Bienvenue à Togi! Cette merveilleuse île qui propose toutes sortes d'hybrides à la vente. Serez-vous le maître ou l'esclave? NC-18
 

Observer est le plus durable des plaisirs de la vie.

 :: Présentations :: Présentations des humains :: Validées Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
(#) Ven 15 Sep - 23:17

Qui êtes vous?



Généralités

♠️ Prénom : Il a énormément d’identité, mais la plus récente est celle sous le nom de : Red.
♠️ Nom : le plus récent est : Alkemen.
♠️ Sexe :Homme

♠️ Âge : 21 ans
♠️ Origine : Japonais

♠️ Groupe : Humain
♠️ Rang : Neutre

♠️ Métier : Informateur
♠️ État civil : Célibataire
♠️ Statut financier :  Il n’est pas riche mais c'est vraie qu'il gagne beaucoup d'argent.

♠️ Orientation : Hétérosexuel  


Personnalité

Red Alkemen est un puissant informateur et hacker. Se cachant sous différentes identités, il est impossible de savoir qui il est en réalité. Il se dit être : “Personne”, il est simplement “celui qui observe dans l’ombre”. Il donne généralement des informations pour son propre plaisir, et dit souvent aimer les hybrides autant que les humains, il les trouve intéressants.

Sur internet, il se fait connaître avec ses nombreux hacking, sous le nom de Cypher. Il deviendra très vite rechercher par la cyber police sans jamais se faire attraper. Personne ne sait qui il est et comment il fait pour entrer aussi facilement dans la vie privé de chaque individu. Étant très joueur, après avoir piraté un individu, il affiche un message moqueur : “Vous vous êtes fait hacker par Personne”. Eh oui, il se définit comme étant “Personne”. Aucunes informations ne lui résistent, il sait absolument tout sur tout le monde.

Il accepte de donner des informations à n’importe qui, hybrides ou humains à condition qu’ils peuvent le payer. Mais ne vous en faites pas, il sait très bien que la plupart des hybrides n’ont pas d’argent. Alors il s’est adapté. Si on peut lui payer, on le paye. Cependant, si on ne peut pas le payer, il vous demandera : une Dette. Qu’est-ce qu’une dette ? Eh bien, en échange de l’information, vous devez lui rendre un service. Le plus souvent, il vous demandera d’être ses yeux et ses oreilles et de lui donner toutes les informations qui sont intéressantes. Mais attention à vous, si vous lui donnez une fausse information ou que vous ne voulez pas payer votre dette, malheureusement vous n’aurez plus de tête le lendemain. Pourquoi ? Car grâce à son système de dette, il a de nombreux furys, tueurs et plein de personne étranges à son service. Pas mal n’est ce pas ?

Il est extrêmement astucieux et confiant. Il prétend aimer l'humanité, et apprécie grandement mettre les gens dans des situations misérables ou chaotiques afin d'observer leurs réactions. Avec une compréhension approfondie du comportement humain et de leurs sentiments, il est capable de déterminer les pensées des gens et de prédire leurs réactions avec une grande précision. Red est rusé et plein de charme, mais malgré cela, les femmes ne sont pas intéressées par lui et il n'est pas très intéressé par les femmes lui non plus. Étant passionné par la psychologie humaine et tout ce qui va avec, il a acquit quelques capacités particulières. En effet, à force de changer d'identité, il a développé un don exceptionnel pour le mensonge. Un terme qui parait bien enfantin, mais qui est très utile. Il peut faire croire ce qu'il veut à qui il veut. Le terme de "manipulation mentale" serait bien plus adapté. Une capacité qui lui permet de changer facilement d'identité et de diffuser des rumeurs et des fausses informations s'il en a envie.

Il a une personnalité très joyeuse et moqueuse, parlant de manière informelle avec la plupart des gens comme s'ils étaient des amis proches et souvent en utilisant des surnoms. Il joue beaucoup avec ses différentes identités. Beaucoup de personne pensaient qu'il avait un fort trouble de la personnalité, cependant, tout cela n'est que mensonge. Car tout ce qu'il fait est calculé, toutes les identités qu'il crée lui permet de se mettre à la place de n'importe qui, et ainsi de mieux comprendre le comportement de certaines personnes, il est donc impossible de lui mentir ou de lui cacher quelque chose. Il connaît les humains bien mieux que tout le monde. Ce n'est ni un Homme, ni un hybride... Simplement une ombre, un sans-visage. Et pour lui ; la vie n'est qu'un jeu.


Apparence

Apparence:
 
Red est un jeune homme aux cheveux courts et blonds et aux "yeux de démon" rouge sang. Il fait 1m70 ce qui est assez petit pour un homme de son âge. Malgré tout, il a un physique musclé. Il est très pâle et maigre. N’aimant pas le jour, il fait le maximum pour sortir la nuit. Il ne mange vraiment pas beaucoup. Il agile, rapide mais pas fort, malgré son physique.
Il porte souvent un sweat-shirt noir à manches courtes avec des points blancs sur les côtés latéraux de sa capuche. Les couleurs sont inversées à l'intérieur de son sweat-shirt, son sweat est donc réversible. Il a une chemise brune à longues manches qu'il retrousse jusqu'aux coudes. Son pantalon bleu est rentré dans ses bottes à sangles noires. Il possède un masque étrange à deux faces, l'un noir et l'autre blanc. Un masque qu'il accroche sur sa ceinture ou qu'il porte pour cacher son visage. Un masque qui lui donne un air un peu fictif, comme s'il venait d'un autre monde. Red a un visage très jeune et enfantin pour ses 21 ans. La plupart lui donnent 18 ans maximum. Il est toujours souriant et on ne le verra jamais devenir sérieux. La plupart du temps, c'est un sourire moqueur, ce qui peut énerver lorsqu'on doit lui parler d'un sujet sérieux.

Spoiler:
 

Sur internet, sous l’identité d’un etre nommé Cypher, il a inventé une nouvelle apparence. Cypher est un jeune homme aux cheveux bleus, avec un masque blanc et un costume.

Cypher:
 



Histoire


Nikkō, préfecture de Tochigi. Akame Shuuya.( 0 - 10 ans )
Nikkō (日光) est une ville du Japon située dans la préfecture de Tochigi. Elle se trouve à environ 140 km de Tokyo vers le nord. Nikkō se situe au pied des montagnes, au milieu des forêts. C’est ici qu’Akame a grandi, un jeune enfant jovial. C’était un garçon totalement normal. Il avait une belle maison, des parents bienveillants, un grand frère protecteur, bref... Une belle vie. Mais vous vous doutez bien qu’un tel bonheur ne puisse pas durait éternellement.
Kazuo Shuuya était le grand frère d’Akame. Il avait quatre ans de plus que lui, qui était âgé de dix ans. Il aimait son petit frère et lui l’aimait en retour. C’était un garçon bienveillant et adoré de tout son entourage, mais hélas, il avait une santé très fragile. Un handicap qui l’empêchait d’aller à l’école et de faire trop d’efforts. À cause de cela, il devait rester seul chez lui et n’avait aucun ami à part son petit frère adoré. Cela ne dérangeait pas Akame, car il avait son grand frère pour lui tout seul. Quand il rentrait de l’école, il était là et il pouvait jouer avec lui.
Un soir, alors qu’Akame rentrait de l’école comme à son habitude, il remarqua quelque chose d’étrange. La maison était silencieuse et les lumières étaient éteintes. Il pensait que Kazuo s’était endormi alors il fit comme d’habitude. Il retira ses souliers avant de crier : ただいま ! ( Je suis rentré ! ). Le silence devint vite inquiétant. Il alla dans la chambre de son frère et le vit étalé sur le sol. Akame criait le nom de son frère en vain. Il cria et demanda de l’aide en pleurant et par chance, ses parents rentraient du travail.

Hopital de Nikkō, Akame Shuuya.( 10-12 ans )

Le soir de l’accident, Kazuo se fit immédiatement transférer dans l’hôpital de Nikkō. Après quelques jours infiniment long, le médecin annonce que leurs fils ainé avait une Leucémie : cancer du sang. C’est durant cette période que les mensonges commencèrent. L’hôpital se trouvait tout près de l’école primaire d’Akame. Il venait le voir tout les jours en sortant de son école. Tous les jours, il saluait les infirmières, prenait l’ascenseur et allait dans la salle 5. Il était toujours souriant. C’est effrayant lorsqu’on sait tout ce qu’un sourire peut cacher. Akame voyait l’état de son grand frère s’aggraver jours après jour. Mais il ne voulait pas que Kazuo le voie triste, alors il souriait....Tout les jours, il souriait face à son frère qui avançait, à chaque fois, un peu plus vers la mort.
- Salut Akame. Comment, c’est passé l’école aujourd’hui ?
C’était toujours la même question, toujours les mêmes mensonges. Mais un soir, Kazuo lui dit quelque chose d’étrange.
- Dit moi petit frère....
- Oui ?
- Tu veux bien me rendre un service ?
Akame fut tout excité. C’était la première fois que son frère lui demandait un service. La simple idée de pouvoir aider son grand frère rien qu’un tout petit peu, le combla de joie.
- Oui bien sûr ! Demande moi ce que tu veux Kazuo !
- Je voudrais que tu sois mes yeux et mes oreilles...
- Hein ? Pourquoi ?
- Bah...Tu vois, je m’ennuie beaucoup... Alors je me disais que tu pouvais me raconter tout ce que tu vois et tout ce que tu entends ?
- Hmm...Je te dis déjà tout...non ?
- Menteur...tu n’arrêtes pas de mentir. Tu me dis seulement ce que tu veux que j’entende.
Kazuo avait tout de suite vu qu’Akame mentait. Il mentait sur absolument tout. En vérité, il éprouvait une haine immense pour ce monde, qui avait fait que son frère fut malade. Alors cette haine le poussa à s’éloigner des autres enfants. Et eux en échange, se moquaient du “loup solitaire”. Pourquoi ? Parce que les enfants sont comme ça.
- D’accord...je serai tes yeux et tes oreilles. Tout ce que je verrai, tout ce que j’entendrai, je te le dirai. Je te dirai tout, grand frère !
C’est sur ces mots qu’Akame laissa son frère. Les jours passaient et il s’était isolé. Il ne voulait plus voir personne et consacrait sa vie à l’observation, pour rendre service à son grand frère. Il écoutait absolument tout le monde et regardait tout ce qui bougeait. Et comme tout les soirs, il allait rendre visite à son frère bien-aimé et lui faisait son “rapport”.
- Alors Akame ? Quoi de neuf aujourd’hui ?
- La voisine trompe son mari, mes camarades de classes volent les plus jeunes, le vieux papi au coin de la rue fabrique de l’alcool.
- Eh ba...Nous vivons dans un monde dangereux...
- Et...
- Et quoi ?
- Papa frappe maman.
La belle petite famille s’écroulait lentement. En effet, Akashi Shuuya, avait perdu la raison après l’accident de son fils ainé. Il avait démissionné et était devenu alcoolique. Il battait sa femme, l’accusant d’être la source de tous leurs problèmes. Elle avait accouché d’un fils malade et d’un fils “démoniaque” qui observait la foule. Quant à Akame, il le battait également. Il disait que ce n’était pas son fils. Sa mère, émotionnellement instable, levait occasionnellement la main sur lui. Le câdé sombra lui aussi peu à peu. Il ne voulait plus mangeait, était blessé de partout et il séchait les cours. Se consacrant de plus en plus à l’observation. C’était devenu une obsession. Il ne se limitait plus à ce qu’il pouvait voir, mais décida également d’espionner. Et en quelques mois, il savait tout sur les habitants de sa ville natale. Les voisins répendirent des rumeurs de maltraitance. Le lendemain, le médecin annonça la mort soudaine de Kazuo. Et toute la famille sombra dans les ténèbres.
Un jour, le père craqua. Sa mère fut poignardée et tuée alors qu'elle tentait de protéger son fils. Akashi réussit cependant à poignarder Akame. Après cela, il se pendit. Mais l’enfant n’était pas mort. Le père l’avait poignardé dans le ventre, il était gravement blessé, mais pas mort. Les voisins qui avaient entendu de l’agitation chez les Shuuya contactèrent la police et le petit Akame fut sauvé.

L’enfant avait été confié à un psychologue. Il avait subi un traumatisme grave et n’allait jamais s’en remettre. Il n’avait plus de famille, un enfant âgé de 10 ans, qui devait maintenant vivre seul dans un monde de violence. Quelques jours plus tard, un homme mystérieux l’emmena à l’orphelinat Kagome, situé dans les montagnes.

Chaîne de montagne entre Fukushima et Tokyo, Orphelinat Kagome- Nine ( 12 – 16 ans )

L’orphelinat Kagome était un immense bâtiment caché dans les montagnes, au milieu d'une forêt vaste. C’était un manoir en piteux état. Il était entouré d'un long et grand grillage. L’orphelinat était à une demi-heure du village le plus proche.
En comptant Akame, il y avait neuf enfants dans l’orphelinat. En arrivant, le jeune Shuuya accompagné des autres enfants, furent rassemblés dans une immense salle . L’homme étrange et effrayant s’approcha, et alla voir chaque enfant. Il les observait, examinait, comme si les jeunes orphelins n’étaient que des marchandises.
“Abandonnez toutes vos anciennes vies, touts vos souvenirs heureux et tristes. Abandonnez vos anciennes identités, car désormais, vous n’êtes plus humains....Vous n’êtes “Personne”. Vous n’êtes que des déchets dont le monde en oublie l'existence. Aujourd’hui, vous allez tout abandoner, y compris vos prénoms...”
Cet homme avait un regard malsain. Tous les enfants étaient effrayés, se demandant ce qu’il allait faire d’eux. “Que voulait-il dire par abandonner son identité ? “. Les enfants étaient placés en ligne, devant l’étrange homme. Il se pointa au début de la file, qui commençait à gauche, Akame, quant à lui, était au bout, tout à droite.
“Je m’appelle Zero, et je suis votre père à tous. Et étant votre seul et unique père, je vais tous vous nommer et ainsi, vous aidez à abandonner vos anciennes identités”
Il pointa chaque enfant en criant haut et fort leur prénom” en commençant par la gauche.
“ Toi, tu t’appelleras : One, toi Two, Three, Four, Five, Six, Seven, Eight....Et toi Nine...”
Akame, étant le dernier, s’appelait désormais Nine. Les jeunes orphelins n’étaient plus que des chiffres, ils n’étaient plus humains et n’avaient même plus de noms de famille.
L’Orphelinat était un immense bâtiment avec de nombreuses pièces, mais il y en avait que très peu qui étaient utilisées : la salle à manger, la cuisine, les deux salles de bain, le salon, un bureau pour Zero, plusieurs petites chambres pour le peu de personnel et pour finir, une immense chambre pour les neufs enfants.
Le soir de leur arrivée, aucun enfant ne parla. Ils allèrent tous se coucher, sans parler. À son réveil, Nine découvrit que sur sa main droite, était tatouée le chiffre 9. Et tous les autres enfants avaient leurs “prénoms” tatoués sur leurs mains droites.
Nine était l’enfant le plus jeune de l’orphelinat. Il était maigre, petit et faible. Les orphelins étaient bien nourris. Il avaient trois repas par jour. Mais les autres profitaient énormément de la faiblesse de Nine pour lui voler à chaque fois la moitié de ses repas. Alors il mangeait beaucoup moins que les autres et resta maigre. Les jours passèrent et la plupart des enfants s’étaient liés entre eux. Ils jouaient, mangeaient et dormaient ensemble. Ils allaient également à l’école la plus proche, à trois-quarts d’heure de l’orphelinat, ou l’un des employer les conduisait en voiture, et ainsi poursuivirent leurs scolarités.
Parmi les neufs enfants, il y avait quatre garçons et cinq filles. Nine se lia plus particulièrement à One et Eight, deux orphelins délaissés par les autres, tout comme lui.
One était un jeune homme aux cheveux noirs et aux yeux noirs. Il était le plus vieux des enfants de l’orphelinat, étant déjà majeur. Il se prétendait se nommer Cypher. Il était un jeune homme seul et froid, qui possédait un QI de 168. Toutes les questions du monde semblaient avoir une réponse évidente,et cette façon de penser lui a valu une personnalité apathique. Il était toujours sur son ordinateur et ne parlait à personne dans l’orphelinat. Jusqu’au jour ou Nine décida de lui parler. Ils devinrent vite très proches, tout deux ne voulant pas rester dans la foule. Ils avaient deux grands points communs. Tout deux étaient seuls, et tout deux aimaient observer. L’un se contentait d’observer inocemment, l’autre pirater les informations les plus secrètes. C’est One qui apprit l’art du piratage à Nine. Qui par la suite, devint vite addict au vol d’information.
Une jeune fille âgée de treize ans, s’ajouta au duo de voleur. Eight était une fille bien étrange. Elle ne montrait jamais son visage, le cachant avec un masque à deux faces : l’une noir, l’autre blanche. Même si elle se disait idiote, elle était toujours souriante et semblait s'amuser avec tout le monde. Elle fabriquait toute sorte de chose : des masques, des peluches, et même des habits. Elle soignait les enfants blessés, cousait les habits déchirés et rassurait les plus jeunes lorsqu’ils avaient peur. Elle s’attacha plus particulièrement à Nine. Elle le traitait sans cesse de menteur. En effet, Eight était une fille qui cachait bien son jeu. Sa spécialité était de mentir et elle le faisait bien. Elle parvenait à faire croire n’importe quoi à n’importe qui. Un jour, elle dit une phrase dont Nine s’en rappellera pour toujours : “Les femmes ont reçu du démon l'instinct de la tromperie et du mensonge. Toi, petit homme, tu t’y prends mal.” Une phrase qui à l’époque avait énormément énervé le petit garçon. Elle prétendait que tant qu’il ne savait pas mentir correctement, il devrait porter un masque, pour ne pas que l’on discerne ses émotions. Il porta un masque durant très longtemps. Chaque jour, elle lui disait : “ Qui es-tu ?”. Bien sûr, l’enfant devait mentir. Et si elle sentait qu’il mentait, elle lui disait : “Si tu veux réussir à me mentir, tu dois d’abord te mentir à toi-même. Si tu te fais croire que ce que tu dis est la vérité, alors moi aussi, je le penserai.”.

Nine passa quatre longues années dans cet orphelinat. Et il savait désormais pirater et mentir comme un pro. Eight lui fit cadeau de son masque préféré, celui à deux visages. One, Eight et Nine étaient devenus un trio inséparables. Ils passaient leurs journées ensembles. Durant cette période, un bonheur éphémère s’installa à l’orphelinat, ce qui fit oublier durant un certain temps toute la tristesse du petit garçon.

Mais malheureusement, Nine remarqua quelque chose d’étrange. Les huit orphelins s’affaiblissaient de jour en jour. Un phénomène qu’il ne comprenait pas. Tous ses camarades étaient comme ça, sauf lui. Puis un jour, alors qu’il se réveillait, s’habillait et se lavait comme tout les matins, il remarqua que tous ses frères et sœurs ne bougeaient plus. Nine s’affola et alla voir One et Eight en premier. Ils respiraient encore. Ils étaient en vie, mais étaient comme mort de l’intérieur. Il avait beau crier leurs noms et les secouer aussi fort qu’il le pouvait, ils ne voulaient pas bouger. Zero, accompagné des deux employés de l’orphelinat, entra dans l’immense chambre des enfants. Il s’adressa aux orphelins et leur ordonna de se lever et le suivre. Tous les orphelins exécutèrent ses ordres. Nine fut réellement choqué de voir que ses amis étaient devenus de véritables pantins. Tous les orphelins se rangèrent les uns derrière les autres puis suivirent Zero. Le jeune garçon fit de même, de peur que s’il ne se fondait pas dans la masse, son “père” allait le démasquer et faire de lui aussi une marionnette.
Les orphelins furent rassemblés dans la même pièce que celle de leur arrivée. Et le maître du manoir s’adressa à nouveau à eux.
“ Je suis Zero, votre maître. Je suis celui qui vous a sauvé après que vos parents vous aient lâchement abandonné, vous laissant dans les bras de notre violent Monde. Je suis votre sauveur. Vous n’êtes plus humains, mais simplement des soldats qui me doivent leurs vies.”
Les enfants écoutèrent sans prononcer un seul mot. Ce qui fit sourire Zero. Se fut un sourire malsain que Nine n’oubliera sans doute jamais. Leur maître continua.
“ Bien...alors qui suis-je ?”
Tous les orphelins répétèrent le “beau” discours de leur maître et Nine fit de même. Et c’est ainsi que l’enfer commença. Un sérum fait de scopolamine, une plante surnommée : ”le souffle du diable” ou encore “ la drogue du violeur”. Une drogue qui cause “une perte de volonté, de conscience et une amnésie temporaire”. En plus de cet état de soumission peuvent survenir «d'intenses hallucinations délirantes, de l'amnésie et des pertes de conscience». À forte dose, elle peut aller jusqu'à causer la mort. Et il s'avérait que Zero voulait tester les différentes intensités de cette drogue. En effet, chaque jour depuis leur arrivée, les orphelins avaient absorbé des micros doses de cette drogue qui était caché dans leurs plats. Pour qu’à la fin du processus, les enfants soient totalement sous contrôle sans qu’ils ne subissent aucun dégât physique et afin qu’aucune de ces marionnettes ne soit morte. Et Nine n’avait subi que les effets les "moins importants " de cette drogue ( Toute la partie liées aux souvenirs ), grâce aux enfants qui lui volaient tous les jours une bonne partie de ses repas... Ce que c’est ironique.

Chaque jour durant les quatre ans qui suivirent, le même emploi du temps était prévu pour les orphelins. Le matin, Zero faisait toujours le même discours, ensuite ils apprenaient à manier des armes blanches et à feu, à se battre au corps à corps et à se défendre. Puis apprenaient à fabriquer des bombes et des poisons et pour finir, ils faisaient des exercices en condition réelle. Les exercices étaient toujours différents. Parfois, il s’agissait de combat réel, d’entraînement d’infiltration, d’espionnage et plein d’autre exercice étranges. Zero leur faisait un véritable lavage de cerveau. Bien sûr, il avait réussi à s’arranger avec leur ancienne école de n’en parler à personne. Il avait réussi, eux aussi, à les manipuler comme des vulgaires marionnettes.
Chaque jour était les mêmes, chaque jour Nine devait combattre ses amis, parfois jusqu’au sang. Et chaque jour, il refusait de trop manger la nourriture que l’on lui donner. Et à cela, s’ajouter le fait qu’il devait jouer les gentils petits soldats afin de ne pas se faire remarquer, ce qui lui donna encore plus de talent pour l’art du mensonge. Cette comédie dura jusqu’à ses seize ans.
Mais cela ne devait plus durer. Alors un soir, alors qu’il avait enfin trouvé le courage d’abandonner sa famille, il ouvra la fenêtre de la chambre des neufs orphelins et s’échappa. Il escalada le grillage dont la porte était fermée à clef et couru aussi vite qu’il le put. Il faisait nuit, il ne voyait rien et la forêt était étroite. À ça, s’ajouter la peur qu’on le retrouve. Mais au final, sa avait été très simple de s’échapper. Après tout, on lui avait appris à s’infiltrer sans que personne ne se rende compte. De plus, ce n’était pas très sécurisé. Pourquoi Zero devrait sécuriser, alors que ce n’était que des orphelins sous son contrôle ? Nine courut, courut et courut jusqu’à enfin sortir de la forêt, pour enfin suivre la route. Il marcha jusqu’à l’aube pour arriver au premier village. Une fois arriver là-bas, il s’effondra de fatigue, mais également de soulagement. Il était enfin sauvé. Le matin, les villageois appelèrent la police et une ambulance en voyant le corps du pauvre adolescent, écroulé sur la route.


Tokyo, commisariat- Nine ( 16 ans )

L’agent John Alkemen était un élément indispensable dans le commissariat. C’était un agent américain envoyé au Japon. Il arrivait à se mettre à la place des criminels et à déduire avec énormément de précision leurs pensées et leurs actions. Et c’était désormais lui qui se chargeait de l’affaire sur Nine. Nine et John étaient en face-à-face, sur une table. Le policier déposa un paquet de dossiers à propos du jeune homme, avant d'en ouvrir un.
“Akame Shuuya, né le 31 octobre a Nikkō...”
“Non. Je suis Nine, fils de Zero.”
John continua, imperturbable.
“Ton frère, Kazuo, est mort d’une Leucémie et ton père t’a poignardé toi, ainsi que ta mère avant de se pendre...N’est ce pas, Nine...?”
“ Je ne m’en souviens pas....”
Nine a perdu tout les souvenirs de son passé à cause de la drogue qu’il avait consomé. Il ne se rappelle plus de sa vie avant l’orphelinat.
“ Comment tu aurais pu oublier la mort de toutes ta famille ?”
“Ma famille se trouve à l’orphelinat Kagome et ils sont en danger.”
“ En danger ? Pourquoi donc ?”
“ Zero, le maître de l’orphelinat nous à forcer à consomer une drogue qui cause une “perte de volonté” en la cachant dans nos repas de chaque jour.. Enfin, c’est ce que j’en ai conclu”
“Une drogue, dis-tu ? Ça serait la fameuse drogue du violeur, alors... Et dans ce cas, comment se fait-il que tu sois le seul qui sois épargné ?”
“Les autres orphelins me volaient souvent mes repas, alors je n’ai consomé que très peu de drogue...”
“ Ce qui explique ton amnésie. Je comprends.”
“ Je vous en supplie. Sauvez ma famille..”
Nine était désespérée, cela se voyait dans ses yeux. Il avait du, durant quatre ans, tout supporté seul. Et maintenant, il avait besoin d’aide. L’agent Alkemen se leva et sortit de la pièce, laissant Nine seul.
La police débarqua dans l’orphelinat Kagome, accompagnée de Nine qui les avait guidés jusqu’au manoir caché dans les bois. Zero et ses employés furent arrêtés et les orphelins furent envoyés à l’hôpital le plus proche, en espérant pouvoir les rendre comme avant. Les enseignants de l’école qui étaient également complices ne furent pas retrouvés. La famille de Nine était désormais entre de bonne mains. Il remercia infiniment l’agent John et ne put s’empêcher de pleurer. Il avait enfin réussi à sauver sa famille.

Tokyo, Shibuya-Red Alkemen ( 17 – 21 ans )

John Alkemen est un vieux agent américain qui a perdu sa femme et son unique fils dans un accident de voiture. Il était le seul survivant miraculeux de ce drame. Malgré ses nombreuses blessures, il peut toujours enquêter et agir normalement. Après avoir résolu l’affaire sur l’orphelinat Kagome, il décida d’adopter Nine et le nomma “Red Alkemen”. Pourquoi Red ? C’était la couleur préférée de son fils décédé. Il savait très bien que Red allait avoir du mal à s’adapter de nouveau, surtout avec un nom comme celui-là. Mais John ne voulait en aucun cas changer de prénom, et Red allait devoir supporté l’égoïsme du vieux policier. John ne savait presque rien sur ce que le jeune homme avait vécu, mais au plus profond de lui, il savait qu’il devait lui venir en aide. Il lui posa énormément de question. “ Qu’est-ce qu’ils t’ont fait ?”, “ pourquoi t’ont-ils tatoués le bras ?”, “ Pourquoi garde tu ce masque étrange accroché à ta ceinture ?”. Le jeune homme lui répondait comme si on lui avait posé ces questions des milliers de fois.
Red reprit ses études et rattrapa très vite son retard. Il était intelligent et avait une très bonne mémoire. De plus, grâce a son envie incontrôlable de vouloir absolument tout savoir, il avait une culture très vaste et diversifié. À l’orphelinat, il avait beaucoup appris sur la pratique, mais avait également passait des journées entière à lire des livres qu’il avait trouvé et à apprendre toutes les informations qu’il trouvait utile.
Mais depuis quelque temps, il était obsédé par une seule chose : Togi. Ce lieu incroyable où ils avaient réussi à créer des hybrides. Il devait y aller, il devait observer ce lieu qui paraissait si intéressant. Il voulait rencontrait des êtres aussi étranges que lui. Il en savait beaucoup trop sur la psychologie humaine et se lassait d’eux, alors quand il a entendu parler des hybrides, il n’avait jamais été aussi heureux. À 20 ans, il partit pour Togi, laissant son père adoptif dans le monde des Hommes. Emportant tout le savoir qu’il avait acquis ainsi que tout ses talents avec lui.

Togi, Red Alkemen ( 20-21 ans )

Red se fit rapidement connaître comme « l’informateur au masque de clown ». Je vous l’accorde, ce surnom est ridicule. Il Observait, analysait et concluait. Il était très doué pour cet enchaînement. Il piratait, espionnait, se cachait et écoutait comme si sa vie en dépendait. Très vite, des humains n’hésitèrent pas à faire appel à lui. La plupart des humains avaient assez d’argent pour payer ses services, mais lorsqu’il s’agissait des hybrides, Red avait inventé un autre mode de payement pour ceux qui n’avaient pas d’argent. La manière dont il se servait d’eux était si amusante.
- « M-Mais…je n’ai pas d’argent, comment tu veux que je te paye ?! »
- « Hmm… Bonne question… Oh ! J’ai une idée…Je ne te fais pas payer…mais tu as une dette envers moi. »
- « Une dette ? »
- « haha…eh oui ! »
- « Mais que veux-tu que je fasse pour toi ?! »
- « Je veux que tu sois mes yeux et mes oreilles. »

Spoiler:
 



Derrière l'écran

Prénom/Pseudo : S!N
Âge : 18 ans
Fille, garçon ou autre ? Poulpe
Passions : j'adore le poulpe
Comment as-tu découvert le forum ? avec un poulpe :3
Que penses-tu du forum ? C'est aussi bien qu'un pouple. Et j'adore les poulpes !
Autres : Poulpe ?
Code : Pour quelle raisons un humain peut-il être Asservi ?
Réponse a la question : Un humain peut etre asservi apres avoir violé/ tué un hybride ou un humain. Et également si l'individu pratique des ventes illégales dans le marché noir, tel que la vente de drogue, d'hybrides,ect...


© FICHE CRÉÉE PAR AMYLITH |  NESIS |  MEIYA ▬▬ Modifiée par Lou Ainsel
Messages : 25
Date d'inscription : 15/09/2017
Age : 21
Localisation : Je suis partout à la fois
Multi-Compte : Yukiko
Fiche de Présentation : => Ici <=

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Aucune
Maître/Maîtresse: Aucun
Esclaves: Ma petite Akemi
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humain - Neutre
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sam 16 Sep - 12:28
Re-bienvenu, il me semble ?

Bon courage pour la suite de ta fiche et si tu as des questions, n'hésites pas à demander Wink
Messages : 2800
Date d'inscription : 11/03/2015
Age : 24
Multi-Compte : Sarika, Leah Aoife, Kioko, Maeko et Juna Kavanez
Fiche de Présentation : Eileen, la chasseuse de primes
Fiche de Relation : Les liens d'une folle

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Aucune
Maître/Maîtresse: Esteban...Malheureusement...
Esclaves: Aïcha (PNJ)
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humaine - DW Tour


"J'aime l'amour, les sentiments, surtout ceux qui me plaquent contre le mur"

Défis Rp:
 


Spoiler:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sam 16 Sep - 20:50
Bonsoir et bienvenue sur le forum Smile
Messages : 40
Date d'inscription : 20/08/2017
Age : 32
Multi-Compte : Aucun
Fiche de Présentation : Mais qui est donc Yuna?

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Mi Humaine- Mi Souris
Maître/Maîtresse: Jin Tanaka
Esclaves:
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideF - Adoptable
Revenir en haut Aller en bas
(#) Dim 17 Sep - 9:55
Willkommen !
Messages : 576
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 25
Localisation : A Togi
Multi-Compte : ///
Fiche de Présentation : Ma Fiche
Fiche de Relation : Ma Fiche

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): ///
Maître/Maîtresse: ///
Esclaves: ///
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humain - Neutre
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sam 23 Sep - 0:18
Je crois avoir terminé ! ^^
Messages : 25
Date d'inscription : 15/09/2017
Age : 21
Localisation : Je suis partout à la fois
Multi-Compte : Yukiko
Fiche de Présentation : => Ici <=

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Aucune
Maître/Maîtresse: Aucun
Esclaves: Ma petite Akemi
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humain - Neutre


Red Alkemen:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sam 23 Sep - 11:41
Bien alors, je ne crains qu'il n'y ait des choses à revoir dans ton histoire ^^
Déjà, je t'invite à te relire, voir à passer ta fiche sur scribens, il y a beaucoup de fautes et même des mots qui ont disparu ou ne sont pas les bons à certains endroits ^^

Alors, pour l'histoire, jusqu'à l'orphelinat pas de soucis. En fait, c'est à partir de l'orphelinat que cela ne va plus. Même en tant qu'orphelins, il existe une trace de leurs existences et impossible qu'aucun n'aille plus en cours ou tout simplement, soit un peu comme mort pour le reste du monde. Ça inquièterait forcément du monde ^^
Ensuite, s'il est en plein Tokyo cet orphelinat, c'est un peu compliqué pour caché l'existence d'enfants à qui on apprends à devenir de parfaits petits soldats. Des voisins les auraient forcément remarqué.

Donc, la seule possibilité pour qu'un enfant apprenne ce genre de choses c'est plutôt chez un particulier, mais pas tout une armée non plus. Et ce n'est qu'un enfant, il ne pourra pas apprendre à être un parfait petit soldat, à moins d'un véritable lavage de cerveau comme les enfants soldats dans les pays pauvres, mais là à Tokyo, quelqu'un le remarquerait forcément. Après, je connais mal la drogue du violeur, mais je l'imagine mal avoir ce genre d'effets à forte dose O.o

Par rapport au nom du père adoptif de Red, n'oublie pas que c'est le Japon, il y a une raison pour qu'il est un prénom et un nom tout sauf japonais ? D'ailleurs, il sera compliqué pour un étranger d'atteindre une aussi bonne place que tu le décris et il lui faudrait une sacré raison pour intégrer les forces de police japonaise. Ce serait donc bien plus simple qu'il soit un japonais avec une identité japonaise ^^

Voila, j'ai essayé de te donner des pistes mais j'avoue avoir un peu de mal à trouver des raisons logiques à un tel entrainement dans un pays comme le Japon. Néanmoins, si tu as des questions, n'hésites pas surtout !
Messages : 2800
Date d'inscription : 11/03/2015
Age : 24
Multi-Compte : Sarika, Leah Aoife, Kioko, Maeko et Juna Kavanez
Fiche de Présentation : Eileen, la chasseuse de primes
Fiche de Relation : Les liens d'une folle

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Aucune
Maître/Maîtresse: Esteban...Malheureusement...
Esclaves: Aïcha (PNJ)
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humaine - DW Tour


"J'aime l'amour, les sentiments, surtout ceux qui me plaquent contre le mur"

Défis Rp:
 


Spoiler:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#) Dim 24 Sep - 18:36
Je crois que j'ai encore terminé ? ^^
Je suis passé sur Scribens en plus ! :3
Messages : 25
Date d'inscription : 15/09/2017
Age : 21
Localisation : Je suis partout à la fois
Multi-Compte : Yukiko
Fiche de Présentation : => Ici <=

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Aucune
Maître/Maîtresse: Aucun
Esclaves: Ma petite Akemi
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humain - Neutre


Red Alkemen:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#) Lun 25 Sep - 11:34
C'est déjà beaucoup mieux mais il y a encore des choses qui ne collent pas ^^

Déjà, tu devrais te relire, et vraiment relire car scribens ne te dira pas que par exemple tu as mis "consumer" à la place de "consommer". Il y a pas mal de petites fautes comme celle-ci. Surtout dans les parties que tu viens de rajouter ^^

Ensuite pour l'histoire, si les plus grands volent tout les jours l'unique repas de ton personnage, il ne pourra pas survivre longtemps. Une semaine peut-être un peu plus, mais il sera sujet à des malaises et aura de gros soucis de santé. Ce n'est donc pas possible. D'ailleurs, même avec un seul repas par jour, ils seraient tous assez faibles tout de même ^^

Sinon, je crois que c'est bon Wink

Juste une petite chose, le code n'est pas bon par contre, tu as trouvé la question, maintenant il faut la réponse à cette question.
Messages : 2800
Date d'inscription : 11/03/2015
Age : 24
Multi-Compte : Sarika, Leah Aoife, Kioko, Maeko et Juna Kavanez
Fiche de Présentation : Eileen, la chasseuse de primes
Fiche de Relation : Les liens d'une folle

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Aucune
Maître/Maîtresse: Esteban...Malheureusement...
Esclaves: Aïcha (PNJ)
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humaine - DW Tour


"J'aime l'amour, les sentiments, surtout ceux qui me plaquent contre le mur"

Défis Rp:
 


Spoiler:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#) Mar 26 Sep - 19:23
J'ai relu et corrigé toute ma fiche ^^
Messages : 25
Date d'inscription : 15/09/2017
Age : 21
Localisation : Je suis partout à la fois
Multi-Compte : Yukiko
Fiche de Présentation : => Ici <=

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Aucune
Maître/Maîtresse: Aucun
Esclaves: Ma petite Akemi
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humain - Neutre


Red Alkemen:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#) Mar 26 Sep - 19:43
Il y a une petite incohérence d'âge du coup ^^
Nine reçoit le masque à 16 et ensuite, la comédie en tant qu'enfant soldat dure jusqu'à ses 16 ans également. Il faudra modifier l'un deux Wink

Sinon, c'est nickel ! Il ne manquera que la réponse à la question pour faire un code valide !

C'est presque entièrement bon, il ne reste plus grand chose !
Messages : 2800
Date d'inscription : 11/03/2015
Age : 24
Multi-Compte : Sarika, Leah Aoife, Kioko, Maeko et Juna Kavanez
Fiche de Présentation : Eileen, la chasseuse de primes
Fiche de Relation : Les liens d'une folle

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Aucune
Maître/Maîtresse: Esteban...Malheureusement...
Esclaves: Aïcha (PNJ)
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humaine - DW Tour


"J'aime l'amour, les sentiments, surtout ceux qui me plaquent contre le mur"

Défis Rp:
 


Spoiler:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#) Mar 26 Sep - 20:05
C'est corrigé ^^ !
Messages : 25
Date d'inscription : 15/09/2017
Age : 21
Localisation : Je suis partout à la fois
Multi-Compte : Yukiko
Fiche de Présentation : => Ici <=

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Aucune
Maître/Maîtresse: Aucun
Esclaves: Ma petite Akemi
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humain - Neutre


Red Alkemen:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#) Mar 26 Sep - 20:18
C'est tout bon désormais ^^


Bienvenue ! Tu es validé(e) !


Bonjour/bonsoir,

Bienvenue sur Maître ou Neko, nous espérons que tu t'amuseras bien et nous te félicitons pour ta validation et ta fiche =3

Avant toute chose, nous te demandons de recenser ton avatar =>ici<=

Tu dois aussi recenser ton DC =>ici<=

Ainsi tu peux faire une demande d'esclaves =>ici<=

Tu peux aussi faire une demande d'habitation pour que ton personnage ait sa maison =>ici<=

Tu peux aussi faire une demande de rp =>ici<=

Nous te conseillons également d'ouvrir une boite mail et d'acheter un téléphone => ici <=

Et pour finir, il ne te reste plus qu'à ouvrir ta boite aux lettres ==> ici <==
Amuse toi bien parmi nous =)

Messages : 2800
Date d'inscription : 11/03/2015
Age : 24
Multi-Compte : Sarika, Leah Aoife, Kioko, Maeko et Juna Kavanez
Fiche de Présentation : Eileen, la chasseuse de primes
Fiche de Relation : Les liens d'une folle

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Aucune
Maître/Maîtresse: Esteban...Malheureusement...
Esclaves: Aïcha (PNJ)
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humaine - DW Tour


"J'aime l'amour, les sentiments, surtout ceux qui me plaquent contre le mur"

Défis Rp:
 


Spoiler:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#)
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maître ou Neko ? :: Présentations :: Présentations des humains :: Validées-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit