Bienvenue à Togi! Cette merveilleuse île qui propose toutes sortes d'hybrides à la vente. Serez-vous le maître ou l'esclave? NC-18
 

Une pièce, Deux faces [TERMINÉE]

 :: Présentations :: Présentations des hybrides Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
(#) Mar 25 Juil - 22:16

Qui êtes vous?



Généralités

♠ Prénom : Mahëi
♠ Nom :


♠ Sexe : Homme
♠ Âge : 19 ans

♠ Race : Serpent (croisement entre un serpent blanc et le cobra Naja Naja)
♠ Groupe : Hybride Mâle
♠ Rang : Rabatteur Hybride

♠ Orientation : Mahëi : il s'adapte à celui qu'il a en face de lui. Après tout il n'est là que pour servir
Yuhëi : Les hommes. Les femelles ne sont là que pour divertir


Le jour et la nuit

Je me souviens d'un petit gars répondant à un prénom aussi peu commun que son hybridation. Comment s'appelai t'il ... Ha oui Mahëi.
En soit aux premiers abords il avait tout de l'hybride parfait. Serviable, doux, soumis, capable de s'adapter et de répondre à n'importes quelles demandes. En fait, il ne vivait que pour servir les humains si bien que l'on ne savait qui il était réellement. Mahëi voulait tellement plaire, tellement être parfait et qu'on n'ai rien à lui reprocher, qu'on soit content de lui, qu'il était capable de passer des heures à observer une personne, à l'analyser, pour ensuite lui renvoyer en miroir ce qu'elle désirait avoir. Quitte à s'oublier lui-même. Un endoctrinement et une éducation réussient en soit.

Mais cela avait ses limites. Il ne pouvait pas aller contre sa nature. Il n'aimait pas tuer et la vue du sang le faisait rapidement tourner de l'œil. Ce n'était en soit pas un homme d'action. Ce jeune homme, doux rêveur et poète à ses heures perdues, aimait la vie. Malgré son passé tumultueux, il n'y avait pas une once de méchanceté dans son corps de serpent.
Le fait d'avoir été adopté par un homme de science lui permit sans doute de développer son intelligence et ses facultés de réflexion. Je pus constater, suite à certains exercices que ce garçon avait une très bonne mémoire et était capable de mémoriser rapidement ce qui l'entourait, ce qu'il voyait pour ensuite le redessiner aux détails près. Grâce à d'autres exercices, je pus déceler aussi un certains ... Talent pour la stratégie militaire. Connaissez-vous le jeu RISK ? Je n'ai jamais réussi à le battre. Comme aux échecs d'ailleurs. Il avait toujours deux ou trois coups d'avances.
Il avait aussi quelques notions en chimie et en biochimie, mais ce qui l'intéressait le plus restait la philosophie. Il aimait écouter les gens débattre sur des choses abstraites. Bien trop timide pour prendre la parole et donner son opinion, il restait souvent dans son coin, à l'écart
.
Sûrement dû à son passé, Mahëi était quelqu'un de très sensible aux émotions des autres et ne supportait pas lorsque les gens autour de lui haussaient la voix. C'est un être que l'on peut juger d'exclusif dans une relation. Ho il n'est pas possessif, mais quand il s'investit dans une relation il ne le fait pas à moitié. En fait, je n'ai pas pu voir les défauts de ce garçon, car il faut savoir que lorsqu'il se sent acculé ou pris en faute, Mahëi disparaît.

Entendons-nous bien, je ne parle pas de l'aspect physique, je parle de l'aspect psychique. Je n'ai pas encore pu bien cerner qu'elle était le déclencheur qui le faisait venir et prendre possession du corps, mais je vous pris de croire que lorsque pour la première fois, on se retrouve face à lui, on n'en mène pas large.
Terminez la douceur et la docilité du gentil Mahëi. En face de nous on ne trouve plus qu'un regard froid et empreint de mépris d'un jeune homme qui ose enlever le cache en cuir de son oeil blanc afin de l'exposer à la vue de tous.
Yuhëi.
Une entité vivant dans le corps de Mahëi. Généralement, lorsque les gens développent une double personnalité, c'est pour que la seconde protège la première, ou pour pouvoir être ce qu'ils ont réellement envie d'être.
Et c'est là où se trouve le bémol et la nuance à retenir. Yuhëi ne veut pas protéger Mahëi. Il veut le tuer et prendre pleine possession de ce corps.

Mais cette deuxième personne m'a fasciné. Yuhëi est un être arrogant centré sur lui-même.. Les hybrides ? Il s'en bat les couilles (je vous pris d'excuser le langage, il n'est pas très courtois contrairement à son "jumeau"), et si il peut s'amuser avec, il le fera. Les humains ? Il leur est plus ou moins dévoué. Un ordre reste un ordre et il l'exécutera quoi qu'il arrive. En revanche, il ne se gênera pas pour dire le fond de sa pensée. La stratégie ? Foncer dans le tas, c'est bien aussi, et les notions qu'il a prise de son ancien maître militaire lui servent tous les jours. Il aime les missions, mais surtout la traque. Traquer une proie pendant des heures, faire durer le jeu en la voyant s'affoler quand elle a conscience d'être prise au piège et de n'avoir aucune issue. Légèrement sadique sur les bords, il aime leur faire croire qu'elles ont une chance de s'en sortir avant de prendre plaisir à briser leur espoir en les attachants.
Ce n'est pas un homme de science, même s'il était malheureux de sous-estimer son intelligence, c'est un homme d'action. Il peut passer des jours entiers à s'entraîner ou à s'amuser.
Car côté plaisir charnel, il n'en est pas à son premier essaie. Et si Mahëi reste innocent sur ce côté-là, lui les a déjà découverts avec joie. Il a une préférence pour les hommes. Les femmes, il préfère s'amuser avec. Un salaud ? Certainement. Mais au fond, on est tous un peu salaud un jour ou l'autre.

Ce qui reste un mystère pour moi c'est que si Yuhëi à pleine conscience de la présence de Mahëi, de son existence ; Mahëi n'a en revanche pas conscience de sa double personnalité. Quand il reprend possession de son corps, malgré la frustration et la colère de l'autre, il reprend ce qu'il faisait comme si rien ne s'était passé. Par moment, il m'a avoué avoir quelques blancs ou avoir fait certains rêves étranges.
Mais ... Ce ne sont pas des rêves, simplement ce qu'il se passe quand Yuhëi est aux commandes.
Peut-être, aurai-je du lui dire qu'il y avait un autre en lui. Cependant je trouve ça plus amusant de me taire et de laisser les choses évoluer.
Après tout ce n'est pas tous les jours qu'on tombe sur un cas aussi intéressant à étudier.

Sylvain, Psychologue


Les apparences sont souvent trompeuses

*la première fois que je le vis nous étions en pleins mois d'hiver, un 24 décembre comme nous n'en avions jamais connu auparavant. De la neige, du givre, un froid à vous transpercer les os. Et lui, petit bonhomme aux corps mince et frêle, se tenait là devant moi, assis sur un siège dans la salle d'attente. Il n'était pas beaucoup vêtue pour un tel temps. Chemise de lin noir bien trop grande, pantalon troué et épousant ses fines jambes, et des pieds nus, écorché par le givre.

Je laissai échappé un soupir blasé. Pourquoi un humain se tenait il là dans ma salle d'attente ? Moi qui n'étais qu'un médecin pour hybride. Ma secrétaire me passa le dossier du patient suivant. Un hybride répondant au nom de Mahëi. Je le parcourut rapidement et mes yeux s'arrêtèrent sur la caractéristique de l'hybridation de ce jeune homme : un serpent. Peu commun, même sur Togi nous n'en rencontrons pas souvent. Je ne me rappel pas du nom des deux serpents ayant donné leur gène pour se mêler à celui de l'homme, mais je me rappel que l'un des deux était un serpent blanc. Intéressant.
Je referma le dossier, le gardant dans ma main et énonça à voix haute le prénom de cet hybride. Quelle ne fut ma surprise de voir le garçon vêtue de frippes délavé redresser la tête et se lever. Je ne saurai dire comment il arriva à marcher jusqu'à moi, son pas était chancelant et je pouvais me douter qu'il n'avait pas du manger à sa faim depuis un bon moment déjà. Ce qui me frappa ce fut ses yeux, enfin son oeil, l'autre étant caché sous un cache de cuir noir. Ils étaient grand et mangeait son visage aux traits fin, presque féminin. D'ailleurs si on m'avait dit que c'était une femme je l'aurai crût. Cette unique oeil doré me fixait avec douceur, et lorsqu'il mut rejoins une voix fluette se fit entendre *

Bonjour Monsieur, je suis Mahëi.

* Il osa m'adresser un sourire timide et je pus apercevoir pendant un fugace instant des canines plus pointues et développé que chez les humains.
Je me poussa un peu, le laissant entrer, chose qu'il fit. Il attendit que je lui demande de s'asseoir pour le faire. Un hybride bien dressé et obéissant aux moindres ordres. Pendant qu'il se déshabillait je lus son dossier. Il se prénommait Mahëi, avait eu 19 ans le 31 Octobre, et comptai déjà deux maître différent à son actif. L'un était un chimiste mort il y a maintenant deux ans de vieillesse et l'autre un militaire mort lors d'une mission il y a tout juste trois mois.
Mais ce qui m'intéressa le plus c'est de savoir que cette hybride aux long cheveux noir épais et à la peau blanche comme neige possédait dans ses canines un venin capable de paralyser et d'engourdir les sens de ceux qu'il mordait. La durée n'excédant pas quelques minutes, vairée selon là où il avait mordu sa victime. Il semblerai que ce venin pouvait être extrait de son ôte pour que l'on s'en serve à des fins médicales ou militaire.

Quand je releva les yeux, il était là devant moi, nue comme un ver. Et la vue de son deuxième œil me fit marquer un temps d'hésitation. Il était blanc, un blanc nacré, sans aucune iris noir au centre. Mais il ne semblait pas aveugle ; simplement montrait il la preuve d'une hybridation peu commune. Je le fit asseoir sur la table prévue à cet effet et commença à l'oscculter. Je me rendis compte que malgré son apparente maigreur et les fines cicatrices apparaissant de par et d'autre sur son corps, ce jeune homme possédait des muscles fonctionnel et travaillés. Nul doute que son ancien maître avait du les lui faire développer à coup d'exercice physique. À certains endroit, comme les épaules, le côté gauche du torse, la plante des pieds et des mains, ainsi que la nuque, je pus voir de fines écailles briller à la lueur de l'ampoule éclairé de mon bureau.
Une fois que je pus m'assurer qu'hormis des carences alimentaire tout allé bien je le fis se peser et mesurer. 1M80 pour 60 kilos. C'étais peu pour sa taille mais pas anormal vu qu'il avait souffert de la faim.
Je le renvoya une fois qu'il eut finis de s'habiller avec pour consigne qu'il reprenne du poids.

Je le revis trois mois plus tard, il n'avait plus rien de ce jeune homme affamé. Il mesurai maintenant 1m85 et pesait presque 73 kilos. Ça restait peu mais sur son corps et dans son sang plus aucunes traces de carences. Il se tenait bien droit, regardant les humains avec une certaines admiration.
Un hybride bien éduqué et que je ne devais plus jamais revoir.

Xavier, Vétérinaire



Une vie banale



Mahëi. Le jour de sa naissance nous étions tous fébrile dans la salle. C'était un 31 octobre et il était aux alentours de 23 heures. Le bébé est née prématurément, trois mois d'avance sur le therme. Mais il vivait. Il était tout blanc, frêle, et son corps minuscule et incomplet nous firent douter de ses chances de survit. Je me souviens que sa mère pleurait. C'était le seul enfant qu'elle avait menée le plus loin et le seul qui avait poussé un cris à la naissance. Mais une tumeur venant de se déclarer au sein de son appareil génitale nous étions obligé de le lui enlever. Ce petit être à la peau laiteuse, s'il survivait, serai le seul enfant qu'elle aurait de toute sa vie.
Les premiers jours l'enfant les passa en couveuse, branché à des tuyaux et à des machines. Et au bout de 5 jours les vétérinaires perdirent tout espoir et laissèrent la mère seule avec lui. Elle le prit, et le mit contre elle, à même sa peau. Il était froid. Mais les faibles battement de son coeur montrait qu'il était encore vivant. Il lui fallait juste de la chaleur. Sachant que la mère était la dernière représentante de son espèce sur l'île et qu'il n'y aurait plus de chance d'en avoir d'autre, les vétérinaire mirent finalement tout en oeuvre pour sauver ce bébé.
3 Mois plus tard ils sortaient tous les deux pouvait retourner dans le centre d'élevage.
C'est là qu'elle lui donna le nom de Mahëi.

Richard, Vétérinaire
.

Le petit garçon grandit et bien qu'il resta toujours plus frêle et petit que les autres hybrides de son âge il se démarquait par une volonté de vivre incroyable. Il était assidu et apprenait vite. Je n'ai jamais vu un hybride avec autant d'envie de plaire et de correspondre à la personne qu'il avait en face de lui. C'est simple un maître calin et le garçon devient calin, un maitre qui aime frapper et le petit garçon subissait les coups sans broncher, un maître qui voulait qu'il se travestisse et hop il le faisait. Et avec ses traits éffeminé on pouvait le confondre aisément. Mais c'était aussi un être timide, éffacé par moment et tête en l'air. Par moment il oubliait ce qu'on lui demandai, regardait ailleurs et loupait parfois les choses les plus simples.
Même si il ne le faisait pas exprès il fallait bien le reprendre et lui enseigner les bonnes manières. C'était en soit un hybride pour lequel je ne me faisais pas de soucis pour la suite, il trouverai aisément un maître.

Luke, éducateur.

Facilement un maître ça je n'en suis pas sûr. J'ai connu Mahëi vers ses 10 ans. Il entrait dans ce qu'on appelle la préadolescence et sortait donc de la période de latence. Ce qui me frappa chez ce jeune garçon c'est comment il s'adaptait à la perfection aux envies des personnes en face de lui. Il faut savoir que les enfants ont ce qu'on appelles des neurones miroir. Ces dernières leur permettes d'être très sensibles aux autres et de vite intégrer et de pouvoir s'adapter ensuite. Ce jeune garçon semblait les avoir gardé intactes.
Il faut savoir que chaque hybride, avant de pouvoir être adopté passaient dans mon bureau et je faisais ensuite un bilan et un diagnostique afin de déterminer si oui ou non ils étaient apte à servir un maître et quelle étiquette il fallait mettre (espiègle, effronté, docile, soumis etc).
En soit quand je le vis arrivé je me dis qu'avec lui au moins ce serai vite fait. C'est là que je me trompais. Un jour, lors d'une de nos séances, il m'apparut ... différent. Ce n'était plus un petit serpent timide que j'avais devant moi, mais un cobra royal dans toute sa splendeur. Le garçon qui se tenait en face de moi semblait sûr de lui et cela se dégageait de sa posture. Il portait sur le monde un regard méprisant et fier. Sa personnalité était tout autre. Je commis l'erreure la première fois de l'appeller par le prénom notait sur le dossier. Il me cloua le bec avec son ton sec et brute : son prénom était Yuhëi et il ne fallait plus que je fasse l'erreur de le confondre avec l'autre abrutit qui contrôlait ce corps.
Yuhëi était quelqu'un d'impulsif, de combattif et qui aimait jouer avec les autres. Encore plus lorsqu'il s'agissait d'hybride. Pourquoi ? "Ne sont ils pas fait pour assouvir tout les besoins que l'on peut avoir ?" Je lui rappela qu'il en était un aussi mais son regard noir me fit taire.
Lorsqu'il sortit de ma salle (c'était sa dernière visite avant qu'on le mette dans une animalerie) je me questionna : qu'est ce que j'allais bien pouvoir dire sur cette hybride à double personnalité.
Puis, avec un grand sourire aux lèvres, je nota ceci : "Hybride docile recelant de talents insoupçonné pouvant servir n'importe quel maître."
Je sens que la suite des évènements promet d'être drôle.

Sylvain, Psychologue

Je cherchai un hybride pouvant m'assister dans mes recherches et mes expériences. Un hybride qui n'aurait pas peur de servir de cobay et de me servir tout cours. Cependant, je cherchais une hybridation peut commune et aux caractéristiques particulières. Aussi quand j'appris par mon vieil ami Sylvain qu'il voyait un hybride serpent je sauta sur l'occasion. Je ne suis plus tout jeune et je ne voulais pas perdre de temps avec un insoumis et un hybride turbulent. Quand je pris Mahëi à mon service je me rendis compte de sa capacité à mémoriser les règles et à s'adapter à mes us et coutumes. Quel garçon incroyable, bien que manquant cruellement de conversation et pouvant par moment être très maladroit et tête en l'air. C'est d'ailleurs grâce à ça que je découvris le potentiel que ses canines recelaient.
En effet cet étourdis ratat le dosage d'un composé chimique qui fit exploser une petite partie de mon laboratoire. Et quand je m'apprêta à le corriger avec ma canne, ce dernier, dans un reflexe de sa race, me mordit à la main. Je me rendis compte que cette dernière devint lourde et engourdis, que je ne pouvais plus la controler, ce qui me fit lâcher l'objet de punition. Intéressant, ainsi ce garçon possédait du venin.
Après de nombreuses expérience je parvins à poser un diagnostique sur ses effets et sur les possibilité qu'il pouvait offrir.
Tout d'abord je nota que seul l'endroit mordu se trouvai engourdi et paralysé. Je m'explique. Si Mahëi mord la main, c'est cette derniere qui est pour un temps limité et variant selon la personne, qui se trouve paralysée. Et cela s'applique à tout les autres membres. En revanche si il en vient à mordre le cou cela se répand dans tous le corps. Je vous avoue ne pas avoir fait le test sur le poitrail gauche, là où le coeur se trouve.
J'ai aussi put extraire de ses dents ledit venin et ai remarqué qu'il avait des propriété médicinale. On pouvait l'utiliser et le mêler à d'autres éléments pour créer des médicaments ou des ongue. Je pense que l'on pourrai aussi créer des "armes" mais je ne me suis pas intéressé à ce cas là.
Durant tous le temps où l'hybride restat à mes côtés je lui enseigna tous ce que je savais sur la nature, ses plantes, et bien d'autres choses encore. Mais jamais je ne lui permit d'acceder à mes notions sur la chimie explosive. Non ... ça ce fut à Yuhëi, son double, que je l'enseigna. Je le rencontra de façon fortuite, un jour où j'allais corriger plus sévérement Mahëi. Il apparut et encaissa le coup sans broncher, là où le petit serpent aurai normalement retenue à grand peines un ou deux sanglots. Ses premiers furent : "je vous préviens Papy, ne me confondez pas avec l'autre demeuré qui est présent à vos côté et ne vous méprenez pas : je ne suis pas là pour le protéger mais pour l'asservir et le tuer si possible."
Je passa en la compagnie de ces "deux" hybrides des moments plaisants et intéressant, mais je sais aussi que la maladie qui me ronge ne me laissera pas en paix éternellement. Alors je met le temps qu'il me reste à la formation de ces deux êtres possédant le même corps mais étant aussi différent que les deux côtés d'une même pièce.

Jérémyha, Botaniste, biologiste et chimiste à ses heures perdues
.
Note : Jérémyha est mort trois mois après l'écriture de cette lettre qu'il envoya à son ami Sylvain afin qu'elle soit dans le dossier de l'hybride. À sa mort Mahëi fut renvoyé dans une animalerie où il eû une ou deux visite du psychologue, avant d'être adopté par un homme complètement différent de son premier maître.


Lorsque j'ai adopté le serpent ce n'était qu'un geignard faible et avec une tête grosse comme un ballon tellement le vieux l'avait bardé de connaissance et de savoir. Mais comme on dit un esprit sain dans un corps sain et il avait encore beaucoup à apprendre sur la maitrise de son propre corps. Aussi allais je lui apprendre tout ça. Après tout je cherchais un hybride capable de m'accompagner et de ma couvrir dans mes missions, et si il pouvait y prendre goût aussi cela m'arrangeai. J'avais aussi certains penchants à combler si vous voyez ce que je veux dire.
Je pris donc un malin plaisir à m'amuser avec Mahëi, l'entrainant au dela des limites de son corps, lui concoctant des séries d'entrainement à l'en faire vomir ses tripes ; passant aussi des heures le soirs à le torturer. Il progressait mais à une allure de mollusque. Et un soir j'eu envie de le prendre dans mon lit. Ho bien sûr il refusat, tremblant de tout son corps. Mais je l'y poussa et alors que je pensais pouvoir profiter d'une bonne nuit même non consentit quelque chose d'étrange se passa. Un autre être se tenait devant moi. Yuhëi qu'il se nommait. Et lui me tint tête, retournant contre moi certaines choses que j'avais appris à l'autre garçon mais qu'il n'avait pas acquit. Je fus surpris, eû envie de le tuer sur place, mais en même temps cette personnalité me plaisait bien mieux. Et c'est avec lui que je passa l'année qui suivit. Mahëi semblait avoir tellement peur de moi qu'il ne daigna pas se montrer. Yuhëi apprenait vite, que ce soit sur le terrain ou dans la vie intime. Et le mieux, il aimait et en redemandait ! Son corps se développa, ses sens aussi. Quelque fois l'autre personnalité refaisait surface mais jamais longtemps. Le petit garçon avait peur et semblait ne pas vouloir me fréquenter outre mesure. C'est dans ces moments là que j'appris à ce petit être la stratégie militaire. Où il excella. D'autre fois je m'amusais avec lui, mais sans jamais le prendre dans mon lit, j'avais Yuhëi pour ça. Mais il y a tellement de choses à faire sans passer par le sexe.  Parfois Yuhëi prenait le contrôle, d'autre fois il laissait Mahëi se démerder avec moi
Il était fourbe et sadique ce petit serpent. Bientôt je pourrai l'emmener sur des missions plus dangereuses, plus importante. J'avais hâte de voir ce qu'il valait réellement dans des conditions où l'erreur n'était pas permise. Je lui avait apprit les bases de la torture et de la traque. Il fera un bon chasseur, un bon rabatteur si tant est qu'il arrive à controler ses envies de jouer avec les proies.

Éllias, Ancien militaire passez maître dans l'art de la torture

Note : le militaire ne put jamais emmener Mahëi avec lui en mission. Il mourut quelques jours après avoir écrit ce message dans son journal de bord. Il avait été contacté pour effectuer une mission à l'autre bout de l'île et n'en était jamais revenue. Après ça L'hybride partit de la maison et errat pendant près de deux mois dans les rues de Togi, se cachant, de peur de se faire réprimander et punir. Puis il se fit ramasser par la brigade un jour d'hiver. Il était à moitié mort de froid, le corps amaigrit par le manque de nourriture et d'eau. Maintenant il attend patiemment que quelqu'un vienne le chercher dans l'animalerie où il fut placé après avoir reprit des forces et un aspect convenable.
Je vous souhaites bien du courage et surtout bonne chance. Adopter Mahëi ne sera pas de tout repos, soyez en sûr.




Derrière l'écran

Prénom/Pseudo : Ju'
Âge : 22 ans
Fille, garçon ou autre ? Autre
Passions : Sport, musique, dessin, rêver, dormir, écrire ...
Comment as-tu découvert le forum ? je le connaissais déjà
Que penses-tu du forum ? J'aime bien le désign
Autres :
Code:


© FICHE CRÉÉE PAR AMYLITH |  NESIS |  MEIYA ▬▬ Modifiée par Lou Ainsel
Messages : 5
Date d'inscription : 25/07/2017
Age : 21
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
(#) Mer 26 Juil - 18:42
Willkommen =3
Messages : 492
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 25
Localisation : A Togi
Multi-Compte : ///
Fiche de Présentation : Ma Fiche
Fiche de Relation : Ma Fiche

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): ///
Maître/Maîtresse: ///
Esclaves: ///
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humain - Neutre








♪♫ Thema von Meyer ♫♪
Revenir en haut Aller en bas
(#) Ven 28 Juil - 5:07
Re bienvenue alors Smile
Messages : 82
Date d'inscription : 23/05/2016
Age : 27
Multi-Compte : Lorelaï/ Chirly/ Matteo L. Philipps/ Chiara/ Emiko Saito/ Shin/ Luann E. Allannah
Fiche de Présentation : >ICI<

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): .
Maître/Maîtresse: .
Esclaves: soumise à mon travail
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humaine - Rabatteuse


Defi rp : 1 : Craquer psychologiquement et te confier à un hybride inconnu, que tu pourchassais (ou pas)
Revenir en haut Aller en bas
(#) Mer 9 Aoû - 11:33
Bienvenue ^^

Bon alors, je crains qu'il n'y ait pas mal de petites choses à revoir ^^
Au niveau du caractère déjà, le fait que la deuxième personnalité soit ainsi avec les humains risquent de souvent poser problème. Les rabatteurs ne peuvent pas engager un hybride aussi peu fiable au final. Donc, il faudrait peut-être réduire ou dire qu'il le cache bien aux rabatteurs ?

Par rapport à l'histoire, c'est là qu'il va y avoir le plus de travail. Déjà, la toute première partie. Si tu pars dans l'idée que ton personnage soit né dans le centre d'élevage, eh bien toute cette partie ne va pas être possible. D'une part, le bébé est retiré à sa mère à la naissance et s'il est trop fragile, éliminer d'office. Le centre d'élevage ne fait pas de frais jugé inutile, donc si la mère et le petit sont fragiles, alors le centre s'en serait débarrassé dès le début. Donc, pour que ce soit possible et que la mère le garde aussi longtemps, il faudrait que ton personnage naisse chez un particulier qui prendrait soin de la mère et du petit (avant de le vendre au centre d'élevage si tu veux).
Ah et il n'y a pas de possibilité qu'une hybride soit la dernière représentante de son espèce. Les serpents ne sont pas si rares que cela et si jamais une espèce est sous-représenté, déjà elle vaut plus chère mais les scientifiques vont tout faire pour en créer de nouveaux ^^

Ensuite, au centre d'élevage, il n'y a pas de psy. Les hybrides sont éduqués pour être de parfaits petits esclaves mais il n'y a que des éducateurs pour dire s'ils sont aptes à être adoptés ou non ^^
Donc du coup, si tu veux qu'il ait pu voir un psychologue, ce n'est possible uniquement si un de ses maitres l'a désiré, car le centre d'élevage ne le fait pas.

Voila, sinon il faudrait te relire aussi, il y a beaucoup de mots qui se sont transformés en d'autres ou auxquels, il manque des mots ou tout simplement des fautes d'orthographe. Je t'invite à aller voir sur scribens, c'est un site très utile Wink

En tout cas, si tu as des questions, n'hésites pas ^^
Messages : 2650
Date d'inscription : 11/03/2015
Age : 24
Multi-Compte : Sarika, Leah Aoife, Kazuko Yodo, Aureliane M. Zdzislawa, Kioko et Malika
Fiche de Présentation : Eileen, la chasseuse de primes
Fiche de Relation : Les liens d'une folle

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Aucune
Maître/Maîtresse: Esteban...Malheureusement...
Esclaves: Aïcha (PNJ) // Anastasia
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humaine - DW Tour


"J'aime l'amour, les sentiments, surtout ceux qui me plaquent contre le mur"

Défis Rp:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#) Mer 9 Aoû - 13:04
Bonjour !
Déjà je te remercie de la rapidité avec laquelle tu as lut ma fiche et te pris de bien vouloir excuser les fautes etc.

Et ensuite je vais corriger tout ça !
Messages : 5
Date d'inscription : 25/07/2017
Age : 21
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
(#) Dim 13 Aoû - 15:04
@Mahëi a écrit:
Bonjour !
Déjà je te remercie de la rapidité avec laquelle tu as lut ma fiche et te pris de bien vouloir excuser les fautes etc.

Et ensuite je vais corriger tout ça !

Edit du 13 Août : Yop alors j'ai commencé à corriger les fautes d'orthographe et j'ai finis de corriger celles du caractère et j'ai modifier la partie qui n'allait pas
Messages : 5
Date d'inscription : 25/07/2017
Age : 21
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
(#)
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maître ou Neko ? :: Présentations :: Présentations des hybrides-