AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Découvertes [PV Athenais]



Découvertes [PV Athenais]

 :: Hors-rp :: Rp terminés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
(#) Sam 27 Jan - 18:43
Athenais vivait depuis un petit moment désormais chez Juna et toutes deux avaient réussis à cohabiter sans trop de soucis. Cette dernière s'habituait surtout à la présence de la louve qui faisait beaucoup de choses à la maison...Et surtout, à ne pas vouloir toujours l'aider, que ce soit dans les tâches ménagères ou quand elle chutait. Mais finalement, sa présence se révélait d'une grande utilité...car avoir quelqu'un qui s'occupait des tâches à la maison, lui permettait de passer plus de temps pour le FALH...ou se détendre. Parfois. Rarement en fait.

Ces derniers temps, les travaux pour l'orphelinat et les dossiers pour la demande d'agrément prenaient tout son temps...et lui occupaient sans cesse l'esprit. Elle espérait vraiment que cela allait marcher. En tout cas, ce jour-là, elle avait passé la matinée à  gérer d'autres soucis...en espérant que les ouvriers se débrouillaient. Elle était, notamment, aller voir si le chef de la révolution avait répondu à son message...Toujours rien. Et elle commençait à sérieusement désespérer sur une probabilité de réponse de sa part.

Après un repas avalé rapidement, un simple sandwich, elle se remit au travail, faisant les comptes. Le centre coûtait cher et malgré les apports de Luann Allannah et l'argent laissé par Sofiya, l'argent ne faisait que diminuer. Elle soupira, lorsque le téléphone sonna. Le chef de chantier. Elle décrocha et grommela.

- D'accord, j'arrive.

Et tout en grommelant, elle rangea son portable dans sa poche et se prépara, enfilant manteau. Elle croisa alors Athenais dans le couloir...Ce serait l'occasion de lui parler d'un projet dont elle lui avait juste parlé rapidement, de la sortir un peu, de lui faire découvrir un endroit où elle était sensée aller...Et surtout, sortir un peu toutes les deux, ce qu'elles n'avaient pas fais depuis un moment.

- Athenais ! Mets un manteau, on sort. On va aller à l'orphelinat, les ouvriers ont encore besoin de moi ! Et je me disais que tu pourrais venir visiter un peu...Il faut que tu sortes de tes tâches ménagères et de tes visites chez Cheyenne...

Histoire de la faire voir autre chose que son travail quotidien. Celle-ci ne rechigna pas et enfila un manteau, la rejoignant alors au garage. Juna lui mit le casque, spécialement conçu pour les hybrides à oreilles animales, dans les mains avant d'enfiler le sien. Elle grimpa sur la moto alors que la porte du garage s'ouvrait. Elle laissa le temps à Athenais de monter, tout de même, puis fila le long de l'allée jusqu'au portail qui s'ouvrait. Elle se dirigea ensuite vers l'orphelinat et se gara devant la villa attenante, lui appartenant aussi désormais. Elle descendit de la moto puis aida la louve à en faire autant avant de lui retirer son casque. D'ici, elle devait entendre les bruits de travaux, les machines bien bruyantes, les ouvriers qui parlaient très fort...et le chef de chantier qui se précipita vers elle.

- Mademoiselle Kavanez, vous avez fait vite heureusement ! Venez voir, donc comme je vous le disais, dans le hall d'entrée qu'on a voulu refaire l'isolation, il y a eu une fêlure au plafond...là, vous la voyez ?

En suivant l'homme qui avait royalement ignore Athenais, ce qui avait le don d'agacer Juna, celle-ci avait quand même pris le bras de la louve...et l'aidait à esquiver les engins de chantier ou le matériels éparpillés. Il ne faudrait pas que son amie se blesse...cela finirait de mettre Juna de très mauvaise humeur ! Une fois dans le hall d'entré, elle leva les yeux vers la fêlure et soupira.

- Eh bien, il va falloir colmater ça et vite. Je vais appeler des ouvriers qualifiés pour ça...

Les ouvriers actuellement présent étaient spécialisés dans l'isolation, pas dans ce genre de choses. Elle prit alors le numéro que lui conseillait le chef de chantier et appela. Par chance, la personne au bout du téléphone lui promit d'envoyer une équipe dans l'heure et ils arriveraient rapidement. En attendant les ouvriers sur place reprenait leur travail à l'étage.
Juna revint vers Athenais.

- Désolée, c'est surement un peu bruyant pour toi...On est dans le hall d'entrée ici. Tu as pu visiter un peu ? La pièce est grande...et avec de beaux piliers pour soutenir le plafond. Pour information, c'est du marbre, donc du solide...J'aime beaucoup cette pièce, j'ai hâte d'y voir des enfants courir partout...

Elle parlait d'une voix douce, bien que son impatience se sentait derrière. Au fond, elle avait hâte d'en avoir fini avec les travaux et les agréments et de pouvoir se consacrer à la suite ! Et de voir la vie dans cet endroit.
Messages : 138
Date d'inscription : 29/08/2017
Age : 25
Multi-Compte : Eileen L. Allannah, Sarika, Leah Aoife, Kioko et Maeko
Fiche de Présentation : Ma Fiche
Fiche de Relation : Mes liens

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Aucune
Maître/Maîtresse: Je ne laisserai plus personne contrôler ma vie !
Esclaves: Officiellement Athenais et Crystal, mais elles sont aussi libres que possible
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humaine - Membre FALH


Défis rp réalisés :
- Lâcher un rot disgracieux en présence de Athenais ==> Ici
Revenir en haut Aller en bas
(#) Dim 28 Jan - 10:19

Un mois environs que tu vivais au centre de la FALH à présent. Tu y étais bien. Tu avais commencé à prendre tes repères, l'endroit était vaste alors il t'arrivait encore de tâtonner, mais certains membres t'aidaient. Le gardien notamment à qui tu apportais son déjeuner tous les jours. Avec le temps tu t'étais habituée à l’appeler "Ed", il était vraiment très gentil. Il te raccompagnait souvent, il était un peu soucieux à ton sujet, ça s'entendait dans sa voix. Même lorsque tu lui assurais que tu pouvais te débrouiller seule. Mais il insistait.

En dehors des seules tâches ménagères que tu pouvais faire pour Juna, Tu passais souvent voir Cheyenne, cette hybride sauvage et râleuse commençait doucement à se faire à la vie en société,entourée de personnes qui ne lui voulaient que du bien. elle avait pris cette vilaine habitude de te mordiller l'oreille, mais tu ne disais rien, tu avais bien compris que c'était sa façon à elle de montrer son affection. C'est juste qu'elle n'y allait pas toujours de main morte et qu'à présent quand tu passais tes doigts sur ton oreille de louve, tu sentais un petit trou.

Tu ne passais pas tellement de temps avec ta nouvelle maîtresse. Bien que peu à peu tu avais du mal à la voir comme tel. Il fait dire qu'elle faisait vraiment tout pour que tu la considères plus comme une amie. Tu ne parvenais pas encore à la tutoyer, ni à t'empêcher d'utiliser le "Juna-Sama" avec elle. Il t'arrivait cependant le soir de venir lui proposer un massage, parfois même un massage plus complet sur son propre lit avec des huiles. Tu savais qu'elle travaillait beaucoup pour le Centre, c'était là ta façon de la soutenir. Avec le temps tu avais donc découvert ces cicatrices que son corps présentait. Vous n'aviez pas encore parler de cette partie de son passé, il y avait encore beaucoup de choses que tu ne connaissais pas d'elle ni elle de toi. Mais à présent, tu lui faisais pleinement confiance car tu le savais, à chaque instant, elle était sincère.

Ce jour-là, tu venais de finir de laver le linge, tu l'avais plié et rangé dans vos armoires respectives. Tu t’apprêtais à présent à rejoindre Cheyenne, quand soudain l'odeur épicée parvînt jusqu'à toi. Des bruits de pas et tu découvrais une voix énergique et quelque peu énervée prononcée par Juna.


- Athenais ! Mets un manteau, on sort. On va aller à l'orphelinat, les ouvriers ont encore besoin de moi ! Et je me disais que tu pourrais venir visiter un peu...Il faut que tu sortes de tes tâches ménagères et de tes visites chez Cheyenne...

Tu hochais simplement la tête et repartie dans ta chambre chercher une veste. Mais tu te doutais que vous prendriez la moto. Tu n'aimais vraiment pas ça, mais tu te résolu à enfiler rapidement un pantalon, le seul de ta garde-robe. Puis tu la rejoignis dans le garage où elle plaça dans tes mains le casque. A présent, tu pouvais le mettre seul. Puis tu te guidais grâce à l'épaule de Juna pour monter sur son bolide. Tu commençais à bien apprécier la sensation que ça procurait, une légère sensation de liberté. Tu avais passé tes bras autour de la taille de la jeune femme, ses cheveux transportaient son parfum jusqu'à toi. tu commençais réellement à l'apprécier et depuis longtemps, vous n'aviez pas passé de temps seules, surtout en extérieur. Rien que pour ça, tu étais heureuse. Mais tu sentais également la tension chez Juna. Cette dernière te fût confirmer lorsque vous arriviez à destination.

- Mademoiselle Kavanez, vous avez fait vite heureusement ! Venez voir, donc comme je vous le disais, dans le hall d'entrée qu'on a voulu refaire l'isolation, il y a eu une fêlure au plafond...là, vous la voyez ?

- Eh bien, il va falloir colmater ça et vite. Je vais appeler des ouvriers qualifiés pour ça...

Tu ne voyais pas l'effervescence autour de vous mais tu l'entendais et la ressentais bien. Mais ça te stressait un peu toutes ces odeurs d'ouvriers. Tu n'étais pas très à l'aise. L'odeur de transpiration masculine te rappelait de mauvais souvenirs. Instinctivement,tu pressais la main de Juna sur ton bras. Tu la collais tout en lui laissant une certaine liberté de mouvements. Cette dernière dû te laisser un moment, ce ne fût pas si long mais tu n'étais vraiment pas à ton aise et tu n'osas pas bouger.

- Désolée, c'est surement un peu bruyant pour toi...On est dans le hall d'entrée ici. Tu as pu visiter un peu ? La pièce est grande...et avec de beaux piliers pour soutenir le plafond. Pour information, c'est du marbre, donc du solide...J'aime beaucoup cette pièce, j'ai hâte d'y voir des enfants courir partout...

Tu agrippais de nouveau le bras de Juna lorsque tu la su près de toi à nouveau. D'où te venait cette nouvelle peur ? Ce n'était pas vraiment une peur mais plutôt une angoisse. Il y avait trop de bruit et surtout ... trop d'hommes. Mais tu gardais ça pour toi. La jeune femme semblait si heureuse de pouvoir te faire visiter l'orphelinat, ce projet sur lequel elle travaillait déjà depuis un moment. Tu n'avais donc pas répondu à sa première question, te contentant de l'écouter. Tu la laissas ensuite te guider à travers le bâtiment tout en t'expliquant ses projets. Soudain tu perçus le son distinctif d'un piano. Apparemment, il était en train de se faire déplacer et semblait lourd.

- Juna-Sama, est-ce que nous avons un peu de temps ? J'aimerai jouer un peu, cela fait si longtemps.

Tu demandas d'abord à la jeune femme qu'elle te guide vers l'instrument que tu caressas de ta main sur toute sa longueur. Tu voulais te rendre compte du genre de piano que c'était. Ce n'était pas n'importe quel piano. Un piano à queue, il aurait un magnifique son. Tu trouvas le tabouret et t'assis dessus. Tes doigts caressèrent doucement les touches avant de trouver tes repères. Ils se mirent alors en mouvement. Finalement, tu n'avais pas trop perdu ton oreille absolue depuis tout ce temps. Tu aurais juste besoin de te délier les doigts pendant quelques temps, tu les sentais un peu raides.
Messages : 109
Date d'inscription : 28/11/2017
Age : 36
Localisation : Centre FALH
Multi-Compte : Kathleen Duke, Logan Octavus, Hope Knight, Frédérique Watson, Kaori & Kaoru, Blake Wright, Lena
Fiche de Présentation : Suffit-il de voir pour savoir ?
Fiche de Relation : Relations d'une aveugle

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Okami
Maître/Maîtresse: Juna Kavanez
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideF - Adoptable



Gages inrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#) Dim 4 Fév - 18:33
Juna avait décidé d'emmener Athenais à l'orphelinat, juste pour la sortir de ses tâches quotidienne au centre, mais aussi pour passer un petit moment avec elle. Peut-être que toutes deux iraient se promener quelque part par la suite ? Il y avait tellement à faire sur Togi !
Mais en attendant, l'orphelinat demandait encore son attention. Néanmoins, lorsqu'elle discutait avec le chef de chantier tout en observant les dégâts au plafond, elle sentit Athenais venir lui serrer le bras. Est-ce qu'il y avait un soucis ? Mais comme d'habitude, la louve ne disait rien, alors, elle ne cherchait pas à l'interroger pour savoir.

Par la suite, elle l'emmena visiter le bâtiment et l'aida, notamment, à monter les escaliers pour arriver à l'étage, jusqu'à ce que l'hybride l'interpella, à propos d'un piano visiblement.

- Oui, nous avons largement le temps. D'ailleurs, il est là essentiellement pour toi. Je me suis dis que si tu venais à l'orphelinat, tu pourrais jouer pour les enfants...et peut-être leur donner des cours ? Ça te plairait ?

Elle l'emmena dans la pièce où était, pour le moment, laissé le piano. Elle la laissa s'installer sur le banc, juste devant le piano avant de prendre une chaise pour elle. Elle s'installa alors et l'écouta jouer. Sans s'en rendre compte, elle se mit à afficher un doux sourire, impressionnée par la mélodie qui s'échappait de l'instrument de musique, de la faculté d'Athenais à jouer malgré sa cécité.
Elle finit par fermer les yeux, se laissant porter par la musique...et pour une fois depuis des jours, elle réussit alors à se détendre, confortablement installée. Finalement, le silence revint, elle rouvrit alors les yeux, souriant toujours.

- C'était magnifique ! Tu as vraiment un don, Athenais ! J'espère que tu joueras à nouveau pour moi, j'aime beaucoup t'entendre jouer !

Son ton était enthousiaste, car c'était le vérité et qu'elle avait tellement apprécié ce moment ! Elle finit par se relever et s'approcha pour déposer un tendre baiser sur son front, avant de murmurer, uniquement pour elle :

- Tu es vraiment impressionnante. Je suis fière de toi !

Un ton doux et bas, de simples murmures pour que les ouvriers n'entendent pas. Il n'y avait qu'Athenais qui avait pu entendre ce qu'elle venait de dire et heureusement, car cela lui était adressé. Et Juna ne souhaitait pas que d'autres l'entendent...Non pas qu'elle ait honte mais cela donnait plus d'intimité dans ce moment en tête à tête. Elle se sentait vraiment bien avec la louve.

- Tu veux continuer à visiter ? Il y a une grande salle de jeux au fond, bon, elle n'est pas encore finie, ni aménagée et puis, il y a pas mal de chambres. Il doit rester quelques mobiliers si tu veux découvrir...

Elle attendait de voir ce que comptait faire Athenais, car la suite du programme dépendait de ses choix. A ce moment-là, elle décidait de se concentrer uniquement sur l'hybride, de lui offrit du temps, un bon moment rien que pour elle. Pour que toutes les deux puissent profiter de l'autre. Et Juna appréciait beaucoup d'en passer avec elle...Et espérait bien en passer plus par la suite.
Messages : 138
Date d'inscription : 29/08/2017
Age : 25
Multi-Compte : Eileen L. Allannah, Sarika, Leah Aoife, Kioko et Maeko
Fiche de Présentation : Ma Fiche
Fiche de Relation : Mes liens

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Aucune
Maître/Maîtresse: Je ne laisserai plus personne contrôler ma vie !
Esclaves: Officiellement Athenais et Crystal, mais elles sont aussi libres que possible
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humaine - Membre FALH


Défis rp réalisés :
- Lâcher un rot disgracieux en présence de Athenais ==> Ici
Revenir en haut Aller en bas
(#) Mar 6 Fév - 15:28

- Oui, nous avons largement le temps. D'ailleurs, il est là essentiellement pour toi. Je me suis dis que si tu venais à l'orphelinat, tu pourrais jouer pour les enfants...et peut-être leur donner des cours ? Ça te plairait ?

Tu avais hoché la tête affirmativement lorsque Juna t'avait fait cette proposition. Bien que tu doutes qu'il soit facile pour des enfants voyants d'apprendre le piano avec une aveugle. Chez toi, tout passait par l'écoute, c'est ainsi que tu savais où placer tes doigts par apport aux notes. Lorsque tu avais commencé à jouer, tu avais senti la présence de ta maîtresse à tes côtés. Une fois que tu t'arrêtas de jouer, cette dernière intervînt de nouveau.

- C'était magnifique ! Tu as vraiment un don, Athenais ! J'espère que tu joueras à nouveau pour moi, j'aime beaucoup t'entendre jouer !

- Merci, Juna-Sama. Oui, je pourrai même le faire au Manoir si vous y avez aussi un piano. Mais il faudra faire raccorder celui-ci avant l'arriver des enfants. Il est légèrement désaccordé. C'est l'avantage d'avoir l'oreille absolue, on perçoit ce genre de détail.

Tu entendis la jeune femme se déplacer pour s’approcher de toi, son parfum épicé vînt chatouiller tes narines. Tu sentis alors un baiser sur ton front et dans cette légère intimité, tu perçus nettement les mots de ta maîtresse. Ils n'étaient rien que pour toi ...

- Tu es vraiment impressionnante. Je suis fière de toi !

- Je ne fais rien d'extraordinaire. Par contre si vous voulez me récompenser, je préfère de loin, ce genre de baiser.

Joignant le geste à la parole, tu cherchais le visage de Juna, caressant du bout des doigts ses lèvres pour ensuite t'en emparer dans un baiser d'abord timide avant que tu ne le rendes volontairement langoureux. Goûtant ainsi à de nouvelles découvertes chez ta maîtresse. Alors que tu rompais votre étreinte, tu te sentais émoustillée, il te restait encore beaucoup à découvrir sur Juna et tu comptais bien rattraper ce temps perdu où vous n'aviez pas passer de temps ensembles.

- Tu veux continuer à visiter ? Il y a une grande salle de jeux au fond, bon, elle n'est pas encore finie, ni aménagée et puis, il y a pas mal de chambres. Il doit rester quelques mobiliers si tu veux découvrir...

Un petit changement de sujet savamment amené par Juna. Était-elle gênée  par ton baiser ? Tu ne pouvais le voir ni même pas le percevoir dans le ton de sa voix. Tu lui souris et hocha la tête une seconde fois, te levant en prenant son bras pour poursuivre votre visite. Tout comme lors de ta visite au Centre, tu prenais le temps de compter tes pas et de prendre tes repaires en touchant portes, murs et meubles sur ton chemin.

- Juna-Sama ? Dans combien de temps vous pensez commencer à accueillir des enfants ici ?

Votre conversation se poursuivait au cours de votre visite des lieux. Mais soudain, tu obligeas ta maîtresse à s'arrêter dans un couloir. Vous étiez seule, les ouvriers travaillant plus loin ou à d'autres étages.

- Je sais que vous avez beaucoup à faire, mais ... j'aimerai vraiment pouvoir passer plus de temps avec vous. Il y a des fois où ... votre présence me manque.

Tout en exprimant tes pensées, tu t'étais rapprochée de Juna, te blottissant contre en réclamant un câlin. Tu humas alors son parfum au niveau de son cou avant d'y déposer une léchouille puis de mordiller son oreille humaine. Tu étais loin d'être timide dans ce genre de moment, sûrement dû à tes expériences passées. Mais là avec cette jeune femme tu te sentais vraiment bien et une partie de toi désirait aller plus loin. Tu n'aimais pas tourner autour du pot pendant des jours. Tu commençais donc doucement à faire comprendre à ta maîtresse tes intentions envers elle. Tu étais une louve et un jour, tu dévorerais cette dernière. Pour le moment, tu te contenterais de ce petit jeu de séduction mais pour combien de temps encore ? Tout reposait également sur les envies et désirs de Juna à ton égard.
Messages : 109
Date d'inscription : 28/11/2017
Age : 36
Localisation : Centre FALH
Multi-Compte : Kathleen Duke, Logan Octavus, Hope Knight, Frédérique Watson, Kaori & Kaoru, Blake Wright, Lena
Fiche de Présentation : Suffit-il de voir pour savoir ?
Fiche de Relation : Relations d'une aveugle

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Okami
Maître/Maîtresse: Juna Kavanez
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideF - Adoptable



Gages inrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#) Dim 11 Fév - 10:33
Athenais semblait intéressée par le fait d'apprendre le piano aux orphelins qui vivraient dans cette demeure et cela faisait vraiment plaisir à Juna. Oui, elle était réellement heureuse de la voir prendre part au mouvement du FALH, d'aider autant qu'elle le pouvait...Et pour elle, c'était un soulagement. Car elle savait qu'elle pouvait lui faire confiance et qu'ainsi, la louve ne s'ennuierait pas.

- Je ne sais pas s'il y a un piano au manoir, mais si ce n'est pas le cas, je peux en acheter un sans soucis. Ce n'est pas ça qui va faire un gros trou dans mon budget mensuel...

En réalité, ce serait bien le cas, puisqu'elle se donnait toujours une somme maximale à ne pas dépasser chaque mois...Et cette somme était sensée combler les frais du centre, les travaux de l'orphelinat aussi et divers achats supplémentaires. Donc acheter un piano aurait tout de même un coût...Elle avait beau avoir hérité d'une fortune, elle ne dépensait pas à tout va non plus, car elle savait que l'argent n'était pas éternel. Heureusement que certains membres du FALH apportait une aide financière considérable...
Finalement, Athenais la sortit de ses pensées, posant ses lèvres sur les siennes pour un baiser d'abord timide puis langoureux. Juna la laissa faire, profitant du baiser, sa main se baladant sur la hanche de la louve. Mais c'est que cette dernière savait s'y prendre ! Voila qu'elle venait d'attiser en elle, une flamme qu'elle croyait depuis longtemps éteinte...

Mais elle n'en dit rien, se redressant et continuant la visite. Si elle s'écoutait, elle l'aurait soulevé sur les touches du piano pour toucher, caresser et jouer avec ce corps qui lui donnait envie depuis quelques temps...Oui, elle l'aurait plaqué, là, sur le piano malgré les bruits qu'il aurait poussé.
Mais elle ne le ferait pas. Elle chassa ses pensées et se concentra sur la visite, laissant Athenais explorer chaque pièce et le peu de meubles qui restaient pour le moment.

- Mmh...Je ne sais pas encore...Les travaux ont commencé depuis un mois environ et il y a encore du boulot. Après, j'essaie d'obtenir l'agrément, mais je ne l'aurais pas tant que les travaux ne seront pas bouclés. Il faut prouver aux administrations que j'ai un endroit pour les accueillir...et répondre à leurs besoins. Mais j'espère que ce sera bon avant la fin de l'année.

Ce genre de choses prenaient du temps, surtout à cause de l'administratif et de la tonne de papiers à remplir...Mais elle n'abandonnerait pas son projet. Surtout quand elle voyait les enfants s'amuser au centre...Ils méritaient un véritable endroit qui leur serait réservé.
La visite continuait tranquillement mais Athenais s'arrêta brusquement...et prononça des mots réellement surprenants. La louve s'était-elle attachée à ce point ? Mais quand ? Juna n'avait rien vu...En la voyant se blottir dans ses bras, elle glissa ses mains dans son dos pour la serrer contre elle. Mais la demoiselle ne comptait décidément pas s'arrêter là...elle sentit une léchouille dans son cou...puis des crocs jouer avec son oreille. Elle frémit alors, remontant une main le long de la colonne vertébrale d'Athenais avant d'arriver dans ses cheveux, les lui caressant doucement.

- D'accord...Athenais...Je vais essayer...je te le promets...On passera plus de temps ensemble...Tout les jours...d'accord ?

Sa voix était basse, presque un murmure, un souffle réservé uniquement pour la louve. Même si les ouvriers ne risquaient pas d'entendre grand chose, cela mettait une ambiance bien plus intimiste à la situation...Et puis, elle n'avait étrangement pas la force de parler plus fort. Sa main revint alors sur la joue de l'hybride, lui remontant le visage...puis l'embrassa alors. Tout doucement, tendrement alors que son pouce lui caressait la joue dans le même temps...Pour l'instant, elle était tendre, luttant contre ses propres envies qui l'incitaient à la plaquer contre le mur, à être un peu plus...brutale et passionnée. Mais elle se retenait.
Messages : 138
Date d'inscription : 29/08/2017
Age : 25
Multi-Compte : Eileen L. Allannah, Sarika, Leah Aoife, Kioko et Maeko
Fiche de Présentation : Ma Fiche
Fiche de Relation : Mes liens

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Aucune
Maître/Maîtresse: Je ne laisserai plus personne contrôler ma vie !
Esclaves: Officiellement Athenais et Crystal, mais elles sont aussi libres que possible
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humaine - Membre FALH


Défis rp réalisés :
- Lâcher un rot disgracieux en présence de Athenais ==> Ici
Revenir en haut Aller en bas
(#) Dim 11 Fév - 15:03

- Mmh...Je ne sais pas encore...Les travaux ont commencé depuis un mois environ et il y a encore du boulot. Après, j'essaie d'obtenir l'agrément, mais je ne l'aurais pas tant que les travaux ne seront pas bouclés. Il faut prouver aux administrations que j'ai un endroit pour les accueillir...et répondre à leurs besoins. Mais j'espère que ce sera bon avant la fin de l'année.

- Si ça ne vous ennuie pas, durant ce laps de temps je viendrai à pied jusqu'ici. Ça me permettra de bien connaitre la route et de me déplacer seule.

Vous aviez donc continué la visite jusqu'à ce que tu forces Juna à s'arrêter. Tu avais changé de sujet, c'est vrai, mais peut-être que passer du temps de nouveau avec la jeune femme, t'avais fait réaliser ce manque. Tu ne savais pas exactement pourquoi tu te comportais ainsi avec cette humaine, mais quelque chose en elle t'attirait. Son tempérament sans doute. Lors de votre étreinte que tu avais quémandé, tu avais senti l'une des mains de ta maîtresse remontée jusque dans tes cheveux. Des caresses bienvenues.

- D'accord...Athenais...Je vais essayer...je te le promets...On passera plus de temps ensemble...Tout les jours...d'accord ?

- J'ai peut-être une solution à ça, Juna-Sama. Tu murmurais à présent dans son oreille humaine pour qu'elle soit seule à entendre ta confession. Laissez-moi dormir dans votre lit chaque nuit. J'aimerai vraiment ...

Tu n'avais pas oublié le jour de ta visite du Centre lorsque Juna t'avait bien fait comprendre qu'elle préférait que tu sois libre de tes actions. A présent, tu lui faisais comprendre peu à peu ton attirance et tes attentions envers elle. Tu sentis alors l'une des mains de Juna sur ta joue, forçant doucement à ton visage à s'orienter face au sien. Tu n'avais conscience de ça que parce que tu sentais le souffle chaud de l'humaine sur tes lèvres avant qu'elle n'y dépose de nouveau un baiser. Cette dernière caressait ta joue en même temps dans une douceur infinie que tu appréciais beaucoup. Cela faisait un moment que tu voulais en découvrir plus sur elle. Emportée par l'instant intime, tes mains glissèrent sous les vêtements de Juna, entrant en contact avec sa peau au niveau de sa taille. Elle était chaude et douce. tu sentais par endroit de fines aspérités, d'anciennes cicatrices apparemment. Que lui était-il donc arrivé ?

Tes mains continuèrent leurs exploration tandis que tu rompais le baiser pour venir mordiller à présent le cou et la gorge de ta maîtresse, des endroits réputés sensibles. L'une de tes mains ne pu s'empêcher de remonter le long de son ventre, jusqu'à la naissance d'un sein recouvert par le tissu du soutien-gorge. Tu te laissais un peu trop emporter par tes désirs inavoués et un bruit de coup tapé fort t'arrêta net. Tu n'avais pas sursauté. Mais tu retiras alors ta main et cessa ton étreinte devenue un peu trop charnelle.

- Pardon, Juna-Sama, je crois que je me suis laissée emporter. Nous devrions poursuivre je pense, avant que les choses ne dérapent un peu plus. Tu marquas une pause avant de revenir murmurer quelques mots dans l'oreille de Juna. Cependant, je vous croquerez bien ce soir en guise de dîner ...

Tu sentais tes joues s'empourprées, non seulement à cause de tes propres paroles et de tes gestes précédents, mais aussi parce que des images et surtout des sensations te venaient en tête en imaginant ce qui pourrait se passer par la suite. tes envies à cet instant étaient palpables. Vous repreniez votre visite, tu étais un peu excitée par la situation il est vrai, mais en revenant dans l'entrée de l'orphelinat une fois que vous aviez terminé, tu ressentis de nouveau cette angoisse. Ces odeurs masculines étaient bien trop fortes et leurs voix te stressaient de nouveau. Tu agrippas encore le bras de Juna sans vraiment t'en rendre compte et ce n'est qu'une fois à l'extérieur que tu recommenças à te détendre.

- Et maintenant, Juna -Sama ? Vous devez rentrer au Centre pour vous occuper d'autres affaires ? Ou pouvons-nous poursuivre ce petit moment ? Ce ... Je ne veux pas vous accaparer pour moi non plus, si-si vous avez des choses à faire.
Messages : 109
Date d'inscription : 28/11/2017
Age : 36
Localisation : Centre FALH
Multi-Compte : Kathleen Duke, Logan Octavus, Hope Knight, Frédérique Watson, Kaori & Kaoru, Blake Wright, Lena
Fiche de Présentation : Suffit-il de voir pour savoir ?
Fiche de Relation : Relations d'une aveugle

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Okami
Maître/Maîtresse: Juna Kavanez
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideF - Adoptable



Gages inrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#) Mar 13 Fév - 12:07
La visite continuait et Athenais demandait alors l'autorisation de venir jusqu'à l'orphelinat pour s'habituer au trajet...A pieds donc. Juna ne put réprimer une grimace à cette demande...Heureusement que l'hybride était aveugle finalement, elle ne verrait pas sa réaction ! Peut-être sentirait-elle son hésitation, mais elle était légitime ! Néanmoins, elle lui avait promis la liberté, de la laisser mener la vie comme elle le souhaitait...Et ce n'était pas en l'empêchant de sorti qu'elle tiendrait sa promesse.

- Bon, d'accord, tu pourras. Promets moi de faire attention et au moindre problème, de m'appeler, moi ou même Ed. Je ne voudrais pas qu'il t'arrive quelque chose...

Mais ce n'était pas à cause de sa cécité pour le coup...Non, le simple fait d'une hybride femelle se promenant toute seule, voila où était le problème. Le danger. Car Juna savait comment était les humains et ce qu'ils seraient capables de faire s'il la considérait comme faible et sans défense...Mais elle devait lui faire confiance.

- Mais je veux aussi que tu prennes des cours avec notre prof de self-défense. Si tu sors seule, tu dois savoir pleinement te défendre au cas ou !

Et elle, cela la rassurerait tout de même.
Par la suite, Athenais s'était montrée entreprenante...et avait réclamé plus de moments en sa compagnie. Puis finalement, voila qu'elle faisait une demande...surprenante. Juna se sentit rougir à cette demande puis se mordit la lèvre, hésitante.

- On peut essayer...cette nuit, déjà. Et si cela nous plais à toutes les deux, on continuera, d'accord ?

L'idée n'était pas de la repousser mais de lui laisser une porte de sortie au cas ou. Peut-être que la louve ne voudrait plus après une nuit à ses côtés ? Mais pour Juna, ce serait surement une bonne nuit aux côtés d'une adorable personne...qui l'attirait réellement. Elle aurait bien du mal à résister si l'hybride ne souhaitait que dormir...Mais elle verrait bien, la nuit n'était pas encore arrivée.
Mais au vu des agissements d'Athenais, ce n'était pas dans son programme. Alors qu'elles échangeaient un tendre baiser, des mains se glissèrent sous son haut pour aller explorer sa peau, son corps. Elle se laissait faire, même si de son côté, sa main droite continuait de lui caresser la joue et son autre main s'était posée sur la hanche de la louve pour la tenir tout contre elle.

Elle sentit une main monter plus haut, jusqu'à sa poitrine et son cœur accéléra en conséquence, comme une réponse aux caresses offertes par l'hybride. Mais voila que cette dernière s'arrêtait soudainement ! La présence des ouvriers la dérangeaient surement...même si pour Juna, pas vraiment. Avec sa précédente petite amie, elle s'était habituée à le faire dans des endroits inattendus...et à être potentiellement surprises à chaque instant. Mais étrangement, elle voulait offrir un véritable moment à Athenais, pas un simple échange à la va vite...Alors, autant attendre un peu.

- Ne t'inquiète pas pour ça, c'était...agréable !


Bien plus qu'agréable d'ailleurs puisqu'elle avait le cœur qui battait la chamade, le cors en feu...Elle en voulait plus ! Mais elle allait devoir se calmer pour le moment. Même si Athenais ne l'y aidait pas, la faisant frémir d'envie en entendant ses mots. Elle un sourire, ses lèvres lui effleurant alors la joue pour rejoindre son oreille et murmurer à son tour :

- Alors faisons comme ça, ce soir, tu seras mon dessert. J'ai hâte de pouvoir explorer ton corps...De pouvoir te caresser...De te déguster, Athenais !

Juna avait prononcé ces mots d'une voix sensuelle et espérait qu'ils feraient leur petit effet sur la louve mais pour l'instant, elle allait devoir se contenter des joues rouges de la demoiselle avant d'en voir plus, le soir venu. Un sourire ravi aux lèvres, elles retournèrent à l'entrée du chantier, passant par le groupe d'ouvriers qui travaillaient sérieusement. Par chance, le professionnel appelé précédemment était déjà sur place, en train d'évaluer les travaux nécessaires...et surement le prix qui allait avec.
Elle retourna jusqu'à sa moto en compagnie d'Athenais, se rendant compte qu'elle ne voulait pas rentrer tout de suite. Elle voulait aller se promener, prendre une pause...et la passer avec la louve. Mais alors qu'elle y réfléchissait, elle entendant la voix de cette dernière.

- Non, nous n'allons pas rentrer maintenant. Je veux passer plus de temps avec toi...et je sais où nous allons aller ! Mets ton casque, une petite surprise t'attends !

Elle enfila son propre casque et grimpa sur la moto, laissant le temps à Athenais de faire la même chose. La suite de la journée était déjà prévue dans la tête de Juna...Une balade à la plage, se prendre quelque chose à emporter et revenir manger, en tête à tête au manoir. Elle se voyait même bien manger dans la chambre directement, dans un cocon plus intime.
Les mains de la louve s'agrippant à elle, la tirèrent de ses pensées. Elle démarra alors et fila à toute vitesse vers la plage, s'arrêtant uniquement devant les barrière qui délimitait l'accès à la plage par un petit escalier. Elle retira son casque, respirant l'air frais et iodé, typique de la mer.

- Et voila, nous sommes arrivés ! Alors Athenais, reconnais-tu où nous sommes ?

Elle espérait que sa surprise lui plairait...qu'Athenais aimait la plage ou au moins, qu'elle apprécierait si c'était une découverte ! En attendant, elle avait l'impression d'être une gamine, trépignant sur place à l'idée de savoir si cela allait lui plaire !
Messages : 138
Date d'inscription : 29/08/2017
Age : 25
Multi-Compte : Eileen L. Allannah, Sarika, Leah Aoife, Kioko et Maeko
Fiche de Présentation : Ma Fiche
Fiche de Relation : Mes liens

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Aucune
Maître/Maîtresse: Je ne laisserai plus personne contrôler ma vie !
Esclaves: Officiellement Athenais et Crystal, mais elles sont aussi libres que possible
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humaine - Membre FALH


Défis rp réalisés :
- Lâcher un rot disgracieux en présence de Athenais ==> Ici
Revenir en haut Aller en bas
(#)
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maître ou Neko ? :: Hors-rp :: Rp terminés-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit