AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Daku [100%]



(#) Dim 22 Juil - 21:42

Qui êtes vous?



Généralités

♥️ Prénom : Daku
♠️ Nom : /


♥️ Sexe : Masculin
♥️ Âge : 32 ans

♥️ Race : Dragon d'Australie (aussi appelé lézard à collerette)
♥️ Groupe : Hybrides Mâles
♥️ Rang : Adoptable (pour le moment)

♥️ Orientation : Bi


Physique


Examen clinique du sujet 732 arrivé ce jour.
Le sujet a été apporté par deux rabatteurs, il est actuellement inconscient mais respire normalement. Cet examen a pour but de déterminer s’il est ou non hybride, et si tel est le cas, quelle peut-être sa valeur en fonction de sa race et de son état de santé physique et/ou psychologique.
Constantes stables, bilan sanguin normal si ce n’est la présence d’un sédatif et de stupéfiants. Température un peu élevée.  
Individu de sexe masculin mesurant 1m82 pour 75 kilos. N’a pas de signes d’hybridation clairement visibles (ni oreilles ni queue animale). Peau hâlée et épaisse, quelques signes d’asséchement, notamment au niveau des joues et des lèvres. Pommettes hautes, nez fin et un peu aquilin, mâchoire saillante et carrée, pupilles d’un bleu sombre nuancées de jaune. Cheveux longs, bruns, dreadlocks et tresses, barbe hirsute taillée mais mal rasée, décorée de tresses et perles en bois visiblement faites à la main. Dents relativement blanches et bien alignées -  hygiène buco-dentaire acceptable pour un individu vivant dans la forêt – pas de caries, canine (23) cassée.
Peau du visage, des épaules et du torse piquetée de tâches de rousseurs. Tatouage traditionnel sur le bras droit. De nombreuses cicatrices allant de 1,2 à 18 cm sur les avants bras, le torse et les jambes. Toutes bien fermées et propres. Musculature fine mais puissante. Mains caleuses.
Peau écailleuse au niveau des coudes et des genoux (sécheresse extrême ou hybridation ?). Jambes très musclées et pilosité moyenne, forte présence de corne sous les pieds (ce qui peut laisser penser qu’il se déplace majoritairement pieds-nus).  
Grande cicatrice circulaire dans le bas du dos. Si l’hypothèse d’un être hybride est retenue, cette cicatrice pourrait résulter de l’ablation d’une queue (reptile ? ).

__

Le sujet s’est réveillé et, pris de panique, à déclenché des réflexes de défense. Il a ouvert grand la bouche, produisant un son entre le sifflement et le feulement, une collerette aux couleurs vives s’est déployée autour d’un visage hideux déformé par la peur et l’agressivité. Profitant de la surprise que ça a provoqué, il a assommé le rabatteur le plus proche et a grimpé avec une aisance rare vers la fenêtre ouverte pour s’enfuir. Le deuxième rabatteur près de la porte lui a envoyé une fléchette tranquillisante avant qu’il ne puisse fuir.

Après un examen complémentaire, la présence d’une collerette est confirmée. Elle prend naissance à l’arrière du crane et est fixée au niveau des mâchoires. Au repos, il la tient repliée sur son cou et l’arrière de ses épaules. Avec les cheveux et la barbe, il est difficile de la discerner quand on n’en connaît pas l’existence, ce qui explique qu’elle soit passée inaperçue lors de la première partie de l’examen. Dépliée, la collerette atteint près de 80 cm de diamètre.

Aux vues de ces nouvelles découvertes le sujet 732 est reconnu comme hybride, lézard à collerette. Il semble en très bonne santé pour quelqu’un vivant seul en forêt et ne souffre d’aucuns soucis de santé. Il sera toute fois nécessaire de vérifier si la présence de stupéfiants dans son sang est due à une consommation exceptionnelle ou régulière qui pourrait alors induire des problèmes d’addiction.



Personnalité


Le toubib n’a pas réussit à aller plus loin dans son examen clinique. Faut dire qu’établir le profil psy de quelqu’un qui fait la sourde oreille ne doit pas aide. Alors il a fait des conjectures. D’après lui, soit je ne comprends pas la langue, soit je suis muet. Parce qu’il faut absolument être muet pour ne pas répondre à un mec qui vous fout à poil sur une table métallique, c’est sûr que la simple idée que je puisses ne pas en avoir envie ne lui a pas effleuré l’esprit. C’est ça qui me saoule avec les humains. Ils sont le centre du monde et il n’est pas envisageable de les imaginer ailleurs.
J’aimerais pouvoir dire que je suis ouvert, tolèrant et que je ne suis qu’amour. Mais c’est pas vrai. J’ai un ressentiment envers les humains, envers leur position et leur façon de nous traiter. Je sais qu’ils ne sont pas tous mauvais, loin de là. Mais c’est plus fort que moi. Quand je fais les comptes, je leur doit plus de peine que de bien.

Qu’est-ce qu’il raconte le véto stagiaire ? Il dit que les perles visiblement faites à la main et les tatouages sont une forme d’art primitif semblable à celui des premiers hommes. C’est rigolo de voir comme il est persuadé que je n’ai jamais vécu ailleurs ou autrement que seul dans la forêt, loin de mes semblables ou des humains. Bon, il n’a pas tort sur tous les points. Je suis un peu artiste. La musique plus que le reste. Les perles c’est pour assouvir mes besoins créatifs. j’aime faire marcher mes mains, créer des trucs. Les tatouages par contre c’est juste parce que je suis un mec de rituels. Il me faut ça pour me rattacher à la terre, ou à mon corps. Faut dire que j’ai vécu seul en forêt pendant 4 ans. C’est un truc à devenir taré si on ne se forge pas ses croyances et ses rites. Les tatous ça fait parti de mes petits rites persos.
Dans mes rites perso il y a aussi la défonce… Ceci explique peut-être cela. Au départ c’était juste pour calmer la douleur, et puis c’est rentré dans ma routine. Je suis un putain de junky. Je ne doute pas un instant que je dois être totalement dépendant. C’est comme ça. Tant que je vivais seul ça ne posait de problèmes à personne. Vas savoir ce que ça peut donner si on me sevre encore n’importe comment.

J’ai peur de vivre avec les autres. Peur de les faire souffrir ou qu’ils me fassent du mal. J’ai sûrement du devenir un peu taré avec l’isolement, mais seul avec moi même, je suis sûr de ne pouvoir détruire personne. J’ai longtemps été un mec impulsif et violent. Depuis Esther, la violence me fait gerber. Je me suis tellement dégoutté qu’il m’est impensable de lever la main sur qui que ce soit, à nouveau. Je mange pas de viande d’ailleurs, ou très rarement. Parce que l’idée de tuer un bestiole me répugne.
J’ai jamais été courageux, je fuis le conflit, toujours. De toute façon, j’ai rien ni personne à protéger, alors je vois pas pourquoi je devrais me battre. Au fond je suis pas un mauvais type. J’étais gentil, attentionné, doux et affectueux quand je vivais avec Esther. J’espère que je n’ai pas perdu cela. C’était peut-être bien mes seuls bons côtés.


Le mélodrame de Dak' l'arnaque


Tout est un éternel recommencement hein ? A 32 piges j'ai été trouvé par des rabatteurs dans les bois. Il y a 32 ans c'est dans les bois que je voyais le jour. 
Il n'y avait pas encore le village des hbrides sauvages à l'époque, mes parents avaient construit leur petit chez-eux dans un arbre, une cabane suspendue. On est trois à avoir vu le jour en même temps. Tau, mon frère, et Kanni, ma sœur. Les grossesses multiples c'est courant pour notre espèce. Et encore, la Mama a eu de la chance, chez les lézards à collerette, ça eut aller jusqu'à 24 par portée. Comme quoi, même avec une génétique bidouillée à la truelle, la nature est bien faite. J'imagine pas 24 marmots d'un coup, ça doit être l'enfer. 

Bref, on avait notre petite vie pépouze dans la forêt, on été habitués à être les plus silencieux possibles et à se cacher des humains quand ils passaient dans nos bois. Pour vivre heureux, vivons cachés. Pour vivre ensemble, visons cachés, Pour vivre tout court, vivons cachés. Nos parents avaient une trouille bleue des humains. Ils nous racontaient des histoires horribles sur eux. Tau a toujours été une flipette, il les imaginait presque avec des yeux dans le dos qui voient dans le noir et des bras immensément longs pour attraper les marmots planqués dans les fourrés. Kanni était fascinée, fascinée par l'interdit qui fait peur. Quand à moi, j'étais le sceptique des trois. 
Un jour alors qu'on chahutait au bord de la rivière qui passait à quelques kilomètres de notre petit nid, on s'est fait repérer. Repérés par d'autres gosses, comme nous, mais humains. Ils étaient venus camper avec leur famille. Kanni et moi on a joué avec eux, alors que Tau s'était déjà cassé depuis longtemps. Y'avait rien de mal dans ces jeux d'enfants. Le problème des jeux d'enfants c'est quand les grands y fourrent leurs gros nez. Quand les gosses ont raconté à leurs parents qu'ils ont joué près de la rivière avec des marmots qui ont une longue queue dans le bas du dos, ça a fait des émules. 

Des battues ont été organisées dans les bois pour dénicher les hybrides sauvages. 
Je ne vais pas te décrire la scène, j'en fais encore des cauchemars. Du genre traumatisme de gosse de voir sa maison détruite et ses parents séparés. 
On a 5 ans et on est foutus en centre de dressage, tous les trois. 
L'avantage quand t'es humain, c'est que même orphelin, on va se démerder pour pas séparer une fratrie. Le truc quand t'es hybride, c'est que tout le monde s'en branle. 
On a vu partir Kanni avec un joli couple qui avait un gosse d'un ou deux ans de moins que nous. 
Tau a ensuite été adopté, quelques jours avant moi. Il était terrorisé le pauvre.
Quand c'est à mon tour de partir dans les pattes d'un couples d'humains, j'ai 7 ans. Ils ont une fille, Marie, qui a mon âge. Je me rappelle qu'à l'époque j'étais sous le charme de son regard smaragdin et de sa crinière rousse. Et puis, il s'est avéré que c'était une petite peste pourrie gâtée et que je n'étais là que pour lui servir de petit chien. Je te dis pas l'estime que t'as de toi même en grandissant et n'ayant pour seul et unique but que de divertir une rouquine désagréable. 

Marie avait des copains et des copines qui venaient jouer à la maison. Parmi les copines, il y avait Esther. Blondinette ayant grandi un peu trop vite, aux cheveux si raides qu'ils en ont l'air filasse, et à l'air effacé ou désolé d'être là. Elle était gentille Esther. Elle m'aimait bien. Si bien que quand l'âge ingrat de l'adolescence nous tomba dessus et qu'avec Marie il était plus que clair qu'on ne pouvait pas se supporter, Esther a demandé à ses parents de me racheter à ceux de Marie. Ils étaient cools ses parents. 
J'ai 15 ans, je change de propriétaire. 

Esther s'avère être une très bonne musicienne, guitariste aux doigts experts, mais trop timide peut-être. Pour l'aider à poser sa musique, on me met à la basse. J'ai du mal au départ, mais j'aime ça, et puis, ça aide Blondie à se décoincer. En deux ans, je deviens franchement doué et on fait un très bon duo. 
Quand elle a 18 ans, il est temps pour elle de quitter le domicile familial pour ses études (et surtout parce qu'ils l'étouffaient). Mais comme je te l'ai déjà dit, ils étaient cools ses parents. Ils lui trouvent un logement sur le campus, ils acceptent qu'elle parte étudier ce qui lui plaît, en l’occurrence, les lettres anciennes, et surtout, ils acceptent qu'elle me prenne avec elle. Je me rappelle cette excitation folle le jour où ils ont mis mes papiers à son nom. 

Dans son nouveau chez elle, j'ai plus l'impression que nous sommes plus deux amis en collocation qu'une maîtresse et son hybride. Elle est la maîtresse rêvée. Drôle, souriante, à l'écoute et pas demandeuse. Elle me traite en égal. Elle est parfaite ! Elle est parfaite mais elle a des amis un peu cons aux idées d'un autre temps. Des amis qui ne comprennent pas qu'on puisse éprouver de l'affection et du respect pour un hybride. Des amis avec qui elle veut monter un groupe de rock en m'incluant comme bassiste mais qui n'accepteraient pas de jouer avec un hybride. 

Je sais pas si nous aussi on était assez cons pour se plier au bon vouloir de la société, mais un beau jour, nous vient une idée stupide. Ce qui me trahit, c'est la longue queue reptilienne qui bat la mesure entre mes reins. Les lézards peuvent bien perdre leur queue non ? Elle a l'air de se détacher plutôt facilement sur les lézards de ville. Allez viens on essaie ! Comme ça, je vais passer inaperçu, elle pourra me présenter comme étant "son ami d'enfance" et les autres humains n'y verrons que du feu. 

C'est beaucoup plus douloureux qu'il n'y parait. On a fait ça comme des barbares, c'était une vraie boucherie, et je crois bien qu'Esther a tourné de l’œil en me coupant la queue. Je suis resté alité (sur le ventre, position super confo au demeurant) pendant des semaines, ça s'est infecté, c'était vraiment crade. Mais j'en suis ressorti. Il m'a encore fallu du temps pour réapprendre à marcher sans avoir un contre-poids à l'arrière, pour réapprendre à m’asseoir sans faire attention à où je la mettais, pour réapprendre à vivre avec un membre en moins. Les humains, vous ne savez pas ce que vous ratez. 

La cicatrice est assez laide et me faisait souffrir atrocement. Aujourd'hui encore je ressens une douleur lancinante, une douleur fantôme pour un membre amputé. 
Mais ça nous a permis de vivre comme deux humains. 
On a monté un groupe de punk-rock avec ses potes. Pas désagréables les copains d'ailleurs, si ce n'est le racisme latent qui les pourrissait. A force de vivre avec eux, je ne tiquais même plus à leurs blagues sur les hybrides ni à leurs regards déboutés quand ils voyaient humains et hybrides s'acoquiner en public. 

J'étais à la basse et au chant, Esther à la guitare solo, Paul à la guitare, Marissa au chant également et Bob à la batterie. On était bons, on était très bons même. On avait une petite réputation, nos concerts déplaçaient des foules (tout est relatif hein, on parle de la scène punk de Togi, alors les foules...). Et puis, on fumait des joints en buvant de la bière. Cependant, notre conso n'était pas tout à fait égale. Là où eux se défonçaient à usage récréatif, je trouvais dans le shit une façon efficace de ne plus avoir mal. 

J'en prenais trop, Esther essayait de me le dire, mais elle culpabilisait pour ma queue et la douleur qui en résultait, ce qui fait qu'elle n'insistait jamais assez pour que ça percute dans mon cerveau embrumé. 

Des fois on goûtait d'autres trucs, plus forts. En quelques hits je montais plus haut que jamais, mais les descentes étaient rudes. 


J'ai 24 ans quand je chie tout comme un pro. J'en ai trop pris, je sais même plus ce que j'ai consommé, je suis complètement défoncé, un peu (beaucoup?) parano, je me sens comme en dehors de mon corps, je revois ma queue et elle me manque, je revois toutes ces sales blagues et ses phrases dégueulasses du groupe envers les hybrides, je me sens sale.
J'imagine ce qu'ils feraient s'ils savaient pour moi, ce qu'ils feraient à Kanni ou Tau, j'imagine pour la nième fois ce qui a pu arriver à mes parents. Et tout ça c'est leur faute. Heureusement, Esther est là, et elle elle m'aide, elle m'écoute, elle m'aime. 
Je veux me raccrocher à elle comme à une bouée de sauvetage, c'est mon phare qui brille dans la nuit, c'est sa musique que j'entends quand je ferme les yeux et c'est sa voix et ses doigts dans mes cheveux quand je fais des insomnies. 
Quand je monte les escaliers pour rentrer à l'appart, je croise Bob qui descend et me tape sur l'épaule au passage "à la prochaine mec". Quand je pousse la porte, Esther est en train d'attacher les agrafes de son soutif.
Le pire des films porno se joue dans ma tête avec Bob et Esther en acteurs principaux.
Ca me rend fou. Je me sens trahit. Et je la frappe.
Et je me convaincs que c'est sa faute, qu'elle aurait pas du, que c'est la pire des salopes. Moi j'ai besoin d'elle, et voilà ce qu'elle fait pendant que je suis dans le mal. Elle pouvait pas me faire ça. Comment elle a pu coucher avec un mec qui crache sur mon espèce ? Comment elle a pu coucher avec Bob, alors que je suis là depuis toujours ? Comment elle a pu me faire ça. Elle ne vaut pas mieux qu'eux. Monstre. Pourriture d'humaine comme les autres. Sale race. 

Dans un éclair de lucidité, mon corps se fige. J'ai la vision floue mais ça ne m’empêche pas de voir Esther étendue sur le sol, du sang mouillant le parquet et colorant ses cheveux blonds. Elle a le visage enflé et  le corps tuméfié. Je suis un infime bâtard et elle victime de violence conjugale. Elle est inconsciente mais respire. 
Je quitte l'appartement, puis l'immeuble, en courant. Mes larmes trempent mes joues et ce n'est pas mon sang qui tâche mes vêtements. J'ai pris ses clefs de sa voiture et la cherche dans la rue. 
Je fais une trentaine de bornes (je ne sais pas comment je fais pour ne pas me tuer au volant) avant de m'arrêter et d'appeler les secours. Je reprends la route, je fuis jusqu'à atteindre la côte. J'hésite un instant en regardant les falaises, abandonne la voiture et vais me perdre dans la forêt. S'en suis le pire bad trip de tous les temps, la descente aux enfers. 

Je suis retrouvé dans les bois, sale et honteux, assoiffé, en sevrage forcé et difficile. C'est un hybride qui me retrouve, un hybride sauvage. Il me conduit au village. 

Je vais y passer 4 ans au village. Petit à petit, je me reconstruit avec les autres La vie en ville me manque, Esther me manque, mais je me sens utile, utile et accepté. Je trouve d’autres gens qui peuvent m’aimer pour ce que je suis et qui ne tentent pas de cacher des parties de moi, j’apprends à gérer ma douleur autrement – et de façon plus ou moins efficace. Mais je n’arrive pas à m’attacher profondément aux autres, et finis par les faire souffrir. J’ai peur de retomber dans mes travers, la défonce et la violence. Comme un voleur, je quitte le village en pleine nuit et m’enfonce dans les bois.


A 28 ans, je m’installe seul dans un coin de forêt reculé. J’ai une rivière non loin de là, plus de bois qu’il n’en faut pour construire ma propre cabane en hauteur, dans une clairière à environ 3 km il y a des chèvres sauvages qui paissent. Il a fallut le temps pour les apprivoiser mais je peux récupérer du lait, je fais mon petit fromage, je cultive des légumes et des racines. Je vis tranquillement, seul, ça me va. Des infusions de champis ont remplacé le shit, je suis définitivement accro mais ça me va. Daku l’ermite s’en sort bien et ne peut faire de mal à personne.

4 ans de vie paisible à améliorer mon confort, à contempler les bois et à me cacher des humains, ne me montrant qu’à quelques personnes choisies de temps en temps. Jusqu’au  jour où, allant cherché de l’eau à a rivière, je me fais chopper par deux rabatteurs.
Faut croire que ça ne me réussit pas les rivières dans les forêts.



Derrière l'écran

Prénom/Pseudo : Daku
Âge : 24
Fille, garçon ou autre ? Fille
Passions : Fruits de la passion, vas-y Franky ...
Comment as-tu découvert le forum ?Sur un top site
Que penses-tu du forum ?
Autre : J’ai essayé de m’inscrire avec une autre adresse mail et n’ai pas reçu le mail de confirmation. Si vous avez un deuxième Daku dans les tuyaux, c’est moi, vous pouvez le supprimer Very Happy
Avatar utilisé : OC de LittleUlvar
Question  : Est ce qu'un hybride à une carte d'identié ?
Réponse à la question :


©️ FICHE CRÉÉE PAR AMYLITH |  NESIS |  MEIYA ▬▬ Modifiée par Lou Ainsel
Messages : 27
Date d'inscription : 22/07/2018
Age : 24
Fiche de Présentation : ICI
Fiche de Relation : LA

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Dragon d'Australie
Maître/Maîtresse: Tatsuya
Esclaves:
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideM - Adoptable
Revenir en haut Aller en bas
(#) Dim 22 Juil - 21:57
Bienvenue ! Très sympa ton avatar Smile

Bon courage pour le reste de ta fiche!
Messages : 112
Date d'inscription : 13/02/2018
Age : 23
Localisation : ça dépend de l'heure
Multi-Compte : Eden // Aery // Alma Sjöstrand // Tatsuya Harrison // Loki
Fiche de Présentation : Ici
Fiche de Relation :

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Humain
Maître/Maîtresse: /
Esclaves: Jin Hyun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humain - Neutre





Criminelle, la façon dont j'tue l'temps || Sam baille en #3A8EBA

Gages RP:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#) Lun 23 Juil - 8:14
Bienvenue ^^
J'adore l'avatar * _ *

Et très sympa ce choix de race !
Bon courage pour la suite de ta fiche, si tu as des questions, n'hésites pas (Oui c'est bien ça, la réponse à la question du règlement Wink )
Messages : 3517
Date d'inscription : 11/03/2015
Age : 25
Multi-Compte : Sarika, Leah Aoife, Kioko, Maeko, Juna Kavanez, Erina et Hisae
Fiche de Présentation : Eileen, la chasseuse de primes
Fiche de Relation : Les liens d'une folle

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Aucune
Maître/Maîtresse: Officiellement Mustang, en réalité Esteban...
Esclaves: Aïcha (PNJ)
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humaine - DW Reine


"J'aime l'amour, les sentiments, surtout ceux qui me plaquent contre le mur"

Défis Rp:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#) Lun 23 Juil - 18:40
Willkommen =)
Messages : 913
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 26
Localisation : Au cimetière
Multi-Compte : ///
Fiche de Présentation : Ma Fiche
Fiche de Relation : Ma Fiche

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): ///
Maître/Maîtresse: ///
Esclaves: Sofia Ashley
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humain - Neutre
Revenir en haut Aller en bas
(#) Lun 23 Juil - 18:48
Merci à vous trois :3
Messages : 27
Date d'inscription : 22/07/2018
Age : 24
Fiche de Présentation : ICI
Fiche de Relation : LA

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Dragon d'Australie
Maître/Maîtresse: Tatsuya
Esclaves:
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideM - Adoptable
Revenir en haut Aller en bas
(#) Lun 23 Juil - 21:45
Je me permets de double poster.
J'ai terminé Smile N'hésitez pas à me dire si des modifs sont nécessaires
l♥️ve
Messages : 27
Date d'inscription : 22/07/2018
Age : 24
Fiche de Présentation : ICI
Fiche de Relation : LA

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Dragon d'Australie
Maître/Maîtresse: Tatsuya
Esclaves:
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideM - Adoptable
Revenir en haut Aller en bas
(#) Lun 23 Juil - 22:40
Bienvenu Smile
Copain reptile Very Happy
Messages : 72
Date d'inscription : 12/05/2018
Age : 31
Localisation : Animalerie
Multi-Compte : //
Fiche de Présentation : Voici ma fiche
Fiche de Relation : Fiche de relations

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Serpent
Maître/Maîtresse: HARRISON Tatsuya
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideF - Adoptable


Revenir en haut Aller en bas
(#) Mar 24 Juil - 11:18
Jolie fiche, j'ai adoré la lire ^^
Je t'aurais bien proposé un lien avec ma petite @Erina , mais s'ils se sont vu c'est en coup de vent XD


Bienvenue ! Tu es validé(e) !


Bonjour/bonsoir,

Bienvenue sur Maître ou Neko, nous espérons que tu t'amuseras bien et nous te félicitons pour ta validation et ta fiche =3

Avant toute chose, nous te demandons de recenser ton avatar =>ici<=

Ainsi tu peux aller faire une demande de maître =>ici<=

Tu peux aussi faire une demande de rp =>ici<=

Et pour finir, il ne te reste plus qu'à ouvrir ta boite aux lettres ==> ici <==

Amuse toi bien parmi nous =)

Messages : 3517
Date d'inscription : 11/03/2015
Age : 25
Multi-Compte : Sarika, Leah Aoife, Kioko, Maeko, Juna Kavanez, Erina et Hisae
Fiche de Présentation : Eileen, la chasseuse de primes
Fiche de Relation : Les liens d'une folle

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Aucune
Maître/Maîtresse: Officiellement Mustang, en réalité Esteban...
Esclaves: Aïcha (PNJ)
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humaine - DW Reine


"J'aime l'amour, les sentiments, surtout ceux qui me plaquent contre le mur"

Défis Rp:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#) Mar 24 Juil - 18:15
Merci Very Happy
Je serais ravi d'avoir un lien avec Erina, ça peut se tenter :3
Messages : 27
Date d'inscription : 22/07/2018
Age : 24
Fiche de Présentation : ICI
Fiche de Relation : LA

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Dragon d'Australie
Maître/Maîtresse: Tatsuya
Esclaves:
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideM - Adoptable
Revenir en haut Aller en bas
(#)
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maître ou Neko ? :: Présentations :: Présentations des hybrides :: Validées-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit