Bienvenue à Togi! Cette merveilleuse île qui propose toutes sortes d'hybrides à la vente. Serez-vous le maître ou l'esclave? NC-18
 

La rencontre d'une Tengu et d'un Lord [Pv Lord Black]

 :: Hors-rp :: Rp terminés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
(#) Dim 25 Oct - 12:42
'Un seul être vous manque, et tout est dépeuplé'. Cette expression collait parfaitement la situation d'une demoiselle enfermée dans sa cage aux barreaux métalliques. Trois jours, voilà trois jours qu'on lui avait enlevé sa moitié, son frère bien-aimé. Ren avait été emmené par cette personne dont elle n'avait même pas pu identifié le genre. Était-ce un homme? Ou une femme? Tout était si sombre depuis. La jeune femme avait même refusé de boire et de manger, elle n'avait plus goût à rien, mais elle s'efforçait de ne rien laisser transparaître. Le marchand bougonnait tout de même, se disant qu'elle vaudrait moins que son frère si elle continuait de refuser de s'alimenter. La Tengu se contentait de se tenir tranquille, essayant contenir la faim qui la taraudait encore un peu plus chaque jour. Elle passait reste de son temps à dormir dans cette cage froide, où elle se trouvait un peu trop à l'étroit. Combien de temps allait-elle encore rester ici? Les personnes qui se présentaient n'étaient jamais assez riches remporter les enchères, ce qui avait le don de l'exaspérer. Mais elle ne disait et ne faisait rien pour ne rien montrer et conserver au mieux son énergie. De toute manière, elle n'était vraiment pressée, ne sachant pas qui et où Ren était partit. Il lui fallait réfléchir pour savoir où commencer les recherches une fois qu'elle serait dehors.

Endormie dans le fond de sa cage, elle semblait agitée, comme si elle rêvait. Elle se remémorait douloureuse séparation. Elle revoyait le sourire que son frère affichait et qui se voulait rassurant. Ah, elle aimerait tant le revoir. Si seulement ils avaient été achetés ensemble, elle n'en serait pas là. La faim et la soif allaient et venaient, mais Jin ne voulait pas céder. Mais bientôt elle le devrait, ne serait-ce que pour boire un peu d'eau. Il fallait tenir bon. Bientôt elle pourrait tomber sur le bon porte-feuille, assez garnis la libérer de cette prison pour qu'elle puisse enfin se mettre à la recherche de Ren. Une silhouette sombre se dessinait devant les barreaux de sa cage alors qu'elle ouvrait lentement les yeux. Puis, dans un sursaut accompagné d'une détente, sa main sortit d'entre les barreaux de sa cage, pour venir agripper un morceau de tissu tout en s'écriant


"Ren !"

La silhouette semblait être un homme brun aux cheveux mi-long et de bonne carrure. Il ressemblait à son frère Ren et Jin ne se doutait pas encore de l'erreur qu'elle venait de faire.
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Lun 26 Oct - 11:28
Rywen s'était enfin décidé à aller se trouver un hybride. Il était las d'être seul. Las de cette solitude, las de ne pas avoir de présence... féminine. C'est pourquoi il avait fait ce choix: il lui fallait une hybride de compagnie. Même si ce qu'il voulait par dessus tout, c'était une amie. Voire l'amour. Il le fallait. Il le désirait.

Il se rendit donc, ce jour, à l'animalerie, dans le centre ville. C'était rare qu'il sorte, et encore plus rare qu'il sorte seul. Mais il ne voulait en aucun cas risquer d'être influencé par ses majordomes. Voilà pourquoi il y était allé seul. Arrivé à l'animalerie, il prit une grande inspiration puis entra. Il alla voir le vendeur.


Bonjour! Je voudrais une hybride... En bonne santé, belle, bien entretenue, digne de la famille Black!

Le vendeur écarquilla les yeux en entendant ces paroles.

Vous... Vous-êtes Lord Rywen Black?

Absolument, monsieur. Mais laissez mon rang de côté, je viens en tant que citoyen et non en tant que noble. Qu'auriez-vous à me proposer?

Eh bien... regardez. Il montra une allée de cages. Nous avons beaucoup de choix, regardez-les et choisissez.

Merci bien.

Il s'avança, regardant dans les cages, voyant certains hybrides presque nus, voire totalement. Il se retourna vers le vendeur.

Et vous appellez-ça "bien entretenus"? Voyez par vous même, la plupart tremble de froid! Pensez-donc à les couvrir un peu plus que ça si vous ne voulez pas qu'un individu quelconque envoie une lettre au service de l'hygiène pour faire fermer cet endroit!

Il continua, jusqu'à la dernière cage. Il regarda un petit moment à l'intérieur. Une hybride. Avec une peau d'un timbre... parfait. Ses cheveux noirs étaient semblables à ceux de Rywen, mais en plus longs. Elle semblait si douce, si élégante, si docile, si pure... qu'il tomba immédiatement sous le charme. Elle ouvrit les yeux, et à ce moment là, ce fut la fin. Ses yeux... étaient simplement magnifiques.

Elle se releva et vint saisir un morceau du manteau de Rywen, en s'écriant:


Ren!

Surpris, il ne bougea pas. Il se contentait de la regarder, puis prit la main qui l'avait attrapé et s'accroupit pour parler à l'Hybride.

Ren? Qu'est-ce donc? Je me nomme Rywen... Et toi, quel est ton nom?

Il remarqua la présence du vendeur derrière lui.

Monsieur, je vous serais gré de retourner derrière votre comptoir le temps que je discute avec cette demoiselle. Il regarde de nouveau l'hybride Ne t'inquiète pas, je vais te sortir de cette cage.
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Mar 27 Oct - 15:06
Fichus barreaux. S'ils n'étaient pas là elle se serait déjà lancée à la recherche de son frère. Mais voilà, trois jours sans boire ni manger était quelque peu handicapant. Elle dormait à moiti dans le fond de sa cage pour tenter de regagner des forces. Une fois assoupie, elle s'étai mise à rêver, ou plutôt à cauchemarder puisqu'il s'agissait du moment fatidique de la séparation. Elle entendit des voix au loin, mais n'en comprenait pas exactement les paroles. La Tengu entendit une voix s'élever, comme si quelqu'un criait. Ouvrant lentement les yeux, elle avait distingué une silhouette masculine, elle l'avait agrippée sans vraiment savoir, c'était un geste instinctif, et avait crié le prénom de son frère. Levant ses yeux turquoises vers le visage à qui appartenait le morceau d'étoffe qu'elle avait attrapé, elle vit que ce n'était pas Ren. L'inconnu lui avait prit la main entre les siennes en lui demandant ce qu'était Ren et s'était présenté par la même occasion. La Tengu regarda ce Rywen et retira sa main des siennes.

"Ren est mon frère. Il a été vendu il y a trois jours aux enchères"

Elle marqua une pause, regardant l'homme dans les yeux.

"Moi c'est Jin."dit-elle simplement.

La Tengu vit le marchand arriver près d'eux et se recula encore plus vers le fond de sa cage. S'il restait encore longtemps devant sa cage, Jin ne saurait plus répondre de rien et en viendrait même à un acte irréfléchi qui lui coûterait sa potentielle liberté en cet instant. Mais Rywen fut plus rapide qu'elle et signifia au vendeur d'aller voir ailleurs pour le moment, et s'était retourné vers elle en lui disant qu'il allait la sortir d'ici et qu'elle ne devait pas s'inquiéter.

"Mais je ne m'inquiète en rien, je sais que tôt ou tard je sortirai d'ici" lâcha t-elle calmement.

En effet, étant considéré comme 'spéciale' de part ses capacités et son passé, elle n'aurait aucun mal à intéresser quelques personnes aisées. Mais cet home-là semblait être la bonne personne pour la faire sortir de sa cage. Il semblait en avoir les moyens,  outre sa façon de parler un peu trop  soutenue aux jours d'aujourd'hui. Cela se voyait quelque peu dans a tenue vestimentaire à vrai dire. Vêtements sombres, un peu trop chic pour un porte-feuille de revenus modestes. En le détaillant du regard, enfin de ce qu'elle pouvait voir depuis sa cage, il ne ressemblait pas à Ren, même s'il avait aussi la même longueur de cheveux, ainsi que la couleur à peu de chose près.

"Avant de lancer que vous allez me sortir de là, il faudrait savoir si je vous conviens, histoire que je ne retourne pas dans ce trou à rats deux jours après. Lisez la pancarte..." dit-elle en indiquant l'emplacement d'une petite affiche.
Nom: Jin
Race: Hybride TENGU
Compétences:  servir et garde du corps entraînée pour protéger
Autre: A vous de découvrir
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Jeu 29 Oct - 15:21
Cette hybride... Jin, elle avait dit? Jin... Et ren était son...son frère? Voilà qui était intéressant. Son frère avait été vendu aux enchères... Elle lui avait répondu calmement, quoiqu'un peu sèchement tout de même, lui faisant comprendre qu'il devait s'assurer qu'elle lui convienne, indiquant la pancarte à l'entrée de la cage. Visiblement, elle ne souhaitait pas revenir dans cette cage après être sortie. Jin... Une hybride Tengu. C'était intéressant, elle semblait belle et forte. Il savait déjà que s'il s'occupait bien d'elle, il n'aurait pas de problèmes. Elle était capable de servir, et de protéger... Voilà qui était intéressant. Ils se protègeraient donc mutuellement. Il hésita un petit instant, observant l'hybride et la cage, puis la pancarte. Puis il fut décidé.

Je reviens.

Il partit en direction du vendeur afin de savoir combien il la vendait, en disant que le prix du vendeur serait le sien, et lui demanda quelques conseils pour en prendre soin, mais visiblement, le vendeur était incapable d'en fournir un seul. Il revint vers Jin.

Bon, Jin, je te prend. La première chose que l'on va faire, c'est aller t'acheter quelques vêtements. Je préfèrerais que tu portes des vêtements sombres, ça ne te dérange pas? Ensuite, nous irons chez moi. Visiblement, tu dois avoir faim. Dis moi ce que tu souhaites manger, ma maison est la tienne, désormais, ce que tu désires, tu n'as qu'à le demander, je ferais tout mon possible pour te le donner.

Il se tourna, attendant que le vendeur vienne ouvrir la cage, puis tendit la mains vers Jin, avec un sourire accueillant.

N'aie pas peur, viens, tu ne verras plus jamais de cage, c'est promis.

Il faisait vraiment en sorte de la réconforter et de la mettre en confiance, même s'il y avait une petite pointe de timidité dans sa voix. Il était content d'avoir trouvé du premier coup l'hybride qu'il lui fallait.
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Mer 4 Nov - 15:10
Parfois lorsque la faim et la soif nous tiraillent, le mental et les nerfs sont mit à rudes épreuves. La Tengu avait répondu sur un ton plutôt sec à son potentiel futur maître. Certes elle voulait sortir de cette cage, mais pas à n'importe quelles conditions. Elle ne voulait certainement pas retourner entre ces barreaux quelques temps après car elle ne correspondait pas à ses attentes. Cela la freinerait dans la mission qu'elle s'était donnée. La jeune femme lui avait donc indiqué la petite pancartes dont sa cage se retrouvait affublée, pour que son choix soit bien réfléchit. Protéger et servir, c'est en général la devise des forces de police soit dans la vraie vie, soit dans les films.Mais cela s'appliquait également à elle, car depuis sa plus tendre enfance si l'on peut dire, elle avait été entraînée avec son frère a self-défense pour protéger sans tuer, et les tâches ménagères auxquelles pourraient se heurter. Rywen la regarda en lui qu'il revenait. Jin resta silencieuse et se contenta de le suivre du regard. Il était partit le vendeur. Il n'avait l'air de savoir comment 's'occuper' d'un hybride. Elle n'était pas non plus à considérer comme un animal normal non plus. Rywen revint de nouveau vers elle quelques minutes après d'un pas qui semblait décidé. Un flot de paroles sortit de sa bouche, et Jin resta silencieuse attendant qu'il finisse.

"Premièrement, je ne porte que du sombre. Des kimonos sur mesure tant qu'à faire, puisque vous avez les moyens de m'acheter, cela ne devrait pas vous poser de problèmes... Deuxièmement, je ne savais pas qu'un hybride avait le choix de telle ou telle chose avec un maître...Ce serait plutôt l'inverse non ? Dans la logique des choses de cette île..."

L'homme s'était tourné en attendant que le vendeur clé en main. Aux mots que Rywen prononça, Jin haussa un sourcil.

"Peur ? Il ne faudrait pas non plus me prendre pour une petite chose sans défense, je ne suis pas une poupée" lâcha t-elle.

Jin ne supportait pas qu'on la prenne pour une petite chose fragile, même si pour l'heure, la faim et la soif l'avaient fragilisée. Mais il fallait que Jin prenne sur elle, qu'elle se montre un tantinet plus douce avec cet homme qui lui donnait une chance de sortir. Enfin l'heure de la délivrance avait sonné...
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Ven 6 Nov - 13:06
Quelle petite peste... Oser lui parler de la sorte? Elle lui parlait vraiment sèchement et serra le poing pendant un instant, puis se dit qu'avec ce tempérament là, elle en repousserait plus d'un. Il la regarda, encore et encore, la laissant parler sans vraiment l'écouter. Ainsi donc, elle n'avait pas peur. Soit. C'était vraiment l'hybride qu'il lui fallait. Elle ne serait pas facile à vivre, mais c'était celle qu'il fallait.

Après cela, le vendeur vint ouvrir la cage, permettant à Jin de sortir. Rywen lui donna une petite bourse pleine de pièces en lui disant de garder la monnaie. Il prit Jin par le bras pour sortir.


T'es celle que je cherchais. T'as pas froid aux yeux, en t'adressant aussi sèchement à un Lord. T'as du caractère, voilà qui est bien. Oh, et pour te répondre, tu savais pas qu'un hybride avait droit à tel ou tel choix... Je suis le maître, il me semble, je ais ce que je veux. C'est pas parce que t'es une hybride que t'es inférieure à moi.

Il traversa quelques rues, en sa compagnie, en continuant son indomptable discours, expliquant telle ou telle chose, comme par exemple la taille du manoir, comment il était fait, tout ça tout ça. Puis il s'arrêta devant une bâtisse. Un petit magasin était devant lui et Jin, c'était la boutique d'une couturière très connue en ville et très réputée pour la qualité de ses vêtements. Il entra en sa compagnie.

Cadeau de bienvenue, je t'offre deux tenues sur mesure. Je te laisse le choix. Il se tourne vers la couturière Salut toi! Ca fait longtemps, hein? Tu peux lui faire deux tenues, s'il te plait?

Ouais, ça fait un bon moment mon petit Rywen! C'est ton amie?

Nan, c'est mon hybride.

Du sur mesure, pour une hybride?

Ne s'attendant pas à cette réaction et voyant la tête que la couturière faisait, son visage devint sombre, et il la fixa droit dans les yeux. Il l'avait vue écarquiller les yeux d'un air voulant dire "Cet homme est vraiment fou!". Il garda cet air menaçant, posa ses mains sur le comptoir et s'approcha de la couturière, avec un petit rictus, puis murmura d'une voix suffisamment forte pour que Jin puisse avoir une chance d'entendre.

Quoi? Ca te pose un problème, peut-être? Parce que c'est une hybride tu veux pas faire de sur mesure, c'est ça? Je te conseille de bien servir tes clients, quels qu'ils soient, si tu tiens à ton magasin, et de ne pas négliger ton travail, même si le client est un hybride. Est-ce que je me suis bien fait comprendre?

Elle acquiesça, déglutit et fit le tour du comptoir pour aller voir Jin. Puis il se redressa, se retourna, regarda Jin dans les yeux, d'un air provocateur mais aussi joueur, lui fit un clin d’œil,  et se tourna de nouveau pour voir s'il trouvait une nouvelle cape. Il gardait l’œil sur Jin, restant tout de même proche de la sortie, au cas où elle lui fasse aux bond.

J'espère bien que tu trouveras ce que tu veux comme tenue, Jin!

Après avoir prononcé ces mots, il s'éloigna des deux femmes.






Petite note de l'auteur: Quand c'est CE ROUGE c'est Rywen normal qui parle, quand c'est CE ROUGE c'est le Rywen mauvais qui parle.
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Mar 17 Nov - 15:26
Jin ne voulait pas jouer les jeunes femmes peureuses et soumises.Elle préférait lui montrer d'entrée de jeu ce à quoi il aurait affaire pour la suite. Pourquoi mentir? Il valait mieux jouer carte sur table.Peut-être l'avait-elle énervé avec sa façon de lui répondre, mais elle s'était tout de même retenue d'être encore plus désagréable. La Tengu se recula lorsque le vendeur vint ouvrir la cage. Elle préférait s'en éloigner et n'avoir aucun contact avec lui, et en sortit lorsqu'il s'était éloigné pour recevoir son paiement. Jin se laissa faire lorsque Rywen la prit par le bras, du moins pour le moment.

'' Oh un Lord? Dois-je me prosterner? Je ne crois pas. Du caractère, ça j'en ai, la preuve, et vous n'êtes pas au bout de vos peines. Vous êtes bien la première personne à mettre les hybrides à peu près sur le même piédestal ou presque...'' lâcha t-elle.

Sans doute se ferait-elle réprimandée, mais la faim décuplait son mauvais caractère, peut-être que cela irait mieux par la suite. Elle était enfin sortie de sa cage, son corps était quelque peu douloureux, mais elle n'avait pas le temps de s'en soucier car ils traversaient les rues de la ville à grands pas. Ils s'arrêtèrent devant une boutique spécialisée dans les vêtements sur mesure. Jin avait plaisanté avec les tenues sur mesures, elle n'avait pas pensé qu'il la prendrait au mot. Qu'importe, elle allait en profiter juste cette fois-ci car elle n'était pas de nature vénale. Il lui offrait donc deux tenues et salua la couturière. Cette dernière fût étonnée que cet homme offre des tenues sur mesure à une hybride comme elle.

Observant la scène entre les deux humains, elle fut tout de même très surprise par le changement radical de comportement de la part de Rywen. Il était plus dur, plus froid dans ses propos. Mais Jin resta silencieuse et en retrait. Elle ne voulait en aucune manière s'en mêler, même si elle était l'objet de la discussion. La Tengu posa son regard sur celui qui était devenu son maître, il espérait qu'elle trouve ses tenues? Bien sûr qu'elle trouverait, elle n'était pas si difficile que cela. Jin avait suivit la femme pour qu'elle prenne ses mensurations et mesures. Elle enleva le peu de vêtements qu'elle avait sur elle depuis qu'elle avait atterrit dans cette maudite cage. Il ne lui restait plus qu'un débardeur, suffisamment court pour laisser apparaître un ventre plat d'une magnifique peau claire, ainsi que de fines hanches, le reste de ses jambes recouvertes d'un pantalon noir et fin. Au bout de quelques minutes, les mesures étaient prises. La femme parlait très peu, se contentant seulement de parler pour son travail, ce qui allait parfaitement à Jin. Une première tenue fût prête au bout de quelques heures, un magnifique kimono court, noir aux motifs de branches de fleurs de cerisier , le tout en velours noir, accompagné d'un short et de mitaines longues noires.


''Cela vous convient monsieur?'' dit-elle à l'attention du Lord, tout en relevant ses longs cheveux noirs les bloquant avec une baguette.

La deuxième tenue, Jin y réfléchissait pendant qu'elle attendait l'approbation de son maître. Sans doute demanderait-elle quelque chose de beaucoup plus simple pour ne pas rester la journée dans la boutique, surtout que la faim était toujours présente...
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Mar 24 Nov - 15:27
Rywen avait du mal à se faire à la façon de parler de Jin. C'est vrai, il n'avais jamais eu d'hybride à lui, la seule fois qu'il avait côtoyé une hybride, c'était lorsqu'il était enfermé avec. Mais cela ne faisait rien. Il devait simplement montrer lequel des deux était le maître. Et c'était lui. A la prochaine remarque désobligeante, il aurait son mot à dire. A vrai dire... Il était peut-être trop gentil? Il était perdu dans ses réflexions, oubliant presque le lieu ou il était. C'est Jin qui le fit revenir à lui même en demandant si la tenue qu'elle avait lui convenait. Il se tourna, la regarda de la tête aux pieds et eut un petit sourire satisfait.

Magnifique, vraiment. Du bon travail, et ça te va bien.

Il se tourna de nouveau avant de réaliser une chose... "Monsieur"...? Elle l'avait appelé "Monsieur"? Ca n'allait pas... Il n'avait pas vraiment fait attention au départ, mais lorsqu'il s'en rendit compte, il tourna la tête vers elle.

Par contre, je te serais gré de m'appeler "Maître", et non "Monsieur", pour l'instant.

Il se tourna de nouveau et alla chercher un long peignoir en velours, parfaitement accordé à la tenue de Jin. Pourquoi avoir pris ça? Simplement pour que, quand il soit chez lui, il soit habillé de manière semblable à Jin. Et... Comment dire... il n'avait pas de peignoir et avait une idée derrière la tête en le voyant. Il revint vers Jin avec le peignoir en main et la regarda.

Dépêche-toi de choisir une seconde tenue, j'ai faim. Comme c'est ton premier jour et que tu sembles avoir assez faim, en guise de bienvenue, je te laisse le choix de ce que tu veux manger. Mais ne va pas croire que ce sera comme ça à chaque repas.

Il s'approcha de la vendeuse et lui donna le peignoir, afin qu'elle le compte dans les achats. Il tapait doucement du pied au sol, attendant que Jin ait fait son choix. Elle était belle, cette hybride, même plutôt sexy, dans son kimono. L'autre Rywen en ferait surement son affaire. Ou bien le bon Rywen. Il savait y faire, après tout.


[Désolé, Jin, c'est un peu court, mais je vois pas quoi ajouter :3 J'espère que ça t'aidera quand même un peu pour ton prochain post xD]
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Ven 11 Déc - 14:45
Incisive et froide. Tels étaient les mots que l'on pouvait associer à Jin en cet instant. Bien sûr, elle n'était pas souvent comme cela, bien qu'elle n'était pas du genre à incarner la douceur même. Elle avait du caractère et voulait l'affirmer d'entrée de jeu, au risque d'avoir des remontrances de la part du Lord. Après avoir mangé elle devrait être plus calme et posée. Au bout d'une bonne heure, la première tenue que lui offrait gracieusement son maître était prête, la lui montrant donc sous toutes ses coutures pour avoir son approbation. Chose réussie car il trouvait que cela lui allait bien. Jin haussa un sourcil lorsque Rywen lui rétorqua qu'elle devait l'appeler "Maître" et non "Monsieur". Pour Jin cela était la même chose.

"Je ne sais pas si j'y arriverai....Est-il possible de vous appeler My Lord ? A moins que 'Maître' ne soit pour un jeu coquin qui vous trotte dans la tête..." dit-elle avec un léger sourire.

La fin de sa phrase se voulait être de l'humour, mais Jin ne savait pas s'il l'entendrait de la même oreille qu'elle. La Tengu le regarda aller chercher un peignoir conçu de la même étoffe que son kimono personnalisé à son goût et qui serait donc pratique pour sa nouvelle vie. Voulait-il être accordé avec elle ? Ou simple caprice ? Jin l'ignorait et resta silencieuse. Oh maintenant elle devait se dépêcher. Il ne fallait pas l'emmener dans une boutique pour confection de vêtements sur-mesure dans ce cas.

"Vous n'avez pas idée à quel point je peux avoir faim. De mon point de vue, cela aurait été prioritaire sur les vêtements, mais ce n'est pas mi qui décide bien sûr... Plats traditionnels chinois me vont parfaitement, à moins que cela ne vous convienne pas..."

Puis elle se retourna et enleva son kimono tout en marchant vers la couturière, lui demandant quelque chose de simple et rapide de confection pour ne pas faire attendre plus longtemps son grognon de maître. Elle opta donc pour un pantalon très près du corps avec un effet moulant non négligeable, un morceau d'étoffe rouge nouée à la taille en ceinture et pendant le long d'une de ses cuisses, des lanières rouges cousues dans le pantalon au niveau des cuisses apportaient une touche de couleur. Pour ce qui était du buste, un haut noir à manches courtes et au décolleté assez plongeant mais peu provoquant, était suivis de deux manchettes noires dissimulant ses avant-bras et ses mains, toutes deux surmontées du même genre de lanières rouges que sur ses cuisses. Une capuche venait orner le tout, rappelant les tenues des ninjas. Ayant revêtue sa seconde tenue, Jin était allée rejoindre son maître pour avoir également son aval. Bien évidemment, elle garderait cette tenue sur elle car elle ne voulait pas remettre ses anciens vêtements sentant cette immonde animalerie.

"Si cela vous convient, nous pourrons y aller selon vos désirs... Maître..."

La jeune femme avait bien appuyé sur le dernier mot. Avec deux caractères forts, cela allait sans doute faire des étincelles entre ces deux-là...
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Mar 15 Déc - 15:19
Lord trouvait cela amusant, la façon dont Jin lui parlait. Elle voulait jouer la futée, montrer qu'elle avait du caractère. Et le pire, c'est qu'il ne pouvait rien dire, car il savait très bien qu'elle avait raison. Ainsi, elle aurait du mal à l'appeler "Maître"... Ce n'était pas important. Mais ce qu'elle dit le fit sourire. Un jeu coquin? Quelle idée... Rywen avait un esprit assez pervers. Un petit air de vice apparut sur son visage. Il devait se aire respecter. Mais après tout, c'était de l'humour... Donc autant jouer là dessus. Lorsque tout fut terminé, lorsque sa seconde tenue fut terminée, lorsqu'elle fut prête, il paya, donna les tenues à Jin pour qu'elles les porte, afin qu'il ne s'encombre pas, et profita qu'elle ait les mains prises pour s'affirmer, en s'approchant d'elle, la fixant dans les yeux et prenant son menton dans sa main.

Un jeu coquin...? Il y en a un tas que je pourrais te faire découvrir, Jin. Certains pourraient même servir de punition si tu venais à me pousser à bout. Quoi qu'il en soit, tant que tu ne me fais pas sortir de mes gonds, il ne t'arrivera rien. Rien sans ton accord. Oh, et... Va pour My Lord. Ca sonne bien.

Il la lâcha, et recula d'un pas, la fixant toujours dans les yeux, puis lui sourit plus amicalement et lui donna une tape amicale dans l'épaule.

Fais pas cette tête! J'déconne, c'est une blague. De toute façon je sais bien que je ne te fais pas peur. Bon, suis moi.

Il sortit en sa compagnie et se dirigea vers sa voiture, une simple SL 500 noire brillante et bien entretenue, propre, comme neuve. Il sortit sa clé.

Mets ça dans le coffre et va à l'avant, je t'emmène là où ils font la meilleure cuisine traditionnelle chinoise. Ensuite, on pourra rentrer...

Il ouvrit le coffre, puis monta dans la voiture, et démarra le moteur, qui fit un beau bruit. Évidemment, il ne conduirait pas trop vite non plus. Une fois Jin montée, il démarra en conduisit calmement, traversant les rues.

Je sais pas si t'as le mal des transports ou si tu crains la vitesse, donc je vais doucement. Je voudrais pas que tu sois malade...

Il s'arrêta devant une modeste petite bâtisse. On reconnaissait bien là l'architecture traditionnelle chinoise d'antan.

Je pense qu'on peut y aller, si tu le veux bien.

Il sortit le premier, ferma sa porte, et fit le tour pour aller ouvrir la porte à Jin et lui tendit la main pour l'inviter à sortir. Après tout, c'était un Lord, donc il devait être galant. Surtout avec une aussi belle créature.


[Je pense qu'après ta réponse, on pourra clore le sujet, si ça ne te dérange pas ^^ On verra bien où on postera ensuite Smile ]
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Dim 14 Fév - 11:36
Deux turquoises observaient le brun ténébreux qui se tenait devant l'hybride. Elle semblait avoir fait mouche dans ses dires, car son nouveau maître n'avait rien rétorqué. Elle esquissa un petit sourire victorieux, mais elle se doutait que cela ne durerait pas longtemps. La Tengu avait parlé d'un jeu coquin car la façon dont son maître lui avait demandé de l'appeler ainsi, lui avait fait pensé cela. Cette idée l'avait même amusée intérieurement. D'ailleurs, un sourire trahissant le vice s'était inscrit  sur le visage de l'homme. Même si elle avait dit  cela pour plaisanter, apparemment cela n'était pas exclu pour le Lord.

''Oh que de promesse...que de menaces, j'en tremble voyez-vous? Les menaces ne fonctionnent pas sur moi, dommage pour vous...'' lança t-elle.

Son regard ne cillait pas  d'un millimètre alors que son menton se trouvait entre les doigts de Rywen. Après lui avoir dit ces quelques mots, il l'avait lâchée et s'était reculé tout en la gardant à l'oeil. Son visage changea pour se radoucir, et il lui donna une tape sur l'épaule.


''Mais quelle tête? Vraiment je ne vois pas. Bien sûr que je n'ai pas peur de vous...'' dit-elle avec un sourire amusé en coin.

Elle suivit le Lord pour sortir de la boutique de vêtements sur mesure avec leurs paquets  après qu'il ait payé leurs petits emplettes. La jeune femme s’exécuta et posa les sacs dans le coffre de la voiture du Lord et monta du côté passager. Enfin elle allait pouvoir manger quelque chose  qui ressemblait à de la vraie nourriture, et non pas de la bouillie infecte qu'on leur servait à l'animalerie, que même un véritable animal ne saurait manger.


''Allez comme vous voulez pour la conduite, j'ai l'estomac bien accroché, bien que vide à cette heure''

Au bout d'un moment ils s'arrêtèrent devant un petit établissement. Jin acquiesça mais n'eut pas le temps de sortir de la voiture elle-même que son Lord était sortit en faisant le tour de la voiture pour aller lui ouvrir la porte. Elle sortit donc, remettant en place ses vêtements pour être plus présentable. Elle ne devait pas faire 'honte' à son maître tout de même. Encore quelques minutes à supporter la faim qui la taraudait et la délivrance viendrait en mangeant...

[Voilà désolée c'est court , et si tu veux ouvrir un autre sujet c'est bon^^]
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#)
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maître ou Neko ? :: Hors-rp :: Rp terminés-