Bienvenue à Togi! Cette merveilleuse île qui propose toutes sortes d'hybrides à la vente. Serez-vous le maître ou l'esclave? NC-18
 

Kioko XXX, chat (nebelung)

 :: Présentations :: Présentations des hybrides :: Validées Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
(#) Sam 4 Mar - 19:41

Qui êtes vous?



Généralités

♠ Prénom : Kioko
♠ Nom : Aucun

♠ Sexe : Féminin
♠ Âge : 24 ans

♠ Race : Chat (Nebelung)
♠ Groupe : Hybrides Femelles
♠ Rang : Adoptable mais passera probablement Adoptable Révoltée

♠ Orientation : Pansexuelle


Personnalité

Kioko a un caractère bien trempé. Elle est plutôt intelligente et sait jouer la bonne carte qui lui apportera ce qu'elle a besoin.
Elle peut se montrer absolument docile et adorable, ou alors totalement exubérante, voir provocante. Tout dépend de ce qui l'intéresse sur le moment. Elle est rarement elle-même, sauf dans les moments où elle est seule.

En général, elle s'adapte à la situation à laquelle elle fait face. Si elle travaille dans le bar de son maître, face au client, elle se montrera absolument adorable, donnant l'illusion d'être une parfaite hybride bien obéissante. Bien qu'elle n'hésitera pas à repousser ceux qui se montreraient trop entreprenants. Adorable oui, mais pas idiote. Hors de question que quelqu'un tente de profiter d'elle.

En dehors de ces moments là, ou des discussion avec des passants, elle ne se montre pas vraiment docile. Elle aime mener sa vie comme elle l'entend et a horreur de recevoir des ordres. Ce qui fait que son maître a plutôt intérêt à la laisser en paix. Ils sont même venus à un accord tout les deux, un accord qui la ravie. Autant de libertés qu'elle le désire tant qu'elle obéit et travaille correctement dans le bar...

La jeune hybride est une femme pleine de vie, qui aime profiter des petits plaisirs que lui offre la vie. D'ailleurs, elle considère que malgré sa race et son statut, personne ne peut décider à sa place ce qu'elle peut faire. Si elle a envie de sortir pendant son temps libre, elle le fait, c'est tout.

Facilement souriante, elle fait en sorte de n'avoir peur de rien. Et si quelque chose lui fait peur, elle tente de passer outre. Elle se veut libre, libre de tout, aussi bien des contraintes que des peurs. Et elle n'hésite pas à se montrer un peu violente quand quelqu'un l'ennui un peu trop.

Une chose qu'on peut très vite remarquer, c'est qu'elle est fière de ce qu'elle est. Fière d'être une hybride et ne tente nullement de cacher sa nature, même si c'est clairement impossible de toute façon. Mais elle aura plutôt tendance à l'afficher avec fierté.

Malgré ses airs de docile, Kioko est intéressée par la révolution. Elle aimerait beaucoup pouvoir les aider mais elle ne sait pas comment faire pour les contacter. Néanmoins, dès qu'elle en aura l'occasion, elle compte bien aider la lutte pour les droits de sa race. Même si elle sait parfaitement qu'elle n'est pas le genre d'hybride à pouvoir survivre dehors...


Apparence

Kioko est une belle femme, gâtée par la nature. Elle possède de longs cheveux, qui lorsqu'ils sont détachés, tombent en cascade jusqu'en bas du dos. Seulement, elle aime en faire très souvent des dreadlocks qui lui arrivent à la moitié du dos. Certaines sont plus courtes et lui arrivent soit au niveau de la poitrine, soit juste sous le menton.
Ses cheveux sont majoritairement brun, tirant sur le noir, sauf pour les longueurs qui tirent sur le bleu clair, voir le gris. Ce qui est tout à fait naturel.

Une chose est bien visible à travers ses cheveux, son regard. Un regard d'une étrange couleur. En effet, il est violet. De magnifiques yeux violets qui ont tendance à sonder la personne en face. Son visage, par contre, est assez rond mais cela lui conviens tout à fait. Au niveau de ses joues, on peut facilement apercevoir deux traits de chaque côté, suivant la courbe de ses joues et soulignant son regard. Elle a également les mêmes au niveau de son front. Ce n'est pas quelque chose de naturel, ni même des tatouages, mais d'un charmant cadeau de son premier propriétaire qui cherchait à l'orner de belles scarifications pour la rendre encore plus belle.

Son visage présente aussi de belles lèvres, pleines, d'un violet foncé, tout à fait naturel. Elle y a rajouté un piercing au milieu de sa lèvre du bas, léger et discret, en argent.

Néanmoins, ce n'est ni le piercing, ni le regard qu'on aperçoit en premier chez elle. La première chose qu'on remarque chez elle, c'est la couleur de sa peau. Car en effet, elle n'a pas une couleur ordinaire puisqu'elle est bleu. D'un joli bleu foncé tirant légèrement vers le gris. Cette couleur se retrouve sur tout son corps, de manière intégrale.
Elle tient cette couleur du à son hybridation. Les scientifiques se sont amusés à accentuer la couleur de sa race animale : le chat Nebelung, dit bleu au niveau de sa couleur. Mais ce n'est pas la seule chose visible de son hybridation. Elle possède aussi deux oreilles sur la tête, deux oreilles de chat. Elles sont de la même couleur que ses cheveux, d'un joli brun foncé, alors que l'intérieur est rose, et les pointes sont bleu-grises. Elle aurait pu facilement envisager de les cacher si elles n'étaient pas assez grandes et bien visibles. Elle possède également une longue queue, tout le temps en train d'onduler, dans son dos, jamais elle ne sera en direction du sol ou entre ses pattes. Il s'agit d'une épaisse queue, aux poils mi-longs de la même couleur que ses oreilles avec le bout affichant une belle couleur bleu-grise.

En dehors de cela, Kioko est une assez grande hybride, avoisinant le mètre 75 sans problème. Et elle possède de jolies formes, une belle et ferme poitrine que son maître s'amuse à mettre en valeur quand elle travaille au bar.
Niveau vêtements, quand elle ne porte pas la tenue du jour pour travailler, elle porte ce qu'elle aime. Et elle apprécie mettre des pantalons assez larges, ou de larges jupes, avec un haut montrant  juste un léger décolleté. Elle s'habille plus pour être confortable qu'attirante dans ce genre de cas.
Néanmoins, ses vêtements, aussi bien au bar qu'en dehors ne sont jamais un dos nu, car celui-ci est constellé de cicatrices pas vraiment jolies, des signes de sa maltraitance passée, essentiellement des coups de fouets.


Histoire

Kioko est née au laboratoire. Les scientifiques voulaient voir s'il était possible de pousser plus loin les gênes des animaux, notamment sur la couleur.
C'est pour cette raison qu'ils choisirent un chat dont le pelage était constamment gris, appelé bleu.

Après plusieurs tentatives, un bébé vit le jour, un bébé à la peau toute bleu. C'était pour eux une véritable réussite, à voir maintenant si ce nouveau-né allait survivre. Confiée à une nourrice, le bébé prenait des forces en se raccrochant au lait et à la chaleur de cette mère. Une chatte également mais d'une race inconnue. Elle traita ce bébé comme si c'était le sien, ce qui arrangeait bien les scientifiques.

Ils l'étudiaient avec attention, prenant soin de cette création inespérée qui présentait la peau bleu comme ils le désiraient, mais aussi des oreilles et une queue. Ils lui apprenaient également beaucoup de choses quand elle fut en âge d'apprendre à lire et à écrire. Ils voulaient lui donner une éducation parfaite, qu'elle soit une hybride de luxe au final.
Et Kioko apprenait, écoutant ce qu'on lui disait, se montrant à cette époque plutôt docile. Elle cherchait à rendre fier tout ces scientifiques qui avaient le rôle de pères à ses yeux.

L'enfant grandissait, explorant son petit environnement, étudiant beaucoup et subissant divers tests. Les scientifiques étaient pleinement satisfaits de leur création. A tel point qu'ils décidèrent un jour de la vendre. Ils en parlèrent autour d'eux et les passionnés d'hybrides originaux cherchèrent tous à la rencontrer. Ce fut l'homme qui mit le plus d'argent, la plus grosse somme dans son achat qui la remporta. Elle avait 13 ans quand elle quitta le laboratoire pour un nouvel endroit.

Son nouveau maître n'était pas forcément mauvais, il aimait juste l'exposer comme une pièce de collection. Sauf que Kioko était assez triste d'avoir quitté tout ce qu'elle connaissait. Elle avait un peu de mal à s'adapter à ce nouvel environnement...qui allait développer son égo. L'homme la montrait constamment à ses amis, comme si elle était une œuvre d'art.
Néanmoins, pour le rendre fier, elle obéissait les premiers temps. Et en grandissant, elle se rendit compte qu'elle voulait plus. Elle n'était pas qu'un simple objet, elle était un être vivant et voulait que son maître la regarde...Alors, elle commença à désobéir. Elle piquait des crises quand il souhaitait la montrer à ses amis. Elle devenait absolument intenable.

Elle découvrit alors un nouveau visage de son maître. Celui qui jusqu'ici était avenant et protecteur se montra absolument détestable. Il commença à la frapper, mais il essayait de ne jamais abîmer son visage car après tout, cela gâcherait son objet de collection. Il avait plus de forces qu'elle, alors il arrivait facilement à la maîtriser. Et à chaque fois qu'elle désobéissait ou faisait une connerie, elle se retrouvait enchaînée, les bras en l'air, mais surtout torse nu à subir les punitions inventés par son cher maître. Il était un grand fan du fouet et prenait à malin plaisir à lui laisser des traces sur le dos. Il aimait tellement entendre le fouet claquer, l'entendre hurler, qu'il riait, continuant jusqu'à sa propre satisfaction...
Il s'amusa même à scarifier son visage, dans l'idée de la rendre plus belle à ses yeux.

Cette situation dura pendant plusieurs années jusqu'au jour où Kioko ne la supporta plus. Elle profita d'être seule une journée et fugua. Malgré son dos abîmé et encore sanguinolent, elle courait aussi vite qu'elle le pouvait. Mais que pouvait-elle faire, seule, dans la rue ? Elle qui avait toujours appartenu à quelqu'un, elle se retrouvait perdue et galérait à survivre.
Elle faillit mourir pendant cette année-là, surtout quand vint l'hiver. Elle avait 19 ans, c'était le jour de son anniversaire et elle se retrouvait roulée en boule dans une ruelle, ne bougeant pas malgré la neige qui la recouvrait petit à petit. Elle ne réagit pas non plus lorsqu'un rire parvint jusqu'à ses oreilles. C'était deux hommes qui profitait de la soirée, quelque peu alcoolisé, s'amusant bien. L'un d'eux buta sur le corps de Kioko qui ne réagit pas plus.

Il chassa la neige qui la recouvrait et décida de l'emporter avec lui. Les premiers jours, il la gardait bien au chaud dans un lit, devant un feu de cheminée à lui apporter tout les soins nécessaires. Tout les jours, un vétérinaire venait mais n'avait pas bon espoir quand à sa survie. Mais Ryosei Nobokazu, son sauveur ne baissait pas les bras. Et il fut réellement soulagé de la voir enfin ouvrir les yeux après près d'une semaine de soins intensifs.
Petit à petit, Kioko se remettait, mangeant avec appétit et commençant doucement à se déplacer. Elle profitait de la chaleur régnant dans cette maison mais aussi de la douceur de cet inconnu qui se démenait pour elle.

Il lui fallut plusieurs mois, presque un an pour lui parler réellement. Au départ, elle ne faisait que répondre à ses questions par oui ou par non, mais elle finit par se confier un peu plus à lui. Ryosei ne la jugea pas une seule fois malgré ce qu'elle pouvait lui dire et lui promit de ne jamais la rendre à son ancien maître. Il lui laissait d'ailleurs beaucoup de liberté, demandant juste à pouvoir vérifier son dos de temps en temps. Il lui fit découvrir son univers, le bar qu'il tenait alors qu'eux deux vivaient à l'étage. Elle commença alors à y travailler jusqu'à ce que Ryosei commence à lui en réclamer un peu plus. Il était visiblement attiré par elle...mais ce n'était pas réciproque. Elle refusait catégoriquement d'avoir des relations intimes avec lui et commença à se montrer menaçante. Elle ne faisait plus du bon travail au bar, cassant même ce qui lui venait sous la main, hurlant, chassant des clients...Jusqu'à ce que Ryosei lui propose un marché : elle aurait toute la liberté qu'elle voudrait tant qu'elle travaillait et obéissait à ses demandes au bar.

C'est ainsi que sa nouvelle vie de liberté commença. Et elle en était pleinement satisfaite. Elle put ainsi développer son caractère et ses propres goûts. C'est ainsi qu'elle se fit percer la lèvre, se fit des dreadlocks et tout ses choix ne semblaient pas déranger son maître, il en semblait même ravi. Il lui répétait sans cesse qu'elle était unique et cela lui faisait plaisir.
Elle a également des souhaits de tatouages, sur des zones qui ne se verraient pas évidemment avec les tenues qu'elle porte au bar, mais elle ne trouve pas de tatoueurs acceptant de s'occuper de sa peau à la couleur si...étrange.
La seule demande de son maître depuis ce temps fut qu'elle prenne des cours d'auto-défense. Il lui expliqua simplement qu'il voulait être sure qu'elle n'est pas d’ennuis quand elle sortait seule...Elle accepta car c'était un avantage de savoir se défendre. Alors cela fait presque 3 ans qu'elle apprit et suit régulièrement des cours pour ne rien oublier.

En attendant, elle profite de sa nouvelle vie, travaillant au bar mais écoutant ce que les clients disaient. Elle profitait que le bar soit proche du QG des rabatteurs, et en soit donc un rassemblement pour écouter leurs conversations. Elle entendait parfois des choses intéressantes...mais ne savait pas vraiment à qui en faire profiter. Elle avait entendu parler des révolutionnaires mais comment entrer en contact avec eux ? Parce qu'elle voulait se rendre utile pour défendre la cause de sa race.


Derrière l'écran

Prénom/Pseudo : Eileen
Âge : 23 ans
Fille ou garçon ? Toujours fille il me semble XD
Passions :
Comment as-tu découvert le forum ?
Que penses-tu du forum ?
Autres :
Code:


© FICHE CRÉÉE PAR AMYLITH |  NESIS |  MEIYA ▬▬ Modifiée par Lou Ainsel
Messages : 95
Date d'inscription : 04/03/2017
Age : 24
Multi-Compte : Eileen L. Allannah, Sarika, Leah Aoife, Maeko et Juna Kavanez
Fiche de Présentation : Ma Fiche
Fiche de Relation : Mes liens

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Chat (Nebelung)
Maître/Maîtresse: Ryosei Nobokazu (predef)
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideF - Adoptable Révoltée
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sam 4 Mar - 20:18
Bienvenue Chère fonda XD
Messages : 85
Date d'inscription : 02/03/2017
Age : 27
Localisation : In your ass baby !
Multi-Compte : Lorelaï // Ena Anderson // Matteo L. Philipps // Emiko Saito // Luann E. Allannah
Fiche de Présentation : Whisky !
Fiche de Relation : Vodka !

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Grenouille
Maître/Maîtresse: Aucun
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideF - Sauvage Révoltée


Thème:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sam 4 Mar - 20:31
Re bienvenue o/
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
(#) Dim 5 Mar - 12:54
Merci à vous deux ^^


Bienvenue ! Tu es validé(e) !


Bonjour/bonsoir,

Bienvenue sur Maître ou Neko, nous espérons que tu t'amuseras bien et nous te félicitons pour ta validation et ta fiche =3

Avant toute chose, nous te demandons de recenser ton avatar =>ici<=

Tu dois aussi recenser ton DC =>ici<=

Tu peux aussi faire une demande de rp =>ici>=

Nous te conseillons également d'ouvrir une boite mail et d'acheter un téléphone ==> ici <==

Et pour finir, il ne te reste plus qu'à ouvrir ta boite aux lettres ==> ici <==
Amuse toi bien parmi nous =)

Messages : 2802
Date d'inscription : 11/03/2015
Age : 24
Multi-Compte : Sarika, Leah Aoife, Kioko, Maeko et Juna Kavanez
Fiche de Présentation : Eileen, la chasseuse de primes
Fiche de Relation : Les liens d'une folle

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Aucune
Maître/Maîtresse: Esteban...Malheureusement...
Esclaves: Aïcha (PNJ)
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humaine - DW Tour


"J'aime l'amour, les sentiments, surtout ceux qui me plaquent contre le mur"

Défis Rp:
 


Spoiler:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#)
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maître ou Neko ? :: Présentations :: Présentations des hybrides :: Validées-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit