Bienvenue à Togi! Cette merveilleuse île qui propose toutes sortes d'hybrides à la vente. Serez-vous le maître ou l'esclave? NC-18
 

Discussion en toute honnêteté [PV Esteban]

 :: Hors-rp :: Rp terminés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
(#) Jeu 2 Mar - 16:03
Ces derniers jours, Eileen ne les avait pas passer à se la couler douce. Elle cherchait toujours un moyen d'atteindre Esteban, et puisque la force ne pouvait pas être utilisée contre lui, elle voulait utiliser son intelligence. Il lui faudrait être plus maligne que lui...Et malheureusement, même si elle n'était pas idiote, la force brute était plus sa spécialité.
Ce n'était pas pour rien qu'elle s'entrainait malgré tout, tout les jours. Sans répit. Et elle ne se préoccupait pas du fait que la sentinelle l'observait certainement...en fait, elle le savait, mais ne voulait pas s'empêcher de vivre comme elle l'entendait. Alors petit à petit, elle avait reprit ses habitudes...faisant juste bien attention à fermer les volets ou les rideaux, pour qu'il ne la voie ni elle, ni ses hybrides, ni ses très rares conquêtes nues. Bien qu'elle avait vraiment très peu de conquêtes, n'ayant pas la tête à cela ces derniers temps.

Par contre, elle avait appelé un de ses amis au laboratoire. Un ami qui lui devait un service. Elle donna quelques mots clés à propos d'Esteban, notamment son nom EST38N et sur ce qu'il lui avait dit. Très peu de détails, juste assez pour que son ami trouve le dossier en question. Il le lui avait amené en main propre car d'après ses dires, c'était un dossier délicat à ne pas mettre entre toutes les mains. Oh il avait bien tenté de lui poser des questions, mais il lui devait un service et elle n'était pas tenue d'y répondre. Elle lui avait seulement dit que c'était de la curiosité.
C'est ainsi que depuis deux ou trois jours, elle lisait sans cesse ce dossier. Elle repérait facilement ceux qu'elle avait vu au cirque, lisant ce qui y était noté sur eux et se demandait qui, Esteban pouvait bien lui avoir encore caché.

D'ailleurs, elle ne cachait nullement qu'elle était en possession de ce dossier. De nombreux fois, un observateur attentif aurait pu apercevoir par une fenêtre, les deux seuls mots écrits sur ce dossier..."Human revolution". En fait, elle attendait même qu'Esteban se ramène, histoire de pouvoir discuter avec lui. Après tout, elle aurait bien plus d'informations s'il acceptait de lui parler de son passé, en détails, plutôt que par le biais d'un bout de papier. Néanmoins, elle savait que ce ne serait pas gratuit, alors elle se préparait.

Ce jour-là, il faisait vraiment très beau, le soleil réchauffait doucement l'atmosphère et Eileen avait décidé de laisser la baie vitrée, menant à l'arrière de la maison, ouverte. Suffisamment pour aérer et surtout que ses chiens puissent faire des aller-retour. Bien que la plupart préféraient profiter du soleil.
Assise dans son fauteuil, dos à la baie vitrée, elle avait posée ses pieds sur le bord de la table pour avoir ses genoux de relevés. Ainsi, elle pouvait poser le dossier dessus, sans avoir besoin de le tenir, alors que ses mains tenaient une tasse de café. Elle lisait, concentrée, alors que ses cheveux bougeaient doucement sous la brise provenant de sa fenêtre ouverte.
Messages : 2924
Date d'inscription : 11/03/2015
Age : 24
Multi-Compte : Sarika, Leah Aoife, Kioko, Maeko et Juna Kavanez
Fiche de Présentation : Eileen, la chasseuse de primes
Fiche de Relation : Les liens d'une folle

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Aucune
Maître/Maîtresse: Officiellement Mustang, en réalité Esteban...
Esclaves: Aïcha (PNJ)
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humaine - DW Tour


"J'aime l'amour, les sentiments, surtout ceux qui me plaquent contre le mur"

Défis Rp:
 


Spoiler:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#) Jeu 2 Mar - 18:09
Cela fait maintenant que ma nouvelle pièce, mademoiselle Eileen, ce montre calme, malgré nos dernières... disons, aventures, je pensais qu'elle aurait plus foncé dans le tas que cela, cherchant à nous faire réagir ou bien nous provoquer, mais rapidement, je me rend compte qu'elle a totalement changé de techniques. EN effet, selon les dires de certains, et des quelque petits secrets qui circulent au cirque, j'apprend que cette dernière a contacté une personne du laboratoire afin de se voir remettre un dossier, et pas n'importe quel dossier, mais l'un des rares héritages de notre création, l'un des rares témoignages de ce que nous sommes, de ce que nous devions être et de ce que nous sommes devenus.

Cela m'amuse beaucoup, alors elle cherche des réponses, la voilà donc passé du stade de la colère à la curiosité, dans l'idée de trouver une faille peut être, mais si elle désire savoir ce que nous sommes, alors je suis prêt à lui confier dans un échange équitable pour une fois. Un pure échange d'histoire, afin que pour la première fois dans notre collaboration, chacun puisse dévoiler à l'autre ce qu'il est réellement et son histoire. Car de notre coté, nous n'avons également pas beaucoup d'informations. J'ai tout.... naturellement pris connaissance de ma nouvelle pièce, de son passé, du moins, au maximum de ce qu'il est possible de trouver sur elle. Pas de traces avant ses 10 ans environs, et à partir de là, beaucoup d’événements plutôt tragiques, la mort de ses parents, et surtout, le viol qu'elle a subit afin de sauver sa sœur. Un article de journal racontant la triste histoire, mais surtout, et ce que je marque dans un coin, le nom de son violeur.

Très bien, il est plus que temps de venir lui rendre une petite visite. Surtout que depuis ces quelque jours, elle a largement eu le temps de parcourir ce dossier et de prendre des notes sur ce qu'elle veux savoir.

Me voilà donc, quelque heures plus tard, arrivant à sa maison. J'ai demandé à la sentinelle de partir sur d'autres missions le temps de ma présence ici. En arrivant, je fait le tours de la maison et arrive au niveau de la baie vitrée grande ouverte.
Elle est là, plongée dans sa lecture.

Je me retrouve derrière elle, arrivant sans qu'elle me remarque.

"Human révolution" Un drôle de titre pour un livre tu ne trouve pas ?

Je fais ensuite le tour de la table et viens m'installer en face d'elle.

Très bien Eileen, tu sais pourquoi je suis ici, et tu te doute de ce qui va ce passer, je n'ai même pas besoin de t'expliquer ce que j'attend en échange. Alors vas y après toi, que veux tu savoir.
Messages : 487
Date d'inscription : 15/04/2016
Age : 24
Multi-Compte : Sora Fujita/Night
Fiche de Présentation : Ma Fiche

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): mante religieuse
Maître/Maîtresse: Moi même
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideM - DW Roi


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#) Jeu 2 Mar - 18:29
Eileen était plongée dans sa lecture, ne prêtant aucune attention à son environnement. De toute façon, en cas d'intrusion, ses chiens aboieraient, ce qui la prévenait aussitôt. Mais en même temps, cela faisait partie de leur dressage. Sauf qu'évidemment, ils étaient trop habitués à Esteban pour aboyer...Ils l'avaient royalement ignoré, ne le considérant plus comme une menace et donc, ils continuaient de jouer dans un coin du jardin.

Elle ne l'entendit pas approcher mais l'entendit parler...très près. Trop près. Elle fit un bond sur le coup, échappant de peu à du café qui avait faillit déborder de sa tasse. Elle soupira.

- J'ai beau t'attendre, tu pourrais au moins te signaler avant de venir me parler dans mon dos !

Elle se redressa alors, reposant ses pieds au sol en observant Esteban.

- Et puis, je trouve ma lecture vraiment passionnante, quoique...peut-être pas assez détaillée. Mais je me doutais que tu allais finir par venir. Ce qui confirme mon hypothèse que la sentinelle m'observe...ses observations lui plaisent ? Il doit s'ennuyer avec ce que je lui laisse voir...

Après tout, voir une personne s'entrainer, ou dormir, ou lire n'était pas vraiment ce qu'il y avait de plus intéressant à observer. Mais elle savait aussi qu'il ne ratait aucune miette de tout cela, au cas où, son comportement changerait. Elle suivit du regard, Esteban, qui s'asseyait en face d'elle. Elle referma alors le dossier, le posant sur la table entre eux deux, en fait, il pouvait même le récupérer qu'elle ne chercherait pas à l'en empêcher.
Visiblement, à l'entendre, il allait répondre à toutes ses questions, ce qui était bien plus intéressant que le contenu du dossier.

- Je ne sais pas si tu as déjà vu ce dossier, mais a pars les fiches de chacun de vous...et y'en a beaucoup, et quelques notes sur des tests, ou le but de votre création, il n'y a pas grand chose...

Elle releva la tête et planta son regard dans celui d'Esteban. Elle était déterminée à obtenir ses informations, et savait très bien ce qu'il voulait en échange. Mais pour une fois, il avait droit à un regard tout à fait différent de d'habitude, loin de la haine qu'elle lui montrait habituellement. Et tout en le fixant, elle réfléchissait.

- Sauf que j'aimerais en apprendre bien plus. Racontes moi ton histoire, et n'omet aucun détail surtout !

Elle était directe dans sa demande mais elle considérait, de toute façon, qu'il était inutile de faire des détours. Esteban savait ce qu'elle voulait et elle savait ce que lui voulait. Elle avisa sa tasse presque vide.

- Tu veux un café peut-être avant ?

Oui, la situation pouvait paraitre un peu étrange, mais elle sentait parfaitement qu'il n'y avait, aujourd'hui, aucune animosité entre eux deux. Juste une curiosité non dissimulée. Elle attendit sa réponse et se leva, pour se diriger vers la cuisine. Elle se prépara un café et s'il en voulait un, elle lui en préparait aussi un avant de revenir avec les deux tasses et de poser celle d'Esteban sur la table. Elle se rassit dans son fauteuil.

- Vas-y, je t'écoute.
Messages : 2924
Date d'inscription : 11/03/2015
Age : 24
Multi-Compte : Sarika, Leah Aoife, Kioko, Maeko et Juna Kavanez
Fiche de Présentation : Eileen, la chasseuse de primes
Fiche de Relation : Les liens d'une folle

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Aucune
Maître/Maîtresse: Officiellement Mustang, en réalité Esteban...
Esclaves: Aïcha (PNJ)
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humaine - DW Tour


"J'aime l'amour, les sentiments, surtout ceux qui me plaquent contre le mur"

Défis Rp:
 


Spoiler:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#) Jeu 2 Mar - 19:02
Allons allons, me signaler n'es pas dans mon habitude, et si la sentinelle était le seul à observer tes fait et gestes, le pauvre n'aurais plus un jour pour lui. N'oublis pas que les secrets de tous me reviennent bien souvent.

Je ne me penche pas plus de ce coté là, nous avons bien mieux à faire aujourd'hui, et chacun va se dévoiler à l'autre.

Je veux bien si cela est si gentiment demandé.

Je dépose alors mon masque sur la table, ne prêtant pas plus attention au rapport.

Une fois de retour je prend la tasse en la remerciant.
Désignant le rapport.

Garde le si tu veux, mais évite que n'importe qui pose ses mains dessus.

Je pose ma tasse et réfléchit quelque secondes.

Mon histoire alors...... par où commencer ?

Je plonge alors mon regard émeraude dans le siens.

Très bien......; Je me nomme scientifiquement parlant, EST38N. Je suis un hybride du projet secret des laboratoires de génétiques, comme tu le sais déjà, ce projet "human révolution" avait pour but de créer la nouvelle génération d'humains, des humains parfaits, avec plus de forces, de vitesses ou d'intelligences, le travail était basé sur l'idée d'incorporer les compétences animales dans des cellules humaines. Mais comme tu le sais, ce projet a été un échec. Aucun d'entre nous ne ressemble à 100% à un humain. Pour ma part, je fait partis des premières générations d’essais, basés sur un prototype d'un hybride souche. De ces premiers tests, environs 100 hybrides furent crées, et sur les 5 ans du projet, ce sont plus de 500 hybrides qui furent créés au total. Mais les derniers essais ne furent pas plus convaincants que les premiers. La sentinelle par exemple, fait partis des derniers créés.

Je bois une gorgée de café, lui laissant le temps d'assimiler les infos.

Mais comme tu le sais, les humains détestent dépenser de l'argent pour rien, alors que faire de ces centaines d'hybrides ? Les vendre mettrait le projet au grand jours et les labos auraient une mauvaise pub sur leurs idées. Alors le projet a été vendus, et nous avons été racheté par une société qui s'occupe disons..... des problèmes de personnes influentes ou bien ayant les moyens d’éliminer leurs problèmes sans que cela ne soit connus du reste du monde. Et à partir de ce moment là, tout a basculé pour nous. D’expériences nous sommes devenus des armes ou biens des tests pour des armes humaines, nous avons été entraîné à tuer, à survire, à ne plus avoir de sentiment ou bien de rêves, nous avons simplement, durant plusieurs années, suivit un programme qui nous a rendus, mortels sur plusieurs domaines de la manière la plus violente qui soit. Mais seuls les plus résistants ont tenus sur ces années, et déjà, de 500 hybrides, il n'en restait pas plus de la moitié. pour les autres, les choses sérieuses ont commencée, nous étions une véritable petite armée, docile et mortelle. Prête à être envoyée sur le terrain. Et les meurtres, ont commencée, les chantages, les prises d'otages, les filatures, tout ce qui nous était demandé, nous devions y répondre, peut importait le moyens, seul le résultat importait. Encore une fois, beaucoup ne sont pas rentrés de leur missions et si nous avons avons survécus, c'est que nous sommes passés maîtres dans l'art du meurtre, de la discrétion, du mensonge ou de la manipulation, chacun sa spécialité. Mais alors qu'il ne restait qu'une dizaine d'entre nous, les plus puissants, nous avons commencé à ne plus répondre aux ordres, à désobéir. Pourquoi ? Car malgré tout notre entrainement, nous avons finalement compris que nous pouvions surpasser ceux qui ordonnaient, alors pourquoi continuer d'obéir à ceux qui étaient les plus faibles ? Et nous avons décider d'agir, nous nous sommes révolté, nous les avons tués, tous, scientifiques, comme gardiens, tu a probablement entendus parler de l'accident de l'aile est des laboratoires, soit disant qu'une fuite de gaz avait explosé et les lieux abandonnés. Et tout le monde y a crus ne sachant pas ce qu'il y avait à l’intérieur. Pour les sept survivants disparues, qui sait ce qu'ils sont devenus ni même ce qu'ils compte faire. Mais viendra le jour ou l'humanité devra réellement faire un changement profond sur cette île si elle veut survivre.

Je la regarde, un instant en silence.

J'ai tué, des centaines d'entre vous, et des hybrides aussi. tout comme j'ai regardé des centaines des miens mourir sous la mains humaine. J'ai soutenus les miens avant de ne jamais les voir rentrer à la maison. j'ai été entraîné, torturé, blessé un nombre incalculable de fois. J'ai mentis, j'ai trahis, pour vous, mais maintenant, je le fais pour moi, pour ma famille et pour le jeux.

Je bois de nouveaux une gorgée de café.

Voilà ce que je peux dire sur moi, si tu veux des précisions n'hésite pas, sinon, je pense que c'est à ton tour de me dire qui tu es, et de m'éclairer sur ce que je n'ai pas pus savoir de toi.
Messages : 487
Date d'inscription : 15/04/2016
Age : 24
Multi-Compte : Sora Fujita/Night
Fiche de Présentation : Ma Fiche

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): mante religieuse
Maître/Maîtresse: Moi même
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideM - DW Roi


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#) Jeu 2 Mar - 20:50
- Ah évidemment, donc chacun à tour de rôle ? Et ça va, ils s'amusent ? Mais franchement, pourquoi tu continues de me faire espionner ? ....Non, ne réponds pas en fait.

Eileen connaissait la réponse. Après tout, ils ne se faisaient pas confiance mutuellement donc c'était logique qu'il la fasse surveiller, au cas ou. Comme si elle allait réellement prendre le risque de faire ou dire n'importe quoi qui mettrait en danger sa famille.
Tranquillement installée, elle but une gorgée de son café et jeta un coup d’œil au dossier.

- Évidemment. Maintenant que tu es venu, plus personne ne me verra le lire. Il sera en sécurité, même par rapport à mes hybrides.


De toute façon, elle ne faisait confiance à personne sur ce genre de sujet et elle ne parlait même pas d'Esteban à qui que ce soit. Pas même à Aïcha malgré sa forte fidélité. La connaissant, elle serait capable de faire une énorme connerie pour tenter de résoudre ce problème. Et Eileen ne voulait pas que ce genre de choses arrivent.
Elle écouta avec attention ce que lui racontait Esteban, finalement véritablement curieuse. Elle ne cherchait même plus à y trouver une faille. Non, elle cherchait à apprendre à le connaitre.

- Pourtant, vous êtes tous presque humain, à pars les yeux pour la plupart...juste ça alors qui a causé l'échec de ce projet fou ? Mais au fait, tu as été créé en quelle année ?

Sous-entendu, elle lui demandait sa date de naissance, ou plutôt, son âge. Histoire de savoir s'il était plus jeune ou plus âgé...
Tout en l'écoutant, elle leva les yeux au plafond, pensive.

- Mmh...il est vrai que les humains ne vous ont pas loupé. Ils se sont servis de vous autant qu'ils ont pu...sans réaliser que ce n'était pas forcément une bonne idée. Il faut être un parfait crétin pour espérer de la reconnaissance quand on torture quelqu'un en lui apprenant à tuer...


De la considération pour ses congénères ? Aucune. Surtout quand ils se montraient aussi crétin. Mais ses yeux se dirigèrent vers les chambres, vers celle d'Aïcha plus précisément. Pouvait-elle vraiment espérer une reconnaissance de leur part, et même une fidélité sans faille d'elle ou des autres, après ce qu'elle leur faisait subir ? Voila qui faisait réfléchir. Mais elle revint sur Esteban, buvant une nouvelle gorgée. Elle avait autre chose à réfléchir pour aujourd'hui.

- Mmh...j'aurais bien une question en effet. Qu'est-ce qui te pousse à me raconter ça aujourd'hui ?

Mais maintenant, c'était à son tour. Elle devait raconter sa propre histoire et cela lui plaisait moins. Mais c'était le deal après tout. Elle soupira.

- Je crois deviner à peu près ce que tu as pu trouver...Je ne suis pas née à Togi. Peut-être que tu t'en doutais ? Je suis née en Inde.


Elle jeta un coup d’œil à Esteban, essayant de voir s'il allait réagir. Est-ce qu'il connaissait les autres pays ? Dans tout les cas, il n'aurait qu'à poser la question s'il ne savait pas.

- J'ai passé quelques années là-bas. Ma mère était la seule à avoir un salaire régulier...c'était une prostituée. On vivait dans la misère. Et là-bas, c'est un système de caste, les enfants doivent pratiquer le même métier que leurs parents. Ils ne voulaient pas ça pour nous, alors ils ont économisé un moment et ont tout dépensé en un aller simple pour Togi...attirés par les hybrides et une idée de liberté. J'avais 10 ans quand on est parti et Luann, ma sœur, avait peur de prendre l'avion. Je lui ai promis de toujours la protéger. Et j'ai toujours fait en sorte de tenir cette promesse...


Elle laissa planer un silence, cherchant comment continuer. Elle avait appuyé sur cette promesse car elle était le déclencheur de beaucoup de choses par la suite.

- On a été...hébergé par des personnes. Ils nous demandaient beaucoup de service, surtout à mes parents. Je sais que ma mère continuait son travail...pour nous garantir un toit, de la nourriture. Mais dès qu'on a eu nos papiers, on s'est enfui, tous, en pleine nuit. J'ai donc passé ces quelques années à me contenter d'une vie d'étudiante. Mais quand Luann eut ses 10 ans, le jour de son anniversaire...j'en avais 15...

Elle baissa les yeux, fixant son café qu'elle faisait tourner dans sa tasse. Inconsciemment, elle croisa les jambes, comme si elle voulait mettre une barrière entre Esteban et elle.

- En rentrant de l'école, j'ai trouvé cet homme, celui qui nous avait hébergé...maintenir Luann, totalement nue sur son lit. Il allait la violer...Je l'ai supplié de ne pas le faire. Et tout ce qu'il a trouvé à dire, c'est qu'il arrêterait...uniquement si je m'offrais en échange. C'est peut-être idiot...mais au nom de cette promesse, je l'ai fais. Il me disait beaucoup de...saloperies, comme quoi pour mon âge, j'étais bien formée...qu'il voulait m'entendre crier et le supplier. Mais il avait obligé Luann à regarder, et elle pleurait déjà...je ne voulais pas qu'elle ait encore plus peur. Alors j'ai fait en sorte de ne faire aucun bruit...j'avais peur pourtant, encore plus quand il s'est énervé de me voir aussi silencieuse...Il me la clairement dit, puisque je ne faisait pas de bruits, je n'aurais pas le droit à la douceur...


Elle se tut, un air franchement dégoutée sur le visage. Elle ne savait pas pourquoi elle donnait autant de détails, mais elle était lancée...et elle n'arrivait pas à s'arrêter. Et puis, étrangement, cela lui faisait du bien d'enfin pouvoir raconter ce qui lui était arrivée. Mais elle se rendait compte d'une chose, elle n'avait vraiment pas réussi à tourner la page.

- Par la suite, il m'a fallu quelques...mois pour aller porter plainte. Surtout que mes parents ne me croyaient pas et après, ils ont juste considéré que j'avais...brisé leur famille. Cet homme était devenu l'associé de mon père dans leur foutu trafic d'hybrides et lui, il préférait le croire plutôt que nous deux, ses filles. D'après mes parents, j'avais tout brisé, alors qu'ils avaient fait tant d'efforts pour nous...Je me suis barrée. J'ai vécu seule pendant des années dans un petit appartement, jusqu'à ce que Luann me rejoigne, ne pouvant plus supporter notre mère qui devenait folle alors que notre père était en prison.

Elle continuait de faire tourner le café dans sa tasse, les yeux perdus dans le vide...en fait, elle était plongée dans ses souvenirs.

- On a vécu ainsi, jusqu'à ce que ma mère me supplie de venir la voir. Mon père était mort en prison et elle...elle est morte sous mes yeux en me réclamant mon pardon. Je le lui ai refusé. Je suis rentrée et grâce à l'héritage, à cette richesse qu'ils avaient accumulé pendant leur trafic, on a pu se prendre bien mieux comme logement. Depuis mes 15 ans, je suivais des cours d'auto-défense, et de sports de combat...pour savoir me défendre seule. Mais un jour...


Elle se tut. Pouvait-elle vraiment parler de Royle ? N'en savait-il pas déjà assez ? Elle hésitait, buvant son café, désormais froid pour se laisser un peu de temps.
Messages : 2924
Date d'inscription : 11/03/2015
Age : 24
Multi-Compte : Sarika, Leah Aoife, Kioko, Maeko et Juna Kavanez
Fiche de Présentation : Eileen, la chasseuse de primes
Fiche de Relation : Les liens d'une folle

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Aucune
Maître/Maîtresse: Officiellement Mustang, en réalité Esteban...
Esclaves: Aïcha (PNJ)
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humaine - DW Tour


"J'aime l'amour, les sentiments, surtout ceux qui me plaquent contre le mur"

Défis Rp:
 


Spoiler:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#) Jeu 2 Mar - 21:54
J'ai été créer en 2001 ce qui fait que techniquement parlant, cela me fait 32 ans. Et ce qui me pousse à tout te confier aujourd'hui, et bien le simple fait que tu me pose la question. Bien que cela ai été fait en te détruisant au départ, tu es aujourd'hui une pièce à part entière du jeux, alors je n'ai plus besoin d'instaurer de la haine ou bien de la peur à ton égard, car je sais que je ne crains plus rien, en revanche, je n'ai aucune raison de te cacher ce que tu désire savoir, et si cela peux satisfaire ta curiosité, je te montrerais de plus en plus de choses au fur et à mesure que ta haine à notre égard diminuera.

Je parle toujours calmement, mes mots ne sont pas du tout celui d'une personne fière d'avoir gagné une partie ou sûre d'elle, j'expose simplement les faits tels qu'ils sont aujourd'hui, mon ton neutre ne laisse pour le moment transparaître aucune émotion.

Viens alors sont tours de tout me raconter, et comme je l'attendais, la plupart des éléments du début, j'avais réussit à en trouver un bonne partie, sa naissance dans un pays étranger, comme pas mal d'humains de cette île après tout. En revanche l'histoire sur ses parents et sur sa sœur me donne plus de détails intéressants, alors le style de vie de ses parents n'était déjà à la base pas très glorieux, rien de bien légal ou de bien gratifiant, donc pas des modèles à suivre, elles se sont donc créées elles même des caractères, des identités propres, voilà pourquoi elles sont si différentes alors qu'elles viennent de la même famille.

Le récit de son viol me font me poser quelque questions, que je garde pour la fin de son récit. Récit qui au bout d'un moment semble devenir plus difficile à raconter pour elle. Mais j'ai justement besoin qu'elle me dise ce qu'elle doit me dire, d'une part pour comprendre, et d'une autre part pour les projets que j'ai pour elle. Comme pour Sarika, je cherche aujourd'hui à reconstruire quelque chose de détruit. Et bien que je sois à l'origine de sa destruction, cela m'était nécessaire afin de lui donner le rôle que j'avais choisis pour elle.

Mais un jour ? Un autre événement est venus afin de briser encore plus la vie que tu tentais de construire je me trompe ?

Je la regarde, droit dans les yeux, le regard pour la première fois franc et sérieux envers elle, mes yeux émeraudes plongeants dans son regard.

Il serait bénéfique de tout me dire, et comme tu peux le voir, j'en fait de même, que tu me pose des question intimes ou bien tout ce que tu désire savoir, je te le raconte aujourd'hui en échange de tout ce que tu es, de ton histoire, et tu m'as fait venir ici pour cela non ? Alors il serait dommage de s'arrêter en plein milieux.
Messages : 487
Date d'inscription : 15/04/2016
Age : 24
Multi-Compte : Sora Fujita/Night
Fiche de Présentation : Ma Fiche

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): mante religieuse
Maître/Maîtresse: Moi même
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideM - DW Roi


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#) Jeu 2 Mar - 22:15
- 32 ans ? Je ne m'attendais pas à ce que tu sois plus vieux que moi...J'étais persuadée d'être plus âgée.

Ce qui était la preuve qu'elle ignorait beaucoup de choses à son sujet...et c'est ce qui la rendait d'autant plus curieuse au final. Elle avait vraiment envie d'apprendre le connaitre, lui qui semblait si mystérieux en plus d'être un véritable danger sur pattes.

- Que tu ne crains plus rien ? Sous-entendrais tu par là, que je ne suis qu'une faible femme ?

Elle soupira, non elle ne s'énervait pas pour une fois. La conversation était d'autant plus sérieuse que chacun parlait honnêtement. Néanmoins, elle aurait bien aimé qu'il ne la voit pas comme une faible femme...elle savait se défendre contre la majorité des adversaires qu'elle pouvait trouver. Une arme, un tueur, c'était un niveau au-dessus, ce n'était pas du tout pareil.
En entendant la question sur la fin de son récit, coupé en plein milieu, elle releva les yeux et le regarda.

- Des questions intimes ? Tu répondrais si je te demandais de me parler d'une potentielle vie amoureuse ? Et c'est plutôt ton histoire qui m'intéressait...mais soit.


Sa question pouvait paraitre étrange, mais après tout, la suite de son récit concernait bien ce genre de choses. Mais Royle lui avait fait beaucoup de mal...vraiment beaucoup. Et elle s'en voulait toujours de ce qu'il avait fait à Luann. Elle baissa de nouveau les yeux alors qu'elle se rappelait de Royle, de son caractère, de son corps...de ce qui la faisait vibrer à l'époque...et encore maintenant. Qu'elle était ce don pour être sans cesse attirée par des prédateurs ? Elle soupira.

- Royle. C'est un hybride lycaon. J'effectuais des boulots plutôt...dangereux. Je suis plus une chasseuse de prime qu'une dresseuse, même si maintenant, les hybrides prennent une grande part. Et donc, il m'a surprit pendant un travail, m'a suivi jusque chez moi...et je l'ai laissé entré. Dans ma maison, que je partageais avec Luann, dans ma famille...dans mon cœur.

Elle avouait, presque à voix basse pour la fin, qu'elle était en effet, tomber amoureuse de cette hybride. A tort, bien évidemment.

- Il a fait semblant de m'aimer pendant tout ce temps...mais ce n'est pas ça qui m'a le plus...dérangé. Un jour, je suis rentrée plus tôt que prévue d'un travail et je l'ai trouvé en train de violer Luann. Et le fait que je le surprenne...lui a donné encore plus de plaisir. Je l'ai menacé mais j'avais eu l'idiotie de vouloir l'entrainer pour qu'il travaille à mes côtés...couplés à son instinct animal, à ses forces d'hybride, il était plus fort et surtout plus rapide. Il m'a échappé, et malgré l'envie de le poursuivre, je devais d'abord m'occuper de Luann...Je regrette tellement de m'être laissée berner ainsi. Il avait tout, mais il a voulu la seule chose que je lui refusais...Je voudrais tellement...lui faire payer. Si je l'avais, là, sous la main, je le ferais tellement souffrir avant de le tuer à petit feu.

Son ton était plein de haine. Maintenant il savait qui était son ennemi numéro un, celui qui attisait bien plus la haine chez elle qu'Esteban. Elle ne rêvait que d'une chose : mettre la main sur lui et le faire souffrir. Elle finit son café, cherchant à retrouver son calme, alors que ses mains tremblaient. De rage. Finalement, elle réussit à finir, d'une voix étrangement neutre.

- Pour le reste, tu le connais. C'est à partir de ce moment-là que j'ai commencé à être...extrêmement violente avec les hybrides. A aller les chercher moi-même pour m'en occuper personnellement, à les briser et à les vendre, j'y prenais un tel plaisir...


Après, c'était sa vie récente, ses divers partenariats, l'adoption de Sakura, l'entrée d'Esteban dans sa vie. Mais là dessus, elle n'avait pas besoin de le dire, il le savait parfaitement. Silencieuse, elle fixait le dossier entre eux deux, attendant de voir s'il avait des questions.
Messages : 2924
Date d'inscription : 11/03/2015
Age : 24
Multi-Compte : Sarika, Leah Aoife, Kioko, Maeko et Juna Kavanez
Fiche de Présentation : Eileen, la chasseuse de primes
Fiche de Relation : Les liens d'une folle

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Aucune
Maître/Maîtresse: Officiellement Mustang, en réalité Esteban...
Esclaves: Aïcha (PNJ)
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humaine - DW Tour


"J'aime l'amour, les sentiments, surtout ceux qui me plaquent contre le mur"

Défis Rp:
 


Spoiler:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#) Jeu 2 Mar - 22:47
J'ai déjà séduit des femmes, eu des aventures avec elles, mais uniquement dans le cadres de missions données par des humains. Je n'ai jamais eu de réelle relation ou vie amoureuse, car cela était dangereux et inutile pour des armes.

J'écoute ses réactions, en silence pour le moment, je me concentre sur ce qu'elle désire me dire et me raconter, et les zones d'ombres disparaissent peu à peu.
Alors comme ça, elle est tombé amoureuse d'un hybride, d'un prédateur également, et elle a baissé sa garde face à lui. Ce qui prouve bien ce que je pense d'elle aujourd'hui, et aussi ce que je compte corriger à l'avenir.

A la fin de son récit, elle semble avoir traversé une épreuve. Ces moments sont encore puissants dans ses sentiments, mais plusieurs questions et remarques que je veux lui poser, tout en affinant mes projets pour elle, pour la reconstruire, apprenant ce que je désire aujourd'hui qu'elle détruise d'elle même.

Cela me prouve bien ce que je pense de toi, tu n'est pas une faible, et tu l'es en même temps. Ce que j'entend par là, c'est que tu as été obligé de te construire une carapace face aux épreuves que tu as subis, tout comme moi lorsque je tue. Mais le seul problème que je remarque dans ton histoire, c'est que malgré tout cela, malgré tout ce que tu as endurer, perdus et subis, tu es resté une enfant sur certains points. Ne le prend pas mal, je ne fais que te donner un compte rendus neutre de ce que j'analyse de toi. Alors que tu a appris à combattre et te défendre, en premier lieux pour ne pas que ton viol ce reproduise et pour protéger ta famille, tu tombe amoureuse d'un hybride, ceux que tu chasse, et tu lui ouvre ta maison et ton cœur. Les hybrides sont en partis des animaux, en partis des humains, alors nous avons forcément le mauvais coté des deux. Il aurait très bien put être un hybride en quête de vengeance, attendant son heure pour te faire le plus de mal, et il a réussit. Tu es forte mais tu ne vois pas les choses dans leurs ensemble, tu ne fais que réagir à ce qui t'arrive. Que ce soit avec lui, ou bien avec moi, cela s'avère être la même chose au final. Je reconnais tes talents en combats, mais tu n'as rien d'une véritable chasseuse, pour le moment.

Je termine également mon café.

Et au final, voilà que tu te venge sur des hybrides que tu attrape, comme un défouloir afin d'expulser toute cette haine et cette frustration accumulée depuis tout ce temps et à travers toute ces épreuves. Tu as construit une carapace je te l'accord, mais tu as gardé en dessous tout ce qui fait ta faiblesse actuelle. Comme tes sentiments pour ce Royle

Je réfléchit un moment.

Puisque nous sommes à tout nous dire, j'ai beaucoup de projets pour toi, en tant que nouvelle pièce du jeux. Et malgré tout ce que je t'ai fait subir, cela était disons..... nécessaire. Car je me devais de détruire tes préjugés, tes défenses et tout tes repères, afin de pouvoir t'analyser et te donner la place que je voulais que tu prenne. Salaud ? Oui je ne m'en cache pas, mais je n'ai jamais dis que je jouai à un jeu amical, et tout les moyens sont bon pour s'assurer la victoire. Et pour toi, j'ai beaucoup de travail à faire. Cela peut t’énerver pour le moment, il est possible que tu ne comprenne pas ce que je désire t'apporter, mais ne t'en fait pas, tout est en place depuis un moment déjà, mais cette discussion m'a permis de savoir clairement dans quel sens orienter les choses.

Je laisse une pause, le temps de la laisser digérer mes remarques.

Autre chose que tu désire savoir ? Fait toi plaisir je répond à tout.
Messages : 487
Date d'inscription : 15/04/2016
Age : 24
Multi-Compte : Sora Fujita/Night
Fiche de Présentation : Ma Fiche

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): mante religieuse
Maître/Maîtresse: Moi même
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideM - DW Roi


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#) Jeu 2 Mar - 23:33
- Et les hommes ? Et si tu avais maintenant l'occasion de vivre une histoire, tu le ferais ?

Eileen ne savait même pas pourquoi elle posait ce genre de questions. La vie sentimentale d'Esteban ne la regardait pas...mais pourtant elle était curieuse. Oui, simplement curieuse.
Néanmoins, il enchaina sur ce qu'il analysait de l'histoire qu'elle venait de lui raconter. Elle fronça les sourcils.

- Je ne t'ai pas tout raconté pour que tu analyses derrière...

Mais ses mots manquaient de punch, ils étaient un peu faibles parce qu'au final, elle savait que quoiqu'elle dise, cela ne changerait rien. Elle l'écouta alors.

- Une enfant ? Mais je...je pensais juste qu'il était différent. Je sais que je me suis lourdement trompée et je me déteste là-dessus car c'est Luann qui en a payé les conséquences. Mais es-tu en train de me dire que j'ai raison, que tout les hybrides sont tous les mêmes et donc des salauds ?


Elle eut un petit rire ironique. Oui, ça l'était venant d'un hybride de critiquer ainsi ses propres congénères. Mais Esteban ne répondait à aucune logique, et cela, elle l'avait bien compris. Et quand il lui annonça qu'elle n'avait rien d'une véritable chasseuse, elle baissa les yeux...profondément vexée tout de même. Il sous-entendait clairement qu'elle ne faisait pas correctement son propre métier, que ce qui faisait sa fierté ne méritait pas de l'être...Néanmoins, elle finit par relever les yeux et les planta dans ceux d'Esteban, une nouvelle détermination l'habitait.

- Dans ce cas...apprends-moi !

Alors oui, son égo souffrait terriblement de cette demande. De s'en remettre à un hybride, mâle en plus, de lui apprendre à être une véritable chasseuse. Mais elle le faisait quand même. Elle était prête à faire face à un égo réduit en bouilli si cela lui permettait d'être meilleure...de mieux réussir à protéger sa famille.

- C'est pour ça que je fais en sorte de toujours garder le contrôle, et de le prendre sur les hybrides que je récupère. Je ne veux pas que tout ça recommence, alors oui, c'est ma carapace. Un contrôle total et la destruction des autres...

Enfin, total...sauf quand l'alcool s'y rajoutait et qu'Esteban était dans les parages. Mais elle ne voulait pas revenir sur cet épisode qui était toujours particulièrement gênant pour elle. En tout cas, elle n'avait nullement prévu qu'en l'invitant ainsi en sous-entendu, la discussion tourne ainsi. Et même s'il lui donnait des baffes grâce à ses mots, elle les acceptait tant bien que mal. De toute façon, elle savait qu'il avait raison...ce qui était bien plus douloureux au final.
Mais voila qu'Esteban en rajoutait en parlant de sentiments envers Royle...surprise, elle se retrouva à rougir.

- Des sentiments pour...je n'ai pas...je n'ai plus...

Oh la catastrophe ! Elle détestait cette désagréable sensation d'être percée à jour par Esteban, cette sensation qu'il comprenait tout ce qu'elle voulait lui cacher...ou ne comprenait pas même, elle-même. Elle s'était toujours persuadée qu'elle le détestait...mais il avait raison. C'est parce qu'elle l'aimait encore qu'elle le haïssait autant pour ce qu'il avait fait...Alors que Luann avait réussi à tourner la page.
Elle posa un moment, son visage dans ses mains, comme si elle voulait se cacher du regard perçant d'Esteban. Mais en fait, elle avait surtout honte. Honte d'aimer encore ce salaud qui avait fait tant de mal à sa famille...Elle écouta ce qu'il avait encore à dire et soupira en relevant la tête.

- Je pense tout de même que tu n'étais pas obligé de faire tout ce que tu as fait...mais soit, ce qui est fait, est fait. Mais dans quel sens, tu veux...orienter les choses ? Et quelles choses ?

A vrai dire, elle était un peu perdue. Malgré ce qu'ils venaient de discuter, elle ne voyait pas comment il voulait agir là dessus. Surtout que c'était des éléments du passé...même si pour elle, c'était encore bien ancré en elle. Mais elle ne voyait pas ce qu'il voulait faire.

- Non, c'est bon, ma curiosité est satisfaite. Oh, juste une chose...tout ce qui vient de se dire, ça restera entre toi et moi ? Ou tu comptes en parler avec tes frères ? Tu es...le seul à qui j'ai raconté tout ça. Je n'ai pas vraiment envie que ça...s'ébruite.


Luann avait toujours été la seule à savoir mais c'était tout à fait normal car elle s'était toujours retrouvée au premier plan, à voir ou victime de tout cela. Esteban était le premier, et le dernier elle l'espérait, à qui elle racontait tout cela. Et elle ne voulait pas qu'il aille tout raconter à ses frères.
Messages : 2924
Date d'inscription : 11/03/2015
Age : 24
Multi-Compte : Sarika, Leah Aoife, Kioko, Maeko et Juna Kavanez
Fiche de Présentation : Eileen, la chasseuse de primes
Fiche de Relation : Les liens d'une folle

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Aucune
Maître/Maîtresse: Officiellement Mustang, en réalité Esteban...
Esclaves: Aïcha (PNJ)
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humaine - DW Tour


"J'aime l'amour, les sentiments, surtout ceux qui me plaquent contre le mur"

Défis Rp:
 


Spoiler:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#) Ven 3 Mar - 19:23
Je n'ai jamais eu d'histoires avec des hommes, nous avons des hybrides plus disposés pour ce genre de relation, quand à avoir une relation je ne dis pas, aucun de nous n'y est fermé, mais il faut bien que la personne qui s'engage avec l'un d'entre nous comprenne dans quoi elle s'engage, nous sommes destinés à la guerre, et probablement à la mort, alors il ne faut pas rêver d'une vie joyeuse jusqu'au vieux jours, cela ne sera possible que pour ceux qui survivent.

Effectivement, rien n'est interdit, mais notre voie est déjà tracé en bonne partie, nous allons au devant d'un conflit qui fera des morts de chaque cotés, moi potentiellement, alors qu'une personne décide de ce mettre avec l'un d'entre nous, elle devra être capable de se défendre et de se battre pour nous.

Penser, croire, espérer, voilà des actions qui vous mènent à votre perte. Vous vous pensez intouchables alors que des prédateurs vivent dans votre ville, vous vous espérer que tout ce passe comme vous l'espérer alors vous ne savez pas quoi faire lorsque quelque chose dérape, vous pensez que les choses peuvent être différentes sans vous assurer que ce soit totalement le cas. Voilà où est ta faiblesse, comme celle de beaucoup d'entre vous, et d'entre nous également. car tu ne rencontre que les salauds parmi chacune des races de par la position que tu a décider de prendre. Mais comme les humains nous avons des hybrides qui rêvent de paix et d'entente entre les deux races, nous avons des hybrides qui aident et font ce qu'ils peuvent pour ne pas que la situation dégénère. mais nous savons tous les deux que nous n'avons pas choisit cette voie là, nous nous sommes engagés sur des voie de guerres de chasses et de souffrances, et la seule différence entre toi et moi, ce qui donne la situation dans laquelle nous sommes, c'est que j'ai été formé par des mains humaines à être prêt à tout, à ne rien négliger, à ne pas croire ou espérer quoi que soit si je n'en ai pas le contrôle absolu. Tu as crus que j'étais un hybride comme un autre, te persuadant de ma faiblesse, alors que je savais ce qui allait arriver. Voilà la différence entre un véritable chasseur et un chasseur disons..... illusoire, c'est que les uns croient alors que les autres sont assurés et certain que leur coup portera ses fruits.

Tout en parlant, je me suis levé, afin de bougé un peu. Expliquant ce qui lui manque, ce qu'elle n'arrive pas à comprendre, la raison de son échec face à nous.


Au bout d'un moment, alors qu'elle est toujours sur sa chaise, je me place derrière elle, lui tournant le dos, regardant le soleil se coucher tranquillement à l'horizon.

Je vois que ta position semble avoir changé, mais je préfère te prévenir sur beaucoup de choses par rapport ce que tu viens de me raconter. J'accepte de t’entraîner, pas seulement sur comment tuer ou bien chasser, mais à réellement penser comme une chasseuse et non comme tu le faisait avant. mais cela t'engagera à beaucoup de choses. tu va devoir te battre contre tes sentiments et ta manière d'être aujourd'hui, car ce sont eux qui te rendent faibles. Tu devra être prête à détruire cette ville, ce monde et ce qu'il représente pour toi...... Royle y compris, malgré ce que tu ressent pour lui.

Je me retourne et me penche, ma tête arrivant à coté de la sienne, elle peut voir du coin de l’œil mon masque.

Je t'apprendrait à devenir plus forte, plus imprévisible pour tes ennemis. Ce que j'ai fait, je l'ai fait car cela servait la mission, rien de plus rien de moins, je n'ai ni regrets ni remords, je fais ce qui doit être fait dans un monde qui se prépare à la guerre. Bienvenus dans notre monde nouvelle pièce. Deadman wonderland t'ouvre ses porte de la folie, du sang et de la guerre.

Tout en parlant, je lui glisse dans la main un objet en métal, un pièce d'échiquier, une tours.
Je me relève ensuite.

Ne t'en fait pas, je n'ai pas d’intérêt à te porter plus préjudice que ce que j'ai fais. Cette conversation n'est connue que de nous deux, et le secret sera garder, comme ce que tu as appris aujourd'hui.
Messages : 487
Date d'inscription : 15/04/2016
Age : 24
Multi-Compte : Sora Fujita/Night
Fiche de Présentation : Ma Fiche

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): mante religieuse
Maître/Maîtresse: Moi même
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideM - DW Roi


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#) Ven 3 Mar - 20:52
- En effet, sortir avec l'un de vous sans savoir se défendre, c'est comme se placarder une cible dans le dos...Ce serait totalement idiot.

Une personne sans défense avec ce genre de types...Déjà, pas sure qu'elle apprécie et puis, ce serait la cible idéal pour atteindre les tueurs. Ce serait totalement idiot.
Bien que pour Eileen, la réelle interrogation serait de savoir comment on pouvait vouloir sortir avec eux...Bon, si elle cherchait bien, elle pourrait trouver des raisons, mais là, ce serait lutter contre son égo, contre sa fierté mal placée qui tentait bien de reprendre sa place habituelle.

- A la base, je n'avais pas choisi spécialement ce genre de voix. Je dirais que...le viol m'y a poussé et le choix de Royle m'a confirmé là dedans. Je n'étais pas du tout comme ça avant, peut-être pas aussi naïve que Luann mais je m'en rapprochais...Mais je suppose que toi, ça t'arrange bien tout ça.

Elle n'avait eu aucune chance au niveau de ses rencontre. Son violeur, Royle et maintenant Esteban ? Était-elle prédestinée à ne rencontrer que des personnes qui la détruiraient chaque fois un peu plus ? Quoique Esteban semblait vouloir travailler dans une autre direction maintenant. Ce qui avait le don de la perdre parfois quand elle l'écoutait. Néanmoins, il lui faisait comprendre diverses choses, notamment ce qui faisait qu'elle perdait, inlassablement face aux obstacles qu'elle rencontrait dans sa vie. Elle le regarda marcher, écoutant sans un mot pour le moment. Ce n'est que quand il parla de sa position qu'elle leva la tête vers lui. Elle s'étira, le touchant presque.

- J'avoue que jusqu'ici je cherchais surtout un moyen de vous atteindre, une faiblesse à exploiter. Mais maintenant...je suis plutôt curieuse au final. Tu es si...intriguant. Et ne t'en fais pas pour ce que je peux ressentir pour...Royle. Je te l'ai dis, si je l'avais sous la main, je le massacrerais. Et le fait que je puisse encore ressentir quelque chose, bien que ça ait le don de m'agacer, ne me fera pas changer d'avis !


Dès qu'elle parlait de Royle, elle avait aussitôt un ton dégouté, presque plein de haine. Elle le haïssait, autant qu'elle l'aimait. Et franchement, cela l'agaçait. Elle aimerait vraiment pouvoir se débarrasser de ces foutus sentiments...mais elle ne savait pas comment faire. Quand il enchaina sur ce qu'il lui avait fait, elle tourna la tête vers lui, ne s'offusquant même plus d'une telle proximité. Avec lui, c'était plutôt habituel.

- Au final, je ne t'en veux pas. Du moins, je ne t'en veux plus. De toute façon, j'ai ma part de responsabilités dans tout ça. Mais ce n'est pas le plus important. Je veux juste passer à la suite.

Elle voulait tourner la page, continuer sur la voix qu'il était en train de lui tracer. Et finalement, cette voix commençait à bien lui plaire. Elle regarda la tour qu'il lui avait glissé dans la main. Elle était donc une tour ? Elle n'eut pas le temps de le questionner là dessus qu'il répondait à sa question. Elle eut un sourire, un véritable sourire cette fois.

- Merci. Mais dis-moi, une tour ? Je suis donc une tour, d'accord mais c'est sensé avoir une signification ?

Elle se leva à son tour, pour se retrouver à nouveau face à lui.
Messages : 2924
Date d'inscription : 11/03/2015
Age : 24
Multi-Compte : Sarika, Leah Aoife, Kioko, Maeko et Juna Kavanez
Fiche de Présentation : Eileen, la chasseuse de primes
Fiche de Relation : Les liens d'une folle

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Aucune
Maître/Maîtresse: Officiellement Mustang, en réalité Esteban...
Esclaves: Aïcha (PNJ)
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humaine - DW Tour


"J'aime l'amour, les sentiments, surtout ceux qui me plaquent contre le mur"

Défis Rp:
 


Spoiler:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#) Ven 3 Mar - 21:09
La voyant ce lever et me faire face et surtout, s'intéresser à ce petit élément que je viens de lui glisser dans la mains, tout ce la me fait sourire, et je suis heureux que sa position soit aujourd'hui celle de la curiosité beaucoup plus que celle de l'affrontement.

Peut être bien, ou peut être que non, mais après tout, cela doit bien avoir une signification non. Connais tu les échecs ? Il existe au total 6 types de pièces sur l'échiquier. Les pions, qui n'ont d'autre rôle que de former un mur et d'avancer en fonctions des ordres donnés, beaucoup pensent qu'ils ne sont que des pièces sacrifiables sans savoir que, si il manque une pièce sur le plateau, ces derniers peuvent prendre le rôle de la pièce qui a été perdue, tu comprend ? En somme, il n'est pas possible de nous arrêter à moins de réussir à éliminer les 7 rois potentiels. Nous n'avons pas de leader à proprement parlé, et chacun peut potentiellement prendre ma place si je viens à disparaître. Il existe ensuite le roi, cette pièce maîtresse donne une cible, un but à atteindre pour nos adversaires, c'est celui d'entre nous qui se met en avant, qui prend sur lui le fait d'être le plus à découvert, mon rôle en somme. Puis la reine, celle qui a pour rôle d'accompagner, de protéger le roi, mais également sa pièce la plus chère car la plus dangereuse, ce rôle sera donné à une personne en qui le roi aura toute confiance, et qui sera son arme la plus dangereuse; dans notre cas, je dirais quelqu'un que les humains ne soupçonnent pas, et qui serait capable de porter un coup décisif dans nos actions. Viennent ensuite les trois types d'attaquants; les fous et les cavaliers ont pour rôles d'être les armes du roi, ils bougent différemment du reste du groupe et leur dangerosité viens du fait qu'ils peuvent surgir des endroits dont on ne les attend pas, et enfin les tours, qui sont les attaquants de front, leurs mouvements sont plus directes que le reste, mais ils ne savent pas bouger de manière différente comme les cavaliers ou les fous, ce qui est un peu ton cas, tu as la force, la détermination, mais pour le moment tu ne sais pas aller contre ce que te dictent tes sentiments ou tes réactions, tu es impulsive et fonce tête baissée quitte à te sacrifier sur le jeux.

Du bout de la main, je lui relève le menton, plantant mon regard caché dans le siens.

Mais bien que je donne des rôles de départs, rien n'est immuables et les rôles peuvent changés, tout comme un pion peut devenir roi, qui sait ce que tu deviendra.

La relâchant, je sort alors par la baie vitré, me retournant une dernière fois.

Heureux de notre petite entrevue, je pense que les choses intéressantes vont commencées à présent, ho et si jamais tu désire commencer ton entrainement, tu sais où me trouver, mais je pense que le cirque sera un meilleur endroit afin de ne pas attirer les yeux.... indésirables.

Après une ultime révérence, je m’évanouis dans le soleil couchant.
Messages : 487
Date d'inscription : 15/04/2016
Age : 24
Multi-Compte : Sora Fujita/Night
Fiche de Présentation : Ma Fiche

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): mante religieuse
Maître/Maîtresse: Moi même
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideM - DW Roi


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#) Ven 3 Mar - 22:26
Faisant face à Esteban sans non plus être dans l'affrontement, Eileen l'observait et l'écoutait. Depuis son arrivée, il lui avait fait beaucoup de révélations et toutes donnaient matière à réfléchir, toutes étaient vraiment intéressantes. Elle baissa les yeux sur la tour alors qu'il donnait des explications par rapport aux pièces du jeu.

- Et jusqu'ici tu as quoi comme pièces ? Une tour, un roi, quelques pions je suppose, et quoi d'autre ?

Elle était réellement curieuse à ce sujet. Finalement, tout ceci l'intriguait, ce jeu l'intriguait, mais avant tout, c'était Esteban qui l'intriguait. Malgré qu'il lui ait raconté son passé, il semblait toujours aussi mystérieux. Et le danger qui émanait de lui, toujours aussi attirant.

- Oui certainement, tu m'as très bien cernée à ce que je vois. Mais il est toujours utile d'avoir des personnes attaquant de front, non ? Ça fait toujours une excellente diversion si besoin...


Elle s'était toujours sacrifiée pour Luann, dès que celle-ci était en danger, elle faisait en sorte de se prendre elle-même le danger, pour que sa chère sœur ne souffre pas. Alors au final, se sacrifier pour un jeu était-ce vraiment si différent ? Mais visiblement, Esteban voyait tout autre chose pour elle.
Et soudainement, il fit un geste auquel elle ne s'attendait pas du tout. Elle sentit les doigts d'Esteban sur son menton qui lui relevait le visage. Elle ne chercha ni à lutter, ni à se dérober. Elle suivait le mouvement, le fixant au niveau des fentes. Elle sentit son cœur accélérer légèrement...mais ce n'était pas de la peur. Et puis, son corps qui lui se rappelait ce qu'il lui avait fait n'avait qu'une envie : que la main glisse ailleurs, de se coller contre lui, de toute recommencer. Mais sa tête disait l'inverse. Sa tête disait de ne pas bouger. Et elle ne bougeait pas, se contentant de le fixer. Elle eut un sourire amusée.

- Es-tu en train de me dire que je pourrais devenir une reine ? N'est-ce pas un peu trop tôt dans nos relations pour ce genre de déclaration ?

Elle se moquait gentiment de lui. Parce que même si elle ne le détestait plus, elle s'imaginait mal dans ce rôle...avec tout ce que cela pouvait impliquer. Un roi et une reine était bien un couple après tout ? Mais elle chassa bien vite ce genre de pensées, non elle n'imaginait pas vraiment que leurs relations pouvaient aller aussi loin. Déjà s'ils s'entendaient sans avoir envie de s'étriper, ce serait déjà une très bonne chose d'après elle.
Elle regarda alors Esteban s'éloigner, visiblement pour rentrer au cirque. Elle hocha la tête, signe qu'elle avait bien entendu ce qu'il disait. Une fois qu'il eu disparu, elle se tourna vers le dossier, puis regarda la pièce. Mmh, elle allait devoir trouver une place pour tout cela. Elle emporta le dossier dans sa chambre et l'enferma, lui et la tour dans le tiroir qui fermait à clef de sa table de nuit. Elle s'assit un moment sur le lit avant que Sakura n'arrive, désirant lui parler de sa folle journée. Elle la suivit alors au salon, écoutant le récit de sa fille adoptive, un sourire aux lèvres...pourtant ses pensées étaient toutes tournées vers Esteban et ses révélations.
Messages : 2924
Date d'inscription : 11/03/2015
Age : 24
Multi-Compte : Sarika, Leah Aoife, Kioko, Maeko et Juna Kavanez
Fiche de Présentation : Eileen, la chasseuse de primes
Fiche de Relation : Les liens d'une folle

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Aucune
Maître/Maîtresse: Officiellement Mustang, en réalité Esteban...
Esclaves: Aïcha (PNJ)
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humaine - DW Tour


"J'aime l'amour, les sentiments, surtout ceux qui me plaquent contre le mur"

Défis Rp:
 


Spoiler:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#)
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maître ou Neko ? :: Hors-rp :: Rp terminés-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit