Bienvenue à Togi! Cette merveilleuse île qui propose toutes sortes d'hybrides à la vente. Serez-vous le maître ou l'esclave? NC-18
 

Une rencontre qui change tout [PV Esteban] [Hentai]

 :: Hors-rp :: Rp terminés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
(#) Dim 5 Mar - 13:32
C'était une journée tout à fait ordinaire pour Kioko. Elle s'était levée de bonne heure malgré sa sortie nocturne et plutôt tardive. Elle assumait pleinement quand elle partait se promener et qu'elle devait travailler le lendemain.
En se levant, elle s'étira longuement et fila se préparer. La salle de bain étant libre, elle en profita pour prendre une douche qui réveille bien. Au retour, entourée d'une simple serviette, elle croisa son maître.

- Kioko ! Thème classique aujourd'hui, sors ta magnifique tenue de maid !

Elle hocha la tête et se dirigea vers sa chambre. Elle finit de se sécher et ouvrit son armoire en grand. Mmh...bon, au moins, l'avantage c'était que ce n'était pas compliqué de trouver un vêtement pour la journée. Elle sortit sa tenue de maid, qui servait souvent et passait souvent au pressing. Régulièrement, elle devait en demander une autre à son maître et il se faisait toujours un plaisir de la lui offrir. Elle savait qu'il aimait voir toutes ses employées dans ces tenues.
En enfila une culotte, ne mettant pas de soutien-gorge avec la tenue, car ce n'était pas nécessaire, le maintien étant intégré. Elle enfila ensuite ses bas et le porte-jarretelle pour s'assurer qu'ils ne glissent pas dans la journée. Les bas arrivaient un peu au-dessus des genoux, la tenue, par contre, arrivait à mi-cuisse, ce qui découvrait un peu de peaux. Mais cela ne la dérangeait nullement, habituée à cette tenue. Elle finit par l'enfiler, la mettant correctement en place. Celle-ci couvrait parfaitement son dos, trop amoché pour être montré, après tout, le but n'était pas de dégoûté les clients. Néanmoins, elle offrait un décolleté vertigineux qui plaisait énormément. Sa poitrine, loin d'être petite, étant parfaitement mise en valeur. Une bande de tissu légèrement transparent passait sur son ventre, partant juste sous la poitrine, passant par son nombril, pour s'arrêter à la jupette. Le côté transparent, noir, avait tendance à ravir les clients qui s'imaginaient ce qu'ils arrivaient à peine à deviner ainsi.

Une fois la tenue bien en place, elle vérifia que ses cheveux étaient bien secs, effectua la même vérification pour ses oreilles et sa queue, puis descendit l'escalier pour rejoindre tout le monde. Toutes les employées avaient des tenues assez similaires, variant plus ou moins. Deux d'entre elle avait un dos nu notamment, et d'autres dévoilaient d'autres portions de peaux. Au final, les tenues s'adaptaient aux limites des humaines, et aux particularités ou surtout ce qui était abimé pour les hybrides.
Kioko s'activa alors, aidant à préparer la salle puis l'ouvrit. Elle accueillit les premiers clients, avec son sourire habituel. Elle se mit ensuite au travail, servant les clients avec ses deux collègues du jour. Une humaine et une autre hybride. Le maître des lieux étant au bar. Rapidement, les clients habituels arrivèrent, les rabatteurs. Kioko les servit avec le même air adorable habituel. Réussissant à le rendre réel. Elle s'occupait d'eux de manière parfaite, souriante, bavardant quand l'un d'eux lui adressait la parole, riant quand ils faisaient une blague...parfois graveleuse sur sa tenue. Néanmoins, ses oreilles se perdaient surtout quand elle était ailleurs, à les écouter discuter de leur travail.

Au cours de la journée, un nouveau venu arriva. Un client qu'elle connaissait depuis quelques jours, car il venait quotidiennement. Il s'installa à l'une de ses tables. Elle s'approcha alors, tout sourire, comme d'habitude. Elle avait l'habitude de son look, de son oeil rouge et de son tatouage, qui ne l'avait d'ailleurs pas choqué le premier jour non plus. Peut-être juste un peu jalouse qu'elle, personne ne voulait la tatouer.

- Bonjour et bienvenue, alors qu'est-ce que ce sera aujourd'hui ?

En général, elle parlait de façon à ce que son interlocuteur comprenne bien, mais souvent les autres n'entendaient pas spécialement ce qu'elle disait...sauf à la table des rabatteurs, car ils parlaient forts. Elle prit sa commande puis revint quelques secondes après avec la commande en question. Mais quand elle posa le tout sur la table, ses oreilles se penchèrent, légèrement très légèrement. Inclinées vers la table des rabatteurs dont ils discutaient d'une enquête. Elle écoutait avec attention. Néanmoins, elle posa tout sur la table sans rien renverser, habituée à l'exercice. Elle croisa un instant le regard du jeune homme et lui offrit un large sourire, nullement déconcertée par son air sérieux. Néanmoins, elle espérait seulement qu'il n'avait rien remarqué.

- N'hésitez pas à m'appeler si vous désirez autre chose !


Et justement, les rabatteurs l'appelaient tout en riant. Elle repartit alors, sa tenue virevoltant sur ses cuisses, sa queue ondulant doucement dans son dos. Et toujours avec le même sourire aux lèvres pour répondre et repousser les demandes non dissimulées des rabatteurs. Elle plaisait, elle le savait, et elle en jouait pour qu'ils ne se méfient jamais d'elle.
Messages : 75
Date d'inscription : 04/03/2017
Age : 24
Multi-Compte : Eileen L. Allannah, Sarika, Leah Aoife, Kazuko Yodo, Aureliane M. Zdzislawa et Malika
Fiche de Présentation : Ma Fiche
Fiche de Relation : Mes liens

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Chat (Nebelung)
Maître/Maîtresse: Ryosei Nobokazu (predef)
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideF - Adoptable Révoltée
Revenir en haut Aller en bas
(#) Dim 5 Mar - 16:36
Observer ce que font les rabatteurs, peut être simple comme idée mais je sais que notre ennemis; bien que préparer, ne se comporte pas comme une organisation très..... prudente. Rattachés à la police et ayant pour rôle de chasser les hybrides, ces derniers se pensent en terrain conquis au seins de la ville sans même savoir que nous les observons de diverses manières.

J'ai plusieurs accès afin de savoir qui ils sont et ce qu'ils font, mais dernièrement, je me suis tourné vers un aspect qui peut sembler banal, mais qui, bien utilisé, peu apporter beaucoup d'informations.
J'ai donc envoyer Alexender prendre ses repas dans un restaurant proche du centre des rabatteurs, ces derniers y vont en groupes et ne font pas très attentions à ce qui y est dit, qui aurait l'idée stupide de venir les espionner jusque là ? Et bien moi par exemple.

Cela fait quelque jours qu'Alexender y est installé et déjà des informations tombent, un peu de tout comme les emplois du temps, les effectifs, les enquêtes en cours et autres sujets de boulot.
Mais plus intéressant que ça, c'est surtout une employée de ce restaurant qui a attiré l’œil de ma sentinelle. Une employée qui semble être..... particulièrement attentive à ce qui est dit dans ce restaurant.
De rapides recherches nous donnent l’identité du gérant et ce qu'il est possible de savoir sur cette hybride employée.

Je décide donc un soir, alors que le travail d'Alexender continus de porter ses fruits, de rendre une petite visite à notre potentielle.... petite curieuse.
J'attend une heure ou la présence humaine est moindre, les gens sont partis, et si je ne dis pas dé bêtises elle doit probablement ranger après le service du soir.
grimpant sur les bâtiments, j'atteins sans difficultés le rebord de sa fenêtre. heureusement que personne ne passe par là ou il verrait un homme étrange accroché à une fenêtre au bord du vide.

*cric clac*

Et me voilà dans ce qui lui sert probablement de pièce de vie. Bon, je me doute qu'elle ne doit pas vivre seule alors ne voulant pas tomber nez à nez avec son maître, je cherche sa chambre que je trouve assez rapidement et m'enferme dedans, prenant mon aise sur un fauteuil situé dans un coin.
Attendant patiemment, je la laisse entrer dans sa chambre et comme elle n'attend aucune visite, elle ne me remarque pas tout de suite. Je l'observe un moment avant de lui adresser la parole.

Bien le bonsoir, excuser moi du dérangement, je me suis permis de m'installer, j'aurais besoin de parler avec vous, un ami vous trouve intéressante et surtout..... très curieuse pour une hybride.
Messages : 432
Date d'inscription : 15/04/2016
Age : 23
Multi-Compte : Sabanto/Sora Fujita/Night

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): mante religieuse
Maître/Maîtresse: Moi même
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideM - DW Roi


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#) Dim 5 Mar - 17:54
La journée continua, inlassablement. Kioko servait les clients, avec toujours la même joie, le même sourire, se montrant toujours aussi adorable et enthousiaste. En réalité, elle aimait bien ce travail, ce contact avec les clients...bien qu'elle les trouvait parfois un peu lourd ou idiots.
Mais la journée touchait à sa fin. Elle saluait chaque client qui partait, leur offrant toujours un large sourire. Et puis, l'hybride aux cheveux blancs s'en alla à son tour, dans les derniers. Elle lui offrit un véritable sourire, ce client là était agréable. Ou plutôt, pas aussi lourd que pouvait l'être les rabatteurs. Il était poli sans se montrer trop entreprenant ou trop dragueur...oui, c'était vraiment agréable.

Il ne restait plus que son maître et elle dans le bar. Lui nettoyait toute la zone du bar et elle, elle nettoyait le reste de la salle et les tables. Celui lui prit une petite heure mais elle ne s'en plaignait pas. Elle sortit ensuite les poubelles de la journée et revint dans la salle qui brillait. Elle regarda son maitre qui montait les escaliers.

- Bonne nuit Kioko !

Elle grimpa peu de temps après lui l'escalier et se dirigea vers sa chambre. Ne s'attendant pas à une quelconque visite, elle se dirigea vers son armoire et retira la tenue d'un geste souple et efficace, ayant l'habitude. Elle la rangea sur un cintre puis retira ses porte-jarretelles, suivis des bas. Sa culotte suivit le mouvement, rejoignant un petit bac contenant des vêtements ayant servis et devant faire un tour à la machine à laver. Elle attrapa son pyjama et enfila le bas. Elle était en train de mettre le haut, tout en se retournant quand elle découvrit qu'il y avait un intrus dans sa chambre.

- Aaah ! Cette surprise !


Cet inconnu était là depuis combien de temps ? Visiblement assez pour l'avoir vu nue, bon de dos. Et sans doute une partie de la poitrine. Heureusement qu'elle n'était pas pudique, en fait ce qui la dérangeait le plus, c'est qu'il ait pu voir ses affreuses cicatrices dans son dos, typique de coups de fouet. Et une fois remise de sa surprise, elle fixa son regard violet sur lui et l'écoutait. Elle fronça les sourcils.

- Est-ce une menace ? Si c'est le cas, je vous dis tout de suite que je ne le tolérerai pas. Qu'importe que vous soyez humain ou hybride, ce sera pareil.


A son tour de le menacer. Si l'inconnu voulait jouer à ce petit jeu, il n'allait pas être déçu. Soudainement, quelqu'un toqua à sa porte.

- Kioko ? J'ai entendu crier ! Tout va bien ?

Son maître. Évidemment. Elle jeta un coup d’œil à l'inconnu masqué et se dirigea vers sa porte qu'elle entrouvrit, ne tenant pas à donner des explications sur la présence d'une personne dans sa chambre à cette heure là de la journée.

- Tout va bien Ryosei ! Je me suis juste...cognée l'orteil en voulant aller me coucher.


Elle ne savait pas pourquoi elle couvrait cet inconnu. Jusqu'en fait, elle avait l'impression qu'elle devait lui donner sa chance. En plus, il avait remarqué son petit manège avec les rabatteurs alors elle voulait savoir ce qu'il voulait. Un rayon de la lune ricocha soudainement sur la blancheur du masque de l'inconnu, attirant le regard de Ryosei.

- J'espère que tu ne t'ai pas fait trop mal ! Ooh...je vois. Je ne te dérange pas plus longtemps, amusez-vous bien tout les deux ! Et tu devrais plutôt lui sortir de la dentelle, ou peut-être qu'il aimerait ta tenue de maid ? Enfin bon, tu as de quoi faire !

Il partit d'un grand rire avant de s'éloigner dans le couloir. Alors que Kioko le regarda s'éloigner, les joues légèrement rouge et surprise de cette remarque soudaine. Comme si cet inconnu avait besoin de savoir ce qu'elle avait dans son armoire ! Elle referma la porte et s'approcha alors de l'homme assis dans son fauteuil et le fixa, croisant les bras.

- Bon alors, qu'est-ce que vous voulez ?

Elle lui faisait face, nullement inquiétée par cette personne venue de nulle part, masquée et visiblement en confiance. Mais elle aussi, elle avait confiance en elle-même et en ses capacités.
Messages : 75
Date d'inscription : 04/03/2017
Age : 24
Multi-Compte : Eileen L. Allannah, Sarika, Leah Aoife, Kazuko Yodo, Aureliane M. Zdzislawa et Malika
Fiche de Présentation : Ma Fiche
Fiche de Relation : Mes liens

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Chat (Nebelung)
Maître/Maîtresse: Ryosei Nobokazu (predef)
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideF - Adoptable Révoltée
Revenir en haut Aller en bas
(#) Dim 5 Mar - 18:46
Surprise, l'hybride, une fois retournée pousse un cris, qui me fait sursauté également ? Une araignée ? Une souris ? Quoi alors ? Moi ? Ha oui moi..... Ho il faut dire que j'en ai déjà vus assez pour être disons..... intéressé.

Je n'ai pas tout de suite le temps de répondre à sa.. menace que son maître viens toquer à la porte. Elle ne me fait pas sortir ce qui m'étonne quelque peu et au contraire, ce dernier me remarque même et s'amuse de la situation.
Stop ! Cette fraction de seconde viens de m'apprendre beaucoup de choses sur notre charmante hybride. Il semble qu'elle et son maître entretiennent une relation...... particulière, et que ce dernier lui laisse voir d'autres hommes alors que nous sommes chez lui. Est elle une hybride considérée comme égale des humains ? En ce sens cela me laisse beaucoup de marge de manœuvre et moins cet humain a d'emprise sur elle, plus ce sera facile de... disons collaborer avec elle.

Une fois cette petite interruption passée, les choses sérieuses commencent.

Une menace ? Ai-je l'aire de quelqu'un de menaçant ? Bon peut être un peu je l'accorde, mais l'habit ne fait pas le moine non ? Et si je devais vous menacer, je vous aurais empêchez de crier, bien que notre relation semble déjà suffisamment bien partis pour que vous me laissiez vous regarder vous changer haha, jolis constitution cela dit.

Comme à mon habitude, mes paroles semblent toujours ne pas avoir de liens avec ce que je veux réellement mais cela n'est pas vraie et je l'invite d'un geste, à venir s’asseoir également.

Je suis juste ici pour discuter, et peut être vous proposer quelque chose si notre conversation m'apprend que vous êtes une hybride de confiance.

Je me réinstalle confortablement et croise les jambes.

bien bien bien, par où commencer, Ha oui, Je sais beaucoup de choses sur vous Kioko, votre naissance, votre disparition, et qu'aujourd'hui, vous vivez et travaillez pour cet humain mais ne semblez pas lui servir d'hybride de compagnie. Mais plus que cela, c'est autre chose qui fait que je suis ici. Voyez vous, je suis un homme curieux, et..... ce restaurant permet d'apprendre beaucoup de choses sur les rabatteurs, ce qu'ils font, ce sur quoi ils travaillent, et les écouter peut se révéler très.... instructif vous ne pensez pas ? Ha au fait, maintenant que nous sommes dans une relation un peu plus intime je me présente, je m'appel le Loyal, pour vous divertir mademoiselle.
Messages : 432
Date d'inscription : 15/04/2016
Age : 23
Multi-Compte : Sabanto/Sora Fujita/Night

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): mante religieuse
Maître/Maîtresse: Moi même
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideM - DW Roi


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#) Dim 5 Mar - 19:11
Alors que grâce à son ouïe fine, Kioko entendait toujours son maître rire de sa propre remarque alors qu'il retournait dans sa chambre, elle se retrouvait face à l'inconnu. Et elle attendait de lui des réponses. Sur son intrusion soudaine, sur cette menace à peine voilée comme accroche. Alors oui, il avait réussi, elle était curieuse.
Néanmoins, elle eut un sourire amusé en l'entendant demander s'il avait vraiment l'air menaçant.

- Vous voulez vraiment une réponse à cette question ? Parce que, franchement, vous ne semblez pas vraiment être le genre de personne qu'on suivrait dans la rue sans se poser de questions.

Mais elle n'était pas comme les autres. D'une part, elle avait confiance en ses capacités, et puis si elle voulait un jour rencontrer un groupe de rebelles comme les révolutionnaires, elle avait plutôt intérêt à écouter ceux qui semblaient menaçant. Car pour elle, c'était essentiellement ce genre de personnes qui devaient faire partie de ce type de groupes. Ou comme l'hybride aux cheveux blancs, d'un calme olympien.
Mais voila que l'inconnu lui fit une remarque sur le fait qu'elle se soit changée devant lui...accompagné d'un compliment. Elle rougit subitement.

- Eh bien, si le spectacle vous a plu, tant mieux pour vous. De toute façon, vous avez vu quoi ? Que mes fesses logiquement. Remarque, j'ai des clients qui seraient ravis de pouvoir les voir, estimez-vous heureux.


Son ton était d'abord amusé, puis ironique, surtout quand elle se mit à parler de ses clients. Étrangement, elle se lâchait un peu plus avec lui. Comme si elle ne cherchait pas à mettre son masque d'hybride adorable et docile. Et de toute façon, elle n'avait aucune envie de le paraitre face à quelqu'un comme lui.
En voyant son invitation à s'assoir, elle soupira, comme s'ils étaient chez lui. Néanmoins, elle s'installa dans le fauteuil qui restait, face à lui, nullement gênée de sa tenue actuelle. Elle était en pyjama mais cela ne lui posait pas de problème. Elle n'était pas une grande pudique de toute façon et assumait pleinement son corps. Sa queue, gênée par ce genre de fauteuils, se glissa à sa droite, se posant sur sa propre cuisse, seul endroit où elle ne serait pas trop écrasée. Elle l'écouta alors, sa queue fouettant l'air, signe que ce qu'elle entendait l’agaçait.

- Je vois que vous vous êtes renseignés...Et c'est intéressant d'étudier le passé d'une hybride comme moi ? Qu'est-ce que ça vous apporte de savoir que j'ai été vendue comme un objet de collection, un objet d'art par les scientifiques et achetée pour ce but ?


Elle n'aimait pas tellement qu'un inconnu se soit amusé à fouiller dans son passé alors qu'elle ne connaissait rien de lui.

- Et pour ce qui est de Ryosei, nous avons un contrat. Il sait très bien que s'il veut que je travaille correctement au bar, il n'a pas intérêt à tenter de me toucher. La seule fois où il a tenté, il l'a vite regretté. De toute façon, il a très bien trouvé où se soulager.


A ce moment là, des gémissements féminins s'élevèrent dans la maison. Ses oreilles se baissèrent, elle détestait l'entendre celle-là.
Elle tenta d'oublier les gémissements pas du tout discret de sa congénère pour se concentrer sur le masqué. Elle ne révélait pas tout l'étendu de son contrat avec son maître. Pourquoi serait-elle la seule à se dévoiler ?

- Le Loyal ? Et vous n'avez pas plutôt un prénom ? Mais sinon, je confirme que les discussions des clients peuvent s'avérer très...instructive. Alors c'est ça que vous voulez ? Savoir ce que j'ai pu entendre ? Vous savez qu'une enquête revient souvent dans la discussion et qu'un homme masqué semble leur poser beaucoup de problèmes...Il y a un débat actuellement chez eux, à savoir si celui arrêté est bien le vrai, il y en a beaucoup qui doutent. Et comme par hasard, un homme masqué entre dans ma chambre ? Je me demande si c'est vraiment une coïncidence...

Elle fixait le masque, n'ayant aucune peur des possibles répercussions de ce qu'elle venait de lui dire. Elle ne s'inquiétait pas de ce qu'il pouvait faire si elle commençait à sous-entendre qu'il pourrait être celui dont les rabatteurs parlent.
Messages : 75
Date d'inscription : 04/03/2017
Age : 24
Multi-Compte : Eileen L. Allannah, Sarika, Leah Aoife, Kazuko Yodo, Aureliane M. Zdzislawa et Malika
Fiche de Présentation : Ma Fiche
Fiche de Relation : Mes liens

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Chat (Nebelung)
Maître/Maîtresse: Ryosei Nobokazu (predef)
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideF - Adoptable Révoltée
Revenir en haut Aller en bas
(#) Dim 5 Mar - 21:27
Je dois avouer que la vue de vos ligne est très intéressante, et je comprend pourquoi beaucoup de clients vous regardent avec disons..... envie. Mais ce que je remarque plus particulièrement c'est ce que vous avez dans le dos. Les humains prennent un malin plaisir n'est-ce pas, quand il s'agit de faire souffrir.

Ces marquent me démontrent clairement que ce lieux n'est pas son premier foyer. Et que son ancien ou ses anciens maîtres ne furent pas tendre avec elle, qu'en est-il de ses sentiments envers la race humaine alors ? Est elle disposée à aidée une cause qui permettrait de renverser l'ordre des choses ? Je ne pense pas totalement, du moins pas si je lui explique clairement les idéaux du cirque, mais je pense que si j’amène les choses comme faisant simplement partis de la révolution, alors peut être sera t elle plus bavarde ? Du moins si elle est disposée à aider ce genre de groupe, ce que je dois d'abord savoir.

Rapidement, la petite chatte se montre plutôt...... bavarde avec moi, alors que je suis un intrus dans sa chambre, elle semble plutôt confiante, chose qui..... me déplaît en partie autant que cela m'arrange.

Et bien et bien, en voilà une petite hybride bavarde, vous me dites tous ces..... détails sans même savoir qui je suis ou bien ce que je veux réellement. Et ce que j'ai dis sur votre passé était à peu près tout ce que je savais, mais merci de me donner des détails qui confirment mes suppositions. Et d'hybride de collection, ou de défouloir, vous voilà hybride serveuse ayant pactiser avec un humain. Et en plus, vous me déballez tout de suite ce que vous entendez lors de votre travail. N'avez-vous donc aucun soupçon ou bien aucune inquiétude à mon sujet ? Après tout, je suis un homme masqué qui est entré par effraction dans votre chambre. Je pourrais être n'importe qui, voir même l'un de vos clients qui cherche à abuser de vous car comme vous le dites, un hybride masqué est recherché alors qu'il commette un méfait de plus ou de moins quel est le problème non ?

Alors que je parle je me lève, me rapprochant d'elle et relevant son menton du bout des doigts, puis je m'accroupis, ce qui lui fait maintenant baisser la tête, alors que je suis juste devant elle.

Qui pensez-vous que je sois ? Et que pensez-vous que je fasse ici ? Dans quel but ?

Cette petite hybride me donne envie de jouer avec elle.
Messages : 432
Date d'inscription : 15/04/2016
Age : 23
Multi-Compte : Sabanto/Sora Fujita/Night

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): mante religieuse
Maître/Maîtresse: Moi même
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideM - DW Roi


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#) Dim 5 Mar - 21:54
- Ravie que ça vous ai plu alors. Mais les clients du bar peuvent baver autant qu'ils veulent, jamais ils ne me toucheront. Pour ce qui est...de mon dos. En effet, vous avez l’œil. Mais il faut croire que les humains aiment être violents, mais est-ce réellement une nouveauté ?

Kioko n'avait pas spécialement envie de parler de ses cicatrices, elle n'en avait pas honte, elle les avait accepté mais ce n'était pas son sujet de prédilection. Pour l'instant, il y avait un inconnu masqué dans sa chambre qui était plutôt amusant. Bien plus que de parler de son ancien maître et de ses goûts...très particulier. Surtout que les cicatrices dans son dos n'étaient pas tout. Il lui avait aimablement scarifié le visage pour la rendre plus belle, selon lui.
Le dénommé Loyal changea légèrement de comportements, comme s'il s'amusait de ce qu'elle pouvait raconter. Elle sourit en entendant sa longue tirade, le laissant finir.

- Les rares informations que j'ai pu donner sur mon passé ne sont pas non plus des secrets. Je me fiche pas mal que quelqu'un apprenne que mon ancien maître me considérait comme un objet de collection. Mais croyez-vous que j'ai pu tout dire ? Que ce soit sur mon passé ? Ou sur mon contrat avec Ryosei ? Je ne raconte pas non plus tout aussi facilement. Est-ce que vous méritez ce genre de réponses ?

Kioko s'amusait. Et quand elle s'amusait, elle continuait dans le jeu...ou dans la provocation. Et là, elle était en plein dedans. Oui, elle trouvait cet homme masqué vraiment amusant. Finalement, sa soirée n'allait pas être aussi morne qu'habituellement.

- Je ne pense pas que vous soyez un client. Vous êtes bien trop peu ordinaire pour passer inaperçu. Et puis...la plupart se seraient fait remarqué en tentant d'entrer ici. D'ailleurs, comment êtes-vous entré ? Je suis bien curieuse de connaitre cette réponse. Les deux seules portes étaient visibles pendant toute la journée...

Elle le regardait d'un air curieux alors qu'il se leva. Il s'approcha et lui souleva le visage...avant de s'accroupir, l'obligeant à baisser les yeux sur lui. Elle ne savait pas à quel jeu il jouait à ce moment là, mais elle ne se laissait pas démonter. Elle l'observa alors qu'il posait ses questions. Elle souriait amusée.

- Eh bien, déjà je suis sure que vous n'êtes pas un des clients du bar. Et puis, si ce genre de types étaient venu pour tenter d'abuser de moi, je pourrais sans mal les repousser. Par contre, je pencherais plutôt pour un hybride dans votre cas...Un hybride qui semble plutôt joueur. Ça tombe bien, j'aime jouer.


Elle leva la main et la posa sur le masque du Loyal. Elle lui avait laissé le temps de repousser sa main s'il en avait envie, mais elle put sans problème lui enlever son masque. Et en voyant ses yeux, un large sourire apparut, alors que sa queue s'agitait...prouvant son excitation face à ce petit jeu et du fait d'avoir eu raison sur au moins un point.

- J'avais raison ! Vous êtes bien un hybride ! Maintenant, ce que vous faites ici...mmh...vous semblez intéressé par ce que j'ai pu entendre, ou alors vous êtes juste ici pour chasser votre ennui ? Ou peut-être les deux ?

Elle se pencha alors, approchant son visage du sien, son regard violent plongé dans le sien, émeraude. Un mélange très intéressant. Elle ne se laissait pas démonter par l'attitude de cet hybride, jouant elle aussi le jeu, comme si elle prenait le dessus dans leur petit jeu.

- Pour le but...j'avoue que je n'ai pas forcément d'idée. Mais peut-être que vous pourriez vous montrer un peu plus bavard à votre tour ? Histoire que je ne sois pas la seule à raconter quelque chose...ce ne serait pas intéressant sinon.


Et elle continuait de sourire, amusée par la situation.
Messages : 75
Date d'inscription : 04/03/2017
Age : 24
Multi-Compte : Eileen L. Allannah, Sarika, Leah Aoife, Kazuko Yodo, Aureliane M. Zdzislawa et Malika
Fiche de Présentation : Ma Fiche
Fiche de Relation : Mes liens

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Chat (Nebelung)
Maître/Maîtresse: Ryosei Nobokazu (predef)
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideF - Adoptable Révoltée
Revenir en haut Aller en bas
(#) Dim 5 Mar - 22:12
Que les humains aient un goût prononcé pour la violence n'est pas une nouveauté, bien que je considère que les hybrides peuvent avoir les mêmes travers, cars nous ne leurs sommes différents que sur le physique après tout.

Je ne crois pas que m'ayez tout dit, comme je ne pense pas que cela sera le cas un jour, après tout, voilà une bien étrange situation que la nôtre vous ne trouvez pas ?

Oui bien étrange, mais je suis amusé ce soir, car la demoiselle semble joueuse autant que moi, ce qui est un bon point, un très bon point, car le jeux est le fondement de ce que fait notre monde, sans lui, tout serait mort à l'heure qu'il est.

Alors qu'elle tente de me retirer mon masque, je bouge légèrement la tête pour l'aider et lui faciliter la chose, après tout, je n'ai pas peur qu'elle sache ce à quoi je ressemble, ce masque ne me sert réellement que contre mes ennemis et pour ne pas dévoiler au grand jours que le Loyal n'est rien d'autre qu'un hybride au spectateurs de mon cirque. Et puis le mystère a toujours son charme.

L'hybride semble heureuse de jouer avec moi, je le sens, je le vois, des petits détails qui m'en disent beaucoup.

Une fois qu'elle eu posé sa question, c'est donc à mon tour de parler, j'approche également mon visage du sien, ce qui fait qu'il ne sont plus qu'à quelque centimètres l'un de l'autre.

Ce que je suis hein ? Un joueur comme vous semblez l'être. un joueur qui trouve le jeu de cette ville beaucoup trop monotone et qui désire plus que tout y mettre un peu de.... piquant.

Elle peut sentir mon souffle chaud sur ses lèvres, puis souriant, je me relève, récupérant mon masque au passage pour le remettre.

On me nomme le Loyal, je suis celui qui amuse petits et grand, je représente le bonheur et la joie dans cette ville, mais je représente également son pire cauchemars, car n'oublions pas que ce ne sont que deux facettes des rêves non ?

En parlant, je m'approche alors de la fenêtre, ouvrant cette dernière. Je me retourne pour lui faire face.

Quand à savoir comment je suis entré ici......

Je me laisse tomber en arrière par la fenêtre, disparaissant de sa vue.
Je me raccroche rapidement, n'ayant pas l'envie de m'écraser au sol. Alors que je remonte au niveau du rebord de sa fenêtre, je vois sa tête quelque peu surprise sortir par la fenêtre et je me hisse alors à son niveau, elle dans la chambre, moi accrocher au rebord.

Il existe différentes façon et différentes entrées, et puis, prendre la porte c'est tellement banal.

Je me hisse afin de revenir à l'intérieur et referme la fenêtre.

Ceci étant dis, pour le reste, je ne donne pas mes informations à la légère, et oui je suis ici pour apprendre ce que vous écoutez, ce que vous avez entendus, et puis, si le courant passe entre nous, pour apprendre ce que vous allez entendre.
Messages : 432
Date d'inscription : 15/04/2016
Age : 23
Multi-Compte : Sabanto/Sora Fujita/Night

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): mante religieuse
Maître/Maîtresse: Moi même
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideM - DW Roi


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#) Dim 5 Mar - 22:30
- En effet, je n'ai pas tendance à raconter mon passé au premier venu. A vrai dire à personne. S'il vous intéresse, il va falloir donner quelque chose en échange. Mais je vous l'accorde, la situation est étrange !

Étrange certes, mais follement amusante. Mais au moins, s'il cherchait vraiment à en savoir plus sur elle, ce ne serait pas dans un sens unique. Elle apprendrait autre chose en échange. Elle aimait ce genre de deal. Mais ce qu'elle préférait était le jeu qui s'installait entre eux.
Après lui avoir enlevé son masque, satisfaite qu'il se laisse faire, elle ne se priva pas pour l'observer. Il n'était pas moche, loin de là, alors oui, il était agréable à regarder. Et elle se demandait si le reste de son corps était dans la même lignée. Mais voila qu'il s'approchait lui aussi de son visage pour répondre. La proximité de son visage, de ses lèvres avec les siennes ne la gênait nullement ou ne l'effrayait pas plus non plus. Elle était sereine et juste en plein amusement.

- Je vous l'accorde, on s'ennuie facilement dans cette ville. Mais qu'est-ce que vous proposez pour y ajouter du piquant ?


Mais finalement, voila qu'il se relève, récupérant au passage son masque pour le remettre. Elle soupira en le voyant faire, ne pouvait-il pas rester à visage découvert ? Après tout, elle était bien uniquement en pyjama donc presque nue et lui il était totalement couverts, des pieds à la tête, masque inclus !
Elle le regarda s'approcher de la fenêtre pour l'ouvrir. Lorsqu'un courant d'air frais entra dans la pièce, elle frissonna, peu couverte pour la température extérieure. Mais surtout, elle le vit se laisser tomber en arrière. Surprise, elle se leva et s'approcha rapidement de la fenêtre. La tête penchée à l'extérieur et appuyée sur le rebord de la fenêtre, elle le regarda remontée, plutôt impressionnée par sa prouesse.

- Je vois, intéressant. J'espère juste que les voisins ne sont pas trop curieux ce soir...histoire qu'ils ne s'imaginent pas que j'ai un don Juan très doué en acrobaties !


En le voyant se hisser pour revenir, elle s'écarta de la fenêtre. Oh, elle aurait très bien pu refermer la fenêtre et le laisser se débrouiller, mais non, elle s'amusait trop pour vouloir que la soirée s'arrête aussi brutalement. Au moins, en rentrant, il ferma la fenêtre, empêchant à plus d'air frais d'entrer dans la pièce. Elle allait finir geler sinon. Quand il se remit à parler, elle le fixa et fronça les sourcils. Elle se plaça juste devant lui, sa queue ondulant tranquillement dans son dos et elle croisa les bras.

- Ce ne serait pas vraiment équitable. Je suis sensée vous donner mes informations sans rien en échange ?


Elle le fixait droit dans les yeux, du moins, là où elle estimait voir les yeux. Malgré la petite démonstration qu'il venait de lui faire, elle restait confiante en elle-même. Peut-être à tord, mais jamais elle ne se laisserait bouffer par une quelconque inquiétude si elle venait à en avoir.
Messages : 75
Date d'inscription : 04/03/2017
Age : 24
Multi-Compte : Eileen L. Allannah, Sarika, Leah Aoife, Kazuko Yodo, Aureliane M. Zdzislawa et Malika
Fiche de Présentation : Ma Fiche
Fiche de Relation : Mes liens

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Chat (Nebelung)
Maître/Maîtresse: Ryosei Nobokazu (predef)
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideF - Adoptable Révoltée
Revenir en haut Aller en bas
(#) Lun 6 Mar - 20:37
Cette soirée est très amusante, cette hybride est d'un caractère peu commun face à un étranger, et je dois dire que je m'amuse pas mal jusque là, elle aussi semble trouver son compte dans notre petit jeu du soir.

Ce que je peux vous donner en échange hein ?

C'est une bonne question de sa part et le fait de ne pas tout déballer alors qu'on le lui demande mais de demander quelque chose en retour est plutôt intéressant comme marché, la question est de savoir ce dont elle a besoin elle.

Une fois de retour dans la chambre de la demoiselle, je retire de nouveau mon masque que je pose dans un coin.

Votre Don Juan hein ? En voilà une idée amusante, et puis passer par la fenêtre c'est..... comment dit on, romantique. Et puis un amant souple ça a ses avantages non ?

Je lui souris amusé. Tout en réfléchissant à ce qu'elle venait de me dire.

Mmmmmm et bien, le droit de nous revoir peut être ? Ou bien ce que vous désirez et que je peux offrir, je ne suis pas quelqu'un qui rechigne à faire des marchés, alors je suis prêt à entendre votre prix sur le fait de me donner ces informations, et de devenir une sorte..... d'espionne ?

Avoir une espionne aussi proche des rabatteur sera des plus bénéfiques et j'espère toujours que cela va ce passer comme je l'espère.
Alors que nous discutons, les gémissements de l'hybride ce font de plus en plus forts, ce qui perturbe quelque peu la situation et me fait tourner la tête vers les bruits.

Je souris et me tourne ensuite vers ma compagne de ce soir un sourire amusé sur le visage.

Et bien, il semble que l'isolation laisse à désirer, cela ne vous perturbe pas trop d'entendre ce genre de scène ?Etre la seule à ne pas gémir doit parfois être monotone, et je me demande si vous seriez capable de faire mieux......

Cette phrase sortie comme une réflexion pouvait laisser tout un tas d'idée. Mais je me demande si elle serait capable de pousser le jeux jusque là. Après tout, je suis curieux de voir si elle est joueuse de mots ou bien de toute sorte de situations.
Messages : 432
Date d'inscription : 15/04/2016
Age : 23
Multi-Compte : Sabanto/Sora Fujita/Night

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): mante religieuse
Maître/Maîtresse: Moi même
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideM - DW Roi


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#) Mar 7 Mar - 12:38
L'inconnu ne semblait pas être dérangé par sa question, ni même choqué. Il en semblait même plutôt ravi. Certes, Kioko le trouvait tout de même assez étrange, mais quelqu'un de trop normal ne serait pas amusant. Pour l'instant, elle s'entendait bien avec lui, curieuse de voir la suite de la soirée.
Au moins, il retira son masque, ne cherchant visiblement à se cacher qu'en extérieurs, ou tout du moins, que de lui montrer son visage ne le dérangeait pas. Ce qui l'arrangeait bien. Elle préférait voir le visage de son interlocuteur, et surtout ses yeux qui sont souvent assez expressifs, bien que pas tellement chez lui. Elle sourit amusée en l'entendant rebondir sur sa remarque sur les Don Juan.

- Romantique ? Certainement, mais il manquerait le bouquet de roses pour finir le tableau. Mais oui, un amant souple a beaucoup plus d'avantages.

Alors qu'il réfléchissait à ce qu'il pourrait lui offrir en échange de ses informations, Kioko l'observait, réfléchissant autant.

- Mmh, je dois y réfléchir. Néanmoins, je peux au moins vous garantir que si le prix me conviens, vous serez le seul à en bénéficier.


Elle ne tenait pas à dévoiler des informations à trop de monde. Une seule personne suffirait, surtout que trop dévoiler des informations risquaient de les rendre fausses à force. Non, autant qu'il soit le seul à en bénéficier et à en tirer pleinement avantage. Et puis, au moins, cela lui assurait de pouvoir le revoir. Donner des informations à quelqu'un qui lui déplaisait et n'était pas amusant, ne serait pas du tout intéressant !
Soudainement, sa...charmante congénère commença à se faire plus bruyante. Kioko soupira alors que ses oreilles se baissèrent, en arrière. Elle détestait l'entendre ainsi, se forcer à faire autant de bruits pour satisfaire leur maître commun.

- L'isolation est très bien, c'est surtout elle qui est détestable. Cette manie de toujours vouloir faire entendre aux autres qu'elle prend son pied...


Le ton était glacial et il était évident qu'elle n'appréciait pas cette hybride.
Néanmoins, le masqué fit une nouvelle remarque, sur ce qu'elle pourrait faire comme bruit. Surprise, elle rougit subitement. Elle ne s'attendait pas à une telle remarque de sa part. Néanmoins, malgré la belle couleur rouge de ses joues, elle le fixa droit dans les yeux, souriant d'un air amusé.

- Est-ce un défi ? Vous savez, je suis très forte pour relever les défis !


Elle jeta un coup d’œil à la fenêtre, passant à côté de son intrus du soir pour aller fermer les rideaux...dans l'idée d'un peu plus d'intimité. Ainsi, personne ne verrait ce qui se passait à l'intérieur de la pièce. Elle revint devant l'hybride, plus proche qu'auparavant. Elle leva la tête vers lui, murmurant alors d'un ton soudainement plus sensuel :

- Mais dites-moi, ne serait-ce pas plus intéressant si vous m'aidiez à faire plus de bruits qu'elle ?

C'était clairement une invitation, alors que sa main remontait lentement le long de la hanche de son partenaire de jeux. Mais pour que ce soit encore plus claire, elle posa ses lèvres sur les siennes, lui offrant un baiser bien significatif de ce qu'elle désirait.
Elle s'écarta ensuite de lui, le sourire aux lèvres.

- J'espère pouvoir compter sur vous !


Tout en disant cela, elle posa les mains sur le bas de son haut de pyjama et le retira d'un geste rapide. Elle l'envoya voler à l'autre bout de la pièce, lui révélant alors sa généreuse poitrine. Une taille tout à fait appréciable et tout aussi bleu que le reste de son corps. Bien que, ses tétons étaient eux plus noir, et légèrement dur suite à ce petit jeu qui venait de commencer.
Messages : 75
Date d'inscription : 04/03/2017
Age : 24
Multi-Compte : Eileen L. Allannah, Sarika, Leah Aoife, Kazuko Yodo, Aureliane M. Zdzislawa et Malika
Fiche de Présentation : Ma Fiche
Fiche de Relation : Mes liens

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Chat (Nebelung)
Maître/Maîtresse: Ryosei Nobokazu (predef)
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideF - Adoptable Révoltée
Revenir en haut Aller en bas
(#) Mar 7 Mar - 20:45
L'ambiance vient de changer tout à coup. L'hybride semble à la fois gênée par les bruits de sa congénère, mais je sens que son coté joueur en est titillé tout autant, et je pense que notre soirée peut être amusante, alors autant que l'on en profite non ?

Le seul à en bénéficier ? Mais je l'espère bien, je ne laisserais personne d'autre en bénéficier que moi.

Je souris alors à sa remarque énervé qu'elle fait sur l'autre hybride, mais je pense que la suite sera d'autant plus amusante pour elle.

Un défis ? Oui possible et que ce passerait il si c'était le cas ?

Et bien je n'ai pas à attendre longtemps pour le savoir, je la suis des yeux alors qu'elle part fermé la fenêtre, me donnant une réponse nette sur ce qui vas ce passer dans cette pièce.
Je répond à ses murmures.

J'y comptais depuis le début, il serait dommage de vous abandonner maintenant non ?

Le baisé qui en suivit était tout aussi explicatif, cette petite chatte n'a donc peur de rien. J'en suis presque désolé pour tous les clients qu'elle refoule tous les jours, mais ce soir, je vais jouer pour tous les frustrés que cette hybride a probablement fait.

Je la regarde enlever le haut de son pyjama, la couleur de sa peau est assez rare mais j'aime beaucoup ce qui est exotique au final, et je remarque que les tétons de ses seins appellent déjà au jeux.

Je me rapproche alors, l'embrassant de nouveau, avant de descendre en embrassant le long de son coup, sa nuque que je mordille légèrement, puis je descend embrasser ses seins généreux puis ses tétons que je sens durcir au fur et à mesure que je m'occupe d'eux. J'en profite pour lui caresser sa peau de mes mains, ses hanches, en remontant sur son ventre et ses seins.

Au bout d'un moment je me relève, souriant.

Délicieux.

Sans plus de cérémonie, je le pousse sur le lit juste derrière. A mon tour, j'enlève mon haut, dévoilant mon torse parsemé de cicatrices.
Je me baisse ensuite afin de lui retirer son bas de pyjama, caressant ses jambes, et regardant ce fruit qui m'est offert. Remontant mes caresses, j'arrive au bout d'un moment à lui caresser son intimité, d'abord avec les doigts et rapidement, je viens y jouer avec ma langue, passant mes bras sous ses fesses afin de relever son bassin, me donnant un meilleur accès.
Messages : 432
Date d'inscription : 15/04/2016
Age : 23
Multi-Compte : Sabanto/Sora Fujita/Night

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): mante religieuse
Maître/Maîtresse: Moi même
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideM - DW Roi


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#) Jeu 9 Mar - 11:53
L'avantage d'être entre joueurs, c'est que le jeu pouvait déraper, mais c'était parfois tout aussi amusant. Sans quand les deux joueurs assumaient pleinement ce genre de dérapage.
Et Kioko assumait la tournure que prenait ce petit jeu avec son intrus. Après tout, elle aimait profiter des plaisirs de la vie, de tout ce dont elle avait envie sans se prendre la tête. Elle était jeune, autant profiter sans avoir de regrets, surtout qu'avec l'ambiance actuelle dans la ville, tout pouvait arriver.

Alors qu'elle était torse nue devant son intrus, lui offrant sa poitrine à la vue mais pas que. Elle n'eut pas longtemps à attendre. Elle profita de ce nouveau baiser. Au moins, le message était clair des deux côtés, chacun allait profiter de ce moment. Parfait, au moins, ils allaient bien s'amuser !
Elle pencha légèrement la tête sur le côté, lui offrant sa nuque qu'il aimait visiblement mordiller. Et petit à petit il descendit sur sa poitrine avec laquelle il semblait vouloir s'amuser. Elle le laissa faire, glissant une main dans les cheveux de l'hybride et l'autre se baladait sous son haut. Sa main rencontra bien quelques cicatrices, mais elle n'en fit pas la remarque, se contentant de caresser cette peau, ce dos.

Pendant ce temps, elle sentait qu'il jouait avec ses tétons, alors qu'elle frémissait sous ses mains qui remontaient. Elle laissa échapper un léger gémissement. Pour l'instant, elle était plutôt discrète, comme à son habitude.
Elle sentit qu'il arrêtait de jouer avec sa poitrine pour se redresser. Le petit commentaire la fit sourire et elle ne résista pas quand il la poussa sur le lit, s'y laissant tomber. Elle s'installa juste plus confortablement et pour avoir le bassin au bord du lit, tout en le regardant se mettre torse nu.

- Eh bien, j'espère que tu me raconteras comment tu as eu toutes ces cicatrices...mais d'abord, un guerrier mérite bien une récompense.

Elle ne savait nullement s'il s'était battu ou si c'était juste la violence humaine. Mais ses cicatrices étaient tellement différentes de toutes celles qu'elle avait vu. En tout cas, elle voulait certes une explication, mais pas tout de suite. Quand ils auraient fini de jouer.
Mais, alors qu'elle tentait de se redresser pour lui offrir du plaisir, voila qu'il surprit, l'empêchant de plus bouger. Elle se retrouva entièrement nue devant lui. Oh, elle n'était pas gênée, elle ne cherchait même pas à cacher quoique ce soit, au contraire, ses jambes entrouvertes étaient plutôt une invitation, même si là aussi, elle avait une couleur originale. Sa peau était jusque là aussi bleue que le reste, même ses lèvres intimes, bien visibles. Mais les quelques poils au-dessus était d'un bleu-gris étrange, le même présent au bout de ses oreilles et de sa queue.

Avec un léger sourire, elle l'observa faire. Le fait qu'il observe cette zone là ne la gênait pas, au contraire, cela avait plutôt le don d'attiser son envie. Et les caresses sur ses jambes n'arrangeaient pas son envie. Et enfin il remonta ses caresses jusqu'à son intimité. Il était plutôt doué, il trouvait rapidement ses points sensibles et savaient où et comment faire monter le plaisir. Elle se laissa aller à ses caresses, remarquant juste qu'il remplaçait ses doigts par sa langue. Elle gémissait alors un peu plus fort, portée par le plaisir qu'il lui offrait, tendant son bassin vers son visage, comme pour l'inciter à continuer. Ses mains serraient le drap sous elle alors que le moment était intense pour elle. Mais elle avait de l'endurance et même si le plaisir était bien monté, elle ne craquerait pas, elle résistait.

D'une main dans les cheveux, elle l'incita à remonter et l'embrassa soudainement avant de retourner la situation. Elle le plaqua sur le lit, se retrouvant sur lui cette fois. Ses lèvres descendirent alors sur la peau de son intrus, l'embrassant ou la frôlant, passant parfois sur des cicatrices, leur apportant la même douceur qu'au reste de son corps. Il pouvait être plein de cicatrices que cela ne la dégouterait pas. Elle le voulait, et ses cicatrices ne changeaient pas. Petit à petit, elle finit par glisser le long de son corps, tombant les genoux au sol, emportant avec elle le pantalon et le caleçon pour le mettre à nu. Elle se redressa, ses mains remontant le long des cuisses de l'hybride avant de se poser sur ce membre qu'elle comptait bien gouter, même s'il était plutôt imposant. La taille ne l'effrayait pas, au contraire, elle l'attirait.

Ses mains titillaient, caressaient ce membre alors que ses lèvres caressait les cuisses de son intrus, remontant lentement. Très lentement. Elle cherchait à faire grimper le désir chez lui. Au bout d'un petit moment, elle finit par poser ses lèvres dessus, l'embrassant, passant sa langue de bas en haut, titillant le gland. Elle finit par le prendre en bouche, lui offrant ce qu'elle désirait faire depuis un moment, depuis qu'il l'avait poussé sur le lit en fait. Et elle espérait que cela lui plaisait autant qu'elle avait apprécié ses caresses.
Au final, elle finit par relâcher ce membre, ayant pour sa part apprécié ce qu'elle venait de faire et se releva, avant de se mettre à califourchon sur lui, le bassin au dessus du sien. Elle frottait son intimité à son membre, cherchant encore une fois à le rendre fou de désir et voir s'il craquerait en premier. Oui, elle était joueuse. Jusqu'au bout.
Messages : 75
Date d'inscription : 04/03/2017
Age : 24
Multi-Compte : Eileen L. Allannah, Sarika, Leah Aoife, Kazuko Yodo, Aureliane M. Zdzislawa et Malika
Fiche de Présentation : Ma Fiche
Fiche de Relation : Mes liens

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Chat (Nebelung)
Maître/Maîtresse: Ryosei Nobokazu (predef)
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideF - Adoptable Révoltée
Revenir en haut Aller en bas
(#) Dim 12 Mar - 18:10
Je te raconterais ça si je suis satisfait de toi.

Je la regarde avec un sourire joueur, voir un peu carnassier sur les bords, alors que notre jeux commence. La petite chatte ne semble pas farouche du tout et même prête à s’offrir entièrement, me laissant la vue sur son intimité dont la couleur, tout aussi exotique qu'elle, me donne envie d'y goûter plus que tout.
Je sens que mes caresses et ma langue lui font de l'effet, je sens les mouvements de son bassin qui me permettent d'aller plus loin et sous des angles différents, le tout accompagné de gémissement alors que je sans du liquide couler le long de ma langue. Son excitation commence plutôt bien.


Puis la situation se retourne, elle me remonte et d'un coup, échange nos places. Je profite alors de ses caresses et me laisse faire alors que je suis mis à nu. Profitant de ses mains, et je lâche un premier soupire alors que je sens ce dernier être aspirer. Je profite de cette fellation. Elle doit probablement sentir mon sexe grandir dans se bouche.
Elle vient ensuite se mettre à califourchon sur moi, frottant son inimité contre la sienne sans pour autant aller plus loin.
Ces caresses ont finit de donner à mon sexe sa dureté maximal et ce dernier glisse à la surface de ces lèvres intimes.

Mes mains viennent alors lui agripper les fesses, les masser, donnant à ce mouvement de caresse un peu plus de vitesses. Mon sexe passe sur son clitoris que je sens à chaque passage.
Les bruits de sa congénère se font toujours entendre.

Prête à lui montrer qui prend le plus son pied ?

Je la soulève alors, et d'une main, je maintient mon sexe en l'aire, la faisant redescendre doucement dessus, tranquillement, jusqu'à ce qu'elle se retrouve assise sur moi, mon sexe au fond de son intimité.
Le tenant par les haches, je donne alors ainsi un mouvement lent, le temps qu'elle s’habitue à cette pénétration.

Puis lorsque je le sent glisser comme il faut, je nous fait rouler sur le coté, la positionnant en levrette. Mon sexe sortit, je le frotte à l'entrée jusqu'à ce qu'elle me supplie d'y aller, et c'est alors que je commence une pénétration puissante, mon sexe allant le plus loin possible, je l’agrippe même par les épaules afin de rendre cela plus intense. Désireux de la faire crier plus fort que sa congénère.
Messages : 432
Date d'inscription : 15/04/2016
Age : 23
Multi-Compte : Sabanto/Sora Fujita/Night

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): mante religieuse
Maître/Maîtresse: Moi même
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideM - DW Roi


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#) Dim 12 Mar - 21:48
- Oh ça, je pense que te le seras pleinement !

Kioko était confiante, mais jusqu'ici, personne ne s'était plains de ses compétences dans ce domaine. Et elle ne s'était pas forcément plainte de ses partenaires non plus. Et celui-là semblait être tout aussi bon que les précédents, peut-être même meilleur. Et elle avait hâte d'aller plus loin dans ce petit jeu.
Chacun se donna du plaisir mutuellement, motivé à l'idée de faire grimper le désir de l'autre. Et quand elle se retrouva à frotter son intimité sur le membre de son intrus, elle le sentait avec délice se durcir encore plus.

Ne restant pas sans réaction, l'hybride lui agrippa les fesses. Elle profita de ces caresses inattendues, posant ses mains sur le torse du jeune homme, torse qu'elle caressait doucement. Elle suivit le mouvement, accélérant avec plaisir et sentir ce membre frotter ainsi contre son intimité et buter contre son clitoris, elle avait bien du mal à résister. Elle avait hâte de le sentir en elle, se mordant la lèvre pour ne pas craquer.
Finalement, même si elle entendait toujours les bruits de sa congénère, elle ne s'en préoccupait pas vraiment, trop concentré sur son propre plaisir. Et enfin, il craqua le premier, lui demandant si elle était prête. Elle hocha la tête en souriant.

- Mais je n'attends que ça !

Kioko arrêta de bouger son bassin, l'aidant à se maintenir un peu plus haute pour être bien au-dessus de l'objet de sa convoitise. Elle suivit ensuite le mouvement qu'il lui donnait pour redescendre dessus. Le mouvement était lent, alors qu'elle aurait bien eu envie d'aller plus vite. Mais tant pis, ainsi elle savourait de le sentir l'envahir lentement, très lentement...alors qu'elle avait hâte qu'il soit entré en entier !
Finissant par être assise sur lui, elle n'attendit pas qu'il décide de bouger ou de la faire bouger pour entamer un mouvement de bassin. Il était plus imposant que prévu et il lui fallait s'habituer à ce qu'elle avait en elle. Néanmoins, elle était détendue et ce ne fut pas long. Elle commença alors à accélérer les mouvements, laissant échapper un petit gémissement. C'était si bon !

Mais il la prit soudainement par surprise en les faisant rouler sur le côté. Elle n'eut même pas le temps de vraiment se redresser qu'il tirait son bassin pour la mettre en levrette. Elle se positionna alors avec plaisir, lui présentant ses fesses. Sa queue se leva, libérant le passage avant de venir retomber sur son dos et sur son flanc droit. Elle attendit alors qu'il revienne, puisqu'il les avait bougé alors qu'elle commençait à prendre du plaisir à sa pénétration. Mais elle le sentit la taquiner, la narguer en se frottant seulement sur son intimité sans entrer. Elle se mordit la lèvre mais il ne lui fallut pas longtemps pour craquer :

- Aah ! Mets-la moi ! Je la veux !

Elle l'avouait sans honte, sans détour qu'elle désirait le sentir en elle. Et enfin, son désir fut exaucé. Elle le sentit entrer, puissamment, loin de la douceur de la première pénétration. Mais cela lui allait très bien ! Elle aimait les hommes qui savaient ce qu'ils voulaient, qui n'y allaient pas de main morte. Et elle était absolument ravie de sentir ses mouvements de bassin intenses. Si intenses, qu'elle ne retenait pas ses gémissements. Pourtant, elle n'atteignait pas encore le bruit que faisait sa congénère.

- Plus fort !

Oui, elle en voulait plus et le lui réclamait sans aucun soucis. S'il était du genre à y mettre de la force, de la puissance, alors autant qu'il se lâche et y aille à fond. Elle n'était pas fragile, elle ne se briserait pas sous ses assauts, elle voulait les sentir autant que possible. Même si elle prenait déjà bien du plaisir.
Messages : 75
Date d'inscription : 04/03/2017
Age : 24
Multi-Compte : Eileen L. Allannah, Sarika, Leah Aoife, Kazuko Yodo, Aureliane M. Zdzislawa et Malika
Fiche de Présentation : Ma Fiche
Fiche de Relation : Mes liens

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Chat (Nebelung)
Maître/Maîtresse: Ryosei Nobokazu (predef)
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideF - Adoptable Révoltée
Revenir en haut Aller en bas
(#) Jeu 16 Mar - 19:13
Je sens mon membre être totalement aspiré alors que la première pénétration se fait. La sensation est divine, et la petite neko semble ne pas être à sa première expérience loin de là, elle sait ce qu'elle fait.

Son mouvement lent, le temps de s'habituer à la taille de mon sexe s'accélère petit à petit, elle en veut la demoiselle et sait exactement ce qui lui fait plaisir. Personnellement, je profite déjà pleinement de ses mouvements et mon souffle suis le rythme de ses mouvements de bassin.

Mon petit jeux qui suivit a vite porter ses fruits. Elle ne résiste pas longtemps avant de me supplier de continuer et je ne me fait pas prier.
Mes coups de reins en levrettes étaient puissants et le rythme rapide mais à mon plus grand plaisir elle me demande d'y aller plus fort, et bien si madame me le demande.

Je me met alors à lui donner des grands coups de reins, y mettant plus de force que précédemment ce qui a pour effet de donner des coups de butoirs et elle est obliger de s'agripper si elle ne veut pas trop bouger dans tous les sens. Le rythme est encore plus soutenus. Mon souffle est fort et je sens mon sexe aller buter au plus profond à chaque coup et revenir, mon membre est bien installé dans son intimité et la sensation est géniale. Je la tient un moment par les hanches pour m'aider à la tenir sous mes puissants assauts, puis je décide de balader mes mains un peu partout au bout d'un moment.

Je la relève, afin que son dos se colle au mien, ce qui donne un nouvel angle de pénétration alors que je lui caresse les seins.
Je m'amuse à la mordre au niveau du coup et mes mains parcourent son corps de caresses intenses jusqu'à ce que je rencontre sa petite queue de chat que je m'amuse à caresser vigoureusement, surtout la base à la jonction entre la peau et le début de la queue, les chats adorent ça si je me rappel bien. A voir si cela va suffire à la faire crier aussi fort que sa congénère ou si elle va encore en demander plus.
Messages : 432
Date d'inscription : 15/04/2016
Age : 23
Multi-Compte : Sabanto/Sora Fujita/Night

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): mante religieuse
Maître/Maîtresse: Moi même
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideM - DW Roi


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#) Ven 17 Mar - 21:42
Le moment était absolument divin pour Kioko. Elle profitait à fond de ce moment totalement inattendu dans sa morne et routinière journée. Esteban était doué et elle n'allait certainement pas s'en plaindre ! En plus d'aimer lui aussi les rapports bestiaux, il lui faisait prendre un plaisir tellement intense !

Surtout qu'il ne se pria pas d'y aller plus fort, de la labourer sans ménagement à sa demande. Mais Kioko en était ravie. Résultat, elle se cambra, offrant un peu plus son bassin aux assauts d'Esteban. Oui, elle aimait tout ceci et ses gémissements en étaient une très belle preuve.
Néanmoins, à cause de la brutalité des assauts du jeune homme, elle dut modifier sa position, s'agrippant à la tête de lit pour être sure de ne pas se prendre le mur en face d'elle, ou de trop bouger. Mais voila qu'il se mettait à balader ses mains en plus. La sensation était géniale, elle aimait sentir les mains passer sur sa peau, sur ses seins, jouer avec alors qu'il ne ralentissait en rien ses mouvements de bassin.

Mais voila qu'il cherchait encore à change de position. Elle se laissa faire, appuyant son dos contre le torse de l'hybride. Tout était parfait, jusqu'à sentir ses crocs sur son cou. Elle frémit, elle adorait cette sensation mais elle ne voulait pas avoir de marques visibles pour le lendemain...cela attiserait bien trop la curiosité et l'envie chez les clients.

- Mmh...pas le cou ! N'y laisse pas de...pas de traces !

Son souffle était si saccadé qu'elle avait un peu de mal à parler convenablement. Et puis, elle avait bien du mal à ne pas seulement se laisser aller aux divines sensations qui la traversaient. Mais elle continuait de sentir les mains se balader, et l'une d'elle s'égara sur sa queue. Elle frémit de nouveau, et tout ses poils se hérissèrent d'un coup.

- Aaah...pas...pas la queue ! C'est trop...trop sensible !

Et pourtant, elle ne cherchait pas à lui repousser la main. Car en effet, cette zone était étrangement sensible, lui apportant des sensations tout à fait différentes mais cela lui apportait un plaisir supplémentaire. Et elle ne pouvait pas s'en cacher, poussant des cris de plaisir à cause de tout ce qu'il lui faisait. Et désormais, elle surpassait sans problème les bruits que faisait sa congénère...mais malgré son embarras face à cette situation et la rougeur de ses joues, elle n'arrivait pas à se retenir. Le moment était délicieux et elle l'exprimait ainsi, bien malgré elle.
Messages : 75
Date d'inscription : 04/03/2017
Age : 24
Multi-Compte : Eileen L. Allannah, Sarika, Leah Aoife, Kazuko Yodo, Aureliane M. Zdzislawa et Malika
Fiche de Présentation : Ma Fiche
Fiche de Relation : Mes liens

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Chat (Nebelung)
Maître/Maîtresse: Ryosei Nobokazu (predef)
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideF - Adoptable Révoltée
Revenir en haut Aller en bas
(#) Lun 20 Mar - 20:48
Alors que je prend mon plaisir, je me rend compte que la petite chatte prend également son pied, et bien, elle en redemande la demoiselle, et bien, je ne vais pas me faire prier.

Toujours sous mes coups de butoirs, elle me demande de ne pas lui laisser de marque dans le coup, ce que je n'écoute pas évidemment, y laissant une belle marque de crocs.

Tu semble aimer ça pourtant, et ça va faire travailler l'excitation de tes clients, qui ne pourront jamais te faire ça !

A ces mots, je la rabaisse sans douceur, reprenant mes assauts les plus puissants. Maintenant, je n'entend plus les gémissements de l'autre hybride, car ceux de Kiokos sont bien trop forts, surtout depuis que je m'amuse avec sa queue, et je continus malgré les protestations, qui deviennent rapidement des cris de jouissances, elle ne peu plus se retenir de pousser des cris de bien être, et chacun de mes assauts doit réveiller les voisins voir tout l'immeuble.


Continuant ainsi quelque minutes, je sens que je ne vais plus tenir très longtemps. J'accélère alors encore un coups, ces cris de jouissances sont accompagnés par les bruits de nos deux corps qui s'entrechoquent.

Puis finalement, je me déverse en elle en jets puissants dans son inimité.

Essoufflé, je ralentit le rythme jusqu'à me stopper, restant dans cette positon le temps que chacun reprenne son souffle.
Puis je m'allonge ensuite à ses cotés.Passant ma main tranquillement sur ses hanches, ses seins et son visage....

Alors, ton amant de ce soir a t il été à la hauteur de tes espérances ?

Nous restons ainsi quelque minutes, je caresse tendrement son corps en silence, le temps de nous laisser redescendre.

Bien, et si nous revenions à ce pourquoi je suis venus ici, mais je suis beau joueur, je te laisse me poser des questions si tu en as envie, mais je te préviens, plus en pose, moins tu aura le droit de refuser ma demande ensuite.
Messages : 432
Date d'inscription : 15/04/2016
Age : 23
Multi-Compte : Sabanto/Sora Fujita/Night

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): mante religieuse
Maître/Maîtresse: Moi même
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideM - DW Roi


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#) Lun 20 Mar - 21:19
Malgré ses protestations, Kioko prenait un plaisir évident à la situation. Et Esteban ne semblait vouloir qu'en faire à sa tête, lui mordant le cou, suffisamment fort pour qu'elle comprenne qu'elle aurait la marque de ses crocs par la suite. Tant pis, c'était tellement agréable de sentir une telle morsure...et puis, elle avait un maquillage assez proche de sa couleur pour camoufler au cas ou.

- Mmh...tu tentes de marquer ton territoire ?


Le ton était amusé, du moins s'il arrivait à le comprendre entre ses gémissements. Car oui, elle gémissait, ou plutôt, criait de plaisir, à un tel point, qu'il lui était assez difficile de parler.
Elle sentit qu'il appuyait sur son dos, elle se laissa donc faire, se retrouvant à nouveau à quatre pattes. Une position qu'elle affectionnait tout particulièrement. Mais elle sentait qu'elle atteignait sa limite. Il était particulièrement doué et son plaisir commençait à atteindre son paroxysme.

Finalement, dans un ultime de cri de plaisir, son corps tout entier se contracta, explosant dans un très bel orgasme qui la traversait de part en part. Les bras flageolants suite à cet orgasme soudaine et le souffle court, elle résista à l'envie de s'écrouler, pour qu'il puisse terminer. Heureusement, il ne fut pas trop long non plus, se déversant à son tour dans son intimité.
Quand elle le sentit se retirer, elle se laissa tomber sur le lit, sur le ventre. Elle cherchait à reprendre son souffle...et quelques forces. Elle finit néanmoins par se retourner sur le dos, un sourire satisfait sur le visage.

En sentant la main se balader sur son corps, elle tourna la tête vers lui, sa poitrine se soulevant encore à un bon rythme. Elle sourit en entendant la question.

- Eh bien, même mieux que ce que j'espérais ! J'ai rarement eu d'expériences aussi géniales !

Elle passa sa main sur son cou, à l'endroit où il l'avait mordu. Bon, elle aurait une belle marque, mais elle ne s'en offusquait pas. Elle posa sa main sur son ventre, profitant en silence des caresses qu'il lui offrait. Elle finit par se tourner sur le côté, vers Esteban, pour éviter de regarder le plafond alors qu'ils allaient discuter. Par contre, elle ne cherchait nullement à se cacher. D'une part, elle n'était pas pudique et après ce qu'ils venaient de faire, son corps n'avait plus aucun secret pour lui.
Elle l'observa, réfléchissant à ce qu'il venait de dire, mais elle était joueuse.

- Je suis curieuse de voir ce qu'est ta demande...je t'ai déjà promis l'exclusivité de mes informations, alors je ne vois pas ce que tu peux vouloir me demander...mais soit. Alors, tu dois bien avoir un prénom non ? Tu ne t'es présenté que comme "Le Loyal"...Et dis-moi, tu as dis que tu me raconterais l'origine de tes cicatrices si tu étais satisfais, je pense que tu l'es non ?


Elle n'avait aucune crainte à poser des questions. Après tout, ils venaient de coucher ensemble, elle lui fournirait des informations, donc elle n'avait aucune inquiétude à propos de sa demande.

- Oh dis-moi, qui est ton ami qui m'a repéré ? Je suppose qu'il a du venir régulièrement au bar ces derniers temps...Il ne va sans doute plus revenir, alors j'aimerais savoir si je vais perdre un bon client ou si ce sera plutôt le genre lourd qu'on est ravis de se débarrasser.

Elle l'observait, curieuse d'obtenir ses réponses. Sa tête était légèrement surélevée, appuyée sur sa main donc le bras était posé sur le coude. Ainsi, elle pouvait mieux le voir, et elle ne se privait pas de la vue qu'il lui offrait. Même avec ses cicatrices, il restait un beau jeune homme. A vrai dire, il était même mieux avec car cela lu donnait un certain charme.
Messages : 75
Date d'inscription : 04/03/2017
Age : 24
Multi-Compte : Eileen L. Allannah, Sarika, Leah Aoife, Kazuko Yodo, Aureliane M. Zdzislawa et Malika
Fiche de Présentation : Ma Fiche
Fiche de Relation : Mes liens

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Chat (Nebelung)
Maître/Maîtresse: Ryosei Nobokazu (predef)
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideF - Adoptable Révoltée
Revenir en haut Aller en bas
(#) Lun 20 Mar - 22:25
Nous mettons tous les deux un moment avant de retrouver notre souffle, il faut dire que notre petite séance a été particulièrement bestiale et que cela nous a plus à tous les deux.

Et puis, joueur, je lui demande si elle a des questions, ce qu'elle ne se prive pas de demander. Je l'écoute, souriant, avant de répondre.

Je vois que tu n'as peur de rien, mais aussi que tu es une petite curieuse.

Je souris, amusé, avant de rependre, allongé tranquillement à ses cotés, la pièce étant devenue assez chaude pour que nous n'ayons pas à nous rhabiller.

Un prénom hein ? Tu veux le vraie ou bien le faut ? Haha, je peux te donner les deux après tout. Je suis Esteban , Esteban Loyal, anciennement connus sous le nom de EST38N, c'était mon nom d'hybride, celui que j'ai porté avant de prendre ma liberté.

Pour le reste, je me redresse un peu dans le lit, histoire d'avoir le torse relevé, lui offrant une plus nette vision des multiples cicatrices.
Je prend, alors sa main et la fait passer sur ces dernières.

Je ne suis pas quelqu'un que la plupart de gens qualifieraient de "bon", ces marques en sont la preuve, elles sont le derniers élan de vie de beaucoup de personnes, une tentative désespérée pour rester en ce monde, je pense que je n'ai pas besoin de plus t'expliquer ce que je suis.

Je ne m’épanche pas plus dessus, si elle désire en savoir plus il faudra qu'elle le demande, mais je ne tiens pas spécialement à tout lui déballer d'un seul coup, le pourquoi du comment, les circonstances exactes, malgré le fait que je me souviens de chacune d'entre elles.

Quand à mon amis qui a repérer que tu est une petite curieuse, et bien je pense que tu as probablement due remarquer son caractère ainsi que sa silhouette. C'est un hybride, pas très grand, les cheveux blancs et un caractère aussi froid que la glace. Aucun mot de trop, toujours le strict minimum, discret et les yeux de couleurs différentes..

Je pense avoir fait une bonne description jusque la de mon petit Alexender. Je me demande ce qu'on pensés de lui les autres habitués du restaurant, pour peu qu'ils l'aient remarqué ceci dit.

Je la regarde en souriant, amusé.

Mais si il te manque tant que ca, tu peux toujours passé au cirque, la nourriture ne vaut pas celle d'un restaurant mais l’accueil y est chaleureux.
Messages : 432
Date d'inscription : 15/04/2016
Age : 23
Multi-Compte : Sabanto/Sora Fujita/Night

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): mante religieuse
Maître/Maîtresse: Moi même
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideM - DW Roi


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#) Mar 21 Mar - 10:56
Malgré un rapport particulièrement bestial que Kioko avait adoré, elle appréciait également le moment juste après. Elle avait déjà eu des partenaires qui partaient juste après, mais lui semblait différent. Surtout qu'il se montrait tendre dans ses gestes alors qu'ils se remettaient tout les deux. C'était vraiment agréable, ce qui ajoutait au bon souvenir qu'elle avait de ce moment dans ses bras.

- Tout à fait, mais j'assume pleinement d'être curieuse. Mais il me semble que jusqu'ici, c'est ce qui t'intéressait.

Elle souriait, amusée. Cet hybride était étonnant mais il était vraiment amusant. En tout cas, elle trouvait sa compagnie agréable. Elle espérait bien que ce ne soit pas la dernière fois qu'elle le voyait...et pour cela, elle avait ses informations pour le pousser à toujours revenir.
Mais alors qu'il répondait à ses questions, elle l'écoutait.

- EST38N ? N'est-ce pas un matricule de laboratoire ça ? Je me demande si on y était en même temps...

Kioko sortait aussi du laboratoire mais elle n'avait jamais été présentée à d'autres congénères en dehors de sa nourrice. Mais au final, ce n'était pas une véritable question car cela ne changerait rien que ce soit pour la vie qu'ils avaient tout les deux vécus ou à la situation actuelle.
Alors qu'il enchainait sur la suite de ses questions, elle se laissa faire, posant donc sa main sur son torse et le laissant la guider. Elle caressait doucement les cicatrices passant sous sa main, tout en l'écoutant. Elle leva les yeux vers son visage en comprenant ce qu'il sous-entendait...Elle chercha un moment comme si cela pouvait être une blague amusante. Mais entre ses cicatrices et l'air sérieux qu'il abordait, elle comprit vite qu'il ne mentait pas. Pourtant, elle n'avait pas peur, elle ne chercha pas à reculer ou à libérer sa main. Au contraire, sa main reprit sa caresse.

- Eh bien, c'est la première fois que j'ai un tueur dans mon lit. Et non, je n'ai pas peur. Si me tuer était dans tes désirs, je pense que ce serait déjà fait depuis longtemps. Et puis, tu cherches à obtenir mes informations, alors je peux tout à fait considérer que ma mort n'est pas dans tes projets.

Elle plongea son regard dans le sien, venant d'expliquer son raisonnement qui la poussait à lui faire confiance. Peut-être que c'était à tort ? Mais tant pis, elle voulait profiter à fond de sa vie et jusqu'ici, il ne s'était pas montré violent...uniquement bestial pendant leur rapport, donc elle choisissait de lui faire confiance. De continuer à s'amuser avec lui. Elle se redressa à son tour et s'approcha de lui.

- Mais dis-moi, est-ce du passé ? Ou c'est toujours d'actualité ?

Elle lui laissait le bénéfice du doute là-dessus. Après tout, peut-être qu'il avait tué dans le passé et que maintenant il s'était rangé ? Bien qu'elle n'y croyait pas vraiment. Sa façon de parler de ses cicatrices était bien trop ancrée dans le présent pour que ce soit du passé. Mais au final, tout ceci faisait partie de lui et elle se rendait même compte que cela ajoutait à son charme. Jusqu'au jour où il la considérerait inutile...elle en avait parfaitement conscience qu'elle jouait avec le feu, mais tant pis.
La discussion enchaina sur l'hybride qui l'avait repéré au bar. Elle fouilla ses souvenirs pour voir de qui il parlait. Elle n'eut pas longtemps à chercher, il était certes très discret mais en tant que serveuse, elle l'avait vite repéré. Il sortait du lot par rapport à ses clients habituels.

- Oh je vois ! C'est dommage, je l'aimais bien ! Il est peut-être glacial dans sa façon d'être mais au moins, il n'était pas lourd. C'était agréable de le servir.


Elle avait réellement apprécié de l'avoir à ses tables. Contrairement aux autres clients, il n'avait pas cherché à la draguer, il commandait sans un mot de plus. Et même si certains de ses collègues l'avaient critiqué, elle, elle l'avait trouvé...reposant.

- Il était là pour entendre des informations c'est bien ça ? L'avantage c'est que même s'il sort du lot, la plupart des clients ne l'ont pas remarqué ou ont surtout oublié sa présence. C'est pratique pour écouter ce qui se dit.


La proposition qui suivit la surprit tout particulièrement. Et Esteban semblait sérieux. Elle n'eut pas besoin de réfléchir longtemps, elle aimait sortir et voir des amis, et surtout s'amuser.

- Mais dis-moi, je t'ai plu à ce point là pour que tu m'invites chez toi ? En tout cas, c'est tentant ! Je pourrais même vous préparer des repas en échange !


Kioko était ravie de cette proposition soudaine...et cela se voyait très bien. Même sa queue sembla reprendre vie avec cette proposition, s'agitant d'un air joyeux dans son dos. Et elle souriait. Un véritable sourire que ses clients n'avaient jamais vu.
Et puis, à force de travailler ici, elle avait appris à faire un peu de cuisine, alors elle pourrait bien leur faire des repas en échange d'un bon moment passer en leur compagnie. Bon, elle ne connaissait pas le reste du groupe, elle ne savait rien de ceux qui vivaient au cirque mais cela ne la gênait pas...elle était du genre bonne vivante et ouverte d'esprit, toujours prête à s'amuser. Alors s'ils étaient comme Esteban, elle devrait vite s'amuser en leur compagnie.
Messages : 75
Date d'inscription : 04/03/2017
Age : 24
Multi-Compte : Eileen L. Allannah, Sarika, Leah Aoife, Kazuko Yodo, Aureliane M. Zdzislawa et Malika
Fiche de Présentation : Ma Fiche
Fiche de Relation : Mes liens

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Chat (Nebelung)
Maître/Maîtresse: Ryosei Nobokazu (predef)
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideF - Adoptable Révoltée
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sam 1 Avr - 14:11
Exactement, c'est pour cette raison que je suis ici à la base. Chacun semble y trouver son compte au final d'après ce que je peux voir.

Tout en racontant mon histoire , je répond à ses différentes questions.

Oui c'est un nom de laboratoire, mais je ne pense pas que nous nous soyons déjà croisé. Je fais partis d'une expérience que les humains voulaient garder plus ou moins secrète et donc toutes leurs tentatives ont été créent dans un laboratoire annexe, sous couvert d'autres expériences. Mis à part les tentatives de ces expériences nous n'avons jamais croisé d'autre hybrides issus des laboratoires. Alors bien que nous ayons pus y être en même temps, nous n'aurions jamais pus nous croiser là bas.

Sa remarque suivante me donne le sourire, elle réfléchit vite et bien a petite, cela est une qualité dont elle peut être fière, et qui lui sera utile si elle continue de travailler pour nous.

Tu as raison, je ne suis pas ici pour tuer qui que ce soit, et puis, la guerre amène invariablement son lot de morts dans les deux camps non ? Alors peux t on réellement me qualifier de tueur ?

Mon regard soutient alors tranquillement le sien. Sans afficher une quelconque expression.

Que ferais tu si c'était toujours le cas ? Je ne suis plus un tueur à la solde de n'importe qui, mais je compte bien mettre en place le plus grand jeux que cette île n'ai jamais connue, et tout le monde sera amené à y jouer, que cela lui plaise ou non. Le tout est de savoir de quel coté du plateau chacun compte se tenir.


Notre petite discussion continue tranquillement et le fait d'apprendre qu'elle ne va plus voir Alexander semble l'attrister quelque peux, amusant quand on pense à la transparence légendaire de mon frère. La plupart des employés ici auraient rapidement oublié sa présence voir à peine remarque, mais cela me démontre bien que cette petite chatte a toutes les qualités pour devenir une informatrice de talent.

Mon frère est notre sentinelle, c'est lui qui se trouve à l'avant de beaucoup de nos actions, car sa discrétion et sa façon d'être font qu'il passe naturellement inaperçus. Et il était effectivement là pour écouter les discussions, comme tu le fais, mais la seule différence c'est qu'il a remarque que tu le fais et que toi non. Mais prendre sa relève pourrait me permettre de le placer ailleurs, là où il sera plus utile si tu nous sert d'informatrice ici.

Je rie à sa dernière remarque, nous proposant de nous amener à manger au cirque.

Hahaha, et bien non, j'ouvre simplement la porte de ma maison à ceux qui acceptent de jouer de mon coté, et puis, fermer le cirque à la visite rendrait l'endroit quelque peux suspect tu ne trouve pas ? Quand à ta proposition tu peux passer quand tu veux et je suis certains que ma famille se fera un plaisir de faire un honneur à tes plats, mais attentions, certains risquent de te courir après pour en redemander.

Je me relève alors afin d'aller me rhabiller, tout en discutant.

Tu es une femme courageuse Kioko, alors excuse moi de ne pas te donner tous les détails de ce dans quoi tu met les pied, cela vaut pour ta sécurité et la notre. Mais sache que nous saurons t’accueillir comme il se doit, la paix va bientôt prendre fin, alors autant profiter comme il se doit du temps qu'ils nous reste.

J'ouvre de nouveau la fenêtre, il fait nuit noire maintenant. J'ai remis toutes mes affaires et mon masque également. Je me retourne une dernière fois.

Lorsque tu auras des informations à nous donner, rend toi au cirque de la ville, et dis à la première personne que tu croise que tu apporte des cartes pour le jeux. Laisse toi ensuite guider, nous nous occuperons du reste. Heureux d'avoir jouer avec toi ce soir, et toi qui aime le jeux, je pense que tu ne sera pas déçus de ta décision.

Je m'incline une dernière fois en guise de salut. Me retournant ensuite rapidement, sautant par la fenêtre, disparaissant dans l'obscurité.
Messages : 432
Date d'inscription : 15/04/2016
Age : 23
Multi-Compte : Sabanto/Sora Fujita/Night

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): mante religieuse
Maître/Maîtresse: Moi même
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideM - DW Roi


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sam 1 Avr - 16:28
- Comme quoi les humains savent avoir d'autres idées que de vouloir créer un hybride avec une couleur spéciale...

Oui, Kioko était bien en train de se moquer de ses propres créateurs. Mais au final, elle aimait bien sa couleur, elle était fière de son hybridation et ne cherchait nullement à s'en cacher. Elle l'assumait pleinement.
Quand ils parlèrent de son rôle de tueur et des arguments qu'il avançait, elle eut un sourire amusée.

- Si on va dans ce sens, bon nombre d'humains ou d'hybrides tuent pour leurs idéaux. Doit-on tous les considérer comme des tueurs dans ce cas ?


En tout cas, Esteban lui racontait des choses très intéressantes...mais qui soulevaient beaucoup de questions également. Il ne semblait pas pour autant vouloir y répondre, ce qui n'était pas un problème. Elle ne faisait pas partie de son groupe, elle le savait. Et s'amuser avec eux lui suffisait amplement...quoique maintenant, elle allait peut-être se remettre à son sport d'auto-défense. Cela devrait lui être plutôt utile dans les temps à venir.
Quand il parla de son frère, elle le regarda, réfléchissant.

- Il faudra que je lui demande ce qui m'a trahis. Histoire d'éviter d'être à nouveau repérée ! Et faire plus attention également, si je peux repérer d'autres curieux.


Elle n'avait pas envie que quelqu'un d'autre lui tombe dessus. Avec Esteban, cela s'était plutôt bien passé et elle avait trouvé quelqu'un d'intéressant à qui confier ses informations. Les autres ne l'intéressaient pas, si ce n'était pour entendre leurs informations.
Amusée par la suite de la conversation, sa queue s'agitait dans son dos et une étincelle d'amusement éclaira ses yeux.

- Mais qu'ils essaient ! Je suis plutôt rapide et puis, il faudra les mériter mes plats !

Quand il se releva pour s'habiller, elle comprit que l'entrevue allait toucher à sa fin. Dommage mais elle s'était bien amusée avec lui. Elle s'assit alors, croisant les jambes. Toujours aussi peu pudique, elle se fichait d'être la seule encore nue alors que lui se rhabillait.

- Ne t'en fais pas, tu m'en as déjà dis bien assez. J'ai beau être curieuse, je vois bien que tu es un être bourré de secrets...il me faudra plus d'une soirée de ce genre pour réussir à en percer quelques uns.


Elle le regarda s'approcher de la fenêtre et s'étira longuement, tout en l'écoutant. Elle hocha la tête.

- C'est noté. A une prochaine fois alors !

Une fois qu'il eut sauté par la fenêtre, elle se leva pour aller la fermer puis décida de renfiler son pyjama avant de se coucher. Elle avait beaucoup à penser et pas du tout la tête à s'endormir pour le moment.
Messages : 75
Date d'inscription : 04/03/2017
Age : 24
Multi-Compte : Eileen L. Allannah, Sarika, Leah Aoife, Kazuko Yodo, Aureliane M. Zdzislawa et Malika
Fiche de Présentation : Ma Fiche
Fiche de Relation : Mes liens

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Chat (Nebelung)
Maître/Maîtresse: Ryosei Nobokazu (predef)
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideF - Adoptable Révoltée
Revenir en haut Aller en bas
(#)
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maître ou Neko ? :: Hors-rp :: Rp terminés-