Bienvenue à Togi! Cette merveilleuse île qui propose toutes sortes d'hybrides à la vente. Serez-vous le maître ou l'esclave? NC-18
 

(#) Mer 11 Mar - 20:16
Groupes


Humains :

Inutile de vous décrire physiquement un humain, on sait tous à quoi il ressemble. Néanmoins, ils diffèrent tous par rapport à leurs envies, objectifs ou tout simplement au niveau du caractère. Chacun a son propre avis sur les hybrides, les considérant comme totalement à leur place comme esclave ou encore, à vouloir les aider à atteindre l'égalité avec les humains. Humain vivant simplement sa vie, ou membre du 2san ou du FALH, ou encore des rabatteurs, il y a différentes façon d'agir.

Humaines :

Tout comme les humains, mise à part que ce sont des femmes, chacune se différencie par ses envies, ses objectifs, son caractère. Chacune est unique mais peut se regrouper avec d'autres pour réaliser ses objectifs. Que ce soit de simplement vivre sa vie, être membre du 2san ou du FALH pour lutter pour la liberté des hybrides ou membre des rabatteurs. Ou alors de tout faire pour contraindre les hybrides à leur vie actuelle.

Hybrides Femelles :

Ces hybrides femelles sont nées en laboratoire, en cendre d'élevage, chez un particulier ou dans la nature, elles sont toutes liées à un animal de façon plus ou moins visible sur leur corps. Elles sont soit à la vente, en tant que docile ou rebelle, soit sauvages. Néanmoins, même adoptables, certaines donnent leur loyauté aux révolutionnaires ou tout autre groupe luttant pour les droits des hybrides tout en devant obéissance à un humain. Les sauvages vivent soit parmi les humains se mêlant à eux, dans la rue, dans la forêt, en solitaire ou en groupe dans le village des hybrides sauvages. Et certaines choisissent de s'engager aux côtés de la révolution pour lutter contre le contrôle des humains.

Hybrides Mâles :

Ceux-là ressemblent en tout point aux femelles en dehors du fait d'être des mâles. Ils sont nés au même endroit (laboratoire, centre d'élevage, particulier ou dans la nature) et on les retrouve au même endroit, à la vente ou sauvages. Et ils peuvent avoir les mêmes objectifs et aspirations que leurs congénères féminines.

Messages : 117
Date d'inscription : 10/03/2015
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://maitreouneko.forumactif.org
Revenir en haut Aller en bas
(#) Lun 6 Fév - 11:11
Rangs

Le forum possède de nombreux rangs qui permettent de rappeler l'étendu de tout ce qui est jouable.
Ainsi, chaque clan, chaque particularité possède son propres rang. Également, chaque rang existe en double, un pour les femmes et un pour les hommes, s'adaptant à la couleur du groupe. Evidemment, il est inutile de donner chaque doublon ou plus (certains comme les rabatteurs se retrouvent en quatre exemplaires) mais rappelez-vous qu'ils correspondent tous aux femmes et aux hommes, et parfois aux hybrides et aux humains en même temps.

Voici donc les rangs qui existent :

Adoptable :

Un hybride classique, les seuls ayant la place qui leur revient selon les humains. Appartenant à un humain, ils lui doivent obéissance. Certains le font avec plus ou moins de plaisir, et d'autres se rebellent, refusant d'obéir à quelqu'un.
Nous en avons actuellement : 26

Adoptable Révolté :

Il s'agit d'un hybride qui appartient à un humain mais qui pourtant soutient la causes des révoltés ou d'un autre groupe de rebelles. Et il fait bien plus que simplement la soutenir ! Il participe à mesure de ses moyens, en fournissant des informations, de la nourriture ou du matériel si besoin. Il agit souvent en tant qu'espion infiltré tout en sachant qu'il prend beaucoup de risques.
Nous en avons actuellement : 2


Sauvage:

Cet hybride ne se préoccupe généralement pas de la lutte de ses congénères pour leurs droits. Son but est avant tout de survivre. Et pour cela, il a différentes façons de le faire : Vivre parmi les humains en se faisant passer pour l'un d'eux, vivre dans la rue en volant de la nourriture, ou vivre dans la forêt en solitaire ou au village des hybrides sauvages pour être en groupe.
Nous en avons actuellement : 10

Sauvage Révolté :

Un hybride qui a rejoint le groupe des révoltés, vivant dans la groupe ou squattant quelque part. Il réalise des missions et divers travail pour la cause. Il est souvent le premier repéré par les rabatteurs. C'est dangereux mais il est souvent prêt à se sacrifier pour la cause, pour le groupe, pour leurs idéaux.
Nous en avons actuellement : 4

Rabatteur Hybride :

Considéré comme un traite à sa race, il travaille entièrement pour les humains. Il n'adhère pas vraiment, voir pas du tout aux idées des révoltés et a pour travail de les arrêter. Il doit les chercher, les combattre et les ramener aux humains. Ils ne sont pas aussi nombreux que les humains rabatteurs et sont souvent sélectionnés pour leurs capacités offertes par leur race.
Nous en avons actuellement : 1

Rabatteur Humain :

Travaillant aux côtés des hybrides rabatteurs, il travaille durement pour la cause des humains. Il cherche à faire régner l'ordre et à arrêter les hybrides dangereux, qu'ils soient sauvages ou révoltés.
Nous en avons actuellement : 4

Membre 2san :

Agissant dans le secret, en étant aussi bien humains qu'hybrides, il se bat pour les droits des hybrides. Il est actif sur le site, participe aux réunions et aide à prendre des décisions. C'est un allié pacifiste des hybrides ! L'essentiel pour avoir accès au site est d'avoir internet.
Nous en avons actuellement : 2

Membre FALH :

Littéralement, membre du Front Anonyme de Libération des Hybrides. Un groupe uni autour des idées de Sofiya Pavlovena pour venir en aide aux hybrides dans le besoin. Ce groupe secret réunit autant d'humains que d'hybrides.
Nous en avons actuellement : 4

« Pro-esclavage » :

Les humains portant ce rang ne font pas partie d'un groupe en particulier. Ils agissent souvent seuls ou ne veulent pas se mêler d'un groupe mais ils considèrent juste que les hybrides sont parfaitement à leur place où ils sont et qu'ils ne méritent pas mieux que leur statut d'esclaves.
Nous en avons actuellement : 11

« Anti-esclavage » :

Ces humains là considèrent que les hybrides sont leurs égaux sans pour autant faire partie d'un groupe en particulier. Ils peuvent n'avoir que simplement l'idée que les hybrides ne méritent pas leur statut actuel, sans vouloir forcément agir. Et d'autres choisissent d'agir, en fonction de leurs moyens, seuls. Néanmoins, ils n'apprécient tous pas de voir les traitements que les hybrides subissent et les traitent correctement.
Nous en avons actuellement : 3

« Neutre » :

Un neutre ne se préoccupe pas vraiment de ce qui l'entoure. Il voit ce qu'il passe mais n'intervient pas, ne prend pas part à un quelconque conflit. Et le statut des hybrides ne l'intéresse pas particulièrement.
Nous en avons actuellement : 11

Humain Asservi :

Ils existent depuis peu, depuis l'élection du nouveau maire. Selon leur crime, ils ont été asservis et se retrouvent vendus aux côtés des hybrides dans les animaleries. Ils ont moins de droits qu'eux, n'étant que de vulgaires objets, corvéables à merci. Mais ceux-ci sont les officiels. Un fléau a déjà pris partie de cette nouvelle loi : le marché noir. Il est possible d'y trouver des humains asservis...mais rien ne prouve qu'ils sont sensés l'être.
Nous en avons actuellement : 3

Deadman Wonderland (DW) :

Un groupe créé par @Esteban Loyal pour réaliser un projet bien particulier. Il sélectionne ses alliés selon des critères bien précis en fonction de la pièce qu'ils doivent recevoir. Car oui, chacun de ses alliées reçoit une pièce d'échec correspond à son rang dans le jeu, Esteban étant le roi.
Ce groupe est secret, il n'a pas encore d'existence officielle vis à vis de la ville, et il est inutile de chercher soi-même à en faire partie.
Nous en avons actuellement : 2

Messages : 2729
Date d'inscription : 11/03/2015
Age : 24
Multi-Compte : Sarika, Leah Aoife, Kioko, Maeko et Juna Kavanez
Fiche de Présentation : Eileen, la chasseuse de primes
Fiche de Relation : Les liens d'une folle

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Aucune
Maître/Maîtresse: Esteban...Malheureusement...
Esclaves: Aïcha (PNJ)
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humaine - DW Tour


"J'aime l'amour, les sentiments, surtout ceux qui me plaquent contre le mur"

Défis Rp:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#) Lun 6 Fév - 11:12
Les Rabatteurs

Qu'est-ce que les Rabatteurs ? C'est la première question qu'une personne fraichement débarquée sur Togi pourrait se poser. Car à peine aura-t-elle fait son arrivé, qu'elle aura a en rencontrer un pour répondre à des questions quant à ce qu'elle peut penser de l'exploitation intelligente -soit l'esclavage- des hybrides.
Si cet interrogatoire peut surprendre, il est devenu une norme et une routine tout a fait sérieuse, dans le but de se prémunir de l'arrivée de personnes insidieuses, et qui ne ferait qu'amplifier le conflit actuellement en place sur Togi. Car les "Rabatteurs" sont la solution mise en place par les politiciens de Togi, dans le but d'endiguer toutes formes de révolution, et de rébellion.

Qui sont-ils ?

Certains étaient inspecteurs, d'autres avait des métiers divers et variés. Lorsque l'attentat eut lieu, Togi fit un important recrutement tant auprès de sa population, qu'à l'extérieur de l'île. Invitant ainsi des gens, qui souhaiterait défendre la paix établit, à prendre part à la sécurité de cette île-nation et de ses habitants.

Divers pays, voyant mal le fait qu'une race artificielle veuillent être l'égale des hommes, et donc, pouvoir quitter cette île "expérimental" quant à leur existence ont même envoyé des agents confirmés dans le but d'aider à endiguer tout cela.
Tous ne sont pas des monstres de sadismes ou des "mono-neurones" sans coeur contrairement à ce que les rumeurs qui circulent veulent faire croire. Mais tous désirent que les "révolutionnaires" finissent sous le coup de la justice, et que ceux qui pensent pouvoir duper le système -et qui donc favorise ces actes de terreur- soit inculpé à hauteur de leurs crimes. Ce sont des hommes, et des femmes de lois.

Que font-ils ?

Leur activité première est l'enquête. Que cela soit lors d'affaires de fraudes d'argent, de fraude à l'emploi, ou de meurtres : ils jettent un regard sur toutes les affaires et les histoires que la police locale doit gérer. Et s'ils le veulent, il leur suffit d'un ordre pour obtenir les pleins pouvoirs sur un dossier.
Souvent, les Rabatteurs travaillent avec des traqueurs d'hybrides sauvages...faisant appel à leurs services pour capturer des sauvages qui en sauraient plus sur les rebelles, ou même, des révolutionnaires !

Le domaine d'action des Rabatteurs est vaste au sein de la ville, et la majorité des habitants sont ravis de pouvoir leur donner un coup de main. Ils se doivent néanmoins de rester méthodique, afin de ne pas abuser de leur position de force : et attirer la colère des habitants.
Il leur faut donc agir avec prudence, avec ceux qui possède richesse et influence...

Comment s'organisent-ils ?

C'est une force militaire indépendante, en quelque sorte. Leur chef est directement sous le commandement du Maire de Togi, et a un statut égalitaire avec le commissaire en chef.
Le groupe se divise ensuite entre des agents de terrain qui travaillent le plus souvent avec des traqueurs -voir qui sont d'anciens traqueurs eux-même- ....mais aussi en enquêteurs. La section d'enquête se divisant selon les spécialités de chacun.
Entre ceux spécialisé en criminel, ceux plus accès sur l'escroquerie, ceux s'orientant sur le vol...et ceux sur les fraudes à l'embauche ou identitaire...c'est une véritable araignée qui croit de jours en jours : et qui se forme. Ils disposent de leur propre bâtiment, en plein centre-ville, prés du Commissariat.

L'annexe au Centre de dressage a pour but de surveiller ce qui s'y passe, elle permet de vérifier que tout est conforme. Mais surtout de vérifier quel type d'hybrides sauvages sont vendus au Centre, ainsi ils ont parfaitement le droit de récupérer un hybride qu'ils soupçonnent d'être un révolutionnaire pour l'interroger, et ensuite le rapatrier au Centre opérationnel des Rabatteurs.
Ils sont autonomes mais rattachés à centre opérationnel.

Les rabatteurs étant un groupe récent, ils n'ont pas encore assez de personnels pour toutes les taches nécessaires. Notamment la paperasse, alors pour ces cas là, il s'agit essentiellement de policiers rattachés à leur groupe.

• 0/1 Commandant en Chef : Place Libre.
• 3/3 Chefs de Division : Place libre pour le chef de l'annexe du centre de dressage, Masaki Taiga (dirigeant les agents de terrain) et Jared Turner (dirigeant les enquêteurs)
• Enquêteurs : Rex et Ena Anderson
• Agents de Terrain : Alexandre Tremblay
• Annexe du Centre de Dressage
• Officiers de police rattachés aux rabatteurs

Hybride Rabatteur : Une Rareté ?

Togi est l’unique institution au monde à disposer des hybrides. Ces créatures, conçus dans le but d’aider l’homme, ont toujours eu des tâches diverses et variées en fonction de leur dressage, leur racial, ou la volonté de leur créateur pour ceux quittant directement les laboratoires. Néanmoins, de tous les statuts, le plus spécial est celui « d’hybride rabatteur ».

S’il était possible, pour quelques hybrides, d’officier comme policier, enquêteur : c’était toujours car leur maître ou maîtresse les y avait formé. Et surtout, en avait fait une demande. Utiliser comme on utiliserait des chiens policiers, ils n’en restent pas moins mal considéré par le genre humain. Leurs libertés d’action étant très restreintes.
Avec l’avènement des révolutionnaires, et la création des rabatteurs, quelques spécimens ont donc changé de service. Adopté par des rabatteurs, ou confié à des maîtres d’accueil qui reçoivent une rente pour garder l’hybride en bonne santé et le laisser libre de venir « travailler », les hybrides rabatteurs sont étroitement surveillés.

Il leur ait interdit de sortir en mission de façon solo. Aussi, un humain est-il forcément en équipe avec un hybride rabatteur. Poussant le service des ressources humaines à devoir gérer ce cas particulier. Ce qui complique parfois les plannings. Là est la raison officielle qui explique le peu d’hybride rabatteur.
Mais la raison officieuse, c’est l’absence de confiance envers cette race encore nouvelle. Cette race en pleine révolte. Nombre de rabatteurs refusent de faire équipe avec un hybride, ne voulant pas se faire « attaquer dans le dos ». Ou encore, les voyant comme de simple « jouet » pour le domicile et indigne d’une place dans les forces de l’ordre. Car, en rappel, les animaux sont même mieux considérés que les hybrides !

En raison de ces différents points, peu d’Hybrides sont acceptés dans le QG. Mais rien n’empêche un/une Rabatteur de dresser son « fidèle compagnon » pour ensuite le réclamer comme partenaire de travail ! Mais il faut qu’il, ou elle, soit à la hauteur de cette place nouvelle….
Messages : 2729
Date d'inscription : 11/03/2015
Age : 24
Multi-Compte : Sarika, Leah Aoife, Kioko, Maeko et Juna Kavanez
Fiche de Présentation : Eileen, la chasseuse de primes
Fiche de Relation : Les liens d'une folle

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Aucune
Maître/Maîtresse: Esteban...Malheureusement...
Esclaves: Aïcha (PNJ)
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humaine - DW Tour


"J'aime l'amour, les sentiments, surtout ceux qui me plaquent contre le mur"

Défis Rp:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#) Lun 6 Fév - 11:12
Les Révolutionnaires

Qui sont-ils ?

Les révolutionnaires sont des Hybrides Sauvages qui se sont rebellés sous la bannière de Syolkïr la rousse, un hybride chat. Mais sa disparition a profondément perturbé le groupe [Article de l’œil de Togi] qui a vu des changements internes.
Désormais, le groupe a-t-il un dénommé "Wilson" à sa tête, suite au départ d'Enjin Fuki. Un hybride de type ratel, puissant mais bon, mettant en place ses projets pour la révolution.

Néanmoins, que cela soit à sa fondation en Hiver 2031 ou après le changement de chef au début Été 2032 : les révolutionnaires ont toujours utilisé toutes les manières que ce soit pour arriver à leurs buts : même si cela signifie tuer son adversaire. Le groupe est généralement composé d’hybrides pensant que les humains sont trop têtus ou orgueilleux pour accepter le moindre changement et sont donc généralement adepte de la manière forte (vol, meurtre, etc.).

Ils vivent dans un camp situé dans des grottes dissimulées au cœur de la forêt, non loin du village des hybrides sauvages. Mais ces-derniers ignorent que les révolutionnaires sont aussi proche d'eux, sans quoi, Satoshi le doyen se chargerait lui-même de les y déloger !

Cette distinction s’est opérée sur ordre de Syolkïr -et a été maintenue sans justification par Enjin- pour éviter que les hybrides innocents subissent les frais de leurs actes. Même si ce sont clairement leurs actes qui ont donné naissance à la riposte humaine sous la formes des Rabatteurs.
Les révoltés, comme ils se nomment, ont d’ailleurs leur propre symbole : une patte de chat griffant un fond rouge. Symbole que le nouveau chef n'a nullement changé...ayant espoir que La Rousse soit encore vivante.

Que font-ils ?

Les révoltés font  preuve de nombreux actes de sabotages et d’attentats pour revendiquer leurs vœux d’égalité. Cependant, ils ne visent pas au hasard et les actions les plus importantes sont mûrement réfléchies et ordonnées par leur chef.
A l’heure actuel, ils commencent surtout par de nombreux vols en tout genre. Ils déclarent le faire pour les Hybrides Sauvages du camp, mais le refus clair et net du doyen d'accepter ces biens volés rend les choses assez tendus. Alors, ils préparent doucement, mais sûrement, une attaque bien plus ambitieuse.

A noter que les rebelles avaient -à l'époque de Syolkir- interdiction de tuer pour le plaisir. S’il leur fallait une bonne raison de tuer un opposant, elle est généralement rapidement justifiée. Un «  Il me barrait la route  », par exemple était rapidement accepté. Mais Enjin n'a que faire du degré de violence de ses troupes : tant qu'elle est assumé et n'est pas à l'égard d'hybrides sauvages ou adoptables. Seuls les Hybrides ayant rejoint la cause des Rabatteurs ne sont pas protégés par cet interdit.

Wilson n'a pour l'instant pas donné son opinion sur la violence des troupes, mais il leur a clairement fait comprendre, qu'il fallait de nouveaux partisans à leur cause. C'est ainsi que le groupe se lance désormais dans de gros sauvetages, attaquant les différents endroits où sont enfermés les hybrides par plusieurs.

Comment s'organisent-ils ?

Il vous est tout à fait possible de demander une place ou de créer un rôle particulier pour votre personnage au sein des révolutionnaires, pour cela il vous faudra en parler au Staff.

Le chef est celui qui dirige le groupe. Il est la personnification de l’ordre et de l’autorité, il s’affirme au sein du groupe des révoltés, et bien que son autorité est rarement contestée le chef peut combattre pour affirmer sa place. Cependant, il s’agit généralement d’un personnage fort autant physiquement qu’intellectuellement ou bien entouré. Si cette place est prisée, elle n’est pourtant pas facile à obtenir. L’actuel chef des révolutionnaires est Wilson. Il a pris cette cette place suite au départ d'Enjin..
Le Bras Droit aide le chef dans ses initiatives, la gestion du camp et endosse également un rôle de chef suppléant quant le légitime est absent pour une durée indéterminée. Le Bras droit est très généralement un proche du chef qui a fait preuve de nombreuses qualités auprès de ce dernier. Actuellement, cette place est prise par Kali.
Le Conseiller est, comme son nom l’indique, celui qui conseille le chef dans ses choix. C’est généralement un hybride très réfléchit et dans lequel le chef a une totale confiance. Pour ce rôle, le ratel recherche quelqu'un qui pallierait aux méconnaissances technologiques de la majorité des hybrides sauvages.
Les éclaireurs sont ceux qui surveillent la forêt et veillent à ce que les révoltés revenant au QG ne soit pas suivit ou ne laissent pas de traces derrière eux.
Les espions sont à la fois l’ombre et les yeux du chef. Leurs rôles n’est pas seulement de recueillir des informations pour le compte des révoltés, mais également de les tenir au courant des dernières nouvelles. Les espions peuvent très bien être des hybrides sauvages ou en infiltration chez des humains.
Ils cherchent aussi à protéger le groupe des actions des Rabatteurs, qui ne sont pas les plus aisé à détourner de leurs pistes...
Les simples membres sont les plus nombreux et ceux sur qui le groupe révolutionnaire reposent. Sans eux, pas de révolte contre les humains, pas de pillage organisé et pas de renouveau. Ils sont composés d’Hybrides de toutes sortes et suivent avec fidélité le chef dans ses choix, même s’ils sont dangereux...
Certains peuvent néanmoins avoir quelques menus responsabilités. Que cela soit plus accès sur la logistique -avec le ravitaillement ou la gestion de l'armement- ou pour les soins, ou simplement en tant "qu'exécutant".

• 1/1 Chef : Wilson (Prédéfini Pris)
• 1/1 Bras Droit : Kali
• 0/1 Conseiller : Place Libre ▬ A obtenir in Game via RP ou Discussions MP avec le staff.
• Éclaireurs
• Espions : Vasta
• Membres : Shin, Asmodée et Nui.

Règlement Intérieur

Les Révolutionnaires suivent quelques règles. De l'époque de Syolkïr, elles étaient différentes. Et peu détaillé. Lorsqu'Enjin a pris la tête du groupe, il a modulé le contenu et rendu les choses plus "carré".
1. Un traître est un traître, le pardon n'est pas envisageable si vous trahissez les révoltés...
Cette règle n'a nullement évolué. Cependant, ceux qui ont quitté le groupe à la disparition de la Rousse savent que s'ils révèlent des infos obtenus à cette époque : ils seront traqués et tués comme le veut cette règle. Car oui, Enjin Fuki a clairement que les traîtres ne seront pas pardonnés : si ce n'est dans la Mort.

2. Il est interdit de révéler le QG des Révoltés, à moins que la personne désirant rejoindre le groupe ait fait ses preuves et ne soit "parrainé" par celui -ou celle- qui observera ses gestes.
Afin de serrer un peu la sécurité du groupe -en vie grâce au secret concernant leur cachette- il a été décidé qu'un nouveau venu serait observer un temps par son parrain/sa marraine avant d'obtenir un aval à découvrir la cachette. Ils peuvent parfois venir aux grottes : mais on les endormira avant de les y transporter et leurs mouvements y seront limités tant que la confiance n'est pas pleinement établi. Ceci pour la sécurité de tous.

3. Toute action de "pacte" avec des humains sera soumis à un "conseil disciplinaire" afin d'en juger la portée et l'implication émotionnelle de l'hybride en cause. Faire "ami-ami" avec les humains étant -de base- interdit !  
Enjin, contrairement à celle dont il a prit la succession, déteste réellement le genre humain. Aussi, les "idylles" humain-révolutionnaire sont-elles purement et simplement refusé. L'homme ne cachant pas son but de virer les humains de l'île, ou de les asservir.
Néanmoins, approcher des humains dans le but d'obtenir des informations, d'espionner ou de les piéger et tout a fait accepté ! Mais attention à ne pas laisser son cœur balancer : car la révolte et le groupe passe avant tout !

4. Il est interdit de s'en prendre à un Hybride. A l'exception des traîtres à leur race, ayant rejoint les Rabatteurs et débusquant des frères et sœurs hybrides !
Cette règle parle d'elle-même, et trouve un écho avec le fait que le chien "Iskander" est un des responsables de la disparition de Syolkïr la Rousse. Étrangement, cette règle n'a que peu dérangé les révoltés : d'autant qu'elle a pris la place de l'interdiction sur la "cruauté gratuite".
Messages : 2729
Date d'inscription : 11/03/2015
Age : 24
Multi-Compte : Sarika, Leah Aoife, Kioko, Maeko et Juna Kavanez
Fiche de Présentation : Eileen, la chasseuse de primes
Fiche de Relation : Les liens d'une folle

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Aucune
Maître/Maîtresse: Esteban...Malheureusement...
Esclaves: Aïcha (PNJ)
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humaine - DW Tour


"J'aime l'amour, les sentiments, surtout ceux qui me plaquent contre le mur"

Défis Rp:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#) Lun 6 Fév - 11:21
La protection des hybrides

La loi ne propose pas réellement de quoi protéger les hybrides. L'unique loi qui existe, interdit la violence extrême sur les hybrides, en public. Néanmoins, en privé, c'est totalement libre.
C'est pour cette raison, pour lutter pour la protection des hybrides, pour leur bien-être et leurs droits que des lieux et des groupes se sont créés. Le tout totalement secret car illégal.
Aider un hybride, de manière solitaire ou organisée avec tout un groupe rend hors-la-loi et les rabatteurs peuvent arrêter ces personnes.

Mais certains n'ont pas peur des représailles. Ils se battent pour aider, soigner les hybrides et même leur inculquer des connaissances !

FALH : Front Anonyme de Libération des Hybrides

Parmi ces résistants, une personne agit, en secret, grâce à son argent et ses alliés pour le bien-être des hybrides. Il s'agit de Sofiya Pavlovena.
Sur son grand terrain, elle a installé un centre réservé aux hybrides. En y arrivant, ils reçoivent les soins nécessaires à leur santé avant d'entamer une série de cours servant à leur apprendre les bases. Tout d'abord, s'ils ne savent pas le faire, ils apprennent à lire, écrire et compter.
Par la suite, ils ont droit des cours pour leur culture générale mais également pour leur vie de tout les jours :

- Mathématique
- Histoire
- Géographie
- Langues
- Cuisine
- Herboristerie
- Premiers Secours

Ce sont les apprentissages de base, donnés par des professeurs triés sur le volet. La gérante du lieu n'embauche pas n'importe qui, elle ne le fait uniquement quand elle est sure de la personne. Et selon les professeurs, les cours peuvent évoluer et de nouvelles matières peuvent apparaître.

En dehors des professeurs, il y a bien sur différents personnels comme des vétérinaires spécialisés hybrides, appelés médecins sur ce lieu. Ils travaillent dans de grandes salles, équipés de matériels de pointes.

Sur ce terrain se trouve un autre lieu réservé aux hybrides. Il s'agit d'un hôtel offrant des petits studios pour les hybrides. Ils ne sont pas grands, ce n'est pas le grand luxe mais au moins, ils ont chacun leur chez soi, un lieu de vie sain, confortable avec de la nourriture de qualité.

Ils sont bien sur libre de se balader sur tout le terrain de Sofiya, mais tous savent que ce lieu est tenu secret pour leur sécurité et qu'ils n'ont rien à gagner à le révéler à n'importe qui ou même à sortir dans les rues de la ville, trop dangereuses pour eux.

Aujourd'hui, Sofiya a confié le FALH et une partie de sa fortune à @Juna Kavanez ayant pleinement confiance en ses compétences et ses qualités. Après tout, elle l'a partiellement formé elle-même.

Site internet secret : 2san


Un site, au nom bien connu, mais totalement secret existe sur Togi. Il est visible dans le monde entier et les rabatteurs tentent de débusquer les créateurs mais aussi ceux qui y participent.
Car il s'agit d'un autre groupe qui se bat pour les droits des hybrides.
Il s'agit du "Site Secret Anti-esclavage et No-violence", surnommé le "2san" (soit, "Nii-San" en jeu de mot avec le mot japonais "Grand-Frère" qui permet d'en parler à voix haute en toute discrétion).
Créé par Jirou Kengo et Armand Wolfken, il regroupe des personnes voulant discuter sur l'esclavagisme des hybrides et pour certains aller jusqu'à lutter pour leur liberté ! Seuls les personnes ayant reçu un mail d'invitation peuvent entrer sur le site.
Les membres se rencontrent parfois de façon réelle dans le casino d'Armand, lieu idéal pour une foule de passer inaperçu !
Messages : 2729
Date d'inscription : 11/03/2015
Age : 24
Multi-Compte : Sarika, Leah Aoife, Kioko, Maeko et Juna Kavanez
Fiche de Présentation : Eileen, la chasseuse de primes
Fiche de Relation : Les liens d'une folle

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Aucune
Maître/Maîtresse: Esteban...Malheureusement...
Esclaves: Aïcha (PNJ)
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humaine - DW Tour


"J'aime l'amour, les sentiments, surtout ceux qui me plaquent contre le mur"

Défis Rp:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#)
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maître ou Neko ? :: Contexte :: Registres :: Compléments d'informations-