Bienvenue à Togi! Cette merveilleuse île qui propose toutes sortes d'hybrides à la vente. Serez-vous le maître ou l'esclave? NC-18
 

Une hybride peu commune [PV.Mirana]

 :: Hors-rp :: Rp terminés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
(#) Ven 8 Avr - 10:19
Une hybride peu commune

Un soleil bien présent malgré les quelques fraîcheurs du printemps, une petite brise matinale ainsi que peu de gens dans les rues, un week-end tranquille s'annoncer pour moi, j’avançais dans les rues d'un pas tranquille et serin en direction de l'animalerie, le vendeur devait être habitué à me voir depuis le temps, je passais presque tous les jour pour voir tous les hybrides et choisir celui qui me fallait, ou plutôt celui ou celle qui me plaira le plus, entrant donc dans l'animalerie, le vendeur me salua avec son bonjour et son sourire habituel, je lui rendis le sourire et, par instinct, je me dirigeais vers les nouveaux arrivages d'hybride, je pouvais en voir de toutes sortes, je ne voulais pas vraiment du banal, je voulais cette flamme dans les yeux, quelque chose qui montrerait bien que ce sera l'hybride que je cherche.

Après plusieurs minutes à observer les hybrides un par un, je me retrouver face à l'une d'elles, mais, elle était enchaînée, pourquoi enchaîner une hybride alors qu'elle est en cage, rien que cette idée me répugner un peu, voir des hybrides ainsi entravés, qu'ils soit dans une cage ou même enchaîner, je n'aimais pas cela, je restais donc ainsi, à l'observer plus longtemps cherchant à savoir pourquoi elle était ainsi, puis, je me tournais vers le vendeur pour avoir plus d'explication, il me dit d'un ton, comme s'il avait peur qu'elle eût déjà tué un autre hybride par le passé, enfin, c'est ce que disait son ancien maître, il avait donc par sécurité, enchaîné cette hybride, il ne voulait pas d'accident ou encore d'autres morts créer à cause de celle-ci, je me tournais donc à nouveau vers l'hybride et, d'une voix assez calme, je lui posais la question suivante ;

- Est-tu prête à laisser ton passé pour avancé dans le futur avec moi ?

Le vendeur fut surpris de la question posé à l'hybride, quand à moi, je continuer de la regarder, elle avait peut-être tuer par le passé, mais le futur n'est jamais construit à l'avance, je ne pouvais pas garantir quoi que ce soit, mais je voulais absolument cette hybride avec moi, en la regardant dans les yeux, je la trouvais en quelques sortent spécial à mon goût.
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Mer 13 Avr - 2:05


Avec Anna Mey


Une visite pour moi d'une gentille maîtresse ?


Cela faisait maintenant trois que j'étais dans cette cage étroite, enchaîné au pied, trois jours que le gérant prenait un malin plaisir à me voir souffrir avec ma chaîne et en me donnant faim en mangeant bien en vue sur le comptoir, une vraie torture. Depuis que j'étais arrivé dans l'animalerie, j'avais perdu au moins dix kilos, facilement, mangeant très peu soit parce que la nourriture n'était pas bonne soit parce que je n'avais pas faim, il me dégoûtait.

Aujourd'hui, j'étais encore posté au fond de ma cage, sur ma paillasse roulé en boule. L'animalerie avait ouvert très tôt comme à son habitude et plusieurs clients étaient rentrés puis ressortis avec ou sans hybrides. J'avais regardé toute la matinée les gens allé et venir dans la boutique. Mais à un moment, je vis une maîtresse entré, elle attira des son entrer mon attention. Dés qu'elle entra le gérant le salut et lui sourit, comme si elle était une habituée de ces lieux. C'était une jolie brune aux belles formes, ses cheveux lui arriver jusqu'au bas du dos, les yeux couleur rubis.

Je la regardais observais les autres hybrides, toujours couché sur ma paillasse, un sourire aux lèvres, mon tout premier depuis que j'étais en ce lieu. Elle finit par arriver devant ma cage. Je tendis les oreilles en avant vers l'humaine, me leva avec difficulté, les jambes un peu engourdi du fait que je ne bougeais pas beaucoup et m'approchais d'elle... Mais fut vite arrêter par ma chaîne qui était maintenant tendue. Je reculais donc un peu pour la détendre. J'écoutais d'une oreille leur dialogue, grognais contre le gérant, détestais quand il me rabaisser toujours devant mes acheteurs potentiels à chaque fois. Je fus quand même surprise quand l'humaine me parla après avoir su ce que j'avais fait par le passé. Je réfléchis un moment avant de lui répondre calmement :

- Si c'est pour vous servir vous et vous protéger se sera un honneur madame, puis fait une révérence.

Je la fixais ensuite droit dans les yeux, ne lâchant pas son regard, un mélange de tristesse et de désir, l'envie de me blottir dans ses bras, quitter cet endroit, oublier le passer, vivre le présent et construire le passé avec elle rendait toute docile.

Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Ven 15 Avr - 0:03
Une hybride peu commune

- Si c'est pour vous servir vous et vous protéger se sera un honneur madame. Me dit-elle toute en me faisant une révérence avant de me fixer dans les yeux.

Je soutenais alors son regard disant à la fois sa tristesse, celle de devoir rester ici dans cette endroit que je trouvais insalubre, mais aussi celui du désir de vouloir sortir, une chose m'interpella tout de même, celle du bruit des chaînes claquants les une contre les autres, voir un hybride quel qu'il soit enchaîner me répugne au plus haut point, voir ainsi cette hybride entravé de la sorte m'avais un peu mis en colère et, me tournant alors vers le gérant, je lui lança un regard à la limite de la colère et lui demanda, non, je lui ordonna de la détacher de ces chaînes, il s’exécuta puis, je fis alors un sourire à la vue de l'hybride enfin détacher de toute chaînes, mais sa liberté de mouvement n'était qu'un début, dans la foulé, je lui dis alors de la sortir de sa cage, je comptais bien la faire sortir afin de l'emmener avec moi, tendant alors la main vers elle, je lui dis sur un ton calme et reposé sans la moindre crainte.

- Je te fais sortir à une seul condition, tu devra me suivre ou que j'aille et vivra ta liberté à mes cotes, d'accord ?

Je la regarder droit dans les yeux attendant sa réponse sous le regard du gérant étonner de mon comportement, pour moi c'est assez normal, je suis assez gentille de nature donc voila, contrairement à d'autres maître ou maîtresse, je ne considère pas les hybrides comme des objets, mais comme des compagnons qui seront là à chaque instants.
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Ven 15 Avr - 9:42


Avec Anna Mey


Adoptée ?


Je fus un peu surprise quand elle ordonna au gérant de me détacher avec un regard coléreux. Je me demandais qui elle était vraiment pour avoir autant d'autorité. Je grognais et montrais les crocs quand il s'approcha de moi pour me détacher et je tentais même de lui mordre le bras au passage, mais je le manquais de peu et refermais les crocs dans le vide. Je fus ensuite sortie hors de la cage, je m'étirais un peu aillant des courbatures un peu partout n'ayant jamais pu beaucoup bouge dans ma cage étroite. Je fixais l'humaine et hochais la tête pour la remercier. J'écoutais ça seule condition et réfléchis. Qu'est-ce qui me plairais le plus, vivre encore ici ou la suivre, servir de toutou dans ces déplacements, alors que je détestais être considérer comme un animal, et vivre à peu près libre du coup... Je soupirais et dit d'un ton neutre presque sans aucune expression sauf de la reconnaissance et toute calme.

- D'accord madame.

Je m'ébrouais après avoir répondu mon regard dans le sien. Le gérant comme à son habitude proposa alors des colliers en tous genre pour me personnaliser, comme si j'étais une poupée, suivant les envies de ma nouvelle maîtresse. Je le regardais aller chercher des gros colliers en cuir, d'autres plus personnalisés et de différentes couleurs. Je regardais ma maîtresse, de la peur dans le regard. Quand le gérant dit en plus qu'il avait aussi des chaînes, je reculais d'instinct vers ma cage en tremblant et en grognant de colère, hors de question que je porte ça, des gros colliers et tout ce qui sortais en plus. L'humain avait le don de m'énerver, il voulait sans doute montrer mon vrai visage à l'humaine.

Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Dim 17 Avr - 18:54
Une hybride peu commune

Je me ravis tout de suite qu'elle est accepter, mais tout de suite le gérant revenais proposant alors des colliers en tous genre, coloré, avec fourrure et autres, des chaînes de toutes tailles, il voulait soit me mettre dans une colère noire, soit embêter ma futur hybride, je fermais alors les yeux quelques secondes avant de portais mon regard sur celui-ci, on aurait dit qu'il n'avait pas encore compris ma façon de penser, je lui dis donc signe de non puis, d'une voix assez forte cette fois, je lui dis.

- La prochaine fois que vous me proposer ce type d'accessoires inutile, compter sur moi pour que le labo ne vous prend plus d'hybride ici, compris ? Vous savez bien que je suis assez bien placé là-bas.

Il fit signe d'accord de la tête et rangea donc ces colliers et autres avec une expressions déçu sur son visage, je n'avais pas besoin de ce type d'accessoires pour mon hybride, de plus elle n'avait pas l'aire d'aimer ça, je lui posais ensuite ce qu'il fallait pour payer puis, je pris la main de ma nouvelle hybride avant de l'emmener dehors un peu plus loin de l'animalerie, je me posais quelques questions sur elle, le gérant m'aurait sûrement menti donc, en toute logique je voulais lui demander directement.

- Alors, par où commencer, je vais déjà me présenter, je suis Anna Mey, je suis en charge de la section sur la génétique des hybride, mais j'aimerais que tu te présente, je ne sais pas grand chose sur toi et je ne pense pas que ce gérant me dira grand chose.

Je la regardais à nouveau droit dans les yeux, je ne savais pas non plu si elle avait compris ce que je voulais dire par "vire sa liberté à mes côtés, j'allais donc avoir quelques réponses une fois qu'elle m'aura répondu.
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Dim 17 Avr - 23:05


Avec Anna Mey


Adoptée ?


Je me laissais entraîner dehors par ma nouvelle maîtresse après qu'elle eut envoyer balader le gérant de l'animalerie avec ses accessoires pour hybride et après l'avoir payé. Sa main était chaude et douce, je jouais un peu avec, tournant ma main dans la sienne pour mieux savourer le contact de sa peau sur la mienne. On s'arrêta un petit moment un peu plus loin de l'animalerie, je la regardais me demandant ce qu'elle avait. Je l'écoutais attentivement et quand elle eut fini je ne pas quoi dire à part mon nom, mais me forcer à parler rapidement de mon passé.

Je m'appelle Mirana. C'est donc vous qui nous créez ?, grognant. Mon ancien maître m'a entraîné au combat et m'a fait participer à des combats illégaux d'hybrides. Jusqu'à maintenant je n'ai jamais perdu..., continuant à marcher avec elle, le visage qui s'assombrit, A, la fin d'un combat....il rentra bourrer...et prit ma virginité..., depuis ce soir-là, je déteste les hommes. Le lendemain soir, j'eus encore un combat comme chaque fois, sauf que je laissais ma colère prendre le dessus et tuais l'hybride adverse à main nue....mon maître pris peur et m'amenait le lendemain après m'avoir drogué à cette animalerie. Cela faisait trois jours que j'y étais jusqu'à ce que vous veniez aujourd'hui., me tourna vers elle et fis une révérence Merci madame, gardant la tête baissée jusqu'à ce qu'elle donne l'ordre de me relevée.

Je me laissais ensuite guider par ma maîtresse, ne sachant pas du tout où l'on allait et où c'était. On s'arrêta devant une boulangerie, me demandant pourquoi faire mais attendis ma maîtresse bien sagement dehors, les hybrides étant interdits à l'intérieur étrangement. Plus tard, on passait devant un tatoueur, je m'arrêtais un moment devant la vitrine pour regarder les tatouages, ils étaient beaux, mais un en particulier attirèrent mon regard. Il représentait un loup qui hurlait, à la lune sans doute. J'avais toujours voulu m'en faire un, mais mon ancien maître n'avait jamais voulu.... Je devrais sans doute commencer à travailler pour pouvoir me le faire. Je me tournais vers ma maîtresse pour lui demander docilement.

- Pourrais-je travailler aussi ?



Tatouage qu'elle veut:
 
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Mer 4 Mai - 13:23
Une hybride peu commune

Après avoir écouté son histoire, je fis un sourire, elle n'avait pas eu le meilleur des passez, et pas le meilleur maître non plu, puis, après quelques minutes de marche, j'entrais dans une boulangerie, les hybrides étant interdit dans cet établissement, je laissais donc quelques secondes Mirana à l'extérieur, je ressortis avec une sac à la main contenant une boîte avec un ruban autour, je retournais ensuite proche de Mirana qui se trouvait en face d'un tatoueur, elle me demanda ensuite si elle pouvait travailler pour avoir ce tatouage, je le trouvais bien beau aussi, mais je n'aimais pas vraiment les tatouages, j'en avais bien un sur la jambe représentant une rose bleu, mais c'était bien le seul que j'avais, j'afficher un sourire sur mon visage et pris la parole à mon tour.

- Si tu veux ce tatouage, tu a juste à me le dire, mais si tu veux travailler, c'est ton choix, sache que tu es libre tant que tu reviens à moi.

Je posais une main sur la tête de Mirana la caressant un peu le long de ces cheveux, je la trouvait assez douce, se touchais que j'appréciais beaucoup, elle n'avait pas besoin non plu d'être là plus docile de l'île, je voulais qu'elle soit elle-même, ou comme elle se sent le mieux, j'entrais donc dans ce magasin de tatouage et avec un sourire, je demandais au tatoueur de faire le tatouage demander par Mirana, il ne manquait plus qu'à savoir sur qu'elle du du , elle le le voulait, je m'assis donc sur un siège et attendais la fin pour voir le résultât.

J'attendais donc encore, Mirana était dans une autre pièce, je ne pouvais donc pas la voir se faire tatouer, mais je pensais bien qu'elle serait ravie pour son tatouage, mais je devais aussi trouver un travail qui lui irait, je pouvais bien l'emmener au labo afin qu'elle m'aide dans mes recherches, ou bien juste s'occuper de la maison pendant mon absence, je me plonger donc dans mes pensées.[/b]
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Dim 8 Mai - 19:36


Avec Anna Mey


Adoptée ?


Je souris. Déjà, je pouvais avoir mon tatouage, j'étais déjà contente, mais en plus de cela, je pourrais travailler comme les humains, ou du moins plus ou moins comme je n'étais qu'un hybride au service de l'homme. Bon en gros seule condition, c'est que je devais être un vrai toutou et revenir toujours vers elle. Je n'aimais pas trop cette idée, mais je n'avais pas non plus vraiment le choix que de dire oui, même si je ne pouvais pas non plus vraiment promettre que je reviendrai toujours vers elle comme je préférais garder un peu de liberté et pouvoir au moins faire ce que je voulais.

- D'accord maîtresse, faisant une révérence pour montrer ma soumission.
Je grognais de plaisir en sentant sa main caresser mes cheveux, elle était si douce avec moi. Je lui souris amicalement, vint frotter ma tête contre elle avant de m'ébrouer. Par la suite, j'entrais donc dans le magasin, suivie d'assez près par ma maîtresse. Elle avait sans doute peur que je m'enfuis déjà, mais là j'y pensais pas encore. Je la connaissais à peine donc je préférais attendre pour voir comment la suite se passera entre nous.

Je continuais un moment de regarder les tatouages afficher aux yeux des clients seulement et en trouvais un plutôt pas mal, décidant de le faire plus tard, si notre relation entre ma maîtresse et moi continuerait d'aller bien.
Je suivis donc la tatoueuse dans l'arrière-boutique, enlevais mon haut puis mon soutiens Gorge à sa demande et m'allonger sur le ventre sur le siège. Je rougis un peu gênée d'être posé comme cela devant une inconnue mais ne dit rien.
Je frémis quand elle commença à désinfecter d'abord la partie où je voulais me le faire. Le futur "bébé" sera mis au niveau de l'épaule, dans le dos. Heureusement, la jeune tatoueuse était douce avec moi et y allait doucement. À un moment, elle me fit quand même mal et je dû me mordre la lèvre pour ne pas crier de douleur.
Pendant toute l'opération, je ne bougeais plus d'un pouce, comme figé sur place. quand elle eut fini, je me remis enfin à me remettre à respirer.

Quand elle affirma qu'elle avait fini, je me levais et cachais par réflexe ma poitrine avec mes mains et m'approchais doucement de la glace, me tournais pour le voir. Je l'adorais, souris à la tatoueuse et la remerciais chaleureusement. je récupérais ensuite mes vêtements quand elle me les tendit, mais quand je m'apprêtais à les remettre, elle dit non et me poussait vers la boutique où il y avait ma maîtresse. Je me figeais sur place, gênée d'être à moitié nue devant les quelques autres clients qui me trouver là. Je frémis, baissais la tête pour éviter de voir leur regard en suppliant intérieurement que ma maîtresse me permette de me rhabiller vite.

Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Lun 9 Mai - 9:45
[center]
Une hybride peu commune


Je regardais donc mon hybride allez dans l'arrière-boutique de la tatoueuse avant de prendre un livre et m'assis dans un coin, je ne pouvais à chaque fois m'empêcher de lire des livres de sciences, toujours à augmenter mes connaissances dans ce domaine, en plus, le temps passe si vite quand on lit que l'on oublie même l'heure ou le jour où nous sommes, ce ne fut donc qu'après ce temps de lecture qu'un bruit m'interpella, je relevais donc la tête pour en voir l'origine et c'est à ce moment-là que je vis Mirana à moitié nu sortie de force par la tatoueuse, je ne savais pas ce qui s'était passé dans l'arrière-boutique, mais mon réflexe fut de lâcher le livre que j'avais en main pour me mettre devant elle afin de la cacher un peu de la vue des autres, au moins le temps quelle se rhabille, je lançais ensuite un regard noir à la tatoueuse, je ne pense pas revenir ici, jamais tant que des gens comme ça y seront, je me penchais vers l'oreille de Mirana pour lui dire d'une voix plutôt calme malgré la situation.

- R'habille toi, on s'en va d'ici.

Une phrase simple et courte qui était compréhensible facilement, une fois qu'elle fut alors rhabillé, je l'emmenais alors dehors et, instinctivement, je la pris dans mes bras, comme si je me lâchais d'un poids, la voir ainsi face aux gens m'avaient rendu quelque peu nerveuse dû aux regards des autres, je comprenais bien cela, c'est aussi à cause de ça que j'ai fait construire ma maison hors de la ville afin de ne pas être dérangé, ni subir les autres, je relâchais ensuite Mirana avant de sourire à nouveau et lui caressa à nouveau la tête, je ne voulais pas vraiment qu'elle se sente mal à cause de mon erreur, celle de l'avoir laissé seul un moment alors que je devrais être présente à chaque instant.

Après ce petit moment de calme, je la pris par la main et l'emmener vers la sortie de la ville, je voulais enfin l’emmener voir sa nouvelle maison, elle aurait bien la liberté de sortir quand elle le souhaite, mais il n'y aurait la condition de savoir où elle irait, par sécurité et aussi pour qu'elle n'es pas de problèmes, la chose à éviter, c'est bien cela, les problèmes.
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Lun 9 Mai - 14:35


Avec Anna Mey


Adoptée ?


Je souris à ma maîtresse quand elle se mit devant moi comme pour me protéger des regards des autres clients. Je me rhabillais à sa demande en soupirant de plaisir. J'avais eu peur un instant qu'elle m'interdise de me rhabillais et de me promener nue dans la rue. Heureusement elle était gentille, mais malgré ça je restais sur la défensive. J'avais appris à ne pas me fier simplement aux apparences.

Une fois que je fus rhabillé, je la laisser me traîner dehors en grognant, j'avais l'impression d'être une enfant là et je n'aimais pas trop cela.
Je sursautais quand je me retrouvai contre ma maîtresse, je souris et fermais les yeux pour mieux savourer le câlin, humant son odeur pour m'en imprégner. Je lui souris quand elle m'en fit un aussi, grognant de plaisir aux caresses, frottant ma tête contre elle pour en avoir plus, j'adorais ça.
Je rougis en la voyant me prendre par la main mais protestais pas, elle était chaude et douce, j'entremêlais nos doigts, la laissant nous guider dans les rues. Je fus tout de même surprise de voir qu'on prenait la direction de la sorti de la ville mais me laisser faire, ayant hâte de voir ma nouvelle maison.

On sortit bientôt de la ville, je me demandais encore où on allait, on s'approchait de la forêt et me figeait sur place, émerveiller. Devant nous se dresser une maison immense qu'on pourrait voir comme une villa, avec un jardin qui l'entourait. En humant l'air, je sentais de l'eau, apparemment elle était équipée d'une piscine, j'espérais qu'elle était grande et que ma maîtresse accepterait que j'y aille quand j'en aurais envie.
Je me tournais vers ma maîtresse et demandais d'une voix douce et calme, contente d'être enfin arriver.
- J'aurais droit d'aller dans le jardin après maîtresse ? Il fait chaud aujourd'hui, rester à l'intérieur de la maison après me tente pas vraiment....

HRP:
 

Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Lun 9 Mai - 16:45
[HRP : je vais faire la suite du rp dans une autre partie du forum, je t'enverrais le lien par MP]
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#)
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maître ou Neko ? :: Hors-rp :: Rp terminés-