Bienvenue à Togi! Cette merveilleuse île qui propose toutes sortes d'hybrides et maintenant des humains, à la vente. Serez-vous le maître ou l'esclave? NC-18
 

Une pause inespérée [PV Kisui]

 :: Hors-rp :: Rp terminés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
(#) Sam 18 Nov - 16:47
Cela faisait quelques jours déjà qu'Eileen avait merdé en beauté lors de sa séance de shopping. Peut-être une semaine environ. Ses plaies avaient bien guéris, ses points étaient tombés petit à petit, il n'en restait que très peu de récalcitrants et surtout, elle n'avait plus besoin de pansements. Bon, les cicatrices de larges griffures sur sa gorge étaient bien visibles mais elle ne pouvait rien y faire.
Elle se faisait assez petite au cirque, se montrant presque...transparente car elle ne voulait pas attirer encore plus les foudres d'Esteban qui semblait vraiment lui en vouloir.

Néanmoins, même s'il était en colère et contrairement à ses habitudes, elle obéissait à chaque ordre et heureusement, il ne la regardait que pour les entrainements à ce moment là, qui reprenaient à peine parce qu'elle avait du se reposer à cause de ses blessures. Mais dès le premier jour, Esteban fut absolument...affreux. C'était dur physiquement parlant, mais ce n'était pas le pire. Il ne la regardait plus, ne la touchait plus...et même s'ils dormaient toujours ensemble, elle se sentait terriblement seule. La seule fois où elle avait osé lui adresser la parole et soutenu son regard presque assassin, c'était pour lui demander la permission, oui, oui, la permission d'emprunter son ordi pour commander des vêtements...Ce serait bien plus simple et sans risque.

Elle avait donc reçu ses vêtements mais n'avait pas vraiment la possibilité de les mettre. Et ce soir-là, au repas, elle ruminait silencieusement la situation, jouant avec sa fourchette dans son assiette. Elle mangeait à peine, en fait, elle se forçait ces derniers jours pour avoir la force de tenir face à Esteban. A la fin du repas où elle n'avait pas beaucoup mangé, elle vit Shaka qui s'installa en face d'eux et se mettre à parler avec Esteban. Elle n'écouta pas vraiment la conversation, jusqu'à ce qu'elle entende son nom...Les bras sur la table et la tête dans ses bras, elle releva alors la tête pour écouter ce qui se disait. Shaka voulait l'emmener au casino et son discours était à base de "Je la surveillerais, mon frère" ou de "Oui, je ne la lâcherais pas d'un poil, mon frère" et pour finir de "S'il y a quoique ce soit, je la ramènerais aussitôt ici". Elle s'était pleinement relevée, s'intéressant vraiment à la discussion, oui elle avait envie de sortir mais doutait qu'Esteban accepte mais il la surprit à nouveau en disant alors :

- C'est d'accord, mais toi, au moindre faux pas, tout ce que tu as subi jusqu'ici, ne sera rien. Absolument rien ! Suis-je bien clair ?

Eileen n'en revenait pas ! Il avait accepté !

- Oui, très clair ! Promis, il ne se passera rien !

Prise dans son élan de joie, elle déposa un baiser sur sa joue...avant de s'en rendre compte et de fuir de la tente self, pour ne surtout pas entendre ou voir sa réaction. Shaka la suivit alors en riant. Il lui expliqua alors où ils allaient, expliquant qu'une tenue classe était importante. Ses plus belles tenues, les plus chères, n'était pas au cirque mais avec son majordome, alors elle fouilla parmi ses tenues achetées récemment, demandant l'avis de Shaka à chaque fois. Ils se mirent d'accord sur une belle robe rouge lui arrivant aux genoux. Proche du corps, elle l'embellissait, mettant en valeur ses formes, avec un décolleté léger et un collant noir en dessous serait impeccable. Elle dut le chasser de la roulotte avant de pouvoir se changer, enfilant des sous-vêtements qui ne se verrait pas, un collant noir opaque puis la robe par-dessus. Oui, le résultat était parfait ! Elle enfila une veste noire également par-dessus le tout et entreprit alors de se coiffer. Une belle coiffure laissant ses cheveux libres, et elle était ravie d'avoir refait sa coloration dernièrement, ses cheveux étaient impeccablement bleus et c'était parfait ! Elle les avait aussi un peu coupé pour rafraichir sa coupe et désormais plus léger, ils ondulaient au niveau du pointe, montrant du volume. Elle ajouta un peu de maquillage pour finir le tout, du crayon noir sur les yeux et un rouge à lèvre, tout aussi rouge que sa robe. Seule ses paupières étaient recouvertes d'un fard à paupières légèrement bleuté.
Elle était prête et en s'admirant devant la glace, elle réalisait que c'était pour Esteban qu'elle aurait voulu se faire aussi belle, pas pour Shaka. Mais tant pis. Elle le rejoignit alors à l'entrée du cirque, grimpant dans la voiture qu'il avait sortit pour l'occasion et tout deux se dirigèrent vers le casino.

Une fois arrivé, il gara la voiture et prit son bras pour se diriger vers l'entrée. Il l'entraina aussitôt vers le bar et connaissant ses goûts, il lui commanda le meilleur whisky de la maison.

- Tu veux me ramener saoule ?

Il se contenta de sourire et héla un vendeur à l'étrange couleur bleue pour sa chevelure. Bon après, avec ses cheveux couleur bleus, elle ne pouvait pas dire grand-chose là-dessus, mais sa couleur était, de toute façon, la plus belle !

- Jeune homme, votre meilleur whisky et j'espère qu'il est fort, mon amie a besoin de se détendre !


Il se commanda lui aussi un verre et Eileen observa le serveur, un jeune homme. Et à regarder autour, il y avait beaucoup d'hommes, accompagnés de femmes qui faisaient juste potiches. Sauf qu'elle n'allait pas être la potiche de Shaka, hors de question ! Et il avait raison, elle devait se détendre, même si ce n'était pas forcément évident ces derniers jours. Elle devait essayer de mettre de côté ses soucis pour profiter.
Messages : 3325
Date d'inscription : 11/03/2015
Age : 25
Multi-Compte : Sarika, Leah Aoife, Kioko, Maeko, Juna Kavanez, Erina et Hisae
Fiche de Présentation : Eileen, la chasseuse de primes
Fiche de Relation : Les liens d'une folle

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Aucune
Maître/Maîtresse: Officiellement Mustang, en réalité Esteban...
Esclaves: Aïcha (PNJ)
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humaine - DW Reine


"J'aime l'amour, les sentiments, surtout ceux qui me plaquent contre le mur"

Défis Rp:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#) Dim 19 Nov - 18:47



Un jour de taff comme un autre ?

Kisui passa son costume parfaitement repassé. Il ne mettait ni noeud papillon ni cravate mais le reste était impeccable. Il travail dans un établissement qui se voulait assez chic pour accueillir des clients assez riches. Il vérifia que ses cheveux étaient noués convenablement et ne s'échappaient pas de son catogan. Bien, tout semblait correct. Il lissa une dernière fois l'avant de sa veste avant de sortir de l'aire réservée aux employés pour se mêler à la clientèle. Ils n'étaient pas encore trop nombreux mais, un samedi soir, Kisui ne doutait pas une seule seconde que le Wolf Wealth allait se remplir petit à petit. Il laissa son regard courir sur la foule, notant la présence de jeunes femmes aux bras d'hommes plus ou moins vieux. Dautres étaient accompagnés par leurs hybrides, les exhibant comme un trophé alors qu'ils n'avaient fait qu'aligner quelques billets. L'écoeurement habituel lui serra l'estomac mais, comme toujours, il conserva un visage parfaitement neutre. Pas la peine de risque de perdre son emploi ainsi que sa couverture. Ce n'était pas comme si ce triste spectacle ne lui était pas habituel de toute manière. Il continua à slalomer entre les différentes personnes en direction de sa table de jeu lorsqu'il entendit une voix le héler.

- Jeune homme, votre meilleur whisky et j'espère qu'il est fort, mon amie a besoin de se détendre !

Le lézard ne comprit pas immédiatemment qu'on s'adressait à lui mais ne tarda pas à faire le rapprochement puisqu'il était le seul employé visible aux alentours. Il se contenta donc de se tourner en direction du couple, avisant les blessures mal guéries qui ornaient la gorge de la jeune femme en robe rouge. De nouveau son visage ne trahit rien de ses émotions bien qu'il se demandât ce qui avait pu arriver à la femme. Il esquissa un demi-sourire engageant avant de répondre à l'homme.

- Bien Monsieur. Je vais voir ce qu'il est possible de vous proposer.

Il n'était pas serveur mais tenait à être au courant de ce qu'il se passait aussi savait-il exactement ce qu'il allait demander à ses collègues se trouvant derrière le bar. Si la Dame avait besoin de quelque chose de fort il savait exactement ce dont elle avait besoin. Il passa commande avant de s'en retourner, un verre avec un glaçon plongeant dans le liquide ambré. Il se dirigea directement vers la table à laquelle le couple s'était installé. Il déposa un verre devant chacun avant de leur apprendre ce qu'il leur avait apporté.

- Voici un whisky Écossais provenant de la distillerie North British. Il s'agit d'un single cask, le degré d'alcool étant plus élevé que dans un whisky classique j'ai songé que cela collait plutôt bien à votre demande. Avec 53 ans d'âge vous devriez trouver des arômes plus développé que dans un whisky plus jeune. En vous souhaitant une bonne soirée.

De nouveau il esquissa un léger sourire puis repartit sans rien ajouter. Il avait fait noter les deux verres sur leur note. Il n'avait pas précisé le prix des verres, plutôt élevé quand on savait que le genre de whiskey qu'il leur avait servi se vendait entre 65 et 70 000 yens. Il avait jugé qu'à l'apparence de leurs vêtements et à leur oubli de lui préciser une tranche de prix qu'ils ne devaient pas particulièrement avoir de soucis d'argent. Peut-être se trompait-il et allait-il avoir des soucis lorsqu'ils découvriraient le prix de leurs verres mais c'était le cadet de ses soucis. Tout cela l'avait mis en retard sur sa prise de service. Il allongea légèrement le pas pour se retrouver à sa table de jeu. Ce soir il se trouvait une fois de plus au poker. Quatre joueurs ne tardèrent pas à arriver, disposant leurs jetons sur le tapis vert. Kisui sourit légèrement, peut-être allait-il tricher. Ou peut-être pas. Il commença à distribuer les cartes à chacun. S'ils avaient tous un niveau équivalent il n'aurait pas besoin de prolonger artificiellement la partie. A voir.

Code par xLittleRainbow
Messages : 197
Date d'inscription : 08/11/2016
Age : 23
Localisation : Dans les nuages
Multi-Compte : Jilian Doe | Wilson | Esther Liffrey
Fiche de Présentation : Ici pour en savoir plus

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Basiliscus plumifrons
Maître/Maîtresse: Aucun
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideM - Sauvage



Mars & Août 2017
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sam 2 Déc - 12:04
Installée à une table aux côtés de Shaka, Eileen savourait ce moment. Un moment loin des soucis, loin d'Esteban qui lui causait tant de désespoir à l'ignorer ainsi. Elle se détendait aux côtés du frère de celui qu'elle désirait...Comme quoi, la situation pouvait être parfois sacrément ironique !
Néanmoins, elle avait choisi de profiter malgré tout et de tenter de ne plus penser à Esteban. Le serveur revint à ce moment là, avec deux verres d'un liquide qu'elle reconnaissait bien ! Ah cela faisait tellement longtemps qu'elle n'avait pas pu boire de whisky !

Elle admira le liquide offrant une très belle couleur à la vue puis releva les yeux vers l'homme qui les avait servi. Eh bien, ce n'était pas le pire qu'il leur avait apporté. Surement l'un des meilleurs de leur collection. Elle jeta un coup d’œil à Shaka, avait-il réellement les moyens ? Cette fratrie avait vraiment le don de la surprendre. Elle revint sur l'employé du casino.

- Merci, il a l'air excellent. Déjà, la couleur est vraiment belle, ce qui ne peut présager que du bon !


Malgré tout, elle s'y connaissait plutôt bien en whisky, surtout qu'il s'agissait de son alcool préféré. Elle suivit des yeux l'employé aux cheveux bleus qui s'éloignait d'eux, avant de prendre son verre et de boire une gorgée. Puis deux, puis trois...C'est qu'il était vraiment bon ! Elle appréciait la sensation de brûlure qui descendait dans sa gorge, la douce chaleur qui l'envahissait. Voila quelque chose qui lui avait manqué depuis son jugement !

- Mmh...délicieux ! Merci Shaka !


Elle tourna la tête vers lui et remarqua qu'il avait jeté son dévolu sur une femme seule qui semblait bien lui plaire. Et cela ne la surprenait pas. Même si elle le connaissait, il aurait beau draguer une femme, elle savait parfaitement qu'il aurait toujours un œil sur elle, même si cela ne se voyait pas.

- Je vais faire un tour, je ne serais pas loin au cas ou !


Sous-entendu qu'elle restait dans son champ de vision, en dehors d'éventuels passages aux toilettes. Mais là, il ne pourrait pas la suivre, ce serait le seul endroit où elle pourrait être réellement seule. Bien qu'elle n'en ressentait pas le besoin. Elle prit son verre, se leva et commença à déambuler. Elle joua à un moment à une machine à sous, profitant de la monnaie qu'elle avait emmené. Elle ne gagna pas grand chose mais ce n'était pas un soucis, car elle était riche et ce n'était pas une grande perte.
Finissant par délaisser la machine, elle jeta un coup d’œil à Shaka, occupé à draguer la femme de son choix qui s'était confortablement installée sur ses genoux. Ah ces femmes ! Aucune décence, aucune retenue ! Elle soupira et son regard croisa celui du jeune homme, au moins cela confirmait ce qu'elle pensait : il la surveillait malgré tout.

Elle se remit en route et ses pas la menèrent jusqu'à la table du jeune homme qui les avait servi. Du poker. Ce n'était pas sa grande spécialité mais elle savait en jouer. Elle observa la partie, d'abord sans un mot, observant les joueurs, soit concentrés, soit juste là pour s'amuser sans se préoccuper du reste. La partie prit fin et l'un des joueurs quitta la table. Elle s'installa alors.

- Bon, à mon tour de jouer !


Elle posa son verre déjà bien entamé sur la table avant de participer à la partie suivante. Elle se concentrait, mais l'alcool continuait de descendre, et à chaque verre fini, elle en commandait un autre. Rapidement, elle ne savait plus à combien de verres elle en était, mais elle n'était pas saoule, juste un peu...pompette. Elle avait besoin de se détendre aussi !

- Vous savez que vous avez une couleur de cheveux plutôt étrange ?


Elle leva les yeux vers le croupier à qui elle venait de s'adresser...alors qu'elle-même avait les cheveux bleus. Mais bon, il ne fallait pas lui en vouloir. Plus elle buvait et plus elle disait ce qu'elle pensait sans aucun filtre, ce qui n'était pas toujours une bonne chose.

- En tout cas, c'est joli. J'aime bien. Mais ce serait encore mieux si vous aviez une poitrine avec.


Et voila, sans filtre. Elle préférait les femmes et ne s'en cachait pas, encore moins avec autant d'alcool dans le sang. Un autre joueur la rappela à l'ordre, lui rappelant que c'était son tour. Elle tourna la tête vers lui.

- Fous-moi la paix toi. J'ai le droit de réfléchir aussi ! Ah ces hommes, c'est bien tous les mêmes ! Vous êtes bien tous des crétins profiteurs...


Est-ce qu'elle se rendait compte des mots qui lui échappaient ? Pas vraiment en réalité. Elle joua alors, sans réaliser qu'elle venait d'insulter les hommes autour de la table, et elle était la seule femme et son interlocuteur ne semblait pas apprécier ce qu'il venait d'entendre. Il quitta alors la table...pour être remplacé par un autre homme avec sa cohorte de femmes. Eileen soupira alors.

- Non mais sérieusement, on est obligé de se taper tout les idiots de ce casino ? Encore l'autre d'avant, ça allait, mais là, c'est la totale. Il s'y croit l'autre là avec son harem. Eh mec, tu penses vraiment pouvoir les bluffer avec une partie de poker ? Remarque c'est possible puisqu'elles ont juste l'air d'être des cruches, de vraies plantes vertes sans cervelle.


La blonde du lot la regarda en clignant des yeux, d'un air stupide. Ou était-ce l'alcool qui lui faisait voir une telle expression ? C'était bien possible et de toute façon, elle ignorait royalement l'air outré des autres femmes du harem.
Messages : 3325
Date d'inscription : 11/03/2015
Age : 25
Multi-Compte : Sarika, Leah Aoife, Kioko, Maeko, Juna Kavanez, Erina et Hisae
Fiche de Présentation : Eileen, la chasseuse de primes
Fiche de Relation : Les liens d'une folle

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Aucune
Maître/Maîtresse: Officiellement Mustang, en réalité Esteban...
Esclaves: Aïcha (PNJ)
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humaine - DW Reine


"J'aime l'amour, les sentiments, surtout ceux qui me plaquent contre le mur"

Défis Rp:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#) Jeu 21 Déc - 14:39



Un jour de taff comme un autre ?

Le lézard s'était à peine installé à sa table qu'une partie se lança. Quatre hommes s'étaient installés, ne prenant pas vraiment le jeu au sérieux pour la plupart. Le croupier ne voyait donc pas l'intérêt de piper le jeu dans ce genre de cas. Ce n'était pas comme s'ils allaient rester là éternellement de toute manière. Il s'en félicita lorsqu'il sentit le poids d'un regard. Ce n'était pas une pression insistante mais son instinct animal lui soufflait malgré tout que quelqu'un l'observait. Lorsqu'il releva la tête il ne tarda pas à remarquer qu'il s'agissait de la femme à la robe rouge à qui il avait servi un whisky un peu plus tôt. Elle semblait s'être défaite de son compagnon mais conservait toujours son verre. Kisui ne s'attarda pas sur la jeune femme, conservant son attention tournée vers la partie qu'il animait. Chacun gagnait et perdait en fonction des tours. L'un des hommes finit par se lasser et se leva pour aller voir si d'autres tables ne lui porteraient pas davantage chance. Le lézard le salua avec courtoisie, lui souhaitant de passer une bonne soirée au Wolf Wealth. Il fut légèrement surpris de voir la femme de tout à l'heure, toujours parée de sa chevelure bleue, rejoindre le cercle d'hommes. Assez peu de femmes jouaient au poker même s'il savait pour être à ce poste depuis longtemps qu'elles pouvaient s'avérer être des adversaires redoutables.

- Bonsoir Madame, nous allons commencer une nouvelle partie.

Il distribua deux cartes à chacun des joueurs avant que la personne à sa gauche ne lance la première mise, les enchères montaient lentement et il put découvrir les trois cartes composant le flop. Il put noter que le second joueur maîtrisant mal ses nerfs, ce qu'il voyait ne lui plaisait pas du tout. Sans grande surprise ce joueur se défaussa dès le second tour, en voyant ses cartes Kisui comprit rapidement pourquoi. Il n'y avait pas grand chose à faire avec un deux de carreau et un huit de coeur. Il aurait toujours pu espérer avoir un carré ou un brelan mais vu ce qui venait d'être tiré c'était fini. Un joueur plus expérimenté aurait peut-être tenté de bluffer. Il chassa ces pensées, se concentrant sur son travail. Il n'était pas là pour leur apprendre à jouer au poker, juste pour jouer le rôle du dealer. Il regardait les verres défiler dans les mains de la femme à la robe rouge. Son jeu en était peu à peu affecté mais ce n'était pas comme si c'était ses affaires aussi laissa-t-il faire. Elle finit néanmoins par lancer une remarque qu'il put difficilement ignorer.

- Vous savez que vous avez une couleur de cheveux plutôt étrange ? En tout cas, c'est joli. J'aime bien. Mais ce serait encore mieux si vous aviez une poitrine avec.

Cela apporta un demi-sourire sur les lèvres de Kisui. Il avait déjà eu à souffrir de remarques bien plus désobligeantes de la part de clients qui avaient un peu trop bus, il n'y avait là rien de si terrible aussi se permit-il même de glisser une réponse.

- Tout le monde ne peut pas porter le bleu aussi bien que vous le faites.

Savoir complimenter et charmer faisait aussi parti de son travail. Il fallait que les clients passent une bonne soirée et cela pouvait passer par des commentaires pour flater leur ego. Bien que, dans le cas présent, il ne pouvait nier qu'il y avait un fond de vérité. Elle avait un joli visage et de belles formes, il fallait seulement omettre l'existence des marques rouges qui ornaient son cou. L'un des autres joueurs fini par s'impatienter et la jeune femme lui répondit avec virulence. Le lézard sentait que les choses allaient dégénérer, il fit un signe discret de la tête à l'un de ses collègues. Quelque chose lui disait qu'il allait falloir s'occuper du cas de la femme en rouge mais le jeu devait continuer aussi quelqu'un devrait prendre sa place à la table de jeu. Elle misa à son tour avant de continuer sa tirade là où elle l'avait laissée lorsqu'un nouveau joueur remplaça celui qui venait de partir, outré du comportement de cette femme désobligeante. Kisui avisa son collègue qui venait d'arriver. Il sentait qu'il allait se faire rembarrer mais il ne pouvait pas la laisser insulter tous les clients qui se trouvaient autour d'elle. Si elle créait un scandale il en prendrait pour son grade. Il devait au moins donner le change et que les clients qui venaient d'être insultés ne se sentent pas totalement délaissés par l'équipe du WW.

- Je vais vous laisser entre les mains de mon collègues pour les parties à venir. Madame, ne voudriez-vous pas me suivre s'il vous plaît ? Votre compagnon doit vous chercher.

Il ne savait absolument pas où pouvait diable se trouver le mec qui accompagnait la jeune femme un peu plus tôt mais il n'avait pas vraiment trouvé mieux à dire. Il fallait qu'elle quittât la table de son plein grès sans quoi il se verrait forcé d'appeler la sécurité. Il n'était pas coutume d'accepter les gens trop saouls pour savoir encore se comporter correctement au sein du casino.

- Je vous aurais bien proposé ma compagnie à la place mais cela pourrait vous sembler mal venu.

Il se montrait parfaitement courtois, déguisant à dessein une invitation. Allait-elle bien vouloir coopérer ? Il détestait quand il devait faire appel à autrui pour gérer ce genre de situation. Elle n'était pas ivre morte et il aurait été dommage de devoir la mettre à la porte. D'autant plus qu'il doutait que celui qui l'accompagnait soit sur le départ. Kisui avait fini par le repérer, une jolie brune accrochée à son bras.

Code par xLittleRainbow
Messages : 197
Date d'inscription : 08/11/2016
Age : 23
Localisation : Dans les nuages
Multi-Compte : Jilian Doe | Wilson | Esther Liffrey
Fiche de Présentation : Ici pour en savoir plus

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Basiliscus plumifrons
Maître/Maîtresse: Aucun
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideM - Sauvage



Mars & Août 2017
Revenir en haut Aller en bas
(#) Dim 24 Déc - 14:40
La soirée se déroulait bien. Enfin, aussi bien que possible pour Eileen qui souffrait de l'ignorance d'Esteban à son égard, qui tentait de se détendre et qui buvait bien trop pour cela...Mais pour l'instant, elle n'avait eu, heureusement, pas beaucoup de réactions face à ses remarques. Ses cibles quittaient la cible ou ne se montraient pas trop virulent...Tant mieux, devoir s'expliquer sur un comportement aussi idiot devant Esteban ne lui plairait pas du tout...Surtout quand c'était du à un manque. Il lui manquait et elle ne savait pas comment gérer cette étrange sensation.

La partie continuait, même si elle n'était pas spécialement concentrée. Elle n'était pas là pour s'enrichir de toute façon, juste se détendre...
Néanmoins, son comportement ne semblait pas plaire au croupier. Bien qu'il réagit positivement à sa première remarque, par la suite, il l'invita à le suivre, prétextant que Shaka la cherchait. Elle leva les yeux et tourna la tête dans la direction du jeune homme...Il était toujours en train de séduire sa brune qui riait à toutes ses blagues...Elle eut une moue déçue en le voyant faire. Elle se sentait terriblement seule, même si elle était entourée. Mais à qui pouvait-elle en parler ? Certainement pas à Shaka.
La voix du croupier la tira de ses pensées et elle eut un léger rire....mais qui sonnait faux. Elle soupira et se leva.

- Bien, je vous suis. Messieurs, amusez-vous bien !


Ceux n'ayant pas subi ses piques la saluaient aimablement, le dernier l'ignora superbement. Mais elle ne pouvait pas lui en vouloir. Et puis, elle ne voulait pas être ramenée de force au cirque pour un tel comportement.
Elle rejoignit le croupier et posa sur lui un regard...totalement différent, presque triste. Elle attendit de s'éloigner un peu de la table avant de reprendre la parole.

- Je suis désolée...D'habitude, je gère plutôt bien l'alcool...je crois que...que je ne gère plus rien du tout en ce moment...


Elle le suivit alors, bien plus silencieuse. D'ailleurs, c'était bien la première fois qu'elle s'excusait devant un inconnu, en plus un homme. Et qu'elle se montrait aussi faible, ce dont elle avait horreur. Mais ce soir là, que ce soit du à l'alcool ou à autre chose, elle n'arrivait pas à refermer la fissure qui commençait à briser sa carapace. Elle sentait pourtant tout ce qui tentait de s'échapper, bien malgré elle.

- S'il vous plait...ne lui dites rien...de tout ça...Je ne...

Elle se mordit la lèvre ne sachant pas comment finir sa phrase. Elle en subirait de violentes conséquences si c'était le cas. Et pourtant, elle détestait supplier ainsi un homme.
Sauf qu'elle n'avait pas prévu la suite. Un groupe d'hommes s'arrêta devant eux et l'un d'eux la pointa du doigt avant de s'exclamer :

- Eh, les mecs, vous avez vu ? C'est la première humaine asservie !
- Ah oui ! C'est son maître à côté ?
- Et si on la louait ?

En les entendant parler, elle se raidit aussitôt, sur la défensive. Elle regarda autour d'elle, un peu paniquée...Où était Shaka quand on avait besoin de lui ? Elle ne le voyait plus ! Où était-il parti avec sa poupée brune ? Elle n'avait pas d'autres solutions que de s'en remettre au croupier, en espérant qu'il la sortirait de là. Car elle n'appréciait pas du tout les mots qu'ils avaient et le fait qu'ils se rapprochent. Elle agrippa le bras du croupier avant de murmurer à toute vitesse :

- S'il vous plait, faites moi sortir de là !

Elle se sentait d'un coup, encore plus seule, comme abandonnée par les frères. Elle n'aurait jamais du accepter cette soirée, surtout pas si Shaka disparaissait pour une foutue femme qu'il jetterait par la suite comme toutes les autres. Maintenant, elle ne pouvait plus que compter sur l'employé pour la sortir de cette situation fâcheuse...alors que le groupe d'hommes continuaient d'approcher en exprimant sans détour tout ce qu'ils aimeraient lui faire.
Messages : 3325
Date d'inscription : 11/03/2015
Age : 25
Multi-Compte : Sarika, Leah Aoife, Kioko, Maeko, Juna Kavanez, Erina et Hisae
Fiche de Présentation : Eileen, la chasseuse de primes
Fiche de Relation : Les liens d'une folle

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Aucune
Maître/Maîtresse: Officiellement Mustang, en réalité Esteban...
Esclaves: Aïcha (PNJ)
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humaine - DW Reine


"J'aime l'amour, les sentiments, surtout ceux qui me plaquent contre le mur"

Défis Rp:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#) Jeu 28 Déc - 16:39



Un jour de taff comme un autre ?

Pour son plus grand soulagement la femme en robe rouge ne fit pas d'histoire et accepta de le suivre, allant même jusqu'à souhaiter une bonne soirée à ceux qu'elle venait d'insulter plus ou moins ouvertement, la plupart répondirent d'une voix courtoise. Kisui n'alla pas jusqu'à passer son bras sous celui de la jeune femme, cette dernière tenait encore bien sur ses pieds, malgré les talons hauts qu'elle avait aux pieds. Elle commença à s'excuser pour son comportement et le lézard se contenta d'écarter ses propos d'un geste désinvolte. Il en avait déjà vu des bien plus pénibles qu'elle dans ce genre de situation. Et il fallait avouer qu'elle tenait quand même plutôt bien le choc vu la quantité de whisky qu'elle avait avalé en relativement peu de temps. Il allait le lui dire lorsqu'elle reprit la parole d'elle-même.

- S'il vous plait...ne lui dites rien...de tout ça...Je ne...

Le croupier se retint de hausser un sourcil interrogatif avant de comprendre que "lui" devait être l'homme avec lequel elle était venu. Peut-être que c'était à cause de lui que les marques rougeoyantes étaient apparues sur le cou de la jeune femme. A cette pensée une étincelle de colère naquît mais il la réfréna aussi rapidement qu'elle était venue. L'asservissement des humains était aussi déplaisant que l'asservissement des hybrides du point de vue de Kisui.

- Ne vous en faites pas, il n'y a pas eu de mal de fait. Je ne vois pas pourquoi est-ce que tout cela ne resterait pas entre vous et moi, finit-il par dire avec un léger sourire.

Il ne souhaitait pas paraître trop proche d'une cliente, si on le surprenait à mélanger vie privée et vie professionnelle il en prendrait pour son grade. Enfin, pour le moment il ne faisait que son travail, prendre soin des clients était le leitmotiv de l'établissement et Armand savait que, parfois, cela passait par autre chose que la simple distribution de cartes. Alors qu'il songeait à emmener la jeune femme à l'extérieur pour qu'elle puisse prendre un peu l'air trois loustics à l'air pas bien fins s'avancèrent dans leur direction. Des paroles salaces volaient dans la direction du lézard et de l'humaine. Cette dernière s'était légèrement rapprochée de lui, le croupier estima que ce geste devait être instinctif. Les trois gignols le prenait pour le "maître" de la femme et cela fit naître un sourire amer sur ses lèvres. Lui-même aurait dû être asservi, il était dont hors de question qu'il soit le maître de quiconque. La femme le supplia de la sortir d'ici. Il ne savait pas trop ce qu'il pouvait bien faire dans une telle situation mais décida d'y aller au bluf. Il jouait suffisamment aux cartes pour savoir rester parfaitement indéchiffrable et se donner un rôle qu'il ne possédait pas.

- Croyez-vous vraiment que je vais...louer il prononça ce mot avec un dédain perceptible, à des idiots pareils l'un de mes biens les plus précieux. Retournez donc jouer ailleurs et laissez les grands faire leurs affaires.

Kisui se faisait ouvertement passer pour quelqu'un qui portait un costard parce que c'était son habit de tous les jours et pas parce que c'était la tenue réglementaire imposée aux employés. Son regard se parait d'un dégoût non feint qu'il portait sans filtre sur les trois énergumènes. Personne ne méritait d'être traité de la sorte et, d'ailleurs, leur comportement allait complètement à l'encontre de l'esprit du casino. Il ne faisait pas l'ombre d'un doute que ce genre d'accords pouvait avoir lieu entre ces murs mais jamais à porté d'oreilles des employés. Tout le monde connaissait la politique du WW par rapport au respect dû à autrui, asservi ou non.

- Je crois d'ailleurs que vous devez des excuses à mon invitée sans quoi vous me verrez contraint de faire appel à la sécurité. Vous ne devez pas être sans connaître les règles imposées par M. Wolkien concernant son établissement...

Tandis qu'il prononçait ces mots il fit signe à deux hommes de la sécurité. Ces derneirs les regardaient de loin depuis que le ton était monté de la part des trois idiots. Eux savaient pertinemment qui était Kisui et s'avançaient maintenant qu'il les avait appelé. Cela continuait à lui donner l'air d'être un client d'importance. Cependant, le but premier était qu'un combat ne s'engagea pas au sein du casino. D'une part parce que cela ferait désordre et, d'autre part, parce qu'il serait loin de faire le poids. Il avait bien fait le beau en faisant comme si la femme en rouge était sa propriété mais restait qu'il n'était qu'une grand bringue qui n'avait jamais appris à se battre. Il espérait d'ailleurs que la cliente ne lui en voudrait pas trop d'avoir joué le rôle de son "maître". Lui-même n'aurait su dire si elle était réellement asservie ou non. Ce qui l'avait mené sur cette piste était la crainte qu'elle avait de celui qui l'accompagnait. Mais il était assez bien placé pour savoir que la vérité n'était pas toujours dans ce qui semblait le plus évident. Peut-être était-elle aussi libre qu'il l'était, c'était tout à fait probable.

Code par xLittleRainbow
Messages : 197
Date d'inscription : 08/11/2016
Age : 23
Localisation : Dans les nuages
Multi-Compte : Jilian Doe | Wilson | Esther Liffrey
Fiche de Présentation : Ici pour en savoir plus

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Basiliscus plumifrons
Maître/Maîtresse: Aucun
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideM - Sauvage



Mars & Août 2017
Revenir en haut Aller en bas
(#) Dim 31 Déc - 12:13
Par chance, le croupier n'exprimait pas d'envie de se plaindre de son comportement à Shaka, ce qui soulageait grandement Eileen. Elle allait peut-être pouvoir se détendre et reprendre la soirée correctement...tant que tout les frères, surtout Esteban estimait qu'elle se montrait correct, tout serait parfait. Il ne devait surtout pas entendre parler d'elle en de mauvais termes, sinon ce serait la catastrophe assurée.

Néanmoins, en parlant de catastrophe, il y en avait une autre qui se profilait. Trois hommes les avaient abordé, avec toutes leurs envies malsaines, tout droit dirigées sur Eileen. Et elle, elle n'avait plus qu'une envie : disparaitre. Se terrer dans un coin et ne plus être visibles. Elle se sentait, d'un coup, bien trop exposée face à ce groupe qui désiraient la louer surement pas pour de bonnes choses. Et Shaka qui n'était nul part...
Résultat, elle avait demandé de l'aide au croupier...qui se faisait passer pour son maître. Bon, c'était surement le plus facile à faire. Elle bougea d'ailleurs légèrement, tentant de se cacher derrière le croupier...espérons qu'il était assez grand ! Au moins, le jeune homme ne semblait pas un adepte des locations d'esclaves au vu de son ton dégoûté.

- Allons, jeune homme, ne vous énervez pas comme ça ! On souhaite seulement passé du temps avec cette femme ! Vous savez pourquoi elle a été asservie, n'est-ce pas ? Une telle criminelle, ça donne envie de pouvoir jouer avec, de lui faire comprendre sa nouvelle place !
- Ouais, allez, mec, on a de l'argent ! On paiera bien !
- Elle tente de se planquer là ? Elle ne mérite peut-être pas sa réputation...

Oui, bonne idée. Eileen serait ravie qu'ils se mettent à croire que tout était un mensonge si au moins derrière, ils la laissaient tranquille. Elle savait qu'elle était capable de les mettre à terre sans difficulté, mais elle ne voulait pas attirer l'attention !

- Ouais, mais elle reste grave bonne ! Et les règles, on s'en fout mec, tant qu'on a de l'argent !


Il y en avait un dans le tas qui avait un sérieux manque d'éducation et Eileen ne se retint pas de le fusiller du regard. Elle avait déjà du mal avec les hommes alors quand ils parlaient ainsi, cela la dégoutait franchement. Et le voir s'approcher n'arrangeait pas du tout son impression. Il avait un air pervers sur le visage et sur le coup, elle ne savait pas comment réagir. Le plaquer au sol pour l'empêcher de la toucher mais attirer toute l'attention, le laisser faire et devenir folle ou s'enfuir en courant ? Le choix était difficile et certaines options pas vraiment recevables.
Du coin de l’œil, elle remarqua les hommes de la sécurité qui approchaient, ce qui prouvait clairement que la violence n'était pas une bonne idée.

- Laissez-moi tranquille ! Je ne vous appartiens pas, vous n'avez pas le droit de me toucher !


Et le type riait alors qu'il continuait d'approcher. Pour la première fois, Eileen ressentait de la peur face à cette situation, parce qu'elle ne pouvait pas se défendre comme elle l'aurait fait d'habitude. Sa main agrippa l'arrière du vêtement du croupier alors que sa voix se faisait réellement suppliante :

- S'il vous plait...je ne sais pas où il est...je...je ne veux pas qu'ils me touchent...

Elle détestait la situation, elle détestait de se sentir aussi faible et abandonnée. Et sa main se crispait sur le vêtement du croupier alors qu'elle en avait les larmes aux yeux. Super, était-ce l'alcool qui la rendait aussi sensible ? Surement. Mais cela ne lui permettait pas de mieux accepter sa réaction.
Messages : 3325
Date d'inscription : 11/03/2015
Age : 25
Multi-Compte : Sarika, Leah Aoife, Kioko, Maeko, Juna Kavanez, Erina et Hisae
Fiche de Présentation : Eileen, la chasseuse de primes
Fiche de Relation : Les liens d'une folle

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Aucune
Maître/Maîtresse: Officiellement Mustang, en réalité Esteban...
Esclaves: Aïcha (PNJ)
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humaine - DW Reine


"J'aime l'amour, les sentiments, surtout ceux qui me plaquent contre le mur"

Défis Rp:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#) Ven 5 Jan - 19:03



Un jour de taff comme un autre ?

Ses belles paroles ne semblaient pas vraiment avoir distrait l'attention des trois hommes qui s'étaient encore rapprochés. Kisui sentit plus qu'il ne vit la jeune femme qui se cachait derrière lui, s'il n'était pas bien épais il avait au moins l'avantage de la taille. Le lézard sentait qu'il perdait graduellement patience devant tant de bêtise. Les êtres humains ne manquaient vraiment pas d'air. Maintenant que les humains pouvaient être asservis ceux qui l'étaient n'étaient pas mieux traités que les hybrides. Au yeux du croupier une telle régression de la société ne pouvait pas avoir du bon mais, apparemment, les trois autres pensaient tout à fait différemment :

- Ouais, mais elle reste grave bonne ! Et les règles, on s'en fout mec, tant qu'on a de l'argent !

Il regarda celui qui avait parlé avec un regard presque peiné. Ce mec était encore plus con qu'il n'en avait l'air, ce qui n'était pas une mince affaire vu sa tête. Kisui avisa du coin de l'oeil les deux hommes de la sécurité qui avançaient vers eux. Ses trois nouveaux meilleurs amis ne semblaient pas avoir pris pleinement conscience de la situation dans laquelle ils étaient. Ils ne remettraient pas les pieds ici de sitôt.

- Ces justement pour éviter la vermine dans votre genre que je fréquente cet établissement. Ici au moins le respect ne s'achète pas.

L'homme continuait néanmoins de s'approcher et Kisui sentait que la femme en rouge n'en menait pas large. Son instinct lui soufflait que sa terreur n'était pas feinte. Elle s'agrippa fermement au lézard, comme si cela la protégerait du moindre contact avec celui qui avançait maintenant la main vers elle. Le combat était proche, il pouvait le sentir comme n'importe quel animal sentait venir la pluie. Les gardes du corps n'étaient pas encore assez proches pour qu'il ne lui arrivât rien entre le début de l'altercation et le moment où ils arriveraient.

- S'il vous plait...je ne sais pas où il est...je...je ne veux pas qu'ils me touchent...

La voix de la jeune femme se faisait maintenant suppliante. Bordel... Kisui avait du mal à savoir ce qu'il devait faire. Il ne savait pas se battre et il ne servirait pas de rempart à la jeune femme plus de quelques secondes. Il analysa rapidement la situation, cherchant quelle pourrait être l'issue la plus favorable. Il finit par refermer fermement sa main sur le poignet de celui qui avait osé s'approcher si près. Il sentait l'alcool et le lézard ne doutait pas qu'il ne se serait pas montré si téméraire s'il n'avait pas tant bu. Mais cela lui importait peu. C'était un sombre connard et, s'il continuait à bluffer un peu, cela achèterait les quelques secondes nécessaires pour que les gardes du corps n'arrivent et ne puissent les maîtriser. Ses acolytes avaient cessé de s'approcher. Ces derniers avaient apparemment remarqué que Kisui avait réellement appelé des gens à la rescousse et que tout cela pouvait sentir un peu le roussi pour eux.

- Je pense que tu vas reculer bien sagement avant qu'il ne t'arrive de très gros ennuis. Quand on te dit non cela n'est pas un code secret pour "oui". Donc recule et prend exemple sur tes petits camarades qui ont compris qu'il valait mieux arrêter de nous chercher des poux.

Sa voix était froide comme la banquise et il n'y avait plus la moindre trace de son demi-sourire habituel. Il se mettait rarement en colère mais, cette fois-ci, cet imbécile avait dépassé les bornes et largement qui plus est. On ne parlait pas ainsi de qui que ce soit et encore moins quand la personne était visiblement effrayée. Il vit le coup partir et sut qu'il pourrait l'éviter mais peut-être pas sans dommage collatéral. Heureusement que le mec était saoul comme jamais sinon il n'aurait certainement rien pu faire. L'autre était apparemment plutôt habitué à ce genre de sport, contrairement au croupier. Ce dernier attrapa la jeune femme par la taille d'un geste vif, presque trop vif mais il n'avait pas eu le temps de retenir son geste, avant de se jeter sur le sol. Il fit de son mieux pour qu'elle retomba davantage sur lui que sur le sol mais il était certain qu'il n'avait pas permis de tout amortir. Du coin de l'oeil il vit que les agents de sécurité étaient arrivés et appelaient même des renforts. Celui qui avait voulu le frapper avait été assez rapidement maîtriser et ses deux amis tentaient apparemment de nier toute implication dans cette affaire. Le lézard se releva, le dos endolori et tendit une main secourable à la femme en rouge.

- Toutes mes excuses pour cette chute provoquée et pour tout le cinéma Madame, je crains qu'au vu de mes compétences en combat je n'avais guère d'autre option. J'espère que vous ne m'en tiendrez pas rigueur.

Le ton était professionnel et quelque peu guindé mais il se voyait mal faire autrement. Après tout il venait de jeter une cliente au sol ce qui n'était quand même pas terrible pour l'image du casino. C'était dans un contexte tout à fait particulier mais, parfois, on ne savait pas bien à quoi s'attendre.

Code par xLittleRainbow
Messages : 197
Date d'inscription : 08/11/2016
Age : 23
Localisation : Dans les nuages
Multi-Compte : Jilian Doe | Wilson | Esther Liffrey
Fiche de Présentation : Ici pour en savoir plus

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Basiliscus plumifrons
Maître/Maîtresse: Aucun
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideM - Sauvage



Mars & Août 2017
Revenir en haut Aller en bas
(#) Mer 17 Jan - 17:50
Du coin de l’œil, Eileen cherchait Shaka. Bon sang, où était-il passé cet idiot ? Elle surveillait régulièrement l'avancée de l'idiot, tout en s'agrippant au croupier. C'était sa seule porte de sortie sans trop attirer l'attention...Les autres options n'étaient pas valables. Résultat, elle n'était pas rassurée, elle avait même peur...et elle détestait ce sentiment.
La voix du croupier devint soudainement glaciale. Elle se raidit un peu plus et fixa son regard sur l'homme qui s'approchait, malgré tout.

Soudainement, la situation dérapa encore un peu plus. L'homme brandit le poing, cherchant à frapper le croupier qui...qui quoi d'ailleurs ? Qu'est-ce qui venait de se passer ? Son instinct lui disait que quelque chose d'étrange venait de se passer...Sa tête lui disait juste qu'elle était trop saoule pour pouvoir réellement suivre des mouvements un peu rapides. Oui, c'était surement cela. Mais du coup, elle était au sol, allongée sur un homme qu'elle ne connaissait pas et son bras douloureux. Elle ressentait des élancements. Pas étonnant puisqu'il avait brutalement rencontré le sol. Mais surtout, son cœur battait la chamade...Elle n'aimait pas cette proximité.

En regardant autour d'elle, elle constata que leur agresseur venait d'être maitrisé et que les autres...le lâchaient tout simplement. Mais surtout, quelques personnes s'étaient tournées vers eux, attirées par ce raffut...
Elle tourna la tête vers le croupier lorsque celui-ci reprit la parole. Elle tenta alors de lui sourire, un sourire un peu crispé alors qu'elle lui prenait la main pour se relever. Difficilement. Ses jambes tremblaient.

- Ne vous excusez pas. Merci de votre aide...Je n'aime déjà pas les hommes à la base, mais ça ne s'arrange pas vraiment depuis mon...asservissement. Mais j'en ai rarement vu un prêter secours à quelqu'un d'autre et risquer des ennuis...


Elle tentait de parler, de beaucoup parler pour dissiper la peur et la gêne qui l'avaient envahis. Et surtout, d'arrêter le tremblement de ses jambes qui semblaient incontrôlables. Elle prit une inspiration, espérant se calmer un peu puis massa son bras endoloris. Elle aurait surement un bleu supplémentaire. Bon, au pire, un de plus dans sa collection, ce n'était pas cela qui allait la choquer. Et en parlant de blessures, elle passa les doigts sur sa gorge, par réflexe, pour vérifier. Elle regarda ensuite ses doigts, pas de sang, parfait !

- Ouf, ça ne s'est pas rouvert !

Ces blessures là avaient eu bien du mal à se refermer et les soins couplés au regard assassin d'Esteban n'avaient pas du tout été agréables. Elle n'avait aucune envie de recommencer.
Elle regarda à nouveau le croupier.

- Au fait, vous l'avez peut-être deviné, mais je m'appelle Eileen Allannah et encore merci pour votre aide. Je ne savais vraiment pas comment m'en sortir...


Elle ne se rendait pas compte qu'en quelques secondes, elle venait de révéler beaucoup de choses sur elle-même à un total inconnu. Mais jusque là, il s'était montré aimable et professionnel, même plus puisqu'il l'avait aidé et secouru...Alors, il méritait bien un peu de gentillesse. Et pas sa froideur ou ses remarques habituelles...Ce qui était un exploit quand il s'agissait d'un homme.
Messages : 3325
Date d'inscription : 11/03/2015
Age : 25
Multi-Compte : Sarika, Leah Aoife, Kioko, Maeko, Juna Kavanez, Erina et Hisae
Fiche de Présentation : Eileen, la chasseuse de primes
Fiche de Relation : Les liens d'une folle

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Aucune
Maître/Maîtresse: Officiellement Mustang, en réalité Esteban...
Esclaves: Aïcha (PNJ)
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humaine - DW Reine


"J'aime l'amour, les sentiments, surtout ceux qui me plaquent contre le mur"

Défis Rp:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sam 27 Jan - 17:40



Un jour de taff comme un autre ?

Les jambes tremblantes la cliente finit néanmoins par saisir sa main et se relever. Elle balaya d'une simple remarque ses excuses pour son comportement. Bien qu'il se gardât de l'afficher de manière trop ostensible cela le soulagea grandement que de l'entendre dire. Il n'aurait pas du tout apprécié d'être convoqué dans le bureau d'Armand Wolkien pour son comportement déplacé vis-à-vis de la clientèle. Pas que ce soit déjà arrivé mais on ne savait jamais. Et puis, son côté anxieux n'avait pu s'empêcher de lui souffler qu'il s'agissait malgré tout d'une possibilité qui existait.

- Les irrespectueux et les violents ne sont pas acceptés au sein du casino. Je n'ai fait que mon travail.

Ce qui n'était pas tout à fait vrai mais Kisui ne savait pas bien comment accepter les compliments lorsqu'on lui en faisait alors il préférait minimiser le tout. C'était pour lui beaucoup plus simple de cette manière. La jeune femme porta ensuite ses doigts contre la blessure qu'elle portait au cou. Cette dernière ne s'était pas rouverte, au soulagement évident de celle qui la portait. Une fois l'inspection faite elle le regarda de nouveau, se présentant avant de réitérer ses remerciements.

- Enchanté Mademoiselle Allannah, dit-il simplement.

Il avait retrouvé tout son professionnalisme après leur chute. Cela lui donnait un air vaguement guindé qui ne lui allait pas très bien. Il était d'autant plus raide dans son attitude qu'il l'avait entraînée de force au sol et qu'elle devait s'être faite mal malgré tout. Il l'avait même poussée à s'inquiéter d'une blessure importante qui aurait pu se rouvrir sous le choc. Chose à laquelle il n'avait pas du tout pensé sur le moment et il s'en voulait un peu. Notant que les jambes de l'Eileen tremblaient encore Kisui lui tendit son coude pour qu'elle puisse prendre appuis sur son bras si l'envie lui en disait.

- Peut-être que vous souhaitez vous installer au bar quelques instants ? Je suis sûr que boire quelque chose, ne serait-ce qu'un verre d'eau, vous aiderait à vous remettre un peu de vos émotions.

Quoi qu'elle puisse prendre le croupier savait que la facture de ce soir allait grandement diminuer après ce qui venait d'arriver. Monsieur Wolkien ne laisserait pas repartir une cliente qui avait manqué se faire agresser au sein de son établissement sans faire ne serait-ce qu'un petit geste. Ceci dit, le lézard ne savait pas s'il était là ce soir-là. Il chassa ces préoccupations de ses pensées, se concentrant sur la jeune femme en robe rouge. Il savait qu'il aurait dû retourner à sa table mais il ne pouvait pas l'abandonner en plein milieu de la salle après ce qui venait de se passer. Et puis, malgré toute la distance qu'il tentait de mettre entre eux, elle lui était plutôt sympathique. Même si elle ne semblait pas porter la gente masculine dans son coeur elle ne lui faisait nullement l'impression de quelqu'un de méchant. Il ne savait diablement pas pourquoi elle avait été asservie alors qu'elle était humaine. Il ne suivait pas beaucoup les nouvelles, préférant faire comme si le monde extérieur n'existait pas.

- J'espère que votre... hum... partenaire ? Ne sera pas trop fâché d'apprendre ce qu'il s'est passé. Si tant est qu'il l'apprenne ceci dit.

Il avait beau scruter la foule des gens qui installés au bar, qui installés sur des tables, mais il ne voyait pas la moindre trace de celui qui accompagnait la jeune femme un peu plus tôt. Il devait être parti on ne savait trop où avec la brune qui était avec lui un peu plus tôt. Le casino comportait suffisamment de pièces pour que l'altercation soit passée inaperçue tel que la jeune femme l'avait souhaité un peu plus tôt.

Code par xLittleRainbow
Messages : 197
Date d'inscription : 08/11/2016
Age : 23
Localisation : Dans les nuages
Multi-Compte : Jilian Doe | Wilson | Esther Liffrey
Fiche de Présentation : Ici pour en savoir plus

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Basiliscus plumifrons
Maître/Maîtresse: Aucun
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideM - Sauvage



Mars & Août 2017
Revenir en haut Aller en bas
(#) Dim 28 Jan - 11:21
La soirée de détente n'était décidément pas aussi agréable que prévue...Mais franchement, elle était un aimant à ennuis ? Cela commençait sérieusement à l'agacer...surtout quand elle décidait d'être gentille et de passer inaperçu...Pour ne pas attirer la colère d'Esteban. Cet hybride là commençait à prendre une part vraiment importante dans sa vie...bien qu'elle essayait toujours de la nier.
Mais pour l'instant, même si Esteban hantait ses pensées, elle tentait de se concentrer sur la soirée...et sur le croupier.

- Vous auriez pu simplement me laisser me débrouiller...Vous avez pris un risque en vous interposant ainsi. Je vous suis redevable, vous m'avez évité de sérieux ennuis. Mon...maître n'aurait pas apprécié que je m'attire encore des soucis. Je dois avoir un don pour les attirer...

Elle soupira, passant une nouvelle fois sa main sur les cicatrices sur sa gorge. Celles-ci étaient clairement la preuve d'ennuis très récent...et bien plus graves. Et cette fois-là, elle n'avait pas pu faire comme s'il ne s'était rien passé.
Néanmoins, l'avantage de discuter tranquillement avec le jeune homme, c'est qu'ainsi, elle pouvait lentement retrouver ses esprits...et surtout son calme. Bien qu'il lui proposait une boisson. Elle eut un léger sourire...quelque peu amusé.

- J'aurais bien dit un verre de whisky, mais je ne pense pas que ce soit une bonne idée. J'ai assez bu pour ce soir, autant éviter d'aggraver la situation...Mais un verre d'eau serait une bonne chose !

Elle le suivit alors jusqu'au fameux bar et se laissa tomber sur un fauteuil...et étrangement, cela lui faisait du bien. Elle se sentait totalement épuisée. Elle se serait bien allongée, là, pour dormir...mais cela ferait quand même poivrot. Elle demanda au barman un simple verre d'eau et en but une bonne moitié tout en écoutant les remarques du croupier.

- Je ne pense pas que Shaka m'en veuille...Il s'agit du frère de mon maître, il n'est pas spécialement sévère. Vous savez, il m'a emmené ici pour que je me détende un peu...C'est un peu...compliqué pour moi dernièrement. Il m'en veut tellement...Il...il n'a pas apprécié le résultat de ma dernière sortie...C'est là que j'ai obtenu ces...affreuses cicatrices. J'ai merdé...et il m'en veut...Mais Shaka est plutôt sympa, il a eu...pitié de me voir autant galérer par la suite...juste pour son pardon...

Elle ne savait même pas pourquoi elle se confiait ainsi à quelqu'un qu'elle ne connaissait pas...mais le croupier l'avait bien aidé, semblait sympathique...et elle commençait à crouler sous le poids de ses remords. Elle avait un soudain besoin de se confier...et c'était tombé sur lui. Cet homme totalement inconnu à ses yeux. Mais bon, il avait peu de chances de comprendre de quoi elle parlait vraiment...car déjà, elle ne citait pas le nom d'Esteban. Dans ses explications, il n'était que "il" mais surtout, on pouvait sentir à quel point elle s'en voulait...et à quel point cette situation la minait. Au point de presque pleurer, avachie sur ce bar, la main sur son verre d'eau...
Messages : 3325
Date d'inscription : 11/03/2015
Age : 25
Multi-Compte : Sarika, Leah Aoife, Kioko, Maeko, Juna Kavanez, Erina et Hisae
Fiche de Présentation : Eileen, la chasseuse de primes
Fiche de Relation : Les liens d'une folle

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Aucune
Maître/Maîtresse: Officiellement Mustang, en réalité Esteban...
Esclaves: Aïcha (PNJ)
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humaine - DW Reine


"J'aime l'amour, les sentiments, surtout ceux qui me plaquent contre le mur"

Défis Rp:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#) Lun 5 Fév - 18:49



Un jour de taff comme un autre ?

Elle lui assura de nouveau sa reconnaissance qu'il finit par accepter d'un demi-sourire. Il ne savait pas quel aurait été l'idiot qui l'aurait laissée se débrouiller seule dans une telle situation mais soit. Il comprenait qu'elle put envisager la possibilité, lui-même l'aurait certainement fait. Il préféra ne pas faire référence à la balafre qui lui traversait le cou, ce n'était en aucun cas ses affaires de plus, le sujet semblait délicat à aborder. Si elle souhaitait vraiment lui en parler il ne doutait pas qu'elle le ferait en temps et en heure. Eileen accepta d'aller prendre un verre d'eau et alors qu'elle s'asseyait dans un fauteuil il parti lui chercher sa boisson. A son retour, il prit lui aussi place dans l'un des fauteuils aux côtés de la femme en rouge. Kisui savait que ça ne faisait pas très professionnel mais son dos était endolori à cause de sa cascade pour éviter le coup qui lui était destiné et il doutait que qui que ce soit lui en voudrait pour ce léger instant de faiblesse. Le lézard écouta son histoire. Elle ne donnait pas le nom de son Maître pas plus qu'elle n'ajoutait de détails à son histoire mais on sentait aisément sa détresse. Le croupier ne savait pas trop quoi dire. Il n'avait certainement rien à lui apprendre, lui qui vivait dans un mensonge constant pour éviter ce genre de situation. Néanmoins, de telles déclarations méritaient certainement une réponse quelconque, même empreinte de banalité.

- Vous ne devriez pas vous en vouloir autant. Je doute que le résultat de votre dernière "sortie", comme vous dites, vous amuse beaucoup, dit-il en désignant sa propre gorge.

Ce genre de blessure devait être atrocement douloureuse et la peau devait tirer au moindre faux mouvement. Il n'osait même pas imaginer ce par quoi elle passait et ne voulait pas vraiment imaginer pour être tout à fait sincère. Il ne parvenait pas à comprendre pourquoi son Maître lui mettait tout sur le dos. Il était vrai qu'il n'avait pas été sur place pour constater les faits mais, dans tous les cas, après avoir reçu une entaille pareille elle avait été bien suffisamment punie. Tout du moins c'était l'avis de Kisui qui n'osait pas le dire franchement à la jeune femme. Ce qui se pensait entre elle et son Maître ne le regardait pas le moins du monde.

- Ceci dit, c'est bon de voir que tous ceux qui vous entourent n'approuvent pas totalement son attitude. Si le Monsieur qui vous accompagne le fait c'est bien parce qu'il estime que prendre un peu l'air vous fera du bien. Je suis navré pour vous que cela ait un peu tourné au vinaigre dernièrement.

Il lissa ses cheveux en arrière, chassant des mèches inexistantes, signe de gêne. Il ne savait pas trop comment faire pour lui redonner le sourire. S'il était une oreille attentive appréciable il n'était pas le genre de gai luron qu'on emmenait avec soit lorsqu'on souhaitait faire folle soirée. Ceci dit, Eileen l'avait reconnue elle-même, elle avait déjà suffisamment bu et raconter ses malheurs à une personne parfaitement extérieure pourrait toujours lui permettre de se soulager un peu.

- Néanmoins la soirée est loin d'être terminée, je suis sûr que vous parviendrez à trouver de nouveau de quoi vous amuser.

Il avait dit cela avec un léger sourire, tentant de réduire la barrière qu'il avait instaurée entre eux. Si elle avait besoin d'un peu de réconfort il devait tenter de se montrer un peu plus avenant. Il savait d'expérience que ce n'était pas toujours facile de se promener avec son petit baluchon de secrets sans jamais pouvoir le prêter, même pour une soirée, à quelqu'un. Il voulait bien lui prendre un petit morceau du sien pour ce soir, c'était tout ce que disaient ces questions mots. A voir si elle le prendrait ainsi ou comme simple incitation à la consommation au sein du casino.

Code par xLittleRainbow
Messages : 197
Date d'inscription : 08/11/2016
Age : 23
Localisation : Dans les nuages
Multi-Compte : Jilian Doe | Wilson | Esther Liffrey
Fiche de Présentation : Ici pour en savoir plus

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Basiliscus plumifrons
Maître/Maîtresse: Aucun
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideM - Sauvage



Mars & Août 2017
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sam 10 Fév - 20:57
Assise dans le fauteuil, Eileen n'arrivait pas pourtant à réellement se détendre. Et si d'autres personnes espéraient profiter qu'elle soit seule pour l'aborder ? Finalement, personne ne vint avant le retour du croupier...armé de son verre d'eau. Elle le prit dans ses mains, le serrant comme s'il allait soudainement disparaitre. Avant de boire une ou deux gorgées. Et en l'entendant, elle eut un petit sourire.

- Non, en effet. Ma gorge me fait très souvent mal...mais je ne préfère pas m'en plaindre. Mon maître dirait surement que c'est de ma faute...et il n'a pas tort d'un côté. J'aurais du être moins...égocentrique. J'ai un peu de mal à perdre mes mauvaises habitudes...mais il...il m'a bien fait comprendre de ne pas recommencer...


Elle baissa les yeux, son regard se perdant sur l'eau contenu dans le verre. Eau qui tournait doucement au rythme lent de sa main. Elle ne savait pas pourquoi elle se confiait autant, surtout à un inconnu qui s'avérait être un homme...Mais là, tout de suite, elle en avait besoin. Et puis, elle ne le reverrait sans doute jamais, non ?
Quand le croupier parla de Shaka, elle se mordit la lèvre inférieur un moment...avant de se reprendre. Décidément, cette fratrie lui causait bien du soucis.

- Oui, Shaka est vraiment sympa...Il a bien vu que j'avais besoin de me détendre, de ne plus voir constamment le regard agacé de mon maître. Il sait que je l'ai déçu...Je le sais...et je le regrette. Je n'aime pas qu'il...qu'il me regarde ainsi...Je préférais quand il...il me regardait autrement. Je veux lui être utile, je ne veux pas être le poids qu'il regarde en ce moment. Je...je veux juste lui plaire...

Une larme roula sur sa joue. Finalement, était-ce une bonne idée de se confier ? Elle n'en savait rien et il était trop tard. Et elle ne pouvait pas retenir cette larme qui venait de couler, de s'échapper à toute vitesse. Résultat, troublée par toutes les émotions qui la traversait, elle entendait à peine la dernière remarque du jeune homme qui lui assurait qu'elle trouvait de nouveau de quoi s'amuser...Pour l'instant, ses pensées étaient focalisées sur Esteban. Oui, il la hantait jour et nuit, à chaque seconde qui s'écoulait et c'était de pire en pire.

- Je crois que...que je l'aime...malgré tout ce qu'il m'a fait...Malgré tout...je ne peux pas m'empêcher de penser à lui. De vouloir le satisfaire, de vouloir qu'il me regarde avec son regard si particulier avant de le décevoir...


Voila, elle venait enfin de mettre des mots sur ce qu'elle ressentait pour Esteban et de l'avoir dit à haute voix...Non, elle ne se sentait pas soulagée pour autant. Mais son cœur battait soudainement la chamade, elle avait enfin compris. Il ne restait plus qu'à voir ce que cela allait donner et si elle pourrait récupérer leur relation d'avant...si elle allait retourner dans ses bonnes grâces. Et elle ferait tout pour cela ! Quitte à se sacrifier elle-même...
Messages : 3325
Date d'inscription : 11/03/2015
Age : 25
Multi-Compte : Sarika, Leah Aoife, Kioko, Maeko, Juna Kavanez, Erina et Hisae
Fiche de Présentation : Eileen, la chasseuse de primes
Fiche de Relation : Les liens d'une folle

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Aucune
Maître/Maîtresse: Officiellement Mustang, en réalité Esteban...
Esclaves: Aïcha (PNJ)
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humaine - DW Reine


"J'aime l'amour, les sentiments, surtout ceux qui me plaquent contre le mur"

Défis Rp:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#) Lun 5 Mar - 14:40



Un jour de taff comme un autre ?

Suite à ses paroles la femme en rouge ne tarda pas à lui confirmer ce qu’il soupçonnait. L’entaille qu’elle portait à la gorge était plutôt profonde et la faisait encore souffrir. Kisui se força à conserver son attitude neutre alors même que de tels traitements le revulsaient. Il ne tirait aucune satisfaction à voir une humaine souffrir comme souffraient habituellement les hybrides. Personne ne devait avoir à supporter des maltraitances qui, dans ce cas precis, allaient bien plus loin que de simples lésions physiques. Ne pas se plaindre en craignant le blâme. Le lézard préféra detourner un peu la conservation plutôt que de faire un commentaire mal venu. Une part de lui comprenait parfaitement bien que la jeune femme n’accepterait pas qu’il critique ouvertement son maître. Qui que soit cet homme il lui faisait peur tout autant qu’il l’attirait. De l’avis du croupier ce n’était qu’une conséquence de la captivité de la dame néanmoins, là encore, il préféra se taire plutôt que d’ajouter à sa detresse. Elle semblait suffisamment proche de la crise de nerfs pour qu’il se passe d’en rajouter une couche. La reponse de la jeune femme ne fut pourtant pas deviée de son sujet initial bien longtemps. L’empathie dont faisait prevue celui qui l’avait accompagnée ici semblait n’avoir aucune espèce d’importance. À ses yeux seul comptait ce maître qu’elle disait avoir profondement deçu. Un léger sourire passant sur ses lèvres le croupier s’aventura à faire un commentaire alors même qu’il avait précédemment décidé qu’il laisserait simplement Eileen parler.

- Si je puis me permettre d’avancer un avis madame, peut-être que recommencer à agir comme vous le faisiez avant ce regrettable incident l’aidera à oublier. Un homme aime rarement les regards abattus, surtout s’il était habitué à vos sourires et à vos paroles légères. Ou tout du moins, autre chose que des excuses.

Il ne connaissait pas le moins du monde la personne dont elle lui parlait depuis le depart mais il pensait que cela pouvait réellement fonctionner. Continuer à afficher un air contrit ne ferait qu’accentuer le fait que quelque chose de regrettable était arrivé. Si elle souhaitait que les choses redeviennent ce qu’elles étaient autant qu’elle commence à prétendre que c’était le cas au moins de son côté. Il ne savait nullement de quelle manière elle pouvait servir son maître et il s’en fichait eperduement, voire même il ne voulait surtout pas savoir. La seule chose qui était sûre c’est qu’il apprécierait sûrement de la voir reprendre du poil de la bête plutôt que de se laisser aller et de se morfondre sur son sort. Alors qu’une larme roulait sur la joue de la jeune femme Kisui sortit un mouchoir en papier de l’une des poches intérieure de sa veste et le tendit à Eileen. Il avait toujours ce demi-sourire accroché aux levres. Ce n’était pas le sourire franc qu’il arborait en présence de ses amis ou des gens qu’il connaissait bien mais il restait néanmoins chaleureux. Certainement plus chaleureux que les pensées qui semblaient torturer la jeune femme. Cette dernière reprit son discours, comme si elle ne s’était pas arrêtée en plein milieu. Kisui savait que toutes ces confidences n’étaient pas vraiment pour lui. Il n’était que la personne qui s’était trouvée avec elle au moment où elle en avait eu besoin. Il fronça malgré tout légèrement les sourcils en entendant les dernières paroles d’Eileen. Une nouvelle fois il se permit quelques mots, espérant qu’il ne provoquerait pas sa colère.

- L’amour est une chose bien étrange qui nous fait faire toutes sortes de choses. Pas que je puisse être d'une grande aide sur le sujet néanmoins, si je puis me permettre, n’oubliez pas de penser à vous de temps à autre. Penser et agir pour l’autre est une chose mais si vous aviez déjà une relation particulière avant ces evenements changer du tout au tout ne vous le rendra pas. Il admire probablement certains traits de votre personnalité que vous ne soupconnez même pas. Ne devenez pas une étrangère, cela ne rendrait service à personne.

Il se montrait certainement présomptueux dans ses propos et sa gêne se ressentit lorsqu’il détourna le regard des yeux si bleus de la jeune femme. Il passa une main dans sa nuque, vaguement gêné par cette conversation. Il n’avait aucun conseil à donner en la matière vu à quel point il se révélait mauvais. Il n’avait cependant pas pu se retenir d’intervenir en croisant l’abnégation totale qui couvait dans le regard de la femme en rouge.

Code par xLittleRainbow
Messages : 197
Date d'inscription : 08/11/2016
Age : 23
Localisation : Dans les nuages
Multi-Compte : Jilian Doe | Wilson | Esther Liffrey
Fiche de Présentation : Ici pour en savoir plus

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Basiliscus plumifrons
Maître/Maîtresse: Aucun
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideM - Sauvage



Mars & Août 2017
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sam 17 Mar - 10:12
Incapable de se retenir, Eileen se confiait à cet inconnu, déversant tout ce qui lui pourrissait la vie dernièrement. Tout ce qui la rendait malheureuse, au point de pleurer, là, au milieu d'un casino et entourée de beaucoup d'autres clients. Elle préférait ignorer les potentiels regards qu'on pouvait lui lancer et ne cherchait même pas à trouver Shaka...Elle se sentait juste terriblement seule mais le croupier tentait de la consoler et de lui donner des conseils.

- Peut-être...Peut-être oui qu'il préférerait...Vous avez raison, je ne peux pas m'apitoyer éternellement sur mon sort. Il...Il me disait souvent qu'il aimait la femme forte que j'étais...Que je suis. Il faut juste que je me reprenne et que je tourne la page, ce n'est surement que comme ça qu'il me pardonnera réellement !


Elle passa la main sur sa gorge, comme un automatisme ces derniers temps. Mais elle avait tellement souffert de ces entailles qu'elle ne souhaitait surtout pas qu'elles se rouvrent ! Et puis, exposer sa gorge à deux hybrides pour les laisser pratiquer les soins n'avaient pas du tout été une partie de plaisir. D'une part, son égo en avait pris un violent coup et d'autre part...C'était aussi terriblement douloureux !
Le croupier continua à se montrer aimable en lui tendant un mouchoir. Elle le prit alors et s'essuya les joues, et les yeux alors que d'autres larmes tentaient de sortir. Elle essayait de ne pas gâcher son maquillage mais ce n'était pas évident...Elle espérait surtout qu'il ne coulerait pas en suivant ses larmes.

- Vous avez surement raison...mais il me demande tellement...Je n'ai pas vraiment le choix d'offrir beaucoup, du moins, pour le peu qu'il me reste et qu'il n'a pas déjà pris...


Esteban lui avait déjà pris beaucoup, il ne lui restait au final pas grand chose...Surtout si même son cœur s'y mettait et s'offrait à lui en compagnie de tout le reste. Elle sentait, que plus les jours avançaient, plus elle lui appartenait et moins elle avait la possibilité de changer les choses. Bien que déjà, il faudrait qu'elle en ait envie, ce qui n'était pas le cas. Mais elle avait même renoncé à sa chère petite sœur pour lui, la couvant bien moins qu'auparavant.
Alors qu'elle se rendait compte de tout ce qu'elle sacrifiait pour lui, et surtout, qu'elle se rendait compte qu'elle ne le regrettait pas, ses larmes redoublèrent d'intensité. Parce qu'elle sacrifiait tout pour lui et qu'elle ne supporte pas qu'il l'ignore ainsi...Elle tenta de les essuyer, de les cacher aussi lorsqu'une voix se fit entendre :

- Eileen, il est tard, nous allons rentrer.

Elle se raidit instantanément en reconnaissant la voix de Shaka. Qu'avait-il vu ? Qu'avait-il entendu ? Elle tenta de reprendre le contrôle d'elle-même et se racla la gorge, lui répondant alors...d'une voix plus faible et fluette que d'habitude :

- D'accord...

Elle tourna la tête vers le croupier, lui adressant alors un léger sourire. Tout, entre son regard, son faible sourire, son expression montraient les fêlures, les blessures encore fraiches des événements récents mais d'un côté, elle se tenait déjà plus droite qu'au début de la soirée. Cette conversation lui avait du bien, malgré tout.

- Merci pour tout, je n'oublierais pas votre aide et vos conseils de ce soir. Et par rapport à ce que vous me disiez, j'espère que vous trouverez quelqu'un vous aussi, vous le méritez. Vous me semblez être quelqu'un de bien !

Venant de sa part et adressé à un homme, c'était un sacré compliment et même Shaka tiqua mais ne dit rien. Il observait l'échange et son comportement en silence. Elle se leva alors, serrant le mouchoir dans sa main, avant de souhaiter la bonne soirée au croupier. Elle suivit alors Shaka hors du casino pour rentrer jusqu'au cirque...Elle était épuisée, son maquillage était dans un sale état, preuve qu'elle avait pleuré mais elle ne voulait pas en parler. Elle ne voulait pas parler tout court, de toute façon.
Messages : 3325
Date d'inscription : 11/03/2015
Age : 25
Multi-Compte : Sarika, Leah Aoife, Kioko, Maeko, Juna Kavanez, Erina et Hisae
Fiche de Présentation : Eileen, la chasseuse de primes
Fiche de Relation : Les liens d'une folle

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Aucune
Maître/Maîtresse: Officiellement Mustang, en réalité Esteban...
Esclaves: Aïcha (PNJ)
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humaine - DW Reine


"J'aime l'amour, les sentiments, surtout ceux qui me plaquent contre le mur"

Défis Rp:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#) Lun 19 Mar - 21:21



Un jour de taff comme un autre ?

Kisui ne savait pas vraiment quoi répondre face à la détresse palpable de la jeune femme. Elle avait plus l’air d’un animal sauvage qu’on été parvenu à prendre au piège qu’à une criminelle qui expiait ses crimes en devenant esclave. Le lézard ressentit un pincement au cœur a ce constat. Son intuition lui soufflait qu’il était parfaitement vain de tenter de lui faire entendre raison. La survie l’avait emportée sur la logique et personne ne pouvait l’en blâmer. Kisui trouvait juste cela d’une tristesse sans nom. Il lui tendit un mouchoir, un léger sourire plaque sur ses lèvres. Il ne savait pas s’il la reverrait un jour et, en soit, cela n’avait pas tellement d’importance. Ils n’étaient rien l’un pour l’autre et tout ce qu’il esperait c’est avoir ete capable de lui offrir un brin de douceur dans son quotidien qui semblait bien sombre. La jeune femme s’essuya les yeux, le maquillage avait coulé autour de ses yeux qui étaient dorénavant rouges et qui brillaient beaucoup trop fort. Il ne pouvait rien faire de plus pour elle. Il vit le cavalier d’Eileen se rapprocher et se drapa un peu plus dans son professionnalisme, il s’en serait voulu si les confessions de la jeune femme devaient finir par avoir des conséquences néfastes sur elle. La voix de l’homme claqua dans l’air. Il n’avait pas l’air mécontent ni n’était particulièrement froid mais le ton employé n’admettait qu’une obéissance immédiate et absolue. La jeune femme acquiesça mais lui retourna malgré tout un faible sourire et quelques paroles avant de se lever. Kisui lui sourit en retour. Il n’avait pas le courage de faire plus pour le moment. Lui qui souhaitait l’égalité entre hybrides et humains se sentait révolté par cette situation. Il aurait voulu pouvoir lui venir en aide même si, quelle que part, une petite voix lui soufflait qu’Eileen avait perdu l’envie d’être aidée.

- J’essaierai de suivre vos conseils. Prenez soin de vous Madame.

Il aurait dû tenir un discours formel, invitant les clients à revenir passer du bon temps au casino, mais cela aurait été inapproprié. Son chaperon avait vu qu’elle discutait amicalement avec un homme inconnu. Il y avait d’assez fortes chances pour qu’il ne la revoit pas ici. Kisui soupira sans bruit et ramassa le verre d’eau vide abandonne sur la table. Il fit au mieux pour chasser l’image de la femme a la robe rouge. Si elle était partie, lui n’avait pas terminé son service. Même si, il fallait bien l’avouer, cet interlude avait largement empiété sur ses heures de travail.

Code par xLittleRainbow
Messages : 197
Date d'inscription : 08/11/2016
Age : 23
Localisation : Dans les nuages
Multi-Compte : Jilian Doe | Wilson | Esther Liffrey
Fiche de Présentation : Ici pour en savoir plus

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Basiliscus plumifrons
Maître/Maîtresse: Aucun
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideM - Sauvage



Mars & Août 2017
Revenir en haut Aller en bas
(#)
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maître ou Neko ? :: Hors-rp :: Rp terminés-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit | Forums RPG | Neko RPG