Bienvenue à Togi! Cette merveilleuse île qui propose toutes sortes d'hybrides à la vente. Serez-vous le maître ou l'esclave? NC-18
 

Le sourire derrière le masque (PV Mr Loyal)

 :: Hors-rp :: Rp terminés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
(#) Lun 20 Juin - 15:39
Il avait plu toute la matinée. Tanjiro, allongé sur son lit, avait contemplé la fresque représentant Togi peinte sur son plafond. Depuis quelques jours, il observait la vie depuis sa fenêtre, en dessinant des croquis dans sa tête. Il était lasser d'analyser. Tout les gens se ressemblaient. Ils portaient des masques plus ou moins bien faits et en dessous ils étaient des monstres. Tanji avait l'habitude de cerner les contours grossiers des masques. Il les arrachait trop facilement. Il voulait un adversaire à sa taille, un artiste, un véritable acteur.

Il se redressa et s'assit au bord du lit, passant une main dans ses cheveux roux. Cela lui était apparu comme une évidence. Les ruelles de la banlieue était un théâtre délabré mais haut en couleurs, peuplé d'acteurs aux masques changeants et parfaits. Il eu un rictus légèrement dément.

Sur quel type de taré je vais tomber ?..

Il se leva, enfila sa veste et sortit. La fraîcheur de l'air, le bruit et la pollution assaillir Tanji. Des âmes errantes passèrent à côté du rouquin sans même qu'il les remarque, il surveillait les alentours à la recherche d'une note de couleur dans ce décors mort. Il s'engouffra dans un bus puis s'étonna d'être arrivé en banlieue, tellement il agissait instinctivement.

A peine était il arrivé qu'il le vit. Un homme grand et fin, aux mouvements exagérés d'un clown et pourtant sobres. Dans un élégant costume, se tenait de dos le specimen que cherchait Tanjiro. En le regardant plus attentivement il remarqua qu'il était masqué.

Ce bonhomme est atypique. Voyons, voyons, Tanji se concentra pour analyser le grand costumé,quelque chose sonne faux chez toi Le masque. Tout est comme... Orchestré. Comme si tu avais appris par cœur ton personnage. Tu es la personne la plus voyante ici et pourtant aussi celle que l'on remarque le moins. Tes faits et gestes ne laissent rien paraître de ta personne, même à des yeux expérimentés comme les miens...

Sa réflexion fut coupée, sa "cible" avait bougé avec une rapidité hors norme. Il fallut quelques temps à Tanjiro pour le retrouver dans la foule. Il se leva et le suivi à distance.
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Lun 20 Juin - 18:27
Les jours de pluie sont amusants, les Humains restent caché pour ne pas être mouillé, la vie suspend son cours, plus de foule, plus de bruit à part celui des voitures, chacun se cache de cet ennemi qui mouille. Puis quand vient le soleil, tout cet automatisme, tous les engrenages se remettent en marche. Le flux du monde se laisse de nouveau couler, chacun avance sans réellement voir ce qui l'entoure, c'est cela, les humain sont pareils à des poupées mécanisées, ils bougent, parlent, mais ne voient pas le monde qui les entoure.

Je me promène donc dans ce décor programmé, les personnages sont différents à chaque rue, chacun agi de la même manière, je peux ainsi facilement passer inaperçus dans ce monde qui ne voit rien, observant au contraire, tout ce qui m'entoure, derrière mon masque je peux, sans me faire voir, analyser tout ce que je peux voir, agissant à la fois naturellement et méthodiquement, comme toujours.

Comme souvent tout semble n... attendez une seconde, un élément me gêne dans ce décor. Je prends à droite rapidement, toujours là. À gauche ensuite, trajet aléatoire, encore derrière. Imagination ? Possible. Pour m’en assurer, je prends encore quelques directions au hasard, vérifiant que mon instinct ne me trompe pas, non. J'ai beau changer mon allure, mes directions, il est toujours là. Depuis le début je reste naturel mais maintenant que les choses se confirment il est temps de changer de jeux.

Cette sensation ma ramène quelque temps en arrière, avant que le personnage de Loyal ne soit créé, avant que ce masque ne vienne sceller mon visage chaque jour et chaque nuit. Alors qu'il était facile de savoir qui je suis, lorsque le Labo engageait des mercenaires pour effacer toutes traces de leurs échecs, ces années durant lesquelles, ils ont désiré voire disparaître leurs plus belles créations, seulement nous étions préparés et nous le sommes toujours, nous n'avons ni oublié, ni pardonné. Est-il un de leurs mercenaires d'élite ou bien un bleu ? Si c'est un nouveau ce serait une insulte de nous les envoyer.

Connaissant les ruelles comme ma poche, je profite de la foule pour disparaître de son champ de vision en lui montrant ma direction. Arrivé dans une impasse je me fond dans l'obscurité d'un coin sombre, si c'est un débutant cela devrait suffire. J'entend les pas qui se rapprochent, puis qui passent à coté s’enfonçant un peu dans la ruelle à ma recherche.

Je sors de ma cachette, lui bloquant la sortie, ne comptant pas sur le fait de le laisser repartir, du moins pas sur ses deux jambes.

Belle journée pour une promenade n'est-ce pas ? Le labo est il à ce point désespérer pour envoyer quelqu'un d'aussi peu discret ?
Messages : 474
Date d'inscription : 15/04/2016
Age : 24
Multi-Compte : Sora Fujita/Night
Fiche de Présentation : Ma Fiche

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): mante religieuse
Maître/Maîtresse: Moi même
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideM - DW Roi
Revenir en haut Aller en bas
(#) Lun 20 Juin - 20:59
Ce type va me rendre fou ! Il change de direction constamment ! Il m'a repéré c'est sûr ! PUTAIN MAIS QUEL CON JE SUIS !

Tanjiro était épuisé, il devait se concentrer un maximum pour suivre les mouvements du Masque. Celui-ci s'enfonce dans une impasse.

Il veut provoquer un face à face. Je suis mort, ça y est...

Tanji s'y engagea tout de même avant que l'inconnu réapparaisse dans son dos, lui interdisant la sortie :

- Belle journée pour une promenade n'est-ce pas ? Le labo est il à ce point désespérer pour envoyer quelqu'un d'aussi peu discret ?

Réfléchis... VITE. Alors il parle de labo... Le... LE LABO D'HYBRIDATION ! MAIS OUI C'EST CLAIR C'EST UN HYBRIDE, ça explique sa rapidité...

Fort de sa découverte, Tanjiro se retourna vers l'homme, un sourire assuré et provocateur sur les lèvres :

- Ecoute l'hybride, je sais pas ce que tu as à te reprocher. Mais t'es parano ou aveugle. Tu penses sérieusement qu'un mec comme moi est un ninja dégomeur d'hybride ? Et puis arrête de vouloir faire des répliques superclasses, ça fait un quart d'heure que je te suis, t'as eu des milliers de chances de me liquider. Alors c'est pas maintenant que tu vas le faire. Et puis ce serait trop simple, pas digne de toi... Il n'y aurait aucun challenge.

Il s'adossa un mur de la maison qui fermait l'impasse et bailla nonchalamment :

- Le masque c'est juste pour le style ? Parce que si c'est le cas c'est réussi. T'as tué combien de mecs ? 10, 50... 200. T'as l'air d'avoir l'habitude. Je vais peut-être devenir le 201eme qui sait ?

Pendant qu'il débitait ces questions anodines en continue, Tanjiro analysait :

Sa posture a clairement changée, il s'est raidi et redressé. C'est une technique d'autodéfense quand un animal se sent en danger, il parait plus imposant. Tiens... Il a replié les doigts dans ses manches. Il tient quelque chose... des couteaux ?

Le rouquin resta sur ses gardes pour tenter d'esquiver de potentielles attaques.


Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Lun 20 Juin - 21:37
Ce garçon est étonnant, je penche la tête sur le côté alors qu'il débite ses paroles destinées à le sortir de ce mauvais pas. Que croit-il que je vais simplement le laisser partir juste avec ces mots, de plus il sait déjà que je suis un hybride, sa force de déduction est impressionnante, naturelle ou entrainement, je ne crois rien et ne suis certain de rien, pour moi tout humains est une menace ou bien un jouet potentiel, aucune explication, les mots, je les manipule moi-même tous les jours alors je suis au courant que l'a peu dit ce que l'on veut quand on ?.

Seulement si ce qu'il dit est vraie, alors pourquoi s'obstiner à me suivre ? Est-il juste idiot ou une autre raison le pousse à me suivre ainsi. Je soupire et baisse la tête. Quelques secondes après un rire m'échappent et se transforment en éclats de rire durant quelques secondes.

Et bien et bien, tu semble en savoir des choses pour un simple humain, un seul détail en revanche, je me demande toujours si tu ment ou non, car si tu dis la vérité je ne sais toujours pas ce que tu fais ici toi qui prend des grands aires alors que je peux sentir ta peurs d'ici.

Je m'approche petit à petit, penchant la tête de droite à gauche, analysant cet humain qui ne semble en rien dangereux. Alors pourquoi ? S'il ne représente rien alors je peux m'amuser avec lui, j'espère qu'il ne cassera pas trop vite.

D'un geste rapide, je me retrouve en une seconde à peine à son niveau, ce dernier tenté de fuir, trop lent humain ! Ma main attrape le col de son vêtement et je le plaque au mur. Je suis surpris qu'il soit aussi léger qu'il en a l'aire, je le soulève presque du sol et de mon autre main je sors les couteaux qui viennent s'arrêter à quelques millimètres de sa gorge, j'ai des questions, et je veux de vraies réponses.

Ecoute moi bien humain tu sera exactement mon 126ième jouet cassé si tu ne me donne pas une explication convaincante de qui tu es et pourquoi tu me suis. Je te laisse 5 secondes prêt ? 5.....
Messages : 474
Date d'inscription : 15/04/2016
Age : 24
Multi-Compte : Sora Fujita/Night
Fiche de Présentation : Ma Fiche

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): mante religieuse
Maître/Maîtresse: Moi même
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideM - DW Roi
Revenir en haut Aller en bas
(#) Lun 20 Juin - 22:53
Le cœur de Tanjiro battait vite. Beaucoup trop vite. Est-ce que ce mec lui collait vraiment un couteau sous la gorge ? Oui. Cette fois le jeune homme n'était pas tranquillement en train d'observer une scène, analysant le rôle des acteurs, les enjeux et le contexte. Non. Cette fois il jouait cette pièce avec un meilleur acteur que lui. Cette dure réalité le découragea. Il abandonna son sourire arrogant.

- Je m'appelle Tanjiro. Je passe mon temps à observer, à essayer de comprendre. Sauf que les humains sont insipides. Leur personnalité est simple à percevoir et décevante. Aujourd'hui j'ai cherché un spécimen rare, quelqu'un que j'aurais du mal à analyser... J'ai joué ; j'ai perdu. C'est comme ça.

Il regarda droit devant lui, rencontrant le masque froid au sourire figé. Est-ce que l'hybride souriait en ce moment même ? Sûrement, trop content d'avoir trouvé un nouveau jouet. Tanji avait peur.

Tanji avait toujours eu peur. Abandonné, dans le grand manteau, bébé, Tanji avait peur. Enfant, encerclé par les voyous de son quartier, Tanji avait peur. Il y a un an, découvrant avec horreur qu'il avait tué son père, Tanji avait peur. Encore aujourd'hui ce sentiment ne le quittait pas.

- J'aimerais que tu répondes à cette question. As-tu déjà eu l'impression de jouer à niveau égal avec un adversaire ?

C'est comme cela que Tanjiro voyait Le masque. Un joueur trop fort avec qui personne ne voulait jouer, de peur d'une partie déséquilibrée. A cet instant il se surprit avoir de l'empathie pour l'hybride, alors que c'était lui qui était en position de faiblesse.

- On est pareils. Deux personnes jouant dans un tournoi beaucoup trop simple pour eux... Son plaisir est de courte durée, à peine a-t-il commencé une partie qu'il la gagne...

- Ravi d'avoir joué avec toi, Le Masque.
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Mar 21 Juin - 8:42
La peur, je peux la ressentir partout autour de ce djeun homme, cet humain est terrifié de s'être mis dans cette situation, à tel point que cela enlève tout amusement, tout excitation. Cet humain, je pensais avoir trouvé un jouet à défier, un jouet à combattre mais je me retrouve simplement avec un gamin dans les mains.

Tanjiro, as-tu à ce point peur de la vie pour n'en devenir qu'un spectateur ? Toi qui critiques ta propre espèce ne t'es-tu jamais demandé comment le reste du monde t'analyse ? Les personnalités sont souvent faciles à percevoir car vous ne prenez pas la peine d'en construire de plus complexes et tu ne déroges pas à la règle. Si ce que tu dis est vraie alors tu ne vaux pas mieux que ces gens que tu observes sans cesse, sans jamais t'observer toi.

Je reste silencieux le temps qu'il pose sa question et que.... ravis d'avoir joué ? A quoi ? Nous n'avons rien entamé, rien créé ou bien mis en jeux, ce jeun homme prend cette rencontre aléatoire pour un jeu ?

Pour le moment je n'ai pas bougé, le tenant toujours contre le mur.

Tu semble avoir une vision bien étrange de la vie humaine, et puis toi qui parle de jeu ? Quelles en sont les règles pour toi et quel est le jeu . Je ne peux répondre à ta question tant que tu ne précise pas à quoi et avec qui. Si tu parles de tuer un humain, le fait que je sois toujours en vie prouve que je gagne, facilement ou difficilement. Mais si tu changes les règles, si tu changes le jeu comme tu le dis alors il m'arrive de perdre.

Oui, si l'on généralise la vie et le monde, alors garder ses propres règles en jouant sur son propre terrain permet des victoires faciles et ennuyantes. Les humain sont des jouets, des boîtes à surprise, il suffit souvent de les pousser un peu afin d'y découvrir une multitude de facettes cachées ou refoulées. La simple analyse de surface ne permet de voir que ce qui flotte pas ce qui est sous le sable, au fond.

Je relâche cet humain et me redresse face à lui.

Dis moi humain ? Que compte tu faire dans ce monde ?
Messages : 474
Date d'inscription : 15/04/2016
Age : 24
Multi-Compte : Sora Fujita/Night
Fiche de Présentation : Ma Fiche

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): mante religieuse
Maître/Maîtresse: Moi même
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideM - DW Roi
Revenir en haut Aller en bas
(#) Mar 21 Juin - 11:05
Le Masque était resté silencieux,tenant toujours Tanji contre le mur, il semblait réfléchir. Puis sa voix résonna à nouveau derrière le masque :

- Tu sembles avoir une vision bien étrange de la vie humaine, et puis toi qui parles de jeu, quelles en sont les règles pour toi et quel est le jeu ? Je ne peux répondre à ta question tant que tu ne précises pas à quoi on joue et avec qui. Si tu parles de tuer un humain, le fait que je sois toujours en vie prouve que je gagne, facilement ou difficilement. Mais si tu changes les règles, si tu changes le jeu comme tu le dis alors il m'arrive de perdre.

Tanjiro sentit la main de l'hybride relâcher sa prise, celui-ci se redressa, dépassant largement le rouquin, et demanda :

- Dis moi humain ? Que comptes-tu faire dans ce monde ?

Tanji releva la tête, regardant le masque à l'endroit où étaient supposés être ses yeux :

- Le jeu de la vie est difficile à expliquer. Les règles sont propres à chaque joueur, les dépasser entraîne des pénalités plus ou moins fortes. Mais le but du jeu reste le même pour tous : atteindre ses objectifs de la façon la plus remarquable. Pour l'instant je préfère regarder les gens jouer, d'apprendre les meilleures tactiques. De cette façon, quand je jouerai vraiment je serai imbattable. Vu mon physique, je ne peux pas encore me permettre de jouer des coups risqués. Il faut que j'apprenne à me sortir de ces situations. Je pense que mon but est de rendre heureux des gens que j'aimerais. Une vie banale mais compliquée à mettre en place, c'est pour cela qu'il faut de la préparation. Dis-moi... Comment dois-je t'appeler ? Parce que si on doit philosopher ensemble j'aimerais te désigner autrement que par "Le masque".

Il sourit, et lui tendit la main pour la lui serrer.

Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Mar 21 Juin - 11:35
Raaaa je bouillonne presque sous mon masque, j'écoute les explication de cet humain qui semble vide tout en espérant être remplis un jours, il compte apprendre en observant, en analysant ? A quoi bon si rien n'est testé, si rien n'est mis en pratique et essayé ? Est il effrayé par l'échec potentiel ? C'est pourtant en cela que le jeu de la vie comme il le dit est amusant, jouer ses cartes, entrer dans la mêler et tout donner peut importe l'enjeux. Alors seulement l'on peux ensuite apprécier de gagner ou bien se dire que le jeux en valait la peine lors d'une défaite.

Je me met de nouveaux à rire

Imbattable tu dis ? En voilà des belles paroles pour un humain qui ne s'approche pas du danger. Si tu désire mener une vie normal alors tu le peux sans prendre de risques dès le départ, mais comme tu le dis sans le dire, tu va obligatoirement tomber dans une spirale infinie d'une routine monotone.

Je regarde une seconde la main tendue en silence puis, d'un geste rapide et brutal, je me penche vers lui, frappant le mur juste à coté de sa tête, y brisant mon couteau, j'arrive à quelque centimètre de lui et lui serre la main tranquillement.

Ecoute moi bien joueur du dimanche, tu compte jouer longtemps avec la vie en ne faisant rien d'autre que d'imaginer tes futures règles ? Les os se renforcent en se brisant, ai le courage d'avoir les os solides, la peur s'envole à chaque fois que tu danse avec la mort, à toi d'apprendre à en faire ta compagne, la douleur apparaît lorsque ta chaire se déchire, à toi de la connaitre par cœur.

Je me recule afin de remettre correctement mes habits et d'enlever la poussière accumulée.

Depuis des années les humains me nomment Loyal alors disons que je suis Monsieur Loyal, pour vous divertir.
Messages : 474
Date d'inscription : 15/04/2016
Age : 24
Multi-Compte : Sora Fujita/Night
Fiche de Présentation : Ma Fiche

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): mante religieuse
Maître/Maîtresse: Moi même
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideM - DW Roi
Revenir en haut Aller en bas
(#) Mer 22 Juin - 14:52
Le masque fixa Tanji quelque secondes avant d'éclater de rire :

- Imbattable tu dis ? En voilà des belles paroles pour un humain qui ne s'approche pas du danger. Si tu désires mener une vie normal alors tu le peux sans prendre de risques dès le départ, mais comme tu le dis sans le dire, tu vas obligatoirement tomber dans une spirale infinie d'une routine monotone.

Tanjiro sourit en entendant ces paroles. Si aujourd'hui le jeune homme était prudent et évitait tout danger il n'en fut pas toujours ainsi. La monotonie, chose effrayante et attirante à la fois. Le roux n'avait jamais eu ce luxe. Même si les marchands gagnaient assez pour leur garantir une existence convenable tout pouvait s'arrêter du jour au lendemain si la police faisait une perquisition et découvrait qu'ils étaient à la tête d'un réseau de contrebande. Tanjiro voulait de la sécurité.

Il sortit de sa rêverie lorsque le masque, s'étant penché vers lui, vint détruire son couteau d'un coup de poing dans le mur, proche de la tête de Tanji puis lui serre tranquillement la main..

- Ecoute-moi bien joueur du dimanche, tu comptes jouer longtemps avec la vie en ne faisant rien d'autre que d'imaginer tes futures règles ? Les os se renforcent en se brisant, aie le courage d'avoir les os solides, la peur s'envole à chaque fois que tu danses avec la mort, à toi d'apprendre à en faire ta compagne, la douleur apparaît lorsque ta chair se déchire, à toi de la connaitre par cœur.

Il épousseta ses vêtements avant de se présenter :

- Depuis des années les humains me nomment Loyal alors disons que je suis Monsieur Loyal, pour vous divertir.

Tanjiro sourit. Ce masque lui sembla plus "humain" après qu'il lui ait serré la main et qu'il lui ait dit son nom. Le sourire de Tanji revint sur ses lèvres.

- Il faut bien comprendre les règles avant de jouer. C'est pour cela que je les étudies bien. Les os brisés, la douleur tout ça... est d'autant plus plaisante à ressentir si on peut rendre la monnaie de la pièce à ceux qui nous l'infligent. C'est peut-être ton cas mais pas le mien.

Il s'adossa au mur et sourit :

- T'as dû faire un peu plus que de voler le goûter des gars du labo pour avoir peur qu'ils lancent des ninjas à ta poursuite...
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Jeu 23 Juin - 9:31
Ce gamin est aussi intriguant qu'il me tape sur les nerfs pour un simple jouet.Il ne semble pas du tout sensible à la menace, tout Humain qui se respecte aurait au moins trembler ou bien se serait enfuit en courant, mais lui non, le voilà qu'il me parle comme si j'étais son ami de longue date, tranquillement adossé à son mur. Je commence à me demander si cet humain vaut la peine que je l'écoute ou bien si je ne devrais pas viser la gorge plutôt que le mur.Seulement sa dernière phrase me fait beaucoup rire.

"Peur ? Es-tu certain de bien comprendre ce qui se passe, humain ? Es tu conscient des choses qui se mettent en place ? Toi qui analyse la vie, que fera tu lorsque toute tes données se retrouverons faussées et que le seul moyens de t'en sortir ne sera plus de réfléchir mais d'agir ?"

J'ai en quelque sorte pitié de ce pauvre jouet qui me semble si fragile, je me demande réellement si sa survie est assurée sur cette île.

"Bon écoute moi bien, tu es en vie aujourd'hui car je ne trouve pas d’intérêt à te faire disparaître, en somme, cela ne me servirais à rien et ne m'amuserais pas d'avantage, en revanche je peux te dire une chose, fais bien attention à tes choix à venir, car les choses ne ce passeront probablement pas de la même manière".

N'ayant plus grand-chose à faire ce dernier, je replace mes vêtements correctement, mon chapeau et ma veste, cette rencontre fut.... étrange même pour moi et je suis curieux de savoir si cet humain aurait ses chances de survies par la méthode qu'il compte utiliser. Ne pas laisser de place au hasard rend les choses plus sûres mais beaucoup moins amusantes que de se laisser porter de d'être obligé de s'adapter rapidement.

Regardant une dernière fois ce jouet atypique, je tire ma révérence, me préparant à partir.
Messages : 474
Date d'inscription : 15/04/2016
Age : 24
Multi-Compte : Sora Fujita/Night
Fiche de Présentation : Ma Fiche

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): mante religieuse
Maître/Maîtresse: Moi même
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideM - DW Roi
Revenir en haut Aller en bas
(#) Lun 27 Juin - 9:02
- Peur ? Es-tu certain de bien comprendre ce qui se passe, humain ? Es-tu conscient des choses qui se mettent en place ? Toi qui analyses la vie, que feras-tu lorsque toute tes données se retrouveront faussées et que le seul moyen de t'en sortir ne sera plus de réfléchir mais d'agir ?

Cette manière de parler... Ce ton qui montrait à quel point il se sentait impliqué... Et puis "ces choses qui se mettent en place"... Plus aucun doute pour le rouquin : Loyal était un révolutionnaire. Même si le masque ne laissait pas beaucoup paraître ses idées, Tanji était sûr qu'il pourrait mourir pour elle. Il admira le courage et la force de cet homme, cet homme qu'il ne pouvait analyser. Aussi fou que cela puisse paraître, Tanjiro aurait aimé l'aider, être son ami. Mais c'était impossible, leurs plans de jeu étaient trop différents.

- Bon écoute-moi bien, tu es en vie aujourd'hui car je ne trouve pas d’intérêt à te faire disparaître, en somme, cela ne me servirait à rien et ne m'amuserait pas d'avantage, en revanche je peux te dire une chose, fais bien attention à tes choix à venir, car les choses ne ce passeront probablement pas de la même manière.

Oui. Il le savait. S'il pouvait encore respirer c'était parce que l'hybride l'avait pris en pitié. Cela le rendait malade d'être aussi faible. Il eu un rictus. Il n'était pas en train de ce moquait de Loyal, mais de lui-même.

Inconscient... Tu veux jouer dans la cours des grands alors que tu n'as pas le niveau ? Tu es dans la vie réelle, pas dans un jeu de stratégie. Ici la mort n'est pas un concept abstrait, elle peut arriver à tout moment. Alors ressaisi-toi ! Tu admires cet homme au masque ? Qu'est-ce qui t'empêche de devenir comme lui ? A force de travail tu y arriveras.

Voyant que l'hybride lui avait tourné le dos et était prêt à partir, il dit :

- Loyal ; quand nous nous reverrons nous appartiendrons sûrement à des camps ennemis. J'aimerais pouvoir me rappeler la prochaine fois que tu me tiendras un couteau sous la gorge que tu as été bon pour moi. Non seulement tu m'as épargné mais en plus tu m'as donné d'excellents conseils. Quelques soient tes plans j'espère qu'ils se réaliseront. Vous méritez de gagner cette guerre et de vivre en paix, si on pense que ce concept abstrait qu'est la paix existe. Bonne chance, mon ami.

Sans attendre de réponse, il escalada le toit de la maison derrière lui et se laissa tomber de l'autre côté, dans une autre ruelle.
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#)
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maître ou Neko ? :: Hors-rp :: Rp terminés-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit