Bienvenue à Togi! Cette merveilleuse île qui propose toutes sortes d'hybrides à la vente. Serez-vous le maître ou l'esclave? NC-18
 

Rencontre Lord/Loyal (pv Rywen Black)

 :: Hors-rp :: Rp terminés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
(#) Mer 27 Avr - 17:13
Fin du spectacle, la foule se retire peu à peu et le rangement commence à se faire. Comme à mon habitude je m'occupe des papiers laissés dans les gradins. Paquets de bonbons, emballages de sandwichs et autres jonchent le sol. Je récupère également les billets laissés sur les sièges dont je sais que certains comportent des messages destinés aux artistes ou à moi-même. Félicitations, insultes, tout y passe. Seulement, ce soir, un billet retient toute mon attention.

"Projet révolutionnaire "Foutoir au CDD". RDV ruelle derrière sexshop pour discuter en toute discrétion. Rywen Black, révolutionnaire, gérant du sexshop."

Projet révolutionnaire ? Oui pourquoi pas si cela l'amuse, je ne me préoccupe pas trop du pourquoi du billet, en revanche c'est plutôt la personne à l'origine de ce dernier qui est plus qu'intéressante. Rywen Black. Toute personne ou hybride résident sur cette île a au moins une fois dans sa vie entendue le nom de Black quelque part.
Que pourrait bien avoir en commun la cause des révolutionnaires et cette personne . Aucune d'après le peu que je sache, mais il est fort possible que j'ignore certaines choses, cela rend ce billet encore plus intéressant. Une interaction avec lui pourrait ce révélé amusant ou tout du moins intéressant, enfin je l'espère, je ne pense pas qu'une telle personne me ferait perdre mon temps. Dans le pire des cas je pourrais toujours m'amuser avec ce dernier, du moment que je ne laisse pas de trace de mon passage tout ira bien non .
Toutes les conclusions étant possibles, je me prépare comme il se doit à la rencontre avec ce dernier. Ce que j’emporte avec moi est un secret, un bon magicien ne révèle jamais ses tours tout le monde le sait.

J'attends une heure un peu plus avancée histoire de voir si ce dernier est patient ou non, puis je me dirige vers le sex-shop de la ville.
Je ne tiens pas particulièrement à représenter les révolutionnaires, j'y vais principalement pour satisfaire ma curiosité personnelle et pour tuer le temps par la même occasion.
Peu de personnes sont présentes dans les rues à cette heure, la lumière du jour remplacée par celle des lampadaires de la ville, j'ai l'impression d'être un danseur de comédie musicale et m'autorise quelques pas de danse sous l'un d'eux, sous le regard intrigué des rares personnes dans la rue. Je ne suis plus à cinq minutes près non .

Arrive enfin le grand moment, la ruelle derrière le sex-shop. Une seule ombre y est présente de loin, j'en déduis donc que c'est ce chère Monsieur Black qui attend encore malgré tout mon retard.

Avez-vous apprécié notre représentation de ce soir ? J'ai trouvé les jongleurs particulièrement en forme pour ma part.

Je me rapproche de l'homme et fais une révérence de fin de spectacle devant lui.

Vous êtes partis plus tôt que la fin du spectacle si je ne me trompe pas, je suis attristé que vous ayez raté les dernières minutes ainsi que le salut des artistes.
Messages : 474
Date d'inscription : 15/04/2016
Age : 24
Multi-Compte : Sora Fujita/Night
Fiche de Présentation : Ma Fiche

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): mante religieuse
Maître/Maîtresse: Moi même
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideM - DW Roi
Revenir en haut Aller en bas
(#) Mer 27 Avr - 17:58
Suite à la représentation de Mr Loyal, Rywen s'était rendu à son sexshop pour faire un peu de rangement, et attendre patiemment l'heure de la fermeture. Après avoir fermé le rideau métallique à l'avant de la boutique, il resta un peu à l'intérieur, prenant le temps de préparer de quoi bien recevoir ce cher Loyal. Il avait du partir plus tôt lors de la représentation, pour justement finir les préparatifs.

Cependant, il ignorait s'il allait venir ou non. 22h, le soir, il sortit enfin à l'arrière de sa boutique, laissant la porte légèrement ouverte. Il regarda au bout de la ruelle, si quelqu'un arrivait. Patientant, il s'alluma une cigarette. Il attendit, encore, et encore. La patience était une des qualités du Lord. 22h30. Toujours rien. Ce n'est qu'à 23h qu'il vit arriver cet Esteban.

Rendant la révérence à son invité, il s'alluma une nouvelle cigarette.


J'ai adoré votre représentation. Les jongleurs étaient très talentueux, je vous félicite. Vous formez tous une belle équipe. Il indiqua la porte de l'arrière boutique et l'invita à y entrer. Si vous voulez bien vous donner la peine d'entrer, monsieur, afin que nous puissions poursuivre la conversation à l'abri. J'ai l'impression qu'une pluie cinglante va s'abattre sur la ville, prochainement.

Il entra, laissant la porte entrouverte pour que Loyal le suive. Il avait préparé, ici, à l'arrière de la boutique, une table avec deux tabourets, et un cendrier, ainsi que deux cigares.

Pensez à refermer la porte derrière vous. Cigare? Whisky? Vous voulez quelque chose?

Il lui sourit tel un mafieux en réunion avec son bras droit, et lui fit signe de prendre place en face de lui. IL prit le cigare et l'alluma, tira deux trois lattes en f'amusant à recracher la fumée en faisant des ronds, puis fixa Loyal.

Bien, bon, bienvenue à l'arrière boutique du Rywen's Deal D'oh! Ici se tiendra souvent de petites réunions comme celle ci, je pense. Je pense également que mon nom ne vous est pas inconnu, n'est-ce pas? Quiconque vivant sur cette île le connait. Du moins... Mes parents sont connus. Je suis supposé ne jamais avoir existé. J'espère que personne ne vous a suivi et que vous voudrez bien écouter ce que j'ai à vous proposer, mais d'abord...

Il se leva et alla chercher deux verres ainsi qu'une bonne bouteille de champagne.

Que diriez-vous de trinquer à votre succès grandissant et au talent de votre équipe?
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Mer 27 Avr - 18:22
Ce Monsieur Black est très poli, il répond parfaitement à l'étiquette que je lui aurais donnée. Je ne me trompe pas tellement sue ce point. L'homme est très content de notre spectacle et je suis bien heureux d'avoir contenté au moins un spectateur ce soir.
Le seul point auquel je ne m'attendais pas est que ce dernier ait les clefs d'un endroit tel un sex-shop. Si l'ont réfléchis deux secondes je pense qu'il en est probablement le patron, mais d'un endroit comme celui-ci... Je ne suis pas particulièrement amateur de plaisirs charnels, quoiqu'en de rares occasions mais je trouve la débauche peu attrayante. Posséder quelqu'un ne m'offre que peu ou pas de plaisir, je trouve plutôt les confrontations subtiles plus amusantes. Tenter de faire tomber les cartes et stratégies d'un ennemi ou même d'un simple inconnu est beaucoup plus amusant. Et je dois avouer que je sens que cet homme me réserve quelques surprises.

Une fois à l'intérieur, cela ressemble plus à une salle de réunions pour personnes peu recommandables.
Ce Monsieur Black se montre un hôte particulièrement attentionné.

Non, merci, je ne voudrais surtout pas gâcher l'un de vos cigares ou encore un si beau whisky. Et puis, un Loyal qui fume et bois ce ne serait pas très sérieux.

Je prends place sur l'un des tabourets, l'homme en face de moi ressemble de plus en plus à un parrain de la mafia qu'à un membre de la famille Black.
Je l'écoute silencieusement, l'homme semble relativement sûr de lui mais inquiet en même temps. Sûre de ce qu'il est et représente mais inquiet de ce qui pourrait lui arriver.
Je le regarde, je l'observe, il propose de boire du champagne afin de célébrer le succès...; du cirque ? Peut-être ?

Merci, laisser un verre vide pour moi je ne bois pas comme je viens de vous le dire un Loyal qui bois....

Je reste un moment sans bouger, silencieux, la tête légèrement penchée sur le coté, le menton dans la paume de ma main.

Je suis ravi qu'une telle personnalité invite un simple Loyal dans son arrière-boutique de ce...magasin ? Mais je ne comprends pas particulièrement pourquoi vous perdriez du temps pour une personne telle que moi.

Je lève le verre que ce dernier me donne.

Trinquons à cette soirée, à la rencontre peu probable d'un Loyal et d'un propriétaire de sex-shop.

Je laisse une seconde s'écouler avant de me pencher vers l'homme, je le regarde, les yeux dans le masque si je puis dire.

Allez y Monsieur, je vous laisse la première passe, surprenez-moi.
Messages : 474
Date d'inscription : 15/04/2016
Age : 24
Multi-Compte : Sora Fujita/Night
Fiche de Présentation : Ma Fiche

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): mante religieuse
Maître/Maîtresse: Moi même
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideM - DW Roi
Revenir en haut Aller en bas
(#) Ven 29 Avr - 15:47
Comme il s'y attendait, Loyal avait refusé sa proposition. Mais bon, il était de toute évidence obligé de demander, pour la forme. Un homme de son rang ne pouvait faire autrement. Question de principes. Même s'il était actuellement plus comparable à un parrain de la mafia qu'à un noble. Enfin, son rang lui permettait de masquer certaines choses, notamment celles qui le poussaient à aire appel à Loyal. Qui se doutait de ce qu'il allait lui demander?

Il fit mine de trinquer et but quelques gorgées de son champagne, puis continua de fumer son cigare. Puis il sortit un jeu de cartes de sa poche et le posa sur la table, et regarda Loyal en souriant, suite à sa réflexion. Il lui laissait la première passe, et voulait que Rywen le surprenne, eh bien soit.


Vous savez, mon cher Loyal, je n'ai d'un Lord que le titre, comme vous vous en doutez. C'est vrai, un noble, gérant un sexshop, c'est... étrange, n'est-ce pas? Tout en parlant, il mélangeait soigneusement les cartes.
Bien sur, comme vous vous en doutez, j'ai tendance à pencher pour des domaines plus ou moins douteux... Rassurez-vous, je ne fais pas dans le commerce d'hybrides, ni d'organes, ni d'être vivants. Il soupira et posa les cartes sur la table.

Mais je sollicite votre aide. Parce que vous aimez vous donner en spectacle, et que vous aimez l'illusion, mais également berner les gens. Pour être honnête, j'ai besoin... D'un assistant. D'une diversion... Je souhaiterais de l'aide pour faire un coup assez... puissant qui ferait bouger les choses. IL commença alors à distribuer des cartes. deux à Loyal, et deux pour lui même. J'entend par là... faire bouger les choses au centre de dressage. Ne faites pas attention aux cartes, c'est juste pour la forme. La situation est telle qu'on penserait presque voir une réunion de mafieux, n'est-ce pas?
IL posa trois cartes, cachées, sur la table.Les apparences sont parfois trompeuses. Je suis un Lord, mais je souhaite plus que tout que les hybrides ne soient plus traités comme des esclaves. Je même une double vie, en réalité. Puis-je vous demander si vous êtes avec moi, ou contre moi? IL regarda ses cartes et posa cent yens sur la table.

Me suivez-vous? A votre tour, surprenez-moi.
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Ven 29 Avr - 17:00
Je regarde le Lord sortir un jeu de cartes et les distribuer sur la table. Je reste silencieux, observant ses, gestes, ses mimiques, cet homme semble bien s'en sortir quant à la mise en situation de ses interlocuteurs, ce n'est pas un amateur, il est précis et calme.
Comme je me doutais plus ou moins, le sex-shop sert principalement de couverture légale à cet homme. Bien que n'ayant que le titre de Lord, je suis persuadé qu'il en retirait tout de même une bonne série d'avantages sur des domaines divers.

J'écoute son discours, toujours silencieux, récupérant les cartes au passage. Une petite partie de poker à ce que je vois. Très bien, je vais lui laisser faire son petit jeu... ou test comme il le souhaite. Sa proposition serait donc de s'en prendre au centre de dressage des hybrides, lieux sordides de maltraitance et de souffrance de bon nombre de mes congénères. D'après ce que je sais, le gérant fait également partie de la... bourgeoisie humaine, une sorte de bataille riche contre riche, Lord contre patron peut se révéler fort intéressant. Cependant...

Je pose également cent yens sur la table. Je garde la main sur l'argent posé tout en regardant mon compagnon de jeux.

Comme vous le dites si bien, les apparences sont parfois trompeur monsieur. Et votre discours est fort admirable... un peu trop peu être. Vous semblez bien pressé de connaitre les positions de chacun. Imaginez que l'un de nous deux soit en réalité un rabatteur que se passerait il a votre avis . Vous me convoquez ici certain de savoir à qui vous êtes actuellement en train de parler. Êtes-vous si désespéré pour dévoiler votre jeu aussi rapidement à un inconnu ? Votre sois disant cause des hybrides est bien beau mais elle me laisse un goût un peu vide.

Je retire ma main des pièces laissant au milieu de la table deux-cent yens et des couteaux de lancer du cirque, une arme de spectacle mais dont la dangerosité est réelle. Chacun de nous deux étant à égale distance de cette arme.

Surprise Monsieur Black, sachez que je ne vous fais pas confiance. Et si nous commencions par la base. Que savez-vous de moi ?Et quel est votre véritable objectif ? La tournure de cette soirée dépend maintenant de vos réponses monsieur.

Je deviens de nouveau silencieux et immobile, seule l'expression sur mon masque se démarque dans le silence qui tombe à présent dans la pièce. Cet homme est-il réellement animé de bonnes intentions possibles, tout est possible, le hard existe, il est partout. Il peut mener ce dernier à utiliser l'arme ou non; il peut mener cette soirée à une fin heureuse ou non. Une fin tragique ou non. Le spectacle ne fait que commencer mais nous atteignons déjà un point important de ce dernier.
Messages : 474
Date d'inscription : 15/04/2016
Age : 24
Multi-Compte : Sora Fujita/Night
Fiche de Présentation : Ma Fiche

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): mante religieuse
Maître/Maîtresse: Moi même
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideM - DW Roi
Revenir en haut Aller en bas
(#) Ven 29 Avr - 17:37
Hm. Comme il s'en doutait, Loyal ne lui faisait aucunement confiance. Et à vrai dire, Rywen le lui rendait bien. Oui, Loyal était peut-être un hybride. Il en était même sur. Mais rien ne prouvait qu'il pourrait l'aider. Quoi qu'il en soit, Rywen eut un sourire grandissant en voyant la mise de Loyal ainsi que les armes posées sur la table. Il avait posé des couteaux. A distance égale des deux hommes. Voilà qui devenait intéressant. Tout en l'écoutant, il prit sa canne épée, sortit la lame et la posa contre le rebord de la table, également à une distance égale. Il passa la main dans sa veste et posa un revolver, ainsi qu'une seringue.

Ensuite, il égala la mise et regarda de nouveau ses cartes, puis retourna celles présentent sur la table. Huit de trèfle, as de cœur, deux de pique. IL ne broncha pas et resta serein, buvant son verre tranquillement, puis regarda l'homme face à lui. L'homme, ou du moins, le masque. Il sentait que la personne derrière ce masque était aussi à l'aise que lui. Ce qui ne le dérangeait pas, bien au contraire.


Ca pour une surprise, c'est une surprise. Si c'est une tentative de me faire peur, malheureusement pour vous, c'est raté. en revanche, la lame est plus affutée d'un côté que de l'autre, ce qui fait qu'elle risque de ne plus être équilibrée et pourrait être dangereuse lors d'une représentation Et croyez moi quand je dis ça, les lames me passionnent. Que sais-je de vous? Rien. Vous êtes un homme du spectacle. Vous n'êtes pas un humain. Vous êtes mystérieux. Mais j'ignore tout de vous. Mes intentions? Me venger. Faire subir aux humains ce que les hybrides subissent. Et ce que j'ai également subi. Mais je n'entrerais pas dans les détails me concernant, pas maintenant, en tout cas. Et vous, que pouvez-vous dire de moi?

Il avait parlé de manière détendue, un peu comme s'ils se connaissaient depuis des années, alors qu'ils venaient tout juste de se rencontrer. Il doubla la mise et posa une quatrième carte cachée sur la table, tout en continuant de fumer son cigare. Il souffla longuement la fumée, puis cendra le cigare sur le sol, avant que la cendre ne tombe d'elle même.

Je voudrais cependant vous poser une question. Pensez-vous vraiment que je me serais donné la peine de vous contacter si je n'étais pas sur de moi? Vous suivez ou vos passez?
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Ven 29 Avr - 19:03
Voilà, chacun des deux partis avait mis sur la table leurs atouts, ou tout du moins assez pour montrer que la conversation se voulait prudente mais suffisamment dans la confiance. Bien que l'atmosphère était tendue, tout pouvait partir en une fraction de seconde au moindre mouvement de l'un des deux participants à ce jeu.
La partie de poker continuait, je ne me préoccupe pas spécialement des cartes retournées préférant observer les mouvements de mon adversaire.
Bon pour résumé, il sait que je suis un hybride, ce que peu de personnes savent au final.

Au fur et à mesure, l'ambiance se voulait plus détendue, ce qui n'est que de façade, chacun de nous conscient que l'autre a les capacités de se battre. La ligne est très mince, va t elle être franchie . Je ne pense pas pour le moment. Au contraire, je sens un esprit combatif derrière ce discours, il ne semble pas faire semblant durant une seconde, je peux ressentir sa véritable envie de vengeance.
Je reste sans bouger, écoutant ses dires avant de répondre à ses attentes.

Vous faire peurs . Allons allons ce serait bien trop prévisible à ce stade du jeu Monsieur Black !......
Je ne crois rien et n'espère rien monsieur Black, principalement de la part des humains. Vous semblez savoir que je suis un hybride je vous en félicite beaucoup on l'a fâcheuse tendance à me croire humain si je ne leur révèle pas. Cela me prouve que vous êtes quelque peu renseigné tout de même.
Pour répondre à votre question, je pense les humains prêts à tout pour des raisons diverses, variées et parfois futiles. Alors je risque de miser gros en suivant un homme dont je ne connais pas les limites. Vous semblez sûre de vous mais l'homme est un animal souvent peu fiable...


Je pose sur la table le montant exiger pour continuer la partie.

Envisageons une seconde que je trouve amusant le fait d'écouter votre idée, qui gagne quoi ? Qui perd quoi ? Comment comptez vous rendre votre idée... disons... spectaculaire ?

Je dois avouer que maintenant qu'une partie des inconnues sont levées, l'idée qui semble ce cachée derrière cet homme m'intrigue. Si elle peut réellement porter atteinte aux maltraitances des hybrides tout en énervant des humains au passage, je ne m'offusquerais pas à m'allier à un humain ou un autre. Chacun d'entre nous, nous sommes simplement des pièces d'un jeu, avancées, gagnantes ou perdues. Je compte simplement rendre le jeu un peu plus amusant avant que ma pièce ne soit définitivement changée. Alors si son action peut apporter un coup supplémentaire faisant tomber quelques pièces adverses, je ne vois pour le moment, aucune raison de ne pas l'écouter.
Messages : 474
Date d'inscription : 15/04/2016
Age : 24
Multi-Compte : Sora Fujita/Night
Fiche de Présentation : Ma Fiche

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): mante religieuse
Maître/Maîtresse: Moi même
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideM - DW Roi
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sam 30 Avr - 17:29
Rywen était, à ce moment là de la réunion, plus que satisfait. En effet, son petit subterfuge avait fonctionné. Il avait réussi à faire avouer Loyal qu'il était un hybride, en prétendant qu'il savait qu'il en était un. Il se sentait donc fier d'avoir réussi à piéger un tel homme, mais cela s'arrêterait là. Plus le temps passait, et plus la parie devenait sérieuse. Et la conversation aussi, cela allait de soi. Il regardait l'homme face à lui, écrasant son cigare dans le cendrier.

Eh bien, très cher, nous arrivons presque en fin de partie... Cela m'attristerait presque, mais laissez moi vous dire une chose. Je n'avais, jusqu'à il y a quelques instants, aucune certitude sur le fait que vous soyez un hybride. Mais, en collant les morceaux, cela était évident. Je sais juste que vous reusez, quoi qu'il arrive, de retirer votre masque. Cela est suspect, cela peut vouloir dire que vous avez quelque chose à cacher. Soit un visage déformé ou blessé suite à un passé douloureux, soit une identité d'hybride, soit les deux. Or, connaissant le mode de fonctionnement des rabatteurs, jamais ils n'accepteraient de croire un homme reusant de montrer son vrai visage. DONC, plusieurs possibilités s'offraient à nous.

Il termina son verre d'une traite et s'en servit un autre, qu'il vida aussitôt.

Soit vous étiez un humain voulant faire ses preuves auprès des rabatteurs en coinçant un humain révolutionnaire. Si ça avait été le cas, nous aurions entendu des coups de feu à la porte, mes hommes qui y sont postés depuis que nous sommes entrés ont ordre de tirer sur quiconque essaierait de s'approcher. Mais personne n'est venu. Soir vous étiez juste un humain, ce qui m'étonnerait royalement, soit vous étiez un hybride. Ce qui m'a mis la puce à l'oreille, c'est votre odeur.

Il fit un mouvement de recul, choqué de ses propres paroles.

Pardonnez moi, je ne voulais pas dire ça de cette manière, cela peut sembler péjoratif. Mais ce que je veux dire, c'est que... Croyez-le ou non, j'ai un odorat plus développé que la moyenne des humains. Si je ne me trompe pas, vous n'êtes pas un hybride issu d'un mammifère, mais plutôt d'un insecte, il me semble...

Il eut un long moment de réflexion.

Pardon, mes questions peuvent vous gêner, j'en suis navré. Ce n'est pas mon objectif ce soir. Je veux juste vous exposer mon plan. J'ai besoin de vous et de vos talents. Je ne sais pas si mon plan fonctionnera ou non. Il faut juste que j'arrive à m'infiltrer dans le centre de dressage, et à déclencher un incendie, ou à allumer l'alarme. Cela ouvrira automatiquement les portes renfermant les hybrides. Le seul problème est que pour celà, je dois provoquer un incendie, ou faire croire grâce à des fumigènes à la présence d'un incendie, au plus profond du centre. Comment je compte m'y prendre? Vous savez jouer... Faîtes vous passer pour un humain, maquillez moi, faites moi passer pour un hybride...

Il tourna la carte posée plus tôt. Valet de pique.

Ainsi, je pourrais entrer. Même si j'en ai pour un moment, je veux simplement outre le bordel dans ce centre et libérer les hybrides qui y sont enfermés. Si nous sommes découverts, vous risquez de finir en animalerie, mais vous serez vendu et aurez une chance de vous échapper. Si moi je suis découvert, je risque la prison à vie. Et ici, sur cette île, l'argent ne paie pas la libération de quelqu'un.

Il lui sourit et s'installa plus profondément sur la chaise, un peu stressé à l'idée de se faire prendre.
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sam 30 Avr - 18:27
Quelle surprise, amusante, MAGNIFIQUE. Cet homme est d'un amusement total, je suis aux anges ! Ce petit tour est plus que surprenant de la part d'un simple humain. Je ne suis pas déçu d'avoir été ainsi subtilement trompé, au contraire, je me réjouis de jouer avec un tel adversaire.

J'écoute la suite de son histoire avec un intérêt grandit et reste silencieuse tout le long de son idée.
Une fois sa proposition achevée, je reste un second silencieux, puis pars dans un grand éclat de rire.

J'adore, j'adore, vous êtes vraiment incroyable Monsieur Black !

Je me lève de ma chaise.

Alors comme cela je sens l'insecte? Je n'y avais jamais prêté attention jusqu'ici. Ou bien... chaque hybride ayant une odeur particulière il est fort possible pour un humain à leur contact de sentir leurs odeurs non, qu'en penser votre monsieur le spécialiste, Et dans ce cas-là mes paroles précédentes ne seraient que des mensonges ? Possible. Mais je vous accorde que certains prédateurs prennent la forme de leur proie pour mieux les piéger.

Je me rassieds un moment, pensif, alors cet homme désiré échanger les rôles humain /hybrides. Il est prêt à prendre les risques lui-même, c'est courageux de sa part.
Il tire une dernière carte, un sept de pique. Il retourne ses cartes, c'est une couleur. Cet homme a de la chance de son coté en plus.

Si nous ratons ce coup alors chacun de nous aura tout perdu. Intéressant, je n'ai pas parié autant depuis longtemps.

Je me lève et m'approche de l'homme, je me penche au niveau de son visage, je l'observe un moment et passe une main sur son visage. Puis je fais le tour de ce dernier afin de me retrouver derrière lui. L'homme ne semble pas trop s’inquiéter. Je passe mes mains sur ses épaules et le long de ses côtes. La scène peut paraître très étrange pour un œil extérieur mais j'enregistre la taille de cet homme pour son futur costume.

Mmmmmm chien ? chat ? à plumes ou poiles, voyons ce qui vous irais le mieux,.... vous êtes un être sûre de lui, fière.... seulement.....

Dans un geste rapide je sors un couteau dissimuler dans un des manches, eh oui, je n'étais quand même pas venus avec un seul d'entre eux je ne suis pas fou. Une fois ce dernier placé sous la gorge de ce dernier je place ma tête sur son épaule.

Je suis d'accord sur le fait de vous transformer monsieur Black, seulement, sachez que vous ne pourrez jamais devenir réellement un hybride. je ne dis pas cela du fait que vous êtes humain, mais parce que vous ne pourrez jamais comprendre ce que nous ressentons, vous ne pourrez jamais subir en une vie ce que mes semblables et moi avons subis. Alors j'espère que vous êtes un bon comédien monsieur Black

Durant le temps que je parle, le couteau laisse une fine trace sur le coup de l'homme, beaucoup trop peu pour le blesser réellement mais elle risque de le gratter au moins un jour ou deux. Je retire un gant et passe le doigt sur une goutte de sang qui se met à couler, que j'aspire par la suite.

Pas mauvais... pas mauvais.... quel dommage que nos intérêts aillent dans le même sens, vous auriez fait un jouet formidable.

Je me relève et me dirige vers la sortie, une dernière révérence avant de partir.

Que le hasard puisse nous être favorable Monsieur Black, votre costume vous attendra au cirque d'ici une semaine. Revenez nous voir quand vous aurez décidé du début du spectacle.

En partant, je révèle les deux cartes que je n'avais pas retournées encore. Ce sont donc deux jokers qui se révèlent. Elles ne peuvent appartenir à un jeu de poker, d'où viennent elles . Très bonne question.
J'ouvre la porte et lance un dernier regard cet hôte que je quitte.

Les apparences sont toujours trompeuses Monsieur Black, nous sommes les seuls juges entre vérité et mensonges.... bonne soirée Monsieur Black.

Quelque secondes plus tard, un Loyal disparaît dans l'obscurité de la nuit.
Messages : 474
Date d'inscription : 15/04/2016
Age : 24
Multi-Compte : Sora Fujita/Night
Fiche de Présentation : Ma Fiche

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): mante religieuse
Maître/Maîtresse: Moi même
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideM - DW Roi
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sam 30 Avr - 21:36
Loyal avait semblé aimer la "représentation aire par Rywen. Dans sa tête, actuellement, c'était un / zéro. Un point pour lui, qui l'avait piégé, et zéro pour l'invité. Quel amusant jeu! Ce fut d'autant plus amusant lorsque l'hybride retourna les cartes. Haha, Lord avait une couleur. Mais il savait très bien ce que Loyal avait. Enfin, là n'était pas la question. Il eut un sourire amusé en sentant la fraîcheur de la lame contre son cou, et fut d'autant plus satisait de sentir une légère coupure à ce niveau là. Loyal trouvait son sang excellent? Hmm... Rywen ne dit rien et regarda l'homme s'éloigner. Puis il passa la main sur son cou et porta ses doigts à sa bouche. Excellent.

Mon cher Loyal... quel dommage d'être parti si vite... Cela ait si longtemps que je n'ai pas goûté mon... mon propre sang... Tu ignores tellement de choses de moi. Je n'ai pas vécu ce que les hybrides vivent, dis-tu? Tu es loin de la vérité. Si tu n'étais pas parti aussi vite...


Rywen prit son révolver et tira une balle dans chaque carte présentées sur la table.


Tu serais mort, hihihi! Pauvre fou... Quelle chance tu as, d'avoir fui aussi vite...

Il prit cette fois sa lame, et trancha certains cartons présents ici, puis sortit en trombe de l'arrière boutique. IL la ferma aussitôt à clé, fou de rage. ses hommes eurent le malheur de s'approcher de lui

Maître! tout va bien? On a entendu les coups de feu, et... et...

L'homme parlant n'eut pas le temps de finir qu'il se retrouva avec une lame plantée dans l'épaule. Le couteau de lancer, laissé là par Loyal, était enfoncé dans l'épaule de Yves, le majordome le plus proche de Black..

Idiot: Idiot idiot idiot! Un partout, balle au centre! Laisse moi, dugland, IL n'est pas tout à fait là, alors fous le camp si tu veux pas crever! Retournes vite au manoir!

Il s'éloigna de quelques rues, et arriva devant un club de strip tease. Regardant autour de lui, il se dit que ce n'étais pas une mauvaise idée et se calma un peu.

J'ai été eu à mon propre jeu, mais je pense que je vais aimer jouer auprès de ce Loyal... Mon costume m'attendra d'ici une semaine, certes, mais... Pourquoi ne pas m'amuser un peu, avant, et me détendre? Il n'y a rien de plus beau que les hybrides nues...

IL soupira un instant et entra. Celle qu'il trouverait, il fit le serment qu'elle n'aurait plus jamais à faire de strip tease pour gagner sa croute.
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#)
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maître ou Neko ? :: Hors-rp :: Rp terminés-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit