Bienvenue à Togi! Cette merveilleuse île qui propose toutes sortes d'hybrides à la vente. Serez-vous le maître ou l'esclave? NC-18
 

La vérité sous le masque ? [Pv avec Esteban]

 :: Hors-rp :: Rp terminés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
(#) Mer 24 Aoû - 8:31
Aelia se retrouvait en face du cirque, tout était calme, cela devait faire un moment que la représentation devait être fini. Assise, elle regardais le haut du chapiteau, repensant à ce qui l'emmenait ici. Elle recherchait des informations sur Esteban. Elle ne s'en était que très peu préoccupé mais depuis que Enji est devenue chef et que la révolution part plus dans le sens qu'il espérait, mais elle restait intriguée. Il avait toujours l'air de manigancer quelque chose. La louve avait faussement penser que son but était ce qui arrive en ce moment au Révolutionnaires. y avait-il autre choses derrière ? où cela n'avait-il rien à voir ? Enfin ce n'était pas avec le peu d'information qu'elle avait trouvée qu'elle aurait une réponse. Voilà ce qu'elle fait ici, il lui fallait une vérité, aussi dur soit elle à trouver. Une fois relevée elle se dirigea alors vers le cirque. De toute façon, connaissant un minimum Esteban, elle se doutait certainement repérée vu le temps qu'elle a passé ici.

Aelia arriva alors devant l'énorme chapiteau, bizarre, elle n'avait rencontrée personne sur le passage, elle s'attendait au moins à des gens. Malgré tout elle restait sur ses gardes, tous ses sens en alertes. Commençant à faire le tour du chapiteau, elle arriva devant d'autres tentes, plus petites. En étant arriver là elle était prête à regarder dedans une par une et ce sentiment d'être observé ne lui donnait pas envie de rester plus longtemps. Pour elle ce lieu n'avait rien d'un amusement. Elle continua alors d'avancer réfléchissant à laquelle regarder en premier. C'est à ce moment qu'une lumière ce fit remarquer. Comme instinctivement attirée, elle se dirigea vers cette seule tente brillante, une fois arriver devant elle s'arrêta, se concentrant pour entendre le moindre bruit... Rien... Elle se rapprocha alors de l'entrée pour tenter de voir se qui se cache à l'intérieur.
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Mer 24 Aoû - 11:09
Une nouvelle visite ? Et bien, le cirque apporte plus de touristes que je ne le pensais, et surtout, celle de ce soir n'est pas des moindres. Alors que je m'occupais de mes affaires, voici que mes petits oiseaux m'avertissent que Aelia la louve fait mouvement vers nous. Que cherche t elle ? Après notre mission ratée et sa colère face à une simple meurtre, voilà qu'elle décide à nouveaux de venir fourrer sa truffe dans mes affaires. Si elle refuse tout violence extrême, mais qu'elle persiste à vouloir me gêner, je pense que je serais amené tôt ou tard à devoir la réduire définitivement au silence. Je n'aurais qu'à trouver une excuse crédible pour les autres. Mais pour le moment, je n'en suis pas là, je ne sais même pas ce qu'elle vient faire ici. Alors analysons les choses et j'aviserai plus tard.

J'ordonne au autres de se faire discrets, je désire observer tranquillement les fait et gestes de la nouvelle arrivante. Dissimulé dans l'un des nombreux recoin du cirque, je sais que mon odeur sera aisément cachée par le reste des odeurs environnantes.

Un moment assise, je la vois ensuite se diriger vers le chapiteau puis les tentes, il me semble qu'elle cherche quelque chose ? Me cherche t elle moi ? Mes mais ne sont pas très loin et je sais qu'ils regardent la scène, prêt à intervenir si elle décide de faire une bêtise. Tout est silencieux, mais je le sent tendue, elle s'attend probablement à ce que l'un d'entre nous l'attaque.

Elle arrive finalement devant ma tente, lieux de vie principal du Loyal, et il semble que j'ai oublier d'éteindre la lumière. Cette dernière se rapproche petit à petit et tente d'écouter afin de vérifier si quelqu'un s'y trouve. Malheureusement, ce n'est pas dedans que nous nous trouvons mais à l’extérieur.

Je décide alors de mettre fin à la filature et arrive rapidement derrière elle, un bruit de métal se fait entendre, une lame sortie de ma manche que je tiens dans ma main. Je reste à quelque mètre derrière, afin de parer à tout réflexe potentiels de sa part.

Regardez qui voilà, toi qui me hurlait que les insectes devaient restez à leur place.... cela ne s'applique pas aux loups ? Tu es bien courageuse pour venir de ton plein gré dans ce lieux, que cherche tu encore ?

J'attend que cette dernière soit retourné avant de lui indiquer la tente derrière elle.

Je t'en pris entre, fais comme chez toi, après tout, tu es venue jusqu'ici sans aucune permission alors pourquoi devrais tu attendre la mienne pour entrer ?

Je me rapproche d'elle, l'obligeant à entrer dans la tente.
Messages : 432
Date d'inscription : 15/04/2016
Age : 23
Multi-Compte : Sabanto/Sora Fujita/Night

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): mante religieuse
Maître/Maîtresse: Moi même
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideM - DW Roi
Revenir en haut Aller en bas
(#) Ven 26 Aoû - 9:05
Aelia s'approchait de plus en plus de l'entrée, lorsque soudainement elle perçue un bruit, ses oreilles se dressant immédiatement. Le bruit et l'odeur de métal la fit se retourner tandis qu'elle reconnait la voix d'Esteban. Elle croisa les bras et regarda droit vers son "hôte". Ne disant rien, elle avança alors à l'intérieur de la tente, ce n'est pas comme si beaucoup de choix se présentaient à elle. Elle observa l'endroit avançant un peu plus au milieu de la place et se retourna, regardant Esteban rentrer à son tour :

" Je croyais que les cirques étaient des lieux publiques, j'ai toujours rêvée d'y faire un tour... "

Elle continua alors à faire son petit tour du lieu, ignorant à moitié Esteban, elle s'approcha alors d'une table avant de se retourner de nouveau en lâchant un soupire :

" Tu peux ranger ce couteau, je ne suis pas ici pour me battre, je ne suis pas folle et je me doute qu'au moindre moment l'on ne sera plus seuls dans cette pièce. Je suis juste ici pour parler... entre personnes civilisés... "

Elle pris alors une chaise et s'assit dessus, elle faisait comme chez elle après tout. Elle alors croisa les jambes comme ses bras, un léger mouvement de pied trahissait son irritabilité. Mais elle n'était pas là pour s'énerver, réussissant à garder son calme :

" J'imagine que le sens dans lequel va la révolution doit te faire plaisir, je pense que tu connais mon avis dessus. Elle soupira de plus belle. Mais bon, je ne pense quand même pas que tu peux être responsable de ce qui est arrivé. Elle passa alors une main dans ses cheveux. Maintenant je me demande ce qu'il va se passer, tout cela était-il prévu dans tes plans ? où alors tu t'en moque, je suis curieuse de savoir. "

Elle ne détournais pas de son regard d'Esteban, elle n'y allait pas par quatre chemins, de toute façon, il était trop tard pour faire machine arrière. Maintenant elle voulait juste avoir des réponses à ses questions, peu lui importait si elle allait devoir creuser petit à petit, son hôte n'allant certainement pas tout lui lancer comme cela.
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Ven 26 Aoû - 10:31
Je la suit à l’intérieur de la tente, ma lame toujours à la main. Bien que je suis persuader de sa conviction à ne pas être violente, je n'ai pour ma part, pas la même vision des choses et je peux être amené à utiliser cet outils si jamais cette louve curieuse se retrouve à poser les pieds dans ce qui ne la regarde pas.

Navrée pour toi, je ne savais pas que tu aimais ce genre de lieux, je t'aurai donné une billet d'entrée avec plaisir, mais les loges des artistes sont privée cependant, à moins d'y être gentiment invité.

Je la regarde faire comme chez elle, toujours aussi impertinente et sûre d'elle à ce que je peux voire, dommage que nous soyons techniquement dans le même camps, j'aurais aimer lui donner un petit sourire indélébile sur son petit visage.

Je te rassure, ici nous sommes seuls tous les deux, tes mouvements étaient surveillés lorsque tu était à l’extérieur, mais ici, tu es chez moi. Et je suis déçus, moi qui m'attendais à ce que tu me saute dessus comme la dernière fois, j'aurais eu une bonne occasion de m'amuser avec toi pour de bon.

Je la regarde s’asseoir, je ne la sens pas tranquille, elle ne désire pas être ici mais se force à venir faire.....?
Je l'écoute faire son speech , je me met ensuite à rire, alors voilà pourquoi elle est ici, pour se plaindre de ce qui se passe et pour essayer de voir ce je compte faire de la révolution ou à coté.

Je vais m’asseoir dans un fauteuil posé non loin, le tournant vers elle pour lui faire face.

Hoooo je laisserais presque une larme coulé dis-donc, tu fais partis des admirateur de feu Syolkïre la rousse ! Celle qui a créé la révolution qui s'est dressé face aux humains ! Mais qui pensait faire cela uniquement dans le but de devenir leur égal ? Et toi tu t'es engagé dans une guerre en espérant qu’assommer tes adversaire suffirait à la gagner ? Alors oui je suis heureux de ce qui se passe, que cette révolution prenne enfin son engagement au sérieux, les grands discours, les belles paroles, les.....motivations pures et héroïques n'ont jamais fait gagné une guerre, la guerre se gagne lorsqu'un des deux camps cède, lorsqu'il s’effondre face à son adversaire. Et la Rousse allait mené ce qu'elle venait de créer droit dans le mur, alors je suis satisfait de son sort, bien que j'aurais aimer assister à cette scène qui devait être mémorable !

Je réfléchis à sa dernière question, passant ma mains sur le menton du masque.

Maintenant ? Disons que je m'adapte aux événements, qu'ils soient due au hasard, ou bien prévus et organisés. Mais pour le moment, je compte remplir mon rôle comme il se doit, cette révolution n'avancera pas beaucoup si nous nous contentons de visiter des hangars vides.

Et toi ? Compte tu un jour prendre cette guerre au sérieux ou bien tes idéaux de non létalité son ils au dessus de tout ? Jusqu'à ce que tu meurt dans une de vos missions dont l'organisation laisse quelque peu à désirer je trouve.
[/color]
Messages : 432
Date d'inscription : 15/04/2016
Age : 23
Multi-Compte : Sabanto/Sora Fujita/Night

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): mante religieuse
Maître/Maîtresse: Moi même
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideM - DW Roi
Revenir en haut Aller en bas
(#) Jeu 1 Sep - 8:17
Aelia regarda Esteban s'asseoir, ne le quittant pas des yeux. Laissant passer ses piques, elle restait concentrée, il n'était pas le moment de s’énerver. Elle laissa alors échapper un soupire après avoir écouté son monologue :

"Et bien... Visiblement cette histoire t'as touché, cela aurait-il attaqué ton égo de rater quelque chose ? Elle remis alors une mèche de cheveux derrière son oreille, tomber peut avant. Dans tout les cas, tu t'imagine que je ne changerais pas mes convictions et cela ne m'empêche pas d'être sérieuse. C'est d'ailleurs bien à cause de cela que je viens de nuit, cette mission m'ayant légèrement couté. je ne pense d'ailleurs pas accepter tes places. Un léger sourire pouvait se voir su ses lèvres. Et ce n'est pas l'envie que cela ce passe comme la dernière fois qui me manque. Mais je ne suis pas folle au point de me jeter dans la gueule du loup la tête la première. "

Elle se doutait très bien qu'elle n'aurait pas fait long feu comme ça, Il n'y a pas que Esteban dans les parages. Elle leva alors le regard semblant se pencher dans ses pensées :

" Et bien.... effectivement, je pensais plus comme Syolkïr, mais je n'était pas non plus une de ses admiratrice, l'on ne tombait pas tout le temps d'accord. Et je me doute bien bien que cela t'arrange, n'est-ce pas ce que tu voulais depuis le départ ? Je pense que s'attaquer aux humains de cette manière est là mauvaise, peut-être que l'on réussira a prendre l’île, je ne sais pas. Mais j'ai du mal à imaginer ce qui se passera après, à quel point cela peut nous échapper, il n'y a pas que cette île. On peut foncer droit dans le mur si cela se trouve. Enfin j'imagine que tu y a déjà réfléchis, peut-être est-ce ce que tu cherche ? "

Son regard se baissa alors,remarquant qu'il avait finalement garder son couteau. Il savait que Aelia n'allait pas lui sauter dessus.... enfin pour le moment en tout cas. Peut-être parce qu'il s’attend à quelque chose d'autre, craint-il que la louve s''intéresse à ce que je ne dois pas :

" En tout cas je me demande bien pourquoi tu as tenu a rejoindre la révolution, tu n'as rien de plus a y gagner, tu vis déjà parmi les humains. Une vengeance envers eux ? cela me  parait plutôt mince comme raison pour toi qui n'as pas vraiment l'air d'être sentimentale... "

Elle se tut alors, n'ayant rien de plus à ajouter, le regardant fixement, restant sur ses gardes sans le montrer, ses sens en éveille.
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Lun 5 Sep - 11:13
Le silence s'installa, durant quelque secondes, plus aucun bruit ne se fit entendre.
Puis un petit rire, qui augmente peu à peu avant que je n'éclate totalement, je trouve la curiosité de cette louve tellement amusante, que pense t elle, qu'elle va obtenir ses réponses juste parce qu'elle vient me rendre une petite visite ? J'ai réellement envie de la transformer en décoration de mur, mais elle fait partis de la révolution malgré tout, alors je n'ai pas le droit de l’abîmer pour le moment.

Je te rassure, te donner des place était ironique, je ne te tiens pas suffisamment dans mon estime pour cela. Quand à notre "mission", c'est son inutilité qui m'a le plus touché, je t'ai suivis pour voir si tu valais quelque chose, et j'espère avoir un jour quelque chose pour s'opposer à mon premier jugement.

Je joue avec ma lame, la faisant tourner dans ma mains, un sourire sous le masque.

Cependant, tu es la seul à avoir des soucis à cause de cela, les témoins ne connaissent pas son complice, et pour ma part j'ai pus m'amuser quelque peu grâce à toi, ses pauvres humains n'ont même pas compris ce qui leur arrivait, bien que j'aurais aimé qu'ils soient un peu plus résistant que cela, ils sont tombés comme des chiffons..... mais ta tête en valait la peine.

Je me lève, je récupère des lames rangés dans un coin et me met à les lancer sur un panneaux en bois, prévus pour l'entrainement au lancer, une forme humaine peinte sur la surface. Je lance quelque lames tout en parlant.

Pourquoi je suis dans la révolution ? Quelle est ma motivation ? Tout est possible, peut être que je suis réellement motivé pour cette cause, qu'en pense tu ? Ou bien est-ce pour une raison totalement égoïste.

Les lames atteignent la cible à des endroit relativement précis, tête, cœur, abdomen, foie, jambe, épaule.... Ce n'est pas difficile à viser sur une cible immobile, le faire sur une personne qui court ou se défend est bien différent.

Que ce soit personnel ou passionnel, peut importe ma raison, pense tu réellement que je te le dirais simplement parce que tu me le demande ? Je ne te dirais qu'une chose, tu fais ta révolution à ta façons, et moi à la mienne

A ces mots, je lance une lame vers elle, je ne la vise pas directement, la lame ratera sa cible si elle ne bouge pas, mais la direction est bien vers elle, je veux juste m'amuser et tester ses réflexes face à un danger imminent, pense t elle que je suis capable de vouloir la tuer ? Possible, je vais bien voir.
Messages : 432
Date d'inscription : 15/04/2016
Age : 23
Multi-Compte : Sabanto/Sora Fujita/Night

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): mante religieuse
Maître/Maîtresse: Moi même
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideM - DW Roi


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sam 10 Sep - 9:23
Le silence fut de courte durée interrompue par les rires de Esteban, Aelia se demanda bien pourquoi, l'ironie de la situation certainement. Elle se doutait qu'elle n'aurait aucune réponse à ses questions comme cela, se serrait beaucoup trop simple et bizarrement, assez décevant. Elle secoua alors la tête soupirant légèrement :

" Voir ce que je valait ? En quoi cela te serait utile de toute manière, je n'ai rien a te prouver que je sache. En tout cas ravie de voir que tu garde un "bon" souvenir de moi Elle leva la tête passant une main dans ses cheveux Cela ne m'étonne pas vu les risques que tu as pris... "

En entendant la suite de ses paroles, sa mâchoire se bloqua, les dents serrées. Il s'en moquait totalement, même si cela n'étonnait en rien la louve vu ce qu'elle avait pu voir. Elle le regarda alors se mouvoir, sans baisser sa garde, d'autant plus qu'elle le vit s'emparer de couteau. Le regardant tirer elle recroisa les bras un sourire sur le visage :

" N'essaye pas de me faire croire ça, tu n'aurais pas fait tout une mise en scène juste pour cela, je serais vraiment déçu. Tous ces mystères pour n'être qu'un monsieur tout le monde, à qui voudrait tu faire croire cela. "  

Elle fut alors surprise en voyant un couteau lui foncer dessus, pourquoi maintenant ? Si il voulait la tuer il aurait pu le faire bien plus tôt. Mais elle n'avait pas vraiment le temps en quelques secondes de se poser plus de questions. Se préparant à éviter l'arme elle remarqua sur la fin de la trajectoire la lame dévier d'elle, non plutôt elle n'allait pas dans sa direction depuis le départ. Le couteau passa alors à côté d'elle tandis qu'elle baissait la tête, ses cheveux couvrant ses yeux. Se levant, les poings serrés, elle releva le regard vers son interlocuteur, elle gardait son calme, mais bouillonnait intérieurement :

" Je me doute bien que tu ne répondra pas à mes questions, qu'elles raisons aurait tu de faire ça, c'est sûr. Je suis même étonnée de pouvoir toujours respirer en ce moment... Elle commença alors à se rapprocher de Esteban A moins que tuer une révolutionnaire te gênerait, tu perdrais la confiance des autres, cela serait dommage, non ? Même si je pense bien que tu n'aurais aucun remords à passer à l'acte. "

Elle s'arrêta alors à quelques mètres d'Esteban :

" Où peut-être que ce ne sont que des paroles en l'air derrière ton masque. "
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Lun 12 Sep - 11:14
Sa réaction était trop adorable, durant une seconde, j'ai pu voir notre petite rebelle sur la défensive, se protéger, protéger sa propre vie. Pour la première fois, je n'avais pas eu cet animal farouche mais bien une demoiselle qui a craint pour sa vie durant une demie-seconde.

Finalement, elle arrive à mieux garder son calme que je ne le pensais, bien qu'elle doit avoir une furieuse envie de me sauter dessus à nouveau, elle garde maintenant ses distances avec moi, elle ne doit pas avoir l'envie de se retrouver avec une lame plantée quelque part dans son petit corps.

Je penche la tête sur le coté, faisant tapotant mon masque d'une pointe d'une des lames que je n'ai pas lancé, écoutant ses paroles.

Tu te pose beaucoup de questions jeune louve, que cherche tu à savoir au final ? Pourquoi te poser autant de questions à mon sujet ? A quoi cela pourrait bien te servir ? Savoir si je suis un véritable révolutionnaire ou non, savoir quels sont mes projets. Et si jamais j'ai effectivement d'autres projets, cela ne te regarde en rien et je t'assure que tu ne pourra jamais te mettre en travers de ma route.

Je me rapproche d'elle, tranquillement.

Mais tu as raison sur un point en revanche, tant que vous ne vous mettez pas sur ma route, j'ai besoin des révolutionnaires, j'ai besoin que leur force grandisse, j'ai besoin de vous que vous deveniez une véritable force sur cette île, non plus un simple regroupement d'hybrides perdus. Et je travail en ce sens. C'est une bonne chose pour vous non ?

Je retourne tranquillement m'asseoir, continuant à jouer avec ma lame.

Voilà tous ce que tu as besoins de savoir à mon sujet, rien de plus, rien de moins. Et je n'esserai pas de te démontrer si mes paroles sont des paroles en l'aire ou non, à toi de voir si tu est prête à le découvrir par toi même. Si c'est tout ce que tu voulais savoir ?
Messages : 432
Date d'inscription : 15/04/2016
Age : 23
Multi-Compte : Sabanto/Sora Fujita/Night

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): mante religieuse
Maître/Maîtresse: Moi même
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideM - DW Roi


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#) Dim 2 Oct - 15:54
Aelia soupira se calmant légèrement, il cherchait certainement juste à la faire sortir de ses gonds, elle ne lui feras pas se plaisir, en tout cas pour le moment. Croisant les bras elle ne le lâchait toujours pas du regard :

« Disons que je suis simplement curieuse et que depuis ton arrivé je sens que tu trame quelque chose qui ne me plairait pas. Le simple fait que tu sois entouré de tant de mystères doit bien cacher une affreuse vérité. Et me connaît tu seulement assez pour me penser inoffensive ? »

Elle ne bougeait pas alors qu'il s'approchait, ne baissant tout de même pas sa garde après ce qu'il c'est passé :

« Une bonne chose ? Ne me fais pas rire, tu ne travaille pas dans le même sens que nous, peut importe sous qu'elle angle on regarde cela j'imagine mal la révolution passer pour autre chose qu'un outil à t'es yeux, je ne vois pas en quoi cela est une bonne chose. »

Elle passa une main dans ses cheveux, semblant plonger dans ses pensées, quelques bribes de la réunion qui avait eu lieu chez les révolutionnaires lui revenait en tête. Toujours de nouvelles questions sans réponses :

« Ce n'est pas comme si tu avais vraiment répondu à mes interrogations, tu es bien plus doué que moi pour la parlotte, cela va sans dire. Mais un jour t'es petits secret seront bien dévoilés et je serais là. Mais avant cela j'imagine qu'il faudra que je parle avec certaines personnes, je me demande bien qu'elles sont t'es liens avec cette Kali et même Enjin, tout cela me semble bien flou. »

Elle regarda alors vers l'entrée de la tente :

« Quand je pense qu'un telle lieu de joie est dirigé par un hybride, je me demande bien ce qu'en penserais les humains en sachant cela, je trouve même cela bizarre qu'ils n'aient jamais essayé de t'enlever ce masque. »

Elle se retourna alors vers Esteban, ne le regardant que du coin de l'œil, elle avait perdu trop de temps ici et elle n'avait plus envie de rester plus longtemps. Regardant de nouveau devant elle, elle se mit à avancer pour sortir de cette endroit lugubre.
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Ven 7 Oct - 19:37
Je souris, face cette hybride qui se pose tellement de questions, face à ce qu'elle tente de découvrir, je vais prendre plaisir à jouer avec elle à l'avenir je le sens.

La révolution est un outils c'est vraie, mais je suis également un outils de la révolution, et j'espère bien te retrouver quand l’histoire se mettra en marche, après tout, je suis curieux de savoir si tu va pouvoir garder éternellement tes convictions dans le monde qu'est le nôtre, ou bien au bout de combien de temps tu sera dans l'obligation de passer outre pour garder ce qui t'es chère, ou simplement survivre.

Je sens qu'elle ne désire plus passer la moindre seconde en ces lieux, mais ses allusion par rapport à Kali et Enjin me mettent une idée en tête, avec laquelle je compte bien lui donner encore plus de question que maintenant.

Je m'assois, la regardant commencer à se diriger vers la sortie.

Tu cherche des réponses que beaucoup d'autres ont déjà, pourquoi ne pas t'amuser à leur demander si tu tient tant à avoir des réponses, Kali est une révolutionnaire comme nous, mais j'aime avoir une partenaire qui vie également hors de la grotte, c'est plus..... amusant. Et pour te répondre, certains humain on déjà tenter de me retirer ce masque, la plupart ont renoncés, quand aux autre.......

Je laisse volontairement cette pique sourde résonner dans son esprit, quelque secondes, amusé par ce qu'elle pouvait penser, elle me hais au plus haut point, c'est pour cela que je me permet d'en rajouter quand je le peux, je teste et testerais continuellement sa patience, pour m'amuser, mais également pour tester sa force d'esprit, qui marque un point jusqu’ici je dois dire.

Je l'interpelle une dernière fois, avant qu'elle sorte définitivement.

Ho ! Si jamais tu vois Enjin, dis lui que son fils lui passe le bonjour. Bonne soirée à toi, Aelia la révolutionnaire, et surtout, attention de na pas te perdre en rentrant.
Messages : 432
Date d'inscription : 15/04/2016
Age : 23
Multi-Compte : Sabanto/Sora Fujita/Night

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): mante religieuse
Maître/Maîtresse: Moi même
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideM - DW Roi


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#) Jeu 27 Oct - 8:25
Aelia s'arrêta soudainement, baissant légèrement la tête, elle leva légèrement ses mains, la paume ouverte vers elle qu'elle regarda alors. Peut importe le nombre de fois qu'elle tournait ce scénario dans sa tête, elle se sentait incapable de tuer une personne, cela lui semblait infaisable. Elle se retourna donc vers Esteban, serrant les poing, le regard décidé :

" Jamais je n'irais contre mes convictions, Je n'ai aucune envie de devenir comme toi, cette simple idée me dégoute totalement. "

Elle n'avait rien de plus à ajouter, elle se retourna alors continuant vers la sortie, ne souhaitant en aucun cas rester un instant de plus, mais.... bien évidemment elle fut de nouveau interrompu par son "hôte". S'arrêtant de nouveau Elle serra juste les dents, elle allait certainement devoir voir d'autres personnes et elle se doutait que Esteban avait tué plein de personnes, elle avait bien remarqué qu'il se moquait de cela à l’entrepôt, même si cela l'irritait toujours un peu, elle devait se l'avouer, mais ce fut ses dernières paroles qui là surprise vraiment. Enjin... Un fils ?  qu'est ce qu'il pouvait bien raconter ? qu'est ce qu'il pouvait bien cacher derrière ces paroles, ne voulant rien savoir de plus elle sortit de la tente sans attendre. En avançant elle se passa une main dans les cheveux, elle avait gagnée plus de questions que de réponse, jamais elle n'aurait pas du venir comme elle ce l'était répétée plusieurs fois ce soir. Elle tenta alors en vain de remettre ses idées en place, cela lui donnais même plus mal à la tête que autre chose. Soupirant elle regardais en même temps de droite à gauche se sentant observée comme à l'aller, certainement les autres hybrides cachés dans ce cirque. Pressant le pas, elle se dépêcha de sortir de cette endroit de malheur, ne désirant que rentrer,hésitante sur ce qu'elle allait faire pour le moment.
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#)
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maître ou Neko ? :: Hors-rp :: Rp terminés-