Bienvenue à Togi! Cette merveilleuse île qui propose toutes sortes d'hybrides à la vente. Serez-vous le maître ou l'esclave? NC-18
 

Grand méchant loup et petit chaperon rouge! [PV Royle/Alee ]

 :: Hors-rp :: Rp terminés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
(#) Sam 19 Sep - 3:04
Alee avait une journée de repos en ville.. Après avoir travaillé toute la semaine au temple, elle avait gagné une petite somme dont elle était assez fière. Il était maintenant temps de passer une belle journée dehors à se promener, se changer les idées. Seulement, aujourd'hui n'étais pas le jour ensoleillé qu'elle attendait. Le ciel était obscurci par des nuages, annonçant la pluie. Un vent glacial et peu de lumière la suivait...
Son maître lui avait demandé d'y aller cette journée-là, car il avait besoin d'herbes médicinales pour un rituel qu'il ferait le soir même, dans quelques heures...


La brebis alla donc seule en ville dans la partie commerçante, qui, heureusement, ne se trouvais pas à l'autre bout de la ville... À peine 30 minutes de marches pour s'y rendre. Elle put constaté qu'il y avait très peu de gens cette journée-là... Même que plusieurs magasins étaient fermés dû aux rafales de vent soudain qui semblait balayer la clientèle...


Elle soupira et rejoignit le magasin d'herbes encore ouvert, trouva tout ce qu'elle pouvait et qui était inscrit sur la liste, l'acheta et repartit avec son sac... Elle regarda le ciel en faisant une petite moue et tirant sur les manches de son imperméable rouge à capuche... Alee serra ses jambes ensembles, regrettant d'avoir choisi de porter une jupe si courte par une journée pareille... Autant trouver de quoi se réchauffer et illuminé cette fraiche journée !


La brebis tira sur la porte d'un petit café qui n'avait pas d'enceinte ''Fermé'', mais la porte resta bloquer... Elle se pencha sur la vitre et fit une visière avec ses mains... Ne voyant personne à l'intérieur, elle soupira et rajusta sa jupe soulevée par le vent...
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Dim 20 Sep - 20:15
Encore une journée pourrie. Encore heureux, il ne pleuvait pas. Mais à voir ces nuages sombres tourner dans un ciel tout autant gris, ça donnait le vertige. Et puis ce vent qui n'arrêtait pas de lui retirer sa capuche ! Quelle plaie. C'était pas très bon pour les affaires ça. C'est pas avec un temps pareil qu'il allait rencontrer une jeune femme idiote à la libido exacerbée. Il n'avait rien fait de sa journée, mais il était déjà crevé. Il faut croire que glander épuise plus que bosser. Enfin. Le jeune Lycaon n'allait pas se laisser démoraliser par cette piteuse journée, après tout, elle ne faisait que commencer, et il valait mieux pour lui qu'il se trouve un petit coin chaud où la passer s'il ne voulait pas se rendre malade.

En glissant les mains dans ses poches, il soupesa les maigres pièces qu'il lui restait. Il avait déjà dépensé tout ce qu'il avait raflé lors de son dernier vole. Quel manque de bon sens... Enfin, il lui restait largement assez pour se remplir la panse d'un peu de cochonneries. Il bondit de l'arbre sur lequel il s'était perché et quitta le parc dans l'idée de se trouver un petit bistrot tranquille. Il ne fut pas étonné de ne rencontrer que des hybrides, dociles sans le moindre doute à en juger par leur façon de se tenir, ou rien que leurs sapes. Regardez moi ces larbins fiers de porter cet immonde collier. Il préféra les ignorer et poursuivre sa quête de nourriture pas chère. Le meilleur endroit étant la rue avec plein de magasins débiles, il s'y rendit, les mains dans les poches, la démarche lente et le regard fixe. Étrange. D'ordinaire c'était bondé. Le vent en avait peut être dissuadé plus d'un, et voyez tous ces flemmards d'humains ayant fermé leur boutique à cause de quelques rafales. Les hybrides valaient mieux, eux au moins ils n'avaient pas peur de se mouiller.

Il n'allait pas se plaindre, de toute façon, il n'aimait pas trop les foules. Il déambulait dans l'avenue, sachant pertinemment où il allait. Il savait que ce café serait ouvert, et si tel n'était pas le cas, il sen chargerait personnellement. Il s'arrêta en voyant une jeune fille, non, une jeune hybride cornue qui semblait ne pas savoir ouvrir une porte. Elle abandonna rapidement en regardant à l'intérieur, et en montrant ses sous vêtements sans gêne apparente. Royle souffla, désespéré par ce manque de pudeur flagrant. Elle aurait pu être plus âgée, être une humaine mariée, être de sa race, avoir ses chaleurs, quoi que... Non, peut importe, tout ce dont il avait envie, c'était de manger. Il s'avança donc, entreprit de pousser la porte, qui ne résista pas le moins du monde, et passa à côté de la brebis hébétée. Il pénétra dans l'enceinte du bâtiment et inspira fortement, ravis de retrouver cette odeur de petit déjeuné qu'il appréciait tant. Il fût un temps, il venait assez souvent, mais suite à une altercation avec le patron, il avait préféré se faire oublier.

Il n'y avait pas foule ma foi. Un couple dans un coin, un poltron au bar, et c'est tout. La capuche solidement fixée sur ses oreilles, il partit s’asseoir à une table isolée. A peine a-t-il eut le temps de poser son postérieur sur la banquette que la serveuse se pointa.

-"Tiens Royle, ça fait un bail !" Elle lui fit un clin d’œil. "T'as de la chance, papa n'est pas là aujourd'hui..." Elle remit une mèche de ses cheveux derrière son oreille en s'humidifiant les lèvres. Les humaines son tellement pathétiques. "Je te sers comme d'hab' ?"

D'un mouvement de tête il lui confirma son choix et la demoiselle repartie, visiblement contente de pouvoir servir ce client particulier. Il retira enfin sa capuche et ébouriffa sa chevelure en redressant ses deux grandes oreilles tachetées. Un coude sur la table, il regardait autour de lui d'un air totalement détaché.
Messages : 97
Date d'inscription : 12/09/2015
Age : 26
Localisation : Derrière toi

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Lycaon
Maître/Maîtresse: Aucun
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideM - Sauvage



Défis rp:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sam 26 Sep - 3:35
Alee sursauta en sentant une présence à côté d'elle...

''Oh.''

La porte s'était ouverte... Il fallait pousser. Qu'elle était bête. C'était humiliant ! Mais au moins, elle pourrait se réchauffer... Poussant donc la porte à son tour, elle entra dans le restaurent... Woah... C'était vraiment vide ! Bah, tant mieux, moins de personnes qui avaient pu rire d'une brebis incapable d'ouvrir une porte. Elle s'assit à une table sous une lumière, espérant que celle-ci la réchaufferait un peu, et observa les alentours...

Hmm... Elle vit le garçon qui avait ouvert la porte s'ébouriffer les cheveux alors que ses oreilles se dressaient sur sa tête... Hmm... Oreilles. Sa main se posa où elle avait ses cornes... Elle tenta d'imaginer quelle sensation cela faisait de les bouger, de les libérer d'une capuche... Cessant de le regarder, Alee considéra le menu... Hmm... Elle déclina immédiatement toute chose froide ou tiède et opta finalement pour un thé à la lavande. La jeune fille passa sa commande et toussa un coup.



Mauvais. Elle espérait de pas avoir attrapé un virus. Re-regardant aux alentours, son regard croisa celui rougeoyant du jeune homme a l'autre bout de la pièce... Ce fut Alee qui détourna en premier les yeux, intimidée.. La brebis soupira et s'adossa au banc, agitant ses doigts pour les réchauffer...

On lui amena alors de l'eau chaude et un sachet. Sachant comment le faire, elle trempa le petit sac contenant les essences dans l'eau qui ne tarda pas à prendre un teint orangé.. D'agréable vapeur l'enveloppa peu à peu et elle fut enfin capable de se détendre
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Lun 28 Sep - 10:51
Il soupira, lasse de ce début de journée complètement pourrit. Ses yeux parcouraient la salle à la recherche de quelque chose d'un tant soit peu intéressant. Au fond, le couple piaillait et rigolait gaiement, il n'entendait pas leurs paroles, mais savait pertinemment que ça dégoulinait d'amour de miel et d'autres choses dégoûtantes et inutiles. Il poursuivit donc son analyse de la salle. Au bar, deux personnes. Le poivrot, ivre mort dès le matin, peut être constamment, il ne lui disait rien et ne devait pas être un habitué lorsqu'il venait souvent. Bref, aucun intérêt non plus.Et un peu plus loin, la brebis à l'air bête qui avait attiré son regard neutre à cause d'un ridicule éternuement. Quelle faible créature, un coup de vent et c'est le drame. Il l'avait certainement fixé plus que nécessaire puisqu'elle avait détourné le regard, visiblement gênée.

De toute façon, la serveuse à la poitrine bien plus mise en valeur qu'il y a quelques instants, revint le déranger.

-"Voilà pour toi mon petit Royle..." Elle déposa le plateau composé d'une tasse de lait chaud recouvert de chantilly et de quelques cookies et autres gâteaux sucrés et en profita pour venir lui chuchoter à l'oreille. "Ma pause est dans un quart d'heure si tu veux me rejoindre dans la réserve..."

Et elle s'en alla un large sourire aux lèvres, persuadée qu'il était toujours intéressé. Il est vrai que son odeur d'humaine lubrique avait émoustillé ses sens, mais aussi étrange que cela puisse paraître, il n'avait pas envie de cette guenon. Pourquoi ? Parce que c'était une femelle bien trop facile. Aucune résistance, aucun investissement, rien de très palpitant. Rien de plus qu'un jouet dont on se lasse, et c'était le cas. Le Lycaon au regard de braise souffla de nouveau, ne souhaitant qu'une chose : se remplir la panse tranquillement sans être plus dérangé. Dérangé par ce flot de parole inutilement susurré à son oreille sensible, il la secoua comme pour en extirper une particule étrangère et se concentra sur autre chose.

Notamment cette hybride au bar qui l'intriguait quelque peu. Que faisait-elle seule, sans son crétin de maître, ou sa stupide maîtresse pour lui ordonner telle ou telle chose. Il était rare de rencontrer d'autres hybrides sauvages en ville, et celle-ci n'avait absolument rien de sauvage. En se posant divers questions à son sujet, il la fixait intensément, sans plus d'émotion sur son visage que ça.
Messages : 97
Date d'inscription : 12/09/2015
Age : 26
Localisation : Derrière toi

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Lycaon
Maître/Maîtresse: Aucun
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideM - Sauvage



Défis rp:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#) Mer 7 Oct - 1:45
Quand elle sentit son regard se détourner, elle l'observa du coin de l'œil... Apparemment, lui et la serveuse se connaissaient assez bien. Elle ondulait les hanches et prenait des poses... Qui mettais ses atouts en valeur. Rougissant légèrement, elle détourna les yeux sur la salière.... Hmm...

Elle porta sa tasse à ses lèvres et souffla. Soudainement, elle sentit un picotement au niveau de sa nuque. Il la regardait encore, pensant surment à quel point elle avait l'air stupide. Alee soupira et regarda à l'extérieur... Trop sombre à son goût. Elle se demandait si elle avait le temps de rentrer avant que la pluie tombe ou si elle devait attendre que celle-ci commence et s'arrête... Hmm... La brebis fronça un sourcil, continuant de sentir son regard. Elle soupira et posa sa tasse, se leva et alla s'assir en face de l'hybride avec un regard ferme.

''Quoi? Qu'est-ce qu'il y a ?''

Elle ne dit pas cela sur un ton aggressif, mais ce type étais de toute évidence un sauvage. Et par expérience, elle savait qu'il fallait quand même avoir un minimum d'autorité. Alee repoussa une mèche derrière son oreille, le regardant droit dans les yeux et attendant une réponse.
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Jeu 8 Oct - 1:23
Son manque de discrétion lui valu d'être "repéré". Cette petite brebis n'avait pas froid aux yeux, venir ainsi s'asseoir à la table d'un inconnu, un hybride mâle, sauvage qui plus est. Comme si elle cherchait les emmerdes. Il l'avait regardé se relever en abandonnant sa tasse encore fumante. A croire que l'argent poussait sur les arbres chez elle pour qu'elle laisse ainsi son achat. Ce n'était pas excessif, mais tout de même.

L'hybride venait de prendre place nonchalamment sur la banquette en face du Lycaon. Il l'avait fixé tout ce temps, sa s se soucier des répercutions. Qu'est ce qu'une si petite créature, aussi chétive et frêle qu'elle pouvait bien lui faire après tout. Encore maintenant, alors qu'elle semblait vouloir lui faire comprendre qu'elle n'avait pas peur, il plantait son regard au mélange douteux de brun et de rouge sur elle. Droit dans les yeux, répondant à son agression visuelle.

Pourquoi n'avait elle pas peur ? Il ne ressentait pas ce phéromone qui réveillait en lui ses instincts de chasseur. Elle était pourtant issue d'une hybridation de brebis, elle était une proie, du gibier, et lui un carnassier. Bon d'accord. Son plateau n'était pas très représentatif de sa race, un chocolat chaud et des cookies ne faisaient pas très rebelle non plus, mais il était tout de même ce qu'il est. Un Lycaon, un chien sauvage adepte de la chasse. Elle ne pouvait pas savoir qu'il préférait les humaines. Et il ne comprenait pas son comportement. Lui manquait il une case ?

Il saisit sa cuillère et mangea la chantilly qui commençait à fondre dans son chocolat chaut, brisant ainsi le jeu de regard qui s'était installé entre eux. Il lui faisait comprendre qu'elle n'était rien de plus qu'un parasite. Une gêne à sa tranquillité. C'est seulement après avoir finit la chantilly qu'il s'adossa à la banquette et la toisa de nouveau de son regard rouge sang coagulé.

-"C'est surprenant de voir une hybride seule."

Décontracté, il avait passé ses bras le long de son dossier moelleux. Son fasciés était toujours aussi neutre, son lait chocolaté fumait encore, et il attrapa un cookie pour croquer dedans.
Messages : 97
Date d'inscription : 12/09/2015
Age : 26
Localisation : Derrière toi

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Lycaon
Maître/Maîtresse: Aucun
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideM - Sauvage



Défis rp:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#) Lun 19 Oct - 3:44
Elle haussa un sourcil, regardant le loup mordre dans son cookie... Il n'avait pas vraiment l'air impressionné, probablement habitué... Mais il y avait tout de même quelque chose dans son regard qui la perturbait...

''... Ah bon, tu trouves...''

Un hybride seul... Enfin, par un temps pareil, surment. Elle jeta un coup d'œil par la fenêtre et constata que de petites gouttes de pluie ricochaient sur la vite, laissant de petites traces miroitantes...

'' T'as peut-être raison...''

Mais ça changeait quoi de toute façon ? Seul ou accompagner, sa tâche restait la même... La brebis se leva, alla chercher son thé et revint. Elle était consciente qu'il aurait surment préféré passer cette journée seul, mais elle n'allait certainement pas ignorer son regard l'épiant en restant seule dans son coin. Ça lui donnait l'impression d'être une proie, ce qu'elle n'appréciait pas particulièrement.

Alee but finalement une gorgée et se détendit, quelques ridules entre ses sourcils disparaissant... Il n'y avait vraiment rien de mieux que le thé pour apaiser.

Adossé au siège et tasse aux lèvres, elle jeta un coup d'œil derrière lui et constata que la serveuse les épiaient... N'ayant pas vraiment envie de se brouiller avec une femme pareille, elle se redressa...

''Hmm... Je crois que je vais te laisser finir... ....'' Murmura-t-elle, ayant un petit sourire amusé en regardant son menu enfant ... ''Peut-être à une prochaine fois ! Oh et, y en a une derrière qui s'impatiente...''

La jeune femme bue une autre gorgée et s'apprêta à se lever pour retourner a sa table, estimant qu'il arrêterais de la fixé. Sur se point, ils cherchaient a peut près la même chose, croyait-elle; Ne pas se faire dérangé.
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Mer 4 Nov - 15:36
Sa réponse, des plus banales, manqua de décrocher un bâillement au jeune Lycaon. Cette hybride était d'un ennui ! Ses oreilles frémirent soudain, un bruit attira son attention et d'un coup d’œil rapide vers la fenêtre il put constater sans émotion aucune que les nuages déversaient leur peine sur la ville. Au vue du vent qui soufflait et du ciel gris, cela n'avait rien de surprenant à ce qu'il se mette à pleuvoir à présent. Visiblement, il n'était pas le seul à l'avoir remarqué, et très rapidement son regard se tourna de nouveau vers la brebis apathique. Elle venait de se lever sans avoir prit la peine de prévenir.

Une lueur d'espoir se mit à briller en lui, se disant qu'il allait enfin pouvoir finir déjeuné en paix. Mais celle-ci s'éteignit aussi rapidement qu'elle était apparue lorsqu'il la vit faire demi-tour avec sa tasse encore fumante entre les mains. Il n'avait même pas eut le temps de terminer son cookie entamé qu'elle avait déjà reposé son derrière sur la banquette en face. Quel culot. Il ne put réprimer un énième soupire alors qu'elle portait sa tasse aux lèvres. Le biscuit au pépites de chocolat engloutit, il se lécha le bout des doigts pour en prélever les miettes restantes. Il n'avait de cesse de la fixer droit dans les yeux, afin de l'intimider et ainsi la forcer à s'en aller. Son odeur de proie masquait celle tout autant alléchante de son petit goûté improvisé et sa présence commençait à le déranger réellement. Mais juste à l'instant où il allait l'envoyer paître ailleurs, elle ouvrit la bouche pour s'exprimer.

-Hmmm, je crois que je vais te laisser finir... Peut être à une prochaine fois !

Disant cela, elle avait eut un manque flagrant de courtoisie et de respect en ne le regardant pas, préférant loucher derrière son épaule. Malgré cette incartade, il fut satisfait de l'entendre prononcer ces quelques paroles. Il n'aurait même pas à lui sommer de s'en aller qu'elle le faisait d'elle même. Magnifique. Il saisit au même instant qu'elle sa tasse pour se délecter du délicieux lait chocolaté lorsqu'elle ouvrit de nouveau la bouche, faisant retentir sa voix aiguë dérangeante.

-Oh et il y a une personne derrière qui s'impatiente...

L'hybride aux oreilles dressées avait tout à fait comprit ce qu'elle sous entendait, et ne comprenait pas la raison de son sourire malicieux. Il se doutait que la personne dont elle parlait ne pouvait être que la serveuse lubrique, source des conflits qui régnaient à présent entre lui et le dirigeant du café.

Alors que ses lèvres touchaient la porcelaine de la tasse, de manière synchronisée avec l'hybride femelle en face de lui, ses yeux s'ouvrirent plus grand alors qu'une idée tordue venait de germer dans son esprit. Le liquide chaud et fumant n'avait même pas atteint son palais qu'il reposa sa tasse, quelques secondes avant que sa "proie" n'ai finit sa dernière gorgée et qu'elle s'en aille. Les traits de son visage n'avaient pas changés, toujours aussi impassible.

Il se leva avant elle, sans répondre, et se déplaça de quelques pas pour finalement venir s'asseoir à ses côtés, un bras derrière sa nuque le long de la banquette. Il ne la toucha pas, ne la regarda pas, se pencha légèrement pour saisir de sa main libre son plateau et le rapprocher du duo ainsi formé.

-Pourquoi partir si vite petite brebis. Tu ne comptais pas rentrer sous la pluie tout de même.

Comme s'il se souciait de sa santé. Il saisit un nouveau cookie et le porta à ses lèvres entrouvertes dans l'optique de le croquer tout en fixant au loin celle qu'il avait délaissée, et impunément décidé de blesser. L'hybride qu'il avait prit soin de garder finalement à ses côtés servirait seulement à attiser la jalousie chez la serveuse qui l'avait précédemment invité à "s'amuser" dans la remise. Il détourna finalement la tête et reposa son regard brun-rouge sur sa victime secondaire.

-Tu as faim ?

Il profita de sa réponse pour lui enfourner le biscuit dans lequel il venait de croquer dans la bouche, l'empêchant ainsi de protester ou quoi qu'elle décide de dire, l’empêcher de parler.
Il espérait ainsi rendre son ancienne compagne de baise jalouse, au loin il devinait que ses joues rougissaient, pas de gêne, mais bien de colère tandis qu'il la "trompait" avec une autre, une vulgaire hybride qui plus est. Il jubilait intérieurement de provoquer un tel émois chez cette humaine. Il était tellement aisé de faire naître ce sentiment qui semblait désagréable, qu'était-ce déjà ? Ah oui, la jalousie.
Messages : 97
Date d'inscription : 12/09/2015
Age : 26
Localisation : Derrière toi

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Lycaon
Maître/Maîtresse: Aucun
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideM - Sauvage



Défis rp:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sam 14 Nov - 22:57
Elle se poussa sur le côté automatiquement pour s'éloigner, et fronça les sourcils quand il s'assit... Étrange. Elle avait cru que justement, il voulait qu'elle dégage, et là, il l'en empêchait... Elle se rassit donc en soupirant, louchant sur son bras étendu sur le haut de la banquette... Son caractère avait changé.

-Pourquoi partir si vite petite brebis. Tu ne comptais pas rentrer sous la pluie tout de même.

Elle fut bien tentée de répondre ''Non, juste changer de compagnie !'' Mais se retint, cette fois-ci légèrement intimidée... Quand il était de l'autre côté de la table, celle-ci faisait une sorte de barrière... Mais elle n'avait pas prévu de se retrouver coincé entre lui, le mur, la table et la banquette ! Après quelques secondes qu'elle l'observait, il la regarda enfin.

-Tu as faim ?

Elle lui jeta un regard intrigué et recula vivement quand il enfonça son cookie entamé dans la bouche, l'empêchant de parler... Non mais ! Il était grossier ! Alee mâcha et avala le cookie, respectant quand même un peu la bouffe et ne détestant pas le moindre du monde le goût du chocolat enfermé dans de la pâte sucré et croustillante en même temps tendre à l'intérieur!

La brebis toussota et tenta de se lever...

''Pousse-toi s'il te plaît.'' Dit-elle en le fixant intensément, emmerdée. Elle avait certaines limites, et franchement, qu'il la bloque ainsi fesait doublé la vitesse des battements de son coeur, la rendant nerveuse.
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Mar 24 Nov - 13:58
Tout cela fonctionnait à merveille. Royle se sentait comme un coq en patte. Dehors la pluie s'intensifiait, et il était au sec, bien installé sur sa banquette douillette, avec un bon plateau de chocolat chaud, quelques cookies, et bien entendu, deux victimes venaient compléter ce tableau idyllique. Il ne manquait plus qu'un feu crépitant dans une cheminée et le tapis de fourrure. Le jeune Lycaon se sentait bien là, aux côtés de cette petite créature apeurée. Il se sentait fort, puissant, absolument abjecte, c'était parfait.

La brebis toussota à cause de lui, il est vrai qu'avaler un cookie entamé, pas trempé, ne devait pas être une expérience des plus agréables. Un peu sec. Mais elle ne prit pas la peine de boire pour faire passer la sucrerie, au contraire, elle se redressa sur ses jambes frêles et osa lui tenir tête dans une supplication des plus adorablement inutiles.

-Pousse toi s'il te plait.

Elle le fixait, comme si elle était sûre d'elle. Pourtant les battements accélérés de son cœur trahissaient sa crainte. Il soutenait son regard, n'ayant pas bougé, son bras toujours le long du dossier de la banquette. Il resta un court instant à la regarder sans émotions, ne craignant absolument rien de cette biquette à l'aspect enfantin. Il leva finalement son bras gauche, précédemment posé sur le haut du dossier dans le dos de la jeune hybride, et la fit se rasseoir en appuyant sur son épaule.

-Je n'ai aucune intention de te laisser filer petite.

Il ne l'avait pas regardé dans les yeux, retournant à son chocolat encore chaud dont il prit une gorgée. La demoiselle s'invitait et voulait quitter la fête ? Quel manque de respect. Mais il ne pouvait pas lui en vouloir, elle avait probablement comprit de travers ses intentions, et c'était encore mieux ainsi. La serveuse aux joues rouges s'avança et s'arrêta au niveau de la table, elle arborait un magnifique sourire crispé, ses mâchoires étaient serrées, mais elle tentait de se contenir.

-Désirez vous autre chose ?

Quelle menteuse. Ce n'était pas pour cela qu'elle était venu. Mais bel et bien pour déranger le nouveau couple ainsi formé. Royle prit soin de remettre son bras le long de la banquette dans le dos de la brebis et le leva guère le regard vers l'aimable serveuse qui n'attendait que cela.

-Ne vois tu pas que nous sommes occupés ?

Son ton était sec, lent, las. S'il n'avait pas prit une autre gorgée de chocolat chaud, il aurait soupiré pour intensifier son air faussement embêté. Il ne laissait rien paraître, pourtant la situation l'amusait beaucoup. Lui qui pensait qu'avec ce temps il n'aurait pas l'occasion de profiter de la bêtise humaine, il s'en donnait finalement à cœur joie. D'un côté il pouvait entendre des dents grincer, de l'autre une pompe à sang follement agitée.
Messages : 97
Date d'inscription : 12/09/2015
Age : 26
Localisation : Derrière toi

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Lycaon
Maître/Maîtresse: Aucun
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideM - Sauvage



Défis rp:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#) Lun 30 Nov - 2:58
Il eut l'impolitesse et l'obligé à se rasseoir... Même a une main, il était plus fort que tout le corps de la brebis qui lutta pour lui résister. Elle fit mine de protester quand il prit la parole.


-Je n'ai aucune intention de te laisser filer petite.


Heee?? Mais ce n'était pas lui qui avait l'air tellement ennuyé de sa présence à peine 3 secondes plus tôt ?! Elle grogna et empoigna sa tasse de thé tendis que la serveuse jalouse venait a leurs tables... Elle avait un plan. C'était certain qu'elle ne gagnerait pas en force, donc elle devait déjouer son esprit. Ignorant la discutions qui se passait à côté, elle sentit parfaitement la main du loup de glisser dans son dos, la faisant frissonné d'inconfort. Elle s'écarta subtilement, son cœur s'affolant, et finit rapidement sa tasse de thé. Déposant bruyamment celle-ci sur la table, elle se re-releva et débita rapidement ...


''Laisse-moi passer, je dois aller aux toilettes.''


Évidemment qu'elle irait aux toilettes... Elle venait de finir un thé, n'était-ce pas NORMAL d'avoir envie??? Son ton étais lourd, intense. La brebis se concentrait sur le loup, tentant d'influencer son mental à accepté de la laisser passer...
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Mar 19 Jan - 14:58
-"Laisse moi passer, je dois aller aux toilettes."

La petite créature aux cornes à peine sorties tentait de faire pression avec son regard, levée et sa tasse violemment posée, en vain. Le lycaon n'avait même pas prit la peine de relever les yeux de son chocolat fumant. Il soupira même, las de ses tentatives désespérées de fuite. Elle osait lui résister face à sa victime humain ? Quel manque de délicatesse et d'esprit de cohésion ! N'était-elle pas elle même une hybride brimée par les Hommes, rabaissée à longueur de temps, si frêle qu'elle ne pourrait même pas résister à une femelle humaine ? Quel idiote. Mais l'hybride aux crocs acérés n'avait pas dit son dernier mot. Plus rusé qu'un renard et aussi calculateur qu'un loup, il ne laisserait pas son objet de torture lui filer entre les griffes, il comptait bien l'utiliser encore un peu avant de la rejeter tel le torchon qu'elle était.

Son bras glissa lentement du dossier et vint lui attraper avec toute la délicatesse du monde, sa main fine et douce. Tout se passa vite, sans qu'elle n'ai le temps, ni la force de se dégager. Il avait beau s'être montré doux dans son geste, il n'hésiterait pas à resserrer ses doigts autour des siens pour l'empêcher de se libérer. Il se leva de sa banquette, entraînant la brebis qui nageait probablement dans l’incompréhension la plus totale, et la fit sortir à son tour.

-"Tu as raison, allons aux toilettes."


Il passa son bras droit autour de ses épaules, la dominant facilement d'une tête, et lui tint la main droite de la sienne, pour l'empêcher de s'échapper de son étreinte. Qu'elle le veuille ou non, il l'accompagnerait aux sanitaires, sous le regard courroucé de la serveuse. Serveuse à qui il avait offert un regard condescendant, méprisant même, et qui avait répondu par un haussement choqué des sourcils, moue surprise qui peu à peu avait cédé à de la rage pure et une délicieuse déception.

Un sourire en coin, il mena sa petite proie de choix jusqu'aux latrines, et ne la relâcha que lorsque la porte s'était bien refermée derrière eux. Maintenant que plus aucun regard n'était posé sur eux, il se moquait éperdument de l'avoir à ses côtés. Il éprouvait un désintérêt total pour cette petite créature qui n'avait pourtant rien demandé, mais prenait plaisir à la voir nager dans l'ignorance la plus totale. Il est vrai que son comportement imprévisible ne devait pas l'aider à comprendre la situation, après tout, il agissait de manière spontanée de façon à répondre à ses propres pulsions d’humiliation. Mais l'idée qu'elle puisse s'inquiéter de ce qu'il pouvait lui faire, maintenant qu'ils étaient seuls, caché du regard d'autrui, lui plaisait beaucoup, et il pensait jouer dessus si son petit jouet se prenait au jeu...
Messages : 97
Date d'inscription : 12/09/2015
Age : 26
Localisation : Derrière toi

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Lycaon
Maître/Maîtresse: Aucun
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideM - Sauvage



Défis rp:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#) Mer 10 Fév - 20:53
Une jeune fille, une jolie petite brunette, les cheveux descendant jusqu'au dessous des omoplates, entra dans le bar. Cette jeune fille portait des lunettes de soleil aux branches rose pouf ainsi qu'un top blanc avec un énorme cœur rose dessus, et bien entendu, il était trop court, laissant voir son ventre et son nombril. Et son décolleté, n'en parlons pas! N'importe quel homme plongerait ses yeux dedans tel Laure Manaudou plongeant dans une piscine. Et elle avait un petit short, noir, en jean, qui s’arrêtait au milieu des cuisses, ainsi qu'une paire de collants noirs, et une paire d'escarpins rouge foncé. En plus de ça, elle avait de longs ongles vernis d'un jaune affreux, le genre de jaune ressemblant trait pour trait au jaune qui nous vient immédiatement en tête lorsqu'on pense à Titi, et elle portait un sac rose également, aussi rose que ses lunettes.

En bref, une fille habillée comme ça, par ce temps, c'était soit une conne, soit une prostipéripatéticatinpute, soit une véritable pétasse. Elle s'approcha du comptoir et commanda une tasse de café, puis se dirigea vers les toilettes le temps qu'on lui serve sa tasse. Elle poussa la porte des toilettes, qui n'avaient pas été fermées. En entrant, elle fut surprise de voir un beau jeune homme ainsi qu'une hybride. Elle regarda le jeune homme d'un air choqué, et poussa un cri visant à avertir toutes les personnes présentes dans le bar.



Il y a un mec dans les toilettes des filles! Perveeeeers!! Au secours!

Elle ne pouvait simplement pas supporter de voir un aussi beau jeune homme avec une fille qui lui semblait aussi ringarde, alors par pure jalousie elle avait crié. Ou peut-être parce que c'était une pouf, allez savoir?
Messages : 173
Date d'inscription : 02/06/2015
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
(#) Dim 21 Fév - 5:08
Alee sentis quelque chose frôler sa main et sursauta légèrement. Elle baissa les yeux et, voyant à qui la main qui serrais la sienne appartenais, donna un coup sec pour la retirer.... La jeune brebis serra les dents quand il durcit sa prise; elle lui jeta un regard noir plein de mépris.

-"Tu as raison, allons aux toilettes. ''

Le loup se leva et la fit finalement sortir de la banquette... Seulement, il la suivit. De près même, l'entourant d'un bras et refusant toujours de lâcher sa main. Elle tenta de freiner, mais il était plus fort. Inutile de résister, la brebis n'était pas de taille contre cet adversaire. Le stress grandis dans sa poitrine au fur et à mesure qu'ils s'éloignaient des regards et se rapprochais de la salle de bains. Quand ils passèrent le seuil de la porte, elle retint son souffle, ne manquant pas de remarquer le sourire qu'il abordait, victorieux et malicieux.


Elle s'empressa de s'éloigner quand il la lâcha, son cœur battant relâchant de l'adrénaline dans son corps... Elle respirait plus vite qu'a la normale, nerveuse. Pourquoi restait-il là, devant la porte ? Pourquoi ne pas juste la laisser s'éloigner ? Ce n'était pas juste ! Que voulait-il d'elle ?Alee allait s'enfermer dans une cabine des toilettes quand la porte s'ouvrit, bousculant le canidé...

La jeune fille se crispa en voyant la personne... Fille. Superficiel, sans aucun doute. C'était quoi cet habit par ses temps ?! Trop de couleur voyante, ultra osée ! Sûrement une fille qui avait toujours eut le monde à ses pieds et ne recevait d'ordres de personne... Mais c'était une personne, et elle n'était plus seul en ce lieu avec le loup !


L'idée la réjouit deux fois plus quand celle-ci poussa un cri aigüe et criant au pervers... Ce que Mr. Le prédateur était probablement. La brebis souffla son stress, s'adossant au mur, se croyant sauvée.
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Lun 4 Avr - 13:51
Si son instinct eut été plus fort que sa raison, la jeune idiote qui venait d'entrer serait déjà sans vie au sol.

Royle était satisfait de son effet. La petite brebis était recroquevillée contre un mur, désireuse de s'enfermer derrière une porte close, loin du prédateur. Oh non, il ne l'en empêcherait pas. Il en profiterait sûrement pour s'en aller sans demander son reste, mimant de se rhabiller sans même adresser un regard à son ex conquête.

Seulement... Seulement, une évènement des plus regrettables venait de faire voler en éclat son mauvais coup, et sa bonne humeur par la même occasion. Un flash violent, un coup inattendu. Ses sens ne l'avaient pas alertés de l'irruption de cette femme. Aussi, la porte l'avait elle cogné, poignée dans le bas des reins, une douleur lancinante avait manqué de lui faire perdre la raison et de se laisser aller à ses pulsions animales. Un peu plus et sa main délicate serait venu à l'encontre de la joue blushée de la demoiselle, et d'un coup sec, lui aurait brisé les cervicales. Tout se serait passé trop vite pour que qui que ce soit ne comprenne. Mais il s'était retenu. Certes il n'aimait pas être surprit, et encore moins être la cible d'alertes, mais il n'en fit rien. Se redressant lentement, ignorant la douleur dans son bas du dos, le regard impassible, plus rien ne laissait entendre qu'il s'était amusé. Un instant, il fixait l'intrus d'un regard froid.

Qu'est ce qu'une prostituée vient foutre dans un café en pleine journée par ce temps ?

Finalement, après cet échange silencieux, il inspira fortement avant d’expirer, montrant parfaitement son agacement. Le jeu était terminé. Il en avait assez, et toutes ces couleurs lui donnaient la nausée. Enfournant ses mains dans ses poches, il passa le pas de la porte sans adresser un regard à l'inconnue flashy, sans même la toucher, prenant soin de ne surtout pas entrer en contact avec elle.
Messages : 97
Date d'inscription : 12/09/2015
Age : 26
Localisation : Derrière toi

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Lycaon
Maître/Maîtresse: Aucun
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideM - Sauvage



Défis rp:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#)
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maître ou Neko ? :: Hors-rp :: Rp terminés-