AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
[HENTAI] Jeu n° 2 : Pretty Woman [P.V Hisae] - Page 2



[HENTAI] Jeu n° 2 : Pretty Woman [P.V Hisae]

 :: Hors-rp :: Rp terminés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
(#) Dim 24 Juin - 11:13
Une fois que Blake lui avait donné un premier orgasme, Hisae comprit vite que tout allait s'enchainer maintenant. Il était fin prêt, sur elle et elle sentait qu'il frottait son intimité à la sienne. Elle aurait préféré être totalement ailleurs en cet instant, ou pouvoir s'évader pour ne rien ressentir...Mais non, elle était bel et bien là, à subir ce qu'il voulait lui faire. A peine avait-elle détourné les yeux pour cacher une certaine peur qu'il entrait. Contre toute attente, il se montra encore une fois doux. Et même, il n'y avait que le gland à l'intérieur, elle le sentait bien. Elle planta à nouveau son regard dans le sien, surprise...tentant de comprendre à quoi il jouait.

Finalement, il commença des vas et viens qui lui permirent d'aller de plus en plus loin à chaque fois. Elle ne pouvait pas l'ignorer, elle ne pouvait que constater qu'il la remplissait chaque fois un peu plus...Et punaise, elle avait l'impression que cela ne finirait jamais ! Était-il aussi bien gâté par la nature que ce qu'elle imaginait ? D'ailleurs, réfléchir à cette idée l'apaisait étrangement, comme si elle se détachait un peu de ce qui se passait entre ses cuisses.
Mais Blake la ramena bien vite là-dessus en entamant son petit jeu. Elle le sentait dans chaque fibre de la zone quand il se retirait lentement, chaque millimètre de la muqueuse était titillé lui envoyant des décharges particulièrement délicieuse. Et quand il revenait à l'intérieur, il savait doser pour que cela soit plus brutal sans trop l'être. Sans être douloureux.
Elle appréciait bien malgré elle. Son corps se tendait mais pas de stress. Son bassin se souleva pour venir à la rencontre du sien, comme pour l'aider dans son petit jeu. Mais elle contrôlait toute autre réaction que son corps pourrait avoir, même si elle se mordait encore une fois la lèvre inférieure.

Au bout d'un moment, il détacha ses chevilles. Était-ce sa chance ? Elle tenta de le repousser, même si elle se rendit vite compte qu'elle n'avait pas envie de lui faire mal. Au final, c'était comme si elle abandonnait la partie. Si elle ne se défendait même pas, c'était qu'elle le laissait victorieux, non ? Mais comment résister quand le plaisir traversait chaque parcelle de son être et qu'il lui faisait redécouvrir son propre corps ?
Avant même de trouver les réponses à ses questions, il bloqua ses cuisses pour reprendre son affaire.

Dans la foulée, il se positionna mieux pour pouvoir s'amuser avec l'un de ses tétons. Il était moins doux qu'au départ mais n'était pas non plus brutal. Cette fougue était agréable. Bien plus qu'elle ne souhaitait l'avouer. Elle perdait petit à petit le contrôle de ses gestes et pour commencer, ses pieds se croisèrent dans le dos de Blake. Il n'avait même plus besoin de la maintenir en plus, elle le faisait toute seule...en lui offrant un angle plus profond, alors qu'un nouveau gémissement lui échappait. Ensuite, ce fut au tour de son bassin. Il s'adaptait au rythme de l'homme pour accentuer ses mouvements, du moins autant que possible dans cette position.

Hisae constata qu'elle avait une soudaine envie de passer ses mains sur le corps de son amant imposé, de le toucher, sa peau, ses cheveux...Heureusement qu'il était attaché ! Mais déjà, il faudrait être aveugle pour ne pas comprendre qu'elle prenait du plaisir. Beaucoup de plaisir. Elle se cambrait, gémissant sous les attentions dont il la gratifiait. Et perdant définitivement tout contrôle, elle leva la tête, offrant sa gorge à sa langue et ses lèvres, alors même qu'elle avait une peur profonde qu'il ne choisisse soudainement de l'étrangler.

Oubliant son statut, oubliant le lien qui les unissait réellement, elle revint planter son regard dans celui de Blake. Elle avait besoin de cela, elle avait besoin de pouvoir voir celui qui lui donnait du plaisir pour arriver au bout. Même si son regard exprimait clairement en cet instant, le plaisir qu'elle ressentait. Elle ne mit pas longtemps pour atteindre un nouvel orgasme, aidé par le regard de Blake qui n'était pas aussi glacial que d'habitude. Il poussa un gémissement rauque, au moment où son propre corps se crispait pour de bon. Ses jambes cherchaient à le plaquer contre elle, ses mains agrippaient le drap, jusqu'à ses chaires intimes le compriment également.

Il se retira alors, enleva la capote et...fila à la salle de bain. Il la laissait attacher, sérieusement ? Le fait qu'il ne lui adresse pas la parole ne la dérangeait pas, au moins, pas de commentaire moqueur sur les orgasmes qu'il lui avait arraché. Mais il n'aurait pu la détacher, elle n'avait aucun moyen de s'échapper !
Elle soupira, reprenant lentement son souffle tout en se détendant petit à petit. Par réflexe et par pudeur, ne pouvant pas se couvrir, elle serra les cuisses, attendant alors qu'il revienne.

- Tu aurais pu me détacher quand même ! Tu avais peur que je m'échappe ? Tu te rappelles que j'ai galéré à soulever un sac de riz de 5 kilos et tu as peur que je pousse ce meuble qui a l'air bien plus lourd ?


Il était bien plus simple de râler que de parler de ce qui venait de se passer. D'ailleurs, elle ne voulait même pas qu'il prononce le moindre mot à ce sujet. Quand elle fut enfin libre, elle se massa les poignets après s'être assise.

- Je vais prendre une douche, à moins que tu me l'interdise ?

Son ton était ironique alors qu'elle fuyait son regard. Ses mots et son ton cachaient surtout qu'elle était plutôt gênée de la situation. Qu'il l'ait prise, qu'elle avait eu du plaisir surtout...
Elle referma la porte de la salle de bain derrière elle et ne prit même pas la peine de la fermer à clef. Elle entra aussitôt sous la douche, utilisant les seuls produits à disposition...ceux de Blake. Voila qui ne l'arrangeait pas vraiment mais elle voulait absolument se laver alors tant pis ! Elle avait un besoin énorme de frotter comme si elle voulait s'arracher la peau tant elle avait honte, tant elle se sentait mal maintenant qu'elle était revenue sur terre.
Ce n'était pas aussi catastrophique que les deux dernières années, ne le vivant pas forcément aussi mal mais tout de même.

Elle resta un moment sous l'eau, au cas ou. Il lui était arrivé de pleurer auparavant et de toujours le cacher sous la douche. Elle n'avait aucune envie qu'il ne la voit dans cet état. Et même s'il n'y avait pas de larmes cette fois-là, il lui fallait le temps de se reprendre.
Elle sortit enfin, attrapa une serviette et se sécha longuement. Elle s'enroula ensuite dedans et sortit ainsi, couverte de la naissance des seins, jusqu'à mi-cuisse ou presque. Ses cheveux plus ou moins secs retombaient dans son dos dans un semblant de coiffure.

- File moi une cigarette. J'ai pas pu prendre mon paquet en partant.

Oui, il s'agissait bien d'un ordre alors qu'elle tendait la main, attendant qu'il le fasse...alors qu'elle ne le regardait toujours pas. Elle prenait comme excuse de chercher où était rendue son tanga pour ne pas s'avouer à elle-même qu'elle n'osait pas le regarder. Son autre main tenait la serviette au cas où, même si normalement, il y avait peu de risques qu'elle tombe.
Messages : 57
Date d'inscription : 28/04/2018
Age : 25
Multi-Compte : Eileen / Sarika / Maeko / Juna / Leah / Erina / Isako / Kioko
Fiche de Présentation : Ma Fiche
Fiche de Relation : Ma Fiche

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Aucune
Maître/Maîtresse: Blake Wright
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humaine - Asservie


Défis rp :
- Hisae devra se soumettre entièrement à Blake en punition alors qu'elle est accusée à tort d'une bêtise de Kaya
- Hisae devra avoir des gestes provoquant sur Kaya pour faire chier Blake
- Hisae devra prendre soin de Blake lorsque celui-ci tombera malade ou sera blesser et donc se montrer compatissante et douce
Revenir en haut Aller en bas
(#) Mar 26 Juin - 8:23

La jeune femme appréciait ton petit jeu, elle ne le montrait pas, mais son corps parlait pour elle, venant à ta rencontre pour t'accompagner. Lorsque tu avais cherché à lui détacher les chevilles pour avoir plus de liberté de mouvements, elle avait tenter de te repousser, de se défendre, mais sans grande conviction. Tu avais gagné n'est-ce pas ? Elle prenait réellement du plaisir et au final, ne souhaitais pas que ça cesse aussitôt. Lorsque tu étais reparti à l'assaut, rendant tes gestes un peu plus fougueux, tu avais senti les jambes de Hisae se refermer autour de ta taille, croisant ses pieds dans ton dos pour ne plus te lâcher. C'était excitant pour toi et une source de plaisir supplémentaire, accentuant la profondeur. Ton asservie recommençait à gémir de nouveau, un signe qui ne te laissait pas non plus indifférent. Tu avais donc naturellement accéléré le rythme de tes vas et viens, ces derniers devenant plus appuyés. Ta partenaire improvisée et forcée croisa ton regard, te fixant longuement. A cet instant, tu aurais pu l'embrasser, mais tu ne le fis pas, ce geste pour toi, avait une signification trop importante durant l'acte. Tu te contentant de plonger ton regard bleu dans le sien, pas de froideur, pas de haine pour aucun de vous, juste du désir et du plaisir partagé. Il n'en fallut pas beaucoup plus pour que tu sentes la jouissance de la jeune femme qui provoqua la tienne dans la foulée.

Tu avais ensuite quitté Hisae, la laissant ainsi tandis que tu filais sous la douche pour te débarrasser de toute cette sueur collante. L'eau chasserait tout, y compris ce sentiment de plénitude que tu ressentais toujours après ces instants. L'espace d'un instant,tu avais tout oublié, plus rien n'avait compté que le plaisir. Mais la réalité revenait au grand galop tandis que tu frottais ton corps d'un gel douche au senteur masculine. Tu appuyas ta min un instant sur l'un des murs de la cabine, ta tête penchée vers le bas, les images d'une personne chère à ton cœur apparurent sans que tu ne puisses rien contrôler. Ton point se serra puis tu sortis aussitôt, coupant l'eau et attrapant une serviette pour te sécher. Tu devais chasser toutes ses pensées, tu devais replacer ton masque de froideur.


- Tu aurais pu me détacher quand même ! Tu avais peur que je m'échappe ? Tu te rappelles que j'ai galéré à soulever un sac de riz de 5 kilos et tu as peur que je pousse ce meuble qui a l'air bien plus lourd ?

- Fermes-là, je vais te détacher, ça va. Tu t'approchas du lit et défis les derniers liens autour de ses poignets qui la retenait encore allonger. Je vais prendre une douche, à moins que tu me l'interdise ?

Tu te contentas de lui faire un signe de la main, si elle voulait aller se doucher, qu'elle y aille. Une fois Hisae hors de ta vue, tu remis juste un caleçon puis, tu t'installas sur le lit, une cigarette à la bouche que tu venais d'allumer. Tu te reprenais peu à peu, tu n'avais pas à lui parler ainsi. Après tout, malgré ses réticences du début, cette dernière avait prouvé qu'elle avait apprécié ce que tu lui avais fait. Mais tu te garderais de le mentionner. Tu avais bien remarqué qu'elle serait trop fière pour l'admettre et tu n'avais pas envie de tergiverser à ce sujet durant les prochaines minutes, voir les prochaines heures.

- File moi une cigarette. J'ai pas pu prendre mon paquet en partant.

Tu avais relevé la tête pour la regarder sortir de la salle de bain, sa serviette autour de la taille, ses cheveux retombant en cascade dans son dos. Elle avait vraiment du charme, celui indéniable, des femmes de son pays. Tu n'avais pas un type préféré, ce n'était pas le physique qui te faisait apprécier ou non, mais cela faisait bien longtemps que tu avais de toute façon fermé ton cœur, même pour une simple amitié, même pour de potentiels "potes". Tu sortis une clope de ton paquet, lui tendant. La jeune femme évitait soigneusement ton regard. Tu actionnas ensuite ton zippo pour l'allumer, forçant ainsi un bref instant Hisae à te regarder. Mais elle semblait chercher quelque chose du regard. Toujours installé d'un côté du lit, tu tiras de sous un des oreillers son tangua. tu fixas alors ton esclave.

- Est-ce que c'est ça que tu cherches ?

Apparemment oui, puisqu'elle le mit aussitôt. Tu la laissas se vêtir un minimum si elle le désirait. Toi, tu avais toujours trop chaud la nuit pour te rhabiller plus. Le cendrier se remplissait peu à peu de cendre, aucun mot n'était échangé. Par la suite, tu t'étais contenté de te coucher. Tu n'avais pas rattacher Hisae et tu finis par sombrer de fatigue. Entre les douleurs à ton front qui te rappelaient souvent à l'ordre et certaines images qui te hantaient durant la nuit, tu te réveillas comme toujours vers deux ou trois heures du matin. Tu ignorais qu'elle heure il pouvait être. Mais sentant la présence de ton asservie, tu n'avais pu t'empêcher de trouver un moyen de tout oublier. Une fois de plus, tu la prenais, cette fois-ci, pas de lumière, mais ce n'était pas nécessaire. Tes mains et ta bouche avait déjà enregistrer les courbes de son corps. Le fait que la jeune femme n'ait pas été attachée, te permettait des mouvements et des positions plus confortables. De plus, elle-même se permettait des gestes dont tu fus assez surpris, surtout lorsque tu avais senti ses doigts se glisser dans ta chevelure.

Au petit matin, vous n'aviez dormi que quelques heures, c'était ainsi lorsque tu passais la nuit avec une femme, tu revenais plusieurs fois à la charge après un temps de répit. Tu ne comptais jamais le nombre de fois, tu te contentais de le faire chaque fois que tu ressentais le besoin de chasser les mauvais souvenirs de ta tête, autant dire ... souvent.

Une fois rentrés de nouveau chez toi, tu avais payé Anna en la remerciant et tu avais laissé Hisae à sa solitude. Toi-même, tu t'étais isolé, autant que la présence de tes enfants te le permettait, pour continuer d'aménager ton grenier. Dans 'après-midi, comme prévu, tu avais emmené enfants et esclave à la piscine. Tu avais bien remarqué que depuis la nuit précédente, la jeune femme t'évitait toi et ton regard le plus possible, gardant une distance invisible et respectable entre-vous. Tu ne te posais pas de question à ce sujet, tu n'y portais pas un réel intérêt. Le weekend, lui touchait à sa fin et le lendemain, l'école et le travail reprendrait ...
Messages : 74
Date d'inscription : 08/04/2018
Age : 36
Localisation : Quelque part
Multi-Compte : Athenais, Kathleen Duke, Logan, Hope Knight, Frédérique Watson, Lena
Fiche de Présentation : The Star-Spangled Banner

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Aucune
Maître/Maîtresse: Aucun
Esclaves: Kaya, Hisae
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humain - Rabatteur



Gages::
 


Juillet 2018:
 
Revenir en haut Aller en bas
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maître ou Neko ? :: Hors-rp :: Rp terminés-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit