AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Celui qui avait un appartement [pv Judy&Yuki]



Celui qui avait un appartement [pv Judy&Yuki]

 :: Hors-rp :: Rp terminés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
(#) Lun 25 Déc - 8:40


Elle voulait courir ! Pas de soucis.
Yuki se mit donc à pédaler. Ni trop vite ni trop lentement. Bien que sa nouvelle hybride semblait vraiment vouloir se défouler cela ne servait à rien qu'elle se fasse mal malgré ses étirements.
Les deux compères passèrent devant une petite place, franchirent plusieurs grandes rues ainsi que des plus petites puis ils s’engouffrèrent dans une petite ruelle entre deux grand bâtiments. Elle était rempli de petits Izakaya et d'échoppes vendant des curry et des ramens.  la ruelle,sentait la nourriture toute la journée d'après les dires de Yuki qui continuait à pédaler ; miam !
Enfin il tournèrent dans une encore plus petite ruelle beaucoup plus calme. Cela s’avérait être une voie sans issue qui donnait sur une minuscule cour entourée de bâtiment. Le jeune homme descendit ici de son vélo. Il le plaça contre le mur sous un escalier en bois et y mit l'anti-vol.

« Et voilà c'est ici que j'habite. Ne t'inquiète pas pour le chien le connaissant il doit être coincé sous mon lit ....euh . Il y a une entrée au dessus de ces escalier. C'est l'entrée terrasse. C'est celle que j'utilise le plus vu que j'ai mon vélo ici. Sinon il y à une autre entrée plus officielle de l'autre coté du bâtiment. » il continuait tout en prenant le sac de Judy sur ses épaules , en montant vers la terrasse et en ouvrant la baie vitrée fermée à clé. « je prend souvent de quoi manger dans la ruelle que nous avons traversé. Les commerçants y sont agréables même si certain soir c'est un peu bruyant. Et voilà bienvenue chez toi. »


Yuki entra le premier en déchaussant ses chaussures sur le tapis d'entrée. La baie vitrée donnait sur un salon salle à manger meublé de mobiliers aux tons sobres et masculins. Il n'y avait pas de décoration superflue. L'appartement traversait l'immeuble, il y avait donc des fenêtres des deux cotés et cela le rendait lumineux surtout que le jeune homme avait tendance à laisser toutes les portes ouvertes. Il montra d'ailleurs la porte  face à eux, à coté de la TV.

«ça c'est ma chambre en temps normal tu ne devrait pas avoir besoin d'y aller. Elle ne t'est pas interdite mais je ne vois pas ce que tu aurais à y faire. Juste à droite cela donne sur la cuisine elle est étroite mais le plan de travail est sympa pour cuisiner. Pour la cuisine j'aime que le nettoyage soit fait au fur et à mesure... si je laisse traîner une tasse puis une autre et que levier se rempli j'ai jamais le courage de faire la vaisselle après pareil pour les surfaces.... oh et … pense à ouvrir la fenêtre quand tu cuisine. Il n'y a pas de hôte. Pour la nourriture prend ce que tu veux dans le frigo mais place un post-it dessus si tu termines quelque chose et qu'il faut penser à en racheter. Reste dans le raisonnable en quantité je n'ai pas la capacité économique d'un restaurant … hum ensuite la porte sur le coté … suis moi »


Yuki l’amena vers la salle de bain en lui énonçant également qu'elle pouvait l'utiliser comme bon lui semblait du moment que cela restait propre et qu'elle ne gaspillait pas l'eau. Qu'elle pouvait aussi y placer ses affaires  sous un coté du lavabo. Il s'excusa sur le fait que les WC n'était pas séparé et qu'il faudrait donc s'habituer à danser et à sauter sur place derrière la porte le matin en cas de douche et de pipi urgent simultané.

«  En face de la salle de bain c'était mon ancienne chambre  maintenant c'est …. un bureau … mais ce sera ta chambre quand on pourra la meubler.  En attendant tu … dormira dans ma chambre et moi sur le canapé car je ne connais pas mes horaires de travail et il se peut que j'ai à me lever la nuit et à allumer les lumières.  Hum voilà …  tu as des questions ?  »




"C’est donc cela, la vie d’adulte : construire des châteaux de sable, puis sauter dessus à pieds joints."
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sam 30 Déc - 12:25
Une fois arrivés, je le laissais ouvrir la marche pour que l'on puise monter jusque son bâtiment. C'était un petit appartement qui cependant me plaisais déjà à vu d’œil. J'aimais bien les choses simples et puis, il avait l'air d'être assez grand pour deux personnes. J'espérais que ça ne le gêne vraiment pas de m'avoir avec lui ici. Je l'écoutais sans lui couper la parole, ayant même une petite hâte de voir son chien, comment il était. Je n'avais pas peur des animaux, tant qu'ils ne viennent pas m'attaquer bien entendu... Je profitais beaucoup pour regarder tout autour de moi sans perdre une miette de ce que disait le jeune homme pour ne pas être perdu par la suite. C'était pas trop mal cet endroit, il y avait plusieurs entrées... J'entrais avec lui, me déchaussant aussi avant de regarder de nouveau autour de moi. C'était bien décoré, tout en restant simple et sobre. J'aimais bien ! Il m'en fallait peu pour me sentir apaisée dans un endroit, tant que c'était un minimum rangé.

Gardant un sourire aux lèvres, j'attendais qu'il finisse tout ce qu'il avait à me dire avant de pouvoir parler à mon tour. Je le suivais dans les différentes pièces et gardait en tête ce qu'il me disait. C'est vrai que je n'aurais pas à faire grand chose dans sa chambre, logique... Pour la cuisine ça l'était aussi. Il avait de la chance que je ne suis pas dépensière ou que je ne sache pas gérer les doses. Heureusement pour lui, j'étais assez douée là-dessus. Il allait vite comprendre qu'il n'avait pas fait de mauvais choix en me choisissant ! Il en avait beaucoup à me dire en tout cas et rien de particulier me gênais à vrai dire. J'étais habituée à tout ça... Une fois qu'il ait finit de me dire tout ce qu'il avait à dire, je me tournait complètement vers lui, ayant tout retenu de ce qu'il m'avait annoncé.

« C'est compris ! Pour la propreté et la cuisine, ne t'inquiète pas je saurais gérée, je range toujours ce sors et utilise. » J'avais bien une question à lui poser mais j'espérais que ça ne le gêne pas hm... « J'ai effectivement une question mais j'espère que ça ne te gêneras pas. Tu as déjà vécu avec une fille ? Eus une petite copine ? Enfin, c'est juste pour savoir, vu que je suis là maintenant... Si je dois faire attention à la tenue que je porte, si je dois faire attention par rapport à la salle de bain, bref des petits trucs comme ça ! Je voudrais pas te gêner pendant notre collocation, tu vois ? »

Je sais que j'aime bien me balader le matin juste en boxer avec un haut, ou me mettre juste à l'aise quand je suis tranquille... Après il y avait pleins de petites situations que l'on pourrait avoir à vivre en restant dans le même appartement ensemble. Personnellement j'avais déjà vu des hommes et des femmes nues alors ça ne me dérangeais pas tellement, tant que ça ne devient pas tactile sans mon consentement, bref...

« Sinon, tu fais quoi comme métier au juste ? Que je me fasse une idée de tes horaires, tout ça. » Je regardais ensuite autour de moi, je me demande où est son chien d'ailleurs ? Il ne devait pas être bien gros si je le vois pas du premier coup hm...
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sam 30 Déc - 13:11



A oui cette question là … logique … en fait Yuki se la posait aussi. Pouvait il se promener comme il voulait dans son appartement . Sûrement vu que c'était lui le maître et ça aussi elle devait y être habituer et de toute façon elle n'était pas censé faire quoi que ce soit qu'il ne lui aurait pas autoriser donc … cependant le problème c'était pas elle.

«  Hum comment répondre à ça » il se passait la main dans les cheveux et fronça les sourcils « Bon en théorie je te dis oui cela ne me pose pas de problème, j'ai déjà vécu avec une fille sur le long terme et tu verra de toute façon aussi sûrement qu'il y en a pas mal sur le court terme. Donc .. les cheveux dans la douche, et les tampons dans la poubelle je connais le corps d'une femme également . Seulement … c'était que la théorie.. en pratique j'ai beau être gentil et je n'ai aucune intention pervers ou quoi que ce soit envers toi.. mais évite de te promener en petite serviette ou en sous vêtement. Je suis ouvert je m'en fiche ce ne sont que des sous vêtements mais … je reste un homme. .. sans le grand H … enfin tu vois »

heureusement le bruit laborieux habituel du chien coupa son monologue

«  merde le chien ! »

il couru rapidement dans sa chambre et souleva légèrement le lit pour faire sortir la boule qui lui fit aussitôt la fête. Il se mit donc à lui grattouiller le ventre et à le faire tourner sur le sol comme un gamin. Finalement le maître faisait autant la fête que le chien. Mais le chien n'était pas fou et quand il senti la nouvelle odeur il se rua en courant vers Judy. Avec la vitesse il glissait à moitié sur le sol trop lisse mais quand il parvint à l'hybride il se mit directement au sol sur le dos pour réclamer des grattouilles.

«  hum .. voici le chien il se nomme «  le chien » tout simplement. C'est un Corgi je crois ou un truc comme ça. Un cadeau de mes parents lui aussi.sauf que euh non .. oubli j'allais faire une blague de mauvais goût. »
Yuki souriait en s'excusant «  il adore sortir mais des qu'il est arrivé au parc il bouge plus et attend qu'on le porte pour le ramener. Je te préviens car il le fait à chaque fois. Il adore aller au parc et .. voilà une fois qu'il y est il veut rentrer .. ah et ne t'inquiète pas si il fait des trucs bizarres c'est naturel. Enfin tout les jours si tu rentre avant moi il faudra soulever le lit pour qu'il puisse sortir. Je sais pas pourquoi il s'y glisse n'y comment en fait mais il peut plus ressortir tout seul après … »

Super en fait c'était pratique un chien, le changement de sujet avait été parfait .


"C’est donc cela, la vie d’adulte : construire des châteaux de sable, puis sauter dessus à pieds joints."
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Mer 3 Jan - 17:29
J'espérais ne pas trop le gêner avec toutes mes questions mais vu que j'en avais, autant les lui poser non ? Dans tout les cas, je lui laissais le temps de répondre en voyant qu'il semblait gêner de devoir y répondre. Je m'y attendais cependant à sa réponse, ça avait été une question plutôt idiote mais il m'avait quand même répondue donc au moins j'étais fixée. Il restait relativement clair avec moi et disait le fond de sa pensée, ce que j'acceptais évidemment. Dans tout les cas je n'allais pas me trimballer à moitié à poil devant lui surtout en sachant que ça reste un homme. Je ne doutais pas de sa gentillesse mais je savais que face à son instinct, c'était souvent difficile d'y résister... En tout cas, j'avais bien compris. Il n'allait pas m'en vouloir mais je voulais pas le pousser au vice.

En tout cas j'avais bien compris ce qu'il ne voulait pas que je fasse. Je gardais ça dans un coin de la têt et je pensais qu'il allait me répondre à mon autre question mais à la place il se rappelait que le chien devait être quelque part dans la maison et je le suivais alors jusque sa chambre ?. J'étais vraiment surprise de le voir là, coincé sous le lit et être quand même content lorsqu'il voyait son maître. Bon... Tant qu'il n'avait rien c'est le principale non ? Souriant en voyant la scène qu'ils me faisaient, le chien finissait par sentir ma présence et se rua vite vers moi. Je n'eus pas de recul particulier parce que je sentais bien qu'il n'était pas méchant. Il se mettait même déjà surf le dos et je me sentais flatté qu'il me demande ça alors qu'il ne me connaissais pas. Je m'agenouillais alors pour le grattouiller, ravie que ce soit un chien comme ça, aussi affectueux.

« Donc c'est lui la terreur ? Il n'a vraiment pas de nom... ? Ce serait bien de lui en donner un, ce serait plus... gratifiant pour lui, non ? »

Et voilà que l'humain se mettait à parler de tout ce que faisait le chien en temps normal. C'était assez marrant de savoir tout ça sur lui... Cela montrait encore plus à quel point il était mignon. Ca ne me dérangeait pas d'avoir un animal dans l'appartement, c'était plus vivant comme ça.

« Ca me dérange pas de porter, j'ai de la force à revendre ! » Je tournais ensuite la tête vers lui. « Sinon... Mine de rien tu as pas répondu à ma dernière question, c'était intentionnel ou non ? »

Je ne lui en voulais pas mais bon, fallait bien que je le sache ! Je me relevais après avoir flatté le chien, posant mes mains contre mes hanches.
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sam 6 Jan - 15:28






" oh euh oui tu peux lui donner un surnom si tu veux. ceci dit j’ecris le chien sur ses papiers. et excuse moi je parle trop  je n'avais pas fait attention a ta question. Je suis serveur dans un bar. En fait en general j'enchaine les petits boulots pour payer le loyer je fais un peut de tout. Si tu veux tu pourras travailler cela ne me gene pas et puis sinon tu risque de ne pas avoir grand chose a faire. Par contre si tu travail je te prendrais un peut d'argent pour le loyer je pense que c'est correct comme facon de faire non ? si tu veux demain on ira au centre aqualudique. Je sais qu'ils cherchent des employees. que se soit pour l'entretient ou la surveillance des baignades. je connais une fille aui travail a l espace restauration la bas on ira la voir. et puis si il n'y a rien au moins tu auras nage et ca fait longtemps que je n'ai pas etais dans une piscine. je vais ;e faire un the tu veux quelque chose ?"

Yuki se dirigea vers la cuisine pour remplir la bouilloire et la mettre en route. Puis il ouvrit un placard et y prit une tasse.



" Cette tasse " montrant une tasse le roi lion kitch" c' est la mienne  tu peux choisir n importe laquelle. La femme qui vivait ici  etait comme la plupart des japonaises une grande fan de disney alors tu as le choix. hum sinon ....." Yuki parut un instant gene" comment faisait tes maitre avant pour ... sociabiliser enfin faire en sorte aue tu t'adapte bien ? car bon .... je dois t avouer que je suis un peu perdus la.  Je suis sociable et pas timide mais j'ai l'habitude des collocataires ou des petites amies, hors tu n'est ni l'une ni l'autre ......"


Quand l eau fut prete Yuki la laissa de cote et  placa du the vert au dessus de sa tasse sur une sorte de passoire en fer puis il y versa l eau laissa 1 min passer puis retira le the.

" excuse moi tu as dit que tu voulais quoi ?"


ps: je m excuse pour la presentation et les fautes j ecris du japon sur clavier americain et j ai prit qu une heure de forfait

"C’est donc cela, la vie d’adulte : construire des châteaux de sable, puis sauter dessus à pieds joints."
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Dim 14 Jan - 17:15
J'étais plutôt content de savoir que j'allais pouvoir lui donner un surnom. Il allait certainement pas y faire attention au début mais bon, un chien ça apprend vite non ? Finalement il répondait à ma question et son métier ne me surprenais pas. Je sais pas pourquoi mais il avait une tête à être serveur... Et tant qu'il aime ça c'est le principal j'imagine. Puis, il n'était certainement pas le seul à faire de petits boulots, on a pas tous la chance d'avoir un boulot fixe hm... Par contre, mes yeux s'illuminèrent lorsqu'il parlait de mon futur emploi. Déjà, il voulait bien que je travaille et en plus, il me parlait de milieux qui me plaisaient beaucoup. Tant que c'était en rapport avec l'eau, c'était tout ce qui comptait pour moi... Sur le coup, j'étais vraiment contente de ce qu'il me proposait et en ce qui concernait l'argent franchement c'était le cadet de mes soucis.

« Je suis vraiment ravie de t'entendre dire ça ! Ce serait avec plaisir pour moi de pouvoir travailler. Et pour l'argent il n'y a pas de soucis, tant que j'ai un minimum pour m'acheter quelques babioles de temps en temps. »

Des vêtements surtout, ou d'autres affaires du quotidien qu'il fallait acheter de temps en temps. Et puis, il fallait évidemment que je l'aide à payer le loyer étant donné que je vivais sous le même toit que lui. Il était déjà assez gentil de m'héberger hm... Du coup j'étais un peu plus joyeuse après avoir entendu ça et j'avais hâte de voir ce que tout ça allait me réserver. Je le suivais jusque la cuisine et j'eus un sourire amusé lorsqu'il me présentais ses tasses. Je ne connaissais que très peu cet univers mais... C'était jolie les dessins. Je m'asseyais sur l'une des chaises après avoir pris une tasse entre les mains, aimant particulièrement les dessins dessus.

« J'aime bien celle-ci ! »

Il y avait dessus un dessin d'une jeune femme asiatique, un peu dans le style samouraï... (Mulan) avec un petit dragon, j'aimais beaucoup. Tandis que je l'observais en souriant, je relevais ensuite mon regard vers Yuki lorsqu'il me demandais des choses qui semblaient le gêner. Posant la tasse sur la table, je replaçais une de mes mèches de cheveux derrière l'oreille, tandis que je m'accoudais à la table de l'autre bras.

« Et bien... Drôle de question ! Ils se comportaient avec moi comme ils le faisaient comme tout les autres. Je suis pas aussi différente qu'un humain lambda tu sais ? Je suis certes une hybride mais à pars ça, je suis comme toi. » Je lui souriais gentiment, disant tout ça dans le plus grand des calme et sérénité. « Pourquoi pas juste une colocataire ? Tu oublie que je suis une hybride et on deviens des personnes vivant simplement sous le même toit ? Bien sûr, en dehors de cet appartement, pour les autres je resterais simplement une hybride pour vous mais je pense qu'entre nous, on peux se traiter comme de simples amis colocataires. »

J’espérais qu'il soit d'accord avec ma proposition. Parce que si je n'étais pas une petite amie, colocataire ou je ne sais quoi... Fallait bien que l'on choisisse un terme approprié. Aux yeux de la justice je reste sa chose mais si lui était du genre à ne pas traiter les hybrides comme des chiens alors autant que je tente un compromis... Lorsqu'il me redemandais ce que je voulais, je regardais la tasse que j'avais prise avant de lui la tendre.

« Oh euh... Bah comme toi tien ! S'il te plais. »
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Lun 12 Fév - 5:16


Yuki écoutait son hybride parler pendant qu il servait un deuxieme the vert, puis lui tendit la tasse.

« Excuse moi je ne voulais pas te vexer ou insinuer quoi que ce soit. Je suis capable de te voir comme une simple collocataire mais …. pour moi tu restes differente. Je ne peux pas vraiment faire abstraction de ton statut d hybride, du moins en public. Je ne dit pas que c est une mauvaise chose. Cependant en te sortant de l annimalerie je prend des risques. Tu seras ma collocataire ici. Et tu pourras vivre librement je pense que c est un bon choix. Mais je veux vraiment que tu fasses attentions a tes paroles en dehors de cet appartement. Le mieux est que tu parle le moins possible de ta vie ici. Si on apprend que je suis trop clement avec toi je pourrais avoir des problemes. Mes parents travaillant au laboratoire je preferais eviter toute vague. Concernnant notre collocation … il va falloir que l on aprennent a ce connaitre...Je pense aue les premiers jours risques d etre un peu etranges.....”


Le jeune avait enfuit sa tete dans sa tasse pour en boire le contenu en restant le regard fixe sur Judy. Son ton de parole avait ete relativement neutre sans nervosite. Pourtant dans sa tete un fouilli perpetuel d inquietude l envahissait. Il essayait de les chasser et de se dire que tout irais bien et que de toute facons si cela etait trop risque ou si tout se passe mal il n aurait qu a la rendre a l animalerie. Ce n etait pas son but et il trouvait cela horrible. Cependant son confort et sa vie a lui passe en premier.

“ hum du coup demain piscine ?”


"C’est donc cela, la vie d’adulte : construire des châteaux de sable, puis sauter dessus à pieds joints."
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#)
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maître ou Neko ? :: Hors-rp :: Rp terminés-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit | Forums RPG | Neko RPG