Bienvenue à Togi! Cette merveilleuse île qui propose toutes sortes d'hybrides à la vente. Serez-vous le maître ou l'esclave? NC-18
 

(#) Lun 5 Juin - 0:44

Qui êtes vous?



Généralités

♠ Prénom : Anastasya
♠ Nom :


♠ Sexe : Femme
♠ Âge : 26 ans

♠ Race : Hibou Grand-Duc
♠ Groupe : Hybride femelle
♠ Rang :  Membre FALH

♠ Orientation : Bisexuelle


Personnalité

Anastasya est une jeune femme marquée mais au caractère solide. Ambianceuse et désireuse de liberté malgré les divers punitions qu'elle a reçu, toutes plus cruelles les unes que les autres et n'altérant pourtant pas son instinct de femme forte bien que son plus grand bourreau l'effraie. La jeune femme est têtue, lorsqu'elle a un objectif elle ne le lâche pas. Un défaut ou une qualité, la jeune femme ne laisse pas sa colère la gagner jusqu'à ce qu'elle craque, dans ces moment là elle n'a pas de pitié, elle ne pense même pas à ce que l'autre puisse ressentir, elle agit en rapace avec sa proie et cela peut aller très loin. Elle est à l'écoute, très attentive et attentionnée, elle n'hésitera pas à aider ceux qui en on besoin sauf lorsqu'il s'agit de ceux qui se mettent sur son chemin bien entendu. Elle ne supporte pas l'enfermement, il faut qu'elle sorte, elle a besoin d'air et de faire de 'exercice physique quotidiennement. La jeune Hybride est une boule d’énergie, elle est parfois souriante mais c'est quelque chose de rare et difficile à observer. On ne lui a jamais appris à rire, excepté toute petite mais elle n'en a plus de souvenirs. Elle connait le soin et la gentillesse envers elle depuis peu et pourtant elle à l'esprit d'entraide. Elle donne sa confiance assez facilement, cela pourrait lui nuire mais depuis ses dernière rencontres elle essaye de faire le tri et surtout de voir en chacun une part de bon. Pour elle la société changera après sa mort ou bien lorsqu'elle sera âgée, pour le moment il faut informer les jeunes générations, frapper les esprits, faire changer les mentalités des plus jeunes, les plus âgés sont trop ancrés dans leur raisonnement. Anastasya a beaucoup d'espoir, elle estime que les humains et les hybrides sont égaux, elle est antispeciste, même si elle se nourri de viande, il n'y a pas de place pour la hiérarchisation des espèces dans ce monde. La jeune femme est bienveillante, elle essaie de faire évoluer les personnes qu'elle rencontre dans le bon sens, elle est rassurante et bienveillante. Une chose est sûre, elle se demande bien pourquoi tout à dérapé, pourquoi la société a reculé puisqu'en dehors de l'île l'esclavage est presque aboli même s'il subsiste par endroit ou bien qu'il est dissimulé dans certains pays, qu'est-ce qui fait que, dans la nature humaine, on cherche toujours à exploiter l'autre ?  


Apparence

Anastasya est une belle jeune femme d'un mètre soixante-dix, aux cheveux noirs aux reflets bleutés et dans lesquels elle ajoute parfois une petite décoration. Actuellement elle les porte courts mais avant d'entrer au FLAH ils étaient très longs, souvent tressés. Sa corpulence globale est assez ferme, mince et plutôt musclée. La jeune hybride à les yeux bleu foncés, une étrangeté lorsque l'on sait qu'elle est issue du Hibou Grand-Duc qui a les yeux orangés, mais peu importe, son nez est droit et un peu large mais plutôt charmant. Ses lèvres sont roses et légèrement pulpeuses. Elle n'a pas de particularités sur le visage, aucun signe distinctif. Sur le haut de sa tête se situent deux aigrettes qu'elle taille régulièrement afin de pouvoir se fondre dans la masse des individus humains. Ses épaules sont peu larges, son dos est particulier, il s'y trouve deux cicatrices marquées et qui ne passent pas inaperçues, ses grandes ailes au plumage perlées brun claire et brun foncé lui ont été arrachées. D'animal il ne lui reste que ses deux aigrettes qu'elle taille régulièrement pour avoir un apparence complètement humaine. En dehors de ses cicatrices il ne reste aucune marques de son dressage. Anastasya n'a pas de formes très visibles, une poitrine ferme mais pas très généreuse, des hanche peu développées et un fessier particulièrement ferme adapté au reste de son corps qui est harmonieux mais dont les courbes ne sont pas particulièrement généreuses. Ses jambes sont longues fines et musclées.Ses mains aux doigts fins et à l'allure gracieuses sont douces tout comme le reste de sa peau. Vestimentairement parlant la jeune femme n'a pas de goûts particuliers, elle récupère essentiellement les vêtement qu'on lui offre généreusement et porte globalement tenues qui lui permettent de se mouvoir aisément et de cacher son dos, cela peut-être sexy ou très discret même si la majoritairement du temps elle utilise plutôt un look plutôt simple et discret.


Histoire

Anastasya, cette jeune hybride de nature nocturne née il y a 26 ans dans le village des hybrides sauvages de parents Hybrides Hibou Grand-Duc. Ils l'ont élevée jusqu'à ses cinq ans, dans un univers sauvage et indomptable. Ce rapace chasseur et dominant dont elle est issue était pourtant assez intéressant à l'étude.

La petite fille fut emmenée avec sa mère au centre de dressage alors qu'elle avaient été chassées en bordure de foret près d'une ravine au moment du crépuscule un soir d'automne. La séparation avait été très brutale et la chasse féroce et sans pitié. Sa mère l'avait prise dans ses bras pour s'enfuir mais elle était ralentie par le poids de son enfant qui la pesait. Ses ailes ne l'avaient pas aidé dans cet endroit si étroit qu'était la cavité rocheuse dans laquelle elles s'étaient réfugiées. Le chasseur avait réussi à capturer les deux créatures...

Une fois enfermées dans un gros camion la mère et son enfant ne se quittèrent pas, la mère essayait d'être rassurante alors qu'elle savait ce qui l'attendait à la sortie du véhicule. Elle s'agrippait fort à son enfant et une fois dans la porte du camion ouverte on sépara la mère de l'enfant, les crient et les pleurs étaient atroces, on les arrachait l'une de l'autre pour un avenir incertain.

Anastasya n'a jamais su ce qu'était devenue sa mère, en revanche, elle avait été emmenée ailleurs, dans une aile du centre de dressage réservée aux enfants de son âge, on lui a attribué un numéro alors qu'elle était sous le choc. Elle resta muette pendant plusieurs mois alors que sa nature profonde était présente, la nature du rapace qui refusait les repas du centre alors qu'elle avait toujours été nourrie avec une viande fraîchement chassée. Pourtant elle finit par s'habituer, son ventre et son corps faible lui faisait comprendre qu'elle n'avait pas le choix si elle voulait vivre. En grandissant elle assimila son numéro et son instinct de rapace s'endormit en elle dans un sommeil profond. Le numéro 16 était donc son identité et elle allait devoir se soumettre aux règles des humains et de la société dans laquelle elle devrait vivre. On ne la ménageait pas lorsqu'elle refusait quelque chose, la pire punition qui pourtant ne laissait pas de traces était la taille des plumes, comme si on lui enlevait une partie d'elle.

La fillette grandit donc et peu à peu appris à lire et à écrire. On lui apprenait les bonnes manières, le comportement docile dont elle devrait faire preuve avec son maître ou sa maîtresse. Au fond d'elle, cet notion sauvage remontait de plus en plus avec l'âge. Vers ses quinze ans elle commença à déborder. Son instinct primaire ressortait pleinement, elle avait besoin d'espace, de bouger, de dégourdir ses immenses ailes mouchetées. Il fallait qu'elle s'occupe la nuit alors qu'on avait toujours essayé de l'habituer au rythme diurne. Elle s'y était faite mais l'insomnie était parfois bien trop présente la nuit.  Alors au début on reprit la taille des plumes mais elle continuait d'avoir un comportement en dehors des clous. On mettait ça sur le compte de la crise d'adolescence et on la battait plus fort. On l'isolait, on la privait de nourriture et d'eau, elle se calmait un instant mais son désir de liberté reprenait toujours le dessus et lorsque sa mue arrivait, que ses plumes taillées tombaient et que les nouvelles repoussaient elle recommençait à désobéir au personnel, à faire affront alors qu'elle se retenait de leur bondir dessus et d'en faire ses proies.

Vers ses 17 ans la jeune femme qui finissait son adolescence rencontra pour la première fois le directeur du centre, Vladimir Gribov... Certainement la pire rencontre de sa vie alors qu'elle était passée entre les mains d'une multitude de dresseur. La jeune fille presque adulte qui repoussait toujours plus les limites qu'on lui imposait dut se confronter à lui, ce tortionnaire sanguinaire. Ce jour là il lui avait arraché les plumes unes à unes lentement, il lui avait retourné les ongles et ce n'était que le début. La jeune fille avait crié, hurlé et s'était débattue en vain alors que le lendemain il revenait pour enfoncer le clou en lui plantant des aiguilles sous les ongle des orteils. Il l'avait matée, sur deux jours elle s'était soumise à lui, elle était terrifiée à l'idée de le revoir. Et étrangement ce jour là elle reçu un prénom à la place du numéro qui l'identifiait : Anastasya, un prénom Russe.

Dès ses 18 ans elle fut vendue à un riche propriétaire, il avait d'autres hybrides toutes plutôt dociles, elle découvrit rapidement qu'elle ferait partie de son harem. Le petit jeu continua pendant presque trois ans, on lui avait appris à danser, à être sexy et bien d'autres choses d'ordre sexuel mais la jeune fille qui était devenue jeune femme finit par craquer, elle n'était pas une poupée de sexe dont on pouvait abuser à sa guise ou dont on pouvait faire profiter les copains. Elle avait joué les dociles trop longtemps et même si l'espace dans lequel elle vivait était relativement grand et qu'il y avait un balcon, elle voulait plus que tout prendre son envol. Alors elle se décida, de ses grandes ailes elle sauta du balcon qui était tout de même à quelques mètre du sol, environ un étage. Dommage pour elle, ses grandes et magnifiques ailes n'étaient pas assez musclées pour porter son poids aussi petit soit-il. Elle ne réussi qu'a planer pour amortir sa chute, se fracturant la cheville tandis que son maître la récupérait pour la punir, il lui avait taillé les plûmes et l'avait fouettée, elle avait l'habitude. Elle avait été amenée chez le vétérinaire, sa cheville avait guérie, et un jour, alors qu'elle avait travaillé la force de ses ailes en secret quotidiennement, elle réussi à sortir et à s'enfuir. Elle ne s'y attendait pas mais un homme de main de son maître l'avait poursuivie, finalement elle se retrouva de nouveau au centre. Elle avait 20 ans. et elle allait passer un mauvais moment.

On l'avait mise dans un pièce blanche, elle avait déjà une puce et était bien connue des dresseurs du centre qui l'avait côtoyée pendant quelques temps. Son maître s'était débarrassé d'elle, il ne voulait pas d'une sauvageonne éternellement en fuite. Vladimir la châtia à nouveau. Il la garda auprès d'elles quelques temps, le temps de profiter de son corps, de la torturer sans laisser trop de marques irréversibles -pour le plaisir- et surtout pour qu'elle finisse par se soumettre. Il la tenait rien que par son pouvoir de persuasion et ses tortures. Le diable n'était pas tendre, il lui faisait perdre pieds et en même temps elle rêvait secrètement de sortir de là, de s'évader. Le petit manège dura deux années alors qu'elle était sous la coupe du démon en personne. Elle semblait parfaitement dressée, portant la tenue de soubrette avec soin et obéissant aux moindre caprices quelle qu'en soit la nature ou le demandeur. Un jour alors qu'il se lassait d'elle ou bien tout simplement pour faire du profit, elle entra en location, elle avait 22 ans.

Elle eu l'expérience particulière de se retrouver à l'Exoticana. Une chose était agréable : elle pouvait retrouver son côté nocturne. Au début elle dansait simplement, se déshabillait charnellement devant les clients, mais rapidement les rapports plus que brutaux et humiliants qu'elle subissait de la part de Kayden sans parler du lieux où elle dormait la rendirent plus agressive, plus primaire, il fallait qu'elle se venge, qu'elle s'échappe. Un soir, un "trop plein" de nerf lui donna un accès de violence alors qu'elle n'en avait jamais fait preuve et que cela n'était pas sa tasse de thé. Elle effectuait une danse en privé pour un client et il eu des gestes et des mots qui la souillait, pourtant elle en avait déjà reçu, mais cette fois elle était lassée. Et puis elle avait rencontré des humaines et des hybrides qui voulaient également sortir de là, ça l'encourageait à la révolte. De son talon aiguille elle perça les attributs de l'homme  au regard lubrique, le laissant pousser des hurlements, elle s'enfuit en courant. Et alors qu'elle passait le pas de la porte, balayant tout de ses ailes gigantesque sur son passage, la jeune femme reçu un coup derrière la tête puis plus rien.

De retour au centre, Anastasya se reveilla dans une grande pièce, son buste à plat sur une table tout en longueur, les pieds fixés au sol par des chaînes aux chevilles. Elle avait des sueurs froides pourtant elle ne regrettait pas son geste. La voilà qui était en tête à tête avec le roi des démons, Vladimir Gribov, le seul et unique qui lui glaçait le sang. Elle savait qu'elle allait passer un sale moment, que cela pourrait être très long et surtout qu'il ne servait à rien de supplier. Elle l'entendait tourner autour d'elle, le prédateur qui chassait un autre prédateur, un rapace plus puissant qu'elle. Elle le vit se saisir d'un clou, son sang ne fit qu'un tour, ses grandes ailes se déployaient pour se débattre vainement alors qu'il lui parlait toujours sans crier de cette voix glaciale et pourtant si tranchante. Il saisit sont aile droite, la plaqua contre la table et enfonça le clou dans la peau pour la fixer. Il fit de même de l'autre aile alors que la jeune femme retenait ses cris les enfouissant au plus profond de son être. Le démon lui arracha les plumes unes à unes, comme ce douloureux souvenir... Puis une fois les ailes nues, il s'empara du marteau, et la torture pu réellement débuter, il n'hésitait d'ailleurs pas à le lui faire comprendre alors que ses yeux s'écarquillait et que son souffle se coupait. Il commença à frapper chaque parties de ses ailes en remontant petit à petit savourant certainement les cris vains d'Anastasya;. Ses yeux étaient gonflés de larmes, elle perdait sa voix. Il avait brisé les os de ses ailes en petits morceaux. Il la laissait là pour quelques heures, souffrant, suffoquant sans pour autant appeler à l'aide. Lorsqu'il revint ce fut avec une grande pince coupante et une autre plutôt plate. Anastasya bougeai le bas du corps, ses aigrettes se plaquaient contre son crâne. A peine son bourreau avait-il commencé à tirer sur l'aile qu'elle poussa un hurlement qui venait des profondeurs de son être, éclatant en sanglots dans un flot de larmes. Il lui arrachait les ailes. Une fois la première enlevée et les derniers petits morceaux d'os retirés il passa la plaie au chalumeau pour la cautériser. Et il fit la même chose avec la deuxième aile alors que la jeune femme avait cessé de se débattre, elle hurlait simplement à en briser les tympans de quiconque, ses yeux gonflés s'écarquillaient, les larmes ne s'arrêtant toujours pas de pleurer. Il passa le chalumeau alors que ses ongles griffaient la table. Ses jambes l'avaient abandonnée, son corps tout entier se perdait dans les méandres de la souffrance alors qu'elle perdait pieds. Lorsque la jeune femme se réveilla dans l'unité de soins, elle poussa un nouveau hurlement qui lui déchirait les entrailles, ses ailes avaient disparu, sa liberté aussi, elle était finie, elle allait se résigner, obéir et courber l'échine.

Vladimir l'avait récupérée, rien que son odeur ou sa simple présence dans la pièce la faisait trembler. Dans les premiers temps lorsqu'on soignait ses plaies elle faisait face à la douleur et retenait ses larmes, mais lorsqu'il y touchait elle restait tétanisée, laissant toujours les larmes couler, impuissante. La terreur dura une bonne année alors qu'elle se pliait à ses désirs les plus vicieux et pervers. Tout devenait pourtant si naturel avec lui, comme si elle devait le servir, finalement celle qui était si sauvage et indomptable, dont la nature animale était tant ressortie, était devenue celle qu'elle se refusait à être. Le cauchemars et la résignation durèrent un moment, environ trois ans. Vladimir s'en lassa et la mit à la vente  pour un prix dérisoire. Elle avait 25 ans...

Son nouveau maître était très différent des autres, c'était un vieil homme simple, qui ne l'utilisait pas comme une poupée de chiffons mais simplement comme une aide pratique pour la vie de tous les jours en échange de bons soins. Elle découvrit même qu'il était contre la mise sur le marché des hybrides, il avait seulement suivit sa petite fille sur l'île pour l'aider dans sa nouvelle vie, il n'avait que peu de contact avec elle. Anastasya se sentait bien, elle n'était pas enfermée, elle pouvait faire ce que bon lui semblait. Et alors qu'elle le retrouva dans une rigidité cadavérique un matin, la jeune femme resta à pleurer pendant des heures, désemparée, le seul qui avait redonné un peu de saveur à sa vie perdait la sienne. Cela faisait environ une dizaine de mois qu'elle vivait chez lui et voilà qu'elle risquait de nouveau de perdre sa liberté. La jeune femme se ressaisit alors, elle coupa ses beaux cheveux noirs aux reflets très légèrement bleus et plaqua ses aigrettes sur sa têtes (sous ses cheveux) pour passer pour une simple humaine dans la rue. Anastasya recouvrit l'humain, déposant une fleur sur son corps, elle détruit les preuves de sa vie sur le lieux et au moment de sortir des lieux, la jeune femme décida tout de même d'appeler la petite fille du vieil homme, histoire de la cerner et aussi de la prévenir car si on la retrouvait dans la rue, c'était avec elle que l'hybride passerait son avenir.

La jeune femme qu'Anastasya eut au téléphone ne fut pas si surprise que cela par le décès de son grand père, bien sûr elle était triste mais elle avait peu de nouvelles car elle était contre l'achat d'hybride de façon bien plus radicale que lui. La porte de la liberté s'ouvrait pour Anastasya. Elle fit confiance à son interlocutrice et l'attendit là où elle était, laissant ses aigrettes ressortir. Celle qui récupéra Anastasya lui expliqua qu'elle l’emmenait à la rencontre de Sofiya, humaine luttant pour l'émancipation et les droits des hybrides et représentante du Front Anonyme de Libération des Hybrides. Le coeur de l'hybride s’allégeait, sa liberté arrivait et un nouveau combat allait commencer. Une fois arrivée l'hybride rencontra Sofiya Pavlovena, la chef de cette organisation. Elle avait répondu à bien des question de la part de la dirigente du FALH, lui racontant son histoire et les tortures que Vladimir Gribov lui avait fait endurer. Des médecins l'avaient examinée pour être certain qu'elle était en bonne forme et pour lui retirer sa puce. Anastasya entra à l'école pour se cultiver et au fur et à mesure des mois elle s'engagea pleinement, elle était studieuse attentive et pleine de bonne volonté, elle voulait délivrer les hybrides et installer un climat égalitaire à Togi et pour cela elle ne reculerai devant rien. Son courage et sa force étaient revenus, elle était libre et elle accomplirait son devoir avec toute son énergie.
Voilà le début de son aventure, Anastasya a 26 ans et quelques mois...




   


Derrière l'écran

Prénom/Pseudo : Rim
Âge :
Fille, garçon ou autre ?
Passions :
Comment as-tu découvert le forum ? DC Rim



Que penses-tu du forum ?
Autres :
Code: Le créateur est un génie diabolique 8D


© FICHE CRÉÉE PAR AMYLITH |  NESIS |  MEIYA ▬▬ Modifiée par Lou Ainsel
Messages : 33
Date d'inscription : 04/06/2017
Age : 24
Localisation : Banlieue
Multi-Compte : Rim/Luka Milesovic
Fiche de Présentation : Echapée Belle

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Hibou Grand Duc
Maître/Maîtresse: Débarrassée de ces individus
Esclaves: Chaque êtres sont égaux en droits
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideF - Membre FALH
Revenir en haut Aller en bas
(#) Mar 6 Juin - 12:00
Re-bienvenue ^^

Il va falloir relire la fiche, il y a pas mal de fautes ou de phrases peu compréhensibles. D'ailleurs, attention c'est Pavlovena et FALH Wink
Juste pour information, il ne faut pas oublier que le FALH retire la puce des hybrides, donc elle n'a rien qui la rattache à qui que ce soit désormais ^^

Enfin voila, juste une relecture nécessaire et ce sera bon !
Messages : 2649
Date d'inscription : 11/03/2015
Age : 24
Multi-Compte : Sarika, Leah Aoife, Kazuko Yodo, Aureliane M. Zdzislawa, Kioko et Malika
Fiche de Présentation : Eileen, la chasseuse de primes
Fiche de Relation : Les liens d'une folle

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Aucune
Maître/Maîtresse: Esteban...Malheureusement...
Esclaves: Aïcha (PNJ) // Anastasia
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humaine - DW Tour


"J'aime l'amour, les sentiments, surtout ceux qui me plaquent contre le mur"

Défis Rp:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#) Jeu 8 Juin - 21:58
Merci pour ta réponse !
J'ai rectifié, j'espère que c'est mieux et plus compréhensible ! ^^
Messages : 33
Date d'inscription : 04/06/2017
Age : 24
Localisation : Banlieue
Multi-Compte : Rim/Luka Milesovic
Fiche de Présentation : Echapée Belle

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Hibou Grand Duc
Maître/Maîtresse: Débarrassée de ces individus
Esclaves: Chaque êtres sont égaux en droits
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideF - Membre FALH


Revenir en haut Aller en bas
(#) Ven 9 Juin - 21:52
C'est tout bon désormais, j'ai juste besoin du code à trouver dans le règlement et je pourrais te valider ^^
Messages : 2649
Date d'inscription : 11/03/2015
Age : 24
Multi-Compte : Sarika, Leah Aoife, Kazuko Yodo, Aureliane M. Zdzislawa, Kioko et Malika
Fiche de Présentation : Eileen, la chasseuse de primes
Fiche de Relation : Les liens d'une folle

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Aucune
Maître/Maîtresse: Esteban...Malheureusement...
Esclaves: Aïcha (PNJ) // Anastasia
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humaine - DW Tour


"J'aime l'amour, les sentiments, surtout ceux qui me plaquent contre le mur"

Défis Rp:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#) Ven 9 Juin - 22:13
Ah zut ! Je l'avais mis j'ai du l'effacer par mégarde XD ! Je l'ai remis ! Merci de ta patience !
Messages : 33
Date d'inscription : 04/06/2017
Age : 24
Localisation : Banlieue
Multi-Compte : Rim/Luka Milesovic
Fiche de Présentation : Echapée Belle

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Hibou Grand Duc
Maître/Maîtresse: Débarrassée de ces individus
Esclaves: Chaque êtres sont égaux en droits
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideF - Membre FALH


Revenir en haut Aller en bas
(#) Ven 9 Juin - 23:30
Tout est parfait ^^


Bienvenue ! Tu es validé(e) !


Bonjour/bonsoir,

Bienvenue sur Maître ou Neko, nous espérons que tu t'amuseras bien et nous te félicitons pour ta validation et ta fiche =3

Avant toute chose, nous te demandons de recenser ton avatar =>ici<=

Tu dois aussi recenser ton DC =>ici<=

Tu peux aussi faire une demande d'habitation pour que ton personnage ait sa maison =>ici<=

Tu peux aussi faire une demande de rp =>ici>=

Nous te conseillons également d'ouvrir une boite mail et d'acheter un téléphone ==> ici <==

Et pour finir, il ne te reste plus qu'à ouvrir ta boite aux lettres ==> ici <==
Amuse toi bien parmi nous =)

Messages : 2649
Date d'inscription : 11/03/2015
Age : 24
Multi-Compte : Sarika, Leah Aoife, Kazuko Yodo, Aureliane M. Zdzislawa, Kioko et Malika
Fiche de Présentation : Eileen, la chasseuse de primes
Fiche de Relation : Les liens d'une folle

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Aucune
Maître/Maîtresse: Esteban...Malheureusement...
Esclaves: Aïcha (PNJ) // Anastasia
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humaine - DW Tour


"J'aime l'amour, les sentiments, surtout ceux qui me plaquent contre le mur"

Défis Rp:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#)
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maître ou Neko ? :: Présentations :: Présentations des hybrides :: Validées-