Bienvenue à Togi! Cette merveilleuse île qui propose toutes sortes d'hybrides à la vente. Serez-vous le maître ou l'esclave? NC-18
 

Binvenue chère élan des neiges (PV Elise]

 :: Hors-rp :: Rp terminés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
(#) Sam 3 Déc - 18:41
détails
Binvenue chère élan des neiges
L'escalier maudit
ft. Elise
Ʃkaemp はは ™

Décembre 2016
Chère Elise


Elle me remercias en me prenant dans ses bras, au moins j'aime la sensation qu'elle m'offre, je souris lui caressant la joue avant de partir. Doux petit souvenir de ce simple cadeau que je lui est fait, une fois que nous sommes enfin hors de la pluie je regarde le ciel quand elle me demande si je suis tactile, en fait je ne le suis q'avec les hybrides, encore une chose qui dénote chez moi.

Je lui souris doucement en voyant la tour de mon loft au loin, enfin pas si loin. Je lui pointe mon habitation du doigt en souriant et prenant doucement la parole.

- Elise tu vois le bâtiment qui à une antenne verte sur le toit ? Et bien je vie juste à coté, d'ici une petite minute nous serons arriver et tu pourras enfin prendre un vrai bain et laver ta fourrure, je suis encore en colère du fait de ce que ce chien t'as fait ma pauvre.

Je ne pose par contre aucunes questions sur le fait qu'elle était dedans cette cage, je la guide sous le regard de certaines personnes, peu de gens ont déjà rencontré des hybrides de type centaure, je m'en rend bien compte maintenant. Je la garde quand même contre moi puis une fois arrivé devant le petit magasin de tatouage en bas de chez moi je la lâche enfin pour sortir un passe spécial, je l’enserre dans le trou prévus puis la porte s'ouvre, je la laisse monté dans l'ascenseur en souriant doucement heureusement il est assez spacieux pour la contenir ainsi que moi.

- Alors cet ascenseur est l'unique moyen de monté chez moi, sans le passe c'est foutus, ensuite je te donnerais un double pour que tu puisse sortir quand tu en as envie.

Le bruit sourd de l'ascenseur qui monte et enfin de la dépression des portes m'indique que je suis enfin chez moi, je pose le parapluie dans un seau puis la fait entré dans mon chez moi. JE lui fait visité le logement lui parlant doucement.

- A gauche ce trouve la cuisine américaine et juste en face la terrasse, une piscine s'y trouve en été c'est le top, voilà le salon puis la porte en face là bas se trouve la salle de bain, y à un jacuzzi et un sauna. Comme tu peux le voir les murs son couvert de livres, je suis écrivain, mon gagne pain en somme. Enfin là haut ma chambre mais l'escaliers et je pense pas recommander pour toi.

Voilà j'ai finit de lui faire visité mon petit chez moi, je rajoute à la fin de ma phrase un bienvenue chez toi Elise, je trouve ça important, je veux qu'elle se sente chez elle et surtout qu'elle s'y sente bien.
Amicalement, Nom
Codage par Libella sur Graphiorum

Hors-sujet.

Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sam 3 Déc - 21:20
Je suis ravie de cette simple caresse sur ma joue. C’est agréable d’avoir un contacte comme celui-ci comme aussi lorsqu’il posa son bras au niveau de ma hanche pour me tenir. La petite remarque que j’ai fais n’a pas l’air de le faire réagir plus que ça et donc je me doute bien que c’est vrai. Il devait l’être pour les hybrides et à vrai dire ça ne me dérange pas plus que ça. Comme je l’ai dis avant, c’est agréable.

Je souris lorsqu’il me dit qu’a la grande tour est celle juste à côté de où il habite. Mes sabots commencent à me faire un mal de chien et je voulais rentrer au plus vite pour me poser. Et puis aussi me laver avec du savon d’accord la pluie ma retirer la poussière mais je sens encore un petit peu mauvais et mon pelage et encore un peu plus foncer. En plus je n’ai pas passé une heure dehors sous la pluie donc one ne peut pas vraiment dire que je suis lavée. Il parle de ce mon ancien maître m’avait fait… Oh s’il savait vraiment ce qu’il m’avait fait. Mais je ne préfère pas lui dire par peur qu’il aille le voir et faire des choses que je ne voudrais pas qu’on lui fasse malgré tout.

-C’est de l’histoire ancienne à présent monsieur Crimson.

Je sens les regards ce poser sur moi et ça ne me dérange pas je trouve ça agréable même. Après tout je suis une centaure que peu de gens voient dans leur vie et généralement ce sont ceux qui habitude dans les maison avec d’immense jardin hors de la ville qui ont ses hybrides. Pour une fois, je vais être l’attraction du moment. Je continue de marcher près de mon nouveau maître en le suivant tranquillement et l’écoutant en rentrant dans l’ascenseur. C’est bien la première fois que j’arrive à entrer dans cette machine qui m’est encore totalement inconnue.

-C’est gentil de votre part monsieur.

Je vais aller pouvoir me balader dans les magasins ou bien dans les parcs pendant les jours de beau temps. Quel bonheur ! Bon après vivre en loft est ma première fois vu que j’ai toujours vécu en maison. Je me demande bien comment va être ma nouvelle vie avec monsieur Vlad Crimson.

Je rentre dans la maison tout en le suivant pendant la visite après avoir essuyer proprement mes sabots pour ne pas salir le sol. Les voisins allaient sûrement vite devenir fous avec les bruits de mes pas sur leur plafond… Il va falloir que je trouve une solution pour faire le moins de bruit possible. C’est déjà un grand inconvenant pour moi. Le deuxième est l’escalier qui mène à l’étage. D’ailleurs, si l’ascenseur tombe en panne je serai obligé de rester à la maison… Tout ça devient compliqué. Je souris au « bienvenue chez toi Elise » avant de retirer doucement mon manteau et mon chapeau pour les déposer où ils devaient être.

-C’est gentil, merci beaucoup monsieur Crimson. Je vais aller me laver dans ce cas-là. À plus tard.

Je souris et me dirige vers la salle de bain ne sachant pas vraiment si monsieur Crimson voulait venir ou non. Il avait le droit de venir s’il voulait puisque je lui appartiens à présent. Je retire mon haut ainsi que mon corset avant de brosser préalablement mes cheveux et mon pelage pour retirer toutes les petites poussières possible et nettoyer mes sabots pour retirer le reste d’herbe et de terre. Puis, je commence à frotter doucement mon pelage avec de l’eau et du savon sur chaque parcelles de fourrure.
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sam 3 Déc - 22:07
détails
Binvenue chère élan des neiges
L'escalier maudit
ft. Elise
Ʃkaemp はは ™

Décembre 2016
Chère Elise


La laissant prendre ses aises, je prend mon téléphone en remarquant qu'elle vas dans la salle de bain, je lui commande un lit complet puis raccroche avant de soupiré. Mon regard se promène sur le loft, je vais devoir faire quelques aménagements puis en y pensant je vais dans la cuisine me faisant mon café, ah mon café.

Lentement la liqueur noire sors pour finir par s"écrasé dans ma tasse quand j'entend la porte de la salle de bain se fermé, je pourrais si je le souhaitais venir profité d'elle mais pour son premier jour sa liberté" m'est plus importante donc je la laisse en paix.

Une fois ma tasse prête je la porte à mes lèvres profitant de ce nectar divin pour moi. Chaque gouttes dans ma gorge me font le plus grand bien, je finit ma tasse puis je vais dans le salon quand la porte sonne, je vais voir qui c'est et souris, au moins les commandes rapides sont pour le moins rapide oui.

Je leurs ouvre l'accès puis après une petite minute je les fait entré dans mon loft, je choisit un endroit simple ou la lumière du jour ne seras pas une nuisance pour ma centaure avant de payé le lit puis les congédie tout en allant préparé son lit, au moins une bonne chose de faite.

Je lui fait même son lit avant de par la suite revenir dans la cuisine pour me faire un autre café, je réfléchit un peu puis pense aussi à ses vêtements, oui le mieux est de lui faire une chambre rien que pour elle et le mieux est le coin que je n'utilise pas, un peu de nettoyage et voilà ça lui feras une chambre de quarante mètres carré, autant profité de la  taille de mon loft pour la mettre à son aise.

Je pense à l'aménagement mais sans le vouloir je me rend compte que j'ai ouvert la porte de la salle de bain et que je suis en train de la regarder totalement nue en train de se laver, et bien pour une marque de respecte je peux repassé je crois.
Amicalement, Nom
Codage par Libella sur Graphiorum

Hors-sujet.

Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sam 3 Déc - 23:20
Je brossais calmement et délicatement mon pelage et mes cheveux avant de prendre ce qui ressemblait à peu près à une brosse pour y ajouter du savon et frotter délicatement. C’est très agréable de sentir de l’eau chaude et une odeur magnifique pour mes narines. Une fois ma partie de centaure totalement savonné je passe de l’eau pour me rincer avant d’essuyer doucement pour éviter de mettre de l’eau partout puis de brosser pour que le poil reste bien propre, lise et doux comme de la soie.  J’entends du mouvement dans la pièce d’à côté je me demande bien ce qu’il s’y passe mais je ne vais pas sortir nue quand même ! Je continue à me laver calmement en oubliant presque les bruits autours. Ça fait un bien fou…

J’ai presque fini il me reste à savonner mes cheveux et à rincer le reste de mon corps d’humaine et à le sécher et je suis toute propre. Mais pendant que je savonne mes cheveux j’entends la porte de la salle de bain s’ouvrir. Je tourne la tête en voyant monsieur Crimson me regarder en train de me laver. À la fois gênée et bizarrement heureuse d’être observée ainsi je continue de me savonner avant de me rincer puis de me sécher. Je passe une brosse dans mes cheveux pour qu'ils soient aussi soyeux que mon pelage tout en pensant... Le fait qu’il me regarde ainsi me donne toutes sortes de questions et j’en pose une toute particulière.

-Mon… Mon corps vous plaît monsieur Crimson ?

Je vérifie que mes sabots sont bien secs avant de venir vers mon maître toujours nue comme un verre. Je le laisse observer chacune de mes courbes d’humain puisqu’il avait déjà vu celle de ma partie centaure. Je fini par prendre mon corset et je le place sur mon ventre et sur ma poitrine tout en me retourna un peu les joues légèrement rosées.

-Voulez-vous… L’attacher ?...

À vrai dire je ne m’attends pas à ce qu’il l’accroche puisque après tout je sais très bien le serrer et le remettre comme je l’ai retiré juste avant. Je me prépare donc à un refus suivit d’un ordre de me le mettre tout seul et je n’ai rien imaginé d’autre en particulier. Quoi que… Pour le remercier de tout ce qu’il m’a acheté je pourrais au moins l’embrasser en guise de remerciement.
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Dim 4 Déc - 0:12
détails
Binvenue chère élan des neiges
L'escalier maudit
ft. Elise
Ʃkaemp はは ™

Décembre 2016
Chère Elise


Me voilà bien con pour le coup, je me trouve là devant Elise la tasse à la main mais elle est et bine nue, voilà qui est idiot j'ai pas fait attention en fait ou bien exprès là je sais pas. Je la vois sortir du bain en s'approchant de moi dans le plus simple appareil, et béh elle à une sacré poitrine la petite centaure, je finit ma tasse quand elle me demande de l'aider pour son corset, je suis pas con si elle l'as enlever elle dois savoir le remettre.

Sans rien dire je pose ma tasse sur le meuble blanc de la salle de bain puis m'approche d'elle et pense à un truc en lui attachant son corset ne le serrant pas trop, je sais comment est faite une femme mais une centaure?

-Elise je voulais te demander, le corps d'une femme je sais comment il est fait mais alors pour une centaure je voudrais savoir, ou se trouve ton sexe en faite ?

Puisque qu'elle ne semble pas déranger par ma présence autant ne pas me gêné hein.

- Ah et aussi pour allé au W.C. tu fait comme les chevaux, tu met de l'engrais partout ?

Je suis con des fois, je lui est posé ces questions sans vraiment trop y réfléchir, je pense que j'aurais du là pour le coup. Je me recule et sans trop attendre de réponse je prend ma tasse et file vers la cuisine, mais bon sang qu'est ce qu'il m'as pris, j'en sais rien. Je soupire en arrivant devant ma machine à café et m’en fait une bonne tasse me disant que je ne suis qu'un gros con, je me demande maintenant si Elise à toujours de l'estime pour moi, j'en doute quand même.

D'ailleurs en pensant à Elise je ne devrais pas tarder à le savoir, moi et ma connerie des foissi je pouvais je me ferais souris pour disparaître, j'ai demander ça par curiosité" mais là je crois que je n'aurais pas du.
Amicalement, Nom
Codage par Libella sur Graphiorum

Hors-sujet.

Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Dim 4 Déc - 8:55
Je suis contente qu’il accepte de fermer mon corset. Ça me permet de savoir s’il voudrait bien m’aider si quelque fois je lui demandais de l’aide. Bien sûr, ça ne sera pas souvent puisque j’ai appris à métrise parfaitement mon corps et comment fermer un corset ou me laver ou ne pas me cogner dans les meubles. Je suis très autonome finalement plus que je ne le pensais. Bon après lui demander de serrer mon corset n’est pas forcément une bonne idée. Il a surement peur de serrer plus en le serrant mais là vu comment il est peu serré il peut tomber à tout moment et il ne tiendra jamais ma poitrine. Je le laisse quand même faire en souriant il était déjà très gentil d’accepter de m’aider après tout.

Je suis surprise par les deux questions posé et je me retenais de rire pour la dernière question. C’est vrai qu’il ne connaissait pas vraiment les centaures et qu’il pense que je fais comme les cheveux c’est compréhensible après tout.  J’allai lui répondre quand je le vois partir rapidement dans la cuisine en prenant sa tasse. Oh il devait se sentir mal d’avoir posé des questions comme celle-ci alors que moi je trouve ça normal. Il ni a pas de bonne ou de mauvaise question. Sans me faire voir par mon maître, je resserre rapidement mon corset pour qu’il soit parfaitement ajuster ce qui me pris peut-être trente seconde. C’est une habitude à présent.

Je le rejoins dans la cuisine et je reste à côté de la table le regardant se resservir du café. Eh bien… C’est qu’il boit beaucoup de café mais je ne vais pas l’empêcher mais c’est la première fois que je vois ça. Je souris un peu avant de prendre la parole doucement.

-J’ai appris à aller sur les toilettes humains même si c’est assez difficile. Généralement je vais me promener dehors et je fais mes besoins en même temps. Ne vous inquiétez pas pour ça. Et pour mon intimité, monsieur, regarder une jument et vous aurez votre répondre. Serte je suis un élan mais j’ai les mêmes positions qu’un cheval niveau intimité.

Je me rapproche de lui en souriant puis je pose un doux baiser sur sa joue. Depuis un moment j’avais envie de lui ce genre d’attention. Je suis vraiment sûre maintenant je me suis attaché à cette humain en quelques heures alors que d’habitude je prendrais quelque mois. Es-ce que je l’aime ? Il est bien trop tôt pour le dire il est juste très attachant et je l’aime bien. Passons. Je lui souris avant de reprendre doucement.

-Il ni a pas de bonne ou de mauvaise question monsieur Crimson. Alors si vous avez des questions sur ma personne n’hésitez pas. Je prendrais un grand plaisir à vous répondre.

Je ne vois pas pourquoi je devrais lui cacher des choses ou bien qu’il soit honteux de me poser certaines questions. Je lui appartiens à présent donc c’est comme si nous devenions intime tout deux.
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Dim 4 Déc - 9:37
détails
Binvenue chère élan des neiges
L'escalier maudit
ft. Elise
Ʃkaemp はは ™

Décembre 2016
Chère Elise


Bon au moins j'ai pas encore l'idée de me faire des perfusions de café, quoi que ...
La centaure me parle avec douceur en répondant sans détour à mes questions, je sens que je vais défaillir, je me sens si con d'avoir pour ainsi dire pas eut de respect envers elle, je n'aurais pas du. JE me retrouve à me faire un autre café encore, je me sens devenir pivoine quand elle me parle de son corps et de ses besoins.

Je respire un peu puis ferme un instant les yeux avant de sentir un baiser sur ma joue, je rouvre les yeux la regardant un instant. Je sais pas trop quoi dire, en tout cas je ne ferais plus cette erreur. JE finit mon café puis pose la tasse dans l’évier en changeant de sujet.

- Ah oui pendant ton bain les livreurs sont passé, tu as ton lit et je veux te montré autre chose.

Je fait le tour de mon comptoir pour la guidé vers le coin que je lui est choisit, c'est pas super grand mais au moins elle seras en paix, je la guide vers son lit puis lui montre une porte du doigt, je l'ouvre pour lui montré une pièce encore remplis de livres, cartons et j'en passe.

- Ont vas débarrassé cette pièce et ça vas devenir ta chambre, elle est assez grande pour toi, une fois que ton lit seras dedans ont te prendras les meubles dont tu as besoin. Ah et j'y pense maintenant.

Je l'abandonne devant la pièce pendant un instant allant dans le meuble de mon entré pour en sortir un passe d'ascenseur. Je reviens vers elle puis lui donne en main propre, je me sens un peu mieux la honte première passée.

- Voilà c'est le passe de l'ascenseur, comme ça tu est pas obliger de me suivre partout non plus mais je veux que tu soit rentré le soir pour le dîner, si tu est en retard je serais inquiet.

Je lui prouve ainsi la confiance que je lui porte, bien qu'en fait je soit possessif envers mes hybrides je vais pas leur mettre non plus la corde au cou. JE lui souris puis commence par prendre mon téléphone demandant à des déménageurs de venir pour débarrassé une pièce, j'intime quand même l'ordre à Elise d'allé s'habillé, je l'est vue nue oui mais je ne veux pas qu'un autre la vois ainsi.
Amicalement, Nom
Codage par Libella sur Graphiorum

Hors-sujet.

Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Dim 4 Déc - 10:07
Je souris en voyant qu’il rougit un peu il était vraiment adorable comme humain. Après le doux baiser que je lui ai déposé sur la joue et lui avoir parlé je le regarde et il me regarde sans rien dire. Je lui offre un magnifique sourire plein de bienveillance avant d’entre le changement de sujet. Je suis étonnée d’entre parler d’un lit dont je n’ai pas entendu parler sur le chemin de mon arrivé ici.

-Un lit ? Vous m’avez acheté un lit ?

Je reste surprise de cette nouvelle et heureuse de voir qu’il prend déjà soin de ma personne… Je le suis et je souris de plus belle en voyant la chambre qu’il me donnera après avoir retiré tout ce qu’il y avait de gênant. Je ne savais pas quoi dire… C’est tant de générosité envers moi et je ne peux rien lui donner ou faire pour le remercier… Je me sens comme une opportuniste face à tout ça et ça me rend un peu mal… Je traverse la pièce en essayant de ne pas taper dans un carton et je sors un livre pour l’ouvrir et pouvoir découvrir l’univers de mon maître à travers des milliards de mots.

Je redresse la tête en le voyant revenir en me tendant le passe de l’ascenseur pour que je puise me balader en toute tranquillité sans avoir à lui demander à chaque fois de me passer ce passe. Je souris et hoche la tête en déposant le livre que j’avais entre les mains sur la croupe et de déposer un nouveau baiser sur la joue de mon maître.

-Merci infiniment monsieur Crimson… Je rentrerais à l’heure c’est promit.

Je ressors de la pièce en souriant à l’ordre qui m’est donné de me rhabiller plus convenablement et pas seulement avec mon simple corset. Je vais voir ma petite valise que j’ai prise en toute discrétion à mon ancien vendeur. Dedans ce trouve la plus grande partie de mes sous-vêtements et corset. Oui mon vendeur était un des plus grands pervers de l’univers. Mais il y a aussi un autre débardeur, deux t-shirt et un pull simple et un autre pull à colle roulé. Je prends celui-ci et je le mets rapidement. Je pensais que ça allait cacher ma poitrine volumineuse mais pas du tout… Enfermé dans un pull sans avoir un colle en V pour que ma poitrine soit libre, c’est pire… Je décide donc d’aller voir monsieur Crimson pour lui demander sa validation quand la sonnette du loft retenti. Je souris un peu timidement avant de lui sourire.

-Je vais allez ouvrir.

Je presse le pas pour aller ouvrir avant de saluer les hommes qui veinent déménagés. Je les fais entrer et je sens des regards insistant sur moi plus que d’habitude. Ils avaient l’air de se rincer l’œil plus que les autres hommes qu’on avait vu en ville… Je baisse un peu la tête timidement avant de chercher discrètement du regard mon maître voulant à tout pris qu’il soit près de moi actuellement. Ce n’est pas que je n’aime pas être observée ainsi mais l’intensité que les déménageurs dégageaient est vraiment très forte à la limite de me terrifier surtout quand je sentis une main s’approcher lentement vers moi.
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Dim 4 Déc - 10:32
détails
Binvenue chère élan des neiges
L'escalier maudit
ft. Elise
Ʃkaemp はは ™

Décembre 2016
Chère Elise


Enfin elle m’obéit sans discutions aucunes allant chercher sa petite valise, je laisse mon regard parcourir cette pièce qui fut pendant un temps mon bureau, je regarde mes vieux livres, mes premiers essais.

Je parcours doucement la pièce pour enfin retrouvé un vieux truc, un livre, enfin un roman que j'ai écrit à propos de ma vie, pas vraiment une autobiographie mais plus une histoire parallèle mais voilà je ne l'est écris que pour faire sortir ma haine de ma sœur. Je fronce les sourcils, la haine revenant en moi, mon œil livide bout littéralement, je cache vite le livre dans mon dos quand elle reviens avec un pull si court, enfin je veux dire que sa poitrine pourrais explosée dedans que ça changerais pas grand chose.

Je voulais lui dire de prendre un tee shirt à moi mais la sonnette retentis et la voilà qui vas ouvrir à je ne sais qui. Je prend le livre avec moi la suivant de loin quand les déménageurs sont là,  m'approchant de ma centaure je la prend par la taille avec douceur et lui souris doucement.

- Elise vas dans la salle de bain dans le meuble blanc tu trouveras mes tee shirts, file dépêche.

Je la pousse doucement pour l'obliger à se bouger l'accompagnant et me posant de mon regard froid envers les hommes qui la matte sans vergogne. Ils attendent mes directives, une fois Elise seule dans la salle de bain je reviens vers le petit groupe leurs expliquant que la pièce du fond dois être vidé à la cave. J'intime aussi l'ordre de laissé ma centaure en paix et que si ils recommencent je ne les paient pas, voilà un bon argument qui fait qu'ils se mettent de suite au travail.

Les gardant à l’œil, j'ai le plaisir de voir la pièce se vidé et enfin ça ressemble plus à grand chose une salle vide. Surveillant aussi qu'Elise reste dans la salle de bain, je lui refuse la joie de sortir pour le moment mais plus pour la protégé qu'autre chose, une fois finit je les fait faire le ménage et installé le lit à une bonne place puis les paient avant de prendre congé d'eux.

Je reviens vers la porte de la salle de bain puis enfin l'ouvre en regardant ma petite centaure avec un petit sourire je l'invite à venir voir sa chambre, certes pour le moment il n'y a qu'un lit mais ont vas vite arranger ça.
Amicalement, Nom
Codage par Libella sur Graphiorum

Hors-sujet.

Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Dim 4 Déc - 10:53
La main qui s’approche de moi n’était que celle de monsieur Crimson me tenant par la taille. Je suis beaucoup rassurée et je l’écoute calmement en hochant vivement la tête et je souris un peu lorsqu’il me pousse doucement pour que je bouge rapidement. Je me dépêche d’aller dans la salle de bain et je décide d’y rester même si je pense que mon maître m’aurais dit d’y rester si je ne l’avais pas décidée seule.

En me regardant dans le miroir je vois bien que ce pull est devenu trop petit et que je devrais peut-être aller me racheter des vêtements. Au moins un t-shirt ou un pull beaucoup plus large pour que quand un inconnu ou des invités viennent je puise avoir quelque chose qui me cache un minimum. Je fouille dans le placard blanc comme m’a dis mon maître pour y trouver un t-shirt quelconque. Je retire mon pull et l’échange avec le t-shirt imprégné de l’odeur de mon maître… Que c’est agréable… Je souris et n’ayant pas grand-chose pour m’occuper en attendant que les autres aient fini je m’allonge au sol avec les pattes sous mon corps. Je réalise que j’ai encore le livre de Vlad sur ma croupe alors je l’attrape et commence à lire calmement heureuse d’avoir trouvé une occupation.

J’entends la porte de la salle de bain s’ouvrir et je souris en voyant mon maître m’inviter à visiter ma chambre. Je me relève en posant une nouvelle fois le livre sur la croupe avant d’aller dans la pièce qui n’est attribué. Je découvre cette chambre très spacieuse et va me permettre de circuler librement dans avoir peur de me cogné dans les meubles. Je souris et pose le livre à côté de mon lit et doucement je teste ce fameux lit en me couchant sur le côté. Un grand sourire se dessine sur mon visage c’était tout simplement parfait pour moi. Je me redresse et pour me remettre sur mes pattes et je viens près de celui qui vient de m’offrir la plus belle chose qui soit.

-Je vous remercie infiniment… Vous prenez tellement soin de moi rien qu’avec ce lit et cette chambre que vous avez aménagé pour moi… Je ne sais vraiment pas comment vous remercier de toute cette gentillesse…

Pour l’une des rare fois devant lui je suis très timide. C’est vrai que cette idée de remercîment me trotte dans la tête depuis un moment. Je remerciais mes anciens maîtres et maîtresse si elles étaient d’accord par un acte sexuel totalement consentant mais est-ce que je devais faire ça avec monsieur Crimson ? Bizarrement… Je veux avoir envie de le faire et pas le faire pour le faire comme je faisais avant. Je décide donc de déposer un léger baiser sur ses lèvres avant de lui offrir un grand sourire les joue légèrement rossées. Suis-je en train de tomber amoureuse ?...

-Merci beaucoup…
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Dim 4 Déc - 11:24
détails
Binvenue chère élan des neiges
L'escalier maudit
ft. Elise
Ʃkaemp はは ™

Décembre 2016
Chère Elise


Je suis content de la voir sourire tout en profitant de son lit, ok pour le moment c'est pas grand chose mais mieux que rien, je pose mon épaule sur l'encadrement de la porte souriant un peu aussi. Je m'"amuse de la voir heureuse, pour une fois que j'aide encore une hybride ça me fait plaisir, j'ai pas le temps de dire ou faire quoi que ce soit qu'elle viens sur moi et m'embrasse, certes furtivement et rapidement tout de même, je recule posant une main sur mes lèvres, je rougis un peu mais m’essuie la bouche en soupirant, je dois lui dire une chose que je ne cherche pas chez elle.

- Elise désolé mais là ont vas pas être d'accord, je t'es pas adopté pour que tu couche avec, je voulais te libéré et t'aider pas autre chose. De plus je t'en est pas encore parler mais tu n'est pas la seule à vivre ici, Yona une lamia vie aussi avec moi et c'est ma compagne.

Je suis brute mais là j'ai un peu de mal à accepté ce qu'elle viens de faire, je tourne les talons allant dans la cuisine pour un énième café, nerveux j'ai du mal à accepter ce qu'elle viens de faire, ok je l'aime bien mais voilà quoi je suis amoureux de Yona.

Je prend mon café soupirant nerveusement, elle viens de faire une gaffe là je suis pas fautif mais je refuse d'avoir à trompé ma lamia, je l'aime plus que tout et Elise est pour moi une amie, je refuse de la blessé mais là je pense que ça risque de devenir serré surtout si Yona décide de la prendre en grippe, je me demande ce que je vais faire tiens au milieux de ces deux furies.
Amicalement, Nom
Codage par Libella sur Graphiorum

Hors-sujet.

Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Dim 4 Déc - 11:50
Je ne pensais pas qu’il allait réagir ainsi et surtout la révélation qui suivit. Je reste devant lui comme une idiote et ses paroles me transperce le cœur. Je ne sais pas pourquoi je me suis bercée d’illusions au niveau de la relation que j’aurai avec lui et surtout le fait que j’allais être la seule hybride dans ce loft. Je n’ai pas pour habitude d’être sociable avec les hybrides… Mais en plus savoir que cette Yona était sa compagne me fait encore plus de mal.

Je reste plantée là en le regardant partir. Je décide après quelques minutes de fermer la porte avant de me mettre à pleurer en silence pour qu’il ne m’entende pas. Voilà pourquoi je ne veux pas m’attacher aux humains et à mes maître soit ils me brisent le cœur à cause d’illusions que je créer seule soit ils m’abandonnent deux mois plus tard. Avec cette Yona je ne me fais plus d’illusion je ne lui servirais plus à rien dans quelques mois et il me jettera comme tous les autres maîtres… Non je ne dois pas penser ça de lui jamais il ne fera ça il n’est pas comme ça… Hein ?... Enfin… Je ne sais pas vraiment qui il est en vrai alors est-ce que je continue de croire qu’il me gardera ? Je ne sais plus je ne sais pas je suis tout simplement perdue. Mon cœur me fait terriblement mal et je n’avais pas connu cette sensation depuis un long moment. J’aurais du garder mes distance j’aurais due m’écouter et ne pas m’attacher à cet homme… J’aurais du… Je soupire en m’essuyant les joues au fur et à mesure qu’elle se remplisse de larmes salées.

Je me reprends petit à petit m’arrêtant de pleurer en soupirant un grand coup. Je ne voulais pas tout ça et tout ça est arrivé simplement de ma faute. Je ne dois pas jeter la pierre sur monsieur Crimson il n’a rien fait après tout… C’est moi qui me suis attaché à lui et si je ne l’avais pas fait rien de tout ça ne serait arrivé. Je me force à sourire en oubliant tout ça et je me s’assois sur mon lit avant de m’assoupir pendant quelques heures.
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#)
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maître ou Neko ? :: Hors-rp :: Rp terminés-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit