AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Home, sad Home.... [Kali]



Home, sad Home.... [Kali]

 :: Hors-rp :: Rp terminés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
(#) Lun 1 Jan - 11:27
Tu désignes la porte du fond qui semble entrouverte et t'y rend. Au fur et à mesure que vous vous avancez, Kali peut très bien voir que la porte est bel et bien entrouverte et qu'en prime la serrure à été forcée. Côté sécurité, on peut pas dire que ton logement soit un bunker, tout au plus un moulin.

Tu pousses la porte et pénètre l'appartement. Tu déboules dans la pièce principale avec un bureau face à la porte, une armoire en fer à ta gauche et un canapé à ta droite sur lequel trône un plaid et des coussin. Les couleurs semblent délavés, usé. D'ailleurs l'appartement respire l'ancien et le fatigué. L'hygiène dans le bâtiment ne semble pas être monnaie courante. Tu la laisses entrer et repousse la porte derrière toi, attrapant une chaise laissé sur le côté et bloque la poignet de porte afin de la maintenir fermée puis tu l'invites à te suivre en prenant la parole.

"Alors je sais, c'est pas ton nid douillet aux sources, mais dis-toi que c'est temporaire. Alors ici c'est la pièce à vivre, là bas, la porte à côté du bureau c'est la cuisine. Par ici..."


Tu lui indique le couloir et lui montre les toilettes qui sont propres si on omet l'état des murs et du sol usé. Puis tu lui montres ta chambre avec l'accès à la salle de bain rose dont la lumière jaune donne un aspect encore plus mitigé à l'ensemble. Tu te pousses pour la laisser explorer les lieux, poursuivant.

"Toilettes, Chambre et salle de bain. Sur le lit, le sac contient une grande partie de tes affaires. Je récupèrerais ce que tu souhaites la prochaine fois que j'y retourne, si tu as besoin de certains trucs. Je te laisse ma chambre, j'y dors peu de toute façon. Les draps sont propre, ne t'en fait pas."

Tu sors de la chambre, la laissant explorer ou fouiller si elle le désire, en dehors de capotes de toute façon elle ne risque pas de trouver grande chose. Tu te dirige vers la cuisine et demande.

"Tu veux boire quelque chose de chaud ?"


Après votre escapade ce ne serait pas du luxe car l'hiver est bel et bien là. D'ailleurs connaissant l'espèce dont est issu Kali, tu as pris la peine de monter le chauffage et tu as même mis du carton que tu as scotché à la vitre cassée du salon. Si ça c'est pas de la prévoyance ! Après il faut bien admettre que tu n'es pas un fana du ménage. Un ou deux de tes caleçons traine encore dans la chambre mais tu les mettras dans la machine à laver dans la cuisine plus tard. Tu te prépares un café ainsi que la boisson demandé par la jeune femme en prenant la parole.

"As-tu des remarque à me faire ?"
Messages : 165
Date d'inscription : 02/03/2017
Age : 28
Localisation : In your ass baby !
Multi-Compte : Lorelaï // Ena Anderson // Matteo L. Philipps // Emiko Saito // Luann E. Allannah// Yumi
Fiche de Présentation : Whisky !
Fiche de Relation : Vodka !

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Grenouille
Maître/Maîtresse: Aucun
Esclaves: de mes addictions
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideM - Sauvage Révolté


Thème:
 


Défis rp:
 


Ma philosophie de trou du cul (ou comment me lécher les boules en beauté):
 
Revenir en haut Aller en bas
(#) Ven 5 Jan - 12:47








Shin...
Fit une promesse des plus singulière, à son image. Celle d'être toujours un salaud... Kali, eu du mal à retenir un petit pouffement de rire. Il n'avait pas besoin de promettre ça, mais bon... Puis, il assurait que sa perte, si elle venait à venir, pourrait avoir des conséquences. Kali, avait beau réfléchir, et à part une place de "bras droit" disponible, elle ne voyait pas qui la regretterait. Ce n'est pas comme si elle était attachée aux autres et surtout, elle ne laissait pas les autres s'attacher à elle. Tout en sortant des égouts, Kali sentie un vent frais mais néanmoins tellement plus délicieux que l'odeur des égouts. La grenouille, se faisait même gentlemen en aidant sa consœur hybride à se sortir de là, profitant de chaque occasion, pour se rapprocher physiquement d'elle.

"Non merci, Baby sitter ne m'a jamais botté. De plus j'ai jamais eu la fibre... famille ou alors dans le rôle du tonton raciste et bourré qui sait ou alors du vieux qui renie le reste des siens en les insultant d'incapable ou de bâtards...."

_ Un membre charmant.

Commentait-elle.
Avec ironie, amusée de voir Shin tenir ce rôle. Il en serait bien capable et ça lui irait sans doute comme un gant. Docilement, l'anaconda suivait la grenouille, jusqu'à un bâtiment, pas franchement des plus récents. Les tensions désormais dissipés. Kali, sentait que le chemin du retour, touchait à sa fin, mais en cours de route, Shin, prenait un homme au passage... Il était écroulé au sol et semblait sans foyer. Kali, l'observait plus finement, et même si la consommation sans modération de produit peu recommandable, tirait ses traits... A ne pas en douter, il était jeune.

L'ascenseur arrive...
Shin, lui fait signe d'y pénétrer mais c'est clairement à contre cœur qu'elle s’exécute. Franchement, il grince, il sent... Mauvais. C'est à rappeler de sales souvenirs. Heureusement, il ne tombe pas en panne ! L'étage suivant, Shin déposait le malheureux qui semblait toujours bien loin, dans une galaxie lointaine, très lointaine... Kali, de son côté, ne s'était pas faite prier pour quitter l'ascenseur. Elle le détestait déjà. Shin, après s'être occupé avec affection de son ami, revenait et se justifiait même. En voilà, une facette de la grenouille, qu'elle n'aurait pas soupçonné... Bien sûre que c'est un rebelle mais aussi, un bon garçon.

"Désolée de cet interruption, j'aime pas laisser Josh dans l'entrée. En général il finit toujours chez le voisin et ce dernier aime à le tabasser donc bon. Viens c'est là bas."

Kali grimaçait.
Pas besoin de commenter... Elle suivait Shin, jusqu'à la porte du fond. Une porte ouverte, la serrure devenu inutile puisque forcé... Ça sent la précarité et la magouille à plein nez. Du moment que c'est à l'abri du froid, chauffé... Qu'importe ! Le duo, pénétrait dans l'antre de Shin. c'était à son image, plus ou moins bordélique. Le bâtiment, comme l'appartement était vétuste. Shin, refermait la porte à l'aide d'une chaise qui ferait office de verrous. Ouaw, Mc Gyver est parmi nous ! C'est timidement, que Kali pénètre son chez lui, sans grimacer ou faire de commentaire. Ca n'a rien a voir avec chez elle ou chez Kisada, pas besoin d'avoir fait science po' pour l'observer.

"Alors je sais, c'est pas ton nid douillet aux sources, mais dis-toi que c'est temporaire. Alors ici c'est la pièce à vivre, là bas, la porte à côté du bureau c'est la cuisine. Par ici..."

Commentait Shin.
Comme si il avait lu dans ses pensées. Kali, mal à l'aise en aurait rougit si elle aurait pu. Pourtant, la grenouille semblait vouloir être un hôte à la hauteur. Il l'invitait, clairement à prendre ses aises et à explorer, alors qu'elle essayait au contraire de se faire petite.

"Toilettes, Chambre et salle de bain. Sur le lit, le sac contient une grande partie de tes affaires. Je récupèrerais ce que tu souhaites la prochaine fois que j'y retourne, si tu as besoin de certains trucs. Je te laisse ma chambre, j'y dors peu de toute façon. Les draps sont propre, ne t'en fait pas."


Assurait-il.
Au cas où elle douterais. Vraiment ? Il lui laisse sa chambre ? Et en plus quelques services... C'est vraiment le grand luxe, même si l'apparence n'y est pas. Kali, finit par sourire, touchée par ses gestes et son attention alors qu'ils retournent vers la cuisine.

"Tu veux boire quelque chose de chaud ?"
_ Volontiers. Un chocolat chaud si tu as, ou un café noir... Ca m'ira.

Répondit-elle.
Avant d'observer à nouveau, sa nouvelle base temporaire... Kali, observait une isolation faite à la dernière minute, à l'aide de cartons qui bouchaient certaines aération incongru. L'appartement, bien qu'un peu en bazar... Était agréable en chaleur et ça contribuait grandement à ce que Kali se détende. Le temps qu'il prépare leurs boisson, Shin reprit.

"As-tu des remarque à me faire ?"
_ Non, je n'en n'ai pas le droit Shin.

C'était...
D'une évidence profonde. Kali, s'approchait naturellement pour faire copine avec le chauffage qui tournait. Se plaçant devant, peu à peu le bout de ses doigts reprenait vie et elle détachait enfin ses longs cheveux. Ici, c'est tout de même plus propre que les égoûts.

_ Tu m'as rendu la liberté, tu m'as conduite ici, en sécurité... Non, très sincèrement, je n'ai rien à dire.

Assurait-elle.
Du moment qu'elle ne meurt pas noyée, sous des caleçons sales qui trainent, le reste est largement supportable. Souriante, elle observait l'hybride avant de reprendre.

_ Tu es même accueillant et ta demeure, est ce qu'elle est... Je remarque quelques efforts et ça me touche vraiment, que tu ai... Mis tout ça en place pour moi. Ce genre de chose, n'était pas arrivée depuis... Des années.

Avouait-elle.
Sur un ton doux, qui lui était inhabituel. Kali, après un instant se raclait la gorge et reprenait son attitude habituel.

_ Bien sûre, c'est temporaire... Au plus vite je retrouvais une nouvelle identité, un job... Au plus vite, ton appartement sera à nouveau sans parasite. Tu as ma parole et si je peux t'aider en quoique ce soit...


Amorçait-elle, pas naïve pour le coup.
Shin ne semble pas être le genre de personne à faire, à donner "de bon coeur".

_ Je sais, que je te suis redevable donc... Un jour ou l'autre, je payerais cette dette envers toi. Et euhm, c'est moi qui devrait domire sur le canapé, je t'assure. Je veux vraiment pas bouleverser ta vie...

A moins que...

Ça ne soit déjà fait.
Messages : 178
Date d'inscription : 07/07/2016
Age : 27
Localisation : Près d'un radiateur
Multi-Compte : Aelys / Djena / Ezekiel / Meiko/ Disturbia
Fiche de Présentation : Je me présente

Fiche de Relation : Mes liens

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Anaconda
Maître/Maîtresse: Plus jamais
Esclaves: //
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideF - Sauvage Révoltée


Septembre 2016

Je révolutionne en purple


Défis Rp:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#) Mar 16 Jan - 16:18
Tu attends sa réponse et ouvre le frigo pratiquement vide. Une bouteille de lait s'y trouve, reste du passage d'un de tes clients. Pour eux tu prends soin d'avoir alcool, eau, jus de fruit et lait, bref un panel de boisson pour pouvoir satisfaire les papilles le temps de l'échange sur un contrat. Tu ouvres la bouteille et en renifle le contenu. Pas d'odeur suspecte. Bien. Tu ouvres le placard, en sort une tasse informelle, y verse le lait et récupère une boite de chocolat abandonnée dont le contenu est désormais dure comme la brique. Deux trois coup de cuillère dedans et voilà ! De la poudre. Tu mets le lait à chauffer et va poser le chocolat sur ton bureau vide avec la cuillère puis, tu retires ton sac et le pose sur le bureau, en ôtant tes affaires se trouvant dedans. Ton appareil photo, ton bloc note, tes clopes et ce que tu désirais : ta bouteille de Whisky.

Le tintement du micro onde te rappelle à la cuisine et tu vas chercher la tasse de Kali tout en l'écoutant parler. Ton visage n'affiche rien étant donné que tu t'affaires et tu attends d'avoir fini tes petites occupations pour t'appuyer contre le bureau, reprenant la bouteille que tu avais posé dessus, la débouchant pour en prendre directement une rasage à même le goulot, nullement inquiet de passer pour un ivrogne, ces considérations te passant largement au-dessus, la laissant se servir du chocolat et en profitant pour lui répondre enfin sur un ton tranquille.

"Tu en as le droit. Tu n'es pas dans ton environnement et tu dois bien avoir des questions à poser. Et puis je te rappelle que je suis journaliste, interroger les gens est une de mes passions."

Tu souris, taquin et reprends.

"Tu me rembourseras en temps et en heure, ne t'en fais pas. Pour le moment tu as autre chose à penser. Il faudra que tu te caches, que tu changes de peau. Mais pour te répondre, sache que je passe peu de temps dans mon lit, ne pas l'avoir ne me manquera pas. Ne t'en fais pas."

C'est vrai. Tu es franc. Tu es rarement chez toi. D'une part car ta paranoïa t'empêche bien souvent de te poser mais aussi car tu es un oiseau de nuit. Tu vogues ici et là, aillant plusieurs rythmes, vivant au grès des besoins. Tu aimes ça et l'idée de perdre ton temps dans une chambre ne t'intéresse nullement. Et puis d'autre part, Kali risque de passer plus de temps que toi ici alors autant qu'elle prenne ses aises. Tu souris puis reprends le sujet sur lequel tu était précédemment, désignant ses cheveux avec la bouteille.

"Mais comme je le disais ma belle, il va falloir que tu changes. Tes longs cheveux blonds, tes yeux, ton style. Je pense qu'il va falloir envisager de te teindre voir de couper ta chevelure ou alors de porter une perruque. A voir. Pareil pour les vêtements. Va falloir que tu te mettes moins en valeur car même si la vue peut plaire à certains, vaut mieux rester discret en se fondant dans la masse... Mais bon tu devais t'en douter j'imagine."

Après tout filer entre les doigts d'un des hommes les plus puissants de Togi imposait de prendre des mesures assez radicales pour qu'elle puisse continuer à vivre sans le voir un jour lui retomber dessus par surprise. Tu reprends une gorgée de Whisky, frémissant de plaisir, réchauffant ton corps après cette sortie et cette marche forcée. Tu reposes la bouteille et daignes enfin ôter tes gants en cuir épais .... pour en remettre d'autres, plus fins, en tissus noir avant de t'étirer puis de libérer Kali de ta veste que tu lui avais prêter, allant la poser sur la chaise derrière le bureau, reprenant.

"J'ai tes papiers d'ailleurs. Je me suis permis de te fouiller chez toi pour trouver une photo valable. Il n'y a pas encore tout mais au moins tu pourras te balader en ville sans trop de crainte."

Tu lui tends la carte d'identité puis vas t'installer dans le canapé. Tu te laisses tomber dedans et sors un téléphone de ta poche, écrivant rapidement un texto avant de le refermer aussi sec, posant tes prunelles sur la jeune Anaconda.

"En tout cas, prends tes aises ici. Rares sont les clients qui viennent donc tu ne devrais pas trop être dérangée. Les gens ici, se mêlent peu de ce qui se passent, et si tu restes discrète, ils ne feront pas de vague. Tiens"

Tu poses un téléphone sur l'accoudoir.

"C'est le tien. Tu as mon numéro et celui de la résistance. Carte prépayée. Il y a peu de crédit et j'en changerais régulièrement donc ne te casse pas la tête avec. C'est pas du luxe mais bon, s'ils te manquent, tu pourra les joindre."


Tu sourit après cette petite référence aux rebelles planqués dans leur trou, puis tu te laisse aller contre le dossier du canapé, étendant tes jambes devant toi en soupirant d'aise.

"Enfin voilà... je crois que c'est tout. Veux-tu que je te ramène des trucs de chez toi ?"

Tu poses à nouveau tes prunelles sur elle, interrogatif, détendu. Il faut dire qu'après toute cette tension, tu as eu la réponse de ton compagnon par texto pour t'annoncer qu'il était bien rentré à la base. Il n'y avait désormais plus rien à craindre quand à sa capture après son aide pour libérer Kali. Tu pouvais enfin te détendre et te dire que malgré l'action idiote de l'Anaconda, personne n'avait mal fini. Il ne restait plus qu'à la caser maintenant. Et ce ne serait pas une mince affaire, ça pas contre...
Messages : 165
Date d'inscription : 02/03/2017
Age : 28
Localisation : In your ass baby !
Multi-Compte : Lorelaï // Ena Anderson // Matteo L. Philipps // Emiko Saito // Luann E. Allannah// Yumi
Fiche de Présentation : Whisky !
Fiche de Relation : Vodka !

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Grenouille
Maître/Maîtresse: Aucun
Esclaves: de mes addictions
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideM - Sauvage Révolté


Thème:
 


Défis rp:
 


Ma philosophie de trou du cul (ou comment me lécher les boules en beauté):
 
Revenir en haut Aller en bas
(#) Mer 17 Jan - 18:26

Kali...
Préparait sa boisson chocolatée après que Shin, ai lui aussi prit ses aises dans sa propre demeure.

"Tu me rembourseras en temps et en heure, ne t'en fais pas. Pour le moment tu as autre chose à penser. Il faudra que tu te caches, que tu changes de peau. Mais pour te répondre, sache que je passe peu de temps dans mon lit, ne pas l'avoir ne me manquera pas. Ne t'en fais pas."

Précisait-il.
Alors que l'hybride hébergée, touillait la cuillère dans le mug pour rendre le tout homogène. Elle n'avait pas tant soif que ça, c'était surtout le contact de la chaleur de la tasse chaude, qui lui plaisait.

"Mais comme je le disais ma belle, il va falloir que tu changes. Tes longs cheveux blonds, tes yeux, ton style. Je pense qu'il va falloir envisager de te teindre voir de couper ta chevelure ou alors de porter une perruque. A voir. Pareil pour les vêtements. Va falloir que tu te mettes moins en valeur car même si la vue peut plaire à certains, vaut mieux rester discret en se fondant dans la masse... Mais bon tu devais t'en douter j'imagine."

_ Va pour des couleurs plus ternes, même si je n'ai jamais eu une garde robe crillarde, mais le premier ou la première qui m'approche avec des ciseaux, je lui broie la main... C'est hors de question. J'utiliserais des perruques, ça tiens chaud, c'est un bon avantage.

Tranchait-elle.
Sur un ton indiscutable. Et puis quoi encore ? Kali, se privait déjà de séduction ou tout ce qui s'y rapportait, alors si maintenant elle ne devait plus se reconnaitre, passer pour une gueuse... Enfin, elle se rassurait, c'était temporaire voilà. Elle bu quelques gorgées de chocolat chaud et cela fit sourire. Tandis que la grenouille, changeait de gant.

_ Je ne te savais pas fan de Michael Jackson... Une passion secrète pour les gants ?

Commentait-elle, amusée.
Shin, fouillait dans son bureau avant de lui tendre une nouvelle carte d'identité. La blonde, s'approchait bluffé par son efficacité et sa motivation.

"J'ai tes papiers d'ailleurs. Je me suis permis de te fouiller chez toi pour trouver une photo valable. Il n'y a pas encore tout mais au moins tu pourras te balader en ville sans trop de crainte."
_ Merci. C'est super.

Remerciait-elle.
Prenant la carte entre ses doigts. C'était finement travaillé, du vrai travail de faussaire pro' ! Pendant ce temps, Shin est aller s'écrouler sur le canapé, tel une baleine échouée... C'était mérité, au vu de son job de la journée.

"En tout cas, prends tes aises ici. Rares sont les clients qui viennent donc tu ne devrais pas trop être dérangée. Les gens ici, se mêlent peu de ce qui se passent, et si tu restes discrète, ils ne feront pas de vague. Tiens"

Kali...
Échangeait un regard entendu avec sa colocataire. La discrétion, c'était sa spécialité de toute façon. Il n'y aurait pas d'inquiétude à ce sujet, à priori. C'est alors que Shin, déposait un autre téléphone sur l'accoudoir, à son attention.

"C'est le tien. Tu as mon numéro et celui de la résistance. Carte prépayée. Il y a peu de crédit et j'en changerais régulièrement donc ne te casse pas la tête avec. C'est pas du luxe mais bon, s'ils te manquent, tu pourra les joindre.
Enfin voilà... je crois que c'est tout. Veux-tu que je te ramène des trucs de chez toi ?""


La blonde...
Ne pu réprimer un léger rire. Manquer ? Pour ça, il faudrait déjà s'accrocher... Ça faisait des années qu'elle s'interdisait ce genre de lien. Doucement, elle prit le téléphone, un peu suspicieuse.

_ On ne peut pas le tracer ?

Questionnait-elle.
Après avoir rapidement parcouru le téléphone, qui était très classique mais fonctionne. Kali, prit place à l'autre bout du canapé, essayant de se faire la plus petite possible dans cette demeure de fortune, une cachette temporaire. Elle croisa le regard doré de la grenouille et reprit.

_ Ton partenaire est arrivé à bon port ? Je suppose... Que c'est des nouvelles de lui ?


Déclarait-elle.
Après si ce n'était pas ça, tant pis... Sa perspicacité était peut-être rouillé après tout ce temps enfermé. Buvant quelques nouvelles gorgées de chocolat, Kali, osait enfin à son tour se mettre au fond du canapé.

_ J'aimerais... Que tu me ramènes mes lentilles, qui sont dans la pharmacie de la salle de bain et... Mon meilleur ami.


Kali...
Avait appelé comme ça, son magnum caché sous le matelas de son lit. Depuis son enlèvement, il ne devait pas avoir bougé. Elle précisait alors à Shin, qui ne devait pas trop comprendre de quoi elle parlait.

_ Tu le trouvera sous mon matelas de lit, dans ma chambre... Un joli magnum, volé à un rabatteur à mes débuts de révoltés. Pour le reste... Mon appartement me manquera mais, le reste est remplaçable.


Déclarait-elle sur un ton détaché, avant de finir sa boisson chaude.

_ Dès demain, j'essayerais de me trouver une perruque et un job. J'ai quelques idées déjà... Le seul avantage que j'ai trouvé à être chez Kisada, c'est que j'avais vent des affaires de Togi. J'aimerais tenter ma chance dans la "Care Tech" qui a été inauguré récemment... J'ai entendu dire, qu'il faisait des prises de sang pour s'assurer que leurs personnel est bien humain, mais... Si j'arrive à passer outre... Je pourrais fournir du matériel de soin, pour les nôtres.


Expliquait-elle.
En faisant part de son petit projet à Shin. Le seul soucie, serait de trouver du sang humain et... Réussir l'entretien. Kali, poussait un soupire, il faudra se dérouiller un peu et surtout faire très attention, car si sa couverture fout le camp... Foutre le camp de là bas, ne sera pas aussi facile que chez Kisada. En plus, que ça, finir en cobaye de médecine ne lui disait absolument rien... C'est clairement risqué, dangereux, bien plus excitant que les thermes et...

... Foutrement plus utile.






Messages : 178
Date d'inscription : 07/07/2016
Age : 27
Localisation : Près d'un radiateur
Multi-Compte : Aelys / Djena / Ezekiel / Meiko/ Disturbia
Fiche de Présentation : Je me présente

Fiche de Relation : Mes liens

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Anaconda
Maître/Maîtresse: Plus jamais
Esclaves: //
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideF - Sauvage Révoltée


Septembre 2016

Je révolutionne en purple


Défis Rp:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#) Jeu 1 Fév - 21:03


Tu la regardes se durcir à la simple évocation de se perdre de la longueur sur sa chevelure et tu souris, amusé par ce comportement capricieux. Tient-dont-elle tant à ce pelage blond ? On le dirait bien.

"Serais-tu de ces filles qui aiment leur cheveux contre vent et marée ?"

Cela te surprend venant de cette femme froide et bien loin de tels caprices. Mais au fond tu t'en fous tant qu'elle prends des mesures pour éviter les emmerdes. Tu ne tiens pas à finir dans un laboratoire sous prétexte que mademoiselle n'a pas voulu faire le nécessaire. Mais donc à première vu, malgré sa réticence, elle semble capable de faire ce qu'il faut alors... Changeons de sujet.

Tu réajustes tes gants, te mettant "à l'aise" de la seule façon possible vu que tu as une invité. Tu relèves le regard sur elle et lui souris, répliquant.

"Ce n'est pas la seule passion que je possède."


Tes yeux se plissent sur tes éternels sous entendus jamais aboutis et tu vas te poser, changeant de sujet non sans lui avoir fourni sa nouvelle carte d'identité puis un téléphone avant de te détendre dans le canapé, te mettant à l'aise, étirant tes jambes, te laissant aller. Tu mets tes mains derrière ta nuque et la regarde prendre place à côté de toi.

"Il peut être tracé s'ils ont le numéro mais l'avantage par rapport à un abonnement c'est qu'ils ne peuvent pas trouvé qui le possède. En gros si tu ne le files pas à n'importe qui tu n'auras pas de soucis. Quand tu auras un taff, prévois juste un autre téléphone destiné à ta nouvelle vie et change l'autre pour la révolution régulièrement. C'est le meilleure moyen de te protéger et de protéger la révolution."

Tu glisses ta main entre les coussins du canapé et en sors un paquet de cigarette légèrement cabossé. Tu l'ouvre pour en tirer un tube de nicotine et un briquet, fourrant le premier entre tes lèvres avant de l'allumer avec le second, le rangeant ensuite avant de remettre le tout entre les coussins l'air de rien. Tu tires une bonne bouffée alors que tu te redresses, récupérant un cendrier posé par terre à côté du canapé pour le poser entre toi et Kali avant de reprendre ta place, reprenant la parole, tranquille.

"Oui tout va bien. Il n'y a pas eu de dommages collatéraux, c'est déjà ça. Et j'irais chercher ce que tu demandes même si perso, tu trouveras ton "ami" dans la valise qui est sur ton lit."

Tu poses tes yeux sur elle, la jaugeant tranquillement sans poursuivre. Au fond elle doit déjà avoir compris que lors de ton passage chez elle, tu t'es pas juste contenté de lui prendre deux trois vêtements. Après tout tu es du genre fouineur, normal que tu ais la main.... baladeuse dirons nous.... Mais parfois ça a du bon. Tu n'affiches qu'un air neutre avant de détourner les yeux en baillant, poursuivant l'air de rien.

"La Carter Corp.... bonne idée même si elle est risquée. Tu es quand même bras droit, il serait con que tu finisses en rat de labo sous prétexte de vouloir filer des vivres ou des produits aux autres. On peut trouver d'autres moyens de ravitaillements moins risqués. Néanmoins si tu parviens à des échelons élevés, tu pourrais avoir accès à des données plus sensibles et surtout plus valable... Donc à voir.... Réfléchis-y bien avant de te lancer."

Tu te redresses, posant ton bras sur ton genou, pensif et reprends une dose de drogue avant d'ôter les cendres qui s'accumule à l'extrémité de ta cigarette avant que cette dernière ne tombe pour faire un énième trou dans la moquette tandis que ta main libre vient te masser les tempes.

"Passer un test est jouable mais c'est si ces derniers font des examens surprises que tu as le plus de risques de te faire prendre..."

Oui tu réfléchis d'ors et déjà à un moyen de l'aider. Non pas que tu sois indispensable mais tu aime bien cogiter même si actuellement tu as d'autres choses à penser. Tu soupires et te relèves pour aller chercher ta bouteille que tu ramène au canapé, la posant au sol non sans avoir pris une gorgée avant. Y'a pas à dire ton hygiène de vie laisse à désirer. Tu reprends place laissant à l'Anaconda l'espace qu'elle a posé entre vous.
Tu la regardes alors en silence, t'installant dans l'angle du canapé pour mieux poser tes pattes sur le canapé sans gêner Kali, déplaçant le cendrier près de toi afin de ne pas la gêner avec les odeurs de cigarettes et surtout pour l'avoir à porter sans bouger et demande.

"Tu comptes reprendre du service avec la révolution ou tu vas les laisser mariner un peu ?"

Ton regard jaune orangé la sonde et ta mine tranquille peut laisser planer le doute sur ce que tu attends, espères ou penses. Au fond cette conversation sembles aussi banal que parler de la pluie et du beau temps et pour ajouter à cette ambiance cosy, tu te penches même pour allumer la radio posé elle aussi à même le sol à côté du canapé. A croire que c'est ton lieu de prédilection....
Messages : 165
Date d'inscription : 02/03/2017
Age : 28
Localisation : In your ass baby !
Multi-Compte : Lorelaï // Ena Anderson // Matteo L. Philipps // Emiko Saito // Luann E. Allannah// Yumi
Fiche de Présentation : Whisky !
Fiche de Relation : Vodka !

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Grenouille
Maître/Maîtresse: Aucun
Esclaves: de mes addictions
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideM - Sauvage Révolté


Thème:
 


Défis rp:
 


Ma philosophie de trou du cul (ou comment me lécher les boules en beauté):
 
Revenir en haut Aller en bas
(#) Ven 2 Fév - 19:07

Et oui...
Les cheveux de Kali, c'est indiscutable. L'hybride révoltée peut négocier beaucoup de chose, mais ça... Déjà qu'elle se prive d'une relation social descente, alors la priver de sa chevelure, ça commence à faire beaucoup, si elle ne peut plus se plaire à elle même. Shin, fumait paisiblement, c'est sûre que lui, ses cheveux c'est sûrement le cadet de ses soucies, mais qu'on lui retire ses clopes et on verra ce qu'il en pense.

"La Care & Tech.... bonne idée même si elle est risquée. Tu es quand même bras droit, il serait con que tu finisses en rat de labo sous prétexte de vouloir filer des vivres ou des produits aux autres. On peut trouver d'autres moyens de ravitaillements moins risqués. Néanmoins si tu parviens à des échelons élevés, tu pourrais avoir accès à des données plus sensibles et surtout plus valable... Donc à voir.... Réfléchis-y bien avant de te lancer."

Kali...
Devait y réfléchir, c'est sûre. La blonde, avait un regard pensif quant à son avenir dans cette multi-nationale. Peut-être qu'il existait encore des alternatives, pas si dangereuse pour retrouver de l'autonomie.

"Passer un test est jouable mais c'est si ces derniers font des examens surprises que tu as le plus de risques de te faire prendre..."

_ J'ai compris Shin... Je vais essayer de trouver autre chose, merci de t'inquiéter.

Rassurait-elle.
Avec un petit sourire à son attention. Elle s'attendait déjà à sa réplique du "mais non, je ne m'inquiète pas du tout", à d'autre ! Néanmoins, il avait raison... Si elle se faisait attraper, c'est toute la Révolution qui en pâtirais et ça, elle ne pouvait pas se le permettre... Son job au thermes va lui manquer cruellement. Sous le regard amethyste de cette dernière, la grenouille revient avec de la boisson. Il a vraiment tout pour plaire ce garçon, décidément... Il prend ses aises et ajoute.

"Tu comptes reprendre du service avec la révolution ou tu vas les laisser mariner un peu ?"
_ Je pense que j'ai été absente, trop longtemps.

Soufflait-elle.
Avant de croiser son regard doré et de lui sourire doucement. La radio qu'il venait d'allumer, racontait des banalités avant de glisser un morceau de musique très kitch en cette saison.


_ J'ai besoin de savoir, ce que Wilson prépare, ses projets et ce qu'il s'est passés pendant tout ce temps.

Expliquait-elle.
Puis, elle se levait avant de s'étirer, la chanson s'imbriquant dans son esprit.

_ Mais d'abord... Un bon bain si tu me le permet.

Prévenait-elle.
Avant de fredonner l'air lancé par la radio. Kali, se rendit à la salle de bain après avoir prit des affaires pour être un peu plus à l'aise et au chaud. Cependant, lorsqu'elle allumait l'eau chaude et qu'elle vit la vapeur, déjà, elle soupirait d'aise. L'enfer chez Kisada est enfin terminé... Il ne lui reste plus qu'à bâtir à nouveau, quelque chose de stable et fiable en terme d'identité. Il lui reste beaucoup à faire, mais avec l'aide de Shin, ça ne sera que des petites formalités.

Last christmas, I gave you my heart ♫


hrp: la chanson, c'est CADEAU. mdr
Messages : 178
Date d'inscription : 07/07/2016
Age : 27
Localisation : Près d'un radiateur
Multi-Compte : Aelys / Djena / Ezekiel / Meiko/ Disturbia
Fiche de Présentation : Je me présente

Fiche de Relation : Mes liens

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Anaconda
Maître/Maîtresse: Plus jamais
Esclaves: //
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideF - Sauvage Révoltée


Septembre 2016

Je révolutionne en purple


Défis Rp:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#)
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maître ou Neko ? :: Hors-rp :: Rp terminés-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit