, avoir l'opportunité de prendre sa place de commandant en chef des rabatteurs.

Tu es un homme réservé et souvent distant, surtout en dehors de chez toi. Tu ne parles jamais de ton passé, ni même de l'existence de tes enfants. Une façon pour toi de les protéger. Peu de personnes sont donc au courant que tu es un père et ton caractère exécrable, conforte ce déni. Attention à ne pas confondre "réservé" et "timide". Tu ne l'es absolument pas, tu peux aborder les gens sans aucun complexe, sans aucune retenu. Tu es même souvent franc et direct dans tes propos.

Les femmes parlons-en un peu. Ton passe-temps favori ? Les draguer, les séduire, les mettre dans ton lit, puis ne plus jamais les revoir, te faisant ainsi passer pour un salaud à leurs yeux. Il y a une raison à ton comportement, tu ne veux plus de relation sérieuse suite au drame que tu a vécu. tu vis juste le moment présent. Tu es également pervers et tes mots dépassent très souvent tes pensées dans ces moments-là.

Les esclaves de Togi, comment les vois-tu et les considères-tu ? C'est simple, ils sont à la place que la société leur a donné. Effectivement, tu respectes plus que tout les lois mises en place et imposées. Aux USA, les lois divergent selon les Etats, pour un ancien agent du FBI c'est quelque chose de courant de s'adapter. C'est pourquoi, tu ne les juges pas et te contente de les appliquer à la lettre. Hybrides ou asservis, tu les traites de la manière qui convient. Ils sont des esclaves qui doivent obéir à tes ordres et te respecter, sous peine d'une punition de ta part. Tu affectionnes bien plus la gente féminine, que la gente masculine, mais en ce qui concerne le travail et le fait de devoir faire équipe sur le terrain, tu préfères de loin ne pas y mêler la gente féminine, sûrement encore ton côté un peu macho.

Une part de toi est quasiment inconnue des personnes qui t'entourent, car seuls tes enfants ont droit à cette facette. Tu es un père attentionné, doux, patient, qui ne lèverait jamais la main sur sa progéniture. Cela ne t’empêche pas d'être autoritaire lorsqu'il le faut, mais les punitions sont alors d'une tout autre nature que celles que tu infliges aux esclaves. Tu aimes plus que n'importe quoi d'autre dans ta vie, tes enfants. Ils sont tout ce qu'il te reste et ce qui te raccroche à la vie, depuis la disparition de ta femme. Pour eux ... tu serais prêt à tout.


Apparence

Blake, tu es un homme qui en impose. Grand et costaud, on y réfléchit généralement à deux fois avant de vouloir t'affronter. Tu mesures exactement 1m88 pour 95Kg de muscles. Tes entraînements, tour à tour militaire, puis d'agent fédéral, ont forgé ton corps. Même si tu as quitté l'armée et le FBI, tu as toujours continué à entretenir ta forme physique. Tu caches cependant bien tes atouts sous ton uniforme, généralement surmonté d'une longue veste ample, qui n'entrave pas tes mouvements. Tu es souvent habillé de couleurs sombres, accentuant ton côté "mauvais garçon".

Tes expressions de visage sont souvent sévères ou impassibles. Il est difficile en règle générale, de savoir à quoi tu peux penser. Dans ces moments-là, tu n'as rien d'un mec gentil, tu n'en a pas du tout l'air. Tes sourcils sont souvent froncés et ton regard bleu-gris, métallique, est souvent perçant et froid. On peut donc facilement pensé de toi que tu n'as pas de cœur. Tu as un visage long et émacié, toujours impeccablement bien rasé, en dehors de ta barbe qui reste bien taillée et entretenue. Cette dernière a tendance à te vieillir encore plus. Elle est sombre, brune, comme tes cheveux. Ses deniers sont bien fournis, mais tu les coupe régulièrement, les coiffant en arrière. Tu ne les rase jamais, tu avais arrêté de le faire à partir du moment où tu avais quitté l'armée. Ton front présente une cicatrice significative, dû à l'impacte de balle que tu as reçu il y a déjà quelques années de cela.

Ton corps présentent quelques cicatrices, ici et là, mais pas suffisamment importantes pour que l'on s'y attarde. Elles démontrent juste les métiers que tu as pratiqué jusque là. Tu n'as pas de réelles faiblesses physiques, mise à part le fait que tu commences à prendre de l'âge et que tu fatigues un peu plus lorsqu'un combat ou une course poursuite se prolonge un peu trop. Ton endurance n'est plus ce qu'elle était à l'approche de la quarantaine. Tu ne possèdes qu'un seul tatouage que tu avais fait faire à l'époque de l'armée. Un aigle sur ton pectorale gauche, la pygargue à tête blanche, fière emblème de ton pays. Mais ce tatouage n'est pas coloré, tu n'aimes pas ça. Il est donc simplement noir.


Histoire

Le Petit Cowboy ...

Tu es né un soir d'été, dans un Etat où il fait chaud en cette saison. L'Amérique, les Etats-Unis, le Colorado ... Ça peut faire rêver. Toi-même, tu n'es pas né dans un hôpital, mais sur la propriété du ranch de tes parents. Ta mère le voulait ainsi. Heureusement, aucune complication n'est venu entacher son souhait. Tu étais le premier d'une grande fratrie à naître et par chance ou malchance selon les avis, que des garçons. Effectivement dans les six années qui suivirent, trois autres naquirent. Tu étais l'aîné et tu devais donner l'exemple. Ce n'était pas forcément ce que tu désirais, mais tu n'avais pas le choix. Ton père était stricte, que ce soit à la maison où dans le ranch dans sa globalité. Vous ne manquiez cependant pas d'amour et d'attention. Tes journées, lorsque tu fus en âge de pouvoir aider aux diverses corvées, étaient rythmées par l'école, puis par le nourrissage des chevaux. Parfois, tu manquais les cours durant quelques jours, lorsque vous déplaciez le bétail. Tu n'étais pas forcément un très bon élève, tu étais dans la moyenne de ta classe. La seule matière où tu brillais, c'était le sport. Tu aimais te dépenser, peu importe la discipline, tu n'avais donc pas de préférence.

... Deviendra Grand.

Tu grandissais au gré des saisons qui passaient inexorablement. Tu étais souvent chargé de veiller sur tes frères lorsque vous travailliez dans le ranch. Il y avait beaucoup à faire, vous n'étiez jamais inactifs. Le seul moment où votre père vous accordait un peu de temps libre, c'était le dimanche, le jour du seigneur. Ta famille était très pieuse, tous protestants, comme de nombreux autres américains. Le matin vous vous rendiez donc à l'église, mais l'après-midi, tu voyais généralement tes amis quand tu le pouvais. A ce moment-là, ta vie te convenait, mais l'adolescence pointait le bout de son nez, annonçant déjà son lot de changements ...

Que Ferais-tu ...

Adolescent, tu savais déjà que tu ne voulais pas rester vivre dans ce ranch, ni travailler dans ce domaine. Tu rêvais de plus grand. Tu voulais rejoindre une grande ville, ne pas te terrer dans la campagne avec le bétail pour principal compagnie. Ce n'était pas pour toi, cette vie de ferme et d'élevage. Ton père était un peu déçu bien sûr. Il espérait que sur ses trois fils, l'un d'entre-eux reprendrait l'héritage du Ranch. Mais ce ne serait pas toi, l’aîné. Lycéen, tu commenças à connaître les flirts avec tes camarades du sexe opposé. A l'aube de l'obtention de ton diplôme, tu aurais pu demander à intégrer par la suite une université de ton Etat. Tu aurais eu une bourse d'étude sans problème vu que tu jouais dans l'équipe de Basket-Ball de ton école.

... Pour ton Pays ?

Mais tu avais d'autres projets en tête, des projets qui ne plaisait pas forcément à tes parents, mais comme tout bon patriote qu'ils étaient, ils ne pouvaient t'empêcher de t’enrôler dans l'armée. Tu n'avais donc pas encore 18 ans lorsque tu rejoignis les forces armées, avec l'accord de tes parents bien sûr. C'était difficile au début, ne pas le dire serait le nier ouvertement. Tu ne pensais pas que quitter le confort et l'autorité de ton père t'aurait manqué à ce point. Mais tu étais sûr de toi, tu voulais servir au mieux ta patrie. Physiquement, ça t'allait bien, les entraînements n'étaient pas trop un problème, quand aux armes à feu, tu ne te débrouillais pas trop mal. Pour ta part, tu n'as pas eu à quitter souvent le pays, tu restais généralement sur la base militaire dans laquelle tu avais été affecté. Tu restas dans l'armée un peu plus de cinq années, avant de prendre un sérieux tournant dans ta vie.

Les Ailes de la Justice ...

Tu t'étais intéressé de plus en plus au FBI (Federal Bureau of Investiguation) , mais tu avais dû attendre l'âge minimal pour demander à intégrer l'académie, soit à tes 23 ans. Beaucoup de membres des forces armées rejoignaient chaque année le Bureau d'Investigation. Tu n'étais donc pas un cas à part. Comme tous les autres qui arrivèrent en même temps que toi à Quantico, en Virginie, sur le fameux campus, tu suivis une formation de 17 semaines durant lesquelles vous suiviez un entraînement très différent de ce à quoi l'armée vous avait habitué. Techniques de filature, tir et l'utilisation des sciences pour le recueil d'indices, en passant aussi par une conduite de véhicule irréprochable (essayez donc de conduire en slalome et en marche arrière pour voir). Autant de disciplines différentes pour vous préparer à n'importe quelle situation. Ce premier entraînement était suivi de deux années de formation sur le terrain avant de pouvoir enfin obtenir, ton badge et ton arme de service. Par la suite, tu allais suivre une deuxième formation du Bureau Fédéral, afin de pouvoir devenir un "Profiler". Et pour cela, tu touchas alors à la psychologie des criminels en général, puis des plus dangereux.

... et Celles de l'Amour.

Mais avant de poursuivre plus loin, alors que tu étais encore formé sur le terrain et que tu n'avais pas encore obtenu le titre tant convoité d'agent du FBI, tu croisas la route d'une magnifique jeune femme. Une fille de l'Etat. Elle était bibliothécaire, autant dire un métier assez banale et soft contrairement au tien. Elle acceptait cependant tes choix, malgré les dangers que cela impliquaient. Une fois, agent du FBI, tu t'installas avec elle dans la ville de Richmond en Virginie. Tu avais réussi à obtenir un post dans leur Bureau d'Investigation. Vous n'aviez pas tardé après votre mariage à fonder votre petite famille. Vous aviez donc eu d'abord une fille, puis un garçon, avec quatre ans d'écart. Tu avais alors 26 ans et ta femme, 23 ans pour votre premier enfant. Votre vie de famille était très calme, contrairement à ton métier et tu appréciais cela, mais tu n'en restais pas moins un père à la fois attentionné et autoritaire.

Un drame ...

Avec les années et ton poste de Profiler, tu avais parfois à faire à des criminels de plus en plus dangereux. Les traquer en sondant leur psychologie était une chose, mais les arrêter en était une autre. Le danger était omniprésent dans ta vie quotidienne, mais jamais tu n'aurais imaginé à quel point ... La plupart des affaires que tu traitais au début, ne concernaient que des délits mineurs, mais lorsqu'il s'agissait de meurtre, l'affaire prenait une toute autre tournure. Plusieurs mois auparavant, avec ton coéquipier, vous aviez réussi à envoyer en prison un tueur dit "en série". C'était une chose plus rare qu'on ne pouvait le croire, et pourtant ça s'était présenté à vous. Vous l'aviez traqué durant plus de 6 mois. Mais il allait y avoir un revers à cette médaille. Ce criminel avait un frère. Lui aussi avait un casier judiciaire mais bien amoindrie. Avoir une arme en Virgine est assez courant, elle peut même être exhibée au vue de tous. Tu ne pensais pas que ça te toucherait directement. Le drame survînt en soirée, tu avais obtenu quelques jours de repos et tu avais donc la charge de t'occuper des enfants. Ta femme, avait terminé tard à la bibliothèque municipale ce jour-là. Mais jamais elle ne rentrerait chez vous. D'abord enlevée et séquestrée contre une la libération du frère, elle fût abattue à bout portant sans que tu ne puisses rien faire. Vous aviez découvert son corps à l'endroit où se terrait le frère du tueur en série arrêté. Vous étiez arrivés trop tard ou bien juste au moment qui arrangeait le criminel. Tu n'aimes pas mentionner ce passage de ton existence et tu gardes bien enfouie les détails de cette affaire.

Peut en Cacher un autre.

Suite à ce drame qui t'avait profondément affecté, tu pris la décision d'éloigner tes enfants de toi. Oui, plutôt que de quitter ton travail. Tu ne voulais plus qu'ils soient à tes côtés, tu traînais le danger constant avec toi. Tu les envoyas donc chez leurs grands-parents dans le Colorado. Ils ne risqueraient rien dans ce Ranch perdu au milieu des vastes étendues américaines, non ? Et puis ... tu avais changé, beaucoup changé. Ton coéquipier également avait du mal à te reconnaître. Pendant un temps, tu avais plongé dans l'alcool, mais tu risquais de tout perdre. Tu ne le savais pas encore à ce moment-là, mais ton avenir était tout tracé et il n'était pas sur le sol américain. Un attentat fût déclaré à Richmond, dans ces moments-là, on faisait appel au Bureau d'Investigations pour gérer une situation aussi délicate. La sécurité du pays était votre mission principale. Tout a été très vite. Tu étais chargé avec ton coéquipier de sauver six otages retenus encore par le commanditaire d'une explosion qui avait eu lieu un peu plus tôt dans un centre commercial. Vous aviez d'autres agents sous vos ordres pour mener à bien votre tâche. Mais au risque de se répéter ... tout a été trop vite. Lors de l'infiltration du bâtiment, vous aviez seulement remarqué la présence de ses complices. Ils étaient plus nombreux que vous ne le pensiez. Tu as juste eu le temps de voir un terroriste avec une bombe autour de la taille et d'entendre une balle fusée, avant de sombrer.

Une Nouvelle Vie ...

Tu t'es réveillé d'un coma de plusieurs jours dans une chambre d'hôpital, mais le pire en dehors de la désorientation que tu ressentais, c'était cette douleur à la tête. Tu appris alors que tu avais été victime d'une balle de pistolet dans la tête. Tu avais eu de la chance ... beaucoup de chance. En réalité, elle avait traversé ton crâne sans même touché l'un des lobes du cerveau. Tu n'aurais pas de séquelles. Mais tu avais pris conscience de ta place dans cette société. Tu avais des enfants qui n'avaient déjà plus de mère, ils avaient failli être orphelins pour de bon. Tu devais arrêter ton métier, même si tu l'aimais. Il représentait bien trop de risques pour une famille. Tu quittas donc la Virginie pour te rendre de nouveau dans le Ranch de ton enfance. Tu expliquas à tes parents que tu allais quitter le pays pour la sécurité de tes enfants. Tu ne pouvais leur communiquer ta destination, mais ils auraient des nouvelles ...
Lors d'une enquête dans tes débuts au FBI, une affaire vous avait mené, toi et ton coéquipier, à vous rendre en Asie, au Japon, où un fugitif recherché s'était terré. Tu avais alors entendu une étrange histoire, celle de l'île de Togi ... un paradis pour les criminels, déguisé en foire aux hybrides. Mais qu'était donc un hybride ?

Commence.

Toi et tes enfants êtes arrivés sur Togi depuis huit mois environs. Au début, tu as été surpris de ces êtres mi-homme mi-animaux. Tu as posé beaucoup de questions, tu as dû t'adapter à cette nouvelle langue pour toi. Tes enfants ont eu moins de difficultés à s'adapter, ils sont plus jeunes. Tu as dû trouver un travail et l'un d'eux t'as attiré plus que tout. On ne peut pas changer ce que nous sommes au fond de nous. Tu as toujours été un homme d'action, prenant des risques. Tu as donc rejoins rapidement les rabatteurs. Un poste t'a très vite intéressé, il représentait un peu moins de danger que les autres, c'était aussi un grade supérieur ... Chef de division de l'annexe du centre de dressage. Ce poste était libre depuis un moment déjà et cela faisait défaut. C'était une aubaine pour toi et tu l'as saisi aussitôt. Ta vie à présent, est rythmée entre ton travail au sein des rabatteurs, quelques plaisirs charnels de temps en temps avec une hybride ou une asservie qui croise ta route ... et tes enfants.


Derrière l'écran

Prénom/Pseudo : /
Âge : /
Fille, garçon ou autre ? /
Passions : /
Comment as-tu découvert le forum ? /
Que penses-tu du forum ? /
Autres : Pour toute information, se reporter à la fiche de Athenais
Avatar utilisé : Adam Jensen de Deus Ex: Human Revolution
Question :  Est-ce qu'un hybride peut travailler ?
Réponse à la question :


©️ FICHE CRÉÉE PAR AMYLITH |  NESIS |  MEIYA ▬▬ Modifiée par Lou Ainsel
Messages : 78
Date d'inscription : 08/04/2018
Age : 37
Localisation : Quelque part
Multi-Compte : Athenais, Kathleen Duke, Logan, Hope Knight, Frédérique Watson, Lena
Fiche de Présentation : The Star-Spangled Banner

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Aucune
Maître/Maîtresse: Aucun
Esclaves: Kaya, Hisae
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humain - Rabatteur
Revenir en haut Aller en bas
(#) Lun 9 Avr - 10:44
C'est tout bon, jolie fiche et personnage très intéressant * _ *


Bienvenue ! Tu es validé(e) !


Bonjour/bonsoir,

Bienvenue sur Maître ou Neko, nous espérons que tu t'amuseras bien et nous te félicitons pour ta validation et ta fiche =3

Avant toute chose, nous te demandons de recenser ton avatar =>ici<=

Tu dois aussi recenser ton DC =>ici<=

Ainsi tu peux faire une demande d'esclaves =>ici<=

Tu peux aussi faire une demande d'habitation pour que ton personnage ait sa maison =>ici<=

Tu peux aussi faire une demande de rp =>ici<=

Nous te conseillons également d'ouvrir une boite mail et d'acheter un téléphone => ici <=

Et pour finir, il ne te reste plus qu'à ouvrir ta boite aux lettres ==> ici <==

Petit plus, même si je sais que ça fait déjà beaucoup, penses à remplir ton profil !
Amuse toi bien parmi nous =)

Messages : 3552
Date d'inscription : 11/03/2015
Age : 25
Multi-Compte : Sarika, Leah Aoife, Kioko, Maeko, Juna Kavanez, Erina et Hisae
Fiche de Présentation : Eileen, la chasseuse de primes
Fiche de Relation : Les liens d'une folle

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Aucune
Maître/Maîtresse: Officiellement Mustang, en réalité Esteban...
Esclaves: Aïcha (PNJ)
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humaine - DW Reine


"J'aime l'amour, les sentiments, surtout ceux qui me plaquent contre le mur"

Défis Rp:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maître ou Neko ? :: Présentations :: Présentations des humains :: Validées-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit