Bienvenue à Togi! Cette merveilleuse île qui propose toutes sortes d'hybrides à la vente. Serez-vous le maître ou l'esclave? NC-18
 

Appel à Jirou

 :: Hors-rp :: Rp terminés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
(#) Ven 1 Avr - 0:07
Eileen vient de lire la réponse à son mail, il est 20 heures du soir, elle décide de laisser une dizaine de minutes d'hésitation avant d'attraper son portable personnel. Autant l'appeler, elle aura plus rapidement ses réponses à ses questions. Elle composa le numéro de l'orphelinat après avoir pris une petite inspiration, tout en admirant le jardin à travers sa baie vitrée.

- Bonjour, j'appelle suite au mail que vous venez tout juste de m'envoyer. Je suis Eileen Allannah. Je me suis dis que ce serait plus simple par téléphone...j'espère que je ne vous dérange pas...
Messages : 2924
Date d'inscription : 11/03/2015
Age : 24
Multi-Compte : Sarika, Leah Aoife, Kioko, Maeko et Juna Kavanez
Fiche de Présentation : Eileen, la chasseuse de primes
Fiche de Relation : Les liens d'une folle

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Aucune
Maître/Maîtresse: Officiellement Mustang, en réalité Esteban...
Esclaves: Aïcha (PNJ)
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humaine - DW Tour


"J'aime l'amour, les sentiments, surtout ceux qui me plaquent contre le mur"

Défis Rp:
 


Spoiler:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#) Ven 1 Avr - 1:20
Alors qu'il finissait à peine d'appuyer sur la touche "envoyé" de son mail, Jirou fut dérangé par une petite Anju en alerte. Traîné pour stopper une dispute de Kurose, qui avait encore été trop loin à l'égard de Ryan -faisant pleurer Marie- ...il n'entendis nullement le téléphone sonné. Ce fut Amasa qui, voyant le téléphone vibrait et entendant la super musique "made in Kigaku" décrocha. La voix de la jeune femme le fit cligner des yeux...et c'est avec sa voix d'enfant de 6 ans qu'il répondit.

"Bonzoir madame. Papa est occupé..."

En fond sonore, on pouvait entendre la voix forte de Jirou.

"Kurose ! Demande pardon à Ryan et Marie : maintenant ! Ce n'est pas une attitude de gentil garçon !"

Au même moment, à côté du combiné, le son fort de bruits de pas qui dévale des escaliers se fit entendre. La voix d'un jeune homme retentissant :

"Papa ! Akugi est sur l'ordinateur de Yumeko-nee ! Il joue à ses jeux bizarre là !"

Et des pleures de bébé se rajoutèrent alors que le petit Amasa, tout fier, cria prés du combiné :

"Papa ! Téléphon ! Une madame Eil-hein Allannah."

De nombreux cris d'enfants, des bruits de pas. Et finalement, c'est un son de voix d'homme, essoufflé, qui arriva prés du combiné.

"Amasa, merci pour le téléphone. Va aider Risu à faire le biberon de Leonid. 300mL le soir, avec les céréales en poudre. Kigaku, va sortir ton frère des BL de ta sœur immédiatement, tu reprendras la leçon de piano d'Angelina après ! Sakura, aide-le au besoin à attraper la canaille : et mettez-le au coin ensuite. Kurose tu restes au coin d'ailleurs ! Anju, Shura, vous terminez vos devoirs pour demain."

Différents "oui" et autre bruits indistincts s'ajoutèrent. Et c'est avec un énième soupir que Jirou se dirigea vers son bureau.

"Veuillez m'excuser pour tout ça, Mlle Allannah. C'est un peu...et bien, c'est quelque peu le rush à cette heure-ci. Mais, que puis-je faire pour vous ?"
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Ven 1 Avr - 9:39
Eileen s'attendait à tomber sur la personne qui venait de lui envoyer un mail, mais elle fut particulièrement surprise en entendant une voix d'enfant. De jeune enfant en plus. Tout ce qu'elle ne supportait pas. Elle laissa le silence s'installer alors que la petite voix de l'enfant lui disait que son père était occupé...en fond sonore, elle entendait, ce qui était certainement le père, engueuler d'autres enfant. Eh bien, c'était animé.
Elle s'arma donc de patience, tentant d'être le plus aimable possible avec l'enfant...malgré sa voix quelque peu glaciale.

- Pourrais-tu appeler ton papa s'il te plait?


Contrôle. Ce n'était pas le moment de réagir comme d'habitude avec les enfants. Par chance, le fond sonore la détourna de ses inquiétudes avec l'enfant au téléphone. Des jeux bizarres? A quoi jouer cette fille? Ah voila que l'enfant appelait enfin son père...en écorchant son prénom, qui ne devait pas être facile à prononcer pour un gamin. Foutu gamin, laisse donc ce téléphone. Alors qu'elle envisageait de raccrocher, une voix d'homme résonna tout près du téléphone. Visiblement, le père avait entendu la voix de l'enfant malgré tout ce brouhaha. Et enfin, il prit le téléphone pour lui parler directement.

- Pas de soucis, je ne pensais pas qu'une soirée pouvait être aussi mouvementée ! J'espère ne pas trop vous déranger? Vous préférez que je rappelle plus tard? Peut-être quand les ga-plus jeunes seront couchés?

Ne pas montrer son côté détestable, se contrôler. Montrer un caractère aimable et avenant...tâche difficile !

- Je viens tout juste de lire votre mail en fait, et je me disais qu'un appel serait plus simple...Le fait que Sakura soit une femme forte n'est pas un soucis pour moi. Bien au contraire, c'est même plutôt un avantage. Bon qu'elle parle au masculin...ce n'est pas très grave, peut-être que ça reviendra à la normale en vieillissant? Je suppose qu'il y a une raison logique à ça...


Sa voix mourut alors que de son côté des aboiements résonnèrent dans le téléphone. Beaucoup d'aboiements, elle s'éloigna de la fenêtre et donc des chiens.

- Désolée, mes chiens sont en train de jouer et ça peut parfois être aussi bruyant qu'un enfant !

Piètre tentative d'humour...

- Pour revenir à la petite Sakura, serait-elle favorable à une rencontre? Je dois avouer que je ne sais pas trop comment marche les adoptions...j'y ai bien réfléchi bien sur avant de prendre cette décision et l'adoption est ma seule option.

Voila qu'elle racontait sa vie. Cette entretient téléphonique la stressait plus qu'elle ne voulait l'avouer.
Messages : 2924
Date d'inscription : 11/03/2015
Age : 24
Multi-Compte : Sarika, Leah Aoife, Kioko, Maeko et Juna Kavanez
Fiche de Présentation : Eileen, la chasseuse de primes
Fiche de Relation : Les liens d'une folle

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Aucune
Maître/Maîtresse: Officiellement Mustang, en réalité Esteban...
Esclaves: Aïcha (PNJ)
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humaine - DW Tour


"J'aime l'amour, les sentiments, surtout ceux qui me plaquent contre le mur"

Défis Rp:
 


Spoiler:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#) Ven 1 Avr - 10:34
La voix semblait assez stressait. Et si Jirou tiqua sur le fait qu’elle est butée pour presque dire « gamin » : il resta de marbre. Il rigola légèrement au combiné, avant de répondre.

« Et encore, là, ils sont calmes ! C’est pire lorsque mes aînés rentrent à la maison : ils ne tiennent plus en place dans ce genre de situations. Enfin, ne vous en faîtes pas, si vous appelez maintenant je me doute bien que c’est car les choses sont assez importantes et urgentes pour vous. Et puis, ce n’est que mon quotidien ici. Alors, je vous en prie, que voulez-vous savoir Mlle Allannah ? »

Marquant une pause le temps de l’écouter, une petite voix lointaine, comme un murmure dans le combiné se fit entendre.

« Jiji…Leonid boit son biberon.
- Merci Risu. Une fois qu’il a fini, demander à Kigaku de le changer et le mettre au lit. Sans oublier de lui brosser les dents. Et si on peut m’appeler Sakura.
- Oui. »


Tout n’avait été que murmures, bruits étouffé par la main de Jirou sur le combiné. Qui pourtant, n’avait pas manqué le moindre mot de son interlocutrice.

« Pour le fait de parler au masculin…Honnêtement, cela va faire depuis que je suis arrivé à l’orphelinat qu’elle parle ainsi. »

S’il haussa un sourcil en entendant les chiens aboyer, il eut aussi un sourire. Ajoutant alors :

« Ce n’est rien. Et Sakura sera contente : elle adore les chiens…mais on ne peut pas avoir d’animaux de compagnie à l’orphelinat. Le manque de…places je dirais, ne le permet pas. Alors, pour une rencontre…veuillez attendre s’il vous plait. »

Car la porte venait de s’ouvrir sur la jeune fille, qui dans l’encadrement de la porte, semblait attendre.

« Sakura, la personne que j’ai au téléphone souhaiterait te rencontrer…pour une potentielle adoption. Tu serais d’accord pour la rencontrer ?
- Hein ? Moi ? Mais…Mais j’ai 15 ans ! Pourquoi pas plutôt Angela ou même Elsa ?
- C’est ton profil qui semble l’intéresser…
- Et bien…
- Elle a des chiens…
- Hum…Je veux bien alors. Mais pas avant le week-end prochain : ce week-end, il y a une compétition importante et je ne veux pas la manquer.
- Tu veux peut-être qu’elle vienne te voir à la compétition. Et vous pourriez discuter après, qu’en dis-tu ?
- Si tu veux Jiji…
- Ok alors. Je me libérerais du temps auprès d’Armand alors, et je demanderais à Kenkyo et aux triplets de garder les plus jeunes. Tu peux aller aider en cuisine, avant que Tora ne veuille mettre la table et ne détruise encore la vaisselle s’il te plait.
- Ok Jiji. »


L’échange pouvait avoir semblait long. Et la voix de la jeune fille avait clairement eut une intonation de surprise. Même si, sur la fin, c’était plus une sorte de gêne. Comme de l’indécision. Le côté soudain probablement. Mais la voix affectueuse en prononçant le surnom de Jirou était bien là. Et sa façon de parler utiliser bien les manières masculines de la langue japonaise…

« Si vous êtes disponible ce week-end, il y a une compétition de karaté pour le classement national. Sakura en sera, et serait prête à une rencontre une fois l’évènement terminé…Pour ce qui est de l’adoption en elle-même, je ne vous le cacherais pas : la procédure peut-être assez longue. »

Le son d’un ordinateur qu’on allume, le bruit d’un clavier sur lequel on pianote.

« Déjà, il faudra votre extrait de naissance, nous fournissons celui de Sakura. Oh et, vous avez bien plus de 25 ans et moins de 40 ans ? C’est une des conditions légales principales pour adopter…Il faudra aussi que vous fournissiez un certificat médical, un extrait de casier judiciaire : vierge de préférence. Attestation d’emploi et de salaire, justificatif de domicile, justificatifs de vos biens mobiliers et ressources financières. Vous devrez fournir une biographie, et Sakura la sienne aussi. Un Engagement à l’adoption, évidemment. Et un rapport psychologique. Le reste…C’est les procédures qui permettront de les avoir. »

Marquant une pause, Jirou ajouta :

« Tous cela, c’est évidemment si Sakura et vous, vous vous entendez. Car une enquête sociale sera aussi faîtes, et il faudra aussi des clichés de vous deux. L’enquête sociale ne se fait qu’après que vous ayez gardé Sakura pendant plusieurs semaines, d’affilé ou non, chez vous. Pour voir si votre entente est là. Et aussi, le confort et tout dans lequel elle vit. Si ses besoins sont respectés. Pour le dossier, il faut aussi des photographies : de préférence ensemble. Prises lors de sorties en famille en somme… »

Il ne parlait pas trop vite, comme laissant le temps de prendre des notes. Une voix calme, limpide, professionnel. Il ajouta alors :

« Voulez-vous que je vous fasse parvenir un document récapitulatif de ce qu’il faut pour monter un dossier ? Et peut-être avez-vous d’autres questions ? »

Le bruit de verre cassé résonna jusqu’ici, et Jirou ajouta :

« Un instant…je crois que ma vaisselle a été mise à mal. »

Quelques bruits de pas, mais une voix : celle ayant parlée des « BL » s’éleva.

« C’est bon papa, on gère ! C’est juste Tora…
- Je…Je voulais aider…J’voulais pas casser les verres… »


Et le son de sanglot…Ceci alors que la voix de Kurose s’exclamait :

« Tu es un homme par tous les dieux ! Sois plus robuste Tora-chi !
- Mais…. »


Un soupir, et les sons furent de nouveau étouffé par une porte fermée.

« Pardon pour ça…Notre petit maladroit habituel a encore fait des siennes… »
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Ven 1 Avr - 11:00
L'homme à l'autre bout du téléphone, malgré que ce soit un homme, semblait aimable, et avenant. Ce qui aidait Eileen à rester autant que possible de marbre et sympathique...Heureusement qu'elle l'avait appelé dans de bonnes conditions, sinon le fait de parler à un homme l'aurait beaucoup trop mis mal à l'aise. Elle avait déjà cassé un téléphone une fois comme ça.

- Les aînés? Mais vous avez combien d'enfants chez vous?


Sous-entendu, comment faisait-il pour supporter autant de marmots et de sales gosses d'un seul coup? Pour elle, adopter un enfant c'était déjà beaucoup. Et puis, là, il s'agissait d'une adolescente, dont parfaitement autonome qui aurait sa propre vie. Beaucoup plus compatible avec sa vie actuelle qu'un bébé !
Des murmures s'élevèrent à peine audible. Profitant qu'il soit en pleine discussion, certainement avec un des gamins, elle ouvrit la fenêtre pour permettre à son plus vieux chien d'entrer dans la maison. Il aboya pour exprimer son contentement avant qu'il aille se vautrer sur le canapé. Elle râla...mais le ton était clairement affectueux. Elle tenta d'écouter la conversation, d'entendre la voix de la dénommée Sakura qui lui plairait de plus en plus.

- Je serais ravie d'assister à cette compétition ! Il faut qu'elle sache que je ne l'empêcherai pas de continuer le karaté et encore moins de réaliser son rêve.

Des bruits de papier se firent entendre au téléphone alors qu'elle tournait son agenda...qui était plutôt vide en dehors de rendez-vous vétérinaire pour ses chiens, ou pour Aïcha si nécessaire.

- Par chance, je n'ai rien de prévu, et de toute façon, je n'aurai pas rater la compétition ! J'ai la chance, avec mon travail, d'être assez disponible.

Tout en l'écoutant, Eileen notait les informations, tentant de suivre et de savoir si elle pourrait tout fournir.

- Niveau financier, il n'y aura aucun soucis comme vous pourrez le voir avec les papiers. J'ai reçu un héritage qui m'aide à vivre bien plus que convenablement. Alors Sakura pourra en profiter sans aucun soucis.

Jusque là, elle réussissait à se montrer aimable. Mais adopter un enfant serait la considérer comme son héritière...et elle savait les mauvais côtés que cela allait faire ressortir. La demande de biographie la fit sortir de ses pensées, son crayon s'arrêta alors qu'un silence s'installa. Un silence rempli de mal l'aise, pas un silence ordinaire...allait-elle devoir tout dire? Vraiment tout? Mais CA? Non, non...elle ne voulait pas. Elle ne voulait pas que ça ressorte. Elle pensait l'avoir oublié, avoir digéré...Les mauvais souvenirs remontaient par vague et voila qu'elle avait les larmes aux yeux. Elle posa brutalement le téléphone et alla s'aérer pour se remettre les idées en place.

- Tout va bien ! Il n'a pas besoin de ça ! Tout va aller !

Sa voix pouvait s'entendre depuis le téléphone bien qu'un peu étouffé par la distance. Elle finit par revenir en prenant une grande inspiration.

- Je suis désolée, un problème avec un chien qui était urgent. Je pense avoir tout noté...mais au cas ou, je peux bien le document récapitulatif.

Pendant que Jirou était partie, elle réfléchit, s'apaisant aux côtés de son vieux chien qui posa sa tête sur ses genoux.

- Aucun soucis. Comment je dois venir à la rencontre? Dois-je emmener un des chiens? Est-ce qu'elle les adore vraiment? C'est très important pour moi. J'en ai actuellement 14 et il est hors de question que Sakura ou eux soit malheureux et je pense que vous me comprenez. Mais ce sont de gros chiens...je devrais peut-être en emmener un pour qu'elle voit à quoi s'attendre, non?

Le stress était revenu en force, le stress de vouloir bien faire. Mais au moins, elle ne pensait plus à ses mauvais souvenirs qui la hantaient sans cesse.
Messages : 2924
Date d'inscription : 11/03/2015
Age : 24
Multi-Compte : Sarika, Leah Aoife, Kioko, Maeko et Juna Kavanez
Fiche de Présentation : Eileen, la chasseuse de primes
Fiche de Relation : Les liens d'une folle

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Aucune
Maître/Maîtresse: Officiellement Mustang, en réalité Esteban...
Esclaves: Aïcha (PNJ)
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humaine - DW Tour


"J'aime l'amour, les sentiments, surtout ceux qui me plaquent contre le mur"

Défis Rp:
 


Spoiler:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#) Ven 1 Avr - 15:24
C’est en riant légèrement que Jirou avait répondu.

« Et bien, en plus des enfants de l’orphelinat dont j’ai la tutelle le temps de leur trouver une famille…il y a mes enfants biologiques. Soit un total de 19 enfants. Mais 5 sont majeurs, et ne sont donc plus à ma charge, je vous rassure. »

Même si, après avoir dit cela, Jirou marqua un temps d’arrêt…il reprit rapidement avec les diverses informations à donner. L’enthousiasme que Jirou percevait, et les mots qu’elle utilisait, lui tirèrent un sourire. Il avait marqué une pause en entendant le bruit du papier, habitué à ces détails de part son métier. Ajoutant après qu’elle eut validé sa présence :

« Je pense que le mieux, se sera que vous le lui disiez vous-même. Oh, et vous pourrez me transmettre par mail une photo de vous s’il vous plait ? Que l’on puisse vous trouvez dans la foule de la compétition…Évidemment, je vous enverrai une photo de Sakura et de moi-même, pour que vous puissiez aussi nous repérer. Même si Sakura est déjà sur le site… »

Enfin, alors qu’il énonça les différents papiers le froid qu’un de ses mots jeta : Jirou le perçut nettement. Il avait ralenti son élocution après cela, et froncer les sourcils…le murmure qu’il entendit faisait aussi tourner ses méninges. Hum…Eileen Allannah hein ? Voir ce que Yumeko pouvait dénicher, avec un petit peu de recherche ou de hacking, sur cette femme ne serait pas un luxe peut-être.

« Il n’y a aucun soucis voyons. Je vous enverrais cela donc. »

Et alors qu’il revenait au combiné après avoir gérer les enfants un instant, la marée de questions débuta. Souriant face à ce qui était des craintes logiques, il haussa un sourcil au nombre de chiens.

« Et bien, cela ne doit pas être de tout repos de gérer une telle meute. Enfin, oui, Sakura aime les chiens. En avoir 14 autour d’elle, je ne pense pas que cela la dérangera. Et elle a une assez bonne mémoire des noms aussi : actuellement, elle partage son quotidien avec 13 autres enfants et six adultes après tout. Et elle a connu l’orphelinat quant il avait bien plus de monde…Alors, apprendre à s’occuper de chacun de ces animaux en mémorisant ses caractéristiques de caractère ou même son nom ne lui sera pas compliqué. »

C’était volontairement que, en partit assis sur un coin du bureau, il donnait des informations sur le passé de Sakura. Marquant ainsi le fait que même si elle était une enfant abandonnée, elle avait grandit entourée et aimée.

« Je pense que vous pouvez en emmener un, oui. Mais je doute qu’il puisse entrer dans le hall de la compétition. Sinon, prévoyez des photos sur votre téléphone ou même en supports : elle devrait adorer. Et même si c’est un peu un cliché ce que je vais dire : venez comme vous êtes. Le but, c’est que vous vous rencontriez telle que chacune de vous est, sans mensonges ou faux semblants. Car à terme, l’objectif, c’est que vous viviez une relation mère-fille. Que vous soyez une famille, une famille unie. »

La fin avait été soufflée, avec une grande douceur dans l’intonation. Il n’y avait aucun doute sur le fait que l’homme portait un amour et une attention particulière à sa propre famille, ou même à la notion. Sa voix grave laissant clairement comprendre l’importance, pour lui, de ce genre de liens…
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Ven 1 Avr - 16:37
19 enfants...Eh bien, Eileen ne l'enviait certainement pas, elle préférait sa tranquillité et ses chiens. Adopter une adolescente était tout ce qu'elle pouvait faire malgré tout son argent. Tout dépendait des personnes.
En tout cas, elle allait avoir de quoi lui dire à Sakura...même si c'était la première fois qu'elle était vraiment intéressée par autre chose que torturer des hybrides, son travail ou ses chiens. Peut-être que cette petite la ferait un peu changer? On peut toujours rêver après tout.

- Oui, je le lui dirais, et une autre chose que je lui dirai, c'est qu'elle aura parfaitement le droit de revenir vous voir...autant qu'elle le souhaiterai. On ne raye pas 15 ans de sa vie comme ça.


Malheureusement. Parfois, elle aimerait rayer tout son passé.

- Je vous enverrai une photo dès demain je pense, je n'en ai pas de récentes...

Et elle avait le choix entre de vieilles photos où elle était tout sourire, si on ignorait les photos qui exprimaient clairement sa détresse. Ou faire des photos qui risquaient de manquer cruellement de sourires...Le choix serait difficile.
Heureusement, l'homme n'avait fait aucune réflexion sur sa disparition soudaine du téléphone et encore moins de son excuse bidon. Combien de temps resterait-il sans lui poser de questions? C'était là quelque chose qui l'inquiétait.

- J'ai l'habitude, mes chiens sont adorables et ils ont tous un âge différents, je n'en prend que deux maximum en même temps pour avoir le temps de les éduquer tout en continuant l'éducation des plus âgés. Mais c'est vrai que ça fait un petit moment que je n'en ai pas adopté...

14, c'était largement suffisant. Mais peut-être pourrait-elle faire un écart pour Sakura? Elle était déjà montée à plus nombreux et puis, si elle s'en occupait correctement, ce ne serait pas un problème.

- Ne lui dites rien, je voudrais lui faire la surprise, mais elle pourra avoir son propre chiot si ça l'intéresse. Avec bien sur la condition qu'elle s'en occupe !

Voila qu'Eileen était enthousiaste. Qu'est-ce qui lui arrivait? Elle ne se reconnait plus ! Mais plus son enthousiaste était grand, plus sa déception serait grande si ça ne marchait pas.

- Je vais y réfléchir pour emmener un des chiens alors et je vais préparer des photos avec des commentaires de chacun d'eux ! Comme ça, elle les connaitra avant même de venir me rendre visite.

Devait-elle mettre une photo d'Aïcha? Elle allait certainement devoir y réfléchir. Et puis, elle ne savait pas quel était le rapport de cet orphelinat avec les hybrides...donc pour l'instant, elle ne dirait rien là dessus, elle verrait bien sur le terrain. De toute façon, tout le monde était habitué aux hybrides normalement.

- Une relation mère-fille ! Je n'aurai jamais cru entendre ça un jour !


Non mais voila qu'elle rayonnait presque ! Sa joie s'entendait dans sa voix, elle devait se contrôler ! Son chien gémit doucement, réclamant des grattouilles, ce qui lui permit de penser à autres choses pendant un moment.

- Eh bien, c'est noté pour la compétition, j'y serais sans faute ! Pour l'instant je n'ai plus de questions...si j'en ai d'autres, je vous les poserais quand on se verra, ça vous conviens?

Eileen avait hâte d'y être et serait certainement stressée. Étrangement, elle pensait même à acheter un petit cadeau à Sakura. Décidément, depuis l'arrivée d'Aïcha, elle s'adoucissait.
Messages : 2924
Date d'inscription : 11/03/2015
Age : 24
Multi-Compte : Sarika, Leah Aoife, Kioko, Maeko et Juna Kavanez
Fiche de Présentation : Eileen, la chasseuse de primes
Fiche de Relation : Les liens d'une folle

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Aucune
Maître/Maîtresse: Officiellement Mustang, en réalité Esteban...
Esclaves: Aïcha (PNJ)
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humaine - DW Tour


"J'aime l'amour, les sentiments, surtout ceux qui me plaquent contre le mur"

Défis Rp:
 


Spoiler:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#) Ven 1 Avr - 17:48
La déclaration de la femme vint à surprendre Jirou, qui pendant un instant, ne dit mot. Avant de simplement souffler, en un murmure :

« Merci… »

Car, au final, Sakura était l’amie de ses enfants, et pour lui, elle avait aussi été comme une de ses filles. Même si on dit souvent aux employés d’un orphelinat de ne pas trop s’attacher, car l’enfant peut-être adopté à tout instant…Il est humain, au final, de devenir proche d’eux. De leur donner amour, tendresse et compassion.

Leur conversation dura donc. Jirou observant depuis la fenêtre intérieure de son bureau, ce que faisait l’armada d’enfants attroupé au niveau de la table. Certains cuisinant, d’autres mettant les couverts. Le tout dans une cacophonie qui était lourdement atténué par les murs.
Mettre des fenêtres qui donnait sur l’intérieur de la maison, depuis son bureau, c’était un des changements suite au décès de Jiki…Une façon de garder toujours un regard sur chacun de ces petits : même lorsqu’il travaillait pour Armand ou l’orphelinat.

« C’est pourtant le genre de relation qu’à terme, j’espère que vous aurez. Il est vrai que Sakura sera majeur dans trois ans…mais si vous arrivez à nouer de liens forts, toutes les deux, c’est quelque chose qui vous guidera même une fois qu’elle sera adulte. Et puis, bien des parents l’oublient mais même une fois qu’ils sont adultes, ils ont toujours besoin de guides ou de paroles de réconfort dans les moments difficiles qu’ils peuvent rencontrer. Et je souhaite de tout cœur que cette personne, cette épaule sur laquelle elle pourra venir parler de ses peines, ses projets, ses réussites ou ses échecs, ce soit vous qui aspirez à devenir sa mère. »

Jirou marqua une pause, pianotant des petits détails sur son ordinateur. Ceci avant d’ajouter.

« Sakura n’a jamais connu de mère…Et même si ma femme a longuement été, pour les enfants l’ayant connu, une figure maternelle : elle était plus une sœur protectrice à leurs yeux, vu qu’elle avait grandit ici, dans cet orphelinat. J’espère juste que cette charge, cette responsabilité, vous êtes prêtes à l’assumer pleinement… »

La voix de Jirou, bien que douce et calme, avait le ton de la promesse. Car il attendait de cette personne, qui aspirait à prendre une de ses protégées pour enfant, soit réellement prête à cela. Et qu’elle n’offre pas la douleur du désespoir à celle qui a toujours travaillé dur pour réaliser ses rêves. Pour un jour être reconnue.

Mais la joie qu’il percevait le fit sourire, alors qu’il répondait :

« Nous vous attendrons alors, et avec impatience pour Sakura. Je lui laisserai la surprise de découvrir pour votre meute canine. Si la rencontre se passe bien, vous pourrez vous arranger toutes les deux pour en organiser d’autres, puis voir par la suite à des séjours de Sakura chez vous…je me chargerai de lancer les procédures si, après cette journée, vous êtes toutes les deux d’accord pour tenter l’aventure. »

Une voix grave et masculine, peut-être…Mais une voix qui brillait de sincérité.

« Je reste à votre disposition pour toutes demandes et questions en attendant. Ce numéro est mon numéro professionnel, alors, il n’y aura pas de risques à ce que je manque votre appel –ou même votre message si vous voulez m’en envoyer– et je veillerai à ce que vous ayez toutes les informations nécessaires. Si cela vous convient, je vais vous laisser pour aller gérer le repas du soir… »

Car il semblait, au vu de l’activité, qu’il y avait encore crêpage de chignon entre Kurose et Ryan…comme quoi, le conflit extérieur n’a fait qu’intensifier les haines personnels des gens : jusqu’aux enfants.
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Ven 1 Avr - 18:08
Visiblement, sa proposition de laisser Sakura rendre visite à l'orphelinat avait surpris l'homme qui se retrouvait sans mot. Et malgré sa répulsion pour les hommes, Eileen se rendait compte qu'elle ne semblait pas le mettre dans le même lot que tout les hommes. Peut-être parce qu'il gère tout un tas d'enfants avec une bonté d'âme surprenante? Eh bien, ce serait à confirmer lors de la rencontre.

- Si la procédure marche, et j'espère qu'elle marchera, je serais pour Sakura une mère...mais je pense qu'elle aura toujours besoin d'une figure paternelle...et j'ai l'impression que vous êtes cette figure.


Le ton que l'adolescente avait employé montrait clairement de l'affection alors c'était une supposition logique. En tout cas, ce n'est pas elle qui lui ramènerait un homme, certainement pas. Hors de question. D'ailleurs, elle aura sans doute de grosses difficultés au premier petit ami de Sakura...

- Il est vrai que Sakura est d'un âge avancé pour une adoption...mais je vous expliquerai mieux quand on se verra, si ça vous intéresse, pourquoi je préfère adopter une adolescente qu'une enfant.


Il est compliqué d'expliquer au téléphone sans vexer son interlocuteur que les gamins, c'était casse-pied et que l'histoire couche et biberons, c'était pas pour elle.

- Vous savez, parfois les mères biologiques ne valent pas le coup...votre femme avait l'air au contraire, quelqu'un de très bien du peu que vous dites. Et dites-vous que ces enfants, même s'ils se retrouvent sans parent pour une quelconque raison, votre femme et vous avez été là pour eux...ils ont eu cette chance.


Et elle était sincère. C'était à la fois un compliment et à la fois une information sur son propre passé : sa mère n'a jamais été une mère parfaite, loin de là. Elle ne mérite même pas le titre de mère de toute façon.

- Mais je vous assure, que si je vous ai contacté, ce n'est pas à la légère. Je me sens prête à accueillir un enfant et adopter est la meilleure solution. Sans compter que je préfère offrir une chance à une enfant du coin plutôt qu'une étrangère.


A noter qu'elle parlait toujours des enfants au féminin, n'envisageant pas un seul instant d'adopter un garçon. Quelle horreur comme idée !
En tout cas, en parlant d'homme, la voix brillante de sincérité lui inspirait confiance. Elle avait l'impression de trouver un allié. Ce qu'elle n'avait jamais eu jusqu'ici. Quelle sensation étrange !

- Eh bien, merci pour tout dans ce cas, pour le temps passé à me répondre ce soir et le temps à venir que vous consacrerez au dossier. Cela me conviens, je vous dis à ce week-end et bon courage avec tout les ga-enfants. Au revoir.

Décidément, elle allait devoir faire attention en rencontrant cette homme en face à face de ne pas faire de bourdes. Elle attendit qu'il réponde et puis raccrocha le téléphone avant de filer s'occuper de ses affaires en sifflotant.
Messages : 2924
Date d'inscription : 11/03/2015
Age : 24
Multi-Compte : Sarika, Leah Aoife, Kioko, Maeko et Juna Kavanez
Fiche de Présentation : Eileen, la chasseuse de primes
Fiche de Relation : Les liens d'une folle

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Aucune
Maître/Maîtresse: Officiellement Mustang, en réalité Esteban...
Esclaves: Aïcha (PNJ)
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humaine - DW Tour


"J'aime l'amour, les sentiments, surtout ceux qui me plaquent contre le mur"

Défis Rp:
 


Spoiler:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#)
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maître ou Neko ? :: Hors-rp :: Rp terminés-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit