Bienvenue à Togi! Cette merveilleuse île qui propose toutes sortes d'hybrides à la vente. Serez-vous le maître ou l'esclave? NC-18
 

Une interview d'actrice de X ? [Sarika]

 :: Hors-rp :: Rp terminés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
(#) Sam 4 Mar - 22:46
Midi et la voilà qui émergeait lentement, lourdement de son lit miteux et défoncé. Shin s'assit, se massant la nuque en grommelant, tentant de se remémorer sa soirée, constatant qu'elle avait un peu abusé de son petit lait appelé Jack D. La bouteille en verre gisait à même le sol, cadavre pâle et délaissé. L'ignorant, elle se leva, se dirigeant vers sa douche pour se rafraichir les idées et chasser l'odeur des taudis où elle avait trainé pendant la nuit à la recherche d'informations.

Elle se lava puis enchaina sur un verre d'alcool et un morceau de pain rassi trouvé au fond d'un placard déserté, rouvrant son ordi et relisant ses notes, constatant que la dernière page d'ouverte n'était rien d'autre qu'un magnifique porno de gang bang entre de nombreux hommes au visage bien planqué et une hybride, elle tout à fait reconnaissable. Un sourire naquit sur les lèvres de Shin, satisfaite non pas par la scène qui se déroulait devant ses yeux ni par les cris mais juste parce qu'elle connaissait la-dite hybride pour l'avoir vu à la grotte des rebelles.

Et pour dire, il s'agissait là d'une hybride sauvée par un groupe lors d'un convoi du centre. Elle avait ensuite rejoint Esteban d'après les rumeurs. Elle devait donc se trouver au cirque. Pourtant le grenouille hésitait. Allez au cirque s'était prendre des risques. Elle se méfiait de ce personnage et de sa bande même si elle ne les avait vu que par coup de vent. Pourtant elle ne pouvait laisser passer cette occasion d'en savoir plus sur le très secret Vladimir Gribov et ce qui se passait au centre.

Ni une ni deux, elle s'emparait de son ordinateur, de son appareil et sortit de chez elle sans ne laisser un objet pouvant indiquer à d'autres ce qu'elle faisait. Oui elle était parano et l'assumait, mettant souvent toute sa vie sur elle ce qui n'était pas franchement mieux. Mais Shin préférait ça que prendre le risque qu'on lui vole ses informations.

Elle traversa la ville à pieds, se prenant à manger sur la route ainsi qu'une flasque d'alcool, s'allumant une clope pour occuper sa bouche, capuche remonté et vêtue d'un simple jean et d'un sweet malgré le froid hivernal. Le temps était certes froid mais sec et cela lui convenait parfaitement.

Une fois arrivée devant le cirque, elle s'arrêta et prit le temps de finir de tirer sa dernière latte, feintant le calme malgré son excitation à l'idée de voir enfin un témoin. En savoir plus sur ce qui se passait au centre et sur leur façon de former des actrices et acteurs de X hein ? Là où Shin voyait des viols, d'autres prétendaient que c'était consentis. Elle voulait donc se faire son idée et pour ça, il lui fallait plusieurs versions, des deux parties.

Elle entra, se faisant arrêter par un membre du cirque, Elle la questionna sur où trouver Sarika et on lui indiqua le chapiteau. Sans un merci elle prit la direction indiquée d'un pas vif. Arrivant à destination, elle découvrit un spectacle qui la surprit et lui plut. En effet la mouflonne qu'elle avait vu rapidement lors d'un de ses passages à la grotte semblait en bien meilleure forme qu'elle ne l'aurait pensée même si là en l’occurrence, elle ne semblait pas faire la fière avec ses chaines et le reste.

Shin ne s'imposa pas, allant se mettre sur le côté, observant la scène en silence, attendant qu'il termine leur séance et lui porte de l'intérêt pour prendre la parole, quittant le siège de fortune.

"Bonjour, navré de venir à l'improviste. Mon nom est Shin. Je viens pour te parler Sarika. Je viens pour en savoir plus sur les vidéos."

Sa délicatesse comme toujours. La grenouille avait ôté sa capuche, offrant à la femelle le loisir de voir sa tête. Elle savait qu'elle avait une tête atypique avec ses tatouages mais malgré son regard dur elle offrit un sourire à l'hybride avant de s'intéresser à son congénère. Elle posa son regard sur le mâle qui l'accompagnait et le salua sans pour autant connaitre son nom. Cependant elle l'enregistra dans sa mémoire, lui et sa façon d'être, calme et protecteur semblait-il à l'égard de la fille. Elle reporta son regard sur la femelle.

"Je les ais vu et je veux savoir qui les a filmé et tout ce que tu pourrais me dire sur lui, elle ou eux."


La grenouille se doutait qu'elle risquait de se prendre un refus dans un premier temps mais elle n'était pas décidée à lui laisser la possibilité de se défiler. Après tout son témoignage pourrait sauver d'autres hybrides et permettre de mettre en avant des méthodes douteuses alors non, Shin ne ferait pas dans la dentelle, sauf si elle voyait que cela l'atteignait trop mais à première vu, la faible hybride s'était endurcie alors il fallait en profiter.
Messages : 87
Date d'inscription : 02/03/2017
Age : 27
Localisation : In your ass baby !
Multi-Compte : Lorelaï // Ena Anderson // Matteo L. Philipps // Emiko Saito // Luann E. Allannah
Fiche de Présentation : Whisky !
Fiche de Relation : Vodka !

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Grenouille
Maître/Maîtresse: Aucun
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideF - Sauvage Révoltée


Thème:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#) Dim 5 Mar - 11:03
Les journées de Sarika, s'enchainaient, inlassablement et sans aucun répit. Mais elle ne se plaignait jamais de la dureté de ses entrainements. Elle les subissait tous, donnant son maximum pour tenter d'y arriver, que ce soit dans son apprentissage de la magie, de la gestion de deux de ses phobies...ou tout simplement d'apprendre à lire et à écrire. Ainsi ses journées étaient divisés en deux, un tête à tête avec Sétith, et des cours intensifs avec lui et Thorne, la guêpe, le professeur exigeant...tyrannique dirait Sarika. Et le soir, elle avait tendance à s'endormir bien vite, parfois sur un livre, alors que depuis peu, Sétith vivait avec elle.

Cette journée là n'était donc pas totalement différente des précédentes. Réveillée par la douceur de son petit ami, elle s'était préparée pour aller continuer son apprentissage de la lecture et de l'écriture. La matinée s'était écoulée ainsi, à tenter de déchiffrer ce que les deux jeunes hommes lui apprenaient, à écrire ce que Thorne lui dictait...à s'endormir sur sa feuille et à être réveillée avec un coup à l'arrière du crâne par Thorne. Elle avait accueillit la fin de cette affreuse matinée avec grand plaisir. Elle était épuisée mais ne se plaignait jamais, pas même à Sétith.
Après le rapide repas, elle enchainait sur l'entrainement en tête à tête avec son petit ami. Il lui montra quelques tours, connaissant déjà ses progrès sur les premiers tours qu'il lui avait montré, après tout, il la voyait travailler dessus à chacun de ses temps libres. Et puis, rapidement, ils passèrent à la partie la moins drôle...les entraves. Ayant réussi à gérer sa claustrophobie dans la boite, il lui mettait dans les entraves.
Assise au sol, elle tentait de gérer sa peur, de ne pas paniquer...se balançant d'avant en arrière. Rapidement, elle vit Sétith bouger la boite qui était devant elle...car elle avait la bonne idée de se cogner le front dessus. Après tout, la douleur permet de rester dans le présent, de ne pas céder à la panique...

N'ayant plus son exutoire, la boite, elle marmonnait, sans savoir si elle gérait sa peur ou si celle-ci l'avait à moitié emportée. Mais leur entrainement fut...perturbé par un élément inconnu. Elle releva la tête en entendant des bruits de pas...totalement inconnu. Elle savait qu'en cas de danger, Sétith aurait déjà réagi et l'aurait certainement embarqué ailleurs. Mais il se contentait visiblement de fixer l'inconnu. Ce qu'elle fit aussi, du coup.
L'inconnu finit enfin par leur parler et visiblement, c'était à elle qu'il voulait parler. Elle soupira, avait-elle vraiment envie de parler à un inconnu ? Et en entendant le sujet de la discussion à venir, elle pâlit.

- Non ! Non ! Je refuse de parler de ça !


Elle ne voulait pas entendre parler de ces vidéos, elle ne voulait pas en parler, surtout pas devant Sétith. Pour elle, il ignorait tout de ce qu'elle avait subi au centre et elle ne voulait pas que cela change.
Néanmoins, elle leva les mains vers lui.

- Tu me détaches ?


Parler à un inconnu en étant entravé n'était pas vraiment dans ce qui l'amusait. Elle attendit qu'il le fasse, fixant toujours le dénommé Shin qui dévoila enfin son visage. Elle l'observait, sans un geste, sans un mot. Ce n'était pas ses tatouages qui allait la choquer, elle en avait, elle aussi, des pieds à la tête. D'ailleurs, sur le côté droit de son crâne, le côté rasé, il y en avait justement un qui prenait ce qui restait de sa corne comme centre, s'harmonisant avec.
Mais Shin ne semblait pas se satisfaire de sa réponse. Et...il avait vu toutes ses vidéos ? Elle fronça les sourcils, elle ne voulait pas en entendre plus ! Elle ne voulait pas qu'il raconte ce qu'il avait vu !

- Non ! Non ! Non ! Je ne veux pas ! Je n'ai rien à dire là dessus !

Au contraire, elle avait vraiment beaucoup de choses à dire là dessus. Sur le centre, sur Vladimir, sur ses pratiques, sur tout ce qu'il lui avait obligé à faire...et avait filmé. Néanmoins, quelque chose la chagrinait dans ce que disait ce Shin.

- Mais où les avez-vous vu ? Je veux dire...il ne les a pas gardé pour lui ?


Si ce type les avait vu, qui d'autres avaient pu les voir ? Et s'il l'avait reconnu, qui d'autres pourraient la reconnaitre ? Elle n'aimait pas du tout la situation.
Messages : 326
Date d'inscription : 26/08/2015
Age : 24
Multi-Compte : Eileen L. Allannah, Leah Aoife, Kioko, Maeko et Juna Kavanez
Fiche de Présentation : Ma Fiche
Fiche de Relation : Ma Fiche

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Mouflon
Maître/Maîtresse: Officiellement Mustang (PNJ d'Esteban) mais est libre en réalité
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideF - DW Fou
Revenir en haut Aller en bas
(#) Dim 5 Mar - 19:12
La journée avait bien commencée, réveillé dans les bras de Sarika, nous allions comme d'habitude pour le moment, passé notre journée en deux phases, celle ou nous allions continuer les cours avec Thorne, car apprendre à lire et écrire à Sarika est la priorité pour devenir une chasseuse accomplie, et ensuite, nous allions continuer son entrainement avec les chaines, puis aller nous coucher le soir après une dure journée.

Mais tout ne ce passe pas comme prévus aujourd'hui, alors que nous sommes en pleine entrainement, voilà qu'une personne entre sur la scène et viens nous voir, sûre d'elle. Si elle est ici sans s'être fait mise à la porte c'est que nos sentinelles voir même Esteban a laisser passé. Après tout, nous ne pouvons pas refuser toute personne et apporter sur nous les soupçons de la ville ou de tout autre personne.

De plus, cet.... hybride, ce qui est facilement visible une fois sa capuche retirée viens poser crûment des question disons... que Sarika ne veut probablement pas entendre.
Le premier effet de surprise passer, je vois déjà Sarika commencer à paniquer. Ce qu'elle ne sait pas c'est que je sais ce qu'elle a vécus, principalement racontée lors de ses séances d'hypnoses.

Une fois Sarika détachée de ses entraves, l'hybride continue de poser des questions comme si de rien n'était.
Par réflexe, je me place devant Sarika, plantant mon regard noir et rouge dans celui de l'intruse.

Je ne sais pas ce que vous voulez, mais vous êtes au mauvais endroit pour vous croire aussi libre de parole, alors, si vous désirez que les choses continues de ce passer dans le calme, je vais d'abord vous demander qui vous êtes, et pour qui vous travaillez. Vous êtes une hybride alors puis-je savoir qui est votre maître ?

Evidemment, je ne peux pas être au courant que cette hybride fait en réalité partis de la révolution car pour les vidéos de Sarika, seuls les amis de ce Vladimir peuvent être au courant.
Ne lui laissant pas prendre le dessus sur la conversation, je continue mes questions une fois mes réponses obtenues.

Question suivante, comment êtes-vous au courant pour ces vidéos ? D'où les avez-vous obtenues ? N'essayer pas de me mentir, vous risquez de ne pas repartir d'ici si le résultat ne me convient pas.
Messages : 197
Date d'inscription : 02/06/2015
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
(#) Dim 5 Mar - 19:41
Tiens donc Roméo venait au secours de Sarika ? Le regard de la Grenouille se plissa et se posa sur lui, froide et calculatrice, analysant cet hybride qui faisait rempart de son corps comme s'il craignait une agression pour sa belle. Shin avait envie de lui balancer qu'il n'avait rien à craindre, elle n'était pas là pour voir d'effusion de sang mais vu les menaces sous-jacentes et ses questions, elle préféra se taire, envisageant alors cette possibilité peu plaisante vu qu'elle était à son désavantage. Elle le fixa un instant, laissant le silence tomber avant de reposer son regard sur la fille, ce pour quoi elle était là, l'autre n'étant rien de plus qu'un obstacle dont elle se fichait pour le moment.

"Je l'ai dit, je suis Shin et quant à ma parole je la considère libre où que je sois. Ensuite pour qui je travaille.... Pour plusieurs personnes. Pour moi déjà, pour les humains ensuite et enfin pour ceux que sert ton chef masqué. En gros je joue sur tous les tableaux. Quant à mon maitre..."

Le regard de Shin se posa cette fois sur le mâle et son sourire s'agrandit.

"Il n'est plus ici et plus personne."

Vrai, faux ? Qui sait vraiment. Shin s'amusait. Sa vérité étant là au milieu de ce flou artistique. Par contre ce qu'elle remarquait c'est qu'elle était moins populaire que Esteban. Il faut dire qu'elle se faisait discrète dans la grotte de rebelles et vu ses passages en coups de vent, rien en lui paraissait plus logique en un sens. Ha la popularité, une maitresse bien indigne, mais il en était pas le cas pour tout le monde, n'est-ce pas mademoiselle ? Elle fourra ses mains dans ses poches et sortit son portable, lançant un enregistrement où des bruits de corps et des cris de femme résonnait, clamant haut et fort plus de plaisir et elle le coupa rapidement, ne leur offrant qu'un court extrait en reposant son regard sur la fille, lui répondant enfin sur un ton neutre.

"Je l'ai dit, je suis là pour savoir. Tes vidéos ne sont plus à lui. Il les a vendu au monde. Tu es devenu l'une des actrices porno les plus en vu du net. Maintenant puis-je avoir ce que je suis venue chercher ? A savoir la vérité sur comment ça s'est passé ?"

Tout cela trainait en longueur. Ils voulaient savoir et bien ils étaient servis. La fille risquait d'en devenir folle surtout après son court extrait audio. Mais Shin voulait pas leur cacher non plus le fait que la mouflonne était assez populaire dans le milieu. Elle s'attendait à une explosion de colère et se tenait prête à le recevoir malgré son allure calme. Que ce soit un assaut ou des menaces, elle ne comptait pas renoncer. Et pour bien le faire comprendre, elle ajouta simplement en posant son regard dans celui de la fille.

"Si je suis là c'est pour trouver des informations sur celui qui t'a balancé dans la merde. Tout simplement. Je suis là pour marquer les points afin qu'à l'heure de l'addition, il encaisse tout sans aucune erreur possible. Mon rôle est de m'informer sur nos ennemis et je ferais mon job afin de protéger les autres de ce que tu as subi grâce à ton témoignage, voilà ce pour quoi je suis là."

Ses derniers mots étaient dit avec un sérieux déconcertant et sur un ton qui transpirait la franchise et l'honnetêté surtout avec son regard posé sur elle.
Messages : 87
Date d'inscription : 02/03/2017
Age : 27
Localisation : In your ass baby !
Multi-Compte : Lorelaï // Ena Anderson // Matteo L. Philipps // Emiko Saito // Luann E. Allannah
Fiche de Présentation : Whisky !
Fiche de Relation : Vodka !

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Grenouille
Maître/Maîtresse: Aucun
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideF - Sauvage Révoltée


Thème:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#) Dim 5 Mar - 20:00
Sarika fut déjà soulagée de voir Sétith lui retirer ses entraves. Parce que quand même, être attachée devant lui, d'accord cela pouvait passer, mais devant un inconnu, non ce n'était pas vraiment dans ses fantasmes. Elle se massa les poignets, constatant qu'il se mettait devant elle. Ou plutôt, entre l'inconnu et elle, comme un bouclier vivant. Elle sourit, le trouvant adorable. Mais elle avait bien d'autres choses à penser...elle aurait préféré qu'il ne soit pas là, qu'il n'entende pas parler de ces vidéos.
Elle se leva à son tour, se rapprochant de lui. Elle écouta les réponses aux questions qu'il venait de poser. L'hybride était-il aussi bien au service des humains que de la révolution ? Ce n'était pas forcément très clair mais à vrai dire, elle s'en fichait royalement. Elle tourna la tête vers celui qu'elle aimait...et qu'elle voulait préserver de tout cela.

- Sétith, je peux me débrouiller seule. Tu peux me laisser, tout ira bien.


Ou plutôt, elle voulait absolument qu'il s'en aille pour ne pas savoir ce qui allait se passer ! Car en réalité, elle ne savait pas si elle allait s'en tirer, toute seule face aux questions de l'inconnu.
La main sur l'épaule de Sétith, elle espérait qu'il accéderait à sa requête. Mais voila que l'hybride, en face d'eux, enclencha un enregistrement...où sa voix y était facilement reconnaissable. Elle devint aussi blanche qu'un cachet d'aspirine, alors que sa main se crispait sur l'épaule de Sétith.

- Je ne suis...je ne suis pas une actrice porno ! Je...

La honte commençait à monter en elle. La honte mais aussi la colère. Aussi bien contre Vladimir qui avait filmé tout ce qu'il lui avait fait subir, mais contre Shin. Sétith n'avait pas besoin de savoir cela, comment continuerait-il de l'aimer s'il apprenait toutes les atrocités qu'elle avait subi ? Il avait beau en avoir beaucoup subi lui aussi, elle avait vu tellement d'humains et d'hybrides lui passer sur le corps...elle se sentait à nouveau souillée.

D'un pas rapide, elle s'approcha de Shin et la choppa par le col, sans aucune douceur, le regard et le ton menaçants.

- Dégage de là ! Je n'ai aucune envie de parler de...de ces vidéos ! Dégage, avant que je ne décide de me montrer plus violente. Je ne veux plus te voir ! Je ne répondrais pas à tes questions !


Ses mains tremblaient, de rage et de peur mêlées. Elle détestait la situation, elle détestait ce qu'elle venait d'entendre, elle détestait Shin pour ce qu'il venait de faire...et elle se détestait pour tout ce qu'elle avait fait au centre. Les questions de cette hybride remuait beaucoup trop de choses en elle, des choses dont elle avait encore du mal à tourner la page. D'un geste, tout aussi brutal, elle poussa Shin vers la sortie, le regard assassin.
Messages : 326
Date d'inscription : 26/08/2015
Age : 24
Multi-Compte : Eileen L. Allannah, Leah Aoife, Kioko, Maeko et Juna Kavanez
Fiche de Présentation : Ma Fiche
Fiche de Relation : Ma Fiche

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Mouflon
Maître/Maîtresse: Officiellement Mustang (PNJ d'Esteban) mais est libre en réalité
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideF - DW Fou
Revenir en haut Aller en bas
(#) Dim 5 Mar - 20:19
Cet hybride ne semble ni amicale, ni agressive, mais son comportement laisse clairement à désirer surtout en ces lieux.
Rapidement, la voilà qui passe un enregistrement des tortures de Sarika et oui, je savais que cela existait, mais nous n'étions pas au courant que cet humains avait vendus les vidéos. Ces humains et leur libido à vomir.

Sarika quand à elle, a une réaction relativement violente juste après avoir eu connaissance de ces enregistrements. Je la vois me dépasser et aller attraper l'hybride par le col en proférant des menaces.

D'un mouvement rapide, je récupère Sarika et la sépare de l'élément perturbateur, la tenant ensuite fermement dans mes bras.

Une révolutionnaire alors ? Je vois, et vous pensez réellement que ce statut vous offre la sécurité en ces lieux ?Je n'aime ni votre ton, ni votre manière de faire. Sarika vient à peine de se remettre de son passage chez cet homme et voilà que vous débarquez en lui balançant comme ça les infos que vous avez. Vous êtes peut être bien renseigner, mais vous n'êtes pas très doué pour manier les mots. Je me fiche de vos menaces, et je sais que vous savez où vous êtes, alors je vous pris de bien vouloir descendre votre fierté d'un cran, ou je vous jure que votre petite révolution perdra un de ses membres.

Alors que le ton monte, je remarque des ombres à certains coins du chapiteau, mes frères alertés par les paroles dures sont venus afin d'observer, d'analyser et au besoin d'agir.

Nous pensions que ces vidéos étaient restées privées, alors je vais d'abord vous demander où et comment vous êtes tomber dessus.

A ces mots, je fais un signe de la tête, et Edward s'approche, tendant une tablette sur laquelle notre invité devait y enregistrer les infos qu'elle avait.

Bien, ensuite, je voudrais bien savoir en quoi le fait de savoir ces détails de ses tortures peut vous apporter. Seulement là, si je juge que cela peut effectivement être d'une quelconque utilité, alors je la laisserais répondre. Mais une seule chose, je ne laisserai pas Sarika se replonger dans ces horreurs simplement pour quelque membres de votre.... "révolution". Alors vous avez intérêt à me convaincre, et avec le sourire, que votre présence n'est pas nuisible et que je me dois de vous écouter.
Messages : 197
Date d'inscription : 02/06/2015
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
(#) Lun 6 Mar - 18:14
Elle observa les échanges, s'étonnant de voir que la fille voulait lui parlait seul à seul. Étrange. En général les témoignages se faisaient souvent en présence de proches qui servaient à supporter le poids des révélations faites, même si dans de rares cas, les gens demandaient à être seuls. Mais ses exceptions étaient souvent dû à la honte ce qui impliquait dans le cas présent que le brun ignorait tout. Elle fronça les sourcils, ne remarquant aucun signe chez lui qui pouvait indiquer sa surprise ou son incompréhension. Alors où était le problème ?

Ce n'est qu'en lançant l'extrait qu'elle sembla y voir plus clair. Déjà par le comportement excessif mais certes compréhensif de la fille. Elle avait donc bien honte et cela encourageait l'idée du viol surtout quand elle se déclara ne pas être une actrice. La grenouille était satisfaite de cette première déclaration. allait-il parvenir enfin au vif du sujet ? Sa pensée fut vite mise en déroute quand l'hybride vint à elle, la saisissant par le col sans que Shin n'y appose de résistance, jugeant que cela ne ferait qu'empirer sa colère. Elle subit sans une résistance le geste de la demoiselle, se contentant de suivre le mouvement pour mieux se rattraper, enchainant quelques pas dans le sable en direction de le sortie avant de se redresser, retrouvant son équilibre, remettant ses vêtements correctement avant de se retourner pour leur faire à nouveau face, sans ajouter un mot, observant la suite dans un calme presque étrange face à la retombé de ressentiment pour ne pas dire de haine qu'on avait à son égard. Mais bon elle avait la peau dure et son regard semblait toujours aussi froid, calculateur et étrangement calme.

Cette fois ce fut au tour du vaillant prince de se mettre en branle, allant retenir sa demoiselle en émoi (Bordel que c'est versatile les meufs ! Seigneur, préservez moi de ça !) qui semblait vouloir étriper la Grenouille. Mais elle craignait moins le regard de la fille que les propos du mâle qui semblait se faire honneur à enchainer les menaces et les sous entendus ce qui énervait peu à peu la tatouée. Cela se vit quand ses yeux se plissèrent lentement en écoutant ses propos tandis qu'elle conservait une pose tranquille, mains dans les poches.

Elle eut même l'audace de sortir son paquet de clopes malmené pour en tirer une petite qu'elle alluma sans plus de manière en soupirant, le laissant déblatérer ses compliments et autres sympathies comme l'aurait fait un chien défendant son territoire. Sincèrement il croyait quoi l'émo ? Qu'elle voulait du mal à sa princesse ? Sincèrement Shin avait bien mieux à faire qu'à faire chialer les meufs surtout pour une sex tape ou un porno... Mais bon comme quoi les hybrides sont comme les humains... réducteur.

Elle releva son regard pour découvrir que l'ambiance s'était bien refroidi, arrivant au même niveau que les abysses de son coeur. Ho le comité de soutien du couple en détresse ? Hô joie. Ils voulaient faire tourner le porno en famille ? Shin sourit par instinct bien que cela pouvait ressembler à une belle provocation surtout après le discours de monseigneur-baisse-d'un-cran-que-je-puisse-péter-plus-haut-que-mon-cul. Oui je sais c'est long mais que voulez-vous Shin avait le don pour les surnoms à rallonge.

Puis après le discours d'un roi, voilà le retour des questions qui firent s'interroger la Grenouille sur leur système auditif. En effet avait-il donc tant de merde que ça aux oreilles pour lui reposer les mêmes interrogations que précédemment ou était-ce juste parce qu'ils avaient une mémoire de poisson rouge ? Sincèrement le prétentieux commençait à l'agacer mais en bonne demoiselle qu'elle était, Shin se contenta de tirer une nouvelle bouffée sur sa cigarette histoire de ne pas avoir à lui lancer une pique. Haaaa douce nicotine, soulage mes humeurs vu que boire en public c'est pas correct... Pourtant sincèrement, là tout de suite, elle aurait pas dit non à un bon verre d'alcool comme cette petite bouteille de Whisky, là, dans son sac qui l'attendait.

La sortant de ses pensées, un mec s'avança et Shin le toisa froidement sans effectuer un mouvement pour agir. Elle laissa le silence se poser ainsi que la tension probable dont elle ne faisait pas réellement cas. Ils avaient le dessus de toute façon alors pourquoi s'en faire ? Elle prit lentement sa clope entre ses doigts d'un geste nonchalant et posa enfin son regard sur la mâle et sa demoislle, ignorant l'autre et sa tablette.

"Aloooors. Comme ça ne semble pas clair, je vais être plus...simple. Internet avec navigateur puis mot clef. Hardcore, porno et hybride. Si vous voulez moins de complication ajoutez aussi chèvre. Après vous faites comme tout internaute qui se respecte, vous surfez"


Elle n'avait pas porté un seul regard sur celui qui tenait la tablette et se permit un ajout qui se voulait aussi basique que discuter du beau temps.

"Et Oui, je ne me suis pas trompé, j'ai bien dis chèvre car pour eux dès que ça a des cornes c'est que c'est des chèvres... me demandez pas pourquoi."


Ça se voulait léger mais vu l'ambiance, la tatouée se doutait qu'elle allait bider mais qu'importe, personne comprenait son humour de toute façon. Elle profita que l'autre soit en pleine recherche pour ouvrir enfin sa bouche, désireuse de faire une petite clarification, quitte à foutre encore la merde car oui, la demoiselle détestait qu'on la prenne pour une merde quand ceux qui le faisaient étaient aussi des bonnes grosses merdes. Accepter la polémique oui, mais pas pour rien.

"Hé au fait Roméo, juste pour te dire que là actuellement il n'y a que toi qui menace. Je peux admettre que j'ai un tempérament de merde et que mes propos n'ont pas la délicatesse que tu peux avoir.... certes, mais de là à m'accuser que je suis ici pour vous rabaisser, je trouve que tu dépasses les bornes, et c'est pas parce que tu ramènes ta petite famille que je vais me taire sur ce fait indéniable, aussi menaçante soit-elle."

Bon ça c'était dit. Un poids en moins sur son égo et sur sa franchise car oui quand elle jugeait une chose fausse ou injuste, elle le disait, purement et simplement même si pour l'occasion elle avait fait un effort sur les formes. Cependant au fond sa priorité ce n'était pas de s'entendre avec la belle famille de madame. Ça au final elle s'en foutait royalement. Ce ne sera pas elle qui les accompagnera au diner de famille donc.... Elle n'était là que pour une chose simple : un témoignage. Pourtant tout semblait se compliquer et sincèrement cela l'agaçait. Depuis quand une hybride majeure avait-elle le droit à une armée en renfort pour une demande d'interview sous prétexte qu'elle faisait un caca nerveux ?

Mais avant de pouvoir en penser plus, le damoiseau en rajouta, agaçant pour de bon Shin. Alors comme ça Roméo proposait un agréable marché.
Attendez agréable j'ai mis ? Ha merde je me suis gourée en faite, ce mec la débecte en fait ! La grenouille prit une grande inspiration, sentant une douce bile caresser son palais. Ses muscles se contractèrent légèrement avant de se détendre quand elle expira lentement. Elle ferma les yeux et se passa une main dans sa tignasse d'un air nonchalant avant de la porter à sa clope, tirant à nouveau dessus avant de rouvrir les yeux, posant un regard glacial sur ce personnage qui la foutait littéralement en boule.

"Bon alors... Comment le dire sans que ça me revienne en pleine face comme une menace ou comme de la supériorité.... mmmmh"


Elle leva les yeux, observant les ombres un moment avant de les poser à nouveau sur le duo.

"Je n'entends que toi. Toi, tes menaces, tes compliments et le reste. Si je suis là c'est uniquement pour elle et non pour toi. J'ai déjà dis ce que j'avais à dire. Ce n'est pas à toi de décider pour elle et si c'est le cas dans ce cas, elle peux aussi bien me mentir sous tes ordres vu que tu sembles être le seul cerveau bien pensant ici. Après je ne suis pas un juge sain en matière de relation de toute façon donc...Je parle pour rien au final."

Elle haussa les épaules et sortit une carte, la sienne en l’occurrence en changeant littéralement de sujet, se fichant royalement de l'ambiance général. Les énerver, les froisser ? Allons bon avaient-ils donc aussi peu d'humilité pour tout prendre au mot ? Ne savaient-ils pas se remettre en cause et se rendre d'eux-même compte de leur erreurs ou avaient-ils trop d'égo pour l'accepter ? Après elle admettait sans mal que c'était aussi de sa faute à entrer dans le vif du sujet sans prendre de gants. Mais elle était comme ça point barre. Elle le savait et l'assumait comme elle le faisait en ce moment, n'ayant pas besoin de menace ou de petits copain pour appuyer ses dires. Elle posa son regard sur la femelle qui semblait encore énervée et soupira, son visage perdant alors cette froideur qu'elle avait offert à son mâle, reprenant à l'intention de Sarika.

"Je doute que tu y trouves un intérêt mais c'est ma carte. Si je suis venue te voir c'est que tu es la seule que j'ai retrouvé. Les autres filles, celles des vidéos... Aucune d'elles n'a quitté le centre... sans exception hormis toi. J'en déduis que tu es la seule encore en état de parler. Voilà pourquoi c'est toi que je viens voir. Voilà pourquoi je tiens tant à TON histoire en particulier.... je ne viens pas pour avoir des détails croustillants, ça je m'en fous. Le sexe ne m'intéresse pas. Je viens pour écouter ce que tu sais et analyser ce que tu me révèleras tout simplement. Mais comme tu sembles pas prête..."

Elle fit demi tour, leur tournant le dos, se dirigeant vers la sortie, posant la carte sur une caisse. Elle ne s'attendait pas à ce que la mouflonne s'intéresse à ses dernières paroles. Après tout son comportement avait été aussi sec et franc qu'une gifle et il était rare que la vérité plaise, surtout dite avec aussi peu de forme. Pourtant Shin ne regrettait pas d'être venue. D'une part parce qu'elle avait vu une partie des "amis" d'Esteban, le fameux Loyal et d'autre part car elle avait pu découvrir que la mouflonne qu'elle avait vu en piteux état était devenue... une femme plus.... bon plus forte semblait-il même s'il restait encore du travail... Bon ok cette fille était le genre de bécasse qu'elle détestait à piquer des crises et à faire des scènes pour rien mais bon, elle lui mettait la carte de choquée au dos ce qui pouvait l'excuser.... Après elle n'était pas non plus dans son monde au quotidien alors qui était-elle pour juger au final. Que ce soit dans leur couple ou autrement elle n'avait pas assez de matière pour apposer son idée sur la chose donc à voir... peut être en aurait-elle assez un jour si on lui en donnait la possibilité....
Messages : 87
Date d'inscription : 02/03/2017
Age : 27
Localisation : In your ass baby !
Multi-Compte : Lorelaï // Ena Anderson // Matteo L. Philipps // Emiko Saito // Luann E. Allannah
Fiche de Présentation : Whisky !
Fiche de Relation : Vodka !

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Grenouille
Maître/Maîtresse: Aucun
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideF - Sauvage Révoltée


Thème:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#) Mar 7 Mar - 13:10
Alors que Sarika avait violemment menacé l'intrus, Sétith venait d'intervenir avec sa rapidité coutumière pour l'empêcher de faire plus...de dégâts peut-être ? Ou de s'approcher d'un potentiel danger ? Coincée dans ses bras, elle écoutait ce qu'il disait, ayant l'impression qu'il agissait comme avec une gamine. Mais ne venait-elle pas de réagir comme tel ? Tout en suivant la conversation, elle se rappelait ce qu'ils lui répétaient tous sans cesse...agir avec la tête, pas avec les sentiments.
Mais en même temps, Shin avait le don pour poser le doigt sur ce qui faisait, sur ce qui lui faisait le plus honte. Néanmoins, elle ne chercha pas à se débattre, attendant patiemment que les bras se montrent moins fermes.

Elle fronça les sourcils en entendant les mots clefs pour trouver les vidéos qui la concernait. Tout concordait, évidemment. Mais chèvre ? Sérieusement ?

- Je ne suis pas une chèvre !

Cela pouvait sembler étrange qu'elle s'indigne là-dessus et pas sur le reste. Mais bon, au moins, elle évitait de trop repenser à ces scènes qui avait amené à ces nombreux pornos la concernant.
Soudainement, elle vit arriver Edward, tablette en main. Elle leva alors les yeux et repéra quelques ombres. Mais visiblement, elle était la dernière à les avoir repéré...il allait falloir qu'elle se montre plus observatrice. Surtout qu'elle n'aimait pas vraiment avoir autant de public quand la conversation concernait un sujet aussi...détestable.
Mais profitant que Shin et Sétith s'envoie leurs paroles crues à la tronche, elle réfléchissait. Sétith n'était pas choqué ou surpris depuis tout à l'air...Il agissait entièrement comme d'habitude. Elle leva alors les yeux vers lui, qu'est-ce qu'il lui cachait ? Était-il au courant pour ces vidéos ?
Elle revint ensuite vers Shin et soupira.

- Ordres ? Sétith ne me donne pas d'ordre.

Première intervention depuis son indignation sur le fait d'avoir été considérée comme une vulgaire chèvre. Et même là, elle pouvait surprendre sur ce qui la faisait réagir, mais bon, elle considérait qu'il s'agissait de leur petite guerre même si elle était la principale concernée. Sétith voulait la protéger, Shin voulait ses informations. C'était tout. Et elle essayait d'appliquer le principe du groupe, donc de ne pas suivre ses émotions...car sinon, elle repousserait Sétith pour aller frapper cette hybride insupportable. D'où elle parlait ainsi à Sétith ?
Mais finalement, la conversation prit une tout autre tournure qui la surpris. Elle observa un moment la carte que Shin posait sur une caisse et elle réussit enfin à se libérer de l'emprise de Sétith. Bon, elle savait parfaitement que c'était lui qui l'avait relâché.

- Attends ! Combien y'a-t-il de filles ? Combien...comme moi ? Tu comptes vraiment les aider ? Faire tomber celui qui organise tout ça ? Comment comptes-tu faire ?

Elle était à mi-chemin entre Sétith et Shin. De toute façon, elle savait qu'au moindre problème, Sétith ou un autre frère agirait avant même qu'elle n'ait le temps de comprendre le danger. Mais elle voulait agir seule, pour elle-même, pour les autres filles qui subissaient encore ce qu'elle avait subi. Elle voulait aider. A hauteur de ses moyens. Même si ce serait dur de se replonger là-dedans.

- Je veux bien parler. Je répondrais à tes questions.

Et tant pis si Sétith n'était pas d'accord, si Esteban ou Mustang ne le serait pas non plus ou s'inquièterait pour elle. C'était son choix, elle voulait faire face. Néanmoins, elle se tourna vers Sétith, sérieuse.

- Toi, par contre, tu vas me devoir une explication. Me dire pourquoi tu sembles connaitre tout ça alors que je ne t'ai rien raconté. Mais on verra ça après.

Oh, elle ne lui en voulait pas. Surtout qu'il ne semblait pas savoir où trouver les vidéos, seulement, à pars si elle lui avait raconté...mais elle ne voyait pas à un seul moment où elle lui avait parlé de ses tortures. A moins...les séances d'hypnoses ? Qu'est-ce qu'elle avait bien pu lui raconter ? Cette explication possible ne lui plaisait pas du tout.
Néanmoins, ce n'était pas le moment. Elle se tourna de nouveau vers Shin et la rejoignit.

- Par contre, si à un moment, tes questions ne me plaisent pas ou si ça va trop loin, je me réserve le droit de tout arrêter.

Elle la fixait, le plus sérieusement possible, prête même si elle savait qu'elle allait souffrir de devoir se replonger dans tout ces mauvais souvenirs qu'elle détestait.
Messages : 326
Date d'inscription : 26/08/2015
Age : 24
Multi-Compte : Eileen L. Allannah, Leah Aoife, Kioko, Maeko et Juna Kavanez
Fiche de Présentation : Ma Fiche
Fiche de Relation : Ma Fiche

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Mouflon
Maître/Maîtresse: Officiellement Mustang (PNJ d'Esteban) mais est libre en réalité
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideF - DW Fou
Revenir en haut Aller en bas
(#) Mar 7 Mar - 19:44
Ha enfin elle prenait vie la petite ? Entre sa réflexion sur le mot clef qui la fit sourire et la suite, la grenouille la regardait se réveiller. Néanmoins elle restait distante bien qu'elle semblait peu à peu réfléchir aux choses qui l'entourait. En soit, Shin l'aurait presque féliciter. Faire confiance aux autres était risqué et elle avait toujours pensé que l'on ne pouvait se fier qu'à soi dans ce monde. Les traites ça pullulaient, aussi bonnes que pouvaient être leurs convictions ou aussi forte que soient les amitiés. Le monde était sale et puant et pour survivre il fallait être fort et intouchable.... ou le paraitre tout du moins.

Mais malgré cela, Shin avait l'impression que le moment n'était pas venu, aussi s'était-elle détournée de son objectif, lui laissant néanmoins la possibilité de la joindre si nécessaire mais à ses dernières paroles tout changea. Elle sentit le mouvement se faire dans son dos et la voix de la fille se fit soudain curieuse, prenant enfin part au débat sans se cacher derrière son héros. Peut être y avait-il quelque chose d'intéressant chez elle finalement au delà de son témoignage. La grenouille se figea et fit à nouveau face à la mouflonne qui avait franchi une partie de l'espace qui les séparait. Cependant ses questions soulevaient une profonde réflexion chez la tatoué qui haussa un sourcil en poussant un soupir avant de répondre, évasive.

"Le nombre grandit de jour en jour. J'en déduis que les anciennes ne sont plus aptes à servir. Et non je ne compte pas les aider, je n'ai pas les capacités de libérer des esclaves... Je ne suis pas Dieu. En revanche je compte prévenir les autres tout en trouvant le point faible de celui qui fomente ses jeux de merde. Il n'y a pas besoin d'une armé quand on ne vise qu'un point. Une balle suffit pour abattre un cerveau."


La Grenouille avait croisé les bras en formulant ses paroles, le ton calme, comme si elle ne parlait que du beau temps. Elle ne précisait pas ses plans, juste les contours. Après tout, elle n'aimait pas gâcher les surprises et moins ils en savaient mieux ils se porteraient. Cependant la princesse avait besoin de comprendre même si là encore c'est Shin qui répondait au lieu d'interroger. La tatoué n'aimait pas être de ce côté de l'interrogatoire mais elle savait que parfois fallait y passer. Elle se disait que c'est comme une bonne cuite, une fois les vomissements passés, restez plus qu'à finir en beauté, à quatre patte sur le trottoir. Vous ne voyez pas de logique ? Et bien moi non plus mais Shin en avait-elle une au moins ? Tout ça pour dire qu'elle avait hâte de passer à la suite.

C'est peut être l'une des raisons qui la fit sourire quand elle vit Sarika se tourner vers Roméo. Hoooooo BOUM BITCH ! Ha qu'est-ce qu'elle aimait cette petite odeur de conflit ! Bon c'était juste de la fumée mais elle ne put s'empêcher d'afficher un sourire ravi en regardant Monsieur l'Emo, lui faisant un petite signe de tête avant de reprendre son sérieux car bon elle n'était pas là pour se faire des ennemis même si elle avait toujours prit un malin plaisir à remonter les gens contre elle. Elle fit donc preuve de retenu, évitant donc de balancer de l'huile sur le feu, reposant le regard sur la demoiselle alors qu'elle venait à elle, effaçant peu à peu son sourire sur ses lèvres, posant son regard sur elle, retrouvant contenance, le sourire en coin.

Oui elle était ravie la petite Shin. ENFIN elle allait avoir ce qu'elle voulait. Elle en aurait presque mouiller sa culotte mais là tout de suite, elle avait autre chose en tête que ses pulsions corporelles. Elle hocha de la caboge, acquiesçant aux propos de la demoiselle. Au fond c'était logique, Sarika ne semblait pas encore pleinement remise de ses traumatismes donc la Grenouille n'allait pas la forcer à quoi que ce soit.

"Bien dans ce cas, peut être veux-tu qu'on aille parler dans un endroit plus .... privé à moins que tu souhaites le faire en compagnie de ... d'eux ?"

Elle releva les yeux, désignant la petite troupe derrière eux, la laissant voir ce qu'elle voulait faire, se contentant de se plier à ses caprices. Qu'ils bougent ou non importait peu à la grenouille, tant qu'elle avait son sac. Elle suivit donc son témoin, fourrant sa main dans son sac, sortant un carnet et un stylo. Elle prit place là où le voulait la jeune femme. La grenouille semblait peu à peu se transformer. De type renfermé et frigide, elle laissait place à une créature studieuse. Prenant une nouvelle page, elle marqua une série de chiffre qui pourrait penser à une date mais qui pourtant n'avait aucune logique pour en être une, puis elle nota deux trois choses assez étrange. Il y avait là rien de logique dans son texte et elle leva enfin les yeux sur Sarika. Enfin son tour venait. Elle lui fit un sourire tranquille.

"Commence au début. Comment en es-tu arrivé à subir ça ? Pour toi ça a commencé où ? Essaye de me dire les lieux, les dates approximatives aussi. Tu n'es pas obligé de me parler des sévices si tu ne le souhaites pas. Pour le moment c'est secondaire. Parle moi des gens, décris-les si tu le souhaites. Bref, raconte moi ce qui te vient à la tête."


La laisser venir à son rythme. Encore son récif, avoir une approche global pour ensuite se rapprocher de l'essentiel. Journaliste c'était un peu comme être chercheur d'or. Tu trainais les mains dans la merde dans l'espoir de trouver une belle pépite. Tu fournissais des efforts, de la sueur de la patience dans l'espoir de trouver ce que tu veux. Shin aimait ça et ça se sentait. Elle parlait d'une voix douce, tranquille comme l'aurait fait un psy. Sauf que là elle devait pas de fric pour ça...
Messages : 87
Date d'inscription : 02/03/2017
Age : 27
Localisation : In your ass baby !
Multi-Compte : Lorelaï // Ena Anderson // Matteo L. Philipps // Emiko Saito // Luann E. Allannah
Fiche de Présentation : Whisky !
Fiche de Relation : Vodka !

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Grenouille
Maître/Maîtresse: Aucun
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideF - Sauvage Révoltée


Thème:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#) Jeu 9 Mar - 10:27
Bon, Shin ne pourrait pas sauver toutes les hybrides qui subissaient encore ce que Sarika avait vécu. Mais au moins, elle pourrait peut-être en empêcher d'autres, peut-être détruire l'image de Vladimir...C'était déjà cela. Alors, elle hocha la tête.

- Ça me va. Ce sera déjà un bon début.

De toute façon, elle voulait être celle qui détruirait entièrement Vladimir Gribov, ce sale type qui prenait chaque femelle qui lui plaisait comme un bon défouloir. Elle le tuerait, de ses propres mains. Et elle lui offrirait une morte lente qui serait comme un exutoire pour elle. Une vengeance pour un bien-être. Oui, c'était ce qu'elle désirait.
La voix de Shin la sortit de ses pensées et elle leva les yeux vers elle, ne jetant pas un coup d’œil à sa famille.

- Allons dans la cuisine, on y sera mieux.


Elle se dirigea vers la sortie du chapiteau, espérant qu'aucun des frères ne chercheraient à profiter de son ouïe fine pour écouter leur conversation. Elle se dirigea ensuite vers la cuisine collective et décida de se préparer un café, lui en proposant un avant d'amener le tout à la table, s'y installant. Elle but une gorgée de son café, écoutant les questions. Assez vague pour l'instant et cela lui allait très bien.
Fixant le café dans sa tasse, elle réfléchit par où commencer.

- Eh bien...je pense qu'il faut commencer par le fait que je vivais dans la nature avant, ce que les humains appellent les sauvages. Jusqu'à ce que je rencontre un hybride trop attiré par mes chaleurs. Enfin, tout ça pour dire qu'après, je n'ai pas pu me défendre contre les humains qui m'ont amené au centre de dressage. Je crois que ça fait...environ 1 an maintenant.

Elle passait rapidement sur Raziel, Shin n'avait pas besoin de connaitre sa semaine dans les égouts. Et puis, Shin avait l'air tout à fait capable de se défendre contre les attaques d'un tel hybride...bien qu'il soit naturellement armé avec toutes ses griffes et ses crocs, mais aussi les pointes au bout de ses ailes.
Relevant les yeux, elle fixa le visage de la journaliste.

- Au début, tout le monde était très...gentil avec moi. Il s'était présenté sous le prénom de Dorian, se faisant passer pour un psy qui cherchait seulement à m'aider. Mais tout ce qu'il voulait, c'était connaitre mon passé pour s'en servir contre moi. Il s'est même servi d'une hybride pour y arriver. Et quand il a été...satisfait, c'est là que tout a dérapé. Je suis lentement passée de l'état d'hybride choyée à un objet...sexuel. Et le fait que j'étais enceinte ne l'empêchait pas de me prêter à ses amis ou à me jeter comme récompense aux hybrides mâles du centre.

Elle avait un ton soudainement haineux. Même si se replonger là dedans était difficile, elle était aussi plein de haine pour cet homme. Elle voulait tellement le tuer ! Le réduire en bouillie !

- Je ne me souviens pas forcément de tous. Pour une partie des...jeux, j'étais sous drogue. En fait, c'est ainsi que tout fonctionne là-bas. Enfin pour moi. J'étais soit droguée d'avance, soit il me promettait de quoi planer un peu après si j'avais bien travaillé...Je ne supportais tellement pas le quotidien que j'étais prête à tout pour un peu de bonheur...même éphémère.


Quand elle était à ce moment-là, totalement au fond du trou à ne pouvoir rien faire d'autres que subir les jeux malsains de Vladimir, elle avait accepté la seule chose qui lui faisait du bien : la drogue. De toute façon, elle ne s'en était pas rendue compte sur le moment, puisqu'il ne lui avait jamais parlé de drogues. Il lui en avait simplement injecté selon ses envies, ce qui n'avait fait que la détruire un peu plus.
Messages : 326
Date d'inscription : 26/08/2015
Age : 24
Multi-Compte : Eileen L. Allannah, Leah Aoife, Kioko, Maeko et Juna Kavanez
Fiche de Présentation : Ma Fiche
Fiche de Relation : Ma Fiche

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Mouflon
Maître/Maîtresse: Officiellement Mustang (PNJ d'Esteban) mais est libre en réalité
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideF - DW Fou
Revenir en haut Aller en bas
(#) Jeu 9 Mar - 21:02
Shin l'écoutait, observant la demoiselle qui semblait déjà faire preuve de plus de retenue qu'au début de l'échange. Oui ce serait un début, le début de la fin pour ses ennemis. Mais ça elle se gardait de le dire. Elle était patiente et tenace, un peu comme un parasite qui vient vous arracher votre santé petit à petit tout en vous refilant la mort. Oui c'est ça, elle était un putain de moustique à bourdonner, rongeant la patience de ses victimes sans pour autant être visible.... C'était là que se trouvait son charme qui, fallait bien l'avouer ne plaisait pas à tout le monde voir même à personne en faite....

Elle suivit l'hybride, lui emboitant le pas, récupérant son carnet qui lui servait pour ses interviews. Elle aimait écrire. Elle avait son propre style tout aussi étrange que sa personne. Il faut dire qu'elle employait son propre code. Un code complexe car il n'avait aucune logique, la grenouille associant un code à chaque personne, ayant un style propre. Ainsi elle était sûr de préserver ces témoins tout en recueillant le maximum d'informations. Elle lui avait donné forme en apprenant à écrire, aimant ce côté secret et inaccessible.

Elles se posèrent dans une cuisine et l'hybride accepta le café même si elle aurait préféré sa bouteille. Cependant il lui fallait avoir les idées claires pour écrire. Elle attendit patiemment que le café de son témoin soit prêt et qu'elle prenne place, commençant par le début, lui demandant de conter son histoire tout en mélangeant le liquide noir d'où s'échappait une délicieuse odeur. L'hybride le fit, expliquant sa capture. Shin notait ces détails, prenant en compte que c'était une hybride sauvage de base donc elle avait des raisons d'être en centre. De ce fait, elle n'avait aussi aucun recours possible, n'ayant aucun maitre pour se plaindre du traitement qu'elle avait subi. Il faudrait donc trouver autre chose. Elle releva les yeux de ses notes, continuant de l'écouter.

Le récit fut long et elle voyait que la jeune hybride peinait parfois à parler. La grenouille, elle ne faisait aucun commentaire, se contentant de lever ou baisser son crayon, grattant le papier en le marquant de son écriture penchée et souple, élégante. Elle gardait le plus souvent les yeux posés sur l'intéressée, lui offrant un visage neutre, n'exprimant ni peine ni pitié. Lui tapoter l'épaule aurait été la rabaisser. Enfin c'est ce qu'elle pensait. Et puis les câlins c'était pas son truc. Point.

Ainsi il mentait pour tromper les hybrides et les amenait à se dévoiler quitte à user d'autres hybrides pour y parvenir... Un bon plan en somme. Percer les défenses de ses proies en les observant. Il était bien pervers le bougre ! Intérieurement, cela la fit sourire. Les connards dans son genre l'amusait car il avait souvent un égo surdimensionné. C'était les plus drôle à emmerder car c'était aussi les plus dangereux. En effet, bien souvent ils détestaient se faire trainer dans la boue et quand cela arrivait ils pouvaient faire des caca nerveux à se tordre de rire. Haaaa rien qu'à cette idée, la grenouille sentait l'excitation monter. Enfin une victime prometteuse ! Chouette chouette chouette !

Mais au fur et à mesure que le récit avançait, l'hybride sentait que le ton de son témoin devenait dur. Il faut dire que c'était logique vu comment elle avait été traité. Elle se souvenait qu'elle avait été enceinte en effet, l'ayant aperçue dans ses derniers mois. D'ailleurs elle se demandait où se trouvait les enfants même si ce détail était secondaire. Pourtant elle envisagea la possibilité que sa progéniture était tiré d'un viol vu son état et les dires qu'elle avait pu avoir sur le sujet. Elle avait donc dû se débarrasser d'eux d'une manière ou d'une autre... Dans tous les cas, ils seraient surement mieux là où ils étaient plutôt qu'avec une mère qui les haïssait bien qu'elle ignorait au final ce qu'était une relation familiale. Peut être que la haine faisait partie du jeu...

Le récit se poursuivait et l'hybride nota la suite, prenant en compte ce nouveau facteur. La drogue. Sur ce point elle en connaissait un rayon. Elle rajouta les information reçu, tournant la page, noircissant une nouvelle feuille de ses notes avant de reposer son crayon une fois qu'elle eut terminé. Elle but un peu de café, la laissant souffler tranquillement. Faire une petite pause afin qu'elle puisse digérer sa propre histoire. La grenouille croisa les bras, se penchant un peu en arrière, pensive. Elle prit la parole de sa même voix grave, tranquille comme si ce qu'elle entendait n'était pas si incroyable.

"As-tu le nom de ces hybrides qui ont assisté l'homme ? Je vais essayer de la retrouver pour l'interroger sur ses motivations et sur ce qu'elle a subi. Ce Dorian... il ressemblait à quoi ? Et ses hybrides... ceux qui t'ont aidés ? Tout se passait au centre ou est-ce que tu changeait de lieux ? As-tu servi de jouet a des humains et si oui as-tu des noms ?"

Aucune question sur ce qu'elle avait subi sur le plan des jeux sexuels comme elle lui avait dit. Il faut dire qu'elle avait regardé toutes les vidéos porno sur la demoiselle donc elle avait une vague idée du vécu même si elle s'était endormie devant certaines d'entre elle. Oui entendre des gens hurlaient n'avait pas d'effet empathique sur sa personne et ne provoquait aucune réactions physiques. Haaaa Shin avait-elle un coeur au moins ? Probablement pas ou alors il avait donné sa démission. Son manque de sensibilité étant un de ses principal trait de caractère. Rien ne semblait l'atteindre que ce soit les menaces, la colère ou même la peine. Elle conservait cette façade neutre ou moqueuse même si là son visage était moins froid que sous le chapiteau. Elle s'étira et repoussa ses cheveux d'une main en soupirant, sortant son paquet de cigarette, demandant l'autorisation à l'hybride de s'en griller une tout en lui proposant d'en faire de même. Puis la voyant encore mal elle, sortit sa bouteille de Whisky, l'air de rien et l'ouvrit en lui proposant de boire un coup, ajoutant avec un léger sourire.

"Ça fait pas de mal si on en abuse pas."


Elle était bien placé pour dire ça, elle qui devait être alcoolisé en continue. Son foie devait avoir pris trente an avec tout ce qu'elle s'enfilait par jour. Mais bon, son congénère n'était pas censé le savoir donc...

"Et as-tu une idée de pourquoi tu as quitté le centre, ils voulaient te remettre en circulation ?"


Par là elle entendait qu'ils voulaient la revendre. Pourtant avec un tel passé, elle aurait surement été bradé et aurait servi dans une maison close d'hybride. Surtout qu'elle devait avoir une grave dépendance à la drogue si c'était pour elle son seul point de repère et de bien être. Pourtant elle n'en gardait que peu de trace et Shin ne l'aurait pas cru même si, au vu de certaines vidéos, elle l'avait envisagée mais bon vu les délires de certaines filles... Elle n'osait pas s'avancer sur les limites du corps humains et surtout des fantasmes de ses derniers...
Messages : 87
Date d'inscription : 02/03/2017
Age : 27
Localisation : In your ass baby !
Multi-Compte : Lorelaï // Ena Anderson // Matteo L. Philipps // Emiko Saito // Luann E. Allannah
Fiche de Présentation : Whisky !
Fiche de Relation : Vodka !

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Grenouille
Maître/Maîtresse: Aucun
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideF - Sauvage Révoltée


Thème:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sam 11 Mar - 14:44
Après avoir raconté ce qu'elle avait subi au centre, Sarika fixait son café, ne se sentant pas vraiment très bien. Elle n'aimait pas parler de tout cela, mais c'était son choix après tout. Elle l'avait voulu et ne comptait pas se dérober. Surtout qu'elle avait raconté que très peu de détails, mais ces fameux détails, ils défilaient dans sa tête, la replongeant dans tout ses mauvais souvenirs.
Pendant tout son récit, elle avait vu Shin prendre des notes, mais c'était normal pour garder une trace de ce qu'elle avait dit. Profitant du silence qui s'installait, elle but une gorgée de son café. Ce silence lui faisait du bien, lui permettant de digérer plus ou moins ce qu'elle venait de raconter...mais la laissait aussi se plonger un peu trop dans ses pensées.

Et enfin, la journaliste prit la parole, posant des questions pour affiner son témoignage. Elle réfléchit, fixant la table.

- L'hybride qui l'a aidé ? Lorelaï, c'est une louve...et je pense qu'elle ait toujours au centre. Mais je ne pense pas que tu pourras lui parler, elle lui est fidèle. Très fidèle.


Son ton était plein de dégout et de haine pour cette hybride qui l'avait trahi alors qu'elle s'était fait passée pour une amie. Mais elle ne voulait pas en parler plus. Ici, au cirque, elle était bien. Elle arrivait enfin à être heureuse, à rire, à se faire une place...alors elle ne voulait pas penser à cette traitresse qui l'avait vendu à Vladimir. Elle préféra continuer de répondre aux questions que de penser plus longtemps à cette hybride.

- Pour Dorian...c'était un faux nom. J'ai appris ici, qu'il s'agissait en fait de Vladimir Gribov, le directeur du centre. Je ne connaissais rien de cet endroit que les rumeurs que j'avais pu entendre. J'avais entendu ce nom, je me serais sans doute méfiée s'il s'était présenté honnêtement...mais il n'est pas idiot. Il sait comment berner ses proies. Après, je ne sais pas si tout se passait au centre...il me semble...


Elle fronça les sourcils, réfléchissant. Elle avait l'impression d'oublier quelque chose, mais elle ne voyait pas quoi.

- Je ne sais pas...peut-être qu'il me déplaçait ? Mais je n'en ai aucun souvenir. J'étais souvent sous drogue...je ne me rappelle pas de tout. Et à la fin...je ne voulais juste pas voir ce qui se passait autour de moi, de ce que je me souviens, c'est que j'étais comme une...poupée sans réaction.

A la fin, elle s'était réfugiée loin dans son esprit. Totalement amorphe, à se laisser faire, sans résister, sans aucun bruit, sans aucune réaction. Mais maintenant ce n'était plus le cas, même si parfois elle semblait retrouver cette attitude face aux souvenirs qui la submergeaient, ces moments étaient de plus en plus rares. Désormais, elle tentait de faire à chaque fois face. Elle but à nouveau de son café, relevant les yeux sur Shin.

- Par contre, je n'ai aucun nom, aucune information sur les humains qui ont pu me...louer. Il a toujours fait en sorte de ne rien me dire de ce côté là.


Louée comme un vulgaire objet aux amis de Vladimir, elle n'avait rien pu faire pour se défendre à ce moment-là. Et comme il lui promettait toujours sa dose...elle finissait toujours par céder, de plus en plus vite.
Mais voila que Shin sortait un paquet de cigarettes de ses poches, demandant l'autorisation de fumer. Elle la lui donna sans problème, Sétith fumait aussi, alors cela ne la dérangeait pas. Par contre, ce qui lui dérangeait, c'était plutôt la bouteille d'alcool. Elle n'avait plus touché à l'alcool depuis son premier jour ici, ayant eu bien du mal à sortir de son alcoolisme. Elle recula vivement, ne voulant surtout pas être tentée par cette bouteille, par ce verre que Shin lui proposait, alors qu'elle savait que se plonger dans ses souvenirs lui donnaient à chaque fois, l'envie de succomber à ses addictions.

- N-non ! Je ne veux pas voir ça ! Je...je n'ai pas eu que la drogue comme...addictions à cause de lui. J'ai eu bien du mal à me sortir de la drogue et de l'alcool. Je ne veux pas replonger là-dedans !

Son ton était plus dur alors que ses yeux étaient fixés sur la bouteille. Ses mains tremblaient, non, non, non, stop ! Il était hors de question de craquer ! Hors de question de retomber là-dedans. Elle le savait, un verre, une gorgée même et elle repartait en arrière. Et elle ne voulait surtout pas !
Shin posa soudainement une nouvelle question qui la sortit de son attirance soudaine pour cette bouteille. Elle leva les yeux vers le visage de l'hybride, réussissant avec un peu de difficulté à ne pas réclamer un verre.

- Je ne sais pas...je n'écoutais plus ce qui se disais à cette époque, je ne pense même pas qu'il a voulu me le dire. Peut-être que je ne servais plus à rien comme je n'avais plus aucune réaction ?

Elle haussa les épaules, ignorant qu'il l'avait vendu. Au final, cela l'avait bien arrangé puisqu'elle avait fini par atterrir au cirque, dans cette famille, avec une possibilité d'avenir. Ce qu'elle n'aurait pas eu sans avoir été vendue, sans que les révoltés n'aient entendus parler de son convoi, et qu'Esteban ne s'intéresse à elle. Tout n'était du à pas grand chose au final.
Messages : 326
Date d'inscription : 26/08/2015
Age : 24
Multi-Compte : Eileen L. Allannah, Leah Aoife, Kioko, Maeko et Juna Kavanez
Fiche de Présentation : Ma Fiche
Fiche de Relation : Ma Fiche

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Mouflon
Maître/Maîtresse: Officiellement Mustang (PNJ d'Esteban) mais est libre en réalité
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideF - DW Fou
Revenir en haut Aller en bas
(#) Mar 14 Mar - 19:04
Shin l'interrogeait, intriguée à l'idée que le Maitre du centre de dressage utilise une hybride pour manipuler ses proies. User de ses congénères pour atteindre un ou une victime potentiel. En soit c'était une très bonne idée bien pensée et mise au point vu ce qu'en disait l'hybride. La grenouille écoutait la blême continuer son récit, lui faisant part de son opinion sur sa congénère qui était loin d'être glorieux, informant la brune que l'intéressée était fidèle à son Maître. Était-ce possible de servir un tel homme sans avoir de remords ? Elle en doutait à moins que la louve ait les mêmes passions que son propriétaire, ce qui n'était pas à exclure. Après tout des hybrides tordus, ça existait aussi, elle en était le parfait exemple.

Quand à Vladimir, il semblait du genre joueur, à tester le terrain pour cerner ses proies. Il se servait donc d'autres hybrides mais aussi en se présentant sous d'autres noms. Bien. Elle continuait de prendre des notes, observant l'hybride qui semblait revivre son histoire au travers de son récit. Son visage affichait ses émotions avec une facilité déconcertante là où celui de sa compagne n'était qu'un masque neutre, tranquille alors que ses prunelles se contenter d'offrir un semblant d'intérêt comme pour l'encourager à poursuivre, la laissant aller à son rythme.

Cependant elle regrettait l'absence de nom ou de matière pour avancer dans son enquête, se doutant qu'elle devrait aller chercher du côté de l'éditeur et du centre de dressage. Cependant le second choix était risqué, le maitre des lieux ayant une bien sombre réputation autant chez les hybrides que chez les humains. Malgré ses airs civilisés, il devait être un sacré sadique. Mais qu'importe, cela attisait la curiosité de l'amphibienne même si la prudence restait de rigueur. Il allait falloir préparer le terrain avant.

La grenouille attendit la pause, sortant son paquet de cigarette, sélectionnant un morceau de mort pour se l'allumer, inspirant sa dose de nicotine et de goudron, l'air satisfaite alors qu'elle reposait son stylo pour se saisir de sa bouteille de Whisky, l'air de rien. Il faut dire que Shin avait le don de poser ses addictions sur la tables avec l'innocence de la bienséance même si cette dernière n'était pas sa tasse de thé. En effet elle n'avait jamais su apprécier le pousse pipi de mamie et encore moins sa voix chevrotante qui lui donnait des leçons, aussi proposa-t-elle un verre à sa congénère.

Mauvaise erreur vu sa tête et sa réaction. Elle garda la main sur la bouteille, la regardant partir un peu en vrille. Alors c'était ça une ancienne accro ? Si l'amphibienne ne l'avait pas en témoin, elle doit avouer qu'elle en aurait bien profité mais par professionnalisme (ou par intérêt plutôt...) elle déversa une rasade du liquide ambré dans sa tasse vide avant de ranger la bouteille, l'air de rien, questionnant l'ancienne soumise sur le fait qu'elle ait quitté le centre. Sur ce point la mouflonne ne savait rien non plus, n'aidant pas la brune à deviner les raisons qui avaient poussées Vladimir à la laisser retourner à l'air libre. Peut être que finalement les autres étaient en vie... Il fallait qu'elle le découvre.

Elle porta sa tasse à ses lèvres et descendit le liquide sans aucune difficulté ni même aucune réaction. De l'eau. Une eau qui la réchauffait sans pour autant atteindre son esprit au premier verre. Elle reposa sa tasse d'une main tranquille, réfléchissant en venant combler ses lèvres démunis avec sa cigarette comme si l'absence de ses obsessions pesait sur son âme. Pourtant elle était détachée, appuyant sa tête de sa main libre, l'autre jouant avec sa petite tige fumante, la retirant de sa bouche après une bouffée.

"Ainsi donc si je résume tu as été drogué et manipulé. D'abords par une louve nommé Lorelaï puis par Dorian qui n'était autre que Vladimir Gribov.... Tu n'as aucune idée de ceux qui ont pu abuser de toi ni aucun nom quant à ta sortie, tu ne sais pas à quoi elle est dû c'est cela ?"

Elle regardait ses notes en faisant le point, voulant être sûre de ce qu'elle avait compris tout en cherchant ce qu'elle aurait pu omettre dans l'échange. Laissant le temps à la jeune femme de lui répondre en éclaircissant ou non ses propos avant de relever les yeux sur elle, relevant la tête, posant son bras sur la table alors qu'elle se laissait aller en arrière en expirant sa fumée.

"Et côté traitement, étais-tu correctement nourrie ? En dehors des jeux sexuels, étais-tu bien traitée si je puis dire ? As-tu subi d'autres actes de tortures ? J'ai remarqué que tu avais des piercings et des tatouages, était-ce consenti ? As-tu subi des actes de violences gratuites ?"


Le sujet était sensible, elle le savait, aussi posait-elle ses questions avec un minimum de douceur, ne voulant pas la brusquer ou la fermer. Par ses questions elle voulait en savoir plus sur les facettes du Tortionnaire. Etait-il basé que sur le sexe ou avait-il d'autres lubies inavouées et inavouables ?
Messages : 87
Date d'inscription : 02/03/2017
Age : 27
Localisation : In your ass baby !
Multi-Compte : Lorelaï // Ena Anderson // Matteo L. Philipps // Emiko Saito // Luann E. Allannah
Fiche de Présentation : Whisky !
Fiche de Relation : Vodka !

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Grenouille
Maître/Maîtresse: Aucun
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideF - Sauvage Révoltée


Thème:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sam 18 Mar - 13:26
Heureusement, Shin comprit très vite que l'alcool n'était pas une chose dans laquelle Sarika voulait se replonger. Elle avait déjà bien du mal à se replonger dans ses souvenirs, elle ne voulait pas non plus succomber à ses anciennes addictions. Elle luttait pour s'en sortir et même si elle n'avait plus de crises de manque comme à son arrivée, elle avait bien remarqué que lors des repas du soir, ses yeux suivaient régulièrement la bouteille d'alcool qui tournait entre les mains des frères. Mais ils avaient tendance à ne jamais la laisser trop longtemps devant elle, ce qui l'arrangeait bien, sans savoir si c'était pour la protéger ou parce qu'ils avaient simplement envie d'en boire.
Mais là, elle avait déjà du mal avec ses propres souvenirs alors voir une bouteille...elle avait bien envie d'en boire. Mais non, elle résistait, quitte à reculer sa chaise.

Elle écouta le résumé de Shin sur ce qu'elle avait déjà dit et hocha la tête.

- Tout ce que je sais, c'est qu'il me disait qu'il allait me prêter à des amis...sans doute des types dans son genre. Mais oui, tout le reste est bon.


Malheureusement, elle n'était pas sure d'être d'une grande aide. Malgré sa volonté d'aider et de ne pas vouloir que d'autres hybrides tombent dans les pièges de Vladimir, elle n'avait pas grand chose à apporter. Il était malin, il savait manipuler et donner juste ce qu'il fallait pour obtenir tout ce qu'il désirait. Et il s'amusait toujours en faisant attention à ce que sa proie n'ait rien à raconter par la suite.
Les questions suivantes la surprirent. Elle resta un moment, silencieuse, cherchant quoi y répondre. Mais en réalité, les réponses étaient évidentes, elle hésitait juste à les lui donner. Pas par peur d'être jugée ou d'être prise en pitié, juste qu'elle n'aimait pas vraiment parler de tout cela.

- J'étais bien nourrie oui. Après tout, il fallait que je sois en forme pour ses...jeux. Et de souvenir, tant que j'obéissais, j'obtenais ma...récompense et il n'était pas plus violent.


Obéir pour survivre, vendre sa dignité pour survivre et tenter de moins souffrir. Avait-elle réussi ? Elle était vivante mais niveau souffrance, elle avait eu son lot. L'avantage c'était que les frères ne la jugeaient pas sur ce qu'elle avait subi, de toute façon, ils savaient qu'elle se jugeait toute seule là-dessus. Elle avait mis un temps considérable avant d'accepter des contacts physique, même basique, de leur part et surtout de ne pas se sentir aussi sale et souillée qu'à sa sortie du centre.
Mais Shin était observatrice, elle avait visiblement remarqué une partie des sévices de Vladimir. Elle eut un mince sourire.

- Non. Il me considérait comme son jouet et m'embellissait selon ses dires...et surtout selon ses goûts. Il aimait beaucoup l'idée d'un corset en tatouage, avec les piercings le long de la colonne vertébrale, reliés par un ruban. Il ne m'a jamais demandé mon avis, que ce soit pour ce tatouage, les nœuds sur mes cuisses ou les piercings...qu'importe l'endroit, je n'avais pas le choix. Mais ici, ils m'ont permis de m'en débarrasser. Sétith est tatoueur et perceur, alors il m'a retiré tout ces piercings et a recouvert avec des tatouages de mon choix, ceux de Vladimir Gribov.


Elle n'ajouta pas combien elle avait souffert de se retrouver nue devant Mustang et Sétith alors qu'elle venait tout juste d'arriver au centre et qu'elle ne les connaissait pas. Mais maintenant, elle était ravie du résultat. Aucun piercing, des dessins qui lui plaisaient...et ainsi, elle acceptait mieux son corps.

- Il ne me reste que le corset à recouvrir. Et pour ce qui est de la violence gratuite...tout n'était que violence dans mon quotidien. Il se choisit des jouets qu'il brise à sa guise et en fait tout ce qu'il veut. Au bout d'un moment, je n'étais tranquille que quand j'avais ma dose, que je pouvais oublier tout le reste, tout ce quotidien.

Ses journées au centre n'avaient été qu'un quotidien de souffrances en tout genre. A ce moment-là, son corps ne lui appartenait plus et Vladimir en faisait exactement tout ce qu'il voulait. Malgré ses faibles résistances, ses cris, ses pleurs, ses supplications, rien n'y avait changé. Alors oui, au bout d'un moment, il était plus simple de ne plus rien dire et de s'effacer, loin du quotidien, loin des ressentis de son propre corps.
Messages : 326
Date d'inscription : 26/08/2015
Age : 24
Multi-Compte : Eileen L. Allannah, Leah Aoife, Kioko, Maeko et Juna Kavanez
Fiche de Présentation : Ma Fiche
Fiche de Relation : Ma Fiche

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Mouflon
Maître/Maîtresse: Officiellement Mustang (PNJ d'Esteban) mais est libre en réalité
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideF - DW Fou
Revenir en haut Aller en bas
(#) Dim 19 Mar - 19:55
La conversation avançait et tu l'écoutais, attentif et concentré. Son témoignage est important alors tu tentes de ne rien oublier. Tu as un article à faire et des données à récolter pour le former. Il te faudra creuser ma petite Batracienne pour parvenir à tes fins. mais ça ne te fait pas peur. Plus tu en apprends et mieux c'est pour la suite. Connaitre tes objectifs est important si tu veux en revenir. Alors tu notes encore et encore alors qu'elle parle, portant ton intérêt sur son visage, ses réactions, tes doigts connaissant le carnet à force de rature et de mots au fil des ans. Elle te parle des passions de cet homme si élégant et courtois en public et cela t'amuse de voir à quel point c'est un dominateur. La tenue de cuir doit lui aller à ravir avec la cravache. Petit sacripant, tu les aimes tant qu'elles se soumettent tes soubrettes. Ha que les hommes sont simples.

En revanche ses goûts laissent à désirer tu ne trouves pas ma belle ? Il sait choisir ses jouets mais les embellir.... Vraiment ? Tu repenses aux dessins sur les vidéos et aux piercings. Mouais, il aime les femmes féminines et apprêter de trous sur toutes les parties intimes ou presque. Tiens en y repensant, tu réagis soudain et sort ton téléphone, cherchant alors un éclaircissement. Tu ouvres la galerie et descend, sélectionnant le dossier concernant ta victimes où plusieurs photos sont visibles, certaines montrant ses parties où l'on peut voir les piercings. Mais ce n'est pas ce qui t'intéresse. Enfin tu la trouves et tu la sélectionnes, désireux de ne pas offrir le reste des photos à l'âme de ton témoin qui semble déjà bien ébranlé.

"C'est elle, Lorelaï ?"

Une photo centré montrant un visage certes flou mais reconnaissable sur un fond de cellule. Une chevelure claire et un regard dur. D'après tes souvenirs il s'agit de la dominatrice que tu aperçois à de rares moments sur la vidéo, son visage étant bien souvent hors champs. Tu as cependant vu sa queue et donc deviné son hybridation. Maintenant il ne te manque plus qu'une reconnaissance pour avoir un visage et un nom de plus dans ta liste. Tu regardes Sarika, attentive, espérant y voir un morceau de réponse. Tu as envie d'en savoir plus sur elle. Peux-tu lui demander des informations sur elle à cette hybrides ? Pourquoi pas. Tout est bon à prendre.

"Que peux-tu me dire d'elle en dehors de sa fidélité ? Dans les vidéos elle est bien souvent la dominante, te donnant des ordres, te forçant à lui obéir. Quel est sa place au centre ? Est-elle proche de Vladimir ?"

Il y a de nombreux hybrides au centre mais bien souvent elles ont toutes des positions de soumises dans les vidéos ou des rôles souvent pré-établis changeant suivant les scénarios. Mais actuellement dans les vidéos offertes sur le site, cette hybride apparait toujours en dominante et jamais en soumise ce qui t'intrigue. De plus elle apparait qu'avec Sarika et est toujours celle qui contrôle. Tu as même remarqué qu'aucun mâle ne venait à elle. Elle semble être celle qui dicte les règles et jamais encore tu n'avais remarqué ça de façon aussi flagrante. Au fond cette hybride t'intrigue mais tu sens que ton interlocutrice ne l'aime guère. Est-ce aussi illogique que ça quand tu as vu les vidéos ? Cette louve ordonne aux mâles de la prendre, dirige le jeu et parfois y participe avec presque autant de sadisme que les humains. C'est une très bonne comédienne ou alors la pire des perverse, au choix.

"Je voudrais aussi savoir dans quel état tu es ressorti du centre. Je t'ai vu à la grotte mais j'ai besoin que tu me le dises. Te considères-tu plus docile qu'à ton arrivé là-bas ? Que penses-tu des humains maintenant ? Et que pensais-tu d'eux avant ? As-tu des séquelles ? Des peurs, des angoisses qui compliquent ta vie actuellement ?"

Tu changes de sujet après l'avoir laissé répondre à l'autre. Tu récupères les dernières informations dont tu as besoin pour monter le dossier. Car oui pour placer Vladimir de façon à l'exhiber, il te faudra la jouer fine et incisive. Donc tu récoltes, tu t'informes. Ton carnet est noir de mot mais qu'importe tu prends une nouvelle page et tu codes, comme à ton habitude, écoutant la demoiselle, avide de plonger plus loin dans cet univers si loin de toi et pourtant à porté de ta main. Au fond il suffirait de si peu pour devenir cette mouflonne dans cette salle de jeu... une erreur et ta vie serait scellé ma Rainette et ça tu le sais.
Messages : 87
Date d'inscription : 02/03/2017
Age : 27
Localisation : In your ass baby !
Multi-Compte : Lorelaï // Ena Anderson // Matteo L. Philipps // Emiko Saito // Luann E. Allannah
Fiche de Présentation : Whisky !
Fiche de Relation : Vodka !

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Grenouille
Maître/Maîtresse: Aucun
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideF - Sauvage Révoltée


Thème:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#) Mar 21 Mar - 12:05
La discussion était assez dure pour Sarika, mais elle faisait de son mieux pour répondre, pour donner des informations qui pourrait aider Shin dans son enquête. Elle se leva pour se resservir un café...elle en avait bien besoin ! Elle finit par revenir à la table, sa tasse pleine d'un café bien chaud et l'hybride profita de ce moment pour lui présenter une photo...tirée visiblement des nombreuses vidéos. Elle l'observa un court instant, nul besoin de la regarder longuement pour savoir qu'il s'agissait bien de Lorelaï. Cette foutue louve qu'elle n'avait aucune envie de revoir !

- Oui, c'est bien elle.


Elle but une gorgée de son café, espérant que cette question serait la dernière sur Lorelaï...mais visiblement, Shin n'était pas de cet avis. La discussion s'enchainait, continuant sur cette louve et ses agissements. Elle soupira.

- Sa place ? Il s'agit du jouet préféré de Vladimir, le plus proche, le jouet qui vis dans les quartiers privés de cet homme au centre. Je pense que...qu'il y a une certaine hiérarchie dans les jouets de cet homme, ce qui peut peut-être expliquer sa place dans ces vidéos ? J'étais sensée lui obéir...qu'importe ce qu'elle demandait, même si c'était humiliant.


Sarika ne comptait plus le nombre de fois où Lorelaï l'avait obligé à présenter ses parties intimes à des mâles qui se faisaient un malin plaisir à en profiter. Elle ne comptait plus non plus le nombre de fois où la louve l'avait humilié, rabaissé alors qu'elle s'en sortait plutôt bien dans ces maudites vidéos. C'était aussi pour cela qu'elle lui en voulait...cette façon de jouer, de lui faire comprendre qu'elle n'était rien qu'un jouet alors qu'elles étaient toutes deux des hybrides. Elle ne voulait pas la revoir, sinon elle ferait tout pour la tuer. Elle ne changerait pas d'avis là-dessus. Et son regard noir à ce moment-là le prouvait bien. Elle détestait cette hybride qui avait pourtant été son amie au tout début.
Mais Shin la sortit de ses sombres pensées, continuant à poser des questions. Elle la regarda un moment, réfléchissant à sa réponse.

- Eh bien...j'étais surtout plus faible en fait, physiquement mais mentalement aussi. Je n'arrivais pas à marcher seule, mon ventre était lourd et me gênait, et je m'échappais souvent dans mon monde vide de tout. J'ai mis beaucoup de temps à réussir à marcher à nouveau, grâce à une des révoltés d'ailleurs et à faire face à tout ça. Et non, je ne suis certainement pas plus docile !

Son ton s'était fait plus dur sur la fin. Certainement que si elle avait fini chez un humain, son état n'aurait pas beaucoup plus changé. Mais avoir été sauvé par la révolution puis récupérée au cirque lui avait permis de remonter la pente, de sentir de l'état dans lequel les sévices de Vladimir l'avait mise.

- Pour les humains...avant, je n'en pensais pas grand chose. Je pouvais aussi bien m'entendre avec eux que les ignorer royalement. Je passais mon temps à voler chez eux ce que j'avais besoin pour survivre. Maintenant...je ne veux plus les voir. Je sais qu'ils ne sont pas forcément tout comme Vladimir, certains sont bons...mais je n'arrive plus à leur faire confiance. Mais j'ai aussi du mal avec les hybrides mâles...j'ai eu beaucoup de mal en arrivant ici.

Avoir été abusée par un hybride mâle pendant toute une semaine puis finir dans un cirque entouré que de mâles...oui, les premiers temps avaient été plutôt compliqués. Mais la conversation continuait sur d'éventuels séquelles. Elle but un peu de son café pour prendre le temps puis hocha la tête.

- Oui, beaucoup. D'une part, j'ai énormément de cicatrices...plus ou moins visibles...

Sa main se leva instinctivement, se posant sur le côté droit de sa tête, là où il manquait une corne. Elle passa sa main dessus, un brin de tristesse passant dans ses yeux. Elle regrettait tellement sa corne ! Mais elle finit par reposer sa main sur sa tasse.

- J'ai aussi beaucoup de peurs, de phobies même sur lesquelles je travailles avec les frères...Claustrophobie, peur des entraves, du contact physique et surtout avec des hommes.

Les deux dernières lui avaient énormément compliqué les choses à son arrivée. Mais elle avait réussi à passer par-dessus pour apprendre à connaitre déjà Mustang et Sétith et ainsi leur faire confiance. Le contact avec les autres venaient petit à petit, mais déjà elle leur faisait confiance, à tous. Et d'ailleurs, ce qui l'avait beaucoup aidé sur ce point, c'était de voir qu'à sa première période de chaleur dans ce lieu, ils n'avaient eu aucune réaction comme s'ils ne la sentaient pas. Ce qui avait été un immense soulagement pour elle.
Messages : 326
Date d'inscription : 26/08/2015
Age : 24
Multi-Compte : Eileen L. Allannah, Leah Aoife, Kioko, Maeko et Juna Kavanez
Fiche de Présentation : Ma Fiche
Fiche de Relation : Ma Fiche

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Mouflon
Maître/Maîtresse: Officiellement Mustang (PNJ d'Esteban) mais est libre en réalité
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideF - DW Fou
Revenir en haut Aller en bas
(#) Dim 26 Mar - 12:11
Tu écoutes, tu notes, encore et encore. Tu questionnes aussi, suivant le tracé de son récit avec application. Grâce à son histoire, tu t'immisces au delà du miroir, dans ce monde que tu ne connais que par des vidéos. Une façade que tu voudrais explorer un peu plus, à ta manière. Les esprits corrompus, les plus noirs desseins t'inspirent et t'attirent, le récit de ton interlocutrice modelant peu à peu ce qu'à été sa vie au centre mais aussi après.
Tu apprends qu'une hybride l'a aidé ainsi que les frères. Tu réfléchis à ses dires, cherchant une faille, un point utile. Elle semblait être une hybride relativement sage si on omet ses vols et tu relève les tête, te passant une mains dans les cheveux cherchant à soutenir ta tête pendant quelques secondes avant que tu n'ailles à nouveau te prendre une cigarette. Tu l'allumes d'un geste blasé, le regard perdu dans tes pensées, l'écoutant poursuivre sans l'interrompre. Tu cogites ma belle et dieu sait à quoi tu penses tout en tirant sur ton filtre, embrasant l'extrémité de ton cylindre empoisonné.

C'est si étrange la vie... Tu reposes ton regard sur elle et retire ta cigarette de tes lèvres, clignant doucement des yeux, offrant une allure apathique proche du détachement. Tu te redresses un peu et détourne le regard, cherchant tes mots qui viennent alors d'une voix calme.

"Donc si je comprends bien le centre n'a pas fait de toi une hybride soumise et apte à la vente ? Mentalement tu en es ressortie avec des inaptitudes pour servir un humain c'est ça ? "

Ce serait là surement les dernières questions que tu lui réservais. Tu lui fit un sourire et prit les dernières notes, relisant l'ensemble avant de refermer ton carnet d'un geste doux avant de le glisser dans ton sac. Puis tu t'étires et te relèves, posant un regard sur la jeune femme sans te départir de ce sourire tranquille, courtois.

"Bien je pense qu'il n'y a rien à demander de plus... Si j'ai besoin puis-je revenir ici ? Au cas où d'autres questions me viendraient en tête..."

Tu enjambe le banc, remettant ton sac sur ton épaule, la passant par dessus ta tête, le touchant comme pour en identifier le contenu, ton regard parcourant la table puis les alentours avant de se reposer sur la demoiselle et ton membre délaisse la toile de ta besace pour se tendre vers elle afin qu'elle te la sert. Tu l'observes et poursuit.

"Merci de m'avoir tout raconté. Si tu en apprends plus sur le centre ou autre, sache que je suis preneur. Tu as ma carte de toute façon donc n'hésite pas. Bon maintenant je vais te laisser aux bons soins de tes compatriotes."

Tu lui fais un sourire, la saluant une dernière fois d'un signe de tête puis fais demi tour, t'éloignant d'elle, pensif. Maintenant tu en sais un peu plus. Néanmoins il te faudra encore plus de matière pour faire front. Mais tu ne t'inquiètes pas tant que ça puisque tu as déjà ta prochaine cible en vue.
Messages : 87
Date d'inscription : 02/03/2017
Age : 27
Localisation : In your ass baby !
Multi-Compte : Lorelaï // Ena Anderson // Matteo L. Philipps // Emiko Saito // Luann E. Allannah
Fiche de Présentation : Whisky !
Fiche de Relation : Vodka !

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Grenouille
Maître/Maîtresse: Aucun
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideF - Sauvage Révoltée


Thème:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sam 1 Avr - 15:52
L'interview touchait à sa fin, Sarika le sentait. Et franchement, elle en était soulagée. Revivre tout ceci et le raconter n'avait pas été une partie de plaisir. Elle avait hâte de rejoindre Sétith...même si elle savait parfaitement que ce serait une autre partie de déplaisir. Elle allait devoir discuter avec lui, et peut-être se disputer ? Ce serait la première dans ce cas.
Revenant sur Shin, elle hocha la tête.

- C'est ça. Je ne l'étais déjà pas de base, n'ayant accordé aucun répit à celui qui se considérait comme mon maître dans mon enfance...Alors avec tout ceci, ça n'a rien arrangé. En sortant du centre, je ne supportais plus le moindre contact, j'avais peut-être peu de souvenirs, mais les phobies étaient bien là, dès le début.


Au départ, sous le choc, elle présentait une sorte d'amnésie. Mais plus elle était sortie de sa torpeur, plus ses souvenirs avaient commencé à remonter. Mais il était encore possible que son esprit lui en cachait certain pour se défendre. Et au final, ce n'était peut-être pas plus mal. Ainsi, elle pouvait les gérer petit à petit sans en avoir trop d'un coup.
Shin lui posa alors une question qui la fit sourire, un brin amusé.

- Je dirais bien que oui, mais je pense qu'il faudra d'abord passer par Esteban. Mais pour ma part, ça ne me dérange pas.

Avec la réaction de Sétith, il était moins risqué pour cette hybride de passer par Esteban, d'avoir une autorisation claire. Sarika ne tenait pas à voir Sétith s'énerver plus et devenir violent. Elle savait qu'il était largement capable de mettre un hybride à terre en peu de temps mais elle ne voulait pas qu'il le fasse. Elle voulait se débrouiller au maximum seule avec cette journaliste très curieuse.
D'ailleurs, celle-ci lui tendit la main et Sarika la serra avec plaisir.

- Pas de soucis, j'y penserais si quelque chose me viens.

Elle observa Shin s'éloigner, réfléchissant à ce qui venait de se passer. Si on lui avait dit qu'elle répondrait à de telles questions, elle n'y aurait pas cru. Encore moins si on lui avait affirmé qu'elle ne pleurerait pas, et ne piquerait pas de crises de panique ou quelque chose dans le genre. Elle soupira et partit alors à la recherche de Sétith, pour les dernières complications de la journée...
Messages : 326
Date d'inscription : 26/08/2015
Age : 24
Multi-Compte : Eileen L. Allannah, Leah Aoife, Kioko, Maeko et Juna Kavanez
Fiche de Présentation : Ma Fiche
Fiche de Relation : Ma Fiche

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Mouflon
Maître/Maîtresse: Officiellement Mustang (PNJ d'Esteban) mais est libre en réalité
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideF - DW Fou
Revenir en haut Aller en bas
(#)
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maître ou Neko ? :: Hors-rp :: Rp terminés-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit