Bienvenue à Togi! Cette merveilleuse île qui propose toutes sortes d'hybrides à la vente. Serez-vous le maître ou l'esclave? NC-18
 

Leah ou la joie de vivre malgré tout

 :: Présentations :: Présentations des humains :: Validées Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
(#) Ven 1 Avr - 13:56

Qui êtes vous?



Généralités

♠ Prénom : Leah
♠ Nom : Aoife
♠ Sexe : Féminin
♠ Âge : 34 ans
♠ Origine : Irlandaise
♠ Groupe : Maîtres Gentils
♠ Métier : Propriétaire du karaoké
♠ Statut : Moyen
♠ Orientation : Hétéro


Personnalité

Leah est une femme qu'on qualifie aisément de bonne vivante. Elle a toujours le sourire aux lèvres, toujours avenante, toujours aimable. Elle aime rire, elle aime s'amuser, et surtout, faire la fête.
Sa passion, c'est le chant, c'est pour cette raison qu'elle a décidé de racheter le karaoké à sa fermeture. Elle refusait de voir ce lieu qu'elle aimait tant être fermé. Après tout, elle y passait plusieurs fois par jour. A une époque, le chant lui a permis de lui sauver la vie, et  ce lieu l'y aidait. Elle a un lien très fort avec son karaoké. Mais elle aime aussi faire la fête dans les bars, les boites de nuits. Oui, c'est une femme qui croque la vie à pleines dents.

Et pourtant, cette vie n'a pas été douce avec elle. Mais cela, vous le découvrirez dans son histoire. Handicapée, elle pourrait le prendre comme une fatalité mais ce n'est pas le cas. Elle veut montrer au monde entier qu'on peut être handicapée et bien vivante. Ce n'est pas parce qu'on ne peut pas marcher, qu'on doit rester enfermer chez soi ! Elle espère d'ailleurs être un exemple pour les autres personnes qui se retrouvent dans sa situation, car elle sait parfaitement que ce n'est pas facile.

Tout le monde la connaît la femme vivante et riante qui s'amuse sans cesse, qui mais connait l'autre facette de sa personnalité ? Leah est également pleine de peurs depuis son accident. Elle a peur d'être seule, elle ne supporte tellement pas la solitude, qu'elle est capable de sortir au milieu de la nuit pour aller dans un bar, juste pour être entourée. D'ailleurs, elle laisse toujours la télé allumée dans sa chambre quand elle veut dormir...sinon, elle en est totalement incapable. Également, il y a toujours la radio dans la journée d'allumer pour donner l'impression d'une présence, de vie dans cette maison si vide.
La nuit est le moment qu'elle déteste le plus, surtout quand elle est chez elle. Parfois, elle est hantée par des cauchemars qui l'empêche de dormir. Alors oui, elle est quelque peu insomniaque. Plutôt faire la fête que dormir ! Quand elle est seule, elle pleure facilement, plus aucune trace d'amusement.

Pourtant, son hymne de vie c'est : ne te morfond pas, il est inutile de le faire.
Mais parfois, la douleur de la vie la rattrape et lui met une violente gifle.


Apparence

Leah est une jolie femme malgré ses 30 ans bien passés et son handicap particulièrement visible.
Pour commencer, elle possède de longs cheveux brun qui lui tombent en cascade jusqu'en dessous des épaules. Elle les attache très souvent, surtout quand elle travaille, ce qui les fait arriver à peu près au niveau des épaules. Certaines mèches plus courtes lui encadrent le visage, arrivant presque au niveau du menton et enfin, les mèches les plus courtes arrivent au niveau de ses yeux, formant une épaisse frange qu'elle repousse sans cesse sur les côtés. Ses cheveux sont tellement épais et visiblement doués d'une vie propre, qu'ils ont tendance à se coiffer et se positionner n'importe comment. Raison de plus pour les attacher.
La jeune femme offre un pétillant regard composé de yeux marrons particulièrement expressifs. Chez elle, ils sont clairement une fenêtre sur son âme. Elle est totalement incapable de cacher ce qu'elle pense ou ressent, résultat, cela s'affiche dans ses yeux ou sur son visage.

D'ailleurs, son visage est fin, anguleux, et tout aussi expressif, arborant toujours en public un magnifique et vrai sourire, plein de joie et de vie. Ses fines lèvres et son petit nez complète très bien le tableau. Pour résumer, elle a un beau visage encore vierge de toutes traces du temps.

Malgré son mètre 75, Leah a tendance à faire plutôt petite. Pourtant, elle tente de toujours être bien droite sur son fauteuil mais être continuellement assise n'aide pas à paraître grande. Plutôt fine, elle ne dépasser pas les 65 kilos, du à une alimentation équilibré et une obligation de toujours tourner les roues de son fauteuil : ça brûle les calories de se traîner !
Ses bras sont d'ailleurs fin mais assez musclé, du à des années de pratique de fauteuil roulant. Essayez, c'est la meilleure musculation, rapide et efficace ! Si, si, je vous jure ! Par contre, ses jambes, faute d'utilisation malgré les exercices du kiné, sont particulièrement fines.

Niveau vêtements, elle porte des vêtements différents selon ce qu'elle a faire. Pour le travail, elle s'habille joliment, tout en restant dans le pratique. Alors que si elle doit sortir, elle a tendance à faire de jolies robes qui la mettent en valeur. Elle tente toujours d'attirer le regard vers ses beaux yeux expressif ou sa poitrine avantageuse par un décolleté qui ne dévoile que ce qu'il faut, rien de plus. Chez elle, elle porte une tenue qui ressemble à un jogging et veste de sweat n'ayant aucune envie de bien s'apprêter.
Par contre, qu'importe la tenue, elle portera toujours bras qui remonte jusqu'à mi-cuisse. N'étant pas une grande fan de ses maigres jambes, elle tente de les rembourrer par des vêtements.


Histoire

Leah est née loin d'ici, en Irlande, un pays qu'elle adore et trouve magnifique. Elle aime y retourner de temps en temps pour s'imprégner de son pays natal.

Ses parents étaient un couple modeste mais charmant. N'ayant pas beaucoup d'argent, ils décidèrent de n'avoir qu'un seul enfant, et c'est Leah qui arriva. Ils furent comblée par ce magnifique bébé, malgré leur forte envie d'en avoir un deuxième. Mais ils le savaient : un deuxième enfant et ils seraient sur la paille.

Ils élevèrent cette petite avec le plus grand amour, lui offrant une vie de rêve. Choyée, gâtée, elle était une petite fille comblée. Pourtant, à 10 ans, sa vie bascula. Passée de la petite fille adorée à une enfant pauvre. Malgré le plus grand attention, et les moyens de prévention, la mère de Leah tomba de nouveau enceinte. Pourquoi n'a-t-elle pas avorté ? Parce qu'il était déjà trop tard quand les parents l'apprirent. La mère de Leah avait fait un déni de grossesse et l'avait appris à 6 mois de grossesse lors d'évanouissement répété qui l'ont amené à l'hôpital.
Son ventre gonfla en peu de temps. L'enfant, inconsciente de ce que cela signifiait, était totalement heureuse d'avoir un petit frère ou une petite sœur. Elle qui rêvait tant d'avoir une fratrie nombreuse !

Devant tant de joie, ses parents réfléchirent longuement et décidèrent de garder l'enfant malgré tout. La vie changea totalement. La petite famille dut se serrer la ceinture, les parents par exemple, ne mangeait plus de dessert pour permettre à leurs enfants de manger correctement. Le père de famille décida de prendre un deuxième emploi, de nuits, pour subvenir aux besoins de sa famille. Mais à force de surmenage, il tomba gravement malade et les soins endettèrent la famille. Il finit par décéder alors que Leah n'avait que 15 ans. Elle pleura beaucoup, sécha l'école, pendant un temps jusqu'à comprendre que ce n'était pas la bonne solution pour sortir de tout cela. Malheureusement, la famille était endettée jusqu'au cou par les dettes et les services sociaux récupérèrent l'enfant de 5 ans, pour le mettre en famille d'accueil.

Désespérée, sa mère s'effondra de ce retrait de force. Elle savait que c'était le mieux pour son fils mais elle ne le supportait pas. Elle fut totalement incapable de reprendre le travail et la famille s'enfonça un peu plus dans les dettes. Ne voyant plus aucune solution, cette femme se suicida, ne laissant qu'une lettre à sa fille.
Désemparée, Leah s'enfuit de l'appartement, pleurant, et ne fut retrouvée qu'une semaine après, prostrée dans un coin du parc de la ville. Placé dans un orphelinat, on lui laissa le temps de se remettre du choc, puis ensuite, on lui annonça qu'elle n'avait que peu de chances d'être adoptée.

Ainsi, l'adolescente grandit dans cet environnement, entourée d'enfants qui n'étaient pas toujours aimable. Certains se vengeaient sur les autres de ce qu'ils avaient subi. Elle se fit des amis mais à cette époque, elle parlait peu, s'évadant plutôt dans le dessin et le chant. Mais seule.

A sa majorité, elle quitta l'orphelinat et décida d'aller directement travailler. Elle trouva un travail dans un bar, où elle était serveuse. Le patron était aimable, mais la paye était misérable. A 22 ans, sur un coup de tête, elle démissionna de ce travail, acheta un billet d'avion et s'envola vers Togi. Elle avait entendu parler de cette étrange île et se disait que c'était le meilleur endroit pour recommencer une vie, loin de tout, cherchant à oublier son passé.

Enthousiasmé par ce nouvel endroit à explorer, elle du d'abord apprendre la langue, ce qui ne fut pas facile au départ mais elle s'y donnait à fond. Ensuite, elle trouva un travail, à nouveau dans un bar. Il s'appelait l'Exoticana et elle savait qu'il s'y passait des choses louches, mais elle n'arrivait pas à savoir quoi, et puis la paye était là très bonnes. Elle réussit à faire des économies pour la première fois de sa vie.

Elle y rencontra même un homme, charmant, un client qu'elle revit plusieurs fois hors du bars. Et puis finalement, une romance naquit, elle était amoureuse pour la première fois de sa vie, et tout semblait aller pour le mieux. D'ailleurs, il avait un métier qui payait bien. C'est ainsi qu'ils prirent la décision d'avoir un enfant. Leah eut un fils, une bonne bouille, en pleine santé. Son rêve était d'avoir une famille nombreuse.

Et pour la première fois, sa vie était tranquille, normale, avec rien d'extraordinaire. Alors pourquoi celle-ci s’acharne-t-elle ainsi pour tout faire basculer à nouveau ?
Alors que son fils avait 3 ans, et qu'elle en avait 28, elle était enceinte des seconds enfants. Fatiguée par cette grossesse gémellaire, elle était en retard pour récupérer son fils à la crèche. Elle roulait, beaucoup trop vite, et à un moment, la voiture partie tout droit dans un virage, s'enfonçant dans la forêt, en faisant des tonneaux. C'était un grave accident dont elle n'aurait pas du survivre. Le pare-brise s'était brisé et malgré la ceinture, le choc l'avait propulsé, la tête la première à travers, les jambes coincées sous le volant.
Ce fut un hybride sauvage, qui alerté par le bruit, la trouva le premier. Sans lui, elle serait tout simplement morte en se vidant de son sang. Il a réussit à alerter les humains, attirant quelques hommes jusqu'à sa voiture avant de s'enfuir. Un jour, elle espère le revoir, pour le remercier.

Leah dut subir plusieurs opérations pour pouvoir survivre mais malgré les efforts des médecins, ses enfants ne purent survivre. Ils étaient encore trop jeunes, trop petits, et le monde trop cruel. Ils avaient été forcé de pratiquer une césarienne alors qu'elle n'était qu'à quatre mois, sinon les trois allaient mourir. Les enfants ne vécurent que trois jours au final, et elle ne put les voir, elle était dans le coma. Son mari, lui, les vit, et pleura. Il attendit son réveil, tout en s'occupant de leur fils. Et finalement, elle se réveilla, désorientée, confuse, réclama ses enfants...Les médecins durent lui annoncer la cruelle vérité, et elle hurla, refusant la perte de ses jumeaux.

Au fil du temps, elle apprit à accepter cette perte, tout en apprenant à se servir d'un fauteuil roulant. C'était pour elle sa punition. A cause d'elle, ses jumeaux étaient décédés, alors elle était punie en perdant l'usage de ses jambes...et d'après ses médecins, la possibilité d'avoir un jour, un autre enfant. Maussade, elle se referma sur elle-même, s'isolant de son fils qui lui était toujours vivant, et de son mari, refusant de les voir. Elle ne les méritait tout simplement pas. Son mari lutta bien un moment, mais comment faire quand soi-même luttons contre une rancœur ?

Ils finirent par divorcer et le juge décida que le petit garçon devait rester avec son père. Sa mère n'était pas en état de s'en occuper.
Leah finit par sortir de l'hôpital malgré des rééducations à faire, des soins multiples, elle réapprenait à vivre, malgré la perte de ses jumeaux. Ne pouvant reprendre son travail à l'Exoticana, elle eut du temps libre et c'est ainsi qu'elle découvrit le karaoké. Elle reprit ainsi sa passion du chant, réussissant ainsi à mettre de côté sa douleur. Le chant et le dessin lui permettaient à nouveau de surmonter, d'apprendre à vivre à tout cela.

Allant de mieux en mieux, elle se remit à chercher un travail, mais personne ne voulait d'une handicapée malgré sa bonne humeur et ses blagues quotidiennes. Jusqu'au jour où en allant décompresser au karaoké, elle apprit en discutant avec le gérant qu'il allait fermer, il n'avait plus les moyens de maintenir ce lieu...
Leah n'eut pas à réfléchir longtemps, c'était une évidence. Elle lui fit une offre qu'il accepta, ainsi, elle devint la propriétaire du karaoké qu'elle redécora à son goût. Elle pouvait ainsi chanter autant qu'elle voulait, apportant une joie de vivre à cet endroit, ainsi que des nouveaux clients.

Sa seule ombre dans sa vie en dehors de l'accident, c'est son fils qui lui manque cruellement. Son mari pour tenter d'oublier est parti loin de l'île en l'emportant. Heureusement, il lui envoi tout de même des photos, lui permet de rester en contact avec son fils qui a aujourd'hui 9 ans.


Derrière l'écran

Prénom/Pseudo : Ici Eileen
Âge : 22 ans
Fille ou garçon ? Fille
Passions : Toujours les mêmes
Comment as-tu découvert le forum ? Je crois qu'il est inutile d'y répondre
Que penses-tu du forum ? Idem
Autres : //
Code:


© FICHE CRÉÉE PAR AMYLITH |  NESIS |  MEIYA ▬▬ Modifiée par Lou Ainsel
Messages : 124
Date d'inscription : 01/04/2016
Age : 24
Multi-Compte : Eileen L. Allannah, Sarika, Kioko, Maeko et Juna Kavanez
Fiche de Présentation : Ma petite fiche
Fiche de Relation : Mes liens

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Aucune
Maître/Maîtresse: Aucun
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humaine - Membre 2san
Revenir en haut Aller en bas
(#) Ven 1 Avr - 14:34
As usual, de la part de notre déesse, la fiche est nickel, de fait....


Bienvenue ! Tu es validé(e) !


Bonjour/bonsoir,

Bienvenue sur Maître ou Neko, nous espérons que tu t'amuseras bien et nous te félicitons pour ta validation et ta fiche =3

Avant toute chose, nous te demandons de recenser ton avatar =>ici<=

Tu dois aussi recenser ton DC =>ici<=

Ainsi tu peux faire une demande d'hybride =>ici<=

Tu peux aussi faire une demande d'habitation pour que ton personnage ait sa maison =>ici<=

Tu peux aussi faire une demande de rp =>ici>=

Nous te conseillons également d'ouvrir une boite mail et d'acheter un téléphone ==> ici <==

Et pour finir, il ne te reste plus qu'à ouvrir ta boite aux lettres ==> ici <==
Amuse toi bien parmi nous =)

Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maître ou Neko ? :: Présentations :: Présentations des humains :: Validées-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com