Bienvenue à Togi! Cette merveilleuse île qui propose toutes sortes d'hybrides à la vente. Serez-vous le maître ou l'esclave? NC-18
 

Une mission qui a mal tournée -suite- [PV Kai Di]

 :: Hors-rp :: Rp terminés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
(#) Mer 27 Avr - 17:04
La jeune hybride finit pas relâcher la manche de Zéphirine, lentement, doucement. Elle souffla, épuisée en laissant ces quelques mots sortirent :

"D'accord, je veux bien..."

Zéphirine sourit légèrement, un sourire doux encore une fois. L'hybride venait de lui montrer une certaine confiance et elle la remercier du regard pour cela. Elle laissa les rabatteurs rentré la pauvre Kai Di dans la voitures. Ils s'y prirent n'importe comment et la cognèrent plusieurs fois, la guadeloupéenne poussa un long soupir agacée, mais elle n'avait pas le temps de les sermonner. Enfin, ils réussirent à la faire entrée. Ils fermèrent les portière et l'un d'eux se retourna vers elle.

"Sois Sage Kai Di, et surtout reposes-toi ! Mademoiselle, le centre vous fait savoir qu'ils prennent en charge les frais de santé, puisque actuellement, cette hybride n'a pas de propriétaire. Il faudra donc envoyer la facture ici, et s'il est nécessaire que quelqu'un vienne la chercher, n'hésitez pas à nous appeler.
- Très bien, et ne vous en fait pas, vous la retrouverez en forme."


Elle prit la carte qui lui tendait et la laissa glisser dans sa poche avant d'entrer dans sa voiture place conducteur. Elle démarra la voiture tandis que les deux rabatteurs s'éloignaient.
Le véhicule se mit donc en marche et roula un certain temps jusqu'à la clinique vétérinaire. Zéphirine trouvait cela stupide d'avoir crée un établissement uniquement pour les hybrides, cela ne faisait que les marginalisés encore plus.
Cependant elle n'y pensa pas trop longtemps et sortit de sa voiture pour en suite aller à l'arrière, elle ouvrit la portière arrière et découvrit l'hybride kangourou endormit sur la banquette. Elle eut un léger sourire indulgent et entra dans l'établissement pour demander un brancard. On lui amena sans tarder et les autres vétérinaires vinrent déplacée l'hybride.
Ils essayèrent de ne pas la réveillée et l'emmenèrent en salle d'opération directement, sa blessure devant être opérée au plus tôt.
Zéphirine insista pour assister à l'opération cependant ils refusèrent, ils lui dirent qu'elle en avait assez fait.
Aussi elle alla s'asseoir en salle d'attente, contrariée, croisant les bras. Elle aurait aimer pouvoir finir ce qu'elle avait commencé. Mais elle ne pouvait que se résigner à laisser les autres se chargée de Kai Di, en espérant qu'ils fassent correctement leurs travail.
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Mer 4 Mai - 14:05
La journée avait été particulièrement rude pour Kai Di et cette mission, tellement infernale ! Pourquoi avait-elle accepté pour une fois de travailler ? Elle aurait mieux fait de rester coucher ! D'ailleurs, elle était plutôt bien installée à ce moment là, à l'arrière de la voiture de la vétérinaire, même si ses collègues l'avaient plus d'une fois cognée contre les fauteuils. Elle aurait certainement des bleus supplémentaires mais elle en était à un point où elle ne s'en plaignait plus de toute façon. Cela ne servirait à rien. Entre sa jambe, les plaies recousues, et les multiples bleus, ce n'était rien d'avoir de nouveau bleus...qu'un petit plus dans sa collection de la journée.

Et puis ses paupières étaient si lourde, elle était si épuisée. Pourquoi ne ferait-elle pas un petit somme ? Maintenant qu'elle avait la certitude qu'on ne la ramenait pas à l'animalerie, elle pouvait bien se laisser aller. Alors, elle ferma doucement les yeux et s'endormit. Profondément. Aidée par les calmant donnés par la vétérinaire.
Finalement, grâce à son sommeil, elle ne sentit pas la voiture rouler sur la route, ce qui la secouait et aurait pu la faire mal. Elle ne sentit pas non plus qu'elles s'arrêtaient. Elle ne sentit pas non plus qu'on la soulevait. Mais un peu plus tard, l'air frais sur son visage commença doucement à la tirer de son profond sommeil, mais elle n'eut pas le temps de vraiment s'éveiller. On lui plaça un masque sur le visage lui faisant respirer un gaz qui allait l'endormir pour un bon moment.

Kai Di partit dans un sommeil sans rêve, pour quelques heures. Et grâce à ce sommeil, elle ne sentit rien de l'opération. Les vétérinaires s'activaient autour de sa jambe, réparant sa fracture ouverte. L'opération fut longue et éprouvante pour les vétérinaires. Le moins épuisé d'entre eux vérifia ensuite les autres blessures mais Zéphirine avait fait un excellent travail, il n'avait rien à rattraper. La jeune hybride avait la jambe dans le plâtre alors qu'on l'emmenait dans une chambre où elle se réveillerait tranquillement.

Une infirmière alla prévenir Zéphirine que l'opération était terminée et lui indiqua également dans quelle chambre elle pourrait trouver l'hybride, qui était sauvée.
Ce n'est qu'une heure plus tard que Kai Di se réveilla, lentement, émergeant avec difficulté de son opération. Elle ouvrit les yeux et regarda autour d'elle, ne reconnaissant pas la pièce où elle était...mais ce n'était pas une animalerie, et encore moins une cage, donc aucune raison de paniquer. Et puis, le lit était plutôt confortable. Son regard rencontre celui de la vétérinaire.

- Je...je suis où ?

Elle tenta de s'assoir mais ne se sentit pas aussi légère et souple que d'habitude. Quelque chose de lourd pesait sur sa jambe, et c'était douloureux. Elle avait mal ! Elle grimaça et glissa sa main le long de son corps pour rencontrer le plâtre, se demandant ce que c'était.

- Que...qu'est-ce c'est ? Qu'est-ce qui se passe ? Enlevez-moi ça !

Voila qu'elle commençait à paniquer, et avec ses deux mains, elle tentait d'enlever le plâtre, ne sachant pas ce que c'était. Elle se sentait prisonnière, mais plus elle forcait et plus elle avait mal. Mais elle continuait. Elle ne se sentait pas bien du tout. Et rapidement, les larmes se mirent à couler sur ses joues.
Messages : 66
Date d'inscription : 15/04/2016
Age : 24
Multi-Compte : Eileen L. Allannah, Sarika, Leah Aoife, Kazuko Yodo, Kioko et Malika
Fiche de Présentation : Ma Fiche

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides):
Maître/Maîtresse:
Esclaves: Sabanto
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humaine - Rabatteuse
Revenir en haut Aller en bas
(#) Jeu 5 Mai - 15:14
L'opération dura un temps indéterminé. Zéphirine ne regarda pas l'heure et donc ne put en déduire combien de temps cela dura, tout ce qu'elle savait c'est qu'elle était légèrement inquiète et qu'elle s’ennuyait. Alors elle attendit, patiemment... Jusqu'à ce qu'une infirmière arrive pour lui informer que la jeune Kai Di était sortit du bloc opératoire et se trouvait maintenant dans une chambre, comme la vétérinaire demanda à la voir l'infirmière lui indiqua où la trouver.
Elle  entra dans la chambre peu de temps avant le réveil de Kai Di, elle alla s'asseoir sur une chaise à côté du lit et attendit que ses yeux s'ouvrent. Enfin elle émergea difficilement de son sommeil de plomb, lentement elle ouvrit les yeux qu'elle cligna plusieurs fois. Son regard croisa celui de Zéphirine qui, rassurée, afficha un léger sourire.

"Je...je suis où ?
- A l’hôpital, dans une chambre, ta jambe a été soignée."


L'hybride tenta de se lever, elle voulu probablement s'asseoir mais c'était très peu possible à cause de sa blessure et du lourd plâtre dessus. Elle laissa sa main parcourir sa jambe avant de rencontrer le cataplasme, probablement n'en avait elle jamais eut car elle afficha un air étonné.

"Que...qu'est-ce c'est ? Qu'est-ce qui se passe ? Enlevez-moi ça !
-Du calme..."


Dit doucement la vétérinaire. Kai Di commença a paniquer, elle essaya d'enlever le plâtre qui recouvrait la fracture, ça devait lui faire mal et Zéphirine se leva, il ne fallait pas qu'elle s'agite, cela pourrait aggraver son cas.

"Arrête."

Ordonna-t-elle calmement, quelques peu ferme. Puis, au cas où les mots ne suffisent pas elle lui saisit le poignet et retira la main de l'hybride du plâtre, son regard bruns foncé  se posa dans les billes bleues claires de la patiente et elle lui afficha un léger sourire emplis d'indulgence.

"C'est un plâtre, il va te permettre de guérir pour que tu puisse remarcher. En revanche si tu t'obstine à tenter de l'enlever tu pourrais avoir des complications et même ne jamais guérir."

Pensant cela suffisant elle lâcha le poignet et se rassit, à présent que Kai Di était calme et posée elle pourrait peut-être discuter un peu avec elle. Elle était curieuse de savoir comment les rabatteurs traitaient les hybrides et elle aimerait apprendre pourquoi la jeune hybride avait si peur qu'on l’abandonne, aussi elle commença à la questionner.

"dit moi Kai Di, elle connaissait son nom car on lui avait donner lorsqu'on lui avait demander de la soigner, je m'interroge un peu sur toi et j'aimerais que tu puisse me répondre, si ça ne te dérange pas bien sûr, je ne veux pas te forcer à discuter avec moi."

Une fois de plus elle sourit gentiment.
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Mar 24 Mai - 12:23
Kai Di paniquait, qu'est-ce qu'on lui avait mis sur la jambe ? Qu'est-ce qu'on lui avait fait ? Où était-elle ? C'était trop de questions, pas assez de réponses et du coup, elle paniquait. Mais la vétérinaire finit par répondre à ses questions, tentant ainsi de la rassurer. Un peu comme une bouée dans une mer déchainée. Et l'hybride s'y accrochait avec force.
Elle l'écouta donc...un hôpital ? Sa blessure avait été si grave que cela ? Après tout, elle n'y connaissait rien, elle devait faire confiance dans le jugement des professionnels. D'ailleurs, Zéphirine n'hésita pas à intervenir pour l'aider quand elle tenta de retirer son plâtre. Elle lui prit les poignets, l'empêchant de faire quoi que ce soit. Mais ce fut surtout l'ordre qui la stoppa net. Sans savoir pourquoi, tout son être avait réagi instinctivement à l'ordre. Elle regarda la femme droit dans les yeux.

- Oh je...D'accord. Je n'y toucherais plus. Mais je...je n'aurais pas de séquelles ? Je pourrais remarcher normalement ?


La possibilité de ne plus pouvoir marcher faisait écho à sa peur de l'abandon. Après tout, des rabatteurs ne garderaient jamais une hybride incapable de travailler puisqu'elle serait totalement inutile. Et elle ne voulait pas. Il fallait qu'elle guérisse, le plus vite possible !
Kai Di s'installa plus confortablement dans le lit, se doutant que de toute façon, elle ne pouvait rien faire d'autre que se reposer. Finalement, on ne l'ennuierait pas pendant un moment avec des missions...c'était au moins un avantage.
En entendant son prénom, elle leva les yeux vers l'humaine et hocha la tête.

- D'accord, ça ne me dérange pas...Qu'est-ce que vous voulez savoir ?


Elle se demandait bien en quoi elle pouvait intéresser la vétérinaire mais tant qu'on ne lui demandait pas des stratégies des rabatteurs, elle pouvait répondre. Mais tant que cela restait anodin, elle serait ravie de discuter avec sa sauveuse.
Messages : 66
Date d'inscription : 15/04/2016
Age : 24
Multi-Compte : Eileen L. Allannah, Sarika, Leah Aoife, Kazuko Yodo, Kioko et Malika
Fiche de Présentation : Ma Fiche

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides):
Maître/Maîtresse:
Esclaves: Sabanto
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humaine - Rabatteuse
Revenir en haut Aller en bas
(#) Jeu 2 Juin - 11:52
La boxeuse réagit bien à l'ordre donné par Zéphirine. Elle avait sûrement obéit instinctivement, mais l'important était qu'elle se soit arrêter d'essayer d'enlever son plâtre. Alors elle posa son regard sur celui de Zéphirine, droit dans les yeux. Elle semblait tout de même inquiète.

"Oh je...D'accord. Je n'y toucherais plus. Mais je...je n'aurais pas de séquelles ? Je pourrais remarcher normalement ?"


Cette question Zéphirine ne pouvait pas y répondre concrètement. Ce genre de blessure il n'était jamais sûr que le blessé puisse recouvré ses capacités d'autre fois. Heureusement, aucun nerfs n'avait été sectionner, le seul risque restait que sa jambe soit plus fragile et lui fasse mal plus rapidement qu'avant. La guadeloupéenne espéra que cela ne dérangerait pas de trop la rabatteuse.
Kai Di se mit à son aise dans le lit.

"A vrai dire, il est fort possible que ta jambe soit plus affaiblie qu'avant. Heureusement pour toi, aucun nerfs n'a été endommagé, de ce fait tu garderas toutes tes capacités motrices."

Encore ce ton doux mais sincère, elle n'allait pas lui mentir, sachant que cela aurait put être bien pire. La vétérinaire ne détacha pas son regard de la jeune hybride et entendant qu'elle était d'accord pour répondre à ses questions laissa apparaître un léger sourire satisfait.

"Très bien, j'aimerais savoir pourquoi tu as eut aussi peur lorsque l'on a déplacer... J'ai bien entendu ta crainte de retourner à l'animalerie, mais tu te doute bien que personne ne serait assez idiot pour t’abandonner juste pour une escarmouche qui a mal finit."


Si en fait, beaucoup de maître serait assez cruel ou stupide pour le faire. Mais Zéphirine se doutait que Kai Di devait être douée dans son métier et qu'ils ne pouvaient pas se permettre de l'échanger contre un autre hybride. D'abord parce que peu de gens voudrait d'une hybride blessée aussi grièvement et surtout parce qu'ils l'avaient appeler. Evidemment, Kai Di avait dut réagir sous le coup de la peur, de la panique et de la douleurs. Mais la guadeloupéenne, curieuse, voulait savoir ce qu'en pensait la jeune kangourou devant elle.
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Dim 5 Juin - 12:30
Kai Di écoutait Zéphirine sur les potentielles qu'elle pourrait avoir. Rien de bien grave, mais une jambe qui fatigue plus vite dans son travail, c'était quand même assez embêtant. Après tout, si en pleine mission, sa jambe fatiguait trop et qu'elle était obligée de se reposer, qu'est-ce que cela pouvait donner ? Franchement, c'était un scénario qu'elle ne préférait pas envisager. Elle allait tout simplement entrainer bien plus cette jambe pour que tout cela n'arrive jamais !

- Au moins, il n'y a rien de grave ! Mais est-ce qu'en m'entrainant dur, je pourrais palier à cette fatigue ?


En tout cas, la jeune kangourou appréciait de plus en plus cette vétérinaire qui se montrait totalement honnête avec elle. Jusqu'ici, cette femme ne lui avait jamais menti, même sur les sujets les plus graves, et c'était appréciable. Ah si tout les humains pouvaient être comme elle !
Par la suite, elle commença à poser des questions sur les réactions de Kai Di qui évidemment pouvaient en surprendre plus d'un. Celle sourit en entendant la question.

- Eh bien...en soit, si il y a pas mal d'humains qui pourraient abandonner un hybride une fois qu'il devient inutile ou défectueux...Dans mon cas, beaucoup m'auraient abandonné.


Et après, il aurait fallu avoir une chance énorme pour tomber sur quelqu'un qui acceptait d'adopter une hybride blessé...et ce genre de personne ne courait pas les rues.

- Pour les rabatteurs, c'est différent...si on est blessé, on est soigné. Mais j'avais peur d'être abandonnée, parce que...je...il m'arrive de...de refuser de...travailler...

Elle détourna la tête, assez honteuse sur le coup. Mais en même temps, on demande à des hybrides de traquer d'autres hybrides...bien que c'était plus la perte de son ancien maître qui la faisait réagir ainsi. Et personne n'avait pensé à l'aider là dessus. On l'avait tout de suite remise au travail après la mort de son ancien maître sans penser à sa douleur. Après tout, elle n'était qu'un objet aux yeux de beaucoup...
Ses yeux se levèrent vers le plafond de la chambre d'hôpital, qui était tellement blanc, d'un blanc détestable alors qu'elle se perdait dans ses souvenirs, particulièrement loin. Jusqu'à avant même son achat par son ancien maître...

- Même lui trouverait drôle de me voir dans cet état...


Sans s'en rendre compte, elle venait de parler à voix haute.
Messages : 66
Date d'inscription : 15/04/2016
Age : 24
Multi-Compte : Eileen L. Allannah, Sarika, Leah Aoife, Kazuko Yodo, Kioko et Malika
Fiche de Présentation : Ma Fiche

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides):
Maître/Maîtresse:
Esclaves: Sabanto
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humaine - Rabatteuse
Revenir en haut Aller en bas
(#) Mer 15 Juin - 15:13
"Oui, mais attention quand même à ne pas te re blesser tout de même. Ce qu'il faut surtout c'est du temps et du repos."

Répondit la vétérinaire à la question de Kai di. Si jamais la kangourou s'amusait à ce surmener cela pourrait avoir un effet dévastateur pour sa jambe alors autant éviter. Il fallait laisser le temps à l'os de se solidifier par lui-même.
L'hybride sourit en entendant la question de Zéphirine et lui répondit sans trop attendre, selon elle il y avait pas mal d'humain qui pouvait abandonner un hybride blessé... C'était intolérable et cette simple idée révolta la jeune vétérinaire sans qu'elle ne dise mot. Elle préféra garder le silence pour le moment, laissant la boxeuse finir. Elle lui expliqua alors que les rabatteurs n’abandonner pas les hybrides... Au fond, ils pouvaient parfois être mieux que certain humain et cela surpris légèrement la guadeloupéenne qui sourit lorsque Kai Di avoua parfois refuser le travail. C'était amusant de la part d'une hybride rabatteuse, elle qui les imaginait travailleur et ardu à la tâche, elle se trompait et cela la fit sourire.
La kangourou détourna la tête, honteuse. Au fond, c'était normal ce refus de travail, devoir traquer les siens ne devait pas être une chose facile.

"C'est normal de parfois avoir envie de ne pas travailler..."


Dit-elle assez bas, elle comprenait parfaitement l'hybride.

" Même lui trouverait drôle de me voir dans cet état... "


Dit-elle l'air absente. Zéphirine la regarda intriguer, se demandant de qui elle parler... Ou juste si elle s'était rendue compte qu'elle avait parler.

"Qui donc ?"


Demanda-t-elle simplement, maintenant curieuse. Cette hybride était très intéressante en tant que personne et Zéphirine voulait en savoir plus.
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Jeu 21 Juil - 19:02
- Je ferais attention, je ne veux pas risquer d'avoir des séquelles !

Kai Di le promettait en sous-entendu mais elle comptait réellement faire attention. Surtout qu'étrangement, elle écoutait bien plus cette femme que tout les vétérinaires qui pourraient l'approcher pour la soigner. Elle lui faisait totalement confiance. C'est pour cette raison qu'elle acceptait de répondre aux questions sans aucun soucis et sans mentir. Ce qui était assez rare en fait...D'habitude, elle préférait ignorer les questions, elle avait toujours eu peur que cela vire sur son passé et sur sa relation avec son ancien maître avec qui elle était très proche.

D'ailleurs, prise dans ses pensées, elle avait marmonné sans s'en rendre compte et de manière pas du tout discrète. Zéphirine entendit sa remarque et visiblement, elle était surprise. Kai Di leva les yeux vers la vétérinaire, cherchant une solution pour échapper à cette situation...et puis finalement, qu'est-ce que cela ferait si elle était au courant ?

- Le fils de mes créateurs...Tian She Fang...C'est un grand scientifique...enfin grand...


Kai Di partit dans un rire ironique, non, elle n'aimait pas cet homme. Elle le détestait même ! C'était à cause de lui qu'elle avait perdu son petit confort, son monde si parfait auprès de ses créateurs et de son ami d'enfance, le gorille. Sans s'en rendre vraiment compte, elle prit une voix dédaigneuse pour cracher sur le dos du jeune homme :

- Ce n'est qu'un scientifique de pacotille ! Un homme tellement mauvais qu'il mériterait que je lui envoie mon poing dans la tête ! J'ai tout perdu à l'époque à cause de lui...Tout est de sa faute ! Je le déteste tellement !


Et dire qu'elle pensait l'avoir oublié depuis le temps...mais finalement, sa colère était toujours aussi présente qu'à l'époque où elle avait été vendue par sa faute. Il était fautif ! Et elle le détestait pour cela. Même si grâce à cela finalement, elle avait pu rencontré son ancien maître, un homme formidable, puis faire partir des rabatteurs...sans sa dispute assez violente avec Tian, elle serait sans doute restée confinée au laboratoire.
Messages : 66
Date d'inscription : 15/04/2016
Age : 24
Multi-Compte : Eileen L. Allannah, Sarika, Leah Aoife, Kazuko Yodo, Kioko et Malika
Fiche de Présentation : Ma Fiche

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides):
Maître/Maîtresse:
Esclaves: Sabanto
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humaine - Rabatteuse
Revenir en haut Aller en bas
(#) Dim 11 Sep - 15:42
"Le fils de mes créateurs...Tian She Fang...C'est un grand scientifique...enfin grand..."

La jeune femme afficha un air plutôt surpris. Ainsi donc la boxeuse connaissait Tian She ? C'était plutôt cocasse, d'autant plus que le connaissant, il ne devait pas avoir témoigner beaucoup de gentillesse envers cette jeune hybride et elle devait certainement pas l’apprécier. Elle partit dans un rire ironique avant de reprendre sur un ton daidaigneux :

"Ce n'est qu'un scientifique de pacotille ! Un homme tellement mauvais qu'il mériterait que je lui envoie mon poing dans la tête ! J'ai tout perdu à l'époque à cause de lui...Tout est de sa faute ! Je le déteste tellement !"


Le regard rayonnant de colère, la kangourou orange aux yeux bleus semblait -comme l'avait spéculer Zéphirine- éprouver une haine sans nom à l'égard du scientifique. La guadeloupéenne afficha un très léger sourire, presque imperceptible. Elle ne voulait pas laisser penser à Kai Di qu'elle se moquait, bien au contraire. Mais il faut dire que la coïncidence était légèrement amusante. Voir à quel point Tian She pouvait être haït, d'ailleurs Zéphirine ne se souvenait pas avoir connu un  seul hybride excepté  Chun Hua qui apprécie le chinois.

"Je comprends... Dis moi, qu'est ce qu'il a fait de si grave ?"

Demanda finalement la vétérinaire. Curieuse de savoir ce que Tian She avait bien put faire à cette jeune rabatteuse. Dans tous les cas, Zéphirine ne comptait pas prendre sa défense, après tout elle était contre le mauvais traitement des hybrides et bien que Tien She soit son ami et son employeur elle n'aimait pas du tout sa vision des choses. Il avait beau être un génie de scientifique, il pouvait se montrer très inhumain vis à vis de ces "créations".

[HRP : Désolée pour le teste très court et le temps de réponse >w<]
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sam 17 Sep - 13:40
Kai Di ne se rendait pas compte que la vétérinaire connaissait Tian She. Elle n'imaginait pas quelqu'un d'aussi sympathique, travailler avec un monstre comme le fils de ses créateurs. A cause de lui, elle avait tout perdu. Elle avait une vie de rêve à l'époque, même si elle avait vécu de belles années auprès de son ancien maîtres. D'ailleurs, elle ignorait totalement ce qu'étaient devenus ses créateurs, des gens biens eux !
Zéphérine semblait vraiment s'intéresser à ce qui s'était passé.

- Il m'a insulté...et d'après lui, je n'étais pas digne de l'intérêt de ses parents, de tout ce qu'ils m'apprenaient...Je l'ai frappé. Résultat ses parents m'ont vendu à l'animalerie...

Kai Di avait toujours été rapide à réagir, à frapper avant de réfléchir souvent et voila comment cela avait terminé. Elle en voulait à Tian She et si elle le revoyait...pas sur qu'il change d'avis puisqu'elle chercherait à lui coller à nouveau son poing en pleine figure.
Mais parler de lui, lui rappelait ses créateurs. Comment allaient-ils ? Ils devaient être à la retraite maintenant...Elle devait lui demander. Peut-être qu'en tant que vétérinaire, elle connaissait les scientifiques du laboratoire ?

- Dites-moi, est-ce que vous connaissez Jin Bao Fang et Xing Yu Fang ? Ce sont mes créateurs...je n'ai pas eu de nouvelles depuis qu'ils m'ont vendu. Est-ce qu'ils vont bien ?


Doucement, elle tapotait son plâtre et soupira. Ce n'était pas de chouettes souvenirs dont elle se rappelait actuellement. Elle aurait même préféré les oublier, oublier totalement ses créateurs et leur affreux enfant ! Il avait vieilli mais devait toujours être aussi détestable.

- Si vous rencontrer un jour, Tian She, je vous souhaite bien du courage...C'est tellement un sale type que je plains ceux qui travaillent avec lui !

Devait-elle aller le voir pour lui dire ses quatre vérités ou l'oublier ? En fait, elle ne savait rien mais elle n'arrivait pas à l'oublier. Pas depuis qu'elle avait perdu son maître...Peut-être que lui jeter en pleine face qu'elle était rabatteur désormais lui ferait fermer sa grande bouche ? C'était une idée tentante !
Messages : 66
Date d'inscription : 15/04/2016
Age : 24
Multi-Compte : Eileen L. Allannah, Sarika, Leah Aoife, Kazuko Yodo, Kioko et Malika
Fiche de Présentation : Ma Fiche

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides):
Maître/Maîtresse:
Esclaves: Sabanto
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humaine - Rabatteuse
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sam 17 Sep - 17:32
" Il m'a insulté...et d'après lui, je n'étais pas digne de l'intérêt de ses parents, de tout ce qu'ils m'apprenaient...Je l'ai frappé. Résultat ses parents m'ont vendu à l'animalerie..."

Finit par répondre la jeune Kai Di. Zéphirine arqua un sourcil, le frapper ?... Au final, ça ne l’étonnait pas plus que ça, l'hybride avait l'air d'être plutôt réactive et surtout, tout le monde avait eut au moins une fois dans sa vie envie de frapper Tian She. Aussi, la jeune femme la comprenait totalement, elle aurait presque aimer être là pour le voir.

"Dites-moi, est-ce que vous connaissez Jin Bao Fang et Xing Yu Fang ? Ce sont mes créateurs...je n'ai pas eu de nouvelles depuis qu'ils m'ont vendu. Est-ce qu'ils vont bien ?"

La vétérinaire fixa l'hybride. Les parents de Tian She c'était bien ça ? Et bien, elle ne les connaissait pas et son employeur n'en parlait presque jamais. Tout ce qu'elle savait -hélas- c'était qu'ils étaient mort d'un accident de la route. La vétérinaire ne répondit rien sur le moment, elle se demanda comment lui annoncer sans faire trop de dégât... Après tout, c'était une nouvelle terrible.
Kai Di se tapota le plâtre nouvellement installer en soupirant.

"Si vous rencontrer un jour, Tian She, je vous souhaite bien du courage...C'est tellement un sale type que je plains ceux qui travaillent avec lui ! "

La guadeloupéenne eut un sourire triste. Elle allait commencer par ça tien, lui expliquer qu'elle travaillait pour le chinois le plus énervant du monde.

"Tu sais, je travaille pour lui. Elle marqua une pause, toujours souriante. Je suis son employée, je me charge dans son laboratoire de soignés et surveiller la santé de ses "créations"... Quant à ses parents , elle perdit son sourire pour arborer un air grave, cela fait déjà quelques années que la mort les a emporté... Vraiment désolée..."
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Mar 20 Sep - 13:00
Kai Di observait son plâtre, se demandant si elle n'allait pas chercher à le décorer un minimum. Il y avait bien au moins un hybride avec des compétences artistiques au centre opérationnel des rabatteurs...Ou alors, elle demanderait à Glen. Elle était sure qu'avec son caractère, il se ferait un plaisir de dessiner tout et n'importe quoi...Ce qui n'était pas forcément une bonne idée au final.
La voix de Zéphirine l'a sortie de ses pensées et elle leva la tête pour l'écouter. Elle travaillait pour Tian She ? Oh mince...combien de chances il y avait pour qu'elle critique à fond ce maudit scientifique et que par exemple la personne qui écoutait, le connaissait ?

- Ah...J'espère que vous ne l'appréciez pas alors...

Elle ne comptait pas pour autant s'excuser d'avoir craché sa haine sur ce sale type. Elle n'avait fait que dire la vérité. Certes, elle était assez réactive, alors forcément dès qu'on la critiquait ou l'insultait...cela partait assez vite !
Par chance, Zéphirine était quelqu'un de bien et ne risquait pas grand chose de ce point de vue là. Surtout que la jeune kangourou savait qu'elle lui était redevable, elle n'avait aucune raison de la frapper.
Mais la vétérinaire n'avait visiblement pas fini de parler. Elle enchaina sur les parents de Tian She, donc les créateurs de Kai Di. Mort...Ils était morts. Elle n'arrivait pas à le croire ! Ce n'était pas possible ! Les larmes lui montèrent aux yeux.

- Non ! C'est impossible ! Vous mentez !

Accompagnant les larmes, la colère grimpait aux côtés de la tristesse. Si c'était vrai, à cause de Tian She, elle n'avait pas pu leur dire correctement au revoir...

- Je ne vous crois pas ! Vous n'êtes qu'une menteuse !


Sa voix montait d'un ton, et devait parfaitement s'entendre du couloir. Les larmes coulaient sur ses joues. S'ils étaient morts, elle n'avait plus la possibilité de leur expliquer, de leur demander pardon...Elle ne voulait pas ! Elle ne pouvait l'admettre ! Alors, Zéphirine mentait, c'était la seule solution !

- Vous mentez ! Je ne veux plus vous voir ! Dehors !

Le dernier mot était plus un cri qu'autre chose. Elle était triste, perdue et désemparée. Cette perte lui rappelait trop celle de son ancien maître. Elle n'avait plus de créateurs, plus de maître...Elle était seule pour de bon et son cœur lui faisait tellement mal ! Poussé par la douleur et la colère qui l’étreignait, elle poussa violemment la petite table de nuit qui s'écroula au sol.
Tout ce raffut finit par faire venir plusieurs personnes, armées d'un tranquillisant et de sangles. Kai Di eut beau se débattre, le tranquillisant fut injecté et les sangles mises en place. Son regard jetait des éclairs.

- Madame, je vous demanderais de nous accompagner dans le couloir. Visiblement, vous êtes la source de cette crise...et votre présence l'empêche de se calmer.

Kai Di suivit du regard Zéphirine, avant de tourner la tête vers la fenêtre, les larmes coulant toujours. Elle faisait face à trop de pertes d'un coup, alors que déjà elle n'avait pas fait le deuil de son ancien maître.
Messages : 66
Date d'inscription : 15/04/2016
Age : 24
Multi-Compte : Eileen L. Allannah, Sarika, Leah Aoife, Kazuko Yodo, Kioko et Malika
Fiche de Présentation : Ma Fiche

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides):
Maître/Maîtresse:
Esclaves: Sabanto
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humaine - Rabatteuse
Revenir en haut Aller en bas
(#)
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maître ou Neko ? :: Hors-rp :: Rp terminés-