Bienvenue à Togi! Cette merveilleuse île qui propose toutes sortes d'hybrides et maintenant des humains, à la vente. Serez-vous le maître ou l'esclave? NC-18
 

Une nouvelle amie à offrir [Leila]

 :: Hors-rp :: Rp terminés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
(#) Dim 31 Déc - 14:02
La demoiselle tournait en rond dans son appartement cherchant quoi offrir à Alexandre. C'était bientôt son anniversaire, demain pour être précis et elle voulait lui faire un beau cadeau. Certes l'intéressé lui avait dit n'avoir besoin de rien mais elle se refusait à l'envisageait, surtout qu'il n'avait pas trop le moral depuis la disparition de son hybride. Bien qu'il ne lui en parlait pas ou peu, Luann sentait qu'il avait surement de la peine à se retrouver seul chez lui. Elle savait que Vasta avait été son amie et  son départ avait touché le rabatteur. Surtout qu'il semblait qu'il n'ai pas vraiment d'autres amis en dehors de l'hybride et d'elle même, même si Luann considérait Alex bien plus important qu'un simple ami mais bon...

Elle voulait lui trouver un présent qui lui redonnerait le sourire et qu'il ferait qu'il ait une présence, une compagnie. Le choix était assez large entre les animaux de compagnie ou des hybrides. Elle s'était donc habillée d'une tenue gothique rose et blanche lui donnant une allure de poupée. Elle enfila une perruque noire et mit ses lentilles bleu, cachant son oeil rouge puis sortit après avoir enfiler ses bottes hautes blanche et prit son ombrelle et son poncho en polaire avec des oreilles d'ours tout doux qu'elle aimait tant.

La demoiselle commença par les animaleries, réfléchissant toujours à ce qui serait le mieux pour Alex. Au fond un chien ou un animal réclamait tellement de temps. Elle savait que ce dernier était pas mal pris et après un moment à voguer entre les rayons, elle quitta le magasin et prit le chemin d'une animalerie à l'enseigne correcte. Elle semblait traité les hybrides correctement et y entra, faisant teinté la petite clochette, son regard se posant sur la foule d'hybride enfermée.

Comme souvent, son coeur se serra à la vue de tous ses hybrides enfermés et l'envie de tous les sortir de là l'effleura. Pourtant elle savait cela impossible et inutile. Et puis elle n'était pas là pour ça. Aujourd'hui elle ne tirerait qu'un hybride de son enfers. Peut être qu'un jour prochain il y en aurait un autre qui sait....

Elle commença à déambuler dans les rayons, en regardant les hybrides les uns après les autres, le vendeur l'observant en silence alors qu'elle s'arrêtait parfois pour lire l'écriteau récapitulant le caractère de l'hybride. Elle ne savait pas trop quoi prendre. Mâle ou femelle ? Peut être plus femelle, craignant que Alex prenne mal le fait qu'elle lui ramène un homme chez lui. Mais cela n'allait-il pas le blesser de revoir une fille chez lui... Elle n'en savait trop rien, hésitante, pensive.

Alors qu'elle avait fait une ou deux fois le tour, elle se dirigea vers le vendeur mais une chevelure mauve attira son regard. Luann s'était déjà arrêté devant sa cage pour lire son écriteau mais elle n'avait pas pris le temps de contempler l'hybride qui, il fallait bien l'admettre était belle. Mais aux yeux de la demoiselle ce n'était pas ce détail qui était le plus important. Elle voulait surtout que l'hybride corresponde au tempérament d'Alex, aussi poursuivit-elle son chemin pour demander de l'aide au vendeur.

"Bonjour, je cherche une hybride pour l'offrir à un.... ami. Il faudrait une hybride docile, qui sache respecter les règles et qui puisse l'aider chez lui car il travaille beaucoup. Je n'ai pas de limite de prix."

L'homme haussa un sourcil et la dirigea vers une première hybride lapine.

"Celle-ci pourrait aller. Douce, docile et très câline. Votre ami sera pleinement satisfait avec elle car elle convient très bien à un célibataire sur tous les points."


Célibataire... La jeune fille sentit une pointe enserrer son coeur à l'écoute de ce mot et elle conserva son visage neutre, répondant simplement.

"Elle peut avoir un peu de caractère, je pense que mon ami a besoin de vie chez lui. Il a perdu son ancienne hybride..."

L'homme la mena a la fameuse hybride à la chevelure mauve qui était une hybride cygne d'après le feuillet près d'elle et elle se mit à sa hauteur pour la regarder alors que le vendeur prenait la parole.

"Celle-ci a plus de caractère mais elle reste docile. Voulez-vous lui parler un peu en privé ?"

"Oui s'il vous plait."

Le vendeur s'éloigna alors que Luann gardait ses yeux sur l'hybride, l'observant, toujours neutre avant de prendre la parole.

"Bonjour ... Leila. Moi c'est Luann. J'imagine que tu as entendu le vendeur mais je préfère te le dire, je cherche une hybride pour un ami. Il a perdu la sienne il y a peu et il doit se sentir seul. C'est quelqu'un de bien et je ne veux pas lui prendre une hybride qui lui causera des ennuis.
Alexandre est un garçon très respectueux des femmes, hybride comme humaine. Mais je souhaite qu'il soit un peu aider car avec son travail ce n'est pas simple pour lui. Néanmoins je voudrais aussi que l'hybride que je lui prends, décide vraiment trouver un foyer et un abri. Après tout Alex mérite certes quelqu'un de bien mais je veux aussi que l'hybride qui viendra chez lui en ai aussi envie....
Alors as-tu des questions ou des remarques à me faire savoir ?"


C'est vrai que si Luann voulait offrir une compagne à Alex, elle ne voulait pas le faire au détriment de la volonté d'une hybride. Pour elle une adoption devait être consenti des deux côtés, ni plus ni moins. Aussi gardait-elle son regard neutre posé sur la jeune femme face à elle, ses prunelles azur posés dans celles toutes aussi bleues du cygne, attendant sa réponse et sa vision des choses.
Messages : 65
Date d'inscription : 02/05/2017
Age : 28
Multi-Compte : Lorelaï // Ena Anderson // Shin // Matteo L Philipps // Emiko Saito
Fiche de Présentation : La dernière des Allannah

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Aucune
Maître/Maîtresse: Ma soeur Eileen je crois....
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humaine - Membre FALH


Luann murmure en #590834
Revenir en haut Aller en bas
(#) Dim 31 Déc - 16:45
Un autre matin se levait sur l'animalerie où j'étais enfermé depuis quelque temps maintenant. Combien de temps exactement ? Je n'aurais sur le dire, un mois ? Un an ? Un siècle même... Les jours passés et se ressemblais tous, à mon grand désespoir. Chaque matin, c'était le même cirque. Il fallait se lever, faire un brin de toilette dans l'arrière-boutique chacun son tour, manger un "repas". Et enfin attendre... Attendre quoi ? Qu'un humain et pitié de nous et nous emmène ? C'était pathétique...

Ce matin-ci ne fit pas exception. Je me réveillai par le bruit de la barre de fer sur les cages, le vendeur passant dans les rayons et nous réveillant sans ménagement de la sorte. Le raffut de cette foutue barre était insupportable, je le lui aurais volontiers enfoncé dans son petit crâne de faux blond dégarnie ! L'espace de la cage était étroit et mes jolies ailes blanches étaient repliées et engourdies. Un à un, le vendeur nous emmener à l'arrière, profitant de ce moment pour balader ses mains sur les demoiselles qu'il trouvait à son goût. Ce n'était peut-être pas un hybride lui, mais il ressemblait fort à un porc !

Ce fut mon tour. Je sortis de la cage et étirai mes ailes, seul moment de la journée où j'en aurais l'occasion. Comme à son habitude, le vendeur ne se privait pas pour me reluquer le temps que je me lave. Il n'osait cependant plus me toucher, car on peu dire que la dernière fois où il avait eu ce culot, il avait eu une jolie marque. Je suis peut-être un cygne, mais je suis tout sauf douce avec les hommes, encore pire, les hommes comme lui. Il resta donc plutôt loin de moi, n'arrêtant pas de me dire de me dépêcher. J'aurais pourtant aimé nettoyer mes ailes qui prenaient la poussière. Il commença à agité son bâton d'impatience, et je n'eu d'autre choix que vite finir su, je ne voulais pas me prendre un coup.

Je retournai dans ma cage et me posai dans la position le plus confortable possible. Regardant mauvais le vendeur qui venait donner le repas. Il plaça la gamelle de croquette devant moi et je le lui balançai à la tronche en riant ! Plutôt mourir que de manger ça ! D'ailleurs, c'était la seule chose qui me donner de l'espoir... Mourir. Non pas que je suis quelqu'un de dépressif. Cependant, c'était ma seule chance de liberté. Je passai nerveusement ma main à mon cou, à l'endroit ou étais ma puce, caressant doucement ma cicatrice. Si seulement ce jour la, j'avais fait plus attention..

Perdu dans mes pensers, je ne me rendis pas compte que l'heure d'ouvrir la boutique était déjà arriver, aussi eu-je un sursaut en voyant une silhouette féminine passer devant moi. Tous les autres hybrides, c'était redresser et essayer de faire bonne figure, se fessant doux et docile pour sortir d'ici. Moi ? Je restais dans le fond de ma cage, jouant distraitement avec mes cheveux. Je me fichais bien du monde qui m'entourer. Jamais je n'aurais intéressé une demoiselle. Cependant, si je comprenais bien, ce n'était pas pour elle, mais pour son "ami" qu'elle était là. Voilà qui était intéressant..

Lorsque le vendeur la dirigea vers moi, je ne pus retenir un haussement de sourcil surpris. Il devait en avoir sa claque de moi, s'il cherchait à me vendre... Je me redressai un peu et fis face à la jeune femme devant moi. Elle était très mignonne, dans un style lolita. Ses yeux étaient bleus comme moi, mais quelque chose semblait clocher avec les siens. Je distinguai un contour autour des yeux, comme des lentilles.. Enfin, c'était peut-être pour la vue ? Je lui adressai un signe de tête polie et écoutai ce qu'elle avait à dire.

Lorsqu'elle eu fini de parler, je penchais la tête sur le côté avec un petit sourire. Tenir compagnie à son ami ? Si ce dernier était un homme, il y avait peu de chance que je fasse copain-copine avec lui. Cependant l'envie de sortir d'ici et la perspective de revoir le soleil était plus tentant que tout le reste. Je hochai donc docilement la tête en réfléchissant au comportement à adopté. Autant être honnête, je ne voulais pas faire croire que j'étais un brave petit toutou. Je soupirai donc un peu avant de croiser les bras en la regardant.


- Je ne sais pas si je suis quelqu'un que l'on pourrait qualifier de bien... Cependant, je ne suis pas méchante. Je sais m'occuper d'une maison et faire à manger. Mais je dois avouer que je n'aime pas trop qu'un homme me touche... Pas du tout en fait... Si, comme vous le dites, il est gentil, alors je pense que ça irais. Je dirais bien que rien ne pourrait être pire qu'ici, mais je sais que c'est faux. Alors, si vous chercher juste de la compagnie pour votre ami, sans rien derrière, je peux remplir ce rôle...

Je regardais la demoiselle et passai ma main à travers le barreau pour venir caresser doucement ses cheveux. Mes lèvres s'étirèrent en un sourire. Il y avait des années que je n'avais plus sourit. Je ne m'étais pas rendu compte comme j'étais devenue méchante et froide à cause de la bêtise humaine... La jeune femme avait l'air douce et gentille. Son ami était peut-être le même ?

- Je me ferrais même une joie de vous suivre, vous avez l'air d'être une jeune femme charmante et il serait idiot de ma part de refuser cette chance que vous me donnez... Mais méfier vous du vendeur, c'est un escroc qui va essayer de me vendre plus chère que je ne le suis vraiment... Si je vous conviens bien sûr !

J'inclinai de nouveau la tête poliment avant de lancer un regard de défi au vendeur. Si la demoiselle ne me prend pas, j'allais payer très chère mes paroles...
Messages : 22
Date d'inscription : 06/12/2017
Age : 24
Localisation : A l'animalerie
Multi-Compte : Anticias McDowell
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideF - Adoptable


__________________________________________________________________________________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
(#) Dim 7 Jan - 17:49
La demoiselle écoutait l'hybride prendre la parole, se présentant comme une fille lambda, exprimant ses doutes et ses craintes quant au fait qu'elle allait être confier à un homme. Luann comprenait qu'elle n'ai pas trop confiance envers les humains mais elle voyait aussi son envie de quitter les lieux. Au fond vivre dans une cage, personne ne le souhaitait. Pourtant la jeune fille voulait qu'elle comprenne où elle allait.

"Alexandre est un homme très gentil et respectueux. Son hybride qui est parti, Vasta était heureuse de ce que je voyais. Je doute qu'il n'ait abusé d'elle et s'il venait à le faire, n'hésite pas à m'en parler et je te récupèrerais sans soucis. Je recherche surtout quelqu'un qui lui tiendra compagnie et qui l'aidera à la maison. Mais connaissant mon ami, je pense qu'il te permettra de sortir et de travailler si tu en ressens l'envie ou le besoin."

La poupée se laissa faire, appréciant le geste de la jeune hybride là où certains auraient trouvé cela déplacé. Au fond la jeune idole était habituée à ce qu'on la touche sans son accord. Elle s'y était faite et puis cela fit même sourire la belle cygne donc pourquoi s'en plaindre, tout le monde était content au final non ? La demoiselle lui rendit un léger sourire doux en l'écoutant reprendre parole, l'informant sur l’honnêteté toute relative du vendeur. La jeune fille hocha la tête et se releva, époussetant ses vêtements.

"Bien sûr que tu me conviens et ne t'en fais pas, une fois sortie, tu pourras participer à ton achat en tant qu'hybride à mon service."


Après avoir fait signe au vendeur que c'était bon, elle lui demanda de sortir la jeune femme et attendit que cette dernière soit enfin libre pour lui prendre doucement la main, reprenant la parole.

"Si tu as des questions ou des doutes, n'hésite pas. Je pense qu'on va aller t'acheter ce qu'il te faut un fois sorti d'ici et je te parlerais un peu de Alex si tu le souhaites. Qu'en penses-tu ? A moins que tu ais faim ?"

Elle lui lâcha la mai, ne voulant pas la gêner plus que nécessaire puis se dirigea vers la caisse et demanda le tarif au vendeur qui le lui donna. Luann tourna son visage vers Leila, lui laissant la possibilité de confirmer ou de négocier le prix quitte à la couvrir au cas où le vendeur répliquerait pour la rabaisser. Puis elle entreprit de payer et de récupérer tous les documents nécessaire pour la jeune femme. Carnet de santé, document de la puce et un collier en cadeau. C'était un ras du cou noir avec un coeur en fausse pierre au centre. Elle le tendit à la jeune femme une fois dehors en demandant.

"Tu en veux ?"

Elle lui laissa la possibilité de voir ce qu'elle voulait en faire puis elle lui prit la main avec douceur, ne voulant pas la brusquer. Elle regarda autour d'elle, prenant la route vers ce qu'elle avait décidé. Un restau si elle avait faim ou alors une boutique si elle voulait trouver de nouveaux vêtements. Quitte à profiter du temps hivernale et de la marche, elle interrogea la jeune femme, s’enquérant de son passé.

"Dis moi Leila, où as-tu grandi et comment as-tu vécu jusqu'à aujourd’hui ?"
Messages : 65
Date d'inscription : 02/05/2017
Age : 28
Multi-Compte : Lorelaï // Ena Anderson // Shin // Matteo L Philipps // Emiko Saito
Fiche de Présentation : La dernière des Allannah

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Aucune
Maître/Maîtresse: Ma soeur Eileen je crois....
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humaine - Membre FALH


Luann murmure en #590834
Revenir en haut Aller en bas
(#) Mar 9 Jan - 12:15
J'écoutais sagement la jeune femme vanté les mérite de cet homme à qui j'allais être offerte. Il ne me toucherait donc pas ? C'était parfais ça ! De toutes façons, je n'était plus du genre à me laisser faire, la preuve en était, les marque de dents sur le bras du vendeur. Elle avait le regard doux lorsqu'elle parlait de lui. Ils étaient peut-être en couple ? Ce qui voudrait dire que je verrais sûrement souvent cette jolie demoiselle ? C'était une bonne chose.

La demoiselle au air de poupée confirmation son attention de me prendre et je ne pus retenir un autre sourire. J'avais hâte à ma liberté. Je pourrais même me trouver un travail apparemment. Je repensai rapidement à la danse, mais il y avait un moment que je n'avais pas pratiqué... Mais bon, c'était dans mon code génétique dans un sens donc... Le vendeur arriva et m'ouvrir la cage. Je sortie de là et déplia mes ailes doucement, les étirant. Elle s'engourdissait bien vite malgré le fait que j'étais sortie ce matin. Je défroissai rapidement mes vêtements puis, je suivis la jeune femme vers les caisses.
Elle me laissa le demanda ce que je voulais faire ensuite entre-manger et choisir un nécessaire. Mon ventre répondit à ma place en émettant un petit grognement. Je rougie un peu et détourna le regard. Il n'aurait pas pu faire moins de bruit celui-là ? La jeune femme me prit la main et je me calmai un peu. Elle était très douce cette demoiselle. Elle me lâcha cependant vite la main une fois devant la caisse.


Je toisai le vendeur qui me regarda avec un rictus mauvais. Lui comme moi savions qu'aller maintenant s'engager une bataille pour le prix. Je n'avais certes jamais été vendu, mais j'avais bien vu les prix qu'il proposer au acheteur. C'était bien trop chère, même pour une vie. Et je savais que mon type d'hybridation ne courrait pas trop les rues. Il fit un grand sourire d'hypocrite à mon acquéreuse, lui disant qu'elle avait fait bon choix, que j'étais rare et j'avais beaucoup de qualité et gnagnagna... Je levai les yeux au ciel. Il annonça mon prix et je ne pus retenir un rire.

La jeune femme me regarda et je compris que je pouvais intervenir. Je me fis donc un plaisir de lui répliquer, main sur les hanches et air bien dédaigneux sur le visage.

- Si elle paie ce prix la, j'ai le droit de te mordre encore une cinquantaine de fois... Sois sérieux cinq minutes, même moi, je sais que ma vie ne vaut pas autant...

Après une négociation de cinq minutes, le prix demandé était enfin correct. Je hochai la tête et retournai à ma place d'hybride. Le vendeur savait que maintenant que j'étais hors de la cage, il ne pourrait plus faire n'importe quoi avec moi. La jolie demoiselle paya et elle me tendit le collier. Je la regardai quelques secondes. La puce était déjà pas mal pour m'identifier. Cependant, elle n'avait pas l'air de penser à mal avec ce collier. Je hochai donc la tête et me le mis autour du cou. Me demandai vaguement de quoi je devais avoir l'air avec.

La main de la jeune femme se posa de nouveau sur la mienne et je la pris délicatement. Je remarquai que la jeune femme était légèrement plus petite que moi. Je la suivit donc vers le restaurant qu'elle avait choisis. Parler de moi ? De mon passé ? Pourquoi... Même si j'aurais préféré parler de mon futur maître.

- Je suis née de parents hybrides, j'ai eu plutôt une jolie vie avec les maîtres de mes parents... Mais c'est dernier était plutôt vieux et sont morts lorsque j'avais 6 ans. Je me suis ensuite retrouvé chez les enfants de mes anciens maîtres, séparé de mes parents. Ils étaient complètement abr.. heu pas très gentil je droit l'avoué...

Au souvenir de son passé, un voile tomba sur mes yeux et mon air devins sombre. Je respirai pour me calmer. Elle n'avait pas besoin de connaître les détails, de toute façon, elle n'avait pas l'air dupe et savait sûrement comment les gens qui se croyait supérieur traité les hybrides. Je me forçai de sourire et repris mon monologue.

- À mes 16 ans, j'ai de nouveau changé de maître. Mais je n'ai pas tenu longtemps avec celui-là... Je doit avoué que je me suis enfuie... Et je n'ai pas eu d'autre maître depuis... Je suis donc un peu rouillé au niveau de mes manières, j'en suis navrée...

Je passai nerveusement mes doigts sur ma nuque, à l'emplacement ou étais ma cicatrice. J'avais été jusqu'à m'arranger ma puce moi-même pour être sûr de ne pas retourner près de ce type. On arriva devant l'endroit choisis par la demoiselle et je me gardai le silence.
Messages : 22
Date d'inscription : 06/12/2017
Age : 24
Localisation : A l'animalerie
Multi-Compte : Anticias McDowell
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideF - Adoptable


__________________________________________________________________________________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
(#) Mer 24 Jan - 16:05
Luann laissa tout le loisir à l'hybride d'intervenir, l'observant prendre ses marques en négociant avec le vendeur. Au fond la jeune femme n'avait pas pour habitude de pinailler sur le prix d'un achat mais là, cela lui permettait d'en apprendre plus sur la nouvelle compagne de Alexandre. Cette dernière avait clairement du caractère et une bonne répartie, néanmoins, une fois le prix jugé correct, elle n'insista pas et ne devint pas hautaine. La jeune idole, elle paya le montant dû puis sortit et entraina sa nouvelle avis vers un petit restaurant encore ouvert malgré l'heure. Au fond il n'était pas encore midi mais bon un café qui faisait office de brasserie à toute heure serait correcte pour elle deux et serait surement plus chaleureux qu'un restaurant haut de gamme.

Pendant leur recherche, Luann prit la parole, interrogeant la jeune femme, écoutant son discours, voyant que cela ne lui plaisait guère de parler d'elle. La demoiselle comprit alors que la belle hybride avait surement dû endurer pas mal de souffrance avant de finir ici, dans cette rue, à côté d'elle. Luann s'en sentit désolée, regrettant d'avoir abordé le sujet sans forcément réfléchir aux conséquences.

"Excuse moi si ma question t'a gênée... Tu n'es pas obligé de me répondre si tu ne le veux pas. Tiens là."

Elle s'arrêta devant une enseigne proposant un ramen à toute heure ou un repas et invita la demoiselle à entrer, la suivant, prenant place à une petite table après avoir demander l'accord au serveur qui acheva de nettoyer des verres avant de leurs apporter les menus, leur demandant si elles voulaient boire quelque chose. Luann regarda sa nouvelle compagne, demandant :

"Quelque chose te fait envie pour fêter ta sortie de l'animalerie ? Pour ma part je vais prendre de l'eau minérale"


Elle laissa Leila faire son choix et en profita pour consulter le menu, le temps que l'homme prenne la commande de l'hybride et s'éloigne pour les laisser choisir. L'idole se tourna vers des ramens et referma la carte pour la poser sur le côté, essayant de mettre en mémoire le nom du plat puis posa ses yeux sur le Cygne qui lui faisait face.

"Alors dans un premier temps on va manger puis on ira faire quelques courses pour toi, histoire qu'Alex n'est rien à te prendre dans un premier temps si ça te tente. Puis si tu as envie on pourra aller chez moi pour se poser un peu et se préparer avant de l'inviter soit à la maison soit de se rendre chez lui qu'en dis-tu ? Ho et as-tu des questions à me poser ?"

Alors qu'elles parlaient et une fois leurs choix fixés, le serveur revint avec leurs boissons ainsi que des chips de crevette puis il prit leur commande et s'éclipsa à nouveau, laissant le duo reprendre leur conversation. Le petit restaurant était calme et pratiquement vite en dehors d'un autre client au bar qui buvait.
Messages : 65
Date d'inscription : 02/05/2017
Age : 28
Multi-Compte : Lorelaï // Ena Anderson // Shin // Matteo L Philipps // Emiko Saito
Fiche de Présentation : La dernière des Allannah

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Aucune
Maître/Maîtresse: Ma soeur Eileen je crois....
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humaine - Membre FALH


Luann murmure en #590834
Revenir en haut Aller en bas
(#) Mar 30 Jan - 18:50
Je regardais la jeune femme, le regard un peu vide. Il était vrai que mes souvenirs n'était pas ce qu'il y avait de plus joyeux, mais c'était mon passé et je ne devais pas le renier. Elle s'excusa d'avoir abordé le sujet et je me contentai de hausser les épaules. Il était normal qu'elle veuille en savoir plus sur moi après tout, elle m'avait acheté non ?

Je me stoppai en même temps qu'elle et fixa le bâtiment à l'air plutôt traditionnel. Je n'avais aucune idée du type de nourriture que cela pouvais être n'en aillant jamais manger ou même vu. En fait, c'était même la première fois que j'allais manger dans un restaurant. J'avais déjà entendu mes maîtres en parler bien sûr ! Mais l'occasion pour moi d'y aller ne, c'était jamais vraiment présenté. Je fis un petit sourire en hochant la tête, et suivis la demoiselle vers l'intérieur.

Je me posai sur une chaise. L'intérieur était plutôt petit et avec une ambiance chaleureuse. L'heure du coup de feu étant passé depuis un moment, le restaurant était presque vide. Je saisis la carte que le serveur me tendait en regardant dedans distraitement. Ce qui me fessait envie ? Ne plus jamais retourner en animalerie ! ... Mais bien sûr, je ne pouvais pas dire ça , surtout qu'elle parler de boisson. Je ne connais que l'eau et cela m'allais très bien, aussi demander simplement un verre d'eau. Elle venait déjà de payer pour me sortir de cet enfer, je n'allais pas lui faire dépenser plus de sous que nécessaire.

Je fixai les plats sans réussir à me décider. Je n'y connais vraiment rien, alors je finis par choisir un plat au pif, posa également la carte sur le côté de la table et la regardant, mes ailes repliées dans mon dos pour ne pas gêner le passage. Elle me parla du déroulement de la journée et je hochai la tête. Il est vrai que faire les boutiques était moins gênant avec une femme qu'avec un homme. Surtout que depuis le temps que j'étais enfermé le dedans, j'avais grandi un peu partout, je n'avais donc aucune idée de la taille que je mettais à présent.

Elle me demanda si j'avais des questions. J'en avais certaines oui. J'avais cru comprendre que mon nouveau maître s'appeler Alexandre, mais je ne comprenais pas vraiment pourquoi elle m'avait acheté pour lui. Et puis surtout, je voulais savoir quel type de personne était cet homme. S'il avait l'amitié d'une si gentille ville, c'est qu'il ne devait pas être quelqu'un de mauvais, mais ma phobie des hommes me disait de fuir. Enfin... Elle m'avait garantie qu'il ne me toucherait pas, c'était déjà un bon point.

- Oui... Je voulais savoir... Quel genre personne est mon nouveau maître ? Et pourquoi est-ce vous qui m'avez acheté ?

Le serveur revint et déposa les boisons sur la table et je le regardai prendre les commandes. Je n'avais plus aucune idée de ce que j'avais choisis à la base, aussi, je me contentai de demander la même chose que mon acquéreuse. Lorsque le serveur reparti, je bue une goutte d'eau en foisonnant de bien-être et attendit sa réponse.
Messages : 22
Date d'inscription : 06/12/2017
Age : 24
Localisation : A l'animalerie
Multi-Compte : Anticias McDowell
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideF - Adoptable


__________________________________________________________________________________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
(#) Dim 4 Fév - 9:03
Luann but un peu, écoutant la question de la jeune hybride sur Alex, s'interrogeant sur ce dernier ce qui était quand même assez logique en soit. De plus elle se demandait aussi pourquoi c'était l'idole qui l'avait acheté et non pas lui. Luann lui avait certes donné quelque explications un peu plus tôt mais Leila semblait encore un peu perdue. La jeune fille tenait son verre dans une main, le portant à ses lèvres avant de le reposer, pensive, pesant les mots à venir. Puis après un petit moment de silence, elle prit la parole, posant ses prunelles bleues sur l'hybride.

"Alexandre est un homme très respectueux. Il est assez maladroit dans sa façon d'être avec les gens ou même dans ses gestes parfois. Il n'est pas du genre à s'attacher aux gens de peur de les perdre. Pourtant cela ne l'empêche pas d'aider et de protéger ceux qu'il aime. Il n'est pas méchant ou mauvais mais c'est un rabatteur qui veut aider autrui, humain comme hybride...."

Elle soupira et son regard se voila un peu alors qu'elle reprenait.

"Je pense qu'il a vécu des choses très dures, très tristes et le fait de perdre ses proches le touche énormément. Comme je te l'ai dis, son hybride, Vasta, est parti sans un mot sans un au revoir. Je pense que ça l'a énormément affecté bien qu'il ne m'en dise rien... Je ne veux pas qu'il se renferme ou qu'il soit triste ou même qu'il puisse penser que les hybrides sont tous comme elle. Vasta était et est une fille bien mais elle a causé des soucis à Alex et je pense qu'elle a préféré partir plutôt que l'ennuyer davantage même si jamais il ne lui en aurait voulu..."

Elle se tut un instant et reprit un peu d'eau, délaissant pour le moment les chips de crevette pour finir son explication.

"Donc j'ai décidé de prendre les choses en mains.... J'ignore si c'est une bonne idée ou non mais j'ai envie d'essayer et s'il se braque par rapport à toi alors je t'accueillerais chez moi. Tout simplement. J'ignore si une nouvelle hybride pourra le sortir de son chagrin causé par le départ de Vasta mais je ne veux plus le voir avec ce regard loin, perdu..."

Elle avait baissé les yeux, jouant avec ses mains, parlant d'une voix basse, chagrinée par l'état actuel de cet homme qu'elle appréciait énormément.Il était quelqu'un de tellement gentil et bon. Elle voulait le voir heureux et si pour cela il fallait lui trouver une personne à qui s'ouvrir qui n'était pas elle alors elle accepterait avec joie. Pour lui, elle voulait faire le maximum sans qu'elle ne comprenne vraiment pourquoi. Elle avait ce besoin en elle, cette envie de le voir sourire et rire, tout simplement.

Elle poussa un profond soupire et relevé le visage vers Leila et prit enfin une chips qu'elle croqua, laissant la demoiselle assimilé toutes les informations et, le cas échéant, la questionner à nouveau avant que Luann ne lui demande.

"Et toi ? Qu'attends-tu de ton maitre ?"
Messages : 65
Date d'inscription : 02/05/2017
Age : 28
Multi-Compte : Lorelaï // Ena Anderson // Shin // Matteo L Philipps // Emiko Saito
Fiche de Présentation : La dernière des Allannah

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Aucune
Maître/Maîtresse: Ma soeur Eileen je crois....
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humaine - Membre FALH


Luann murmure en #590834
Revenir en haut Aller en bas
(#) Ven 9 Fév - 10:09
Je resté assise bien droite sur ma chaise, écoutant avec attention les explications de la jeune femme. Elle détailla plutôt bien mon futur maître, ce qui me donner une idée approximativement clair de l'être qu'il était. Elle avait le regard doux lorsqu'elle parlait de lui. C'était attendrissant dans un sens, elle ne semblait pas vraiment consciente des sentiments qu'elle avait pour cet homme. Je ne comprenais pas vraiment comment on pouvait aimer un homme, sachant qu'ils étaient violents et méchants. Puis je me souvins de mon premier maître... Ainsi que mon père. Ses souvenirs étaient certes flous, mais bien présents.

Je me contentai de hocher la tête. En gros, j'allais servir de demoiselle de compagnie, mais pour un homme... Pourquoi pas ? Et puis, au moins, si ça ne marcher pas, je ne retournerais pas à l'animalerie, vue que la jeune femme, c'était engager à me récupérer dans le pire des cas. Je pris le verre et bue une gorgé d'eau. Elle était bonne et tellement moins calcaire que l'eau du robinet de l'animalerie. Il y avait aussi un petit panier avec de drôle de chose blanche dedans. C'était visiblement de la nourriture, car la jeune femme en avait pris. Je tendis la main pour en prendre aussi, mais me ravisai au dernier moment, méfiante.

J'aurais aimé savoir pourquoi la jeune femme n'allait pas elle-même vivre avec lui, puis je me dis que, tout d'abord elle n'avait peut-être pas encore réaliser ses sentiments. Ensuite, peut-être que cela n'était pas partagé ? Dans tous les cas, cela ne me regarder pas. Elle me demanda ce que j'attendais moi de mon maître. Je clignai rapidement des yeux en fronçant les sourcils. Je ne savais pas que je pouvais avoir des exigences aussi... Ne pas me faire battre, violé ou tuer me semblait plutôt pas mal comme attente... Mais je n'allais bien sûr pas amener ça comme ça, surtout que pour sortir de la, j'avais joué la jeune hybride sage et docile... Je continuai donc dans mon rôle d'adorable petit cygne. Du moins, aussi, bien que je ne le pusse.


- Hé bien, je pense ne pas avoir le droit d'avoir d'exigence à ce sujet la, pour être honnête.. Mais il est vrai que j'aimerais bien m'entendre avec lui, lui être utile et m'en sortir plutôt indemne...

Je remuai un peu des ailes le regard dans le vague, les souvenirs de maltraitance repassant rapidement devant mes yeux. Je secouai doucement la tête pour chasser ça au même moment ou le serveur arriva avec deux bols. Je regardai l'intérieure du miens avec curiosité et attendit de voir comment la jeune femme manger ça avant de moi-même m'attaquer à mon premier vrai repas depuis une éternité.
Messages : 22
Date d'inscription : 06/12/2017
Age : 24
Localisation : A l'animalerie
Multi-Compte : Anticias McDowell
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideF - Adoptable


__________________________________________________________________________________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
(#) Dim 11 Fév - 16:17
Les exigences de Leila n'en était pas vraiment au final.... En tout cas Luann pensait que les demandes de la cygne devait être la base de toute relation maitre hybride... Pourtant il fallait bien admettre que ce n'était pas le cas de tout les propriétaires d'hybride hélas. Beaucoup maltraitait et rabaissait leur hybride... Qu'en tiraient-ils de bon ? Elle n'en savait rien... Elle n'avait jamais ressenti l'envie ni le besoin de faire souffrir autrui et la simple vu d'un visage triste lui donnait envie d'enlacer le ou la malheureuse.

Luann mangeait en observant la jeune femme et le serveur leur apporta leur repas. La demoiselle prit les baguettes et commença à piocher dans sa soupe la nourriture, s'aidant parfois de la cuillère. Elle adorait une bonne soupe chaude avec cette météo si froide. Le début du repas installa un silence sur la petite tablée et Luann le rompit après quelques bouchées.

"Ça va ? Tu aimes ?"

Après tout la demoiselle semblait avoir pris ça plus par dépit qu'autre chose et la jeune idôle ne savait pas trop comment faire pour que cette dernière se mette à l'aise... Après peut être que ça viendrait au fur et à mesure qui sait... Mais en attendant la petite poupée reprit son repas, réfléchissant d'ors et déjà à la suite du programme, réfléchissant au meilleur magasin hybride où elle pourrait conduire son amie car oui, Leila n'était pas son hybride mais bel et bien son amie, tout simplement.

"Tu aimes quel style de vêtements ? Quelque chose de féminin ou alors de plus simple ? "

Après tout il y avait  New H qui faisait dans les tenues d'hybrides de ville, faisant aussi bien dans la lingerie style boxer au vêtement comme les sweat, les jeans ou les chaussures de ville. Après il y avait Pretty lovely, bien plus tourné dans les tenues mignonnes, attrayante pour les hybrides qui faisait aussi bien dans les robes sexy que dans les diverses tenues propre au fantasme masculin... ou féminin... De quoi échauffer plus d'un esprit coquin. Mais Luann elle avait surtout envie que la jeune hybride s'ouvre un peu plus mais au fond cela ne devait pas être très simple pour elle. Après tout elle venait de quitter sa prison grâce à une inconnu qui pouvait, par un simple mot, l'y renvoyer aussi sec....

"Dis, Leila qu'est ce que tu aimes ? Je veux dire dans la vie, quelles sont les choses qui te font rire, sourire ou qui te rende heureuse ?"
Messages : 65
Date d'inscription : 02/05/2017
Age : 28
Multi-Compte : Lorelaï // Ena Anderson // Shin // Matteo L Philipps // Emiko Saito
Fiche de Présentation : La dernière des Allannah

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Aucune
Maître/Maîtresse: Ma soeur Eileen je crois....
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humaine - Membre FALH


Luann murmure en #590834
Revenir en haut Aller en bas
(#) Mer 14 Fév - 10:34
Oooh, ça se manger donc comme ça ! Je m'emparai donc de mes baguettes et imitai la jeune femme, prenant soin de souffler sur les nouilles chaudes avant, histoire de ne pas me brûler. C'était plutôt bon, très bon même. Le bouillon était réconfortant et les nouilles délicieuses ! Cela me réchauffer le corps et le cœur et j'émis malgré moi un petit sifflement de bonheur. Car oui, n'étant pas un chat, je ne ronronnais pas, je sifflais ! Et lorsque j'étais vraiment très heureuse, je chantais même, tout comme un vrai cygne. Je rougis un peut en baissant la tête pour ne pas montrer mon trouble, je ne pouvais pas me permettre de baisser ma garde si facilement !

La demoiselle me demanda si le plat me plaît, bien évidemment que oui, cependant, je n'allais pas faire preuve d'autant d'entrain que je n'en ressentais réellement ! Je me contentai donc de hocher la tête et de faire un petit sourire, continuant de manger mes ramens tranquillement. La jeune femme revint à l'attaque avec une autre question, d'ordre vestimentaire cette fois, me demandant le style de vêtement que j'aimais. C'était une bonne question, car je n'en savais pas vraiment la réponse. On ne pouvais pas trop ce juger sur les vêtement que je porter actuellement, étant ceux que le vendeur m'avais fait mettre pour mettre en avant mes attributs.

Cependant, lorsque j'arrivais à regarder les femmes qui passaient devant la vitrine de l'animalerie, je voyais, surtout en été, des femmes avec de jolies robes. J'aimais bien les robes, mais les robes qui permettaient d'avoir une liberté de mouvement, histoire de pouvoir courir en cas de danger. Dans le même style, il y avait également les jupes et les petits hauts à manche courte. Je n'étais pas vraiment du genre frileuse, même si lorsque j'était épuisés ou affaiblie je tremblait facilement, comme c'était le cas aujourd'hui. Il fallait avouer qu'après le temps passer dans cet endroit ou le chauffage était à peine allumé en hiver, avait dû me renforcer à ce niveau-là !


- Je ne sais pas trop pour être honnête. Je dirais bien les vêtements dans un style plutôt féminin, mais pratique ...


Si elle me posait la question, cela voulait dire que la jeune femme devait avoir en tête de m'emmener faire du shopping. Il est vrai que je voyais mal mon futur maître venir m'acheter des sous-vêtements... D'ailleurs, je me demandais comment je ferrais plus tard ? Aurais-je le droit à l'aide de Luann ? Ou bien devrais-je me débrouiller toute seule ? C'était une question qui méritait réflexion, mais qui serait en suspend pour le moment. La jeune demoiselle hocha la tête à ma réponse et continua de manger un peu.

Pour ma part, je commencer à être pleine, je n'avais plus l'habitude de faire de si gros repas, et bien qu'affamé au début, mon estomac, c'était vite remplis. Il avait sûrement rétréci durant mon séjour à l'animalerie. Je me contentai donc de boire un verre d'eau, car mon ramen était légèrement épicé et m'avais donner soif. Je regardais la demoiselle devant moi qui semblait en pleine réflexion. Puis elle me posa de nouveau une question à lequel je n'étais clairement pas préparé. Qu'est-ce qui me rendait heureuse ? Le bonheur, était un sujet que je ne connaisse pas du tout.

Mais c'est vrai ça, qu'est-ce qui me rendait heureuse ? Avais-je déjà seulement été heureuse ? Sûrement dans mon enfance, à l'époque ou j'avais encore mes parents et mes tout premier maître. Cependant, les durs traitements que j'avais subit depuis avait fait s'estomper tout le bonheur accumulé. Si bien que maintenant, je n'étais pas capable de répondre à cette question. Je me mordis la lèvre, doucement, me demandant si un jour, je serais de nouveau heureuse...


-Je... Je ne sais pas... Désolé...

Je voulais changer de sujet et vite, sentant des larmes venir inonder mes yeux. Il n'était pas question de me montrer si faible devant une inconnue, aussi gentille avait-elle l'air ! Changer de sujet serait sûrement trop brusque, alors je me contentai de lui retourner la question, peut-être cela me donneras aussi un baromètre ? Une idée de ce qui pouvait rendre les gens heureux ?

- Et vous ?
Messages : 22
Date d'inscription : 06/12/2017
Age : 24
Localisation : A l'animalerie
Multi-Compte : Anticias McDowell
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideF - Adoptable


__________________________________________________________________________________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
(#) Jeu 22 Fév - 12:21
Le repas se déroulait bien, en tout cas, en avait-il l'air du point de vue de la petite idôle qui entendit l'hybride siffler. Etait-ce de joie ? Elle voulut s'en assurer mais cette dernière semblait certes aimait mais pas de façon extraordinaire, faisant penser à Luann qu'elle avait rêver ce son. La jeune fille mangeait donc, questionnant l'hybride sur ses goûts, curieuse de voir ce qu'elle pouvait aimer ou non et où l’emmener ensuite.

La gothique voulait en savoir plus sur sa compagne. Après tout, cette dernière semblait assez renfermée mais elle avait l'air d'avoir bon fond. Et puis Luann avait de bonne vibration, comme toujours avec quasiment tout le monde. Il faut dire que sa naïveté l'y aidait grandement. Elle n'était peut être pas très douée pour lire dans les gens mais son amour d'autrui, lui était assez grand pour combler quiconque. Aussi quand l'hybride lui retourna la question du bonheur, le visage de la demoiselle s'illumina d'un sourire sincère.

"Ho moi j'aime rendre les gens heureux. C'est idiot mais quand je vois les autres sourire ou s'amuser, je trouve ça gratifiant. On a l'impression de rendre le monde meilleur et on s'oublie un peu en se disant que finalement nos problèmes sont rien et qu'il y a plus important à faire qu'à se plaindre."


Elle faisait tournoyer ses nouilles dans le bouillon, le regard brillant et son sourire resta un petit moment sur ses lèvres avant de s'effacer.

"J'aime sentir la chaleur des autres. Que ce soit ma soeur, Alexandre ou même le public. Parfois ça fait un peu peur mais ça te donne envie de te dépasser, de faire encore mieux. Moi c'est ça qui me rend heureuse."

Elle releva les yeux sur Leila et soupira, sentant une douce chaleur l'envahir. Chanter, danser, poser, elle se sentait devenir quelqu'un d'autre pendant un instant et ça l'amusait mais au final elle aimait satisfaire les autres, voir leur visage ravis et elle était prête à subir les moqueries de certains juste pour pouvoir apprécier ces moments avec les gens qu'elle aimait. C'était aussi simple que ça.

Elle reprit son repas et le finit avant de repenser aux paroles de la jeune hybride. Elle posa sa cuillère puis ses baguettes et porta son regard sur le visage de la jeune cygne.

"Tu sais le bonheur, c'est comme quelque chose de doux. ça te réchauffe, te rend léger et souriant. C'est très plaisant, comme un refuge, un endroit où tu es bien. Il faut juste le trouver. Ne t'en fais pas. Chaque personne est unique sur ce point même si souvent le bonheur est fait de petites choses. Parfois de la simple nourriture suffise à notre bonheur, parfois c'est les autres ou parfois c'est un ensemble de choses, tout simplement..."


Elle eut un léger sourire puis changea de sujet, demandant à la jeune femme si elle avait encore faim et si elle voulait un dessert. Suivant sa réponse elle appela le serveur pour la suite du repas ou la note tout en demandant.

"Tu veux qu'on aille faire quelques boutiques ? Comme ça tu n'auras pas à y trainer Alex et puis tu pourras voir ta taille si tu préfère commander ensuite sur internet. Qu'en dis-tu ?"

En effet une fois le repas terminée, il serait peut être sympa de permettre à Leila de s'acheter de quoi se mettre plus à l'aise et de quoi se chausser correctement. Puis Luann se disait que la jeune fille serait peut être moins gênée en étant dans des vêtements qu'elle avait elle même choisi. De plus, le shopping restait quand même le meilleur moyen de faire connaissance sur une note légère non ?
Messages : 65
Date d'inscription : 02/05/2017
Age : 28
Multi-Compte : Lorelaï // Ena Anderson // Shin // Matteo L Philipps // Emiko Saito
Fiche de Présentation : La dernière des Allannah

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Aucune
Maître/Maîtresse: Ma soeur Eileen je crois....
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humaine - Membre FALH


Luann murmure en #590834
Revenir en haut Aller en bas
(#) Mar 27 Fév - 9:43
Je m'arrêter de manger tendis que j'écouté la demoiselle. Elle avait à la fois une vision précise, mais large de ce que représenter le bonheur pour elle. Tendis qu'elle en parlait, je repensais tout naturellement à mes parents. J'étais heureuse à ce moment-là de ma vie. Mais depuis ? Pouvait-on dire que j'étais heureuse actuellement ? Dans un sens, oui. Sortir de cette animalerie était la chose la plus heureuse qui m'était arrivé depuis des années. Mais ce n'était pas non plus suffisant...

Je me contentai donc de hocher la tête en continuant de manger, un peu pensive. Me demandant si dans les temps à venir, je serais heureuse ? Ce n'était pas trop le genre d'un humain de s'inquiète pour le bonheur de son hybride généralement. Mais vue comment elle parlait de cet humain-là et la chaleur dans sa voix, il était peut-être différent ? Je regardais la jeune femme sourire. Elle avait un sourire doux et chaleureux. Je me demandais vaguement si, lorsque je souriais, mon visage s'illuminer autant que le sien. Mais il y avait une éternité que je n'avais pas dû rayonnée comme elle à ce moment-là !

Je fini mon repas tranquillement, quoiqu'un peu dans les nuages. Les nouilles avaient été délicieuses, et le bouillon avait réchauffé mes mains et mon cœur. C'était agréable de découvrir de nouvelle chose ! La jeune femme me demanda si j'avais encore faim, ce à quoi je répondis par la négative. Je n'avais déjà pas beaucoup d'appétit de base, mais en plus, faire un gros repas après tout ce temps m'avait comblé ! Je lui fis un petit sourire, sentant mes joues tirées un peu, preuve que mes muscles avait perdu l'habitude de s'étirer de cette façon.

La jeune femme me proposa ensuite de passer aux boutiques. Il était vrai que je n'avais que ma robe actuelle et on ne pouvait pas dire qu'elle servirais à grand chose face au froid qui régner. Et puis, faire les boutiques avec une femme était beaucoup moins gênant que d'y aller avec un homme ! Même s'il y avait de forte chance que cela dure plus longtemps. Je me rappellais de l'époque ou une mon ancienne maîtresse me traîner le dedans, pour elle bien sûr ! Cela prenait généralement une après-midi entière, et je finissais toujours par porté des tonnes de sacs !

Mais ce ne serait pas pareil ce coup-ci ! Je n'allais pas passer cinq ans à essayer une veste ou encore faire acheter toute la boutique à la demoiselle. Déjà, le simple fait qu'elle dépensait de l'argent pour moi me mettait un peu mal à l'aise, il fallait bien l'avoué. Je n'avais même aucune idée du style de vêtement qui me plairais. Je regardai discrètement le style de la demoiselle. Elle avait un style féminin et plein de frou-frou. Je pense que c'était gothique, le nom de ce style-là. Mais je ne m'y connaissais pas assez. C'était jolie, mais trop encombrant à mon avis.

Je regardai la demoiselle payer en la remerciant une nouvelle fois pour le repas, avant de la suivre dehors. Je n'avais aucune idée de l'endroit ou elle allais m'emmener à présent, mais ce n'était pas grave, je me contenta donc de la suivre, jetant un dernier regard à l'animalerie que l'on pouvais encore voir au loin, avant de tirer discrètement la langue en direction de celle-ci. Bon, ok, ce n'était pas très mature comme réaction, mais cela avait au moins ou le mérité de me rendre plus légère. Je remué doucement mes ailes aux rythmes de mes pas, eux même calé sur ceux de la jeune femme.

Une nouvelle vie commençait pour moi maintenant !
Messages : 22
Date d'inscription : 06/12/2017
Age : 24
Localisation : A l'animalerie
Multi-Compte : Anticias McDowell
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideF - Adoptable


__________________________________________________________________________________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
(#) Mar 3 Avr - 15:41
La petite Idole voyait bien que la jeune hybride n'était pas de ceux qui avaient le plus profité de la vie. En un sens, tomber sur Luann allait surement lui permettre de profiter un peu de cette dernière, la jeune fille n'étant absolument pas reconnu pour être violent ou vindicative, bien au contraire. Après elle ne serait pas sa maitresse, certes mais elle ne doutait pas une seconde que Alexandre serait aussi un amour vis-à-vis de la jeune cygne.

Elle paya la note au vendeur, puis se couvrir avant de sortir, accompagné de Leila qui semblait pensive. La poupée goth la laissa rêvasser, réfléchissant d'ors et déjà à la suite de la journée. Vêtements, chaussure, accessoire, tout allait y passer. Luann ne lésina donc pas, entrainant la jeune femme dans son sillage jusqu'à un premier magasin sobre et elles se mirent toutes deux à la recherche de plusieurs tenues. Une ou deux hivernale avec manteau, collant si nécessaire, bref de quoi tenir chaud à la demoiselle ailé quoi qu'il advienne. Ensuite elles se tournèrent vers des tenues de mi-saison histoire qu'elle n'ai pas à réinvestir avant l'été, les rayons étant vide de ces derniers. Au total pas moins de sept tenues histoire de varier un peu auxquelles elles ajoutèrent des sous vêtements, des chaussettes et autres accessoires divers et varié pour l'hiver.

Puis une fois le tout payé et prit en charge par le magasin pour que ce soit livré à l'appartement, Luann emmena Leila au magasin de chaussures ou ce fut la même histoire. Trois paires furent choisies ainsi que des chaussons. Là encore la demoiselle paya une nouvelle fois et demanda à ce que le tout lui soit livré chez elle, histoire de ne pas avoir à tout porter. Elles finirent donc la journée dans un dernier magasin d'accessoire ainsi qu'une petite boutique de meuble, la jeune Star voulant offrir à l'Hybride quelques objets personnels pour quand elle irait chez Alexandre, puis une fois cela fait, elle l'invita à boire un verre sur une terrasse et à manger une pâtisserie avant de rentrer pour se laver et se délasser un peu après cette journée riche en émotion.
Messages : 65
Date d'inscription : 02/05/2017
Age : 28
Multi-Compte : Lorelaï // Ena Anderson // Shin // Matteo L Philipps // Emiko Saito
Fiche de Présentation : La dernière des Allannah

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Aucune
Maître/Maîtresse: Ma soeur Eileen je crois....
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humaine - Membre FALH


Luann murmure en #590834
Revenir en haut Aller en bas
(#)
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maître ou Neko ? :: Hors-rp :: Rp terminés-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit