Bienvenue à Togi! Cette merveilleuse île qui propose toutes sortes d'hybrides à la vente. Serez-vous le maître ou l'esclave? NC-18
 

L'autre côté du masque (pv eileen)

 :: Hors-rp :: Rp terminés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
(#) Dim 9 Juil - 12:50
Une fois retourné dans la roulotte, nous nous somme tous les deux couché, elle dans le lit, moi sur la canapé, pour les quelque heures qui nous restait à dormir.

6 heure du matin.


Debout, nous avons du travail.

Eileen semble encore être en plein sommeil, mais il va falloir qu'elle apprenne à se lever comme tout le monde. Pour cela, assis au bord du lit, je la secoue légèrement jusqu'à ce qu'elle se réveil.

Tu as dix minutes pour être prête, je t'attend dehors.

Une fois le premier réveil effectué, je sors alors de la roulotte. Pour ma part, je suis déjà prêt, habillé, il ne me reste plus qu'à rejoindre tous les autres à la tente pour manger.
Une fois Eileen sortit, nous nous dirigeons donc pour aller déjeuner. Tous les autres sont déjà présents, et une bonne odeur de petit déjeuner est sur la table, que ce soit du lait, des céréales, des œuf, du bacon ou autres types de plats, chacun y vas de son envie.

L'ambiance est déjà bien installé, certains discutent et rigolent, d'autres émergent. Nous nous installons pour manger tranquillement, laissant le temps de se réveiller.

Une fois terminé, nous sortons tous les deux, comme je le lui avais demandé, Eileen ne me lâche pas d'une semelle.

Bien, je vais profiter que tu sois là pour te présenter chacun des membres du groupe, cela te permettra de voir quel est leur rôle.

Et surtout, je vais ainsi pouvoir lui démontrer quelle puissance nous possédons.

Nous commençons tout d'abord par Edward. Autant commencer fort.
Je la guide alors vers une roulotte un peu plus en retrait que les autres, rien de bien spécial d'apparence, mais lorsque nous rentrons, une forte chaleur s'en dégage, et nous voilà entouré d'écrans, de serveurs informatiques et autre outils électroniques.
Edward est en train de bidouiller je ne sais quoi alors qu'il surveille des écrans défilants, montrant que ce qu'il observe, ce sont les caméras de la villes et installations que nous avons réussis à pirater.

Quoi de neuf Edward ?

Rien de bien fous pour le moment, les rabatteurs piétinent, cela à été confirmé par leurs mouvements, autant ce que je peux voir que ce qu'Alexender a pus observer. La ville est plutôt calme pour le moment, tout indique que nos petits jeux ne sont en rien sur le point d'être découverts. De plus, cet Alexendre, il a des soucis avec son hybride, une révoltée très peu discrète, elle a tenté de s'introduire au studio pornos de notre amie, j'ais dus envoyer Shaka pour avoir plus d'infos mais je peux t'assurer qu'il a de quoi faire pour le moment.

Alors qu'il se retourne, il remarque Eileen derrière moi et lui adresse un léger signe de tête.

C'est toi la nouvelle tour alors. Je suis Edward, je m'occupe de la surveillance informatique et tout ce qui touche à l'électronique ici, alors si tu as besoin demande moi.

Je me retourne alors vers Eileen

Des questions ?
Messages : 459
Date d'inscription : 15/04/2016
Age : 23
Multi-Compte : Sabanto/Sora Fujita/Night

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): mante religieuse
Maître/Maîtresse: Moi même
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideM - DW Roi


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#) Dim 9 Juil - 13:21
La discussion nocturne avec Esteban avait été plutôt agréable et Eileen se sentait mieux. Elle le suivit jusqu'à la roulotte et se recoucha dans le lit, rassurée sur divers points. Bon, il avait esquivé une question mais elle était trop fatiguée pour y réfléchir. Elle s'endormit assez rapidement et les cauchemars la laissèrent en paix.
Alors qu'elle dormait profondément, quelqu'un la secoua. Elle se redressa d'un bond, assise à côté d'Esteban et hocha la tête.

- D'accord, je fais vite.

Elle le regarda sortir et se leva. Sans un mot, sans un bruit, elle retira la nuisette et s'habilla de la tenue qu'il lui avait offert la veille. Elle s'aspergea le visage, histoire d'avoir l'air un peu plus réveillé et surtout coiffa son épaisse tignasse. L'idée était surtout de ne pas ressembler à rien maintenant qu'elle avait retrouvé son autonomie et qu'il n'y avait personne pour l'observer. Elle sortit de la roulotte alors qu'elle finissait de se faire une tresse, ainsi ses cheveux ne la gêneraient pas de la journée. Elle avait été rapide et efficace, habitude prise au centre où il fallait être particulièrement rapide à se préparer. Elle suivit Esteban jusqu'à la tente principale et s'installa à la table, se servant en silence. Elle remarqua bien que le réveil n'était pas évident pour tout le monde, mais elle-même ne parlait pas, elle mangeait simplement comme une automate.

Quand Esteban se leva pour quitter la tente, elle en fit de même, sachant très bien ce qu'elle devait faire : le suivre. Alors, c'est ce qu'elle faisait.
Au bout d'un moment, ils entrèrent dans une roulotte d'où une forte chaleur s'en dégageait. Elle remarqua vite la multitude d'écrans en tout genre, reconnaissant des lieux de la ville. Les caméras ? Voila qui était intéressant et une très bonne idée aussi. Elle tourna la tête et ses yeux se posèrent sur le jeune homme qui...bidouillait quelque chose. Elle se mit à écouter leur conversation. Jusqu'à ce que le dénommé Edward se tourne vers elle, l'incluant d'office dans la conversation. Elle le salua d'un signe de tête.

- D'accord, merci. Tu peux avoir accès à toute la ville grâce à tout ça ?

Elle était intriguée par toute cette installation et ce qu'il semblait en faire. Bien sur qu'elle savait se servir d'un ordinateur mais certainement pas à ce niveau là. Et il semblait doué dans son domaine. Elle se tourna vers Esteban alors qu'il lui demandait si elle avait des questions.

- A propos d'Alexandre, Luann et Mustang ont pu te donner mon message ? Mais de toute façon, je ne pense pas qu'il soit un grand danger pour toi, enfin pour vous. Il est beaucoup trop...honnête.


Message court et peu clair, mais elle estimait qu'Esteban était le plus à même de comprendre ce qu'elle avait bien pu écrire sur ce petit papier. Surtout qu'il avait été concerné par l'enquête en question. En tout cas, elle n'hésitait pas une seule seconde à sous-entendre qu'Esteban et ses frères avaient parfois des techniques peu honnêtes, comme la manipulation, mais elle ne s'en plaignait même pas. Ce n'était qu'une constatation en comparaison de ce qu'elle avait pu voir de ce rabatteur.
Messages : 2650
Date d'inscription : 11/03/2015
Age : 24
Multi-Compte : Sarika, Leah Aoife, Kazuko Yodo, Aureliane M. Zdzislawa, Kioko et Malika
Fiche de Présentation : Eileen, la chasseuse de primes
Fiche de Relation : Les liens d'une folle

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Aucune
Maître/Maîtresse: Esteban...Malheureusement...
Esclaves: Aïcha (PNJ) // Anastasia
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humaine - DW Tour


"J'aime l'amour, les sentiments, surtout ceux qui me plaquent contre le mur"

Défis Rp:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#) Dim 9 Juil - 15:38
La question d'Eileen fait apparaître un large sourire sur le visage d'Edward

Tout peut être pas, mais regarde, j'ai accès aux caméras de la ville, tout déplacement dans les rues surveillées je peux le voir également, ainsi que certaines caméras non protégées que nous avons piratées une par une, petits magasin, animaleries, tout, mis à part certaines sections des laboratoires, le centre des rabatteur et le centre de dressages, qui sont les plus gros endroits où nous n'avons pas visuels, mais pour le reste, nous pouvons surveiller à peux près n'importe quelle cible qui passe dans l'angle de visions de ce que nous contrôlons. Evidemment, cela ce fait dans le dos des humains, et nos logiciels on été conçus afin de faire en sorte qu'ils gardent le visu qu'ils avaient, leur couper le visuel les aurait pousser à faire un redémarrage ou bien à fouiller pour trouver une cause augmentant les risque de ce faire prendre. Mais pour le moment nous pouvons ainsi apprendre beaucoup sans même sortir du cirque

C'est alors qu'il tourne légèrement la tête vers Eileen

Comme les achats que tu as fait avec monsieur Fukitsu, un vendeur d'objets de plaisir d'après nos renseignements.

Il laisse ensuite Eileen me poser la question, du moins la remarque qu'elle désire me faire lorsqu'il évoque le cas de monsieur Tremblay.

Oui, nous l'avons bien reçus, c'est pour cela que nous avons mis cet homme sous surveillance, pour le moment, mais je pense que son sens accrue de l'héroïsme ne lui fasse se mettre sur notre chemin. A ce moment, il nous faudra supprimer cette source de nuisance.

Une fois notre première entrevue passé, je fais signe à Eileen de me suivre pour la suite. C'est à ce moment qu'Edward me fais signe pour me parler une seconde, je laisse donc EIleen une seconde hors de la roulotte.
Une fois ressortis, je la regarde.

Dis moi, bien que le passage au centre de dressage est frais dans ton esprit, qui déteste tu le plus ?

Une fois cette question posée, je marche avec elle en écoutant sa réponse.

Et si nous allions nous promener ? Nous avons encore du temps avant la suite.

Sur ces mots, j’entraîne EIleen en ville, sans lui dire pourquoi, la guidant dans les ruelles de la banlieue, jusqu'à ce que nous arrivions aux abord d'entrepôts.

Tu n'est pas sans savoir que nous avons fouiller ton passé pour te battre la première fois, ton histoire, ton vécus, tout ce que nous pouvions apprendre. Et bien que pour le moment, cela te parait être une mauvaise chose que nous avons fait à ton encontre, si l'on prend les choses dans un autre sens, cela peu donner quelque chose dans le genre.


Je tend alors mon bras vers une porte, lui indiquant clairement de regarder par ici. Rien ne se passe durant plusieurs dizaines de minutes, jusqu'à ce qu'un groupes d'hommes en sorte, et parmi eux un homme qu'elle connais bien, un homme qui a détruit sa vie une première fois.
Messages : 459
Date d'inscription : 15/04/2016
Age : 23
Multi-Compte : Sabanto/Sora Fujita/Night

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): mante religieuse
Maître/Maîtresse: Moi même
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideM - DW Roi


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#) Dim 9 Juil - 17:01
A peine Eileen avait-elle posé une question à Edward, que celui-ci semblait ravi, s'empressant de lui répondre. Ainsi, elle put facilement comprendre qu'il était un passionné. Et jusque là, il semblait plutôt sympathique...loin du foutu caractère de ce Thorne. C'était d'ailleurs la seule personne qu'elle n'avait pas vraiment envie de revoir, surtout si c'était dans ce genre d'occasions.

- Je vois, c'est donc toi qui a récupéré les informations que j'avais obtenu du scientifique ? Et les caméras des maisons, tu pourrais aussi y avoir accès ?


Ayant l'autorisation de poser des questions, elle ne s'en privait pas. D'ordinaire, elle n'aurait même pas attendu de permission, mais au centre, elle avait appris à garder sa curiosité pour elle. Bon là, Edward semblait absolument ravi d'y répondre...ce qui l'incitait à en poser plus.
Jusqu'à ce qu'il rajoute une information...dont elle n'avait pas spécialement envie qu'ils soient au courant. Entendre parler de ses achats avec ce vendeur, elle ne put s'empêcher de rougir.

- Eh bien...je vois que vous êtes bien renseignés...peut-être un peu trop.


Elle leva les yeux vers Esteban. Elle aimerait bien qu'il arrête de s'amuser à fouiner ainsi dans sa vie. Qu'est-ce que cela lui apportait de savoir les achats qu'elle avait pu faire à cette personne ? Il s'agissait tout de même de sa vie privée.

- C'est possible. Mais il reste un homme foncièrement bon, je pense qu'il y a moyen de le détourner sur autre chose. Il suffirait de lui mettre sous le nez une injustice plus flagrante, non ?


Elle n'avait vu Alexandre qu'une fois, mais s'il fallait l'éliminer, elle ne dirait rien là dessus. Elle avait autre chose de plus important à faire que de gérer un rabatteur qui tentait de mettre des bâtons dans les roues d'Esteban. Il serait plus logique et plus efficace de gagner la confiance d'Esteban plutôt que de tenter d'aider quelqu'un qu'elle ne connaissait pas du tout.

- En tout cas, tu peux être sur que je ne lui ai rien dit. Je ne t'ai même pas mentionné.

Ce serait bien trop dangereux de parler d'Esteban à qui que ce soit. Et puis, elle ne se l'avouait pas à elle-même, mais elle appréciait cet énergumène malgré tout ce qu'il avait pu lui faire.
Dès qu'il lui fit signe, elle le suivit à l'extérieur de la roulotte et l'y attendit, patiente. Quand il ressorti, elle leva les yeux vers lui, surprise d'une telle question.

- Eh bien...je dirais que ça se partage entre Royle et...Ikeda Hasegawa...

Esteban saurait parfaitement de qui elle parlait, ce sale type qui avait failli violer Luann et qui l'avait forcé à se donner en échange, pour épargner cette souffrance à sa sœur. D'ailleurs, à l'évocation de ce nom, ses poings s'étaient serrés. Elle se remit à suivre Esteban, en ruminant ses souvenirs...et se demandant pourquoi il lui avait posé cette question. Elle s'arrêta à côté de lui et l'écouta.

- Comment ça ?

Elle suivit du regard ce qu'il lui indiquait et reconnut aussitôt le fameux Ikeda. Elle fronça les sourcils.

- Quoi ? Il est sorti de prison ? Depuis quand ? Et pourquoi tu le surveilles ?


Elle se tourna vers Esteban, étrangement c'était la colère qui avait pris le pas sur tout le reste. Elle voulait savoir ce qu'il trafiquait à surveiller ce type là. Et pourquoi est-il lui en parlait, lui mettant sous le nez cette nouvelle franchement déplaisante. Il était sorti bien plus tôt que ce qu'il avait pris comme années de prison ! Ses yeux alternaient entre cet homme et Esteban, jusqu'à ce que le premier disparaisse de son champs de vision, mais rien que de le voir avait suffit à l'énerver, ses poings serrés, son ton dur, son froncement de sourcils...tout le montrait.
Messages : 2650
Date d'inscription : 11/03/2015
Age : 24
Multi-Compte : Sarika, Leah Aoife, Kazuko Yodo, Aureliane M. Zdzislawa, Kioko et Malika
Fiche de Présentation : Eileen, la chasseuse de primes
Fiche de Relation : Les liens d'une folle

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Aucune
Maître/Maîtresse: Esteban...Malheureusement...
Esclaves: Aïcha (PNJ) // Anastasia
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humaine - DW Tour


"J'aime l'amour, les sentiments, surtout ceux qui me plaquent contre le mur"

Défis Rp:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#) Dim 9 Juil - 21:14
Le fait qu'Eileen s'intéresse à ce que fait Edward semble le ravir. Au fond, il se fiche bien de ce qu'elle a été ou bien de ce qu'elle pense des hybrides ou autre, seul son travail l'intéresse au final, alors il est constamment neutre envers tout et tous le monde,mais pour le coup, elle marque un point dans son estime.


Ouai je peux, du moins en théorie. Le soucis des maisons particulière c'est que leur système électronique leur est propre, et les enregistrements ne sont pour la plupart pas envoyés vers l’extérieur. En somme, aucun moyens d'y avoir accès à moins de créer un pont d'accès depuis les appareils même de la maison, ainsi créer une porte dans le circuit fermé, à partir de ce moment seulement je peux 'y introduire et voir ce qu'il se passe à l’intérieur.

Haaaaa ne jamais lancé Edward sur ce genre de questions, il est presque impossible de l'arrêter après.
Enfin, cela ne dura pas non plus trop longtemps, et nous partons avec Eileen vers ce qui sera la suite de la journée.

Pour Alexendre, pour le moment il est simplement sous surveillance car ne bouge pas contre nous, si il est possible de l'écarter du jeux alors il n'aura rien à craindre, mais lorsque la guerre éclatera, pense tu réellement qu'il sera facile de lui trouvé un criminel plus important que ce que nous allons devenir à ses yeux ?

Là est tout le problème avec cet homme, car si son sens de la justice lui dicte de nous arrêter, je ne pense pas qu'il sera facile de le stopper.

Finalement, nous arrivons à un point intéressant de la journée et Eileen ne manque pas de réagir en voyant son ancien violeur en vie, et en totale liberté. Elle entre même dans une colère que je trouve "belle" émanant d'elle.

Il est sortis il a quelque mois pour bonne conduite et parce qu'il a participer à beaucoup de choses dans la prison, en somme il a fait le lèche botte pour sortir plus rapidement et reprendre son ancienne activité.

Nous observons l'homme un moment, et Eileen semble se poser beaucoup de questions.

Je le surveille car je voulais te faire un cadeau, la justice de cette île, de ce pays, pense tu réellement que tout cela fonctionne ? Les humains ont autant de compassions pour leur semblable qu'ils ont de haine pour les hybrides. Un hybride accusé de viol sera dressé voir tué, chasser comme un animal, sans réelle justice pour le défendre, alors qu'un humain a le droit à un procès il finit tout au plus derrière les barreaux durant quelque années, nourrit, logé parfois bien mieux que a plupart des hybrides. Je cherche pas à prendre leur défense mais à poser une simple question, pourquoi faire une différence ?Cet homme a détruit des vies et continus de le faire tous les jours, qu'il sois dans la traite des hybrides je m'en fiche, ce pourquoi il m'intéresse, c'est qu'il me sert à te montrer qu'avec nous, tu passe aujourd'hui au dessus de ton ancien monde.
Tu sais qu'il est libre, qu'il est en vie, et tu sais où il est.


Je la regarde alors à travers mon masque.

Que désire tu à présent ?
Messages : 459
Date d'inscription : 15/04/2016
Age : 23
Multi-Compte : Sabanto/Sora Fujita/Night

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): mante religieuse
Maître/Maîtresse: Moi même
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideM - DW Roi


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#) Dim 9 Juil - 22:29
- Je vois, c'est intéressant. Merci de tes réponses.

Eileen offrit un véritable sourire à Edward, celui-là lui plaisait bien. Visiblement, passionné d'informatique au point d'être souvent dans son monde, mais il était sympathique. Au moins, si elle avait une question sur ce domaine, elle saurait vers se tourner même si elle ne l'ennuierait surement pas pour rien.

- Non, en effet. Tu seras un genre de gros poisson pour lui. Au final, à voir ce qui se propose comme solution, mais ne pourrait-il pas plutôt te servir comme tu as tendance à faire ?


La suite de la journée fut plus...violente pour elle au final. Se retrouver à quelques mètres de son violeur et le voir, heureux et en liberté...ce n'était pas vraiment une vision qui lui plaisait. Au contraire, cela lui donnait des envies de meurtre. De torture et de meurtre.

- Bonne conduite ?!? Ce salopard ? C'est du grand n'importe quoi !


Oui, elle était particulièrement énervée, de le voir en liberté, là, de continuer ses activités comme s'il ne s'était rien passé. Comme si tout cela n'avait pas compté. Comme si s'être retrouvé pointée du doigt parce qu'il l'avait violé n'avait pas existé. Mais alors qu'elle fixait et écoutait Esteban, elle commença à comprendre où il voulait l'amener. Et la question finale confirma son hypothèse. Elle le fixa, sure d'elle en cet instant.

- Sa peau. Je veux lui faire payer, le faire souffrir et qu'enfin, il obtienne ce qu'il mérite, la souffrance puis la mort.

Elle se tut alors que ses mots résonnaient encore entre eux. Elle venait clairement d'exprimer son envie de torturer puis de tuer cet homme. Mais elle savait parfaitement qu'Esteban était la meilleure oreille possible pour ce genre de choses...et surtout que c'était ce qu'il désirait. Mais de toute façon, elle s'en fichait royalement de ce qu'il désirait, elle voulait sa vengeance, c'était le plus important.

- Je sais parfaitement que tes "cadeaux" ne sont jamais gratuit, mais je m'en fiche. Quoique tu veuille, rien ne m'empêchera de me venger.


Le silence reprit sa place, alors que son désir de vengeance était enfin exprimé. Au final, elle pourrait extérioriser une partie du boulet qu'elle trainait depuis des années, même si c'était étrange qu'Esteban soit celui qui le lui permettait. Mais qu'importe ce qu'il pourrait désirer, elle payerait le prix fort pour qu'il lui donne ce cadeau, pour faire ce qu'elle voulait de ce sale type. Et tant pis pour la morale, elle n'en avait aucune, surtout pas pour ce genre de personne.
Messages : 2650
Date d'inscription : 11/03/2015
Age : 24
Multi-Compte : Sarika, Leah Aoife, Kazuko Yodo, Aureliane M. Zdzislawa, Kioko et Malika
Fiche de Présentation : Eileen, la chasseuse de primes
Fiche de Relation : Les liens d'une folle

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Aucune
Maître/Maîtresse: Esteban...Malheureusement...
Esclaves: Aïcha (PNJ) // Anastasia
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humaine - DW Tour


"J'aime l'amour, les sentiments, surtout ceux qui me plaquent contre le mur"

Défis Rp:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#) Lun 10 Juil - 20:44
Tu semble beaucoup te préoccuper de son sort dis moi, je sais qu'il a été à peu près le seul à t'apporter de l'aide et du réconfort durant ton dressage, mais n'oublis pas qu'une fois le jeux commencé, peu importe qui se trouve devant toi, si c'est une pièce adverse, alors tu ne devra pas trembler lorsque tu l'éliminera.

Telle est la règle du jeux, peux importe les sentiments que l'on peux porter à quelqu'un, si ce dernier deviens un adversaire, alors il faut le traiter comme les autres, aucune distinction ou traitement de faveur.

Pour lui donner plus de motivation, je lui montre alors le premier cadeau que je compte lui offrir. Et ce en la personne de son violeur, un homme qu'elle déteste par dessus tout, et quoi de mieux pour démarrer une nouvelle vie que d'en effacer petit à petit le passé.

Ce n'est pas n'importe quoi, c'est la loi humaine, si ton comportement semble bon, peut importe ton crime, ta peine s'allège grandement, et cet homme aurait pût faire la même chose à ta sœur qu'il n'aurait pas passé plus de temps, et cela comparé à ce que vous avez subit, pense tu réellement que cela soit équivalent ?

Ainsi fonctionne le monde des Hommes, et que cela soit logique ou non, ils le font au nom de l'humanité et de la civilisation, quelle absurdité ! Seul les plus forts règnent toujours, mais cela n'est que bien déguiser par des lois, des idées ridicules et de grands discours appelés politique.

Sa réponse à ma question me fait sourire. Je suis heureux d'avoir rallumé une sorte de flamme en elle en si peu de temps.

Ce que je veux ? Haha, je suis certains que tu pense que je vais te demander encore des trucs de fou, et bien je ne veux qu'une chose, en échange. A partir d'aujourd'hui, cet homme est ta cible, mais pour pouvoir l'abattre toi même,
tu vas devoir devenir aussi forte que tu l'étais et bien plus encore, car cet homme sera ton premier test en temps que pièce du cirque. Si tu arrive à le tuer, ou bien en faire ce que tu veux, en utilisant correctement nos méthodes, alors tu m'aura payé le temps que je vais passer à t'apprendre ce que nous savons.


Je lui tend alors la mains afin de lui indiquer que nous partons.

Il est temps de rentrer, la journée pour toi n'est pas terminé, et puis , je tiens à voir ta tête lorsque tu passera entre les mains de Sétith et de Sarika.

Nous rentrons tous les deux au cirque, et comme la journée est déjà bien avancé, je n'ai plus grand chose à faire à Eileen, surtout que pour le moment, nous sommes un peu bloqué le temps qu'elle se remette sur pieds.

Arrivé dans la roulotte, Sétith et Sarika nous accueillent avec le sourire et Sarika se jette presque dans mes bras comme d'habitude.

Comment allez vous tous les deux ? Je vous apporte une cliente, bien que je pense me faire engueuler après.

Ma remarque les fait rire et Sétith installe alors Eileen sur la chaise de tatouage.

Bon alors, tu préfère que je te fasse notre petite marque où ?
Messages : 459
Date d'inscription : 15/04/2016
Age : 23
Multi-Compte : Sabanto/Sora Fujita/Night

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): mante religieuse
Maître/Maîtresse: Moi même
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideM - DW Roi


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#) Lun 10 Juil - 21:05
- Non, ce n'est pas vraiment ça. S'il faut l'éliminer, je le ferais. Et puis, je n'appelle pas vraiment ça du réconfort quand la seule chose qu'il a trouvé pour me faire réagir, c'est de menacer Sakura de viol. Certes, dès qu'on se croisait, il m'indiquait d'un signe qu'elle allait bien, mais je n'ai aucun...sentiment ou quoi que ce soit du genre pour lui.

Eileen tourna la tête pour fixer Esteban, histoire qu'il comprenne bien qu'elle pensait réellement ce qu'elle disait. Qu'il ne se mette pas à croire qu'elle allait faire du sentimentalisme, ce n'était pas prêt d'arriver. Encore moins pour tout ce qui lui rappelait cette période au centre.

- Au final, la loi ne protège pas tellement les victimes. C'est à nous de se débrouiller pour ne plus faire parti de cette catégorie.


Elle avait toujours pensé ainsi et rien n'était venu changer cette idée. Pas même l'arrivée d'Esteban dans sa vie. Bien au contraire d'ailleurs. Il avait toujours tendance à appuyer sur les désirs de vengeance. En tout cas, il semblait apprécié qu'elle souhaite se venger de ce type, ce qui n'était en rien étonnant de sa part. Elle écouta alors quel était le prix à payer pour ce cadeau. En gros, cela se résumait à suivre l'entrainement, s'entrainer à fond, devenir forte et le tuer à la manière du cirque. Un prix qui lui convenait très bien car c'était un de ses objectifs. Elle hocha la tête.

- Très bien. Marché conclu alors. Tu ne le regretteras pas.

C'était une promesse en quelque sorte. Une promesse qu'elle comptait bien tenir, qu'importe les difficultés ou les souffrances à venir. Elle tenait à récupérer la force qu'elle avait auparavant et si elle pouvait en avoir plus, c'était encore mieux ! Donc franchement, tout ceci lui allait très bien. Surtout si elle pouvait par la suite se venger.
Finalement, ils en avaient fini de cet endroit et de cette étrange surprise. Elle le suivit alors à nouveau.

- Et toi tu vas faire quoi en attendant ?

Elle n'imaginait pas qu'Esteban resterait à admirer pendant que le couple lui faisait...en fait, elle ne savait pas quoi. Après tout, il avait aimablement esquivé la question, alors elle était encore dans le flou. Mais étrangement, autant où d'habitude, elle l'aurait plutôt harcelé pour savoir, quitte à être violente, là, elle attendait d'y être pour voir. Même si elle avait l'impression que cela n'allait pas lui plaire.
Elle le suivit jusqu'à une roulotte et y entra, y retrouvant le fameux couple. Silencieusement, elle regarda autour d'elle, attendant de savoir ce qui devait se passer ici, alors que Sarika se jetait dans les bras d'Esteban. Bon, elle semblait plutôt câline celle-là.

Elle écoutait le court échange puis suivit Sétith avant de froncer les sourcils.

- La marque ? Quoi ? Tu veux dire un tatouage ? C'est hors de question !


Elle croisa les bras et tourna la tête vers Esteban.

- Tu ne me l'avais pas dit ! C'est pour ça que tu évitais de me répondre ? Et tu croyais vraiment que j'allais accepter sans un mot ?


Il avait réveillé une partie d'elle en la mettant face à son violeur, une colère contenue depuis bien trop longtemps. Et là tout de suite, elle la déversait sur Esteban qui l'avait amplement mérité. Elle se releva aussitôt, refusant que Sétith ne la touche, même si ce n'était pas contre lui.

- Qu'on soit clair, je me fiche de tout ce qui est tatouage, mais je n'ai aucune envie d'en avoir sur moi, alors c'est non !

Elle se tut enfin, en pleine position de confrontation. Et dernièrement, ce genre de choses ne lui avait pas rien apporté de bon quand elle était au centre. Son dresseur le lui avait toujours fait payé.
Messages : 2650
Date d'inscription : 11/03/2015
Age : 24
Multi-Compte : Sarika, Leah Aoife, Kazuko Yodo, Aureliane M. Zdzislawa, Kioko et Malika
Fiche de Présentation : Eileen, la chasseuse de primes
Fiche de Relation : Les liens d'une folle

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Aucune
Maître/Maîtresse: Esteban...Malheureusement...
Esclaves: Aïcha (PNJ) // Anastasia
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humaine - DW Tour


"J'aime l'amour, les sentiments, surtout ceux qui me plaquent contre le mur"

Défis Rp:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#) Lun 10 Juil - 22:22
Tu as bien compris où je voulais en venir, c'est une bonne chose et un bon début. Garde ces idées et cette objectif en tête, car je peux t'assurer que le programme ne sera pas de tout repos.

Une fois cette petite "mise en bouche" terminée, nous voilà dans la roulotte de Sétith et Sarika, du moins, leurs lieux de travail. Et je peux voir que la petite Sarika a pas mal travaillé sur ses dessins et son style graphique qui évolue de jours en jours, je me demande même si Sétith ne vas pas bientôt lui faire faire des petits tatouages pour l’entraîner à utiliser les équipement et dessiner sur la peau.

Mais pour l'heure c'est un tout autre challenge auquel nous allons devoir nous confronter, car à peine Eileen a t'elle compris ce qu'elle allait avoir qu'elle nous oppose un refus catégorique.

Tu sais, chacun de nous en as un, même ceux qui n'en veulent pas, mais cela nous permet de toujours nous souvenir pourquoi nous sommes ici. Normalement, je le fais lorsqu'une pièce est assez intégrée dans le cirque, mais pour toi,
mon frère a préféré que cela ce fasse plus rapidement.


Il lui murmure.

Si tu veux mon avis, je pense qu'il "t'apprécie" beaucoup, si tu utilise cela comme une excuse, tu pourra lui demander ce que tu veux en échange, j'en suis certain.

Je n'ai pas l’ouïe assez fine pour deviner ce qu'il lui dit, mais son sourire semble amusé.

Exacte, c'est la seule marque que j'oblige à tous nos membres "officiels" et tu n'y coupera pas si tu tiens à continuer ici, car je veux que malgré nos actions futures, chacun devienne un membre à part entière, tu peux le faire à un endroit que tu ne verra pas, tout comme je l'ai fais, mais nous sommes tous la propriété de nos objectifs, et cette petite marque nous le rappel, alors si tu ne le fais pas pour toi, fais le pour moi et les nuits durant lesquelles je vais surveiller ton sommeil haha


Oui, je le dis sur on ton amusé afin de détendre l'atmosphère, mais l'ordre est bien donné derrière, et je sais qu'elle me connait assez pour le comprendre.

Je m'installe alors dans un fauteuil situé non loin, observant Eileen, cela veux également dire que je ne bougerais pas tant que ce dernier ne sera pas terminé.

Aller dépêche toi, plus vite nous aurons terminé, plus vite nous pourrons aller manger, et aussi nous reposer,
car demain, je compte bien commencer ta remise en forme.

Messages : 459
Date d'inscription : 15/04/2016
Age : 23
Multi-Compte : Sabanto/Sora Fujita/Night

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): mante religieuse
Maître/Maîtresse: Moi même
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideM - DW Roi


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#) Lun 10 Juil - 22:44
Comme Eileen s'y attendait, Esteban réagit rapidement, mais d'abord ce fut Sétith. Au final, elle était la seule à s'énerver mais elle avait une raison tout à fait valable. Elle avait déjà assez de la puce dans sa nuque sans qu'on lui rajoute en plus un foutu tatouage. Elle tourna la tête vers Sétith.

- Ah oui ? Je ne l'ai jamais vu pourtant et de toute façon, je m'en fiche, c'est non. Je refuse d'avoir un tatouage sur la peau !


Mais voila que le jeune homme lui murmurait quelque chose de particulièrement étonnant. Et en plus, il semblait être amusé de lui donner cette information. Elle jeta un coup d’œil à Esteban...lui, il l'apprécierait beaucoup ? Non, elle avait beaucoup de mal à y croire. Ce n'était qu'une piètre tentative pour la convaincre.
Mais ce fut, finalement, la remarque d'Esteban qui fit chanceler sa détermination. Elle entendait parfaitement l'ordre derrière ces mots et ce ton amusé. Et visiblement, il ne comptait pas s'en aller, tant que ce n'était pas fait. Elle le regarda s'installer dans un fauteuil puis lancer une dernière remarque. Elle soupira, avant de se rassoir sur le fauteuil.

- Tu me le paieras, ça je te le promets !

Elle lui lança un regard particulièrement meurtrier avant de tourner la tête vers Sétith. Elle prit une inspiration, ce n'était pas de sa faute à lui, inutile de se défouler sur lui. Elle posa son bras sur l'accoudoir, et remonta sa manche, montrant l'intérieur de son poignet.

- Bon...là, ça m'a l'air d'être le mieux...et en tout petit, d'accord ?

Elle attendit qu'il fasse son œuvre, même si elle avait franchement envie d'être ailleurs. Elle n'avait jamais eu envie de se faire tatouer, ce n'était pas maintenant que cela allait commencer. Pourtant, elle le subissait, simplement parce qu'Esteban lui en avait donné l'ordre...et que continuer sur un refus aurait beaucoup trop de répercussions. Mais clairement, il allait le lui payer.
Alors que Sétith commençait son travail, elle fixait Esteban et franchement, son regard n'était pas du tout aimable. Elle ne montra rien de la douleur qu'elle pouvait ressentir, se contentant d'un visage à la fois agacé et énervé.

Finalement, ce fut plus rapide qu'elle ne le pensait. En même temps, ce n'était que deux petites lettres et une fois qu'il annonça avoir terminé, elle baissa les yeux sur son nouveau tatouage. Non vraiment, elle n'aimait pas. Bon, au moins, les lettrages étaient corrects, et les traits droits...c'était déjà cela. Elle croisa le regard de Sétith mais n'ajouta pas de commentaire. Il savait très bien ce qu'elle en pensait, qu'il ne s'attende pas à avoir une cliente satisfaite. Esteban eut juste droit à une unique remarque avant de sortir de la roulotte, le tout sur un ton franchement désagréable :

- Satisfait ?

Ensuite, elle se dirigea vers la tente self pour le repas, où elle fut encore plus muette que d'habitude...trop occupée à ruminer. Par la suite, le repas toucha à sa fin, et il était visiblement l'heure d'aller se coucher...pour ceux qui dormaient.

Elle alla directement jusqu'à la roulotte d'Esteban, sans chercher spécialement à l'attendre. Profitant qu'il ne soit pas encore arrivé, elle se changea rapidement et se coucha. Elle attendit patiemment qu'il arrive, se douche, éteigne la lumière et se couche...le tout sans lui adresser une parole.
Contre toute attente, cette fois là, elle s'endormit assez rapidement. Sans doute fatiguée par toutes ces émotions. Néanmoins, son sommeil ne fut pas du tout paisible. Rapidement, des cauchemars vinrent l'envahir. Au départ, elle ne rêvait que de Sétith et de son aiguille...puis les images ont changé, se transformant en ce qu'elle avait vu et subi au centre. Elle commença à s'agiter dans le lit, dégageant violemment le drap qui la couvrait, puis, elle commença à marmonner et enfin à crier. Elle donnait l'image de quelqu'un qui se débattait, quitte à griffer quiconque s'approcherait à ce moment-là.
Messages : 2650
Date d'inscription : 11/03/2015
Age : 24
Multi-Compte : Sarika, Leah Aoife, Kazuko Yodo, Aureliane M. Zdzislawa, Kioko et Malika
Fiche de Présentation : Eileen, la chasseuse de primes
Fiche de Relation : Les liens d'une folle

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Aucune
Maître/Maîtresse: Esteban...Malheureusement...
Esclaves: Aïcha (PNJ) // Anastasia
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humaine - DW Tour


"J'aime l'amour, les sentiments, surtout ceux qui me plaquent contre le mur"

Défis Rp:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#) Mer 12 Juil - 20:25
Je n'ai jamais dis qu'il devait être voyant, et oui, cela est une sorte de porte d'entrée, à partir de maintenant tu sera également une membre à part entière de notre petit jeux. Et je t'accorde le droit de te venger comme bon te semble. Après tout, maintenant que tu es une pièce toi aussi, il serait dommage que tu continus à subir sans rien pouvoir dire, et puis je te préfère avec cette petite flamme dans les yeux, tu es plus sexy comme ça que soumise dans ta cage.

Je m'amuse à lui rappelé notre petit passé avant qu'elle soit internée, et je lui montre petit à petit que malgré le fait qu'elle appartienne au cirque, elle acquière également des droits qu'elle apprendra à utiliser petit à petit.
Je réussis finalement à la faire craquer, et je la regarde, soutenant son regard plein de.... colère sans broncher.

Le tatouage étant très petit, ce dernier fut rapidement terminé.

Totalement, te voilà totalement prête à continuer sur ta lancer, et je pense t'avoir offert suffisamment de motivation pour que tu t'y mette à fond.

Mais la voilà qui fait maintenant la tête, pour si peux ? Et bien, elle ne vas pas bouder à chaque fois que je lui ferais une chose qu'elle n'apprécie pas tout de même, sinon je n'ai pas finis.

Le repas ce fit en silence pour elle, et tous les monde compris bien vite que sa séance ne lui avait pas plut. Mais bon. Elle resta tout aussi silencieuse lorsque nous allons nous coucher, elle est rapidement changée et pour ma part je me couche également en silence, je ne vais pas chercher à la brusquer plus que cela pour le moment.

Mais alors que les heures passaient, je la sens bouger de plus dans le lit, son sommeil semble fortement troublé, et de plus en plus, jusqu'à ce que ce soit la panique qui l'atteigne. A ce moment là, je n'ai pas le choix. Et alors qu'elle se débat de plus en plus, je me porte à ses cotés, tentant de la calmer, de contrôler ses mouvements qui partent dans tous les sens, mais dans le noir je me prend alors des coups de mains, des coups de griffes sur le visages, suffisamment forts pour que je sente les griffures piquées sur ma peau, elle doit m'avoir laisser une sacré marque, car je sens même du sang couler sur mon visage alors que je lui attrape les bras et tente de la réveillé ce qui prend un peu de temps.

Elle ouvre finalement les yeux au bout de quelque minutes et ce calme.

Et bien, tu fais des sacrés cauchemars.

A moitié penché au dessus d'elle, je lui lâche alors les bras pour allumer la lumière.

Ca vas aller ? Tu veux quelque chose pour t'aider à dormir ?

Je passe dans la salle de bain afin de me passer le visage sous l'eau et de vérifier l'état des griffures. Bon, je vais avoir droit à des remarque dessus demain mais rien de bien graves, on dirait juste que je viens de me battre contre un animal sauvage.

Je me lave le sang qui a coulé avant de revenir dans la chambre.

Je prend ça comme un juste retour de ce que je t'ai fais aujourd'hui. Maintenant, il est temps de dormir, demain tu auras une dure journée alors repose toi.
Messages : 459
Date d'inscription : 15/04/2016
Age : 23
Multi-Compte : Sabanto/Sora Fujita/Night

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): mante religieuse
Maître/Maîtresse: Moi même
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideM - DW Roi


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#) Mer 12 Juil - 21:45
Esteban semblait bien s'amuser alors qu'Eileen était plutôt agacée, voir énervée face à la situation. Cette manie qu'il avait d'esquiver les questions gênantes pour ne plus lui laisser le choix au moment donné, tout ceci l'énervait. Ainsi que cette idée de tatouage. N'aurait-il pas pu choisir autre chose ? Non, il fallait que ce soit ce genre de choses qu'elle n'appréciait pas. Et il en rajoutait une couche ? Elle le fusilla du regard malgré de légères rougeurs aux joues.

- Je te conseille d'oublier tout ça, que ce soit ce qui s'est passé avant ou cette image que tu as eu de moi dans cette foutue cage, compris ?


Elle était clairement en train de sous-entendre qu'il était le seul à s'en amuser. Elle ne trouvait pas tout ceci drôle et n'avait pas envie de se rappeler ce qu'ils avaient pu faire avant tout les deux.
Le reste de la soirée passa rapidement, entre le repas où elle se montra muette et que personne n'osa la déranger et le retour à la roulotte où elle ne lui adressa toujours pas la parole. Mais finalement, ce fut ses cauchemars qui décidèrent du reste. Elle s'agitait violemment, donnant des coups sans faire exprès à Esteban qui tentait de l'attraper pour la calmer.

Au bout d'un moment, elle se réveilla alors qu'il lui tenait fermement les bras. Il lui fallut quelques minutes pour se calmer et comprendre la situation. Le souffle court, elle fixa Esteban au-dessus d'elle. Et finalement, il la lâche et ralluma la lumière. Elle s'assit dans le lit et se frotta les yeux. Au moins, ces quelques heures de sommeil lui avait permis de ne plus en vouloir, elle ne faisait donc plus la tête. Et quand il ressortit de la salle de bain, elle vit de suite les griffures sur sa joue et s'en voulut.

- Désolée pour les griffures...j'ai du te prendre pour la personne dans mon cauchemar...Ça ne te fait pas trop mal ?

Même s'il lui avait imposé un tatouage, elle n'avait pas non plus voulu le blesser, surtout pas à cause d'un cauchemar. Alors oui, elle s'en voulait. Elle le regarda et fit non de la tête. D'une part, elle avait encore trop son cauchemar en tête qui la hantait d'une manière agressive et puis, elle ne voulait pas le blesser à nouveau. Elle s'appuya contre la paroi de la roulotte et soupira.

- Tu peux te rendormir, toi. Ne t'en fais pas pour moi.


Elle parcourut la roulotte du regard, fixant son regard sur tout et n'importe quoi...c'était toujours mieux qu'Esteban. Elle avait un peu honte de ce qui venait de se passer alors elle ne voulait pas que cela recommence. Et puis, elle ressentait encore la peur qui l'avait traversé. Et même si son souffle s'était calmé, son cœur battait toujours la chamade.
Messages : 2650
Date d'inscription : 11/03/2015
Age : 24
Multi-Compte : Sarika, Leah Aoife, Kazuko Yodo, Aureliane M. Zdzislawa, Kioko et Malika
Fiche de Présentation : Eileen, la chasseuse de primes
Fiche de Relation : Les liens d'une folle

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Aucune
Maître/Maîtresse: Esteban...Malheureusement...
Esclaves: Aïcha (PNJ) // Anastasia
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humaine - DW Tour


"J'aime l'amour, les sentiments, surtout ceux qui me plaquent contre le mur"

Défis Rp:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#) Jeu 13 Juil - 16:58
Ne t’inquiète pas, tu n'es pas la première à faire des cauchemars la nuit, lorsque tu es gérant de dizaines de personnes pouvant mourir du jours au lendemain, beaucoup d'entre eux ont été frappés d'insomnies ou de terreurs nocturnes, j'ai appris à dormir au milieux des hurlements et des sanglots alors que tu sois dans ce genre d'état, je pense pouvoir m'en sortir.

Eileen semble plus calme, et même ne plus m'en vouloir, c'est une bonne chose qu'elle ne soit pas une rancunière tenace, au moins, elle ne m'en voudra pas trop pour tout ce que je compte lui faire subir lors de ses entraînements futurs.

Mais une chose m'agace en revanche, elle semble avoir honte de ce qu'elle viens de me faire, alors je m'approche d'elle et m'assois à ses cotés, la fixant du regard.

N'ai pas honte de tes faiblesses ou des actions qui en découlent, tu es faible aujourd'hui, c'est un fait. Que ce sois physiquement ou psychologiquement, mais le but à partir d'aujourd'hui, c'est que tu te renforce afin de dépasser ta faiblesse.
Cela ne se fera pas en un jours, et je ne sais pas combien de temps cela te prendra à toi, mais commence déjà par ne pas avoir honte. Assume tes peurs et tes actes. Tu peux me demander pardon ou t'excuser, mais je t'interdit de ne pas me regarder.


Le message était claire, ici, et pour le reste de sa vie, elle devra suivre les règles de vie que notre groupe impose. Et pour cela, je vais devoir lui redonner une sorte de fierté qu'elle a perdue.

Je retourne alors m’asseoir sur le canapé.

Bien. Puisqu'il semble que tu ne veuille pas te rendormir tout de suite, pourquoi ne pas discuter, cela servira à quelque chose plutôt que perdre du temps inutilement.

Je réfléchis alors à ce à quoi nous pouvons bien discuter.

Dis moi, est ce que tu as déjà travaillé ? Je ne parle pas de tes petites parties de chasses, mais d'un vrais travail.

Après avoir écouter sa réponse, je lui explique alors ce que j'ais en tête.

Voilà l'idée, je te remet sur pieds, dans tous les sens du terme, et je te forme pour devenir une véritable tueuse, je t'apprend ce que je sais et tu fais partis intégrante du jeux. En échange, comme tous ici, je te propose de t'embaucher au cirque, afin de rendre ta vie plus "crédible aux yeux de la ville". Comme tu es censé nous appartenir, il serait étrange que tu rentre chez toi et que cela s'arrête là tu ne pense pas ? Et puis, apporter du sang neuf à notre spectacle peux être bénéfique, et j'aimerai que tu le présente à mes côtés. Qu'en pense tu ?
Messages : 459
Date d'inscription : 15/04/2016
Age : 23
Multi-Compte : Sabanto/Sora Fujita/Night

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): mante religieuse
Maître/Maîtresse: Moi même
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideM - DW Roi


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#) Jeu 13 Juil - 17:22
Depuis qu'Eileen était au cirque, elle apprenait quelques bribes supplémentaires sur le passé d'Esteban, ce qui était tout de même intéressant. Et ainsi, elle savait qu'il était habitué à gérer ce genre de cas.

- Dis-moi, pourquoi avoir décidé de faire tout ça ? Au final, je vais te prendre beaucoup de temps et d'énergie...n'aurait-il pas été plus simple de trouver quelqu'un d'autre ?

C'était de la curiosité. De la simple curiosité. Car s'il se rappelait sa réaction dans la voiture juste après son achat, il devrait savoir qu'elle avait été soulagée qu'il l'achète. Et même si elle ne l'avouait pas à voix haute, elle était même contente de le revoir. Elle avait beau s'énerver régulièrement contre lui, au final, elle l'appréciait comme il était et elle aimait bien l'avoir dans sa vie.
Finalement, elle le vit s'installer à côté d'elle sur le lit et parler de nouveau. Elle avait l'impression de se faire engueuler comme une gamine qui avait fauté. Le message était très clair. Elle releva la tête et le regarda alors, hochant la tête.

- C'est compris, ça n'arrivera plus.

Elle leva la main et passa doucement ses doigts sur les griffures d'Esteban, effleurant à peine sa joue. Son geste était surement étrange mais elle n'avait pas réfléchi.

- Heureusement que tu portes un masque, sinon tes frères se poseraient des questions...

Elle eut un léger sourire, prouvant bien qu'il s'agissait d'une tentative d'humour. Il lui faudrait surement un peu de temps pour retrouver son assurance qui lui permettait avant de faire de l'humour ou de l'envoyer voir ailleurs s'il l'ennuyait. Mais au moins, elle tentait. Elle ne se contentait pas de le regarder en attendant des ordres. Elle se débattait avec les habitudes prises au centre et pour tenter de retrouver ce qu'elle était avant.
Au bout d'un moment, elle le vit retourner s'assoir sur le canapé. Et il semblait vouloir discuter.

- Tu peux te rassurer, je n'aurai pas crié au meurtre si tu étais resté assis sur le lit ! Mais bon, si tu préfères rester sur ton canapé qui ne doit pas être du tout confortable...


Elle le taquinait ! Ce qui déjà avant n'était pas ce qu'elle faisait le plus, mais maintenant, cela devait être encore plus surprenant. Finalement, Esteban lui posa une question des plus étonnantes. Elle le regarda, réfléchissant à sa vie depuis son arrivée sur Togi. Non, en dehors de ses contrats de chasseuses de primes, elle n'avait jamais travaillé.

- Non, jamais. Pourquoi ?


Elle eut rapidement sa réponse et le regarda, réellement surprise. Elle, travailler au cirque ? Il avait bu avant de se coucher ? Non sérieusement, elle ne s'imaginait pas du tout travailler au cirque et en plus avec lui. Elle se remémora le spectacle qu'elle avait pu voir, même si ce n'était pas vraiment un bon souvenir. Esteban avait le rôle du présentateur...et un numéro de lancer de couteaux. Numéro qui ne l'avait pas du tout enchanté quand il avait invité Sakura sur scène.

- Ma vie n'a jamais été vraiment crédible aux yeux de la ville. Et le présenter à tes côtés ? Tu as besoin d'aide maintenant ? Et ton numéro de lancer de couteaux, je serais sensée t'aider aussi ?


L'idée ne l'enchantait pas. Mais vraiment pas du tout. Et puis, il ne devait pas oublier qu'elle en gardait un mauvais souvenir. Même si cela l'étonnait qu'il lui demandait réellement son avis, jusqu'ici il l'avait toujours forcé à faire ce que lui voulait.
Messages : 2650
Date d'inscription : 11/03/2015
Age : 24
Multi-Compte : Sarika, Leah Aoife, Kazuko Yodo, Aureliane M. Zdzislawa, Kioko et Malika
Fiche de Présentation : Eileen, la chasseuse de primes
Fiche de Relation : Les liens d'une folle

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Aucune
Maître/Maîtresse: Esteban...Malheureusement...
Esclaves: Aïcha (PNJ) // Anastasia
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humaine - DW Tour


"J'aime l'amour, les sentiments, surtout ceux qui me plaquent contre le mur"

Défis Rp:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#) Jeu 13 Juil - 20:42
Pourquoi toi ? Bonne question..... je dois dire qu'au début, tu étais juste une gêne qui pouvais se mettre en travers de notre route rien de plus. C'est pour cela que nous t'avons observé, c'est ce que nous faisons avec chacune de nos cibles. J'en conviens, cela prend du temps, mais jusqu'ici, nous avons plus progressé que n'importe quel groupe de rebel dans cette ville. Et plus le temps passais, plus nous en apprenions sur ta vie, plus j'étais.... intéressé. Par ce que tu es, ton histoire,ton vécus, tes souffrances. Je me suis rapidement dis que tu pouvais être une pièces intéressante. Car comme tu peux t'en douter,
toute pièce que je choisis a une histoire particulière. Sarika et Lorelaï ont été détruites par Vladimir Gribov, pour mes pions,ce sont tous mes frères qui me sont loyaux jusqu'à la mort. Mais toi, tu avais cette sorte de flamme et d'assurance, comme si tu voulais tout contrôler, être certaine de ne jamais faire de faux pas tout en gardant un contrôle absolus, voilà ce que j'ai trouvé d'intéressant, et je voulais voir si je pouvais détruire tout cela pour le reconstruire à notre manière, au delà de tes compétences de chasseuse ainsi que les liens que tu as en ville. Je ne choisi pas sur un coup de tête, mais bien lorsque la somme de toutes les observations me donne à penser que tu conviens à une pièce que je recherche. Et après tout, lorsque je suis passé à l'action,
je me suis bien amusé je dois l'avouer. Mais maintenant, je suis surtout curieux de voir ce que je vais pouvoir faire de toi, de la nouvelle EIleen, et de ton future. Je veux te voir grandir, dépasser les limites que tu avais atteintes, devenir...... ce que tu pensais être; une véritable prédatrice.


Voilà ce que je pense d'elle, et je lui parle sérieusement, les yeux dans les yeux.
Cela dis, là voilà qui comprend l'ordre que je viens de lui donner, et qui de plus, pose sa main sur ma joue, geste qui me fait fuir quelque peu. Je ne sais pas si c'est un geste désiré ou bien si il est poussé par une compassion quelconque, et pour le moment, mieux vaut ne pas savoir.

Sa réponse à ma proposition me donne le sourire, j'aime quand elle réagis comme elle le fait.

Tu pense réellement avoir le choix ? Mais je veux bien te donner une chance. Et une motivation supplémentaire. Si tu réussis à passer toutes les épreuves que je mettrais sur ta route lors de tes entraînements, sans broncher ou te plaindre, et en obéissant à n'importe quel ordre que je donnerais dans le cadre de cet entrainement, alors je reconsidérerais peut-être cette obligation, mais vus l'état actuelle des choses, je ne sais pas si tu sera assez en forme pour faire le moindre entrainement qui soit.

Une nouvelle petite pique afin de la piquer dans son ego que je réveil petit à petit ainsi. A voir si cela fera son effet.
Messages : 459
Date d'inscription : 15/04/2016
Age : 23
Multi-Compte : Sabanto/Sora Fujita/Night

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): mante religieuse
Maître/Maîtresse: Moi même
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideM - DW Roi


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#) Jeu 13 Juil - 21:44
Suite à sa question, Esteban se montra parfaitement honnête, expliquant toutes les raisons qui l'avaient poussé à la choisir elle. Eileen l'écouta avec attention, jusqu'au bout.

- En gros, si je ne t'avais pas intéressé, tu aurais plutôt tenté de m'éliminer ? Et donc, chacune de tes pièces aura un passé dans ce genre là ? Tu n'as pas peur qu'on se regarde tous en cherchant ce que l'autre a pu subir ?


La dernière question avait plutôt un but humoristique, mais il fallait le comprendre avec son ton qui n'oscillait pas vraiment, restant toujours le même...sauf quand elle s'énervait. Néanmoins, une légère lueur d'amusement s'allumait dans ses yeux, discrète et courte.

- Je me demande tout de même, d'où te viens cette proportion a toujours vouloir détruire ce qui t'intéresse. C'est un peu étrange comme façon de faire. Et heureusement qu'il y avait autrement chose que mon travail de chasseuse ou mes liens qui t'intéressent, puisque je n'ai plus ni l'un ni l'autre.

Avec son nouveau statut, la plupart de ses connaissances avaient du lui tourner le dos. Et inutile d'espérer être à nouveau inviter dans les soirées comme l'investiture du maire. Elle n'avait plus le prestige nécessaire. Bon, après tout, elle n'avait jamais aimé ces soirées. Mais certaines avaient parfois un intérêt, des avantages pour ce que recherche Esteban.

- Tu es quand même fou, tu le sais ça ? Il n'y a que toi pour s'amuser dans ce genre de situation.

Pas tout à fait le seul, puisque elle aussi avait tendance à bien s’amuser dans ce genre de cas. Et puis, elle était naturellement attirée par les prédateurs et le danger qui en émanait, résultat, il l'avait particulièrement intrigué lors de ce petit tête à tête dans sa cave. Mais aucune des personnes ayant inspecté sa maison et surtout sa cave n'avait pu comprendre tout ceci, l'intérêt qu'elle portait dans ce genre de...jeux en découvrant les tâches de sang.
Mais alors qu'elle lui avait effleuré la joue, il eut une réaction surprenante. Elle le laissa s'écarter, ne préférant pas relever cette réaction. Elle s'était plutôt attendue à une remarque, à ce qu'il la taquine, mais visiblement non. Sétith aurait-il dit la vérité ?

Alors qu'il était installé sur son canapé, elle l'écouta continuer de parler du travail au cirque. Comme elle s'en doutait, elle n'avait pas le choix. Mais dans toute sa proposition, elle releva surtout le "peut-être". Elle le fixa droit dans les yeux.

- Peut-être ? Te connaissant, ça ne vaut pas le coup alors. Et de toute façon, tu peux toujours essayer de m'y forcer, tu n'y arriveras pas.

Quelques heures après avoir cédé pour le tatouage, c'était peut-être gros. En tout cas, sa remarque pouvait très bien être prise comme une provocation, ce qui n'était pas tout à fait faux. Et quand il piqua son égo, elle grimaça.

- Je suis peut-être faible, mais je suis sure que je peux suivre un entrainement ! Tu n'auras qu'à essayer demain !

Son ton avait été un peu plus...virulent que pour tout le reste. Elle savait qu'elle était faible, qu'elle avait des soucis aussi bien physiques que mentales à cause de son passage au centre, mais elle estimait être capable de suivre les entrainements qu'il pourrait lui donner. En tout cas, s'il cherchait à la vexer, c'était en bonne voie.
Messages : 2650
Date d'inscription : 11/03/2015
Age : 24
Multi-Compte : Sarika, Leah Aoife, Kazuko Yodo, Aureliane M. Zdzislawa, Kioko et Malika
Fiche de Présentation : Eileen, la chasseuse de primes
Fiche de Relation : Les liens d'une folle

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Aucune
Maître/Maîtresse: Esteban...Malheureusement...
Esclaves: Aïcha (PNJ) // Anastasia
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humaine - DW Tour


"J'aime l'amour, les sentiments, surtout ceux qui me plaquent contre le mur"

Défis Rp:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#) Ven 14 Juil - 20:53
T'éliminer est un grand mot, mais t'empêché de devenir une gêne oui, comme simplement détruire ta vie et te laisser couler toute seule aurais été une solution. Quand au passé des pièces, oui et non, tout dépend des choses, les cavaliers par exemples n'ont pas besoin d'avoir un passé difficile, les fous, pour leur rôles, doivent devenir des êtres totalement dévoués,
car leur survie n'est pas assurée dans les mission données. Pour les tours, c'est un peu au cas par cas, car leur rôle est d'agire autour d'autre pièces donc c'est variable. Quand à ce que vous avez à vous raconter, as tu déjà vus quelqu'un parler de son passé en dehors de ce que moi je t'ai raconté ? Ici, chaque pièces, cavalier exclus, à une règle en tête : vous êtes morts une première fois lors de votre entrée ici. En somme, votre vie, votre passé, vos actes sont effacés, seuls compte vôtre présent et ce que vous désirez faire. Sarika en est le bon exemple, elle a été détruite par Vladimir Gribov et un hybride sauvage. A un point qu'elle en était devenus une coquille vide; mais je l'ai tué une fois, pour la reconstruire. Elle ne parle pas de son passé car il appartiens à une personne morte. Seuls compte pour elle son rôle de pièce et la vie qu'elle construit ici. Elle profite à 100%
malgré le fait qu'elle est consciente que sa survie n'est pas assurée ici. Voilà comment fonctionnent les choses ici.

Pour toi, je dois dire que nos... rencontres m'ont permises de te jauger. Et tu as de bonnes capacités que je vais pouvoir exploiter. Tu es intelligente, bien que manquant un peu de maturité sur certains points dont je m'occuperais; tu as beaucoup de charme, ce qui est un atout dans le rôle de tueuse, tu as des bases sur la chasse même si je vais devoir t'apprendre à tuer à nôtre manière. Tu es une sorte de diamant brut que j'ai envie de sculpter à ma manière. Et je mise beaucoup sur ce que tu vas devenir, et cela n'est pas une tournure ou quoi que ce soit, c'est pour cela que je tiens à t’entraîner personnellement. Mais je te le dis tout de suite, je suis probablement le moins facile de tous. Car chacune de tes lacunes, aussi bien physique qu'intellectuelles, je compte les comblées et t'apprendre tout ce que je sais.

Mais pour ce qui est de ton "travail", je t'y forcerais, comme je l'ai fais jusqu'ici. Et puis, tu me dois ta liberté, et tu appartiens à Mustang, alors à part râler, tu ne peux pas faire beaucoup de choses pour le moment. Et puis, j'ai beaucoup de tenues très sexy qui t'irais à ravir en tant que Mme Loyal, de quoi faire baver le public masculin avec les formes que tu as !

Pour ce qui est de ton entrainement, je compte bien commencer demain, je vais surtout vérifier en premier lieux quels sont tes forces et tes faiblesses, le véritable entrainement commencera à partir du moment où nous auront évalué sur quoi nous allons travailler, et surtout, lorsque tu auras retrouver une forme physique correcte, mais aussi une forme psychologique, car je ne prévois pas de te faire subir quoi que ce soit si tu es incapable de tenir le rythme mentalement parlant. Car malgré tes compétences passées, ce que je te réserve est.... disons, d'un tout autre niveau. Mais pour le moment, il faut que tu te repose, tu n'es pas encore capable de tenir en ayant peu de sommeil. Tu pense que tu peux te rendormir ou je demande à Sétith de quoi t'aider ?


Messages : 459
Date d'inscription : 15/04/2016
Age : 23
Multi-Compte : Sabanto/Sora Fujita/Night

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): mante religieuse
Maître/Maîtresse: Moi même
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideM - DW Roi


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#) Ven 14 Juil - 22:52
- Donc, ça revient à éliminer en laissant le temps faire. On va dire que je dois m'estimer heureuse que tu m'aies trouvé intéressante alors...

Son ton était ironique. Choisir entre être tuée ou servir quelqu'un qui avait cherché à la détruire...surtout un hybride, ce qui auparavant avait le don de l'agacer, n'était pas vraiment un choix intéressant. Au final, elle n'avait pas choisi mais le résultat était là, elle savait qu'elle n'était pas libre.
Elle continua d'écouter Esteban lui parler des pièces et de certains passés, ou plutôt du fait que chacun était mort en arrivant ici comme il le disait si bien. Au passage, elle apprit que Sarika était passée entre les mains de Vladimir. Manque de pot. Elle ne connaissait pas le sadisme de cet homme mais elle s'en doutait, et s'estimait heureuse d'y avoir échappé même si Mattéo savait être tordu dans son genre.
La conversation dériva ensuite sur elle-même et ses capacités. Un diamant brut, rien que cela ?

- En résumé, tu vas juste faire en sorte que je devienne ce qui t'intéresse. Mais on va dire qu'il y a quand même des compliments dans tout ça...Et j'ai déjà eu un aperçue de ce que tu donnes comme professeur, ce n'est pas ça qui va me faire peur. Mais à t'entendre, c'est comme si j'étais d'une importance toute particulière pour toi...


Dans la foulée, il lui annonça qu'il ne lui laisserait pas le choix quand au travail qu'il souhaitait lui donner. Et apporta des détails, comme des tenues qu'il souhaiterait lui faire porter dans ce cas. Elle le fusilla du regard.

- Non, je refuse ! Je ne mettrais pas une seule de tes tenues sexy, et encore moins pour me présenter devant ton public. Tu peux toujours rêver, je me fiche de te devoir ma liberté ou d'appartenir à Mustang, c'est hors de question ! Et laisse mes formes tranquille !


Elle croisa les bras, mécontente de sa proposition. Elle refusait de porter ce genre de tenues et d'être vu par autant de monde. Elle avait déjà assez été vu entièrement nue ou presque au centre. Elle détestait perdre ce contrôle sur son propre corps et il le savait parfaitement.
Finalement, la discussion finit sur les entrainements. Elle ne savait pas ce qu'il comptait lui faire mais elle verrait bien le lendemain. Elle haussa les épaules pour répondre à sa question.

- Ça devrait aller.


Ce qui n'était pas sur avec sa manie de l'agacer avant d'aller se coucher, mais elle refusait de prendre quoi que ce soit. Elle s'allongea dans le lit, sur le côté et ses yeux se posèrent sur le tatouage. Elle attendit qu'il éteigne la lumière et ferma les yeux, mais comme elle s'y attendit le sommeil ne vint pas. Elle reste pourtant immobile, n'ayant aucune envie qu'Esteban l'ennuie de nouveau avec son sommeil ou un quelconque produit à prendre.
Messages : 2650
Date d'inscription : 11/03/2015
Age : 24
Multi-Compte : Sarika, Leah Aoife, Kazuko Yodo, Aureliane M. Zdzislawa, Kioko et Malika
Fiche de Présentation : Eileen, la chasseuse de primes
Fiche de Relation : Les liens d'une folle

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Aucune
Maître/Maîtresse: Esteban...Malheureusement...
Esclaves: Aïcha (PNJ) // Anastasia
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humaine - DW Tour


"J'aime l'amour, les sentiments, surtout ceux qui me plaquent contre le mur"

Défis Rp:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#) Dim 16 Juil - 15:38
Le lendemain matin.

Aller, debout, que tu ai réussis à dormir ou non, il es temps de commencer à voir ce que je peux faire faire de toi.

Après avoir posé le jogging d'Eileen sur son lit, j'attend qu'elle se lève et s'habille avant que nous allions tous les deux à la tente self afin de prendre notre petit déjeuner.

Une fois ce dernier pris, nous nous dirigeons vers la roulotte de Thorne. Ce dernier nous attend dehors avec différents objets, des poids, des tapis de courses etc.

Bonjour Thorne, je vois que tu es toujours prêt à tout, bien, dis moi ce qu'il en ressort.

Thorne s'avance alors vers Eileen, la regardant de la tête au pieds.

Bien, met toi en sous-vêtements que je puisse commencer.

COmme je m'y attend, EIleen n'apprécie pas du tout cette demande et me lance un regard noir.

Aller dépêche toi, plus vite j'en aurais terminé, plus vite tu pourra te rhabiller alors arrête de faire ta princesse.

Une fois Eileen en sous-vêtements par la force des choses, Thorne, commence alors à l'examiner sous toute les coutures, taille, poids, en la faisant monter sur une balance, musculature actuelle.
Cela fait, il lui demande de remettre ses vêtments et commence à lui fare soulever des poids, faire des flexions à différentes vitesses, des pompes, ainsi que différents exercices pour vérifier son endurance, sa force, ou ses réflexes. Sa batterie de tests dure plus d'une heure déjà et je vois Eileen qui commence à être sérieusement fatiguée.

Bien, je pense que pour le moment, cela suffira.

Thorne semble satisfait des résultats obtenus, et je compte sur lui pour me cocoter des séries d'exercices qui sauront apporter à Eileen ce dont elle a le plus besoins.

Une fois cela terminé, je regarde Eileen transpirante de la tête au pieds.

Tu veux peut être prendre une douche ?

Nous retournons alors à la roulotte et je la laisse prendre une douche bien méritée.
J'attend qu'elle sorte avant de lui proposer autre chose.

Retire ton haut.

J'attend qu'elle s’exécute avant de la faire asseoir sur un tabouret.

J'ai surtout remarquer que ton passage au centre t'a tendus à l'extrême, tu ne pourras rien donné de bon en restant comme cela.

A ces mots, je commence alors à lui masser le dos et les épaules au niveaux des centres nerveux, je ne suis pas l'expert là dedans, mais j'ai appris auprès de quelqu'un qui s'y connais beaucoup mieux. Je suis donc capable d'aider quelque peux un corps qui se tend contre sa volonté. Mes mains passent le long de son dos pour venir masser les différents muscles et points de pressions.

Ce traitement dure dix minutes environs, avant que je la laisse tranquille.

Voilà, tu devrais te sentir plus à l'aise comme ça.
Messages : 459
Date d'inscription : 15/04/2016
Age : 23
Multi-Compte : Sabanto/Sora Fujita/Night

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): mante religieuse
Maître/Maîtresse: Moi même
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideM - DW Roi


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#) Dim 16 Juil - 16:13
La nuit ne fut pas particulièrement reposante pour Eileen. Elle avait beau fermer les yeux, elle ne réussissait pas à s'endormir. Au mieux, elle finit seulement par somnoler vers la fin de la nuit. Et forcément, elle entendit, bien trop tôt à son gout, la voix d'Esteban qui lui disait de se lever. Elle ouvrit les yeux et s'assit en ronchonnant. Elle était fatiguée, elle râlait mollement mais elle se leva tout de même. Elle prit sa tenue et s'habilla, lentement, avant de se coiffer un minimum. Elle avait le visage typique de quelqu'un qui avait peu dormi mais elle faisait avec.

Elle suivit Esteban jusqu'à la tente self et prit un petit déjeuner, notamment et surtout, un café bien fort qui eut le mérite de la réveiller. Mais la suite ne lui plaisait pas du tout. En le suivant, elle se retrouva devant Thorne...qui lui demanda de se mettre en sous-vêtements. Là ? Dehors ?

- Non.

Ce fut sa seule réponse qu'elle envoyait un regard noir à Esteban. Elle n'appréciait pas du tout cette idée et cet enchainement de choses désagréables. Elle refusait de se déshabiller. Elle avait déjà assez vécu ce genre de choses au centre, même s'ils s'étaient toujours amusés à la mettre nue d'eux-même. Certes, ici, elle serait en sous-vêtements mais elle n'aimait pas perdre le contrôle ainsi.
Mais Esteban ne lui laissait pas le choix, ni lui ni Thorne qui en rajouta une couche en la traitant de princesse. Elle finit alors par obéir, même si elle continuait de fusiller du regard Esteban. Elle retira son haut puis son pantalon les posant là où c'était possible. Néanmoins, contrairement à la séance de tatouage, elle ne fixait pas Esteban...elle fixait la roulotte. Elle était gênée de se retrouver en sous-vêtements devant ces deux-là. Elle détestait savoir son corps ainsi exposé aux regards.

Elle ne prononça pas un mot quand Thorne l'examina, obéissant à chaque fois qu'il demandait quelque chose. Bien que souvent des soupirs d'agacement lui échappait. Finalement, elle put enfin remettre ses vêtements et cette fois, elle ne se fit pas prier. Même si la suite ne fut pas tellement plus agréable. Elle se retrouva à devoir faire différents exercices, mais elle avait compris que le but était de voir où elle en était...et ce qu'il faudrait travailler. Et comme elle souhaitait vite récupérer ses forces, cette fois-ci, elle ne râlait pas, suivant chaque exercice avec bonne volonté.
Mais au fur et à mesure, elle commençait à vraiment fatiguer, à être pleine de transpiration et le souffle court. Et finalement, Esteban la libéra enfin de tout ces exercices.

Elle s'appuya contre la roulotte, cherchant à récupérer son souffle et espérant que les douleurs s'en irait. Cela faisait si longtemps qu'elle n'avait pas pu faire de simples exercices pour s'entretenir, que son corps n'avait plus l'habitude. En tout cas, elle avait appris une chose : Thorne était un sadique. Mais elle s'attendait à ce qu'Esteban soit pire encore quand il l'entrainerait.

- Oh oui, j'en ai bien besoin !

Elle suivit Esteban jusqu'à la roulotte qu'ils partageaient, un peu plus lente suite aux exercices puis entra directement dans la salle de bain. Elle se déshabilla et profita de la douche vraiment très agréable. Elle prit un peu plus de temps que d'habitude car elle en avait bien besoin. Elle finit par sortir, une fois douchée, séchée et habillée de vêtements propres. Et voila qu'Esteban lui demandait à nouveau de retirer son haut. Elle soupira, n'ayant pas la force de se battre après tout ce qui s'était passé, cumulé à sa nuit et le fit. Et puis après tout, il l'avait déjà vu nue plus d'une fois et il la voyait toutes les nuits en nuisette.
Elle s'assit sur le tabouret, ne sachant pas ce qu'il voulait et fut plutôt surprise quand il se mit à la masser. Elle se laissa faire, profitant du moment même si elle avait l'impression de reconnaitre ces gestes...mais c'était surement son imagination. Petit à petit, son dos se détendait sous les doigts d'Esteban...et sa langue se déliait par la même occasion.

- Tu aurais, au moins, pu me prévenir...je n'ai pas du tout apprécié. Pourtant, tu sais bien que je déteste ce genre de choses...cette...impression de ne pas avoir le contrôle...même sur mon propre corps. Et c'est encore pire depuis...depuis le centre...


Elle détestait ceci depuis son viol et elle ne le lui avait jamais vraiment caché. Mais depuis son passage au centre et les nombreuses fois où elle s'était retrouvée nue, c'était encore pire. Elle ne supportait plus que son corps soit exposé aux yeux d'autres personnes. Esteban était surement le seul qu'elle supportait à peu près dans ce cas là. Mais elle ne se sentait pas encore prête à se confier, à lui raconter ce qui s'était passé...et elle ne savait même pas si cela l'intéressait au final. Alors pour l'instant, elle se contentait seulement de ce qu'elle venait de dire, sans rentrer dans les détails.
Finalement, le massage toucha à sa fin mais elle était déjà plus détendue qu'avant. Elle remit son haut.

- Merci...c'était agréable. Je ne te connaissais pas ce talent là...je devrais peut-être t'en réclamer plus souvent.

Peut-être. Le mot à bien saisir. Car même si elle le taquinait et que c'était agréable, elle n'irait pas jusqu'à lui en réclamer d'autres.
Messages : 2650
Date d'inscription : 11/03/2015
Age : 24
Multi-Compte : Sarika, Leah Aoife, Kazuko Yodo, Aureliane M. Zdzislawa, Kioko et Malika
Fiche de Présentation : Eileen, la chasseuse de primes
Fiche de Relation : Les liens d'une folle

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Aucune
Maître/Maîtresse: Esteban...Malheureusement...
Esclaves: Aïcha (PNJ) // Anastasia
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humaine - DW Tour


"J'aime l'amour, les sentiments, surtout ceux qui me plaquent contre le mur"

Défis Rp:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#)
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maître ou Neko ? :: Hors-rp :: Rp terminés-