Bienvenue à Togi! Cette merveilleuse île qui propose toutes sortes d'hybrides à la vente. Serez-vous le maître ou l'esclave? NC-18
 

Bienvenue dans ton nouveau chez toi [PV: Nao et Thomas]

 :: Hors-rp :: Rp terminés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
(#) Dim 2 Oct - 21:55
Ordre de réponse : Lawrence => Nao => Thomas




Le brun se réveilla dans le lit de Nao pendant que celle-ci dormait paisiblement. Il s'était endormi ?... Mince. Il regarda l'heure, cinq heures. Il se leva doucement pour ne pas réveiller la belle qui dormait et alla vers les douches communes pour vite se laver, prendre un café et un croissant bas marché qu'on achète dans les sachets pour ensuite aller vérifier que tout allait bien. Bon, apparemment oui. Il bâilla en allant vers la salle de contrôle pour allume les lumières et regarder les caméras. Il avait dormi peu cette nuit alors une fois assit sur le siège et après avoir fini sa boisson chaude et sa viennoiserie, il s'endormit.

Il sentit secouer et il ouvra un œil. Il se redressa vite en voyant que c'était son supérieur et il s'excusa pour s'être endormi. Pour une fois, son chef avait l'air d'être de bonne humeur et il laissa passer cet incident. Lawrence partit de la salle de contrôle et regarda l'heure sur sa montre : dix heures. Merde, il était à la bourre. Il se dépêcha d'enfiler ses lunettes et sa blouse pour aller vers la salle d'examen où il devait occulter Nao. Elle était là bien avant lui… Mince… Il lui souriait et savait qu'il allait recevoir une remarque pour son retard.

-Bonjour mademoiselle. On va commencer, ça ne prendra pas longtemps.

Il commença le test médical et une fois fini, il alla faire une dernière petite sieste de quatre-heures en laissant l'hybride faire ses affaires et se reposer elle aussi. Une fois toutes ses heures passées, il alla chercher la demoiselle d'un air assez triste pour l'emmener dans sa voiture. Il régla le GPS pour aller jusqu'à la maison du nouveau propriétaire de Nao… Comme il était jaloux actuellement… Il s'était retenu de prendre des seringues de tranquillisant pour lui planter dans le coup et le tuer pour ensuite récupérer sa protégée. C'était violent, oui, mais il ne supportait pas de devoir la laisser partir… Mais pour faire plaisir à la brune, il avait tout laissé à l'hôpital.

Une fois arrivée devant la maison plus que luxueuse, il arrêta la voiture pendant quelques minutes sans y sortir… Ce n'était pas comme si c'était la dernière fois qu'ils se voyaient… Mais il était triste. Il ne voulait pas la laisser.

-Bon… C'est partit. N'oublie pas, je t'ai donné mon numéro hein.

Il lui ouvra la porte pour la faire sortir et il prit sa valise pour ensuite aller toquer à la porte de l'humain. Il était pressé de voir la tête qu'il pouvait avoir vu la maison qu'il possédait. Il ne doutait plus une seule seconde de Nao allait savoir la belle vie, mais cela l'inquiétait au niveau de sa santé surtout…
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Dim 2 Oct - 22:25
Je me réveillais seule après une nuit bien mouvementée surtout après quelques heures de sommeil. Il était neuf heures quand j'ouvrais les yeux par le soleil et l'infirmière qui me disait de me préparer pour aller faire ma visite médicale. Elle était dans une heure cette visite, pourquoi l'autre pouf aux gros boobs me faisait chier ? Je soupirais et me levais avec une tête de zombie… Dormir si peu d'heures et devoir se lever juste après étaient pires qu'une torture. J'allais prendre une douche pour me réveiller et j'avalai rapidement mon petit-déjeuner pour ensuite aller dans la salle médicale dix minutes en avance.

En poussant la porte, je m'attendais à voir Lawrence assit au bureau lui faire un grand sourire mais personne n'était là. Oh… Monsieur avait du mal à se lever ? Je rigolais intérieurement avant de m'asseoir sur une chaise près du bureau. J'attendis jusqu'à dix heures piles pour voir apparaître une silhouette qui m'étais familière : mon beau médecin. Je ne pue retenir un grand sourire qui voulait tout dire et je lui répondis avec toute la taquinerie possible

-Bien sûr monsieur lève tard.

Je riais et passais la visite médicale assez rapidement avant d'aller faire ma valise en emportant toutes mes affaires et mon dernier paquet de cigarettes. Je ne sentais rien, vraiment aucune odeur même pas celle de l'hôpital. J'avais l'impression qu'on m'avait passée au karcher. Enfin bref. Je me reposais le reste du temps et je profitais une dernière fois de faire tourner en bourriques les membres de l'hôpital. Ça allait me manquer ça aussi tient.

Le vétérinaire était venu me chercher vers quatorze heures et l'ambiance n'était pas au beau fixe. Je sentais bien qu'il était triste et inconsciemment je l'étais. Pas parce que je quittais cet endroit horrible mais parce que je quittais en quelque sorte Lawrence. Pendant le trajet, la musique résonnait doucement pour empêcher le silence d'être encore plus pesant qu'il ne l'était déjà.

Je fus surprise de la maison qui se dressait devant nous, elle était pire que luxueuse ! Combien Thomas avait gagné pour avoir une baraque comme ça ?! C'était vraiment… Immense de l'extérieur alors de l'intérieur je n'imaginais pas comment ça pouvait être. Pendant le long silence qui était dans la voiture, je regardais le brun par le rétroviseur, il avait l'air d'aller mieux qu'avant…

J'affichais un long sourire en sortant de la voiture après qu'il m'ait demandé si j'avais son numéro. Bien sûr ! J'avais même un téléphone maintenant alors oui je le gardais précieusement.

-T'inquiète pas je t'appellerais tous les jours pour pas que tu t'inquiètes, maman poule.

Je me mis à rire en allant vers la porte d'entrer de la maison. Je toquais à la porte et je l'ouvris sans même attendre qu'on vienne m'ouvrir, j'étais de bonne humeur il ne fallait pas que ça redescende maintenant !

-Salut ! Je suis arrivée ! Je pensais pas que c'était aussi grand !
Messages : 104
Date d'inscription : 16/09/2016
Age : 21
Localisation : Dans le jardin de Thomas
Multi-Compte : Hana Griffing - Elise - Spiro
Fiche de Présentation : Présentation
Fiche de Relation : Relations

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Diable de Tasmanie
Maître/Maîtresse: Thomas Dupuy
Esclaves: X
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideF - Adoptable
Revenir en haut Aller en bas
(#) Lun 3 Oct - 0:36
Bon, aujourd’hui, c’était le grand jour, celui où la nouvelle arrivait à la maison. Bon, celle-ci, il ne l’avait pas choisi pour se faire dorloter, il ne l’avait même pas acheté en soi, si on omettait sa généreuse donation à la clinique. Il adoptait cette jeune femme pour l’aider, enfin, comme on disait. C’était surtout pour lui laisser un lieu où elle aurait la paix et où elle pourrait vivre tranquillement, plus obligée de vendre ses fesses ou de subir les bisounours prêt à la sauver.

Bon, elle venait, emmenée par un vétérinaire qui se sentait plutôt concerné, s’il se fiait au coup de fil de l’infirmière qui avait eu lieu le matin pour lui donner l’heure. Thomas avait alors donné pour consigne que la maison soit bien et accueillante, ce qu’elle était toujours mais tout était fait pour effacer au maximum le côté harem de connard riche. Toutes les hybrides de la maison étaient habillées normalement, tout le monde avait été briefé concernant la nouvelle, il ne restait plus qu’à l’attendre. Myra et Nyra étaient en train de préparer du thé, du café et des petits gâteaux, Sasselia était dans son infirmerie en train de ranger, Dalae devait être sans doute en train de profiter de la petite bambouseraie que Thomas lui avait fait installé dans le jardin.

Ce fut donc en milieu d’après-midi qu’une voiture se présenta au portail de sa demeure, lequel leur fut ouvert et la voiture put s’enfoncer dans l’allée et se garer devant sa la maison où Thomas s’apprêtait à aller les accueillir sur le perron, enfin, avant que Nao ne saute de la voiture et rentre sans attendre, tirant un soupir amusé à son nouveau maître.

Bienvenue à la maison Nao, j’espère que tu t’y plairas. Ton accompagnateur repart directement où il a envie d’un petit café ?

Simple question de politesse, Thomas ne savait pas ce que comptait faire l’humain qui sortait à peine de la voiture. Myra et Nyra lui firent un sourire et lui dirent bonjour avant de retourner à leurs occupations, ayant bien comprit qu’il ne fallait pas brusquer la nouvelle.
Messages : 194
Date d'inscription : 27/07/2016
Age : 33
Multi-Compte : Kyle Crescent
Fiche de Présentation : Ma Fiche

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Aucune
Maître/Maîtresse: Aucun
Esclaves: Dalae, Nao
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humain - Neutre
Revenir en haut Aller en bas
(#) Dim 23 Oct - 11:04
Lawrence attrapa sa valise en analysant la maison ce qui l'inquiétait légèrement… Il espérait vraiment que le nouveau maître soit bon pour elle… Il fit un léger rire en entendant le ‘'maman poule'' de Nao, oui il l'était et surtout avec elle puisqu'il ne voulait que son bien. Une réaction normale d'un amoureux ou d'un protecteur face à elle.

Au moins, le vétérinaire pouvait constater que l'hybride était heureuse d'aller dans cette maison ce qui le rassura un peu ou alors c'était le fait qu'il soit là qui la rendait joyeuse ? Non, la première idée était la meilleure. Il ne l'avait jamais vu aussi pressé d'aller quelque part et il fut même très surpris quand elle entra sans autorisation. Il fit un léger sourire en remarquant le même chez l'humain qui était venu pour leur ouvrir. Alors, c'était donc lui le maître de maison ? Il n'avait pas l'air de dégager une aura mauvaise, peut-être que Lawrence l'avait jugé beaucoup trop vite. Cela dit, il essayera quand même de récupérer Nao en essayant de le tuer par exemple.

-Je vais prendre le café si cela ne vous dérange pas. Je m'appelle Lawrence Spencer, je suis le médecin de Nao. Je pense que la demoiselle vous a déjà expliqué comment allait fonctionner mes visites. Cependant, j'aimerais discuter de quelques petites choses en privé.

Nao devait savoir de quoi il voulait parler et il ne fallait pas être idiot pour ne pas voir où il voulait en venir : il voulait parler de comment Thomas allait gérer l'addiction de sa protégée et ainsi parler de son asociabilité même si le principal était sa toxicomanie.

Le vétérinaire remarqua deux autres hybrides et il leur adressa un hochement de tête et un bonjour tout sourire en guise de politesse. Sans perdre une minute de plus sachant qu'il n'avait pas vraiment beaucoup de temps, il déposa le sac de Nao à l'intérieur de la maison et il se permit lui de rentrer pour aller dans le salon pour parler plus calmement. Il vérifia que Nao n'était plus dans les parages pour pouvoir parler calmement.

-Comment allez-vous gérer la toxicomanie de Nao ? Dites-le-moi franchement, je le verrais si vous m'avez menti aujourd'hui sur les prochains examens que je ferai à cette hybride.
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Lun 24 Oct - 8:19
Je faisais un sourire plus grand en entendant le soupir amusé de Thomas il devait profiter de mon excès de joie parce qu'elle n'allait pas forcément durer ! Il nous accueillait Lawrence et moi et je laissais celui-ci répondre à mon nouveau maître. Hm, soit il faisait exprès soit il me prenait pour une conne je savais très bien qu'ils allaient parler de mon addiction alors pourquoi il ne le disait pas directement. Je compris rapidement pourquoi en voyants deux autres hybrides qui me dirent bonjour en souriant.

-Salut … Hm… Oui elle est jolie et grande…

Je ne pensais pas voir des hybrides tout de suite et ça me fit perdre légèrement ma joie et ne me demander pas pourquoi je sais pas ! Je soupirais un peu pour oublier tout ça et je fis un sourire aux deux hommes avant de prendre la parole.

-Je vais visiter appeler moi quand vous avez fini.

Et j'allais visiter la maison pendant que les deux parlaient. Enfin… Je « visitais » la maison. J'avais fait assez rapidement pour ensuite revenir doucement sans faire de bruit et je m'étais caché derrière un mur pour écouter leurs conversations. C'est vrai ! J'étais concerné dans cette histoire ! J'aurais dû rester avec eux ! Mais je savais bien pourquoi Lawrence ne voulait pas… Je sentais grâce à mon sixième sens qu'il n'avait pas de magnifiques et belles idées en tête envers Thomas. Il m'avait déjà prévenu que si on m'adoptait il serait capable de tuer… C'était son projet ? Non… En tout cas je l'empêcherais…

Bref, je m'asseyais tranquillement contre le mur et j'analysais chaque bruit de pas pour savoir s'ils venaient ou non. J'entendis Lawrence parler de ma toxicomanie, tss j'en étais sûr ! Je voulais intervenir mais je ne le faisais pas, je voulais entendre ce qu'allais dire mon nouveau maître à ce propos à mon vétérinaire et vice-versa.
Messages : 104
Date d'inscription : 16/09/2016
Age : 21
Localisation : Dans le jardin de Thomas
Multi-Compte : Hana Griffing - Elise - Spiro
Fiche de Présentation : Présentation
Fiche de Relation : Relations

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Diable de Tasmanie
Maître/Maîtresse: Thomas Dupuy
Esclaves: X
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideF - Adoptable
Revenir en haut Aller en bas
(#) Dim 30 Oct - 21:42
Thomas avait bien comprit que Nao ne serait toujours qu’égale à elle-même et qu’il faudrait la prendre que comme elle est. Cela ne pouvait pas être mauvais, cela apporterait une sorte de dynamisme dans cette maison. Il faudrait du temps à Nao pour qu’elle prenne ses marques, surtout après tout ce qu’elle avait vécu. Thomas avait fait le nécessaire auprès des autres hybrides et elles avaient bien comprit. Mais derrière Nao, il y avait son accompagnateur, un type dont il devinait déjà qu’il lui était hostile. Comment s’y prenait-il ? Mais très simplement, après la mésaventure avec son ex compagne, il était devenu beaucoup plus regardant sur la nature humaine et avait apprit à déchiffrer les gens, pour ne plus jamais se faire avoir, maintenant, il le voyait clairement quand une personne était hostile à son encontre. Mais bon, il fallait jouer le jeu de l’hypocrisie, au moins pour que Nao puisse respirer un peu.

Entrez donc docteur.

Lui fit-il d’un geste accueillant alors que Myra servait le café sur la table du salon. Nao décida pour sa part de partir visiter la maison.

D’accord, prend ton temps Nao.

Lui fit-il avec un sourire avenant. Il aurait bien confié à Nyra la tâche de l’escorter mais il préférait lui laisser de l’air, qu’elle ne se sente pas déjà fliquée à peine arrivée, qu’elle se sente déjà chez elle en sommes. Le médecin lui posa une question qui se voulait sans doute piège mais cela ne dérangea pas Thomas plus que ça.

Mais je ne vais rien gérer de sa toxicomanie, ça, c’est votre boulot aux dernières nouvelles. J’ai prit un engagement en prenant Nao chez moi, cet engagement, c’est celui de lui offrir un lieu de vie calme, là où elle sera tranquille, sans pression et sans avoir à subir à nouveau les horreurs qu’elle a connue. Cette engagement, je le respecterais, pas pour vous ou la clinique mais pour elle. Et puis, ne me faite pas ce discours là docteur, vous savez très bien comment cela marche, à moins de l’enchainer, il est impossible d’empêcher un toxicomane de trouver de quoi se shooter s’il en a réellement envie. S’il ne peut pas se procurer les substances classiques et courantes, il se rabattra sur n’importe quel autre produit. Et puis, personne ne se shoot sans raison, vu par quoi elle est passé, sa descente dans cet enfer n’est pas surprenant. Lui offrir une vie sans tout ce cauchemar quotidien est la seule chose que je puisse faire.

Voilà qui aurait le loisir de remettre le gentil docteur à sa place et, l’espérait-il, lui faire comprendre que Thomas était le genre d’homme qui n’avait pas envie de se faire emmerder par un type comme lui.
Messages : 194
Date d'inscription : 27/07/2016
Age : 33
Multi-Compte : Kyle Crescent
Fiche de Présentation : Ma Fiche

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Aucune
Maître/Maîtresse: Aucun
Esclaves: Dalae, Nao
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humain - Neutre
Revenir en haut Aller en bas
(#) Mer 28 Déc - 21:36
Heureusement qu'il avait aussi décidé de parler de l'asociabilité de Nao puisque celle-ci avait perdu légèrement sa joie en voyant d'autres hybrides dans la maison... Lawrence espérait qu'elle n'allait pas s'enfermer dans sa chambre ou passer ses journées dehors... Oui, c'est vrai que comme ça, ce n'est pas très logique, mais dans le sens où le vétérinaire aimerait qu'elle sorte un peu mais qu'elle essaye aussi de se sociabiliser un minimum avec les hybrides et les humains de son nouveau chez soit. Rien de plus normal pour l'homme qui ne veut que son bien. Et puis cet humain qui jouait l'hypocrite... Il avait le combo aujourd'hui et il n'avait qu'une envie : le tuer. Ah... Lui et ses envies de meurtres.

Nao alla visiter la maison ce qui lui permet de poser la question qui l'intéressait le plus et la réponse qui suivit ne lui fit pas du tout plaisir. Il savait qu'il y avait une couille quelque part et la voilà. Sa protégée aurait dû lui parler de cet accord ! Pourquoi ne l'avait-elle pas fait ? Elle avait peur qu'il la punisse ? Ils savaient tout deux qu'il n'en serait pas capable.

-Navrez, mais je reprends Nao. Je refuse qu'un homme comme vous finisse par la tuer par un manque de responsabilité vis-à-vis de son état de santé. Serte un lieu calme et la meilleure des choses et qu'elle ne revive pas le passé aussi. J'en suis totalement conscient et d'accord sur ce point-là. Mais sachez, monsieur, retirer ne serais qu'une cigarette par semaine ou par mois du paquet de la demoiselle est un pas vers l'avant. Je le sais parfaitement que sa toxicomanie est et sera dur à soigner, ça fait des années qu'elle est présente dans sa vie. Mais on a réussi à diminuer sa consommation de nicotine en l'espace d'un moins. De pas beaucoup, je le conçois, mais on a réussi. Je ne vous demande pas grande chose, franchement. Vous auriez eu affaire à mes collègues idiots, ils vous auraient dit de tout arrêter. Comme si cela était possible de tout stopper d'un coup... Si vous refusez d'y mettre du vôtre, je la reprends à l'hôpital où sa santé ne sera pas mise en danger et où la mort ne lui planera pas sur la tête en permanence.

Il était clair et net. Il ne voulait pas grand-chose, mais simplement être sûr que sa bien-aimée soit sauve et en assez bonne santé lors de la prochaine visite et pas qu'on lui annonce sa mort par overdose. De plus, il savait très bien que l'hybride les écoutaient puisqu'il savait parfaitement le mode de fonctionnement de Nao, il la connaissait par coeur comme elle le connaissait par coeur.

-... Nao sort de ta cachette s'il te plaît, je sais que tu nous écoutes. Viens avez nous.

Autant la laisser écouter et donner son avis si ça peut aider cet abruti d'humain à comprendre que la vie de ce petit diable était en danger.
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Jeu 29 Déc - 0:18
Après ma petite visite rapide de la maison en hochant la tête lorsque Thomas me disait de prendre mon temps j'étais contre le mur assise tel une espionne dans les films américain. Je savais très bien de quoi ils parlaient et je me retenais de ne pas intervenir en leur disant que c'était aussi mon problème et que j'aimerais bien participer à cette conversation.

J'étais heureuse d'entendre que mon nouveau maître me laissera faire ce que je voudrais et donc ne pas me dicter ma vie. J'allais enfin être la propre chef de ma vie et personne ne me suivra partout où je vais... Si je veux me détruire ce n'est pas leur problème. Je compte bien continuer à fumer et à me droguer. Et puis un endroit calme pour que je soigne mon mal ? Ne me dite pas qu'il commençait lui aussi à délirer...  Je soupirais un peu. En fait personne ne comprenait rien dans cette ville, aucun docteur ni humain. Et puis comment il pouvait savoir mon passé ? Les connards lui avaient dit ? Bandes de... Tss !

Voilà Lawrence qui se met à répondre et je savais que ça allait finir comme ça... Je le connaissais bien et je sais qu'il ne veut que mon bien et à vrai dire... J'ignorais totalement qu'il avait retirer des cigarettes de mon paquet... Je n'ai même pas sentit un manque... Le seul manque que j'avais c'était avec la drogue... Mais je sais et savais très bien avant même de commencer que ça me mènerait à ma perte tout ça. Et je ne compte pas m'arrêter même dans un endroit calme où les sois distantes "horreurs" ne seront plus.

Je sursautais en entendant mon prénom sortant de la bouche du vétérinaire. Il savait que j'étais là ?... Il me connait par coeur ma parole ! Je décidais donc de sortir de mon coin et de venir près du salon à côté de mon docteur qui était resté debout. Le lui serre la main discrètement, pour pouvoir le calmer parce que je savais qu'au fond de lui il avait envie de se jetter sur Thomas et de le tuer, en fermant quelques secondes les yeux pour prendre la parole par la suite.

-Je veux rester... Et je continuerais à fumer. C'est pas un lieu calme qui me fera changer et pas un arrêt de cigarette. Alors arrêtez de vous battre.

Je voulais leur faire comprendre que je n'étais pas prête à changer d'avis et de comportement malgré ce qu'ils peuvent bien croire. Au fond de moi j'étais triste pour Lawrence... J'aurais aimé lui faire plaisir en lui disant que j'allais arrêter mais... Rien ne me donnait envie d'arrêter même une nouvelle maison maintenant que j'y pense...
Messages : 104
Date d'inscription : 16/09/2016
Age : 21
Localisation : Dans le jardin de Thomas
Multi-Compte : Hana Griffing - Elise - Spiro
Fiche de Présentation : Présentation
Fiche de Relation : Relations

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Diable de Tasmanie
Maître/Maîtresse: Thomas Dupuy
Esclaves: X
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideF - Adoptable
Revenir en haut Aller en bas
(#) Dim 8 Jan - 14:25
Thomas se sentit soudainement fatigué par toutes ces bêtises. Le bon docteur était complètement dans l’affectif, ce n’était plus de la simple empathie médicale, n’importe quel crétin aurait comprit que Lawrence avait un attachement personnel envers sa patiente, ce qui n’était pas bon d’ailleurs. Et le voilà qui lui faisait un discours comme quoi il allait la reprendre et tout le tremblement. En fait, Thomas doutait même qu’il n’ait jamais voulu la laisser là de toute façon. Quand à son discours sur les cigarettes, Thomas ne put s’empêcher de pouffer légèrement de rire. Alors soit il était d’une innocence extrême, soit il faisait celui qui ne savait rien. Visiblement, il ne devait pas être au courant des petites cachettes de Nao, pas de toutes du moins.

Je préfère en parler avec l’intéressée.

Se doutant qu’elle les espionnait, le bon docteur fit venir Nao qui fit valoir son opinion et sa volonté de rester. Pour le reste, Thomas lui-même ne croyait que moyennement en son discours de l’endroit calme qui aiderait mais il fallait bien essayer de faire bonne figure au docteur.

Très bien Nao, si tu veux rester, nous ferons selon ta volonté, tu es la bienvenue tant que tu le souhaites.

Dit-il à l’hybride en lui offrant un petit sourire bien plus sincère que celui de façade qu’il jouait au docteur. L’expression qu’il avait laissé voir montrait qu’il offrait avec sincérité l’hospitalité à Nao. Il fallait maintenant calmer le docteur une bonne fois pour toute ?

Docteur, avant que vous ne commenciez à faire des pieds et des mains, sachez que les accords pour la venue de Nao chez ont déjà été signés avec des personnes de bien plus hautes autorités que vous. Navré mais vous allez devoir l’accepter.

Thomas était diplomatiquement en train d’essayer de lui faire comprendre de lâcher un petit peu l’affaire. Mais bon, il allait être difficile de mettre dehors ce gars-là, surtout qu’il ne voulait pas vexer Nao.
Messages : 194
Date d'inscription : 27/07/2016
Age : 33
Multi-Compte : Kyle Crescent
Fiche de Présentation : Ma Fiche

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Aucune
Maître/Maîtresse: Aucun
Esclaves: Dalae, Nao
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humain - Neutre
Revenir en haut Aller en bas
(#) Dim 15 Jan - 12:43
Lawrence serait les dents en voyant que ses propos n'avaient pas l'air de toucher en quoi que ce soit le nouveau maître de sa protégée et encore pire lorsqu'il pouffa quand il parla de la cigarette. Il osait se moquer ainsi alors qu'il ne savait rien ? Il n'était pas médecin, il n'était pas celui qui donnait les cigarettes à Nao, il n'était pas celui qui l'a récupéré et sauvé à deux doigts de la mort, ce n'est pas lui qui est resté dans les moments les plus durs pour cette hybride, ce n'est pas lui qui est resté avec elle ne voulant que son bien ! Et... Il se permettait de ce foutre de sa gueule... C'était trop. Il allait lui ouvrir le crâne, le laisser pisser le sang, brûler sa maison et le corps, prendre Nao avec lui et aller en forêt vivre tranquillement sans problème ni personne pour lui parler ainsi.

Mais... Il ne pouvait pas. Il savait que sa protégée était derrière et qu'elle écoutait tout. Il ne pouvait pas faire ça, car, il détruirait sa vie. Elle ne pourrait pas vivre avec un meurtre sur les bras... Il essaya de se calmer en lui disant de venir ce qu'elle fit. Il serre encore plus les dents en entend qu'elle voulait rester et que, pire, elle fumerait autant qu'elle veut... Il ne pouvait plus rien faire, il était impuissant face à tout cela et ça le rendait fou. Il soupira avant de regarder Nao.

-Très bien Nao... Je te laisse ici alors.

Il allait dire quelques mots avant de se faire couper la parole par l'humain. Il sera les dents et les poings. Ok, ne pas rester une seconde de plus sinon il avait vraiment finir par commettre ce meurtre. Il attrapa sa sacoche en sortant deux trois papiers parlant des dates de passage de Lawrence pendant trois mois, les trois mois de délais, les jetant sur la table et partant sans rien dire de plus, même pas un au revoir, rien. Il ne pouvait pas parler, s'il ouvrait la bouche se serait un risque pour son travail. Il ne pouvait pas se permettre... Il devait rester... Professionnel... Oui, professionnel.

Il poussa délicatement la valise de Nao pour pouvoir sortir de cette maison qui allait sûrement la détruire. Il entra dans la voiture et partit sans demander son reste. Il ne reverrait peut-être plus son amour... Ce serait fort probable qu'elle soit morte d'ici là vu où elle vit à présent. Il n'avait jamais conduit aussi vite pour revenir à l'hôpital.
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Dim 29 Jan - 9:37
Je regardais les deux hommes après avoir dit que je restais ici. Thomas avait l’air d’accord et Lawrence aussi même si je savais que pour lui c’était un oui peu sincère. Je leur offrais un petit sourire à chacun pensant qu’enfin on allait pouvoir discuter calmement autour d’un café et de bonnes petites blagues salaces comme faisait mon ancien maître mais non. Il devait toujours avoir quelque chose qui foire tout. Comme quoi j’dois arrêter de penser à des choses heureuses pour que le monde soit heureux. Quelle injustice.

Je regardais Thomas balancer des pics à Lawrence mais sûrement les piques de trop. Je regardais mon humain adorable changer radicalement d’apparence en déposant tous les papiers sur la table avant de se diriger vers l’extérieur. Et voilà… Faut que j’arrête de croire aux utopies. C’est pas parce qu’une a marché une fois qu’elles marcheront encore.

Je me dirige vers l’extérieur le plus rapidement possible pendant que le vétérinaire entre dans sa voiture. Je lui faisais des signes pour lui dire de revenir mais il avait déjà allumé le moteur… Je soupirais en voyant le véhicule partir jusqu’à disparaître de mon champ de vision.

-Au revoir…

Je rentrais dans ma nouvelle demeure et sur mon visage plus aucune émotion. Un simple visage neutre et rien de plus. Je regardais Thomas en attrapant ma valise. Je devais lui parler ? Est-ce que j’en avais vraiment envie ? Franchement j’avais envie d’être seule pour l’instant. Fumer deux trois clopes pour me détendre et oublier… Bon même si un peu de LSD m’aurais mieux aidé à oublier mais bon je fais avec les moyens du bord.

-J’vais dans ma chambre…

Au moins je le préviens…. Simple question de politesse. J’le laisse avec les papiers et je monte dans ma chambre. C’était là où j’allais vivre et peut-être… Mourir. Enfin de compte ma vie ne changeait pas. Elle restait la même, même si je ne me prostituais plus maintenant. Je rangeais mes habits dans l’armoire, les produits tels que le gel douche, maquillage et tout le tralala dans un tiroir et du double fond de ma valise je sortais les quelques drogues que j’avais réussi à sauver et les tas de paquets de cigarettes. Je m’asseyais dans un coin en allument une et je restais ainsi à fumer sans le moindre bruit autour de moi… Bon ok j’avoue que le silence est agréable comparer à des gémissements et de femmes et des bruits de porcs venant de clients.
Messages : 104
Date d'inscription : 16/09/2016
Age : 21
Localisation : Dans le jardin de Thomas
Multi-Compte : Hana Griffing - Elise - Spiro
Fiche de Présentation : Présentation
Fiche de Relation : Relations

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Diable de Tasmanie
Maître/Maîtresse: Thomas Dupuy
Esclaves: X
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideF - Adoptable
Revenir en haut Aller en bas
(#)
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maître ou Neko ? :: Hors-rp :: Rp terminés-