Bienvenue à Togi! Cette merveilleuse île qui propose toutes sortes d'hybrides à la vente. Serez-vous le maître ou l'esclave? NC-18
 

Des étranges visiteurs [PV Oki Murakami]

 :: Hors-rp :: Rp terminés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
(#) Sam 9 Avr - 13:02
Pour Leah c'était une excellente journée, elle appréciait énormément le printemps qui était synonyme de renouveau. Elle aimait beaucoup se mettre devant la fenêtre, flâner pendant de longues heures, profiter du soleil sur sa peau, tout en écoutant bourdonner les abeilles, chanter les oiseaux...oui, c'était sans doute sa saison préférée.
Sa fenêtre en plus se colorait de fleurs de toutes sortes qui commençaient à pousser. Mais il n'était plus temps d'admirer le ciel ou les arbres environnants, sinon, elle allait être en retard pour ouvrir son karaoké.

La jeune femme se dépêcha, faisant rouler son fauteuil jusqu'à sa salle de bain pour se hisser dans sa baignoire. Elle prit tranquillement sa douche, profitant d'une bonne douche, bien agréable, avant de se sécher et de s'habiller. Se remettant dans son fauteuil, elle sortit de son appartement, et partit en direction du karaoké, tranquillement.

Sur la route, elle profita du beau temps, salua quelques commerçants quelle connaissait avant d'arriver au karaoké. Elle récupéra le courrier dans la boite aux lettres et regarda rapidement les lettres qu'il y avait.

- Mmh...facture, facture, facture, facture...pub, pub, pub...ah tiens, sans doute des demandes de réservations ou de renseignements?

Elle posa les lettres sur ses cuisses avant de se positionner devant la porte et de sortir la clef de sa poche. C'est à ce moment là, alors qu'elle ouvrait la porte qu'un bruit l'interpella sur sa droit, surgissant des poubelles et l'effrayant. C'était un hybride, tellement grand, tellement musclé qui surgit avec tellement de force qu'il la fit tomber de son fauteuil alors qu'elle était penchée en avant pour ouvrir la porte. Surprise, elle avait poussé un petit cri, le surprenant tout autant.
Ils s'étaient regardé tout les deux avant que l'hybride ne s'excuse et ne l'aide à remonter sur le fauteuil et ne l'aide ensuite à rentrer dans le karaoké et ne lui explique sa situation : il était totalement affamé et il n'avait pas voulu lui faire peur, il voulait juste à manger.

Leah gardait toujours de quoi se nourrir dans une pièce à l'arrière du karaoké alors tout les deux s'y dirigèrent et elle lui prépara un repas digne de ce nom. Elle profita qu'il n'était pas encore l'heure d'ouvrir son karaoké pour discuter un peu avec lui. Il se disait hybride sauvage qui survivait comme il pouvait dans le climat actuel, entre la police et les rabatteurs...franchement, elle le plaignait. Ça ne devait pas être pratique de vivre dans la rue, à toujours faire attention. Mais il était en réalité un révolutionnaire...
Finalement, il était l'heure d'ouvrir les portes, alors, tout en l'autorisant à rester ici autant qu'il voudrait pour se reposer, elle alla ouvrir la porte principal du karaoké et accueillir ses premiers clients.

Leah se plaça ensuite derrière le comptoir, adapté à sa situation, accueillant les clients, tout sourire, tout en pensant à son étrange visiteur dans la salle de repos.
Messages : 120
Date d'inscription : 01/04/2016
Age : 24
Multi-Compte : Eileen L. Allannah, Sarika, Elizabeth, Kazuko Yodo, Aureliane M. Zdzislawa
Fiche de Présentation : Ma petite fiche
Fiche de Relation : Mes liens

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Aucune
Maître/Maîtresse: Aucun
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humaine - Membre 2san
Revenir en haut Aller en bas
(#) Dim 10 Avr - 12:43

AOIFE
Leah

MURAKAMI
Oki

Des étranges visiteurs
Oki allait avoir une grosse journée ! À peine arrivée à son travail, son chef la demanda. Aujourd'hui, c'était des hybrides qu'ils allaient devoir attraper dont un qui faisait partit des révolutionnaires. Elle devait partir dans trois maisons puis au karaoké. Elle aurait préféré y aller pour chanter avec ses amis, mais le travail était le travail.

Déjà prête à partir étant arrivé en tenu de travail, elle attendait le petit groupe qui devait partir avec elle. Une fois cela fait, elle partit dans les trois maisons. Rien n'était à signaler, tous les hybrides étaient pucés ou tatoué, c'était parfait. Certains habitants ont même voulu offrir le thé ou des gâteaux pour leur visite, mais Oki en totale professionnelle refusa gentiment en faisant revenir à la réalité ses compagnons, qui eux, auraient bien voulu faire une pause.

Pour être sûr que l'hybride qu'ils cherchaient était bien au karaoké, la verte demanda à plusieurs passants s'ils avaient vu l'animal passer dans le coin en donnant une description précise de son physique. La plupart ne savaient pas et d'autres disaient des informations très vagues. Il allait être l'heure du déjeuner quand elle eut enfin une information qui la satisfaisait : un homme avait vu le rechercher passer dans les ruelles où se trouvaient le karaoké et les autres magasins. C'était parfait !

Bien sûr, les collègues voulaient rentrer ayant leur ventre qui criait famine alors que le repas devait être dans une heure. Oki soupira et les laissa rentrer, elle se changerait de cette affaire seule, cela ne la dérangeait pas, elle adorait pouvoir donner toute son énergie sur le terrain même si elle ne mangeait pas. Elle se dirigea donc vers le lieu qu'on lui avait indiqué.

Elle poussa la porte du karaoké et vit directement la patronne assise derrière le comptoir. Elle lui fit un grand sourire des plus sincères et s'approcha, lui montrant son insigne d'agent de terrain des rabatteurs.

-Bonjouuuur ! Je suis Oki Murakami, agent de terrain chez les rabatteurs. Je suis chargée de fouiller votre karaoké, un hybride faisant partie des révolutionnaires aurait été vu ici. L'avez-vous ? Ou permettez-moi de fouiller, cela ira plus vite !

Ses paroles étaient remplit d'énergie et de joie. Eh oui, même dans sa voix on pouvait l'entendre... Donc, Oki était vraiment très énergique, en moins de dix minutes, elle aurait fini de fouiller tous les recoins du karaoké et surtout qu'elle ne tenait pas vraiment en place actuellement, presser de pouvoir s'amuser à fouiller cet endroit où elle venait de temps en temps avec ses amis.
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Dim 10 Avr - 13:17
La journée était chargée, visiblement, c'était jour de repos pour pas mal de monde, en dehors de ceux qui travaillaient au karaoké mais au moins, cela remplissait les caisses. En tout cas, c'était une bonne journée. Il y avait de nombreux clients, et même par moment la queue. Leah accueillait souvent des clients et les emmenait parfois personnellement dans des salles qui leur était alloués pour une ou deux heures, parfois plus selon ce qu'ils avaient payés pour s'amuser, le temps d'un moment. Voir des clients s'amuser autant à son karaoké plaisait à la jeune femme.
A un moment, elle décida d'aller voir comment allait l'hybride accueillis dans la salle de repos. En voyant qu'il faisait une sieste, elle décida de le laisser se reposer et de retourner à sa place au comptoir. Au même moment, des clients arrivaient.

- Bonjour, messieurs, dames, puis-je vous aider? Vous désirez une salle pour pour deux heures? Bien sur, il nous en reste une justement !

Tout sourire, Leah encaissa le paiement et les emmena jusqu'à la salle privatif restante, c'était la dernière. Elle les autorisa à y manger pour leur pause repas. Souvent les clients aimaient prendre leur pause midi pendant leur journée de boulot, cela les détendaient vraiment.
La jeune elle ne prenait pas de pause, pendant ce temps, elle mangeait un simple sandwich au comptoir. Elle le récupéra à la salle de repos et retourna au comptoir et commença à le mâchouiller.
Le midi était assez calme puisque toutes les salles étaient prises et que plus aucun client n'entrait ensuite...Enfin, rarement.

Leah posa son sandwich en voyant entrer une jeune femme et s'essuya la bouche offrant un large sourire.

- Bonjour, Mademoiselle Murakami, je ne peux malheureusement pas vous laisser fouiller le karaoké, vous gêneriez mes clients. Toutes les salles sont prises. Pourriez vous attendre ? En général, ils ont presque tous fini un peu avant la fin de leur pause midi...


Ainsi, l'hybride qui se reposait dans sa salle de repos était un révolutionnaire...elle risquait gros si cette femme le découvrait à cet endroit-là. Alors même que Leah n'était au courant d'aucune de ses activités.

- Il me semble vous avoir déjà vu, non ? Vous venez de temps en temps au karaoké en temps que cliente, n'est-ce pas ?

Leah m'était un point d'honneur à reconnaitre qui était ses clientes régulières. Mais là c'était aussi une tentative d'être aimable tout en déconcentrant cette personne de sa venue dans cet endroit. Elle ne voulait avoir aucun ennui et surtout, elle ne voulait pas que son cher karaoké ferme...elle ne s'en relèverait pas.
La jeune femme sortit de derrière son comptoir pour s'approcher de la femme et se mit en face d'elle et tendit la main pour la saluer.

- Je suis la propriétaire de ce karaoké, Leah Aoife.

Au moins, heureusement, c'était sur elle, que cette femme rabatteur était tombée et pas sur un de ses employées, surtout que ses employées n'y était pour rien par rapport à l'hybride.
Messages : 120
Date d'inscription : 01/04/2016
Age : 24
Multi-Compte : Eileen L. Allannah, Sarika, Elizabeth, Kazuko Yodo, Aureliane M. Zdzislawa
Fiche de Présentation : Ma petite fiche
Fiche de Relation : Mes liens

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Aucune
Maître/Maîtresse: Aucun
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humaine - Membre 2san
Revenir en haut Aller en bas
(#) Dim 10 Avr - 22:35

AOIFE
Leah

MURAKAMI
Oki

Des étranges visiteurs
Oki fut un peu déçu de ne pas pouvoir fouiller maintenant, elle aurait peut-être dû aller manger avec ses camarades… Il était trop tard, tant pis. Cela ne lui fit pas baisser son enthousiasme et son moral, bien au contraire ! Cela lui donna encore plus envie de sourire.

-Très bien, je vais attendre alors.

Elle lui fit un grand sourire avant de ranger son insigne dans sa poche de sa jupe. Elle écoutait la femme en souriant. Elle l'avait reconnu, c'est vrai qu'elle venait souvent le soir après une grosse journée avec son ami l'enquêteur. C'est vrai qu'ils faisaient un bruit pas possible aussi dans la salle du karaoké qu'on leur donnait pendant une heure… Oki ne pue s'empêcher de rire un peu en y repensant avant de répondre.

-Oui, je ne pensais pas que vous alliez vous souvenir de moi.

C'est vrai qu'elle n'était pas une personne à oublier surtout avec ses cheveux et son cache-œil. Elle ne pouvait s'empêcher de sourire bêtement quand la demoiselle vint lui tendre la main pour la saluer. Cela lui faisait vraiment bizarre qu'elle la reconnaisse, vraiment. Elle lui prit la main pour la saluer en l'écoutant. Leah Aoife ! Mais oui ! Comment elle avait pu oublier son nom ? Eh bien, Oki n'aurait-elle pas une bonne mémoire ? En tant qu'agent de terrain, elle devrait plus se souvenir des noms à l'avenir.

-Enchanter ! Ça me fait énormément plaisir de vous rencontrer.

Elle regarda les alentours avant de lâcher la main de la propriétaire du karaoké. Mais, elle y pensait, elle pouvait fouiller les autres salles en attendant comme les toilettes et la salle de repos. S'il n'y avait personne, elle se reposerait le temps que l'endroit soit vide.

-Hm… Pour avancer dans les fouilles, je pourrais fouiller les toilettes et la salle de repos. Personne ne doit y être actuellement. Je finirais plus vite et vos clients ne seront pas dérangés !

Elle fit un grand sourire et n'attendit pas la réponse pour se diriger vers les toilettes, allant d'abord dans celle de filles cherchant l'hybride puis celle des garçons. Un homme la dévisagea quand il la vit rentrer, mais elle n'y prêta pas attention. Après tout, elle avait bien le droit d'aller chez les hommes si elle voulait voyons ! N'ayant rien trouvé, elle retourna à l'accueil en souriant à Leah.

-Il n'y a rien dans les toilettes. Je passe à la salle de repos.

Elle se dirigea vers la salle de repos, contente même si pour l'instant, elle n'avait rien trouvé.
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Lun 11 Avr - 10:02
Leah était soulagée, elle avait réussi à faire patienter la policière dans sa fouille, maintenant il ne lui restait plus qu'à prévenir l'hybride qu'il devait fuir de toute urgence...sinon, ils étaient mal tout les deux. Après tout, si elle le trouvait, lui il serait capturé, et elle, elle risquait d'être mis en prison pour complicité avec un révolutionnaire cela elle ne le voulait pas ! En tout cas, sa tactique de faire sa diversion sur le fait qu'elle reconnaissait cette femme avait l'air de bien fonctionner, et franchement, c'était pratique d'avoir une bonne mémoire ! Oui, vraiment très pratique, bon en même temps, des cheveux vert et un cache œil c'était pas si courant que cela...

- J'essaie de me souvenir de chacun de mes clients, même si parfois ce n'est pas facile. Mais mes clients réguliers, j'essaie de m'en rappeler parfois...même si pour vous, je dois avouer qu'avec votre couleur de cheveux, si je peux me permettre, ça m'aide !


La jeune femme lui sourit, ne voulant pas l'insulter, bien au contraire, c'était sur le ton de la plaisanterie. Elle tentait de continuer de la détourner de son but...est-ce que cette femme finirait par la griller ou elle ne se douterait de rien ?

- En tout cas, je suis contente de pouvoir vous rencontrer, même si j'aurais préféré qu'on puisse se parler dans d'autres circonstances...

Et mince...voila qu'elle lui rappelait le but de sa visite ! Leah n'était visiblement pas douée pour faire oublier à quelque chose à quelqu'un. En entendant la suite, elle blanchit, les toilettes, aucun soucis, même si, elle risquait de déranger quelques clients ou du moins de les surprendre dans leurs commissions mais la salle de repos...l'hybride y faisait la sieste ! Leah devait absolument trouver une solution ! Vite ! C'était maintenant ou jamais ! A ce moment ! Elle aperçut sur sa caméra que deux groupes sortirent de leurs salles, ayant visiblement de s'amuser en avance.
La jeune femme se précipita.

- Mademoiselle Murakami, des salles se sont libérés, des groupes sont en train de partir, vous devriez vous dépêchez d'aller les interroger avant qu'ils ne s'en aillent !

Maintenant son essoufflement allait donner l'impression qu'elle voulait aider l'enquête...alors qu'en fait elle cherchait surtout à empêcher cette femme d'entrer dans la salle de repos. Oui, à tout pris elle devait l'empêcher d'y entrer, sinon elle signait la fin de la carrière. Si jamais, cela ne marchait pas, elle voyait très bien les menottes se refermer sur ses poignets et cela, elle ne l'accepterait pas. Elle ne voulait pas. Elle refusait ! C'était son dernier espoir ! Et d'ailleurs, même si elle était essoufflée, et qu'elle paraissait un peu inquiète, elle continuait de sourire.
Messages : 120
Date d'inscription : 01/04/2016
Age : 24
Multi-Compte : Eileen L. Allannah, Sarika, Elizabeth, Kazuko Yodo, Aureliane M. Zdzislawa
Fiche de Présentation : Ma petite fiche
Fiche de Relation : Mes liens

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Aucune
Maître/Maîtresse: Aucun
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humaine - Membre 2san
Revenir en haut Aller en bas
(#) Mar 19 Avr - 11:07

AOIFE
Leah

MURAKAMI
Oki

Des étranges visiteurs
Oki fut un peu déçu de ne pas pouvoir fouiller maintenant, elle aurait peut-être dû aller manger avec ses camarades… Il était trop tard, tant pis. Cela ne lui fit pas baisser son enthousiasme et son moral, bien au contraire ! Cela lui donna encore plus envie de sourire.

-Très bien, je vais attendre alors.

Elle lui fit un grand sourire avant de ranger son insigne dans sa poche de sa jupe. Elle écoutait la femme en souriant. Elle l'avait reconnu, c'est vrai qu'elle venait souvent le soir après une grosse journée avec son ami l'enquêteur. C'est vrai qu'ils faisaient un bruit pas possible aussi dans la salle du karaoké qu'on leur donnait pendant une heure… Oki ne pue s'empêcher de rire un peu en y repensant avant de répondre.

-D'accord ! J'y vais tout de suite.

Elle se dirigea vers une des salles et fouilla de fond en combler. Derrière les fauteuils, sous les fauteuils, derrière la télé, derrière les rideaux… Partout ! Elle avait fini la première salle assez rapidement et alla vers l'autre salle et fit de même. Ne trouvant rien, elle soupira et revenait vers Leah, lui souriant.

-Rien à signaler pour l'instant ! D'autres salles se sont libérées ou je peux fouiller la salle de repos ?.

Oki devait bien se l'avouer, elle voulait savoir ce qui se cachait dans la salle de repos pour comprendre pourquoi cette femme s'était précipité vers elle pour pas qu'elle y rentre. Après, c'était peut-être une fausse idée qu'elle s'était faite.
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Jeu 21 Avr - 16:15
Leah espérait tout simplement gagner du temps et détourner l'attention de cette femme de la salle de repos. Elle devait absolument réussir à faire sortir l'hybride de la salle et le faire partir de son Karaoké...sinon, elle était persuadée qu'elle allait devoir fermer dans l'heure qui suivait ! Et franchement, cela elle ne voulait surtout pas ! Elle se sentait si bien ici, c'était comme une deuxième maison. Elle devait absolument trouver une solution ! Et elle avait peut-être une solution en voyant des clients quitter deux salles privatives différentes. Et bingo, la dénommée Oki Murakami se dirigea vers les fameuses salles pour aller les fouiller.

- Et ne mettez pas tout en bordel, hein ? Je ne tiens pas à avoir à tout ranger, déjà que j'ai le ménage à faire derrière les clients !

La jeune femme affichait un petit sourire, tentant de faire dans l'humour. Il fallait bien tenter de détendre l'atmosphère qui semblait si lourde depuis que l'agente avait annoncé qu'elle allait fouiller méticuleusement toutes les pièces...et en particulier la salle de repos.
Profitant qu'elle soit occupée, Leah ouvrit la porte et chercha du regard l'hybride qui s'approcha. Elle lui murmura alors :

- Vite ! Tu dois partir, un rabatteur est là !


Entendant des pas derrière elle, elle se retourna mais n'eut pas le temps de refermer la porte de la salle de repos... Que faire ? Elle devait trouver une solution ou cette femme allait voir l'hybride !
A ce moment, elle sentit quelque chose de particulièrement froid se glisser sur sa gorge, si froid qu'elle eut un frisson. C'était une lame de couteau qui lui entailla la peau à son frisson, faisant perler quelques goutes de sang. Depuis quand l'hybride avait-il un couteau ? Mais attends ? Elle était un otage ? Il la prenait en otage ? Leah était totalement figée, les yeux braquée sur Oki alors que l'hybride se mit à parler.

- Toi la femme aux cheveux vert, ne bouge surtout pas ou cette femme est morte ! Elle et moi on va reculer, et tu vas rester sur place, est-ce bien clair ?


Le cœur de la jeune femme battait à tout rompre comme s'il allait sortir d'un coup de sa poitrine, elle avait peur, tellement peur. Et elle espérait que l'agente des rabatteurs n'allait rien faire de fou, elle ne voulait pas mourir ! Pas après avoir survécu à un accident de voiture ! Ce serait dingue qu'un hybride lui ai sauvé la vie pour qu'un autre la lui enlève quand même...
Sentant qu'il reculait, elle actionna les roues de son fauteuil pour reculer en même temps, n'ayant pas le choix, sinon la lame s'appuyait contre sa gorge. Ses yeux, eux, restaient plantés sur Oki, la suppliant de ne rien faire. Elle était totalement effrayée. Elle avait aidé un monstre !

Et soudainement, elle ne sentit plus rien sur sa gorge mais un courant d'air dans son dos. Elle tourna la tête pour apercevoir la porte grande ouverte sur l'extérieur, par où l'hybride s'était enfui. Elle posa la main sur sa gorge, ayant bien du mal à réalisé qu'elle avait survécu à tout cela, les larmes commençant à couler sur ses joues.
Messages : 120
Date d'inscription : 01/04/2016
Age : 24
Multi-Compte : Eileen L. Allannah, Sarika, Elizabeth, Kazuko Yodo, Aureliane M. Zdzislawa
Fiche de Présentation : Ma petite fiche
Fiche de Relation : Mes liens

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Aucune
Maître/Maîtresse: Aucun
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humaine - Membre 2san
Revenir en haut Aller en bas
(#) Jeu 21 Avr - 23:50

AOIFE
Leah

MURAKAMI
Oki

Des étranges visiteurs
Oki savait très bien qu'il ne fallait pas mettre le bordel, elle faisait bien attention à tout remettre juste après pour qu'il n'y ait pas besoin de ranger et surtout pour que les clients puisent venir sans se dire que le karaoké est mal entretenu ! Bien sûr, elle savait que cela était sur le ton de l'humour et elle avait un peu rit à cette remarque.

Quand la rabatteuse vit l'hybride tenir Leah un couteau sous la gorge, elle eut le réflexe de sortir son taser avec sa main droite et une tonfa-lames qu'elle avait derrière le dos. La situation était très critique, mais cette agente de terrain se demandait surtout depuis quand l'hybride été là et par où il était entré. Elle ne pouvait rien faire et cela l'énervait énormément.

Elle du attendre, le voir s'échapper sans qu'elle ne puise faire quelque chose. Mais dès que le révolutionnaire fut sorti, elle pu enfin faire ce qu'elle voulait. Elle aurait voulu se lancer à sa poursuite, mais elle ne pouvait pas laisser Leah, dans un état de choque, seule. Elle attrapa son talkie-walkie avec rapidité pour alerter tout les rabatteurs.

-À tous les rabatteurs, ceux qui se trouvent près du karaoké où dans les rues commerçantes, dépêchez-vous ! L'hybride révolutionnaire qu'on traque vient de sortir en courant du karaoké ! Je dois rester sur place, il y a une blessée. Dépêchez-vous !

Puis elle raccrocha, remit le talkie-walkie à sa ceinture puis s'approcha de Leah et la regardant. Elle pleurait… Non, il ne fallait pas. Oki lui tendit un mouchoir et regarda la profondeur de la petite entaille. Ce n'était rien, ce fut un soulagement. Elle prit les mains de la jeune femme et lui fit un sourire rassurant.

-Ça va aller… Ne vous inquiétez pas, vous êtes en sécurité maintenant.

Elle ne laisserait plus un seul révolutionnaire s'approcher d'un humain. Elle ne pensait pas qu'ils étaient si horribles au point de faire ça. Elle était extrêmement déçue et en colère. Mais pour l'instant, elle devait se concentrer sur sa blessée qui devait être en état de choc. Elle décida de l'emmenée dans la salle de repos pour qu'elle reprenne doucement ses esprits.
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Ven 22 Avr - 16:18
Leah n'en revenait pas que la situation avait autant dégénéré, elle avait fait confiance à un hybride, lui avait offert à manger, un toit même pour quelques heures pour qu'il puisse se reposer...et voila comment il la remerciait ? Elle était profondément choquer et cela devait se voir. D'ailleurs, elle ne pouvait empêcher des larmes de couler sur ses joues. Des larmes brulantes. Elle avait eu tellement peur !
La jeune femme entendit à peine Oki appeler ses collègues pour les mettre à la poursuite de l'hybride, et cette fois, elle ne se préoccupait pas de ce qui pourrait bien lui arriver. Avait-il vraiment eu l'intention de lui faire du mal ? Ou n'avait-il vu que cette solution pour s'enfuir ? Elle ne savait pas. Elle était incapable de réfléchir. Elle se sentait totalement perdue.

En sentant les mains douces de la jeune femme aux cheveux verts, elle tenta de se ressaisir en redressant la tête.

- Je...je suis désolée...je...je n'ai rien pu faire...je...j'avais tellement peur !

Leah prit le mouchoir qu'on lui offrit si gentiment et s'essuya les yeux, tentant d'arrêter de pleurer mais c'était dur. Elle subissait un contrecoup de ce qu'elle venait de subir. D'ailleurs, elle tremblait.
Heureusement, aucun employé n'était présent, et encore moins de clients...ils étaient tous occupés. Même s'ils auraient compris, elle ne voulait pas avoir à leur expliqué. Elle ne voulait pas que cela se sache. Elle voulait oublier ce qui s'était produit.
Elle sentit que l'agente poussait son fauteuil jusqu'à la salle de repos et elle se laissa faire.

- Je...je...merci...J'espère qu'il ne reviendra plus...

Elle se doutait qu'il y avait peu de chance qu'elle le revoit après tout cela, et de toute façon, elle ne lui ferait sans doute plus jamais confiance. Et sa confiance dans les hybrides sauvages seraient sans doute beaucoup plus limités après cette histoire.

- Je...je ne pensais pas qu'ils pouvaient être aussi cruels...


Elle essuya ses yeux, alors que les larmes cessèrent de couler. Les tremblement cessèrent petit à petit, elle se calmait ainsi petit à petit mais elle fixait le sol, un peu perdue dans ses pensées. Elle ne se rendait pas compte que la salle de repos n'était pas rangée, il y avait clairement des signes de passage de l'hybride, comme des restes de son repas, ou la couverture dans laquelle il s'était enroulé, jeté en boule sur la banquette.
Messages : 120
Date d'inscription : 01/04/2016
Age : 24
Multi-Compte : Eileen L. Allannah, Sarika, Elizabeth, Kazuko Yodo, Aureliane M. Zdzislawa
Fiche de Présentation : Ma petite fiche
Fiche de Relation : Mes liens

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Aucune
Maître/Maîtresse: Aucun
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humaine - Membre 2san
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sam 23 Avr - 23:52

AOIFE
Leah

MURAKAMI
Oki

Des étranges visiteurs
Elle eut le cœur brisé par les paroles de la femme. Pourquoi s'excusait-elle ? Dans une situation comme celle-ci, c'est l'instinct de survie qui prend le dessus. Certain attaque, d'autre ne bouge pas. Ce n'était pas sa faute, mais la sienne… Elle aurait dû fouiller cette maudite salle de repos dès le début au lieu de faire des détours. Quoi que… Si l'hybride était rentré quand elle était dans les salles de karaoké, elle l'aurait raté aussi… Enfin, elle fut triste tout simplement, elle lui fit un sourire.

-Mais non… Ne soyez pas désolée. C'est très bien ce que vous avez fait, on a évité un grand drame.

Elle poussa donc son fauteuil jusqu'à la salle de repos, lui souriant et fit un sourire quand elle disait qu'elle espérait qu'il ne reviendra plus. Oki savait qu'il ne reviendrait plus, tout simplement parce qu'il n'est pas assez fou pour revenir où une rabatteuse est passée et qui va passer souvent avec certains collègues pour s'amuser, mais aussi pour vérifier que tout va bien. Elle arrêta le fauteuil dans un coin douillet et ferma la porte pour éviter que qui conque la voit ainsi.

-Il ne reviendra plus… Eh bien… Certains sont cruels, d'autre non. Il ne faut pas mettre tout le monde dans le même panier. C'est comme les humains ! Mais c'est vrai que pour les révolutionnaires, il ne faut pas leur faire confiance, ils sont pratiquement tous cruels à ma connaissance…

Elle lui souriait puis regarda la salle de repos. C'était étrange… Bizarrement, il y avait des restes de repas, mais pas ce que les hybrides trouveraient généralement sous la main. Un vrai plat qui avait dû être préparé et une couverture qui ne devait pas se trouver là de base. C'est alors que les mots de Leah résonnaient une nouvelle fois dans sa tête : je ne pensais pas qu'ils pouvaient être aussi cruels. Se pourrait-il que ?... Ce n'était pas le meilleur moment pour le demander, mais elle devait être sûre pour savoir quoi faire après.

-Madame… Il faut me dire la vérité… L'avez-vous héberger avant mon arrivée ? Ne me mentez pas s'il vous plaît.

Et si c'était bien le cas, il devra y avoir une sanction. Fermeture du karaoké ? Prison ? Ou une simple amende ? C'était difficile à dire, surtout qu'en plus, elle s'était fait punir par le fait de l'avoir hébergé. Enfin… Si elle l'avait vraiment hébergé…
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Dim 24 Avr - 12:32
Une fois dans la salle de repos, Oki Murakami poussa le fauteuil jusqu'à un coin douillet et Leah décida de se hisser hors de son fauteuil. Elle avait besoin de décompresser, et vraiment de se détendre, et l'envie lui prenait de le faire hors de son fauteuil. Alors, elle avait bloqué les roues et s'était hissée de toutes ses forces pour se laisser tomber sur la confortable banquette, face à l'agente. Elle poussa ensuite le fauteuil de côté.
De temps en temps, c'était agréable de ne plus être dans son fauteuil. Même si elle ne sentait plus en grand chose à partir du bassin, son dos lui, ressentait toujours tout, et appréciait le moelleux de la banquette. Elle installa ensuite ses jambes, une à une, pour les mettre en place, pour éviter qu'elles soient dans une position bizarre. Et elle écouta ensuite l'agente. Faire tout cela lui avait permis de reprendre ses esprits.

- Je ne comprends pas pourquoi les révolutionnaires utilisent autant la violence...ils font peur à tout le monde et au final, ils n'y gagnent rien. Ce n'est pas du tout une bonne idée !

Mais ce n'était pas le moment d'exposer ses idées, surtout pas avec un rabatteur. Parce que parler des idées des révolutionnaires, c'était encore possible, mais c'était un coup à dériver sur l'esclavagisme des hybrides et à se faire mal voir !
Donc non, ce n'était vraiment pas une bonne idée ! Elle s'était donc tue.
Et c'était ce moment qu'avait choisi Oki pour comprendre que quelque chose ne clochait pas dans cette salle. Leah regarda autour d'elle et blanchit. Merci l'hybride. Il aurait pu au moins ranger ! Elle soupira...a quoi bon nier maintenant ? Mais elle avait tellement peur pour son Karaoké !

- S'il vous plait ne fermer pas mon Karaoké ! Je ne sais pas ce que je deviendrais sans lui ! C'est grâce à ça que je n'ai pas sombré !


Et elle ne mentait pas. Elle serait prête à lui raconter son histoire pour que cette femme comprenne de quoi elle parlait. Mais elle allait faire le choix de la vérité, après tout, l'agente avait l'air sympathique. Espérons que cette tactique fonctionne ! Elle baissa les yeux, fixant ses chaussures.

- Je ne savais pas que c'était un révolutionnaire...Il est arrivé ce matin quand j'ouvrais le Karaoké. Il m'a supplié de le laisser entré, en me disant qu'il était affamé et épuisé. Je me disais qu'un repas et le laisser un peu se reposer ce n'était rien...Il m'a dit qu'il était un simple sauvage...si j'avais su qu'il était un révolutionnaire, je ne l'aurai pas accueilli !

Et c'était la vérité ! Elle n'était pas d'accord avec les actions des révolutionnaires, elle les trouvais beaucoup trop violents à son goût.
Maintenant, elle n'avait plus qu'à attendre la sentence, tout en espérant que ce ne serait pas trop grave.
Messages : 120
Date d'inscription : 01/04/2016
Age : 24
Multi-Compte : Eileen L. Allannah, Sarika, Elizabeth, Kazuko Yodo, Aureliane M. Zdzislawa
Fiche de Présentation : Ma petite fiche
Fiche de Relation : Mes liens

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Aucune
Maître/Maîtresse: Aucun
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humaine - Membre 2san
Revenir en haut Aller en bas
(#) Dim 24 Avr - 20:54

AOIFE
Leah

MURAKAMI
Oki

Des étranges visiteurs
Eh oui, c'était triste et idiot d'utiliser la violence pour faire écouter les revendications. Si elle avait été une hybride et dans leur camp, elle aurait essayé d'être diplomate. Quoi que, ça n'aurait sûrement pas marché. Enfin bon… Elle partageait la même idée que Leah sur ce coup.

Quand elle vit la propriétaire blanchir, elle s'avait qu'elle avait totalement raison. Pourquoi elle avait fait ça ?! C'était totalement idiot et surtout dangereux. Oki écouta tout son discours. Elle resta à réfléchir, sans rien dire. C'était assez difficile de s'avoir quoi faire… Elle voulait faire respecter la justice et les lois… Mais… Après tout, elle ne savait pas que c'était un révolutionnaire… Elle pesait le pour et le contre dans sa tête. Elle ne voulait pas fermer le karaoké pour des raisons personnelles et aussi pour les raisons personnelles de Leah… Mais c'était un crime ! Elle réfléchissait… Et si elle négociait ? C'était mal, très mal ce qu'elle allait faire… Mais elle ne voulait pas que le malheur soit sur cette femme qui s'est simplement fait avoir par un hybride.

-C'est difficile… Je peux essayer de changer quelques détails pour qu'on ne ferme pas le karaoké, mais je ne peux pas tout changer… Si… On vous fait aller quelques mois de prison et une amende, cela conviendrait sûrement et l'affaire sera oubliée… Je peux parler en votre faveur et minimiser le temps de prison, mais… Je ne peux pas faire autre chose… Mon devoir est de faire respecter les lois et l'ordre…


Elle soupira, cela lui faisait vraiment mal au cœur et surtout que c'était la première fois qu'elle faisait ça. Elle espérait vraiment qu'elle allait accepter… Parce qu'elle ne pourrait pas faire plus. Elle aurait environ trois mois de prison ce qui était léger comparer à ce qu'elle aurait dû avoir de base pour avoir hébergé un hybride, même si elle ne savait pas que c'était un révolutionnaire.
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Mar 26 Avr - 17:40
A cause de cet idiot d'hybride, elle allait tout perdre. Non, c'était de sa faute à elle. Leah s'en rendait bien compte. Elle était trop gentille. Elle avait fait confiance à la mauvaise personne. Et comme d'habitude, elle avait voulu aider un pauvre petit hybride qui semblait si innocent et tellement affamé quand il lui avait sauté dessus ! Pourquoi ne l'avait-elle pas renvoyé dans la rue ? Parce qu'elle en était incapable. Et maintenant, elle allait s'en mordre les doigts. Elle allait regretter de l'avoir aidé. Oui, mais si elle ne l'avait pas fait ? Eh bien, elle l'aurait regretté aussi. De toute façon, elle aurait été totalement incapable de regarder un hybride, affamé dans la fraicheur matinale, aussi peu habillé. C'était tout à fait naturel pour elle de l'accueillir, de lui offrir un toit et de lui offrir un repas...Et voila comment il l'avait remercié. Voila ce qu'elle allait récolté. Elle allait tout perdre pour avoir aidé un hybride.
Les yeux baissés, elle écouta l'agente sans un mot et mit un certain temps à réaliser. Elle ne perdrait pas son Karaoké ? C'était bien cela que lui disait cette femme ? Ouf c'était un sacré soulagement ! Par contre, elle allait faire de la prison ! Cette partie là était beaucoup moins encourageante, mais à l'entendre, elle ne pouvait pas faire mieux, la jeune femme allait l'aider au mieux.
Soulagée, Leah prit en douceur les mains de l'agente et lui sourit, les larmes aux yeux, émue. C'était un geste incroyable qu'elle faisait, elle était profondément touchée. Finalement, les révolutionnaires étaient bien plus horribles que les rabatteurs !

- Je vous remercie, vraiment, vous êtes quelqu'un de bien, mademoiselle Murakami ! Je n'aurai pas supporté de perdre ce Karaoké, vous savez quand j'ai eu mon accident de voiture, c'est grâce à cet endroit que j'ai réussi à m'en remettre réellement et je...je ne crois pas que j'aurais supporter de le perdre. Alors savoir que vous allez tout faire pour le protéger, que vous l'apprécier, ça me fait fait du bien. J'apprécie vraiment !


Leah serra doucement les mains d'Oki avant de les relâcher, elle était prête à subir sa sanction. Au moins, elle ne ferait plus confiance à n'importe quel hybride venu de n'importe où maintenant...
Elle adressa un petit sourire à la jeune femme.

- J'espère que l'on pourra se revoir tout de même...dans d'autres circonstances que celles-ci. Vous avez l'air d'être quelqu'un de bien, je ne voudrai pas vous considérer uniquement comme "un rabatteur" vous voyez ? Mais...je...peut-être que vous n'avez pas le droit après tout, vous allez m'arrêtez...Alors peut-être que vous n'aurez pas le droit de me revoir ?

Elle n'en voulait pas à cette femme qui ne faisait que son boulot et qui bien au contraire, faisait tout pour l'aider. Alors, elle avait envie de la remercier. Elle voulait la revoir en dehors. L'inviter à boire un verre peut-être ? Mais elle préférait être sure qu'elle avait le droit avant toute chose.
Messages : 120
Date d'inscription : 01/04/2016
Age : 24
Multi-Compte : Eileen L. Allannah, Sarika, Elizabeth, Kazuko Yodo, Aureliane M. Zdzislawa
Fiche de Présentation : Ma petite fiche
Fiche de Relation : Mes liens

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Aucune
Maître/Maîtresse: Aucun
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humaine - Membre 2san
Revenir en haut Aller en bas
(#) Mer 27 Avr - 10:30

AOIFE
Leah

MURAKAMI
Oki

Des étranges visiteurs
Oki fut très surprise du geste de Leah qui lui prit les mains en souriant, les larmes aux yeux. Elle… Elle avait quelque chose de mal ? Ça ne suffisait pas ce qu'elle avait fait ? Mais… Pourtant, elle mettait un peu sa carrière en jeu avec cette décision d'alléger sa peine… Mais elle fut rassurée après les propos de la femme. Elle souriait légèrement. Alors, c'était donc ça la raison pour laquelle elle ne voulait pas que son karaoké ferme… La rabatteuse se sentit beaucoup mieux après avoir appris que cela n'était pas si grave la ‘'sentence'' que la propriétaire allait avoir.

La suite lui fit faire un sourire amuser. Le travail et la vie privée n'étaient pas du tout la même chose. Elle avait le droit d'être amie avec qui elle voulait, sortir avec qui elle voulait. Bon, si c'était un hybride sauvage ou un révolutionnaire, elle n'avait pas intérêt à se faire attraper, sinon elle était tout de suite emprisonnée et retirée de ses fonctions de rabatteuse. Mais elle pourrait très bien être amie avec des gens qui voulaient protéger des hybrides. Après tout… Elle aussi aurait protégé un hybride comme l'avait Leah si c'était un canidé… Ahlalala, trop de passion et d'amour pour eux.

Elle lui serra la main, même si elle l'avait lâché quelques secondes après en lui adressant un magnifique sourire dont elle avait le secret.

-Bien sûr qu'on pourra se revoir ! Je ne compte pas ne pas revenir au Karaoké et encore moins ne pas venir vous voir ! Je vous rendrais même visite en prison si on me le permet. C'est ma vie privée, j'ai le droit de faire ce que je veux pendant mon temps libre.

Après cela, elle lui lâcha la main, reprit ses armes et tout le reste. Elle parla à son talkie-walkie pour prévenir de son retour dans quelques minutes et de son rapport. Après, elle regarda une nouvelle fois Leah en souriant.

-Ils viendront vous chercher ce soir à la fermeture du Karaoké… À bientôt !

Elle lui souriait pour la rassurer et elle partit sur une note positive, mais ce jura de capturer ce maudit animal qui avait causé du tort à une charmante demoiselle qui n'avait rien demandé.
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Mer 4 Mai - 12:38
Leah n'aiderait certainement plus jamais d'hybrides sauvages et se méfierait comme de la peste des hybrides révolutionnaires, surtout quand elle était proche de son Karaoké. Il était hors de question que son établissement soit un jour fermé. Elle ne le supporterait pas, elle le savait parfaitement. Heureusement, la jeune femme lui avait fait une proposition risqué pour sa propre carrière, mais elle semblait vouloir protéger cet endroit...et l'aider également. Et franchement, cette proposition l'avait réellement touché. Elle ne l'oublierait jamais.

- Je serais ravie d'avoir de vos nouvelles si je finis en prison...oh et pour vous remercier, j'aimerais vous inviter au restaurant. Je ne sais pas quand je pourrais le faire...peut-être après être interrogée, voir après le procès s'il y en a un ? Je vous contacterais.

La jeune femme regarda l'agente parler dans son talkie-walkie avant de rapprocher son fauteuil roulant d'elle. Comme la discussion arrivait à son terme, elle allait bientôt retourner dessus pour retourner au travail...en espérant ne pas trop réfléchir à tout ce qui s'était passé.
En entendant la voix d'Oki, elle leva les yeux et la regarda en souriant.

- D'accord, à bientôt alors !

Elle la regarda partir puis remonta sur son fauteuil, avant de se diriger vers le comptoir. Ses yeux se posèrent sur le reste de sandwich mais finalement elle n'avait plus faim. Toute cette histoire lui avait coupé l'appétit. L'après-midi passa à une allure complètement folle où elle eut à peine le temps de ruminer finalement. Mais avant la fin de la journée, elle réunit ses salariés et les informa de ce qui c'était passé. Ils avaient le droit de savoir, puisqu'ils auraient certainement la gestion du Karaoké pendant son absence. Elle les laissa partir plus tôt pour réfléchir sur l'organisation, elle devait trouver quelqu'un pour gérer l'établissement en son absence. Et puis alors qu'elle était en pleine réflexion, deux hommes, des rabatteurs entrèrent dans le Karaoké pour venir la chercher. Elle s'approcha d'eux et les suivit. Elle monta dans le véhicule...sa vie allait prendre une toute nouvelle tournure avec cette histoire.
Messages : 120
Date d'inscription : 01/04/2016
Age : 24
Multi-Compte : Eileen L. Allannah, Sarika, Elizabeth, Kazuko Yodo, Aureliane M. Zdzislawa
Fiche de Présentation : Ma petite fiche
Fiche de Relation : Mes liens

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Aucune
Maître/Maîtresse: Aucun
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humaine - Membre 2san
Revenir en haut Aller en bas
(#)
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maître ou Neko ? :: Hors-rp :: Rp terminés-