AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
~ Alexander Bianco ~ [Terminé]



~ Alexander Bianco ~ [Terminé]

 :: Présentations :: Présentations des humains :: Validées Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
(#) Mer 1 Aoû - 13:10

Qui êtes vous?



Généralités

♠️ Prénom : Alexander
♠️ Nom : Bianco
♠️ Sexe : Masculin

♠️ Âge : 20 ans
♠️ Origine : États-Unis

♠️ Groupe : Humains
♠️ Rang : Pro-Esclavage

♠️ Métier : Étudiant en Économie Gestion avec Option Banque et Finance & Actionnaires Majoritaire d'Un Groupe Pharmaceutique et d'autres entreprises.
♠️ État civil : Célibataire
♠️ Statut financier : Riche

♠️ Orientation : Bisexuel


Personnalité

On ne peut pas définir Alexander comme une personne normale, loin de là, autant d’un point de vue humain que médicale. Le mot le plus simple pour faire comprendre à qui l’on a à faire, c’est le terme psychotique. Le jeune homme en est venu à avoir quelques troubles au fil des années de sa vie, il n’est pas né avec, comme la plupart des gens souffrants de ce genre de symptôme. Cependant, la naissance de tel symptôme est une autre histoire.

Pour parler un peu plus en détail, le jeune homme souffre dans un premier temps de Paranoïa, celle-ci est plus que maladive. Le moindre détail vient le faire réfléchir et voir le pire des scénarios dont il est forcément la victime. Pourtant, il n’est pas un cas qui se laisse aller, il essaye de se ressaisir, autant par les traitements que le travail sur lui-même. Lorsque cela se déclenche, il faut alors le calmer doucement, la patience est la meilleure des armes contre lui.

Oui du temps, car il faut coupler à cette Paranoïa, un délire de persécution, encore une fois un traumatisme de son passé. Il sombre alors plus facilement dans l’optique que l’on vient lui faire du mal ou qu’on le fait toujours souffrir. Il lui arrive alors de partir dans quelques délires. Voilà une des raisons, pour lesquelles il vient à quitter rarement son lieu de vie, préférant s'éloigner du monde.

Assez ironiquement, Alexander à conscience de ce qu’il est et de ce qu’il fait, mais il a du mal à lutter contre, comme une seconde nature, une nouvelle peau qui le colle depuis bien trop longtemps. Cette psychose profonde vient alors créer une autre chose en son esprit, une certaine mégalomanie, comme pour réussir à se rassurer, convaincre à sa façon. Comme pour se dire que c’est normal que l’on vienne agir ainsi envers lui, que l’on est aussi cruel, car la jalousie anime les autres, il est juste supérieur.

Drôle de façon qu’à l’esprit humain, pour essayer de se libérer ou de s’enfoncer un peu plus dans les méandres, pourtant le corps humain possède d’innombrables moyen de venir exprimer sa détresse, mais on lui a supprimé ces derniers, pour en tatouer une seule dans sa cervelle. La violence, il exprime son désarroi à travers la violence, autant envers les objets qu’autrui. Il se hait pour ça, une haine ne venant que renforcer ces autres aspects, un cercle des plus vicieux.

Il peut vous frapper, pour s’écrouler en larme dans les secondes d’après, regrettant amèrement son geste, se détestant lui-même, devenant ce qu’il voulait absolument éviter. Il est un être brisé qui a besoin de se reconstruire à son rythme. Il a simplement besoin d’amour et d’affection, ces sentiments qu’on est venu lui arracher alors qu’il n’était encore qu’un enfant à l’époque. Alexander ne veut plus être abandonné, il ne veut plus voir personne partir, se détruisant alors de par ses pêchés, agissant ainsi, pouvant faire fuir les autres. C’est sans doute la raison qui le pousse à vouloir des hybrides, pensant que leur loyauté sera éternelle.


Apparence

Le physique du jeune homme n'est pas spécialement hors-normes, bien au contraire, il lui est fortement possible de se fondre dans la masse grâce à sa carrure et sa taille, mais ce qui va faire que les gens le remarquent assez facilement dans un attroupement se sont les éléments qui composent son visage et l’étrange canne qu’il porte. Bien sûr, voyons cela plus en détails.

Alexander est un humain mesurant à peu prêt un bon mètre soixante-douze, ce qui fait qu'il apparaît quand même un peu plus petit que la moyenne, cela a des avantages, comme certains inconvénients. Il déteste profondément que l'on vienne faire une remarque sur sa taille et il faut dire qu'en plus, sa carrure ne lui permet pas de compenser sa taille. Le jeune homme est assez fin faisant penser qu'il serait facile de le briser comme une allumette, mais heureusement pour lui ce n'est point le cas.

Son corps ne présente peut-être pas une musculature sur développée ou permettant d'attester de prouesse purement physique extraordinaire, il a entraîné la chaire qui le compose de sorte à pouvoir rester extrêmement endurant et surtout pouvoir frapper certes peu de fois, mais assez fort pour être considéré comme un adversaire valable devant ses opposants. Il possède au niveau de ses côtes gauche une étrange marque noire, il s’agirait d’une marque de naissance.

Il possède aussi une autre particularité, venant expliquer l’utilisation d’une canne. Le jeune homme porte une prothèse au niveau de la jambe gauche, remplaçant son membre juste avant le genou. Il peut ainsi toujours se déplacer en pliant le genou, mais il préfère avoir une canne, voulant être sûr de ses appuis lorsqu’il marche et posséder encore de la mobilité.

Le visage du maître est très juvénile, on lui donne facilement jusqu'à cinq années de moins que son âge véritable. En plus d'avoir un visage extrêmement jeune, il possède un côté androgyne lui permettant avec un peu de maquillage et en changeant de tenue de passer pour une demoiselle. Sur son visage, est tatoué un drôle de symbole, celui-ci est d'une couleur rouge et sert principalement à cacher une vieille cicatrice.
Alexander possède deux belles prunelles d'une couleur améthystes qui semblent toujours perçantes et vous scrutez du fond de votre être.

Il possède aussi une chevelure blanche légèrement grisée qu'il possède depuis la naissance, il les laisse pousser de façon à ce qu'il soit assez long et arrive au début de son dos. Il lui arrive de les attacher par fois ou de simplement les laisser tomber en cascade leur donnant un simple effet ébouriffé.

En ce qui concerne son style vestimentaire, il est du genre à être très classique. Il porte généralement que des vêtements noir et blanc, pour ce qui est du bas, vous le verrez toujours avec un long pantalon noir prêt du corps. Il accompagne ceci avec une paire de bottes en cuir noir elle aussi et assez montante. Il porte par-dessus ceci toujours une chemise blanche et lui arrive de temps en temps de porter une cravate, un nœud papillon ou encore un veston pour apporter un peu de changement. Il porte par-dessus ceci une longue veste noire fort élégante et lorsque le temps se refroidit un peu, il ajoute à ceci une écharpe noire et une paire de gants en cuir.


Histoire

Alexander est né, il y a vingt ans, dans la ville de la Grosse Pomme, sa famille était loin d’être miséreuse, bien au contraire. Le jeune homme le reconnaît clairement, il est venu au monde avec une cuillère en argent entre les lèvres. Sa mère était la dirigeante, d’un puissant groupe pharmaceutique, possédant plus de cinquante pourcent des parts de la société. Il s’agit d’un héritage familial datant du dix neuvième siècles et ayant évolué à travers le temps, pour finir ainsi.

Son père était une pièce rapporté dans la famille, un simple pharmacien qui avait réussi à séduire sa mère, une histoire presque digne d’un bon film à l’eau de rose, sortant droit de l’imagination de Hollywood. C’est dans cet environnement que le jeune homme vécu les premières années de sa vie, restant à jamais fils unique. Malgré sa richesse, on lui inculquait de bonne base, le faisant vivre comme une personne moyenne. Il allait dans une école accessible à tous, s'épanouissant comme les autres.

Aussi, loin, qu’il s’en souvienne, il n’a jamais connu ses grand-parents, autant paternel que maternel, la seule famille qu’il connaissait était la sœur de son père, ainsi que son mari. Pourtant, il ne les aimait pas, s’en était presque instinctif. Heureusement pour lui, il ne les voyait pas souvent, il ne s’en portait pas plus mal. Pourtant, le changement est un évènement perpétuel dans la vie, c’est ainsi que les choses vinrent s'effondrer pour toi, dans tous les sens du terme.

Des vacances, c’était une chose peu courante pour lui, du moins en famille, c’était la première fois qu’il venait à voyager avec ses parents. Il restait sur le territoire américain, mais partait un peu loin, à l’autre bout du pays, l’Arizona, afin de visiter le Grand Canyon. Un long voyage, des étoiles plein les yeux, un dépaysement à son âge, tout semblait réuni pour laisser une trace dans son esprit. Ce fut le cas, mais c’est un passé qu’il aurait préféré oublier.

Jeune garçon fougueux, il voulait aller plus loin, découvrir un peu plus la région, ses parents dans l’euphorie, surtout son père, venait avec lui, se montrant eux aussi moins sur leur garde. Il faut pourtant se méfier de la nature, un accident est si vite arrivé. Une structure plus érodée que les autres, venant alors céder sous le poids de l’enfant quand son père posa son pied à côté de lui. À ce moment précis, Alexander n’a pas grand souvenir, quelques flashes, comme si sa mémoire avait simplement photographié la scène.

Il se rappelle sa mère essayant de les rattraper, venant alors glisser avec eux, quelques roches chutant aussi. Ensuite, il se souvient d’une douleur horrible, il ne sentait plus sa jambe gauche. Il avait regardé, la voyant sous un rocher, lui arrachant alors un cri de douleur, le faisant se noyer dans un abîme sombre, fermant les yeux, pour s’écrouler sur le sol.

Sa reprise de conscience se fit dans un hôpital, il se sentait lourd, pourtant la douleur ne venait pas le traverser, son regard était vitreux, il voyait grandement floue sur le moment. Il avait même l’impression de voir moins qu’avant. Il lui fallut quelques jours avant de pouvoir parler ou même simplement bouger un doigt, il se souvient simplement des paroles des médecins, le nommant un miraculé, quelques heures de plus et il aurait pu finir mort, sa vie ne tenait qu’à un fil.

Ce détail lui importait peu, il voulait savoir ce qui était arrivé à ses parents, il ne les avait pas vus, peut-être était-il en aussi piteux état que lui. Le temps passa, trois semaines, avant de lui retirer le masque qui l’aidait à respirer sur le moment, il pouvait recommencer à bouger ses mains. On l’aida alors à se redresser dans son lit, il découvrit alors avec horreur, que sa jambe gauche n’était plus là, rien n’était présent à la suite de son genou, une certaine panique venait s'emparer de lui.

On lui annonçait alors de la visite, il pensait à ses parents, mais avec une certaine stupeur, il s’agissait de la sœur de son père. Cette dernière vint se montrer attentionnée, venant rassurer l’enfant, lui annonçant par mégarde la triste nouvelle. Ses parents n’avaient pas survécu, retrouvés sous les roches, la vie les avaient quittées rapidement, il était le seul survivant. Une crise de panique s’empara du garçon, tristesse, remords, haine, un cocktail explosif de sentiment. La dernière chose qui lui revient en mémoire à ce moment-là, c’est une piqûre et un profond sommeil.

Le temps vint s’écouler encore une fois, plusieurs mois, laissant à l’enfant se remettre de cette jambe perdue et d’être suivi par un psy, pour affronter la situation. Il vint à sortir à ses neuf ans, la dizaine approchant à grand pas. Alexander devait être traîné à présent, comme un poids, pour lui et les autres, il devait rester assis sur un fauteuil. Sa tante et son oncle vinrent prendre sa garde, le jeune homme avait une opinion en évolution pour eux, les trouvant compatissants et attentionnées, du moins dans l'hôpital.

Les choses vinrent rapidement changer, une fois qu’il fût officiellement sous leur tutelle. Il retrouvait son instinct, lui disant de fuir comme il pouvait, la compassion avait laissé place à du mépris, de l’indifférence. Il était simplement l’élément permettant à sa tante d’user de sa fortune comme bon lui semblait, de même pour son oncle. Dans les premiers temps, l’atmosphère était simplement froide et tendue, il se sentait comme un insecte que l’on tolère chez soit.

Au fil des années, les choses vinrent changer, il ne pouvait être ignoré longtemps au vu de sa condition et des soins à subir. Comme sa tante lui disait si bien, il était une sangsue venant pompé la vie de cette dernière, elle venait donc lui faire payer cette perte de temps et cet argent gaspillé, par violence et punition. Il aurait pu intervenir, mais il était battu de sorte à ce que cela ne soit pas visible et comment se plaindre lorsque l’on est prisonnier d’une cage doré.

Il vint alors se renfermer sur lui-même, subissant, ravalant sa tristesse, agissant sous la peur et l’impuissance de sa situation. Les choses vinrent le briser, lorsqu’il osa demander, dans un dernier fragment de fierté, pourquoi on l’avait adopté dans ce cas-là. La réponse se détruisit, c’était uniquement pour son argent, une réaction lente, mais horrible s’en suivit. Il psychota, se disant alors que tous les humains étaient ainsi, que même ses parents prenaient soin de lui, afin qu’il fasse durer la fortune familiale, que sans doute son père jouait un rôle, pour accéder à cet argent en épousant sa mère.

Les quelques années qui suivirent, le rendirent paranoïaque, il n’osait sortir que pour ses soins, se montrant moins indulgents avec le personnel médical. Sa famille en ayant plus qu’assez de devoir veiller sur lui, vinrent engager une aide médicale, au risque de faire découvrir que l’enfant était maltraité. Les violences physiques vinrent se réduire, on tentait alors de frapper sa psyché, un harcèlement moral commençait alors. Le jeune homme s’occupant d'Alexander pouvait apparaître comme une âme charitable, mais le moral du jeune homme lui faisait voir son aide médicale, comme un simple homme encore là pour profiter de sa situation.

Il n’avait que seize ans à l’époque et il était le seul contact humain qu’il avait réussi à avoir, en dehors de son horrible famille. Pourtant, fréquenter le jeune homme, lui faisait du bien, il essayait de porter un regard nouveau sur la situation, le changement se fit avec le temps. Les choses n’avaient pas toujours été roses, il avait même fait preuve de violence, inconsciemment, comme si cette façon de se défendre, c’était gravé en lui avec les années. Cependant, l’homme se montra persévérant, faisant douter Alexander, mais le plongeant toujours dans une certaine paranoïa.

Ce fut seulement au bout d’une simple année qu’il osa enfin décrocher quelques mots sympathiques à l’homme, un simple merci. L’année de ses dix-sept, son aide-soignant, se montra plus curieux, venant creuser la coquille de l’héritier, créant une amitié avec ce dernier. Il est celui qui lui fit prendre conscience de ses défauts à présent, de son caractère, mettant l’amputé dans une situation dérangeante, avoir conscience de ce que l’on est, mais n'arriver à rien faire pour se contrôler.

Il se força alors lui aussi, à creuser dans la vie de son seul ami, il apprit son nom, quelques choses des plus classiques, Jack. Ce dernier était père de famille et marié depuis trois ans, il n’aurait jamais pensé ça, il lui semblait si jeune. Pourtant, l’homme avait une dizaine d’années en plus que le garçon, surprenant ce dernier au moment de l’annonce. Depuis plusieurs années, Alexander se surprit à sourire, même très légèrement. Une nouvelle inquiétude vint se poser lentement sur ses épaules, à l’approche d’un certain stade de la majorité.

Le fait de reprendre de l’espoir, lui apporta l’envie de retirer sa tutelle à sa tante et son oncle, de vivre comme bon lui semble, et comme il voudrait le faire. Pourtant, cette dernière ferait en sorte de le montrer comme étant incapable de se débrouiller seul. Il se montra alors plus entreprenant, demandant à Jack de devenir son garant à ce moment-là pour montrer sa capacité à se débrouiller seul. Il lui demanda aussi son aide, pour faire une tâche bien précise.

Ses dix-huit ans passèrent, il vint alors annoncer sa volonté d’être à présent indépendant à sa famille, provoquant l’énervement chez cette dernière, avant de créer de l’ironie chez sa tante. Il brisa cette situation, en annonçant que la demande avait déjà été fait, par l’aide-soignant, lui précisant qu’elle aurait mieux fait de le surveiller un peu plus. La procédure suivit alors son cours, les deux parties étant égaux, le témoignage de Jack ayant équilibré la balance.

Alexander fit intervenir un autre élément dans cette situation, sa capacité à faire les choses seules. Le fait d’être ainsi isolé et ignoré ne lui avait pas permis d’apprendre les choses les plus basiques. Jack avait remédié à cela, lui apprenant les bases et montrant facilement qu’il était tout à fait capable de survivre seul. C’est aussi à la même époque, que le jeune adulte fit fabriquer une prothèse, sa croissance étant finie. Il devait donc apprendre à marcher de nouveau, soutenu par une canne, mais possédant alors plus de mobilité que dans son fauteuil.

Il prouva ainsi, sa capacité à être totalement indépendant, ayant simplement besoin d’une aide médicale, pour certains soins. C’est avec haine et une certaine violence que l’héritier pu mettre à nouveau la main sur ce qui lui appartenait. Pourtant, il n’était pas satisfait, il était certes riche et pouvait contrôler sa vie comme il le voulait, mais ce pays et cette maison lui rappelaient terriblement son passé.

Pour occuper et détourner son esprit, il se plongea dans la finance et les marchés, préférant agir en simple actionnaire majoritaire et faire fructifier à sa façon son argent. Il avait pris quelques cours par correspondance, mais rien ne lui donnant de diplôme. Il était simplement désireux de savoir comment gérer un minimum son argent. Il sorti finalement la tête de ses ouvrages en apprenant de drôle de nouvelle, une île étrange avait réussi à créer une nouvelle espèce d’être vivant, les hybrides. Voilà, une chose venant passionné Alexander, malgré le fait de s’être libéré de l’emprise de sa famille, il n’avait pas perdu ses mauvaises pensées.

Il suivait un traitement, mais les fréquentations humaines n’étaient pas son fort, il avait donc que seul ami Jack et ne quittait pas sa demeure. Cet élan de volonté avait provoqué un nouveau symptôme chez lui, la mégalomanie. Le fait d’ainsi ruminer son passé, d’en être sorti victorieux et d’avoir eu l’aide de quelqu’un, lui donnait simplement l’impression que c’était normal, on voulait ainsi l’écarter à cause de son talent, alors que d’autre voulait l’aider, pour les mêmes raisons et lui donner la place qu’il méritait. Pourtant, il se sentait seul, car il pensait que les gens voyaient en lui, simplement son talent, il n’y avait que Jack qui semblait lui apporter du réconfort.

Cependant, ce dernier se montrait moins présent, sa vie de famille et ses obligations venaient primer sur son amitié. Il comprenait ça, pourtant, il ne voulait pas l’accepter, venant à nouveau psychoter sur le sujet. S’il ne voulait plus être seul, il devait avoir une famille, des personnes fidèles à lui, qui ne viendrait pas l’utiliser ou simplement attirer son attention pour son argent, il voulait être aimé et aimer en retour, si possible. Voilà, pourquoi les hybrides vinrent passionner l’homme.

Alexander décida alors de vendre ses biens immobiliers sur le territoire américain, pour finalement partir s’installer sur l’île, un objectif en tête, fonder une famille à sa façon, vivre enfin une vie heureuse. Il avait à peine vingt ans à ce moment-là, mais il était déjà un homme tordu et brisé. Une fois installé sur l’île, après plusieurs mois, il se décida enfin à s’inscrire à l’université, voulant essayer de reprendre ce qu’il avait commencé avec la finance, l’argent des placements de ses parents étant largement suffisant pour lui assurer une vie tranquille. Pourtant, il voulait aussi réaliser quelque chose par lui-même.


Derrière l'écran

Prénom/Pseudo : Baka
Âge : 21 ans
Fille, garçon ou autre ? Garçon
Passions : Dormir Forever
Comment as-tu découvert le forum ? Mes autres comptes
Que penses-tu du forum ? Il est toujours aussi bien
Autres : Fondant au Chocolat
Avatar utilisé : Allen Walker - D.Gray-Man
Question :  Est-ce qu'un Hybride a une carte d'identité ?
Réponse à la question :


©️ FICHE CRÉÉE PAR AMYLITH |  NESIS |  MEIYA ▬▬ Modifiée par Lou Ainsel
Messages : 31
Date d'inscription : 01/08/2018
Age : 22
Multi-Compte : Mashiro Shinsen - Kyoa
Fiche de Présentation : Ma Présentation

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Aucune
Maître/Maîtresse: Aucun
Esclaves: Jasmin - Blue
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humain - Pro-Esclavage
Revenir en haut Aller en bas
(#) Ven 3 Aoû - 9:42
Re-bienvenue ^^

Alors, j'ai enfin eu le temps de lire ta fiche, désolée pour le retard.
Il y a quelques petites choses à revoir :

- Le passage sur l'aide-soignant, il faudrait le relire car au bout d'un moment jusqu'à connaitre son prénom, je n'arrivais pas à savoir si c'était un homme ou une femme. Pour information, il n'y a pas de "e" à aide-soignant quand il s'agit d'un homme ^^
- Ensuite, trader. A 20 ans ? Après tant d'années sans avoir "rien fait" ? Il n'y a aucune mention d'études après son accident alors que ça demande beaucoup pour être trader :
Le trader a au minimum un bac + 5 complété idéalement par un 3ème cycle en finance et des stages comme assistant trader.

- Diplôme d’école de commerce ou de gestion spécialité finance
- Diplôme d’IEP, spécialité finance,
- Diplôme d’école d’ingénieur avec une formation complémentaire en finance,
- Masters professionnels : banque, finance, gestion, mathématique, statistique, droit ou économie (master techniques financières et bancaires à Dauphine...)
- Mastère spécialisé (MS) en finance.

Donc voila, il ne peut clairement pas être trader avec "si peu".
Sinon, à part quelques fautes c'est tout bon !

Fais-moi signe quand tout sera corrigé et si tu as des questions, n'hésites pas Smile
Messages : 3552
Date d'inscription : 11/03/2015
Age : 25
Multi-Compte : Sarika, Leah Aoife, Kioko, Maeko, Juna Kavanez, Erina et Hisae
Fiche de Présentation : Eileen, la chasseuse de primes
Fiche de Relation : Les liens d'une folle

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Aucune
Maître/Maîtresse: Officiellement Mustang, en réalité Esteban...
Esclaves: Aïcha (PNJ)
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humaine - DW Reine


"J'aime l'amour, les sentiments, surtout ceux qui me plaquent contre le mur"

Défis Rp:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#) Ven 3 Aoû - 10:46
Hola o/

Je suis repassé sur ma fiche et j'ai corrigé cette incohérence, honte à moi xD
Je l'ai mis en simple étudiant pour le moment de ce fait o/
J'ai aussi corrigé la partie avec l'aide soignante.

Voilà voilà Smile
Messages : 31
Date d'inscription : 01/08/2018
Age : 22
Multi-Compte : Mashiro Shinsen - Kyoa
Fiche de Présentation : Ma Présentation

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Aucune
Maître/Maîtresse: Aucun
Esclaves: Jasmin - Blue
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humain - Pro-Esclavage
Revenir en haut Aller en bas
(#) Dim 5 Aoû - 12:07
Bienvenue parmi nous
Messages : 78
Date d'inscription : 08/03/2018
Age : 29
Localisation : Dans les étoiles
Multi-Compte : Topaze
Fiche de Présentation : Ma Fiche

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): /
Maître/Maîtresse: de Shinemichi
Esclaves: tu m as bien regardé?
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humaine - Anti-Esclavage


Revenir en haut Aller en bas
(#) Jeu 9 Aoû - 9:34
Re-bienvenue =)
Messages : 322
Date d'inscription : 07/03/2016
Age : 28
Multi-Compte : Matteo L. Philipps // Ena Anderson // Shin // Emiko Saito // Yumi // Jasmin
Fiche de Présentation : Ma fiche
Fiche de Relation : Juste là !

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Louve
Maître/Maîtresse: D'après ma puce, j'appatiens à Vladimir mais ma seule vrai maitresse c'est la liberté, pas ce salaud....
Esclaves: est ma condition
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideF - Adoptable


Bannière:
 

Thème:
 

Défis Rp:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#) Jeu 9 Aoû - 10:46
Désolée pour le retard, j'ai pas eu le temps d'allumer l'ordi dernièrement ^^
En tout cas, tout est bon Smile


Bienvenue ! Tu es validé(e) !


Bonjour/bonsoir,

Bienvenue sur Maître ou Neko, nous espérons que tu t'amuseras bien et nous te félicitons pour ta validation et ta fiche =3

Avant toute chose, nous te demandons de recenser ton avatar =>ici<=

Tu dois aussi recenser ton DC =>ici<=

Ainsi tu peux faire une demande d'esclaves =>ici<=

Tu peux aussi faire une demande d'habitation pour que ton personnage ait sa maison =>ici<=

Tu peux aussi faire une demande de rp =>ici<=

Nous te conseillons également d'ouvrir une boite mail et d'acheter un téléphone => ici <=

Et pour finir, il ne te reste plus qu'à ouvrir ta boite aux lettres ==> ici <==

Amuse toi bien parmi nous =)

Messages : 3552
Date d'inscription : 11/03/2015
Age : 25
Multi-Compte : Sarika, Leah Aoife, Kioko, Maeko, Juna Kavanez, Erina et Hisae
Fiche de Présentation : Eileen, la chasseuse de primes
Fiche de Relation : Les liens d'une folle

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Aucune
Maître/Maîtresse: Officiellement Mustang, en réalité Esteban...
Esclaves: Aïcha (PNJ)
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humaine - DW Reine


"J'aime l'amour, les sentiments, surtout ceux qui me plaquent contre le mur"

Défis Rp:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#)
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maître ou Neko ? :: Présentations :: Présentations des humains :: Validées-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit