Bienvenue à Togi! Cette merveilleuse île qui propose toutes sortes d'hybrides et maintenant des humains, à la vente. Serez-vous le maître ou l'esclave? NC-18
 

Concert et facette [Pv Mattéo]

 :: Hors-rp :: Rp terminés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
(#) Dim 14 Mai - 17:48


Aelys...
S'était empressée de finir son travail plus tôt, afin de se préparer le plus soigneusement possible pour lui... Mattéo. Après maintenant 3 mois de vie commune, son précieux maître l'avait enfin invité à un de ses concerts. L'hybride hitsuji, mélomane ne pouvait refuser. Après s'être lavé, pomponné, elle enfilait une robe qu'elle s'était offerte pour l'occasion et surtout, elle mettait autours de son cou, un précieux passe VIP afin qu'elle puisse le rejoindre et être dans les premiers rangs. Aelys, se sentait flattée car jamais il ne parlait de son groupe. Il avait aussi par ailleurs, un nouveau job au centre de dressage, quel post occupait-il ? Aelys n'a jamais vraiment osé poser la question. L'hitsuji passait un coup de brosse dans ses cheveux ondulés, avant de prendre son sac et de partir en fermant la maison.

Aelys...
Aimait sortir parfois de son train train pour partager des choses avec Mattéon et le découvrir dans son univers musical, lui procurait une impatience qui se traduisait par un pas pressé. Le concert débutait à 20h et il était dans un bar de la banlieue de Togi. Au loin, elle entendait déjà du brouhaha à cause de la foule qui s'amassait pour entrer. C'était intimidant de voir autant de filles, femmes toutes très bien apprêté. il y avait des hommes et aussi des gardiens pour la sécurité mais quand même... C'est alors que l'hitsuji ressentie comme un mal aise... D'autres femmes aimaient son maître, d'une façon différente très certainement se rassurait-elle, pour ses talents de batteur, sans doute... Mais là, il y avait une ado' qui avait carrément un t-shirt imprimé avec son nom et son visage.

L'hitsuji...
Coupait la file grâce à son pass, et elle entendit de nombreux commentaire "Comment se fait-il qu'une hybride passe avant nous toutes ?? C'est honteux", et bien d'autres médisance.

_ Vous êtes qui ?

Questionnait un important homme noir de la sécurité, Aelys, tremblait devant son physique des plus importants.

_ Aelys, l'hybride de Monsieur Mattéo-sama.

Jamais...
Elle ne l'avait appelé par son nom de famille, pas par oublie mais parce qu'elle n'y pensais pas et que ce n'était pas une habitude. Le surveillant scrutait sa liste avant de se décaler.

_ 2ème range, le concert va démarrer.

Aelys sourit.
Puis pénétrait dans le bar aménagé pour l'occasion. la scène était en hauteur et caché par un épais rideau. Il y avait de nombreuses groupies qui on dut payer cher leurs places, ou des amis du groupe. Aelys, s'installait, sentant son coeur exploser à chaque battement, elle allait voir son Dieu vivant jouer... Elle l'imaginait, heureux et c'est alors qu'elle se fit bousculer.

_ C'est ma place, dégage toi.

Aelys, relevait son visage et constatait deux femmes aux visages bien dur.

_ Je... Euhm... Je crois que....
_ BOUGE, t'es une hybride, tu vas dans l'fond !! Pauvre conne.

Mince...
Aelys, cédait sa place et reculait d'un rang. La scène était plus difficile à apercevoir, mais c'est probablement mieux que rien et... Après la première partie, la brebis se jurait d'aller rejoindre son maître, pendant la pause pour lui offrir... Des petits présents.

Ca va bientôt commencer !

Vêtement d'Aelys:
 
Messages : 119
Date d'inscription : 22/06/2016
Age : 27
Localisation : Dans des draps chaud.
Multi-Compte : Kali / Djena / Ezekiel / Meiko/ Disturbia/ Chris
Fiche de Présentation : Ma fiche, biquette !
Fiche de Relation : Mes liens, biquette !

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Hitsuji
Maître/Maîtresse: Matteo L. Philipps
Esclaves: x
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideF - Adoptable


♦️ Je parle en mediumorchid ♦️ Merci Mattéo pour le kit ♥️
Défis:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#) Jeu 18 Mai - 17:45
L'air était saturé, lourd alors que lentement le grondement et les voix montaient derrière le rideau. Il avait les yeux fermés, écoutant ce ronronnement si singulier, titillant la boule qui naissait dans son ventre, augmentant son excitation avec douceur, sadisme. Une douce torture dont il se délectait, lui l'éternel sadique. Était-elle là ? Déjà ? Il ne pouvait regarder alors il tendait l'oreille avant de se replonger dans sa concentration, faisant abstraction de tout.

Il avait passé peu de temps avec elle, son petit jouet adoré étant pris par ses répétitions de plus en plus longue avec le groupe en vu du concert qu'avec son second job censé subvenir à tous leurs besoins. Matteo avait des traits tirés même si sa maquilleuse avait fait un travail formidable, planquant ses cernes et mettant en valeur son visage pour amplifié son personnage. Ses traits était plus marqués, plus sombre. Il était d'ailleurs encore assombri par sa tenue très typé militaire qui se solderait surement par un torse nu en fin de soirée comme bien souvent au plaisir de certaines.

L'ambiance commençait à monter, les discussions se faisant plus présentes, les altercations aussi mais le Vert n'en faisait pas cas, quittant même son mur pour aller achever sa préparation, rejoignant l'équipe pour les derniers préparatifs alors que tous se mettaient en place. Bientôt. Il inspira et expira profondément, rouvrant les yeux. Cela faisait si longtemps qu'il n'avait pas ressenti ce frisson exquis, cette crainte mêlé de hâte d'en finir. Il allait leur montrer, lui montrer de quoi il était fait. Il eut un sourire, se demandant comment elle serait, comment elle réagirait. D'ailleurs ils n'avaient pas pu profiter l'un de l'autre depuis cette nuit où il l'avait puni avec délectation, se jouant d'elle, de ses pulsions, la faisant languir jusqu'à sa limite. Ce souvenir eut le mérite de lui faire oublier pendant un instant son angoisse qui fut relancé dans l'un des hommes lui fit signe d'y aller.

Il toisa ses compagnon et se dirigea vers la scène, non sans leur offrir un sourire amusés, ça y est, le moment était venus de tous les embraser. Le rideau s'ouvrit et ils s'élancèrent tout les quatre. Rin était belle, sa voix se levant pour les saluer, la foule montant en les découvrant enfin qui entraient sur l'estrade. Rin. Sa grande taille gracile de biche, sa chevelure aussi épaisse et blonde que Aelys faisaient d'elle une idole à la féminité incroyable et envoûtante. Sa voix était porteuse de leur souhait à tous.

"BOOOONSOIIIR TOGI ! Alors près à vous embraser avec nous ?"

Un hurlement d'approbation monta alors qu'il se mettait en place, leurs instruments déjà prêt. Les projecteurs les empêchaient de voir la foule face à eux et le Vert se contenta de se mettre à son poste, levant les yeux en les plissant, espérant voir sa belle au milieu de la masse grouillante mais finalement il préféra se fermer à tout cela, baissant les yeux sur son instrument, se concentrant une nouvelle fois en écoutant Rin qui s'emballait.

"JE NE VOUS ENTENDS PAS ? VOULEZ-VOUS DE NOUS CE SOIR ?!"

LA salle vibra et soudain les premières notes tombèrent, délicates avant la chute brutale. Tout explosa. Ca y est la vague était lancée. Matteo sentit tout en lui explosait alors que son corps prenait vie derrière sa batterie, son coeur. Il les avait tant de fois répétés, ses notes, ses airs  que ses mouvements étaient instinctifs. Il était emprisonné de son instrument, esclave de cette musique devenu sa drogue, sa libération. Il frappait encore et encore, son visage exprimant ce sentiment si particulier, envoûtant. Cela faisait presque mal mais c'était si bon qu'il en redemandait encore et encore. Ses cris à ses oreilles, la voix de Rin, le jeu de Tomori et de Haku, son coeur s'envolait haut. Il souriait, se mordant parfois la lèvre devant ce jeu entre eux, les regardant parfois, leur souriant. Tomori venait parfois à lui, s'amusant de son enthousiasme. Il voulait que tous les entendent, que tous les voient et les admirent ! Il voulait devenir ce dieu qu'il voyait dans ses yeux. Soit fière ma chère ! Regarde le se battre ce soir !

Les chansons s'enchainèrent, tantôt douces, tantôt violente. Le visage de Matteo se couvrit d'une pellicule de sueur et bientôt la pause tomba comme un cheveu dans la soupe. Pourtant elle fut aussi une libération pour eux, un moment de paix avant le dernier round, le pire de tous. Rin les invita à boire et se détendre avant le dernier acte, se montrant aguicheuse tout autant que sauvage comme à son habitude et ils se levèrent alors que les spots se coupaient au profit d'un éclairage bien moins réducteur. Le batteur put alors chercher sa peluche des yeux et l'aperçut, lui faisant alors un petit signe qui ne passa pas inaperçue pour autant. Mais avant que les paroles ne fusent, il avait déjà disparu en coulisse, rejoignant le reste de l'équipe dans la salle commune. Il était temps de faire les présentations. Mais avant cela, il ôta le haut de son costume, se retrouvant torse nu.

"Et bien Matt, tu n'as pas lésiné sur la forme physique à ce que je vois. Aurais-tu une demoiselle à impressionner ce soir ?"


Rin le regardait, l'air taquine et il lui fit un sourire avant de prendre une bière offerte par Tomori.

"Serais-tu jalouse ma belle? Car si c'est le cas, on peut s'arranger...Tu le sais que j'aime offrir de ma personne..."

La chanteuse se mit à rire et prit une gorgée de bien et allait répondre quant on toqua à la porte. Les quatre membres et leur manager regardèrent un des gardes du corps ouvrir avant de laisser passer celle qu'il attendait. Elle était mignonne dans sa tenue et Mattéo se dirigea vers elle, l'invitant d'un geste à entrer en affichant un air tranquille, doux.

"Viens, entres que je te présente ma belle. Aelys, voici Rin, Tomori, Haku et notre manager Mamoru. Les gars... et toi aussi chérie, je vous présente Aelys, ma petite brebis."

Matteo ne touchait pas la demoiselle et s'en écarta, prenant une des serviettes que lui tendait le manager, essuyant la sueur dont il était couvert alors que Rin était la première à réagir, s'avançant vers elle.

"Hoooo un mini moi en plus mignon ! Elle est trop cute !!!"

Elle se pencha sur Aelys et déposa un baiser sur sa joue, tout sourire avant de lui prendre la main.

"Et bien, je me demande comment ce petit bout d'ange fait pour te supporter ! La pauvre doit en baver avec ton caractère de cochon !

"Tu as bien raison Rin, je me demande comment elle fait. Il est pas trop chiant ton maitre ?"

"Ca fait combien de temps que tu l'as ? Elle est jamais venu nous voir joué non ?"

Rin entraina Aelys jusqu'à la banquette où été posé Haku qui questionnait Matteo. Ce dernier informa le bassiste que Aelys était avec lui depuis seulement quelques mois et que malheureusement elle était arrivé à la période de battement ce qui expliquait qu'elle n'ai jamais vu un de leur concert. Rin elle, proposait une bière à la petite ou une autre boisson alors que le Batteur buvait tranquillement, sa serviette sur les épaules. Il parlait avec Haku tandis que Tomori questionnait la demoiselle sur ce qu'elle avait pensé du concert. Son maitre posait sur elle un regard amusé, l'observant, sa bière à la main avant de se prendre une clope pour l'allumer.
Finalement cette pause n'était pas si mal.
tenue:
 
Messages : 147
Date d'inscription : 29/04/2016
Age : 28
Multi-Compte : Lorelaï // Ena Anderson // Shin // Luann E. Allannah // Saito Emiko
Fiche de Présentation : ICI
Fiche de Relation : Viens là

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Homo manipulus Dhybridus
Maître/Maîtresse: de mes hybrides et des autres aussi
Esclaves: Aelys
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humain - Pro-Esclavage



Défis rp:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#) Lun 22 Mai - 17:30

Enfin !
Après que la salle se soit remplit massivement d'un publique enflammé et plutôt homogène. Le coeur d'Aelys s'emballait lorsqu'elle le vit arriver sur scène. Il avait une attitude à la fois sérieuse et pourtant, détendu paradoxalement. Il prit place derrière sa batterie et c'ets une magnifique jeune femme, probablement la leader qui s'adressait à la foule. Il y avait tant d'énergie palpable, avant même que ole concert ne commence, les fans hurlaient les noms des membres. Aelys, posait involontairement son regard sur ceux qui scandaient celui de Mattéo. Comment peuvent-ils à ce point idôlatrer une personne qui ne connaisse que de part son oeuvre ? La brebis trouvait ça un peu exagéré mais après, en y réfléchissant, elle ne pouvait que leurs donner raisons... Il est parfait.

Petit à petit.
Elle essayait d'imiter les fans en faisant partager sa joie. Elle voulait que Mattéo la voit, mait ça semblait impossible et ce n'était pas dans ses habitudes de crier , d'ailleurs, l'hybride se sentie un peu bizarre en hurlant "Mattéo !!". C'était clairement inhabituel, pourtant, elle qui est une vrai mélomane, il fallait le croire c'était son premier concert et une vrai aubaine que son maître soit musicien. La première partie du concert s'est déroulé passionément, à une vitesse trop rapide pour Aelys qui se délectait de chaque titre joué par le groupe, même si elle faisait plus attention au rythme de la batterie. C'était vraiment transportant, envoutant et carrément intemporel.

Aelys...
Etait clairement charmé par le talent de Mattéo, cet aspect qu'elle découvrait de lui le rendait encore plus époustouflant et il rendait les autres membres du groupes, bien plus terne de ce fait. A la fin de la première partie, elle captait le signe de son précieux maître. D'ailleurs, des fangirls qui pensaient qu'il avait fait signes pour elles, se ruèrent vers l'entrée des loges. Aelys eu chaud au coeur, parmi toute la foule, il su la voir et la trouver quand même... Il ne l'oublie pas malgré tout. Arrivé péniblement à l'entrée du couloir des loges, les filles râlaient.

_ Il nous à fait signe !!
_ Navré, ce n'est pas pour vous.

Aelys, s'immica timidement et c'est le géant qui servait de gardien qui lui fit un chemin pour passer la corde VIP.

_ Attendez ! C'est une hybride !! C'est pas JUSTE !

Vociférait une fan.
Aelys avançait timidement, guidé par le gardien. Elle aurait pu sourire et les narguers, mais l'hybride comprenait que trop bien leurs tristesse et jalousie. Elles aussi aimerait sûrement être dans le cercle privé de Mattéo... Aelys s'estima alors chanceuse ! Quelques pas plus loin, le gardien frappait à la porte de la loge et l'ouvrit avant de s'éclipser. Le visage d'Aelys s'empourprait un peu face aux vedettes présents devant elle, Mattéo, torse nu et en sueur brisait rapidement la glace en l'interpellant car la brebis n'osait plus bouger.

"Viens, entres que je te présente ma belle. Aelys, voici Rin, Tomori, Haku et notre manager Mamoru. Les gars... et toi aussi chérie, je vous présente Aelys, ma petite brebis."

Ché...rie ?
Ce mots fit comme un choc dans le petit être entier de la brebis. Mattéo a donc une compagne ? Depuis quand ? Il n'était donc pas le seul Soleil d'Aelys, mais celui de quelqu'un d'autre, avant tout... Une humaine bien sûre. Aelys, tentait de garder contenance tandis que Rin, fondait littéralement devant elle.

"Hoooo un mini moi en plus mignon ! Elle est trop cute !!!"

S'extasiait-elle, et Aelys sourit un peu, mal à l'aise.
Vraiment ? Aelys ne la connaissait pas assez pour affirmer la ressemblance, mais... Serait-ce à cause de ça que Mattéo là adopter ? Afin d'avoir une pâle copie de sa compagne chez lui ? M-mais pourquoi ne pas proposer à l'original de venir ? Le baiser de la chanteuse sur sa joue, fit sortir la brebis de sa profonde réflexion.

"Et bien, je me demande comment ce petit bout d'ange fait pour te supporter ! La pauvre doit en baver avec ton caractère de cochon !

Chacun...
Commentait alors le caractère de Mattéo tandis qu'elle se fit entrainer par sa nouvelle maîtresse alors, sur le divan. Aelys les regardait tour à tour, intimidé dans un premier temps et fuyant le regard de ce dernier, déçue de ce lien caché... Pourquoi n'avait-il rien dit ?Elle avait ses mains fermés sur ses genoux et lorsque Rin lui proposa à boire, l'hybride répondit très poliment de sa voix fluette.

_ De l'eau suffira madame Philipps. Je tenais également à vous dire, que vous étiez tous de très bons musicien. Félicitation.

Devait-elle l'appeler comme ça ?
Difficile à savoir, il n'a jamais parlé d'elle. C'est si stressant, quel comportement adopter ? Soudain, Aelys sentie les regards du groupe sur sa personne... Elle releva son regard bleuté. Avait-elle dit une bêtise ? Leurs signaler qu'ils sont un bon groupe était peut-être idiot... Si ils étaient mauvais, ils ne seraient pas aussi populaire. Aelys se mordillait la lèvre, nerveuse... Elle a raté une occasion de se taire.
Messages : 119
Date d'inscription : 22/06/2016
Age : 27
Localisation : Dans des draps chaud.
Multi-Compte : Kali / Djena / Ezekiel / Meiko/ Disturbia/ Chris
Fiche de Présentation : Ma fiche, biquette !
Fiche de Relation : Mes liens, biquette !

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Hitsuji
Maître/Maîtresse: Matteo L. Philipps
Esclaves: x
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideF - Adoptable


♦️ Je parle en mediumorchid ♦️ Merci Mattéo pour le kit ♥️
Défis:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#) Jeu 25 Mai - 16:13
Mattéo parlait tranquillement à Haku quand la petite hybride répondit à Rin. Mais cette réponse eut l'effet d'une douche pour le maître qui posa son regard sur Aelys, surprit. Il n'était pas le seul d'ailleurs car tout le monde la regardait, bouche bée, surtout l'intéressée qui frôla d'en faire tomber sa bière avant d'exploser de rire alors que Matteo venait vers Aelys.

"HAHAHAHAHA t'entends ça Matt, j'suis ta femme ?! HAHAHA BORDEL ! IMPOSSIBLE !"


Elle fila un coup dans l'épaule du batteur qui fronça les sourcils, répliquant sur un ton acide.

"Je te renvois l'appareil, je préfère laisser à Tomori le soin de se faire des cheveux blancs avec toi merci !... Quant à toi ..."

Son regard se tourna vers la brebis même si son ton était nullement agressif. Il s'accroupit pour être à sa hauteur et posa son regard sur elle, l'air un peu affligé.

"Tu m'expliques comment tu as pu croire que j'étais avec cette idiote ? ... Et puis sérieusement... Rin... Tu aurais pu trouver mieux qu'elle quand même..."


Nouveau coup de Rin qui lui tirait la langue dans le dos en continuant de rire, accompagné dans son hilarité par le reste du groupe. Seul Haku semblait plus calme et offrit une bouteille d'eau à la malheureuse alors que Matteo la regardait droit dans les yeux, l'air un peu désabusé par les pensées de la brebis. Le batteur soupira et posa sa main sur la tête de Aelys en se relevant, ajoutant simplement.

"Puis honnêtement tu me crois vraiment capable de te présenter la femme que j'aime sans que tu le saches avant ? Alala je te jures Aelys..."

"Roooh cesse de lui reprocher sa démarche aussi ! Elle voulait bien faire. Et puis faut dire que tu es secret aussi, elle doit se poser pas mal de questions sur toi je suis sûr."


"Je ne vois pas pourquoi. Je ne lui cache rien..."

Mattéo s'éloigna en jetant un regard à Rin. Cette dernière avait le don pour toucher les points sensibles et Mattéo croisa les bras en poussant un nouveau soupir alors que cette dernière allait s'assoir près de la brebis, curieuse.

"Bah si tu as des questions sur ton mystérieux maitre, hésite pas. Tomori et moi même sommes ses plus anciens amis. Même si Tomo, lui ne dira rien... tu peux compter sur moi ! Entre filles faut se serrer les coudes !"

Il leva les yeux au ciel alors qu'Haku souriait, amusé par le discours de la seule fille du groupe. Rin était franche et directe et c'était surement la plus sociable de la bande. Tomori eut un sourire envers Matteo comme pour le soutenir dans cette épreuve. Mais au fond il ne lui en voulait pas. Rin était surement celle pour qui il avait un minimum de respect en tant que femme. Mais bon il posa son regard sur Aelys et son sourire s'effaça se faisant plus pensif.

"Merci pour le compliment Aelys. Ta place VIP te convient d'ailleurs ? tu n'as pas eu de soucis particulier ?"

Il prit une gorgée de bière alors que l'ambiance redescendait un peu. Il faut dire que l'air était encore électrique. D'ailleurs ils allaient surement pas tarder à entamer la seconde partie. Mais pour le moment cette courte pause leur faisait du bien et permettait à la petite hybride de faire connaissance avec surement les seuls amis du batteur. Une façon pour lui de la faire entrer un peu dans son monde. Il n'avait jamais fait cela avant et se demandait si au final il n'aurait pas dû lui parler du groupe avant de la présenter à eux... ou même de parler d'elle au groupe... Il n'en savait rien... Il n'avait jamais fait ça d'ailleurs...
Messages : 147
Date d'inscription : 29/04/2016
Age : 28
Multi-Compte : Lorelaï // Ena Anderson // Shin // Luann E. Allannah // Saito Emiko
Fiche de Présentation : ICI
Fiche de Relation : Viens là

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Homo manipulus Dhybridus
Maître/Maîtresse: de mes hybrides et des autres aussi
Esclaves: Aelys
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humain - Pro-Esclavage



Défis rp:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#) Jeu 25 Mai - 19:17

L'hilarité...
Suivant la minute de silence, déstabilisait profondément Aelys qui en était rouge de la pointe de ses orteils jusqu'au sommet de sa tête. Elle ne saisit pas sa maladresse et l'hitsuji avait envie de mourir sur place suite à son erreur visiblement. Elle ne savait plus qui, ou quoi regarder. Posant par réflexe ses mains sur ses cornes à défaut de son visage, trop brûlant. Heureusement, les explications ne tardèrent pas à arriver et le malentendu fut rapidement dissipé par l'explication des deux concernés.

Il n'était pas ensemble.
Rin et Mattéo... Alors, il aurait utilisé le terme affectueux... Pour un simple surnom et non comme un titre ! Maintenant qu'elle connaissait la vérité, Aelys avait encore plus envie de se terrer dans un trou et de n'en ressortir que lorsque toute la génération qui a assisté à son erreur soit décédé. Son maître, torse nu et brillant de sueur, vint à sa rencontre. Il se mit même à sa hauteur et Aelys avait honte de le regarder dans les yeux, mais il le fallait... Il fallait assumer cette maladresse qui la collait à la peau !

"Tu m'expliques comment tu as pu croire que j'étais avec cette idiote ? ... Et puis sérieusement... Rin... Tu aurais pu trouver mieux qu'elle quand même..."

Trouver mieux ? Est-ce possible ?
Aelys tendit une main tremblante à la bouteille d'eau qu'on lui tendit. C'est carrément une douche qu'il lui faudrait pour se remettre de ce coup de chaud.

"Puis honnêtement tu me crois vraiment capable de te présenter la femme que j'aime sans que tu le saches avant ? Alala je te jures Aelys..."

Commentait-il.

_ Pa-pardonnez moi Mattéo-sama.

Réussit-elle à articuler, mais en bégayant quand même.

_ Je l'ai trouvée si brillante, sur scène comme ici... Et de la façon dont vous l'avez surnommé... Pour moi, ca me semblait cohérent.

Elle est magnifique.
Populaire, douée de talent... Deux Soleils réunit, elle et Mattéo, c'était plus que possible mais à voir. Elle est avec un autre membre du groupe. Aelys, rejoignait l'avis de Rin sur les mystères de la vie de Mattéo, cependant elle ne l'exprimait pas, bien trop ancré dans l'idée que donc, si un jour Mattéo a une femme... Il lui dirait ? Il lui fait donc assez confiance pour ça ? C'est formidable ! Cependant, l'hitsuji sentie une pointe de jalousie pour ces humaines qui pourrait alors, à coup sûr de part leurs simple statut d'humaine, satisfaire le cœur de ce dernier. Aelys, se détendait à nouveau, pour l'heure, ce n'est pas le cas visiblement, il est à elle seule, tout comme son ancien maître et elle compte tout faire pour le satisfaire. A la remarque de Rin, l'hybride se levait et répondit.

_ Je n'oserais pas poser des questions à l'insu de Mattéo-sama. Merci beaucoup mademoiselle Rin.

L'hybride s'inclinait poliment.
Avec un sourire radieux après ce malentendu des plus honteux. La voie de ténor de son précieux maître reprit son attention, et l'hybride se tournait vers lui.

"Merci pour le compliment Aelys. Ta place VIP te convient d'ailleurs ? tu n'as pas eu de soucis particulier ?"

_ Je... Euhm...

Elle hésitait.
Devait-elle parler du fait que les hybrides, même VIP était insulté ou mal vu en salle de concert ? Nerveusement, elle triturait sa jupe, Mattéo dû déceler son mal aise, alors autant cracher le morceau même si ils doivent être plus ou moins au courant.

_ Je suis honorée d'être VIP, mais... Les humaines, vraiment très fan de votre musique ne tolèrent pas vraiment que je sois au premier rang, comme prévu. Voilà pourquoi vous ne m'avez peut-être pas apperçu Mattéo-sama. J'ai été rejeté trois rang en arrière, mais comme je suis petite, quand la foule se lève, c'est un peu plus délicat pour vous voir.

Expliquait-elle, le regard baissé.

_ J'essayerais peut-être... Si je peux pousser... Un petit peu les gens... Peut-être que je pourrais reprendre ma place.


Supposait-elle.
Cependant, Aelys n'avait pas un caractère qui s'imposait. C'est à peine si on la remarquait, partout où elle allait tant elle est discrète. Elle releva son regard sur Mattéo et déclarait un peu plus déterminée.

_ Cependant, je vous jure, que même si je suis au fond de la salle... Je... Je crierais votre nom, de tout mon coeur, de tout mes poumons pour vous encourager et vous dire à quels points vous êtes fantastique Mattéo-sama.

Pas question.
Que son maître pense qu'elle le néglige ou pire encore. Elle ouvrit la bouteille d'eau et bu quelques gorgées. Avant de spontanément sortir une petite serviette de son sac à main et d'éponger le dos de son maître. Aelys savait que sous les projecteurs, il faisait chaud en plus de ses efforts. Elle pense à tout, surtout à lui quitte à se négliger elle même.

C'est ça l'amour.
Messages : 119
Date d'inscription : 22/06/2016
Age : 27
Localisation : Dans des draps chaud.
Multi-Compte : Kali / Djena / Ezekiel / Meiko/ Disturbia/ Chris
Fiche de Présentation : Ma fiche, biquette !
Fiche de Relation : Mes liens, biquette !

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Hitsuji
Maître/Maîtresse: Matteo L. Philipps
Esclaves: x
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideF - Adoptable


♦️ Je parle en mediumorchid ♦️ Merci Mattéo pour le kit ♥️
Défis:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#) Dim 2 Juil - 16:53
Et bien il eut bien du mal à contenir un sourire en voyant sa brebis rougir de honte en comprenant l'erreur monumentale qu'elle venait de commettre. D'ailleurs Mattéo ne comprenait pas comment elle avait pu envisagé une telle chose. Était-il donc si mystérieux pour elle au point qu'elle l'imagine avec Rin ? De plus il fallait que ça tombe sur elle et non sur quelqu'un d'autre... Le regard du Vert s'était assombri alors qu'il posait ses prunelles doré sur l'hybride en lui demandant les raisons qu'il l'avait poussé à entrevoir cette possibilités ce à quoi elle répondit avec moult compliments envers la chanteuse qui fut touché à en rougir à son tour.

Elle se redressa et posa son regard sur la demoiselle qui était en train de vanter ses talents sur scène et elle lui fila un petit coup à l'épaule en s'emportant d'une voix plus aigu que d'ordinaire :

"Maiiiiiiis arrête donc, je vais finir pas enfler sous tant de gentillesse !!"

"Tu ne devrais pas vu les efforts qu'il te reste à faire pour devenir une idole !"


Mattéo avait répliquer sur un ton faussement acerbe et esquissa un sourire quand elle lui tira la langue en répliquant en affichant une moue fâchée.

"Roooh t'es qu'un rabat-joie ! Je ne vois pas ce qu'elle te trouve pour te considérer comme un soleil ! Tu es bien plus un frigo qu'autre chose !"

"J'aime refroidir tes ardeurs chérie, tu le sais..."


Rin préféra changer de sujet, proposant à la brebis de lui livrer quelques informations juteuses sur ce dernier qui s'en retourner un peu plus loin, buvant un peu, laissant au duo féminin le monopole de la conversation. Il observait la belle qui souriait, semblait-il heureuse d'avoir pu dissiper le malentendu qu'elle s'était fait. Elle semblait à l'aise et faisait preuve de retenu comme à son habitude. Elle était si effacée au fond... Le regard du maitre dévia sur son double humain qui elle parlait plus fort se montrant plus expressive autant dans sa gestuelle que dans ses propos et il soupira avant de demander alors à Aelys si sa place lui convenait.

Dans un premier temps, la demoiselle sembla hésiter mais le maitre insistait du regard, lui faisant comprendre qu'elle ne pourrait pas esquiver l'échange car ce simple temps de réflexion lui suffisait pour comprendre qu'il devait y avoir un hic. Elle baissa les yeux, prenant enfin la parole et au fur et à mesure qu'il comprenait ses propos il s'était relevé sans pour autant revenir vers elle, se contentant de remettre ses vêtements. Ce ne fut qu'à la fin de son discours qu'il posa son regard sur elle, son regard n'affichant rien d'autre qu'un air froid face à ses propos adorables. D'ailleurs sa tête ne passa pas inaperçus car Rin revint à l'assaut.

"Et ben ! Quelle tronche de merde ! Sérieux, elle te dit des choses super mignonne et toi tu fais ton coincé ! BORDEL, dis merci au moins !"


"Ta gueule Rin...."


Ses yeux se plissèrent en se posant sur la chanteuse et sa mâchoire se contracta mais la chanteuse conserva sa posture en attrapant le bras de la brebis, la tirant vers elle en prenant un ton de scientifique en milieu naturel.

"Alors là ma chère Aelys, tu peux vois un Mattéo sauvage qui est touché par tes paroles mais qui est trop coincé pour te remercier... C'est une espèce assez rare et heureusement car on n'a toujours pas trouvé l'endroit où se fourre son balais."

Le batteur leva les yeux au ciel et acheva de se changer avant de venir vers le duo de filles, attrapant Aelys par l'épaule pour la lever non sans jeter un regard haineux à Rin puis entrainant la brebis vers la sortie sans trop de douceur, il fallait bien l'admettre mais pour le coup Mattéo avait du mal à réfréner son humeur. Il ouvrit la porte et quitta la cabine sans un regard en arrière. De toute façon ils avaient l'habitude et puis cela lui importait peu au fond. Il continua vers un coin tranquille, sachant que le temps était compté. Il se rendit alors compte qu'il devait lui faire peut être mal et la lâcha d'un coup en grommelant. D'ici on pouvait voir la scène et il la regarda, restant néanmoins à l'abri des rideaux. Il porta alors sa main à son cou, se le massant en soupirant, réfléchissant à ce qu'il allait dire. C'était si dur... Il ne savait pas par quoi commencer et se lança donc sans trop savoir comment ça finirait.

"Je vais en parler à un des gars pour qu'il te remette devant.......... Et puis..."

"euh"


Il était dos à elle et poussa un profond soupir avant de se retourner pour poser sur elle un regard fatigué.

"Si tu pouvais éviter de dire ce genre de chose devant Rin ce serait bien.... Elle est chiante parfois...."


Il croisa ses yeux un instant avant de poser sa main sur son crâne, lui cachant la vue de son visage, la tirant à lui pour l'enlacer doucement en poussant un nouveau soupir.

"Puis si tu as envie de quelque chose, n'hésite pas... avant que je sois obligé de retourner sur scène... On va pas tarder je pense. Alors ? Pas d'envie particulière ?"
Messages : 147
Date d'inscription : 29/04/2016
Age : 28
Multi-Compte : Lorelaï // Ena Anderson // Shin // Luann E. Allannah // Saito Emiko
Fiche de Présentation : ICI
Fiche de Relation : Viens là

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Homo manipulus Dhybridus
Maître/Maîtresse: de mes hybrides et des autres aussi
Esclaves: Aelys
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humain - Pro-Esclavage



Défis rp:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#) Ven 7 Juil - 15:46

Sa bourde passé...
L'ambiance était vraiment des plus agréable dans la loge des artistes. Après qu'Aelys eu finit d'esponger son maître, celui-ci remettait son t-shirt et à nouveau Rin s'accaparait l'hybride et celle-ci cherchait quelques petites infos insolites sur la vie privée de son maître. Aelys, demeurait muette ou évasive concernant les réponses, il aurait été impolie de refuser clairement une discussion avec elle, surtout que le grand intérêt de la chanteuse c'était les petites anecdotes sur Mattéo. L'hybride, ne délivrait rien de bien croustillant, des banalités ou des choses qu'on peut trouver dans les interview de fan dans n'importe quel presse people. Rin, abandonnait sa curiosité sur son partenaire de musique au profit de la vrai curiosité qu'elle avait en fasse d'elle, l'hybride brebis, la chanteuse, s'amusait à toucher les cornes de cette dernière, puis toucher sa chevelure légère, douce et toujours parfumé... Les joies de la laine en quelques sortes ! Oui, Aelys se faisait examiner sous toute les coutures par Rin, les deux partageaient un point commun, une sorte de fascination pour l'autre.

En tout cas...
L'air agacé de Mattéo n'avait pas échappé à l'hybride, qui se sentait mal à l'aise vis à vie de lui et de l'ambiance pourtant chaleureuse. Qu'avait-elle dit de mal ? Aelys, n'arrivait pas à mettre le doigt dessus. De plus, il y avait une expression que Rin n'avait pas saisit le concernant... Mattéo sait pertinemment où se range le balais, il va dans le placard ! C'est même lui qui lui a montré... D'ailleurs, le maître de l'hybride reprit possession de son bien en l'attrapant par l'épaule, sans crier gare. Entrainée, Aelys eut à peine le temps de faire un signe d'au revoir à la troupe, avant qu'elle emboite silencieusement le pas auprès de son cher Mattéo.

En dehors de la loge...
On entendait très bien l'ambiance de la salle de concert et la musique joué en guise d'entre acte, était tout de même comme un fond sonore à cause du brouhaha des fans et de leurs impatiences vraiment palpable. Docilement, la brebis suivait son berger sans vraiment se demander où il l'emmenait, Aelys était bien trop occupé à observer les coulisses d'une scène de concert pour vraiment se demander autre chose, et puis, comme elle a confiance en Mattéo... Rien à craindre ! Elle sentie cependant la poigne de sa main se retirer, c'était comme un étau tout de même. Jamais on ne l'avais obligé à suivre qui que ce soit, Aelys, avait toujours suivit spontanément et naturellement son maître... Soudain, une idée la traversait, et si il n'avait pas apprécié que son attention soit porté sur Rin ? Peut-être que c'est à cause de ça, qu'il a le besoin physique de reprendre son attention... La brebis y réfléchissait et puis... Non, c'est ridicule, pas après les louanges qu'elle lui avait fait.

Ils s'étaient stoppés.
Non loin de la scène et Aelys, observait la vue qu'elle fournissait. Happé par la foule qui grouillait non loin, elle sentie à peine le regard de Mattéo sur sa personne... C'est tellement intimidant ! Tout ces gens ! Puis, la voix de Mattéo qui sonnait comme l’évangile reprit entièrement son attention.

"Je vais en parler à un des gars pour qu'il te remette devant.......... Et puis... euh"

Aelys...
Se tournais vers lui, le regard brillant. C'est un magnifique geste que voilà ! Elle pourra pleinement profiter de la seconde partie du concert ! Elle ne pu réprimer un sourire satisfait et un regard brillant. Il ne le voyait pas, dos à elle, mais qu'importe, cette attention lui va droit au cœur. Lentement et avec un air blasé, Mattéo se tournait vers elle en ajoutant.

"Si tu pouvais éviter de dire ce genre de chose devant Rin ce serait bien.... Elle est chiante parfois...."
_ Oh... Je... D'accord.

Affirmait-elle, calmé par l'air fatigué de ce dernier.
Son regard bleuté croisait celui d’émeraude de ce dernier. Nouveau geste de sa part, après l'avoir presque kidnappé à Rin, il l'attrapait pour la lover contre elle, sa précieuse brebis qui naturellement, soupirait d'aise dans ses bras, fermant les yeux.

"Puis si tu as envie de quelque chose, n'hésite pas... avant que je sois obligé de retourner sur scène... On va pas tarder je pense. Alors ? Pas d'envie particulière ?"

L'hitsuji.
Profitait de ce moment intime avant de lui répondre. Elle sentait sa chaleur, son parfum, ça lui avait manqué toute la journée et puis, c'est si rare de le voir presque vulnérable, attentionné avec elle et qui le démontre en prime. Aelys, avait l'esprit embrumé par ce cadeau qu'il lui faisait, et c'est avec difficulté qu'elle réussit à songer à quoi lui demander ? Elle redressait doucement son visage, sans pour autant briser cette précieuse étreinte, limité dans le temps par cette pause, et chuchotait, timidement à son oreille.

_ J'aimerais... Si ce n'est pas abusé...  J'aimerais....

Elle hésitait clairement, mais, maintenant que la moitié du chemin est parcouru... Pas question de faire demi tour. Le regard fuyant, elle réussi à continuer sa phrase.

_ J'aimerais un baiser... Pour tenir au moins jusqu'à la prochaine fois que je vous revois.

Elle déglutie.
Aelys n'en revenait pas, elle avait OSER demander ça ! Son cœur, s'était arrêté de battre, mais c'était ce qu'elle voulait, vraiment en ce moment même.

_ P-parce que j'estime être tout de même la plus grande fan de vous, malgré la masse féminine pré-présente ! Et que moi, moi j'attends toujours avec impatience votre retour à la maison... Alors, vous me manquer, j-j'aimerais avoir votre saveur sur mes lèvres, jusque-jusque la prochaine fois.

Se justifiait-elle.
Écarlate et se perdant un peu dans ses mots. Était-ce culotté ? De demander ça à son maître ? Mais c'est lui qui demande si elle a une envie particulière, alors, elle répond... Mais ce n'était peut-être pas de ça qu'il parlait ! Au moins, si il refuse, elle saura à quoi s'en tenir... Elle croisait à nouveau son regard, les mains un peu tremblante autours du corps de ce dernier.
Messages : 119
Date d'inscription : 22/06/2016
Age : 27
Localisation : Dans des draps chaud.
Multi-Compte : Kali / Djena / Ezekiel / Meiko/ Disturbia/ Chris
Fiche de Présentation : Ma fiche, biquette !
Fiche de Relation : Mes liens, biquette !

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Hitsuji
Maître/Maîtresse: Matteo L. Philipps
Esclaves: x
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideF - Adoptable


♦️ Je parle en mediumorchid ♦️ Merci Mattéo pour le kit ♥️
Défis:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sam 8 Juil - 12:25

Mattéo n'était pas le genre de personne à s'épancher sur ses sentiments. Il n'était pas non plus grand adepte des compliments et préférait de loin s'en faire lui-même qu'en recevoir. D'ailleurs il aimait bien plus qu'on l'insulte qu'autre chose. Avait-il un côté maso pour désirer être haï plutôt qu'aimer ? Il n'avait jamais pris le temps d'y penser et c'était devenu pour lui une routine plaisante et rassurante.

Mais l'arrivée de Aelys avait changé bien des choses sans qu'il ne le remarque. Au fond c'était SON jouet. Il se disait qu'il avait tous les droits sur elle. Elle était faite pour lui et lui seul. Elle pouvait subir ses colères autant que ses attentions car il avait la main mise, le pouvoir et il aimait ça. La sentir frémir et voir ce dévouement dans ses yeux faisait toujours naitre en lui ce petit quelque chose qui le faisait espérer que jamais ça ne s'arrêterait, qu'il l'aurait pour pour son plaisir à jamais. Lui dire que c'est la magie de l'amour le ferait sans doute rire car non ce n'est pas de l'amour, impossible ! Lui aimer ?! Allons bon, il lui faudrait un coeur pour cela ! Certes elle n'était pas comme les autres distractions qu'il avait eu mais cela n'en faisait pas non plus une personne à part n'est-ce pas ? Il la traitait différemment des autres seulement parce que c'était son hybride c'est tout, ni plus ni moins....

Alors oui il en prenait soin, bien décidé à faire respecter ses droits autant ici qu'ailleurs. Il savait que le garde du corps en prendrait soin s'il le lui demandait même si elle n'était qu'une hybride. Puis il s'enquerra de ses autres désirs, posant sur elle un regard fatigué avant de la prendre contre lui comme le ferait un enfant avec sa peluche, enlaçant son corps frêle de ses bras dans un geste tranquille, doux.

Matteo était tellement ambivalent, tantôt doux, tantôt violent, tantôt gentil, tantôt agressif. Cela faisait un moment d'ailleurs qu'il n'avait pas vraiment fait preuve de douceur envers sa brebis. Il faut dire que le travail au centre de dressage et ses répétitions en chaine ne faisait rentrer tard et le faisait lever tôt. Peut être était-ce pour cela qu'il l'avait invité au concert et qu'il voulait l'avoir un peu pour lui seul... Il écouta sa demande et se recula un peu pour croiser son regard sans que son visage affiche une réaction quelconque à sa demande. Il se contentait d'écouter ses paroles et les raisons de cette sollicitation, attendant qu'elle ait fini et que le silence s'installe un moment en compagnie de la gêne pour esquisser un sourire amusé.

"Te manquerais-je donc à ce point ?"


Il était légèrement penché sur elle, plongeant ses prunelles doré dans son océan étoilé, savourant ses mots exquis, cet aveu voilé qui éveillait en lui une satisfaction toute particulière. Il approcha son visage du sien comme pour la satisfaire, prenant son temps, sa main allant chercher ses cheveux, glissant à sa nuque en une douce caresse alors que le parfum de la belle venait lui chatouiller ses narines, réveillant en lui d'exquis souvenirs.

"MATT ! C'est l'heure !"


Il se stoppa à quelques mini-mètres de ses lèvres et se redressa pour répondre à un homme qu'il arrivait, se reculant de la belle et la lâchant sans même l'avoir satisfaite. Lui n'affichait aucune déception, toujours détaché et neutre, attendant simplement que l'homme s'en aille pour reposer ses yeux sur la belle qui devait se dire qu'elle allait devoir renoncer à sa demande. Au fond il avait reprit de la distance, ne la touchant plus et pourtant.
Sans prévenir il se pencha et vint chercher ses lèvres, y déposant un baiser doux avant de prendre sa main en se reculant, la guidant jusqu'au garde sans un mot, n'affichant qu'un sourire amusé devant la mimique qu'elle avait eu. L'effet de surprise l'amusait et au final c'était tellement plus .... agréable un baiser volé.

Il la laissa entre de bonne main et s'en retourna pour faire la seconde partie du concert, réajustant sa tenue et prêt à tout donner. Il toisa le reste de la bande et eut un sourire devant leurs tête. Il les connaissait depuis si longtemps surtout Tomori et Rin et savait à quoi ces derniers pensaient mais il conserva son air neutre comme à son habitude. Il avait autre chose à penser et ce soir il fallait assurer ! Ce concert serait celui qui préparerait l'été alors il avait intérêt à tout donner et à ne faire aucune erreur ! Ils entrèrent donc en scène sous les applaudissements et Rin relança l'ambiance de sa voix chantante, les autres prenant place.

Puis la salle explosa aux première notes et Mattéo replongea dans son jeu, se défoulant, sentant en lui une énergie nouvelle, brillante ! Il se sentait bien, magnifiquement bien et pendant un instant son regard se perdit dans la foule à la recherche de celle à qui il venait de voler un baiser et repartit de plus belle dans son jeu, satisfait, sourire aux lèvres et son énergie renforcé. Oui il allait tout donnée alors regarde-le ! Ne le perds pas de vue !

Messages : 147
Date d'inscription : 29/04/2016
Age : 28
Multi-Compte : Lorelaï // Ena Anderson // Shin // Luann E. Allannah // Saito Emiko
Fiche de Présentation : ICI
Fiche de Relation : Viens là

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Homo manipulus Dhybridus
Maître/Maîtresse: de mes hybrides et des autres aussi
Esclaves: Aelys
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humain - Pro-Esclavage



Défis rp:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#) Dim 30 Juil - 20:11


Aelys...
Etait à nouveau, à fleur de peau suite à sa demande si particulière à l'attention de son précieux maître. Elle déglutie, anxieuse... Elle réfléchissait à pourquoi il lui refuserait ce geste ? Mais pourquoi il l'accepterait ? C'est lui le maître après tout. Il régit son monde, et chaque jours est différent avec Mattéo.

C'est alors...
Que le batteur, reculait légèrement, mais suffisamment pour que la brebis s'en aperçoivent. Elle redresse son visage, et essaye de lire sur le sien, une quelconque réponse, mais rien ne parait comme d'habitude.

"Te manquerais-je donc à ce point ?"

Lèvres entrouvertes.
Aelys mourrait d'envie de lui dire "Bien sûre que oui, totalement !", mais le courage lui manquait et les mots lui restaient en travers de la gorge. Il ne restait alors, que son regard remplie de tendresse et d'admiration qu'elle lui transmettait. Ce regard bleuté, croisait celui de son maître et comme des aimants, leurs visages s'attiraient et le rythme du cœur de la belle, s’accélérait... Il allait le faire ! Avec douceur, tendresse... En prenant son temps... Peut-être un peu trop hélas car, avant même que leurs lèvres ne se rejoignent...

"MATT ! C'est l'heure !"

Le drame.
Comme un blizzard qui s'abat sur un champs de fleusr printanier, comme un coup de tonnerre sous un ciel pourtant dégagé. Le cœur d'Aelys, cesse de battre, trop chagriné. Mattéo s'est redressé pour regarder par de là, la voix qui à détruit l'instant fatidique. Son visage s'empourpre d'un mal aise, d'une honte. Comme si elle était en mesure de lui demander quoi que ce soit ? C'est toujours lui qui mènera la danse et jamais, elle ne pourra le satisfaire autrement qu'en le satisfaisant lui et jamais l'inverse. Aelys, découvrit la frustration, profonde et ça se lisait sur sa bouille presque larmoyante. Elle voulait juste un baiser, pour tenir... Comme un fumeur veut une bouffé. C'était important... C'est raté.

Puis...
Coup de théâtre, elle perdu dans son chaos psychologique, comme un drogué qui sait qu'il n'aurait pas sa dose. Les lèvres de Mattéo sont avec les siennes, sur les siennes. Dans un contact intime qui lui procure un électrochoc... Aelys se sent revivre soudainement ! En plus de l'agréable surprise. Bref, mais intense, elle n'était pas encore remise qu'il l'entrainait déjà auprès des gardes du corps, Aelys, le suivait mollement, vivant dans son monde de coton rose, tout doux. Elle avait bien la preuve, qu'il l'écoutait et qu'il était aussi capable de tendresse. Mattéo, s'éclipsait, visiblement satisfait de sa manœuvre et le garde du corps dû s'y reprendre deux fois avant qu'Aelys lui porte attention et remette pied sur Terre.  

Elle fût...
A nouveau placé en première ligne, face à l'estrade qui était en hauteur. Le regard pétillant, elle observait à nouveau le groupe joué et reprendre, encore plus endiablé lui semble t-il. Et parfois, Aelys a même l'impression que son maître croise son regard, pour la voir elle, et pas l'amas de groupie déchainé. Peut-être qu'il sait, que dans la foule, quelqu'un l'apprécie vraiment, entièrement. En tout cas, le groupe n'a fait aucune fausse note de tout le concerts et les fans en demandaient encore et encore.

Hélas...
Toute les choses ont une fins et il était un peu plus de minuit lorsque le groupe achevait sa dernière chanson, des plus populaire et chanté avec le public. Ils saluaient, félicitaient et remerciaient tout à chacun pour ce show et expliquait que des dédicaces seraient possibles. Pour Aelys, c'était surtout un combat pour s'extirper de la masse et retourner à la loge, bien vide et calme sans les trublions. Elle se permit de prendre, ce qu'elle prenait pour un verre d'eau et le bu... Sauf que ça devait être le verre alcoolisé de Rin et pour une hybride qui ne boit quasiment jamais, l'effet fut immédiat.

Le monde...
Est tout flou, et chaud... Aelys se sentait comme sur un nuage mais avec une tête un peu plus lourde. Difficilement, elle rejoignait le sofa, renversant le gobelet. Elle s'allongeait et fixait le mur, dans cet état second inconnu, souriante, heureuse.

Ivre.
Messages : 119
Date d'inscription : 22/06/2016
Age : 27
Localisation : Dans des draps chaud.
Multi-Compte : Kali / Djena / Ezekiel / Meiko/ Disturbia/ Chris
Fiche de Présentation : Ma fiche, biquette !
Fiche de Relation : Mes liens, biquette !

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Hitsuji
Maître/Maîtresse: Matteo L. Philipps
Esclaves: x
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideF - Adoptable


♦️ Je parle en mediumorchid ♦️ Merci Mattéo pour le kit ♥️
Défis:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#) Ven 4 Aoû - 20:16
la fin arriva en un clin d'oeil pour Matteo qui ne vit pas le temps s'écouler, pris dans son jeu, dans cet air électrique. Il se sentait en harmonie sous ses lumières, ses notes battues, secoués faisant vibrer son être avec une passion ardente. Il était heureux, enfin. Chaque fois que ses baguettes frappait, faisant onduler l'air, son être hurlait, libre. Ses regards, son regard, l'emballait, le renforçait. Il aimait sentir ses corps face à lui qui suivait la musique, sa voix qui accompagnait leur chant. C'était si bon.

Alors quand la dernière note tomba, laissant le silence redescendre, il n'aurait pu dire s'il était heureux ou déçu. Les cris envahirent la salle et Rin remercia le public puis l'équipe alors que Matt et les autres jouaient en douceur dans un rythme plus tranquille comme pour calmer les esprits échauffés. Puis finalement tout s'arrêta et ils se levèrent pour saluer une dernière fois avant de descendre de scène pour se signer quelques autographes. Le batteur n'était pas le plus apprécié et il put rapidement quitter les lieux non sans avoir été agrippé par une ou deux filles intéressées pour l'accompagner jusque tard dans la nuit. Mais il refusa les invitations en affichant un petit sourire. Il méprisait ce genre de nana et puis pourquoi s'intéresser à ça quand il savait ce qui l'attendait ?

Il rejoignit sa loge et se lava rapidement avant de rejoindre la loge commune, enfilant une tenue pus rock qui lui donnait un petit air de bad boy. Il entra dans la loge où se trouvait Aelys et la vit allongé, dos à lui. Il se dit qu'elle devait être fatiguée et s'approcha doucement d'elle jusqu'à être à sa hauteur. Il prit place près d'elle et passa la main dans ses cheveux en affichant un léger sourire, la regardant d'un air serein.

"Alors ça t'a plu ? Tu veux rentré ? tu m'as l'air épuisée."


Il n'avait pas vu le verre au sol mais en regardant son visage elle avait les yeux bien brillant, peut être plus que d'habitude. Était-elle donc si fatiguée ? Le batteur envisagea de rentrer aussitôt. Mais il devait aider à ranger le matos avant et puis ils avaient aussi l'habitude de se boire un verre entre eux et de finir la soirée sur une sortie entre pote mais là vu l'état de la demoiselle il se demandait si elle tiendrait la distance.
Il se releva et se dirigea vers le frigo.

"Tu veux boire quelque chose ? Ça te requinquera peut être ? Tu as mangé au moins ?"


Il se prit une bière, attendant sa réponse pour finir le service avant de revenir vers elle, en la regardant.

"Au faite tu n'as pas eu de soucis au moins cette fois ?"

C'est vrai qu'elle avait eu des soucis à la première partie et il se demandait si elle s'en était mieux tirée cette fois. Au fond il l'avait aperçus avant que l'éclairage les efface et il avait par moment fixer l'endroit où ses yeux l'avaient aperçus mais il ne savait pas si elle s'y trouvait encore. Cependant il était content d'être un peu près d'elle, de profiter. Cela faisait si longtemps....
Messages : 147
Date d'inscription : 29/04/2016
Age : 28
Multi-Compte : Lorelaï // Ena Anderson // Shin // Luann E. Allannah // Saito Emiko
Fiche de Présentation : ICI
Fiche de Relation : Viens là

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Homo manipulus Dhybridus
Maître/Maîtresse: de mes hybrides et des autres aussi
Esclaves: Aelys
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humain - Pro-Esclavage



Défis rp:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sam 5 Aoû - 18:48

Le monde d'Aelys...
Etait du coton, doux et chaud... Comme elle en fait depuis qu'elle avait bu cul sec le verre de Rin. La petite, a une bonne descente pour une hybride qu ne boit jamais. Cependant, l'effet est un peu trop fort et vif pour son petit corps frêle, qui découvre pour la première fois l'état de "pompette". Allongée, elle contemplait le plafond de la loge avec un sourire léger, une béatitude qui lui était étrangère jusqu'à présent.

L'hybride...
N'entendis même pas rentrer son précieux maître dans la pièce. Il était rafraichit et libre pour passer un peu de temps avec elle. Lorsque Mattéo passait sa main dans sa chevelure blonde, Aelys, souriait d'extase et laissait entendre un gémissement de satisfaction.

"Alors ça t'a plu ? Tu veux rentré ? tu m'as l'air épuisée."
_ Ah Mattéo-sama ~

Elle le contemplait.
Avec admiration, et avec la lampe au dessus de lui, au plafond, son visage était illuminé comme un ange tombé du ciel, pour elle. Malheureusement, l'envoyé de Dieu s'éloignait pour rejoindre le frigo et se servir, tout en reprenant.

"Tu veux boire quelque chose ? Ça te requinquera peut être ? Tu as mangé au moins ?"

Aelys...
Hypnotisée par ce dernier, l'agneau alcoolisée se redressait pour s'assoir sur le sofa,. Elle observerait son précieux maître d'une manière fiévreuse dans son regard et sourire... . Tout en revenant vers Aelys, il ajoutait.

"Au faite tu n'as pas eu de soucis au moins cette fois ?"

_ Non aucun problème Mattéo-sama.

Déclarait-elle.
En ne s'en souvenant déjà plus vraiment en réalité. Cependant, lorsqu'il avait évoqué sa "faim", l'hybride, ne pu réprimer un sourire qui lui était vraiment inhabituel, à la fois séductrice et dangereuse. Elle se levait, chancelante dans ce monde un peu flou, à la manière d'un shojo... Son seul objectif ? L'Appolon à juste quelque pas.

_ Si j'ai faim ? Mattéo-sama... Je suis affamée puisque je ne m'autorise pas à manger sans vous.


Déclarait-elle en arrivant face à lui.
Sa tête levé vers ce dernier, elle tendis son bras pour attraper la bière de ce dernier, sans préavis et boire quelques gorgées.

_ Hmm... Vous allez remédiez à ma faim, Ma-tté-o-kun ♥ ?

Quel dangereuse confiance.
Aelys, dégageait quelque chose de prédateur, une deshinibition que l'alcool lui offrait sur un plateau d'argent. Bien évidemment, elle était donc à jeun, mais ce n'est pas d'un repas classique qu'elle parlait. Se léchant la dernière goutte de bière sur ses lèvres, l'alcool à nouveau ingéré lui donnait une nouvelle vague de chaleur.

_ Pfwah ~ J'ai chaud...


Commentait-elle, avec un sourire impérissable.
L'hybride, gardait le verre de Mattéo en main, et de l'autre, elle dégageait ses épaules et se ventilait comme elle pouvait. Tout ça parce que Rin a laissé trainé son verre de vodka, aussi transparent que de l'eau. Aelys, bu une nouvelle gorgée du verre de son maître, elle se verrait, elle ne se reconnaitrait pas elle même... La brebis innocente, s'est changé en une louve bien sûre d'elle.

Les joies de l'alcool.


Messages : 119
Date d'inscription : 22/06/2016
Age : 27
Localisation : Dans des draps chaud.
Multi-Compte : Kali / Djena / Ezekiel / Meiko/ Disturbia/ Chris
Fiche de Présentation : Ma fiche, biquette !
Fiche de Relation : Mes liens, biquette !

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Hitsuji
Maître/Maîtresse: Matteo L. Philipps
Esclaves: x
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideF - Adoptable


♦️ Je parle en mediumorchid ♦️ Merci Mattéo pour le kit ♥️
Défis:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#) Dim 20 Aoû - 14:57
A la vue de ses réactions et de son comportement, le dresseur sentit que quelque chose clochait. Jamais au grand jamais sa brebis n'avait été aussi entreprenante. Il s'était arrêté en la voyant prendre une pause très plaisante et n'avait pas bougé d'un pouce en la voyant se lever pour venir à lui, se contentant simplement de hausser un sourcil circonspect.

Elle arriva à sa hauteur, un peu chancelante, les joues rougies et le maitre comptait lui poser une question mais la brebis le devança en saisissant sa bière pour en boire une bonne lampée, le surprenant avant que son regard redevienne neutre. Tiens donc elle buvait.... Cela expliquait pas mal de choses alors.... Il la laissa boire, attendant qu'elle achève sa dernière gorgée pour reprendre sa bière avec douceur en lui écoutant la suite de ses déclarations provocatrices, ce qui lui fit naitre un demi sourire malgré le manque total de respect qu'elle lui devait.

"Ça peut s'arranger en effet...."


Sa voix était neutre et il observait son jouet qui se léchait les lèvres, son sourire s'agrandissant alors que des idées fusaient dans son esprit. Mais avant cela ils n'étaient ni au bon endroit et ce n'était ni le bon moment pour qu'il s'amuse vraiment mais cela ne l'empêchait pas de se montrer taquin non ? Il la laissa reprendre son verre et boire à nouveau avant de le récupérer en prenant la parole, ses mains s'affairant à remettre la tenue de la brebis correctement.

"On va sortir ranger un peu de matériel puis on va rentrer ça te va ?"


Vu son état, Mattéo préférait de loin abréger la soirée. La voir ainsi faisait naitre en lui un mélange d'agacement et d'excitation. Une vieille habitude d'ailleurs. Il avait toujours aimer s'amuser avec les allumeuses mais là il ne s'agissait pas de n'importe qui et au fond si elle était comme ça avec lui, elle aurait pu l'être avec le premier mec qui serait entré et ça, ça ne lui plaisait guère.

"Rhabille-toi et n'oublie pas qui est le maitre."


Une remise en place sur un ton un peu froid avant qu'il achevait le fond de son verre avant d'aller se prendre une bière et servant un verre d'eau pour son jouet qu'il lui tendit avant de sortir, la questionnant alors.

"Depuis quand tu bois au faite ? Je ne savais pas que tu aimais l'alcool..."

II posa ses yeux sur elle, se faisant violence. En effet, il fallait bien l'avouer mais la voir dans cet état lui donnait quelques envies et l'idée de se jouer d'elle et de se faire quelques souvenirs à lui ressortir l'amusait. Mais il savait que si elle en gardait déjà des souvenirs, elle en aurait surement honte mais Mattéo était le genre de type à profiter de cela. Pourtant il ne voulait pas qu'elle en ait honte et était aussi bloqué pour une raison étrange. Aelys n'était pas dans son état normal. L'alcool changeait les gens et les envies et Matteo ne voulait pas en jouer, pas avec elle. Il hésitait et espérait sincèrement que le verre d'eau pourrait dissiper les étranges lubies de sa brebis. D'ailleurs pour sa "faim" l'humain lui offrit un cupcake fait par une des coiffeuses, préférant ne pas imaginer d'autres possibilités à ses propos, conservant son visage neutre alors qu'il commençait à ranger le matos, caché derrière les rideaux de la scène désormais vide, le groupe étant encore pris par la foule.
Messages : 147
Date d'inscription : 29/04/2016
Age : 28
Multi-Compte : Lorelaï // Ena Anderson // Shin // Luann E. Allannah // Saito Emiko
Fiche de Présentation : ICI
Fiche de Relation : Viens là

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Homo manipulus Dhybridus
Maître/Maîtresse: de mes hybrides et des autres aussi
Esclaves: Aelys
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humain - Pro-Esclavage



Défis rp:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#) Jeu 24 Aoû - 19:04
Lorsque...
Son précieux maître lui promettait d'étancher sa soif, puis sa faim. Aelys poussait un petit gémissement d'impatience, bien contente qu'il ai entendu sa requête. Après, l'a t-il comprit ? C'est une autre histoire. La brebis ne se reconnaitrait pas si elle se voyait elle même. Probablement more de honte en position fœtale au pieds de Mattéo. D'ailleurs, ce dernier s'affairait à la rendre plus présentable, avant de déclarer.

"On va sortir ranger un peu de matériel puis on va rentrer ça te va ?"

_ Bhu... Ranger le matériel ? Pourquoi, y'a plein de groupie qui pourrait le faire à votre place... Des esclaves comme moi !

Fit-elle remarquer.
En croisant les bras, la mine un peu boudeuse. Face à cette remarque, Mattéo dû faire un petit recadrage même si il percevait bien l'état d'ébriété d'Aelys.

"Rhabille-toi et n'oublie pas qui est le maitre."
_ Vous monseigneur, jamais je ne pourrais l'oublier. Vous posséder ma vie et mon cœur.

Aelys...
Se mit à rire avant de se remettre en ordre. Sa déclaration... Était emprunt d'une certaine vérité, mais Mattéo était sourd à ses sentiments, donc, qu'elle lui dise ou pas, ça ne changeait pas la situation. Elle le rejoignait, un peu chancelante et le regard un peu triste... Elle qui était si joyeuse était maintenant morose. Son ancien maître la traitait comme sa propre fille et lui, comme sa propre merde. Aelys, n'était pas aveugle quant à sa condition auprès de Mattéo, même si elle l'aimait, le vénérait... Ça ne serait jamais rendu, ni honnête. Il la frappé plus en un jour, que quiconque pendant toute sa vie. Elle le craignait, mais elle était tout de même attiré par lui, par cet homme qui l'a sortie de la rue et elle se sentait clairement redevable. C'est ce Mattéo, qu'elle choisissait d'aimer, pas ce salaud pervers qui la traite comme une chienne soumise et incapable.

Il lui tendit un verre d'eau.
Et la blonde, pensant que c'était un autre verre d'alcool le bu d'un coup. Elle grimaçait, repasser à un goût si doux, si neutre !

_ Ah ! C'est frais !

Commentait-elle.
Elle qui se plaignait d'avoir chaud, Mattéo lui a rendu service, voilà tout. Oh et attention, ce soir le batteur est en forme pour lui offrir un mignon cupcake pour pallier à sa famine. Aelys, le gobait presque, il était délicieux ! Docilement, elle suivait son maître, ayant retrouvé un peu le sourire. Un peu plus loin, le reste du groupe était encore occupé avec les fans et Mattéo, rangeait l'arrière scène.

_ Mattéo-kun, vous n'êtes pas leurs hybrides, pourquoi c'est vous qui devez rangez pendant qu'ils font ronronner les fangirls ?

S'indignait-elle.
Tant bien que mal, elle essayait de ranger un peu elle aussi, en suivant une logique particulière... Quoique non, y'en avait pas vraiment. Elle tombait sur un étui vide de guitare et à son tour, elle commençait à faire un petit show.

_ Est-ce que vous êtes... Ouhlà..

Un petit déséquilibre, l'étui est plus lourd que prévu.

_ Prêt ! Togiii !!

La brebis.
S'amusait à donner un concert improvisé et en silence, face au plateau de lumière et son.

_ Je dédicace cette chanson à l'homme de ma vie... C'est une des premières chansons qui a bercé mon enfance et qui motive ma vie.

Mattéo ?

_ Celui qui m'a recueillit, et élevé, aimé plus que tout ! Mais que la vie m'a reprit parce que les hommes trop bons, le Seigneur les rappels rapidement. John Rosenberg, tu restes avec moi !

Ouh...
Aelys ne se rendit pas compte ou peut-être que si justement, qui sait. Elle avait rarement évoqué son seul et ancien maître avec Mattéo, ce sujet l'agaçait et le faisait se fermer comme une huitre, mais à cause de l'alcool, la tristesse de la perte, les souvenirs, les bons, les vrais remontaient... Des choses que Matteo ne lui offrirait probablement jamais ou avec parcimonie, selon son bon vouloir. Elle s'était résignée mais ça faisait tellement mal. L'hybride, commençait à chanter, fredonner l'air avec une voix tremblante pour finir. Sobre et avec l'instrument en main, elle aurait su jouer la musique tellement elle connaissait si bien l'air, que John lui même lui avait apprit et bercé pendant tant d'année.



_ You are my sunshine, my only sunshine ♫.... Please don't take, my sunshine away...

Pour finir.
Aelys craquait et pleurait à chaude l'arme tout en chantant, s'effondrant sur l'arrière scène. Elle était passée d'un état fiévreux, à celui d'une dépressive. La dégringolade du paradis, à l'enfer terrestre.

Ce n'est pas pour tout le monde
Messages : 119
Date d'inscription : 22/06/2016
Age : 27
Localisation : Dans des draps chaud.
Multi-Compte : Kali / Djena / Ezekiel / Meiko/ Disturbia/ Chris
Fiche de Présentation : Ma fiche, biquette !
Fiche de Relation : Mes liens, biquette !

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Hitsuji
Maître/Maîtresse: Matteo L. Philipps
Esclaves: x
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideF - Adoptable


♦️ Je parle en mediumorchid ♦️ Merci Mattéo pour le kit ♥️
Défis:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#) Lun 28 Aoû - 16:01
Si Mattéo ne montrait rien de ses émotions, cela ne voulait pas dire qu'il en était dénué. Il avait juste appris à les contenir jusqu'à la limite, le point de rupture qui n'était autre que sa colère. Face aux propos de la brebis, il ne fit donc rien d'autre qu'un recadrage sur un ton calme mais ferme, lui rappelant qui était le maitre ce à quoi elle répondit par une déclaration qui le fit simplement tiquer et continua sa route alors qu'elle rejoignait, plus triste qu'à l'ordinaire. Il lui tendit un verre d'eau en l'observant.

Vraiment qu'elle était sensible. Pourquoi avait-elle l'air si triste alors que juste avant elle lui faisait une déclaration et qu'elle se plaignait ? Voulait-elle déjà rentrée ? Il le pensait et n'envisageait pas une seconde qu'elle puisse être si touchée par son absence de réaction. Au fond pourquoi le serait-elle ? Elle était ivre et disait n'importe quoi alors pourquoi la croire ? Néanmoins le dresseur la nourrit et eut une esquisse devant son sourire avant de se diriger vers la scène en écoutant les paroles de sa brebis. Il commença à ranger et lui répondit.

"Nous sommes un groupe, on a chacun une part de boulot à faire, c'est aussi simple que ça. Je fais la mienne maintenant afin de pouvoir rentrer plus vite avec toi, cela te dérange-t-il à ce point ? Tu préfères rentrer seule ?"


Il posa son regard sur elle alors qu'elle tentait de l'aider avant de rapidement abandonner. Lui portait et rangeait, habitué à cette activité, laissant son hybride jouer avec l'étui de la guitare de Tomori. Il l'écoutait se prendre pour une chanteuse et s'amusait de son enthousiasme alcoolisé. Cependant il allait vite déchanter quant il vint à l'esprit de la brebis de dédicacer une chanson. Mattéo se figea et releva la tête, pensant être celui qui serait honoré par son jouet. Après tout ne l'avait-il pas tiré de la rue et ne s'occupait-il pas d'elle avec soin ? Il veillait sur elle, la nourrissait et l'élevait alors qui donc pouvait-elle admirer plus que lui ?

La réponse vint aussi vite que la colère quand le nom fusa. Quelque chose enfla en lui et son regard devint noir tel un animal enragé. Sans même le remarquer, sa mâchoire se crispa et un tremblement de haine le secoua. Pourquoi lui ? POURQUOI ! Il la regardait faire sans s'interposer, figé sans en comprendre la raison. Il aurait voulu lui arraché l'étui et la faire taire. Qu'elle se taise ! Mais rien en sortait, tout bouillait en lui. Il haïssait ce connard qu'elle aimait et il aurait voulu lui ôter chacun de ses souvenirs de lui. Avait-il fait un mauvais choix en la prenant ? En cet instant il se le demandait. Il ressentait une telle colère qu'il n'était plus sûr de rien. Ou plutôt si, il était sûr d'une chose et cette chose ne faisait qu'accroitre sa haine.

Pourtant quand il la regardait se décomposer, sa rage laissa place à autre chose. Son coeur se serra et même si sa colère peinait à redescendre, le fait qu'elle se stoppe au profit d'un flot de larmes eut le mérite de satisfaire sa mauvaise humeur. Il n'y avait rien de mieux pour laver son mécontentement que le désespoir d'autrui. Mais là encore quelque chose en lui semblait ne pas apprécier cette scène. Le batteur était divisé entre sa routine mentale et cet éclat étrange au fond de lui qui faisait son chemin. Qu'était-ce donc ? Il n'en savait rien mais cela l'agaçait ! Il ne pouvait donc pas apprécier ce spectacle en paix ? Non il semblait bien que non au vue de cette douleur.

Il lâcha ce qu'il tenait dans un bruit sourd, résonnant sur la scène et s'approcha de la brebis, rapidement alors que quelqu'un arrivait.

"Tout va bien ?"


Matteo s'arrêta près de la brebis et posa son regard sur l'homme. En cet instant, il ne devait être en aucun cas aimable car l'inconnu se figea, son visage devenant pâle.

"Oui. Maintenant hors de ma vue."


Ce dernier fit demi tour et déguerpit sans demander son reste tandis que Matteo se saisissait du bras de la brebis pour la soulever.

"Ca suffit. On rentre.Tu en as assez fait pour ce soir"


Son ton était froid et il la souleva sans ménagement mais elle semblait tellement anéantie et triste que Matteo fit ce qu'il avait toujours fait. Il l'a gifla. Un claquement sec afin de lui remettre les idées en place et son regard se posa sur elle tandis qu'il la maintenait toujours.

"Tu es vraiment inutile..."


Il la souleva de terre, la prenant dans ses bras, l'air encore agacé et froid et ses yeux dévièrent du visage de la brebis alors qu'il prenait la sortie d'un pas vif, maintenant l'hybride contre lui, clairement pas d'humeur à l'entendre se plaindre ou s'énerver. Là en cet instant il était prêt à lui coller une sacré rouste si elle venait à oser franchir les limites. Elle l'avait blessé bien qu'il se refusait à l'admettre, sa fierté ayant bien trop de force pour laisser parler son coeur. Mais jamais il ne lui viendrait à l'esprit d'en faire part à la demoiselle. Elle n'était rien de plus qu'une hybride, un jouet, le sien en l’occurrence même si ce soir elle venait de lui rappeler que ça n'avait pas toujours été le cas.

En sortant par la sortie des artistes, Matteo fut pris d'assauts par quelques fanes et gardant Aelys contre lui il dut offrir un sourire aimable à ses dernières alors qu'il était contraint de descendre la brebis, la gardant néanmoins contre lui alors qu'il signait hâtivement deux trois autographes en faisant bonne figure malgré son envie de les envoyer promener. Il avait autre chose à faire de plus urgent !

"Voilà, veuillez m'excuser, je dois m'occuper de mon hybride, elle est malade."


Il regarda Aelys pour savoir si elle se sentait capable de marcher ou non et reprit la route, quitte à la reprendre dans ses bras, l’emmenant jusqu'à sa moto qui attendait dans l'air frais mais clair de la nuit. Il sortit son casque ainsi qu'un autre qu'il avait acheté pour elle sans le lui avoir dit. Jamais encore il ne l'avait fait monté sur sa moto et d'ailleurs aucune femme n'avait eu ce privilège. Mais ça il se garderait bien de lui dire car au fond ça n'avait aucun intérêt de le savoir. Qu'est-ce que ça changerait pour elle ? Il lui tendit le casque sans un regard, demandant simplement.

"Tu penses êtres capable de tenir dessus ?"


Il se tourna alors vers elle et croisa ses yeux, lui montrant l'engin cherchant à percevoir le moindre signe de faiblesse de sa part. Mais au fond il cherchait surtout à savoir ce qu'elle ressentait là, maintenant.... Après tout entre l'alcool, la chanson, la gifle, les fanes et maintenant ça.... L'hybride devait avoir l'impression d'être balloté. Le dresseur se contenta pour sa part de se préparer à mettre son casque, enjambant la moto avec aisance, abaissant les supports de métal pour Aelys afin qu'elle puisse se tenir.
Messages : 147
Date d'inscription : 29/04/2016
Age : 28
Multi-Compte : Lorelaï // Ena Anderson // Shin // Luann E. Allannah // Saito Emiko
Fiche de Présentation : ICI
Fiche de Relation : Viens là

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Homo manipulus Dhybridus
Maître/Maîtresse: de mes hybrides et des autres aussi
Esclaves: Aelys
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humain - Pro-Esclavage



Défis rp:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#) Dim 3 Sep - 17:21


Aelys...
Plongée sans son profond désespoir, ne se rendait même pas compte de la main qu'il lui était tendu. Après l'euphorie de l'alcool, l'hybride mouton en connaissait les déboires, et surtout, elle fit face à ses vérités. Un amour qui ne sera jamais rendu, même si elle savait Mattéo bon par moment, peut-être n'était-ce que pour mieux la blesser ensuite, au moindre faux pas. Une vie d'avant, dont elle n'arrivait pas à faire le deuil... Passer du paradis aux enfers, Aelys, y avait beaucoup de mal malgrès les efforts quotidiens pour plaire, satisfaire son maître... Elle en avait conscience, elle vivait dans le déni et dans une illusion, mais qu'importe, elle avait toujours souris en espérant un lendemain meilleurs. La brebis, pensait même parfois que ce qu'elle traversait, c'était une sorte de punition... Mais à quel titre alors ? Non, Aelys, ce que tu vis, c'est le quotidien de milliers d'hybrides et la réalité, aussi dur soit-elle.

Mattéo...
Chassait l'indésirable sans prendre de gant, et sur un ton glacial, il reprit l'attention de son jouet qui n'avait de cesse de pleurer.

"Ca suffit. On rentre.Tu en as assez fait pour ce soir"

Il la souleva.
Comme une fragile brindille qu'elle était, et celle-ci ne bronchait pas, suivant machinalement son violent berger qui, dépassé par son comportement la gifla sans ménagement. Aelys, anesthésié par la peine ne sentie même pas la douleur, juste la chaleur de sa joue qui 'échauffait suite au coup reçu. C'est la déclaration suivante, qui lui fit encore plus de mal, comme un coup de grâce.

"Tu es vraiment inutile..."


Cette déclaration.
Retentissait à plusieurs reprise dans l'esprit de la petite blonde... C'est ce qu'il pensait vraiment d'elle. Alors, pas étonnant qu'il ne lui rende rien en affection. Son cœur, se brisait encore une fois. Mattéo avait horreur de la voir dans cet état, mais elle est sensible, et a eu un vécu... Pour lui, elle devait toujours être parfaite, irréprochable et sans le moindre problème ou soucie. Aelys, ne sentie même pas qu'elle fut porter, son regard définitivement éteint et lointain, muette qui plus est. A l'extérieur, la star jouait son rôle et menti à la foule, tout comme il lui mentait naturellement chaque jour. La brebis, ne bronchait toujours pas, essayant de calmer ses sanglots car d'avance, elle sait qu'une fois à l'appartement... Le pire sera là. Rapidement, ils se rendaient à un parking où la moto de ce dernier attendait sagement.

Il la déposait.
Et sortie deux casques avant de lui lancer à son attention.

"Tu penses êtres capable de tenir dessus ?"

La petite blonde.
Hochait mollement la tête, avant de suivre son bourreau pour sa mis à mort. Elle se plaçait derrière lui et pour ne pas l'incommodé, elle se tenait sur les renforts arrière de la moto. Il n'était plus question de le toucher sans sa permission... Lui qui l'avait embrassé quelques heures plus tôt, avait changé du tout au tout avec cette violence qui en fin de compte, Aelys finit par comprendre que c'était ça... Sa nature.

La moto...
Filait à vive allure et ses longs cheveux blonds étaient projeté en arrière, tout comme son frêle corps. Au travers du casque, elle observait les lampadaires... Elles éclairaient les marcheurs nocturnes dans leurs chemins vers un foyer sûre. Longtemps, Aelys avait pensé que Mattéo était bien plus que ça, une étoile tellement brillante dans sa vie sombre... Peut-être un peu trop brillant en fait, il la brûlait à l'extérieur et la consumait à l'intérieur par des radiations qui la dépassait. Pourquoi l'avoir prise, si il la pense "inutile", elle demeure une charge en tout point, qui la déçoit en fin de compte. Tout ses efforts pour le rendre plus doux, ne l'ont rendu en fait que plus sauvage et violent. Elle ne l'avait pas touchée, comme elle l'avait espéré, elle ne la pas changé non plus... Lui par contre, s'en ai donné à coeur joie plus d'une fois, la faire souffrir comme si c'était un sport et surtout, masquer sa vrai nature. Elle se dit que c'est probablement ça qui devait l'agacer au final, ça doit être épuisant d'être, de paraitre ce qu'on est pas.

Alors...
A quoi bon continuer ? Se retrouver en petit morceau dans l'appartement ? Démolit, humilié ? Aelys, crevait de peur à cette idée. Elle était à bout et dans son seul geste de courage, probablement, elle invoqua la seule issue qu'elle voyait, à cette relation voué à l'échec et à la destruction. L'hitsuji, lâchait les renforts arrière, pour d'abord écarté les bras. Dans un temps, ce fut vivifiant de sentir le vent, comme si elle volait et un dernier sourire naquit sur son visage, avant de volontairement basculer sur le côté, à un virage. Chutant de la moto à pleine vitesse.

Le casque...
Protégeait sa tête qui fût balloté dans tout les sens, elle ne distinguait plus rien, tant son corps roulait sur lui même, juste les lumières artificiels de la ville qui devenaient flou et irrégulières. Surtout, c'était le craquement ici et là de ses os au contact du béton. Elle entendit aussi un coup de klaxon et puis plus rien, c'était noir et son cœur, battait mollement dans son petit corps d'hybride salement abimé par son suicide. Aelys, n'entendit plus rien, ne ressentait plus rien, elle attendait que ça finisse voilà tout... S'imaginant Mattéo, partir au loin sans même lui jeter un dernier regard. Ou alors, est-ce qu'un camion ou une voiture l'aurait percuté ? Enfin de compte, ce n'est pas si douloureux alors... On en fait tout un plat de la mort, mais dans certaine circonstance, c'est une délivrance. John, lui avait montré cette vision, de part son cancer incurable.

A quoi...
Peut bien ressembler la mort alors ? Est-ce que les hybrides vont au paradis eux aussi ? Ou y'a t-il un trie ? Aelys, ne s'était jamais posé la question jusqu'à présent. Inconsciente, renfermée sur elle... Docilement, la petite brebis attendait son nouveau berger, de noir vêtue...

Et de sa faucheuse.
Messages : 119
Date d'inscription : 22/06/2016
Age : 27
Localisation : Dans des draps chaud.
Multi-Compte : Kali / Djena / Ezekiel / Meiko/ Disturbia/ Chris
Fiche de Présentation : Ma fiche, biquette !
Fiche de Relation : Mes liens, biquette !

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Hitsuji
Maître/Maîtresse: Matteo L. Philipps
Esclaves: x
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideF - Adoptable


♦️ Je parle en mediumorchid ♦️ Merci Mattéo pour le kit ♥️
Défis:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#) Dim 3 Sep - 18:29

Jamais il n'aurait pensé un jour vivre cela. Lui qui était si méticuleux dans ces gestes, qui prenait soin de se jouer des autres. Aurait-il pu un jour croire qu'il causerait sa propre déchéance ? Ce soir-là il la regarda, agacé par son comportement, blessé par ses gestes. Comment ne pas l'être d'ailleurs après avoir entendu une tel déclaration pour un autre, pour un mort... Il se rendait compte à quel point, jamais il ne l'aurait pleinement et ça le mettait dans un état de colère inavouable. Il aurait tant voulu tout détruire de ses souvenirs, de ses sentiments pour ce maitre éteint. Ainsi il ne l'aurait eu que pour lui et lui seul.

Il lui tendit le casque et elle s'en empara en silence, le regard éteint de ces millions d'étoiles. Comment la soirée avait-elle pu virer du moment plaisant à ce calvaire sans nom ? Mattéo sentait le poids de l'ambiance sur ses épaules mais il se refusait à en sortir. Après tout était-ce de sa faute, lui qui s'occupait de cette ingrate de son mieux, si cette dernière faisait toujours tout pour le mettre en rage ? Il monta sur la moto et attendit qu'elle en fasse de même. Elle n'était pas trop couverte, aussi roulerait-il pas trop vite au cas où.

Il démarra l'engin qui vrombi entre ses cuisses puis il jeta un oeil à la brebis qui semblait rêveuse, triste et soupira, se concentrant sur la route. La vitesse bien que limité avait le don de le soulager. Il avait l'impression de laisser les ennuis sur le bitume, loin derrière lui et savourait cette impression. Il sentait le poids de la brebis derrière qui ne bougeait pas alors que le paysage défilait. Matteo lui se laissait aller à cette déception qui enserrait son coeur et le consumait lentement. Qu'avait-il raté dans son éducation avec elle ?

Soudain quelque chose changea et d'instinct il se retourna et la partir en arrière. Cet instant sembla alors s'étirer. Il vit sa chevelure d'or onduler, cachant sa visière alors que son corps flottait doucement, descendant vers le bitume. Puis il le heurta, vibrant sous la force du choc sous le regard horrifié de Matteo. Hurla-t-il son nom dans le fol espoir qu'elle lui revienne, que rien n'arrive ? Il ne le savait pas. Il sentit juste sa moto résister à sa tentative de manœuvre qui lui fit franchir la ligne blanche, coupant la route à une voiture qui le heurta, éjectant le dresseur, qui fit un vol plané avant de rouler sur le sol. Tout était flou, brouillé, seule une certitude persistait alors qu'enfin son corps se stoppait, douloureux.

Alors il se releva tant bien que mal, arrachant son casque en l'appelant. Cela ne pouvait être vrai ! Il tituba, la cherchant des yeux, perdu. Où était-elle ?! Où ? Il tourna sur lui-même alors que des gens s'approchaient et la vit enfin. Il les poussa, ignorant sa jambe qui le lançait, hurlant son nom. La peur montait, son coeur se serrait dans sa poitrine alors qu'un éclair zébra le ciel, menaçant. Il s'approcha du corps inerte et tomba près d'elle. Ce n'était pas possible. Non cela ne pouvait pas être vrai.... elle allait ouvrir les yeux et ôter son casque. Il tendit une main vers elle mais un passant prit alors la parole.

"Ne faites rien, vous risquez d'empirer son état."

"Non elle va bien... Elle dort c'est tout..."


Il ne pouvait y croire, l'admettre. Oui elle allait revenir, il le fallait ! Il regarda le corps malmené de sa belle, de son joyau, ne sentant pas les larmes rouler sur ses joues, ne voyant pas ses mains qui tremblait et ne comprenant pas sa propre détresse. Sa voix se brisa.

"Elle va s'en sortir n'est-ce pas... Il... il faut faire quelque chose.... Appeler les pompiers, chercher du secours...."


Alors il réalisa que bientôt elle ne serait plus. Il fallait agir, il fallait l'aider, la sauver. Il se refusait de la perdre. Elle n'avait pas le droit, non. Il déglutit et sa voix se fit plus forte, plus menaçante.

"Appelez-les ! VITE !"


Il se tourna vers l'inconnu, menaçant, ignorant les gens qui s'arrêtait pour observer l'accident. Il les ignorait tous. Il n'y avait qu'elle, qu'elle et son corps qui s'éteignait. Il n'osait la toucher de peur de la briser. Il se tenait juste là près d'elle, la regardant, anéanti et il priait. Il priait pour qu'elle survive. Il ne voulait pas la perdre. Il avait besoin d'elle. Pourquoi ? Il n'en savait rien, mais il se refusait d'avancer dans la vie sans ses yeux bleus posés sur lui, sans son sourire innocent et sans sa douceur.

"Aelys...."

Sa voix se déchira.

"Aelys.... Je t'en prie..."


Il se courba, effleurant sa main ensanglantée et à la chair déchiquetée, posant sur elle son regard d'or brouillé par ses larmes.

"Ne m'abandonne pas...."
Messages : 147
Date d'inscription : 29/04/2016
Age : 28
Multi-Compte : Lorelaï // Ena Anderson // Shin // Luann E. Allannah // Saito Emiko
Fiche de Présentation : ICI
Fiche de Relation : Viens là

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Homo manipulus Dhybridus
Maître/Maîtresse: de mes hybrides et des autres aussi
Esclaves: Aelys
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humain - Pro-Esclavage



Défis rp:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#)
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maître ou Neko ? :: Hors-rp :: Rp terminés-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit