Bienvenue à Togi! Cette merveilleuse île qui propose toutes sortes d'hybrides à la vente. Serez-vous le maître ou l'esclave? NC-18
 

(#) Lun 3 Juil - 10:53

 
vous

 

 
mes infos

 
♠ Prénom : Ash (Sascha)
  ♠ Nom : aucun


  ♠ Sexe : mâle
  ♠ Âge : 24

  ♠ Race : neko (pas de race pertinente)
  ♠ Groupe : hybrides mâles
  ♠ Rang : adoptable

  ♠ Orientation : bisexuel


 
mon comportement

 
Il est sociable mais pas intime avec les autres, il reste généralement sarcastique pour se tenir loin de quelconque rapprochement, ce qui peut le rendre assez désagréable mais ce n'est pas de la pure méchanceté pour blesser.

Il aime toute sorte de nourriture, sauf celle qu'il n'aime pas et il va vous bouder avec. Il aime les jeux vidéos, c'est une habitude dont il a du mal à se défaire. Il y a pas grand chose qui réussit à lui plaire. Par exemple il préfère écouter de la musique que d'en jouer ou lire qu'écrire mais il s'ennui rapidement avec ces choses là. Il aime la routine et analyse intensément. Le jeu vidéo en soit suffit d'être bien divertissant et ça fait son affaire. Il y a même un peu trop jouer dirait-on, où il peut sortir des commentaires assez psychotiques (voire morbides) à cause que la fiction façonne son imaginaire à y penser et il ne résiste pas à les prononcer. Cela fait aussi de lui une personne peu sensible à l'égard de certaines situations, où il verra le côté humoristique de la chose en premier.

Grosso modo il se bat les steaks de la race ou du statut social des autres, ni de leur position dans le débat des hybrides, en autant que ça ne l'affecte pas. Effectivement il ne se plaint pas trop de sa vie de serviteur et il voit le tout plutôt comme un avantage: c'est vrai regarder on est hébergé, on est nourri, on a la sécurité d'emploi et cetera. Bien sûr tant que le mauvais traitement ne l'affecte pas il va continuer de penser que c'est un petit paradis où il suffit de bosser un peu chez son maître. Il garde son ton mielleux pour traiter avec n'importe qui. Il a une intelligence moyenne, quoique il peut faire preuve de flair. Cependant il n'est pas familier avec tout les concepts humains alors parfois il peut avoir des moments de profond scepticisme (quelle est l'utilité d'un canard en plastique?)



 
ma bouille

 
Ash est blond avec des oreilles noires courtes et pointues en plus de ses oreilles humaines. Il a de grands yeux pourpres qui brillent de confiance, et brillent littéralement dans l'obscurité en plus de ça, faisant de lui un nyctalope, ce qui veut dire qu'il peut voir dans la nuit. Faut dire aussi que n'importe qui peut le voir avec les deux DEL qui se balade dans les ténèbres. Il a aussi des canines proéminentes et une bouche très active, pour faire bref il machonne et joue souvent des bonbons ou de la gomme, des cure-dents, ses doigts, ses lèvres, ou alors il se tâtonne de l'intérieur et se cure les dents avec sa langue. Il est svelte et fait 1m63 pour 53 kilos. Le neko est en bonne condition physique, surtout rapide et très agile. Son ouïe est également très développé, davantage que ses autres sens d'hybride. Sa voix est assez aigue, difficilement féminine mais pas très masculine non plus, surtout mielleuse. Il parle la langue japonaise mais son accent parait beaucoup, en plus du lexique de ses premiers maîtres qu'il peut déposer assez gratuitement. Il parle aussi un mauvais anglais bien cassé et un allemand quasiment inintelligible.

Ses vêments comporte une chemise brune-jaune, un brassard rouge et blanc (au bras gauche), des gants blancs, une cravate noire, un short bleu foncé, des bottes brunes et des longues chaussettes de tailles et couleurs diverses mais elles sont souvent bleues marines. Outre cela, dépendant de ce qui se trouve à sa disposition, il porte surtout des vêtements décontractés, des vestes, des chaussettes qui vont au-delà ses genoux, etc mais jamais de trucs sur sa tête car ça bloque ses oreilles (celles de chat) et écrase ses cheveux et il a horreur de ça. On ne voit jamais sa queue sauf en sous-vêtements ou nu. Il la cache, c'est comme ça, il n'aime pas qu'on la regarde, en partie car il sent qu'on le juge en tant qu'hybride. Ça le dérange moins lorsqu'il s'agit d'un autre hybride, même si il leur cache aussi. Il dit qu'il en a pas quand on lui demande. Son expression habituelle est relativement joyeuse, avec une pointe de malice qui peut paraître comme moqueuse. Le sourire est assez carnassier, en racontant long sur son charisme dentaire.




 
ma vie

 

Suite à une tendre enfance sans incidents particuliers dans un centre de dressage et une école, mon premier maître fut un homme venu d'Hamburg. Il tapait presque la cinquantaine et il est assez fortuné vu ce qu'il possédait. En rentrant la première fois chez mon vrai chez moi à moi, je vis un hybride à quatre pattes sur la pelouse en train de se repaître de celle-ci. Je continuais de marcher aux côtés de mon nouveau maître mais j'étais de détourner mon regard de cette personne. Lui non plus, ses yeux étaient fixés sur moi et lorsque nous passions à côté, il glissa un petit "bonne chance". Je me sentis interpellé et je voulais m'arrêté... étrangement mon maître s'arrêta, qui l'eut cru. Il se retourne et marcha jusqu'au jeune homme, puis tout en le regardant de haut, lui dit: "Nein. Tu es une chèvre, hors, les chèvres ne parlent pas. Tu as pris du retard, j'espère que tu vas prendre les mesures nécessaires pour corriger cette situation. J'ai confiance en toi, ne trahi pas ma foi."

Puis nous sommes entrez chez lui, il s'est préparé du thé et vraiment juste pour lui, et prit place à son bureau, le menton jonché par-dessus ses mains croisées. Dans la demi-obscurité il donnait un air lugubre qui imposait beaucoup de tact et de respect et j'en profita pour l'observer. Il n'était pas vieux, pas l'ombre d'un cheveu gris mais il avait l'air d'avoir vécu une vie longue et difficile, avec les rides qui commençaient à s'incruster et son expression fatiguée. Il avait une barbe bien taillée et bien répandue mais aucune moustache. Il portait également des verres fumés, ce que j'ai trouvé bizarre pour quelqu'un qui vit dans une maison aussi peu éclairée, et plus bizarre encore c'est que je ne vois pas ses yeux mais ça me donne froid dans le dos d'avoir ce préssentiment de quand même savoir où son regard est dirigé (genre, droit dans mon âme probablement).

-Chacha ze suis satisfait de ta bonne folonté pour être parmi nous aujourd'hui. Willkommen.
-Q-quoi?
-Y a-t-il un problème Chacha?
-Vous allez vraiment m'appeler comme ça?
-On ne t'appelle pas Chacha? Tu préfères Minou peut-être?
-Ehhh... je sais pas, un vrai nom...
-... Sascha.

On dirait qu'il me nargue en prenant le mot le plus près de Chacha possible, mais j'aime bien son choix en fait.

-Sascha, nous defons discuter de ta place ici.
-J'espère que je ne devrai pas nettoyer la vaisselle avec ma langue... (je repensais beaucoup à l'herbivore et sa tâche sordide vu plus tôt)
-Nein, cette idée est absolument infecte. Tu dois remarquer que mon japonais est terrible.
-Je n'osais pas vous le reprocher (au moins il assume)
-J'ai besoin d'un traducteur pour traiter avec les autres. Ze désire avoir une bonne compréhension pour qu'on me prenne au sérieux. Friederike, montre lui sa chambre.

Une carrure énorme environnant les deux mètres réussit à pénétrer dans la pièce, se rélévant être une jeune domestique avec des oreilles comme les miennes. Elle me salua puis me saisit par le col pour me traîner ailleurs, et me lâcha lorsque je réussis à marcher à sa vitesse. Ma chambre était... banale. La demeure n'a rien de luxueuse hormis la taille mais je m'attendais à quelque chose d'autre. Tout est vide, avec une grande fenêtre et un lit au sol. Personne ne revint pour moi ce jour là alors j'observa le ciel et je fis dodo le reste de la journée.

Plusieurs années passèrent où je vivais gratuitement avec cet homme et ses autres hybrides en échange de mes services, voila ce que j'appelle du gâteau, je ne comprends pas comment il y en a qui veulent se rebeller autant. J'avais partiellement appris la langue allemande et la langue anglaise sous ces fonctions, bien inutile personnellement mais il y avait quelque chose de gratifiant derrière. Je traduisais littéralement tout et rien. Mon maître s'abstenait même de lire le plus souvent possible et dès qu'il désirait parler il passait par moi, excepté pour s'adresser à ses autres hybrides. Je pense qu'il est surtout asocial et il préfère passer par un proxy plutôt que d'être direct, mais c'est lui qui voit après tout.

-Bonjour
-Hallo?
-Tu sais qu'on pourrait penser que tu es un psychopathe à porter cette croix gammée?
-Hein? De quoi là?
-La swastika sur ton brassard
-Il n'y a rien sur mon brassard
-Sur l'uniforme que ton maître allemand t'a donné
-Oui il me l'a donné mais ze ne vois pas de quoi tu parles
-À droite, en dehors du cadre de ton avatar, on la voit clairement
-Ze ne crois pas qu'on peut se permettre de briser le quatrième mur dans une fiche
-Tu deviens comme ton maître? Tu veux lui ressembler? Être comme lui? Tu as acquis son accent et maintenant tu portes la swastika
-Ze pense que tu as une influence néfaste sur moi
-Fais comme tu veux. Moi, je te dis ce que je vois

Ce n'était qu'un rêve. Un très étrange. C'est déjà le matin, j'ai d'autres chats à fouetter que d'analyser un figment de mon imagination. Avant que je ne puisse déjeuner, on cogna à la porte. Étant juste à côté, j'ouvris la porte, puis Friederike me donna une tape sur la tête et me dit que c'était pas à moi d'ouvrir. Je voulais me défendre en disant que c'était convénient de ma part, mais l'homme au seuil de la porte nous dit de ne pas nous chamailler sur des sujets futiles. Je n'avais jamais vu cet homme avant. Il devait avoir le même âge que mon maître environ, avec des cernes ressemblants à des rides tellement ils étaient creux. Ce qui était particulier chez lui c'était son expression mystérieuse, confiante, froide, calculatrice, prête à détruire ses adversaires, pas tout à fait arrogante, surtout sournoise. Mon maître arriva derrière nous.

-Gutten tag.
-Je suis inspecteur.
-Fous allez me dire que ze maltraite mes hybrides?
-Pas du tout, j'aurais du précisé que j'étais inspecteur de police.
-...
*le faible sourire du policier s'étira légèrement avec malice*
-J'aurais quelques questions à vous poser.
-...Ja.
-Vous êtes un homme très bref
-Effectifement.
*les yeux du policier se plissèrent avec assurance*
-Est-ce que je vous gêne?
-Mon chacha ne sert à rien si je dois fous parler.
*l'inspecteur observe d'abord la domestique, puis ma personne*
-C'est toi le chacha?
-Ja
-Sascha, sage ihm, dass ich essen wollen.
-Il dit qu'il feut déjeuner.
-Oh je ne voulais pas vous interrompre. J'ai déjà déjeuner moi même. Je ne quitte pas la maison sans avoir fait le plein d'énergie. C'est comme ça qu'on devient un homme accompli et prêt à tout affronter comme moi. Ha ha ha ha ha, vous devriez faire de même, n'est-ce pas?
-Euh...
-Sascha, ich will nicht über diese Scheiße wissen
-Il dit qu'il est rafi de fotre fisite
-Bitte, es ist nicht, was ich sagte
-Heuu... en fait il insiste n'afoir rien à foutre de fos conneries
*le policier réussit à plisser davantage des yeux, peu importe comment il s'y prend*

Au final, l'inspecteur croyait que l'ancienne profession de mon maître aurait pu le lier à son enquête, mais il ne se montra pas très coopératif. La discussion dura une bonne heure et ressembla à une partie de poker entre deux experts dans l'art, beaucoup de fixage, un parlait énormément, l'autre pas beaucoup. Ça devenait parfois très personnel et hors-sujet où il tentait d'analyser le portrait psychologique de mon maître, ou encore le mien, en utilisant plein de mots que je connaissais pas tellement. Une fois parti on ne le revu jamais revenir nous poser d'autres questions. Est-ce que mon maître avait fait quelque chose? Autant avant pour provoquer la visite que après pour prévénir une future visite? Je ne passe pas la journée à le suivre, peut-être fait-il des choses sans ma connaissance. Ces questions ne traînaient pas longtemps en moi, je ne mord pas la main qui me nourrit ni ne demande d'où provient la pittance.

Quelques mois plus tard, notre maître à tous nous réuni pour nous expliquer qu'il nous libérait de notre service. Il avait décidé qu'il désirait une femme et rien d'autre et qu'il n'aurait plus jamais besoin de nous. L'homme-chèvre pleura avec émotions en entendant ces mots. Il se passe quoi au juste après? Retour à l'animalerie? J'ai comme une angoisse là, comme si je tombais du paradis. Qu'est-ce qui allait m'arriver?

////

Cette animalerie est un des pires moments de ma vie. Enfin, peut-être que j'exagère. Ça ressemble presque pas à une prison, c'est comfortable et les repas sont ragoûtants. C'est vraiment mieux que ce à quoi je m'attendais. Mais mon voisin! Ah non! C'est un espèce d'arriéré mental qui crie tout la journée. Même quand il mange, et il en répand partout! Il y a juste quand il dort qu'il dit rien. Je suis beau, je suis mignon, je suis charmant, s'il vous plaît, adoptez moi au plus vite. J'en ai entendu assez pour une vie, même que je me réveille chaque jour au son des "WEUUUAAAAHH" et des "HEEEEEH YAAAAAH"

Il y a un employé après la fermeture qui est passé avec un pot à fleur pour le poser sur le coin de son bureau et .c'est là que l'hybride s'est énervé et s'est mis à rouler dans tout les sens dans sa cage. Ensuite il a retiré sa chaussure pour la jeter par terre, en recommençant chaque deux secondes jusqu'à ce qu'on entre dans sa cage pour le matraquer avec un coussin droit au visage. L'agresseur gloussa légèrement en regardant l'hybride au sol suite aux coups répétés, avec un tic d'oeil, puis il se tourna vers moi.

-Moi j'arrête pas de leur dire qu'on doit les contrôler avec un collier équippé d'une bombe, mais on me dit toujours que j'exagère et que c'est contre leurs droits. Maintenant je suis ici à vous surveiller, pffft.
-Il fa bien aller?!
-Héhéhé, comme j'aimerais ravoir mon taser

Autant j'étais content que mon voisin se soit tut, autant j'aurais préféré que ça se fasse autrement. Cet homme était tout de même terrifiant, pourtant je me tenais calme et n'avait aucune raison de m'en faire. Mon instinct se montrait peu utile en me disant de me méfier d'un sadique en son genre. Il traîna l'hybride à peine conscient et toujours sur le plancher et on ne le revu plus. Je peux seulement assumer le centre de dressage, quoique la question doit se poser: comment il a réussi à quitter le centre de dressage en premier lieu? Mais bon, je m'en fichais un peu de ça. Il ne fallu pas une éternité avant qu'on convoite mon adoption, une vieille dame japonaise à la recherche d'un fils. Enfin, il était mort et il cherchait à le remplacer pour ne pas vivre seul, et c'était à peu près la seule chose logique que j'ai pu retenir de notre relation ensemble, en rétrospective.

Dame Hanako devait être la pire hypermétrope du monde. J'en connais pas des masses mais ses remarques constantes ne faisaient que me prouver qu'elle vivait dans un tout autre monde que le nôtre tout en en faisant partie à part entière. Quoique la sénilité pouvait jouer beaucoup là-dessus. Voyons voir, elle disait que ça ne la dérangeait pas avoir une fille plutôt qu'un fils (ça c'est moi) ou encore qu'elle aimait regarder des films avec son fils (qui sont en fait des jeux vidéos).

Son fils n'est pas mort. Il est parti faire une commission pour un voisin un jour et il n'est jamais revenu depuis, cela ferait environ une quarantaine d'années. Elle l'a attendu et attendu et attendu, puis n'en pouvait plus et a décidé de le remplacer sa présence et sa compagnie avec un placebo et qu'elle le traiterait comme son vrai fils. Sa chambre et toutes ses affaires m'appartenaient, même si j'étais gêné de tripoter les choses de quelqu'un d'autre au début. Il avait un véritable collection de consoles de jeu en excellent état. Neuve même, c'est très bizarre, comme si on n'y avait jamais touché, et pourtant il y en avait une dizaine. Son ordinateur datait de... à vrai dire j'ai eu du mal à comprendre ce que c'était à première vue. C'est certainement plus vieux que moi et c'est couvert de poussière. Je ne savais pas quoi faire avec un vieux fossile que je n'y ai pas touché. En plus on dirait un artéfact qui a beaucoup de vécu, je ne peux pas y toucher, ce serait embêter sa valeur historique.

Bref il n'y avait pas grand chose à faire ici, on m'a dressé pour entre autre ce genre de choses mais elle fait toutes les tâches ménagères toute seule. C'est accompli assez maladroitement et je dois insister pour faire à manger mais c'est comme si elle ne voulait pas que je travaille, ce qui m'amenait toujours à utiliser les consoles pour passer le temps. Parfois elle venait s'asseoir pour me regarder faire et dire à quel point elle aimait ce film. Petit à petit, tout ces petits mondes m'absorbaient et je consacrais presque tout mon temps, toute mon attention dessus. C'était comme une évasion, une illusion que tout était possible, que je pouvais être n'importe qui et faire n'importe quoi, jusqu'à ce que je réalise que je n'étais qu'un hybride rêveur qui s'enfermait dans la même pièce chaque jour. Alors je suis sorti à l'extérieur prendre l'air et me demander ce que je faisais.

-Ne t'en va pas encore une fois Aka! S'il te plaît! Ne t'en va pas comme il l'a fait...

C'était Dame Hanako, avec une mine terrifique. Évidemment si elle croyait que je fuguais... je n'aurais pas dû sortir aussi loin.



 
Derrière l'écran

 
Prénom/Pseudo : Rin
  Âge : 22
  Fille, garçon ou autre ? M1A1 Abrams, ou garçon, ça dépend de l'humeur
  Passions : de la bonne 'tite geek culture pure et dure :p
  Comment as-tu découvert le forum ? forumactif
  Que penses-tu du forum ? j'ai encore tout mes obus non-déployés
  Autres : beuh Chrominet °^°
  Code:

 

  © FICHE CRÉÉE PAR AMYLITH |  NESIS |  MEIYA ▬▬ Modifiée par Lou Ainsel
 
Messages : 3
Date d'inscription : 30/06/2017
Age : 22
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
(#) Lun 3 Juil - 11:58
Bienvenue ^^

Bon alors, pour l'histoire je vais avoir besoin d'explications. Ce n'est pas vraiment compréhensible.
Si j'ai bien compris, il a été adopté par une famille allemande venue vivre sur Togi, lui et une autre hybride ? Puis ils ont été confié à des scouts puis un camp ?
Du coup, à quel âge s'est-il retrouvé chez ces scouts ? Pour savoir si la question de l'accent aussi prononcée est logique. Ensuite, il n'y a ni scout, ni camp. Donc toute la partie sur les scouts et le camp n'est même pas possible.
D'ailleurs, c'est quoi cette histoire de sauvages ? Tu parles d'hybrides sauvages ? A savoir qu'ils sont tout de même civilisés, ce sont les humains qui les appellent sauvages, mais ils savent se tenir et agir correctement ^^

Certains hybrides vont à l'école d'ailleurs, parce que c'est autorisé pour les jeunes enfants, et désormais obligatoire de leur offrir un minimum d'éducation (lecture, écriture, calculs, etc). Ils sont surtout interdit dans les grandes études, comme à l'université.
Mais si je comprend bien ton histoire, les deux hybrides n'ont plus revu cette famille allemande depuis ? Mais pour quelle raison ? O.o

Ensuite, un hybride ne sera pas embauché pour être policier, surtout pas pour les contraventions et tout ça. S'ils retrouvent un hybride dans la nature, il sera directement envoyé au centre de dressage, rien d'autre. Les seuls hybrides employés dans ce genre de fonctions sont les hybrides rabatteurs et ce sont des cas particuliers.

Après pour info, s'il a un matelas dans sa cage à l'animalerie, il s'agit tout de même d'une animalerie assez bien cotée. Les bas de gamme proposent juste une couverture ^^

Enfin voila, de ce que j'ai cru comprendre de ton histoire, il y a la grosse majorité à revoir. Si tu as des questions, n'hésites pas surtout ^^
Messages : 2589
Date d'inscription : 11/03/2015
Age : 24
Multi-Compte : Sarika, Leah Aoife, Kazuko Yodo, Aureliane M. Zdzislawa, Kioko et Malika
Fiche de Présentation : Eileen, la chasseuse de primes
Fiche de Relation : Les liens d'une folle

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Aucune
Maître/Maîtresse: Esteban...Malheureusement...
Esclaves: Aïcha (PNJ) // Anastasia
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humaine - DW Tour


"J'aime l'amour, les sentiments, surtout ceux qui me plaquent contre le mur"

Défis Rp:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#) Lun 3 Juil - 12:23
Je croyais qu'il y avait plus de place pour la créativité sur un forum rp mais tant pis, ça va faire beaucoup de réécriture mais je peux y survivre ^^'

C'est plus tellement pertinent mais le truc des hybrides sauvages je suis bien conscient que les sauvages sont pas littéralement sauvages mais j'imaginais des hybrides qui sont trop près de leur nature animale et qui se comportent comme des animaux enragés quoi :p
Messages : 3
Date d'inscription : 30/06/2017
Age : 22
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
(#) Lun 3 Juil - 12:28
Ah il y en a bien eu en effet, certainement dans les 1ères générations, mais ceux-ci sont majoritairement morts. Et clairement, si les humains voient un hybride avec un tel caractère, ils tentent de le dresser et si cela ne marche pas, ils le tuent.
Donc à moins que l'hybride n'arrive à s'enfuir (comme on a eu le cas d'un hybride monstrueux et cannibale vivant dans les égouts), ils sont plutôt rares ^^

Et un forum rp laisse la place à de la créativité, tant qu'on respecte le contexte. Togi est l'équivalent de Paris en terme de taille et y'a déjà beaucoup de choses dessus ^^
Messages : 2589
Date d'inscription : 11/03/2015
Age : 24
Multi-Compte : Sarika, Leah Aoife, Kazuko Yodo, Aureliane M. Zdzislawa, Kioko et Malika
Fiche de Présentation : Eileen, la chasseuse de primes
Fiche de Relation : Les liens d'une folle

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Aucune
Maître/Maîtresse: Esteban...Malheureusement...
Esclaves: Aïcha (PNJ) // Anastasia
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humaine - DW Tour


"J'aime l'amour, les sentiments, surtout ceux qui me plaquent contre le mur"

Défis Rp:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#) Lun 3 Juil - 18:50
Willkommen !
Messages : 469
Date d'inscription : 20/03/2016
Age : 25
Localisation : A Togi
Multi-Compte : ///
Fiche de Présentation : Ma Fiche
Fiche de Relation : Ma Fiche

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): ///
Maître/Maîtresse: ///
Esclaves: ///
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humain - Neutre
Revenir en haut Aller en bas
(#) Jeu 6 Juil - 2:44
Petit message inutile pour dire que j'ai terminé la réédition de mon histoire. Ayant fait plus attention au contexte cette fois ^^'
Messages : 3
Date d'inscription : 30/06/2017
Age : 22
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
(#) Jeu 6 Juil - 9:47
Bienvenue Chaton ! Bon courage pour la suite de ta fiche =)
Messages : 22
Date d'inscription : 02/05/2017
Age : 27
Multi-Compte : Lorelaï // Ena Anderson // Chiara // Chirly // Shin // Matteo L Philipps
Fiche de Présentation : La dernière des Allannah

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Aucune
Maître/Maîtresse: Ma soeur Eileen je crois....
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humaine - Membre FALH


Luann murmure en #590834
Revenir en haut Aller en bas
(#) Jeu 6 Juil - 12:17
Malheureusement, je pense qu'il y a encore pas mal de choses à revoir.

D'une part, comme je l'ai souvent répété, on ne parle pas de centre d'adoption. Visiblement, il s'agit d'un centre d'élevage où il est né et où il a grandi. Et ils font rarement adopté les gamins aussi jeunes, en général, ils leur donnent tout de même un minimum d'éducation.
La fourrière non plus n'existe pas. Les rabatteurs récupèrent les hybrides qui finissent au centre de dressage puis à l'adoption.

Ensuite, pourquoi cette histoire de tentative d'en faire des mercenaires ? D'une part, on ne parle plus vraiment de mercenaires mais de société militaire privée. Mais surtout, quelle serait l'intérêt pour ce couple de vouloir éduquer des hybrides comme des mercenaires ? Surtout en sachant qu'ils n'auraient pas le droit de quitter l'ile.
Et après, la dénommée Astrid qui en tue deux, qui fait peur à tout le monde, mais personne ne réagit ? Si je comprends bien, dans ton histoire, le couple est un duo de mercenaires ? Mais dans ce cas, pourquoi est-ce qu'ils auraient peur d'une gamine et n'arriverait pas à la gérer ?

D'ailleurs, tu dis qu'Helmut a demandé plusieurs tentatives, mais de quoi ?

Après, pour information, il y a une erreur par rapport à la vieille dame. Une personne myope ne voit pas de loin, mais voit très bien de près (étant myope, j'en suis donc absolument sure). Si ta vieille dame ne voit pas de près, c'est de l'hypermétropie dans ce cas. Ou comme elle est âgée, ça peut être de la presbytie. Mais il existe tout de même de quoi corriger dans les deux cas.

Et pour finir, j'aimerais que tu évites d'écrire comme tu parles, car au final, ça rend la lecture plus difficile et parfois, il est vraiment difficile de te comprendre. Donc voila, désolée, mais il va te falloir à nouveau travailler sur une histoire en essayant qu'elle soit plus claire et plus logique cette fois-ci ^^
Messages : 2589
Date d'inscription : 11/03/2015
Age : 24
Multi-Compte : Sarika, Leah Aoife, Kazuko Yodo, Aureliane M. Zdzislawa, Kioko et Malika
Fiche de Présentation : Eileen, la chasseuse de primes
Fiche de Relation : Les liens d'une folle

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Aucune
Maître/Maîtresse: Esteban...Malheureusement...
Esclaves: Aïcha (PNJ) // Anastasia
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humaine - DW Tour


"J'aime l'amour, les sentiments, surtout ceux qui me plaquent contre le mur"

Défis Rp:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#)
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maître ou Neko ? :: Présentations :: Présentations des hybrides-