Bienvenue à Togi! Cette merveilleuse île qui propose toutes sortes d'hybrides à la vente. Serez-vous le maître ou l'esclave? NC-18
 

L'heure d'assumer un défi perdu [PV PNJ d'Esteban : Shaka] [Hentai]

 :: Hors-rp :: Rp terminés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
(#) Mar 25 Avr - 11:44
Tout du long du défi, Kioko avait fait de son mieux, enchainant les verres à un rythme élevé. Et même si elle avait l'habitude de boire, elle ne remarqua pas de suite que quelque chose clochait chez Shaka...Résultat, malgré ses efforts, elle perdit, tout simplement. Elle le regarda savourer sa victoire...et boire un nouveau verre comme si c'était de l'eau. Elle fronça les sourcils.

- Ah je vois ! Je me suis faite avoir c'est ça ? L'alcool n'a pas l'air d'avoir d'effets sur toi...

Elle récupéra le pichet rempli d'eau et s'en servit un verre. Ce serait beaucoup mieux pour elle désormais que de boire de l'alcool. Inutile d'en rajouter une couche. Surtout que là, elle risquait d'avoir la gueule de bois le lendemain...et elle se doutait que Shaka profiterait de son gage, donc elle préférait rester maitre de ses moyens ! Elle observa son sourire triomphant avant d'afficher elle-même un léger sourire.

- Profites, profites. Je trouverai un moyen de me venger !

Le gage finit par tomber. Ah, elle qui s'attendait à un truc plus classique, comme un simple baiser ou peut-être un peu plus. Non, elle ne s'était pas attendue à un gage aussi malin. Et d'ailleurs, elle ne le prenait même pas mal. Elle le prenait plutôt bien. Et puis, elle avait voulu jouer, elle avait perdu. A elle d'assumer les conséquences maintenant. Et puis bon, même si elle se doutait de ce qui allait se passer, Shaka n'était pas moche, il était plutôt amusant. Alors pourquoi pas après tout ?

- Très bien trouvé ! Mais tu me le paieras quand même !


Elle lui tira la langue, lui montrant bien ainsi qu'elle ne lui en voulait nullement. Juste son côté joueur qui la poussait à vouloir prendre sa revanche, mais sur un tout autre jeu. Elle se pencha alors vers lui, un air joueur sur le visage.

- Alors, mon cher "maitre", par quoi commençons-nous ?


Elle le taquinait, et le mot "maître" prenait une toute autre tournure dans cette phrase, dans cette situation, comparé à toutes les fois où il était entendu sur cette ile. Il s'agissait bien du "maître" prononcé dans les jeux sexuels et le ton le prouvait tout à fait. Et puis, l'alcool l'aidait à totalement se lâcher, en plus de ne pas être une timide. Alors, l'appeler ainsi que ce soit juste sur le moment ou toute la soirée ne la dérangeait pas.
Visiblement Shaka avait hâte de commencer puisqu'il se leva et annonça qu'il allait "s'amuser avec sa servante".

- Eh bien...bonne nuit tout le monde alors.

Elle se leva à son tour et enjamba le banc pour pouvoir le suivre...ou plutôt, elle tituba et se rattrapa à Shaka. Elle lui demanda juste deux secondes, le temps que sa tête arrête de tourner, s'étant levée trop vite, puis elle le suivit. En moins d'une journée, elle aurait donc rencontré tout les frères d'Esteban, visiter la tente-self mais aussi une roulotte de l'un d'eux avec lequel elle allait coucher. Sacrée journée !
Sauf qu'elle avait oublié son gilet dans la tente-self et frissonna dans la fraicheur à l'extérieur. Elle fut donc ravie d'arriver dans la roulotte du jeune homme. Elle regarda autour d'elle, constatant que même si c'était plus petit que sa maison, il y avait tout le confort nécessaire. Elle se tourna alors vers Shaka.

- Alors, je t'écoute, que veux-tu que je fasse ?


Maintenant elle attendait de savoir ce qu'il voulait et donc voir si ce serait direct, ou un petit jeu sur la longueur. L'un ou l'autre, elle était tenue d'obéir de part son gage de toute façon. Et il constaterait vite qu'elle était ni timide, ni pudique. Même nue devant un étranger, elle n'était pas embarrassée.
Messages : 97
Date d'inscription : 04/03/2017
Age : 24
Multi-Compte : Eileen L. Allannah, Sarika, Leah Aoife, Maeko et Juna Kavanez
Fiche de Présentation : Ma Fiche
Fiche de Relation : Mes liens

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Chat (Nebelung)
Maître/Maîtresse: Ryosei Nobokazu (predef)
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideF - Adoptable Révoltée
Revenir en haut Aller en bas
(#) Mer 26 Avr - 12:50
Exacte, c'est bien là l'une de mes meilleurs armes, en plus de savoir mettre en confiance naturellement.

Effectivement, je n'ai pas la force des combattants, mes cette résistance à l’alcool me permet de jouer facilement le tempérament des gens, faisant abattre leurs défenses et leurs agressivité. Ou comme dans ce cas là, de m'amuser avec mes proies, que ce soit pour le plaisir ou bien le travail.

Mais je compte bien profiter ne t'inquiète pas, on va bien s'amuser.

La petite Kioko prend plutôt bien le fait de se plier à mes ordres, et son attitude coquine me fait sourire.

J'ai mes idées, mais pas ici, seuls les vainqueurs ont droit de voir la suite.

Nous partons donc de la tente, et je dirige Kioko vers le lieux de la suite de nos jeux, savourant d'avance mes futurs ordres.
Une fois dans la roulotte, j'attrape une chaise, et m'installe, la regardant de haut en bas.

Doucement ma chère, tu es si pressé de te plier à ton gage ? Tu es une gourmande dis moi. Mais sache que si ce soi tu fait absolument tout ce que je vais te demander, et que l'on en viens à faire de nouveaux jeux, si je perd j'en ferais de même,
si tu as des limites, j'en aurais aussi, si tu en as aucune aujourd'hui, je n'en aurais aucune si tu gagne le prochain jeux que nous ferons, et ce sera à toi d'en poser les règles. Ça te vas ?


Une fois sa réponse donnée, j'attrape un verre sur la table et me sers d'une des bouteilles laissé au hasard dessus.
Après une première gorgée en silence, je la regarde haut en bas.

Bien, voilà ce qui vas se passer, tu vas danser pour moi, un streap-tease. Le plus sensuel et le plus lent possible. Et une fois que tu n'auras plus rien, ton but sera de m'exciter, mais une condition, interdiction de venir toucher mon sexe. Le reste tu peux mais c'est tout. Tu pourra me toucher ou te toucher pour cela, jusqu'à ce que je sois satisfait. Tu as compris ? Alors vas-y dance pour moi, danse pour ton maître d'aujourd'hui !
Messages : 228
Date d'inscription : 02/06/2015
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
(#) Mer 26 Avr - 13:31
- Je vois, mais je le saurais pour la prochaine fois. Tu ne m'auras plus aussi facilement !

Du moins, si Shaka la satisfaisait, elle ferait en sorte de gagner pour se venger de ce gage, tout en prenant un maximum de plaisir. Évidemment. Mais s'il était comme Esteban, elle allait surement prendre son pieds jusqu'au lever du soleil. Résultat, elle était donc curieuse de savoir si c'était le cas ou s'il était totalement différent.
Une fois dans la roulotte du jeune homme, elle le regarda s'installer, le laissant observer à sa guise. De toute façon, il finirait par voir bien plus, alors autant le laisser s'imaginer son corps si cela l'amusait en attendant. Elle ne put s'empêcher de sourire quand il la traita de gourmande. Ah s'il savait !

- Gourmande ? Peut-être bien, mais tu le découvrira bien assez tôt si c'est le cas !

Pour la suite, elle écouta ce qu'il racontait. Comme une mise en place de règles pour la suite de leur relation. Voila qui était intéressant. Donc selon sa prestation de ce soir-là, il en ferait tout autant si elle arrivait à gagner un prochain jeu. Elle hocha la tête, un large sourire aux lèvres.

- Ça me va ! Mais tu verras vite que des limites, je n'en ai pas vraiment. Tant qu'on s'amuse, moi je ne me met pas de freins. Mais je l'avoue, je suis curieuse de voir tes idées.


Et Shaka verrait vite qu'elle ne mentait pas. Ni timide, ni pudique, pas de limites...non, elle cherchait simplement à constamment s'amuser et là-dessus, Esteban l'avait vite remarqué la dernière fois. Et puis, avec ces "règles", elle avait l'occasion de gagner un défi et de pouvoir lui demander tout ce qui lui passerait par la tête, c'était donc parfait ! Une relation qui allait vraiment l'amuser !
Mais voila que les premiers ordres tombent. Une danse, un strip-tease, lent et sensuel, rien de bien extraordinaire. Le plus étonnant fut plutôt la suite : l'exciter sans toucher son sexe. Elle allait devoir être imaginative.

- Oh je vois, mon cher maître préfère que ça monte en douceur ? Tu verras, tu ne seras pas déçu !

N'étant de base nullement gênée pour ce genre de choses, et en plus aidée par l'alcool, elle alla d'abord prendre un baiser à Shaka avant d'entamer une danse lascive, sensuelle. Et heureusement, elle n'avait pas la tête qui tournait ou de mains qui tremblaient, elle réussissait à rester maître de son corps. Elle se déhanchait donc doucement sous les yeux de Shaka. De temps en temps, son regard se plantait sur le sien, lui envoyant un regard de braise, accompagné d'un sourire, franchement coquin. Et puis, au bout d'un moment, ses mains se posèrent sur le bas de son débardeur. Une main remonta, remontant légèrement le tissu qui dévoila un bout de son ventre. Et tout en continuant sa danse, elle jouait avec le tissu, avant de finir par l'enlever. Elle l'envoya sur Shaka, alors qu'il pouvait maintenant découvrir son ventre, tout aussi bleu que le reste, sa poitrine enfermée dans son soutien-gorge. Pas le plus sexy de son armoire, mais tout de même agréable à regarder. Continuant sa danse, elle tournait sur elle-même, oubliant totalement que son dos présentait les traces d'une maltraitance passées et parfaitement visibles sur sa peau bleue.

Sans perdre son sourire ou son regard, elle continuait sa danse, espérant que cela lui plaisait. Ses mains se baladaient, passant sur sa peau, sur sa poitrine avant de descendre sur son ventre et de glisser légèrement à l'entrée de son pantalon. Celui-ci étant assez large, il glissa rapidement le long de ses jambes et elle le repoussa du pieds un peu plus loin. Shaka l'avait désormais en sous-vêtements sous les yeux, et sa culotte s'accordait avec son soutien-gorge. Et la danse continuait, elle se rapprocha de lui, lui frôlant les bras puis une joue du bout des doigts, alors que sa poitrine se retrouvait sous son nez.
Elle finit par reculer, s'éloignant de lui, alors que ses mains se mirent à jouer avec le bord de sa culotte, le baissant très légèrement parfois. Mais il ne voyait pas grand chose de plus, mais le but était d'affoler son imagination. Néanmoins, ses mains remontèrent le long de son corps pour dégrafer son soutien-gorge. Qui lui aussi, rejoignit son débardeur sur Shaka. Elle n'était même pas gênée d'être uniquement en culotte devant lui, sa poitrine bien visible, bleue également, aux tétons noirs...qui indiquaient leur présence. Ce petit jeu lui plaisait et effectivement, son propre corps réagissait. Et des tétons durs, cela se voyait.

Elle jeta un coup d’œil à Shaka alors que sa danse reprenait. Elle prenait tout son temps, espérant bien le rendre fou d'envie de la voir baisser sa culotte. Mais elle le faisait patienter, elle faisait durer la danse comme un délicieux supplice. Surtout que ses mains jouaient sans cesse avec le bord, faisant mine de la baisser avant de la remettre en place. De temps en temps, une main remontait jouer avec un de ses seins.
Et puis finalement, dos à lui, ses mains baissèrent plus bas sa culotte, lui dévoilant enfin ses fesses. Elle se pencha, juste devant lui, en ayant comme excuse de vouloir faire descendre sa culotte...en réalité, elle voulait juste jouer et offrir à Shaka, une vue plongeante sur ses fesses...et une partie de son intimité également.

Puis, elle se redressa et se tourna enfin vers lui. Désormais entièrement nue, il pouvait découvrir qu'elle avait gardé un peu de poils, parfaitement bien taillés sur le pubis, car leur couleur avait tendance à surprendre. Après tout, il s'agissait du même bleu-gris du bout de ses cheveux, oreilles et queue. Elle s'approcha alors de Shaka et s'installa à califourchon sur lui, ses mains se mettant à se balader sur lui, mais en respectant la consigne. Elle lui retira son haut et se colla à lui, sa poitrine s'appuyant contre son torse. Elle la frotta doucement dessus avant de l'embrasser de nouveau. Un baiser fougueux, promesse de tout ce qu'elle avait en tête.
Messages : 97
Date d'inscription : 04/03/2017
Age : 24
Multi-Compte : Eileen L. Allannah, Sarika, Leah Aoife, Maeko et Juna Kavanez
Fiche de Présentation : Ma Fiche
Fiche de Relation : Mes liens

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Chat (Nebelung)
Maître/Maîtresse: Ryosei Nobokazu (predef)
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideF - Adoptable Révoltée
Revenir en haut Aller en bas
(#) Mer 26 Avr - 15:18
Je n'attend que ça, tu as carte blanche pour choisir le prochain défis.

Nous y voilà enfin, et d'après ce que me dis la petite chatte, elle ne semble pas avoir de réelles limites, c'est une bonne choses, je sens que l'on vas bien s'amuser et durant un bon moment.
Mon premier ordre semble lui plaire, et je peux déjà voir un amusement certain sur son visage, alors que cette dernière viens me voler une premier baiser, la petite gourmande en effet.

Puis ma petite danse commence, je la regarde, sirotant mon verre tranquillement, elle sait y faire dis donc, et puis, la couleur de sa peau....; j'ai l'impression de voir la danse d'une femme exotique sur un île lointaine. Le spectacle est très plaisant jusque là, et je la regarde onduler sensuellement. J'avoue avoir l'envie qui monte peu à peu, mais j'ai envie de jouer avec elle au maximum, la pousser à bout.

Ouaiiii vas y comme ça, c'est bien.

Petit à petit, je découvre sa peau, de son ventre d'abord, j'aime beaucoup la couleur. Puis de ses seins, dont la forme et la couleur me donne réellement l'impression d'être un aventurier sur une île lointaine découvrant les plaisirs d'une autochtone.
Je me retiens, de lui sauter dessus, je veux absolument que ce sois elle qui craque, bien que son show donnerait envie même à Alex j'en suis sûre haha !

Finalement, voilà qu'elle enlève l'intégralité de ses affaires, et la vue sur ses fesses me donnes des idées pour la suite, je me demande si elle a déjà tout expérimenté.
Je la regarde, inspiré par ce que je vois.

Sa dance à été parfaite, que ce sois son regard dans le miens, ou bien ses rapprochements, j'ai pus sentir son odeur, sa chaleur corporelle, sans que ce soit brutal pour le moment, elle obéit bien jusque là. Et ses tentatives afin de faire fonctionner mon imagination ont réussies à la perfection, j'ai déjà pleins d'idées et d'envies.

La voilà qui s'installe alors sur moi, je pose mes mains sur ses hanches que je caresse doucement, ne voulant pour le moment pas prendre le dessus sur elle.

Après un nouveau baiser, je la regarde amusé.

Parfait, je valide la danse, mais maintenant le plus dure reste à faire, j'espère que tu as de l'imagination. Montre moi ça maintenant.
Messages : 228
Date d'inscription : 02/06/2015
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
(#) Mer 26 Avr - 15:44
- J'y réfléchirais et je trouverais quelque chose où je pourrais te battre !

Son côté joueur était particulièrement émoustillé par les mots et les gestes de Shaka. Mais il n'y avait pas que cela qui était émoustillé chez Kioko. Et là-dessus, c'était plutôt visible sur une partie de son corps.
Et puis, la danse lui avait plu à elle aussi. Elle s'était bien amusée à se déshabiller lentement, à se dévoiler petit à petit aux yeux de Shaka. Et elle n'était nullement gênée d'être entièrement nue devant lui. Surtout qu'il avait eut l'air d'apprécier sa petite danse.
Une fois à califourchon sur lui, elle sentit ses mains se glisser sur ses hanches et les caresser, lui tirant un frisson. A ce rythme là, c'était elle qui allait être particulièrement excitée avant qu'il ne soit prêt !

- Oh ne t'en fais pas pour ça. Laisse-toi faire et tu verras bien !

Ses mains se baladèrent sur les bras et le torse désormais nu de Shaka. Une peau plutôt lisse comparée à celle d'Esteban. Elle lui offrait de douces caresses alors qu'elle se redressa, décollant sa poitrine de son torse. Son imagination tournait à plein régime pour trouver comment l'exciter, mais elle avait déjà quelques idées. Petit à petit, ses mains descendaient sur les cuisses de Shaka, passant tout proche de son sexe. Elle savait que quand on avait envie d'être touché à cet endroit, le fait de sentir des mains tout proches était un véritable enfer en général !
Elle remonta ensuite ses mains sur celles du jeune homme qu'elle emporta dans sa montée. Elle les posa sur sa poitrine, tout en le fixant droit dans les yeux. Elle l'incita ainsi du regard et avec de légères pressions des mains à s'activer. Elle espérait tout de même qu'il n'allait pas rien faire si elle lui mettait la main quelque part.

Par la suite, elle lui lâcha les mains mais les laissa sur ses seins qui rien qu'au contact, réagirent. Ses tétons se tendirent vers les paumes chaudes de Shaka et elle se mordit la lèvre alors que ses pauvres mains repartaient à l'assaut du corps du jeune homme. Ses mains exploraient ce corps, frôlant, caressant, mais ses lèvres les rejoignirent bientôt. Déposant des baisers dans le cou, les épaules ou encore le torse. Petit à petit, ses lèvres descendirent, jusqu'au pantalon, comme si elle allait aller plus loin et lui offrir un tout autre plaisir...mais non, puisqu'il avait donné la condition de ne pas toucher son sexe. Néanmoins, en se redressant, ce fut sa poitrine qui frôle la bosse à travers le pantalon. Mouvement tout à fait involontaire de sa part alors qu'elle se remettait en place, assise sur lui.

Alors qu'elle se penchait pour lui prendre un nouveau baiser, torride celui-là, exprimant tout à fait le désir qui l'animait, elle lui prit une main qu'elle descendit le long de son ventre, jusqu'à se retrouver entre ses cuisses. Elle la posa sur son intimité et la laissa là pour qu'il fasse son œuvre. Mais rien que le contact sur cette zone la fit frémir, elle s'agrippa à Shaka, sachant qu'ainsi il se rendrait parfaitement compte de l'état dans lequel elle était. Après tout, humide, elle l'était ! Jouer ainsi avait tendance à la rendre folle et elle espérait que ce qu'elle faisait été efficace...sinon, elle aurait du mal à se retenir de lui réclamer de la prendre, là tout de suite ! En attendant, elle bougeait son bassin contre la main de Shaka, lui entourant le cou de ses bras et appuyant sa poitrine contre son torse. Le message était clair, il pourrait y avoir tout autre chose que la main de Shaka à cet endroit...
Messages : 97
Date d'inscription : 04/03/2017
Age : 24
Multi-Compte : Eileen L. Allannah, Sarika, Leah Aoife, Maeko et Juna Kavanez
Fiche de Présentation : Ma Fiche
Fiche de Relation : Mes liens

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Chat (Nebelung)
Maître/Maîtresse: Ryosei Nobokazu (predef)
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideF - Adoptable Révoltée
Revenir en haut Aller en bas
(#) Mer 26 Avr - 18:48
Mmmmmmm mais je ne demande que ça, tu pourra me défier à n'importe quel jeux, du moment qu'il y a possibilité de perdre cela peut être n'importe quoi.

Amusé et commençant à être excité, je suis curieux de passer à la suite de ce petit jeux.

Je me laisse faire, je me laisse faire.

Je profite alors pleinement de la suite, ses mains, douces, se baladent alors sur mon corps, me donnant de légers frissons, elle sait y faire la demoiselle dis donc.
Le moindre de ses mouvements est fait pour tenter de m'exciter au maximum, me laissant un sourire amusé, elle tente de se rapprocher au maximum de la zone interdite sans y toucher.

Puis elle guida ma main sur sa poitrine, je peux sentir alors ses tétons durcir au contact, et il ne me faut pas longtemps avant de commencer à les malaxer tranquillement, rien de bestiale pour le moment, un massage sur la durée, titillant aussi les tétons du bout des doigts, montant petit à petit la chose, si elle cherche à me torturer, je pense que la chose sera encore plus horrible pour elle.

Les baisers me firent pousser un soupire léger, le contacte doux et chaud est agréable.
Je dois avouer que j'ai du mal à ne pas lui demander de descendre plus alors qu'elle arrête ses baisers au niveau du pantalon.
Cependant je sens sa poitrine frôler mon sexe quand elle se relève, volontaire ?
Après un nouveau baiser, et avant qu'elle me prenne de nouveau la main, je reviens presser un peu plus fort d'un coup le seins coupable, un sourire amusé.

Je t'ai dis de ne pas toucher, le seins compte aussi petite tricheuse.

Puis elle me prend la main pour la guider vers son intimité.

Alors déjà toute mouillé à ce que je vois ? Et comme ça ?

Je place ma main afin de faire entrer légèrement mes doigts et le pouce placé au niveau du clitoris, ce qui fait que la pression varie avec ses mouvements de bassin, mais ma main est placé de façon à lui donner un maximum de sensations.

Aller, gémis un peu pour voir.

Je commence alors à donner de légers mouvements de poignets, augmentant le pénétration de mes doigts et l'actions sur son clitoris.
Quand à moi, je me retiens au maximum, mais je ne peux empêcher mon sexe de devenir dure, mais pas assez pour qu'elle arrête.
Messages : 228
Date d'inscription : 02/06/2015
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
(#) Mer 26 Avr - 19:08
Au moment où Shaka avait les mains sur ses seins, Kioko fut ravie de le sentir s'activer. Même si au final, la torture était plus pour elle. Combien de temps allait-elle tenir s'il s'amusait à l'exciter ainsi ? Surtout qu'il s'amusait à masser ses seins, titiller ses tétons...et ces derniers réagissaient à ce petit jeu. Rapidement, ils furent aussi dur que possible et elle avait bien du mal à ne pas en réclamer plus ou à simplement gémir. Pour le moment, elle se mordait simplement la lèvre.

Et puis, alors qu'elle se relevait après l'avoir titillé jusqu'à la limite du pantalon, il serra d'un coup, plus fort son sein qui venait de frôler son sexe. Bien malgré elle, un petit gémissement lui échappa.

- Je...je n'avais pas fait exprès. Mais si tu réagis ainsi, je vais peut-être...tricher un peu plus.

Elle était particulièrement rouge, du au plaisir et à l'excitation qui montait. Et la main, qu'elle venait de placer entre ses cuisses n'arrangeaient rien. Shaka en profita aussitôt, plaçant sa main de façon à avoir le pouce sur son clitoris et les doigts légèrement entrer. Et avec ses mouvements de bassin, la sensation était tout bonnement divine. S'agrippant à lui, son visage était presque caché contre son cou, mais ainsi, il ressentait son souffle chaud contre sa peau à chaque expiration. Mais voila qu'il reprit la parole en ce qui ressemblait à un nouvel ordre. Mais de toute façon, avec ce qu'il commença à faire, elle n'aurait pas pu rester silencieuse.
Alors que la main de Shaka commença à bouger, pourtant de légers mouvements, un premier gémissement lui échappa. Rapidement suivi d'un autre et ainsi de suite. Il la rendait folle uniquement avec une main et, d'ailleurs, elle tenta même de l'accompagner par des mouvements de bassin...histoire que les doigts aillent un peu plus loin en elle.

Dans le même temps, elle se pressa un peu plus contre lui, sa poitrine bien appuyée contre son torse, son bas-ventre n'était pas loin de toucher le sien...mais elle sur-élevait légèrement le bassin pour ne pas le gêner dans ses mouvements.

- Shaka...je...j'en peux plus...s'il te plait...

Oui, elle en était bien rendue à le supplier. Elle voulait le sentir en elle, elle voulait qu'il la prenne, la, sur la table s'il le fallait. Mais elle n'en pouvait plus, son corps était tendu à cause du plaisir. Résultat, elle glissa sa main entre eux et frôla du bout des doigts le sexe du jeune homme à travers les couches de tissu. Tant pis, elle n'en pouvait plus et comme elle sentait qu'il n'était pas totalement dur, elle voulait le prendre dans sa main, l'aider à durcir plus vite. Et même si elle venait de désobéir, elle planta son regard dans celui de Shaka, elle brulait de désir pour lui et tout son être l'exprimait. Finalement, alors qu'elle continuait de le fixer droit dans les yeux, sa main se posa complètement sur la bosse...et la position pouvait donner l'impression d'une légère provocation, ce qui n'était pas tout à fait faux en même temps. Elle le provoquait pour qu'il la pénètre enfin !
Messages : 97
Date d'inscription : 04/03/2017
Age : 24
Multi-Compte : Eileen L. Allannah, Sarika, Leah Aoife, Maeko et Juna Kavanez
Fiche de Présentation : Ma Fiche
Fiche de Relation : Mes liens

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Chat (Nebelung)
Maître/Maîtresse: Ryosei Nobokazu (predef)
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideF - Adoptable Révoltée
Revenir en haut Aller en bas
(#) Jeu 27 Avr - 19:02
Ma petite punition semble lui avoir fait de l'effet, alors elle aime aussi quand les choses sont plus violentes ? En voilà une qui aimerait s'amuser avec Thorne.

Ha oui tu aime tant que cela que ton corps soit violenté, je devrais en parler à Thorne, je paris qu'il se ferais une joie de te satisfaire, mais tu as intérêt à avoir de la résistance physique, ce que je vais m'assurer aujourd'hui.

Mes mouvements de doigts sur et dans son intimité semble lui faire beaucoup d'effet, et elle accélère même le mouvement, profitant au maximum des sensations que je lui procure.
Ses gémissements me font sourire.

Tu réagis tellement vite, en voilà une qui aime se faire prendre, je me trompe petite chatte ?

C'est à ce moment qu'elle se met à me supplier, quoi déjà ? Elle est rapide à chauffer dis donc. C'est à ce moment que d'un coup sec, je lui enfonce profondément les doigts de ma main qui s'amusais avec son entre jambes, commençant de bon vas et viens, et de l'autre, je viens lui agripper les seins, les malaxant vigoureusement.

C'est mignon, tu me supplie maintenant ? Dommage pour toi, je ne bande pas encore assez à mon goût, peut être que si tu miaulais un peu, aller, miaule pour moi ! Sois une bonne petite chatte en chaleur.

A ces mots, je lui lâche un seins et déboutonne mon pantalon, le baissant, il ne me reste plus que mon caleçon comme barrière.
Sortant mes doigts de son intimité, je lui appuis sur les épaules afin de la plaquer contre mon sexe devenus dur, et lui pose ensuite les mains sur les hanches, la faisant se frotter vigoureusement contre mon membre dure.

Aller miaule plus fort, que tout le monde t'entende dans le cirque !

Une première fessée vient alors s'abattre sur ses fesses, je pense qu'elle va bientôt devenir folle si je ne me trompe pas.
Messages : 228
Date d'inscription : 02/06/2015
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
(#) Jeu 27 Avr - 19:31
Shaka semblait vraiment bien s'amuser de la situation. Alors que Kioko, elle...oui, elle s'amusait, elle prenait du plaisir mais elle voulait le sentir en elle. Mais voila qu'il parlait soudainement de Thorne. Elle releva la tête, lui jetant un coup d’œil, particulièrement rouge. Ce qui donnait une jolie couleur sur ses joues. Et sans même réfléchir à ses mots, elle répondit :

- Esteban ne s'en est pas plains...


Oui, elle venait juste de clairement dire qu'elle avait couché avec Esteban. Que Shaka était le deuxième de la fratrie et voila qu'il parlait déjà de la tester avant de la passer avec un autre ? Elle n'allait quand même pas tous se les faire. Surtout que pour l'instant, elle était déjà bien occupée avec un jeune homme qui s'amusait à la rendre folle. Et les questions qu'il posait n'arrangeait pas son état. Oh certes c'était embarrassant, et ses joues devenaient plus rouge mais ce n'était pas un problème.

- Je...

Elle n'eut même pas le temps de répondre qu'elle sentit les doigts de Shaka s'enfoncer, d'un coup, et autant que possible dans son intimité. Elle se raidit, mais cette stimulation plus la main sur ses seins, elle ne put s'empêcher de gémir. Plus fort qu'auparavant. Elle avait bien du mal à se concentrer sur Shaka, et pas uniquement à ce qu'il lui faisait. Néanmoins, en entendant ce qu'il lui demandait, elle lui jeta un coup d’œil, se mordant la lèvre. Miauler maintenant ? Elle ne s'était pas attendue à cela. Mais bon, elle pouvait bien ronronner, alors miauler était-ce si différent ? En quelque sorte oui, surtout dans le contexte actuel. Et puis de toute façon, elle n'avait pas à réfléchir là dessus, si c'était trop gênant ou quoique ce soit, elle devait obéir. Ce qui était bien plus pratique de se dire cela. Elle laissa alors échapper un petit miaulement, discret pour l'instant.

Au même moment, elle remarqua qu'il défaisait son pantalon et le baissait. Mais elle savait qu'avec ce qu'il venait de dire, ce n'était pas pour lui accorder ce qu'elle demandait.

- Je...je peux m'en occuper...pour que ce soit plus dur...

Que ce soit avec sa main, ou sa bouche, l'un ou l'autre, elle aimait le faire. Mais visiblement, Shaka avait une autre idée en tête. Rapidement, son intimité se retrouva plaquée contre le sexe du jeune homme, avec juste le caleçon entre les deux. Et sentir cette chose, si désirée, si proche et pourtant si lointaine...Oui, elle avait envie de lui arracher le vêtement pour se servir elle-même !
A ce moment-là, il lui agrippa les hanches et elle sentit qu'il la faisait bouger...Elle sentait son intimité frotter contre le membre. En voila d'une torture !

Il rajouta par-dessus tout cela, une fessée. Et ce fut la fessée qui fit voler en éclat ses quelques réticences à miauler autant. Elle obéit alors, sortant un son qui était un mix entre un miaulement et un gémissement. Fort. Rapidement suivis d'autres sons dans le même genre, et elle était totalement incapable de miauler correctement, puisque des gémissements voulaient sortir en même temps. D'où ce mélange.
Agrippée aux épaules de Shaka, ce petit jeu qu'il menait très bien commençait à la rendre folle. Elle avait envie de lui, et lui, il jouait, l'excitant encore plus, sans lui accorder ce qu'elle désirait. A ce rythme là, le caleçon devait s'humidifier sous les frottements, car elle, elle prenait un véritable plaisir, même si elle en voulait plus.

Ses miaulements-gémissements continuaient de se faire entendre, alors que d'une main, elle tenta le tout pour le tout. Elle la glissa le long du ventre de Shaka et put glisser légèrement ses doigts sous le caleçon, caressant le gland qu'elle sentait, directement peau contre peau. Alors que son intimité continuait d'être frotté dessus, son bas-ventre buttant contre sa main.

- Shaka...

Elle se rendit compte que son ton était presque plaintif alors que son excitation commençait à atteindre des pics. Le rouge aux joues, le souffle légèrement court, et ses différents bruits prouvaient bien l'état dans lequel elle était.
Messages : 97
Date d'inscription : 04/03/2017
Age : 24
Multi-Compte : Eileen L. Allannah, Sarika, Leah Aoife, Maeko et Juna Kavanez
Fiche de Présentation : Ma Fiche
Fiche de Relation : Mes liens

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Chat (Nebelung)
Maître/Maîtresse: Ryosei Nobokazu (predef)
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideF - Adoptable Révoltée
Revenir en haut Aller en bas
(#) Jeu 27 Avr - 19:51
Esteban ? Le petit joueur, mais je me doutais bien qu'il n'aurait pas cracher sur un si jolis morceaux, après tout, nous n'avons aucune raison d'être jaloux les uns des autres, aucune raison de s'en vouloir pour des histoires de femmes, bien au contraire, je suis content qu'il ai lui aussi put profiter d'un aussi beau corps, d'une aussi belle femmes, et je me demande même si elle aimerait que l'on s'en occupe à plus sieurs. Pourquoi je ne suis pas jaloux ? Pour une simple raison, aucun de nous ne sais si il sera vivant le lendemains, aucune de nous ne sais si il va rentrer de sa prochaine mission, si cela se trouve, nous serons tous morts demain, alors nous profitons de la vie à son maximums, sous tous les aspects possibles, nous donnant à fond, car notre temps est compté, le jeux approche.

Au delà de ça, mes actions finissent au final de briser peu à peux les résistances de Kioko, et je l'entend miauler, au début tout bas, puis finalement, comme une véritable petite chatte en chaleur, j'ai réussis à lui faire perdre la tête de désire, voilà qui est amusant, aller miaule encore ! Miaule encore pour moi !
Elle peut sentir l'effet que cela me fait, car mon sexe se durcit comme il faut contre le siens, lui écartant les lèvres sans pour autant la pénétrer
Finalement, voilà qu'elle craque et me désobéit, mettant une main sous le tissus, trempé, qui nous sépare. Je souris alors.

Très bien tu as gagné..


Je la soulève alors légèrement, de quoi pouvoir l'enlever sans gênes. Me voici alors le sexe dresser, la main de Kioko dessus.
Mais je lui réserve une dernière surprise alors qu'elle se tient juste au dessus.

Lève la tête, regarde le plafond, et écarte bien.


J'attend qu'elle s’exécute, la regardant écarté ses lèvres intimes comme il faut. Tenant mon sexe droit, juste à l'entrée de son intimité, d'une main je la fait descendre, frôler l'entrée, un début de pénétration, avant de la faire remonter. Dans sa position, elle ne peut que sentir et non voir ou est mon sexe par rapport à son entrée et plusieurs fois je commence à rentrer pour ressortir aussi vite.
Je regarde sa mouille lui couler sur les jambes mais également goûter sur mon sexe. Puis, alors qu'elle ne s'y attend plus, je la baisse d'un coup, donnant une première réelle pénétration violente, et je n'attend pas, je donne directement un rythme infernal, la faisant monter et descendre aussi vite que je le peux. La sensation est divine, et j'y ajoute évidemment des fessées, et des massages vigoureux de sa poitrine, venant même la mordre par moments.
Messages : 228
Date d'inscription : 02/06/2015
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
(#) Jeu 27 Avr - 20:13
Au fur et à mesure, Kioko sentait que le sexe de Shaka se durcissait et elle avait vraiment hâte de passer à la suite de ce petit jeu ! En tout cas, il avait réussit à la rendre folle de désir, elle qui en arrivant au cirque avait commencé par repousser ses avances...
Et puis finalement, il lui annonça qu'elle avait gagné. Joie ! Enfin ! Et cette joie se répercuta comme un frisson d'extase dans tout son corps. Son regard s'illumina, enfin, il allait lui accorder ce qu'elle désirait tant !

Elle l'embrassa soudainement, remerciements ? Extase partagé ? Certainement, un peu des deux. Elle ne rompit le contact entre leurs lèvres que quand il la souleva. Elle l'aida à retirer le caleçon, ayant tout deux une main occupée finalement. D'ailleurs, sa main bougea légèrement, caressant ce qu'elle découvrait enfin...Et elle l'observa un moment. Ce n'était pas le même mais la taille était similaire tout de même.

- Dis donc, vous avez été moulés dans le même moule ? Vous êtes tous aussi bien...monté ?

La question pouvait paraitre étrange, surtout en plein milieu de la séance mais ses mots étaient sortis tout seul. Néanmoins, quand elle entendit le nouvel ordre, elle obéit. Sa main quitta le sexe de Shaka, rejoignant sa deuxième main pour écarter ses lèvres intimes au maximum. Elle n'était nullement gênée de le faire, et même si elle avait été allongée et lui en face, à pouvoir bien tout voir, elle n'aurait pas été gênée. Elle leva ensuite les yeux au plafond, attendant. Et visiblement, il souhaitait encore jouer.
Elle sentit qu'il la descendait, entrait légèrement pour ressortir et la remonter...Oh cette nouvelle torture ! Et ceci recommença plusieurs fois. Elle se mordit la lèvre, elle n'en pouvait plus ! Son corps n'attendait que lui et il s'amusait à la torturer !

Mais alors qu'elle ne s'attendait plus à la fin de ce jeu, elle le sentit soudainement entrer, violemment et entièrement. Et ceci lui tira un gémissement. Ou plutôt, c'était proche d'un petit cri de ravissement. Enfin ! Et Shaka enchaina directement, la faisant monter et descendre. Elle suivait le mouvement, lâchant ses lèvres intimes pour venir poser ses mains sur les épaules du jeune homme. Ah si bon ! Et son air ravi, ses gémissements, ainsi que son souffle court prouvait parfaitement qu'elle aimait ce qu'il lui faisait. En plus, il ajouta des fessées, des massages de la poitrine...le plaisir grimpait, grimpait, inlassablement.

- Aah ! Continue !

Mais elle sentait que son corps se tendait. Elle résistait, mais avec tout le petit jeu sadique de Shaka, le plaisir était si fort que le tout allait finir par exploser. Malgré ce plaisir qui commençait à la consumer, elle résistait de toutes ses forces pour continuer à ressentir ce plaisir. Sauf que quand la barrière céda enfin, ce fut plus...violent que prévu. Elle se colla soudainement contre lui, pressant sa poitrine contre son torse, le souffle complètement coupé, et son intimité qui enserrait vraiment fortement par vagues le sexe de Shaka. Et des vagues, il y en eut un bon petit nombre, prouvant que son orgasme venait d'être puissant. Et pourtant, elle en voulait plus.

- Ne...ne t'arrêtes pas...s'il...s'il te plait !

D'ailleurs, elle refusait de le lâcher, voulant qu'il continue ce qu'il faisait. Même si son intimité commençant doucement à se calmer était très sensible désormais.
Messages : 97
Date d'inscription : 04/03/2017
Age : 24
Multi-Compte : Eileen L. Allannah, Sarika, Leah Aoife, Maeko et Juna Kavanez
Fiche de Présentation : Ma Fiche
Fiche de Relation : Mes liens

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Chat (Nebelung)
Maître/Maîtresse: Ryosei Nobokazu (predef)
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideF - Adoptable Révoltée
Revenir en haut Aller en bas
(#) Jeu 27 Avr - 21:53
Un baiser gratuit ? Pourquoi pas, ses lèvres son chaude d'envie autant que son corps.

Haha que crois tu, notre but premier n'est pas de devenir ce que nous sommes devenus, nous avons été créé pour être le renouveau de l'humanité, alors nous devions être parfait sur tout les plans. Aussi bien mental que physique.

De notre petit jeu s'en suivis une première pénétration puissante, profonde, violente et à un rythme endiablé, pour ma part, je profite de sa stimulation extrême, poussant moi même des gémissements, et son crie de bonheur m'a donné l'envie de la faire jouir rapidement, de lui donner une orgasme aussi puissant que possible.

Obéissant à ses ordres, je ne ralentis pas la cadence, et le pilonne durant plusieurs minutes, mes muscles tendus afin de donner les coups les plus puissants possibles.
Au bout d'un moment, je peux sentir son intimité se resserrer durant un bon moment sur mon membre, signe qu'elle viens d'avoir son orgasme, de plus, elle est parcourue de pulsions et se colle à moi, incapable de contrôler ses pulsions.

Mais alors que je ralentis mes vas et viens, une petite voie me demande de ne pas m'arrêter, me faisant sourire.

Mais je ne compte pas m'arrêter là, je n'ai pas finis moi.

Je la soulève alors, gardant mon pieux en elle et la pose sur la table, une fois debout, l'angle de pénétration changée, je recommence alors graduellement à prendre une vitesse rapide de pénétration, lui agrippant les hanches afin de rendre les coups sec et profonds.

Alors, aime tu mon sexe autant que celui de mon frère ? Et je peux t'assurer que nous avons tous quasiment le même gabarit si tu as envie d'en tester d'autre petite chatte en chaleur que tu es, une véritable petite salope hein, dis le que tu aime que l'on se vide en toi, dis le que tu veux baiser avec tous le cirque ! Qu tu veux devenir notre salope attitré !

Les mots crus, peut être, mais dans le feu de l'action pour moi cela est excitant, à voir si pour elle aussi, voyons si elle a des limites même sous mes assauts profonds.

Aller, dis le et je te donne un nouvelle orgasme ! Et après je m'occupe de ton petit cul, je vais te défoncer tous les trous aujourd'hui, tu sera remplie de partout !
Messages : 228
Date d'inscription : 02/06/2015
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
(#) Jeu 27 Avr - 22:11
- Eh bien, je dois avouer que jusqu'ici, vous êtes plutôt parfait. De ce que j'en ai vu pour l'instant...

Shaka était le deuxième qu'elle voyait nu, et le deuxième à lui faire autant d'effet. Décidément, s'ils étaient tous comme cela dans ce cirque, elle risquait d'être souvent nue. Surtout que Kioko aimait jouer. Et celui-là semblait aimer jouer aussi, alors ils allaient bien s'entendre.

Une fois en elle, il ne ralentit pas la cadence jusqu'à ce qu'elle atteigne un bel orgasme. Néanmoins, aussi puissant soit-il, elle en voulait plus ! Elle ne voulait pas qu'il s'arrête et elle afficha un sourire ravi quand il annonça qu'il ne comptait pas s'arrêter là. Parfait !
Rapidement, elle se retrouva allongée sur la table avec Shaka debout entre ses jambes. Elle ne chercha pas à cacher quoi que ce soit, l'angle de pénétration lui permettant d'avoir une belle vue. Tout ce qu'elle fit, c'est de lui entourer le bassin de ses jambes. Et quand il se remit à faire des mouvements de bassin, elle ne put s'empêcher de gémir, tant c'était bon. Quand elle entendit les mots de Shaka, elle ne parut même pas offensée. Dans le feu de l'action, cela ne la dérangeait pas, bien au contraire ! Et entre deux gémissements elle tenta de lui répondre :

- Aah oui ! Aussi bon !

S'agrippant comme elle pouvait à la table, elle n'avait aucune hésitation à prononcer certains mots, puisqu'elle était emportée par l'excitation. Emportée par le moment.

- Oui ! Je veux baiser avec vous tous, j'aime vous sentir en moi, j'aime vous sentir vous vider en moi !

Ses gémissements se firent plus fort, elle en voulait toujours plus de lui. Et voila qu'il lui promettait un nouvel orgasme ? Avec grand plaisir !

- Oui ! Oui ! Défonce moi de partout ! Défonce-moi, mords-moi, griffe-moi, je n'attends que ça !

La promesse de tant de choses faisait grimper le plaisir en elle. Même si bon, dans le feu de l'action, elle avait rajouter quelques petits choses qu'elle avait tendance à aimer. S'il voulait être cru et violent, autant aller jusqu'au bout. Et c'était bien ce qu'elle lui sous-entendait actuellement. Dans le même temps, elle continuait de gémir, croisant ses jambes dans le dos de Shaka, l'empêchant de fuir. C'était au cas ou. Maintenant qu'il y était, il y restait ! Elle le voulait jusqu'au bout !
Messages : 97
Date d'inscription : 04/03/2017
Age : 24
Multi-Compte : Eileen L. Allannah, Sarika, Leah Aoife, Maeko et Juna Kavanez
Fiche de Présentation : Ma Fiche
Fiche de Relation : Mes liens

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Chat (Nebelung)
Maître/Maîtresse: Ryosei Nobokazu (predef)
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideF - Adoptable Révoltée
Revenir en haut Aller en bas
(#) Jeu 27 Avr - 22:32
Voilà ce que je veux entendre, aller, gémis plus fort espèce de chatte en chaleur, tu aime ça hein, que je te défonce,
tu veux te faire défoncer de partout, tu vas déborder de partout compte sur moi


Le hard était totalement lancé, et mes coups redevenus puissants, lui labouraient vigoureusement son intimité, plus de tendresse à ce moment là. Et comme elle le demandais, je plante alors mais ongles dans ses hanches, me donnant une prise totale et potentiellement un peu douloureuse pour elle, mais si elle aime ça, elle devrait en prendre son pied.

J'en profite aussi pour venir lui mordre les tétons, donnant mon maximum dans la pénétration, mais alors que je ne respecte plus le corps que je suis en train de remplir, je sens un premier orgasme monter, et je ne tiens plus très longtemps. Dans d’ultimes coups de reins, je lâche alors de puissants jets en elle, lâchant dans le même temps un râle de plaisir.

Haaaaaaaa....... te voilà remplie une première fois.

Je me retire alors, et viens plonger mes doigts dans son intimité brûlante, venant y récupérer un peu de ma propre semance du bout des doigts, que je tend alors vers la bouche de la petite chatte.

Montre moi que tu en veux encore, et viens ensuite me nettoyer et me rendre dure à nouveau, je m'occuperais alors de ton petit cul, j'ai envie d'ouvrir tous tes trous aujourd'hui.

Une fois mes doigts nettoyer, je me replace sur la chaise, attendant qu'elle vienne me nettoyer et me redonner une érection.

Aller, dès que je suis dure tu te mettre debout devant moi, et tu t'appuira sur la table en te cambrant autant que tu peu.

Les minutes passèrent et me voilà avec une nouvelle érection.

Aller, en place !

Une fois Kioko en place, je lèche mes doigts, d'une main, je lui écarte les fesses et y entre alors un doigt, avec lequel je fais des vas et viens, puis deux, augmentant la cadences jusqu'à ce que cette entrée ce dilate un peu, puis finalement, pour lubrifier le tout, j'écarte avec les deux mains, et viens y lécher l'entrée, mettant alors un maximum de bave.. Une fois l'entrée prête, je l'attrape par les hanches, et la place alors juste au dessus de mon sexe.

Aller, viens t’asseoir là dessus, je te laisse y mettre ta propre cadence le temps de t'y habituer, on ira plus fort quand tout sera bien en place.
Messages : 228
Date d'inscription : 02/06/2015
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
(#) Jeu 27 Avr - 22:54
Le petit jeu doux du départ avait laissé la place à du hard, mais Kioko en était absolument ravie. Oui, elle aimait quand c'était doux mais elle adorait quand c'était violent et brutal. Alors, elle n'allait pas se plaindre que Shaka parte dans cette voie là. Elle frémit en le sentant planter ses ongles dans ses hanches, et se raidit, s'offrant autant que possible à ses assauts de plus en plus brutaux. C'était si bon ! Et ses tétons étaient bien dur en réponse aux morsures qu'il lui faisait.
Finalement, il finit par se lâcher et elle sentit sa semence chaude la remplir.

Néanmoins, elle n'eut pas le temps de faire quoique ce soit, qu'il planta ses doigts dans son intimité. Surprise, elle laissa échapper un gémissement avant de le voir les en sortir...plein de sa propre semence. Elle comprit vite ce qu'il voulait et les prit dans sa bouche. Sa langue passa sur les doigts, doucement, récupérant la moindre goutte. Elle l'écouta dans le même temps et hocha la tête alors qu'elle le laissait récupérer ses doigts.

- Avec plaisir !


Kioko se redressa et descendit souplement de la table. Est-ce que cette séance endiablée venait-elle de la faire décuver ? Bien possible. En tout cas, elle avait les idées claires et était en pleine forme ! Elle s'approcha de Shaka et s'agenouilla devant lui. Elle prit son sexe dans sa main et commença à le caresser, augmentant petit à petit la vitesse. Quand il fut un minimum dur et donc droit, elle commença à passer la langue dessus. Du bout de la langue, elle passait sur le membre, venant régulièrement titiller le gland. Et puis enfin, elle le prit entre ses lèvres. Sa langue continua de jouer dessus alors qu'elle entamait un mouvement de vas et viens.
Elle ne faisait pas les choses à moitié, voulant absolument le satisfaire. Et puis, elle aimait bien offrir ce genre de moments, ce genre de sensations aux hommes avec qui elle avait des relations. Se donnant à fond, elle prenait le membre de Shaka entièrement dans sa bouche, malgré son gabarit. Elle ne rechignait pas à accomplir cette tâche.

Finalement, il s'estima satisfait. Elle relâcha alors le sexe du jeune homme et se releva. Elle se tourna vers la table et se pencha, se cambrant pour lui offrir au maximum ses fesses.

- Je...n'en ai pas eu beaucoup...Tu crois vraiment que tu vas passer ?

Après tout, il ne fallait pas oublier qu'il avait un sacré gabarit. Et elle n'avait rien testé de ce genre avec Esteban. Alors oui, elle était un peu inquiète. Néanmoins, elle se laissait faire, laissant échapper un gémissement lorsque les doigts s'amusaient dans ses fesses. La sensation de la langue fut une totale découverte et elle frémit, surprise. Elle se mordit la lèvre et soupira quand il s'arrêta. C'était agréable et elle aurait bien aimé qu'il continue mais tant pis.
Elle se laissa entrainer et tourna la tête vers lui.

- D'accord.

Malgré son inquiétude, elle approcha son bassin du sexe de Shaka, écartant ses fesses pour que rien ne gêne. Quand elle sentit le gland à l'entrée, elle força pour qu'il passe, grimaçant. C'était qu'il était gros quand même ! Et ses fesses pas vraiment habituée à ce genre de choses. Elle prit le temps de s'habituer à la sensation avant de commencer à descendre, lentement, petit à petit. Et finalement, ses fesses se posèrent sur les cuisses du jeune homme. Il était passé ! Et elle, elle avait pour l'instant, l'impression de s'être fait déchirée le derrière...
Elle prit un petit moment pour s'habituer à cette étrange sensation, à ce gabarit qui lui remplissait entièrement les fesses.

- C'est si...énorme !


Et finalement, malgré ses petites plaintes, au bout d'un moment, elle commença lentement à faire des vas et viens. Plusieurs fois, elle grimaça quand elle revenait dessus, jusqu'à totalement s'habituer à la sensation. Elle accéléra légèrement, signe que pour elle c'était bon. Elle sentait, que lentement, le plaisir était en train d'arriver.
Messages : 97
Date d'inscription : 04/03/2017
Age : 24
Multi-Compte : Eileen L. Allannah, Sarika, Leah Aoife, Maeko et Juna Kavanez
Fiche de Présentation : Ma Fiche
Fiche de Relation : Mes liens

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Chat (Nebelung)
Maître/Maîtresse: Ryosei Nobokazu (predef)
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideF - Adoptable Révoltée
Revenir en haut Aller en bas
(#) Ven 28 Avr - 19:53
Ne t'inquiète pas, tout passe avec un minimum de bonne volonté.

Sous l'action de mes doigts et de ma langue, je peux facilement sentir la corps de Kioko se laisser aller et prendre du plaisir sous ces sensations qu'elle ne connait que peu comme elle me l'as dis. A moi de lui faire aimer alors.

Doucement, je la laisse descendre et mon sexe prendre place à l’intérieur. Je me doute, que le début ne dois pas être des plus agréable pour elle, mais je sais que si je m'y prend bien , je vais lui faire découvrir une nouvelle forme de jouissance.
Je lui laisse faire ses légers vas et viens, elle tente de s'adapter à mon gabarit.

Ne t'inquiète pas tu prendra rapidement l'habitude, surtout si on est plusieurs à souvent passer par là, les débuts seront de moins en moins désagréables. Mais pense plutôt à profiter de cette petite expérience.

Une fois que je la sens accélérer ses mouvements, je me dis qu'elle doit s'être habitué à ma taille, et je commence alors à lui prendre les hanches pour la faire aller plus vite.
Petit à petit , la voilà qui glisse sur mon membre rapidement, ses fesses claquant sur la base de mon sexe à chaque descente. Pour moi, la sensation plus serrée est divine, et il semble que ma taille lui plaise au final.

Elle se démène comme une vraie petite diablesse, s'appuyant sur mes cuisses afin de s'aider, et se laisse redescendre de toute son poids. Elle doit aimer cela à ce que je vois.

Et bien, tu aime qu'on te défonce de tous les cotés hein, regarde tu mouille à en tremper le sol !

D'une main, je viens lui enfoncer mes doigts dans le vagin, faisant des allers-retours et titillant son clitoris, une sorte de double pénétration manuelle, alors qu'au même moment elle fais de terribles vas et viens.

Je sors mes doigts trempés de cyprine et les met dans sa bouche afin qu'elle les lèche,remplaçant la main par la seconde afin de ne pas lui laisser de répit.

Bon et si on y allait un peu plus fort hein !

Je me lève alors toujours en elle et l'allonge à moitie sur la table, me retrouvant derrière elle, je commence alors, en l'attrapant par les hanches à faire de puissants allers retours, mes testicules claquant sur ses fesses à chaque coup de rein.

Je continus se traitement durant plusieurs minutes, jusqu'à ce que la jouissance monte à nouveaux.

Prépare toi à être remplie à nouveau !

Je me lâche alors, lui envoyant de puissants jets au fond de ses petites fesses. Je ralentit, restant sans bouger le temps que chacun reprenne son souffle.

Tu aime vraiment ça hein ?

Je me retire alors, lui laissant le temps de s'en remettre.

Ouaaaa sa réveil ! On se prend une petite douche ?
Messages : 228
Date d'inscription : 02/06/2015
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
(#) Ven 28 Avr - 20:14
Kioko tentait de s'adapter au gabarit de Shaka en entamant de légers vas et viens. Au moins, il avait la délicatesse de lui laisser le temps de s'y habituer. Néanmoins, elle ne put s'empêcher de rougir en entendant la remarque du jeune homme.

- Plusieurs à souvent passer par là ? Vous êtes du genre à préférer cette entrée ?

Oh non, elle ne se choquait même pas qu'il puisse penser qu'elle irait en voir d'autres. Pour l'instant, elle-même n'y pensait pas vraiment. En cet instant, elle était bien plus concentrée sur Shaka et ce qui lui transperçait les fesses, plutôt que d'envisager avoir des rapports avec d'autres frères.
Soudainement, elle sentit les mains du jeune homme lui agripper les hanches et la faire accélérer les vas et viens. Elle ne put s'empêcher de gémir, suivant les mouvements...et appréciant bien plus qu'elle ne l'aurait cru. Résultat, elle fit, d'elle-même, en sorte que que le rythme soit plutôt enflammé.

Elle ne prit même pas le temps de répondre à la remarque de Shaka, de toute façon, il ne cherchait pas tellement à avoir une réponse. Néanmoins, les doigts dans son intimité la poussèrent à pousser des gémissements plus fort encore. C'était si bon ! Cette stimulation de partout ! Un bref instant, elle se demanda ce que cela faisait d'être pénétrée des deux côtés en même temps...mais elle n'avait pas le temps de vraiment y réfléchir.
Quand il retira ses doigts, elle afficha une mine déçue, même si elle ne rechigna pas à les prendre en bouche. Elle les léchait, entamant un mouvement de vas et viens sur ces fameux doigts, ceci du à ses mouvements de bassins sur le sexe de Shaka. L'avantage d'avoir les doigts dans la bouche, c'est que malgré sa double stimulation, ses gémissements étaient plutôt étouffés.

Finalement, il se leva et elle se retrouva en grande partie sur la table, ses pieds touchant à peine le sol. Elle s'agrippa à la table et tendit son bassin vers lui. Oui, elle voulait qu'il continue. Elle voulait qu'il lui laboure les fesses comme il l'avait fait avec son vagin. Et son souhait fut vite exaucé ! Elle se retrouva à gémir, subissant ses coups de reins avec grand plaisir !
Au bout d'un moment, pourtant, son corps atteignit une nouvelle fois sa limite et elle eut droit à un nouvel orgasme, serrant involontairement ses fesses sur le sexe de Shaka. C'était si bon et ce plaisir si...particulier ! Elle risquait surement d'en redemander par la suite.

Elle sentit alors le jeune homme se vider en elle et finalement s'arrêter. Elle reprit lentement son souffle, restant un moment sur cette table, alors même qu'il se retirait.

- Je n'aurai jamais cru que ça puisse être si bon ! Je vais surement t'en réclamer d'autres du coup...

Elle finit par se redresser alors qu'il lui proposait une douche. Eh bien pourquoi pas, ce genre d'ébats bestiaux donnaient souvent très chaud. Et même si elle était une hybride chat, elle raffolait des douches !

- Avec plaisir ! Je te suis ! Mais avant...


Elle s'approcha tout près de lui et l'embrassa alors, longuement, comme pour clore une première partie. Après tout, elle avait bien commencé par un baiser avant son strip-tease. Rompant le baiser, elle était prête à le suivre, tout sourire. Oui, un sourire satisfait aux lèvres.
Messages : 97
Date d'inscription : 04/03/2017
Age : 24
Multi-Compte : Eileen L. Allannah, Sarika, Leah Aoife, Maeko et Juna Kavanez
Fiche de Présentation : Ma Fiche
Fiche de Relation : Mes liens

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Chat (Nebelung)
Maître/Maîtresse: Ryosei Nobokazu (predef)
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideF - Adoptable Révoltée
Revenir en haut Aller en bas
(#)
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maître ou Neko ? :: Hors-rp :: Rp terminés-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com