Bienvenue à Togi! Cette merveilleuse île qui propose toutes sortes d'hybrides à la vente. Serez-vous le maître ou l'esclave? NC-18
 

Shopping entre filles [PV Aïcha] [Yuri]

 :: Hors-rp :: Rp terminés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
(#) Sam 30 Juil - 11:58
Aïcha avait mit un temps à redescendre sur terre, ce qui ne se fit vraiment que lorsqu'Eileen se releva pour s'écarta d'elle. La féline eut un regard infiniment doux envers sa maîtresse, infiniment tendre, mais ne put réellement bouger que lorsque cette dernière fit mine de se revêtir. Un 'Nyu!' contestataire, bas, pour attirer son attention retentit alors que d'un pas félin, elle s'approchait de sa maîtresse pour l'embrasser de nouveau, douce, tendre, câline même.

De nouveau, elle s'était mise à caresser Eileen, le regard pétillant de malice, sa queue remontant le long de sa cuisse, alors que ses mains exploraient son buste avec un mélange de douceur et de passion, taquinant ses points les moins sensibles, avant de resserrer le jeu du bout de ses doigts sur ces zones qui faisaient frissonner sa maîtresse plus fort.

Lorsque sa queue atteint la culotte de celle qui lui avait offert le plaisir, l'hybride se concentra un instant, relativement long, la queue jouant sur le tissus de cette pièce de tissus avant de trouver une prise et lentement, la laisser glisser le long du corps d'Eileen, non sans flatter sa peau de mil légères caresses. faites par reptations, puis, le tissus enlevé, elle vint frotter sa queue comme Eileen l'avait torturée du string qu'elle portait, les mains de l'hybride glissant lentement vers le bas, pour finalement trouver ses fesses uq'elle flatta avec une grande douceur, parfois de la pointe des griffes.

L'hybride eut un sourire coquin pour sa maîtresse, la libéra de sa main droite avec laquelle elle écrivit sur le miroir:

'Maîtresse Eileen a rendu Aïcha heureuse... Alors Aïcha va rendre sa merveilleuse maîtresse heureuse aussi... Aïcha n'a pas l'expérience.... mais Aïcha a l'envie... Et ...'

Elle hésita un instant et ajouta les derniers mots: 'L'amour'. Cela écrit, elle descendit alors ses baisers sur le buste d'Eileen, ses doigts se mirent à explorer ses jambes au rythme lent avec lequel elle descendait vers son bas ventre. Pourtant, comme elle l'avait vécu, elle taquina certes le pubis une fois au niveau, mais n'alla pas explorer la zone la plus sensible, au contraire, elle bifurqua sur les cuisses, qu'elle embrassait, mordille, suçotait, ignorant qu'elle risquait de marquer Eileen de la sorte, elle se glissa jusqu'au genou droit, remonta sur la gauche, un peu plus à l'intérieur de la jambe, attentive, elle marrait les fesses de sa maitresse fougueusement à présent, à son tour, elle se demandait si elle parviendrait à rendre le plaisir qu'elle avait ressentit et qui irradiait encore ses sens.
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Mar 9 Aoû - 15:19
Eileen s'attendait à ce que toutes les deux se rhabillent et continuent le shopping...exactement comme les dernières fois où elle s'était amusée avec le jolie corps d'une hybride. Bien qu'il est vrai qu'en général, même si elle leur offrait du plaisir, la séance s'apparentait plus à un moment de pur domination où elle lui faisait bien comprendre son statut, qu'elle prenait ce qu'elle voulait quand elle en avait envie. Ici, Aïcha n'avait pas eu le même traitement...Elle lui avait offert contrairement à d'habitude. Et visiblement, la petite chatte voulait le lui rendre. Eileen n'allait pas refuser, même si elle n'avait pas l'habitude d'être déshabillée dans une cabine d'essayage.

Aïcha se mit à la déshabiller entièrement, reproduisant par moment ce qu'elle avait elle-même subi, comme la caresse du fil du string transformée en caresse de la queue. La sensation était étrange, ce n'était pas tout les jours qu'une queue animale procurait des caresses, surtout dans ces zones là. Autant dire que cette situation commençait à lui donner pas mal d'idée...mais pas du genre à essayer dans ce genre d'endroit.

L'hybride se détourna soudainement pour écrire sur le miroir. Eileen se concentra, malgré la forte envie de l'attirer contre elle pour qu'Aïcha continue les caresses. Amour ? C'était bien ce qu'elle venait d'écrire ?

- Pour l'expérience, tu l'auras un jour, tu apprendras, et tu apprends vite...surtout quand on en a l'envie comme toi...

Volontairement, Eileen ne releva pas le mot "amour", peut-être avait-elle mal lu ? Et puis, est-ce qu'un hybride pouvait réellement aimer un humain ? Surtout une humaine comme elle ? Avec ses expériences passées, elle se montrait méfiante là dessus et préférait l'ignorer, le chasser dans un coin. Elle allait juste profiter d'un bon moment sans penser à cette déclaration !
Et fort heureusement, Aïcha se remit à lui prodiguer des caresses...de quoi éviter de trop réfléchir ! Et celle-ci n'avait peut-être pas l'expérience mais elle imitait sans problème ce qu'elle avait vu ou subi. Eileen se mordit la lèvre, ne voulant pas qu'un bruit suspect qui pourrait les griller sorte de sa bouche. C'est que la petite était plutôt douée quand même !
Eileen écarta les jambes pour lui offrir un meilleur accès, son corps en réclamait plus même si elle ne disait rien. Ces caresses la rendaient folle de désir, elle avait envie de la sentir se balader sur des zones plus sensibles...
Une de ses main se posa sur la paroi comme pour l'aider à tenir debout, alors que l'autre se baladait sur la tête d'Aïcha, lui caressant une oreille comme une invitation à continuer.
Messages : 2650
Date d'inscription : 11/03/2015
Age : 24
Multi-Compte : Sarika, Leah Aoife, Kazuko Yodo, Aureliane M. Zdzislawa, Kioko et Malika
Fiche de Présentation : Eileen, la chasseuse de primes
Fiche de Relation : Les liens d'une folle

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Aucune
Maître/Maîtresse: Esteban...Malheureusement...
Esclaves: Aïcha (PNJ) // Anastasia
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humaine - DW Tour


"J'aime l'amour, les sentiments, surtout ceux qui me plaquent contre le mur"

Défis Rp:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#) Ven 26 Aoû - 11:25
Aicha était ravie de voir que ses caresses semblaient plaire à cette femme qui l'avait sortie de l'enfer, cette femme qui n'avait peut être pas même lu ce qu'elle avait écrit, c'eut été bête, mais tant pis, écrire un mot est une chose, le prouver au mieux... Une autre.

La petite hybride pensa qu'elle n'était pas trop mauvaise de part les réactions d'Eileen qui s'offrait, même si elle ne faisait pas plus de bruit qu'elle même n'en avait fait... Un léger ronron lui échappa sous les caresses sur la tête, alors que joueuse, elle osa une caresse saphique à peine appuyée, contrairement à sa maîtresse, elle n'était pas douée, et explorait lentement, d'abord de la pointe de sa langue, explorant chacun des secrets les plus intimes de sa maîtresse, alors que sa queue s'était mise à onduler sur les fesses de cette dernière, offrant un bien étrange massage. LA petite hybride dans le même temps en profitait pour caresser ses jambes, les yeux fermés, elle se montrait plus qu'attentive, si bien que lorsqu'Eileen eut une réaction plus marquée, c'est tout naturellement qu'Aïcha se mit à persévérer.

Combien de temps cela avait duré? Elle ne le savait pas, elle s'en moquait, elle était dans une bulle avec elle, et rien qu'elle, elle qu'elle voulait voir sourire comme sur les photos, elle qu'elle voulait rendre heureuse, vraiment heureuse, même si cela était sans nul doute du domaine de l'impossible.

Après un moment à prodiguer sa caresse, la petite hybride remontant lentement le long du corps d'Eileen en la couvrant de petits baisers, pas une parcelle de peau n'était épargnée par les lèvres plus voraces de la petite hybride, dont la main continuait ce que sa bouche avait abandonné, jusqu'à ce qu'elle puisse, sans hésiter, embrasser sa maîtresse, sans retenue, avec une réelle envie, une grande passion... Et pourtant, une infinie tendresse.
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sam 3 Sep - 10:49
Aïcha finit par apporter ce que Eileen désirait tant. Des caresses dans des zones bien plus sensibles. Même si la petite hybride débutait dans ce domaine, elle s'en sortait très bien ! Elle avait bien comprit qu'elles étaient les zones sensibles qui offraient du plaisir. Elle savait très bien reproduire ce qu'elle même avait vécu ou vu. La jeune femme était satisfaite de voir cette acquisition apprendre si vite.
Mais en attendant, elle prenait littéralement son pieds sous la langue d'Aïcha. Elle se tendait, tentant de ne pas gémir sous les attentions de l'hybride. Ce qui n'était pas si facile que cela.

Et puis finalement, son plaisir atteint un point culminant et elle se crispa alors que son antre du plaisir offrait des contractions typique. Satisfaite, elle reprit lentement son souffle, un petit sourire satisfait sur les lèvres, tout en observant Aïcha remonter le long de sa peau. Eileen profita de ce baiser qu'Aïcha lui offrait. Elle lui laissait un peu de répit avant de redevenir elle-même.

- Allez Aïcha, finis donc d'essayer les différents sous-vêtements !


Dans le même temps, la jeune femme se rhabilla entièrement avant d'observer de nouveau les essayages d'Aïcha, de façon moins sensuelle. Hors de question de recommencer. Même si elle avait aimé, elle ne voulait pas remettre cela dans cette cabine d'essayage. Quand elles eurent enfin décider de ce qu'elles allaient prendre comme sous-vêtements pour Aïcha, Eileen sortit de la cabine. Elle observa une dernière fois les différents choix, culottes, soutien-gorge, string, corsets...Il y avait un peu de tout.
Attendant son hybride, elle alla ensuite payer les différents achats et fourra le sac dans les mains d'Aïcha. Elle sortit du magasin avant de se tourner vers la petite chatte qui tenait tout les sacs.

- Bien, on va aller récupérer une des surprises et après on ira manger un morceau. Midi est déjà passé !

Elle se dirigea vers un magasin un peu spécial à une quinzaine de minutes à pieds. Il ne vendait aucun vêtement mais plutôt des accessoires et en grande partie, des jouets pour enfants. Elle entra et s'arrêta devant le vendeur.

- Je viens chercher ma commande...


Après avoir donné son nom et son prénom, le vendeur alla chercher en réserve la commande et Eileen le déballa avant de le donner à Aïcha.

- Voici un tableau un peu...spécial. Un genre d'ardoise où tu peux écrire tout ce que tu veux dessus, puis l'effacer pour recommencer. Comme ça, plus besoin de papiers ! Tu n'as plus que ça à emmener partout avec toi !


Le crayon spécial était attaché par une ficelle à l'ardoise. Elle l'observa un moment avec avant de payer la commande. Elle ressortit du magasin en laissant le carton d'emballage sur le comptoir, sans se préoccuper du vendeur qui pestait. Eileen se dirigea ensuite vers un petit restaurant à l'écart, où il n'y avait pas beaucoup de clients mais où elle savait que la nourriture était bonne. De la nourriture classique européenne. Le serveur les installa dans un coin de la terrasse, une table pour deux puis les laissa avec une carte.

- Choisis ce que tu veux Aïcha ! Aujourd'hui est un jour un peu...spécial, alors profites-en !

Eileen l'observa un moment puis baissa les yeux sur le menu, réfléchissant à ce qu'elle prendrait.

- Alors au fait, est-ce que ta surprise te plait ?


Bon, c'était avant tout une histoire de pratique. Ainsi, Aïcha pouvait enfin discuter correctement sans écrire les mots n'importe où. Eileen la comprendrait beaucoup mieux ainsi.
Messages : 2650
Date d'inscription : 11/03/2015
Age : 24
Multi-Compte : Sarika, Leah Aoife, Kazuko Yodo, Aureliane M. Zdzislawa, Kioko et Malika
Fiche de Présentation : Eileen, la chasseuse de primes
Fiche de Relation : Les liens d'une folle

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Aucune
Maître/Maîtresse: Esteban...Malheureusement...
Esclaves: Aïcha (PNJ) // Anastasia
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humaine - DW Tour


"J'aime l'amour, les sentiments, surtout ceux qui me plaquent contre le mur"

Défis Rp:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#) Lun 28 Nov - 12:04
Après le moment intime avec sa maîtresse adorée, Aïcha compris que la récréation était terminée, et qu'il était temps de continuer ce qu'elles étaient venues faire, autant dire, continuer à passer des sous-vêtements qui étaient ennuyeux, mais ce qu'Eileen voulait, Aïcha le faisait; même si Eileen ne l'avait pas eu dit quelques instants plus tôt.

Bien sur, la féline se montrait à chaque fois, bien sur, elle faisait attention, toujours aussi attentive à ce que personne n'approche mais à ce que le regard d'Eileen soit par contre accroché par de jolies choses, des ondulations, qu'elle accompagnait parfois de 'nyu' un rien joueur. Bien que la néko n'en montrait rien, elle fut contente de retrouver sa tenue, oui, elle porterait des sous vêtements, mais pour l'heure, elle en était exempte, Eileen n'ayant pas précisé qu'elle devait en enfiler une paire!.

Comme il était normal que cela soit, Aïcha portait les sacs de vêtements, comment de si petites choses pouvaient-elles peser si lourd? C'était pour elle un mystère, mais pour l'instant, elle s'en moquait un peu, ce n'était pas le plus important.

Une fois sortie, Aïcha ne quitta plus le visage d'Eileen des yeux, si elle parlait, elle devait entendre, et comme Eileen l'avait ordonné, elle avait pris la position de sortie, à ses cotés, même si cela l'ennuyait toujours autant, après tout, elle était inférieure, et devait marcher derrière normalement!

Eileen désirait aller récupérer une 'surprise', puis manger, à cette idée, l'estomac de la petite féline se mit à gronder, il est vrai qu'elles marchaient depuis un long moment, et que les rues dégageaient déjà de bonnes odeurs qui avaient tôt fait d'ouvrir l'appétit. Pas facile dans ce cas la de ne pas avoir l'estomac creux.

D'un bon pas, elle suivit jusqu'à un nouveau magasin, bien étrange. Ici, pas de vêtements, pas non plus de sous-vêtement, mais des choses pour la maison et... Des choses étranges, comme elle n'en avait jamais vues. Durant le temps qu'Eileen passa à discuter avec le vendeur, Aicha elle, se promena et examina les drôles de choses, sans trop comprendre leur usage, mais elles étaient jolies, ces choses, pleines de couleurs, parfois, cela brillait, parfois, cela était lourd et quelque chose bougeait dedans. Lorsque sa maîtresse se mit à déballer la chose commandée, la féline s'approcha, intriguée, et renifla, cela sentait.... Des choses inconnues pour Aïcha, ça ne sentait ni bon ni mauvais, ce n'était pas vivant, mais sur l'instant, Aïcha ne compris pas ce que c'était.

Attentivement, elle 'écouta', ou plutôt, lu sur les lèvres de sa maîtresse, les explications. C'était ni plus ni moins qu'un papier éternel, qu'on effaçait encore et encore plutôt qu'un papier volant qui ne servait qu'une fois. La frimousse s'éclaira d'un large sourire, et sous le coup de l'émotion, Aïcha oublia les règles, pour sauter au cou de sa maîtresse, le temps d'un gros câlin, avant de réaliser ce qu'elle venait de faire, et en publique en plus!

Aussi sec, elle se recula et s'inclina, les oreilles et la queue basse, regardant ses pieds, elle s'en voulait, et savait qu'Eileen était en droit de lui en vouloir, elle avait manqué de respect.

Toute penaude, elle sera le panneau et écrivit, comprenant directement l'utilité du crayon:


- Aïcha demande pardon à Maîtresse Eileen... Aïcha ne voulait pas manquer de respect...

Elle avait toujours les oreilles et la queue basse après avoir fait lire le message puis elle l'effaça, pour suivre, toujours penaude, vers le restaurant. Les odeurs étaient présente, il se trouvait un peu à l'écart, ce qui n'était pas plus mal. On les installa dehors. Bien sur, la féline attendit qu'Eileen se soit installée pour s'installer quand la demande tomba, puis elle lut la demande de sa maîtresse, et acquiesça, doublement même, le cadeau était extraordinaire à ses yeux, quant à manger... Il fallait regarder, mais avant répondre.

- Maitresse Eileen a fait un cadeau superbe à Aïcha, et Aïcha a fait bêtise pour dire merci... Aïcha demande encore une fois pardon...

Après un instant, elle se plongea dans la carte, tout avait l'air bon, et pourtant, il n'y avait que peu de choses qui lui disaient quelque chose... Et plus d'une fois par écrit, elle demanda ce qu'était tel ou tel plat. Au final, elle désigna un plat, une farandole de viande, c'était un plat pour deux personnes, aussi, montra-t-elle à Eileen, sans rien demander, elle savait que ça coutait cher la viande, et que la perdre serait dommage, mais il y avait de tout, c'est pour cela qu'elle y avait pensé et... C'était pour deux personnes, mais ça elle ne le dirait pas.
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sam 10 Déc - 15:44
La réaction d'Aïcha à son cadeau était tout à fait surprenante. Enfin par pour la petite hybride, ni pour Eileen qui commençait à la connaitre. Mais elle ne s'attendait pas à un câlin au milieu d'un magasin, devant des clients et le vendeur...Heureusement, aucun d'eux ne la connaissait alors ils n'étaient pas choqués. Néanmoins, elle ne réagit pas, la laissant s'écarter et s'excuser. Dans d'autres circonstances, et surtout avec une autre hybride qu'Aïcha, il y aurait eu une punition dans la foulée !
Au moins, la petite chatte avait vite compris l'utilité de son cadeau et s'en servit bien vite. Mais ce n'est qu'une fois au restaurant, attablée dans un coin, qu'Eileen réagit.

- La prochaine fois, quand tu es aussi contente, attends qu'on soit rentrée à la maison...J'ai une réputation et fort heureusement, personne ne me connaissait dans la boutique.


Mais elle ne pouvait pas en vouloir à Aïcha qui était juste heureuse de recevoir autant, en si peu de temps !

- N'en parlons plus, et maintenant choisis ce que tu veux manger !

Eileen observait sa carte, se demandant quoi choisir, régulièrement interrompu par Aïcha qui lui demandait des explications sur les plats. Étrangement, cela ne la dérangeait même pas. Elle finit par faire son choix et au même moment, Aïcha lui montra son propre choix, comme si elle demandait l'autorisation.

- Oui, tu peux prendre ce plat. Comme ça, tu vas pouvoir découvrir d'un peu de tout ! Et si tu veux, tu pourras gouter mon plat aussi, ma viande n'est pas dans la farandole...


Le serveur se précipita à ce moment sur leur table et Eileen passa commande. Prenant un pavé de bison pour elle et la farandole pour Aïcha. Elle ignorait que c'était pour deux et même si elle l'avait su, cela n'aurait pas été un problème. D'une part, elle était riche et pouvait tout se payer, deuxièmement la petite hybride avait bien besoin de se remplumer !
Profitant du temps de cuisson des viandes, Eileen observa Aïcha puis sourit.

- Ensuite, on va aller dans un magasin de décoration. Je tiens à ce que tu achètes ce qui te plais pour ta chambre ! Après, si tu as besoin d'aide, je pourrais bien sur t'aider, te conseiller...mais selon tes goûts et tes envies.

La chambre offerte à une hybride lui appartenait...du moins en partie. Comme la chambre était dans son manoir, elle y faisait ce qu'elle voulait, entrait si l'envie lui prenait mais elle préférait leur laisser la liberté sur la décoration. Du moins, si l'hybride le méritait bien sur ! Hors de question d'offrir ce genre de choses à un hybride rebelle, c'était un peu une récompense en quelque sorte.
Le serveur finit par revenir avec leurs plats et Eileen sourit, amusée, devant l'assiette d'Aïcha.

- Eh bien...tu vas réussir à tout manger ?


Elle découpa une bouchée de son pavé avant de tendre la fourchette vers l'hybride, pour qu'elle goûte sa viande. En échange, elle ne se priva pas de prendre un morceau de viande qui lui plaisait dans la farandole, qui proposait le tout en double pour que chacun ait sa part.
Messages : 2650
Date d'inscription : 11/03/2015
Age : 24
Multi-Compte : Sarika, Leah Aoife, Kazuko Yodo, Aureliane M. Zdzislawa, Kioko et Malika
Fiche de Présentation : Eileen, la chasseuse de primes
Fiche de Relation : Les liens d'une folle

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Aucune
Maître/Maîtresse: Esteban...Malheureusement...
Esclaves: Aïcha (PNJ) // Anastasia
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humaine - DW Tour


"J'aime l'amour, les sentiments, surtout ceux qui me plaquent contre le mur"

Défis Rp:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#) Mar 13 Déc - 11:44
Aïcha était attentive, et acquiesça à la demande d'Eileen de ne pas recommencer, malgré tout, elle gardait les oreilles basses, elle savait parfaitement qu'elle avait commis une faute, pourtant, Eileen lui avait pardonné puis elle lui avait gentiment expliqué les divers plats. Alors qu'elles attendaient le plat, voila soudain le regard de la petite hybride qui se fige, une odeur venait de faire remonter des souvenirs, et Aïcha y plongeait sans pouvoir se retenir, ses oreilles se planquèrent contre son crane, ses poils eux se hérissèrent.

Laboratoire, quelques semaines plus tôt.

Les scientifiques avaient connaissance de la petite hybride depuis quelques jours déjà, et surtout, de sa totale insubordination. Dans un premier temps, on l'avait frappée, puis on l'avait empêchée de dormir, et finalement, la dernière trouvaille pour la faire plier fut de l'affamer.

Les ordres étaient pourtant 'simples': parler, danser, se dénuder, faire ce que les hybrides sont sensées faire: se laisser prendre et la fermer... Mais voila, cela, ce n'était pas Aïcha, et si elle se fatiguait, elle continuait à mordre et à griffer...

Aussi, pour bien river le clou... Les 'professeurs' avaient ils pris le pli de manger devant elle, hors de sa portée, afin qu'elle profite pleinement des odeurs... Surtout celui qui l'avait frappée lorsqu'Eileen était venue la sortir de sa cage.

Retour au présent

L'odeur qu'elle reconnaissait, c'était la viande d'Eileen, celle qu'il avait si souvent agité devant son nez... C'était celle que l'on apporta à Eileen, c'est même le serveur qui la fit sortir de ses songes, de ce passé, avec une moue d'excuse pour Eileen.

A la question, Aïcha avait penché la tête de coté et fait la moue, puis pris son petit tableau pour écrire.

- Aïcha demande pardon à Maîtresse Eileen... Aïcha était perdue dans le temps avant que Maîtresse Eileen ne la sorte de sa cage... Aïcha connait l'odeur de la viande de maïtresse Eileen... Le scientifique mangeait beaucoup de ça...

Elle regarda la fourchette et hésita, comment devait elle faire? Pour ne pas souiller la fourchette de sa maîtresse, elle sortit une petite griffe et l'utilisa comme un pic, pour récupérer le morceau puis le mâchouiller, la mine ravie.

Dans le même temps, elle effaça le tableau pour écrire de nouveau:

- Aïcha pensait que peut être sa maîtresse partagerait la viande... Par ce qu'Aïcha mange peu... Comme ça, il y aura encore de la viande au soir... Mais seulement si les gardiens... Euh... Chiens, en laissent, eux protègent maîtresse Eileen depuis longtemps et méritent de bons repas aussi...

Et bien oui, elle faisait des provisions, mais jamais sans penser aux autres... Et c'est avec plaisir qu'elle présentait à chaque plat la première bouchée à sa maîtresse, non pas de crainte que ce soit mauvais, mais simple marque de respect.

Eileen pourra alors assister au fait qu'elle ne prend qu'une ou deux bouchée, pas plus, ce qui fait que malgré la profusion de plats, la petite hybride mangeait très peu, de quoi expliquer sa taille à rendre jalouse une guêpe? Possible.

Tout en mangeant, l'hybride rougit légèrement et effaça le tableau magique, et après une hésitation, elle écrivit:

- Aïcha demande pardon à Maîtresse Eileen... Aïcha n'a pas écouté si sa maîtresse à parlé avant qu'on apporte les plats...

Honnête la petite, même si ça devait lui retomber dessus, au moins on ne lui reprocherait pas de ne l'être pas.
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Dim 18 Déc - 19:02
Eileen regardait les passants à quelques mètres de la terrasse du restaurant, ne remarquant pas du tout qu'Aïcha était perdue dans ses propres pensées. Et même pire, dans un mauvais souvenir ! Ce que quand elle écrivit sur le tableau que la jeune femme se concentra de nouveau sur la table. Elle lut ce qui avait été écrit et fronça les sourcils.

- Ce scientifique est vraiment un idiot...Ce n'est pas comme ça qu'on dresse un hybride !

Décidément, rien n'était fait pour qu'elle apprécie cet homme. Il agissait comme un sacré imbécile depuis qu'elle l'avait rencontré. Heureusement qu'ils n'étaient pas tous ainsi. Beaucoup étaient imbus d'eux-mêmes et de leur travail, mais pas tout heureusement ! Certains avaient gardé les pieds sur terre.

- Mais maintenant, tu peux oublier ce mauvais souvenir. Chez moi, tu ne seras jamais privé de nourriture, j'ai bien d'autres méthodes pour dresser les hybrides...Les laisser mourir de faim n'est pas dans mes habitudes.


Et puis, Aïcha n'avait pas besoin d'être dressée. Elle était extrêmement docile et dévouée à Eileen, à un point inimaginable ! Alors, elle n'avait pas de soucis avec son comportement.
Commençant à manger tranquillement sa viande, la savourant même. Elle remarqua que la petite chatte écrivait à nouveau, sans manger. Elle mâchait tranquillement une bouchée tout en lisant ce que l'hybride lui avait écrit.

- Très bien, j'en mangerai aussi...mais il faut que tu manges correctement. Hors de question que tu fatigues car tu n'auras pas assez mangé ! Et on rapportera le reste aux chiens, ils seront heureux. Tu pourras même leur donner, ils t'apprécieront encore plus ainsi !


Eileen continuait son repas, piochant de temps en temps dans le plat d'Aïcha. Au moins, comme ça, elle pouvait manger toutes sortes de viandes et à satiété. Elle adorait la viande, la rouge de préférence !

- Je disais juste qu'après on ira dans un magasin de décoration...histoire que tu décores ta chambre selon tes goûts. Et la prochaine fois, fais en sorte de bien lire ce que je dis !


La jeune femme avait horreur de devoir se répéter, encore plus quand c'était à cause d'une hybride qui n'écoutait pas ce qu'elle disait. Et non, un souvenir qui remontait n'était clairement pas une bonne excuse pour elle !
Finissant sa viande et piochant par moment dans l'assiette de la petite hybride, le serveur finit par revenir apportant la carte des desserts.

- Veuillez mettre la viande dans une boite, type tupperware, je l'amènerai chez moi...


Eileen prit l'un des menus apportés par le vendeur et regarda ce qui était proposé. Elle posa le doigt sur le menu d'Aïcha, sur une farandole de desserts, à partager à deux également.

- Je te propose ceci, histoire que tu goûtes un peu les desserts et comme je sais que tu n'en mangera pas beaucoup, ça évitera le gaspillage. Ça te tente ?


Elle leva les yeux vers l'hybride, tout en souriant et en attendant sa réponse même si la connaissant, elle accepterait surement la proposition.
Messages : 2650
Date d'inscription : 11/03/2015
Age : 24
Multi-Compte : Sarika, Leah Aoife, Kazuko Yodo, Aureliane M. Zdzislawa, Kioko et Malika
Fiche de Présentation : Eileen, la chasseuse de primes
Fiche de Relation : Les liens d'une folle

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Aucune
Maître/Maîtresse: Esteban...Malheureusement...
Esclaves: Aïcha (PNJ) // Anastasia
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humaine - DW Tour


"J'aime l'amour, les sentiments, surtout ceux qui me plaquent contre le mur"

Défis Rp:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#) Ven 23 Déc - 11:01
A n'en pas douter, Aïcha s'en voulait qu'Eileen ait eu à répéter ses consignes, à nouveau, elle avait les oreilles basses, la queue tout autant, bien qu'il eut fallut être derrière elle pour le voir. L'hybride mangeait peu, une ou deux bouchées par plat, mais prenait plaisir à chaque dégustation, malgré tout, elle ne quittait plus le visage d'Eileen de l'oeil. Après tout, elle avait faillit une fois déjà.

Elle eut malgré tout un sourire lorsqu'Eileen proposa qu'elle puisse donner elle même la viande aux chiens, même si, reconnaissons le, les animaux lui faisaient un peu peur, ils étaient surement aussi gros qu'elle! Malgré tout, ils veillaient Eileen, alors elle voulait devenir leur amie, si c'était possible.

Elle réfléchit un instant à ce que sa maîtresse pouvait appeler décoration, cela lui était inconnu, mais plutot que de poser, ou écrire la question, elle se dit qu'il valait mieux attendre, qu'elle verrait par ses yeux bientôt.

Lorsque le garçon repassa, la petite hybride avait déjà le ventre bien plein, mais elle sourit et redressa les oreilles à la demande lue sur les lèvres de sa maîtresse! Elle tenait parole, la viande retournait avec elles à la maison!

La petite prit le tableau magique, l'effaça soigneusement et écrivit trois simples mots: 'Merci Maîtresse Eileen!' avant de porter son attention sur la carte. Au même instant, l'un des clients qui zieutait le couple depuis un bon moment se leva, fit mine d'aller aux toilettes pour observer la neko de plus près, cracha à l'hybride qui l'accompagnait, d'un air dédaigneux.


- Tu devrais prendre exemple sur celle là, elle est silencieuse, obéissante... Et Sacrément bien roulée!

Sa vacherie sortie, il se dirigea vers les toilettes, alors qu'Aïcha inclinait la tête pour dire qu'elle voulait bien, même si elle savait qu'il y en aurait trop... L'hybride mangeait peu, peut être trop peu, mais elle voulait malgré tout faire plaisir.

Elle reprit le tableau et écrivit:


- Maîtresse Eileen... Aïcha doit vous demander pardon... Mais elle ne prendra qu'une ou deux bouchées de chaque... Sinon... Trop mangé... Et Aïcha risque de s'endormir... Aïcha s'excuse... Mais Aï......

L'homme repassa pendant que l'hybride écrivit, et ce qu'il fit lui fit lâcher le tableau sur le crayon, hérissée des pieds à la tête. A l'instant ou il était passé derrière elle, il lui avait claqué les fesses sans retenue aucune! Mais il ne devait pas s'être attendu à la suite.

Alors qu'il ouvrait le bec pour lancer une nouvelle pique à l'hybride qui l'accompagnait, voila qu'Aïcha lui était sautée dessus, agrippée à la gorge, toutes griffes dehors, elle mordait aussi fort que possible, ses griffes plantées dans le dos de l'homme, ses pieds sur ses cuisses, elle cherchait à faire le plus mal possible, une seule personne pouvait la toucher, et cet homme n'en avait pas le droit!
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Mer 28 Déc - 11:56
Partager un dessert avec une hybride...Eileen ne l'aurait jamais imaginé, même dans ses rêves les plus fous ! Mais étrangement, elle avait envie de voir Aïcha manger, goûter de tout et ce genre de dessert était l'idéal ! Et puis, la petite chatte méritait tout ceci, elle était absolument adorable.
Elle reposa alors les menus, attendant patiemment qu'un serveur vienne prendre leur commande quand un homme bien mal-élevé passa derrière l'hybride. Elle fronça les sourcils. Cette remarque ne lui plaisait pas du tout ! D'où il osait mater SON hybride ? Elle posa son regard sur la pauvre hybride qui accompagnait l'homme, elle ne semblait pas dans un bel état;..tout juste nourrie certainement et totalement terrorisée.

- Certains sont tellement imbéciles...


Ne voulant pas créer de problèmes dans l'établissement, elle se concentra sur Aïcha qui était visiblement en pleine écriture. Le vendeur s'approcha et Eileen passa commande au moment où l'homme revenait et donnait une claque sur les fesses d'Aïcha...Tout autour d'eux, les clients du restaurant s'étaient figés, il n'y avait aucun bruit et tous fixaient l'étrange scène. Eileen se leva d'un bond et attrapa son hybride par les hanches.

- Aïcha ! Doucement, ne va pas t'abimer sur un être aussi inutile !


Il lui fallu un moment mais elle réussit à décrocher la petite chatte alors que l'homme hurlait, frappait là où il pouvait. Sauf que se faire griffer par une hybride furieuse était une chose, mais faire face à la maîtresse tout aussi furieuse, ce n'était pas du tout pareil !

- Pourriez dresser votre bestiole, c'est une vraie sauvage !

Eileen l'attrapa par le col sans aucune douceur.

- Sauvage ? Uniquement avec les malotrus dans votre genre qui touche les hybrides des autres ! Et sachez que je ne vais pas tolérer de telles actions ! Ni même les mots que j'ai entendu à votre premier passage !


Elle tirait sur le col, l'étranglant presque et sans hésitation, elle leva son poing qui atterrit dans le visage de l'homme. Elle avait absolument horreur qu'on touche à SES hybrides ! Est-ce qu'elle touchait ceux des autres elle ? Quel mal-élevé ce type ! Elle le repoussa violemment.

- Tu ferais mieux de dégager d'ici avant que je ne m'énerve pour de bon !

Elle retourna s'assoir, lui tournant le dos. Sauf qu'elle n'avait prévu qu'il soit dans un tel état de rage, qu'il se dirigeait vers elle, menaçant, les poings levés. Il n'aurait aucune hésitation à frapper une femme !
Messages : 2650
Date d'inscription : 11/03/2015
Age : 24
Multi-Compte : Sarika, Leah Aoife, Kazuko Yodo, Aureliane M. Zdzislawa, Kioko et Malika
Fiche de Présentation : Eileen, la chasseuse de primes
Fiche de Relation : Les liens d'une folle

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Aucune
Maître/Maîtresse: Esteban...Malheureusement...
Esclaves: Aïcha (PNJ) // Anastasia
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humaine - DW Tour


"J'aime l'amour, les sentiments, surtout ceux qui me plaquent contre le mur"

Défis Rp:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#) Mer 28 Déc - 12:36
Concentrée qu'elle était à agripper sa 'proie', Aïcha n'avait pas vu le mouvement d'Eileen, et s'était débattue, prête à mordre les mains qui tentaient de la 'décrocher' de l'arbre à chat humain sur lequel s'acharnait la petite neko. Autant dire que pour une fois, la tâche n'avait pas été des plus faciles pour Eileen.

Pourtant, après avoir réalisé et plus encore, 'lu' les lèvres de sa maîtresse, la colère d'Aïcha décrut rapidement au point qu'elle put être pilotée sans peine par sa maîtresse qui prit le relai du malheureux client qui, après la petite, avait affaire à la divine maîtresse... Aïcha aurait 'presque' eut pitié de lui, oui, presque, par ce qu'elle savait que les colères de sa maîtresse étaient parmi les pires et qu'il valait bien mieux les éviter que de les provoquer.

Après quelques mots échangés, et un coup de poing au nez, Eileen s'en retourna vers sa place mais c'était sans compter sur la colère de l'individu qui, sa surprise remise, s'avançait vers Eileen, les poings levés, prêt à frapper. Aïcha savait qu'Eileen ne pouvait pas voir venir le coup, puisqu'il venait dans son dos, et c'est tout naturellement que la petite hybride se plaça entre l'homme et sa maîtresse, ce que d'autres auraient derechef trouvé comme étant une mauvaise idée.

Pourtant, lorsque cela touchait Eileen, Aîcha étrangement ne semblait rien craindre... Si bien que même le poing qui l'atteignit en plein visage ne la fit pas tomber, oui, elle tituba, oui, elle nyuta, cela faisait mal, mais pour autant, la petite hybride ne tomba pas, restant en position entre les deux...


- Petite putain, tu crois peut être que je vais me retenir par ce que tu es mignonne?! Comment as tu osé me toucher?! Et vous la pute, comment osez vous défendre une saleté pareille?!

Aïcha avait lu les mots, son petit visage convulsa de colère, elle, la douce, elle, la gentille, vit rouge, en accusant les coups de poings acharnés sans tomber, malgré le liquide carmin qui coulait sur son visage, malgré la douleur de sa poitrine, de ses épaules... Jusqu'à ce que sa jambe se détende brusquement... D'abord, il eut les yeux grands ouverts, puis les poings ne furent plus poings, il vinrent se poser en conque autour de son vas ventre, bas ventre qui venait de prendre un grand coup de pied de la part d'Aïcha... Autant l'hybride acceptait qu'on l'insulte, qu'on la malmène, mais s'en prendre à sa maîtresse... Cela était hors de son domaine de 'calme', et la voila à refrapper de toute la force de ses jambes, et dieu sait que si elle n'est pas à proprement parler forte, ses jambes le sont bien assez, puisqu'elle danse parfois du matin au soir... A nouveau, on la tira, elle allait à nouveau mordre, elle qui soufflait méchemment depuis le premier coup reçu, mais n'en fit rien puisque c'était Eileen qui la tirait du chemin... Pour l'installer sur une chaise qui lui donnait l'impression de tanguer... Les coups reçus sans doute, ou le surplus d'émotions, allez savoir!
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Mer 28 Déc - 13:07
Eileen n'avait plus qu'une seule envie : finir son repas, payer et partir du restaurant. La situation avait dégénéré et l'ambiance n'était plus du tout la même. Le pauvre serveur ne savait même pas comment réagir, tout tremblant qu'il était. Elle lui jeta un coup d’œil, un peu agacé.

- J'aimerai vite avoir ma commande et le ticket, on ne va pas rester longtemps. J'imagine que vous comprenez...

Elle avait tenté d'être aimable mais son ton avait été particulièrement glacial, ce qui n'arrangeait pas l'état du serveur. Il hocha la tête à toute vitesse avant de pointer du doigt l'homme dans son dos, dans un cri muet. Dans le même moment, elle entendit Aïcha nyuter. Et franchement, cela ne lui plaisait pas du tout ! Elle fit volte face pour voir son hybride se prendre des coups de poings, puis des insultes.
La jeune femme arqua un sourcil, il osait les insulter ? Et quand elle vit Aïcha lui donner un bon coup de pieds entre les jambes, elle ne put s'empêcher de sourire. Brave fille ! Néanmoins, la petite chatte était blessée, elle saignait et cela ne lui plaisait pas du tout ! Elle posa ses mains sur les épaules de l'hybride pour la tirer en arrière.

- Maintenant, je vous demanderais de déguerpir d'ici ! Ou alors, je ferai en sorte d'avoir votre nom de famille et de porter plainte. Vous osez toucher MON hybride ? Puis l'abimer ? Vous savez ce que ça coûte ? Vous n'avez pas l'air riche au vu de vos vêtements et de l'état de votre hybride, alors je crois que devoir payez les soins d'une hybride, vous mettrait à la rue !

Le ton était particulièrement glacial alors qu'elle entourait Aïcha de ses bras, comme une protection. Elle l'a fit s'assoir sur une chaise, prit une serviette qu'elle humidifia puis commença à lui nettoyer le visage avec délicatesse.

- Tu aurais du me prévenir...j'aurai préféré que tu ne sois pas autant abimée...


Elle murmurait pour que seule Aïcha sache ce qu'elle disait. Ce n'était pas une remontrance, mais plutôt son inquiétude qui s'exprimait. Et alors qu'elle prenait soin du visage de son hybride, l'homme lui attrapa le poignet. Étant en train de regarder ce qu'elle faisait, Aïcha pouvait voir le changement radical dans son regard. La douceur avait laissé place à de la colère. Elle se redressa.

- Qu'est-ce que vous me voulez encore ? Abimer mon hybride ne vous a pas suffit ?

Fort heureusement, le restaurant avait appelé la police qui arrivait en courant, pile à ce moment là. Heureusement pour l'homme, parce qu'elle n'aurait pas hésité à le frapper, encore et encore. Certes, il aurait répliqué, elle aurait été blessée, mais cela l'aurait tellement soulagée ! La police prit la déclaration d'Eileen puis les témoignages des clients et du serveur, avant d'embarquer l'homme et son hybride. Hybride non identifiée de surcroit, alors elle fut confiée de suite aux rabatteurs présent également. Par chance, ils ne contrôlèrent pas Aïcha puisqu'elle était la victime dans l'histoire. Dans la foulée, le directeur du restaurant approcha, les sacs contenant la viande à la main, puis s'excusa en faisant une courbette, digne des japonais.

- Au nom du restaurant, nous vous demandons pardon pour ce qui vient de se produire...Comme promis, voila la viande que vous avez demandés, et le repas est offert par la maison. Nous espérons quand même vous revoir !


Eileen prit le sac de viande, le remerciant du bout des lèvres car elle était encore énervée puis se tourna vers Aïcha. Elle positionna délicatement un mouchoir sous son nez pour éponger le sang qui en coulait avant de la prendre par la main, de ramasser leurs affaires et de partir du restaurant. Elle se dirigea aussitôt vers le vétérinaire, celui qu'elle connaissait bien. Au vu du visage d'Aïcha, il la fit passer avant tout les autres patients.

- Un homme au restaurant l'a frappé, j'aimerais être sure qu'elle n'a rien de cassé ! Et après, on passera à l'identification, j'ai eu beaucoup de chances que les rabatteurs présents lors de l'altercation ne la contrôle pas elle aussi...


La jeune femme posa tout les sacs au sol, près du bureau puis souleva Aïcha par les hanches pour l'assoir sur la table d'auscultation. Elle lui mit le tableau magique et le crayon dans les mains avant de la prendre doucement par le menton.

- On est chez un médecin spécialisé dans les hybrides. Il va te soigner, et pour ça, il va devoir te toucher, donc laisse-toi faire d'accord ? Il ne s'occupera que de ton visage, il ne touchera rien d'autre. Ensuite, il devra t'injecter une petite puce pour que tu sois identifiée à mon nom, ça évitera que les hommes en uniforme qu'on a vu tout à l'heure, t'embarque avec eux si tu es contrôlée...

Pour un autre hybride, elle n'aurait pas pris le temps d'expliquer tout cela, mais connaissant Aïcha, elle n'aurait pas laissé le vétérinaire l'ausculter, alors c'était nécessaire. Eileen s'écarta alors, se positionnant juste à un bout de la table, en observant tout les gestes du vétérinaire, et surtout les réactions de la petite chatte alors qu'il nettoyait le sang sur le visage.
Messages : 2650
Date d'inscription : 11/03/2015
Age : 24
Multi-Compte : Sarika, Leah Aoife, Kazuko Yodo, Aureliane M. Zdzislawa, Kioko et Malika
Fiche de Présentation : Eileen, la chasseuse de primes
Fiche de Relation : Les liens d'une folle

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Aucune
Maître/Maîtresse: Esteban...Malheureusement...
Esclaves: Aïcha (PNJ) // Anastasia
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humaine - DW Tour


"J'aime l'amour, les sentiments, surtout ceux qui me plaquent contre le mur"

Défis Rp:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#) Mer 28 Déc - 16:25
Aïcha avait peut être été courageuse, mais dans les bras d'Eileen, elle ne put pas cacher un léger tremblement, pas plus qu'elle ne voulait tâcher sa maîtresse, alors, naturellement, elle avait porté les mains au visage pour empêcher le sang de couleur, pour ne pas qu'il coule plus que nécessaire, mais c'était peine perdue, c'est que le carmin coulait par les lèvres éclatées, par l'arcade droite qui était ouverte, par le nez qui déjà se mettait à enfler et son oeil droit qui peinait à être ouvert...

Ce qu'Eileen put dire à l'homme, Aïcha l'ignorait, sa maîtresse dans son dos, elle redevenait totalement sourde à ce qui était dit. Puis, elle fut assise, doucement, avant qu'Eileen ne vienne dans son champs de vision. Son visage semblait triste, mais la petite hybride n'osa pas poser la main sur sa joue, pour cause, elle savait qu'elle l'aurait en ce cas là barbouillée de sang, et elle ne devait pas. Pourtant, son oeil encore valide s'ouvrit plus grand, ses oreilles, sa queue, hérissées, en voyant le bonhomme revenir à l'assaut, il était collant et borné, tout ce qui 'plaisait' à Aïcha... Rapidement, Eileen s'était relevée, après que l'homme n'ai osé poser la main sur elle, Aïcha aurait voulu montrer les dents mais... Hé, c'est que ça faisait mal!

C'est à ce moment qu'une dizaine de personne firent irruption dans le restaurant, ce qui figea Aïcha sur place, elle avait peur soudain, et s'ils étaient venus aider le monsieur? Le venger? Mais au final rien de tout ça, l'homme et son hybride furent emmenés, et ils parlèrent à tout le monde, sauf Aïcha qui, de toute façon, était à la limite du sommeil, après le coup de rage, elle se sentait épuisée, et son corps lui faisait mal. Elle avait abandonné l'idée d'empêcher le liquide rouge de couler, quoi qu'elle fasse, cela coulait de toute façon...

Pourtant, elle luttait, elle luttait toujours quand vint un monsieur inconnu avec des sacs en main, et si elle aimait manger, en ce moment, Aïcha n'avait pas du tout envie de manger, non non non, elle aurait donné cher pour avoir un tas de couverture et se cacher dedans pour dormir...

Les sacs en main, Eileen l'avait emmenée ailleurs, il y avait là d'autres personnes avec des hybrides, certains semblaient à l'aise, d'autres effrayés, Aïcha... Ne savait quelle attitude tenir, d'autant qu'elle avait de plus en plus l'impression que le sol tanguait sous ses pieds, en d'autres temps, ça aurait été rigolo, mais là... C'était un peu inquiétant. Aïcha fut étonnée de voir qu'elles n'eurent pas à attendre, le monsieur qui avait ouvert semblait même assez inquiet en voyant son minois tout bossus à présent. D'un coup, le sol devint impalpable, alors qu'on l'installait sur le fauteuil puis Eileen passa dans son champs de vision, après lui avoir donné son tableau.

Aïcha avait suivit du mieux possible ce qui avait été dit puis baissa les oreilles, un peu embêtée. Elle écrivit, bien que l'écriture soit moins propre que de coutume:

- Aïcha ne veut pas avoir de puces maîtresse Eileen... Ca gratte ces petites bêtes là et ça saute sur la peau...

Et bien oui, elle ne connaissait que ces puces là, elle, dont on lui avait parlé, l’électronique, cela lui passait bien loin au dessus du bol. Sagement, elle se laissa ausculter, mais grimaça plusieurs fois. Le bilan n'était pas beau, outre quelques points de suture à l'arcade, elle avait le nez cassé et en serait quitte pour un bel oeil au beurre noir et des lèvres boursoufflées pour quelques jours, si cela ne dégonflait pas, alors, il faudrait passer des examens plus approfondis pour s'assurer que rien de plus grave n'était fait, et agir le plus vite possible, mais cela, Aïcha ne l'entendit pas, puisque seule Eileen fut mise au courant.
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Mar 3 Jan - 12:05
Eileen attendait patiemment que le vétérinaire ausculte Aïcha, n'appréciant pas du tout de la voir dans cet état. Et pourquoi ? Parce que la petite hybride avait tenté de l'aider ! Tout simplement ! Et a vrai dire, ce genre de situations ne lui étaient jamais arrivés...en général, l'hybride préférait rester à l'écart des coups et ne cherchait pas à la défendre. Une telle fidélité la surprenait. En voyant la réponse à propos de la puce, elle sourit, amusée.

- Ce n'est pas ce genre de puce ! Celle-ci ne gratte pas, elle sera placée directement sous ta peau. Tu peux la voir comme une protection pour éviter que n'importe qui ne t'emmène loin de moi !


Elle passa doucement sa main sur les cheveux d'Aïcha, lui offrant une légère caresse puis repoussa les cheveux collés dans le sang, sur son visage. Elle n'était pas belle à voir dans cet état. Et le vétérinaire semblait d'accord. Plus il l'auscultait, moins il semblait ravi ! Il lui annonça un diagnostic qui la fit soupirer.

- Très bien, faites donc les soins !

Il enchaina alors, lui nettoyant le visage avec délicatesse avant de commencer par suturer l'arcade sourcilière de quatre point. Ainsi, il y aurait déjà moins de sang qui coulerait. Dans le doute, et connaissant Eileen, il appliqua un pansement par dessus pour les protéger. Ensuite, il commença à appliquer un plâtre spécifique pour les nez, qui tiendrait par un pansement couvrant tout le nez, laissant juste libre les narines et le sparadrap partait sur les pommettes et sur le front. Il prescrit différents traitements, des crèmes pour faire dégonfler les zones gonflées, une pour les bleus qui viendraient et surtout, des anti-douleurs.
Ensuite, il prépara une seringue d'anti-douleurs pour que cela agisse vite et l'administra dans le bras d'Aïcha.
Et suite à cele, il passa à la puce, préparant la seringue, dos à l'hybride puis vint se placer dans son dos. Sans attendre, il administra la puce. Dans les deux cas, elle pourrait sentir qu'on la piquait.

Eileen se positionna devant Aïcha alors que le vétérinaire complétait un dossier sur l'hybride. Elle passa doucement une main sur la joue de la petite chatte, remontant jusqu'à l'oreille qu'elle grattouilla. Elle murmura pour que seule la petite comprenne ce qu'elle disait.

- Tu as été très courageuse ! Tu risques d'avoir un peu mal et tu auras des bleus sous les yeux à cause de ton nez. Mais surtout, surtout, n'enlèves rien de tout ce qu'il a pu te mettre ! Tes pansements te permettront de guérir plus vite...Et je te mettrais la crème sur tes zones gonflées.


Elle se pencha et déposa un baiser sur le front d'Aïcha, seule zone non blessée.

- On va rentrer maintenant, tu n'es pas en état de continuer la séance de shopping...On achètera ta décoration un autre jour, ou par internet s'il faut.


Vérifiant où en était le vétérinaire, elle appela un taxi pour être ramenées à la maison. Le vétérinaire lui fourni le sac avec les différents traitements et ordonnances puis elle paya avant de le remercier. Elle récupéra les différents sacs puis indiqua à Aïcha de la suivre, pour se diriger vers le taxi qui les attendait dehors. Le conducteur mit tout les sacs dans le coffre puis Eileen monta à l'arrière, invitant la petite chatte à la suivre. Le trajet jusqu'à la maison fut court et Fusaaki se précipita pour récupérer les différents sacs et les amener à la maison pendant qu'Eileen payait le taxi. Puis elle prit Aïcha par la main et l'amena jusqu'à sa chambre.

- Reposes-toi, tu en as bien besoin ! Je viendrai te réveiller quand il sera l'heure de manger !

Pour son acte suicidaire, Eileen lui offrait de la tendresse.
Messages : 2650
Date d'inscription : 11/03/2015
Age : 24
Multi-Compte : Sarika, Leah Aoife, Kazuko Yodo, Aureliane M. Zdzislawa, Kioko et Malika
Fiche de Présentation : Eileen, la chasseuse de primes
Fiche de Relation : Les liens d'une folle

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Aucune
Maître/Maîtresse: Esteban...Malheureusement...
Esclaves: Aïcha (PNJ) // Anastasia
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humaine - DW Tour


"J'aime l'amour, les sentiments, surtout ceux qui me plaquent contre le mur"

Défis Rp:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#) Mar 3 Jan - 17:20
Malgré les mots de sa maîtresse, malgré la douceur du soigneur, Aïcha s'était hérissée quand il s'était approché, ça allait contre ce qu'elle était, ne pas attaquer cet homme, ne pas râler... Maîtresse Eileen en avait de bonnes parfois! Il avait tâté, il avait observé, puis avec l'accord d'Eileen avait procédé aux soins, ça faisait mal l'air de rien, à moins que ce e soit que le contrecoup? Non, ça faisait vraiment, vraiment mal, et les oreilles d'Aïcha se plaquèrent sur sa tête.

Eileen succèda au médecin, et elle lui expliqua qu'elle avait été courageuse... Aïcha eut envie de secouer négativement la tête, elle ne l'avait pas été, elle avait agit par ce qu'elle refusait qu'on attaque sa maîtresse, pour une autre personne, elle ne l'aurait jamais fait, mieux, elle aurait peut-être même fuit la scène, pour éviter les ennuis... Mais quand elle avait eu vu cet homme approcher... Cela avait été plus fort qu'elle, elle avait agit pour protéger... Pour défendre...

Elle allait avoir des bleus, mais quoi qu'il arrive, il ne fallait pas retirer les pansements, ni les plâtres qu'on lui avait mis, il faudrait être patiente, un 'Nyu' misérable lui échappa, non pas qu'elle se plaigne, mais elle devait avoir l'air... L'air de quoi exactement? Oh si! Ces choses que l'on voit parfois dans les champs qui servent à faire peur aux oiseaux! Aïcha en avait vu dans les livres pour enfants qu'elle avait eu le droit de lire, mais elle en avait oublié le nom, alors, ce serait des 'Aïcha', c'était plus facile à retenir comme ça!

Aïcha fut cependant surprise de ce que fis sa maîtresse après cela, le baiser sur son front, et devant ce monsieur, c'était étonnant. Alors, elle prit son petite tableau et écrit:

- Maîtresse Eileen, Aïcha n'a pas été courageuse... Aïcha a vu l'homme... A vu que sa maîtresse même prévenue aurait mal... Alors Aïcha s'est mise pour empêcher l'homme de faire mal à sa maîtresse... Par ce que voir maîtresse blessée et n'avoir rien fait... Aurait été bien pire que le feu qui mange le visage d'Aïcha... Bien pire que rester sans manger et sans boire... Cela aurait été pire que tout...

La petite hybride baissa les oreilles, les mots étaient maladroits, mais au combien sincère, elle s'était livrée comme elle ne se livrait qu'à Eileen, comme si, en sa présence, toutes les barrières, toute la colère, toute la hargne disparaissait...

Plongée dans les pensées, Aïcha réalisa, en retard, qu'on venait de la piquer au bras, elle regarda sa peau avec un nouveau 'Nyu', interrogatif cette fois, elle n'avait rien vu la bougresse!

Malgré tout, depuis que la main d'Eileen s'était posée sur son oreille, elle ronronnait, étrangement je vous l'accorde, mais elle ronronnait, pour lui dire de ne pas s'inquiéter, et par ce que c'était agréable, ce qui l'était moins, c'était le fait que pour ce jour, terminé le shopping, donc le moment en tête à tête avec sa maîtresse, déçue, Aïcha acquiesça quand même, et ne râla même pas quand on lui injecta la puce, elle observait l'endroit, elle observait... Sa maîtresse, cette étoile qui avait changé sa vie.

Lorsque tout fut fait, Aïcha teint à aider pour les sacs, mais resta silencieuse tout le temps du transport (ha ha, oui je sais, très drôle!), elle était un rien nauséeuse, à nouveau, cela tournait autour d'elle, si bien qu'à peine le taxi arrêté, elle s'était précipitée près de l'arbre le plus proche pour rendre le repas dégusté de si bon coeur un peu plus tôt.

Lorsqu'elle voulu aider pour les sacs, c'était trop tard, Fusaaki le discret avait dors et déjà fait son oeuvre, et c'est docilement qu'elle avait suivit Eileen à travers les couloirs, qu'elle s'était installée sur le lit, non sans un câlin à sa maîtresse, pour finalement sombrer dans un sommeil profond, réparateur peut être, mais pourtant emplis de craintes, pas envers elle même... Mais pour Eileen, plus d'une fois en ses rêves agités elle avait frappé le vide, sans raisons apparentes, sans faire de bruits.


(RP Terminé)
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#)
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maître ou Neko ? :: Hors-rp :: Rp terminés-