AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Ambroise - Terminé



(#) Lun 17 Sep - 21:06

Qui êtes vous?



Généralités

♠️ Prénom : Ambroise
♠️ Nom :
♠️ Sexe :Masculin

♠️ Âge : 28 ans
♠️ Origine : Japon

♠️ Groupe : Humains
♠️ Rang : Asservi

♠️ Métier : Asservi
♠️ État civil : Célibataire
♠️ Statut financier : Vivant aux crochets de celui qui s'occupera de lui

♠️ Orientation : Hétérosexuel  


Personnalité

Ambroise n’est pas un homme très difficile à saisir et comprendre, il est même plutôt simple dans sa façon de penser. Pour lui, il y a les dirigeants et les dirigés, mais pour lui cela ne vient pas du statut social de la personne, mais plutôt de son caractère. Malgré sa situation d’humain asservi, il se considère comme un dirigeant, mais il n’est pas fermé ou dupe concernant le fait qu’il peut avoir le statut de dirigés. Il est bien conscient qu’il rencontrera quelqu’un avec un plus fort caractère que lui, quelqu’un qui lui est supérieur, comme son ancien chef. Lorsque cela arrivera, il courbera le dos avec plaisir, sachant que la personne en face de lui saura le rendre meilleur, lui apporter un rythme de vie stable.

Ainsi, son statut d’esclave ne le dérange pas plus que ça, il accepte les choses comme elles viennent, ayant simplement honte d’avoir été ainsi attrapé, il se sent déshonoré par la cause que les conséquences. De ce fait, il possède un sens de l’honneur assez développé, s’il est en position de dirigeant, il fera en sorte de protéger les dirigés sous sa coupe, mais lorsqu’il prendra le rôle de diriger, il donnera sa vie au dirigeant, ne voulant pas apporter la honte sur la personne.

Le jeune homme possède un tempérament de feu, il est rentre dedans, venant dire ce qui le dérange, quel que soit son statut. Il possédait encore le sang chaud, il y a quelques années, ayant réussi à se contenir, ne cédant que dans les limites extrêmes, ne venant pas se lâcher dès la moindre provocation. Il ne viendra pas exploser quand situation d’atteinte aux personnes autour de lui, car dans tous les cas, quelle que soit sa position, il considère les autres plus important que lui. On peut le résumer comme un dirigeant à la poigne de fer, mais au gant de velour, puis un dirigé prêt à sacrifier sa vie pour les besoins de son dirigeant.
En clair, il connaît simplement sa place dans le monde.

Le jeune homme est donc très protecteur, pouvant se montrer assez possessif avec ce qui l’entoure. Il en va de même pour la jalousie, il n’aime pas voir ce qui pourrait lui sembler comme une atteinte personnel. Cela peut alors lui donner un sale caractère, malgré sa gentillesse initiale et de ses nobles objectifs. En plus de ne pas avoir sa langue dans sa poche, son tempérament de feu agi aussi sur ses actions, il est du genre entreprenant, trop entreprenant des fois. Le fait d’avoir grimpé les échelons rapidement dans sa dernière organisation lui a donné assez de confiance en soit, et pas mal d’ego sur certains points.

Voilà encore quelques choses qui peut venir cacher ses nobles attentions, son caractère pouvant être assez insupportable par moment, on peut donc aussi le voir comme un performeur, donnant le meilleur de soi, mais dans les extrêmes. On peut donc le voir globalement, comme un homme au bon fond, mais dont la forme donne quelque chose d'agaçant si on ne sait pas le gérer.



Apparence

Ambroise est un jeune homme au physique assez ordinaire, si on le compare aux autres humains de son âge, mais non de son origine . En observant l’homme de près, on remarque facilement sa grande taille, il n’est pas hors norme, mais il n’a rien à envier aux autres hommes de son âge, qui marche encore sur cette terre. L’esclave peut quand même paraître un peu malade, au vu de la couleur de peau, il reste assez pâle malgré ses anciennes escapades. Ambroise est un être n’arrivant pas à bronzer, il rougit quelques fois, mais rien de plus.

Son corps dessiné sert de témoin à sa vie passé et présente, chacun de ses muscles sont dessinés sans pour autant partir dans l’excès. Cela montre qu’il a fait travailler son corps dans sa vie de tous les jours, mais dans la pratique de son ancien métier ou aventure et non dans un besoin de sport ou de narcissisme. Il peut sembler trop maigre, si l’on regarde bien ses côtes et son bassin, signe de sa malnutrition durant son enfance.

Le visage du jeune homme n’est pas du genre à laisser indifférent, son visage est fin, aucun des os de sa mâchoire ne venant briser ses traits fins, ces derniers n’étant plus tellement juvéniles. Il arrive quelquefois que l’on vienne vieillir le pauvre bougre, à son grand désarroi. En regardant son joli minois de plus prêt, on remarque une certaine symétrie dans l'agencement de ce dernier. Son nez se trouve être assez fin et légèrement écrasé, se remarquant plus lorsqu’il est de profil que de face.

Pour ces lèvres, le cas est identique, se voyant peu, la couleur de cette sensible peau est d’un rose pâle, se fondant dans son teint blanc, mais étant trouvable en se concentrant un peu plus. Ses prunelles quant à elle, sont bien plus voyantes, ce qui rend son regard si hypnotisant. Des rubis noyé dans une mare de sang, voilà comment définir ce qui sert à voir à l’ancien homme libre.

Une coloration aussi vive rend sa chevelure plus fade cependant, notre petit Ambroise étant une petite tête blonde. Une chevelure couleur de blé, arrivant presque à maturité, un blond digne de la paille séchant au soleil. Il garde sa chevelure mi-long, plusieurs mèches lui tombant sur le visage et donnant un côté un peu bâclé, mais cela jouant aussi sur son charme. Il lui arrive de dresser cette chevelure en arrière, mais celui -ci lui donne un air plus hautain qu’autre chose. Cependant, il ne s'agit pas de sa couleur naturel, le monsieur ayant décidé de teinter ses cheveux pour se démarquer à sa façon, montrer qu'il était différent de bien des façons.

Pour ce qui concerne le style de l’ancien délinquant, ce dernier porte souvent un pantalon large, voulant pouvoir se mouvoir comme bon lui semble. Il prend une paire de bottes, ces dernières ne montant pas très haut. Il aime se balader pied nu dès qu’il le peut. Pour le haut, il reste souvent dans une tenu légère, une simple tunique sans manches, un gilet sans manche non plus ou encore un débardeur. Il est tombé amoureux de ce genre de style.

Pour les couleurs, il est souvent dans des teintes claires, aimant montrer sa bonne humeur, même au travers de sa tenue. Il lui arrive aussi de porter des accessoires, il aime assez bien en avoir, des bracelets dans différents matériaux, les colliers sont moins récurrent. Ambroise est aussi percé à quelques endroits, comme la langue, les oreilles et d’autres zones un peu plus basse.


Histoire

Il existe une histoire avant que le jeune blondinet ne s’appelle Ambroise et se retrouve avec une chaîne autour du cou. Il est né bâtard et il le restera jusqu’à la fin de sa vie, durant cette vie-là, il portait le nom de Nagare Yatsu. Sa mère l’eut jeune, à l’époque elle travaillait dans un Image Club, venant satisfaire les hommes voulant dévorer du regard une jeune femme, dans une tenue précise. Les choses venaient souvent déborder pour avoir quelques avantages en nature, sans jamais franchir la limite du jardin secret.

Pourtant, elle rencontra un client, qui lui revenait souvent, uniquement pour elle, vanter ses mérites et sa beauté. Il voulait aller plus loin, prétendait l’aimer. Cela avait tout l’air de ressembler au scénario typique d’un film, du genre de ceux qui sont à l’affiche au moment de la Saint-Valentin. Ce dernier était un homme coréen, c’était la seule chose que savait Nagare, sa mère n’ayant jamais vendu la mèche pour que ce dernier ne le retrouve pas.

L’homme mystérieux réussi à faire craquer la mère du futur esclave, se laissant séduire, encore jeune et ayant peu d’expérience dans ce domaine. Les choses vinrent s’enchaîner, franchissant le pas, un avenir empli de promesse, mais tout vint se stopper lorsque l’homme apprit que la mère de Nagare était enceinte. La relation venant se dégrader, jusqu’au jour où ce dernier disparut sans laisser de traces, sa génitrice pensa tout le long de sa vie, qu’il était retourné au pays.

Ce moment traça les premières années de la vie du futur Ambroise, il vécut dans un appartement assez petit, dormant avec sa mère dans la même pièce, du moins quand il avait la chance de la voir. Pour subvenir à leur besoin, elle avait quitté son boulot pour travailler dans une petite supérette, enchaînant aussi avec un poste dans un bain public, arrivant à tenir le cap de cette façon. L’homme mit du temps à s’en rendre compte, il n’avait pas encore la conscience et la réflexion pour ça.

Le déclic se fit surtout à son entrée en collège, les gens affichant et parlant plus de leur mode de vie, ses connaissances aussi lui permettait de réfléchir un peu plus. Il n’avait pas honte de son statut, il n’aimait juste pas la façon dont les autres pouvaient parler de sa mère, les rumeurs allant vite dans le quartier. Ce dernier n’étant pas le plus réputé, il n’avait pas les moyens de viser un établissement privé, ni de se déplacer trop loin pour avoir accès à un collègue publique, mieux famé.

L’école n’était pas non plus sa tasse de thé, plutôt le système pédagogique, il n’était pas une tête vide, il n’aimait pas simplement comment on essayait de le remplir. Le comportement qui vint en découler, lui donner l’image d’un mauvais élève, d’un élément pouvant devenir perturbateur. Et il finit par craquer, un élève dépassant les bornes en osant tenir des propos dégradant pour sa mère. Il le passa à tabac, prenant lui aussi des coups, mais l’élève ennemi fut le plus abîmé.

Ainsi, il se retrouva exclu du collège l’année de passage au lycée, ne pouvant ainsi pas obtenir son diplôme de fin d’année et surtout passer les concours pour les lycées. Il se retrouvait avec une énorme barrière sur son avenir, au grand dam de sa mère. Cela ne lui faisait pas plus d’effet, mais il s’en voulait d’avoir ainsi causé du souci à sa mère.

Peu de temps après, il partait en recherche d’emploi, étant embauché dans un restaurant de quartier pour servir les clients. Les choses se passaient bien, il arrivait à ramener de l’argent dans le foyer, pouvant soutenir sa mère ainsi, arrivant même à la convaincre de ne garder qu’un seul travail pour se préserver. Cependant, c’est à ce moment-là que le jeune homme laissa à nouveau son sang chaud prendre le dessus. Un soir, dans le restaurant, des possibles crapules du coin, c’est ainsi que les jugeait Nagare à l’époque, sa jeunesse et son manque de savoir agissait.

Ces derniers perturbaient les autres clients et le bon commerce du patron, celui-ci les demandant de partir, mais ne venant pas user d’autre chose que de ses mots. Les nerfs d’Ambroise vinrent céder, attrapant les trois hommes par le col pour les mettre dehors, les choses en venant rapidement aux mains. Le jeune homme n’en sortit pas indemne, son nez fut cassé et son arcade droite ouverte, lui imposant des points. Il avait réussi à les faire fuir, mais il n’avait pas réussi à en mettre un seul à terre, à son grand désespoir. Lui qui pensait se faire virer de son travail à cause de son comportement, il ne reçut qu’une réprimande, suivit de remerciement. Pour une fois, on avait encouragé sa façon d’être, mais en le prévenant de faire attention à lui.

Il prit le temps de se soigner, espérant avoir calmé l’envie de ce qu’il considérait comme des délinquants, de venir recommencer à mettre le bazar sur son lieu de travail. Il avait peut-être trop d’espoir, il revenait quelques jours à peine qu’il se retrouvait confronté à une situation plus dramatique que la première fois. Ils étaient de nouveau présent, mais le double cette fois-ci, même s’il était du genre impulsif, il savait que cette fois-ci, il ne pourrait rien faire contre eux.

Il dut prendre sur lui, même son patron lui confirmait que l’idée de les dégager étaient une connerie. Il tenu bon jusqu’à la fermeture, la faisant à la place du patron, pour récupérer ses heures. Il n’avait seulement pas pris en compte le côté rancunier des voyous l’ayant attendu jusqu’à la fin de son service. Cette fois-ci, ce fut lui que l’on passa à tabac, le laissant dans un piteux état, un léger traumatisme, la plupart des côtes cassées, mais surtout les deux jambes fracturées.

Il se retrouva pendant presque neuf mois en hôpital, devant se soigner et surtout se rééduquer. Il était rongé par le cafard et la honte, d’avoir ainsi fini, d’imposer à sa mère de reprendre à nouveau plus de boulot pour couvrir les frais d'hôpital et surtout n’avoir rien pus faire ou même de l’avoir vu venir de loin. Le temps lui parut long et un peu solitaire, heureusement pour lui, sa mère et le gérant du restaurant passait le voir assez régulièrement. Il prenait des nouvelles du quartier, le patron venant la rassurer à chaque fois, lui disant qu’il avait trouvé une solution.

Ambroise décidait alors de se concentrer sur son rétablissement, forçant pour sa rééducation, et décidant de muscler son esprit que le reste du corps vu son état. Il avait eu envie de se porter sur quelques ouvrages parlant de l’esprit humain. Il dut s’y reprendre plusieurs fois, le sujet étant lourd et dur à assimiler, mais avec volonté et répétition, il y arrivait, diminuant son temps de lecture et de compréhension des mots que son cerveau imprimait sur sa mémoire.

Il lui fallut trois mois de plus pour sortir de l’établissement médicalisé, il y avait passé une année complète, retournant au foyer familiale, sa mère lui paraissant bien plus épuisée que lors de son départ. Il ne s’inquiétait pas plus, elle allait pouvoir reprendre une vie plus classique, son ancien patron lui ayant assuré qu’il pourrait reprendre son travail, une fois sortie de l’établissement. Il ne se fit pas prier, retournant rapidement sur son lieu de travail.

Pourtant, il trouvait le quartier changé, plus calme qu’à sa dernière visite, comme si celui-ci semblait débarrasser de ce qui venait le troubler. En entrant dans le restaurant, il commençait à comprendre pourquoi des hommes en costumes blancs, se démarquant des autres étaient assis, tous avec des lunettes de soleil. Des yakuzas dans le restaurant, il avançait lentement, interrogeant le patron sur la raison de leur présence. Il apprenait alors l’histoire, la délinquance isolé s’était faîte de plus en plus présentes dans le coin et surtout dans les quartiers des petits commerçants, ce qu’il avait subis n’était qu’un avant-goût en soit.

Son patron n’avait eu d’autre choix que de payer des sortes d’honoraires auprès d’un clan mineur pour assurer la protection du quartier, les autres commerçants ayant fait de même. Il comprenait le choix du patron, mais ses préjugés sur les criminels de leur espèce venaient l’interdire de lui dire, de dire que son idée était la meilleure possible au final.

Il pensait tout de même, être en sorte de reprendre le cours de sa vie, il voulait faire ainsi, mais le destin avait prévu autre chose pour lui. Il s’était fait aborder par le clan qui protégeait à présent le secteur, la raison ? Elle était simple, ils avaient entendu parler de son exploit devant le restaurant, même si cela avait mal fini, puis en fouillant, ils eurent vent de son histoire au collège. Pour eux, il pouvait devenir une recrue valable, il avait l’âge qui allait avec. Il se laissait alors tenter, pas vraiment par choix, mais par logique, de peur de provoquer des retombées d’avoir refusé une telle offre.

Six mois, c’est le temps que dura son espèce de formation, il était à moitié plongé dans la famille, le clan. On l’éduquait pour lui inculquer les valeurs du clan et des yakuzas en générale. Il apprenait surtout le commerce du clan et le protocole de ce dernier, Il ne pouvait réellement faire ses preuves comme il le pensait. Il apprenait même qu’il ne pouvait tuer quelqu’un qui n’appartenait pas au monde de la pègre. Il ouvrait ainsi son esprit, sa tolérance venant se faire plus grande, il y avait beaucoup de bâtards comme lui, comme si ce lieu accueillait ceux qui sortait un peu du système classique de ce pays. C'est aussi pendant cette période que le jeune homme en vint à se teindre les cheveux, marquant à jamais le fait qu'il venait se démarquer et qu'il entrait dans ce que les japonais associait souvent à ça, c'est à dire la délinquance.

Durant cette période, son parrain, son formateur avait prit le soin de l’élever à la dure, lui en faisant voir des vertes et des pas mûrs. Il s’en sortait toujours, bien amoché, mais en état de continuer, apprenant aussi à ce battre. Le vieux qui lui apprenait les rudiments lui avait trouvé un beau surnom, Ambroise, à cause de sa couleur de cheveux, rare chez les Asiatiques et surtout le fait qu’il en vienne toujours à s’en sortir, malgré les choses. Il lui avait dit donner l’impression de pouvoir survivre à n’importe quoi d’être une sorte d’immortel. Nagare lui avait demandé pourquoi un mot étranger pour le qualifier ainsi, le vieil homme à la peau un peu basané lui expliquant qu'il s'agissait du vocabulaire provenant de sa langue maternel, il était un bâtard comme toi après tout.

Après ce long moment passé en leur compagnie, il se retrouvait à participer à une cérémonie, afin de l’introniser dans la famille. C’était quelque chose de fortement traditionnel, il avait même dû porter un costume classique, un kimono au teint vert un peu fade. Il se tenait aux côtés de son Oyabun, son père de famille, celui qui décidait de le prendre sous son aile. Il échangeait une coupe de Saké avec lui, venant signifier qu’il existait entre eux, un lien aussi fort que ceux prodigués par le sang.

Il lui fallait maintenant trouver un emploi, un nouveau job pour aider la famille à sa façon, le clan lui en trouva un rapidement, quelque chose qui pourrait lui coller. Il se retrouvait à être croupier dans l’un des casinos du clan. Il ne prit pas directement ce poste, il fut encore une fois formé à savoir jouer avec les cartes, connaître les règles sur le bout des doigts avant de prétendre s’en sortir.

Le temps continua de défiler, les années passèrent, il enchaîna les travails, changeant souvent pour se faire sa place dans le clan et gagner des rangs dans l’organisation. Dans le casino, il réussit à en devenir le gérant, après six longues années en son antre. C’est dans la même période qui passa de son rang de Shatei à Kyodai, preuve qu’il avait apporté assez à la famille et surtout qu’il avait déjà fait ses preuves.

Les choses évoluèrent encore pour lui, l’amenant à prendre le contrôle de tous les lieux de jeux du coin, remarquant alors que le Pachinko demandait plus de gestion et surtout rapportait plus. Son côté coréen avait joué, la plupart des gérants de ce genre d’institution étaient d’origine coréenne. Il avait vingt-six ans à l’époque, cela faisait bientôt dix ans depuis qu’il avait intégré les rangs de son clan. Il arrivait ainsi à apporter assez à sa mère, lui permettant de déménager et vivre dans un endroit plus saint et de prendre soin d’elle.

Peu de temps après, il grimpa encore les échelons, arrivant à un rang qui pourrait combler n’importe quel yakuza qui était un nouveau venu dans le métier en quelque sorte. Il devint le Shatei Gashira, le second lieutenant du clan. Il pouvait être considéré comme le numéro quatre du clan, si l’on regardait la hiérarchie, mais cela impliquait encore plus de responsabilité, on lui donnait le contrôle de la prostitution en plus de celui du jeu. Il pouvait déléguer, mais si la moindre erreur devait arriver, il devrait en payer les conséquences.

Nagare approchait bientôt de la trentaine, il se sentait bien, malgré le statut criminel de sa posture, il avait quelque chose à faire de ses mains, il se sentait entouré de personne qui pourrait le soutenir en toutes circonstances. Il avait surtout trouvé une figure de respect, une personne à suivre, il s’agissait peut-être du conditionnement de sa formation et des années passé dans l’établissement du clan.

Soudain, le clan décida d’étendre son champ d’influence, de gagner de la popularité à l’extérieur de l’archipel nipponne. La cible était une île répondant au nom de Tôgi, le chef de clan voulait profiter du peu de gangrène de la mafia pour s’implanter là-bas en premier. Il y avait aussi les fameuses rumeurs sur les hybrides, en faire un trafic semblait intéresser le clan. Il fut choisi pour montrer à tous que son nouveau statut n’était pas arrivé par hasard et surtout envoyé quelqu’un de haut placé sans pour autant se séparer de trop de haut gradés.

Il accepta avec plaisir et honneur, ayant décidé de dédier sa vie au clan dès l’instant où il avait échangé une coupe de Saké. Il partait alors sur l’île pour négocier avec un petit clan s’étant créé là-bas et assurer la protection de son clan en échange des parts de marché sur l’île aux hybrides. Les négociations devaient bien se passer, mais cela ressemblait plus à une planification d’éradication. Un traquenard fut alors mis en place pendant l'entretien, une intervention des forces militaires et de polices de l’île.

Ils avaient réussi à faire d’une pierre deux coups, arrêter une bonne partie d’un clan de l’île et surtout envoyé un message aux autres mafias qui auraient envie de venir sur ce lieu. Nagare découvrit alors le système d’hybride en devenant ce que cette île osait nommer humain asservi. Son statut de criminel étranger venait faciliter l’espèce de procédure pour lui retirer tous ces droits d’humains. On vint même lui retirer son nom, lui en imposant un autre. Il eut au moins la chance qu’on lui laisse un autre ou conserver son ancien prénom au moins. Il avait dû batailler dur, mais il avait réussi à avoir ce qu’il désirait, demandant à ce qu’on lui donne au moins ce dernier droit sur cette terre. Il décida de choisir Ambroise, se souvenant d’un surnom que lui avait donné son Oyabun à ses débuts.

Il voulait aussi se forcer ainsi à croire qu’il devait être considéré comme mort aux yeux du clan maintenant, il ne pouvait plus garder son nom, cela serait un déshonneur de le garder. Comme pour justifier aussi le fait qu'il devait être considéré comme mort au près des autres, il retrouvait sa couleur naturel, petit à petit. Le blond perdant de sa vivacité et ses racines reprenant les teintes noires du début. Il se retrouvait alors dans une espèce d'animalerie à taille humaine, ruminant déjà la future vie qui l’attendait.


Derrière l'écran

Prénom/Pseudo : Baka
Âge : 21 ans
Fille, garçon ou autre ? Garçon
Passions : Dormir
Comment as-tu découvert le forum ? Mes autres comptes :p
Que penses-tu du forum ? Toujours aussi agréable :3
Autres : Cookie
Avatar utilisé : Gilgamesh - Fate/Stay Night
Question : Yup
Réponse à la question :


©️ FICHE CRÉÉE PAR AMYLITH |  NESIS |  MEIYA ▬▬ Modifiée par Lou Ainsel
Messages : 9
Date d'inscription : 17/09/2018
Age : 22
Multi-Compte : Mashiro Shinsen - Kyoa - Alexander Bianco
Fiche de Présentation : Ma Présentation
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humain - Asservi
Revenir en haut Aller en bas
(#) Mar 18 Sep - 8:40
Re-Re-Re-Rebienvenue ^^
Messages : 197
Date d'inscription : 02/03/2017
Age : 28
Localisation : In your ass baby !
Multi-Compte : Emiko Saito
Fiche de Présentation : Whisky !
Fiche de Relation : Vodka !

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Grenouille
Maître/Maîtresse: Aucun
Esclaves: de mes addictions
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideM - Sauvage Révolté


Thème:
 


Défis rp:
 


Ma philosophie de trou du cul (ou comment me lécher les boules en beauté):
 
Revenir en haut Aller en bas
(#) Mar 18 Sep - 13:43
Bienvenue (ou re-bienvenue apparemment :3)
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Mer 19 Sep - 9:51

Rebienvenue !! Mais t'es abonné au perso' BG ma parole Surprised !!

Bon bon bon, au travail ! Stop baver.

1) Code correct, narmol
2 )Physique & Personnalité tchek
3) Histoire :

_ "son nez fut casé " : Casé avec qui Very Happy ?  ♥️

L'histoire est fluide, appréciable je grimace juste sur deux points qui pourrait aussi chatouiller Eileen (bien que rire lui face mal, sans doute hihihi) :

1) Blond de naissance ou coloration ? Je sais que ton perso' a des origines coréennes mais même là bas, c'est hyper tendu pour trouver des vrais blonds. Je sais plus où, tu parles de colorations et plus tard, je sais plus où ça dit que ce sont ses cheveux naturels. A ta place, j'opterais pour la coloration.
2) Ambroise en prénom ? Ça sonne pas du tout asiatique, au contraire ça me rappel mes cours de médecine...   Donc, là dessus je suis mitigé, dans la mesure où le contexte est exclusivement asiatique. A voir ce qu'en pense la Grande Manitout ♥️

Amuse toi bien en tout cas avec ce nouveau compte Wink bye bye
Messages : 598
Date d'inscription : 11/08/2016
Age : 27
Localisation : Dans les rues
Multi-Compte : Aelys / Kali / Ezekiel/ Meiko/ Disturbia/ Rin
Fiche de Présentation : Ma fiche
Fiche de Relation : Mes liens

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Lionne
Maître/Maîtresse: X
Esclaves: X
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideF - Sauvage


~ Je rugis en gold ~
Juillet 2017/Février 2018
Défis rp:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#) Mer 19 Sep - 10:12
Merci merci, pour ces re-accueil Smile

Ah pour le nez, je vais modifier, le pauvre risque de se sentir mal, si son nez est déjà en couple, alors que lui non x)
Pour Ambroise, c'est expliqué, c'est celui qui l'a formé qui lui avait donné ce surnom à la base o/
Pour les cheveux, je vais donc partir sur la coloration alors et modifier en conséquences Very Happy
Messages : 47
Date d'inscription : 01/08/2018
Age : 22
Multi-Compte : Mashiro Shinsen - Kyoa - Ambroise - Linh Danh
Fiche de Présentation : Ma Présentation

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Aucune
Maître/Maîtresse: Aucun
Esclaves: Jasmin - Blue - Elina - Nagisa
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humain - Pro-Esclavage
Revenir en haut Aller en bas
(#) Mer 19 Sep - 10:16
Re-bienvenue ^^

Pour Ambroise, il y a une explication, donc pas de soucis. Mon soucis était la coloration des cheveux, qu'il soit coréen ou japonais, le blond n'est pas vraiment quelque chose de courant dans ces pays là. Peut-être lui donner une autre origine ? Parce qu'une coloration en tant qu'asservi, ce sera vite compliqué. Ou alors, il a ses racines qui reviennent le temps de trouver un maître sympathique qui le laisse refaire sa coloration...

Ensuite, il y a une chose qui me dérange : "Il se retrouvait alors dans une espèce de marché noir, ruminant déjà la future vie qui l’attendait."
Pourquoi au marché noir ? O.o
S'il a été capturé par la police, jugé et condamné à l'asservissement, après son passage au centre de dressage, il finit en animalerie. Le marché noir c'est pour le côté illégal de la chose, vendre des esclaves qui ne le sont pas officiellement (ou ayant été volé à leurs véritables propriétaires).

Voila, fais moi signe quand ce sera modifié ^^
Messages : 3653
Date d'inscription : 11/03/2015
Age : 25
Multi-Compte : Sarika, Leah Aoife, Kioko, Maeko, Juna Kavanez, Erina, Hisae et Effie & Iona
Fiche de Présentation : Eileen, la chasseuse de primes
Fiche de Relation : Les liens d'une folle

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Aucune
Maître/Maîtresse: Officiellement Mustang, en réalité Esteban...
Esclaves: Aïcha (PNJ)
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humaine - DW Reine


"J'aime l'amour, les sentiments, surtout ceux qui me plaquent contre le mur"

Défis Rp:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#) Mer 19 Sep - 10:21
Voilà, j'ai modifié ce qui était nécessaire o/
J'ai donc opté pour la coloration, précisant à la fin de l'histoire que sa couleur perdait en intensité et qu'il retrouvait sa couleur naturel au racine.
Et j'ai dis qu'il se retrouvait dans une animalerie o/
Messages : 9
Date d'inscription : 17/09/2018
Age : 22
Multi-Compte : Mashiro Shinsen - Kyoa - Alexander Bianco
Fiche de Présentation : Ma Présentation
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humain - Asservi
Revenir en haut Aller en bas
(#) Mer 19 Sep - 10:51
C'est tout bon Smile


Bienvenue ! Tu es validé(e) !


Bonjour/bonsoir,

Bienvenue sur Maître ou Neko, nous espérons que tu t'amuseras bien et nous te félicitons pour ta validation et ta fiche =3

Avant toute chose, nous te demandons de recenser ton avatar =>ici<=

Tu dois aussi recenser ton DC =>ici<=

Ainsi tu peux aller faire une demande de maître =>ici<=

Tu peux aussi faire une demande de rp =>ici<=

Et pour finir, il ne te reste plus qu'à ouvrir ta boite aux lettres ==> ici <==

Petit plus, même si je sais que ça fait déjà beaucoup, penses à remplir ton profil !
Amuse toi bien parmi nous =)

Messages : 3653
Date d'inscription : 11/03/2015
Age : 25
Multi-Compte : Sarika, Leah Aoife, Kioko, Maeko, Juna Kavanez, Erina, Hisae et Effie & Iona
Fiche de Présentation : Eileen, la chasseuse de primes
Fiche de Relation : Les liens d'une folle

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Aucune
Maître/Maîtresse: Officiellement Mustang, en réalité Esteban...
Esclaves: Aïcha (PNJ)
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humaine - DW Reine


"J'aime l'amour, les sentiments, surtout ceux qui me plaquent contre le mur"

Défis Rp:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#)
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maître ou Neko ? :: Présentations :: Présentations des humains :: Validées-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit