AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Warm water [Pv Sansa][-18]



Warm water [Pv Sansa][-18]

 :: Hors-rp :: Rp terminés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
(#) Ven 12 Jan - 13:50







Il était...
Un peu plus de dix huit heure, lorsque Chris' refermait l'écran de son ordinateur portable. Il leva son visage vers l'horloge pour confirmer son impression qu'il était "temps". Une semaine s'est écoulée entre aujourd'hui et son arrivée sur l'île aux hybrides. le trentenaire était surbooké quant aux formalités administratives qu'il devait remplir au plus tôt pour que le laboratoire soit aux normes et qu'aux plus vites ses employés se mettent au travail. Il y avait aussi l'aspect business, trade et la banque qui était resté aux States... Déménager le siège social à Togi, fut un déménagement compliqué, onéreux et tout n'était pas encore arrivé dans les temps. Pourtant, c'est d'une main de maître, experte, qu'il dirigea le tout, tel un chef d'orchestre habitué au brouhaha de chaque instrument que faisait chaque musiciens, avant la grande symphonie.

Son bureau s'éteignait.
Chris', pénétrait dans l'ascenseur qui le mènerait au rez de chaussée. Là, il traverserait le grand hall pour rejoindre à l'extérieur Jim et la voiture, ainsi que Sansa dans cette dernière. La semaine, plutôt chargé... Il n'avait pas eu le temps de réellement faire connaissance avec l'hybride, qui se révélait intéressante mais... Chronophage. Hors, il avait des urgences avant de s'occuper de cette chose, qui est mi humaine, mi animal et qui partageait sa vie désormais. Chris', savait qu'il l'avait négligé à son plus grand regret, mais le trentenaire ne s'était pas excusé pour autant. Depuis quand... S'excuse t-on auprès de son chien ? Sansa devait se familiariser à sa nouvelle demeure et nouvelle vie. Il lui avait expliqué les bases, certaines règles, mais pas plus... Jim, l'éveillerait aussi à nouvelle vie.

Alors ce soir...
Peut-être pour se rattraper de manière inconsciente, il avait réservé un massages aux thermes de Togi. Quoi de mieux que de l'eau chaude, une ambiance exotique et quelques amuses bouches pour inviter à la détente ? Sansa, n'en savait encore rien. Les consignes du PDG avait été clair pour Jim  " A 17h, vous prenez Sansa dans la voiture, vous ne lui dites rien de la destination. Vous viendrez me chercher pour 18h, en théorie, vous serez à l'heure grâce aux bouchons. Puis, nous irons aux thermes. Pas un mots à l'hybride et si elle devient agaçante, vous pouvez lever la vitre teinté et insonorisé". Prévoyait-il, en se mettant à la place de l'hybride une poignée de seconde, qui pourrait paniquer un peu à l'idée de ce kidnapping tout à fait organisé.

Une fois dehors...
Il faisait déjà bien sombre, même si il faisait frais, il n'avait pas neigé pour autant. Chris', s’apprêtait à s'allumer une cigarette mais sa Bentley s'avançait déjà. Il soupirait et rangeait le paquet avant de s'avancer vers la luxueuse voiture. Il montait à l'arrière, pour jauger au mieux de l'humeur de la féline. Une fois la porte fermé, derechef, Jim le saluait.

_ Bonsoir monsieur. La journée a été bonne ? Est-ce que vos plans ont changés ?
_ Bonsoir. Tout s'est bien passé, merci et poursuivez comme prévu.

Les politesses échangés.
Jim, prit la route en direction des sources, toujours sans rien éveiller. Chris', de son côté se tournait vers Sansa avant de la saluer. Elle était vêtue de son kimono de soie rouge, qui lui allait si bien et ses nombreuses queues autours d'elle, semblait lui offrir un cocon sécuritaire et duveteux, en plus de l'intérieur cuir des plus confortable. Il ne fallait pas être devin, pour lire l'anxiété dans son regard doré, cependant elle ne laissait pas le stress prendre le contrôle sur son attitude. Il l'abordait d'une manière des plus neutre et à la fois direct, son visage ne laissant rien transparaitre sur ce début de soirée.

_ Bonsoir. Comment te sens tu ?

Sera t-elle honnête ?
C'est avec un regard observateur, que le trentenaire observait l'hybride alors que ses mains se joignaient sur ses genoux.

Alors, alors, minou ?
Messages : 40
Date d'inscription : 27/12/2017
Age : 27
Localisation : Dans mon bureau
Multi-Compte : Aelys / Djena / Ezekiel / Meiko/ Disturbia/ Kali
Fiche de Présentation : Thunder !
Fiche de Relation : One Million

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Aucune
Maître/Maîtresse: Aucun
Esclaves: Sansa
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humain - Pro-Esclavage


Chris soumet en DarkSlateBlue

Revenir en haut Aller en bas
(#) Dim 14 Jan - 20:03
C’est un enlèvement !

Sansa avait passé une journée assez basique. Cela faisait une semaine qu’elle avait emménagée et elle commençait à bien connaître la maison, pourtant grande. Le maître n’avait fait son apparition qu’à de rares moments, juste de quoi lui donner les règles de la maison. Elle ne savait pas quoi en penser, même si d’extérieure elle montrait une joie sans faille à pouvoir trainer à la maison, intérieurement elle aurait voulu faire un peu plus connaissance avec son Maître. Si sa vie allait se résumer à ça : croiser Monsieur Taylor une fois par jour et l’attendre le reste du temps… elle allait très vite s’ennuyer et commencer à faire des bêtises. Heureusement, il y avait Jim qui s’attelait à lui apprendre " les règles, les us et les coutumes à respecter en tant que propriété de Monsieur Taylor ". Il y avait beaucoup, vraiment beaucoup de choses à retenir -et pourtant, elle n’avait écouté que la moitié de ce qu’il avait dit-.

Quelque chose changea pourtant dans cette habitude qui s’était peu à peu profilée. Le majordome vint trouver Sansa -qui trainait à rien faire à côté d’un chauffage mit au maximum- et après avoir vérifié qu’elle était bien habillée, lui annonça :

_Il est l’heure, venez, nous devons y aller.

L’hybride le regarda avec de la confusion. *aller où ?* Elle lui posa la question, mais il ne rajouta rien, se contentant de lui faire signe de le suivre. Elle n’obéit que pour lui reposer la même question différemment, elle voulait savoir ce qui se passait. Jim resta de marbre, ne répondant rien. Ils finirent au garage où il lui demanda de monter à bord de la Bentley. La neko hésita à refuser, même si le ton du majordome était clairement celui de l’ordre. *Au pire, ça changera de l’attente !* Elle finit donc par grimper à bord. Le cuir était froid, mais elle pouvait profiter d’un coussin de son propre pelage pour la tenir au chaud. Jim était à peine monté à bord qu’elle se remettait à l’interroger.

_Où allons-nous ? Pourquoi ne m’avoir rien dit ? Le maître le sait-il ? Pourquoi vous ne me dites rien ? Dites-moi au moins si c’est loin…

Il ne la coupa que pour demander si elle était installée, après quoi il démarra. Sansa continua de l’interroger et n’eut comme réponse que la vitre centrale qui se relevait pour la couper du conducteur. Ses oreilles s’aplatirent sur sa tête, elle bouda. Elle fit la moue pendant au moins 20 minutes. Elle finit par se rendre compte que ça ne changeait rien et qu’en plus personne ne la regardait, alors elle arrêta pour s’intéresser à la route. Ils avaient pris la direction de la ville et avançaient lentement parmi les bouchons. Elle remarqua alors qu’ils étaient à l’arrêt que sa porte était verrouillée, elle ne pouvait pas l’ouvrir. *Je ne suis pas une enfant, ça ne sert à rien ! * pensa-t-elle -alors qu’elle venait de prouver tout le contraire-.

Après une trois quarts d’heure de trajet elle commença à sérieusement se poser des questions. Elle commença à s’imaginer tout un tas de scénarios dont un tout à fait convainquant et qu’elle n’aimait pas du tout. Elle n’était qu’un cadeau et le maître n’en voulait pas. Il la trouvait trop gênante et avait demandé à Jim de la renvoyer au laboratoire ou pire de la revendre ! -comme s’il avait besoin d’argent supplémentaire-. Elle était encore à s’inventer des histoires quand la voiture prit un grand virage et ralenti. Elle regarda par la fenêtre et reconnut la CT Tower. Ils finirent même par s’arrêter, mais à l’encontre de ce qu’elle croyait, Jim n’éteignit pas la voiture et ne lui permit pas plus de sortir.

Sansa hésitait à se remettre à bouter quand elle comprit pourquoi ils étaient là, ou plus tôt pour qui. Elle se détacha et scruta attentivement l’entrée de la tour. Elle finit par le voir au bout de quelques minutes, le maître était là, dans son impeccable costume -utsukushii Monsieur Taylor- . La voiture s’avança et la vitre centrale s’abaissa. Elle se retint de dire au majordome qu’elle ne comprenait pas pourquoi il lui avait caché ça. Une petite voix en elle continuait de lui crier que c’était anormal et qu’il devait se tramer quelque chose. Le maître voulait peut-être aller lui-même la rendre pour pouvoir l’humilier en plus.

Le PDG pénétra dans la voiture et elle l’accueilli d’un léger sourire, elle se posait toujours des questions sur sa présence ici, mais elle ne voulait pas le montrer. Chris échangea la politesse avec le conducteur, avouant subtilement que quelque chose d’autre était prévu. Il s’adressa ensuite à elle.

_ Bonsoir. Comment te sens-tu ?

Elle se rapprocha de lui, s’arrêtant avant de devenir trop envahissante. Elle avait vite compris que Monsieur Taylor n’était pas très contacte physique et que se coller à lui dès son arrivé ne lui convenait pas trop.

_Très bien depuis que je vous ai vu, maître.

Ce n’était pas faux, mais ce n’était pas non plus toute la vérité.

_Puis-je faire quelque chose pour vous ?

La voiture s’était remise en route et elle était de plus en plus convaincue qu’elle n’était pas là juste pour faire la discussion avec Chris pendant la route de retour. Surtout que Jim venait de tourner à l’opposer de leur chemin d’arrivé. Étant donné que le majordome était une tombe, peut-être qu’elle pouvait directement demander à la source. Sansa prit son air de chaton, ses pupilles dilatées, petit sourire mignon et tête légèrement penchée -merci Potté-.

_Maitre ? Puis-je vous demander où nous allons ?

*Allez dis-moi tout, tu vois bien que je suis mignonne* elle y tenait à sa réponse, mais ce n’est pas pour autant qu’elle en oubliait Jim, si tout ça cachait un mauvais coup, elle prévoyait bien de pourrir la vie du majordome. En attendant, le maître avait toute son attention.
Messages : 31
Date d'inscription : 03/01/2018
Age : 24
Fiche de Présentation : Veux-tu me connaitre ?
Fiche de Relation : Je l'ai vécu!

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Neko persan
Maître/Maîtresse: Chris Taylor
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideF - Adoptable



それは何も意味しない  #FFBE00


Revenir en haut Aller en bas
(#) Mar 16 Jan - 19:45

Derechef.
La féline est venu se coller à son maître. Celui-ci, ne laissa rien transparaitre quant à son affection et la tendresse débordante dont elle faisait preuve. On peut aisément croire, qu'il reste de marbre et maître de la situation. Chris', lu sans aucune peine la curiosité de Sansa, bien qu'elle répondit poliment à sa question, avant tout.

_Très bien depuis que je vous ai vu, maître.

Quel déception...
Une réponse presque préconçu, typique. Chris', laissait entendre un grognement, alors qu'elle reprit, toujours aussi enthousiaste.

_Puis-je faire quelque chose pour vous ?
_ J'en doute... Cependant, veille à être un peu plus personnel et honnête la prochaine fois dans ta réponse. Même si j'apprécie les bonnes manières, ici, tu ne sais rien de la destination, ni situation et tu oses prétendre que tout va bien pour toi ? C'est donc, normal, à tes yeux, de te faire embarquer en voiture sans broncher, ni réfléchir ?

Réprimandait-il froidement.
Clairement, il se défoulait du stess de la journée sur elle...  Simplement, la voir agir et réagir comme ces greluches blondes qu'ont peut voir à la télévision. Des sortes de bimbos ou Barbie qui se laissent simplement porter par celui qu'elles convoitisent. Il en avait horreur. Jim, se permit une discrète intervention, lorsqu'il reconnu la grosse voix du trentenaire.

_ Elle a posé des questions, elle s'est agitée mais c'est aussitôt calmé lorsqu'elle a reconnue la CT.

Oh.
Voilà qui change la donne. Christopher soupirait, il semblerait que la féline ai déjà su conquérir l'intendant, et le mettre de son côté. C'est une bonne chose alors. Il levait sa main pour la passer dans la chevelure d'ébène de cette dernière, son regard désormais plus doux, au même titre que la caresse qui descendait jusqu'en bas de ses reins. Il ne s'excusera pas, Sansa devait s'en doute le pressentir et reprit alors, son interrogatoire.

_Maitre ? Puis-je vous demander où nous allons ?
_ Passer un moment agréable... Ensemble.

Finit-il par lâcher.
Comme amadoué par la douceur de son regard et l'or de ses yeux. Est-ce qu'elle se contenterait de cette réponse ? Il le faudra, pas question de gâcher la surprise. Et puis, ils étaient pratiquement arrivé. Se détendre dans de l'eau chaude, avant le début du weekend, ça ne pouvait être qu'une excellente idée même si il avait oublié un léger détail... Les chats, ne sont pas amateurs d'eau. Qu'importe, elle fera un effort. Elle n'est pas seulement une neko, elle est aussi humaine et si Chris' veut la voir dans l'eau... Elle s'y pliera.

Ils avaient quitté la ville.
Et la luxueuse Bentley se garait non loin du bâtiment. Jim, ouvrit la porte pour laisser sortir le duo et Chris', jetais un rapide coup d’œil à l'architecture, très typique, asiatique. Puis, son sombre regard se portait sur son hybride afin d'observer sa réaction, positive ou négative.

_ J'espère que les thermes de Togi, tiennent leurs promesses.

Là...
Où certains nouveaux maîtres, tiennent leurs hybrides avec une laisse. Chris'... N'en avait pas et il était hors de question d'affublé Sansa de cet accessoire. Du moins en publique. Elle ne s'enfuira pas, il le sait et elle le sait aussi... Car si jamais elle venait à simplement le penser et que Chris', le découvrait. La punition serait divine. Calmement, le trentenaire avançait et instinctivement, Sansa verrouillait son bras autours du sien. Il cachait un léger sourire, amusée... Elle était si prévisible et ses hypothèses sont confirmés. Elle ne partirait pas.

Une hôtesse.
Vint accueillir le duo de client, vêtue d'un kimono tout comme Sansa. L'hôtesse, s'inclinait et les abordait.

_ Bienvenue à Togi Thermal.
_ Bonsoir. J'ai réservé au nom de "Taylor".

La jeune femme sourit.
Et approuvait avant d'inviter d'un geste de la main, le duo à suivre et pénétrer dans l'enceinte du bâtiment, impeccable. L'hybride, attirait les regards d'autres clients suite à ses nombreuses queues et Chris', plus habituer à ce qu'on le convoite lui et pas elle, ramenait presque brutalement Sansa contre son flanc, comme pour la protéger des regards curieux ou lubrique des autres. Elle est à lui et ils allaient vite le comprendre.

_ Voici les vestiaires. Voici un peignoir pour vous et votre hybride ainsi que deux serviettes.


L'hôtesse.
Confiait le tout à l'hybride, sans aucun doute qu'elle est le mulet de Monsieur. Chris' de son côté parlait anglais depuis le début, puisque son japonais est encore relativement médiocre et que son interprète n'est pas là.

_ Puis-je vous guider dans votre choix de bain ?
_ Non. Nous irons dans l'onsen mixte. Et je prendrais la prestation que j'ai réservé plus tard.

Précisait-il.
Avant d'entrer dans le vestiaire pour homme, avec Sansa. C'est une hybride, pas totalement une femme et donc... Sa pudeur ? Tous le monde s'en fiche. Chris', choisit un casier et il commençait à se déshabiller soigneusement, calmement comme si il connaissait par cœur cet endroit. Alors que non, pas du tout. L'atmosphère était chaude et à la fois humide, on pouvait même sentir une odeur d'huile essentiel, de l'eucalyptus qui donnait une note rafraichissante. Le sol, était de pierre et à sa grande surprise, ses pieds nus étaient ravis de sentir qu'elles étaient chaudes également. Il laissait son hybride se déshabiller, et pliait correctement son costume.

C'était...
La première fois qu'il était nu devant elle, depuis son adoption et Christopher ne mesurait nullement l'impact de sa tenue d'Adam auprès de son hybride. Il la voyait clairement comme un animal, un chat... Et être nu devant son chat, ça ne dérange personne au dernières nouvelles. Rapidement, il enfilait le peignoir bleu marine, laissant le blanc pour Sansa. Il se sentait un peu à l'étroit, comme toujours, ses larges épaules posant problème dans les tailles dites "standard". Il était prêt et posait ensuite son regard sur... Sansa. Qui était clairement délicieuse....

... Pour un chat.
Messages : 40
Date d'inscription : 27/12/2017
Age : 27
Localisation : Dans mon bureau
Multi-Compte : Aelys / Djena / Ezekiel / Meiko/ Disturbia/ Kali
Fiche de Présentation : Thunder !
Fiche de Relation : One Million

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Aucune
Maître/Maîtresse: Aucun
Esclaves: Sansa
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humain - Pro-Esclavage


Chris soumet en DarkSlateBlue

Revenir en haut Aller en bas
(#) Mer 17 Jan - 22:46
_ J'en doute... Cependant, veille à être un peu plus personnel et honnête la prochaine fois dans ta réponse. Même si j'apprécie les bonnes manières, ici, tu ne sais rien de la destination, ni situation et tu oses prétendre que tout va bien pour toi ? C'est donc, normal, à tes yeux, de te faire embarquer en voiture sans broncher, ni réfléchir ?

-et bim, dans les dents, la neko sans esprit ça ne marche pas ! Enfin bref…- Sansa venait de se faire gentiment corrigé par son maître. Son anglais n’étant pas parfait, elle n’avait pas traduit tous les mots correctement, mais le principal avait été compris. Évidemment, ce n’était pas normal pour elle de se retrouver dans la voiture sans aucune information, mais on l’avait éduqué à obéir, et ne pas donner son avis. Néanmoins si son maître lui permettait d’être un peu plus elle-même, Sansa n'allais surement pas refuser. Heureusement, Jim s’interposa vocalement pour défendre l’hybride sur sa personnalité. Ça lui valut de remonter immédiatement dans l’estime de la neko. *Je te gracie Jim, je ne ferais pas de ta vie un enfer*.

_ Passer un moment agréable... Ensemble.

Le généreux maître ne lui donna que peu d’information sur leur destination. Elle se doutait que demander une deuxième fois ne servirait à rien, mais au moins le retour au labo était écarté. Pour autant, sa curiosité la titillait encore plus. Sansa jetait des regards à l’extérieur pour essayer de deviner leur destination, sans succès. L’anxiété qui avait pu être lue dans ses yeux s’était transformée en excitation, elle avait soudainement très hâte d’arriver.

Après une route qui lui parut encore trop longue, la voiture finit enfin par s’immobiliser et le moteur se couper. Le maître et l’hybride furent relâchés pour enfin découvrir le lieu de la surprise. L’hybride s’accrocha au bras de ce maître alors que ses queues s’agitaient derrière elle, trahissant sa curiosité. Elle ne reconnut pas de suite l’endroit -elle ne le reconnut pas du tout et profita que Chris dévoile tout-. La neko fut instantanément tiraillée, entre joie et appréhension.

Les thermes, l’endroit parfait pour se détendre, passer un bon moment et faire plaisir à son corps, mais c’était aussi un endroit rempli d’eau et de vapeur. Ce n’était pas une question de peur, au contraire de ce qu’on pourrait penser, Sansa adorait les bains chaud, mais elle disposait d’une fourrure conséquente qu’il était difficile et longue à sécher. Le dilemme de la demoiselle ne dura pas bien longtemps, on l’emmenait visiter les thermes, il n’était pas question de faire sa difficile. *Toute façon, c’est le maître qui veut qu’on y aille, ce sera donc à lui de me sécher*

Sansa était tout sourire quand l’hôtesse du bâtiment vint les accueillir. Tout était déjà réservé, elle reconnaissait là, la prévoyance de son maître. Pour sa part, elle n’en perdait pas une miette, on n’avait fait que lui décrire l’endroit, à ses yeux la décoration était magnifique, elle pouvait déjà entendre de l’eau couler. C’est à ce moment que Chris la ramena d’un coup vers lui. Elle avait remarqué que les regards s’étaient tournés vers eux, mais elle était inconsciente de la jalousie qu’elle avait pu éveiller. Ce n’était pas pour lui déplaire, elle en profita pour rester coller à son propriétaire. Elle le laissait parler avec l’hôtesse, elle ne prit même pas la peine de tout écouter, traduire était contraignant et en même temps… si ça ne la concernait pas, elle s’en moquait. La neko se contenta de saisir les serviettes et peignoirs qu’on lui tendait. Elle humais les odeurs qui s’échappaient du bout du couloir, on mélangeait de l’huile essentielle dans l’air, c’était un peu fort pour elle, mais elle ne finit pas s’y habituer.

Inconsciemment, elle capta tout de même quelque mot, Chris venait de refuser l’aide de la jeune femme et surtout avait parlé d’une autre chose qu’il avait réservé. Sansa se demanda ce que le maître avait bien pus se réserver, peut-être une séance privée. Elle aurait tout le temps de l’interroger plus tard. Elle salua l’hôtesse alors qu’elle se faisait emporter dans le vestiaire. *Le vestiaire des garçons ?!*

L’hybride était gêné, ce n’était pas exactement ce qu’elle avait prévu, elle n’était même pas certaine d’avoir le droit de le suivre. -Une Sansa un peu moins dans la lune aurait deviné que si l’hôtesse ne l’en avait pas empêché, ça voulait dire qu’elle en avait le droit.- Pas le temps pour le choc émotionnel, le maître avançait et s’était choisi un casier. Elle se secoua dans cette atmosphère chaude et humide pour le rejoindre. Elle attendit pour assister son maître, tout en réservant le casier accolé à celui qu’il avait choisi. C’est là que Sansa prit toute l’ampleur de ce qu’il se passait : le maître était occupé de se déshabiller totalement devant elle. -Oh myyy !!- C’était le premier vrai homme qu’elle voyait tout nu. Elle vira instantanément au rouge, mais ne détourna pas le regard pour autant. Sansa bogua pendant un temps, elle découvrait le corps de son maître et on ne peut pas dire que ça lui déplaisait, elle alla même jusqu’à se mordre la lèvre inférieure devant cette découverte. Elle se disait que les magazines people qu’elle avait lus à son propos étaient encore loin de la vérité. Une chose était sûre cette vision la marquerait encore pour un moment.

Un bruit la coupa de sa rêverie qui ne dura qu’une seconde, absorbée par la présence de son maître, elle n’avait même pas remarqué qu’ils n’étaient pas seuls dans le vestiaire, et un vieil homme lançait des regards dans leur direction. Elle se rappela également qu’elle aussi devait se déshabiller -sous l’œil attentif du vénérable pervers-sama.- Sansa prit alors l’initiative de se placer entre son maître et les étrangers, dos à ces derniers. Elle se servit alors de ses queues pour faire un exquis paravent de pelage blanc, les masquant aux yeux des autres. *Seul mon maître aura le privilège de voir mon corps*. Ledit maître attrapait déjà son peignoir, ce qui n’empêcha pas l’hybride de profiter presque honteusement de la vision de son corps. Elle se mit alors à se déshabiller à son tour, dévoilant sa peau immaculée serrée autour de ses courbes. Son cœur battait fort, guettant toutes réactions de la part de Chris.

L’hybride ne tarda pas ensuite à enfiler son propre peignoir qui n’était pas très adapté à sa particularité et qui en sus lui laissait un joli décolleté. Le paravent blanc disparut pour laisser réapparaître le duo aux yeux de tous. Les vestiaires étaient chauds et humides et les doutes de Sansa commencèrent à se concrétiser. Le problème ? La neko se transformait peu à peu en pompon, en effet ses cheveux comme son pelage avaient la fâcheuse tendance à  gonfler et même parfois onduler en présence d’une telle atmosphère. Elle tenta d’aplatir ses cheveux avec ses mains sans grand succès elle se rapprocha alors de son maître pour à nouveau lui voler son bras, afin qu’ils passent à la suite, l’eau arrangerait le problème. Ils sortaient tous deux du vestiaire, laissant derrière eux les regards curieux.

_ Ce peignoir vous… met en grande valeur.

Sansa eu du mal à trouver la juste traduction pour gratifier son maître. Même s’il n’était pas vraiment question de peignoir, elle voulait signifier à Chris qu’il avait un très beau corps -ce qu’il savait déjà surement-. Elle allait continuer ses compliments quand elle se rendit compte que monsieur Taylor les dirigeait directement vers le bassin. Elle tira sur son bras pour l’arrêter. Elle baissa la voix pour qu’il soit le seul à l’entendre.

_ Maitre, il est de coutume de se laver avant d’entrer dans le bassin.

Elle indiqua les cabines prévues pour se laver et s’engagea dans leur direction. Étant donné que Chris l’avait emmené dans le vestiaire masculin, elle se permit d’entrer avec lui dans la cabine. Elle n’était pas bien grande, mais assez pour qu’il puisse y être à deux sans se gêner. Il y avait là tout ce qu’il fallait pour se laver : un tabouret, du savon, un sceau pour ceux qui préféraient faire à l’ancienne et une douchette extensible pour les autres. Un éclair de malice passa dans les yeux de Sansa.

_ Je vais vous laver !

*C’est le rôle de la servante de laver son maître, après tout* -profiteuse !-. Qui a dit qu’on ne pouvait accomplir ses tâches sans y trouver son compte ?  À la condition que son maître ne refuse pas, elle y trouverait surement le sien.

Et au moins, ici, ils étaient seuls.
Messages : 31
Date d'inscription : 03/01/2018
Age : 24
Fiche de Présentation : Veux-tu me connaitre ?
Fiche de Relation : Je l'ai vécu!

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Neko persan
Maître/Maîtresse: Chris Taylor
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideF - Adoptable



それは何も意味しない  #FFBE00


Revenir en haut Aller en bas
(#) Jeu 18 Jan - 16:52







L'hybride...
Également vêtue de son peignoir blanc, se permit de complimenter son maître.

_ Ce peignoir vous… met en grande valeur.

Il hochait la tête.
Sans réellement rebondir sur sa phrase ou lui retourner la pareil, jugeant que c'était une nouvelle fois, une phrase "pré-conçu". Chris', se sentait un peu à l'étroit, mais à voir... Sa neko aussi, n'était pas mieux lotis avec ses nombreuses, trop nombreuses queues. Cependant, Sansa ne se plaignait pas pour autant et il en fit de même. De toute manière, le vêtement est temporaire.

Chris'...
Prit la tête des opérations, il avançait, en compagnie de Sansa à son bras. Celui-ci, observait le lieu, richement et traditionnellement décoré. A en suivre les indications, les bains sont à peine plus loin. Cependant, il sentie son hybride tirer, dans le sens opposé. Se tournant vers cette dernière qui... Avait sa chevelure ainsi que ses queues plus volumineuses qu'à l'initial. Il semblerait que la minette, ne soit pas adapté à l'humidité ambiante.

_ Maitre, il est de coutume de se laver avant d’entrer dans le bassin.

Expliquait-elle.
Chris', passait une main dans sa chevelure humide en soupirant.

_ C'est vrai... J'avais oublié que c'est tout un rituel, par ici.

Admit-il.
Suivant à son tour, docilement son hybride vers les douches. Le duo, pénétrait dans une cabine inoccupé et plutôt vaste. Le trentenaire, affichait tout de même une mine perplexe quant... A l'équipement rudimentaire, pour se laver. Tabouret, seau... Lorsque le traditionnel frôle le moyenâgeux... Ça ne l’enchantait pas vraiment. M'enfin, c'était son idée, alors autant jouer le jeu jusqu'au bout. Sansa, de son côté semblait être comme un poisson dans l'eau... Il trouvait ça rassurant que cette petite tête féline, puisse servir de guide dans ses rituels asiatiques, qu'il trouvait parfois largement surfait. Une douche, c'est une douche... Point barre. La persane, s'activait autours de lui. Sansa savait visiblement ce qu'elle faisait et avec un sourire satisfait et motivée, elle lui déclarait.

_ Je vais vous laver !

Chris'.
Écarquillait les yeux.

_ Je ne suis pas un infirme. Je refuse.

Tranchait-il, catégoriquement.
De sa voix de ténor. Si Sansa, a été formé pour avoir un maître, Chris' lui... Avait encore beaucoup de mal avec ce concept. Et se faire laver par son chat, lui paraissait... Des plus étranges. Cependant, à en voir le visage énormément déçu de Sansa, comme si, il venait de lui briser le cœur ainsi que trois côtes aux passages... L'hybride, allait le laisser seul, cependant il la retint d'un mouvement sec et ferme, à son poignet. Il devait s'adapter à Togi, et à ses hybrides... Refuser les bonnes intentions de Sansa, peut-être que ça ne se faisait clairement pas et si il lui disait "non" à tout... Rapidement, elle serait inutile et renvoyé. Hors, ça, il ne le voulait pas.

_ Donne moi... Un peu de temps. Il y a des choses, que je veux laver moi même. Tourne toi.

Lui...
Donner du temps, pour qu'il s'adapte à sa nouvelle situation également. Une fois qu'elle eut le dos tourné, Christopher se lavait les parties intimes. Pas question qu'elle touche ce qu'il fait de lui un homme... Il n'était pas prêt pour ça et elle non plus, probablement. En plus, le contact féminin... Depuis son traumatisme, a toujours été problématique. Il voulait faire des efforts pour que la soirée soit relaxante, mais que ça tourne en quelque chose de lubrique. Ce n'était pas impossible, il le savait... Il préférait éviter.

_ J'ai terminé, Sansa.

Une serviette autours de la taille.
Christopher prit place sur le tabouret. Assit, il devait sans doute moins impressionner la jeune hybride. Son regard croisait le sien, confiant son corps à ses bons soins et sans doute...

Qu'il devrait lui rendre.
Messages : 40
Date d'inscription : 27/12/2017
Age : 27
Localisation : Dans mon bureau
Multi-Compte : Aelys / Djena / Ezekiel / Meiko/ Disturbia/ Kali
Fiche de Présentation : Thunder !
Fiche de Relation : One Million

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Aucune
Maître/Maîtresse: Aucun
Esclaves: Sansa
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humain - Pro-Esclavage


Chris soumet en DarkSlateBlue

Revenir en haut Aller en bas
(#) Sam 20 Jan - 11:41
Buh….

_ Je ne suis pas un infirme. Je refuse.

-Ce petit bruit de vaisselle brisée ? Rien de plus que le cœur haché, broyé et piétiné de Sansa- La réponse était on ne peut plus claire et n’avait nécessité aucune réflexion. C’était le premier refus aussi direct que l’hybride recevait. Elle s’était arrêtée en plein mouvement et ses oreilles s’abaissaient lentement, à l’instar de ses queues, en même temps que son visage se décomposait. Elle finit par baisser les bras et se retourner pour s’en aller, au vu de sa réponse elle estimait que le maître n’avait plus besoin d’elle pour l’instant. Une  poigne ferme la stoppa dans son mouvement. Elle releva la tête vers son maître. Visiblement il avait encore quelque chose à lui dire, elle patienta alors.

_ Donne moi... Un peu de temps. Il y a des choses, que je veux laver moi même. Tourne toi.

Sa voix était plus douce, Sansa aurait presque pu croire à du regret -si ce sentiment peut exister chez Chris-. Elle acquiesça et se retourna, un sourire réapparaissant déjà sur ses lèvres. Ses queues se balançaient doucement derrière elle alors qu’elle réfléchissait intensément. On lui avait vendu tous les maîtres comme des incorruptibles pervers, elle ne comprenait pas pourquoi Chris pouvait la repousser de la sorte. C’était un cas de figure encore jamais rencontré pour la jeune hybride, elle ne savait donc pas comment réagir efficacement.

Sansa essaya de de penser en dehors de ce qu’on lui avait appris -Sansa réfléchit… ça va être beau !-  *Le maître ne veut pas que je le lave… mais en fait si, il veut bien… mais pas tout. Il n’est pas timide, par ce qu’il s’est mis tout nu devant tout le monde sans hésiter. Ça veut dire alors… que je le dégoute ? Il veut pas que je le touche par ce que je suis qu’une hybride !* -presque....- quoi qu’il en soit l’hybride décida de s’en tenir à son rôle, le maître finirait bien par se faire à sa présence. Elle y veillerait.

_ J'ai terminé, Sansa.

La neko se retourna pour découvrir son maître assis sur le tabouret, la taille masquée de sa serviette. Pour une fois, il était plus petit qu’elle, lui arrivant à peu près au niveau du haut de son ventre, ce qui le rendait bien moins impressionnant. -C'est marrant comment un petit rien peu vous donner une impression de pouvoir.- Elle essaya de cacher le sourire qui s’élargissait sur son visage en se saisissant du savon avant de se diriger vers son dos. Sansa repensa à la réaction d’origine de son maître, ça la calma. Son visage redevint neutre, presque boudeur.

_Je commence par vos cheveux, puis votre dos, votre torse et finirait par vos jambes, veuillez pencher la tête en arrière.

Monsieur Taylor était prévenu du programme, pas de surprise. Sansa de son côté s’appliqua à suivre ce qu’elle venait de dire, lavant le corps du riche propriétaire de manière efficace. Ses gestes n’étaient pas dénués de douceur ni tendresse, s’attardant légèrement sur ses muscles dessinés, mais aucun n’était superflus. L’hybride comptait bien montrer que malgré son statut d’hybride elle pouvait se rendre utile et agréable. Une fois le corps de Chris nettoyé et rincé, elle se releva de sa position de Seiza, en réajustant son peignoir qui se relâchait. Elle affichait la fierté d’un travail bien fait. Pendant tout le processus, le temps et la vapeur avaient fait son œuvre, le pelage ainsi que la chevelure de la neko s’étaient transformés en de volumineux pompons, au grand dam de cette dernière.

_Vous êtes prêt pour le bain maître.

Elle inspecta l’expression de son maître avant de continuer *J’ai été sage aujourd’hui, il peut bien me laver aussi… et puis je le mérite !*. L’hybride avait lavé son maître à la façon traditionnel, savon, éponge et sceau, elle garda le savon et se saisit de la douchette à rallonge incrustée au mur. Elle les tendit tous deux vers le riche propriétaire. Elle ne dit rien, se contentant d’afficher la plus mignonne de ses bouilles en espérant qu’il comprendrait ce qu’elle voulait. Ça n’enchantait peut-être pas Monsieur Taylor de se faire laver, mais il en allait tout autrement pour Sansa.
Messages : 31
Date d'inscription : 03/01/2018
Age : 24
Fiche de Présentation : Veux-tu me connaitre ?
Fiche de Relation : Je l'ai vécu!

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Neko persan
Maître/Maîtresse: Chris Taylor
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideF - Adoptable



それは何も意味しない  #FFBE00


Revenir en haut Aller en bas
(#) Sam 20 Jan - 15:16

Chris'...
Notait dans le regard de la Neko, comme... Des étoiles de victoire. En tout cas, il avait vu juste, ne pas laver son maître était vu comme une honte, et il commençait à mieux lire ses humeurs, via l'attitude de ses nombreuses queues et ses oreilles. Il dédramatisait la situation, c'est juste une hybride, qui va lui faire un brin de toilette. Il n'y a rien d'humiliant, c'est une attention, une prestation, pour laquelle, Sansa a été formé. Ne pas en profiter, serait dommage et sans doute qu'elle l'aurait mal vécu, à voir sa tête de futur condamné... Christopher, venait de changer la donne, pour son plus grand plaisir.

Plaisir ou devoir ?
Aucune idée... Sansa, était autant motivée, qu'enthousiaste à l'idée de le laver. Le trentenaire, lui, demeurait sceptique et profondément calme contrairement à sa petite chose qui s'affairait autours de lui. Elle était mignonne, c'est déjà ça... Autant prendre son lavement pour quelque chose de bien, plutôt qu'une corvée. Sans doute, qu'il était coutûme sur l'île que les hybrides lavent leurs maîtres et maîtresses respectifs. Alors, a tu tête, Chris' n'avait de cesse de penser à "l'intégration". Si Sansa avait eu ce comportement aux USA... Elle serait passé pour une "escort girl", voir plus et sans problème. Hors ici... C'était bien différent et elle le prouvait dans son professionnalisme qu'elle transpirait. Sansa, énumérait le programme.

_Je commence par vos cheveux, puis votre dos, votre torse et finirait par vos jambes, veuillez pencher la tête en arrière.
_ Hmm...

Clairement...
Rien de lubrique dans sa phrase, son intonation et son attitude. Docilement, le PDG s'exécutait, penchant sa tête en arrière pour qu'elle lave sa tête et... Christopher, se laissait aller sous ses doigts de fée. Il en fermait les yeux, clairement charmé, envouté par ses douces mains savonné qui s'affairait ici et là, sur son corps tendu d'homme d'affaire. Progressivement, la neko parvint à le détendre par ses gestes et peu à peu, il était même volontiers complice pour l'aider dans sa tâche.

"Sansa... L'essayer, c'est l'adopter... Merde, elle est douée"


Pensait-il.
Il ouvrit son regard, lorsqu'elle était au niveau de ses jambes. L'hybride l'avait avec toujours autant d'attention que le reste. Cependant, la voir agenouillée, devant lui... S'activer sur ses jambes dans un mouvement de bas en haut, jamais elle n'auront été aussi propres. Rapidement... C'est lui, qui pensait à des choses lubriques. Si Sansa est aussi impliquée dans ses soins, l'est-elle aussi efficacement... Ailleurs ? Quel homme, normalement constitué n'y aurait pas pensé en cet instant ? Promptement, sa virilité répondait présente, si jamais il décidait de passer à l'acte. Heureusement, l'hybride s'était relevé au même instant et Christopher croisait les jambes, se retenant de lui sauter dessus... Histoire de confirmer sa théorie. Pour la science... A d'autre !

_Vous êtes prêt pour le bain maître.

Il passait une main.
Dans ses cheveux trempés, lavés et se mordait la joue. Christopher, se faisait clairement violence pour ne pas céder à ses pulsions. Pas ici, pas l'endroit... Pas le moment... C'est clair qu'il voulait s'offrir du bon temps, se détendre... Diable, que Sansa était efficace dans ce domaine. L'hybride, à la chevelure gonflé par l'humidité, ainsi que ses queues... Arborait désormais un visage des plus... Provocateur. Christopher s'était redressé, et il ne lui fallait pas un tutoriel pour comprendre, que la Neko, attendait la même chose de sa part.

La laver.
Passer ses mains, sur son corps si doux, rebondit et moelleux de part en part.

_ Tu... Tu me fatigue, Sansa. Tant pis pour toi.


Déclarait-il.
Dans un soupire d'abandon. D'un mouvement sec, il dénudait son hybride, sans aucune douceur. Tandis que son autre main avait déjà attrapé le savon. Il calait la neko, contre lui, son dos contre son torse, la maintenant avec une clé de bras au cas où elle lutterait. Après avoir savonné ses mains, Christopher, passait ses dernières sur ses épaules dans un premier temps, puis, jusqu'à sa poitrine. C'était doux, ferme et généreux tout comme il l'avait supposé depuis qu'il l'avait vu, la toute première fois. Ses mains, s'attardèrent sur ses tétons qui durcissaient sur le champs, tout comme son membre, qu'il frottait déjà entre ses fesses. Ses nombreuses queues blanches, frétillaient autours de lui, preuve de sa réactivité sous ses caresses qu'il poursuivait déjà plus bas, de sa main droite.

Cependant...
Lorsqu'il sentie à nouveau les nombreuses queues de l'hybride, ses oreilles pointé à son attention... Il eu la désagréable sensation de faire de la zoophilie. Ce qui le coupait net dans son élan, bien qu'entre ses doigts, il reconnaissait bien là une femme. Christopher, repoussa alors Sansa. Il reculait jusqu'à la douche qu'il mit sur froide, à tâtons. Rapidement, il se rinçait, comme pour se laver de ces idées. L'eau froide, fonctionnait, créant une vapeur conséquente suite à la différence de température. Après quelques minutes, le temps qu'il reprenne le contrôle et ses esprits, il s'approchait à nouveau de Sansa, l'attrapant par le bras, en pince.

_ Allons y. N'oublie pas nos affaires


Déclarait-il sèchement.
Prête ou pas prête... Il était vraiment temps de se reposer.

Le corps et l'esprit.
Messages : 40
Date d'inscription : 27/12/2017
Age : 27
Localisation : Dans mon bureau
Multi-Compte : Aelys / Djena / Ezekiel / Meiko/ Disturbia/ Kali
Fiche de Présentation : Thunder !
Fiche de Relation : One Million

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Aucune
Maître/Maîtresse: Aucun
Esclaves: Sansa
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humain - Pro-Esclavage


Chris soumet en DarkSlateBlue

Revenir en haut Aller en bas
(#) Dim 21 Jan - 1:24
Le maître s’était redressé et dominait l’hybride de toute sa hauteur. Elle ne bougea pas pour autant, attendant patiemment sa réaction finale.

_ Tu... Tu me fatigue, Sansa. Tant pis pour toi.

Chris capitula à la grande joie de Sansa. Elle fut pourtant surprise par la réactivité et la vitesse avec laquelle il appliquât la sentence. En une seconde à peine elle s’était retrouvée nue et coincée contre le buste de monsieur Taylor. Elle ne résista pas trop, se tortillant juste un peu pour ne pas être étranglée. Ce n’était pas exactement ce à quoi elle s’attendait -elle ne voulait pas non plus qu’il se mette à genoux devant elle ?- néanmoins les attentions de son partenaire de cabine lui fit très vite oublier l’étrangeté de sa réaction. Il n’hésitait pas à profiter de son corps, profitant du passage de ses mains sur sa poitrine. La neko sentit le désir monter en elle, tout comme elle pouvait sentir le sien par ce membre qui grandissait contre son intimité.

Le maître descendait sa main de plus en plus basse, provoquant chez l’hybride des frissons et plus d’agitation. Elle était aux aguets de la moindre de ses paroles. Elle sentait son cœur battre puissamment dans sa poitrine alors que se mêlaient excitation et appréhension. Elle vivait les douceurs de l’instant sans oser penser à la suite. Elle gémit en se mordant la langue. C’est à cet instant que tout se brisa. –surprise !-Sans qu’elle ne comprenne pourquoi elle fut rejetée sur la paroi de la cabine. Désorientée, elle se demanda si c’était la suite logique de la volonté de son maître. Elle remarqua l’absence de son contact et se tourna vers lui. C’était bien du dégout qu’elle lisait sur son visage alors qu’il se rinçait comme s’il avait en contact avec de la moisissure.


Cela affecta plus l’hybride qu’elle osât se l’admettre. Elle ne comprenait toujours pas ce rejet soudain et son égo en avait pris un coup. Elle s’accroupit, la tête basse, et entama mécaniquement de rincer son corps à l’aide de seau. C’était beaucoup d’émotion contradictoire en peu de temps et il lui fallait le temps de se remettre de tout ça -défragmentation du disque dur Sansa-. Elle finit par relever la tête et fixer son maître. *Je n’abandonnerais pas, je te dégoute peut-être, mais je ne laisserais personne me mettre de côté. Je suis irrésistible, je découvrirais ce qui te dégoute et tu apprendras à m’apprécier à ma juste valeur. * De son côté, le maître finit sa douche et s’approcha d’elle pour la saisir. Sa poigne était puissante et ferme.

_ Allons y. N'oublie pas nos affaires

Elle eut à peine le temps de saisir les peignoirs et serviettes avant d’être tirée vers l’extérieure. Elle fut obligée de le suivre jusqu’au bain où elle réussit enfin à se défaire de sa poigne. Ce léger temps de pause lui permit de plier convenablement leurs affaires. Elle les déposait sur un rebord pendant que maître rentrait dans l’eau chaude. Ses obligations remplies, la Neko se glissa à son tour dans l’eau à la température divine –Le bonheur! Non vraiment, allez-y et testez !- . Elle s’immergea jusqu’au nez, retenant un gémissement de satisfaction. Elle avança l’entêtement jusqu’à rejoindre Chris. Elle se posa contre lui se demandant s’il allait encore la repousser. Elle parla sans hausser de trop la voix.


_C’est encore mieux que ce qu’on m’avait décrit ! Cet onsen est juste fantastique, je voudrais ne jamais en ressortir. Merci de me permettre de vous accompagner.

Elle observa le bassin, il était vaste, mais ils n’y étaient pas seul, deux autres personnes profitaient des bienfaits relaxants de l’eau chaude. Ils avaient jeté un coup d’œil dans leur direction, mais s’étaient désintéressés ensuite, comme le voulait la coutume. Sansa laissait aller son corps au calme. C’était la première fois qu’elle pouvait s’immerger et s’étendre dans l’eau, elle gardait néanmoins toujours ses pieds contre le sol, son instinct lui dictait, elle n’était pas du tout à l’aise face à l’idée de ne plus avoir pied, tout comme celle d’immerger totalement sa tête. Elle laissa s’écouler un peu de temps sans rien dire, laissant Chris se bénéficier des huiles mélangées à l’eau. Elle reprit ensuite à demi-voix.

_Maître… ? Ai-je fais quelque chose de mal ?

*Non pas que c’est de ma faute, le maître aussi peut se vexer pour rien* le coup valait d’être tenté. Peut-être que Chris serait honnête et lui dirait tout –t’as qu’as croire-. Elle posa ses yeux dorés sur lui, elle se demandait s’il prendrait même la peine de répondre. En attendant une réponse de sa part, elle joua laisser flotter ses bras. Elle s’étonnait toujours que son corps semblait si léger dans l’eau, comme si elle ne pesait presque rien. Elle s’imagina passer sa vie entière dans le bassin, des serviteurs venant lui apporter la nourriture directement sur des plateaux. Elle ne sortirait que pour se faire sécher et se dégourdir les jambes, le paradis ! Mais son destin n’était pas entre ses mains, elle appartenait à Monsieur Taylor, qui bien qu’elle l’appréciait la frustrait par son absence répétée et ses changements incompréhensibles.

Une Sansa, ça a besoin de beaucoup d’attention !
Messages : 31
Date d'inscription : 03/01/2018
Age : 24
Fiche de Présentation : Veux-tu me connaitre ?
Fiche de Relation : Je l'ai vécu!

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Neko persan
Maître/Maîtresse: Chris Taylor
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideF - Adoptable



それは何も意味しない  #FFBE00


Revenir en haut Aller en bas
(#) Dim 21 Jan - 13:32

Christopher...
A reprit le contrôle de lui même et de son entourage. Il ne mesurait pas la force qu'il employait pour tirer Sansa, qui suivait malgré elle, les bras chargés. Le trentenaire, fit abstraction des autres possibles présences, et prestement il rejoint un bassin, qui baignait dans la vapeur. Ca annonçait la couleur en matière de température et sans plus de cérémonie, Chris', ôtait sa serviette pour pénétrer dans l'eau. Il échappait un soupire de satisfaction, c'était tout simplement divin, relaxant... La température idéal. Rapidement à l'aise, il écartait les bras, penchant sa tête en arrière et le regard clos. Se couper du monde des affaires, radicalement... C'est la meilleure chose qu'il ai faite, cette semaine.

Naturellement.
Sansa pénétrait elle aussi dans le bassin. Elle ne fut pas aussi hésitante qu'il l'aurait pensé et à voir, la température de l'eau, lui convenait totalement à elle aussi. L'hybride, pas intimidé pour un sous, de la scène précédente, reprit place auprès de lui. A les regarder, c'est comme si il ne s'était absolument rien passé entre eux, ces dix dernières minutes. Avec beaucoup de douceur, l'hybride reprit.

_C’est encore mieux que ce qu’on m’avait décrit ! Cet onsen est juste fantastique, je voudrais ne jamais en ressortir. Merci de me permettre de vous accompagner.

Chris'...
Ne répondit pas à sa remarque, qui était très juste. Le maître, se lassait aller à la détente. Il sentie son hybride, se laisser aller à son tour. Du coin de l’œil, il voyait cette dernière s'immerger mais sans pour autant... La curiosité de cette dernière, n'était pas assez forte pour s'aventurer plus loin. Loyalement, elle restait près de lui et c'est dans cette petite intimité qu'elle créait, que la neko reprit doucement.

_Maître… ? Ai-je fais quelque chose de mal ?

Demandait-elle.
Sur un ton qu'il jugerait de timide ou gêné. Le trentenaire, redressait son visage, en ouvrant pleinement ses yeux cette fois. Bien, qu'il comprenne que la question soit... Légitime, là, clairement, ça lui bouffait la vie. Ne pouvait pas t-elle faire, comme si rien ne s'était passé ? Et juste profiter de l'instant présent ? Non, là, Sansa avait besoin de réponse et tant qu'elle ne serait pas satisfaite, sans doute qu'elle lui tiendrais la jambe.

Alors...
Chris', poussait un soupire et déclarait sur un ton détaché.

_ Tu aimerais que je te dise que... "Non, c'est moi, pas toi", un genre de... Niaiserie, pour alléger ta conscience.

Abordait-il, avant de reprendre, toujours en anglais.

_ Ce qui serait faux... Je suis étranger "Gaïjin" par ici... J'ai un peu de mal avec le concept hybride et je ne sais pas si je dois te voir en un animal de compagnie, ou une escort girl.

Précisait-il.
Posant son regard marron, sur cette dernière. Avec une possessivité qu'on ne pouvait pas mettre en doute.

_ Une chose est sûre, tu es à moi... Tu me plait, tu es... Charmante, douce mais... Tu es un chat. Et dans mon pays, coucher avec son chat, ce n'est pas franchement indiqué, ni dans les mœurs.

Christopher.
Attrapait une de ses nombreuses queues, désormais bien fine et sans allure suite à l'eau. Il lui parlait sur un ton calme, serein et sans masque. Il jouait de ses doigts avec cet appendice animal, greffé sur une humaine des plus délicieuse.

_ Pour tout à l'heure... Je me suis laissé emporté par ton apparence féminine, tes gestes, ta proximité, mais... Tes oreilles, tes queues, m'ont ramenés à la réalité. Tu es une bête, un produit de la science, créer pour plaire. Tu y arrive à merveille, soit en certaine.

Rassurait-il, avant d'ajouter.

_ Peut-être que ça se reproduira... Peut-être pas. Pour l'heure, je veux juste me détendre, apprendre à te connaître un peu...

Terminait-il.
Tout en lâchant son appendice qui d'ordinaire, est "fluffy". Peut-être qu'un jour, il opterait pour une décision final la concernant... Un animal, une femme ? Les deux ? Ou quelque chose de plus profond, et original que ça ? Pour l'heure, elle était un produit qui répondait à toute les attentes, Chris', gardait espoir qu'un jour ou l'autre, elle se détache de toute ces conceptions qu'on lui à foutue dans le crâne de la "poupée parfaite", pour qu'ainsi, elle soit plus authentique, personnel. Et alors, à cet instant, il n'aurait plus l'impression de baiser un foutue robot poilu bien élevé, produit en masse... Mais soit une femme des plus exceptionnelles soit...Une chatte de luxe. Peut-être qu'entre temps, il en aurait apprit un peu plus sur les us et coutume de cette île, qui se dérobe aux Droit de l'Homme et aux restes et que cette forme de zoophilie qui le dérange... Sera brisé.

Si Sansa ne l'est pas avant.
Messages : 40
Date d'inscription : 27/12/2017
Age : 27
Localisation : Dans mon bureau
Multi-Compte : Aelys / Djena / Ezekiel / Meiko/ Disturbia/ Kali
Fiche de Présentation : Thunder !
Fiche de Relation : One Million

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Aucune
Maître/Maîtresse: Aucun
Esclaves: Sansa
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humain - Pro-Esclavage


Chris soumet en DarkSlateBlue

Revenir en haut Aller en bas
(#) Lun 22 Jan - 14:58
Être plus que la somme de ses parties.

Le maître se redressait et, comme l’avait imaginé l’hybride, pas très heureux de la question de cette dernière.  Elle s’attendait clairement qu’il lui intime de se taire ou de le laisser tranquille.

_ Tu aimerais que je te dise que... "Non, c'est moi, pas toi", un genre de... Niaiserie, pour alléger ta conscience.

*Pas la peine, ça ne peut pas venir de moi c’est donc forcément de ta faute* -on ne fait pas plus chat comme réaction-. Ce qui n’empêcha pas Sansa d’écouter attentivement la suite pour tenter de comprendre son maître.

_ Ce qui serait faux... Je suis étranger "Gaïjin" par ici... J'ai un peu de mal avec le concept hybride et je ne sais pas si je dois te voir en un animal de compagnie, ou une escort girl.

Le regard de Chris se posa sur la Neko qui allait froncer les sourcils avant de percevoir une cette emprise dans ses yeux. Elle se considérait, à juste titre, comme étant à la fois différente et plus que les deux choix ne décrivent pas son propriétaire. Elle se considérait plutôt comme une compagne à sens unique -une femme qu’on peut ranger quand elle devient chiante, l’évolution ultime du waifu dakimakura !-


_ Une chose est sûre, tu es à moi... Tu me plait, tu es... Charmante, douce mais... Tu es un chat. Et dans mon pays, coucher avec son chat, ce n'est pas franchement indiqué, ni dans les mœurs.

Sansa le regarda jouer avec l’une de ses queues et l’ironie de la situation finit par la percuter. Elle avait été choisie pour être offerte à cause de ses nombreux appendices, mais c’était ceux-ci qui retenaient son maître de l’apprécier pleinement. Elle se demanda s’il n’aurait pas été plus heureux s’il avait reçu une humaine asservie en lieu et place d’une hybride. *Non ! Il l’a dit lui-même, c’est lui le Gaïjin, c’est à lui d’apprendre à voir plus loin*. Un léger sentiment de compassion l’envahit, son maître était perdu dans cet univers qu’il ne connaissait pas et c’était de son devoir de l’aider à s’intégrer. Elle se dit que peut-être même qu’il avait le mal du pays et qu’il ne s’adaptait à la vie à Togi -et tant qu’on y est, chaque soir il s’endort en serrait un drapeau des USA dans les bas ?- . Au moins avait-il avoué qu’elle ne le laissait pas indifférent. Sansa n’avait pas encore joué le grand jeu, mais elle réservait cela pour plus tard, elle était peut-être "programmée" mais pas idiote, elle attendrait le bon moment pour faire tomber ses barrières.

_ Pour tout à l'heure... Je me suis laissé emporté par ton apparence féminine, tes gestes, ta proximité, mais... Tes oreilles, tes queues, m'ont ramenés à la réalité. Tu es une bête, un produit de la science, créer pour plaire. Tu y arrive à merveille, soit en certaine. Peut-être que ça se reproduira... Peut-être pas. Pour l'heure, je veux juste me détendre, apprendre à te connaître un peu...
_je comprends, maître, je vous montrerais que je suis plus que tout ça.

Annonça-t-elle avec le ton de la calme certitude. Cela prendrait peut-être du temps, mais elle était convaincue que ça arriverait. Elle afficha un large sourire à son maître avant de le laisser se détendre. Elle s’étira dans l’eau et suivit l’exemple de Chris en s’installant pour prendre ses aises. Elle n’avait rien fait de la semaine -mais c’était déjà beaucoup-, elle profitait du bain autant qu’elle le pouvait. Impossible pour autant de fermer les yeux, la curiosité la maintenait alerte, elle devait tout observer. Les fresques en haut des murs, les plantes soigneusement placé, les dalles ajusté au millimètre, toute l’ambiance lui plaisait au plus haut point.

Le temps passa et les occupants du bassin laissèrent leur place à d’autres. Un hybride au croisement indéterminé fit même son apparition dans l’eau. Sans de son côté respecta l’endroit, ne faisant pas de bruit, elle se déplaçait parfois dans l’eau, mais n’allait jamais bien loin et finissait par revenir. Elle vérifia même subtilement que Chris ne s’était pas endormi. La neko finit par se rendre compte d’un des effets indésirables de l’eau. En observant sa main, elle se rendait compte que la peau de celle-ci se fripait. Ce ne lui était jamais arrivé et elle n’aimait pas ça. Elle émit un léger "hm" de mécontentement en fixant ses doigts, le regard noir.

C’était fini, le bassin n’était plus son ami. Après avoir jeté un regard à son maître, elle grimpa hors de l’eau et s’installa sur une pierre non loin de lui. Elle boudait ouvertement cette eau qui l’avait trahi et regardait tous les moments sa peau pour voir si ça partait. Elle avait oublié un petit détail qui la rattrapa très vite, en cette période, hors de l’eau, il fait froid, très froid surtout quand on est mouillé.Elle maudit l’onsen pour cette double trahison -triple si on comptait sa bouille de persan mouillé et c'est cruel- et se pencha de tout son long pour attraper sa serviette et l’entourer autour d’elle. Ses queues goutaient presque pitoyablement à côté d’elle et elle les ramena aussi contre son corps pour garder un peu de chaleur. Elle espérait juste que le maître ne tarderait pas à vouloir sortir également. Elle guettait avec intérêt l’intérieure chauffé du bâtiment et se dit que si le maître ne sortait pas bientôt elle l’attendrait à l’intérieure, tant pis pour lui.
Messages : 31
Date d'inscription : 03/01/2018
Age : 24
Fiche de Présentation : Veux-tu me connaitre ?
Fiche de Relation : Je l'ai vécu!

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Neko persan
Maître/Maîtresse: Chris Taylor
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideF - Adoptable



それは何も意味しない  #FFBE00


Revenir en haut Aller en bas
(#) Mar 23 Jan - 22:06

_Je comprends, maître, je vous montrerais que je suis plus que tout ça.

Chris...
Entendit la déclaration de cette dernière et ça semblait plus, comme une affirmation profonde qu'il traduisait par "Tu verras, ce que je suis et tu ne pourras plus te passer de moi". Il ne fit pas de commentaire, bien trop curieux à l'idée de voir, de savoir de quoi elle était réellement capable. Et surtout, est-ce que ce qu'il verra... Lui plaira ?

Dans le bassin...
Sous le regard non attentif du maître, ça allait et venait autours d'eux. Ce n'est que lorsque Sansa, se mit à s'agiter à son tour, que l'attention de ce dernier, s'éveillait. Sortant de sa détente, pour voir ce que minette fait, d'un œil. Elle barbote, sa curiosité vagabonde et de temps en temps, elle revient auprès de lui comme pour reprendre un peu de bon temps à ses côtés avant de repartir en exploration. Peut-être aussi pour vérifier qu'accessoirement, il est toujours vivant ou pas assommé à cause de la chaleur. Il avait conscience qu'elle était peut-être vexée, après ses mots... Mais elle n'en reste pas moins, une brave fille, bienveillante... Bien qu'avec un caractère coquin, qu'il ne lui aurait pas soupçonné.

Il l'a cru naïve.
Mais en fait, c'était sa propre naïveté qu'elle reflétait, en pensant ça à son égard. Plus il y réfléchissait, plus la scène de la cabine de douche, apparait comme... Médité. C'est une petite futé, à ne pas en douter et sa dernière déclaration en est la preuve... Alors, tandis qu'elle quittait le bassin d'un air dédaigneux... Sur le visage de Chris', on pouvait lire une certaine satisfaction. Elle lui cache des surprises, mais son formatage, camoufle le tout et fait passer ça pour une forme de candeur, politesse traditionnel. Christopher penchait la tête en arrière, songeant à toutes les surprises qu'elle lui réservait... Un peu comme petite poupée russe qu'il s'amuserait à déshabiller, couche par couche... De quel bois, Sansa est-elle faite ? Dans le fond ?

Le trentenaire...
Ne s'inquiétait pas de la destination de son hybride. Non, il a clairement confiance, si elle veut lui montrer de quoi elle est capable, alors, elle ne sera jamais loin. Chris', restait encore une poignée de minutes dans l'eau chaude, délicieuse. Puis, il reprit contact avec la réalité, sortir, sera une épreuve mais... La suite, s'annonce qu'encore plus appréciable. Christopher, sortie de l'eau d'un mouvement sec. Ses années de natation, lui ayant sculpté de sérieux biceps et triceps. Prestement, il enfilait son peignoir.

Puis, toujours aussi calme.
Il rejoint son hybride, à la mine boudeuse et l'interpelle une fois face à elle. Sansa, avait triste mine, avec ses nombreuses queues qui avait tellement perdu en grâce et douceur. Désormais elles étaient raides, fines.

_ Viens. On va prendre un bon massage.

Si il visait juste.
Ces quelques mots, devraient suffire à son bonheur. Et du regard, il l'invitait à le suivre.

_ Tu avais l'air contrarié... Quelqu'un t'a mal regardé dans l'eau ?

Questionne t-il.
Se doutant qu'il pouvait être en partie responsable de son état émotionnel... Et ? Ici et maintenant, ils allaient bénéficier d'un massage des plus agréable, alors, Christopher ne se pense pas être "le pire", même si il en est capable. En pénétrant dans le bâtiment, il interpellait une hôtesse qui vint à leurs rencontres.

_ J'ai réservé un massage aux pierres chaudes.

_ Veuillez me suivre. L'hybride également ?
_ Oui, ça lui fera du bien.

Affirmait-il.
Avant de suivre docilement l'hôtesse qui... Se révélait être une hybride tiens. Christopher, distinguait deux petites oreilles noirs, qui ornaient le sommet de sa tête. après avoir emprunté un couloir, le trio, débouchait sur une salle de relaxation, richement décoré avec deux places pour les clients. L'un à côté de l'autre.

_ Je vais chercher ma collègue, pour que vous bénéficiez du massage en même temps.

Prévenait-elle, et avant qu'elle ne disparaisse, Christopher, ajoutait.

_ N'oubliez pas des rafraichissements.

Elle refermait la porte coulissante.
Et le maître, reportait son attention sur son hybride, qui semblait reprendre contenance. Ses longs cheveux d'ébènes, gonflant à nouveau sous l'humidité omniprésente.

Alors, heureuse ?
Messages : 40
Date d'inscription : 27/12/2017
Age : 27
Localisation : Dans mon bureau
Multi-Compte : Aelys / Djena / Ezekiel / Meiko/ Disturbia/ Kali
Fiche de Présentation : Thunder !
Fiche de Relation : One Million

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Aucune
Maître/Maîtresse: Aucun
Esclaves: Sansa
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humain - Pro-Esclavage


Chris soumet en DarkSlateBlue

Revenir en haut Aller en bas
(#) Mer 24 Jan - 15:53
Il semblait à Sansa avoir attendu une éternité avant que le trentenaire ne se décide à bouger, pourtant seulement une poignée de minute s’était écoulée. Elle l’observait, emmitouflée dans sa serviette, alors qu’il avançait pour sortir du bassin. L’hybride était frigorifié et se retenait de trembler -elle pouvait compter sur la vision de son maître sortant de l’eau pour lui tenir chaud -. Il s’approcha d’elle et elle se redressa pour l’écouter.

_ Viens. On va prendre un bon massage.

* un massage !! Enfin quelqu’un qui sait ce qui est bon pour moi, toi, je t’abandonnerais jamais*. Ces quelques mots magiques avaient suffi à faire disparaitre la moue de la neko. Elle lui emboitait le pas sans discuter, pour avoir son massage, elle serait même retournée dans l’eau s’il le fallait. Une fois à l’intérieur, elle échangea sa serviette contre son peignoir et entreprit d’au moins retirer le plus gros de l’eau retenue dans son pelage.

_ Tu avais l'air contrarié... Quelqu'un t'a mal regardé dans l'eau ?

Sansa ne s’attendait pas à ce que son maître s’inquiète de son état d’esprit -ou c’était de la jalousie que quelqu’un aie osé regarder SON hyrbride- . Le fait est que la réponse paraissait assez bête au final et elle hésita à lui mentir. Elle ne connaissait pas la réaction de son maitre si elle lui annonçait que l’autre hybride lui avait fait des avances. Ça pouvait mal finir, pour elle.


_Non… C’est l’eau. Je n’étais jamais restée aussi longtemps dedans et elle a déformé ma peau.

Finit-elle par avouer comme si l’eau est était une odieuse criminelle. A présent la chose était réglée, la neko avait à nouveau chaud et ses cheveux, comme ses poils, séchaient, reprenant un peu de leur volume initial. Une hybride *Aussi une neko, à l’odeur* les emmena dans la pièce aux massages quand le maître annonça sa réservation. *Il l’avait prévu depuis le début ! Il voulait surement me remercier d’être moi.* une fois le duo  entré dans la pièce -et l’égo de Sansa gonflé à bloc- l’hôtesse partie chercher sa collègue et des rafraichissements, sous la demande de Chris. La joie se lisait sur le visage de Sansa. Elle se rapprocha de son maître.

_J’ai toujours voulu me faire masser ! Je suis trop contente. J’en ai déjà eu un peu… mais jamais officiellement comme ça. Ça va être fantastique ! Merci maître.

La joie donnant des ailles, la Neko outrepassa son apprentissage et lui embrassa rapidement la joue. Ça passerait ou ça ne passerait pas, elle le verrait bien, mais pour l’heure elle se dirigeait vers une des tables de massage pour s’y assoir.  Si c’était moitié aussi bien que ce qu’elle s’imaginait, elle allait passer le meilleur moment de sa vie -pour l’instant !-. L’hôtesse revint accompagnée de sa collègue et de boisson qu’elle offrit aux deux clients. Sansa vida les trois quarts de son verre d’une traite, bien qu’il fasse humide, elle avait eu chaud. La collègue, une humaine vraisemblablement, apportait avec elle un chariot chauffé ou reposait des pierres noires.

_Veuillez vous installer sur le ventre, vous devez enlever vos peignoirs, mais pouvez garder vos serviettes.

*Il faudra pas me le dire deux fois !*Sansa s’installa prestement, laissant son peignoir de côté. Elle eut du mal à attacher sa serviette autour de sa taille à cause de ses queues qui s’agitaient dû à son contentement. L’humaine plaça le chariot entre les deux tables. La neko à neuf queues capta le regard de cette dernière et se pencha pour lui glisser un mot en japonais.

_Mon maître préfèrerait être massé par une humaine.

Elle acquiesça et un échange de regard et de signe furtif avec l’hôtesse neko plus tard, l’humaine ne chargeait de préparer monsieur Taylor alors que les hybrides restaient entre eux. Pendant que les pierres chauffaient, les hôtesses commencèrent par appliquer des huiles essentielles dans le dos de leur client. Sansa tomba sous le charme, elle se détendit entièrement et se relâcha en fermant les yeux - et devint un mollusque géant-, seule preuve qu’elle vivait encore : ses oreilles qui s’agitaient et tiquait de plaisir.

Les hôtesses commencèrent à utiliser les pierres chaudes au sein de leur massage, les posant sur des points spécifiques du corps et utilisant les sombres galetslisses  pour masser. Sansa de son côté était aux anges. Sans s’en rendre compte, elle se mit à ronronner de bonheur, plongée dans une transe de bienêtre. Cela arracha un sourire à sa masseuse qui prit cela comme un compliment. Elle continua ses offices sur le doux rythme des ronrons de l’hybride.

Oh oui, plus heureuse, tu meurs.
Messages : 31
Date d'inscription : 03/01/2018
Age : 24
Fiche de Présentation : Veux-tu me connaitre ?
Fiche de Relation : Je l'ai vécu!

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Neko persan
Maître/Maîtresse: Chris Taylor
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideF - Adoptable



それは何も意味しない  #FFBE00


Revenir en haut Aller en bas
(#) Jeu 25 Jan - 12:20

Chris'...
Peinait, à demeurer de marbre quant à l'enthousiasme de sa partenaire qui était comme une enfant, la veille de Noël. Le trentenaire savait, qu'il ferait mouche avec ce genre d'activité, qui n'est pas pour lui déplaire non plus. Sansa, qui était si dépitée il y a peu... Fâchée avec l'eau, qui avait rendu sa peau digne d'un raisin sec ou d'une mamie déshydraté... Bon, s'est exagéré, voilà pourquoi il avait insisté auprès des jeunes hôtesses pour qu'elles amènent un rafraichissement.

Simplement heureuse...
L'hybride neko, se permit même d'embrasser furtivement la joue de son précieux maître, qui l'observait l'espace d'un instant avant de lui sourire, doucement. Pas question pour Christopher de s'extasier. Ce sourire, illustrait le tout ainsi que l'initiative de cette dernière. Les hôtesses, revenaient avec de la boisson et Christopher perdit son sourire, lorsqu'après quelques gorgées, il constatait que son cocktail était sans alcool. Décidément, ces japonais... Ils ne savent pas se détendre ou quoi ? Bon, il ne demandait pas non plus quelque chose de fort, mais bon... Il bu, la moitié de son cocktail alors qu'il observait la descente de son hybride... C'est respectable, mais avec de l'alcool ? Serait-elle aussi efficace ? Cette question lui traversait l'esprit... Un jour, peut-être qu'il aurait la réponse ?

_Veuillez vous installer sur le ventre, vous devez enlever vos peignoirs, mais pouvez garder vos serviettes.

Docilement...
Le maître s’exécutait, sans pudeur sans soucie. Ces femmes là, devaient en voir des corps jeunes ou vieux, des vertes et des pas mûres. Pendant que Christopher s'installait sur le ventre, il observait Sansa, murmurer quelque chose d'incompréhensible à l'hôtesse. Il plisse le regard, que manigance t-elle ? Le maître, n'eut plus le temps de réfléchir que les mains expertes de l'hôtesse, caressait son dos avec une douceur, un professionnalisme déconcertant... En plus du doux flottement de l'huile essentiel, dans la pièce et les lumières tamisé.

Divin...
Rares, sont les fois où l'américain est bluffé, surprit... Mais là, il était aux anges sur la technique de massage et les doigts glissants ici et là sur son corps, tendu par un stress omniprésent. La tête tourné vers Sansa, il observait cette dernière, sa vision, ajoutait la cerise sur le gâteau mais ça, il se gardait bien de lui dire. C'est alors, qu'il entendit son ronronnement et ce fut comme un coup de grâce... Christopher s'endormit.

Paisible.
Avec un fin sourire sur ses lèvres, il s'était abandonné aux bons soins de ces femmes, désarmé et sensible à toutes leurs attention. La musique, la lumière, les gestes, la chaleur... Peut-être qu'il aurait fait un très bon hybride chat ? Qui sait ? En tout cas, même si il ne dormait pas d'un sommeil de plomb, c'est bien au rythme du ronronnement de Sansa, qu'il respirait.

L'heure de soin...
Passait en un clin d’œil, et c'est lorsqu'il sentit, qu'on lui retirait les pierres chaudes que monsieur sortie de ses songes. C'était, comme si on lui retirait une couverture. C'était pas franchement agréable mais ce n'est pas comme si il y avait cinquante méthode. Au moment où l'hôtesse, allait faire de même pour Sansa, il fit signe d'y aller plus doucement, alors qu'il se redressait et s'avançait vers l'hybride endormit. Passant une main sur ses longs cheveux presque sec à présent.

_ Réveille toi... Sansa.

L'interpellait-il.
Doucement, ayant conscience que réveiller un chat, c'est limite un art. Les hôtesses, finissait de débarrasser avant de disparaitre, tout aussi discrètement que leurs prestations. Il laissait Sansa se réveiller et terminait son cocktail de fruit, revigorant. Il posait ensuite son regard sur son hybride, toujours aussi précautionneux sur sa façon de la réveiller, après sa petite sieste.

_ Tu as aimé autant que moi, visiblement.

Ajoutait-il.
Avant de s'approcher d'elle, lui tendant et ouvrant son peignoir blanc qui avait chauffé, afin qu'elle s'y glisse. Il regardait ailleurs, pour ne mas éveiller les mêmes tentations qu'à l'arrivé au vu de sa demi nudité.

_ Voilà... Tu n'attraperas pas froid.

Une fois...
Qu'elle avait enfiler le sien, Christopher en fit de même avant de jeter un bref coup d’œil à l'horloge. Il n'était pas loin de 21h, déjà. Le trentenaire, s'étirait avant de décider.

_ Nous allons rentrer... J'enverrais un message à Jim, dans le vestiaire pour qu'il chauffe la voiture.

Expliquait-il.
Avant de faire signe à l'hybride, de suivre en direction. De la fin du rêve et...

... Du retour à la réalité.
Messages : 40
Date d'inscription : 27/12/2017
Age : 27
Localisation : Dans mon bureau
Multi-Compte : Aelys / Djena / Ezekiel / Meiko/ Disturbia/ Kali
Fiche de Présentation : Thunder !
Fiche de Relation : One Million

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Aucune
Maître/Maîtresse: Aucun
Esclaves: Sansa
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humain - Pro-Esclavage


Chris soumet en DarkSlateBlue

Revenir en haut Aller en bas
(#) Ven 26 Jan - 15:15
Non, pas déjà !

_ Réveille toi... Sansa.

Quelque chose essayait de la tirer de son demi-sommeil -ce qui était aussi dangereux que sauter sur une mine- . Sansa sentit un mouvement inhabituel, mais pas désagréable, dans ses cheveux. Elle renonça à l’idée d’arracher la jugulaire de son maître. Doucement, elle émergeait et son ronronnement prenait fin. Elle remarqua du coin de l’œil que les hôtesses quittaient la pièce. *Nooon ! Tu mens, ça venait à peine de commencer* La neko n’eut pas la force d’objecter à voix haute, malgré son désarroi, elle se sentait bien, très bien même. Le massage avait laissé la paix sur tout son corps.

_ Tu as aimé autant que moi, visiblement.
_Oui, c’était encore mieux que ce que j’imaginais.

Le maître prévenant apportait son peignoir à l’hybride, elle l’enfilât et sourit de satisfaction en sentant le tissu chaud. Chris avait réussi à réveiller la neko d’un sublime massage sans éveiller sa colère -mission accomplie-.


_ Voilà... Tu n'attraperas pas froid.
_Merci.

Sansa ferma son peignoir et termina son verre après s’être étirée. Elle balança doucement ses jambes en depuis la table de massage. Le bassin suivi du massage lui avait ouvert l’appétit. Elle descendit de la table et regretta une dernière fois la fin de ce moment fantastique.

_ Nous allons rentrer... J'enverrais un message à Jim, dans le vestiaire pour qu'il chauffe la voiture.

Elle suivit son maître dans la direction des vestiaires. Elle plaignit presque Jim qui avait dû attendre tout ce temps dans la voiture -la musique à fond, à chanter ses classiques-, elle savait qu’elle en aurait été incapable. Elle serait devenue folle après une demi-heure d’attente sans rien faire. Quand ils arrivèrent dans les vestiaires, ceux-ci étaient vides. Sansa se dirigea vers leur casier et assista Chris en récupérant son peignoir et sa serviette. La neko en profita pour reluquer discrètement le riche propriétaire. Elle se changea ensuite et fut ravie de retrouver son kimono. Elle le fut moins de remarquer les centaines de nœuds dans son pelage. Elle commenta pour elle-même.

_Il va falloir beaucoup de démêlant.

-De patience et un peigne très solide aussi-. C’était là le prix à payer pour un si bon moment, un prix qu’elle payerait volontiers. Ils quittèrent les vestiaires une fois leurs habits retrouvés. Sansa rendit les éléments prêtés à l’hôtesse qui les attendait. Pendant ce temps elle laissa Chris faire chauffer la carte de crédit pour leur bon soin. La neko rattrapa son maître quand il quitta l’établissement. Elle lui attrapa le bras et alla jusqu’à poser sa tête sur son épaule en marchant.

_J’avais peur au début quand Jim m’as emmené, je croyais que vous vouliez me rendre à une animalerie. Mais au lieu de ça… c’était une surprise divine ! Merci pour tout, maître, Je n’aurais pas pu avoir meil-…

Elle coupa sa phrase en pleins milieux en se rendant compte qu’elle allait encore formuler une réplique préconçue -et diablement fausse-. Elle fronça les sourcils et se reprit.

_ Je suis vraiment heureuse, vous pouvez recommencer quand vous voulez.

Elle sera un peu plus son bras pour appuyer ses dires. Elle reconnut alors la voiture noire qui les attendait. Toujours à l’heure, toujours présent, Jim attendait et leur ouvrit la portière. Elle lui sourit et laissa Chris s’installer avant de pénétrer à son tour dans le véhicule. Elle eut beaucoup moins de réticence cette fois-ci. Elle s’installa contre le trentenaire. La rançon de la gloire, Chris lui avait offert un massage et il avait obtenu un pass temporaire "bonne humeur et câlin " -un pass de qualité épique !-.  

Jim pouvait bien les emmener où il le voulait, elle était satisfaite, ou presque. Il y a toujours un petit, mais, la neko commençait à sérieusement avoir faim. Elle leva les yeux vers le second passager de la voiture, hésita puis renonça. Elle ne voulait pas casser le tout avec une demande supplémentaire. Elle espérait que la route ne serait pas trop longue pour le retour et en même temps elle était bien, sa chevelure commençait enfin à dégonfler, comme son pelage, elle était confortablement installée.
Messages : 31
Date d'inscription : 03/01/2018
Age : 24
Fiche de Présentation : Veux-tu me connaitre ?
Fiche de Relation : Je l'ai vécu!

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Neko persan
Maître/Maîtresse: Chris Taylor
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideF - Adoptable



それは何も意味しない  #FFBE00


Revenir en haut Aller en bas
(#) Sam 27 Jan - 21:13

Dans le vestiaire, vide.
Chris', entendait sa féline râler. Il roulait des yeux, sans réellement comprendre le pourquoi de ses jérémiades. Elle venait de passer un moment dans un luxueux SPA, en plus d'une heure de massage privatif et Sansa, trouvait encore le moyen de râler. Cette hybride, n'a eu aucun maître avant lui, pourtant Christopher trouvait ça consternant qu'elle ai eu si vite, ses "tics" d'enfant de riche. Au luxe, on y prend vite goût et les hybrides ne font pas exception. Peut-être qu'il calmerait son avidité et son comportement de "Mademoiselle tout m'est dû", plus tôt qu'il ne le pensait.

Le binôme.
Quittait les vestiaires. Les cheveux du trentenaire était encore un peu humide, et il était heureux de retrouver des vêtements à sa taille. Il payait les bons services de chacun et empruntait la direction de la sortie, simplement... Il se fit attraper au passage, par la chatoyante hybride qui avait retrouver de son ramage.

_J’avais peur au début quand Jim m’as emmené, je croyais que vous vouliez me rendre à une animalerie. Mais au lieu de ça… c’était une surprise divine ! Merci pour tout, maître, Je n’aurais pas pu avoir meil-…

Il l'écoutait.
Avec un demi sourire... Ça va, une crainte persiste en elle, celui du retour à la case départ. Ses remerciements, étaient aussi agréable à écouter, bien qu'elles soient formatés, à moitié... Puisque Sansa reprit sa phrase.

_ Je suis vraiment heureuse, vous pouvez recommencer quand vous voulez.

Le demi sourire.
Se transformait alors, en un rictus un peu plus sincère. Il leva son bras, jusqu'au sommet de sa tête pour y passer sa main, dans une caresse.

_ Si tu as aimé, c'est l'essentiel, mais la prochaine fois, il faudra le mériter... Sansa-chan

Répondit-il.
Avec une pointe de japonais à la fin. Il ignorait si c'était le bon suffixe, et au pire des cas, elle le signalerait bien assez tôt pour le corriger, une de ses passions. Le duo, pénétrait dans la voiture agréablement chauffé, et lorsque Jim fermait la portière, derrière Sansa. Christopher fit signe à cette dernière, de venir près de lui. Il caressait son dos, et constatait ses queues, qui peinait à reprendre du volume.

_ Il faudra que tu corriges ça à la maison... Je veux une hybride propre, et présentable pour le repas.


Fit-il remarquer.
Et le ton, était sans appel. On lui a offert une hybride persanne... Pas un rat mouillé. Détendu, Christopher ne sentie même pas le besoin de s'allumer une cigarette. Le trentenaire, jetait un regard par le rétroviseur et derechef, son regard s'accrochait à celui du conducteur.

_ Qu'avez vous préparez comme repas, pour ce soir Jim ?
_ Étant donné l'activité nautique, j'ai pensé à pavé de bœuf avec jardinière de légume.
_ Excellent.

Approuvait-il.
Christopher, continuait de caresser le dos, les cheveux de son hybride, alors que son regard se perdait sur la ville nocturne.

Magnifique.
Messages : 40
Date d'inscription : 27/12/2017
Age : 27
Localisation : Dans mon bureau
Multi-Compte : Aelys / Djena / Ezekiel / Meiko/ Disturbia/ Kali
Fiche de Présentation : Thunder !
Fiche de Relation : One Million

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Aucune
Maître/Maîtresse: Aucun
Esclaves: Sansa
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humain - Pro-Esclavage


Chris soumet en DarkSlateBlue

Revenir en haut Aller en bas
(#) Dim 28 Jan - 21:01
_ Si tu as aimé, c'est l'essentiel, mais la prochaine fois, il faudra le mériter... Sansa-chan

Sansa -qui estimait mériter ce genre de traitement par sa seule existence- ne comprit pas vraiment où Chris voulait en venir. Elle apprécia, par contre, le petit suffixe qu’il lui ajouta. Le maître faisait des efforts pour elle et l’estimait déjà proche de lui, ce qui l’enchanter, sans oublier la caresse dans les cheveux. Mouvement qu’il continua au sein de la voiture. Un massage de dos et de crâne qui lui convenait totalement. *Maître, j’adore vos doigts, vous les utilisez à merveille !* -interdiction de sortir cette phrase de son contexte !- Monsieur Taylor quant à lui se pencha sur l’était pitoyable de son pelage.


_ Il faudra que tu corriges ça à la maison... Je veux une hybride propre, et présentable pour le repas.

Cela voulait dire qu’avant de pouvoir remplir son estomac affamé, la neko allait devoir repasser par la case salle de bain pour un brossage intensif. Elle aurait préféré le faire après, mais elle sentait à la voix de son maître qu’on ne lui demandait pas son avis. Elle réfléchit au temps que ça lui prendrait pour rétablir son pelage soyeux. La réponse ne lui plaisait pas. Elle décida qu’aussi tôt ils seront rentrés elle foncera à la salle de bain pour régler cette affaire, vite fait bien fait.

_ Qu'avez-vous préparez comme repas, pour ce soir Jim ?
_ Étant donné l'activité nautique, j'ai pensé à pavé de bœuf avec jardinière de légume.
_ Excellent.

L’hybride ne déchiffra pas complètement le nom du repas, mais comprit le mot bœuf, ce qui lui suffit. Cela dit, ça ne l’aidait pas à penser à autre chose que manger - heureusement, elle n’est pas du genre à baver-. Les caresses de son maître réussirent pourtant à la détourner de son appétit. Elle s’installa confortablement contre Chris et profita de son bon soin en se mettant à ronronner. Son regard s’échappait parfois de la voiture pour observer les couleurs de la ville nocturne.

La route du retour lui parut beaucoup plus courte sans bouchon, sans inquiétude et avec de la compagnie. La voiture s’engageait dans la propriété et Jim fit descendre les deux passagers après avoir déverrouillé la porte d’entrée. Il alla ensuite ranger la voir au garage. Sansa suivit Chris à l’intérieur et déclara de suite.

_Je vais me brosser, maître.

Elle disparut en un éclair dans les escaliers. Elle entra dans sa chambre et récupéra tout le matériel nécessaire à sa remise en beauté. Elle pénétra ensuite dans la salle de bain. Elle augmenta la puissance du chauffage, brancha son sèche-cheveux et organisa tous ses démêlants et brosses. Ça allait être long et douloureux -sans commentaire-, mais, côtoyant son pelage depuis la naissance, elle en avait l’habitude. Elle commença par le plus simple, ses cheveux. Elle fut heureuse d’y découvrir si peu de nœuds. Une fois sa chevelure à nouveau présentable, elle ramassa les cheveux tombés et s’attela à son pelage.

Sansa s’assit sur un tabouret et n’y alla pas de main morte. Elle grimaçait quand sa brosse se coinçait dans le poil blanc. *Souffre et soit belle, il y a un proverbe qui dit ça je crois* -on se rapproche…-. Elle brossait ses queues à gauche et quand une était terminée, elle la passait à sa droite. Cela demandait plus de concentration que ça en avait l’air. Petite, la neko avait tendance à s’agiter et donc à mélanger ses propres appendices et elle finissait par brosser deux fois le même endroit. Sansa se retint de tirer la langue, une autre vieille habitude qu’elle avait dû perdre. Elle finit par poser sa brosse et observer son travail. Elle était satisfaite, elle avait retrouvé un pelage volumineux, ultra-doux au touché et même légèrement parfumé.

Elle rangea ses affaires, faisant disparaitre les preuves de son passage, laisser des touffes de poils derrière elle aurait cassé le mythe. Elle prit même quelques secondes pour se rafraîchir et enfiler un autre de kimono, moins froissé. Une fois totalement convaincue, elle descendit et rejoint la cuisine, s’arrêtant un instant avant d’y entrer pour reprendre d’un pas plus calme. Elle fit une entrée à la… à la Sansa, son éventail blanc ouvert derrière elle, le sourire aux lèvres, un léger déhanché. Elle tenait à montrer à son maître qu’elle avait retrouvé toute sa magnificence.  

C’est à ce moment qu’elle sentit le plat qui, visiblement, venait d’être servi. La douce odeur vint la narguer et l’attira jusqu’à la table où elle s’assit face à son maître. Elle observa son assiette avec attention, comme toujours la viande l’inspirait plus que les légumes, mais elle se sentait pas de faire la difficile, pas cette fois-ci.

_Merci Jim pour ce bon repas, ça à l’air délicieux.

Elle se tourna ensuite vers Chris.

_Bon appétits maître.

Elle attendit ensuite que son maître prenne la première bouchée avant de commencer.

Ça sent si bon.
Messages : 31
Date d'inscription : 03/01/2018
Age : 24
Fiche de Présentation : Veux-tu me connaitre ?
Fiche de Relation : Je l'ai vécu!

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Neko persan
Maître/Maîtresse: Chris Taylor
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideF - Adoptable



それは何も意味しない  #FFBE00


Revenir en haut Aller en bas
(#) Lun 29 Jan - 19:30

A peine...
Étaient-ils rentrés. Que Sansa filait s'occuper de son apparence, comme l'a exigée son maître. En compagnie de Jim, qui lançait la musique qui détendrait à coup sûre Christopher, on entendit alors la voix de la célèbre Marilyn, chanter dans la villa. Le trentenaire était fou des pin up, et de la petite blonde qui s'était amourachée de Kennedy... Il l'adorait, pour son talent, son physique sans trop, ni assez en matière de courbe et qui savait vous mettre des idées en tête à en faire rougir n'importe quel homme... En voilà une qu'il aurait aimer asservir en payant le prix fort ou pour qui il se serait vendu, ne serait-ce que pour une poignée de minutes. C'était une délicieuse femme, morte de tristesse à son plus grand regret. Voilà où mènent les amours extrêmes, impossible...

Jim...
S'occupait de la veste de Monsieur, avant de s'affairer en cuisine. Tandis que Chris', desserrait le nœud de sa cravate. Il partie dans son salon où il s'allongeait sur le canapé, à bout d'énergie... Le boulot, plus les thermes, l'ont épuisé mine de rien. Sa tête sur l'accoudoir, il fixait ses carpes qui nageait paisiblement dans le bassin intérieur. Il cru même, qu'il en manquait une... Mais non, elle était caché contre la paroi.

_ Petite timide...

Soufflait-il.
A l'attention de la carpe, qui nageait vigoureusement, comme si elle avait entendu sa remarque. Chris', somnolait et rapidement, l'odeur du délicieux repas emplissait la demeure. Chris' se redressait et s'étirait... Plus qu'un tout petit effort. Le weekend commençait si bien. Le trentenaire se rendit à la cuisine, où la table était mise et Jim, lui fit signe que c'était prêt. Alors, il s'installait et au moment où il allait appeler son hybride il la vit... Bien plus élégante qu'à l'arrivée, à l'entrée de la pièce. Christopher lui sourit, sous le charme de la créature qui en jouait, très clairement.

_ Je te préfère ainsi...

Commentait-il.
A l'intention de sa précieuse hybride. Elle prit place face à son maître qui ne la quittait pas du regard. Chacun observait son assiette, avant de se mettre à table.

_Merci Jim pour ce bon repas, ça à l’air délicieux.
_ Un plaisir.
_ Vous pouvez y allez, à demain.
_ Bonne soirée à vous.

Congédiait Chris'.
Tandis que le majordome, quittait la cuisine pour récupérer ses affaires et rentrer chez lui.

_Bon appétits maître.
_ Oui euhm... Itakimasu...

Déclarait-il.
Un peu hésitant sur le coup. Essayant de s'éxercer aux japonais, dès qu'une bonne occasion se présentait. Cependant, alors qu'il commençait à piquer la viande, il cru entendre la voix de son hybride... Corriger quelque chose. Il prit un morceau de bœuf saignant, et la viande si délicieuse fondait sur sa langue quasiment alors que son regard se relevait vers Sansa, qui semblait agacée. Il ne supporterait pas cette mine déconfite bien longtemps, et ne sachant ce qu'il se passait dans sa petite tête de chat, il lui demanda.

_ Tu veux... Des baguettes pour manger ? Ou... C'est la musique qui ne te plait pas ?

S'inquiétait-il.
Même pour les repas, ils sont très protocolaire et Christopher se savait pertinemment capable d'une erreur, à son insu. Il attendit sa réponse, en espérant que ça ne soit pas Marylin qui dérange... Pas question d'écouter encore du shamisen !

Chez lui, c'est pro-U.S.A
Messages : 40
Date d'inscription : 27/12/2017
Age : 27
Localisation : Dans mon bureau
Multi-Compte : Aelys / Djena / Ezekiel / Meiko/ Disturbia/ Kali
Fiche de Présentation : Thunder !
Fiche de Relation : One Million

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Aucune
Maître/Maîtresse: Aucun
Esclaves: Sansa
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humain - Pro-Esclavage


Chris soumet en DarkSlateBlue

Revenir en haut Aller en bas
(#) Mer 31 Jan - 0:38
Arrête de dire des bêtises !

Sansa saluait le majordome sur le départ et lui souhaita la bonne soirée ainsi que la bonne nuit avant de se concentrer sur son tête à tête avec Chris.

_ Oui euhm... Itakimasu...

L’hybride fronça les sourcils. Le maître s’était légèrement trompé -Il avait complètement écorché l’expression, oui !- Sansa ne pouvait pas laisser passer ça, elle marmonna.


_C’est Itadakimasu.

Voyant que son maître ne réagissait pas, sa moue se renforça. Elle le fixait puisement attendant qu’il réagisse.

_ Tu veux... Des baguettes pour manger ? Ou... C'est la musique qui ne te plait pas ?
_Maître. Vous vous êtes trompé, c’est ItaDAkimasu, pour dire qu’on va commencer à manger. Itakimasu c’est… c’est… ça se rapproche plus de : je m’en vais.

Voilà, l’hybride était fier de sa correction, elle retrouva le sourire et piocha dans sa viande avec plaisir. Elle était délicieuse, Jim avait vraiment du talent dans la cuisine, même les légumes n’avaient pas le gout de vomis. Elle leva un morceau de viande avec sa fourchette.

_Et ne vous inquiétez pas, quand ils ont décidé que vous seriez mon maître, j’ai appris les coutumes occidentales.

Elle fit rouler la fourchette entre ses doigts avec agilité, le sourire aux lèvres. Elle devait avouer que ce n’avait pas été facile hybride d’appréhendé les ustensiles d’acier, mais elle s’y était habitué. C’était même presque trop facile par rapport aux baguettes. La neko s’intrigua un peu plus de la musique qui était jouée en arrière-plan, Chris lui avait demandé si ça la gênait. *C’est préhistorique comme musique !*. -où va la jeunesse…- L’apprentissage de la musique n’avait pas été vraiment un point travaillé chez Sansa et encore moins si ça parlait d’une femme morte il y a plus de 70 ans. Ses oreilles frétèrent sous la concentration de son écoute. Elle parla avec un peu plus de tact que dans ses pensées.

_Je ne connais pas cette chanson, ni celle qui la chante, c’est ancien mais les paroles sont… chouette. Qui est-elle, maitre ?

Sansa avait hésité sur le mot, n’en trouvant pas qui lui convenait. *En même temps, ce qu’elle dit est vrai, moi je veux bien plein de diamants ! Ca brille, ça coute cher, c’est beau, j’aime bien.* L’hybride continua son repas en écoutant son maître qui, au vu de ce qu’elle devinait son regard, devait connaître l’artiste et beaucoup l’apprécier.
Messages : 31
Date d'inscription : 03/01/2018
Age : 24
Fiche de Présentation : Veux-tu me connaitre ?
Fiche de Relation : Je l'ai vécu!

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Neko persan
Maître/Maîtresse: Chris Taylor
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideF - Adoptable



それは何も意味しない  #FFBE00


Revenir en haut Aller en bas
(#) Mer 31 Jan - 17:07

La musique...
Continuait de défiler et Chris' observait son hybride et cherchait la réponse à sa question, de lui même. Heureusement, la neko reprit.

_Maître. Vous vous êtes trompé, c’est ItaDAkimasu, pour dire qu’on va commencer à manger. Itakimasu c’est… c’est… ça se rapproche plus de : je m’en vais.


Il roulait des yeux.
D'accord, d'accord... Il avait oublié une syllabe, il n'y a pas de quoi en écrire un drama', si ? Mademoiselle, avait ses queues pomponnantes qui s'agitait fièrement derrière elle. Sansa, mangeait même les légumes... Il lui fit un sourire, alors, fière de ses efforts.

_Et ne vous inquiétez pas, quand ils ont décidé que vous seriez mon maître, j’ai appris les coutumes occidentales.

_ Dommage qu'il ne t'ai pas apprit, qu'il ne faut pas contredire un homme... Surtout quand il s'agit du maître de maison.

Répliquait-il, sur un ton taquin.
Avant d'attraper la fourchette de cette dernière pour la porter à sa bouche. Amusé. A la maison, Chris' était un peu plus lui même, bien qu'en présence de Sansa, il se retenait encore... Ignorant toujours comment la considérer. Rapidement, il terminait son assiette et l'hybride reprit.

_Je ne connais pas cette chanson, ni celle qui la chante, c’est ancien mais les paroles sont… chouette. Qui est-elle, maitre ?
_ C'est Marilyn Monroe... Une idole des années 50' aux États-Unis. C'était une femme qui savait allumer un homme en moins de temps qu'il faut pour compter le nombre de tes queues.

Introduisait-il.
Avant de se lever et de mettre ses couvert dans le lave vaisselle.

_ Je trouve cette femme délicieuse, sensuelle... Elle a eu une histoire avec le Président de l'époque, et je pense que c'est cet amour impossible qui l'a tué.

Précisait-il.
Avant de revenir près de Sansa, passant par dessus elle, pour lui montrer son téléphone, et sur internet, il y avait quantité de photo de la pin'up. Il déposait le téléphone près de l'assiette de cette dernière, tandis que ses mains, glissait sur ses courbes, des épaules, aux hanches. Puis, il saisit la main de Sansa pour l'entrainer dans une petite danse improviser.

_ Laisse toi faire...


Guidait-il.
Une main dans la sienne et l'autre sur ses hanches. Sur le coup, l'hybride est mille fois mieux qu'un chat... Car elle entends et il peu partager ce morceau avec elle, sur quelques pas. Il la fit tourner, puis, en sécurité dans ses bras, il la penchait en arrière. Son regard noirs, avec quelques reflets d'un marron foncé, perdu dans ceux dorés de la féline. Doucement, il la redressait et son visage contre son cou, il sentait son parfum et remontait jusqu'à sa joue, des plus douces.

_ Tu pourrais l'égaler...

Supposait-il.
Avant de la porter par les hanches, comme si elle n'était rien. Il la fit s'assoir sur la table de cuisine et avec ce nouvel angle de vue sur son acquisition... Il trouvait Sansa encore plus sublime, vu d'en bas. Sa main, continuait d'effleurer cette fois, ces hanches, puis ses longues jambes félines. Libérant ses petits pieds de leurs socquettes.

_ Tu n'as pas besoin de porter de vêtement inutile... Le chauffage est au sol.


Il jetait les chaussettes.
Par dessus son épaule, avant de déposer divers baisers le long d'une de ses jambes avant de remonter jusqu'à son visage. Là, il ne fit rien, à part lui sourire, amusé avant de lui tourner les talons et d'ordonner d'un air distant tout à coup.

_ Tu finiras de débarrasser et n'oublie pas de ramasser tes chaussettes. Je vais dans mon bureau finir deux trois bricoles avant d'aller dormir. Tu peux laisser la musique, ou l'éteindre... Et veiller comme bon te semble dans la maison.


Refroidissait-il.
Elle n'est pas Monroe... Pas tout à fait, tout comme elle n'est pas totalement humaine.

Ça s'annonce compliqué.
Messages : 40
Date d'inscription : 27/12/2017
Age : 27
Localisation : Dans mon bureau
Multi-Compte : Aelys / Djena / Ezekiel / Meiko/ Disturbia/ Kali
Fiche de Présentation : Thunder !
Fiche de Relation : One Million

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Aucune
Maître/Maîtresse: Aucun
Esclaves: Sansa
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humain - Pro-Esclavage


Chris soumet en DarkSlateBlue

Revenir en haut Aller en bas
(#) Mer 31 Jan - 21:55
Il lui avait volé sa fourchette, le maître était plus habile que ce que pouvait en penser l’hybride. Par bonheur, il n’avait pas mal pris les reproches qu’elle lui avait faits. Une fois son couvert récupéré, elle écouta la révélation sur l’identité de la chanteuse.

_ C'est Marilyn Monroe... Une idole des années 50' aux États-Unis. C'était une femme qui savait allumer un homme en moins de temps qu'il faut pour compter le nombre de tes queues.

*Les années 50 ? Pas étonnant que ça semblait vieux, ça à presque 100 ans* Sansa remarqua néanmoins que Chris en parlait avec respect, c’était une piste très intéressante à creuser ! Si le maître aimait ce genre de fille, la neko n’allait pas se gêner pour s’en inspirer.

_ Je trouve cette femme délicieuse, sensuelle... Elle a eu une histoire avec le Président de l'époque, et je pense que c'est cet amour impossible qui l'a tué.

Chris confirmait son attirance, et Sansa confirmait donc son choix de future imitatrice -à part que Marilyn, elle n’avait pas une couverture entière de pelage accroché à son dos !-. Elle observa les photos qu’il faisait défiler devant elle. Elle ne lui trouvait pas une attirance particulière, son charme devait se placer ailleurs. Ce n’était pas non plus comme si elle était très dévêtue sur ses photos comme les stars modernes. -à poil !-.

Chris attira Sansa en dehors de la table pour l’inviter à danser sur la musique. Il lui demanda de se laisser aller et elle le fit. Suivant le mouvement et le rythme, la neko virevolta jusqu’à se retrouver serré dans les bras de Chris. Elle ne se posa pas de question et se contenta pour une fois de profiter de l’instant.

_ Tu pourrais l'égaler...

*Oh non ! Je vais la surpasser* -bon courage !- Mais avant que l’hybride ne proteste, le maître la souleva pour la mettre sur la table. Le cœur de Sansa s’emballa quand ses pieds quittèrent le sol, c’était un comportement qu’elle ne lui connaissait pas et au quelle et ne s’était pas attendus. La main de Chris la fit frissonner alors qu’elle descendait toujours plus bas.

_ Tu n'as pas besoin de porter de vêtement inutile... Le chauffage est au sol.

La neko observa ses chaussettes voler au loin. Ça ne la dérangeait pas de marcher pieds nus, à vrai dire, ça ne l’aurait pas dérangé de porter aucun vêtement du tout dans la maison. Mais à nouveau, avant qu’elle le proteste, elle se laissa aller aux baisers du trentenaire. Elle frissonna à nouveau et plus il remontait à son visage, plus son cœur s’emballait. C’est alors que la magie se brisa, la voix du maître si charmante, retrouva le tranchant d’une lame de glace.

_ Tu finiras de débarrasser et n'oublie pas de ramasser tes chaussettes. Je vais dans mon bureau finir deux trois bricoles avant d'aller dormir. Tu peux laisser la musique, ou l'éteindre... Et veiller comme bon te semble dans la maison.

Sansa le regardait s’en aller, choquée de ce revirement soudain. Elle repensa à son sourire et en déduit qu’il l’avait fait exprès, tout une mise en scène pour la couper avant que quoi que ce soit ne commence. -Chris aurait un côté machiavélique ? Qui l’aurait cru…- elle se retrouva seule dans la cuisine accompagnée seulement de la voix de ladite Monroe.

_C’est de ta faute Marilyne !

Déclara-t-elle en japonais. Elle descendit de la table et retrouva son assiette. Elle avait beaucoup moins d’appétits pour la finir, mais elle se força, au moins pour faire honneur au repas de Jim. Elle débarrassa ensuite la table tout en grommelant son mécontentement. Elle se le permettait, car elle était seule. Une fois la cuisine rangée, Sansa alla couper la musique et récupérer ses chaussettes, elle éteignit ensuite les lumières du rez-de-chaussée. La lumière de la lune filtrait au travers des fenêtres, juste assez pour qu’elle puisse se déplacer sans se cogner.

Elle s’installa dans le divan en écoutant la nage presque silencieuse des carpes.  Elle prit le temps de réfléchir à la journée et au comportement de son maître. Elle ne pouvait pas le forcer à changer quoi que ce soit. Elle allait devoir creuser ses défenses à l’usure avant de frapper un grand coup pour faire tomber cette barrière entre elle et lui qui faisait qu’il la repoussait toujours. Son but n’était pas de finir dans son lit, même si l’idée n’était pas si dérangeante, mais c’était surtout de se faire accepter complètement par son maître.

Elle passerait son temps libre du lendemain à potasser au sujet de cette « Pin-up » afin de déterrer tous ses secrets et les utiliser à son tour.  Pour l’heure elle ne pouvait plus rien faire, elle hésita à s’incruster dans sa chambre, mais la journée avait déjà été très chargée et brusquer son maître ne ferait que le braquer -quand je vous dis qu’elle n’est pas si bête-. Elle s’étira et se leva. Montant les escaliers en silence, elle se glissa dans sa propre chambre, puis dans ses couvertures sans un bruit. Elle repensa au bain et surtout aux massages tout en s’assoupissant. Bien qu’étrange par moment, ça avait été une bonne journée.

Oui, une très bonne journée.
Messages : 31
Date d'inscription : 03/01/2018
Age : 24
Fiche de Présentation : Veux-tu me connaitre ?
Fiche de Relation : Je l'ai vécu!

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Neko persan
Maître/Maîtresse: Chris Taylor
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideF - Adoptable



それは何も意味しない  #FFBE00


Revenir en haut Aller en bas
(#)
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maître ou Neko ? :: Hors-rp :: Rp terminés-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit