AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
On se connaît... Non ? [PV: Masaki Taiga]



On se connaît... Non ? [PV: Masaki Taiga]

 :: Hors-rp :: Rp terminés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
(#) Dim 23 Juil - 17:12
Quoi ? Pourquoi Rex était encore à l'animalerie ? Il n'était pas censé travailler aujourd'hui ? Et puis… Surtout, il n'était pas censé se faire adopter au centre des rabatteurs et non pas dans ce magasin ? Ah… Ah d'accord. C'étaient encore ses camarades qui lui avaient fait une crasse n'est-ce pas ? Pourtant… Il n'avait pas l'air si affolé que d'habitude… Il avait pris l'habitude de se faire ramener ici une fois par semaine lorsque certains rabatteurs voulaient l'embêter. Il ne comprenait toujours pas pourquoi ils faisaient ça, mais il ne cherchait plus vraiment à comprendre. Cette fois, ce fut en début d'après-midi que le vendeur fut chargé de garder l'hybride dans la cage contre un pot-de-vin, bien sûr, toujours un peu plus pour rajouter une pancarte où il était écrit : esclave extrêmement docile prêt à tout pour son maître.

Le chien soupira dans l'espace clos et se contenta de remettre correctement les bandages qu'il avait toujours sur lui pour cachet ses anciennes blessures. Il avait un petit bleu sur la joue droite dû à un coup-de-poing donné par un de ses gentils camarades lorsqu'il avait essayé de se débattre pour fuir… Franchement, il avait vraiment une vie de chien et s'était le cas de le dire. Il en venait à regretter ses anciens maîtres tiens… Il secoua la tête à cette idée… Non, c'était absurde de penser ça… Il soupira une nouvelle fois avant de s'allonger dans le petit espace qu'il avait, sa queue entre les jambes. Il s'assoupit un long moment…

Il se réveilla par des pas qui s'approchait de la cage, il ne bougea pas d'un centimètre. Il croisa le regard du vendeur qui avait l'air inquiété de cette personne qui était à présent devant sa cage. Rex, lui, ne voyait que ses pieds et le début de ses jambes alors il ne comprenait pas ce qu'il se passait. S'il avait eu des oreilles de chiens, il les aurait dressés pour entendre encore mieux… Mais en ayant pas, il regarda seulement les chaussures de l'homme qui était devant. Il tenta quelque chose…

-B-Bonjour monsieur…
Messages : 92
Date d'inscription : 16/04/2016
Age : 22
Localisation : Centre des rabatteurs
Multi-Compte : Aoi / Jad Sullrajah / Dimitry Azarov / Jin Hyun
Fiche de Présentation : =>ICI<=
Fiche de Relation : =>ICI<=

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Berger blanc suisse
Maître/Maîtresse: Masaki Taiga
Esclaves: ///
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://ushisekken.deviantart.com/
HybrideM - Rabatteur
Revenir en haut Aller en bas
(#) Lun 21 Aoû - 13:10
Enfin un jour de repos, il était tant attendu et apprécier mais une chose venait l’entacher. Le fait que des enquêteurs s’étaient permis de balancer un hybride de chez eux à l’animalerie au lieu du centre des Rabatteurs. Il s’était dit qu’il lui faudrait rappeler ses hommes à l’ordre, voir même de faire passer le mot a Jared si cela venait de ses hommes à lui. Ils n’avaient pas assez d’hybrides bien dressé sous la main pour se permettre ce genre de chose. Surtout qu’il avait eu vent du fait que c’était toujours le même qui se retrouvait au rebus. Taïga s’était dit qu’il allait le prendre avec lui, non pas par pitié, mais pour ne pas gâcher la main d’œuvre du groupe des Rabatteurs. Surtout qu’on lui avait rapporté qu’il n’était pas si mal comme hybride, juste un peu trop timide et renfermé mais pas un incapable sur le terrain. Taïga poussa alors la porte de l’animalerie une nouvelle fois, car la dernière, il en était ressortit avec Elias. D’ailleurs il se demandait si cela irait entre les deux, quand bien même ils seraient obligés de cohabiter ensemble.

Cela dit, ce Rex ne serait pas toujours à la maison, il serait très souvent avec lui et il l’enverrait sans doute sur le terrain avec les enquêteurs et les agents de terrains. Enfin il verrait cela plus tard, pour l’heure il cherchait sa cage du regard, sans se soucier du vendeur qui s’était mis à sa hauteur en se frottant les mains tout en lui parlant de nouveaux arrivages plutôt exotiques. Les hommes qui avaient fait ça n’allaient pas s’en tirer comme ça. Le vendeur avait tout de même blêmi lorsqu’il avait reconnu le chef de division des Rabatteurs. Il s’était sans doute dit qu’il n’aurait pas dû accepter le pot de vin et l’hybride chez lui. Taïga réussit à trouver la cage et se posta devant cette dernière, posant son regard sur son occupant. Il trouva l’hybride allongé l’air endormi, alors que le vendeur essayait de se justifier en bégayant. Le Rabatteur lui fit un signe de main pour lui dire de se taire car il n’avait que faire de ses excuses.


La voix timide de l’hybride se fit entendre, Taïga se baissa alors pour lui laisser l’occasion de le regarder dans son œil valide. Les traits du Rabatteurs étaient assez durs car il contenait son énervement envers les hommes qui l’avaient amené ici et le vendeur qui avait accepté. Cependant il prit une profonde respiration et tenta de laisser un peu de douceur mêlée à son professionnalisme pour s’adresser à l’hybride.

‘’Bonjour’’ lâcha-t-il simplement.

‘’Je vois que cette fois-ci c’est en animalerie que tu as échoué et non au centre ?’’ avait-il ajouté.

Il soupira en regardant légèrement vers le plafond.


‘’Je vais faire en sorte que tu n’atterrisses plus nulle part ailleurs, je n’ai pas le temps de courir après nos hybrides…’’ dit-il en se relevant.

Il se tourna ensuite vers le vendeur, un air froid sur le visage.

‘’Vous me le faites sortir et rapidement, c’est un hybride Rabatteur, il n’a rien à faire ici. La prochaine fois vous appelé le bureau pour signaler ce genre de chose. Bien sûr je me doute que vous avez touché quelque chose pour l’avoir gardé ici donc prenez ce que vous avez perçut pour son rachat. La prochaine fois je ferai en sorte de faire boucler votre boutique pendant un moment, c’est clair ?’’ Lâcha-t-il sans retenue.

Etait-ce un coup de bluff ou en était-il capable ? Pouvait-il avoir ce droit ? Ça le vendeur ne pouvait le savoir avec certitude, surtout que Taïga s’était montré plus que convainquant. Taïga attendait alors, croisant les bras sur son torse, comme pour dire qu’il n’était pas question de marchander quoi que ce soit car il était coupable de recel en ayant accepté ce pot de vin et l’hybride dans son magasin.
Messages : 79
Date d'inscription : 03/05/2017
Age : 30
Multi-Compte : Keagan/Kazuma/Elias
Fiche de Présentation : Ma Fiche
Fiche de Relation : Mes relations

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Aucune
Maître/Maîtresse:
Esclaves: Rex (Rabatteur)/ Naoya (Asservi)/Libre/Libre
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humain - Rabatteur


Je parle en [color=#00cc00]
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sam 2 Sep - 15:51
Rex ne savait pas qui se trouvait en face de lui… Déjà, la forme de ses chaussures et la pointure, l'enquêteur pouvait en déduire que c'était un homme. Le style de chaussure… Tout terrain, ressemblant beaucoup à ceux des rabatteurs… Le déclic de fit, c'était un rabatteur ? Oh, se devait être un des hommes qui l'avait mit ici… Il se retenait de soupirer avant de voir la tête de l'homme. Le chien eut le réflexe de reculer tout au fond de sa cage, la queue entre les jambes. Le… Le chef des agents de terrain ?! Il déglutissait difficilement restant au fond de sa cage. Il allait avoir des problèmes… C'était sûr…

Il hocha simplement la tête à ses paroles. Mais la dernière phrase lui fit mal… Comment ça ‘'ne pas avoir le temps de courir après nos hybrides'' ? Rex finissait par sortir tout seul au bout d'une journée, il avait même fini par ne plus demander de l'aide. Et pour une fois, il aurait préféré que ce soit un maître qui veuille le sortir parce qu'il l'appréciait au lieu que ce soit par pitié, gain de temps ou pour se débarrasser d'un fardeau. Oui, le berger suisse blanc le ressentait comme ça, cette adoption. Mais timide comme il était, il n'allait pas le dire… Non, il n'oserait jamais. Déjà que le rabatteur avait l'air énervé, ce n'était pas le moment de faire un coup de gueule.

Aux paroles du brun, le vendeur voulu intervenir. C'est vrai que Rex valait plus que ce que les autres rabatteurs lui avaient donné, mais il n'avait pas le choix. Alors, il alla ouvrir la cage et l'hybride resta un moment au fond de celle-ci jusqu'à y sortir, toujours la queue entre les jambes. On pouvait clairement voir qu'il n'était pas du tout rassurer. Il ouvrit la bouche avant de sentir un collier s'attacher autour du cou. Hein ? Quoi ? Il toucha le collier avant de lancer un regard interrogateur au vendeur. Ah, oui… C'était la procédure. Il reposa son regard sur le chef des agents de terrain.

-M-…Merci…

Masaki Taiga, un homme respecté par ses subordonnés tout comme Jared Turner avec les enquêteurs… Il allait être l'hybride du chef des agents de terrain ? Lui, le chien timide et réservé… Oui, c'était aussi un rabatteur dans la section enquêteurs… Mais… Rex soupira intérieurement tout en lâchant le collier qu'il tenait du bout des doigts. Il n'attendit pas la permission de son nouveau maître pour sortir de l'établissement et prendre une bouffée d'air en attendant que le vendeur donne les papiers à monsieur Taiga, même si au centre il devait y être.

Il avait envie de pleurer… Pourquoi ? Parce qu'encore une fois, il allait peut-être se retrouver avec un maître violent… Ce n'était pas dans l'habitude du chien d'être pessimiste comme ça, mais il avait tellement peur…
Messages : 92
Date d'inscription : 16/04/2016
Age : 22
Localisation : Centre des rabatteurs
Multi-Compte : Aoi / Jad Sullrajah / Dimitry Azarov / Jin Hyun
Fiche de Présentation : =>ICI<=
Fiche de Relation : =>ICI<=

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Berger blanc suisse
Maître/Maîtresse: Masaki Taiga
Esclaves: ///
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://ushisekken.deviantart.com/
HybrideM - Rabatteur
Revenir en haut Aller en bas
(#) Mar 26 Sep - 14:17
Taiga n’était pas particulièrement dans son meilleur jour. Et cela se voyait, il n’avait pas été tendre avec le vendeur non, il avait été expéditif en le menaçant de faire fermer sa boutique s’il avait encore le culot d’accepter un hybride rabatteur et un pot de vin sous le manteau. Son regard était porté sur l’hybride qui s’était réfugié dans le fond de sa cage comme terrorisé au premier coup d’œil qu’il avait posé sur l’humain. Cela eut le don de faire arquer un sourcil sans réelle autre démonstration de son étonnement. Faisait-il si peur que cela ? Ressemblait-il à un monstre ? Qu’importe, Taiga devait être craint dans une certaine mesure par ses hommes et les hybrides rabatteurs, ainsi son autorité ne serait jamais bafouée.

Le vendeur était revenu et avait ouvert la cage, cependant l’hybride tardait à en sortir. Taiga ne dit rien à ce sujet, le laisser sortir à son rythme, si celui-ci ne prenait pas des heures. Il croisait les bras, dardant son regard de son unique œil apparent, alors qu’il daignait enfin sortir. Il eut le temps de prononcer un mot de remerciement que le vendeur lui refermait un collier et une laisse autour du cou. Le chef n’objecta pas, restant silencieux et immobile devant ce geste. Il le suivit du regard lorsqu’il sortit dans la rue, Taiga savait qu’il n’irait pas loin de toute manière. Le vendeur avait assisté à la scène l’air bouche bée, le chef des rabatteurs se redressa desserrant ses bras et bombant légèrement le torse pour étirer son dos et se rapprocha de l’accueil pour signer les papiers. Pas besoin de payer, le pot de vin devait grassement payer le tout. Pliant les papiers, il les mit dans la poche de sa veste longue et il sortit en adressa un dernier regard froid au vendeur, le dissuadant alors de recommencer à l’avenir.

Puis il sortit, posant son regard sur Rex qui attendait bien sagement. Il porta une main à son collier pour en décrocher la laisse, il n’y en avait pas besoin. Peureux comme il était, il devait bien se douter qu’il devait rester près de lui. Il posa la laisse sur le rebord de la vitrine de la boutique, elle serait sans doute récupérée par le vendeur ou quelqu’un en ayant besoin et qui passerait par là
.

‘’Alors… je te donne le choix, passer te chercher des vêtements vite fait dans un magasin et on va chez moi pour que tu te décrasses, ou on retourne direct au boulot et je vais aller dire deux ou trois mots à ces couillons qui t’ont collé dans cette boutique…. T’en dis quoi ?’’ lâcha t-il d’une voix assez froide mais non dénuée d’humanité.
Messages : 79
Date d'inscription : 03/05/2017
Age : 30
Multi-Compte : Keagan/Kazuma/Elias
Fiche de Présentation : Ma Fiche
Fiche de Relation : Mes relations

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Aucune
Maître/Maîtresse:
Esclaves: Rex (Rabatteur)/ Naoya (Asservi)/Libre/Libre
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humain - Rabatteur


Je parle en [color=#00cc00]
Revenir en haut Aller en bas
(#) Dim 8 Oct - 18:16
Et dire que lui-même pensait que sa peur avait fini par s'effacer au fur et à mesure du temps… Finalement, elle était toujours là, ainsi que sa timidité et son incapacité d'avoir un dialogue avec quelqu'un d'autre. Le seul mot qu'il avait réussi à sortir de sa bouche en sortant de sa cage était de remercier le chef des agents de terrain de le faire sortir d'ici et en bégayant bien sûr. Cela allait être difficile d'avoir une conversation normale avec lui…

Rex soupira intérieurement en sentant la peur grandissante en lui en ne voyant aucune réaction chez son nouveau maître. Il décida donc de ‘'fuir'' dehors pour aller prendre l'air en essayant de chasser toutes les idées négatives en lui. Mais c'était si compliqué… Il ne savait pas quoi s'attendre avec cet humain et vu la réputation qu'il avait au centre. Il sentit un long frissonnement le long de sa colonne vertébrale, un frissonnement de peur. Ce n'était que des rumeurs, oui… Que des rumeurs… C'est inutile d'avoir peur ainsi voyons…

Il sentit la laisse être décroché et il tourna le regard sur Taiga. Pas de laisse ? C'est… Très inattendu. Mais le chien ne pouvait être qu'heureux de savoir qu'il n'aurait pas besoin de ça. Il toucha de nouveau du bout des doigts le collier encore autour de son cou au niveau de ses bandages. Allait-il le garder ? Sûrement… Dommage. Il reposa son regard sur le brun avant de le regarder avec surprise. Cette proposition était très… Étonnante. Mais, malgré tout ce qu'il avait vécu et ce que ses bourreaux de collègues lui avaient fait subir, il ne pouvait pas leur vouloir de mal… Beaucoup trop gentil ce chien.

-J-Je… On retourne au centre pour que je puisse récupérer mes affaires. Pas… Pas besoin de m'acheter des vêtements, vous s'avez… Et laissez-les… S'il… S'il vous plaît….

Et dire qu'il refusait que les couillons, comme le rabatteur disait, soient puni. Mais, il ne voulait pas recevoir d'autres coups de leur part ou des regards haineux, même si dans les deux cas, il en aura toujours. Et puis, il ne se ventera pas d'être l'hybride du chef des agents de terrain, donc personne ne pourra le savoir et il rentrera sûrement avec des bleus comme toujours. Sauf que cette fois, il les cachera un peu plus pour éviter que son maître les voie.

Il décida donc de se diriger vers le centre opérationnel des rabatteurs et faire un petit détour dans sa chambre, attrapant un sac et commençant à ranger et souffler un grand coup pour retirer ce stress et cette peur qu'il avait depuis un moment. Cette petite pièce fort confortable allait beaucoup lui manquer malgré tout ce qu'il pouvait en penser. Il fit un léger sourire triste en s'asseyant sur son lit, son sac à ses côtés, en observant sa chambre. Comme pour faire un adieu définitif cette fois, puisqu'il était sûr de ne plus revenir. Il resta un long moment comme ça, oubliant totalement qu'il devait retrouver voir son maître.
Messages : 92
Date d'inscription : 16/04/2016
Age : 22
Localisation : Centre des rabatteurs
Multi-Compte : Aoi / Jad Sullrajah / Dimitry Azarov / Jin Hyun
Fiche de Présentation : =>ICI<=
Fiche de Relation : =>ICI<=

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Berger blanc suisse
Maître/Maîtresse: Masaki Taiga
Esclaves: ///
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://ushisekken.deviantart.com/
HybrideM - Rabatteur
Revenir en haut Aller en bas
(#) Mer 8 Nov - 13:31
Cet hybride était peu communicatif, il fallait sans doute mettre cela sur le compte de la timidité mais tout de même. Ne pas savoir aligner deux mots correctement, Taiga se demandait comment il avait pu devenir un chien des rabatteurs. Il fallait en règle générale des hybrides avec un tant soit peu de caractère pour ne pas courber l’échine devant l’adversaire, avoir assez de mordant sans pour autant se retourner contre leur maître, car dans ce cas de figure, c’était un aller simple en centre de dressage, dieu sait que certains dresseurs étaient loin d’être tendres. Ou alors, il avait peut-être entendu certaines choses sur son compte et cela l’aurait fortement intimidé. Ce cas de figure était aussi plausible. Il était quelqu’un de plutôt dur, il le reconnaissait, mais un jour il saurait bien ce qui se disait sur son compte, et ce jour-là, s’il tombait sur l’un des fondateurs de ces rumeurs, il pourrait avoir peur pour son matricule, sans mauvais jeux de mots.

En bon chien il était resté dehors sans prendre la fuite pendant qu’il disait deux mots au vendeur. Taiga en avait profité pour lui enlever la laisse qui pendait à son collier. Pas besoin de ce truc, le chien devait savoir qu’il n’avait pas intérêt à prendre la fuite sans quoi cela serait bien fâcheux pour lui. Mais en avait-il eut simplement l’idée ? Quelque chose lui disait que non. Puis il laissa le choix à l’hybride sur la conduite à tenir envers ceux qui l’avaient envoyé à l’animalerie pour se débarrasser de lui. Taïga avait bien envie de le prendre pour exemple pour ceux qui essaieraient à l’avenir de faire la même chose avec d’autres hybrides, mais apparemment Rex était contre cette idée. Le Rabatteur posa son regard sur l’hybride, l’observant quelques instants, avant de détourner le regard en haussant les épaules.


‘’Bien, c’est comme tu veux… ils l’auraient plutôt amplement mérités mais… j’en ferai mon affaire plus tard…’’ lâcha-t-il d’un air pensif, laissant un mince sourire apparaître sur ses lèvres.

‘’Donc va pour le centre, tu y récupèreras tes affaires, une chambre t’attends chez moi. Tu es sûr que tu n’as besoin de rien ? Cela ne me dérange pas de te prendre quelques vêtements, ce n’est pas ça qui va me ruiner…’’

Ils montèrent donc en voiture et se dirigèrent vers le centre, Taïga reçut un appel et laissa l’hybride aller prendre ses affaires pendants qu’il restait dans la voiture. Au bout d’un moment, lorsque la communication téléphonique fût terminée, l’hybride ne revenant toujours pas, il décida alors d’aller le rejoindre. Taiga arpenta les couloirs, les mains dans les poches, regardant droit devant lui tandis que certains regards se posaient sur lui. Une fois devant la porte de la chambre de Rex, il l’ouvrit, s’appuyant  sur l’encadrement de la porte.

‘’C’est bon ? Tu as rassemblé toutes tes affaires ? Je trouvais le temps long….’’ Lança t-il en essayant de paraître plus avenant que d’habitude.

Il savait que parfois il pouvait se montrer un peu trop rigide, cela ne lui coûtait rien de se montrer légèrement plus doux, surtout lorsqu’il n’y avait personne d’autre aux alentours.
Messages : 79
Date d'inscription : 03/05/2017
Age : 30
Multi-Compte : Keagan/Kazuma/Elias
Fiche de Présentation : Ma Fiche
Fiche de Relation : Mes relations

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Aucune
Maître/Maîtresse:
Esclaves: Rex (Rabatteur)/ Naoya (Asservi)/Libre/Libre
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humain - Rabatteur


Je parle en [color=#00cc00]
Revenir en haut Aller en bas
(#) Dim 19 Nov - 19:45
Rex était sûrement l'un des hybrides les plus obéissants sans pourtant faire partie de la première génération que les humains avaient créé dans le passé. Il n'oserait pas partir en courant ni même penser une seule seconde à fuir la maison de son maître ou même Togi. Le destin de Rex était de finir comme les autres adoptables : esclave. Mais cela n'avait pas l'air de le déranger plus que ça.

D'ailleurs, penser une seule seconde à faire du mal à ceux qui lui avait fait du mal… C'était impossible. Il était trop gentil et pacifiste pour faire une chose pareille… Il avait refusé de leur faire du mal et son nouveau maître l'observait ce qui le fit paniquer intérieurement. Il hocha vivement la tête à sa question en essayant de faire un petit sourire timide.

-O-oui… J'ai tout ce qu'il me faut…

Il ne voulait pas que son maître achète des vêtements ou autre alors qu'il avait déjà tout. Il monta dans la voiture pour se diriger vers le centre et le chien alla dans sa chambre pour récupérer ses affaires et rêvasser un long moment pour dire adieu à sa chambre. Il n'allait pas la retrouver de si tôt, du moins il espérait… Il ne vit pas le temps passé tellement il était plongé dans sa réflexion…

Il sursauta en entendant la porte s'ouvrir avant de se tourner vers la voix de son maître. Le temps long ? Son regard dériva sur l'horloge de la chambre avant de se rendre compte que cela faisait un moment qu'il était là. Il se redressa vite, empoigna son sac et se courba avant de s'empresser de s'excuser.

-P-Pardonnez-moi maître !

Maître… Ce mot… Il fallait qu'il retrouve l'habitude de l'utiliser… Est-ce que monsieur Masaki voudrait être appelé ainsi ? Rex ne savait pas, mais il reproduisait simplement les gestes et les paroles qu'on lui avait apprirent au fil du temps. Il se redressa, mais garda la tête baissé avant de sortir de sa chambre et d'avancer dans le couloir. Pendant le petit trajet dans le couloir, il regarda le sol et sentit des regards sur lui et sur le rabatteur à ses côtés… Puis des rires ? Instinctivement, il redressa la tête et croisa le regard de ses bourreaux quotidiens. Prit de peur, il avança rapidement sans pour autant courir, mais ce petit chien avait apprit à aller assez vite avec les entraînements de Kai Di, alors il fut vite arrivé dans la voiture du chef des agents de terrains. Enfouis dans son siège, il sera son sac contre lui sans ne plus sortir un mot... Les yeux aux bords des larmes…
Messages : 92
Date d'inscription : 16/04/2016
Age : 22
Localisation : Centre des rabatteurs
Multi-Compte : Aoi / Jad Sullrajah / Dimitry Azarov / Jin Hyun
Fiche de Présentation : =>ICI<=
Fiche de Relation : =>ICI<=

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Berger blanc suisse
Maître/Maîtresse: Masaki Taiga
Esclaves: ///
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://ushisekken.deviantart.com/
HybrideM - Rabatteur
Revenir en haut Aller en bas
(#) Lun 18 Déc - 14:28
Cet hybride avait l’air trop gentil, pas étonnant que ces crétins l’avaient envoyé à l’animalerie pour s’en débarrasser. Et il n’avait pas voulu que le Rabatteur s’en mêle en les punissant pour ce qu’ils avaient fait. Taiga l’avait regardé un instant, silencieux, mais il s’était dit qu’il ferait tout de même quelque chose, indépendamment de ce que pensais l’hybride. Il ne fallait pas qu’ils recommencent ceci avec un autre hybride, il ne pouvait pas passer son temps à aller les récupérer en personne. Mis à part cela, l’humain avait demandé au chien s’il avait tout ce qu’il lui fallait car il pouvait lui acheter des vêtements.

‘’Bon, alors si tu le dis…’’ lâcha t-il sans chercher à comprendre.

Ils s’étaient dirigés vers le centre des Rabatteurs pour qu’il prenne ses affaires car il allait vivre chez lui à partir de maintenant. Une fois arrivés, Taiga le laissa aller à sa chambre, l’attendant dans la voiture. Le temps lui parut vite bien long alors il sortit de sa voiture et se dirigea vers le quartier dortoir. Il avait tout de même prit son temps pour traverser le bâtiment et se rendre jusqu’à la chambre de Rex. Une fois arrivé, il avait poussé lentement la porte, s’adossant à l’encadrement tout en croisant les bras, observant de son œil valide l’hybride qui rêvassait. Il le vit sursauter et s’incliner tout en s’excusant. Taiga le regarda silencieusement tout en haussant un sourcil à l’entente du mot ‘maître’. Cependant il ne rétorqua rien se demandant s’il allait le laisser l’appeler ainsi ou tout simplement ‘monsieur’. Il aurait sa réponse un peu plus tard.


‘’Si tu as tout ce dont tu as besoin alors on peut y aller’’ lâcha t-il d’un ton monocorde en se redressant.

Le chef lui emboîta le pas, les mains enfouies dans les poches de son imper, observant le dos de l’hybride qui se mit rapidement à marcher pour quitter le couloir dans lequel ils se trouvaient. Apparemment les personnes qui se trouvaient dans les bureaux le regardaient d’un air étrange. Taiga plissa son œil en entendant des rires étouffés, ce qui eut pour effet de voir déguerpir son hybride alors qu’il avait posé son regard sur certaines personnes. Lorsque Rex eut disparu de son champs de vision, le Rabatteur se stoppa juste devant ceux qui avaient semble t-il emmenés le chien à l’animalerie pour s’en débarrasser. Les toisant du regard d’un air plus que glacial, il s’adressa tout de même à être d’une voix étrangement calme et froide à la fois.

‘’Si je dois encore aller chercher un de nos hybrides à l’animalerie comme je viens de le faire, il y aura des têtes qui tomberont…’’ lança t-il sur cet air froid qu’on lui connaissait et qui faisait sa réputation.

Puis il passa lentement son chemin en direction de sa voiture vers laquelle il retrouvait le chien, assit sur son siège entrain de serrer son sac dans ses bras comme s’il allait se mettre à pleurer pour se libérer de la pression qu’il venait de subir. Taiga prit place au volant, fermant la porte et mit le contact. Il tourna son regard vers l’hybride à ses côtés, posant une main sur sa tête.


‘’Respires un bon coup, ils ne devraient plus t’embêter maintenant…’’ lâcha t-il simplement, avant de retirer sa main.

La voiture démarra puis ils s’en allèrent en direction de l’appartement de Taiga.
Messages : 79
Date d'inscription : 03/05/2017
Age : 30
Multi-Compte : Keagan/Kazuma/Elias
Fiche de Présentation : Ma Fiche
Fiche de Relation : Mes relations

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Aucune
Maître/Maîtresse:
Esclaves: Rex (Rabatteur)/ Naoya (Asservi)/Libre/Libre
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humain - Rabatteur


Je parle en [color=#00cc00]
Revenir en haut Aller en bas
(#) Jeu 15 Fév - 11:16
Toujours fidèle à lui-même ce chien. Du moins, fidèle à son dressage puisqu'on ne sait pas comment il aurait pu être sans une ‘'bonne éducation'' dans les règles humaines. Enfin bref. Tant qu'il avait un toit, à manger et qu'on ne lui faisait pas trop mal… Ça allait.

Il fut surpris de l'arriver de son nouveau maître dans sa chambre et surtout de ce premier faux pas. Il n'aimait pas faire attendre les gens, il avait eu l'habitude des sanctions lorsqu'on faisait patienter trop longtemps. De plus, il ne connaissait pas vraiment l'homme qui attendait devant la porte… Du moins que les rumeurs qui tournaient autour de lui. Il savait qu'il ne fallait pas faire de conclusion trop hâtive, il est peut-être un très bon maître ! Mais, il avait déjà pensé ça d'autres humains et le voilà avec tous ses bandages pour cacher de vieilles cicatrices…

Son haussement de sourcil au mot ‘'maître'' le fit tiquer. Est-ce qu'il avait dit quelque chose de mal ? Monsieur était plus approprié ? Il ne savait pas… Les humains étaient tous très différents ! Et le chien serait-il capable de poser la question, timide comme il est ? Il hocha simplement la tête à sa réponse avant de filer droit vers la voiture.

La boule au ventre et enfoncé dans son siège, il ne bougea pas. Revoir ses bourreaux était horrible et surtout à les voir ricaner comme ça… Pourtant, il n'avait rien fait de mal à part aider les enquêteurs en devenant rabatteur ! Toute cette pression… Le berger suisse en avait plus qu'assez… Son regard était dirigé tout droit sur le sol, même lorsque monsieur Masaki entra pour mettre le contact. Cette main… Rapidement, son regard se posa sur l'humain. Une marque chaleureuse… Pour un chien ce genre de petit geste était rempli d'affection et le rabatteur venait de toucher le petit cœur fragile du toutou. Il hocha simplement la tête en faisant un petit sourire, respirant un bon coup et regardant le paysage défiler devant lui.

Un long silence entre les deux hommes, alors que Rex avait un tas de questions à lui poser. Timidement, il prit son courage à deux mains pour enfin parler.

-J-Je… J'aimerais savoir… Est-ce que je dois vous appeler maître ou monsieur ?... Et… Comment ça va ce passé avec vous ?... Et qu'attendez-vous de moi ?...

‘'Comment ça va ce passé avec vous ?'', une question qu'il ne pouvait plus retenir… Il avait tellement peur de redevenir un chien maltraité…
Messages : 92
Date d'inscription : 16/04/2016
Age : 22
Localisation : Centre des rabatteurs
Multi-Compte : Aoi / Jad Sullrajah / Dimitry Azarov / Jin Hyun
Fiche de Présentation : =>ICI<=
Fiche de Relation : =>ICI<=

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Berger blanc suisse
Maître/Maîtresse: Masaki Taiga
Esclaves: ///
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://ushisekken.deviantart.com/
HybrideM - Rabatteur
Revenir en haut Aller en bas
(#)
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maître ou Neko ? :: Hors-rp :: Rp terminés-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit