Bienvenue à Togi! Cette merveilleuse île qui propose toutes sortes d'hybrides à la vente. Serez-vous le maître ou l'esclave? NC-18
 

Se perdre a parfois du bon [PV le vieux]

 :: Hors-rp :: Rp terminés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
(#) Jeu 27 Aoû - 13:08
La journée de Sarika avait été mouvementée. Elle revenait de la ville avec ses trouvailles, enfin, son butin.  Elle avait pris un grand plaisir à piller deux maisons la suite, tout en laissant des traces de son passage...Elle restait souvent dans le coin après pour voir l'expression horrifiée des propriétaires des maisons. Parfois, elle regrettait son geste, quand ces humains passaient leur nerf sur un ou une pauvre hybride qui n'avait rien fait et rien demandé...

Cette fois, elle était tombée sur une maison sans hybride, et heureusement vu que l'homme avait réellement péter un câble et fait plus de dégât encore, se défoulant sur ce qui lui tombait sous la main. La deuxième maison était possédée par une petite famille qui s'était juste mise à pleurer, consolée par leur neko. Pour cette fois, rien de vraiment extraordinaire, c'était même plutôt courant.

Tout en déambulant dans la forêt, elle sortit quelques carottes de son sac et commença à croquer dedans. Son régime alimentaire était essentiellement composé de plantes, dû aux gênes de mouflon, mais parfois, il lui arrivait de manger de la viande. Sa part humaine en réclamait de temps en temps.

La jeune femme s'éloignait de la ville, pour ne pas risquer de faire une pause n'importe où et de se faire emmener par les chasseurs. Sur la route, elle croisa un hybride, assez jeune et visiblement affamé. Elle sortit toute la viande volée de son sac et la lui donna, c'était un fauve, il en aurait plus besoin qu'elle. Une fois sa bonne action faite, elle repartit, laissant l'adolescent manger et se reposer. Ses pas la menèrent jusqu'à un étrange bâtiment.

- Qu'est-ce que c'est que ça?

Avec la solitude, elle parlait souvent seule, pour elle même. Le bâtiment était agréable à regarder, mais ne semblait pas être habité par un pauvre. Une nouvelle cible ! Oui, elle allait s'amuser !
Sarika finit ses carottes et s'avança discrètement vers le bâtiment. Elle fit coulisser une porte et entra, silencieusement. Ses pieds nus, et sales laissaient des traces sur le sol. En fouillant, elle ne trouva rien d'extraordinaire, passant à côté de drôles de sacs, qu'elle poussa d'un coup de coude. En entrant dans la pièce suivant, ses pieds butèrent contre un seau et elle tomba lamentablement. Ses cornes allèrent s'enfoncer dans le mur. Voila qu'elle était coincée. A quatre pattes, face au mur et totalement incapable de se dégager même en tirant de toutes ses forces. Ses cornes ondulées s'étaient coincées n'importe comment à cause de leur forme. Ce n'était pas prévu tout ça... Comment allait-elle s'en sortir?

- Saleté de mur ! Rends moi mes cornes !

Elle finit par arrêter de tirer, car même si c'était des cornes, c'était douloureux quand ça tirait sur son crâne. Et tenter avec les mains n'étaient pas mieux, elle avait mal à la tête quand elle était en appui sur ses cornes.
Messages : 342
Date d'inscription : 26/08/2015
Age : 24
Multi-Compte : Eileen L. Allannah, Leah Aoife, Kioko, Maeko et Juna Kavanez
Fiche de Présentation : Ma Fiche
Fiche de Relation : Ma Fiche

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Mouflon
Maître/Maîtresse: Officiellement Mustang (PNJ d'Esteban) mais est libre en réalité
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideF - DW Fou
Revenir en haut Aller en bas
(#) Jeu 27 Aoû - 15:37
Le vieil homme était arrivé comme tout les jours au dojo qui avait fait sa renommée sur cette île, un lieu paisible, retiré de la ville, si bien qu'il recevait aussi bien humains qu'hybrides, fussent-ils dociles ou sauvages. Il aurait pu se permettre de ne pas y venir, il n'avait aucune leçon de prévues ce jour, mais il aimait à venir se perdre loin de la ville, à profiter tout autant de la paix de l'endroit que des sous-bois tout proches.

Il lui arrivait ainsi de flâner toute la journée, récupérant avec patience le petit bois qui serait bien utile en hivers, ou encore quelques denrées comme des fraises sauvages, pommes, poires et autres fruits que la nature offrait et dont il appréciait de se régaler, sans pour autant prendre plus que sa part, à moins qu'il n'ai repéré non loin un hybride dans le besoin. Auquel cas, il lui arrivait de récupérer des quantités gargantuesques de vivre afin de les 'égarer' accidentellement.

Après son tour dans les sous-bois, tour qu'il effectuait très droit, les bras croisés dans le dos, d'un rythme assez lent de son point de vue, soutenu pour d'autres, il finit par prendre la direction du dojo. Il sourit légèrement dans sa barbe, c'est vrai qu'il était vieillot, et que pour beaucoup, tout comme le propriétaire, l'endroit était obsolète, mais d'autres y trouvaient le réconfort, ou simplement un lieu ou passer quelques heures.

Quelque chose mis le vieil homme aux aguets, un fait incongru: les portes du dojo étaient grandes ouvertes, bien qu'il ne ferma jamais, par simple sens de l'hospitalité. Il s'approcha pour observer, personne dans la première sale, mais des traces de pas au sol, un seul jeu, ce qui signifiait qu'il y avait quelqu'un. De son pas silencieux, il suivit les dites traces pour tomber sur un spectacle bien étrange: une jeune hybride était à quatre pattes, un pied coincé dans un sceau, les cornes bloquée dans le mur. Elle avait la tête dure, et les cornes tout autant, pour avoir ainsi traversé le mur, mais n'avait visiblement pas pu se libérer de sa prison de pierre, ce qui l'énervait passablement.

Il s'éclaircit la voix, afin de signifier sa présence, avant de parler, veillant à ne pas effrayer, ou le moins possible, la prisonnière, qui était, pour ne rien gâcher, plutôt jolie.


- Ninhäo Xiaöjie.

Malgré les années, Chu continuait à saluer en mandarin, sa langue natale, ceux et celles qui entraient ici, cette fois, il se déplaça de sorte que l'hybride puisse distinctement le voir, faute de l'avoir entendu approcher, il s'agenouilla souplement, portant la main à l'endroit ou les cornes étaient coincées.

- Ne tirez pas, vous risquez de vous faire mal, je ne vous veux, pour ma part, aucun mal... Voila, c'est bien.

Le ton employé était à la fois calme et confiant, tout en se montrant respectueux. Après avoir vérifié s'il pourrait la libérer sans agrandir les points d'entrée, mais surtout, devant l'impossibilité de le faire, Chu eut un sourire léger.

- Je vais vous aider à vous libérer, cependant, il vous faudra rester un instant sans bouger, je ne voudrais pas que vous soyez blessée.

Il recula la main de quelques centimètres du mur, avant de lancer un cri bref et sec, suivit d'un craquement, avant que des fragments de roches ne tombent au sol. Quelques instants plus tard, un second cri, second craquement puis une main légère, extrayant les cornes afin de libérer la prisonnière.

- Je pense que vous vous sentirez mieux comme cela, n'est ce pas?

Il adressait à l'hybride un sourire emprunt de calme, alors qu'il ramassait les morceaux tombés au sol, du plat de la main, il avait changé les points d'entrée en deux zones assez larges que pour la libérer, et n'en semblait pourtant pas ennuyé pour deux sous.
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Jeu 27 Aoû - 15:59
Sarika commençait à paniquer, ses cornes restaient coincées quoi qu'elle fasse. Et si elle restait bloquée là pour toujours? Mais cet endroit était entretenu, il appartenait à quelqu'un...et si c'était un humain vicieux? De toute façon, tout les humains sont vicieux. Qu'est-ce qui allait se passer? Qu'est-ce que le propriétaire des lieux lui ferait?
Alors que les questions tournaient en boucle dans sa tête, une voix masculine se fit entendre, la faisant sursauter. Elle tenta de le voir, mais il était juste derrière elle, l'empêcher de voir qui il était. Elle ne réalisa qu'à peine qu'il parlait dans une langue étrangère.

- Ne...ne me faites pas de mal !

La jeune hybride détestait se sentir ainsi à la merci de quelqu'un, et encore plus quand il s'agissait d'un humain. Seulement, l'homme bougea, se mettant dans un angle où elle pourrait le voir. Pour le moment, elle voyait surtout la tenue jusqu'à ce qu'il s'agenouille à côté. Il semblait assez âgée, ce que semblait prouver la barbe blanche. En attendant, il ne lui voulait aucun mal et lui donnait même des conseils. Elle se détendit un peu, s'apaisant petit à petit en entendant le ton calme.

- Je ne bougerais pas...merci de votre aide !

C'était bien la première fois qu'un humain l'aidait et c'était plutôt agréable. Après tout, il aurait pu faire tout autre chose dans cette situation... et elle aurait été incapable de se défendre.
La jeune femme se figea, et attendit patiemment d'être libérée. En sentant ses cornes libérées, elle se redressa, se retrouvant les fesses sur les pieds, un peu étonnée de ce qui venait de se passer. Elle passa les mains sur ses cornes, comme pour vérifier qu'elles étaient toujours entière, mais c'était surtout pour enlever tout ce qui venait du mur.

- Oh oui, beaucoup mieux !

Sarika retira le seau dans lequel son pied s'était coincé. Ceci était beaucoup plus simple. Elle le posa ensuite à côté du vieil homme pour qu'il puisse déposer les morceaux du mur dedans. Elle le regarda d'ailleurs faire, alors qu'une main lui massait le crâne. Bizarrement, malgré une pointe de culpabilité, elle se sentait apaisée à côté de lui. Elle ne se méfiait pas...de toute façon, même s'il semblait fort, qu'est-ce qu'un vieillard pourrait faire?

- Je suis désolée pour le mur...mon pieds s'est pris dans le seau et je suis tombée...

Une personne sans corne aurait sans doute eu une vilaine bosse voir ce serait fracassé le crâne...elle avait finalement eu de la chance.

- Vous êtes...différent pour un humain. J'entre chez vous, je casse le mur, et vous m'aidez sans rien dire?

Bon d'accord, le mur c'était pas volontaire mais elle aurait sans douté volé quelque chose si ce n'était pas arrivé.
Messages : 342
Date d'inscription : 26/08/2015
Age : 24
Multi-Compte : Eileen L. Allannah, Leah Aoife, Kioko, Maeko et Juna Kavanez
Fiche de Présentation : Ma Fiche
Fiche de Relation : Ma Fiche

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Mouflon
Maître/Maîtresse: Officiellement Mustang (PNJ d'Esteban) mais est libre en réalité
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideF - DW Fou
Revenir en haut Aller en bas
(#) Jeu 27 Aoû - 16:10
Chu déposa soigneusement les fragments du murs dans sceau donc l'hybride s'était libérée. Elle semblait étonnée qu'il ne hausse pas la voix, ne peste pas pour les dommages causés, hybrides de magasin? Fort peu probable, il est rare qu'un maître laisse un hybride sans chausses, à moins d'être un monstre.

Il lui adressa un nouveau sourire, glissant la main libre le long de sa barbe, avant de répondre.


- Il me serait bien mal venu de vous réprimander alors que j'ai moi-même causé des dommages à ce murs plus important que les vôtres, de plus, je pense que par la nature même de l'incident, vous avez été déjà bien assez punie, ne le pensez-vous pas?

Chu se redressa souplement, plaçant le sceau sur sa tête pour se diriger ensuite vers ses trouvailles du jour, quelques fruits frais qu'il présenta à l'hybride avant de se réinstaller à même le sol, à distance respectueuse, dans une position du lotus parfaite. Le sceau n'avait pas quitté son crane, il n'avait pas même bougé d'un pouce d'ailleurs, en parfait équilibre.

- Mais je manque à toutes mes obligations, soyez la bienvenue au dojo 'La voie du dragon', toujours ouvert pour qui a besoin d'un lieu ou se reposer, d'un endroit ou faire le point sans crainte d'y être mis à mal.

Il s'inclina, après déposé le sceau près de lui, sans avoir quitté sa position du lotus, il venait pratiquement de toucher le sol du front.

- Je me nomme Chu, propriétaire de ces lieux, et votre hôte.
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Jeu 27 Aoû - 16:42
Maintenant libérée, Sarika pouvait mieux observer son sauveur et elle comprit qu'il avait quand même un certain âge. Il ne semblait même pas voir, mais la situation l'avait persuadé du contraire. Comment un aveugle aurait pu comprendre qu'elle avait un soucis et surtout, lequel sans poser de questions?
Pour le moment, la seule chose qui l'intriguait c'était cette longue barbe...elle semblait si douce !

La jeune femme sortit de ses pensées en entendant la voix du vieil homme. Elle le regarda et hocha la tête.

- C'est vrai que rester coincée dans ce mur n'était pas du tout agréable ! J'ai eu peur de rester coincer...Au fait, avec quoi m'avez vous débloquée? Je ne vois pas d'outils...

Après tout c'était étonnant, le mur n'était pas friable, il était solide, alors pour elle, il fallait absolument un outil.
En voyant l'homme se redresser aussi facilement, elle le trouva étonnement souple et agile pour quelqu'un qui semblait si vieux que ça. Mais qu'est-ce qui était le plus étonnant entre sa façon de se relever et le seau sur la terre? Cet homme n'était définitivement pas un humain normal !
Sarika s'approcha et s'assit en face de lui, croisant les jambes. Et voila qu'il l'invitait à rester ici, malgré les dégâts occasionnés.
Néanmoins, méfiante, elle préférait poser des questions.

- Et...qu'est-ce que je vous devrais en échange?


Elle n'avait jamais vu d'humains héberger quelqu'un sans rien en échange. Mais c'est vrai qu'un toit pour une nuit ou deux pouvait être intéressant.
La jeune hybride attrapa une pomme dans le tas de fruits frais et croqua dedans.

- Et moi, je m'appelle Sarika, et en général, je vis dans la forêt.


Elle n'affichait pas d'expression peinée en parlant de ses nombreuses nuits dans la forêt. Elle avait l'habitude et puis, c'était une joie pour elle d'être libre. A ses joyeux souvenirs en forêt, elle sentit sa queue s'agiter sous sa jupe...heureusement que l'homme était en face d'elle, sinon il aurait trouvé ceci vraiment étrange.

- Au fait, c'est quoi un dojo?

Après tout, elle n'avait jamais eu d'éducation en dehors du dressage, elle ne connaissait rien des cultures qui existaient en dehors de l'île et donc, ne pouvait connaitre l'existence d'un dojo et son utilité.
Messages : 342
Date d'inscription : 26/08/2015
Age : 24
Multi-Compte : Eileen L. Allannah, Leah Aoife, Kioko, Maeko et Juna Kavanez
Fiche de Présentation : Ma Fiche
Fiche de Relation : Ma Fiche

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Mouflon
Maître/Maîtresse: Officiellement Mustang (PNJ d'Esteban) mais est libre en réalité
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideF - DW Fou
Revenir en haut Aller en bas
(#) Jeu 27 Aoû - 17:30
Chu eut un sourire, levant une main apaisante, réclamant de ce fait un peu d'attention, mais aussi de silence. Lorsqu'enfin l'hybride eut déversé son flot de questions, et après s'être incliné lorsqu'elle avait donné son nom, il avait de nouveau pris la parole.

- Commençons par le commencement. Tout d'abord, soyez la bienvenue Xiaöjie Sarika, et merci d'offrir ainsi votre nom à l'étranger que je suis.

Il eut un nouveau sourire, prenant au milieu des fruits quelques baies qu'il croqua avant de continuer.

- Concernant votre libération... Pourquoi employer des outils lorsque l'on a sur soi tout le nécessaire à la réalisation du travail? Iriez-vous demander à quelqu'un de mâcher votre repas alors que vous avez vos dents?

Le vieil homme ne s'était pas départi de son sourire, pourtant, il devinait à l'air de l'hybride qu'elle ne le croyait qu'à moitié, quoi de plus naturel, après tout, l'on a tendance à juger sur ce que l'on voit, sans chercher plus loin, hommes et hybrides avaient ce défaut, pourtant, cela ne le dérangeait pas, l'on avait tendance à sous-estimer les gens sur ce simple fait.

Vinrent enfin les réponses aux deux dernières questions, avec le même ton calme et posé.


- Ce que vous aurez à faire? Rien, simplement veiller à ne pas endommager ce que vous pourrez trouver ici, et à ne pas faire fuir les quelques clients qui viennent ici régulièrement. Quand à savoir ce qu'est un dojo, il s'agit d'une école ou l'on enseigne les arts martiaux, tout simplement.
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Jeu 27 Aoû - 17:52
Sarika aurait certainement continué à poser un tas de question si le vieil homme n'avait pas réclamé le silence, en levant la main. Et sans savoir ni pourquoi, ni comment, elle s'était tue. Alors que d'habitude, rien qu'un ordre, et elle envoyait bouler la personne qui donnait l'ordre. Là, bizarrement, elle s'était contentée de fermer la bouche.
Elle l'écouta alors et afficha une expression de surprise. Qu'est-ce qu'il venait de dire là? C'était quoi mot? Certes, elle n'avait pas beaucoup de culture mais aimait apprendre.

- Que...qu'est-ce ce que c'était ce mot? Ça veut dire quoi Xia-truc?

La jeune hybride continuait d'être surprise en apprenant qu'il l'avait libéré de ses mains. Comment c'était possible? Néanmoins, à moins de planquer un outil sous son vêtement, c'était la vérité...Il était donc si fort que ça? Elle affichait maintenant une expression impressionnée.

- Wahou ! Vous m'apprendriez?

Après tout, ce genre de capacités pourraient clairement lui servir. Notamment à se défendre, mais aussi protéger les autres hybrides, ou encore enquiquiner les humains. Ce serait tellement pratique une force pareil !
Ayant fini sa pomme, elle prit ensuite des fraises qu'elle mangeait lentement, les savourant jusqu'à la dernière miette.

- Je pense que je ne peux pas faire plus de dégâts que ça...et pour les clients, ça, je ne peux rien promettre. Je n'apprécie pas tellement les humains...


Elle reposa les fraises qu'elle n'avait pas mangé et détourna les yeux. De très mauvais souvenirs remontaient, des souvenirs la hantant depuis sa plus tendre enfance, des souvenirs contre lesquels elle n'arrivait pas à lutter...Et ces souvenirs lui coupaient la faim.
Messages : 342
Date d'inscription : 26/08/2015
Age : 24
Multi-Compte : Eileen L. Allannah, Leah Aoife, Kioko, Maeko et Juna Kavanez
Fiche de Présentation : Ma Fiche
Fiche de Relation : Ma Fiche

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Mouflon
Maître/Maîtresse: Officiellement Mustang (PNJ d'Esteban) mais est libre en réalité
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideF - DW Fou
Revenir en haut Aller en bas
(#) Jeu 27 Aoû - 18:05
Chu eut un sourire à la question, elle avait essayé de répéter ce qu'il avait dit, sans grand succès d'ailleurs, mais quoi de plus normal? Cela faisait partie des choses que l'on met des années à maîtriser. Un sourire indulgent aux lèvres, il répondit.

-Xiaöjie, cela signifie mademoiselle en mandarin... La langue des terres qui m'ont vues naître voila de cela fort longtemps. Concernant l'apprentissage, je n'ai rien contre vous offrir les bases, sachez cependant que l'entraînement que je dispense est des plus rigoureux, d'autant plus si je choisis l'élève, au lieu de le faire contre rémunération.

Il observait les réactions de l'hybride, elle avait un problème avec les humains, cela, ajouté aux informations qu'elle avait dispensé plus tôt confirmait son ressenti, elle était une hybride sauvage, qui donc se montrait relativement respectueuse.

- Je ne vous demande pas de les apprécier, ni de les supporter, pourquoi croyez vous que j'ai choisit ces lieux particuliers pour construire ce dojo? Afin que ceux qui ne désirent pas être enfermés puissent partir sans être mis en danger... D'ailleurs... Il est une seconde porte, dérobée.

Il ne s'approcha pas de la jeune femme, pourtant, il s'était relevé d'un bond souple jusqu'à une large tenture de velours sombre, qu'il écarta afin de montrer la porte qu'elle dissimulait.

- Lorsque l'on fait choix d'être différent, il faut également penser à la différence de ceux qui nous entourent, ainsi, si fort que soit le chêne, s'il n'a autour de lui que du désert, il finira par s'éteindre et disparaitre dans les méandres de la nuit...

Il revint se poser, cherchant alors le regard de l'hybride, sans pour autant lui imposer le contact si elle le refusait. Il parlait toujours de ce même ton apaisant et calme.

- Vous n'aimez guère les humains, pourtant, vous êtes actuellement en présence de l'un de leurs représentants, certes âgé, mais pourtant, homme jusqu'au bout de la barbe, si j'ose à m'exprimer ainsi.

Chu eut alors un accès de fou rire, accès qui ne dura cependant pas fort longtemps, il espérait par cette maigre plaisanterie ramener l'hybride à la réalité actuelle et non pas aux souvenirs qui la rongeaient.
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Jeu 27 Aoû - 22:55
Même si Chu était un homme, il était quand même intéressant et même tolérant avec elle. Il lui permettait d'apprendre toujours plus, en répondant à chacune de ses questions. Cette fois-ci, elle apprit la signification d'un terme mandarin, et par la même, l'existence d'autres langues que celle parlée sur l'île. Elle le regarda d'un air intéressée et impressionnée à la fois.

- Il y a donc vraiment des terres loin de l'île? C'est comment là bas? Est-ce que vous croyez que quelqu'un comme moi y serait accepté?


La jeune hybride se disait que rien ne pouvait être pire que ce qu'elle avait vécu sur cette île. Et d'ailleurs, cette remarque valait aussi bien pour l'entraînement rigoureux dont il parlait. Elle n'en avait pas peur, rien ne serait pire que les années à être frappée et enfermée en cage. Alors, elle afficha un sourire serein, et un air sur d'elle.

- Oh rien ne me fait peur ! Mais pourquoi m'apprendre que les bases?

Après tout, elle voulait en apprendre le plus possible, c'était déjà passionnant pour le peu qu'elle en avait vu. Avec ça, elle serait tellement plus forte ! Et ce serait tellement plus facile de taquiner les humains comme ça !
L'avantage de tomber sur un homme compréhensif, au moins, il ne la forçait à rien, encore moins à communiquer avec d'autres personnes. Les hybrides, ça allait, mais les hommes elle avait plus de mal...
En voyant la porte dérobée, elle fut pas mal surprise.

- Oh, c'est très utile ça !

Ainsi, elle avait un échappatoire si elle se sentait prise aux pièges. C'était une bonne chose, ça l'aidait à se détendre. Elle le regarda, écoutant son proverbe et sourit.

- Malheureusement, tout le monde n'est pas aussi ouvert d'esprit que vous...

En le voyant se rassoir, la jeune hybride leva les yeux vers lui et ne put s'empêcher de rire à la blague. Ah, jusqu'au bout de la barbe ! Elle ne s'y attendait pas à celle-là ! Mais au moins, ses souvenirs étaient repartis se terrer au fond de sa mémoire, jusqu'à la prochaine évocation. Pour le moment, elle pouvait donc se concentrer sur l'instant présent, et notamment sur cet étrange homme.

- J'ai surtout eu des problèmes avec les hommes, ayant peu côtoyé de femmes...mais vous...vous semblez tellement différent ! Vous n'avez pas l'air de nous détester, ni même de vouloir nous frapper...Mais peut-être aussi que votre âge me rassure. J'ai bien compris qu'à mains nues, vous avez libéré mes cornes...mais sans l'avoir vu de mes propres yeux, vous restez pour moi, un homme âgé...et qui dit âgé, dis moins à l'aise dans ses mouvements et donc, moins de chance d'être un danger.

C'était idiot, elle s'en rendait bien compte, elle avait eu beaucoup de preuves jusqu'ici, qu'il n'avait rien perdu comparé aux autres hommes, voir était plus souple et plus doué. D'ailleurs, elle espérait ne pas le vexer, ce n'était vraiment pas le but.

- Oh euh...je suis désolée, j'espère ne pas vous avoir vexé...ce n'était pas le but...je voulais juste exprimer ce que me faisait penser votre physique et euh...je vais me taire...


Sarika détourna les yeux, un peu gênée, ayant bien compris que plus elle tentait de s'expliquer, plus elle s'enfonçait. Elle se mordit la lèvre, ne regardant plus Chu, ne voulant pas voir son regard...Et si elle l'avait énervé? Décidément, ses contacts avec les hommes étaient toujours aussi chaotique.
Messages : 342
Date d'inscription : 26/08/2015
Age : 24
Multi-Compte : Eileen L. Allannah, Leah Aoife, Kioko, Maeko et Juna Kavanez
Fiche de Présentation : Ma Fiche
Fiche de Relation : Ma Fiche

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Mouflon
Maître/Maîtresse: Officiellement Mustang (PNJ d'Esteban) mais est libre en réalité
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideF - DW Fou
Revenir en haut Aller en bas
(#) Jeu 27 Aoû - 23:17
Sans se départir de son sourire, Chu présenta sa main à l'hybride, la main n'avait rien de cacochyme, rien d'affaibli, que du contraire, elle était large, solide, comme celle des travailleurs, les ongles étaient fort abîmés, les articulations caleuses.

- Nombreux sont ceux qui jugent sur l'apparence, vous ne pouvez pas être différente de ce que l'expérience à faire de vous, vous n'avez pas à en être gênée. Vous avez aussi appris une certaine forme de sagesse, ne croire que ce que vos yeux voient, et si vous pouvez le toucher, alors vous pouvez également être sure que c'est la réalité des faits.

Il parlait toujours de son ton serein et calme, avant de ramener sa main, si l'hybride l'avait touchée, elle était rêche, visiblement, la main d'un gros travailleur qui ne prends pas soin de sa peau, puis il avait sourit.

- Regarde, ainsi vous pourrez t'assurer que je ne me moques pas de vous.

Le vieillard posa sa main au milieu des deux trous, amusé, puis il recula la main de quelques centimètres à peine. Il eut fallut un regard de lynx pour voir le coup partir, mais une troisième ouverture s'était faite, aussi facilement que s'il avait traversé du beurre.

Comme précédemment, il avait ramassé les morceaux de pierre, qu'il glissa dans le sceau, puis la regarda, amusé, cela s'entendait au ton de sa voix.


- Les terres qui m'ont vu naître acceptent tout le monde, tant que l'on met la main à la pâte sans rechigner pour aider la communauté... Concernant ces lieux, vous le savez, je vous l'ai dis, vous y êtes dors et déjà acceptée...

Il eut un sourire plus calme, replaçant la main dans sa manche, après l'avoir époussetée.

- Pourquoi les bases? Par ce qu'avant de savoir courir, il faut apprendre à ramper, puis à marcher, voila pourquoi les bases. Si vous vous en sortez et que vous ne me maudissez pas d'ici là, nous pourrons envisager la suite.

Le vieillard s'étira un instant, non que la position fut inconfortable, mais qu'il en avait simplement le besoin.

- J'ajoute à cela que si un jour vous veniez à avoir besoin d'un logis, je dispose d'une maison, certes, pas des plus spacieuses, mais confortable et retirée, dotée d'un jardin ou, je l'avoue, j'aime à passer les heures des jours calmes à soigner les plantes.
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Jeu 27 Aoû - 23:46
Sa première réaction en voyant la main se rapprocher fut de reculer, avant de se rappeler qu'il ne comptait pas lever la main sur elle. Après tout, il l'aurait déjà fait avant de la décoincer. Sarika se rapprocha, observant la main et la toucha avec la sienne. Ses doigts passaient doucement sur cette main rêche, caleuse et abimée...une main qui avait beaucoup travaillé et dont personne n'avait pris soin.

- Donc, malgré des cheveux et une barbe blanches, vous êtes restés aussi jeune que moi? Vous êtes fort et toujours aussi vigoureux qu'à vos 20 ans, c'est ça? Vraiment dans tout les cas?


Oui, il y avait clairement un sous-entendu dans sa dernière question, néanmoins, c'était autant une question de sécurité que de curiosité. Est-ce qu'un homme de cet âge pouvait toujours avoir ce genre de relation? Finalement, elle réalisa que c'était un peu étrange de penser à ce genre de choses, surtout à la première.
Néanmoins, la jeune femme oublia bien vite quand Chu se leva et fit une petite démonstration. Sous ses yeux, le vieil homme venait de faire un troisième trou entre les deux précédents. C'était tellement impressionnant !

- Wahou ! C'est...c'est impressionnant ! Et je pourrais faire ça après un entrainement avec vous?


Ses yeux baissèrent sur la main qui venait de trouer la main, pour voir s'il était blessé. En tout cas, il ne semblait pas souffrir, et ça, c'était vraiment intéressant !
Quand il parla des bases, elle hocha la tête, elle comprenait, il était plus logique de commencer par les bras.

- Ça prend combien de temps pour apprendre les bases? Et que voulez-vous dire par "si je ne vous maudis pas"? Vous êtes si affreux que ça? D'ailleurs, je suis sensée vous appeler Chu?


Oui, c'était beaucoup de questions d'un coup, mais elle tenait à tout savoir, même si elle comptait bien s'engager. Apprendre ce genre de choses serait vraiment passionnant et très pratique ! Elle pourrait s'en servir dans la vie de tout les jours, et la soi-disant dureté ne la faisait pas fuir.
Et voila que l'homme lui proposait une maison en plus de ça, certainement celle où il vivait.

- Non merci, autant où vivre de temps en temps ici, je pourrais, mais dans une maison qui est certainement chez vous...non, trop risqué.


Le jardin était tentant mais elle n'allait certainement pas prendre trop de risques.
Messages : 342
Date d'inscription : 26/08/2015
Age : 24
Multi-Compte : Eileen L. Allannah, Leah Aoife, Kioko, Maeko et Juna Kavanez
Fiche de Présentation : Ma Fiche
Fiche de Relation : Ma Fiche

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Mouflon
Maître/Maîtresse: Officiellement Mustang (PNJ d'Esteban) mais est libre en réalité
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideF - DW Fou
Revenir en haut Aller en bas
(#) Jeu 27 Aoû - 23:57
Le vieillard leva un sourcil, intrigué par la première question, tout autant amusé, pourtant, il choisit de la laisser en suspens, pour l'instant tout au moins, pour se concentrer sur les autres. Il ne put s'empêcher de sourire à la seconde question, lui adressant un clin d'oeil amusé.

- Et bien pour ce qui est de passer à travers le mur, je pense que vous y arrivez déjà fort bien, cependant, traverser la roche est facile, le bois encore plus... Ni l'un, ni l'autre, ne rendent les coups. Pour ce qui est d'y arriver, cela dépend du talent, de la persévérance, certains y arrivent au bout de quelques années, d'autre au contraire n'y parviennent pas en tout une vie...

Un instant, il songea au passé, à ce passé lointain, que se serait-il passé alors s'il n'avait rencontré Wong? Allez savoir! En tout cas, il ne serait pas là aujourd'hui, c'est un fait établi.

Il la regarda, intrigué un court instant, mais sans pour autant poser de questions, si un jour elle avait l'envie de parler, elle le ferait, tout simplement.


- Pour ce qui est de l'affreux, je ne puis guère l'être plus que ce que les années peuvent faire à tout un chacun, bien que je sois sur certains points, plus performant que je ne le fut à vingt ans, l'entrainement est par contre éprouvant, et nombreux sont ceux qui l'abandonnent en cours de route pour cette raison. Pour le nom, vous pouvez m'appeler comme bon vous semble, tant que cela reste dans le domaine du respect du entre deux êtres vivants...

Il acquiesça à sa dernière remarque, inclinant la tête avant de sourire.

- Je comprends parfaitement votre méfiance, cependant, l'offre est posée, libre à vous un jour si le coeur vous en prend de l'accepter, tout simplement.
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Ven 28 Aoû - 0:26
Sarika remarqua très bien la réaction qu'eut Chu en réponse à ses questions. Un clin d’œil et un sourire hein? Qu'est-ce que c'était sensé signifier? Oh la la, tellement de questions et pas une seule réponse ! C'était sadique de laisser autant dans le doute !

- Est-ce une invitation à essayer?

Eh bien, c'était assez osé comme situation, mais néanmoins, elle cherchait des réponses, et elle aimait quand elle en avait. Pourquoi les humains étaient aussi secret? La plupart des hommes qu'elle avait rencontré, était pourtant ravie d'expliquer leurs exploits en long et en large. Mais elle avait tendance à oublier qu'il était totalement différents des autres hommes. C'était amusant finalement de chercher à en savoir plus sur lui.

- Quitte à traverser le mur, je préférerais pouvoir me libérer ensuite...je ne tiens pas à être à nouveau coincée dans un mur ! Et...j'espère y arriver, j'espère vraiment...vous croyez que je peux y arriver?

La jeune hybride regarda Chu, droit dans les yeux, tout en l'écoutant avec attention. C'est bien la première fois qu'elle écoutait un humain de son plein gré.

- Je vois...je dois donc m'attendre à un professeur stricte, c'est ça? Et je ne pourrais pas vous appeler le Vieux dans ce cas?

Le surnom n'était en rien irrespectueux, déjà on sentait la majuscule, mais surtout, elle utilisait un ton taquin. Elle le taquinait sans aucune méchanceté. Et puis, vu qu'il semblait juste âgé physiquement, et qu'il ne semblait pas se préoccuper de son âge, la blague ne devrait pas vraiment le vexer logiquement? Enfin, c'était sa logique.

- Dans ce cas, merci, je n'oublierai pas cette proposition ! Vous êtes vraiment sympa ! Je commence à bien vous apprécier...


Ce qui était un sacré compliment, c'était la première fois qu'elle appréciait un humain, enfin elle commençait seulement. Et oui, ils ne se connaissaient pas depuis très longtemps.
Messages : 342
Date d'inscription : 26/08/2015
Age : 24
Multi-Compte : Eileen L. Allannah, Leah Aoife, Kioko, Maeko et Juna Kavanez
Fiche de Présentation : Ma Fiche
Fiche de Relation : Ma Fiche

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Mouflon
Maître/Maîtresse: Officiellement Mustang (PNJ d'Esteban) mais est libre en réalité
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideF - DW Fou
Revenir en haut Aller en bas
(#) Ven 28 Aoû - 0:36
Il éluda la première remarque de la main, amusé.

- Allez savoir, je dis ce que je dis, vous entendez ce que vous entendez, tout simplement.

Il allait la tester un court instant, dés lorsqu'il aurait terminé de dire ce qu'il avait à dire. Si elle avait espéré lui faire baisser les yeux, la pauvre était tombée sur un os, ou plus précisément, deux cent six os, pourtant, il ne pensait pas que c'était cela qu'elle cherchait, et lorsqu'elle posa ses dernières questions, un sourire large éclaira les traits du vieillard.

- Disons que peu importe le nom, cependant, le vieux pourrait avoir à l'idée de prouver à chaque fois que l'âge apparent n'est point l'âge réel, et que la Jeune a encore bien des choses à apprendre.

Je ne puis dire si je suis sympathique... je fus là lorsque cette île fut colonisée, j'ai travaillé aux cotés de la première génération, refusant pourtant de ne voit en eux que de simples animaux, je suis resté, et resterais sans nul doute quelques temps encore...

J'ai cependant une demande à vous faire demoiselle... En passant par cette porte, ne courrez pas, non loin d'elle se trouve la tombe d'une vieille amie qui n'eut pas de chance... Je ne souhaiterais pas vous voir trébucher sur la dernière demeure d'Aliénor.


Il eut un sourire un rien las cette fois, bien que le ton toujours calme et serein, il tendit la main vers elle, paume tournée vers le ciel.

- Un petit exercice pour que je puisse voir ou vous en êtes... Il est à la fois d'une simplicité enfantine et d'une grande difficulté... Vous devez réussir à frapper cette paume tendue vers vous... Ou du moins, essayer.

Il lui adressa un sourire avant que son visage ne marque la concentration, il la regardait fixement, mais plus dans les yeux, attentif à chaque petit signe qui trahira l'attaque à venir afin de l'esquiver.
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Ven 28 Aoû - 12:31
Sarika ne put s'empêcher de sourire en entendant la réponse de Chu et en voyant le geste de la main. C'est qu'il était amusant cet homme, et chaque réaction était tellement différente de celles des autres hommes, qu'elle se sentait plus en confiance que d'habitude.

- Dites-moi, vous répondez toujours de cette façon? Ou est-ce que parfois, vous arrivez à répondre directement?

En tout cas, il ne semblait pas vexer du surnom qu'elle venait de lui donner, alors très bien, elle l’appellerait comme ça. Après tout, même si on pourrait le croire, c'était loin d'être irrespectueux, dans un sens c'était respectueux tout en pouvant le taquiner. Mais le Vieux justement, ne se laissait pas faire, il lui donnait le même style de surnom.

- De toute façon, on a toujours quelque chose à attendre...et je suis sure que vous non plus ne savez pas tout !


Et voila que Chu lui parlait de la première génération d'hybrides. Voila qui était intéressant, entendre parler de ses ancêtres étaient toujours intéressant. Malheureusement, il n'y avait pas grand monde qui acceptait d'en parler ou qui savait tout simplement. Mais en même temps, ce n'était pas très étonnant, vu son âge il avait du en voir des choses.

- Vous avez connu la première génération? Elle ressemblait à quoi? Ils nous ressemblent ou ils étaient totalement différents? Et Aliénor était une hybride de première génération ou votre femme? Mais promis, je ferais attention.


Elle se rendait bien compte qu'elle était trop curieuse mais comment résister face à la tentation? C'était tentant d'en savoir plus sur ses ancêtres, mais elle avait aussi envie d'en apprendre plus sur lui.
En entendant le premier exercice, elle regarda la fameuse main, puis le visage de Chu, avant de revenir sur la main. Facile. Ce serait tellement facile ! Elle fixa longuement la main avant de bouger brusquement la main pour tenter d'atteindre celle tendue. Elle était persuadée d'y arriver.
Messages : 342
Date d'inscription : 26/08/2015
Age : 24
Multi-Compte : Eileen L. Allannah, Leah Aoife, Kioko, Maeko et Juna Kavanez
Fiche de Présentation : Ma Fiche
Fiche de Relation : Ma Fiche

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Mouflon
Maître/Maîtresse: Officiellement Mustang (PNJ d'Esteban) mais est libre en réalité
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideF - DW Fou
Revenir en haut Aller en bas
(#) Ven 28 Aoû - 13:05
A nouveau, elle assaillait de questions, quoi de plus normal, elle était jeune, et la curiosité était en général signe d'intelligence. Bien que certains idiots posent des questions, ils les posent sans écouter pour autant réellement les réponses.

Tout à la réflexion sur la façon de répondre aux questions posées, il n'en était pas moins attentif à ce qui se passait. Alors qu'elle fonçait pour 'attaquer' de front, la main du vieillard disparu, alors que dans le même temps il posait une légère tape sur le dessus de la main assaillante, sans pour autant faire mal.


- Pour ce qui est de ma façon de répondre aux questions posées, elle varie parfois, pouvant être claire et directe comme le soleil, ou au contraire libre d’interprétation comme le flot des eaux...

Il replaça sa main pour répéter l'exercice, une fois, dix fois , autant de vois que la jeune hybride reviendrait à la charge. Elle avait, malgré sa façon d'être une forme de sagesse, puisqu'elle avait dors et déjà compris que l'on apprend à tout moment.

- On apprend toujours, lorsque l'on apprend plus, c'est que l'on est prêt à quitter cette vie, et je dois être têtu, j'apprécie de voir ce qu'elle peut offrir. Si j'ai connu la première génération? Oui, à quoi elle ressemblait? A vous et moi, des êtres dotés d'intelligence, de sentiments, quand bien même l'on aurait voulu faire croire le contraire.

Il resta un moment silencieuse vis à vis de la dernière question, comme s'il cherchait à savoir quoi répondre précisément, non pas vis à vis de leur relation, mais vis à vis des implications qui en découleraient.

- Aliénor était une hybride tout comme toi, la ou tu portes des cornes, elle avait des oreilles de chat, et une longue queue que tu sembles ne pas avoir. Elle était malheureusement usée par ce qu'on lui a imposé pendant trop longtemps.

Elle m'a accordé pendant quelques temps son amitié. J'ai fait de mon mieux pour que ses années fussent les plus doux possible et qu'elle puisse connaitre l'espace d'un temps, la paix.


Il eut un sourire à nouveau, il espérait en cet instant qu'Aliénor était au paradis, à ses yeux, comme tout les hybrides qui avaient été créé puis utilisé par les hommes, elle le méritait.
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Ven 28 Aoû - 13:25
Sarika aurait du s'en douter, et comme à chaque fois qu'elle sous-estimait le vieil homme, il lui rappelait qu'elle se trompait, qu'il n'était pas faible. Alors, elle tenta de développer des techniques. Le déconcentrer avec des questions? Cela ne marche pas. Feinter pour venir ensuite taper la main? Non, aucune réussite non plus. Et en plus, à chaque fois, lui, il ne se privait pas pour donner une petite tape sur sa main, oh rien de douloureux, juste un brin agaçant.

- Tout dépend de ce que vous avez envie de dévoiler, je suppose?


Malgré la discussion, elle tentait toujours de toucher la paume tendue. Parfois, pendant de longues secondes, elle ne faisait rien, comme si elle abandonnait, mais ce n'était pas le cas. Elle attendait seulement, en espérant que l'attention de Chu se tourne sur autre chose.

- Mais, vous avez quel âge ?

En entendant qu'il considérait les hybrides comme des êtres intelligents pouvant ressentir des sentiments, elle en fut contente. Elle appréciait ce genre de propos, surtout quand cela concernait aussi bien la première génération faite pour obéir parfaitement, que la sienne. Comme quoi, les humains ne pouvaient pas contenir leurs propres créations.
Quand elle remarqua le silence, face à la dernière question, elle voulut en profiter pour venir donner une tape sur la paume toujours tendue. Ce n'était pas très sympa de profiter d'un moment comme celui-ci mais tout était bon pour réussir l'exercice.
Aliénor était donc une hybride liée au chat, comme c'était courant à l'époque. Sur le coup, en entendant parler d'elle, une tristesse voila son regard. Elle ne connaissait pas cette hybride, mais elle savait ce que la première génération avait enduré.

- Je vois...la reproduction jusqu'à ce qu'elle ne soit plus capable de porter un enfant...Les hommes sont tellement cruels !


Néanmoins, elle se reprit et tenta de sortir une petite blague pour alléger l'atmosphère, de surtout, complètement détourner la conversation.

- Et pour ce qui est de ma queue, qu'est-ce qui vous dit que je n'en ai pas? Vous n'avez pas encore tout vu !

La jeune hybride affichait un petit sourire taquin, l'air de dire "oseras-tu vérifier?", comme si c'était un petit jeu.
Profitant de ce petit moment, elle tenta une dernière fois de toucher cette main.
Messages : 342
Date d'inscription : 26/08/2015
Age : 24
Multi-Compte : Eileen L. Allannah, Leah Aoife, Kioko, Maeko et Juna Kavanez
Fiche de Présentation : Ma Fiche
Fiche de Relation : Ma Fiche

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Mouflon
Maître/Maîtresse: Officiellement Mustang (PNJ d'Esteban) mais est libre en réalité
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideF - DW Fou
Revenir en haut Aller en bas
(#) Ven 28 Aoû - 13:35
Après avoir lancé sa taquinerie, l'hybride avait tenté une nouvelle fois de toper sa main, Chu, jugeant que le jeu durait depuis assez longtemps et sachant parfaitement que l'échec peut parfois causer l'abandon, lui concéda une demi-victoire. A l'instant même ou la paume de l'hybride se posait sur la sienne, lui posait la seconde paume par dessus.

- En effet, sujet d'expérience, sujet de test, cependant, l'homme n'est pas cruel depuis hier... Il l'a toujours été, avant de l'être envers d'autres espèces, il l'est envers lui même... Comment respecter l'autre si l'on est incapable de se respecter soi-même?

Il libéra la main de l'hybride comme il l'avait saisie, tout en douceur, avant de reprendre sa première position, mains dans les manches. reprenant son air plus souriant, avant de glisser la main dans sa propre barbe, un instant.

- Si j'avais réellement voulu le savoir, j'aurais eu l'occasion un peu plus tot demoiselle, cependant, le vieux fou que je suis ose à croire que tout comme il aime à avoir son jardin secret, chaque personne a le sien et qu'il est fort impoli et irrespectueux de le violer. Pour ce qui est de la voir, peut-être un jour, cependant, défiez-vous alors que je vous montre la mienne, afin que vous jugiez si oui ou non je suis aussi vieux que je le parais.

Le vieillard eut un rire léger, amusé, avant de pencher la tête de coté, un court instant.

- Je suis toujours heureux de voir qu'il reste sur cette île des hybrides qui, comme Aliénor, ne sont pas soumis, pas objets ou esclave, mais libre en leur tête, en leur choix... J'espère que si cet état de fait devait un jour changer, je ne serais plus là pour le voir, et que je pourrais alors deviser avec ceux et celles, humains ou hybrides, qui ont quitté cette terre trop tôt.
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Ven 28 Aoû - 14:13
Sarika croyait avoir réussi à le toucher, ais visiblement, il avait juste voulu se montrer un peu aimable. Une demi-victoire, alors que sa main touchait à peine la paume offerte que l'autre main de Chu se posait sur la sienne.

- Oh mais l'hybride n'est pas forcément mieux...On peut se battre entre nous, certains disent que c'est du aux gênes des animaux que l'on a en nous. Mais à vous entendre, ce serait tout autant du à nos gênes d'humains...Vous croyez que l'on pourrait être vraiment très violent, non?

C'était une hypothèse, mais une hypothèse peu engageante. Néanmoins, elle avait vu des hybrides extrêmement doux malgré leurs gênes de fauves, comme quoi, ça ne devait pas trop compter. Trop de questions, et tellement peu de réponses !
Mais voila, elle n'avait pas vraiment le temps d'y réfléchir. La jeune hybride ne s'était pas attendue à une telle réaction en taquinant le vieil homme. Elle était vite devenue rouge, comprenant très bien à quoi il faisait allusion.

- Ah euh...Vous n'oseriez pas...si?

Même si c'était pour la taquiner, c'était une proposition à la fois gênante et intéressante. Néanmoins, elle ne savait pas s'il plaisantait réellement ou s'il le pensait. C'est pour ça que son affirmation s'était transformée en interrogation.
En entendant le rire du Chu, elle se rassura en disant que ce n'était qu'une blague.

- Je ne serais jamais soumise à qui que ce soit ! Enfin, je ne le serais plus jamais, je refuse de servir quelqu'un, je préfère être libre ! Et on est plusieurs à penser comme ça, et de plus en plus nombreux. D'après les humains, il y a une erreur de fabrication dans notre génération...

Un sourire espiègle s'affichait sur son visage. Cette soi disant erreur de fabrication l'amusait plus que tout. Pour elle, c'est surtout qu'à force d'évoluer, de se reproduire avec des humains, ils commençaient à avoir un certain libre-arbitre que personne ne pourrait leur en enlever.

- Et maintenant, qu'est-ce qu'on fait? L'exercice n'était pas très réussi, hein?


La jeune femme le regardait d'un air interrogatif, cet exercice totalement raté la motivait à poursuivre pour devenir plus forte et un jour, le réussir !
Messages : 342
Date d'inscription : 26/08/2015
Age : 24
Multi-Compte : Eileen L. Allannah, Leah Aoife, Kioko, Maeko et Juna Kavanez
Fiche de Présentation : Ma Fiche
Fiche de Relation : Ma Fiche

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Mouflon
Maître/Maîtresse: Officiellement Mustang (PNJ d'Esteban) mais est libre en réalité
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideF - DW Fou
Revenir en haut Aller en bas
(#) Ven 28 Aoû - 15:20
A la taquinerie, le vieillard vit la jeune femme rougir, son sourire s'accentua, après tout, cela ne faisait pas de mal de la voir sous le joug de sa propre taquinerie. Elle lui exprima qu'elle ne serait jamais soumise, qu'elle ne le serait plus jamais, ce n'était pas plus mal, l'on naissait libre, c'était une idée humaine que d'assouvir un autre être.

Il se redressa alors qu'elle exposait qu'à son sens, l'exercice était raté, totalement.


- Aucun exercice n'est jamais totalement raté, on a tout simplement pas toujours le résultat escompté voila tout. Cependant, ce n'est pas un échec, tu es quelqu'un qui n'abandonne pas facilement, cela est une fort bonne chose.

D'un geste vif mais pourtant doux, il ouvrit la porte dérobée, et l'invita à le suivre. Puisqu'il lui avait parlé de la tombe, il fallait la lui montrer. Ils n'eurent pas à aller bien loin, ainsi que dit, la tombe était un peu à l'écart, couvée par deux arbres de petite taille, mais le plus surprenant était sans nul doute la richesse des fleurs qui la décoraient, la tombe était particulièrement bien entretenue, il y avait aussi une photo en noir et blanc de celle qui reposait là, une hybride chat âgée mais qui avait gardé une grande beauté. Les dates signifiaient pourtant qu'elle était morte jeune, trop jeune.

- Aliénor, comme tu peux le voir, n'était pas très âgée... Mais la vie qu'on lui a imposée aurait usé n'importe qui, d'autant plus quelqu'un à la santé fragile... La seule chose que j'espère aujourd'hui, c'est qu'elle est enfin en paix.

Il eut un sourire pour l'hybride, et s'inclina pour elle.

- Sachez que si vous vous entraînez ici, il est une obligation que vous aurez... C'est de vous ménager suffisamment que pour ne pas que j'ai, d'ici quelques années, à fleurir une seconde tombe...

Par ce qu'il venait de dire, il avait reconnu à demi-mots que lors de sa mort, à ses yeux, bien trop jeune. Il ne parvenait toujours pas à pardonner la mort de ces hybrides qui avaient eu à souffrir autant pour le bon plaisir des fondateurs de l'île, même s'il le savait, il fallait parfois pousser les choses pour savoir à quoi s'en tenir sur les limites.
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Ven 28 Aoû - 15:52
Sarika eut de la chance que Chu ne continue pas de la taquiner, parce qu'elle aurait sans doute eu beaucoup de mal à répondre. Mais le vieil homme préféra passer directement à l'exercice, qu'il ne trouvait pas raté. Elle sourit en entendant le compliment, toute gêne envolée.

- Je vous l'avais dis que je n'abandonnerai pas, aussi dur soit l'entrainement ! J'ai vécu déjà des années difficiles et douloureuses, et je ne pense pas que l'entrainement soit à ce point !

Pour elle, rien ne serait pique que ce qu'elle a vécu dans son enfance. Néanmoins, ce serait peut-être son grand besoin de liberté qui la ferait craquer...
Mais Chu avait l'air de ne pas vouloir la priver de liberté, juste être stricte avec elle...en échange, elle aurait un entraînement et un toit? C'était déjà pas mal et intéressant.
Quand il se leva, elle le surveilla, méfiante, comme à chaque fois qu'un homme marchait près d'elle. En voyant l'invitation, le jeune hybride se leva et le suivit alors, se demandant où ils allaient. En voyant la tombe et qu'ils s'arrêtaient devant, elle regarda la photo et les nombreuses fleurs, émue.

- Oui, je pense qu'elle repose en paix...Elle était trop jeune mais même si je ne sais combien de belles années vous lui avez offert, c'était déjà bien. Je suis presque sure que vous lui avez offert du bonheur...le bonheur qu'elle avait mérité pendant tout ce temps où d'autres la brutalisaient.


Sa voix était douce, son côté espiègle bien loin. Ses doigts effleurèrent délicatement les fleurs à portée de main, laissant un silence respectueux s'installer. Sans vraiment savoir pourquoi, elle se sentait émue devant cette tombe. Peut-être parce que c'était une ancêtre malgré les gênes de chats? Ou plus certainement, parce qu'un humain témoignait beaucoup d'affection, même pas son décès. Perdue dans ses pensées, elle sursauta en entendant la voix de Chu.

- Oh mais je ne compte pas mourir avant vous ! Je suis beaucoup trop jeune pour ça !


La jeune hybride avait dit ça sur un ton d'humour, histoire d'alléger l'atmosphère. Parce que sinon, à ce rythme là, elle allait se mettre à pleurer. Avec un dernier regard sur la photo, elle prononça quelques mots plus pour elle.

- J'espère que sur la fin de ma vie, je serais autant aimé que toi Aliénor...


Elle se tourna alors vers Chu en souriant, même si son sourire n'avait pas le même éclat qu'avant d'arriver devant la tombe. C'était juste le temps de réussir à comprendre et à assimiler tout ça.

- Merci de me l'avoir montré, vous êtes un homme bon et je suis contente de vous avoir rencontré !
Messages : 342
Date d'inscription : 26/08/2015
Age : 24
Multi-Compte : Eileen L. Allannah, Leah Aoife, Kioko, Maeko et Juna Kavanez
Fiche de Présentation : Ma Fiche
Fiche de Relation : Ma Fiche

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Mouflon
Maître/Maîtresse: Officiellement Mustang (PNJ d'Esteban) mais est libre en réalité
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideF - DW Fou
Revenir en haut Aller en bas
(#) Ven 28 Aoû - 16:12
Chu eut un sourire, s'approcha de l'hybride pour poser, du moins si elle le laissait faire, la main sur sa tête, dans un geste non pas de soumission pour elle, mais comme le ferait un adulte envers un enfant comme une marque d'affection.

- J'ose à espérer que l'amour et le bonheur seront au rendez-vous bien plus que ce ne fut le cas pour Aliénor demoiselle! Bien que beaucoup l'oublient, l'on nait tous égaux devant la nature, et nous le redevenons tous lorsque vient le jour de rejoindre la terre qui nous a offert de la découvrir l'espace d'un instant.

Il n'insista cependant pas sur le contact s'il avait été accepté, se reculant d'un pas. Un homme bon? Peut-être l'était-il devenu, avec le temps, mais pouvait il réellement se considérer comme tel? Chacun avait sa vision sur ce point, et à ses yeux, il n'était, faut de mieux, qu'un homme qui suivait tout simplement ses principes de vie.

- Je vous remercie pour vos paroles demoiselle, et j'espère que jamais ne les regretterez. L'heure avance, que diriez-vous, faute de pouvoir vous offrir le restaurant, de partager mon repas? J'ai ici tout le nécessaire pour cela, pour peu que vous ayez patience que je le prépare tout au moins.

Il eut un sourire, glissant un nouveau regard vers la tombe pour laquelle il s'inclina, les mains posées sur le ventre, avant de s'écarter quelque peu, il avait tenu à partager ce secret avec une descendante indirecte de son amie, mais il savait aussi que ce n'était pas le meilleurs lieux pour parler à coeur ouvert.

Alors qu'ils s'éloignaient, Chu eut un demi-sourire amusé, espérant que sa demi-boutade ramènerait la jeune femme à quelque chose de plus plaisant, ou au moins, l'écarterait du chemin qu'il avait ouvert en partageant certaines choses.


- Sachez également que si l'entrainement sera dispensé, je veillerais à ce qu'il soit bien employé... Et pour une fois que j'ai élève si charmante, si tel n'était pas le cas, je me ferais un malin plaisir à vous fesser, cul nu si besoin était!

D'un pas souple, il se dirigea vers le tas de bois posé non loin pour récupérer quelques buches, adressant un sourire à la fois malicieux et complice à l'hybride, avant de charger une demi douzaine de ces buches sur ses bras.
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Ven 28 Aoû - 16:55
Sarika faillit partir en courant en voyant la main s'approcher ou du moins reculer de quatre bons mètres, mais comme un rappel, le reste de la journée et notamment sa délivrance sans douleur se rappela à elle. Résultat, elle resta sur place, un brin tendu tout de même. En sentant le contact doux, elle se détendit et ferma les yeux, c'était agréable comme contact...qui lui rappelait beaucoup sa mère. C'était le seul geste de tendresse qu'elle avait pu faire alors qu'elle se mourrait, des années auparavant.

- Je n'en demande pas tant...j'aimerais au moins ne plus risqué d'être capturé...ne plus avoir peur des chasseurs...ou alors, si c'est toujours le cas, avoir un ami qui m'attend. Un ou une amie en qui j'ai totalement confiance...pas un ami qui me sauterait dessus dès cette foutue période arrivée...


Elle baissa les yeux et sentit une larme couler sur sa joue droite. Larme qu'elle essuya bien vite, d'un geste rapide, espérant que Chu n'avait rien vu. C'était d'ailleurs la première fois qu'elle exprimait ce genres de choses à voix haute. Autant où deux amis se désirant, ça ne la dérangeait pas, mais elle n'aimait pas qu'un hybride l'agresse juste à cause de cette période. En sentant le contact rompu entre sa tête et la main du vieil homme, elle releva la tête et le regarda, s'étant repris.

- Je vous le dirai après l'entrainement si je ne le regrette pas !


C'était plus pour le taquiner qu'une vraie remarque. Le jeune hybride suivit Chu lorsqu'il s'éloignait de la tombe. En tout cas, elle n'allait pas oublier Aliénor, c'était la première fois qu'elle pouvait voir le visage d'une hybride de première génération.
Sortant de ses pensées, Sarika regarda autour d'elle pour admirer le paysage. Le dojo était dans un bel endroit, c'était une chance. En entendant la menace dite sur un ton de blague, elle le regarda surprise, ne pouvant s'empêcher de rougir. Il avait un certain pour sortir des paroles directes et crues, tout en utilisant un ton blagueur.

- Oh mais je suis sure que vous n'oseriez jamais ! Et puis, qui vous dit que ça aurait vraiment l'effet d'une punition?

Elle lui tira clairement la langue. Le taquiner était une solution pour chasser son embarras, même si pour le coup, la discussion tournait autour de ses fesses.
En le voyant attraper des buches, elle lui en prit quelques-unes, autant que ses bras lui permettaient, donc pas beaucoup en fait.

- Laissez-moi vous aider, je sais également cuisiner, alors peut-être que je pourrais vous aider pour la préparation du repas...En tout cas, je serais ravis de manger avec vous


La jeune femme se dirigea tranquillement vers le bâtiment sans remarquer que sa queue s'agitait doucement sous ses vêtements et que Chu devait bien percevoir le mouvement à travers son haut.
Messages : 342
Date d'inscription : 26/08/2015
Age : 24
Multi-Compte : Eileen L. Allannah, Leah Aoife, Kioko, Maeko et Juna Kavanez
Fiche de Présentation : Ma Fiche
Fiche de Relation : Ma Fiche

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Mouflon
Maître/Maîtresse: Officiellement Mustang (PNJ d'Esteban) mais est libre en réalité
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideF - DW Fou
Revenir en haut Aller en bas
(#) Ven 28 Aoû - 17:30
Le vieillard eut un sourire, la regardant un instant sans pour autant insister, prenant la direction du dojo à nouveau, chargé du bois, veillant à ce que la jeune femme n'ai pas de mal à le suivre, après tout, son but n'était pas de la perdre en cours de route.

- Je suis sur que vous trouverez cet être qui vous fait, pour l'heure, défaut. Pour ce qui est de la préparation du repas, je vous remercie demoiselle, cependant, ce jour, vous êtes mon invitée, de fait, je vous préparerais le repas.

Il fit le tour du dojo, se dirigea vers une zone de terre sombre. ou il disposa les buches, préparant dors et déjà un foyer pour la suite. Il disparu rapidement pour revenir avec un trépied d'acier ainsi qu'une marmite de fonte ancienne. Il plaça le trépied avant de poser la marmite par dessus.

- J'ose à espérer que vous n'avez rien contre le riz demoiselle, je dois bien avouer qu'il fait partie intégrante de mes repas.

Il avait dans la voix un ton d'excuse, il est vrai qu'il ne recevait que rarement des invités. Le grand père alla au puits attenant, y puisa de l'eau pour remplir la marmite. Alors seulement, il s'agenouilla pour allumer le feu d'une façon sans nul doute dépassée, mais efficace. Prenant l'une des buches, deux pièces de bois et se mit à frotter les deux l'une contre l'autre jusqu'à créer quelques braises, puis, il y déposa des brindilles afin de lancer le feu. Alors seulement il déplaça trépied et marmite qu'il couvrit pour aller chercher riz, carotte, herbes mais aussi, une boite en bois bien fermée et un couteau.

De gestes habitués, il avait découpé les carottes et les herbes, puis ouvert la boite qui contenait du poisson séché qu'il fractionna, attendant que l'eau boue pour y jeter le riz avant de couvrir.


- Pardonnez ma curiosité mais... Par période, qu'entendez vous? J'avoue que j'ai beau me creuser la tête, cela reste flou. Quand à vous défendre... Pour peu que l'ennemi soit humain, voila un conseil certes aussi vieux que le port des vêtements, mais efficace: 'Jolie fille jupe relevée court plus vite que tout homme pantalon baissé'

Il vérifia le riz, avec une visible habitude de la chose, elle semblait sereine, ce n'était pas plus mal, lorsqu'il jugea le riz assez cuit, il y jeta les carottes, les herbes ainsi que le poisson, laissant mijoter.

- Pour ce qui est du lieu, vous en avez dors et déjà deux à votre actif quand vous le déciderait, pour ce qui est de vous sauter dessus, vous êtes charmante, mais j'ai passé l'âge de sauter sur les filles, de fait, vous êtes tranquille de ce point de vue.

Il disparu de nouveau, pour revenir avec deux bols en bois ainsi que des baguettes, par habitude, il n'avait que cela pour couvert, ainsi qu'une petite louche afin de faire service lorsque viendrait le temps de servir.

- Concernant la punition par fessée, bien sur que si j'oserais si cela est nécessaire, cependant, il est fessée et fessée, celle faite pour faire comprendre une erreur, celle pour réprimander, et celle pour taquiner sont toutes trois fessées, mais toutes trois très différentes.

Il émit un rire amusé avant de servir le repas, la servant en premier lieu, lui glissant les meilleurs morceaux de poisson ainsi que de carottes, une bonne portion, avant de se servir lui-même.

L'entrainement débutera à l'aube, puisque vous craignez les hommes, il vaut mieux éviter de les croiser, n'est ce pas? Dés que vous déciderez de commencer. J'apporterais également de quoi dormir confortablement et surtout, au chaud, ainsi que les clefs du dojo, ainsi, vous pourrez fermer et vous sentir en sécurité, du moins j'ose à l'espérer.

Il s'inclina en présentant le bol de riz, lui adressa un sourire et lui adressa un:

- Bon appétit!
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Ven 28 Aoû - 17:53
Sarika suivait le mouvement sans trop de soucis, même si elle n'avait jamais été éduquée pour porter des charges. Elle avait plutôt été éduquée pour servir de bonne femme à tout faire, notamment soulager...même si cette partie là, son ancien maître n'y avait pas jamais eu le droit. En le voyant déposer les buches sur le sol, elle fit de même, posant les siennes sur le tas. Et puisque Chu refusait son aide, elle s'installa confortablement, ni trop proche, ni trop loin du tas de bois.

- D'accord, comme vous voudrez et n'ayez crainte, j'apprécie le riz !


Intriguée, la jeune hybride regardait l'homme préparer le repas. C'était fait à l'ancienne, et finalement, elle était contente de pouvoir observer pour cette fois là, car elle n'aurait pas pu beaucoup l'aider finalement. En l'entendant parler des périodes, elle ne put s'empêcher de rougir de nouveau. Elle n'en parlait pas spécialement mais il semblait vraiment parler.

- Eh bien, la période concerne la période du mois où une hybride devient fertile. C'est l'équivalent des chaleurs chez les animaux. En dehors, malgré tout ce qu'on pourrait faire, on ne peut pas tomber enceinte...Mais le plus gros problème de cette période, c'est que étrangement, les hybrides mâles se retrouvent, pour la plupart, incapable de résister...

La remarque suivante la fit bien rire et elle tâcherait de ne pas l'oublier. Et en entendant qu'il avait passé l'âge de sauter sur les filles, elle sourit, d'un air vraiment amusé.

- Oh donc, vous avez sauté sur des filles innocentes dans votre jeunesse?

Voila qu'elle le taquinait encore. Décidément, elle aimait bien le taquiner. La jeune femme regardait les aliments cuire, trouvant tout ça vraiment intéressant. Sauf qu'en entendant la remarque sur les fesses, elle eut de nouveau une jolie teinte rouge sur les joues mais aussi une expression espiègle.

- Ah oui? Et laquelle comptez-vous utiliser? Et puis, vous semblez bien vous y connaitre en matière de fessées !


C'était étrange d'avoir ce genre de conversations mais comme il n'y avait aucun fond malsain, elle n'y voyait pas de problèmes. Après tout, ils étaient entre adultes consentants.
En voyant la portion servit, elle fut d'abord surprise, personne ne lui avait jamais donné autant de nourriture ! Elle prit le tout et le remercia avant de prendre les baquettes...sans comprendre comment ça fonctionnait. Elle était un peu perdue, résultat, elle les reposa et commença à manger à mains nus, comme d'habitude en fait.

- Inutile de vous déranger pour ça, d'accord? J'ai l'habitude dormir à même le sol, alors un toit me suffit largement ! Et bon appétit !

Autant où manger des légumes et du poissons à mains nues c'était faisable, mais pour le riz ce n'était pas très pratique. Elle faisait de son mieux, espérant ne pas le dégouter, mais bon, elle n'avait jamais eu autre chose que ses mains pour manger.

- Pour l'entrainement à l'aube, cela me conviens parfaitement ! Et si vous me trouvez encore endormi, n'hésitez pas à me secouer, sinon je vous attendrai.
Messages : 342
Date d'inscription : 26/08/2015
Age : 24
Multi-Compte : Eileen L. Allannah, Leah Aoife, Kioko, Maeko et Juna Kavanez
Fiche de Présentation : Ma Fiche
Fiche de Relation : Ma Fiche

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Mouflon
Maître/Maîtresse: Officiellement Mustang (PNJ d'Esteban) mais est libre en réalité
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideF - DW Fou
Revenir en haut Aller en bas
(#)
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maître ou Neko ? :: Hors-rp :: Rp terminés-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit