Bienvenue à Togi! Cette merveilleuse île qui propose toutes sortes d'hybrides à la vente. Serez-vous le maître ou l'esclave? NC-18
 

Danse avec le diable (pv Eileen)

 :: Hors-rp :: Rp terminés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
(#) Jeu 15 Oct - 21:33
L'hybride ne comprenait pas ce qui se passait, alors qu'elle avait toujours pu se promener librement dans les appartements de la scientifique Laure et dans son laboratoire, elle avait réintégré la minuscule cage des hybrides en formations, cependant, pas assez vite que pour qu'elle n'ai pu voir que les appartements et le laboratoire étaient à présent vide, comme si Laure avait disparu purement et simplement.

Aïcha ne pouvait savoir que la dite scientifique avait été 'remerciée' et priée de vider les lieux et l'île aussi rapidement qu'il lui serait loisible de le faire, de criante de servir elle même de sujet d'expérimentation. Quelle idée idiote que de se faire confectionner un hybride, le faire entraîner et tenter d'en jouir illégalement, au nez et à la barbe même de ceux qui sont à la tête du projet. Le monde silencieux d'Aïcha était encore bien plus silencieux, mais il est vrai que pour les scientifiques, elle n'était qu'une expérience ratée, elle ne parlait ni n'entendait, certes, elle avait des atouts, elle apprenait bien, mais le fait qu'elle morde, griffe ou bastonne quiconque essayait de s'en 'occuper' sexuellement causait aux confrères de l'ancienne scientifique un grand sujet de discutions, la plupart se moquaient de son sort, mais d'autres souhaitaient qu'on fasse disparaître cette erreur.

Ils ne pouvaient pas savoir que la dresseuse serait mise au courant et qu'elle irait en parler la ou un maximum d'oreilles pourraient entendre, et peut être agir pour sauver la vie de la petite hybride rebelle... Rebelle, voila un mot qui faisait sourire la dresseuse, pour cause, elle savait pourquoi elle les repoussait tous, tout simplement par ce qu'ils n'étaient pas son maître.

patiemment, l'hybride suivait le court du temps, dansant et 'chantant' régulièrement, la tenue écarlate de danseuse du ventre se ternissant avec le temps.
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sam 17 Oct - 11:04
Les journées d'Eileen se passaient entre les chasses, le dressage d'une petite rebelle, ce qui l'amusait au plus haut point, et un moment détente avec la plus docile des deux. Au final, ses journées étaient pas mal remplies, elle avait toujours de quoi faire. Malgré tout, et même avec les hybrides qu'elle ramenait de temps en temps, elle s'ennuyait. Elle n'était pas encore lassée de ses jouets mais souhaitait en avoir un troisième pour s'amuser un peu plus.

C'est ainsi qu'elle passait de temps en temps dans les animalerie à la recherche d'une perle rare. Pourtant, elle ne trouvait rien. Entre les races trop classiques, les caractères trop dociles...décidément, il y avait une montée de dociles en ce moment. D'ailleurs, elle en reconnut quelques uns dressés par ses soins, ou capturés lors d'une chasse...ceux-là se tassèrent aussitôt dans leur cage en l’apercevant. Mais ils n'étaient pas intéressants à ses yeux. Si elle s'en était débarrassé, cela signifiait qu'ils n'avaient plus rien pour l'amuser.

Au bout d'un moment, elle entendit parler d'une expérience ratée au laboratoire dont les scientifiques ne savaient que faire. En fouillant dans les nombreuses rumeurs, elle en apprit pas mal sur le caractère rebelle de la demoiselle, mais surtout que certains voulaient s'en débarrasser. Sans attendre plus longtemps, elle se pointa au laboratoire. Elle y était connue, étant parfois appelée pour dresser les plus récalcitrants. Seulement, là, elle réclama à voir la petite chatte sourde. Les scientifiques comprirent aussitôt de qui elle parlait, et l'amenèrent à Aïcha, en lui donnant seulement son prénom.
En approchant, elle la vit danser, ce qui la fit sourire. Debout devant la cage, elle observait la petite hybride, qu'elle trouvait plutôt mignonne. Elle sortit de sa poche un papier et un crayon puis commença à écrire dessus :

- Je suis Eileen, peux-tu lire sur les lèvres?

A travers les barreaux, elle lui tendit le papier et le crayon pour lui permettre de lire et de répondre. Au passage ses doigts frôlèrent doucement la hanche de l'hybride, à la fois pour lui signaler sa présence et pour toucher sa potentielle future acquisition. Tout se déciderait ici. Ce que les scientifiques appelaient raté, était souvent pour elle une réussite.

Alors qu'elle attendait une réponse, ses yeux se baladèrent sur le corps de la demoiselle, pas tellement cachée par la tenue de danseuse, qui la mettait réellement en valeur. En tout cas, elle était jolie, c'était un bon point pour elle.
Messages : 2514
Date d'inscription : 11/03/2015
Age : 24
Multi-Compte : Sarika, Leah Aoife, Kazuko Yodo, Aureliane M. Zdzislawa, Kioko et Malika
Fiche de Présentation : Eileen, la chasseuse de primes
Fiche de Relation : Les liens d'une folle

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Aucune
Maître/Maîtresse: Esteban...Malheureusement...
Esclaves: Aïcha (PNJ) // Anastasia
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humaine - DW Tour


Défis Rp:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sam 28 Nov - 14:29
Aïcha avait sursauté à la légère touche, signalant la présence d'une personne près de sa prison, par instinct, elle avait bondit, toutes dents devant vers la main, se fixant en se retrouvant nez à papier. Elle prit quelques instants pour le lire, penchant la tête de coté, mais pas contente. Elle n'avait rien pour écrire, alors faute de mieux, elle inclina la tête pour acquiescer, pourtant, elle s'était écartée des doigts, oreilles plaquées, queue hérissée. Elle écrivit comme elle put sur les murs de sa geôle.

'Qui êtes-vous? Est-ce Maîtresse qui vous envoie me chercher? Pourquoi Maîtresse n'est pas là?'

autant de questions que la féline avait dans sa tête, essayant de se cacher pour éviter le regard et les doigts, pas rassurée, c'était étrange que cette femme soit là, alors que même les scientifiques ne venaient plus la voir. A présent qu'elle ne bougeait plus, son corps lui rappela qu'elle n'avait pas mangé depuis longtemps, la prison résonna d'un grondement affamé, qu'Aïcha voulu faire passer pour un grondement tout court, ouvrant la bouche en montrant les dents, dans l'espoir falacieux d'avoir des réponses, mais aussi de faire reculer cette femme.
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sam 28 Nov - 18:23
Eileen avait réussi à capter l'attention de l'hybride, que même les scientifiques ne souhaitaient plus approcher. Apparemment, cette petite était trop agressive. Ce qui était surprenant, quand on voyait une demoiselle si menue, avec un visage aussi adorable. Bon, il ne manquait que le sourire pour qu'il soit vraiment mignon.

Elle laissa le temps à l'hybride de lire sa question. Pour la jeune femme c'était une nouveauté également. C'était la première fois qu'elle s'intéressait à une hybride avec un tel handicap. Néanmoins, si on cherchait bien, il y avait des avantages...une hybride muette ne dirait rien de ce qu'elle pourrait voir.

La chatte se montrait méfiante, mais ce n'était pas étonnant. Une totale inconnue venait lui parler sans même expliquer qui elle était. Et les questions ne tardèrent pas. S'étant assurée que la petite pouvait lire sur les lèvres, Eileen sourit doucement, avant de parler, assez lentement pour être sure qu'Aïcha comprenne.

- Je suis Eileen, on m'a parlé de toi. Je suis là pour te sortir d'ici...et désormais, tu vas vivre avec moi. Ta maîtresse ne peut plus s'occuper de toi...et t'as confié à moi.


Ce n'était pas tout à fait vrai, mais comment Aïcha pourrait le savoir? Après tout, jamais elle ne pourrait savoir qu'Eileen mentait là dessus. D'ailleurs, la jeune femme jouait assez gros, mais ce coup de bluff pouvait permettre de faire en sorte que la petite hybride lui fasse confiance. De toute façon, la chatte n'aurait pas le choix.
Au bout d'un moment, elle lui mit dans la main son crayon et dans l'autre main, le papier où elle avait écrit sa première phrase. Ce serait plus simple pour l'hybride de répondre.

- Si tu as des questions, n'hésite pas...Oh, au fait, Aïcha, c'est un joli prénom, mais toi, tu devras m'appeler maîtresse. On est bien d'accord?


Sa main bougea doucement, s'approchant lentement du visage de la jeune hybride. Pour l'instant, elle lui laissait la possibilité de reculer. Mais si elle ne reculait pas, la main se poserait en douceur sur la tête pour lui donner une légère caresse.
Messages : 2514
Date d'inscription : 11/03/2015
Age : 24
Multi-Compte : Sarika, Leah Aoife, Kazuko Yodo, Aureliane M. Zdzislawa, Kioko et Malika
Fiche de Présentation : Eileen, la chasseuse de primes
Fiche de Relation : Les liens d'une folle

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Aucune
Maître/Maîtresse: Esteban...Malheureusement...
Esclaves: Aïcha (PNJ) // Anastasia
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humaine - DW Tour


Défis Rp:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#) Mar 1 Déc - 14:32
Les traits de l'hybrides se tirèrent vers le bas lorsque sa vis-à-vis lui dit que sa maîtresse ne riviendrais pas, ainsi, et bien qu'Aïcha ai refusé cet état de fait jusque là, elle l'avait abandonnée, elle qui avait juré d'être toujours là, quoi qu'il arrive. Cela ne dura pourtant qu'un court instant, la neko se reprenant lorsqu'Eileen lui dit qu'elle avait sa garde.

Après un instant, elle se retrouva avec un papier et un crayon dans la main, avant de lui demander si elle avait des questions. Avant qu'elle n'ai pu écrire que l'ombre de la première, un premier ordre tomba, elle devait l'appeler maîtresse... Voila qui fit sourire la néko. D'une toute petite voix, à peine audible, elle appuya le hochement de sa tête.


Nyu!

C'était là tout ce que ses cordes vocales étaient capable de produire, un 'nyu' pathétique, le seul son qui en était jamais sorti... Elle nota sur le papier: 'Maîtresse parle-t-elle le langage des sourds muets? Maîtresse... Sait qu'Aïcha ne pourra pas l'appeler Maîtresse, comme un autre hybride?' Par ces deux petites questions, elle voulait savoir ou elle allait se retrouver, sans pour autant chercher le contact, encore sous le choc de la révélation précédente.
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Dim 13 Déc - 15:46
Eileen ne forçait pas pour le moment la petite hybride, que ce soit pour des contacts physique ou même d'être regardée dans les yeux. Et c'était bien la première fois qu'elle laissait le choix à un hybride. Après tout, les hybrides ne valaient pas grand chose à ses yeux...encore moins que ses chers chiens !
Un son étrange la tire de ses pensées et la surprit. La demoiselle venait bien de sortir un adorable petit "nyu"? Mais visiblement, elle ne savait pas dire autre chose.

- En voila d'un étrange son...C'est tout ce que tes cordes vocales peuvent faire?

Et enfin, Aïcha se mit à écrire sur son papier, et la jeune femme patientait tranquillement que les questions soient écrit. Au bout d'un moment qui lui semblait long, elle put enfin lire ce que voulait savoir l'hybride.

- Non, je ne parle pas cette langue...tu pourras toujours tenter de m'apprendre.

Mais elle ne précisa pas que ce n'était pas parce qu'Aïcha souhaiterait lui faire apprendre qu'elle s'y mettrait réellement. Après tout, ce n'était pas tellement utile, surtout tant que l'hybride en face d'elle la comprenait.
Néanmoins, il y avait une deuxième question qui la fit sourire.

- Oh je sais bien, c'est juste pour que tu saches où tu vas atterrir. Je suis la maîtresse, et toi l'esclave, tu dois m'obéir. C'était ce que je sous-entendais.


Un mince sourire étirait ses lèvres, exprimant clairement qu'elle était sérieuse, sans rien montrer du reste de son caractère qui pourrait facilement faire peur.
Messages : 2514
Date d'inscription : 11/03/2015
Age : 24
Multi-Compte : Sarika, Leah Aoife, Kazuko Yodo, Aureliane M. Zdzislawa, Kioko et Malika
Fiche de Présentation : Eileen, la chasseuse de primes
Fiche de Relation : Les liens d'une folle

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Aucune
Maître/Maîtresse: Esteban...Malheureusement...
Esclaves: Aïcha (PNJ) // Anastasia
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humaine - DW Tour


Défis Rp:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#) Mar 22 Déc - 16:28
La jeune femme inclina la tête, elle le savait, de par les choses qu'on lui avait faites apprendre, que les hybrides ne valaient souvent guère mieux que des bêtes, et cela, c'était dans les meilleurs cas, il étaient souvent, et malgré leur valeurs pécuniaires.

Elle eut un sourire incertain, qui se mua en rictus lorsque l'un des scientifiques vint voir le déroulement des choses. Pensant que l'hybride était 'matée', puisqu'elle s'était laissée toucher, il voulu en faire autant, venant de but en blanc chercher à peloter la féline... Quelle erreur il venait de faire... Les oreilles de la neko se rabattirent sur sa tête, son pelage se hérissa avant que ses crocs ne se plantent dans la chair de la main, sous les jurons du profiteur. Tirant de toute ses forces pour récupérer sa main, sans y parvenir, il finit par se rabattre sur la seule solution qui lui semblait logique. Dans un premier temps, il se mit à frapper les barreaux de la cage de sa main libre, hurlant le plus fort possible dans l'espoir de faire peur à la neko, sans grand succès, vous vous doutez bien qu'un bruit si fort aurait fait fuir d'autres hybrides, mais pas elle, puisqu'elle ne pouvait tout simplement pas les entendre, et qu'il le savait en plus cet âne.

Elle savait que sa maîtresse la regardait, mais elle savait aussi qu'il n'y avait que la maîtresse qui pouvait la toucher, c'était inscrit en elle aussi profondément que ses gènes, c'est dire. Voyant qu'elle ne lâchait pas, le scientifique changea d'approche. Ne pouvant la frapper directement, il prit appui sur les barreaux pour y cogner la tête de l'hybride, une fois, deux fois, trois fois, jusqu'à ce qu'elle lache prise et tombe sur le sol de sa prison étourdie. Sa main était en sang, mais sa colère, logique, réelle, bien présente. de l'autre main, il se prépara à la frapper.
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Mar 9 Fév - 10:31
La conversation, si on pouvait appeler cet échange ainsi, allait bon train. La jolie hybride répondait franchement à ses questions, sans détour, et n'hésitait pas à lui en poser. Pourtant, Eileen ne voyait pas dans cette attitude une rébellion quelconque, plutôt une petite curiosité, ce qui dans sa position était bien normal. Bien que certains hybrides se résignaient et ne posaient aucune question, certains cherchaient tout de même à savoir où ils allaient tomber. Et malgré une certaine dureté et cruelle vérité dans ses mots, la dénommée Aïcha ne semblait pas choquer, elle semblait même plutôt accepter ce sort. Et c'était un bon point pour elle.

Avant de pouvoir poser une quelconque autre question, un scientifique approcha et entreprit aussitôt de peloter la petite chatte...qui réagit au quart de tour, en mordant la main de son agresseur. Au lieu de choquer la jeune femme, cette réaction l'amusa. Oui, elle était amusée et satisfaite de voir que son futur jouet ne laisserai personne d'autres la toucher. Par contre, ce fut la réaction de l'homme qui la fit froncer des sourcils. Était-il idiot? Hurler et frapper contre les barreaux n'avaient que pour effet de la déranger elle, et pas l'hybride qui était sourde. Décidément les scientifiques ne valaient pas grand-chose...

Eileen soupira, s'apprêtant à ordonner à l'hybride de lâcher prise quand l'homme fit ce qu'il ne fallait surtout pas faire. Surtout pas sur ses jouets et encore moins en sa présence. Il cogna le visage de la pauvre Aïcha contre les barreaux jusqu'à ce qu'elle fut sonnée et maintenant il s'apprêtait à la frapper? D'abord surprise, Eileen finit par réagir et attrapa la main de l'homme qu'elle tira violemment en arrière. Oui, elle cherchait à lui faire mal.

- Je vous interdis formellement de toucher à cette hybride qui m'appartiens. Vous n'avez eu que ce que vous méritez et si vous chercher encore à lui faire du mal, cette petite morsure passera pour une caresse à côté de ce que je vous ferais !

Le ton était aussi glacial que son regard. Elle avait horreur que quelqu'un, et surtout un homme, touche ses hybrides. C'était ses jouets, elle seule pouvait le faire ! Heureusement, le scientifique n'était pas aussi idiot qu'il le faisait penser au départ, il n'osait plus bouger.

- Maintenant, vous allez ouvrir cette cage, sans même toucher ou regarder Aïcha et lui implorer son pardon. Ensuite, elle et moi allons sortir d'ici, mais je ne vous payerais rien. Vous avez gâché la marchandise, résultat, elle ne vaut plus rien.

L'homme s'apprêtait à répondre, à nier, à faire tout ce qu'il pouvait pour récupérer de l'argent pour son laboratoire. De récupérer de l'argent sur le dos de cette hybride qui n'avait rien demandé. Mais le regard de la jeune femme coupa court à toutes protestations et il alla ouvrir la cage. Néanmoins, il attrapa Aïcha par le poignet pour la faire violemment sortir de la cage.

- Allez, sors de là et dégage d'ici saleté de bestiole ! Je ne veux plus te voir !

Eileen soupira et attrapa l'homme par les cheveux avant de tirer en arrière, suffisamment pour lui faire mal. Profitant de sa surprise, elle lui fit un croche pied qui le fit s'étaler aux pieds d'Aïcha. La jeune femme humiliait clairement le scientifique, mais pour elle, il ne valait pas mieux qu'un hybride. Il avait d'ailleurs moins de valeur à ses yeux qu'Aïcha. Heureusement, pour lui, il finit par demander pardon à l'hybride, d'une petite voix certes, mais ce n'était pas important, tant qu'elle avait pu le lire sur ses lèvres.

- Es-tu satisfaite de ses excuses ma jolie Aïcha? Vois-tu, je ne laisserais jamais personne te toucher. Tu m'appartiens, et pour cette raison, je serais la seule à pouvoir te toucher. Ce qui signifie que si tu es loyale, tu seras protégée.

Désormais, il ne leur restait plus qu'à toutes les deux, de quitter cet endroit répugnant et de rentrer chez elles, dans la nouvelles demeure d'Aïcha.
Messages : 2514
Date d'inscription : 11/03/2015
Age : 24
Multi-Compte : Sarika, Leah Aoife, Kazuko Yodo, Aureliane M. Zdzislawa, Kioko et Malika
Fiche de Présentation : Eileen, la chasseuse de primes
Fiche de Relation : Les liens d'une folle

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Aucune
Maître/Maîtresse: Esteban...Malheureusement...
Esclaves: Aïcha (PNJ) // Anastasia
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humaine - DW Tour


Défis Rp:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#) Mar 9 Fév - 11:06
Ce qui s'était passé suite à la rencontre sommes-toutes brutales avec les barreaux? Aïcha n'aurais su le dire sur l'instant, ça tête lui faisait mal, et il s'était mis à faire noire d'un coup... Si la petite hybride avait été plus lourde, elle se serait sans doute sonnée pour de bon quand sa tête rencontré le sol suite à la courte chute.

Son premier réflexe fut de porter les mains à son visage, à le cacher, en vérité, c'était là un geste de protection désuet, le mal était déjà fait. Pourtant, elle ne voulait pas faire à cette personne le plaisir de baisser les yeux, et toute sonnée qu'elle fut, Aïcha se redressa, se tenant aux murs de sa prison pour se remettre droite. Il lui fallut quelques instant pour que sa vision redevienne normale, et ce qu'elle vit lui fit ouvrir des yeux aussi ronds que des soucoupes, alors qu'un 'Nyuuuu' tout étonné franchit ses lèvres. Déjà sur son front l'on voyait la marque des barreaux, sous forme de deux bosses qui enflaient à vue d’œil, mais pour l'heure, ce n'était pas ce qui l'intriguait le plus.

Sa nouvelle maîtresse avait un regard qui la fit frissonner, plus que cela même, puisqu'elle recula instinctivement des barreaux, ne cherchant pas à comprendre ce qui se disait, pourtant, en voyant le scientifique revenir elle se tassa contre la paroi qui se trouvait dans son dos, s'il ne pouvait pas l'attraper, elle n'aurait pas à le mordre, et donc pas à refaire un câlin un poil bourrin aux barreaux, qui étaient plus durs que sa tête.

A son étonnement, Aïcha mit un temps à réaliser que les barreaux étaient ouverts, mais réagit par contre très vite au fait qu'elle avait été happée par le poignet, sa main libre était partie vers les yeux. Il faut croire que le scientifique avait senti venir le boulet, il l'avait tiré fermement si bien que c'est la joue qui subit le labourage de ses petites griffes pointures, pourtant, cette fois il n'y eut pas de punition, et pour cause, Maîtresse Eileen avait attrapé l'impudent par les cheveux avant de le faire purement et simplement valdinguer comme elle l'avait souvent fait avec des pelotes de laine.

Observant tour à tour l'homme et la maîtresse, elle se recula d'un pas du premier qui finit par.... Demander pardon?! Aïcha ne comprenait pas le pourquoi, avant qu'elle ne voie les lèvres d'Eileen bouger, suivant ce qu'elle disait. Il lui était clairement dit qu'Eileen seule avait le droit de la toucher, ce qui lui convenait, et que tant qu'elle serait loyale, elle ne risquerait rien... Etrange chose que voila... Loyale? Cela se mangeait? Elle aurait bien posé la question si elle n'avait perdu le papier et le crayon, mais faute de pouvoir répondre, elle incline la tête doucement, avant de s'incline respectueusement pour Eileen, agitant les mains pour lui demander ou elle devant marcher... Devant elle ou derrière elle? Devant le regard intrigué de sa maîtresse, l'hybride retourna dans la cache pour écrire sa question.

'Aïcha aimerait savoir... Si elle doit marcher devant ou derrière maîtresse Eileen... Et s'il y a des choses qu'Aïcha doit éviter de faire pour ne pas mettre Maîtresse en colère... Sans le vouloir'

Ses questions rédigées, elle présenta le papier, avec un sourire de nouveau incertain, ses nacres teintées de rouge, le rouge du sang.
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Mer 10 Fév - 11:03
Eileen était satisfaite, le scientifique n'osait plus bouger tant qu'elle serait dans la pièce, à le fixer d'un air mauvais. Sa réputation la précédait toujours dans ce lieu. Elle était connue pour sa passion du dressage des hybrides rebelles et son goût pour le faire tout en brutalité. Tous ici le savait, alors ce scientifique n'osait plus donner son avis, ni même regarder l'hybride. Dans cette pièce, il y avait beaucoup de monde effrayé. Seule, Eileen restait imperturbable, du moins visuellement. En réalité, elle était particulièrement agacée. Elle détestait qu'on touche aux hybrides qui l'intéressaient.

Au bout d'un moment, les gestes de la jolie Aïcha la sortirent de ses pensées. La jeune femme fronça les sourcils, mais qu'est-ce qu'elle voulait dire? Ces gestes étaient incompréhensibles ! Heureusement, elle n'eut pas le temps d'émettre un son que l'hybride retourna chercher son papier. C'était une bonne chose pour elle, sinon Eileen aurait certainement râler, et le ton de sa voix n'aurait pas été agréable à entendre. Et même si l'hybride était sourde, elle aurait parfaitement compris la désapprobation dans sa voix.
En lisant la question sur le papier, un sourcil se arqua pour marquer sa surprise sur le coup. C'était bien la première fois qu'une hybride lui demandait où elle devait marcher et encore plus, sa permission. Avant même d'avoir eu le temps de la dresser. Eh bien, celle-ci lui réservait visiblement des surprises.

- Tu marcheras à mes côtés, comme ça, je peux te surveiller et te protéger en même temps. Ensuite, tu découvriras bien vite ce qui est à faire et surtout, ce qui n'est pas faire. Et bien sur, tu as déjà du comprendre que m'énerver n'était pas du tout une bonne idée...


Pour accentuer sa remarque, son regard glissa sur le scientifique qui attendait péniblement au sol, humilié devant une simple hybride. Et pourtant, l'humiliation n'était rien comparé à ce qu'elle réservait en général aux hybrides.
Eileen se dirigea ensuite vers la porte de la salle, s'attendant simplement à ce que Aïcha suive le mouvement. C'était un test comme elle aimait bien faire au début, après l'acquisition d'un nouveau jouet. Tester la soumission et la réactivité d'un hybride, pour réfléchir ensuite au dressage nécessaire.

- Nous allons rentrer directement à la maison, j'ai horreur de montrer des hybrides abimés en public.


En allant droit vers la sortie, la jeune femme ignorait royalement les scientifiques qu'elle croisa sur sa route, n'aimant pas spécialement ce corps de métier. Ils créaient certes des hybrides originaux mais la plupart se trouvaient coincés par leur propre création. Soit invendable, soit trop rebelle...tellement de défauts à chaque création.
Une fois dehors, Eileen s'éloigna du laboratoire de plusieurs pas pour être loin des caméras et se tourna vers Aïcha, avant de passer doucement ses doigts sur les bosses. Plus une caresse qu'autre chose.

- Est-ce que ça te fait mal? Dès qu'on sera à la maison je te soignerai. Dis-moi, peux-tu marcher?

Elle était venue à pieds au laboratoire, et après un rapide coup d’œil sur le corps de Aïcha, elle se disait qu'elle pourrait la porter un moment. Cette hybride n'était pas bien grosse et devait sans doute être légère.

- Et pour revenir à ta dernière question, j'aime qu'une hybride m'obéisse, mais j'aime aussi les prises d'initiatives. Tu apprendras vite ce que j'aime, alors n'hésite pas.


Et pour un dernier test, camouflant un geste de tendresse, elle déposa un léger baiser dans le cou de l'hybride. Maintenant, il ne restait plus qu'à attendre sa réponse et se remettre en route. Le trajet devrait prendre un certain temps avant de rejoindre sa maison mais elle aimait bien la marche.
Messages : 2514
Date d'inscription : 11/03/2015
Age : 24
Multi-Compte : Sarika, Leah Aoife, Kazuko Yodo, Aureliane M. Zdzislawa, Kioko et Malika
Fiche de Présentation : Eileen, la chasseuse de primes
Fiche de Relation : Les liens d'une folle

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Aucune
Maître/Maîtresse: Esteban...Malheureusement...
Esclaves: Aïcha (PNJ) // Anastasia
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humaine - DW Tour


Défis Rp:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#) Mer 10 Fév - 11:26
Aïcha était peut être sourde et muette, mais pas stupide, même si sa tête résonnait comme une cloche... Etrange sensation que celle là quand on ignore même le son que ça produit! Attentive, l'hybride ne rata rien de la réponse de sa maîtresse, et se contenta d'incliner la tête sans comprendre cependant pourquoi le scientifique continuait à se prendre pour une carpette... Sa maîtresse avait-elle imposé qu'il reste comme ça? Au final, elle s'en moquait un peu, et lui devait aussi trouver ça plus commode pour cacher les lacérations ensanglantées sur sa joue.

Eileen fit mine de s'éloigner... Ni une ni deux, Aïcha lui emboita le pas, se tenant à ses cotés comme elle l'avait exigé, à sa droite. Sans comprendre pourquoi elle parlait d'hybride abîmée... Elle était cassée? Une ride de réflexion lui barra le front, pourtant, elle attendit pour poser sa question. Une fois sorties, sa nouvelle maîtresse posa les doigts sur son front, une grimace marqua les traits de l'hybride qui instinctivement recula la tête, avant de réaliser et laisser faire... Un 'Nyuuuu' douloureux lui échappa, très bas, oui, elle avait mal. Un charmant sourire pourtant étira les traits de l'hybride à la question de sa maîtresse s'assurant qu'elle pouvait marcher. Aïcha récupéra le morceau de papier pour écrire sa réponse et... Ses questions...

- 'Maîtresse Eileen ne doit pas s'inquiéter... Aïcha a la tête qui fait mal... Mais Aïcha peut marcher.'

Après une hésitation, elle finit par noter la question qui l'ennuyait, les oreilles un peu basse, de peur de déplaire.

- 'Maîtresse Eileen a dit... Hybrides abimées.... Aïcha... Est cassée?'

Comme précédemment, elle suivit la maîtresse de pied à talon, calquant son rythme sur le sien, pourtant, avant d'avoir réponse à sa question, sa maîtresse fit une chose qui lui était inconnue, posa ses lèvres dans son cou. Aïcha ne savait comment répondre elle agit tout naturellement en prenant sa nouvelle maîtresse dans ses bras un court instant, venant de sa queue frôler sa main, avant de la serrer un instant, sans savoir si elle faisait bien ou mal... Mais sa maîtresse devait aussi savoir certaines de ses spécificités.


Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Mer 10 Fév - 12:58
Depuis la sortie du laboratoire, Aïcha suivait le pas, se calquant sur le rythme de Eileen. Cette façon de faire lui plaisait. De ce qu'elle avait pu voir, l'hybride se montrait obéissante avec sa maîtresse, et rebelle, voir violente avec les autres. C'était plutôt une bonne nouvelle. Un caractère qu'elle n'aurait certainement pas à briser et si Aïcha se débrouillait bien, peut-être aurait droit à des faveurs et des avantages par rapport aux autres hybrides. Et peut-être resterait-elle plus longtemps que les hybrides habituels que Eileen adoptait. Il est vrai qu'en général, elle achetait, brisait et revendait. Mais avec celle-ci, elle sentait que c'était différent. Peut-être que ce serait différent jusqu'au bout?

En attendant, quand Eileen se préoccupa de la santé de sa nouvelle acquisition, celle-ci émit un "nyu" plaintif. Visiblement, ces bosses lui faisaient mal. Ce qui était totalement logique. Après tout, elle venait de se prendre des barreaux assez violemment. Si elle n'avait pas un bleu en plus des bosses, ce serait un miracle.

- Mal à la tête? Rien d'étonnant ! Ce..type n'a pas été tendre avec toi ! Si tu peux marcher, allons-y, mais si tu as besoin d'aide, dis le immédiatement ! Enfin...signales-le plutôt !


En effet, si elle le "disait", elle devrait prendre le temps d'écrire. Et si elle avait des ennuis, comme des vertiges, elle n'aurait pas le temps d'écrire. Alors le signaler avec un de ses adorables "nyu", c'était la meilleure chose.
Eileen se remit donc en route, en direction de sa maison, surveillant du coin de l’œil Aïcha, si jamais elle choisissait de lutter contre son propre corps plutôt que de la prévenir. La question suivante la fit sourire. Oui, un réel sourire amusé. Ce qui était plutôt rare, surtout en compagnie d'une hybride, et encore plus quand il lui était adressé. Surtout que dans ce cas, Aïcha était en effet une hybride cassée, défectueuse, à cause de sa surdité, accompagné de son incapacité de parler.

- Quand je disais que tu étais abimées, c'était en rapport avec les bosses qui naissent sur ton front. Pour moi, c'est juste ça...et ça disparaitra. Mais pour les autres...Tu es considéré de base comme une hybride défectueuse, une expérience ratée.


Eileen jeta un coup d'oeil à Aïcha pour voir comment elle digérait l'information.

- Le fait que tu sois sourde et presque muette en dehors d'un étrange "nyu" réduit considérablement ta valeur. Tu es défectueuse pour la majorité. Mais moi, je trouve que ce sont plutôt des avantages. Et puis, tu as un corps plutôt agréable à regarder...je ne vois rien en toi de défectueux.

L'avantage, c'est quand jouant sur tout cela, la jeune femme avait pu obtenir l'hybride totalement gratuitement. Pour le laboratoire, elle les débarrassait d'une hybride plus encombrante qu'autre chose. Surtout avec l'impossibilité de la toucher. Ils auraient pu la vendre si au moins, ils avaient pu en faire un genre de jouet sexuel, mais non, même ceci, était complètement impossible. Mais pour Eileen, tout ce qui étaient des défauts pour les scientifiques, étaient des avantages.

- On a une bonne heure de marche avant d'arrivé. Profites-en pour découvrir la forêt, mais ne t'éloignes surtout pas !

Ce qui signifiait en temps habituel, écouter, sentir, toucher, mais là, ce serait seulement, sentir et toucher. Ce qui était déjà pas mal pour une hybride ayant toujours vécu dans un laboratoire. Eileen lui laissait un peu de liberté en apparence, mais c'était avant tout un test. S'enfuirait-elle? Ou resterait-elle sagement à ses côtés?
Messages : 2514
Date d'inscription : 11/03/2015
Age : 24
Multi-Compte : Sarika, Leah Aoife, Kazuko Yodo, Aureliane M. Zdzislawa, Kioko et Malika
Fiche de Présentation : Eileen, la chasseuse de primes
Fiche de Relation : Les liens d'une folle

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Aucune
Maître/Maîtresse: Esteban...Malheureusement...
Esclaves: Aïcha (PNJ) // Anastasia
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humaine - DW Tour


Défis Rp:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#) Mer 10 Fév - 13:28
Aïcha avait écouté tout ce que sa maîtresse avait à dire, inclinant la tête de temps à autre pour signifier non seulement qu'elle lisait ses lèvres, mais comprenait aussi ce qu'elle lui expliquait, pourtant, lorsqu'Eileen exposa le point de vue des scientifiques, l'hybride eut sans nul doute une réaction étonnante: Elle haussa les épaules, comme pour dire: 'Ce qu'eux ils pensent je m'en moque', mais accepta les mots suivants, donnant le point de vue de sa maîtresse avec un plus large sourire et un 'Nyu' reconnaissant.

Aïcha continuait à suivre, marchant toujours dans une position relativement identique à celle prise depuis qu'Eileen avait donné ses consignes, à savoir à sa droite, à ses cotés. Le front de la petite hybride se plissa cependant douloureusement alors qu'elle essayait de se représenter la distance que pouvait signifier un voyage d'une heure.

Elle réalisa seulement après qu'elle ignorait ce qu'était la foret, pourtant, elle trépigna à peine sortie du laboratoire, regardant de partout, c'était la première fois qu'elle sortait de là après tout... Le soleil formait une boule rouge et déclinait doucement, les yeux de la jeune femme brillaient étrangement dans la lueur déclinante de l'astre, pétillants de malice et de bonheur, si elle n'avait pas eu crainte de se faire réprimander et peut être devoir retourner dans la cage, elle aurait volontiers sauté au cou de celle qui lui permettait de découvrir tout ça.

La marche reprit alors, Eileen avait un bon rythme et au bout d'une demi-heure, Aïcha commença à peiner, pourtant, elle laissait son regard trainer partout autour d'elle, un peu inquiète, quand à son nez, il palpitait tant il y avait ici des odeurs inconnues. Pourtant, elle ne s'éloignait pas, du moins ne le fit-elle qu'une fois, de quelques pas, pour éviter un petit animal qui se trouvait là et ne semblait pas vouloir partir. Lorsqu'elle fit les premières fleurs, plantes qu'elle connaissait pour en avoir vu dans le labo de celle qui l'avait conçue, elle se remémora qu'elle lui avait expliqué qu'elle aimait les fleurs et qu'elle aimerait qu'on lui en offre parfois...

Aïcha se dit que peut-être, sa maîtresse aimait les fleurs aussi? Elle le saurait assez vite. Afin de ne pas ennuyer Eileen qui , de toute façon, ne l'attendrait surement pas, elle se mit à courir, d'une bien étrange façon, à quatre pattes, la queue en l'air, vers le massif de fleur, mais n'y entra pas, au contraire, elle en cueillit un bon paquet, ne regardant pas qu'elles soient de bonnes fleurs ou pas, tant qu'elles étaient belle, glissant les tiges qu'elle cueillait à deux mains dans la boucle que formait l'extrêmité de sa queue, jusqu'à en faire un bouquet assez volumineux.

Aïcha tourna la tête en tout les sens, pour voir Eileen qui arrivait vers elle. L'hybride récupéra quelques feuilles pour nettoyer ses mains, le bouquet toujours solidement tenu par sa queue, et s'en vint reprendre sa place à sa droite. Alors seulement elle prit le bouquet entre ses mains et le présenta à sa maîtresse, une façon bien désuète de la remercier de l'avoir sortie de là, elle lui faisait son plus joli sourire avec un 'nyuuuuu' plein de gratitude.
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#)
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maître ou Neko ? :: Hors-rp :: Rp terminés-