AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Hisae, asservie malgré elle



Hisae, asservie malgré elle

 :: Présentations :: Présentations des humains :: Validées Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
(#) Sam 28 Avr - 15:38

Qui êtes vous?



Généralités

Prénom : Hisae
Nom : Uta, même si on lui a souvent répété qu'elle n'en avait plus puisqu'elle n'était plus qu'une esclave !
Sexe : Féminin

Âge : 29 ans
Origine : Japonaise

Groupe : Humaines
Rang : Asservie

Métier : Aucun ou peut-être chieuse professionnelle !
État civil : Divorcée
Statut financier : Désespérément pauvre désormais.

Orientation : Hétéro


Personnalité

Hisae a un très fort caractère, n'espérez pas la faire plier en quelques secondes ! Il vous faudra un travail de longue haleine pour, ne serait-ce, qu'espérer un regard ou un sourire aimable !

Chez elle, il est bien plus facile de voir un sourire moqueur ou provocateur et pas uniquement affiché sur le visage en fait. Même son ton possède les mêmes nuances. Si vous entendez une tonalité douce ou gentille, estimez-vous heureux, c'est un miracle ! Ou alors, c'est pour mieux vous piéger ? Qui sait...

Au final, c'est toujours ainsi avec elle. Elle aime manipuler son entourage et change beaucoup de comportements et d'expressions pour avoir ce qui l'intéresse. Bien que son plus grand jeu, c'est de provoquer la personne qui l'achète. Un brin de masochisme ? Sûrement, car après tout, des coups, elle en a récolté mais ainsi, elle ne s'attache jamais. Ce sont tous des connards et c'est bien plus simple.

Au fond, ce n'est pas un mauvaise fille non plus. Juste qu'elle a eu son lot de mauvais passages dans la vie, très mauvais même et qu'elle a appris à se défendre comme elle pouvait. A la toute base, c'était plutôt le genre de fille croqueuse de vie, avenante mais qui n'aurait jamais fait de mal à une mouche. Mais comme quoi, la vie change une personne...
Alors oui, elle est devenue une femme tour à tour provocatrice, charmeuse à ses heures quand il s'agit de jouer et d'envoyer paître, ou alors parfaitement affreuse et chiante ! Le genre à avoir envie de bâillonner et d'enfermer dans un placard jusqu'à ce qu'elle soit calmée, car elle sait très bien utiliser sa voix pour crier...très fort. Vraiment très fort.

D'ailleurs, ses ongles sont aussi des armes très efficaces pour griffer. Et elle n'hésite pas à mordre quand elle en a envie. Une peste ? Oui, tout à fait.


Apparence

Hisae est une très belle femme au physique typique de son pays d'origine. On le voit parfaitement qu'elle est asiatique et elle en est fière.

Comme tout les asiatique en général, elle est assez petite, dépassant tout juste le mètre 55. Mise à part sa taille, elle présente pourtant de belles formes sans être non plus exagérée. Juste ce qu'il faut, là où il le faut.
Ses longs cheveux d'un noir de jais lui arrive jusqu'en bas des fesses et elle a toujours fait en sorte de les entretenir. Ils sont donc beaux, très doux et soyeux, bien qu'ils soient incroyablement raides et épais. Quoiqu'elle ait voulu en faire, ils n'ont jamais accepté de volume ! Tout ce qu'elle a pu en faire, ce sont les mèches plus courtes lui arrivant aux épaules et une petite partie lui forme une frange partant vers la gauche.

Ses cheveux viennent souvent cacher son regard. De beaux yeux bridés, d'un noir tout aussi sombre mais pourtant, parfois tellement expressifs ! Quand elle le peut, elle aime bien les maquiller, soit du rouge ou du bleu pour accentuer le noir de son regard. Ses longs cils peuvent l'aider quand elle décide de se montrer charmeuse.

En descendant un peu le regard, on découvre un charmant nez et toujours un peu plus bas, de fines lèvres très légèrement rosées, plutôt pâles en fait. Des lèvres qu'on ne voit pas souvent étirées en un sourire...sauf peut-être moqueur ou provocateur. Juste en dessous se trouve un piercing. Le premier d'une nombreuse collection ! Un piercing gris et rond, tout simple.
Ses oreilles sont également percées en plusieurs endroits. La partie classique sur chacune, permettant d'avoir une paire identique, souvent assez tombantes, plutôt grosses et voyantes. Son oreille gauche est ensuite percée à deux autres zones : au niveau du tragus (merci google XD), lui permettant souvent de porter de petits anneaux ou une boule grise, et sinon, elle est également percée au niveau du lobe pour porter de gros anneaux...ou une boucle reliant le lobe jusqu'au bas de l'oreille.

Pour finir, elle possède un dernier piercing que peu de personne a pu voir jusque là. Situé au niveau de son nombril, il faut être chanceux pour l'apercevoir...ou costaud si vous la déshabillez de force !

Mais ce n'est pas tout ! Elle possède aussi de nombreux tatouages, étant une fan de cet art si beau à ses yeux ! Le plus visible étant sur son bras droit, sur le dessus, présentant une rose rouge sur le haut de la main, un crâne juste en dessous et des ronces entourant le bras.
Sur le gauche, on retrouve un tatouage similaire, si ce n'est qu'il n'y a pas de tête de mort, juste la rose rouge et les ronces qui forment un dessin original et sans réelle signification.
Dans le dos se trouve sa plus grande pièce. Il s'agit d'un chat noir, type sphinx, possédant deux grandes ailes noires remontant jusqu'aux épaules mais aussi une queue en forme de serpent avec la tête au bout. Le chat pose sa patte avant gauche sur un nouveau crâne.

Tatouage dans son dos:
 

Pour le reste, si elle le peut, Hisae aime se faire belle, porter des robes ou des jupes avec de petits hauts, beaucoup de dos nus si les températures le permettent. Il est rare de la trouver dans un simple jean...du moins, si elle en a l'occasion car dans sa condition actuelle, il est dur de faire ses propres choix ! Elle aime aussi porter des colliers, souvent ras-de-cou et des bracelets, soient en dentelles noires et rouges soit type acier.


Histoire

Hisae est née au Japon et y a grandi. En fait, elle ne connait que ce pays et très légèrement Togi, n'ayant presque jamais voyagé. Et maintenant, elle n'en aurait plus l'occasion.

Fille unique, elle a grandi dans une famille aimante. Ses parents n'étaient pas spécialement riches, mais ils travaillaient dur pour assurer un bel avenir à leur enfant. A l'école, elle s'en sortait pas trop mal, ayant de bonnes notes dans les matières scientifiques, bien que les langues n'étaient pas sa spécialité, et le sport encore moins. En activité physique, elle avait un peu de mal à suivre le rythme et à obtenir au moins la moyenne !

Au lycée, elle cherchait encore ce qu'elle pourrait faire de sa vie même si elle allait sûrement céder à la pression familiale. Mariée à un homme riche, elle n'aurait pas de soucis pour vivre convenablement et l'éducation de ses futurs enfants était assurée. Sa mère l'inscrivit alors à des cours pour être une parfaite femme au foyer...Mais cela ne lui plaisait pas. Elle s'ennuyait  à mourir, mais par principe, elle ne disait rien.

Le jour de ses 18 ans, alors qu'elle espérait juste un anniversaire tranquille et pouvoir lire dans sa chambre, ses parents lui avaient préparé une surprise de taille. Un jeune homme, là dans la cuisine et qui lui souriait. Enfin jeune...Si on voulait être poli car il avait au moins 10 ans de plus qu'elle. Elle apprit par la suite qu'il en avait le double...Elle le salua alors que sa mère lui expliquait combien elle était ravie de lui avoir trouvé l'époux idéal. Elle regarda l'homme, son fiancé, d'un air hébété et se tourna vers sa mère qui en rajouta une couche :

- Ainsi, tu auras une vie de rêve ma chérie ! Il va t'aimer et t'offrir tout ce dont tu auras besoin !

Elle le prit comme une trahison mais encore une fois, son éducation et son caractère la poussa à ne pas se rebeller. Elle accepta, remerciant ses parents et son fiancé pour leur extrême bonté...Alors qu'au fond d'elle, elle les détestait. Tous.

Un an après, le temps de bien finir ses cours pour être la parfaite femme au foyer, le mariage fut célébré. Elle détesta tout, de son kimono blanc, jusqu'au buffet en passant par les vœux qu'ils s'échangèrent ! Même la bague lui parut affreuse. Elle continua de prendre sur elle jusqu'à se rappeler qu'après le mariage venait la nuit de noce...Elle n'aimait pas ce type et lui ne semblait pas lui porter grand intérêt non plus. Il ne fut pas violent mais pas spécialement doux non plus. Il fit sa petite affaire et s'endormit en lui tournant le dos.

Elle, elle ne put s'endormir, ruminant sa vie pourrie, sa première fois prise par un inconnu à ses yeux. La suite du mariage devint une routine sans nom pendant 3 ans. 3 longues années où elle ne faisait que la cuisine, le ménage, servir son époux et coucher avec lui. Elle détestait sa vie, faisait semblant de sourire et d'être heureuse jusqu'à ce qu'elle apprit qu'elle était enceinte. Elle se mit à pleurer. Pas de joie. D'amertume. Elle n'en voulait pas.
Coup de chance ou du destin, elle perdit l'enfant un mois après. La première claque tomba aussitôt, ainsi que la première injure.

- Tu n'es même pas foutu de porter un bébé ? Alors à quoi tu sers ! Fais moi un fils sinon je divorce !

C'était peut-être sa chance ? Mais alors que le lendemain, elle rendait visite à ses parents et pleurait devant sa mère en lui expliquant la situation...Celle-ci l'accusa de tout les torts. Elle devait faire des efforts voyons ! Elle devait lui faire ce fils qu'il désirait !
Comprenant alors sa situation et n'ayant aucun soutien, elle tenta de satisfaire tout le monde. Elle tomba à nouveau enceinte. Et cette fois-ci, le bébé tint bon. Plus son ventre grossissait, plus son mental partait en fumée.
A 22 ans, elle accoucha d'un petit garçon qu'elle regarda longtemps avec dégoût. Mais son mari lui était ravi. Il lui accorda alors un regard, lui disant qu'elle méritait de vivre à ses côtés. Sa mère était heureuse pour eux deux.

Une nourrice fut embauchée pour s'occuper de l'enfant qui fut nourri à son sein, élevé par cette femme. Et Hisae regardait la scène d'un air toujours aussi dégoûté. Elle fuyait de plus en plus le domicile conjugale, traînant dans les rues jusqu'à tard le soir. Elle commença alors à fumer et à boire, mais jusque là, son époux fermait les yeux puisqu'il lui avait donné un fils et que personne ne la reconnaissait là où elle allait se saouler...Aucun risque qu'on ne fasse le rapprochement, avec lui, l'éminent homme d'affaires !
Une de ces fameuses nuits, elle rencontra alors un jeune homme de 26 ans, il avait seulement 3 ans de plus qu'elle et semblait s'amuser de la voir boire autant. Chaque nuit, ils se retrouvaient. Chaque nuit, ils discutaient et s'enivraient jusqu'à en perdre la tête, jusqu'à ce fameux soir où ils couchèrent ensembles. Première fois qu'Hisae le désirait réellement et première fois où elle prit du plaisir...Même si elle était saoule.

Ils continuèrent à se revoir et elle tomba éperdument amoureuse de cet homme, qui l'aimait aussi en retour. Petit à petit, elle lui parla de sa vie le jour, de qui elle était, de son fils qu'elle n'avait jamais désiré...Il la comprenait et la soutenait comme il le pouvait, même s'il essayait de la convaincre de divorcer.
Même si elle n'avait pas la force de divorcer, elle se laissait entraîner toujours plus loin dans le monde de cet homme. Elle se fit percer les oreilles, de plus en plus, puis le nombril et enfin, se fit tatouer le corps. Elle était enfin heureuse et son époux ne la regardait même plus, ne s'intéressant plus à elle.

Cette histoire dura 4 ans. De très belles années, les meilleures à ses yeux. Mais tout bonheur a une fin, n'est-ce pas ?
Un jour, son mari lui annonça qu'il partait en voyage sur une petite île nommée Togi et qu'elle devait l'accompagner. Elle tenta de négocier pour rester...Lors de ses voyages d'affaires, elle pouvait passer plus de temps avec celui qu'elle aimait ! La baffe qu'elle se reçut la fit taire aussitôt. Il avait toujours eu cette tendance violente quand elle refusait ou désobéissait. Elle n'eut même pas le temps de prévenir qui que ce soit qu'elle se retrouva dans le bateau en partance pour l’île.
Elle découvrit alors Togi, ses mœurs étranges et surtout ses hybrides. Connaissant son rôle par cœur dans ce genre de voyages, elle faisait la plante verte, légèrement en retrait, observant autour d'elle ou par terre alors qu'elle avait tant envie de les envoyer balader ! Tous ! Et ce n'était pas la magnifique robe neuve ou les bijoux qui allaient changer quelque chose...

Elle écouta d'une oreille distraite la conversation lorsque son nom fut cité. Elle tourna la tête vers l'interlocuteur de son époux. Il la regardait. Avidement. Elle fronça les sourcils alors que son mari tournait la tête vers elle aussi et prononça des mots qu'elle n'allait jamais oublié :

- Ma chère Hisae, tu vas signer ce papier et après tu vas suivre cet homme à qui tu appartiens désormais. Je me fiche de ce que tu deviens, tu n'auras que la vie que tu mérites pour la traînée que tu es !

Elle refusa mais quand on finit par avoir un couteau sous la gorge, c'est fou ce qu'on signerait ! Elle eut le temps de voir que c'était des papiers de divorce, elle avait visiblement tout laissé à son ancien époux. Elle le regarda s'éloigner, furieuse jusqu'à ce que l'interlocuteur de son ex-mari lui parle enfin :

- Tu es vraiment jolie même s'il paraît que tu as tendance à baiser tout ce qui bouge. Au moins, tu ne devrais pas avoir trop de difficultés à t'adapter à ton nouveau rôle. Désormais, tu es à moi et tu devras m'obéir, faire tout ce que je désire, est-ce bien claire ?
- Va te faire foutre.

Ce fut sa réponse ce jour-là, se lâchant enfin sur tout ce qu'elle pensait depuis le temps vis à vis de son entourage puisqu'elle avait tout perdu, aucune raison de se contrôler. Ces 4 mots revinrent souvent par la suite et cela lui valu toujours la même chose. Une paire de baffes, se faire traîner par les cheveux jusqu'à la « salle de redressement » comme il l'appelait puis recevoir la punition qu'il estimait nécessaire. Pourtant, il faisait en sorte de ne jamais laisser de traces persistantes sur son corps pour qu'elle soit toujours parfaite.
Elle revit souvent cette salle là, refusant de se faire à cette nouvelle vie, se rebellant encore et toujours. Qu'importe les douleurs, qu'importe tout ce qu'elle subissait. Son corps était vendu à d'autres pour rapporter de l'argent à son « propriétaire », parfois elle arrivait à se débattre et à le faire partir d'un air rageur quitte à recevoir une punition, parfois elle n'arrivait pas à se défendre et se retrouvait à subir. Les clients de son « maître » voyaient là un jeu, qui arriverait à maîtriser la belle pour s'amuser avec ?

Son propriétaire, lui, ne la toucha jamais, si ce n'est pour la punir car il n'aimait pas passer après autant de clients. Il l'avait fait avant et cela lui avait suffit, maintenant elle lui rapportait juste de l'argent. Et puis un jour, elle apprit qu'il désirait la vendre, son foutu caractère n'intéressait plus et lui, il s'était lassé, ne s'amusant plus à la punir sans cesse. Elle était si fatiguée de cette vie qu'elle fut ravie de monter dans le camion pour se faire vendre, dans l'espoir de tomber sur moins pire...2 ans de ce calvaire, elle n'en pouvait plus mais restait malgré tout forte pour emmerder son entourage.


Derrière l'écran

Prénom/Pseudo : Eileen
Âge :
Fille, garçon ou autre ?
Passions :
Comment as-tu découvert le forum ?
Que penses-tu du forum ?
Autres :
Avatar utilisé :
Question : Yeay
Réponse à la question :


FICHE CRÉÉE PAR AMYLITH |  NESIS |  MEIYA ▬▬ Modifiée par Lou Ainsel
Messages : 67
Date d'inscription : 28/04/2018
Age : 25
Multi-Compte : Eileen / Sarika / Maeko / Juna / Leah / Erina / Isako / Kioko
Fiche de Présentation : Ma Fiche
Fiche de Relation : Ma Fiche

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Aucune
Maître/Maîtresse: Blake Wright
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humaine - Asservie
Revenir en haut Aller en bas
(#) Mer 2 Mai - 23:01
Quand les gens me voient hyper concentrée, alors qu'en réalité je lis une fiche...


1) le code est bon AHAH ! Sans blague.
2) Personnalité : M'ah c'est une saloperie officielle D: faut l'euthanasier !
3) Physique : Ok pour cette grosse rebelle, sais-tu qu'au Japon, les tatouages sont mal vu et associée immédiatement aux Yakuza ? Certains onsen peuvent te refuser si tu as un tatouage. Aujourd'hui, suite au tourisme ils sont un peu plus laxistes maaaaiiis... Voilà, c'était la minute info'.
4) Histoire :
_ "de sa robe blanche" j'ignore si son époux est un étrangé, mais au Japon, ce n'est pas la robe blanche. C'est un kimono blanc, nommé "Shiromuku".

Eh bha, quel sale vie ! Je me serais rebellé plus tôt, mais bon... Les nippons :/ Enfin bref, à part des répétitions ici et là, ca va ca va ~

Amuse toi bien avec ♥️
Messages : 603
Date d'inscription : 11/08/2016
Age : 27
Localisation : Dans les rues
Multi-Compte : Aelys / Kali / Ezekiel/ Meiko/ Disturbia/ Rin
Fiche de Présentation : Ma fiche
Fiche de Relation : Mes liens

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Lionne
Maître/Maîtresse: X
Esclaves: X
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideF - Sauvage


~ Je rugis en gold ~
Juillet 2017/Février 2018
Défis rp:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#) Jeu 3 Mai - 8:57
Merci Djena Smile
Oui je sais pour les tatouages, c'était sa rébellion contre sa propre vie XD
Et le coup du kimono, j'avais totalement oublié ! J'étais restée sur l'idée du mariage à l'européenne, c'est modifié du coup ^^


Bienvenue ! Tu es validé(e) !


Bonjour/bonsoir,

Bienvenue sur Maître ou Neko, nous espérons que tu t'amuseras bien et nous te félicitons pour ta validation et ta fiche =3

Avant toute chose, nous te demandons de recenser ton avatar =>ici<=

Tu dois aussi recenser ton DC =>ici<=

Ainsi tu peux aller faire une demande de maître =>ici<=

Tu peux aussi faire une demande de rp =>ici<=

Et pour finir, il ne te reste plus qu'à ouvrir ta boite aux lettres ==> ici <==

Petit plus, même si je sais que ça fait déjà beaucoup, penses à remplir ton profil !
Amuse toi bien parmi nous =)

Messages : 3673
Date d'inscription : 11/03/2015
Age : 25
Multi-Compte : Sarika, Leah Aoife, Kioko, Maeko, Juna Kavanez, Erina, Hisae et Effie & Iona
Fiche de Présentation : Eileen, la chasseuse de primes
Fiche de Relation : Les liens d'une folle

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Aucune
Maître/Maîtresse: Officiellement Mustang, en réalité Esteban...
Esclaves: Aïcha (PNJ)
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humaine - DW Reine


"J'aime l'amour, les sentiments, surtout ceux qui me plaquent contre le mur"

Défis Rp:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#)
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maître ou Neko ? :: Présentations :: Présentations des humains :: Validées-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit | Forums RPG | Manga - BD