Bienvenue à Togi! Cette merveilleuse île qui propose toutes sortes d'hybrides à la vente. Serez-vous le maître ou l'esclave? NC-18
 

Étrange journée shopping

 :: Hors-rp :: Rp terminés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
(#) Dim 5 Fév - 11:30
Encore un mauvais rêve… Malgré la présence de Thomas et le fait qu’il m’a détendu avec ces gratouille à la jonction de ma queue j’ai encore fait ce cauchemar… Je fis comme si de rien était devant Thomas et j’allais m’habiller calmement. C’était assez rapide vu que je ne mettais que des robes. Je me regardais dans le miroir et cachais mes oreilles sous ma chevelure et ma queue sous la robe. Voilà j’étais prête. Je pris un petit quelque chose à manger pour éviter d’avoir faim entre-temps même si bon. Entre nous je ne pensais pas vraiment avoir faim.

J’attendis Thomas devant l’entrée puis de lui suivre où il voulait qu’on aille. La priorité était aux magasins de vêtements parce que oui… Là ça craignait beaucoup vu ce qu’il se trouvait dans mon armoire. Je n’aimais pas trop sortir depuis l’incident où j’ai rencontré la femme du karaoké… Mon maître ne savait rien de cette histoire puisque ce n’est pas lui qu’on a appelé pour me ramener dans un endroit sûr. Je n’oserais jamais lui dire après tout. C’est trop personnel et j’ai tellement été honteuse par apport à tout ça. Enfin bref… Espérons que je ne croise personne que j’ai connu autre fois.

J’arrive dans un magasin de vêtements quelconques et espérant trouver quelque chose.

-Je vais aller fouiller un peu.

Je m’éloignais de Thomas pour aller regarder un peu les vêtements que cette boutique pouvait bien proposer… Rien de très spéciale pour moi et à vrai dire pas grand-chose me plaît. On dirait des vêtements de personne très riche même si le prix est bas et ça me plaît pas… C’est une horreur… Je fis quand même un effort et je continuais de chercher avant d’un vendeur vienne me faire chier. J’allais lui dire de me foutre la paix quand je remarquais que c’était… Un ancien client. Je ravale ma salive en le laissant s’approcher de moi et me chuchoter des choses que je ne préfère même pas vous dire. J’avais envie de crier à l’aide et surtout quand une de ses mains se posa sur une de mes hanches… Je ne voulais pas que Thomas voie ça…
Messages : 105
Date d'inscription : 16/09/2016
Age : 21
Localisation : Dans le jardin de Thomas
Multi-Compte : Hana Griffing - Elise - Spiro
Fiche de Présentation : Présentation
Fiche de Relation : Relations

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Diable de Tasmanie
Maître/Maîtresse: Thomas Dupuy
Esclaves: X
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideF - Adoptable
Revenir en haut Aller en bas
(#) Dim 5 Fév - 15:28
Thomas n’était pas idiot, il savait que sa bonne volonté n’allait pas changer les choses comme ça. Il ne suffisait pas de trois câlins et deux gratouilles pour que Nao aille mieux en un instant. Mais au moins, elle pourrait se réveiller de son cauchemar dans les bras d’une personne de confiance.

Il la laissa se préparer tranquillement et alla en faire de même, histoire d’être sortable. Il récupéra la jeune femme et la fit monter en voiture. Ils ne mirent pas longtemps à atteindre le quartier commerçant. A la base, elle voulait obtenir un appareil à musique et des écouteurs mais finalement, ils décidèrent de faire un détour pas les boutiques de vêtements car Nao n’avait vraiment plus rien à se mettre.

La laissant guider pour qu’elle ait confiance en elle, elle commença par une boutique de vêtements. Bien qu’elle lui dise qu’elle fouillait dans son coin, il la suivit tout de même, gardant un œil protecteur.

Elle semblait indécise, un vendeur vint alors la voir et cela n’eut pas l’effet escompté. Elle était blême et il arrivait à voir qu’elle n’était pas à son aise. Quand au vendeur, il avait plus une tête et le comportement d’une sale fouine. Thomas fit alors la seule chose qu’il pouvait faire, se porter au secours de son hybride, lui montrer qu’il y avait quelqu’un qui s’intéressait vraiment à elle et son bien-être.

Arrivant d’un pas ferme, Thomas attrapa cette main qui touchait sa protégée et tordit le bras bien violemment. Il n’avait pas l’air de grand-chose comme ça mais Thomas avait ses propres démons et sa propre violence. On parlait tout de même de l’homme qui avait tabassé l’amant de sa fiancé et lui avait fait traversé une baie vitrée, lui occasionnant plus de six mois d’hospitalisation et pour lui, deux ans chez les dingues. Il s’était entretenu physiquement et il n’avait pas que le pognon comme arme.

Pour une femme, je pense qu’une vendeuse sera plus adaptée que vous. Veuillez donc nous laisser je vous prie…

Thomas murmura quelque chose à l’oreille de l’homme et celui-ci perdit en couleur avant qu’il ne le relâche de manière brusque, le poussant à partir sans demander son reste.

Difficile de trouver des gens professionnels de nos jours.

Fit-il à Nao sur un ton à moitié plaisantin, essayant de détendre un peu l’atmosphère.
Messages : 204
Date d'inscription : 27/07/2016
Age : 33
Multi-Compte : Kyle Crescent
Fiche de Présentation : Ma Fiche

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Aucune
Maître/Maîtresse: Aucun
Esclaves: Dalae, Nao
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humain - Neutre
Revenir en haut Aller en bas
(#) Mer 22 Fév - 21:35
Les voyages en voiture étaient assez apaisants pour moi… Être ballotée comme ça de gauche à droite tout doucement en étant attachée et donc en sécurité. C’est bizarre je sais. Pour la plus grande partie des gens c’est qu’un simple trajet dans une voiture mais pour moi c’est un petit moment de plaisir. Si je pouvais remercier l’humain qui avait pu créer cet objet je l’aurais fait sans retenu !

L’appareil musical et le casque attendront. Je voulais d’abord vite passé à la case vêtements pour rentrer au plus vite. J’ai donc prévenu Thomas une fois dans la boutique que j’allais fouiller moi-même. En plus de ne rien avoir de « normal » un ancien client avait fait surface… La journée commençait bien…

Intérieurement je suppliais pour qu’on vienne m’aider mais aucun son ne sortait de ma bouche. Comme si tout était normal. Comme si c’était normal qu’un homme quelconque vienne me tripoter comme ça alors que j’avais envie de lui gerber dessus. Je reposais doucement le vêtement que j’avais en main en retenant mes tremblements aux plus profonds de moi avant de sentir la main poser sur ma hanche partir. Je me retournais pour voir mon nouveau maître en action qui avait décidé de m’aider. Il avait tout vu ? Il me surveillait ? Apparemment la réponse était oui. La force qu’il pouvait avoir actuellement me surprit puisque je ne l’avais jamais vraiment vu en action dans ce genre de situation… En même temps ça arrive pas souvent.

Je regardais toute la scène en écoutant tout ce qui se disait. Je ne savais pas ce que Thomas avait pu dire au vendeur mais il n’avait plus l’air de vouloir revenir « s’amuser » avec moi. Je le regardais pendant qu’il essayait de détendre l’atmosphère après cette situation.

-… Ouai…

Encore jamais je n’avais rencontré un humain qui aurait essayé de faire tout ça pour moi. Mais je n’arrivais pas à le remercier ou même sortir un simple mot ou son de ma bouche pour lui faire comprendre que j’étais extrêmement reconnaissante de son acte. Pourtant ce n’est pas l’envie qui manquait… Au lieu de faire tout ça je sortais du magasin pour me diriger vers un autre toujours aussi muette.

Je ne voulais pas vraiment parler ou je ne pouvais pas. Dans les deux cas ça n’arrangeait rien. J’avais juste envie de quitter cet établissement ou un homme connaissait mon ancien travail. J’avais alors tout simplement choisi une boutique de sous-vêtement quelconque. J’avais couché avec des femmes mais très peu alors j’avais très peu de chance de connaître quelqu’un. Je me postais devant le rayon des culottes avant d’enfin ouvrir la bouche pour en sortir quelque chose.

-… Ça sera toujours comme ça. Faut pas s’énerver. Faut juste... Attendre.

Oui toujours tant que ces personnes ne m’auront pas oubliée. Alors il ne devait pas s’énerver pour ça… Oui voilà. Je pense que c’était la meilleure chose à dire même si des remerciement auraient été plus convenable. Mais bon… Moi et les remerciements de base hein. Sur ces mots j’attrapais deux trois culottes ainsi que le haut qui allait avec même si vu ma poitrine je pense que le haut n’était pas forcément nécessaire. Je fis donc la coquette pour une fois en prenant des vêtements plus raffinés et autre que la couleur noire. Oui parce que d’habitude c’est l’inverse et Thomas à du le voir quand j’étais sous drogue hier.
Messages : 105
Date d'inscription : 16/09/2016
Age : 21
Localisation : Dans le jardin de Thomas
Multi-Compte : Hana Griffing - Elise - Spiro
Fiche de Présentation : Présentation
Fiche de Relation : Relations

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Diable de Tasmanie
Maître/Maîtresse: Thomas Dupuy
Esclaves: X
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideF - Adoptable
Revenir en haut Aller en bas
(#) Lun 27 Fév - 16:41
Thomas nota du coin de l’œil que Nao était plutôt calme en voiture, elle avait même l’air légèrement plus détendue, même s’il n’en comprenait pas toute la portée. Qui sait, peut-être qu’un jour, elle serait capable de lui demander d’elle-même une balade en voiture pour le simple plaisir de rouler. Mais en attendant, les courses les attendaient. Avant de commencer par son casque audio et sa musique, Nao voulut regarnir un peu sa garde-robe. Malheureusement, son passé avait décidé de la rattraper de manière inattendue par la personne d’un vendeur ancien client à elle qui n’était visiblement pas au courant de son changement de vie le pauvre homme découvrit à ses frais que le nouveau maître de la jeune femme n’était pas patient et assez protecteur quand il fut invité à aller voir ailleurs sans demander son reste.

Ça va ?

Vu le comportement et le caractère de Nao, ce n’était pas non plus comme s’il s’attendait à ce qu’elle le remercie ou qu’elle lui saute au cou en remerciement. Non, elle fit ce qu’il pouvait s’attendre à ce qu’elle fasse, elle prit la tangente. La jeune femme se dirigea vers un autre magasin, de sous-vêtements cette fois. Thomas la suivit immédiatement et ils eurent enfin une conversation… devant un tas de culottes.

Non ça ne sera pas toujours comme ça car je le refuse. Tu ne mènes plus ta vie d’avant, tu n’es plus obligée de faire les mêmes choses alors que je ne vais pas laisser quelques idiots pervers te manquer de respect. Et si te ne te sens pas de les remettre à leur place, je le ferais pour toi. Et tu sais que tu ne pourras pas m’empêcher d’être protecteur envers toi.

S’il devait composer avec son caractère, elle devrait en faire de même et accepter que son maître ait envie de la protéger et de les tirer de son ancienne vie. Mais en attendant, il n’était peut-être pas la peine de poursuivre et il valait mieux ramener la conversation à quelque chose de plus simple et plus trivial.

On commence par les sous-vêtements alors ? Va donc essayer tout ça tranquillement, je suis là si tu veux me demander mon avis.
Messages : 204
Date d'inscription : 27/07/2016
Age : 33
Multi-Compte : Kyle Crescent
Fiche de Présentation : Ma Fiche

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Aucune
Maître/Maîtresse: Aucun
Esclaves: Dalae, Nao
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humain - Neutre
Revenir en haut Aller en bas
(#) Lun 27 Fév - 21:25
Journée pourrie avec des souvenirs horribles qui revenaient à cause de cet idiot de vendeur. Heureusement que Thomas était venu m’aider mais je n’arrivais pas à placer un mot. Son « ça va ? » me tordait la gorge comme si j’avais envie de tout faire sortir et de pleureur comme une madeleine. Je répondis par un simplement hochement de tête avant de fuir ce magasin de l’horreur et d’aller dans un autre établissement.

Oui bon parler devant des culottes c’était pas forcément la meilleure chose à faire mais bon en même temps c’est le seul moment où j’ai réussi à sortir quelque chose de ma bouche. Mais apparemment dire que tout ça était normal ne plaisait pas du tout à mon maître. Un peu trop protecteur même… C’était beaucoup trop étrange pour moi ce genre de chose vu qu'avant c’était pas comme ça. Enfin… Mon maître me protégeait aussi mais c’était pas de la même façon.

-…

Une nouvelle fois aucun mot ne sortait de ma bouche avec encore cette sensation de gorge serrée. Qu’est-ce qui m’arrive bordel ? J’ai jamais ressenti ça c’est… Étrange et très désagréable. Je sentais que j’avais serré les petites culottes entre les mains sans m’en rendre compte. J’hochais la tête à ses paroles qui me fit sortir de mes pensées. Un petit sourire se dessina sur mon visage.

-Pervers.

Je riais un peu en me dirigeant vers les cabines et fermant correctement le rideau pour me changer tranquillement. Ça me faisait bizarre de porter des couleurs moi qui a pour habitude de porter du noir, du gris ou du blanc… Je sais pas du tout si c’est joli ou non… Je finis par ouvrir légèrement le rideau en regardant de gauche à droite. Hm… Il y a des clients… J’attrape Thomas et le tire rapidement dans la cabine en refermant correctement le rideau. Les gens et les vendeuses allaient sûrement ce demandé ce qu’il se passait là-dedans. Je levais mon regard vers Thomas en reculant un peu pour qu’il puisse observer. Je n’avais qu’une culotte sur moi puis qu’avec ma petite poitrine je ne porte pas de soutien-gorge et les deux que j’avais pris je les avais déjà essayés avant.

-… Tu en penses quoi ? C’est pas trop coloré ?...

Ouai bon j’avoue que cette situation est étrange. Demander à son maître son avis sur un vêtement qu’il ne verra jamais c’est vraiment étrange.
Messages : 105
Date d'inscription : 16/09/2016
Age : 21
Localisation : Dans le jardin de Thomas
Multi-Compte : Hana Griffing - Elise - Spiro
Fiche de Présentation : Présentation
Fiche de Relation : Relations

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Diable de Tasmanie
Maître/Maîtresse: Thomas Dupuy
Esclaves: X
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideF - Adoptable
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sam 11 Mar - 9:17
Il savait très bien que les soucis ne se règleraient pas comme ça et que Nao n’allait pas s’ouvrir à lui comme ça par magie. Ils avaient déjà fait bien plus de progrès en une journée que durant tout un mois, Thomas pouvait se contenter de ça. Il ne put s’empêcher d’agir et de s’inquiéter, il voulait faire comprendre à sa protégée que maintenant, il y avait quelqu’un pour elle. Et après cette vie bien naze qu’elle avait eu, elle méritait plus que largement qu’on prenne soin d’elle. Avec le temps, elle se ferait à cette idée et elle s’ouvrirait un petit peu plus. Vu qu’elle n’arrivait pas à placer un mot, il se contenta de lui caresser doucement le dos, un geste simple et plein de soutient. Si elle ne pouvait pas exprimer ce qu’elle ressentait en parlant, peut-être qu’elle finirait par trouver un moyen différent pour s’exprimer. En attendant, il essaya de calmer un peu les choses en lui parlant de choses plus légères comme les sous-vêtements qu’elle voulait essayer. Il arriva à lui tirer un petit sourire et elle le traita gentiment de pervers.

Dit celle qui m’a emmené dans cette boutique.

La jeune femme s’en alla dans une cabine et Thomas resta à proximité. Il ne pensait pas spécialement donner son avis, il voulait surtout s’assurer que cette fois, personne ne viendrait l’importuner. Même s’il savait que Nao n’avait que peu de pudeur, il ne s’était pas attendu à ce qu’elle l’attire de la sorte dans la cabine. Heureusement qu’il la connaissait un petit peu sinon, cela aurait pu prêter à confusion. Nao n’avait qu’une culotte et rien d’autre. Elle se recula et lui demanda si cela allait et si ce n’était pas trop coloré.

Pas du tout, c’est même parfait. Je crois que d’une manière générale, cela ne te fait pas de mal de mettre un peu plus de couleurs.

Et pas seulement en matière de sous-vêtements. D’ailleurs, changer de façon de s’habiller, c’était aussi une façon de couper les ponts avec son ancienne vie, peut-être qu’elle y songerait elle aussi.

En tout cas, c’est que madame devient bien entreprenante dis donc.

Fit-il avec un rire amusé. Entre l’essai de lingerie affriolante ce matin pour le taquiner et ça maintenant, il y avait largement matière à taquiner la jolie diablesse.
Messages : 204
Date d'inscription : 27/07/2016
Age : 33
Multi-Compte : Kyle Crescent
Fiche de Présentation : Ma Fiche

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Aucune
Maître/Maîtresse: Aucun
Esclaves: Dalae, Nao
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humain - Neutre
Revenir en haut Aller en bas
(#) Mer 22 Mar - 14:08
Et ça recommençait à se serrer dans ma gorge… Comme je ne parlais pas Thomas se contentait de me caresser le dos et ça me refaisait cette sensation très désagréable. Heureusement qu’il avait sorti une phrase qui me fit me sentir mieux et me donna envie de parler. Bon même si ce n’était qu’un mot et pas forcément un mot des plus plaisant au moins j’avais sorti quelque chose de ma bouche. J’ai légèrement souri et ce sourire s’est élargi quand il répondit lui aussi à ma petite provocation. Finalement je pense qu’on s’est bien trouver tous les deux après tout… C’est amusant de parler avec lui et il y a pas de chichi entre nous. C’est simplement de la rigolade et du bien-être… C’est étrange tout ça pour moi mais agréable… Ça change on va dire.

-Idiot.

Je lui avais donné une petite tape légère sur l’épaule à sa remarque avant d’aller dans les cabines pour me changer et essayer tout ça. Indécise sur le fait que toutes ses couleurs me vont ou non je décide d’attraper Thomas en vérifiant qu’aucun client n’était là au moment où je le tirais dans la cabine. J’attendais son verdict et je fus un peu soulagé mais perplexe sur sa réponse. Les couleurs sont mieux pour moi ? J’ai tellement l’habitude de porter du noir que je ne sais même pas comment vont faire les couleurs sur moi. J’ai toujours eu peur d’en mettre parce que déjà j’étais pas d’humeur à en mettre et avec mon teint pâle j’avais peur que ça ressorte de trop… Mais l’avis de mon maître me donne un peu plus confiance en moi et je souris à tout ça.

J’attrapais le tas de culottes avant de les mettre correctement sur le petit siège en fer puis j’écoutais la remarque de l’humain à mes côtés. Pour la première fois depuis des années je m’étais misse à rougir. Même moi je sais pas pourquoi à ce moment précis mes joues c’étaient tinté de rose. J’ai pourtant l’habitude d’avoir été montré comme ça à des humains de toutes sortes voir des hybrides ! Mais cette fois je sais pas pourquoi.

J’enfilais directement ma robe au-dessus de ma toute nouvelle culotte avant de la changer par la mienne. Je détournais le regarder portant mes futurs nouveaux sous-vêtements et commençant à ouvrir le rideau de la cabine.

-Pff n’importe quoi ! Ose dire que t’aimes pas.

Oui c’était la seule chose que j’ai réussi à sortir dans cette situation. Une réponse totalement débile qui lui donnait raison dans un sens. Je me retourne pour le regarder une nouvelle fois.

-Et puis je fais pas du tout ça pour te charmer, t’es pas mon genre.

Pourquoi j’ai dit ça ? Mais pourquoi j’ai dit ça ? Quand quelqu’un dit ça c’est l’inverse que ce que la personne veut dire réellement et c’est ce qu’il vient de se passer avec moi. Bon après je ne le charme pas ça c’est une vérité. Dire qu’il est pas mon genre… C’était lui mentir et me mentir. De toute façon ça se voyait que je mentais à deux kilomètres. Je vais à la caisse comme si de rien était et comme si je n’avais rien dit. Je voulais aller au plus vite m’acheter mon casque et mon mp3 puis quelques habits… En espérant pas retomber sur un lourd.
Messages : 105
Date d'inscription : 16/09/2016
Age : 21
Localisation : Dans le jardin de Thomas
Multi-Compte : Hana Griffing - Elise - Spiro
Fiche de Présentation : Présentation
Fiche de Relation : Relations

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Diable de Tasmanie
Maître/Maîtresse: Thomas Dupuy
Esclaves: X
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideF - Adoptable


Mars 2017
Revenir en haut Aller en bas
(#) Mer 22 Mar - 18:14
Finalement, tout se passait bien avec Nao, les mauvaises expériences ne semblant plus être que des moyens pour eux de se rapprocher. Thomas trouvait dommage le fait qu’il ait fallut qu’elle rentre un soir complètement camé pour ça mais ils avaient fait plus de progrès depuis hier soir que depuis son arrivée. Cette sortie shopping aidait bien aussi. A la base, elle voulait juste de la musique mais au final, elle semblait apprécier de faire du shopping avec son maître. Elle devenait plus spontanée et un peu plus joyeuse, comme la façon dont elle lui rendait ses taquineries dans la boutique de sous-vêtements.

Oui mais un idiot avec très grosse… carte bancaire.

Il se permettait la blague car il ne pensait pas Nao être le genre qu’on puisse choquer avec si peu. Elle partit se changer dans la cabine et elle attira rapidement son maître à l’intérieur pour qu’il lui donne son avis sur la question de la couleur de ses culottes. Thomas lui fit savoir que de la couleur ne lui faisait pas de mal. Déjà, ça lui allait bien mais en plus, ça mettrait une petite touche de joie. La lingerie noire est élégante et sensuelle mais Nao n’avait plus besoin de lingerie pour séduire, elle avait besoin de quelque chose dans lequel elle se sentait bien. Il rendit la situation plus légère en la taquinant légèrement et elle ne le prit pas mal, bien au contraire, elle agissait soudainement de manière plus naturelle, un peu gênée, un peu timide et un peu plus maladroite, elle n’avait plus l’habitude des rapports humains plus en tendresse, comme si elle redevenait une ado innocente.

Certainement pas, ce serait mentir.

Elle s’était rhabillée et sortit avec son paquet de lingerie tout en lui faisant une remarque digne d’une lycéenne timide qui ne savait comment admettre les choses. Thomas le prit au rire et lui répondit sur un ton léger.

Ça tombe bien alors, tu n’es pas le mien non plus.

Dit-il en lui faisant un clin d’œil complice pour lui faire comprendre qu’il n’était pas dupe et disait lui aussi le contraire de ce qu’il pensait sur le coup. Bon, il savait en revanche qu’elle ne lui faisait pas de drague active même si elle semblait chercher inconsciemment une forme d’approbation chez lui. Ils passèrent à la caisse et Thomas paya tous les achats de la demoiselle. Histoire qu’ils ne soient pas embêtés par les sacs, il paya un supplément pour que tout soit livré à la maison en fin de journée. Vu qu’ils étaient partie en shopping, Myra et Nyra se douterait que ça arriverait et le mettrait dans la chambre de Nao.

Avant que nous continuions, il y a autre chose que j’aimerais t’acheter d’abord.

Il lui tendit la main pour prendre la sienne et l’emmena plus dans un magasin de téléphonie, l’île ayant son propre réseau après tout.

Ce serait mieux que tu ais ton propre portable à l’avenir, alors je t’en prie, choisi le modèle que tu préfères. Et maintenant que j’y pense, les Smartphones font aussi très bien le travail en matière de musique.

Un casque pour aller avec et ce serait parfait.
Messages : 204
Date d'inscription : 27/07/2016
Age : 33
Multi-Compte : Kyle Crescent
Fiche de Présentation : Ma Fiche

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Aucune
Maître/Maîtresse: Aucun
Esclaves: Dalae, Nao
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humain - Neutre
Revenir en haut Aller en bas
(#) Dim 26 Mar - 13:17
Je souriais un peu plus après ma remarque d’idiot. Mon esprit pervers avait pensé à tout autre chose qu’une carte bancaire et ça me fit rire un peu avant de finir dans la cabine d’essayage. Ah maintenant il me donne envie de vérifier cet idiot. Oui je sais c’est étrange de dire ça surtout sans arrière penser. Non non c’est vrai je veux simplement vérifier si sa « chose » est vraiment très grosse. Oui je parle plus correctement maintenant. Mais bon je savais bien que tout ça était une blague mais quand même… Il faudra un jour que je pense à vérifier. Après tout faire semblant de s’être trompée de pièce en allant dans la salle de bains pendant qu’il prend sa douche est une très bonne excuse pour vérifier ! Après tout je viens d’arriver !

Bon apparemment Thomas avait l’air d’aimer le fait que je mette des couleurs et peut-être que ça me change en fait… Je devrais peut-être aussi penser à mettre autre chose que robes évasées… Des shorts par exemple… Oui il faudrait que j’y pense… Sa remarque me rendait toute chose et je ne comprenais pas pourquoi ça me faisait ça. Je ne m’étais jamais aussi rapidement rhabillée et aussi pudiquement. C’est trop étrange cette journée sérieux… Je fis un léger sourire à sa remarque après avoir sorti la première parole idiote qui me venait en tête. Je sortais de la cabine avec tous mes nouveaux sous-vêtements. Je l’entendis rire à ma dernière remarque idiote et je tournais la tête vers lui pour le voir. Ce clin d’œil complice me fait rougir et je me dépêchais d’aller à la caisse en me cachant un maximum dans ma chevelure.

Je pensais qu’on allait avoir une tonne de sac dans les mains mais j’ignorais qu’on pouvait tout livrer chez soit en demandant et en payant un supplément. J’étais étonnée et cette nouvelle chose me fit sourire. L’homme se facilitait de plus en plus la vie dit donc. Je tournais la tête vers lui curieuse de ce qu’il voulait parler ? Une chose qu’elle ne voulait pas ? Je lui pris la main et fis un sourire devant le magasin de téléphonie. Il ne savait pas ? C’est vrai que je ne lui avais jamais dit. Je sortis de ma poche de ma robe le téléphone que je possédais depuis ma sortie de l’hôpital.

-J’ai déjà un téléphone. C’est Lawrence qui me l’a offert pour mon départ de l’hôpital ! Il me faut juste une carte SD plus volumineuse si j’écoute de la musique dessus.

Je cherchais dans les rayons avant de trouver mon bonheur et de prendre une carte SD 64GO comme ça je pourrais aussi jouer à des jeux volumineux tranquillement. En même temps je regardais s’ils avaient des casques et apparemment oui. Un rayon au fond du magasin. J’attrapais un qui m’avait l’air bien mais malheureusement quand je le mis il était adapté aux oreilles humaines… Et pas les miennes. J’en essayai plusieurs et aucun n’allait à la morphologie de mes oreilles. Même si on pouvait les régler ça n’allait pas. Je regardais le casque tristement et je pris de simples écouteurs avant de revenir vers Thomas.

-Laisse tombée pour le casque.

J’allais vers la caisse. J’avais qu’une envie c’était de sortir d’ici. Je me rendais compte que cette ville avait encore un gros problème niveau équipement technologique pour les hybrides alors que ce sont eux qui font la moitié de la population. C’est dégueulasse.
Messages : 105
Date d'inscription : 16/09/2016
Age : 21
Localisation : Dans le jardin de Thomas
Multi-Compte : Hana Griffing - Elise - Spiro
Fiche de Présentation : Présentation
Fiche de Relation : Relations

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Diable de Tasmanie
Maître/Maîtresse: Thomas Dupuy
Esclaves: X
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideF - Adoptable


Mars 2017
Revenir en haut Aller en bas
(#) Dim 26 Mar - 14:25
Plus il découvrait Nao et plus il la trouvait adorable, il espérait partager avec elle d’autres moments aussi tendres et complices. Il ne pensait pas du tout que sa blague puisse provoquer un tel questionnement chez Nao. En même temps, vu la façon très… libre de vivre de Thomas et de ces autres protégées, elle aurait très rapidement l’occasion de le surprendre quelque part dans la maison en pleine action pour se faire sa propre idée concernant cette partie particulière de lui-même et choisir si elle la trouvait à son goût. Pour le reste, ce furent des essayages courts mais amusants et Thomas renvoya ses petites taquineries à la diablesse qui put comprendre qu’il la trouvait aussi à son goût. Pour l’hypothétique jour où elle aurait envie de lui, elle saurait au moins qu’il n’aurait aucune réticence avec elle. Thomas fit en sorte qu’on livre tout à la maison et ils en finirent avec la boutique de sous-vêtements. Pour la suite, il lui proposa d’acquérir un téléphone pour qu’elle puisse être joignable ou le joindre plus facilement, voir s’en servir pour la musique. A son étonnement, elle lui annonça qu’elle en avait déjà un. En temps normal, Thomas aurait du se fâcher qu’elle ne lui ait pas dit et qu’il n’ait pas de moyen de communiquer avec elle mais vu que Nao fonctionnait à son rythme et à sa façon, ce n’était pas si grave.

Dans ce cas, il faudra que je prenne ton numéro et que tu notes ceux de la maison pour avoir des gens à appeler en cas de besoin. Bon, à moins que tu n’ais envie d’un modèle plus performant, la carte SD suffira en effet.

Ils trouvèrent facilement le bonheur de Nao de ce point de vue là. En revanche, ce fut la déception quand elle voulut essayer un casque audio, elle avait des oreilles animales, il n’y avait qui s’adaptait à sa morphologie ou qui ne lui ferait pas mal au bout de quelques minutes. Elle se dirigea, vexée, vers la caisse, avec de simples écouteurs. Thomas lui fit une simple caresse sur le bras dans un geste apaisant.

Désolé Nao, j’essaierai de voir si quelqu’un a bricolé quelque chose d’utile à l’occasion.

En y réfléchissant, c’était bien une chose qui lui manquait à la maison, une bricoleuse. Une fois les quelques achats faits, il fut question de choisir la suite de la journée.

Bon, il est temps maintenant de nous remettre aux vêtements, fort heureusement, il y a plein de boutiques et plusieurs adaptées pour ta morphologie. Et s’il y a quoi que ce soit d’autre qui pourrait te faire plaisir, n’importe quoi, dis-le moi, je te l’offrirais de bon cœur.

Certes, l’argent n’achète pas le bonheur mais il peut grandement améliorer le quotidien et il voulait justement un offrir un quotidien plus agréable à sa protégée.
Messages : 204
Date d'inscription : 27/07/2016
Age : 33
Multi-Compte : Kyle Crescent
Fiche de Présentation : Ma Fiche

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Aucune
Maître/Maîtresse: Aucun
Esclaves: Dalae, Nao
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humain - Neutre
Revenir en haut Aller en bas
(#) Dim 26 Mar - 16:36
Mais qu’est-ce qui m’arrive ? Est-ce que je deviens une femme normale ? Une hybride normale ? Une femme… Pudique ? Oui bon non si c’était le cas je n’aurais pas pensé à vérifier ses dires sur son membre lors d’une douche ou de ses ébats. Oui bon je changeais peut-être un peu… Mais cette idée me plaisait comme ne me plaisait pas. Je changeais de vie et c’était normal que je change mais je ne voulais pas changer à ce point. Je remettais mes idées en place une fois rentrée pour comprendre ce qu’il se passe dans mon cerveau.

On s’était dirigé vers le magasin de téléphonie et je lui apprenais que j’avais un téléphone. Je l’utilisais tellement peu que j’avais complètement oublié de lui dire. J’avais peur de le fâcher de ne pas lui avoir dit mais rien de ça au contraire. Il fallait que je pense à rentrer les numéros oui. Et à donner mon numéro par la même occasion. J’hochais la tête en souriant avant d’aller chercher ce qu’il me fallait. J’étais déçu de voir qu’aucun appareil était adapté pour hybride et je le fessais ressentir par mon ton assez sec et mon regard légèrement triste.

Je retournais vers Thomas mes écouteurs et la carte SD. Des écouteurs sophistiqués qui faisait le même boulot que les autres casques en termes d’antibruit donc coûtait quand même assez cher. Mais bon… Après tout il avait bien dit que sa carte bancaire était très très grosse non ? À cette idée je me remis à légèrement sourire et en plus Thomas me caressa le bras pour m’apaiser ce qui me fit retrouver légèrement mon petit sourire.-

-T’inquiète pas. C’est pas ta faute et puis ça me convient.

Offrir tout ce qui me faisait plaisir ? Il ne fallait pas trop abuser non plus. Il était déjà très gentil de m’acheter autant de chose. Non on ira juste aux vêtements et on rentrera. Et puis il commence à avoir du monde dans les rues et j’aime pas trop ça.

-Juste les vêtements ça ira et peut-être les chaussures.

Oui se serait sûrement bien aussi les chaussures. Parce que là… Chaussures en toile qui date de très longtemps et qui ne sont même plus blanche mais gris foncé ça commence à craindre. Ça devait faire plus de deux ans que je les ai. Je me dirigeais avec lui à la caisse pour qu’il paye et ensuite j’allais vers un magasin qui me semblait bien au niveau de mes goûts en tout cas. Je cherchais toute sorte de vêtement différent pour une fois et j’avais pris de short et pas que noir. Avec des couleurs ou en jean clair ainsi que des t-shirts et des pulls me m’étant en valeur. Une vendeuse était venue m’aider pour pouvoir observer ma morphologie et me donner les parfaits vêtements qui me mettaient en valeur. Finalement j’avais fini avec une énorme quantité de vêtements à aller essayer en cabine d’essayage. Pour aller plus vite la vendeuse avait décidé de venir avec moi dans la cabine. Au début j’étais très surprise de cette proposition et j’échangeais un regard avec Thomas avant d’accepter. Une fois que j’avais essayé des vêtements la vendeuse c’était permis de prendre une paire de talons très élégant.

Dans la cabine on pouvait entendre mes plaintes pour ne pas sortir. Puis pousser par la vendeuse je me présentais devant Thomas dans une robe couleur océan avec des motifs très légers pour aller avec mes yeux et des talons de couleur noir pour aller avec mes cheveux. J’étais rouge pivoine en sortant de la cabine et je n’osais même pas regarder Thomas dans les yeux. C’est la vendeuse qui fit le premier pas.

-Alors ? Comment la trouvez-vous ? N’est-elle pas à croqué comme ça ?
-P-Pas vrai…


La vendeuse fit un petit rire avant de partir pour emballer la moitié des vêtements qui me plaisait dans des sacs en me laissant seule comme une idiote devant mon maître. Je déglutissais avant de redresser la tête et de le regarder encore avec mes joues roses.

-Je… Elle est gentille…

Pourquoi je parle de la vendeuse ? J’étais morte de honte après avoir dit ça et je me dirigeais vers la cabine pour me cacher. Je voulais lui demander s’il n’aimait pas que la vendeuse fût gentille ! Bordel mais j’arrivais plus à mettre mes idées en ordre… C’était horrible ! C’est à ce moment-là que sans vraiment savoir pourquoi je me suis mis à pleurer derrière le rideau de la cabine. Je pleurais comme une gamine sans vraiment moi-même connaître la raison.



HRP:
 
Messages : 105
Date d'inscription : 16/09/2016
Age : 21
Localisation : Dans le jardin de Thomas
Multi-Compte : Hana Griffing - Elise - Spiro
Fiche de Présentation : Présentation
Fiche de Relation : Relations

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Diable de Tasmanie
Maître/Maîtresse: Thomas Dupuy
Esclaves: X
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideF - Adoptable


Mars 2017
Revenir en haut Aller en bas
(#) Dim 26 Mar - 17:11
Thomas ne connaissait pas encore l’étendue des changements qui allait survenir sur la psyché de Nao après tous ces bouleversements. Elle était tout de même passée d’une vie de prostitution et de drogues à la vie chez lui, douce et calme. Il était évident que cela la transformerait et les premiers signes commençaient à apparaitre. Et personne ne pouvait en mesurer l’ampleur, allait-elle arrêter de se droguer ? Devenir gentille et sociable ? Se mettre à désirer quelqu’un innocemment ? Aimer l’amour physique pour la chaleur de l’acte ? Peut-être rien du tout, peut-être tout ça à la fois.

Thomas ne lui fit pas de remarque sur son oubli pour le téléphone, cela faisait partie de son caractère mais il ferait en sorte qu’ils puissent se contacter à l’avenir, qu’elle puisse le prévenir si elle avait besoin d’aide. Elle fut déçue de ne pas avoir trouvé ce qu’elle voulait mais elle ne repoussa pas le geste de Thomas, au contraire, elle semblait même accueillir ce contact avec plaisir. Après cela, il lui proposa de lui acheter tout ce qui lui ferait plaisir mais elle préféra se contenter de vêtements et de chaussures pour le moment.

Comme tu veux, je te suis.

Thomas la laissa guider la marche, elle trouva un autre magasin qui semblait lui plaire et cette fois, pas de vendeur casse-pied pour venir la draguer et obliger Thomas à jouer encore le méchant. Non cette fois-ci, ils tombèrent sur une vendeuse enthousiaste qui semblait bien décidée à remettre un peu de mode et de couleur sur le corps fatigué de Nao. La vendeuse motivée accompagna ensuite la jeune femme dans la cabine et Thomas eut un sourire amusé en entendant les protestations bien peu véhémentes de sa protégée. Laquelle finit par sortir de la cabine, métamorphosée sous le regard brillant de Thomas, heureux de la voir sous un jour si différent et tellement plus lumineuse, surtout dans cet ensemble.

Oui, elle est magnifique.

Fit-il tout simplement tendre doucement la main et caresser délicatement la joue de sa charmante hybride. La vendeuse les laissa et Nao ne semblait plus savoir où se mettre. A sa phrase démontrant son manque de repère, Thomas répondit très simplement.

Et tu es mignonne comme tout.

Finalement, Nao choisit de battre en retraite dans la cabine. Thomas, qui attendait juste derrière le rideau, entendant les faibles sanglots de sa protégée. Rien à gauche, rien à droite, il se faufila dans la cabine comme un parfait ninja et enlaça doucement son amie par l’arrière avant de la retourner pour la serrer contre lui. Il lui fit un bisou sur le front et caressa un instant sa tête, plongeant la main dans ses cheveux mais en prenant garde à ne pas toucher ses oreilles. Une autre main dans son dos, il tenta quelque chose pour la calmer. Il commença à caresser la base de la queue de la diablesse à travers le tissu, se rappelant que cette zone la rendait toute chose. Avec un peu de chance, cela agirait aussi comme calmant.
Messages : 204
Date d'inscription : 27/07/2016
Age : 33
Multi-Compte : Kyle Crescent
Fiche de Présentation : Ma Fiche

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Aucune
Maître/Maîtresse: Aucun
Esclaves: Dalae, Nao
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humain - Neutre
Revenir en haut Aller en bas
(#) Dim 26 Mar - 19:40
Je me sentais de moins en moins bien et je ne savais pas pourquoi. Encore et toujours ses sensations étranges que je n’arrivais pas encore à identifier. Des sensations qui me faisaient aller bien parfois ou qui me donnaient envie d’éclater en sanglots. La seule chose que je savais c’était que c’était Thomas qui me provoquait ça avec ses gestes et ses paroles. Pourquoi ? Je m’en sais rien ! Mais tout ça me perturbait énormément… Mais il avait le don de me faire tout oublier et donc je décidais d’aller enfin dans un magasin de vêtements avec lui et puis après de chaussures… Oui et après on rentre. Oui parfait. Mon maître me donna le feu vert et j’allais dans une boutique qui avait l’air de me plaire.

Je me suis fait interrompre dans mes recherches par une vendeuse qui pourtant à voulu être gentille mais qui me donnait la sensation de tournis. Elle avait attrapé beaucoup de vêtements en quelques minutes après m’avoir seulement observé trente secondes pour ensuite me jeter dans les cabines sous le regard amusé du brun. Pourquoi ne m’aidait-il pas alors que j’en avais tant besoin ? Ce n’est pas lui qui a dit qu’il devait me protéger ? Alors pourquoi ne le fessait-il pas ? C’était une agression ! Ou alors je ne sais pas différencier l’agression et l’aide… Je comprends rien tout va trop vite !!

Malgré ma plainte pour refuser de sortir de la cabine et aussi parce que les essayages allaient à une vitesse elle me fit sortir en talon et robe colorée devant Thomas en lui demandant si je n’étais pas à croqué. Mais… Mais qu’est-ce qui lui prenait ?! J’étais terriblement gênée et je n’arrivais pas à redresser mon regard vers les yeux de l’homme devant moi. J’avais réussi à calmer mes rougeurs sur les joues quand je sentis une main chaude et douce caresser ma joue. Sans plus attendre je redevins énormément rouge et je n’arrivais pas à sortir un mot sauf dire que la vendeuse était gentille alors que c’était totalement hors sujet de ce que je voulais dire. Comme si mes idées se mélangeaient et sortaient dans le désordre. Sa dernière phrase me vit redevenir toute rouge et j’avais presque couru jusqu’à la cabine pour me cacher.

Seule dans la cabine je ne sais pas pourquoi j’ai éclaté en sanglots derrière le rideau. Sans aucune raison ou alors la ou les raisons étaient cacher au fond de moi. Je vis Thomas entré dans la cabine et m’enlacer doucement. Une fois que je fus face à lui je serrais sont haut de mes petits doigts en pleurant un peu plus. C’est… Étrange... La dernière fois que j’ai pleuré c’était pour la mort de mon maître. Du moins que je me souvienne. Et j’avais mal… Mais là… Ça me faisait du bien… Un très grand bien. Comme si tout ce que j’avais vécu par le passé et aujourd’hui avec toutes ses émotions d’un coup ressortait pour pouvoir faire du vide dans mon corps. Les caresses de mon protecteur me faisaient un bien fou. Surtout lorsqu’il me caressa la jonction de ma queue ce qui me permit d’arrêter plus vite de pleurer. Après quelque minute je m’arrêtais de pleurer et je lâchais doucement le haut de l’humain mais tout en restant contre lui. Je ne voulais pas qu’il arrête de caresse la jonction de ma queue qui me faisait comme un apaisant.

-Je… J’ai mouillé ton haut… Je suis désolée…

J’avais honte d’avoir éclaté en sanglots, mais vu mon regard qui était beaucoup plus apaisé que ses derniers jours, heures et minutes. J’avais fait le vite en moi. J’avais honte de l’avoir fait en pleurant mais je ne regrettais pas vraiment puisque je me sentais bien… Oui… Totalement détendu voir un peu trop. J’avais oublié que pleurer affaiblissait le corps. Déjà que je n’étais pas au top de ma forme avec la soirée d’hier ce n’était pas mieux actuellement. Je reculais doucement pour le faire arrêter et essuyait mes joues calmement.

-Tout le reste des vêtements dans la cabine… Je prends… Je dois me changer…

En disant ça je voulais qu’il sorte. J’avais besoin d’un petit moment seul avant de me rhabiller et de prendre les vêtements ainsi que les talons que je portais aux pieds. Je savais qu’aller dans une boutique de chaussures servaient à rien puisque la vendeuse l’avait sûrement fait à ma place vue qu’elle ne revenait pas alors que ça faisait un moment qu’elle était partie. Elle devait nous attendre à la caisse. J’attendis que Thomas sorte pour me rhabiller et sortir. Mes yeux étaient légèrement rouges et j’avais les vêtements dans les bras don la robe et les talons que je venais d’essayer.

-On… On peut y aller…
Messages : 105
Date d'inscription : 16/09/2016
Age : 21
Localisation : Dans le jardin de Thomas
Multi-Compte : Hana Griffing - Elise - Spiro
Fiche de Présentation : Présentation
Fiche de Relation : Relations

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Diable de Tasmanie
Maître/Maîtresse: Thomas Dupuy
Esclaves: X
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideF - Adoptable


Mars 2017
Revenir en haut Aller en bas
(#) Dim 26 Mar - 22:13
Il était intéressant de voir la transformation mentale de Nao. Elle qui hier encore jouait à la dure qui ne parlait à personne et qu’une vie de merde avait forgé en survivante laissait aller ses émotions et se transformait petit à petit en une jeune femme ordinaire redécouvrant les plaisirs de la vie. Quand elle sortit de la cabine, habillée d’une façon bien différente, il crut presque voir une autre personne et il ne trouva pas que ce soit une mauvaise chose. Nao avait besoin de tirer un trait sur son passé et changer de mode vestimentaire pouvait être ne façon comme une autre de symboliser son changement de vie. Il ne manquait qu’elle arrive à se passer de drogue et ce serait parfait. En tout cas, elle était adorable à rougir de la sorte et ne plus savoir où se mettre. La vendeuse était partie toute joyeuse en emmenant plein d’affaire et des chaussures qui allaient à Nao. Heureusement qu’il avait les moyens vu l’enthousiasme de la vendeuse.

Nao s’était réfugié dans la cabine après les compliments de son maître et s’était mise à pleurer. Thomas l’avait rejoint pour qu’elle se blottisse contre lui et elle accepta volontiers le câlin, pleurant à chaude larme contre lui. Il tenta d’utiliser la technique consistant à lui caresser la jonction de la queue et cela marchait plutôt bien car elle se calma au bout de quelques minutes bien qu’elle resta collée à lui pour bénéficier de son expertise de la caresse. Ses excuses en étaient même touchantes et il répondit d’une vois très douce.

C’est rien ça ma Nao. Ça va mieux ?

L’intimité de la scène se prêtait à une démonstration affective et il se prenait d’affection pour elle maintenant qu’il arrivait à la découvrir. Nao recula pour le faire cesser et annonça qu’elle prenait tout.

Heureux de voir que tu as trouvé des choses qui te plaisent, je t’attends derrière le rideau.

Nao qui n’avait aucune pudeur jusque là se comportait de plus en plus comme une adolescente timide et prude, en un sens, c’était une autre preuve d’attachement, elle s’était mise à donner de l’importance à son regard sur elle. Elle sortit avec ses affaires et Thomas lui libéra les bras alors qu’ils allaient caisse. La vendeuse avait tout empilé et sortit des chaussures adaptés pour que Nao ait ce qu’il lui fallait. Thomas paya rubis sur l’ongle et fit tout livrer chez lui avant qu’ils ne quittent le magasin.

Bon, si tu n’as rien envie d’autre, on a tout ce qu’il te faut. On peut rentrer ou sinon… on pourrait aller manger quelque part, juste tous les deux.

Peut-être que toutes ses émotions avaient rendu un peu d’appétit à la diablesse et qu’elle accepterait de partager un nouveau moment intime avec lui. Mais si elle préférait rentrer, il n’insisterait pas plus.
Messages : 204
Date d'inscription : 27/07/2016
Age : 33
Multi-Compte : Kyle Crescent
Fiche de Présentation : Ma Fiche

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Aucune
Maître/Maîtresse: Aucun
Esclaves: Dalae, Nao
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humain - Neutre
Revenir en haut Aller en bas
(#) Dim 26 Mar - 23:29
Mon point faible était la jonction de ma queue apparemment puisqu’une caresse dessus ou une grattouille me permettais d’être détendu et de calmer mes émotions. C’était vraiment agréable et je me voyais quelqu’un me faire ça pendant tout un dimanche et moi en caressant le dos de cette personne. Tout ça dans un lit et totalement détendu… Je ne pense à personne en particulier ne vous imaginer pas que je pense à Lawrence ou Thomas. On se calme !

Toute honteuse et n’arrivant plus à maîtriser mes émotions j’avais fini par craquer et j’avais éclaté en sanglots et mon maître m’avait consolé. J’étais resté serre contre lui et m’étais excuser de lui avoir mouillé son haut avec les larmes. On allait ressortir d’ici et les gens allaient croire qu’il s’était taché par ma faute… Je m’étais donc excusé et j’hochais à sa réponse soulagée qui ne m’en veuille pas et pour lui dire que ça allait mieux. Même beaucoup mieux…

Je voulais être seule dans la cabine et il accepta en disant qu’il était heureux que j’aie trouvé des choses qui me plaisent… Bon ça plaisait surtout à la vendeuse qui trouvait que toutes ses choses ainsi que toutes autres chaussures m’allaient. D’un autre côté je suis sûr d’avoir une garde-robe bien remplis pendant au moins trois ans vu tout ce que j’avais. Je n’allais pas mettre tout ça d’un coup et peut-être que certaines choses j’allais les mettre une seule fois pendant un an. Qui sait ! Pas que je ne le trouve pas beau mais simplement qu’avec tout ça je l’aurai peut-être oubliée au fin fond de mon armoire. J’hochais la tête puis je me changeais assez rapidement en ressortant avec les habits. Thomas toujours aussi galant les prie à ma place. La vendeuse toute heureuse d’avoir fait tout ça pour moi nous fit même une réduction sur le total d’achat. Un moins trente pour-cent je crois… C’était déjà très bien vu tout ce qu’il y avait et ça réduisait bien la note finale.

Je le regardais lorsqu’il proposa d’aller manger tous les deux. Au début je me disais que c’était peut-être un peu trop de demander ça surtout après tout ce qu’il m’avait déjà acheté. Mais mon ventre lui avait l’air de dire le contraire.

-Je veux bien aller manger et peu importe le restaurant.

Je lui fis un petit sourire et je me suis mis à le suivre pour découvrir le restaurant où on allait manger. Une fois à l’intérieur je m’asseyais à une table en regardant tout autour de moi curieuse de découvrir de nouvelles choses. Je reposais mon regard sur Thomas en repensant à ce que la vendeuse lui avait dit dans les cabines.

-Au fait… La vendeuse m’a dit que ce serait bien d’aller chez le coiffeur…

Et elle n’avait pas tort. Mes cheveux étaient devenu très volumineux, voir trop. D’accord c’était le but puisque c’était pour cacher mes oreilles mais les raccourcir un peu en longueur et les rendre moins volumineux seraient peut-être mieux. Rien que pour donner moins de poids sur les racines au niveau de mon crâne. Le seul problème était que j'ai peur des coiffeurs puisqu'ils peuvent toucher mes oreilles à tout moment...
Messages : 105
Date d'inscription : 16/09/2016
Age : 21
Localisation : Dans le jardin de Thomas
Multi-Compte : Hana Griffing - Elise - Spiro
Fiche de Présentation : Présentation
Fiche de Relation : Relations

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Diable de Tasmanie
Maître/Maîtresse: Thomas Dupuy
Esclaves: X
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideF - Adoptable


Mars 2017
Revenir en haut Aller en bas
(#) Mar 28 Mar - 14:59
[HRP : Je crois qu'il manquait la fin de ta précédente rep^^"]




Thomas était bien content de constater que ce point faible était toujours efficace chez Nao et qu’il pouvait servir à bien des situations, la calmer, la détendre, etc. La jonction de la queue était donc sa partie sensible, celle qui la rendait toute chose, l’humain n’aurait aucune hésitation à l’utiliser autant que nécessaire. Et qui savait ? Peut-être même qu’elle serait capable de venir d’elle-même lui demander ce genre d’attentions à l’avenir. Mais en attendant, elle s’était calmée. Elle ne semblait pas souffrir ou être malheureuse, ça ressemblait plutôt aux nerfs qui lâchaient. Cela lui rappela quelque chose, après être sortie de l’hôpital psy, le jour où il empocha la très grosse somme qu’il avait gagné à la loterie, il avait aussi eu les nerfs qui avaient lâchés quand il s’était rendu compte qu’il avait changé de vie et qu’il avait les moyens de dominer les problèmes.

Il la laissa se changer tranquillement et ils passèrent en caisse, la somme était importante mais Thomas réussit à négocier un tarif de gros et la livraison à domicile parce que là, il était vraiment hors de question qu’il porte tout ça. Il rajouta un petit pourboire à la vendeuse pour son enthousiasme communicatif et ils quittèrent l’endroit. Une fois sortie, Thomas proposa à Nao d’aller manger quelque chose avant de rentrer et son estomac sembla décider à sa place. Cela lui fit plaisir d’avoir un peu plus de moment en tête-à-tête avec la jeune femme.

Dans ce cas, allons trouver quelque chose de bien et tranquille.

Critère auquel il donnait de l’importance. Ils en trouvèrent un qui répondait parfaitement à ce qu’ils cherchaient et ils purent s’installer à une petite table tranquille.

Choisis ce qui te plait.

Pendant qu’il regardait le menu, la jeune femme lui fit remonter une remarque de la vendeuse sur ses cheveux. Thomas avança une main et saisit délicatement une mèche de la chevelure de son hybride.

C’est sûr que ça ne te ferait pas de mal. Seulement, je sais que tu n’aimes pas qu’on te touche les oreilles, or pour travailler, une coiffeuse sera forcément obligé de les toucher, même un peu, tu arriverais à passer outre le temps nécessaire ?

Il n’avait pas vraiment envie qu’elle déclenche une esclandre chez la coiffeuse mais il la croyait assez mâture pour être capable de se contrôler le temps nécessaire, enfin, c’était à voir.
Messages : 204
Date d'inscription : 27/07/2016
Age : 33
Multi-Compte : Kyle Crescent
Fiche de Présentation : Ma Fiche

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Aucune
Maître/Maîtresse: Aucun
Esclaves: Dalae, Nao
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humain - Neutre
Revenir en haut Aller en bas
(#) Mar 4 Avr - 17:16
HRP:
 



L’addition commençait à devenir salée et je m’en voulais de le faire payer autant… Mais au moins j’étais rhabillée pour au moins cinq ans. Toute cette journée m’avait creusé l’appétit et m’avait chamboulé les esprits. Je voulais rentrer à la maison mais Thomas proposa de manger au restaurant… J’ai accepté parce que j’avais très faim et que la faim était plus forte que la fatigue qui commençait à être présente en moi. On passa à la caisse et j’étais assez morte de honte d’avoir pleuré comme une gamine devant lui… Je reprenais lentement mes esprits et fis partir cette honte pendant que la vendeuse passait tout dans des sacs et était très heureuse d’avoir un pourboire. Je sais pas combien de fois elle a dû remercier Thomas pour ce geste si gentil.

On alla vers un restaurant qu’il voulait et j’étais heureuse de voir que c’était assez calme. Je m’étais mise devant lui et j’avais attrapé la carte en lisant les plats qui étaient proposés. Je lui parlais aussi de la vendeuse qui lui avait fait une remarque sur ses cheveux qui devenait beaucoup trop volumineux. Je fus surprise de le voir s’approcher et saisir une de mes mèches. Je levais mon regard vers lui pour l’écouter.

-… J’ai peur qu’il me les coupe…

C’était surtout ça ma peur, qu’il me coupe mes oreilles. Après tout, j’avais déjà vu mon maître de faire légèrement couper l’oreille par un coiffeur voulant aller trop vite. Certains ont peur du dentiste et bah moi j’ai peur du coiffeur. En soit qu’il me les touche un peu allé me faire devenir toute raide et je n’allais pas bouger. Mais j’allais être apeurée par chaque coup de ciseau que j’entendrais à côté de mes oreilles. Je remettais mon nez dans la carte avant de choisir un plat assez simple et peu cher. Je ne prenais pas un énorme plat sachant que je ne mangeais pas beaucoup de bases… Je ne voulais pas gâcher un repas que Thomas m’offrirait. Inconsciemment je m’étais mise à toucher mes oreilles en parlant du coiffeur et à les cacher correctement sous ma grosse chevelure.

-Et puis… J’ai peur de ne plus pouvoir cacher mes oreilles…

Je ne voulait pas que des humains me regarder mal quand je me promènerais dans la ville par la vu de ses oreilles… Je veux passer inaperçu. Une simple humaine en ville qui se balade et rien d’autre. Le brun devait forcément comprendre mon sentiment puisque je lui en avais déjà parlé.
Messages : 105
Date d'inscription : 16/09/2016
Age : 21
Localisation : Dans le jardin de Thomas
Multi-Compte : Hana Griffing - Elise - Spiro
Fiche de Présentation : Présentation
Fiche de Relation : Relations

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Diable de Tasmanie
Maître/Maîtresse: Thomas Dupuy
Esclaves: X
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideF - Adoptable


Mars 2017
Revenir en haut Aller en bas
(#) Mar 4 Avr - 19:13
Thomas se fichait bien de ce que cela lui coutait, entre ce qu’il avait gagné et la façon dont son argent fructifiait, il était loin, très loin, d’être à court de liquidité. Alors autant que son argent profite à son entourage, lequel se résumait à son petit harem d’hybrides dont Nao faisait, techniquement, partie. En plus, elle n’avait quasiment rien emmené de sa vie précédente et il fallait tout racheter. Mais en soit, c’était une bonne chose, elle avait la possibilité de tirer plus facilement un trait sur le passé. Un bon exemple était la robe qu’elle avait achetée et qui la rendait si jolie, sans doute n’aurait-elle jamais eu ça dans son ancienne vie. Et Thomas avait enfin une occasion de lui prouver que ses mots n’étaient pas du vent et qu’il désirait sincèrement prendre soin d’elle.

La conversation allait se poursuivre dans un bon restaurant. Entre la fatigue et la faim, il semblait que l’estomac de Nao avait déjà fait son choix. Même si elle mangeait léger, l’essentiel était plus les moments qu’ils partageaient. Ce fut alors qu’elle évoqua le fait que la coiffeuse lui ait suggéré de se couper les cheveux. Cela semblait anodin mais elle évoquait en fait un problème personnel et dans un sens, lui parler de ses soucis, c’était aussi s’ouvrir à lui. Elle n’avait pas peur pour ses cheveux, mais pour ses oreilles. Il avait bien vu qu’elle était du genre complexée par ses appendices animaux.

J’aimerais dire que je comprends mais ce serait mentir, je ne suis pas un hybride. Si je peux donner mon simple point de vue, je trouve ça dommage que le fonctionnement de notre société t’ait donné ce complexe. En ce qui me concerne, j’aime ta queue animale ou tes oreilles, pour la simple raison que tes appendices font parties de toi. A long terme, j’aimerais que tu te sentes bien à la maison, assez pour ne plus avoir honte de les montrer là-bas. Enfin, je parle peut-être trop.

Entre temps, un serveur arriva avec leurs commandes et ils purent enfin attaquer le repas, ce qui ne faisait pas de mal après cette matinée à courir les magasins.

En attendant, j’ai peut-être une idée. Si tu n’as pas confiance dans une personne étrangère, tu peux peut-être demander à Sasselia, elle le fait pour les autres. Elle s’occupe du médical, elle a les mains sûrs et elle a su les utiliser de bien des manières. Demandes-lui, ça lui fera plaisir, elle n’a pas le niveau d’une professionnelle mais pour les choses les plus simples, elle s’en sort très bien. Pour l’instant, tout le monde respecte ton espace vital et ton besoin de tranquillité mais quand tu te sentiras enfin de t’ouvrir un peu à elles, tu les découvriras sous un nouveau jour.

En gros, il ne la forçait à rien mais essayait tout de même de l’inciter à s’ouvrir un jour ou l’autre, qu’il y avait du positif à tirer de liens avec les autres hybrides de la maison.
Messages : 204
Date d'inscription : 27/07/2016
Age : 33
Multi-Compte : Kyle Crescent
Fiche de Présentation : Ma Fiche

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Aucune
Maître/Maîtresse: Aucun
Esclaves: Dalae, Nao
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humain - Neutre
Revenir en haut Aller en bas
(#) Mar 4 Avr - 22:48
Mes cheveux avaient le don de procurer une longue conversation. Je n’aurai jamais pu imaginer que cela était possible et pourtant. Je ne savais pas qui faire avec cette masse de cheveux et mes oreilles qui posaient un gros problème avec le coiffeur. Tout était si compliqué avec moi… Je me soûlais moi-même. Pour ce qui de mes oreilles ce n’était pas vraiment un complexe… Simplement que je n’aimais pas que les gens m’observent en ville comme un bout de viande. Après c’est peut-être un manque de confiance en moi ce qui est possible aussi. Bref.

J’écoutais les longues tirades de Thomas sans dire un mot. Même lorsque le serveur arriva avec les commandes je ne disais rien. Partie entière de moi ?... Peut-être que me toucher mes oreilles et être aussi réticente à ce qu’on me les touches venaient aussi du faite que je les cachais et donc que personne ne doit les touchers ?... Je ne sais pas… Ce maître a le don de me remettre en question tous les jours et toutes les minutes de mon existence ! Et surtout que ça avait le don de me rendre muette comme une tombe du coup.

L’idée de me faire couper les cheveux pas une autre hybride de la maison était pas une mauvaise idée en soit. Et puis Sasselia avait l’air gentille alors ça peut être une excuse pour parler un peu avec elle. J’hochais légèrement la tête en mangeant doucement.

-D’accord… Je demanderais à Sasselia…

Je fis un petit sourire en finissant mon assiette. J’avais eu du mal à la finir puisque mon estomac n’avait pas l’habitude de manger des plats comme cela. Je buvais mon verre d’eau avant de m’enfoncer dans la chaise très confortable en sentant mes yeux se fermer sous un petit bâillement caché soigneusement derrière ma main. Le peu de sommeil d'hier, ce début de matinée et le repas bien copieux m’avaient fatigué au plus au point et je ne sais même pas si je tiendrais debout pour le retour. J’essayais tant bien que mal de garder les yeux ouverts.

-On peut rentrer ?...

Je bâillai une nouvelle fois me forçant à rester éveiller au moins jusqu’au trajet de la voiture. Mais je sentais que je tenais presque plus.
Messages : 105
Date d'inscription : 16/09/2016
Age : 21
Localisation : Dans le jardin de Thomas
Multi-Compte : Hana Griffing - Elise - Spiro
Fiche de Présentation : Présentation
Fiche de Relation : Relations

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Diable de Tasmanie
Maître/Maîtresse: Thomas Dupuy
Esclaves: X
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
HybrideF - Adoptable


Mars 2017
Revenir en haut Aller en bas
(#) Mar 4 Avr - 23:23
Vu que Nao n’était pas bien bavarde, Thomas compensait en étant bavard pour deux. Il donnait son simple point de vu à la jeune femme, espérant ainsi qu’elle apprenne à mieux le connaitre et qu’elle finisse par se faire une meilleure idée de lui. Mais dans son discours, on pouvait aussi deviner que Thomas essayait sincèrement de comprendre Nao, de percer les secrets de son petit univers. Il aimerait bien qu’elle en sorte un peu pour rentrer dans celui de la maison. Il ne lui demandait pas de devenir une gentille petite dorloteuse, juste d’essayer de parler un peu aux autres et d’essayer de les connaitre.

Tu peux lui faire confiance.

Elle connaissait déjà un peu Sasselia, ce qui aiderait sans doute. Et quand elle retrouverait l’appétit, peut-être qu’elle aimera plus la cuisine des sœurs bovines et apprendra à sympathiser avec elles. Le repas fut en revanche court car Nao semblait tomber de sommeil.

Bien sûr, excuses-moi de t’avoir trainé partout comme ça, tu ne t’es pas beaucoup reposé ces derniers temps.

Thomas paya rapidement l’addition et prit sa protégée par la main pour le trajet jusqu’à la voiture. Il n’y avait pas de raisons à cela, une envie simple et toujours cette même volonté de créer un lien avec elle. Le trajet vers la maison promettait d’être plutôt calme, surtout que Thomas ne conduisait pas comme fou-furieux, sa conduite avait même plutôt l’art de bercer.
Messages : 204
Date d'inscription : 27/07/2016
Age : 33
Multi-Compte : Kyle Crescent
Fiche de Présentation : Ma Fiche

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Aucune
Maître/Maîtresse: Aucun
Esclaves: Dalae, Nao
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humain - Neutre
Revenir en haut Aller en bas
(#)
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maître ou Neko ? :: Hors-rp :: Rp terminés-