Bienvenue à Togi! Cette merveilleuse île qui propose toutes sortes d'hybrides à la vente. Serez-vous le maître ou l'esclave? NC-18
 

(#) Dim 15 Jan - 19:35

Qui êtes vous?



Généralités

♠ Prénom : Andrea
♠ Nom : Akeda
♠ Sexe : ♀ (transsexuel)
♠ Âge : 22 ans
♠ Origine : France
♠ Groupe : Neutre (va probablement passer gentille)
♠ Métier : Fouteuse de merde ?
♠ État civil : Célibataire
♠ Statut financier : Riche
♠ Orientation : Pan-sexuel


Personnalité

D'un caractère fort pouvant frôler l'insurrection, Andrea est une personne qui proclame son indépendante. Elle n'aime pas avoir à cacher ses opinions et n'hésite pas à ouvrir le débat sur des sujets aussi sensibles que tabou, le silence étant pour elle la pire réponse qui puisse exister. Pourtant, de la même manière, elle ne peut supporter les personnes qui ont des idées arrêtées, sans nuance ni ouverture. Surtout quand on va leur donner des arguments irréfutables qui contredisent leurs pensées. Il en va de même pour elle, qui malgrè des convictions fortes et profondément encrées fait de son mieux pour comprendre le point de vue des personnes qui l'entourent et dans la mesure du possible de les accepter. C'est une personne pour qui la cohérence et la logique sont les fondamentaux qui lui ont permis de vivre et de survivre face aux problèmes qu'ont posé sa quête d'identité, au vent des compromis et des préjugées. En bref, l'on pourrait dire qu'Andrea est exactement le type de personne que l'on ne voudrait pas dans un dîné de famille.

Une fois cela dit, il serait toutefois injuste de s'arrêter là. En effet Andrea est loin de se limiter au rôle de révoltée qui tient à tout prix à ce qu'un débat explose jusqu'à l'abondant ou l'acceptation d'un des partis. Si aucune hostilité n'est présente, elle revêt une tout autre apparence, plus douce et docile, la rendant presque timide. Elle sait se montrer serviable et n'hésite pas à aider les autres, surtout les plus démunis, qu'ils partagent ou non ses convictions. Comme si toute la rage qui l'animait dans les joutes verbales se transformaient soudain en bonté. Son énergie cessant alors de se focaliser dans les querelles pour laisser place à de la coquetterie, transformant une hystérique en adorable jeune fille. Chose qu'elle aurait simplement voulu être. Aujourd'hui elle se considère comme gâtée par la vie et cela malgré son sinistre passé (voir histoire) au point de se sentir redevable envers sa mère. Personne qu'elle idolâtre plus que tout, au point d'être prête à tout sacrifier à la moindre de ses paroles, d'amour comme de raison.


Apparence

Des yeux verts mis en valeur, un visage aux courbes harmonieuses et une longue chevelure arborant fièrement des reflets bleu marine et parme sur les pointes. Peu de gens penserait à la vue de ce visage qu'il fut un jour celui d'un homme et pourtant c'est bien celui que porte aujourd'hui Andrea. Il faut cependant être clair quand au fait qu'elle n'a de masculin que l'origine. Elle a commencé par effacer ses caractères sexuelles primaires initiaux pour laisser place à ceux de la gente féminine au cours de différentes opération. Il était particulièrement important pour elle de s'approcher autant que possible du statut de femme, ce qui fut particulièrement dur pour elle, mais aujourd'hui elle ne regrette aucun de ses efforts. Aidée d'une constitution assez faible de naissance, la carence alimentaire qu'il subit lors de la période phare de sa croissance lui ont permis de garder des muscles fins et de garder une petite taille. Permettant à la suite de son traitement hormonal, certes tardif, de donner à son corps les courbes qu'elle souhaitait. À cela s'ajouta différentes opérations chirurgical à but purement esthétique au niveau du visage, des coudes et des genoux qu'elle jugeait encore trop bourru suite au traitement. Ces opérations aillant pour but d'affiner davantage les zones concernés, mais surtout d'accentuer une ressemblance avec sa mère qui possédait des articulations très fine. Elle n'en envisagea cependant pas au niveau des seins et des hanches, jugeant que les hormones qu'elle avait reçues jouaient leur rôle, presque miraculeux vu l'âge auquel elle s'y était livré. De plus, il n'était pas très grave pour elle que quelqu'un allait à se moquer de la taille de ses seins, car si cette personne en arrivé là, c'est qu'il la comparerait déjà aux autres filles, ce qui lui est suffisant.

Il ne faut cependant pas considérait qu'elle n'a effectué que des modifications purement physique lors de sa métamorphose. Pour elle, il est important que personne ne puisse deviner qu'elle avait été un homme par le passé, cela fait partie de son intimité la plus profonde. Aussi a-t-elle suivis différents cours afin de modifier sa voix, qu'elle a rendu plus douce et aiguë. Elle a aussi apprit les différences que le genre induit en société, d'un point de vue de la gestuelle et du dialecte, afin d'évité le moindre faux pas. Au point qu'il serait aujourd'hui absurde que quelqu'un son identité sans que quelqu'un ne lui en ait fait part.

Aujourd'hui, elle se considère comme une femme et à ce titre aime porter des robes et des jupes, l'habillant au quotidien. Elle se maquille tous les matins et aime se sentir regarder, mais pas harceler. Elle a rapidement appris à rejeter les avances qu'on lui cède et n'aime guère se sentir étouffée, surtout quand il s'agit de garçons dont elle évite la proximité. Cela est dû à la haine que ça mère ressent pour eux et de la volonté de sa fille à lui plaire toujours davantage. Il serait faux d'y voir autre chose. Andrea aime se sentir féminine et à ce titre, c'est souvent penser à ce qu'elle pourrait ressentir avec un petit amis de ce genre.


Histoire

J'aimerais commencer mon histoire au moment où j'ai rencontré ma famille, mais je pense que c'est impossible pour deux raisons. La première étant que je ne pourrais vous retranscrire tout l'amour que j'ai pour ma mère et la deuxième étant que cette histoire n'aura sans doute ni queue ni tête. Pourtant, je n'ai aucune envie de parler de ma vie antérieure à son apparition, de plus, il est peu probable que vous vouliez entendre ce qui précède en détail. Aussi je vous demande de vous contenter de se résumer succinct:

J'ai grandi en France jusqu'à mes 13 ans, âge au-quelle j'ai franchi un pas : j'ai annoncé à mes géniteurs que je ne voulais pas vivre en tant qu'homme, mais en tant que femme. Cela peut semblait jeune, mais j'ai toujours était une fille manqué, que ce soit d'un point de vue physique que mentale. Je me doute que certain d'entre vous ne comprendront pas à l'image de mes parents, mais il faut savoir que cela sonne pour moi comme une évidence. Il n'y a pas eu cependant de discussion, tout juste des hurlements à chaque fois que j'essayais d'aborder le sujet... C'était pour eux absurde de vouloir être femme dans un monde où celles-ci lutent pour leurs droits. En est-il que j'étouffais, j'ai fugué de nombreuse fois -espérant que ça leur montre ma détermination- sans jamais aller bien loin, mieux valait revenir que mourir de faim. Ils n'ont cependant jamais appelé la police, trop fier pour assumer mes erreurs, sauf peut-être la fois où je suis partie pour de bon. Comment j'ai survécu une fois dehors ? J'ai accepté de suivre un homme qui ne me paraissait pas méchant. J'abrège: j'avais eu tord. Les cinq prochaines années de ma vie se résument en trois mots : douleur, humiliation et faim. Dire que j'ai vécu tout ce qu'il y avait de pire est peut-être exagéré, mais pas si loin de la vérité. La seule chose que m'a fournis ces années de misère c'est un objectif, un but à atteindre : je voulais ne veux pas mourir tant que je ne serais pas une femme. Vous trouverez sans doute cela idiot, borné voire obstiné vu que c'est à cause de cet objectif que j'avais fini ici, mais c'est ce qui m'a permis de tenir à une période où mon corps de dégoutter et l'envie d'en finir était omniprésente. J'ai tenu ainsi jusqu'au jour où je fus finalement vendu au Japon à un des employés de ma mère.

À ce moment-là, il ne me restait plus grand-chose. C'est à peine si je me considérais encore comme un être humain. Je pensais sans cesse au suicide mais n'en avait pas le courage. Pourtant, j'avais peur. J'avais toujours appartenu à la même personne, certes que je n'avais jamais vu et qui me laissait à qui bon lui entendait, mais qui s'arrangeait toujours pour que je ne sois pas trop "amoché" et que je ne meurs pas de faim. Ce jour-là rien n'était sûr, j'étais attachée avec des chaînes et une sorte de haillon m'empêcher de voir. Tout ce que je savais, c'est que mon nouveau propriétaire allait bientôt arriver. Des scénarios atroces défilés dans ma tête, allait-on me découper en morceau, retirait mes organes pour les vendre ? Les manger ? Serais-je encore vivant pour voir ça ? Je me souviens mettre fait dessus en entendant quelqu'un approchait. Tout mon corps n'était que frayeur. Je sentis le haillon rouler sur mon visage, me laissant face à une ravissante dame en tailleur et talon haut. Elle devait sans doute approcher la cinquantaine, son maquillage empêchant plus de précision, mais ce qui sautait aux yeux, c'est qu'elle était contrariée. Elle me fixa longuement avant de soupirer des mots en anglais : "You look like a girl.". Je ne pus m'empêcher de sourire en entendant ses mots. D'une part, car c'était les premiers mots qu'on m'adressait depuis longtemps, mais surtout, car ils raisonnaient en moi comme une délivrance. Je la remerciai dans un murmure, ce qui eut pour effet de l'énerver. Elle me passa à tabac sans plus de raisons, sans me laisser le moindre répits. Je me demandai une ou deux fois si elle allait me tuer ainsi, si c'est tout ce qu'elle attendait de moi. Mais elle finit par s'arrêter. Je crachais alors du sang et ne tenais debout que grâce à mes liens. C'est à ce moment qu'elle entreprit une discussion.

La conversation fût longue et j'eus du mal à comprendre tout ce qu'elle me demandait, n'ayant pas pratiqué l'anglais depuis longtemps. Cependant, elle ne me frappa plus, même lorsque je lui demandais de reformuler pour une 5-ieme fois ce qui me semblait être la même question. Elle me demanda diverse chose, comment j'étais arrivée ici, ce que j'avais vécu, si je voulais mourir, si je lui en voulais personnellement. Ce fut long, mais elle finit par demander ce qui lui tenait à coeur : pourquoi je l'avais remercié. Je répondus honnêtement à toutes ces questions, surtout la dernière. Ce fût son tour de sourire, elle soupira à nouveau et ce qu'elle dit à cet instant me bouleversa. Elle était heureuse de ne pas m'avoir tuée. Plus rien n'avait réellement de sens pour moi, pourquoi me parlait-elle ? Pourquoi était-elle heureuse ? Voulait-elle me faire souffrir davantage ? J'étais perdue et je ne pensais pas pouvoir l'être plus. Jusqu'à ce qu'elle me proposa alors d'être ma mère. Sous le choc, tout ce que je réussis à faire fut de lui demander de répéter. Calmement, elle sortit alors un mouchoir et essuya le sang qui coagulait sur ma joue avant de répéter lentement, en nous désignant d'un signe de main. "Would-You-Be-My-Child ?" Il se passa alors un moment, temps pour moi d'assimiler l'information. Je ne comprenais rien aux intentions de cette femme, absolument rien. Pourtant, je ne m'étais jamais sentis aussi en sécurité depuis des années. Elle m'avait frappée, encore et encore, la douleur continuant d'agiter mon corps de petit spasme et pourtant je la crus sans savoir pourquoi. Sans répondre à sa question et sans l'esquiver, je lui répondu simplement que j'aimerais continuer à discuter avec encore longtemps.

Elle me prit alors dans ses bras.

Plus tard, une fois débarrassé de mes chaînes, elle m'amena chez elle, loin de l'entrepôt dans lequel on se trouvait et elle me laissa manger à ma faim. Une fois le dîné terminé, elle m'annonça qu'elle fera de moi une femme et que je pouvais dormir ici autant que je le voulais puis elle me montra ma chambre. Je demeurais silencieuse, ne comprenant rien à la situation. Étais-je réellement sauver ? Je la remerciais encore une fois et elle me laissa seule dans la chambre. Il me fallut plusieurs jours avant de finalement retrouver mes esprits, jours pendant lesquelles elle eut la gentillesse de ne pas me brusquer. J'appris son nom : Fukiyo Akeda, ainsi qu'une information essentielle la concernant : elle déteste les hommes plus que tout. Aussi avait-elle sans doute eu l'intention initiale de me tuer et s'était rétracté en voyant un côté féminin en moi. C'est la conclusion a laquelle j'étais parvenue et qui me convient. Jamais je n'ai abordé ce sujet avec elle. Cela ne regardait qu'elle.

Je la voyais tous les soirs, elle était bavarde, mais parlait rarement d'elle. Elle ne s'intéressait visiblement qu'à moi : comment je me portais, si j'avais des difficultés quelconque ou même si j'avais besoin de quelque chose, tout cela lui importait. De mon côté, mes journées étaient quant-à-elles complètes, chargé de cours de japonais, d'anglais et d'autre matière que Akeda-sama jugé importante pour moi ainsi que de mes rendez-vous avec divers docteurs. Ce à quoi je m'abandonnais. Il ne fallut que quelques mois avant que je ne perde mon statut de mâle, cela allait vite. Très vite pour un rêve que je pensais ne jamais voir se réaliser, mais dès lors que je devins une femme Akeda-sama s'ouvrit davantage à moi. J'appris alors qu'elle tenait l'une des plus grandes compagnies cosmétiques du Japon, qu'elle avait toujours été déçue des hommes qui n'en voulait qu'à son physique ou son argent et qu'elle avait toujours rêvé d'avoir une fille. Je sais que je suis cette fille à ses yeux et rapidement elle devint la mère que j'avais rêvée d'avoir, celle qui m'encourage dans le rêve que j'avais formulé à mes 13ans. Elle était attentionné et douce avec moi, au point que j'en oublie ce qu'elle m'avait infligé lors de notre rencontre. C'est une mère aimante.

En à peine un an, j'étais devenue officiellement sa fille. Elle m'avait créé une identité de toute pièce, me donnant son nom de famille, le statut de femme tout en me laissant mon prénom d'origine. Je m'étais métamorphosé. Même si j'avais une apparence assez androgyne initialement, je me sentais devenir plus femme de jour en jour et plus que ça, je me sentais devenir sa fille. Bien que l'on ne soit pas du même sang, je me suis profondément attaché à elle. A titre d'exemple, il faut savoir que je suis quelqu'un qui n'hésite pas parler de sujet sensible, ce qui est très mal vu au Japon et pourtant elle ne m'en a jamais voulu, même quand je lui faisais honte en public. Quand on était en privé, elle en rigolait en disant que je devais avoir récupéré ça de là où elle m'avait trouvé, mais je suis persuadée qu'elle était heureuse de mon défaut. Pour elle, se doit être la preuve que je suis revenue de l'endroit où elle m'a trouvé, que je suis vivante.

Cela surprendra peut-être quelques-uns parmi vous, mais rapidement Akeda-sama devint la seule mère que j'ai eu à mes yeux. Pour moi, mes progeniteurs m'ont élevé en tant que garçon et abandonné lorsque je leur ai fait part de ce qu'il y a de plus précieux pour moi, alors que ma mère m'a accepté et guidé vers mon rêve. Aujourd'hui, j'aime cette femme plus que n'importe quelle autre au monde et n'ait qu'un regret: que la providence n'est pas faite de moi sa fille biologique. Je sais aussi qu'elle m'aime par dessus tout. Toutefois, j'aimerais finir ce que j'ai commencé le jour où j'ai demandé aux chirurgiens s'occupant de mes opérations de s'inspirait du visage de ma mère: je cherche à savoir s'il m'est possible d'être sa fille génétique. Cela peu paraître fou et ce l'ait sans doute, surtout en sachant qu'elle ne me l'a jamais demandé. Mais je veux savoir jusqu'où je peux devenir une femme, si l'on peut le devenir aussi génétiquement, mais aussi s'il m'ait possible d'inclure les gènes de ma chère mère dans mon génome. C'est pour cela j'ai décidé de m'installer sur l'île où règne les plus grands scientifique du monde: Togi.


Derrière l'écran

Prénom/Pseudo : Certains d'entre vous le connaisse déjà Lèche
Âge : 21ans
Fille ou garçon ? Devinez Slip
Passions : Jouer, rire, grandir !
Comment as-tu découvert le forum ? D'avant ? :3
Que penses-tu du forum ? En constante progression ? Very Happy  
Code:


© FICHE CRÉÉE PAR AMYLITH |  NESIS |  MEIYA ▬▬ Modifiée par Lou Ainsel
Messages : 44
Date d'inscription : 15/01/2017
Age : 21
Localisation : Sans doute en train de faire des calins à quelqu'un <3
Multi-Compte : Keith Hanger
Fiche de Présentation : Ma Fiche

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Aucune
Maître/Maîtresse: Aucun
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humaine - Neutre
Revenir en haut Aller en bas
(#) Dim 15 Jan - 22:47
Re-bienvenue ^^

Alors, j'ai besoin de quelques précisions. Tu parles d'opérations du visage, coudes et genoux. Pourquoi du coup ? Comme ce n'est pas nécessaire et en général pas fait dans un changement de sexe, je me demande pourquoi elle les as fait.

Et également, en devenant une femme, il n'a pas fait les opérations classiques ? Changement de sexe par exemple ?

Et sinon, y'a le tout dernier paragraphe qui nécessite des explications. Notamment cette phrase : " je cherche à savoir s'il m'est possible d'être sa fille génétique." Comment ça ?

Enfin voila, juste cela à expliquer et ce sera bon Wink
Messages : 2513
Date d'inscription : 11/03/2015
Age : 24
Multi-Compte : Sarika, Leah Aoife, Kazuko Yodo, Aureliane M. Zdzislawa, Kioko et Malika
Fiche de Présentation : Eileen, la chasseuse de primes
Fiche de Relation : Les liens d'une folle

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Aucune
Maître/Maîtresse: Esteban...Malheureusement...
Esclaves: Aïcha (PNJ) // Anastasia
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humaine - DW Tour


Défis Rp:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#) Dim 15 Jan - 23:30
Re-Merci Lèche

Oups, désolé, je pensais l'avoir ajouter. Ces opérations ont surtout pour but de lui faire ressembler à sa mère (qui n'est pas sa mère biologique) Embarassed

Elle a bien entendu fait les opérations classiques. J'avais essayé de laisser couler le sujet en espérant que cela tombe de source (sachant qu'il est clairement dis dans l'histoire qu'elle perd ses attributs de mâle). J’espérais pouvoir faire une description physique plus élégante sans alourdir sur les diverses opérations qu'elle a subit (mais ça s'avère plus difficile que je ne le pensais). Je comprend néanmoins le besoin d'ajouter cela à cette section, ce qui est chose faite. Slip

Concernant le passage "je cherche à savoir s'il m'est possible d'être sa fille génétique." Il faut y voir deux besoins. Premièrement elle souhaite devenir une fille génétiquement, ce qui sous entends passer de gènes XY à XX. Deuxièmement , elle souhaite partager un patrimoine génétique plus proche de celui de sa mère, comme les hybrides partagent leur patrimoine avec celui d'animaux. (Deux choses particulièrement ardue et théoriquement impossible car il ne s'agit pas ici d'un embryon, mais d'un adulte... Avec plein de cellule mère... De quoi  bien embêter ces pauvres scientifiques, ou de quoi leur récupérer des fonds. A chacun sa vision des choses :3)

Bref, les modifications ont été faites... Désolé, ma fiche est un peu brouillon Embarassed
Messages : 44
Date d'inscription : 15/01/2017
Age : 21
Localisation : Sans doute en train de faire des calins à quelqu'un <3
Multi-Compte : Keith Hanger
Fiche de Présentation : Ma Fiche

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Aucune
Maître/Maîtresse: Aucun
Esclaves: Aucun
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humaine - Neutre
Revenir en haut Aller en bas
(#) Lun 16 Jan - 11:52
Tout est bon ^^
Par contre, faut juste pas oublier que les scientifiques ont interdiction par Fumio en personne de faire de se servir d'humains comme cobaye. Donc, Andrea devra d'abord faire face à cette interdiction.
Après, il y a deux possibilités :

- Avoir l'autorisation par Fumio Benkei (propriétaire de l'ile, PNJ important)
- Passer outre et trouver un scientifique peu scrupuleux ou qui se fiche des ordres pour vouloir aider quelqu'un ou par intérêt scientifique (donc là, obligatoirement un Pj)

Si tu as des questions là dessus, n'hésites pas surtout ^^
Sinon :


Bienvenue ! Tu es validé(e) !


Bonjour/bonsoir,

Bienvenue sur Maître ou Neko, nous espérons que tu t'amuseras bien et nous te félicitons pour ta validation et ta fiche =3

Avant toute chose, nous te demandons de recenser ton avatar =>ici<=

Ainsi tu peux faire une demande d'hybride =>ici<=

Tu peux aussi faire une demande d'habitation pour que ton personnage ait sa maison =>ici<=

Tu peux aussi faire une demande de rp =>ici>=

Nous te conseillons également d'ouvrir une boite mail et d'acheter un téléphone ==> ici <==

Et pour finir, il ne te reste plus qu'à ouvrir ta boite aux lettres ==> ici <==
Amuse toi bien parmi nous =)

Messages : 2513
Date d'inscription : 11/03/2015
Age : 24
Multi-Compte : Sarika, Leah Aoife, Kazuko Yodo, Aureliane M. Zdzislawa, Kioko et Malika
Fiche de Présentation : Eileen, la chasseuse de primes
Fiche de Relation : Les liens d'une folle

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Aucune
Maître/Maîtresse: Esteban...Malheureusement...
Esclaves: Aïcha (PNJ) // Anastasia
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humaine - DW Tour


Défis Rp:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
(#)
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maître ou Neko ? :: Présentations :: Présentations des humains :: Validées-