Bienvenue à Togi! Cette merveilleuse île qui propose toutes sortes d'hybrides à la vente. Serez-vous le maître ou l'esclave? NC-18
 

Le monde du cirque (pv Sarika)

 :: Hors-rp :: Rp terminés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
(#) Ven 17 Fév - 22:46
Haaaaa ma pauvre Sarika, elle commence aujourd'hui des entraînements plus sérieux que sa simple remise en forme, et cela commence par moi, bon nous avons convenus avec mon frère que je devais commencer le premier, principalement parce que cela va nous permettre de travailler sur une de ses phobies, en même temps que de l’entraîner pour un show.

Du coup comme elle est au courant de cela depuis quelque jours, le stresse n'aidant pas je me demande si elle a correctement dormis cette nuit, ce que je doute complètement. Mais bon nous allons devoir faire avec.

J'arrive donc en début de matinée à la roulotte de Sarika, toquant à la porte signalant mon arrivée. Comme je sais qu ela porte n'est jamais fermée à clef, j'entre après quelque secondes.

Yo ! C'est le grand jour pour toi, alors tu es prête pour ta première journée avec moi ? Bon tu connais le programme et.........

Ha........ok........

Je me retrouve devant une Sarika dans le pays des rêves alors que je lui avais donné une heure pour se préparer......
Haaaaaa......
Une petite veine sur ma tempe démontre que je suis quelque peu...... énervé par la scène. Elle qui est ici depuis un moment déjà devrais être au courant que nous ne sommes jamais en retard lorsqu'une heure est fixée.

Je m'approche tranquillement du lit de Sarika, la regardant dormir quelque instants. Elle semble paisible, et dans un sommeil profond.

Shoot !

D'un grand coup de pied sur le coté, je l'envois valser hors du lit, c'est un réveil matin légèrement brutal mais je pense que cela va la mettre en condition pour cette journée qui va être particulièrement éprouvante et riche en émotions, alors pourquoi ne pas commencer tout de suite ?

Et bien alors la belle aux bois dormants, tu pensais pouvoir faire la grasse mat et gratter quelque minutes ?Je te rappel qu'aujourd'hui commence ton entrainement, aussi bien du cirque que psychologique. Alors je me suis dis qu'un petit réveil en douceur était parfait pour ça.

Je la regarde se relever comme elle peut, un grand visage amusé de ma propre action sur le visage.

C'est bon tu es réveillé maintenant ?
Messages : 197
Date d'inscription : 02/06/2015
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
(#) Ven 17 Fév - 23:07
Les quelques jours avant l'entrainement pour le cirque, Sarika avait été complètement stressée. Ou plutôt, au départ, cela allait mais plus elle approchait du jour fatidique, plus c'était une catastrophe. Résultat, la nuit qui précédait le grand jour, elle dormit mal, voir même très peu. Elle se retourna toute la nuit dans son lit et les rares moments où elle réussissait à s'endormir, elle faisait des cauchemars...Sur les entraînements à venir. Au moins, cela lui changeait de ses cauchemars habituels.
Mais au petit matin, elle était tellement épuisée que son réveil ne fonctionna pas. Elle dormait profondément, ratant totalement l'heure du rendez-vous.

Néanmoins, elle ne s'était pas attendue à une telle réaction de Setith. Elle ne l'entendit ni parler ni entrer, résultat, ce fut la surprise totale quand il donna un coup de pied sur le côté du lit. Ce fut si violent qu'elle fit un joli vol plané pour atterir au pied du lit. Mais au moins, elle était maintenant réveillée.

- Aaaaah...c'était pas obligatoire ça ! J'ai juste...passée une affreuse nuit et j'ai raté mon heure de lever...

Elle se releva, péniblement, en s'appuyant sur le lit et se frotta la poitrine. Le choc avait été plutôt brutal et c'était sa poitrine qui avait pris en premier. Elle se tourna vers Setith et fronça les sourcils.

- Ah ça t'amuses hein ? Tu aurais quand même pu être un peu plus doux ! Ou alors tu es tellement déçu de ne pas avoir dormi avec moi que tu te venges comme tu peux ?

Oui elle l'accusait clairement, à la fois de méchanceté et d'être déçu. Mais au final, même ses râlements n'en étaient pas vraiment. Elle avait l'habitude avec Setith. Elle passa à côté de lui pour se diriger vers la salle de bain.

- Laisse moi juste le temps de m'habiller et je te suis !

Tant pis pour le reste, elle ne voulait pas être plus en retard. Elle ferma la porte de la salle de bain derrière elle, habituée à se changer là dedans quand Setith était là. Elle s'habituait lentement à son propre corps mais c'était surtout pour lui qu'elle avait pris cette habitude. Elle ne voulait pas le faire languir en se mettant nue devant lui, alors qu'il l'attendait.
Elle se changea rapidement, enfilant une tenue plus confortable qu'autre chose. Mustang lui avait quand même acheté une tenue de sport plus agréable à regarder que la première qu'elle avait eu en arrivant. Il pensait toujours à tout. Elle sortit de la salle de bain en enfilant sa veste, parfaitement réveillée...ce réveil était particulièrement brutal mais marchait sans problème.
Elle jeta un coup d’œil à Setith avant de se diriger vers la cuisine pour attraper une tartine de pain.

- Bon alors, tu viens ? Je t'attends !

Elle affichait un large sourire moqueur. Ce n'était qu'un juste retour des choses alors qu'elle commençait à manger son pain. Elle l'attendait devant la porte de la roulotte.
Messages : 326
Date d'inscription : 26/08/2015
Age : 24
Multi-Compte : Eileen L. Allannah, Leah Aoife, Kioko, Maeko et Juna Kavanez
Fiche de Présentation : Ma Fiche
Fiche de Relation : Ma Fiche

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Mouflon
Maître/Maîtresse: Officiellement Mustang (PNJ d'Esteban) mais est libre en réalité
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideF - DW Fou
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sam 18 Fév - 11:11
La réaction de Sarika me laisse un sourire triomphale sur le visage, je suis plutôt fière du résultat, la voyant, les yeux perdus dans le vide durant quelque secondes, et surtout, la petite expression de colère sur son visage, c'est trop craquant.

Hoooooo excuse moi, j'avais peur que la belle au bois dormants finisse en happy end. Alors comme je m'en doutais madame a stressé toute la nuit ? Qu'est ce que ce sera le jour de ta première représentation ?

Sa réplique me fait rire, au moins elle ne perd pas le nord et j'aime beaucoup son caractère qui commence à s'affirmer et à se défendre.

Mmmmmm un peux des deux, mais si j'avais été plus doux et surtout avec toi, tu n'aurais probablement pas dormis beaucoup plus.

Sous entendus à peine caché, mais je sais que ce sujet la fait facilement rougir, alors je m'amuse à appuyer dessus dans ce genre de petite bataille de parole.

Je la regarde partir vers la salle de bain, m'installant dans un siège.
J'écoute en silence, les vêtements tomber au sol, et le corps de Sarika, je le revois, nus, le jour de son tatouage, elle est tellement magnifique, et bien que je sais que ce dernier a subit beaucoup de sévices, j'ai envie de lui apporter de la douceurs et des sensations différentes, quand elle sera prête.

Je la regarde sortir de la salle de bain.

Nouvelle tenue ? Ce n'est pas ce que tu avais demandé à Mustang la dernière fois ?

Je souris, et en quelque seconde, avec une tartine entre les mains, la voilà qui me lance une petite pique.

Tu te fous de moi des fois hahahaha Aller avance la brebis !

Alors qu'elle me passe davant pour sortir, je ne résiste pas à l'envie de lui mettre une petite claque sur les fesses, petite vengeance perso quoi.

Bon aujourd'hui tu commence par moi, nous avons quelque semaines pour te faire découvrir et maîtriser quelque tours de magie simple, mais surtout, nous allons travailler sur deux de tes phobies en même temps. Pour être plus claire, tu va apprendre à gérer ta claustrophobie et ta peur des chaines. On va y aller progressivement mais dis toi que ces prochaines semaines risquent de ne pas être de tout repos.

Nous arrivons sur la piste, durant ces quelque semaines, elle nous est réservée à Sarika et moi, son entrainement avant tout pour le moment.
Sur la piste, tout un tas d'instruments, des cartes, des tables des habits, des boites, des chaines, et pleins d'autre trucs.

Comme tu as pus le voir à la dernière représentation, les tours de magies sont l'un des shows qui amusent le plus, surtout les enfants, car pour eux, elle est réelle. Et mon travail, c'est leur donner l'illusion que ça l'est !

Tout en parlant, je récupère un balle en mousse, que je m'amuse à faire apparaître et disparaître d'une main à l'autre ou bien dans aucune, cachée autre part, devant les yeux de Sarika.

Je m'occuperais de tes phobies plus tard, mais pour le moment, je veux surtout te montrer le béa ba de la magie,pour que tu puisse en faire autant que moi, les tours les plus compliqués s’apprennent sur la durée et de l'entrainement, mais j'en ai parlé à mon frère, et, en plus de ton propre show, j'aimerais que tu sois mon assistante lors de mes tours, c'est principalement pour cela que tu dois travailler sur certaine de tes peurs
Messages : 197
Date d'inscription : 02/06/2015
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sam 18 Fév - 11:35
Sarika ne répondit pas à la première pique de Setith, car il savait très bien que la nuit précédant sa première représentation, elle n'allait sans doute pas beaucoup dormir. Ce ne serait pas rien après tout, faire son numéro pour la première fois devant tout un public...Elle aurait beaucoup à gérer. Mais elle n'en était pas encore là.
Et voila qu'il lui lançait une nouvelle pique, et elle savait pourquoi il les lui faisait...mais elle ne pouvait s'empêcher de rougir face à ses sous-entendus pas du tout discret.

- Aaah, tu n'es qu'un pervers !

Mais cela ne la dérangeait pas. Au contraire, elle se sentait ainsi désirer et cela l'aider à passer au-dessus de ses blocages même si cela mettait un peu de temps.
En sortant de la salle de bain, elle baissa les yeux sur sa tenue à la remarque de Setith. Elle sourit.

- Non, je lui ai demandé des tenues plus...féminines. Je n'avais pas parlé de ça, c'est un petit plus auquel il a pensé.

Setith avait eu droit à un échantillon de ses nouvelles tenues pendant la dernière semaine. Petit à petit, elle avait commencé à mettre ses tenues plus féminines, notamment des robes ou des jupes. Et elle espérait à chaque fois que le résultat lui plaisait.
Alors qu'elle se dirigeait vers la sortie, elle sentit une main lui claquer les fessées. Elle fit un bond, surprise, et fusilla Setith du regard.

- Je vais finir par croire que mes fesses te passionnent. Ou que tu aimes être plutôt violent.

Enfin violent, c'était un sous-entendu avec son réveil brutal. La fessée ne l'avait pas été et avait d'ailleurs un tout autre effet sur elle.
Néanmoins, elle suivit Setith jusqu'à leur lieu d'entrainement et observa tout ce qu'il avait préparé. Visiblement, il avait prévu tout un programme. Les boites et les chaines étaient ce qui la dérangeaient le plus au final...Mais elle n'était pas surprise de les voir après avoir écouté Setith.

- Pourquoi les entraînements avec toi sont toujours les plus éprouvants ?

Ce n'était qu'une simple question qui ne nécessitait pas de réponses. Mais à chaque fois qu'elle travaillait avec lui, c'était toujours une horreur. Même les hypnoses lui laissaient un mauvais sentiment alors qu'elle ne se souvenait jamais de ce qu'elle avait pu lui dire.
Mais elle passa vite à autre chose quand elle vit Setith s'amuser avec une balle en mousse. Elle le regarda faire, des étoiles dans les yeux, totalement subjuguée par son tour.

- Je saurais faire ça aussi ?

Quand il parla du rôle qu'il souhaitait la voir jouer dans ses tours, elle quitta la balle des yeux pour revenir sur lui.

- Ton assistante ? Et ça consisterait en quoi comme rôle ?

Elle ne disait pas non, si elle pouvait l'aider, ce serait avec plaisir. Mais elle avait l'impression que ce ne serait pas du tout de tout repos comme rôle et surtout, les entraînements qui allaient avec.
Messages : 326
Date d'inscription : 26/08/2015
Age : 24
Multi-Compte : Eileen L. Allannah, Leah Aoife, Kioko, Maeko et Juna Kavanez
Fiche de Présentation : Ma Fiche
Fiche de Relation : Ma Fiche

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Mouflon
Maître/Maîtresse: Officiellement Mustang (PNJ d'Esteban) mais est libre en réalité
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideF - DW Fou
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sam 18 Fév - 11:53
Bien évidemment que tu pourra faire cela, ceci n'est qu'un petit tour pour enfants, mais ce genre de chose aide à comprendre comment l'illusion fonctionne.

Je lui lance la balle, tout en répondant à ces questions.

L'assistante à pour rôle d'aider le magicien, d'une part en lui fournissant son matériel, ce qui est le moins marrant, m'ais d'une autre part, elle lui permet de faire des tours plus complexes, en aidant à détourner l'attention des spectateurs; Autrement dit, tu sera dans de superbes tenues qui devront faire en sorte qu'ils te regardent toi durant quelque secondes cruciales pour que le tour fonctionne.

Je la fait s’asseoir sur une chaise pas très loin et m'installe sur une autre devant elle. prenant une balle similaire dans les mains

Aller, je vais d'abord mélanger théorie et pratique pour que ce soit moins chiant à apprendre. Pour toi qu'est ce qui fait l'illusion ?

Je m' amuse à jouer encore avec la balle, elle apparaît et dissparait d'une main à l'autre sans donner l'impression que je change de main.

Et bien imagine toi le cerveau, des humains comme des hybrides. Ce dernier est connecté aux yeux, ces derniers ont pour rôle de leur donner les informations sur ce qui se passent autour. Mais parfois, ce ne sont pas toujours les yeux qui disent ce qui se passent autour, mais le cerveau qui est persuadé d'une chose et qui fait que tu pense que cela est la vérité. Comme par exemple...... les ombres dans la nuit, une forme peut en réalité être complètement autre chose, mais comme tu es persuadé que c'est ce que tu vois, et bien ton cerveau réagis en conséquence, ici c'est la même chose regarde bien.

J'ouvre alors les mains et répète les même gestes que je fais depuis le début devant elle, mais plus lentement, comme cela, elle peut voir parfaitement de quelle manière mes mains agissent afin de faire croire que la balle passe d'une main à l'autre, ou qu'elle reste dans une mains alors qu'elle ne bouge pas.

La magie est très simple, sur le papier, elle consiste à maîtriser la capacité de concentration, la vitesse d'analyse et les certitudes des spectateurs, car rien n'est réellement magique comme tu peux t'en douter, mais en revanche, il est difficile d'en décoder les trucs et astuces, et c'est ce que je vais te montrer aujourd'hui, et durant ces quelque semaines. Et tu verra que ce que je vais t'apprendre, pourra également t'aider quand viendra le tours de tes peurs.

Je me lève et approche un chariot que je met entre les deux chaises, ce qui nous fait une sorte de petite table.

Pour aujourd'hui, nous allons travailler ta capacité de concentration, et je vais te montrer comment la tromper, comme avec cette balle, et avec cartes.


Je lui montre le jeux de cartes, que j'étale sur la table, lui demande d'en prendre une au hasard, puis à force de tours et de trucages de la concentrations, j'arrive au bout de quelque minutes à lui retrouver la carte. Je ne la fais pas apparaître autre part car je commence par le plus basique, je lui explique comment faire ce tour, et lui tend ensuite le paquet, pour voir si elle arrive à mémoriser rapidement, et si elle est habile de ses mains.
Messages : 197
Date d'inscription : 02/06/2015
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sam 18 Fév - 12:20
Sarika écoutait avec attention ce que Setith lui expliquait et quand il lui lança la balle, elle la rattrapa au dernier moment grâce à ses réflexes. Elle joua un moment avec, tentant de reproduire ce qu'il avait fait...mais évidemment, elle n'y arrivait pas. Elle releva la tête quand il parla du rôle d'assistante.

- Donc en gros, je dois juste jouer le rôle de potiche et laisser le public m'admirer. Passionnant.

Elle était franche mais au final, ce n'était pas un refus. S'il avait besoin d'elle là dessus, elle le ferait, et ferait également en sorte que cela ne se voit pas si elle s'ennuyait. Elle se donnerait à fond pour l'aider.
Quand il lui désigna une chaise où s'asseoir, elle s'y dirigea tout en l'écoutant. Elle n'y connaissait absolument rien en magie alors elle avait tout à apprendre. C'est pour cela qu'elle écoutait vraiment, mettant tout sa concentration sur ses mots, bien que ses yeux étaient plus attirés par la balle.

- Oh je vois. Et donc dans le cas des phobies, c'est aussi parce que le cerveau est persuadé d'une chose ?

Étrangement, elle était passionnée par ce qu'il disait. Sans savoir si c'était parce qu'elle trouvait le sujet passionnant ou si c'était parce que c'était Setith. Ou un mélange des deux.
Elle observa les gestes qu'il effectuait avec la balle puis tenta de les répéter, beaucoup plus lentement que lui encore. La balle lui échappa des mains plusieurs fois pendant ses essais. Tant pis, elle lui piquerait la balle s'il fallait, mais elle voulait maîtriser ce tour.
Elle le regarda approcher un chariot puis observa les cartes. Elle écouta ses directives, les suivant à la lettre, tentant malgré tout de suivre ses gestes et pas seulement de se laisser porter par le tour. Mais rapidement, elle n'arriva plus à suivre tout ses trucages pour  retrouver la carte. Heureusement, il lui expliqua la méthode pour le tour. Elle prit alors le paquet, tentant de répéter l'exercice...ce qui n'était pas vraiment une réussite. Mais dès qu'elle ratait, elle recommençait encore et encore, jusqu'à au bout finir le tour jusqu'au bout et donc trouver la carte qu'il avait choisi...même si pour le coup, les astuces du tour avaient été plutôt visible pendant tout le processus.

- C'est plus dur que je le pensais la magie...

Elle fixait les carte, un peu dépitée. Est-ce qu'elle pouvait vraiment être son assistante si elle n'était pas douée dans les tours qu'il lui montrait ? Oui, elle doutait un peu.
Messages : 326
Date d'inscription : 26/08/2015
Age : 24
Multi-Compte : Eileen L. Allannah, Leah Aoife, Kioko, Maeko et Juna Kavanez
Fiche de Présentation : Ma Fiche
Fiche de Relation : Ma Fiche

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Mouflon
Maître/Maîtresse: Officiellement Mustang (PNJ d'Esteban) mais est libre en réalité
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideF - DW Fou
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sam 18 Fév - 13:18
Je regarde amusé Sarika tenté de reproduire les différent petits tours que je lui montre. Que ce soit avec la balle ou les cartes. Mais je me doutais bien que les choses ne seraient pas simple pour elle tout de suite, mais je ne m'en fait pas, après tout, nous avons nous aussi mis pas mal de temps avant de chacun maîtriser nos tours, biens que nos différents entraînements nous avaient donnés des prédispositions pour cela.

Ne t'en fait pas, tu n'en a jamais fait ni même essayé avant aujourd'hui, alors que les tours les plus complexes mettent des moi voir des années pour être parfait, alors ne t'en fait pas si tu n'y arrive pas tout de suite.

Je récupère les cartes et les fait bouger dans mes mains tandis que je continu mes explications.

En revanche, tu as bien deviné pour la persuasion des choses, car en effet, tes phobies ne sont qu'n résultat obtenus par les analyses de ton cerveau. D'après tes récentes expériences, ton corps et ton cerveau ont assimilés plusieurs situations dangereuses, l'enfermement ou bien les chaines par exemple. Et la raison pour laquelle tu panique est que tu n'as aucune idée de comment te sortir de ce genre de situations. Ainsi, étant dans une situation qui est contre nature, et contre laquelle, tu ne sais pas comment agir, alors la peur prend le dessus. Ce que je vais t'apprendre.... ce que nous allons t'apprendre, sur ces différentes peurs, ce n'est pas comment les oublier, car cela est impossible, mais nous allons apprendre à ton corps comment réagir, et que faire dans ces différentes situations. En ce sens, plus tu vas t’entraîner, plus tu ta peur sera remplacée par ta réflexion sur la manière de sortir de là. Tu me suis ?

Je me lève, et fouille dans les affaires à coté de nous, en ressortant un gros livre qui traite de psychologie et des différentes phobies.

Je voudrais que tu lise ça, et que tu mémorise les différents facteurs et origines des phobies, ce sera déjà un bon début pour que tu comprenne pourquoi tu as peur.

Je dépose le livre sur la petite table, me rasseyant devant elle.

Je te ferais ensuite des démonstrations de ce que tu vas subir comme entrainement, et nous pourrons passer à la suite.
Messages : 197
Date d'inscription : 02/06/2015
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sam 18 Fév - 13:34
- C'était même la première fois que je voyais des tours de magie pendant le spectacle...mais je m’entraînerai. Je vais y arriver.

Sarika n'avait jamais vu de magie, elle était honnête là dessus. Sa vie c'était plus de la servitude dans sa jeunesse, servitude bête et méchante puis tenter de survivre quand elle s'est retrouvée dans la nature. Elle avait autre chose à faire que de s'intéresser à la magie. Maintenant, par contre, c'était différent. Elle avait la possibilité de s'y intéresser sans avoir besoin de trop s'inquiéter de sa survie, alors autant en profiter.
Elle se concentra sur Setith qui étalait sa connaissance. Et elle devait bien avouer qu'elle était impressionnée. Il en savait des choses ! Mais à côté d'elle, ce n'était pas difficile puisque presque personne n'avait pris la peine de lui apprendre des choses autres que manuelles.

- Mmh je vois. Même si je me doute que ce ne sera pas facile. Et si je comprends bien, tu vas t'amuser à m’enchaîner et à m'enfermer dans ta boite ?

Mais voila que Setith lui apportait un livre. Un gros livre. Elle regarda le livre, la couverture mais ne le toucha pas. Et en écoutant Setith, elle sut qu'elle allait avoir des problèmes. Jusqu'ici, elle avait réussi à éviter tout ce qu'il fallait lire ou du moins, ce qui était bien trop compliqué. Elle ne savait pas vraiment lire. Chu avait commencé à lui apprendre des bases, donc elle pouvait épeler un mot. Mais c'était très compliqué pour elle de lire un bouquin...Surtout qu'il était gros et paraissait compliqué.
Elle se contenta de fixer le livre, comme s'il s'agissait d'un monstre.

- Ah euh...d'accord...

Eh bien, elle risquait de passer beaucoup de temps sur ce livre qu'elle allait certainement maudire. Parce qu'elle ne comprendrait certainement rien. Mais elle n'osait pas l'avouer à voix haute. Setith avait beaucoup de connaissances et à côté, elle se sentait un peu...nulle. Résultat, elle profita de ce qu'il ajouta pour tenter de passer à autre chose, espérant qu'il ne remarquerait rien.

- Des démonstrations ? Eh bien vas-y, je te suis.

Elle tentait surtout d'oublier le gros livre et sa réaction typique de quelqu'un n'ayant jamais eu de livres entre les mains. Ce qui n'était pas faux. Elle espérait donc passer à la suite sans que Setith ne relève le problème, même si cela lui causerait certainement des difficultés par la suite.
Messages : 326
Date d'inscription : 26/08/2015
Age : 24
Multi-Compte : Eileen L. Allannah, Leah Aoife, Kioko, Maeko et Juna Kavanez
Fiche de Présentation : Ma Fiche
Fiche de Relation : Ma Fiche

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Mouflon
Maître/Maîtresse: Officiellement Mustang (PNJ d'Esteban) mais est libre en réalité
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideF - DW Fou
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sam 18 Fév - 13:52
Alors que je parlais de lui faire des démonstrations, je remarque un petit détail qui me met une question toute bête en tête.
effectivement, Sarika ne semble pas s'intéresser ni même vouloir approcher du livre que je viens de lui donner. Intéressée comme elle l'est par ce que je lui explique, elle aurait, naturellement due, au moins le saisir pour en lire le résumé.

Je me pose du coup une question de base, considérant sa vie de servitude. A t elle déjà appris à lire et à écrire ? Car cela lui sera indispensable dans ses missions, et sur le terrain, elle doit obligatoirement savoir ces bases pour codée ou décoder des messages, et apprendre le codage avec le singe lui sera impossible à comprendre si elle ne sait rien de tout cela.

Je me lève, et approche la boite,elle est posé sur un socle. La boite est placée debout, elle fait un peu plus que la taille d'un homme normal, mais Mustang ne rentrerais pas dedans par exemple.

Un autre petit exemple. La rapidité d'action de ce que tu vas faire. Je te montre...... dès que je serais entré là dedans, je te laisse compté jusqu'à 5 et tu pourra ouvrir la porte de la boite.

Sans plus d'explications, je me place à l’intérieur et referme la porte. En silence, je débloque la trappe sous mes pieds et me retrouve sous la boite, dans le socle creux. En moins de 5 secondes j'ai eu le temps de descendre et de refermé, ce qui lui laissera une boite vide quand elle ouvrira.

Entendant Sarika ouvrir la boite, je sors par le rideau derrière moi, ce qui fait que je réapparaît derrière la boite selon son point de vue comme si j'étais passé à travers le fond.

Vitesse d'action, précision et connaissance des choses et de ton environnement, voilà comment nous arrivons à faire en sorte de vivre au milieux des humains, sans que ces derniers ne se doutes de rien, car nous avons fait plus d’efforts qu'ils ne le font, nous avons appris plus de choses qu'eux et nous apprenons encore.

Je me dirige vers elle et la prend dans mes bras, déposant un baiser sur son front puis sur ses lèvres, avant de plonger mon regard dans le siens. Sans qu'elle le sache, je la tient fermement pour ne pas qu'elle se dérobe à ma question.

Mais pour cela, il te faut maîtriser les bases, comme la lecture ou l'écriture, et toi Sarika, je suppose que tu as appris les deux non ?

Ma question est faussement interrogative car j'ai bien compris qu'il n'en est rien, j'attend seulement des aveux de sa part.
Messages : 197
Date d'inscription : 02/06/2015
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sam 18 Fév - 14:13
Sarika fut soulagée en voyant Setith continuer la suite de ses explications sans plus se préoccuper d'elle et de sa réaction face au livre. Peut-être qu'elle avait réussi à le berner ?
Elle avait quand même un doute puisqu'ils étaient tous très observateurs mais elle fixa son regard sur la boite qu'il approchait. Allait-elle déjà devoir entrer là dedans ? Mais non, heureusement, en écoutant Setith, elle comprit que c'était lui qui allait entrer. Ce qu'il disait n'était pas forcément clair, mais elle se leva et s'approcha de la boite, le regardant s'enfermer dedans. Elle compta alors jusqu'à 5 et ouvrit la porte, découvrant une boite totalement vide...Et puis Setith sortit par l'arrière. Elle fronça les sourcils.

- Comment as-tu fait ça ? La boite est truquée ?

Elle ne voyait aucun trou, enfin elle ne voyait pas grand chose mais elle n'avait aucune envie d'aller vérifier. Et en l'entendant, elle hocha la tête. Elle comprenait ce qu'il voulait dire et elle espérait un jour atteindre leur niveau.

- Je vois...

Elle n'eut pas le temps de parler plus que Setith la surprit en déposant un baiser sur son front. Et voila qu'il s'occupait de ses lèvres. Comment pouvait-elle rester concentrée s'il venait la troubler ainsi ? Mais elle n'allait pas refuser ses baisers, ni même ses câlins. Elle était juste un peu surprise qu'il lui en offre en plein entrainement...mais c'était le premier depuis qu'ils étaient en couple, alors peut-être que ce serait ainsi maintenant ? Elle n'allait pas s'en plaindre.
Mais voila qu'il revenait sur la lecture et l'écriture. Visiblement, chercher à berner un des frères était mission impossible. Elle hésita, se demandant si mentir n'était pas une bonne option...Elle chercha à reculer mais se retrouva bloquée par les bras de Setith.

- Je...oui...enfin...

Elle se mordit la lèvre et détourna les yeux, rouge mais cette fois de honte. Elle ne se voyait pas lui mentir mais elle se sentait tellement misérable à côté de Setith, lui qui depuis ce matin lui montrait qu'il était intelligent en plus d'être fort. Elle prit son courage à deux mains pour l'avouer, pour une fois qu'elle se sentait honteuse de ne savoir ni lire ni écrire.

- Non...je ne sais pas...Celui qui était mon maître il y a longtemps n'a jamais considéré ça utile...et après, je n'en ai pas eu besoin. J'ai juste eu...Chu...

Elle avait comme un besoin de justifier son ignorance alors que sa voix s'était transformée en un murmure quand elle prononça le prénom de Chu. Un fin observateur pourrait entendre un peu de tendresse dans sa voix mais rien de plus. Elle se reprit, parler de Chu à Setith ne lui semblait pas être une bonne idée.

- Enfin...un ami. Il avait commencé à m'apprendre...j'ai un peu les bases, mais c'était juste avant de...euh...finir dans les égouts.

Elle ne bougeait plus, fixant le sol, attendant maintenant la réponse de Setith. Maintenant, elle était seulement persuadée qu'il allait la trouver sans intérêt, sans culture et donc qu'il ne voudrait plus d'elle. Plus les jours passaient et plus elle tenait à lui, elle s'en rendait compte désormais. Elle ne supporterait pas de le perdre.
Messages : 326
Date d'inscription : 26/08/2015
Age : 24
Multi-Compte : Eileen L. Allannah, Leah Aoife, Kioko, Maeko et Juna Kavanez
Fiche de Présentation : Ma Fiche
Fiche de Relation : Ma Fiche

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Mouflon
Maître/Maîtresse: Officiellement Mustang (PNJ d'Esteban) mais est libre en réalité
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideF - DW Fou
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sam 18 Fév - 19:37
Je caresse les cheveux de Sarika, tendrement, comment n'avons nous pas pensé à cela ? Peut être car elle est la première que nous formons ainsi, et qui ne soit pas libre ou entraîner.

En revanche, ce n'est pas tant d'apprendre qu'elle ne sais ni lire et écrire qui me saute aux oreilles, mais plutôt un nom "Chu". Étrangement, sa façon d'en parler me met une sorte de puce à l'oreille, je ressent comme de l'affection cachée pour ce personnage, mais plus que la petite jalousie que je ressent, c'est principalement différentes questions qui se posent.

Si ce Chu est un hybride, alors peu de risques de s'inquiété, je ne pense pas que ce serait un soumis, donc pas de contact avec des humains, en revanche, si ce dernier ce révèle être un humain, cette tendresse peu potentiellement dire une relation, plus ou moins récente entre les deux et donc peut être quelqu'un qui la cherche. En ce cas, ce serait un danger pour elle comme pour le cirque.

Chu hein ?......; Un humain ? Il semble important pour toi........

Ma question est quelque peu mélancolique car je veux en savoir le maximum sur lui, et je pense que lui faire sentire que j'ai compris son affection pour lui peut l’amener à m'en dire d'avantage.

Je réfléchit ensuite quelque secondes en silence, comment allons nous pouvoir procéder.
Je fouille dans ma poche et en sort un portable, composant un numéros.

Mon frère, j'aurais besoins de plus de temps pour l'entrainement de Sarika, je t'expliquerais les raisons plus tard mais j'aimerais m'occuper moi même de l'obstacle rencontré.

une fois raccroché, je regarde Sarika et dépose un tendre baisé sur ses lèvre, lui caressant la joue.

Bien, il semble que je vais devoir t'enseigner plus que la magie. Et je te propose un marché. Tu travail à fond sur tes phobies quand nous nous entraînerons, et je te promet que je vais rapidement t'apprendre à lire et écrire.

Je la relâche.

Ne bouge pas regarde devant toi, et raconte moi, qu'est ce que tu sais faire dans ces domaines, ce que tu as appris.

Je part fouiller dans les affaires alors que j'écoute sa réponse, revenant dans son dos, je lui passe un foulard que je met autour de ses yeux, lui bloquant la vue.

Continue de me raconter laisse toi faire.

Je lui prend alors la main, et la fait nous promener sur la piste, puis au bout d'un moment, la laissant parler, sans rien dire, nous nous retrouvons dans la boite.
Je ne sais pas si elle a compris où elle est mais le bandana semble faire effet.

Vois tu maintenant que je viens de te priver de l'un de tes sens, ton cerveau ne peu plus analyser où nous sommes, car tes peurs, tes phobies, tu les crées toi même. Tu es prête, respire un grand coup.

Je lui retire la bandeau, et nous voilà tout deux dans la boite, dans une forte obscurité. J'attend de voir sa réaction.
Messages : 197
Date d'inscription : 02/06/2015
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sam 18 Fév - 20:30
Encore une fois, Setith releva ce que Sarika aurait préféré qu'il ne remarque pas. Et puis...ce ton qu'il employait. Était-ce de la jalousie ? S'inquiétait-il pour ce qu'elle pouvait ressentir pour un autre que lui ? Elle ne voulait pas qu'il s'inquiète mais en même temps, elle n'était pas pressée de tout déballer à propos de Chu. Mais tant pis, elle n'avait pas vraiment le choix. Elle détourna les yeux.

- Chu Jung...C'est...oui, c'est bien un humain. J'étais chez lui avant de tomber sur Raziel. J'ai du y rester...mmh, environ 3 semaines. Mais...je l'avoue qu'il me plaisait. Sa tranquillité, sa sagesse, sa force mais aussi sa douceur...Il comprenait beaucoup de choses et m'aidait sur différents points. Il voulait m’entraîner aussi, c'est un maître en art martiaux...mais il n'a pas eu le temps de m'apprendre grand chose. Tu peux te rassurer sur un point, même si j'ai ressenti quelque chose pour lui, ce n'est plus d'actualité. Je ne suis plus la même qu'à l'époque, je ne suis plus celle qu'il a aimé et puis...je ne l'ai pas connu comme je te connais et mes sentiments pour toi sont plus forts.

Elle espérait sincèrement qu'il ne serait pas trop jaloux ou le prenne trop mal. Elle avait donc tenté de le rassurer, tout en assurant que pour elle, c'était bel et bien fini avec Chu. De toute façon, s'il la voyait, il n'aimerait pas ce qu'il verrait. Néanmoins, un autre problème se pose.

- Par contre...je crois qu'il vaut mieux que je te le dise. Il me cherche. J'en ai eu l'information par l'hybride qui...m'a aidé à accoucher. Apparemment, il fouille toute la ville pour me retrouver...Mais s'il arrive ici, je peux t'assurer que je ne compte pas le suivre. Ma place est ici, avec vous.

Elle n'aimait pas faire ce genre de révélations. Parler de ses peurs, de ses cauchemars, c'était une chose. Mais de ses sentiments passés, c'était totalement différent. Surtout avec Setith. Elle glissa ses mains sur les hanches du jeune homme, comme pour l'empêcher de s'éloigner si ses révélations ne lui plaisaient pas.
Elle le laissa passer son appel, silencieuse jusqu'à ce qu'il raccroche.

- Je suis désolée...je sais que ce n'était pas prévu et je...je ne pensais pas que ce serait important. Mais tu sais...si tu n'as pas envie de m'aider là dessus, ne te force pas. Je ne veux pas...t'embêter avec ça.


Quand il l'embrassa, elle profita de ce baiser offert surtout après toutes ses révélations. Cette journée n'était pas vraiment bien partie. Elle n'avait jamais envisagé de parler de Chu et de leur relation ou de son incapacité à lire ou écrire.
Elle le regarda s'écarter, écoutant ses consignes et hocha la tête. Elle réfléchit, fouillant dans sa mémoire ce qu'elle avait bien pu apprendre. Cela remontait à si longtemps !

- De souvenir...il s'agissait des bases. Les alphabets...épeler des mots. Il m'écrivait des mots que je devais lire quitte à épeler les mots lettre par lettre...

Elle ne précisa pas la teneur des mots qui étaient souvent des petits mots doux. Mais en le voyant se glisser dans son dos et lui nouer un foulard autour des yeux, elle se raidit, s'arrêtant dans ses explications. La demande de Setith est plutôt compliquée à réaliser, mais elle continua alors, sa main serrant la sienne. Elle se laissait guider.

- Je crois que...niveau lecture, j'arrive à plus ou moins comprendre les mots simples...mais niveau écriture...il n'a pas eu le temps de m'apprendre quoi que ce soit.

Soudainement, Setith s'arrêta de marcher, elle en fit de même, tout en écoutant ce qu'il disait. Elle se raidit, où l'avait-il emmené ? Il lui retira le bandeau et elle regarda tout autour d'elle, cherchant la lumière, cherchant une sortie aussi. Ses mains se mirent à trembler.

- Non, non, non, tu aurais pu me prévenir ! Laisse moi sortir de là !

Elle se mit à tambouriner sur une paroi comme si elle pourrait elle-même créer un trou pour sortir. Elle se sentait trahi et la panique la gagnait, qu'importe ce que Setith pouvait dire. Elle se recroquevilla dans un coin de la boite, s'accroupissant tout en tremblant. Elle n'aimait pas la situation, elle se sentait trop à l'étroit, elle n'était pas bien et le noir l'aidait bien trop à revoir l'origine de cette peur...

- Je te déteste !

Un cri du cœur, plus adressé à une ombre de ses souvenirs qu'à Setith. Mais si elle avait l'impression qu'il l'avait trahi en l'amenant ici sans la prévenir.
Messages : 326
Date d'inscription : 26/08/2015
Age : 24
Multi-Compte : Eileen L. Allannah, Leah Aoife, Kioko, Maeko et Juna Kavanez
Fiche de Présentation : Ma Fiche
Fiche de Relation : Ma Fiche

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Mouflon
Maître/Maîtresse: Officiellement Mustang (PNJ d'Esteban) mais est libre en réalité
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideF - DW Fou
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sam 18 Fév - 22:33
Bon pour ce qui est de son histoire avec Chu, il va me falloir en informer Esteban, je ne voudrais pas qu'un gêneur vienne sans que l'on soit prêt, je me doute que Sarika doit probablement avoir encore des attaches de son passé, mais si comme elle me le dis, ce dernier est à sa recherche, alors comme tout humain en recherche de sa possession, il ne voudra certainement pas repartir sans elle. En ca cas, là il nous faudra procéder à l'élimination du problème, sans que Sarika en sois mise au courant, je voudrait lui éviter de lui apporter plus de malheurs.

Mais pour le moment, ce que j'attendais comme réaction lors de notre entrée dans la boite arrive. Je me doutais que ces peurs allaient rapidement prendre le dessus, mais si nous devions la soigner par de la thérapie douce, alors elle en aurait pour des années, non, elle doit y faire face, malgré tout, elle doit comme maintenant, repasser devant ces peurs, mais elle n'est pas seule.

En revanche, je me garde de la toucher malgré mon envie, je ne peux l'aider que d'une façon, et pour sortir d'ici, elle va devoir faire un effort qu'elle n'a jamais fait jusqu'ici.
Je la vois paniquer, tambouriner chercher à s'échapper de la boite comme un animal dans une cage.

Je hurle dans la boite, afin d'atteindre son subconscient.

Regarde ta peur en face Sarika, regarde là ! Elle est face à toi, mais tu dois la contrôler, regarde là, regarde là ! Cet ennemis dont tu as peur regarde le ! Tu veux sa mort, tu veux le tuer, et pour ça du va devoir devenir plus forte, mais tu peux le tuer, regarde le regarde le et tue le ! Obtient ta veangance, ! libère toi de la peur qu'il t'inspire, devient ce que tu dois devenir !

Mes mots ne sont pas choisit au hasard, je met en confrontation sa peur, sans la préciser car je ne sais pas ce qu'elle vois, face à sa volonté de devenir une chasseuse, de devenir, une arme. Elle doit contre sa peur, mettre sa volonté en jeux, elle doit d'elle même détruire ce qu'elle voit. pour le moment, dans son esprit, un jour, dans la réalité.
Messages : 197
Date d'inscription : 02/06/2015
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
(#) Dim 19 Fév - 22:12
Sarika ne contrôlait plus la situation. Accroupie dans un coin de la boite, aucune parcelle de son corps ne touchait celui de Setith tant elle était recroquevillée. Les yeux écarquillés par la panique, elle tremblait comme une feuille et des larmes coulaient sur ses joues. Elle revoyait une scène qu'elle avait vécu tant de fois mais qu'elle aurait bien espéré oublier.
Elle avait tellement l'impression d'y être, dans cette pièce, entourée des hybrides mâles, avec l'humain qui observait et commentait...sans aucun échappatoire possible. Elle sentait leurs mains sur son corps mais une voix se fit entendre. Une voix lointaine, qui se rapprochait au fur et à mesure.

Il lui semblait connaitre cette voix, oui, elle la reconnaissait. Et qu'est-ce qu'il lui disait ? De tuer son ennemi ? Était-ce vraiment possible ? Son regard se posa sur chaque hybride, un par un, puis sur le maître des lieux. Elle devait tous les tuer. La voix avait raison. Mais comment pouvait-elle y arriver ?
A ce moment là, elle sentit quelque chose dans sa main et elle baissa les yeux pour voir ce que c'était. Un poignard ? Oui, avec cela, elle devrait pouvoir y arriver. Alors, bien que dans la boite, elle restait accroupie, dans son hallucination, elle se relevait, elle faisait face à sa peur.

- Ne me touchez pas ! Ne me regardez pas !

Ses mots prononcés dans son hallucination l'étaient également dans la réalité.
Rapidement, elle se mit à bouger, uniquement dans son hallucination, frappant tout ceux qui l'entouraient. Elle plantait sa lame sortie de nul part, dans chaque corps qu'elle croisait. Elle n'hésitait pas à les lacérer pour les tuer pour de bon. Et puis, elle se tourna vers l'homme qui l'avait tant fait souffrir et cria :

- Crève !

En même temps que de le dire, aussi bien dans la réalité que dans son hallucination, elle jetait sur l'humain, lui plantant la lame plusieurs fois dans le corps. La pièce était repeinte d'un très joli rouge.
Néanmoins, poussée par la violence de son hallucination, sa main droite se leva dans la réalité, se ferma en un poing et s'abattit violemment sur la porte de la boite...Alors qu'elle se jetait également en avant. Sous le choc, la porte s'ouvrit brutalement, le verrou ayant sauté.
Emportée par son élan, Sarika tomba en avant et s'étala au pied de la boite, ses propres pieds toujours à l'intérieur. Elle cligna des yeux plusieurs fois, surprise par une telle luminosité et regarda autour d'elle, cherchant à comprendre où elle était. Petit à petit, l'image du cirque apparut. Elle n'était pas au centre, elle était en sécurité au cirque.

Sarika se laissa entièrement tomber de la boite et roula sur le dos. Elle cherchait à récupérer son souffle et posa sa main droite sur son ventre. Cette main lui faisait mal mais elle n'avait pas encore regardé la raison : Sous la violence de son geste, elle s'était quelque peu...explosée la main sur la porte de la boite. Sa main saignait, surtout au niveau des jointures. Pour le moment, elle la laissait à plat, ayant mal rien qu'en tentant de plier les doigts.
De son autre main, elle essuya le reste de ses larmes, profitant en silence de la lumière du jour et de l'air frais...qui était bien plus agréable que l'intérieur de la boite. Ce n'est qu'au bout d'un moment qu'elle réalisa l'état de la porte de la boite. Elle jeta un coup d’œil à Setith.

- Ah...désolée pour la porte. Je crois que je n'ai pas...contrôlée ma force. Où elle était si fragile que ça ?

Il y aurait des réparations à faire, mais pour le moment, elle avait un peu de mal à se remettre de ce qu'elle venait de voir qui semblait tellement réel. Et sa main douloureuse le lui rappelait sans cesse.
Messages : 326
Date d'inscription : 26/08/2015
Age : 24
Multi-Compte : Eileen L. Allannah, Leah Aoife, Kioko, Maeko et Juna Kavanez
Fiche de Présentation : Ma Fiche
Fiche de Relation : Ma Fiche

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Mouflon
Maître/Maîtresse: Officiellement Mustang (PNJ d'Esteban) mais est libre en réalité
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideF - DW Fou
Revenir en haut Aller en bas
(#) Lun 20 Fév - 15:18
Je regarde Sarika, tout en continuant durant un bon moment à lui hurler dessus, afin que son sub-conscient puisse assimiler ma voix dans ces hallucinations.

Finalement au bout d'un moment, elle atteint une sorte de paroxysme, je sais qu'à ce moment là, elle va avoir deux choix, soit combattre, soit succomber. Je suis désolé de te faire cela ma chérie, mais soit tu va pouvoir devenir psychologiquement apte à tuer, même tes peurs, soit tu vas devenir contrôlé par tes peurs à tel point que tu n'en reviendra pas.

Finalement, elle bouge, ce qui me donne le sourire. Je la vois s'agiter, devenir de plus en plus violente, et finalement, mettre un grand coup dans la porte de la boite, faisant voler cette dernière et Sarika, la suivre dans son élan, revenant à elle même en même temps que de tomber au sol.

Je la laisse se remettre quelque peu, la regardant souriant.

Il faut dire que tu viens de mettre un sacré coup dedans quand même, mais ne t'inquiète pas pour ça, le plus important est ce que tu viens d’accomplir aujourd'hui.

Je me porte à sa hauteur, lui tendant la main afin de l'aider à se relever. je plonge ensuite mon regard dans le sien, la détermination et le sérieux se lisant totalement sur mon visage.

Je vais être franc avec toi, maintenant commence un entrainement un peu plus sérieux, nous t'avions prévenus que ta remise en forme n'était que pour ta santé, mais maintenant, nous allons commencer à attaquer le noyaux dure de la chose. Et ce que je viens de faire, tu avais une chance sr trois de ne pas en revenir. Tu comprend ce que ton entrainement implique aujourd'hui ? Il est possible que tu ne sois pas capable de le terminé, comme il est possible que tu accède à la difficulté supérieur. Mais chaque pallier te poussera plus près de la mort et de la folié, et il ne tiendra qu'à toi de t'en sortir.

Je la prend ensuite dans mes bras.

Je suis désolé ma chérie, mais la mission avant tout, et tu va devoir passer par de nombreux moments horribles pour devenir une chasseuse.

Je la relâche et vais prendre le livre sur la table que je lui redonne.

Je vais informer Thorne, il m’aidera à t'apprendre à lire et à écrire, je te préviens, c'est un professeur exigeant,alors donne le meilleur de toi, quand à nous, nous allons voir les bases de la magies d'un coté, en plus de tes passages dans la boite. Et une fois que tu aura apprivoisé cet environnement, nous y ajouterons les chaines.

Je lui souris.

Tu peux aller te reposer pour aujourd’hui, prépare toi pour la prochaine surprise.
Messages : 197
Date d'inscription : 02/06/2015
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
(#) Lun 20 Fév - 17:20
Setith ne semblait pas se préoccuper de l'état de la porte de sa boite. Il semblait même ravi de ce qu'elle venait de faire. Elle leva la main gauche, celle toujours intacte pour lui attraper la sienne et grâce à son aide, se releva assez rapidement.

- Il ne me semble pas avoir déjà frappé aussi fort dans quelque chose...

Elle se parlait plus à elle-même tout en observant l'état de sa main droite. Eh bien, tenter de lutter contre une phobie, c'était assez violent.
Elle remarqua un changement de comportement chez Setith, il devenait d'un coup beaucoup plus sérieux. Elle leva les yeux vers lui, l'écoutant avec attention. Elle réfléchit pendant un petit instant.

- D'accord, je comprends bien...je travaillerai toujours plus dur pour réussir. Je refuse de succomber à la folie !

Quand elle se retrouva dans les bras de Setith, elle se laissa aller contre lui, se détendant après ce qui venait de se passer. Néanmoins, elle avait toujours ses mots en tête. L'entrainement devenait à chaque instant plus dangereux, plus intense et actuellement, elle y risquait sa santé mentale. Mais le jeune homme lui informait également que la mission passait avant tout le reste. Elle eut un petit sourire amusé.

- Et tu n'as pas peur que je finisse par t'en vouloir si c'est toujours avec toi que je fais ce genre d’entraînements ?

Elle blaguait, bien évidemment. Ce n'était pas la faute de Setith et elle le savait parfaitement. D'ailleurs son ton prouvait parfaitement que c'était une blague.
Néanmoins, quand il lui tendit le livre, elle le prit cette fois. Elle avait hâte de pouvoir le lire mais rien que le titre, elle n'y comprenait rien...Alors elle savait qu'il lui serait difficile d'arriver à le déchiffrer. Elle leva les yeux vers Setith.

- Eh bien, je sens que mes journées vont être chargées...mais j'ai hâte de réussir à faire tout ça !

Elle était réellement motivée, même malgré les risques, malgré les journées qui s'annonçaient difficiles. Elle voulait le faire, elle ne craquerait pas.
Quand Setith parla de surprises, elle sourit.

- Moi aussi, j'ai une surprise pour toi...

Elle s'approcha et déposa un léger baiser sur ses lèvres, puisque le moment signait la fin de l'entrainement et donc qu'ils se détendaient un peu plus.

- Si ça intéresse cette nuit, viens dormir avec moi. Ma porte te sera ouverte.

C'était la première fois qu'elle lui proposait de dormir ensemble depuis la toute première fois où ils l'avaient fait. Mais elle en avait envie alors elle lui proposait. Elle lui offrit un dernier sourire avant de sortir du cirque et comme l'heure de midi était bien avancée, elle se dirigea directement vers la cuisine collective, où elle trouva Mustang. Elle prit son repas avec lui, parlant de sa matinée avec lui mais aussi de tout et de rien, le livre prêté par Setith juste à côté d'elle.
Messages : 326
Date d'inscription : 26/08/2015
Age : 24
Multi-Compte : Eileen L. Allannah, Leah Aoife, Kioko, Maeko et Juna Kavanez
Fiche de Présentation : Ma Fiche
Fiche de Relation : Ma Fiche

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Mouflon
Maître/Maîtresse: Officiellement Mustang (PNJ d'Esteban) mais est libre en réalité
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideF - DW Fou
Revenir en haut Aller en bas
(#)
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maître ou Neko ? :: Hors-rp :: Rp terminés-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com