Bienvenue à Togi! Cette merveilleuse île qui propose toutes sortes d'hybrides à la vente. Serez-vous le maître ou l'esclave? NC-18
 

Que veux-tu encore ? [PV Esteban]

 :: Hors-rp :: Rp terminés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
(#) Jeu 16 Mar - 21:11
La discussion entre Esteban et Lorelaï avait continué, chacun ignorant la troupe de spectateurs réunit dans un coin du cirque. Toujours dans les bras de Sétith, Sarika attendait patiemment qu'ils aient fini leur petite guerre de mots. Avec ce que venait de lui sortir Esteban, elle n'avait plus vraiment envie de les écouter. Ils ne l'intéressaient plus, car elle savait parfaitement qu'elle n'avait pas le choix.

Néanmoins, elle fut intriguée en entendant la louve parler de petits. Elle ne savait pas qui ils étaient, mais visiblement elle tenait à eux. A voir si elle était capable de les protéger ou de ne leur apporter que de la souffrance...et Sarika pariait plutôt sur la deuxième option.
Elle écouta à peine Esteban qui relevait le défi, regardant plutôt alternativement le plafond puis la sortie. Il était évident qu'il allait relever le défi de toute façon. Mais elle se demandait plutôt pourquoi ils étaient obligés d'assister à tout cela.

Mais enfin, cette petite soirée semblait toucher à sa fin. Il appela Mustang pour qu'il se charger d'amener Lorelaï jusqu'à ses nouveaux quartiers. Tant qu'elle n'était pas obligée de partager sa roulotte avec cette foutue louve, elle se fichait royalement de l'endroit où elle dormait.
Mais visiblement, Esteban n'en avait pas fini avec elle. Elle soupira en le voyant s'approcher et lui annoncer qu'il souhaitait lui parler. Enfin souhaiter...cela avait plutôt l'air d'être un ordre plus qu'autre chose. Néanmoins, Sétith l'avait relâché alors elle se dirigea vers la sortie du chapiteau en marmonnant pour elle-même :

- Comme si j'avais envie de te parler...

Elle avait tendance à oublier que certains avaient l'ouïe très fine et avait bien du l'entendre, contrairement à ceux qui avaient une ouïe plus classique.
Elle se dirigea vers la roulotte, les laissant entre frères, n'ayant même pas envie d'attendre Sétith. De toute façon, ils avaient sans doute encore pleins de secrets à se raconter. Et c'est donc en grommelant qu'elle retournait chez elle, car effectivement, elle n'était certes plus énervée, mais elle alternait plutôt entre être blasée ou agacée de ce qui venait de se passer. Elle entra alors dans sa roulotte et en referma la porte. Contrairement à d'habitude où elle laissait ouvert quand quelqu'un souhaitait lui parler. Là, le message était clair, cette discussion ne l'enchantait pas. Elle se prépara quelque chose à grignoter et une boisson chaude avant de s'installer à table. Elle l'attendait donc, dans le silence.
Messages : 302
Date d'inscription : 26/08/2015
Age : 24
Multi-Compte : Eileen L. Allannah, Leah Aoife, Kazuko Yodo, Aureliane M. Zdzislawa
Fiche de Présentation : Ma Fiche
Fiche de Relation : Ma Fiche

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Mouflon
Maître/Maîtresse: Officiellement Esteban mais est libre en réalité
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideF - Adoptable
Revenir en haut Aller en bas
(#) Ven 17 Mar - 21:41
Une fois la petite discussion entre notre nouvelle invitée et le reste de la famille terminée. Je me dis que je vais avoir beaucoup de travail à créer des pièces à partir d'hybrides et d'humains cassés. J'ai presque envie de soupirer mais je dois garder la tête froide. Je passe donc rapidement en cuisine afin de boire un coup, rejoint par Thorne quelque secondes plus tard.

Elle est beaucoup trop imprévisible comme nouvelle pièce. Autant pour Sarika c'était facile mais elle.... tu prend peut être un peu trop de risques.

Posant mon verre, je le regarde.

La guerre est proche, et je n'ai pas le temps de faire des castings pour de nouvelles pièces, alors autant prendre des risques pour ce que j'ai sous la main. Et puis, sa haine peut être à double tranchant, soit elle l'utilise contre les humain et monsieur Gribov en se joignant à nous, soit nous échouons et alors il lui restera le choix de le rejoindre, ou bien si les enfants sont déjà mort, de la transformer en arme guidée par sa haine. Elle lui obéit car il lui reste une chose à quoi s'attacher. Si nous ne pouvons pas jouer sur leur protection, alors autant détruire la dernière attache qui la retient à lui.

Je vois Thorne sourire légèrement, je pense qu'il a déjà plusieurs idées à ce sujet et j'attend de savoir quoi plus tard.

Bon, maintenant je dois aller rendre des comptes à Sarika. Elle est encore trop guidée par ses sentiments, c'est une chose qu'il va falloir lui apprendre rapidement.....

Je suis d'accord, elle ne sera jamais prête si elle continue de se laisser guider ainsi, et puis, cela nous permet de voir comment faire pour les prochaines pièces.

Une fois la discussion terminée, je me dirige alors vers la roulotte de Sarika, et je ressent tout de suite l'ambiance lourde avant même d'entrer, la porte fermée m'indique clairement qu'elle ne veux pas me parler.
Je rentre, et la trouve à la table. Je m'installe alors devant elle, laissant un moment de flottement entre nous deux.

Ne crois pas que j'ai fais cela sans savoir, j'étais au courant comme tu peux te douter, de toi et d'elle, de votre.... vécus, et c'est justement pour cela que je veux lui donner la même pièce que toi. Mais tu ne semble pas comprendre pourquoi.

Je réfléchis une seconde avant de reprendre.

Très bien, que cela te plaise ou non je vais te demander de réfléchir comme nous le faisons. Oublis ta haine, ta rancœur et tes peurs et pose toi cette question, qui est réellement Lorelaï ? Une ennemie ? Une amie ? Une traîtresse ? Non, elle est une hybride comme toi, réfléchit alors, Où étiez vous durant tout ce temps ? Qui était au dessus ? Bien, maintenant, souvient toi, à quoi était tu prête pour survivre et demande toi ceci, qu'est elle prête à faire pour protéger ceux qu'elle aime ? Maintenant que tu as ces idées en tête répond moi ? Qui est Lorelaï ?
Messages : 432
Date d'inscription : 15/04/2016
Age : 23
Multi-Compte : Sabanto/Sora Fujita/Night

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): mante religieuse
Maître/Maîtresse: Moi même
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideM - DW Roi


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sam 18 Mar - 13:07
Installée à la table dans la roulotte qu'elle partageait avec Sétith depuis quelques jours, Sarika regardait par une fenêtre, les yeux dans le vide. Sa boisson chaude entre les mains et ce qu'elle avait prévu de grignoter juste à côté. Mais elle n'avait touché à rien encore. En fait, elle était en pleine réflexion, sur cette soirée qui avait tourné au fiasco dès qu'elle avait reconnu Lorelaï.

La porte finit par s'ouvrir. Esteban. Pile à l'heure, évidemment. Elle le regarda s'installer, sans un mot. De toute façon, c'était lui qui voulait parler à la base, alors elle attendait qu'il entame la discussion. Même si elle se doutait parfaitement de quoi il voulait parler. Et enfin, il commença à parler, brisant cet étrange silence entre eux deux.

- Je me doutais bien que tu étais au courant. Il est évident que Sétith a du te faire un rapport sur tout ce que j'ai pu lui raconter.


A ce moment là, elle se demandait si Esteban était aussi courant pour la petite dispute qu'ils avaient eu, Sétith et elle, à ce propos. Elle espérait qu'il n'était pas du genre à rapporter ce genre de choses...mais elle savait aussi que tout avait une étrange tendance à revenir aux oreilles d'Esteban. En tout cas, son ton était le plus neutre possible face à cette situation pas vraiment agréable.
Mais lui, il continuait inlassablement. Il avait tendance à être parfois direct, mais elle ne se vexait pas de ce qu'il pouvait bien lui dire. Quand il commença à poser ses questions, elle faillit répondre instinctivement que Lorelaï était une traitresse et une ennemi mais elle se retint juste à temps. Elle avait compris que ces questions là ne nécessitaient pas de réponses et qu'Esteban n'en voulait pas. Contrairement aux suivantes. Elle soupira et y répondit d'un ton qui montrait bien que l'exercice l'ennuyait.

- Au centre. Vladimir Gribov, le directeur...

Néanmoins, la suite l'intrigua un peu plus. Elle se redressa légèrement, lui accordant un peu plus d'attention. Elle commençait à comprendre où il voulait en venir. Elle se rappelait très facilement, tout ce qu'elle avait été capable de faire, pour survivre. Pour avoir sa dose et planer un instant...oublier son quotidien. Elle n'avait certes jamais vendu qui que ce soit, ou fait du mal à une autre hybride, mais qu'aurait-elle fait s'il le lui avait ordonné ? Aurait-elle refusé et prendre le risque de souffrir encore plus ? Malgré sa volonté de vouloir répondre oui, elle savait qu'elle aurait certainement obéit.
Suivant les questions d'Esteban, elle comprit enfin ce qui avait pu pousser Lorelaï à le faire. Pour protéger des proches, surtout dans ce genre de situation, il était logique de sacrifier les inconnus...Elle fixa sa boisson chaude, enfin tiède désormais, pendant un long moment en silence. Elle finit enfin par lui répondre.

- Une victime. Une hybride qui s'est retrouvée piégée dans les jeux malsains de ce...type. Tout comme moi. Sauf qu'avoir des personnes à protéger là-bas rend cet enfer encore pire. Je vois ce que tu veux dire...Lorelaï n'est pas forcément une mauvaise personne, elle s'est juste retrouvée confrontée à un choix : sacrifier ses protégés ou une inconnue. Je comprends mieux ses pleurs ce jour-là...

Fixant toujours sa boisson chaude, elle se replongeait dans cette journée où elle avait rencontré la louve. Qu'elles s'étaient détendue dans la cour du centre, s'étaient amusées, avaient joué et que Lorelaï s'était mise à pleurer...et à rire en même temps. Ce jour-là, elle n'avait pas su voir la détresse de la louve, trop plongée dans sa propre détresse. Néanmoins, une autre image s'imposa à elle, une image où elle voyait Lorelaï particulièrement odieuse alors qu'elle la présentait à un groupe de mâles.

- Par contre, elle n'était pas non plus obligée d'être aussi...odieuse dans ses mots et ses gestes quand elle me...

Elle se tut. Elle n'avait aucune envie de parler de ces moments-là, encore moins avec Esteban. Les rares fois où elle les évoquait, c'était uniquement avec Mustang. Elle se sentait plus à l'aise là-dessus avec lui.

- A moins, que c'était pour se protéger ? Comme une armure ?


Sur ce coup-là, elle se parlait plus à elle-même, poussant la réflexion plus loin que ce que Esteban avait voulu en venant lui parler. Au moins, elle réfléchissait et ne se laissait pas contrôler par ses émotions, elle repoussait la rancune tenace qu'elle ressentait et tentait de plutôt la tourner vers le responsable de tout cela : Vladimir Gribov. Elle soupira, cette soirée lui faisait remonter beaucoup trop de mauvais souvenirs, ainsi que des flashs de ce que sa mémoire se rappelait quand elle était sous drogue. Et franchement, ce n'était pas agréable à voir.
Messages : 302
Date d'inscription : 26/08/2015
Age : 24
Multi-Compte : Eileen L. Allannah, Leah Aoife, Kazuko Yodo, Aureliane M. Zdzislawa
Fiche de Présentation : Ma Fiche
Fiche de Relation : Ma Fiche

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Mouflon
Maître/Maîtresse: Officiellement Esteban mais est libre en réalité
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideF - Adoptable
Revenir en haut Aller en bas
(#) Dim 19 Mar - 19:52
Une fois installé et mes quelque mots à peines prononcés, je peux ressentir la lassitude de Sarika dans ses réponses.

Que veux tu, pour que notre famille survive le plus longtemps possible, on ne peux pas laisser de secrets se mettre en place, j'ai besoin de tout savoir sur chacune des pièces que je choisit, toi comme Lorelaï, sache que malgré mes promesses, tu aurais pu ne jamais rester ici, tout ici passe par mon jugement et celui des autres, et toi tu à réussis à prouver que tu as le potentiel pour devenir une pièce, bien que tu te laisse trop guider par tes émotions.

En revanche, la suite me plait un peu plus, au file de mes paroles, je suis content de voir qu'elle ne rechigne pas à mon petit exercice, mais qu'elle tente au contraire de suivre mes paroles et le déroulé de l'histoire que je lui dévoile.

Voilà, c'est bien, Vladimir Gribov, ta cible, mais la sienne aussi. C'est à cause de lui que vos destins on été détruits, que vos vies ont été brisées, que vos actions ont été guidées. Pour toi, toute ses horreurs, ces heures de souffrances, cette déchéance, souviens toi ce que tu était prête à faire pour lui plaire en quelque sorte.

En revanche, je sens qu'elle bute lorsqu'elle tente de comprendre le pourquoi de ses gestes. Mais alors que je m’apprête à la rattraper, elle relance l'idée comme je l'attendais et cela me fait sourire. Elle commence à comprendre comment nous analysons les choses, comment il faut réfléchir, comment comprendre l'irrationnel.

Biennnn, alors que toi, tu avais choisit de fermer ton esprit, de le couper du monde, qui sait comment un esprit peu réagir si il est poussé à bout.

Je reste silencieux une seconde.

Regarde Setith, il est bien différent de ce qu'il pouvait être avant. Savais tu que les gardiens lui mettaient une camisole après qu'il ai tué trois scientifiques à mains nue. Poussé à bout, c'est parfois la rage, animal, qui prend le dessus. Chez les humains comme chez les hybrides, j'ai vus des dizaines de réactions possibles, que ce soit tenter de se détruire soit même, pour beaucoup, la mort est une douce libération, de leur propres mains. Ensuite, tu peux avoir tout un panel de réactions.....

Je regarde par la fenêtre. Pensif, revoyant les visages d'anciens camarades.

L haine, la peur, la folie, la paranoïa, toutes les extrémités que l'esprit peut atteindre, il est difficile de savoir vers quel aspect notre esprit va tendre une fois à ses limites. Alors voilà pourquoi je vous ai choisit toi et Lorelaï, car votre esprit a déjà été détruit une fois et il sera des plus difficile à atteindre une fois votre entrainement terminé. Le tient commence à être reconstruit,mais le siens est encore brisé, sous la protection qu'elle s'est forgée. Peut être pense t elle qu’agir ainsi la fait paraître plus forte, plus inaccessible. C'est sa façon à elle de se protéger et de survire afin d’assouvir la seule raison qui vous a tenue en vie toute les deux.

Je regarde de nouveaux Sarika.

Je te l'ai déjà dis une fois et je vais le répéter, tu es morte en entrant ici,et ta nouvelle vie a pu commencer. Il en vas de même pour elle si elle reste. Et j'ai déjà choisit ce que vous deux allier être une fois votre entrainement accomplis, et si vous êtes toujours en vie jusque là.

De ma poche, je sort un fou en métal que je présente devant ses yeux, quelque secondes, avant de le ranger.

Pour te montrer digne de la recevoir, tu dois déjà commencer par penser avec ta tête, et non ton cœur.
Messages : 432
Date d'inscription : 15/04/2016
Age : 23
Multi-Compte : Sabanto/Sora Fujita/Night

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): mante religieuse
Maître/Maîtresse: Moi même
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideM - DW Roi


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#) Dim 19 Mar - 21:24
En tête à tête avec Esteban, Sarika l'écoutait tout en répondant à ses questions. La discussion n'était pas forcément la plus agréable qu'ils aient pu avoir tout les deux, mais elle était pourtant nécessaire. Même si en sortant du chapiteau, elle avait plutôt tendance à vouloir tout faire pour éviter de lui parler...Maintenant, elle comprenait que c'était nécessaire et que cela lui faisait tout de même du bien d'avoir ses explications sur ce qu'il avait fait.

- Le potentiel ? Je suis curieuse de savoir sur quoi tu te bases. Les souffrances ? A quel point on a pu être détruit ? A quel point, on est malléable ?


Mais alors que la discussion continuait, elle remarquait qu'Esteban semblait...fier ? Oui, quelque chose comme cela, par rapport aux réponses qu'elle donnait. Visiblement, il aimait la voir réfléchir comme eux. Bon, elle n'avait encore jamais travaillé avec lui, mais c'était plutôt agréable de voir qu'elle ne le décevait pas. Après tout, il restait son idole, et même si elle tentait de ne rien dévoiler sur la façon dont elle le considérait...son avis avec une certaine importance à ses yeux.

- Oui, c'était plus simple pour moi de me couper du monde. Ainsi, il pouvait bien faire ce qu'il voulait, c'était comme si j'étais morte. Je ne ressentais plus rien.

C'était la seule défense qu'elle avait trouver à ce moment-là. Et puis, cela avait plutôt bien marché même si par la suite, il lui avait fallu sortir de son doux confort...et faire face à la dure réalité. Ce qui avait été assez compliqué les premiers temps et elle le savait, c'était l'aide d'Aelia et la promesse d'Esteban qui lui avait permis de tenir, et de lutter contre cette facilité.
Quand il parla de Sétith, elle le regarda, intriguée. Il ne lui avait raconté son passé que très brièvement, alors quand quelqu'un lui donnait plus d'informations, elle écoutait avec attention. Même si elle aurait préféré entendre ces informations de la bouche de Sétith lui-même. Depuis qu'elle le connaissait, il était plutôt flegmatique, ou passionné quand il s'agissait de tête à tête entre eux deux, jamais elle ne l'avait vu avec une telle rage animale dont Esteban lui parlait.

- Une camisole ? Alors que ces scientifiques n'ont eu que ce qu'ils méritaient ?


Elle ne connaissait peut-être pas tout les détails du passé de chacun des frères, mais elle en savait assez pour savoir que les humains leur avaient fait vivre un enfer pendant toutes ces années.
Elle continuait de l'écouter, alors que la conversation revenait sur Lorelaï et elle.

- Je vois, mais si elle ne vous fait pas confiance, ça va être plus compliqué pour toi d'agir, non ? Ou alors, tu as déjà prévu plusieurs possibilités ? D'ailleurs, je suppose que tu as déjà des idées pour le défi qu'elle ta lancé...mais crois-tu que Vladimir acceptera de te les confier ou d'en prendre soin ? On sait comment il est, s'il a un jouet sous la main, ce n'est pas pour penser à son bien-être. Et en parlant de jouets, comment as-tu récupéré Lorelaï ? C'était son jouet préféré alors j'imagine mal Vladimir te la donner aussi facilement...

Elle le fixa, sans détour. Esteban était du genre mystérieux, pleins de secrets et là, elle avait l'impression de mettre le doigt sur un gros secret.
Alors qu'elle réfléchissait à ce qu'elle essayait de comprendre, voila qu'il lui montrait...un objet tout à fait étrange. Elle n'eut même pas le temps de bien le voir qu'il le rangea aussitôt dans sa poche.

- Qu'est-ce que c'était que ça ? La fameuse pièce que tu veux nous attribuer ?


Il ne fallait pas oublier que Sarika ne connaissait pas grand chose de tout ce qui était jeu. Au final, son ancien maître ne lui avait donné aucune culture sur ces différents sujets et par la suite, elle n'en avait jamais eu besoin. Alors les échecs, c'était totalement inconnu pour elle. Néanmoins, elle était intriguée.
Et la première condition pour l'obtenir, pour faire ensuite partie pleinement du cirque, n'était pas forcément le plus facile à mettre en pratique. Elle soupira.

- Eh bien, je vais faire en sorte d'y arriver. Je ferais de mon mieux, tu verras, je vais changer.

Ce serait difficile, elle le savait. Elle devrait lutter contre ses réactions à chaque fois que quelque chose lui tombait dessus, mais elle le ferait. Elle fixa Esteban d'un regard déterminé, prouvant que ce n'était pas des paroles en l'air. Elle voulait faire partie du cirque, faire pleinement partie de cette famille, et si elle devait changer sa façon d'être, elle le ferait. Et voir quotidiennement Lorelaï serait un bon exercice.

- Mais dis-moi, tu as décidé de lier nos vies, très bien. Mais qu'est-ce que ça va changer pour nous deux ?

Elle n'aimait pas l'idée que sa vie soit liée à celle de Lorelaï, mais elle attendait de voir ce qu'Esteban entendait par là et ce qu'il attendait d'elle.
Messages : 302
Date d'inscription : 26/08/2015
Age : 24
Multi-Compte : Eileen L. Allannah, Leah Aoife, Kazuko Yodo, Aureliane M. Zdzislawa
Fiche de Présentation : Ma Fiche
Fiche de Relation : Ma Fiche

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Mouflon
Maître/Maîtresse: Officiellement Esteban mais est libre en réalité
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideF - Adoptable
Revenir en haut Aller en bas
(#) Mer 22 Mar - 14:56
Bien, au moins, la discussion n'a pas virée en simple colère d'adolescente et elle commence plutôt à réfléchir de manière ordonnée.

Tout dépend de la pièce que je veux donner, chaque pièce possède ses propres sentiments, la loyauté, la haine, la force, l’intelligence. Tout ce qui peut apporter un complément au autres de ce groupe, tout ce qui peux nous servir quand le jeux aura débuté.

Oui, je n'ai pas de réel règle pour donner une pièce, tout dépend de ce que je découvre et apprend des personnes que je rencontre, je ne cherche pas, je ne fouille pas, je laisse une sorte de hasard nous guider pour le moment, car l'on apprend beaucoup plus de choses en laissant faire les événements parfois que de vouloir absolument tout contrôler.

Chacun sa façon de réagir Sarika, tous les hybrides ont une partie humaine, et il y a autant de réactions possible qu'il existe d'hybrides, alors il te faudra apprendre à ne pas juger sur ce que tu ressent, mais sur ce que tu apprend, car cœur et raison sont parfois contradictoires. Comme ce soir.

Oui, car sa haine lui aurait empêchée de réfléchir à ce qu'est réellement Lorelaï, une victime de plus, ayant sa propre histoire dans la souffrance, sa propre manière de ne pas sombrer.

La suite de la discussion a dérivée sur Sétith, et comme je l'attendais, sa curiosité n'en est que plus grande.

Et nous que méritons nous ? Nous avons tués, des innocents, des familles, plus que tu ne peux le penser, alors valons nous mieux réellement plus que ces scientifiques ? Quel sort serait approprié pour ce que nous avons fait ? Dis moi ?

Ne pas avoir de jugement tranché, car notre propre destin n'est pas irréprochable, nous avons fait nombre d'actes que l'on peut qualifié d'abominable, alors il nous est interdit de jugé le reste du monde.

A sa question, je souri.

Ne t'inquiète pas, je vais trouver comment faire pour elle, et même si elle ne sera pas une pièce aussi sociable que tu l'es, nous allons faire la même chose pour elle que pour toi si elle reste. Quand aux enfants.... je ne sais pas trop pour le moment, j'y réfléchirait pour voir ce que nous allons faire.

Ensuite, je lui montre la pièce que je désire lui donner.

C'est exacte, cette pièce s'appelle un fou, elle est la seule qui ne bouge pas dans le même sens que les autre,et de sa différence na^t sa force. Toi et Lorelaï, vous avez été détruites toutes les deux, mais vous allez vous reconstruire, différemment, et si tous ce passe comme prévus, vous deviendrez les deux fous de mon jeux. Et de là naît votre lien, car les fous sont dangereux que si on les bouge ensemble, alors quand je parle de lié vos vies, cela veux dire qu'une fois le second fous remis sur pieds par tes soins, son destin et le tiens seront liés, ses erreurs seront aussi les tiennes, comme ses réussites. Autrement dit, sa vie et la tienne ne feront plus qu'un.
Messages : 432
Date d'inscription : 15/04/2016
Age : 23
Multi-Compte : Sabanto/Sora Fujita/Night

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): mante religieuse
Maître/Maîtresse: Moi même
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideM - DW Roi


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#) Mer 22 Mar - 15:46
- Et donc, ce qui t'a intéressé chez Lorelaï et moi, c'est notre haine ?

Après c'était l'une des rares choses qu'elles avaient toutes les deux en commun. La haine d'un même homme, même si Sarika portait aussi de la haine pour un hybride. Elle espérait bien un jour, pouvoir les tuer tout les deux, les faire souffrir comme ils l'avaient fait souffrir. Et elle n'hésiterait pas quand elle se sentirait prête.
D'ailleurs quand il affirma que chaque hybride avait une partie humaine, elle lui lança un regard sceptique. Quand on voyait Raziel, on ne voyait pas vraiment de partie humaine...ou alors il avait vraiment pris les pires possibles de chaque partie.
Néanmoins, elle hocha la tête à ce qu'il disait, elle avait bien compris la leçon. D'une part, son corps s'en souvenait très bien, elle avait encore mal à l'endroit où le poing d'Esteban s'était abattu, et sa gorge aussi, chacun commençant à en afficher les traces, plus ou moins visibles, selon la violence de chaque impact. Et puis cette discussion lui donnait l'impression de deuxième partie de leçon. Mais soit, elle ne s'en plaignait pas.

Mais alors que la discussion dériva sur Sétith et ses actes, Esteban rebondit sur sa réponse. Évidemment, elle aurait du s'en douter.

- Certes vous avez tous tué. Mais au départ, c'était sous les ordres des humains. Pour votre propre survie, pour éviter plus de souffrances, tout comme Lorelaï et moi, mais dans un genre différent. Je ne dis pas que c'était une bonne chose, encore moins quand vous avez continué par la suite mais après tout, vous avez été éduqué comme des armes. Et il est difficile de renier tout une éducation.

Elle ne les jugeait pas durement, certainement parce qu'elle les connaissait. Mais quand elle voyait Alexender, elle voyait bien que ce passé avait laissé des traces. Mais pas que sur lui, sur tous et chacun réagissait à sa façon.
Quand ils revinrent sur Lorelaï, elle ne fut pas étonnée de voir qu'il était confiant sur la suite des opérations.

- En même temps, si on réagit différemment à force d'être détruit, il est évident que la reconstruction n'est pas la même pour tous. J'espère pour elle, que si elle reste, elle apprendra à vous faire confiance. Sinon, je ne suis pas sure qu'elle sera vraiment heureuse ici.


Vivre à un endroit et se méfier de tout le monde, ce n'était pas vraiment une vie très agréable. Au final, ce serait comme au centre sur ce point là.
Quand il parla de la pièce et du lien qu'elle aurait avec Lorelaï, elle l'écouta avec attention. Il s'agissait après tout de son futur. Et d'ailleurs, elle releva quelques petits points...étonnants mais attendit qu'il finisse de parler.

- Et ce fou, il est tiré d'un jeu ? Lequel ?

C'était un point qui l'intéressait, car s'il s'agissait d'un jeu à la base, peut-être pourrait-elle en apprendre les règles ? Elle aurait un minimum de base sur les pièces qu'il donnait ainsi à ceux qu'il intégrait dans son jeu.

- Et j'ai bien entendu, "par mes soins" ? Tu veux que ce soit moi qui m'occupe d'elle ? Qui fasse tout ce que Mustang et Sétith ont fait avec moi jusqu'ici pour la remettre en forme ?

Il n'était pas difficile de voir que cette idée ne lui plaisait pas du tout. Mais bien qu'elle avait une envie soudaine de le chasser, de lui dire d'aller se faire voir avec cette idée, elle restait la plus calme possible, malgré un regard plus...glacial pour le coup. C'était une chose de réfléchir au comportement de Lorelaï, de commencer à comprendre le pourquoi, mais c'en était une autre de réussir à détourner sa rancune vers le véritable coupable quand il n'avait été que très peu présent pour la majorité de ses sévices.
Messages : 302
Date d'inscription : 26/08/2015
Age : 24
Multi-Compte : Eileen L. Allannah, Leah Aoife, Kazuko Yodo, Aureliane M. Zdzislawa
Fiche de Présentation : Ma Fiche
Fiche de Relation : Ma Fiche

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Mouflon
Maître/Maîtresse: Officiellement Esteban mais est libre en réalité
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideF - Adoptable
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sam 25 Mar - 18:25
Votre haine oui, en partie, votre passé et votre vécus, vous avez toute tes deux atteint le plus profond du désespoirs, vous avez toute deux fermé votre esprit au monde qui vous entoure, alors vous êtes toutes deux parfaitement placées pour devenir des fous, car vous ne pensez plus comme les autres, vous connaissez la peur, la douleur, la mort, votre objectif final est Vladimir, mais pour le reste vous allez devenir un duo de tueuses dont la complémentarité fera la mortalité, voilà le rôle que je veux vous donner. Que ce soit la haine ou bien autre chose qui vous lie, j'ai besoin d'un sentiment fort entre vous deux, ce que n'ont pas besoins les autres pièces.

Je répond tranquillement à toutes ses questions, ses interrogations et ce qu'elle cherche à savoir, car au final elle en connait encore peu, et je pense pouvoir lui en dire un peu plus. Mais elle ne sera réellement mise dans les secrets que lorsqu'elle aura obtenue sa pièce.

Je n'ai jamais dis que nous cherchons à renier ce que nous sommes bien au contraire Sarika. N'oublis pas que le chemin que tu as choisis d'emprunter n'est pas un chemin de paix et de douceur, nous sommes tous potentiellement condamnés, et toi aussi tu vas jusqu'au bout. Nous avons fait un choix, des choix qui vont nous mener à la guerre, à la mort, de beaucoup de personnes, comme la nôtre probablement. La seule chose qui nous différencie c'est que nous sommes déjà prêt à mourir. N'oublis pas cela lors de ton entrainement future, lorsque tu aura passé ton premier test, tu te condamnera toi même.

Quand à Lorelaï.... et bien, le fait qu'elle ne s'intègre pas tout de suite n'est pas un problème, du moment qu'elle obéit à nos ordres, je ne lui demande pas de savoir sourire, mais de savoir tuer quand nous lui demanderons. C'est ce que j'ai principalement besoin. Le fait que tu t'intègre bien dans notre groupe est un plus positif, mais ce n'est pas la tâche principale que j'attend de toi tu le sais bien.


La suite de la discussion dérive sur la pièce, ce fou, et sur son future avec Lorelaï

Cette pièce est un fous, elle fait partit d'un jeu que l'on appel échec. Il existe au total 16 pièces : un roi, une reine, deux fous, deux cavaliers, deux tours et huit pions. Les pions, sont la première ligne, notre avant garde si tu préfère. les tours sont les nettoyeurs, ces pièces doivent avoir beaucoup de matériel et de capacités afin de nous aider principalement dans l'interrogation ou la dissimulation de corps, tout en pouvant servir de combattant. Les cavaliers sont les supports, c'est avec leur soutient que nous pouvons avoir la victoire, je cherche donc des personnes ayant une place dans la ville, des accès, des humains donc. Quand au fous, ils passent dans les ouvertures laissées par les autres pièces, afin de frapper derrière les lignes ennemies. Le roi et le reines dirigent le tout.

Dans cette idées, les fous attaquent donc derrière les lignes ennemies, ce qui fait qu'ils sont souvent en danger, parfois sans réel soutient à part celui de l'autre fou, alors vous devez créer le lien le plus puissant possible, que ce soit dans la compétition ou l'entraide. C'est pou cela que ce liens va commencer par le simple fait que ton premier travail sera de remettre Lorelaï sur pied, comme nous l'avons fait pour toi. Et à partir de ce moment, votre progression sera dépendante l'une de de l'autre, vous commencerez et obtiendrez vos pièces en même temps. D'autres questions ?


Messages : 432
Date d'inscription : 15/04/2016
Age : 23
Multi-Compte : Sabanto/Sora Fujita/Night

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): mante religieuse
Maître/Maîtresse: Moi même
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideM - DW Roi


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#) Dim 26 Mar - 0:37
Sarika écoutait avec attention la réponse d'Esteban. Visiblement, elle avait en partie raison. La haine comptait sur le choix de Lorelaï et sur elle-même pour obtenir une pièce. Mais pas seulement. Il y avait visiblement beaucoup de choses qui avaient compté dans la décision. Néanmoins, elle aurait préféré que ce soit avec une toute autre hybride que Lorelaï...mais en même temps, elle comprenait qu'elle n'avait pas un lien aussi fort avec qui que ce soit d'autres. Toutes les deux avaient un passé en commun, des souffrances en communs, alors forcément, elles étaient liées.

- Je vois. Je comprends mieux. Ça ne m'enchante pas spécialement, mais je comprends.

Elle était franche, et puis de toute façon, ce n'était pas un secret que cela ne l'enchantait pas de devoir ainsi travailler avec Lorelaï. Mais comme elle le disait, elle comprenait la logique de ce choix et ferait avec.

- Je le sais Esteban. Je le sais depuis un bon moment déjà, depuis le premier jour je dirais. Et je te l'ai dis, je vous suivrais jusqu'au bout.

Peut-être que sa loyauté la perdrait au final. Mais c'était ainsi, elle avait trouvé sa place dans cette famille, et même si elle devait souffrir pour s'intégrer entièrement, elle acceptait. Elle irait jusqu'au bout.
Néanmoins, quand il parla de son intégration et de celle de Lorelaï, elle hocha la tête.

- Oui, en effet. Mais je trouve quand même, que c'est un sacré plus. Si elle doit se méfier de chaque membre du cirque, je ne suis pas sure que sa vie soit tellement agréable. Certes, elle ne subira pas de sévices, et les seules souffrances qu'elle aura, ce sera lors des entraînements, mais si elle n'a personne pour la soutenir, pour l'écouter, pour l'aider, ce ne sera pas du tout pareil. Même toi tu soutenais tes frères quand vous étiez avec les humains. Enfin bon, je trouve ça juste dommage.


Néanmoins, elle finit son petit "discours" en haussant les épaules. Elle ne pourra pas forcer Lorelaï à se lier d'amitié avec quelqu'un dans le groupe. Elle ne pourra jamais la forcer à parler, à se confier, à demander de l'aide. Alors tant pis. Mais au moins, elle aura donner son avis.
Quand il parla des pièces et du jeu d'échec, elle l'écouta avec attention, passionnée par ce qu'il racontait.

- Je vois, il serait possible de m'apprendre les règles de ce jeu ? Et donc, tu as deux fous, enfin bientôt quand tu nous jugeras prêtes. Toi, tu es le roi, n'est-ce pas ? Les autres frères...les pions, c'est ça ? Et qu'est-ce que tu as d'autres comme pièce ?

Puisqu'il se montrait bavard ce soir-là, Sarika ne se privait pas de se montrer curieuse. Si elle pouvait apprendre un de leurs secrets, si l'un d'eux voulait lui expliquer quelque chose, elle n'allait pas s'en priver. Ainsi, elle avait l'impression de faire un peu plus partie du groupe.
Néanmoins, si on lui avait laissé le choix d'un partenaire, elle aurait plutôt choisi Sétith...quoiqu'elle réalisait, que ce serait plus compliqué de se concentrer uniquement sur la mission dans ce cas. Elle soupira.

- Je vois. Tu le sais, ça ne me plait pas. Mais je le ferais. J'ai juste une question. Je dois me débrouiller toute seule pour la remettre sur pieds ou je peux quand même demander l'aide de Mustang ou de Sétith ?

Elle préférait pouvoir les appeler en cas de soucis, comme l'équivalent d'une bouée de sauvetage en cas de difficulté. Même si elle ferait en sorte de majoritairement se débrouiller seule.
Messages : 302
Date d'inscription : 26/08/2015
Age : 24
Multi-Compte : Eileen L. Allannah, Leah Aoife, Kazuko Yodo, Aureliane M. Zdzislawa
Fiche de Présentation : Ma Fiche
Fiche de Relation : Ma Fiche

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Mouflon
Maître/Maîtresse: Officiellement Esteban mais est libre en réalité
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideF - Adoptable
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sam 1 Avr - 20:40
Les choses ici ne sont pas faites pour être un conte de fée, et pour être franc, je ne m'attendais pas au départ à ce que tout ce passe aussi bien pour toi. C'est une bonne chose je te l'accorde, mais n'oublis pas que ce que tu construit dans un cadre de paix n'est que temporaire. Le fait que tu sois motivé aujourd'hui est une bonne chose. Mais bien que tu sache ce qu'est la souffrance, tu ne connais rien de la guerre et de l'acte de meurtre. Ton esprit sera une nouvelle fois mit à l'épreuve ici, de manière différente de ce que le centre t'a fait subir, mais je t'assure que les choses les plus difficiles pour toi ici n'ont pas encore commencées. Je suis curieux de voir comment tu vas réagir lorsque tu sera obligé de tuer quelqu'un pour la première fois.


Ma dernière question, je ne peux m’empêche d'avoir un petit sourire joueur, oui, je suis curieux de voir ce que cela va donner lorsque leur jeux va réellement commencer pour elle, comme pour Lorelaï. Car malgré toute leur motivations et leur haine, prendre la vie de quelqu'un n'est chose facile, beaucoup se cachent derrière le fait de ne pas connaître leur cible, mais nous, nous ne tuons que des cibles dont nous savons presque tout. Sa vie, ses habitudes, ses secrets. Une sorte de liens nous lis inévitablement entre le proie et les chasseur.

J'écoute ensuite le point de vue de Sarika par rapport au cas de Lorelaï.

Ce n'est pas faux, mais je ne demande pas à ce qu'elle nous fasse confiance mais qu'elle obéisse si tel est son choix. Je sais, cela ne vaux pas mieux que ce que nous ont fait les humains, mais si je dois faire cela pour pouvoir bouger une de mes pièces, alors je le ferais. Nous sommes d'accord. En échange de ce qu'elle veux, je gagne son obéissance, et cela me suffit du moins jusqu'à la fin de la guerre qui se prépare, une fois cette dernière terminée, a elle de voir ce qu'elle voudra devenir.

La suite de la discussion passe sur le jeux, les pièces, et la future place que Sarika va occuper, autant au sein du cirque que ses relation avec Lorelaï.

Si tu veux, je pourrais t'apprendre le jeux, mais tout d'abord, il va falloir apprendre les bases. C'est un jeux complexe qui s'apprend vite mais dont la maîtrise complète peux prendre plus d'une vie. Pour le moment, j'ai des pions, mes deux fous, et une tour, que tu rencontrera bientôt peut être. Il me manque donc deux cavaliers et une dernière tours, ainsi qu'une reine mais je ne sais pas à qui donner cette pièce. Car la reine est la femme du roi, et cela voudrait dire que je dois me trouver une femme qui sois aussi dangereuse que moi.

Cette dernière phrase me fait légèrement rire à l'idée de trouver une femme aussi dangereuse que moi. Il faudrait vraiment que je tombe sur un psychopathe qui n'a pas peur de la mort.

Je sais que cela ne dois pas être facile pour toi, mais vous devez tenter de dépasser ce que vous avez traversé, votre ennemie est celui qui se cache derrière son armée, et de se qu'il croyait détruire, je vais en faire les armes de sa mort.Tu sera responsable de Lorelaï, mais en tant que telle, je ne t'ai jamais dis que tu devais tout faire seule. Réfléchit à ce qui sera le plus simple et le plus efficace. Comme une mission, ne te jette pas dans ce qui est perdu d'avance, utilise les bon outils et les bonnes aides, trouves les failles et utilise les. Voici un bon entrainement pour t’amener à réfléchir comme une future tueuse.Le résultat que tu obtiendra sera considéré comme le résultat de ta mission. Tu as compris ?
Messages : 432
Date d'inscription : 15/04/2016
Age : 23
Multi-Compte : Sabanto/Sora Fujita/Night

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): mante religieuse
Maître/Maîtresse: Moi même
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideM - DW Roi


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#) Dim 2 Avr - 11:54
Esteban avait un certain don pour toujours rappeler que ce qu'elle vivait au cirque n'était encore rien face à ce qu'ils lui prévoyaient et donc que ce serait toujours plus difficile par la suite. Et pourtant, Sarika ne s'en offusquait pas ou ne prenait pas peur. D'une part, elle voulait vraiment qu'ils lui apprennent à être comme eux, mais aussi parce qu'elle était très motivée. Elle n'abandonnerait pas.

- Oui, je le sais bien. Pour ce qui est de la guerre et de l'acte de meurtre, je suis là pour l'apprendre de toute façon. Mais j'admets que tuer pour la première fois ne doit pas être une partie de plaisir. Mais on verra bien, j'ai beau y avoir pensé, actuellement j'avoue que j'ai plus les entrainements pour gérer mes phobies en tête.

Elle l'avouait sans problème que pour l'instant, elle ne voyait pas forcément aussi loin. Pour l'instant, ses journées étaient bien remplies et elle n'avait pas vraiment le temps de penser à autre chose. Après tout, même pendant ses pauses et ses temps libres, elle tentait de continuer les exercices appris dans la journée. Que ce soit en lecture et écriture mais aussi en magie.
Néanmoins, la suite sur Lorelaï lui faisait bien comprendre qu'Esteban pouvait se montrer cruel s'il en avait envie pour la bonne réussite de son projet. A ce moment-là, elle fut plutôt satisfaite de sa place, et de ne pas avoir celle de Lorelaï.

- Je vois, alors on ne peut qu'espérer qu'elle change d'elle-même.

Enfin espérer...c'était vite dit quand elle-même n'avait pas envie d'avoir un quelconque lien avec la louve. Pourtant, elle la remettrait en forme et tant pis si cela ne lui plaisait pas.
En tout cas, Esteban se proposait de lui apprendre les échecs, ce qui lui faisait plaisir. Il faudrait juste trouver un moment dans ses journées chargées pour l'inclure, mais cela ne la dérangeait pas, bien au contraire.

- Je veux bien oui. Pour ce qui est des pièces qui te manquent, tu les cherches comment ? Au hasard des rencontres ? Et pour la reine, tu finiras bien par trouver aussi. Ça doit bien exister une femme aussi dangereuse que toi et qui te plaira.

A l'idée qu'Esteban se trouve une femme, elle eut un sourire amusé. Même si Sétith lui avait prouvé qu'ils étaient capables d'éprouver des sentiments, il faudrait vraiment une femme au caractère particulier pour convenir à Esteban. Et franchement, un duo de personnes comme lui...le résultat risquait d'être étrange, et vraiment surprenant. Quoique sans doute passionnant également.
Quand il lui donna plus en détails les critères de la mission, elle se mit alors à réfléchir à la meilleure façon d'y arriver. Tant qu'Esteban n'avait pas réussit à mettre à l'abri les enfants, elle avait le temps d'y réfléchir. Ce ne serait pas du temps perdu. Elle hocha la tête.

- Oui, parfaitement compris.

Bon, sa première mission n'était pas forcément ce qu'elle aurait voulu. Mais elle ferait avec et elle ferait en sorte d'y arriver. Déjà il lui faudrait se rappeler les différentes étapes de sa propre remise en forme...ce qui ne serait pas compliqué vu les souvenirs qu'elle en avait. Notamment de la toute première et l'aide de Mustang ne serait pas un mal si Lorelaï paniquait soudainement.
Messages : 302
Date d'inscription : 26/08/2015
Age : 24
Multi-Compte : Eileen L. Allannah, Leah Aoife, Kazuko Yodo, Aureliane M. Zdzislawa
Fiche de Présentation : Ma Fiche
Fiche de Relation : Ma Fiche

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Mouflon
Maître/Maîtresse: Officiellement Esteban mais est libre en réalité
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideF - Adoptable
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sam 22 Avr - 16:07
Je ne m'inquiète pas, chaque chose en son temps, et le fait que tu arrive à surpasser tes peurs et tes phobies est ce qu'il y a à régler en priorité, car sans cela rien ne sera possible. Le jours de votre première chasse est encore loin, toi comme Lorelaï serez bien différentes à ce moment comparé à ce que vous êtes aujourd'hui, bien que pour ta part, tu as déjà bien changer par rapport à l'hybride que j'ai rencontré au fond de la grotte des révolutionnaires.

Mais le problème qui se pose aujourd'hui c'est l'arrivée de notre nouvelle pièce, qui semble beaucoup moins enclin à changer d'elle même, et je dois réfléchir à la façon dont je vais pouvoir travailler avec elle car elle doit devenir une pièce sans pour autant devenir une gène pour le cirque ou le jeux et là est toute la subtilité.

Nous verrons bien ce que cela vas donner, il existe plusieurs possibilités, soit elle change afin de devenir une pièce,
soit elle retourne chez son ancien maître, ou bien, si les choses tournent mal, de se débarrasser d'elle afin de garantir notre sécurité, car n'oublions pas qu'elle est encore en contact avec son "maître" et que je ne prendrais pas le risque qu'elle puisse nous nuire en fonction de ce qu'elle va apprendre ici. Pour cela je vais devoir remplir ma part du marché.


Mais je ne sais pas trop comment faire alors, bien que quelque idées me trottent en tête, afin de retrouver la traces de ses enfants, mais aussi pour avoir des infos sur leur véritable mère, je verrais bien ce qui se révélera le plus efficace.

Je laisse un peu le hasard faire les choses pour ce qu'il me manque, j'ai des idées de base pour chaque rôle, mais encore faut il tomber sur la bonne personne. Il me manque surtout des humains pour le moment.

Pour le reste, il semble qu'elle ai parfaitement compris ce que j'attend d'elle, je ne m'inquiète pas trop pour elle même si les débuts seront je pense...... compliqués pour elle, cela sera un très bon exercice, autant physique que mental.
Je repars de la roulotte, content de voir que nos efforts portent leurs fruits.
Messages : 432
Date d'inscription : 15/04/2016
Age : 23
Multi-Compte : Sabanto/Sora Fujita/Night

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): mante religieuse
Maître/Maîtresse: Moi même
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideM - DW Roi


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#)
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maître ou Neko ? :: Hors-rp :: Rp terminés-