Bienvenue à Togi! Cette merveilleuse île qui propose toutes sortes d'hybrides à la vente. Serez-vous le maître ou l'esclave? NC-18
 

Une mission qui a mal tourné [PV Zéphirine]

 :: Hors-rp :: Rp terminés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
(#) Dim 17 Avr - 13:50
Douleur. Une douleur effroyable traversait tout le corps de la jeune kangourou alors que ses collègues rabatteurs tentaient de la ramener jusqu'aux centre opérationnel. De temps en temps, elle entendant une voix s'élever qui lui disait de tenir bon, qu'ils avaient appeler quelqu'un, que quelqu'un allait la sauver. Sauf que c'était maintenant qu'elle voulait de l'aide ! Tout de suite ! Pas dans une heure ! Elle souffrait beaucoup trop !

Comment la mission avait-elle pu déraper à ce point ? On lui avait dit que c'était une simple mission de routine pourtant ! Que s'était-il passé bordel ! Quand l'officier était venue la chercher, elle s'ennuyait fermement dans la salle de sport, en train de boxer le sac fait exprès pour. Il lui avait proposé une mission où elle pourrait se défouler. Elle avait vingts minutes pour se préparer. Elle en avait pris seulement quinze et les avait attendu devant la porte du centre. Elle était monté dans la voiture et on lui avait expliqué. Son rôle était simple : il lui suffisait comme d'habitude de donner des bonnes paires de baffes à des hybrides révolutionnaires qui semblaient vouloir piller un magasin. Très bien, c'était dans ses cordes et cela aller l'amuser ! Sauf que rien ne s'était passé comme prévu.

En arrivant sur place, déjà, les révolutionnaires étaient plus nombreux que prévus et l'un d'eux montrait un étrange mélange racial. Il était bien plus costaud. Elle entreprit de se battre avec lui. L'échange ne fut pas équitable. Elle vola plusieurs fois dans les poutres, et le bâtiment déjà fragilisé s'écroula sur eux, les rabatteurs étant à l'extérieur. Ils la tirèrent de là et décidèrent de rentrer au QG. L'infirmier l'ausculta et annoncer qu'il y avait pas mal de dégâts et que Kai Di ne répondait pas au stimuli, qu'il fallait d'urgence un vétérinaire.

De retour au centre opérationnel, la jeune kangourou fut déposée dans sur une table dans un bureau d'un officier et on lui retira ses vêtements pour pouvoir accéder aux plaies. L'infirmier ne lui avait laissé que sa culotte, de toute façon, ses poils couvraient suffisamment autrement le reste de son corps.

- Vous là, vous allez m'aider en attendant l'arrivée du vétérinaire ! Maintenez-là !


Un homme lui agrippa une épaule alors que l'autre lui pris les chevilles alors que l'infirmier lui prit l'épaule libre qui était déboité et la remit brutalement en place, arrachant un cri de douleur à la pauvre hybride, déjà bien souffrante. Elle commença à se débattre, pleurant, gémissant de douleur, malgré une fracture ouverte sur la cuisse droite, des plaies qui nécessiterait des points sur les bras, les jambes et le ventre, de nombreux bleus. Elle était salement amochée et sale.

- Il est où ce vétérinaire ?


L'infirmier n'avait pas les qualifications pour soigner un hybrider et encore moins dans cet état, surtout s'il se débattait comme cela. Kai Di profita que personne ne tenait sa queue pour lui flanquer un bon coup qui l'envoya au sol.
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Ven 22 Avr - 16:58
La journée avait commencer pour le mieux pour notre guadeloupéenne. C'était plutôt rare d'ailleurs, ce genre de journée sans accro, sans disputes, sans bêtises. Ce genre de journée parfaite qui vous donne la sensation d'être une plume, une sensation de légèreté.
Et comme dit précédemment, ce genre de journée était très rare, c'est pour cela que ça ne dut pas se passer comme l'avait prévu Zéphirine. Elle comptait finir sa journée comme elle l'avait commencer, parfaitement bien. Ce n'était pourtant pas bien complexe...
C'est en plein milieu de l'après midi que la jeune femme reçu un appelle du centre des rabatteurs. Une hybride qui était charger de se battre contre des révolutionnaires avait été blessée grièvement. Sans attendre Zéphirine s'était mise en route vers le centre. C'était réellement une mauvaise idée ces rabatteurs, vouloir contenir les hybrides comme de simple animaux... C'était uniquement car on les traitait ainsi qu'ils se rebellaient, si on les considéré comme des être humains à par entière les révolutionnaires n'existerait pas et il n'aurait pas besoins des rabatteurs. Et donc cette kangourou ne se serait pas blessée !

Zéphirine arriva enfin dans le lieu où la jeune femelle était allongée. Elle ouvrit la porte, son matériel dans son sac. L'infirmier vola au sol juste à ses pieds ce qui arracha un sursaut à notre vétérinaire. Elle leva son regard sombre sur l'hybride. Son état était plus grave qu'elle ne l'avait imaginé. Elle était sale et gémissait de douleurs.
Dès que l'infirmier se fut relever Zéphirine s'approcha de sa patiente, elle posa sur elle un regard qui se voulait rassurant.

"Ne t'inquiète pas ma belle, je vais te soigner..."

Dit-elle sur un ton doux. Elle se doutait bien que la jeune Kai Di ne l'écoutait pas, qu'elle souffrait trop pour faire attention à ses paroles. Cependant elle tenait à lui parler, pour lui montrer son empathie.
Sans attendre plus longtemps elle posa son sac et en sortit une seringue. Elle la remplie d'un liquide aux allures peu rassurantes et remplie la seringue avec, puis elle reposa son regard sur l'hybride.

"C'est pour que tu n'ai plus mal d'accord ?... Elle s'adressa par la suite aux rabatteurs présents. Vous, maintenez là mieux que ça ! Je ne tiens pas à me prendre un coup de queue !"

Elle s'adressait à eux sur un ton dur et autoritaire et ils obéir sans discuter, maintenant plus fermement l'hybride. La vétérinaire s'approcha, elle lui prit le bras délicatement et le maintint inflexiblement. Elle planta la pointe de sa seringue dans une veine du coude et laissa le liquide se déverser dans son sang.

"Tu vas te sentir étourdie, c'est normal alors ne panique pas."

Expliqua-t-elle à Kai Di avant de retirer la seringue. Suite à cela elle la rangea et sortit de son sac une compresse et du désinfectant. Il fallait en priorité recouvrir la fracture ouverte pour évité des complications plus grave. Elle déposa du désinfectant sur le morceau blanc et le posa délicatement sur la fracture, le blanc devint rapidement rouge. Elle la fixa en suite avec du sparadrap et se concentra sur les plaies moins grave qui nécessitée tout de même de recoudre la jeune kangourou.
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Ven 22 Avr - 18:03
Kai Di ne se rendait pas vraiment de ce qui se passait, elle souffrait terriblement et les rabatteurs ne savaient pas vraiment quoi faire. Ils se contentaient de la maintenir alors que l'infirmier aboyait ses ordres, tentant d'apporter ses premiers soins qui étaient particulièrement douloureux, alors forcément, le coup de queue ne tarda pas. Il était idiot de ne pas penser à tenir la queue d'une hybride kangourou...après tout, c'était autant une arme que ses poings !

A ce moment là, la vétérinaire arriva enfin ! Au grand soulagement de tout les hommes présents qui ne le cachèrent pas. L'infirmier était complètement dépassé, et cela s'était bien vu, bien avant le coup de queue d'ailleurs.
La jeune hybride réussit à ouvrir les yeux en entendant une voix qu'elle ne connaissait pas et posa des yeux vitreux sur une totale inconnue. Qui était-elle ? Qu'est-ce qu'elle lui voulait ? Est-ce que les rabatteurs se débarrassaient d'elle ? Non, elle ne voulait pas ! Elle était totalement incapable de réfléchir !
Tout ce qu'elle savait, c'est qu'elle avait peur.

Les larmes lui vinrent aux yeux, et elle les sentit couler sur ses joues alors qu'une aiguille se planta dans son coude, lui tirant un petit cri de surprise. Qu'est-ce que c'était que cela encore ?
Finalement, Kai Di ne pouvait plus bouger, bloquée par les rabatteurs comme l'avait demandé la vétérinaire, queue comprise, elle ne pouvait qu'attendre, pleurant en silence, persuadée qu'on voulait se débarrasser d'elle. Et petit à petit, la douleur commença à diminuer et se fit moins présente dans son esprit. Elle était plus lucide et jeta un coup d’œil autour d'elle, se débattant beaucoup moins qu'auparavant.
Soulagés, les rabatteurs finirent par la relâcher et s'écartèrent, restant tout de même au cas où.

- Vous êtes un vétérinaire c'est ça ?

La jeune hybride la regardait faire, un peu étourdie, mais au moins, elle avait beaucoup moins mal qu'auparavant. C'était déjà cela de gagné. D'ailleurs, elle évitait de regarder ses blessures, préférant regarder la vétérinaire.

- Dites-moi...c'est grave ? Soyez sincère...

Kai Di tenta de bouger pour se mettre sur le dos mais sa fracture lui envoya une décharge dans tout le corps, lui tirant un petit cri de douleur. Du coup, elle ne bougea pas, restant dans sa position, aussi inconfortable soit-elle.

- Vous n'allez pas m'emmener...?

Oh elle ne s'inquiétait pas de savoir si la vétérinaire allait l'emmener pour la soigner dans un centre, mais plutôt la revendre et l'enlever des rabatteurs. Peut-être n'était-elle pas si lucide que cela finalement...
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Ven 22 Avr - 19:02
Les larmes coulaient sur les joues de la jeune hybride et Zéphirine, empathique s'imaginait parfaitement le supplice qu'elle devait ressentir, couchée là, blessée et étourdie par l’anesthésiant qu'elle lui avait donner. Mais elle ne comptait pas la laisser ainsi, ça non ! C'est bien pour cela qu'on l'avait appeler.

"Vous êtes un vétérinaire c'est ça ? demanda l'hybride.
-Oui, c'est cela."

Elle se pencha de nouveau sur son sac pour chercher de quoi la recoudre, elle ne tarda pas à sortir du fil et une aiguille stérilisés au préalable. Elle se retourna sur Kai Di et s'approcha d'elle.

"Dites-moi...c'est grave ? Soyez sincère...

- Oui c'est grave, mais tu ne vas pas mourir, rassure toi"

Elle ne comptait pas lui mentir, ça n'aurait servit à rien. Il était vrai qu'elle n'allait pas mourir mais ses blessures étaient grave, surtout la fracture ouverte et Zéphirine ne savait pas si elle allait pouvoir la soigner ici. L'hybride tenta de se retourner, heureusement elle n'arriva pas à le faire à cause de la douleurs, il était plus simple pour la vétérinaire de la soigner lorsqu'elle était allongée sur le dos.

Vous n'allez pas m'emmener...?
-Pour le moment non, je vais d'abord essayer d'en faire un maximum ici..."


La fracture ouverte, encore et toujours elle. Il y avait besoins d'une intervention chirurgicale pour ce genre de chose et le matériel nécessaire n'était que dans les centres...
Mais assez réfléchit ! Zéphirine se pencha et tendit le bras de la blessée, elle prit une de ses compresses pleines de désinfectant et nettoya les bords de la plaie, puis elle commença à recoudre, délicatement. Elle faisait son maximum pour bien faire, joignant les deux bords ensemble avec la ficelle.
Elle répéta l'action sur chacune des ouvertures.
Elle ne s'occupa pas des bleus, ceux-ci ne nécessitaient pas de soins d'urgence. Elle se concentra principalement sur la fracture ouverte qui était maintenant couverte par un tissu blanc maculé de sang. Cette blessure l'embêter particulièrement, elle allait être forcée de la déplacer et cela ne lui plaisait pas. Le regard grave et exprimant toute sa perplexité elle posa son regard sur la jeune rabatteuse.

"Je pense qu'on va devoir te déplacer."

Dit-elle doucement, encore une fois le tout était de ne pas l'effrayer. Elle se tourna vers les rabatteurs présent, les bras croisés et leurs demanda assez sequement.

"Vous pouvez l’emmener jusqu'à un centre ? Je ne peux pas m'occuper de sa fracture ici."


Les rabatteurs présent acquiescèrent et s'approchèrent de Kai Di, l'un la prit au niveau des épaules et l'autre au niveau des chevilles. Pendant ce temps Zéphirine alla ranger son matériel. Lorsqu'elle se retourna pour voir si ils faisaient bien les choses elle fut frappée de colère. Prenant l'hybride au extrémités les jambes de celle-ci se tordait très légèrement vers l’intérieur et cela ne pouvait qu’aggravé sa grosse plaie.

"Imbéciles ! Vous voulez l'abîmer encore plus ! S'écria t elle en s'approchant, maintenez la sous les jambes !!"

Les rabatteurs sursautèrent et l'un d'eux vint s’exécuter. La guadeloupéenne soupira, c'est fou comme ils pouvaient être exaspérant.
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Ven 22 Avr - 19:30
Kai Di était rassurée en apprenant que cette femme était bien un vétérinaire, ce n'était donc pas quelqu'un chargé de l'embarquer pour l'emmener dans une animalerie. C'était déjà cela. Une inquiétude en moins. Et quand on était détendue, cela aidait à la guérison...enfin, normalement. Mais en ce moment, ce qui ne l'aidait pas vraiment à se détendre, c'était le regard braqué sur elle, des rabatteurs dans un coin de la pièce. Oh ils n'étaient pas bien méchants, contrairement à l'infirmier qui avait déguerpis dès l'arrivée de la vétérinaire. Celle-ci lui confirma d'ailleurs que ses blessures étaient graves mais qu'elle n'en mourrait pas. Mmh...Au moins, elle était franche.

- Merci...Je compte sur vous, alors...

Nombres de vétérinaires se contentaient de l'ignorer quand elle posait des questions, ou lui mentaient. Car oui, elle avait souvent été blessée, bien que jamais souvent aussi gravement. Et c'est la première fois qu'elle rencontrait cette vétérinaire. Si elle était à nouveau blessée, elle voulait de nouveau la ravoir comme médecin. Au moins, c'était un bon vétérinaire qui expliquait bien ce qui allait se passait et qui avait de l'empathie !
La jeune femme lui tendit le bras, la tirant de ses pensées. Kai Di la regarda pour voir ce qu'elle faisait et détourna les yeux, se mordant la lèvre, ne voulant pas voir ce qui se passait. La regarder recoudre une plaie ce n'était vraiment pas sa tasse de thé ! Heureusement que la piqure était efficace d'ailleurs ! Elle n'était pas sure de supporter tout cela à vif.

La remarque suivante annonça un drame imminent. Cette phrase résonna aux oreilles de l'hybride qui sentit son monde basculer. Ça y est, les rabatteurs se débarrassait d'elle ! Elle n'était plus utile ! La panique la gagna et sa queue se mit à fouetter l'air.

- Non ! Non ! Je refuse ! Je ne veux pas qu'on m'emmène !

Mais Kai Di n'eut pas le temps de s'énerver ou de s'affoler plus, les rabatteurs présent la soulèrent. L'un la prenant par les épaules et l'autre par les chevilles, et ce fut ce dernier qui la stoppa net dans son affolement. Sa prise causa une terrible douleur qui la fit se tordre sur place. Elle tenta de repousser celui qui la tenait par les épaules pour ensuite dégager l'autre, quand la vétérinaire intervint enfin, la soulageant pour de bon. Finalement, même une piqure n'était pas toujours suffisamment efficace. Maintenue fermement, elle ne pouvait plus se débattre, sa queue trainant mollement au sol, mais elle n'avait pas la force pour la soulever.

En voyant passer la vétérinaire, elle réussit à lui attraper le bras et la regarda d'un air complètement paniqué avant de lui demander :

- Où est que vous m'emmener ? Je ne veux pas être vendue ! Je sais que je ne suis pas toujours exemplaire mais...je...je ne veux pas retourner à l'animalerie...
- Kai Di, laisse la vétérinaire tranquille voyons !

La voix était douce, l'homme avait pitié pour l'hybride qui souffrait entre ses mains, mais il la grondait gentiment pour avoir ainsi interpellé le vétérinaire alors qu'elle était si occupée. L'hybride Kangourou tenait fermement la manche de la jeune femme, menée par sa panique, totalement incapable de réfléchir en cet instant. Sauf que du coup, les rabatteurs ne pouvaient pas avancer si la vétérinaire n’avançait pas en même temps.
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Lun 25 Avr - 15:11
L'hybride, au moment même où Zéphirine annonça qu'il fallait la déplacer, se mit à paniquer. Elle secoua sa queue comme une folle mais rien ni fit, les rabatteurs la bloquèrent bien vite. Elle finit par laisser sa longue queue large traînée au sol sans pouvoir la déplacer.
Zéphirine resta perplexe quant au comportement de Kai Di, elle se demanda pourquoi est-ce qu'elle avait si peur d'être "emmener". De toute évidence cette hybride n'avait pas les idées claires, étourdie d'abord par la douleurs puis par le calmant elle ne pouvait réfléchir efficacement et son esprit était embrouillé.  Mais l'angoisse qu'elle traduisait était bien présente et c'était tout un mystère de comprendre sa peur.
Enfin, il y avait des choses plus grave à réglée à l'heure actuelle et peut-être qu'après l'avoir soignée elle pourrait parler avec cette hybride. Alors la guadeloupéenne se mit en marche, elle s’apprêta à devancer les rabatteurs qui portait Kai Di quand celle-ci lui saisit le bras. Sa poigne n'était pas réellement forte mais Zéphirine s'arrêta et tourna la tête vers elle, quelque peu surprise.

"Où est que vous m'emmener ? Je ne veux pas être vendue ! Je sais que je ne suis pas toujours exemplaire mais...je...je ne veux pas retourner à l'animalerie..."

C'était donc cela ! Sa crainte du déplacement, elle avait seulement peur que l'on se débarrasse d'elle. Zéphirine leva le regard vers le rabatteur qui avait demander à l'hybride de la laisser tranquille. Il n'avait aucune agressivité dans le regard et semblait éprouver de la compassion pour la kangourou.

"Ce n'est rien, elle ne m'embête pas."

Annonça la vétérinaire, elle laissa la blessée s'accrocher à sa manche. Après tout elle souffrait beaucoup malgré les calmants et l'idée que l'on se débarrasse d'elle ne devait pas améliorer son état alors si cela pouvait la rassurée tant mieux. Elle fut tout de même forcée de marcher au même rythme que les hommes qui portaient la blessée et juste à côté d'elle. Ce n'était pas dérangeant évidemment c'était juste une légère contrainte.
Bientôt le petit cortège eut traversé le centre opérationnel des rabatteurs et ils sortirent. Ils se dirigèrent vers la voiture de la guadeloupéenne après que celle-ci leurs ait indiquer son emplacement. Cependant pour pouvoir faire entrée Kai Di dans celle-ci le fait qu'elle s'accroche à la manche de Zéphirine fut un problème, alors la femme posa sa main sur celle de l'hybride et, se volant rassurante lui dit:

"Ecoute moi, il va falloir que tu me lâche si je veux pouvoir te faire rentrer dans la voiture, puis elle ajouta, je ne vais pas me débarrasser de toi, seulement t'emmener dans un endroit où je pourrais soigner ta jambe, tu comprends ?"

Elle lui parlait d'une voix douce, ne voulant pas la brusquée. Lentement elle exerça une légère pression sur la main de Kai Di, sans trop appuyer ni lui faire mal.
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Mar 26 Avr - 15:00
Kai Di avait peur, terriblement peur et mal. Les émotions se mélangeaient dans son esprit déjà bien embrouillé entre la douleur et les calmants. Elle avait tellement de difficulté à penser qu'elle avait du mal à réfléchir. Alors comment aurait-elle pu comprendre qu'on l'emmenait pour la soigner plus efficacement ? Sa seule pensée, c'était qu'on la revendait, qu'on se débarrassait d'elle maintenant qu'elle était blessée et totalement inutile !

Agrippée à la manche de la vétérinaire, elle espérait désespérément faire valoir son opinion. Tout en sachant qu'il n'avait que peu d'intérêt aux yeux des humains. Mais s'il fallait, elle ferait plus d'effort ! Oui, elle accepterait d'obéir s'il le fallait ! Mais par pitié, elle ne voulait absolument pas retourner en animalerie ! C'était sa plus grande crainte !

Refusant de lâcher la manche, elle ferma les yeux pour ne pas voir qu'ils sortaient du bâtiment. Où allaient-ils ? Sans compter que tout tourner autour d'elle. Elle ne se sentait vraiment pas bien. Sa queue trainait mollement au sol, ramassant la poussière puis les graviers, une fois à l'extérieur...mais franchement, entre la douleur et les calmants, elle ne s'en rendait même pas compte. Et avec sa panique, elle avait bien d'autre chose à penser.

Une main fraiche finit par se poser sur la sienne, la tirant de ses pensées. La jeune hybride ouvrit les yeux et les posa sur la jeune femme, l'écoutant. La lâcher ? Non, non, non, ce n'était pas possible ! Sa main se crispa en corrélation avec ses pensées. Elle avait l'impression que cette femme était sa seule alliée, elle semblait si gentille, alors elle ne voulait pas la perdre ! Mais, Kai Di l'écouta jusqu'au bout et comprit qu'on l'emmenait ailleurs pour soigner sa jambe et si c'était la vérité, on ne se débarrassait pas d'elle. Elle fouilla un instant le regard de cette vétérinaire puis ses doigts se détendirent, libérant la manche qu'elle retenait auparavant prisonnière avant de souffler :

- D'accord, je veux bien...


C'était une preuve de confiance, mais la jeune kangourou n'avait plus la force de se battre. Elle posa la main sur son ventre et se laissa faire, alors que les rabatteurs la faisait entrer dans le véhicule, de façon assez maladroite. Ils firent de leur mieux mais ce n'était pas pratique et ils la cognèrent à plusieurs reprises contre le fauteuil, lui tirant à chaque fois une plainte. Ils n'osaient rien dire, sachant qu'elle n'était pas dans son état habituel car d'ordinaire, elle les aurait engueulé pour ce genre de choses mais en ce moment elle était trop mal pour le pouvoir et ils s'en rendaient compte. Ils finirent par réussir à l'installer correctement et refermèrent les portes de la voiture.

- Sois Sage Kai Di, et surtout reposes-toi ! Mademoiselle, le centre vous fait savoir qu'ils prennent en charge les frais de santé, puisque actuellement, cette hybride n'a pas de propriétaire. Il faudra donc envoyer la facture ici, et s'il est nécessaire que quelqu'un vienne la chercher, n'hésitez pas à nous appeler.

Il lui donna sa carte personnel, préférant être appelé en personne. Il connaissait ses collègues et la plupart de souhaitait pas se préoccuper de ce genre d'affaires. Il jeta un dernier coup d’œil à Kai Di avant que tout deux ne retourne au centre en discutant de cette journée qui vraiment n'était pas bonne du tout.
La jeune hybride les avait à peine écouté et avait fermé les yeux, apaisée maintenant qu'elle était rassurée et bien installée. Elle finit tout simplement par s'endormir maintenant que personne ne touchait à ses blessures, épuisées par cette journées, shootée par les calmants.
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#)
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maître ou Neko ? :: Hors-rp :: Rp terminés-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com