AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Dangereusement Envoûtante



Dangereusement Envoûtante

 :: Présentations :: Présentations des humains :: Validées Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
(#) Dim 3 Juin - 1:02

Qui êtes vous?



Généralités

♠️ Prénom : Nour
♠️ Nom :
♠️ Sexe : Féminin

♠️ Âge : 29 ans
♠️ Origine : Palestinienne

♠️ Groupe : Humaines
♠️ Rang : Asservie

♠️ Métier : Ancienne Espionne/ Activiste Pro palestine
♠️ État civil : NC
♠️ Statut financier : NC

♠️ Orientation : Bi 


Personnalité

Nour est une jeune femme avec une palette de sentiments assez étendus. Elle est très sensible au fond d'elle, et pourtant, elle fera croire au monde qu'il n'en est rien. Ce n'est pas une femme de glace, au contraire, elle est plutôt chaleureuse, surtout avec son emploi, ou plutôt sa couverture, mais elle ne se laissera pas gagner facilement par ses émotions. Car en effet, de part ses riches expériences, Nour a appris à les dompter, à les laisser au plus profond d'elle même quand le moment l'exige, cela joue un peu sur sa vie privée également mais sans pour autant, comme certains, tout cacher au monde. C'est valable pour les peines, les joies, les faiblesses et tout le reste. En somme, elle est bonne comédienne.

Par ailleurs, elle fera tout ce qui en son pouvoir pour arriver à ses fins, quoi qu'il en coûte, elle est excellente menteuse, et seuls les aussi bons menteurs qu'elle son capable de le déceler, car le bon menteur connait le mensonge mieux que personne. Elle peut être très charmeuse comme très vicieuse, même si le deuxième trait de caractère se montre rarement. La belle d'orient est une personne très positive, elle n'envisage que rarement le pire, mais surtout, elle est pleine de détermination. Si elle voue un combat, ce sera jusqu'au bout, elle se défendra ou défendra sa cause bec et ongles, et pour en venir à bout, il faut réduire ses espoirs à néant, et pour cela il faudra du courage. Elle est bornée même si elle fera par moment des concessions, ce sera exclusivement dans le but d'obtenir ce qu'elle veut et de parvenir à ses fins.

Néanmoins, malgré tout ces points qui peuvent paraître assez mauvais, à part peut-être le côté déterminé et persévérant, la jeune femme reste donc un être sensible et douée d'une grande générosité. Si elle peut aider quelqu'un, qui ne soit pas son ennemi bien entendu, elle le fera avec grand plaisir sans rien demander en retour. D'ailleurs Nour n'est pas de nature à être pécuniaire, ce n'est pas l'argent qui l'intéresse mais plutôt l'égalité de toutes et de tous et la paix, même s'il faut se battre pour l'avoir. Elle peut être fêtarde et joyeuse, contrairement à la culture qu'elle a de base, sa vie en Angleterre lui a beaucoup ouvert l'esprit. Elle est également très à l'écoute des autres, les observe et leur prête une oreille réconfortante en cas de besoin.

La belle est également très travailleuse et perfectionniste, elle accorde du soin à ce qu'elle fait et donne le meilleur d'elle même.  Elle sera la première à tendre l'oreille pour un conseil ou une recommandation. Elle n'a pas le sang chaud, et donc ne va pas s’énerver de façon excessive lors d'un désacord. Elle écoutera l'autre, essaiera de comprendre la situation et d'y trouver une solution qui convienne à tous, et si elle estime que l'autre à tord, elle trouvera une solution qui lui convienne tout en paraissant compatissante.

Point important, madame n'est pas grossière, la grossièreté et les gros mots sont fait pour les cochons, les sauvages, les andouilles et les personnes non éduquées, aucun gros mots ne sortirons de sa bouche, ou dans de rare cas ou elle perdrait tout contrôle d'elle même, et donc il y aura situation d'urgence.

En bref, Nour est une femme très sympa, douce et compréhensive, à condition que l'on ne la contrarie pas à l'extrême, et qu'on n'abuse pas de sa gentillesse et de ses bons soins, auquel cas un démon peut se révéler, et gare à celui qui essayera de lui faire du mal, la jeune femme est comme un hérisson, elle peut être très piquante si on la cherche...

    


Apparence

La jeune femme de vingt neuf ans est une véritable petite beauté d'orient. Elle est de taille moyenne, 1m68 et plutôt mince, un petit poids plume, avec tout de même quelques formes qui laissent constater qu'elle a bien un corps de femme adulte. Sa peau est très légèrement hâlée, elle est douce car la jeune femme en prend soin. Une chance pour elle que peu de femme ont : elle est totalement imberbe, pas de long séances d'épilation, pas de complexité de poils puisqu'elle n'en a pas, c'est un fait rare mais cela arrive, autant chez les femmes que chez les hommes. Ses épaules son fines, sa taille légèrement marquée mais ce qui la distingue, c'est la cambrure de son dos, donnant du volume à ses fesses les aidant à paraître plus généreuses qu'elles ne le sont en réalité.

Ses hanches sont celles d'unes femmes, donc développées, mais manquent peut-être un peu de chaire. Ses cuisses sont celles d'une sportive, on remarque aisément qu'elle a des jambes de danseuse. Ses chevilles plutôt fines sont agrémentées d'un bracelet ou d'un bijoux de cheville. Dans l'ensemble son corps est assez bien musclé du fait de son activité et du nombre d'heures qu'elle passe à bouger. Elle ne possède ni tatouages ni piercing si ce n'est aux oreilles pour y mettre quelques bijoux.

La jeune femme a de longs cheveux noir de jais, épais et ondulés, typique de ces pays là. Ce qui change c'est plutôt la couleur émeraude des ses grands yeux au cils moyennement long.Ses maxillaires sont parsemés de tâches de rousseur assez discrètes mais toute même bien présentes, elles mettent en valeur son teint qui lui même accentue le vert de ses yeux. Son visage est plutôt ovale, son menton est pointu, et son petit nez est fin et droit. Ses lèvres fines et discrètes sont d'une couleur presque rose orangé.

En terme d'allure, la jeune femme parait toujours avoir confiance en elle, elle inspire l'indépendance, elle est très propre sur elle. Elle prend soin de son corps de la tête aux pieds, prêtant attention aux moindres détail, elle aime la propreté et la sobriété. En dehors de son travail elle s'habille de façon plus ou moins légère selon les températures mais elle garde toujours un esprit à la fois classe et séducteur. Dans ses gestes la jeune femme se montre la plupart du temps très douce et très charmeuse, envoûtante parfois même, mais attention, lorsqu'elle se défend, elle peut être très vive et très agile.


Histoire

Il était une fois… le conflit Israélo-Palestinien… Un conflit d’une centaine d’années, un conflit musclé, qui fait des ravages de toutes parts. Et voilà qu’en 2005, en plein dans la deuxième intifada naquit la petite Nour, un petit rayon de soleil, une belle enfant aux yeux émeraudes, une couleur particulièrement rare au Proche Orient. Ce petit rayon se transformera en tornade en grandissant… Depuis sa naissance en Cisjordanie, plus particulièrement dans la Zone A du territoire Israélo-Palestinien, la jolie brune n’a connu que des moments de conflits avec les Israéliens, en particulier avec les colons qui empiètent sur cette zone alors qu’elle devrait être entièrement sous le contrôle Palestinien.

Nour grandissait donc dans un climat de haine, les colons prenant place par endroits, l’armée Israélienne se baladant de temps à autres sur les terres de sa famille. Le climat d’insécurité grandissait avec les attaques de 2014 à Gaza, et celles de 2018 aux frontières israélo-palestiniennes, faisant plusieurs morts dont parfois des enfants. Parmi les morts de la manifestation de 2018, se trouvait son grand frère dont elle était particulièrement proche. Elle qui s’insurgeait silencieusement et dans la plus grande discrétion, allait s’inspirer de l’activiste désormais connue Ahed Tamimi, cette ado presque adulte qui s’était insurgée depuis ses onze ans, elle aussi, brandissant le point contre des hommes armés jusqu’aux dents.

Comme beaucoup de jeunes filles, Nour était conditionnée à être discrète même si elle suivait un combat. Elle voyait pourtant toutes les femmes en première ligne, au front dans les manifestations, et pourtant si présentes pour leur mari. Elle, imaginait un autre moyen pour terrasser l’ennemi, il fallait le tuer de l’intérieur. Elle réfléchissait alors sérieusement et envisageait plusieurs piste. En Palestine il n’y avait aucuns moyens financiers pour faire de l’espionnage, et elle était sur la voie de l’engagement féminin, elle ne voulait donc pas faire partie du Hamas, qui était en plus de cela soupçonné de commettre des actions terroristes. Elle avait également abandonné la religion, pour elle dieu ne pouvait exister, il ne les aurait jamais laissé dans cette misère, c’était donc les humains qui avaient leur propre vie entre leurs mains, et personne d’autre.

En grandissant la jeune fille devenant une jeune femme, était une excellente élève, avec un bon sens de la logique et d’excellentes facilités d’apprentissage.  Elle envisagea alors d’entrer dans une université anglaise en Erasmus. La jeune femme se dirigea vers des études de langues. Elle pourrait en apprendre toutes sortes dont une option hébraïque. Le plus difficile n’était pas d’avoir un bon bulletin de note, bien au contraire, mais plutôt de pouvoir bénéficier d’un pécule nécessaire à la vie anglaise, bien plus chère. La jeune femme partit tout de même à l’aventure, elle logerait en résidence universitaire.

Nour était une étudiante assidue malgré ses facilités, mais bientôt il faudrait faire un effort supplémentaire, elle regardait les petits boulots par ci par là, il lui fallait quelque chose qui rapporte dans l’optique de payer des études plus prestigieuses et qui lui permette d’aller en cours, elle découvrit alors les restaurants à danseuses de charme. Elle postula alors timidement dans l’un de ces établissements qui, comme aux autres nouvelles recrues, lui offrait des cours de danse, lap dance, exotic, floorwork. On lui faisait souvent porter de la lingerie qui rappelait le proche orient, elle était la petite orientale qu’on habillait à la manière de Jasmine. Nour aimait ce qu’elle faisait, c’était un art pour elle, et elle s’y donnait de façon tout aussi studieuse qu’à l’université, elle était l’une des meilleures danseuses, elle avait ce petit accent typique de la Palestine… Une chose la poussait à envisager de le faire en Israël dans le but de soutirer toute information auprès de personnages influents visitant ces lieux et permettant d’aider la palestiniens d’un manière ou d’une autre, même si au fond, il était préférable d’intégrer des réseaux d’intellectuels.

Un jour, ou plutôt un soir, la chance lui sourit. Alors que la belle d’orient travaillait dans un établissement de luxe dans lequel elle avait su obtenir une bonne place, parmi les danseuses de choix, elle fut désignée pour une danse particulière auprès d’un homme riche des pays du Golf, et plus particulièrement du Koweït. Cet homme ne faisait pas partie de la grande gamme des libidineux, il était assez distingué, il venait assister à un radieux spectacle. Au fil du temps elle le voyait réapparaitre, étrangement il lui parlait de son pays, il lui suggéra de se retrouver à la fermeture, au petit matin. Sur le coup, Nour eu du mal à accepter, il dû s’y reprendre à plusieurs fois, puis un beau jour - ou une belle nuit – la brune aux yeux émeraudes céda….

Le Koweïtien lui posait quelques questions, il avait deviné à son petit accent qu’elle devait très probablement venir de Palestine ou d’un pays voisin, il savait déjà qu’elle était étudiante. Il sut rapidement gagner la confiance de cette très jeune femme  qui terminait ses études sous peu, à l’âge de 23 ans. Elle était à la fois timide et pleine de caractère, méfiante comme la peste mais sensible. Elle lui racontait d’où elle venait mais n’en dit pas plus, la journée allait commencer…

Finalement il revint encore et encore, et elle se laissait raccompagner, se confiant peu à peu à ce mystérieux inconnu. Plus le temps avançait, plus il en savait sur elle, jusqu’au jour où il lui fit une proposition : la faire entrer dans les services secrets du Koweït et s’infiltrer en Israël. L’offre fut acceptée aussitôt, elle était alors formée à la technique de combat rapproché, plus précisément au Krav Maga, sport de défense très utilisé en Israël. L’avantage était que son hébreu était parfait et qu’elle en connaissait parfaitement la culture grâce à son diplôme de type LEA (qui fait connaître une langue sous toutes ses coutures, y compris la culture du pays). Elle s’intégrerait à merveille.

A 25 ans la belle d’orient s’envolait pour la terre d’Israël, à l’aide de faux papiers, Nour entrait en tant que citoyenne de cet état. Elle postulait alors comme danseuse dans l’établissement le plus luxueux de Tel-Aviv où de riches hommes d’affaires ou politiques pouvaient se rendre en toute discrétion. Plusieurs nuits par semaines elle s’occupait de faire du repérage, de faire parler les hommes au travers de ses danses lascives, à demi nue ou, plus rarement, totalement nue. En dehors de cela, elle pratiquait le sport de self défense et surtout, elle écrivait et envoyait des rapports…

Au fur et à mesure, on lui en demandait plus, comme par exemple, viser une personne précise qui serait habituée des lieux, et le droguer, ou l’empoisonner avec une substance agissant sur le temps. Elle allait également dans les soirées prestigieuses où elle passait pour une belle hôtesse, ou tout simplement comme femme de compagnie, elle s’infiltrait et appliquait ce qu’on lui demandait de faire, ces missions-là se faisaient souvent loin de Tel-Aviv, afin de ne pas être reconnue et elles restaient rares. Nour avait déjà assassiné trois personnes sur demande en trois ans…

Mais à la quatrième personne à liquider… la jeune femme fut surprise, dans le salon privé, l’homme paraissait différent des autres, méfiant peut-être ? A l’affut ? Et lorsqu’elle voulut verser le petit poison dans la boisson de l’Israélien en douce, elle se vu maîtrisée après un combat rapproché des plus intenses, c’était elle ou lui, ils étaient aussi rapides l’un que l’autre, mais lui était entré avec un petit tazer qu’il n’avait pas hésité à utiliser. Il lui avait ensuite administré un tranquillisant. Etant donné la forte musique, personne ne les avait entendus et lui était parti par une porte dérobée, montrant sa plaque au vigile après avoir dénoncé la jeune femme comme palestinienne résistante et frauduleuse.

C’en était fini d’elle, l’Israël l’avait démaquée, elle avait perdu sa couverture et le Koweït n’irait très certainement pas faire comprendre qu’ils étaient responsables de cette agent, ils ne voulaient pas se tremper davantage qu’ils ne l’étaient déjà, ils l’abandonnaient donc à son sort. Elle se retrouvait donc entre les mains de l’ennemi qui savait qu’elle ne parlerait pas, ou tout du moins qui pensait qu’elle ne leur apprendrait rien après toutes les écoutes qu’ils avaient obtenues, par contre elle le paierait très cher, pire que la mort, l’enfermement et l’asservissement…

La belle aux yeux émeraudes et à la peau halée avait froid, il faisait sombre, et ça tanguait, elle était à l’étroit dans une petite cage elle-même dans un container… Elle portait encore ses parures orientales et ses vêtements de danse. Ses cheveux étaient toujours noués et parsemés de bijoux et ses poignets était liés dans le dos. Elle entendait le bateau débarquer, puis après quelques minutes, on ouvrait le container, les gens parlaient une autre langue, mais laquelle ? Elle n’eut pas le temps d’y réfléchir davantage qu’elle se retrouvait déjà dans un fourgon, elle était seule, et il y faisait noir, le trajet lui parut long, lorsqu’on lui ouvrit, elle se retrouva devant un palais de justice pour son procès, elle était en pleine hallucination.

Il était clair que les agents Israéliens avaient parfaitement réussi leur coup, la séance était en anglais pour qu’elle puisse comprendre, on l’accusait d’avoir assassiné un client à la suite de son service, on avançait des preuves matérielles irréfutables, elle avait même des papiers et une résidence fictive sur cette île, elle nageait en plein délire tandis que son piètre avocat la défendait d’une façon les plus molles qui soient. Elle essayait de garder son calme, se disant innocente, qu’elle ne connaissait pas les lieux mais il n’y avait rien à y faire. Tout était trafiqué de A à Z. La sentence fut l’asservissement, elle tomba des nus, alors c’était ça que lui avaient réservé ses pires ennemis…


Nour se retrouva dans une camionnette, en compagnie  d’autres personnes, elle restait silencieuse, elle entrait dans un mutisme. Une fois au centre on lui expliqua plus ou moins ce qu’il se passait. Elle avait trouvé un autre humain asservi qui parlait anglais. Elle avait également vu un dresseur qui lui avait expliqué que sa vie ne lui appartenait plus, il l’avait gardé longtemps pour sonder son esprit, il avait très certainement eu vent du procès et de ce fait, de sa dangerosité puisque c'était comme cela qu'elle avait été définie, selon l'interprète lors de sa condamnation. Elle n’avait pas lâché un mot plus haut que l'autre, le seul moyen de se sortir de là était de faire profils bas. Mais elle fut sévèrement punie et subit de réelles séances de dressages lorsqu'elle maitrisa un dresseur aux mains trop souvent baladeuses sur sa personne. Le fait était que seul un dresseur avait finit par obtenir son respect, elle se laissait faire par tous dans l'unique but de ne pas se faire tomber dessus par le dresseur en question.Une fois la case dressage franchie, il fallait apprendre le japonais, on lui avait donc appris le minimum, à savoir exécuter un ordre, elle se tenait bien, ne rêvant que d’une chose : sortir de là, et trouver un moyen de s’enfuir.

Elle avait passé plusieurs semaines au centre pour apprendre le stricte minimum sur la vie de togi, ses traditions et sa culture japonaise et bien entendu la langue. Elle avait d’ailleurs plus appris sur la langue japonaise avec ses co détenus qu’avec le dressage et les « cours » qui y étaient dispensés. On lui permettait enfin de sortir, et sans réelle surprise, même si l’idée était excellente, on lui rendit les habits et parures qu’elle portait à son arrivée sur cette maudite île, parfait, elle pourrait plaire à un sombre crétin, le séduire, et s’enfuir en le laissant à son triste sort.


Derrière l'écran

Prénom/Pseudo : Rim
Âge : Toujours le même
Fille, garçon ou autre ? Idem
Passions :
Comment as-tu découvert le forum ?
Que penses-tu du forum ?
Autres :
Avatar utilisé : si je ne me trompe pas : Aeolian de Ghostblade par l'artiste Wlop
Question :  Est-ce qu'un hybride a une carte d'identité ?
Réponse à la question :


©️ FICHE CRÉÉE PAR AMYLITH |  NESIS |  MEIYA ▬▬ Modifiée par Lou Ainsel
Messages : 24
Date d'inscription : 01/06/2018
Age : 25
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humaine - Asservie


Revenir en haut Aller en bas
(#) Sam 16 Juin - 23:32
Normalement c'est terminé ^^
Sauf s'il y aurait des incohérences à changer. Bonne lecture au staff o/
Messages : 24
Date d'inscription : 01/06/2018
Age : 25
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humaine - Asservie


Revenir en haut Aller en bas
(#) Dim 17 Juin - 12:56
Re-bienvenue ^^

Alors j'ai juste une question qui m'empêche de te valider. Très belle fiche d'ailleurs, on sent que tu as fais des recherches. Mais à la fin, elle se fait choper puis envoyer sur Togi...mais pourquoi ? Il me faut une raison, on envoie pas quelqu'un sur l'ile comme ça et encore moins pour être dressé.
Le centre ne récupère pas des humains débarqués d'on ne sait où pour les dresser à être des esclaves.

Voila, y'a juste ça à revoir ^^
Messages : 3443
Date d'inscription : 11/03/2015
Age : 25
Multi-Compte : Sarika, Leah Aoife, Kioko, Maeko, Juna Kavanez, Erina et Hisae
Fiche de Présentation : Eileen, la chasseuse de primes
Fiche de Relation : Les liens d'une folle

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Aucune
Maître/Maîtresse: Officiellement Mustang, en réalité Esteban...
Esclaves: Aïcha (PNJ)
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humaine - DW Reine


"J'aime l'amour, les sentiments, surtout ceux qui me plaquent contre le mur"

Défis Rp:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#) Dim 17 Juin - 15:07
Merci beaucoup !
Ah zut, c'est tout simplement parce qu'elle a perdu sa couverture (et assassiné trois personnes) et qu'elle a été attrapée par le gouvernement Israélien ^^" et plutôt que de la tuer, il est pire de la rendre esclave, après, pour la rendre esclave au centre, je sais pas trop comment on peut faire, qu'a peine arrivée au marché noir il y a une descente et qu'elle soit conduite au centre pour une régularisation ? Ou bien que l'état israélien l'y ait envoyée pour être interrogée puis vendue ? Qu'en pense tu ? Je t'avoue que je préfère la deuxième option mais je ferais en fonction de ce qui est possible compte tenu du contexte^^
Messages : 85
Date d'inscription : 13/05/2017
Age : 25
Multi-Compte : Anastasya/Luka Milosevic
Fiche de Présentation : Ma Fiche

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Renard Polaire
Maître/Maîtresse:
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideF - Adoptable


Revenir en haut Aller en bas
(#) Dim 17 Juin - 16:25
On ne condamne pas sur Togi pour des crimes commis ailleurs. Par contre, ils peuvent très bien falsifier les données pour faire croire qu'elle a assassiné sur l'île carrément.
Et là, procès, asservissement et direction le centre ^^

(C'est bien Eileen sous un autre compte XD)
Messages : 64
Date d'inscription : 10/12/2017
Age : 25
Multi-Compte : Eileen / Sarika / Maeko / Juna / Leah / Erina / Kioko / Hisae
Fiche de Présentation : Ma Fiche
Fiche de Relation : Mes liens

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Aucune
Maître/Maîtresse: Aucun
Esclaves: Keibisu, Viktorya, Kizuna et Rhys
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humaine - Neutre
Revenir en haut Aller en bas
(#) Dim 17 Juin - 18:21
Ahannnn !!! Merci pour l'astuuuce ** Quelle idée diabolique ! Merci Eileen !
Du coup j'ai rectifié les cinq derniers paragraphes ^^ J'espère que c'est plus clair et plus logique ! Bonne lecture ! o/
Messages : 24
Date d'inscription : 01/06/2018
Age : 25
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humaine - Asservie


Revenir en haut Aller en bas
(#) Dim 17 Juin - 19:54
C'est tout bon maintenant Smile


Bienvenue ! Tu es validé(e) !


Bonjour/bonsoir,

Bienvenue sur Maître ou Neko, nous espérons que tu t'amuseras bien et nous te félicitons pour ta validation et ta fiche =3

Avant toute chose, nous te demandons de recenser ton avatar =>ici<=

Tu dois aussi recenser ton DC =>ici<=

Ainsi tu peux aller faire une demande de maître =>ici<=

Tu peux aussi faire une demande de rp =>ici<=

Et pour finir, il ne te reste plus qu'à ouvrir ta boite aux lettres ==> ici <==

Petit plus, même si je sais que ça fait déjà beaucoup, penses à remplir ton profil !
Amuse toi bien parmi nous =)

Messages : 3443
Date d'inscription : 11/03/2015
Age : 25
Multi-Compte : Sarika, Leah Aoife, Kioko, Maeko, Juna Kavanez, Erina et Hisae
Fiche de Présentation : Eileen, la chasseuse de primes
Fiche de Relation : Les liens d'une folle

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Aucune
Maître/Maîtresse: Officiellement Mustang, en réalité Esteban...
Esclaves: Aïcha (PNJ)
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humaine - DW Reine


"J'aime l'amour, les sentiments, surtout ceux qui me plaquent contre le mur"

Défis Rp:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#) Lun 18 Juin - 9:15
Merci Eileeen ! Smile
Messages : 85
Date d'inscription : 13/05/2017
Age : 25
Multi-Compte : Anastasya/Luka Milosevic
Fiche de Présentation : Ma Fiche

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Renard Polaire
Maître/Maîtresse:
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideF - Adoptable


Revenir en haut Aller en bas
(#)
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maître ou Neko ? :: Présentations :: Présentations des humains :: Validées-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit | Forums RPG | Neko RPG