Bienvenue à Togi! Cette merveilleuse île qui propose toutes sortes d'hybrides à la vente. Serez-vous le maître ou l'esclave? NC-18
 

Un peu d'air frais. [Chu Jung]

 :: Hors-rp :: Rp terminés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
(#) Mer 9 Mar - 14:20
Une nouvelle journée qui débutait pour Lorelaï (et accessoirement pour le reste du monde hors autres fuseaux horaires) et qui lui offrait une opportunité depuis longtemps refoulée. En effet la jeune louve avait erré une bonne partie de la nuit en quête de nourriture mais devant le vide monumental des poubelles, elle s'était décidée à tenter une nouvelle expérience : la chasse.
Il faut dire que son éducation ne l'avait jamais préparée à vivre à l'état sauvage, aussi avait-elle des appréhensions sur le résultat obtenu. Mais malgré tout, son instinct la poussait depuis quelques temps vers la forêt et ses secrets. Aussi avant même que le jour se lève s'était-elle dirigé vers l'immense océan de verdure et ce n'est qu'aux premières lueurs du jour qu'elle y parvint.
Elle sentit alors une partie d'elle se réveiller à l'odeur des épines de pin et de la mousse. Ses oreilles se redressèrent un peu plus et sa queue devint droite comme pour souligner son attention envers ce nouvel environnement. Alors qu'elle s’engouffrait dans l'épaisse forêt, son odorat s'activa et elle lui sembla déceler bien plus de senteurs et de variation qu'en ville. De nouveaux parfums lui emplis les narines au point où elle ne savait où donner de la tête !
Des sons aussi, tellement de sons ! Du bruissement des feuilles au chant discret des oiseaux qui s'éveillaient, il y avait là un univers encore jamais exploré qui s'offrait à elle. Car oui elle avait connu de grands jardins et des parcs mais jamais elle n'avait eu l'occasion de s'enfoncer dans un élément aussi vide de présence humaine. Certes elle en captait parfois les arômes ici et là mais plus elle s'enfonçait et plus ses instincts lui revenaient.
Puis elle sentit un parfums qui lui donna envie de saliver. Sans réellement en comprendre la raison elle savait au fond d'elle que cet chose se mangeait. Sans réfléchir elle s'élança à la suite de l'odeur et la suivit pendant une trentaine de minutes et la perdit. Sans se départir de sa motivation, elle reprit les recherches, s'enfonçant de plus en plus dans les bois.
Ce n'est que après de longues heures et alors que le soleil indiquait les 8h environs qu'elle se permit une pause en découvrant un lac. Sans plus de manière, elle se rendit à sa rive et se rinça le visage ainsi que ses mains couverte de terre. Il faut dire qu'elle avait tenter de déloger un lièvre de son terrier en vain et n'avait obtenue d'une plainte de colère quand la créature lui avait balancé de la terre en pleine tronche.
Elle était donc en train de se rincer quand une nouvelle odeur lui chatouilla le museau. Elle redressa sa tête d'un coup, les oreilles mobiles, à la recherche d'un bruit. Un homme était passé par là. Curieuse elle se décida à suivre l'odeur en ce disant que c'était vraiment cool la forêt pour jouer au chasseur...
Messages : 263
Date d'inscription : 07/03/2016
Age : 27
Multi-Compte : Matteo L. Philipps // Ena Anderson // Shin // Emiko Saito // Luann E. Allannah
Fiche de Présentation : Ma fiche
Fiche de Relation : Juste là !

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Louve
Maître/Maîtresse: c'est pas pour moi.
Esclaves: est ma condition
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideF - Sauvage
Revenir en haut Aller en bas
(#) Mer 9 Mar - 17:12
Voila quelques temps que Sarika avait disparu sans laisser la moindre trace, pourtant, le vieillard n'avait pas ménagé sa peine pour la retrouver, que ce soit ses contacts humains ou au village des hybrides sauvages, il avait été mander de l'aide, donner sa description afin qu'on puisse, si on l'apercevait, le prévenir.

Depuis sa disparition, il n'avait plus fait une nuit entière, sans pour autant qu'il en néglige ce qu'il est, maître d'arts, arts mortels c'est un fait, mais arts tout de même. L'aube était encore lointaine lorsque le vieux monsieur s'était levé, une fois de plus, il comptait explorer la foret, en quête qu'un quelconque indice du passage de celle qu'il recherchait si intensément.

C'est de noir vêtu qu'il parti, mains dans le dos, le visage sévère, il s'était arrêté quelques instants au dojo, afin d'adresser une prière à Alienor, celle qu'il n'avait pu sauver, lui mandant à elle aussi un instant de son éternité pour protéger Sarika, après tout, si elle n'était pas encore réincarnée, elle devait savoir ou la trouver et dans quel état.

Cela fait, il s'était avancé dans les bois, devenant ombre parmi les ombres, silence au milieu d'un monde de bruissements et infiniment vivant, alors que son air aurait sans nul doute effrayé, le visage d'un homme inquiet, d'un homme qui ne savait plus à quel saint se vouer (oh hé, je vous ai vu! Arrêter de ricaner bêtement en remplaçant saint par sein!). D'un pas lent, veillant à ne faire de bruit, il s'était enfoncé sous les frondaisons, emplissant ses poumons de l'odeur si forte de la nature, une odeur apaisante en général, mais qui, pourtant, ne parvenait à le calmer, à l'apaiser, ses craintes étaient bien trop fortes.

Pour autant, notre ami n'en était pas moins aux aguets, au sens premier du terme, et pour cause, un petit rien pouvait signifier une présence, qu'elle fut amie ou ennemie importait peu. Par habitude, il évitait les endroit qui trahiraient trop aisément son approche, autant dire qu'il ne marchait que là ou la terre était meuble ou couverte d'un épais manteau d'aiguilles de pin propice à ce mode de déplacement léger, très pratique envers ses semblables.

Alors que le soleil pointait le bout de son nez depuis un bon moment déjà, Chu eut cette étrange impression qu'on lui avait jadis inculquée par l'entraînement, dans les magasins, à tenir en main un objet jusqu'à sentir qu'on l'observait, ou tout au moins, le surveillait, quelqu'un, ou quelque chose, le suivait. Pour quelle raison, il n'aurait su le dire pour l'heure, aussi prit-il le parti de continuer son chemin à travers les masses vertes des arbres jusqu'à guider qui le suivait vers une clairière, une zone assez vaste et totalement découverte, ou il devenait dès lors fort difficile de se cacher, pour finalement s'adosser à un chêne majestueux qui trônait là depuis bien plus longtemps que n'importe quel homme sur cette île. Lorsqu'il fut presque sur que celui ou celle qui le suivait était à portée d'oreille, il parla, d'une voix ferme, claire, et pourtant emprunte de douceur.


- Ami comme ennemi, il est inutile de cacher plus longtemps votre présence. Bien que ces bois soient vaste, je doute qu'un animal qui aurait souhaité me mettre sous sa dent m'ait suivit aussi longtemps. Approchez, n'ayez crainte, je ne suis pas armé, pas plus que je ne suis dangereux tant que l'on ne l'est envers moi.

C'était là un demi-mensonge, Chu n'avait pas besoin d'arme pour être un danger, mais ce qui était vrai par contre, c'est qu'il n'aimait pas user de violence inutilement, il préférait et de loin parler, surtout lorsque l'être en question est quelqu'un qu'il ne connaissait pas.
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Mer 9 Mar - 17:44
Elle avançait dans les bois, le pas tantôt vif, tantôt hésitant avec son museau comme unique guide. L'odeur était son seul lien, les autres pistes étant inconnues pour elle. Lorelaï  n'avait jamais utilisé son odorat ainsi. Trop longtemps brimée et enfermée, elle avait oublié ce que c'était d'être une louve. Puis après sa fuite elle avait dû réapprendre mais cela lui avait causé bien des soucis.
La jeune louve n'était donc pas très douée pour la vie en solitaire et même si elle avait enfin tenu son premier hiver seule, elle savait qu'elle avait encore bien du chemin à parcourir pour espérer un jour pouvoir se tenir fièrement à sa place. En effet aujourd'hui elle vivait de manière précaire et bien qu'elle avait trouvé du travail, cela ne faisait pas tout. Elle devait encore arriver à en vivre sans avoir à devoir rendre des compte à qui que ce fut. L'indépendance, voilà ce à quoi elle rêvait.
Sans s'en rendre compte, elle était désormais à découvert, penchée et en partie cachée par l'herbe et les petits buissons alentours. Elle s'arrêta au son d'une voix et ses oreilles se relevèrent, cherchant l'origine de la voix. L'hybride se redressa et laissa sa tête sortir des herbes. Elle la pencha en apercevant un petit homme au couvert des arbres. Était-ce lui l'odeur ? Elle huma l'air puis continua de suivre la trace qui la mena en effet à l'étrange personnage à la tenue tout aussi cocasse. Elle s'approcha prudemment et le regarda, ne sachant comment prendre ses paroles. Son regard se plissa tandis que son nez frétillait. Intérieurement la louve était heureuse d'être parvenue à le suivre rien qu'à l'odeur mais elle espérait qu'il n'était pas du genre méchant car bon il affichait quand même un air sévère.


"pardon de vous avoir suivi. Je... C'est juste que j'essaie de chasser. J'ai encore un peu de mal à suivre les traces donc je m'entraine et j'ai suivi la votre... Par contre sans vouloir vous offenser, vous devriez faire attention, c'est pas un endroit très recommandable pour un humain, la forêt...."

Elle lui avait parlé d'une voix un peu hésitante mais sans une once d'agressivité. Il faut dire que la jeune louve n'était pas du genre à s'en prendre aux autres sans raison. Après elle se tenait malgré tout à une distance respectable de l'ancêtre car on ne sait jamais à quoi s'attendre des inconnus et il émanait de lui un quelque chose d'impressionnant. Un peu comme une montagne qui impose le respect par sa hauteur et qui cache au tréfonds de ses entrailles un volcan en éruption.
La louve regarda autour d'elle ne sachant trop que faire puis posa une nouvelle fois ses prunelles sur l'inconnu tout en remettant la manche de son sweat dépareillé et puant sur son épaule.


"Au faites vous faites quoi ? Vous vous êtes perdu ici ? Vous vous promenez ?"

Franchement comment entrée en matière, elle aurait pu trouver mieux que ça mais bon elle se dit que c'était soit ça, soit parler du temps ce qui elle devait l'avouer, était bien pire que la question actuelle donc aussi préféra-t-elle lui faire un petit sourire aimable, attendant gentiment sa réponse.
Messages : 263
Date d'inscription : 07/03/2016
Age : 27
Multi-Compte : Matteo L. Philipps // Ena Anderson // Shin // Emiko Saito // Luann E. Allannah
Fiche de Présentation : Ma fiche
Fiche de Relation : Juste là !

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Louve
Maître/Maîtresse: c'est pas pour moi.
Esclaves: est ma condition
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideF - Sauvage
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sam 2 Juil - 9:38
Après avoir invité l'étranger, ou l'étrangère à se montrer pour discuter, Chu attendit un moment, parcelle d'éternité, clin d'oeil au temps immuable. Inconsciemment, il avait espéré voir surgir des hautes herbes Sarika, mais il n'en fut rien. Si la tête qui se montra était bien celle d'une hybride... C'était là une hybride inconnue de lui, peut-être une nouvelle venue dans ce coin de la foret.

Elle s'avança petit à petit, à voir ses narines palpiter, il était certain qu'elle se servait de son nez pour détecter les odeurs, ou du moins s'entraînait en ce sens, étrange exercice que de pister quelqu'un, sans savoir qui il est ni ou il va, exercice potentiellement dangereux d'ailleurs...

D'une voix hésitante, l'hybride lui confia qu'elle essayait de chasser, de fait, il avait vu juste, elle s'entrainait bel et bien... Elle devait avoir bon fond, puisqu'elle lui signifia, sans menace aucune, que la foret n'était pas conseillée pour les humains. Le visage du vieux monsieur s'étira d'un léger sourire, sourire qui s'accentua d'autant plus lorsqu'elle lui demanda, sans détour, pourquoi il se trouvait ici. Il attendit un instant, puis leva la main droite au niveau du coeur, comme il le faisait au dojo pour signifier qu'il prenait la parole.


- Vous n'avez pas à vous excuser de faire ce qui est sommes toutes naturel. Je me prénomme Chu, quand à la raison de ma présence en ces lieux, elle est à la fois fort simple et fort compliquée...

Chu s'inclina légèrement afin de saluer comme il se doit la jeune hybride, avant de continuer.

- Je suis ici à la recherche d'une personne qui est chère à mes yeux, chère à mes pensées...

'- Chère à mon coeur' songea le vieux monsieur, sans pour autant le dire ouvertement.

- Elle est tout comme vous fille de la nature, et a disparu voila quelques jours. Elle m'avait prévenu que cela pouvait arriver... Malgré tout, je suis inquiet de son silence, et depuis quelques jours... Depuis qu'elle est partie à vrai dire... Je la recherche... Dans l'espoir de la trouver en santé et courroucée envers moi... Dans l'espoir simplement de la revoir...

bien qu'il n'en dit rien, au vu du passé de la jeune hybride, Chu craignait pour elle, qu'il lui soit arrivé du mal, qu'elle ai eut un soucis... Malgré cela, il n'en montrait rien, se montrait confiant... Quand bien même l'inquiétude déjà lui creusait les joues imperceptiblement, quand bien même le temps semblait avoir commencé à reprendre son travail sur le vieillard.

- Peut-être la connaitriez-vous? Elle répond au nom de Sarika, une jeune dame qui possède de fortes cornes, capables de causer bien du tord si l'on vient à la chasser...

Un éclat intenable éclaira les prunelles de l'ancien, l'éclat donné par l'espoir.
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Lun 11 Juil - 12:32
Elle observait le vieil homme qui semblait malgré tout encore en forme pour son âge avancé. Il se tenait encore droit et comme dit précédemment, il se dégageait quelque chose de lui qui forçait le respect. Était-ce les instincts de meute de l'hybride qui parlaient ou son bon sens mais elle conservait une distance respectable qui pouvait lui permettre de fuir ou d'esquiver une attaque potentielle. Cependant il ne se dégageait rien d'agressif de cet homme et quand il porta sa main à son coeur, la louve fut étonnée, ses oreilles se dressant un peu plus sur son crâne.

Elle écouta sa présentation, trouvant son prénom étrange mais préférant le garder pour elle, s'inclinant en retour quand il la salua, trouvant la chose étrange mais ne tenant pas à froisser ses coutumes puis continua de l'écouter, curieuse. Ainsi il recherchait une personne qu'il semblait profondément aimer. Cela se voyait à sa façon d'en parler même s'il semblait avoir des paroles toujours polies et recherchées. La louve trouvait qu'il en faisait trop mais elle vivait aussi dans la rue donc entendre un tel langage la laissait un peu étonnée, presque admirative.

Cependant elle tiqua sur le terme fille de la nature, jugeant qu'elle n'était pas naturelle étant donné qu'elle et les siens étaient issues de bidouillage génétique et son visage afficha sa pensée même si elle le laissa poursuivre sans intervenir. Il acheva son discours en lui demandant s'il avait vu la personne qu'il recherchait, une certaine Sarika et la jeune louve réfléchit un instant puis répondit simplement.


"Non il ne me semble pas connaitre une telle hybride... enfin si fille de la nature signifie hybride bien entendu. Je vis d'ordinaire en ville et je viens rarement en forêt. De plus je fréquente très peu de mes congénères donc je crains de ne pas vous être d'une grande aide...."

Elle coucha un peu les oreilles. Même si elle trouvait sa façon de parler étrange, elle était réellement désolée de ne pas pouvoir l'aider. Il semblait sincèrement tenir à son hybride. Cependant elle se montra rassurante.

"Je ne la connais pas certes, mais les hybrides aiment parfois la liberté donc il est possible qu'elle soit partie en exploration ou qu'elle se soit trouvé des occupations. Une fois lâchée, on profite de la liberté offerte."

Elle lui fit un sourire qui disparut peu à peu, réfléchissant à un moyen de l'aider car oui, elle ne connaissait pas cet homme mais elle était comme ça. Si elle pouvait donner un coup de main, elle n'était pas contre, bien au contraire. Elle reprit donc.

"Par contre si vous craignez qu'il lui soit arrivé quelque chose, allez voir dans les animaleries ou le centre de dressage. J'ignore où ça se trouve mais si elle s'est fait capturé elle a surement été envoyé là-bas."

La petite louve le regarda, espérant malgré tout qu'elle avait tort. En effet elle avait entendu des rumeurs sur ce lieu et son propriétaire, un homme dénué de coeur et de pitié. Lorelaï était pour l'instant passé entre les mailles de ce filet et elle continuait d'espérer qu'il en resterait ainsi. Après tout elle ne comptait pas retourner sous le joug des hommes et était prête à tout pour que ça reste ainsi.
Elle fit un autre sourire et ajouta simplement.


"Au faite, je me nomme Lore."

Messages : 263
Date d'inscription : 07/03/2016
Age : 27
Multi-Compte : Matteo L. Philipps // Ena Anderson // Shin // Emiko Saito // Luann E. Allannah
Fiche de Présentation : Ma fiche
Fiche de Relation : Juste là !

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Louve
Maître/Maîtresse: c'est pas pour moi.
Esclaves: est ma condition
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideF - Sauvage




merci Andréa
Thème:
 

Défis Rp:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#) Jeu 21 Juil - 18:40
Chu ne put rater la légère moue au terme 'fille de la nature', mais ne releva pas, un léger sourire effleura les traits du vieil homme lorsque Lorelai donna sa vision des enfants de la nature, qui était fort différente de celle que lui même avait. Pourtant, il la laissa continuer et dire tout ce qu'elle avait à dire avant de réagir, répondre.

Elle venait de la ville, et ne venait que rarement en foret, de plus, elle évitait ses congénères, sage précautions en certains cas il est vrai... Mais elle avait cependant un instinct important, puisqu'elle avait parlé de liberté... Sage malgré son air de sauvageonne, la jeune femme lui conseilla d'aller faire le tour des animalerie, ce qu'il avait déjà fait plus d'une fois, sans succès aucun quant au centre de dressage, il y avait ses informateurs, tout comme chez les hybrides sauvages d'ailleurs, cependant, force était de constater que la réponse était identique partout... Inconnue au bataillon. Un léger soupir filtra des lèvres parcheminées. Avec un sourire, elle s'était présentée, de nouveau, le vieil homme s'était incliné.


- Vos conseils sont forts sage demoiselle Lorelai, cependant, si justes soient-ils, ils furent déjà appliqués plusieurs fois. Concernant les filles de la nature, ce ne sont pas forcement les hybrides non, mais les hybrides qui ont le courage de vivre différemment, loin des hommes, sans eux et leur folie.

Un léger sourire étira les traits du vieillard une nouvelle fois, qui finit par s'installer en position du lotus, dos à l'arbre.

- Quelque chose me dit que vous aussi avez eu à faire à cette dernière, c'est pour cette raison que vous avez hésité à vous montrer n'est ce pas?

Cependant, vous ne risquez rien, ce n'est pas moi qui vous dénoncerais. De plus, si vous cherchiez un jours un abri, je gère un dojo que je ne ferme jamais, afin que ceux qui n'ont de demeure puissent s'y reposer, la seule condition étant de ne pas déranger la quiétude de l'endroit, et de ne pas aller déranger l'amie dont la dernière demeure se trouve non loin... Elle est l'une de vos ancêtres... Une des premières hybrides... Et je reconnais craindre qu'il soit arrivé à Sarika les même mésaventures qui furent les siennes...


Le visage du vieil homme se fit plus sévère, plus triste.

- J'ai perdue une amie très chère à mes yeux... J'espère n'avoir pas à subir une nouvelle perte sans avoir rien pu faire pour l'empêcher.
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Dim 24 Juil - 12:58
Le vieil homme était calme et courtois. Il se dégageait de lui du respect et une sévérité digne de ses personnages de films japonais. Vous savez ceux avec des moines combattants qui sortent des phrases vachement philosophique et bien cet homme ressemblait à ça mais en bien plus classe. Lore était à la fois amusée et intriguée par ce personnage assez atypique.
Il recherchait une hybride et la louve lui donna son point de vu et des conseils basiques. Elle savait que ce n'était pas très recherchée mais elle n'avait que ça à proposer. Ce à quoi le vieil homme répondit que c'était déjà fait à maintes reprises. Des conseils en l'air au final ce qui la déçut un peu d'être de si mauvais conseils. Ses oreilles s'abaissèrent légèrement et sa queue retomba alors qu'elle l'écoutait.
Cependant quand il lui expliqua sa vision des filles de la natures, ses parties animales se redressèrent un peu sous le coup de la curiosité. Elle l'écouta sagement, assimilant cette vision nouvelle. Elle comprenait là que le vieil homme avait une bien piètre vision des siens et cela l'affligea un peu. Son visage afficha un certain désaccord qu'elle verbalisa doucement en le regardant droit dans les yeux.

"Vivre loin des hommes est une façon de vivre aussi respectable qu'une autre je pense. Cependant tous les hommes ne sont pas fous... Il y a des humains avec qui vivre est un plaisir voir un honneur... De plus vivre loin des hommes ne peut nous sauver de la folie du monde auxquels même ceux de ma race sont parfois touchés. Tout est une question de point de vue cependant."

En effet c'était là un sujet assez complexe et la louve le savait mieux que personne ayant connus deux maîtres aussi différents que le jour et la nuit. C'était la raison qui faisait qu'aujourd'hui son discours sur les hommes étaient plus nuancés. Dire d'eux que c'était des monstres aurait été une honte pour elle car elle aurait alors renié tous les sentiments qu'elle avait eu pour sa maitresse morte à l’hiver et ça elle ne pouvait le faire. Cependant elle savait aussi que les humains pouvaient être des créatures ignobles avec ce qu'ils considéraient comme leurs propriétés.

Elle vit l’humain s'assoir mais resta quand à elle debout, tournant son visage face au vent, humant le parfums de la forêt qu'elle appréciait. Il charriait tant de délicates odeurs qui l'informait sur la vie ici. La jeune hybride avait du mal à s'y retrouver dans tout cela et pourtant elle devait reconnaitre que c'était agréable. Elle reposa son regard sur l'étrange personnage alors qu'il la questionnait et un sourire doux se dessina sur ses lèvres. L'hybride avait une posture détendue mais elle continuait de rester à une distance respectable de l'humain alors qu'elle lui répondait.

"J'ai en effet eu affaire à des personnages peu plaisants comme bons nombre des miens. Cependant c'était surtout la crainte de vous fâcher en vous ayant suivi qui m'a fait être prudente même si je redoutais une certaine colère de votre part... Il vaut mieux être prudent face à ceux que l'on ne connait pas..."

Le vieil homme lui proposa même un toit ce qui surprit la petite louve. Elle ne le connaissait que depuis cinq minutes et trouvait cela assez étrange d'avoir une tel proposition à peine rencontré. Elle l'observa, plissant ses prunelles sans répondre, l'écoutant jusqu'au bout. Son visage s'affaissa en parlant à nouveau de son hybride perdue et il sembla alors si vieux et si accablé par la chagrin que la jeune hybride eut l'envie de consoler cet étrange personnage. Elle s'approcha un peu et s'accroupit face à l'étrange homme afin d'avoir son regard face à sa mine attristé et lui fit un sourire rassurant.

"Allons, je ne peux vous dire qu'elle va bien je l'avoue. Cependant ce que je sais c'est que nous sommes des créatures fortes et courageuses. Ayez foi en votre amie. Car même dans la difficulté, vous savons nous accrocher à l'espoir de revoir les autres ou de nous en sortir et ça je le sais très bien. Elle vous reviendra car quand quelqu'un vous aime comme vous l'aimez, on ne peut que désirer retourner auprès de cette personne."


La jeune hybride parlait avec son coeur. Ce drôle de personnage semblait sincère pour son hybride et il lui faisait penser à sa maitresse qui était à la fois sévère mais douce et juste. Elle avait offert à la jeune hybride un toit et de l'amour qui l'avait adoucit face aux humains et qui avait fait d'elle ce qu'elle était aujourd'hui. Elle retrouvait sa maitresse dans cet humain rongé par l'inquiétude et le chagrin. Cependant elle ne le connaissait pas assez pour faire un geste en sa direction. De plus ce n'était pas le câlin d'une inconnu qu'il devait attendre mais le retour de l'être aimé tout simplement. Et Lore ne pouvait le lui donner une telle chose malheureusement...
Messages : 263
Date d'inscription : 07/03/2016
Age : 27
Multi-Compte : Matteo L. Philipps // Ena Anderson // Shin // Emiko Saito // Luann E. Allannah
Fiche de Présentation : Ma fiche
Fiche de Relation : Juste là !

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Louve
Maître/Maîtresse: c'est pas pour moi.
Esclaves: est ma condition
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideF - Sauvage




merci Andréa
Thème:
 

Défis Rp:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sam 6 Aoû - 8:48
Ce fut au tour de l'ancien d'écouter les réponses, silencieux, et pourtant attentif. Elle avait de bons arguments et du répondant, était-ce là un trait des hybrides qui réussissaient à échapper au système de Togi? Est ce qu'Elianor aurait été comme ses descendantes si elle avait eu cette chance?

Un mince sourire étira les traits du vieil homme aux paroles réconfortantes de la jeune Lorelaï, avant qu'il ne secoue négativement la tête, peut-être était-il simplement buté? Ou alors il avait des contre-arguments à exposer. Toujours fut-il qu'il attendit qu'elle ai fini de parler avant de lui même prendre la parole, d'une voix un rien lasse.


- Je doute que Sarika se porte bien à vrai dire... Depuis quelques temps... j'ai tiré bien des ficelles afin d'essayer de trouver des informations, en un sens, ou en l'autre, sans trouver rien de plus que des ombres...

Au dernier mot, il éclata d'un rire sans joie, un rire triste.

- Que voila fait ironique n'est ce pas? Une ombre qui se plains de ne trouver que des ombres... Feu mon maître trouverait cette ironie des plus savoureuses, et je suis sur que de son paradis, il doit rire à s'en tenir les côtes.... Plus sérieusement...

Sarika semble avoir purement et simplement disparu de la circulation, ni les animaleries, ni les divers centres, ni les hybrides sauvages avec qui je suis en contact n'ont remarqué sa présence... Quant aux prières, fussent-elles faites avec ferveur... Elles ne peuvent fonctionner qu'à la condition de chercher à les réaliser nous même n'est ce pas?


Il se redressa d'un bond, bien plus souple que ce que son âge laissait à paraitre, et s'inclina légèrement.

- Merci demoiselle Lorelaï d'avoir remis un peu d'ordre dans l'ombre grandissante qui peu à peu dévore la raison. Peut être serait-il temps que je redevienne partiellement ce que je fus en mon jeune temps... Quand à mon offre, elle est sincère, si vous voyez le dojo, il est une tombe, celle de l'une de vos ancêtres qui, comme vous, n'eut pas la vie facile... J'ai agit au mieux... Et faute d'avoir pu lui offrir belle vie, les derniers temps furent-ils paisibles et je l'espère apaisant.

Du regard, le vieillard embrassa l'horizon avant de parler, plus bas, même en foret, il gardait un don pour al discrétion, après tout, nul ne savait ou les nuisibles de rabatteurs pouvaient trainer leurs guêtres.

- Sur cette tombe sont représentés quatre animaux, suivez celui qui mène porte Alienor sur son dos, à quelques mètres vous trouverez deux cerisiers japonais, aux feuilles roses...

Juste derrière, bien dissimulée par le flanc de roche et le lierre qui le 'dévore', se trouve une cache, vous y serez la bienvenue si le besoin s'en faisait sentir, comme d'autres hybrides sauvages, l'endroit est grand, assez pour cacher une trentaine d'hybrides... Ce n'est que peu, mais l'offre est faite de bon coeur.
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Dim 14 Aoû - 15:55
La jeune louve voyait que ses propos ne trouvait pas de réels intérêt à son interlocuteur. Il semblait déjà avoir son idée sur le sujet mais cela ne l'empêcha pas de laisser la jeune hybride finir son discours avant de reprendre la parole. Elle l'observa, changeant les rôles en le laissant exposer son point de vue, portant son intérêt sur son discours.
L'homme lui exposa alors ce qu'il avait fait, expliquant qu'il ne parvenait pas à avoir d'information sur son hybride Sarika. Lore trouvait cela étrange même si elle pouvait déjà imaginer déjà deux trois scénarios. le premier était que l'hybride de Chu avait été enlevé ce qui pouvait expliqué qu'il n'ait aucune nouvelle. Elle serait dans un lieu clos où elle ne pouvait pas s'enfuir. Le second scénario serait qu'elle se serait blessé isolé et qu'elle ne pourrait pas se déplacer. Mais dans les deux cas, la jeune créature devait être dans une situation difficile et avait besoin d'aide.

Le visage de la jeune hybride s'assombrit à cette pensée mais elle ne fit pas part de ses théories à son interlocuteur, jugeant qu'il devait déjà avoir envisagé toutes les possibilités possible. Elle se recula un peu en voyant le vieil homme se relever lestement alors qu'il reprenait en même temps la paroles, s'inclinant devant elle. Elle le regarda, sentant l'échange prendre fin. L'humain lui proposa encore une fois un hébergement et la louve n'afficha aucune réactions et se contenta de s'incliner en retour.

"Merci pour votre offre. Et pas besoin de me remercier, je ne pense pas avoir fait grand chose pour vous aider. Si j'ai des informations sur votre compagne, sachez que je viendrais vous en tenir informer. Je vous souhaite bon courage pour vos recherches et j'espère que vous parviendrez à retrouver celle qui vous tient à coeur."

La jeune louve se redressa et fit un sourire au vieil homme. Elle n'avait pas saisi la référence aux ombres, ne cherchant pas non plus à en savoir plus. Elle appréciait l'invitation de Chu mais malgré elle savait déjà qu'elle ne s'y rendrait pas pour s'abriter ou comme abri. Après tout Lore avait vécu bien trop longtemps dans la rue comme une sauvage qu'elle avait beaucoup de mal à accepter l'aide d'autrui. Un sursaut d'orgueil sans doute ce qui était assez puéril vu qu'elle vivait aussi grâce à ceux qui acceptait de l'embaucher malgré sa condition de sauvage. Cependant la louve était pleine de contradiction et s'en satisfaisait.

"Et quand à savoir si vous avez ou non la bonne méthode pour retrouver votre protégé, je pense que les choses se décantent un jour ou un autre à ceux qui s'accrochent... Enfin après la chance doit aussi y mêler son grain de sel je pense."

Elle eut un nouveau sourire léger. Elle gardait espoir dans la vie même si tout pouvait vous pousser à abandonner. Son passé n'y était pas pour rien dans cette foi en l'avenir. Et puis c'était l'une des choses qui lui permettaient de continuer à vivre. Croire en un monde meilleur à venir car au fond à quoi bon continuer si l'on n'espérait rien de bon à venir ? Elle leva le visage en sentant le vent se lever et huma l'air, calme. Elle maintenait la distance avec l'humain qu'elle trouvait bien agile pour un homme de son âge et le regarda.

"Peut être désirez-vous poursuivre vos recherches tranquillement... A moins que vous vouliez marcher un peu en discutant."
Messages : 263
Date d'inscription : 07/03/2016
Age : 27
Multi-Compte : Matteo L. Philipps // Ena Anderson // Shin // Emiko Saito // Luann E. Allannah
Fiche de Présentation : Ma fiche
Fiche de Relation : Juste là !

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Louve
Maître/Maîtresse: c'est pas pour moi.
Esclaves: est ma condition
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideF - Sauvage




merci Andréa
Thème:
 

Défis Rp:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#)
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maître ou Neko ? :: Hors-rp :: Rp terminés-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit