Bienvenue à Togi! Cette merveilleuse île qui propose toutes sortes d'hybrides à la vente. Serez-vous le maître ou l'esclave? NC-18
 

Aureliane, chef de l'annexe au centre de dressage

 :: Présentations :: Présentations des humains :: Validées Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
(#) Ven 13 Jan - 17:12

Qui êtes vous?



Généralités

♠ Prénom : Aureliane Manouchka
♠ Nom : Zdzislawa
♠ Sexe : Féminin
♠ Âge : 36 ans
♠ Origine : Grèce
♠ Groupe : Rabatteurs
♠ Métier : Chef de l'annexe au centre de dressage
♠ État civil : Célibataire (auparavant fiancée)
♠ Statut financier : Moyen
♠ Orientation : Pansexuelle


Personnalité

Aureliane est une femme qui un caractère bien à elle. Pas forcément mauvaise ou trop bonne, elle oscille plutôt entre les deux. Elle sait parfaitement se montrer souriante, aimable et avenante, mais il ne faut pas pourtant la prendre pour une idiote.

Parfaitement capable de se défendre, si quelqu'un tente de lui marcher sur les pieds, elle saura hausser le ton. D'ailleurs, elle a tendance à être autoritaire et a absolument horreur qu'on lui désobéisse ! Ayant un poste de chef, elle dirige ses hommes d'une main de fer dans un gant de velour.
En général, elle va plutôt se montrer aimable et respectueuse envers eux, mais n'hésitera pas à sévir si besoin ! Et son autorité se fait clairement sentir dans ce genre de cas. Elle va se montrer glacial, toute douceur ayant disparu de son regard pour énoncer tout ce qui ne lui plaît pas.

D'ailleurs, elle a du mal à laisser ce côté de son caractère au vestiaire quand elle rentre chez elle. C'est pour cette raison qu'elle se retrouve souvent seule. Après tout, il n'y a pas beaucoup de personnes qui seraient prêtes à vivre une vie quasi-militaire !
Aussi bien au travail qu'à la maison, Aureliane a horreur du désordre. Pour elle, on ne peut bien travailler qu'uniquement dans un endroit sain et ordonné ! Ce qui vaut aussi pour simplement vivre. Une chaussette par terre et cela peut vite virer au drame.

Malgré tout, si on ne l'agace pas, elle se montre tout à fait adorable dans l'intimité. Romantique même s'il s'agit d'un compagnon ou d'une compagne de vie.
Avec les hybrides c'est différent. Arrivée depuis peu sur l’île, elle ne sait pas toujours comment réagir avec eux. Elle voit parfaitement ce qu'ils deviennent au centre de dressage et après auprès d'un humain. Il y a des chances qu'elle agisse avec un hybride, comme avec ses hommes, donc autoritaire pour cacher le fait qu'elle peut être un peu perdue face à eux.

D'ailleurs, elle a parfois du mal avec l'esclavagisme qui règne sur l’île, mais ne peut pas tolérer les actions violente des révolutionnaires ! Elle est donc à fond dans son travail même si elle ne sait pas toujours quoi faire quand elle voit les dressages en cours. Doit-elle réagir ou non ? Pour le moment, ce serait non, à moins de voir quelque chose de réellement choquant.


Apparence

Aureliane est une très belle femme dont les années passants n'ont pas eu d'effets jusque là. Elle présente un visage fin, sans aucune ride mais par contre, elle a une petite particularité, peu commune. En effet, elle a les yeux vairons. Celui de gauche est d'un magnifique bleu ciel alors que le droit possède une très belle couleur vert émeraude!D'ailleurs, elle en est particulièrement fière, adorant cette particularité. D'ailleurs, sous l’œil bleu s'est glissé un petit grain de beauté.

Son visage est encadré par une épaisse chevelure de couleur châtain, virant facilement au châtain clair, presque blond si elle prend trop le soleil. Elle les coupe régulièrement pour qu'ils arrivent toujours au niveau du menton, en un carré quelque peu...désordonné. Ébouriffé.
Une partie de ses cheveux est plus courte, s'arrêtant juste au-dessus de ses yeux en formant une épaisse frange bien droite et toujours bien entretenue.

Aureliane est plutôt grande, même pour une femme. Elle mesure un peu plus d'un mètre 80 et est plutôt fine. Elle ne présente d'ailleurs pas des formes exubérantes, plutôt dans la moyenne. Et d'ailleurs, au travail, elle ne cherche pas à les mettre en valeur. Elle porte la tenue fournie par les rabatteurs, ne cherchant surtout pas à avoir un décolleté profond avec sa chemise. Quelques rares fois, elle s'autorise à une jupe en allant au boulot mais c'est bien parce qu'il s'agit d'un travail plus calme que d'aller sur le terrain comme les autres groupes.
Dans le privé, par contre, elle se lâche un peu plus, n'hésitant pas à mettre en valeur ses formes, grâce à de belles robes ou des hauts très sympathiques.


Histoire

Aureliane est née en Grèce, il y a bien des années, dans une famille aux revenus très modestes. C'était une fratrie de seulement deux enfants et elle était la dernière, née par accident. Elle n'était pas du tout prévue car les parents n'avaient pas tellement les moyens d'en avoir un deuxième. Néanmoins, la mère de famille tomba enceinte et accueillit cet enfant avec une joie non dissimulée.

Aureliane avait 2 ans de moins que sa grande sœur. Et toutes les deux étaient vraiment proches. Elles passaient beaucoup de temps ensembles malgré leurs caractères totalement différents. Aureliane était un véritable garçon manqué, toujours à se bagarrer et à ennuyer les autres filles ou les garçons. Elle avait d'ailleurs uniquement des garçons en amis. Elle revenait toujours à la maison sale, couverte de bleue et les robes déchirées quand sa mère tentait de la féminiser.
Alors que sa grande sœur était plutôt une parfaite jeune fille bien éduquée, qui faisait attention à ce qu'elle faisait, mais pourtant n'hésitait pas parfois à suivre sa petite sœur dans ses délires.

A l'école, l'enfant n'avait pas forcément d'aussi bon résultats que sa sœur, mais elle réussissait toujours à passer à l'année suivante. Parfois de justesse. Mais elle ne s'en formalisait pas, elle préférait s'amuser. En grandissant, ses parents tentèrent de lui faire comprendre l'importance des études mais malgré leurs efforts, rien ne fonctionnait. Ils tournèrent alors tout leur espoir sur l'ainée qui cumulaient les bonnes notes et se dirigeaient vers de grandes études. Elle voulait devenir avocate.
Aureliane ne savait pas vraiment ce qu'elle voulait faire. Elle hésitait, il fallait que cela bouge au moins ! Alors une fois son diplôme similaire au bac en poche, elle commença à travailler alors que sa sœur continuait ses études.

Un jour, elle se paya des vacances à la capitale, à Athènes. Elle voulait souffler, loin de la pression de sa mère qui espérait la voir faire quelque chose même si elle était autonome. Âgée de 20 ans, elle profitait pleinement de sa vie. Et en faisant du tourisme, elle tomba sur une scène qui l'impressionna et lui donna un but.
Alors qu'elle s'achetait un petit sandwich dans une supérette, un groupe de cinq hommes entrèrent à l'intérieur et commencèrent à braquer la caissière. La pauvre femme était terrorisée et pleurait. Les clients étaient sommés de se coucher au sol et de ne pas bouger. Du coin de l’œil, allongée par terre, elle aperçut deux policiers qu'elle avait croisé. Ils achetaient aussi leur déjeuner et se trouvait au fond du magasin lors du cambriolage...Ils n'hésitèrent pas une seule seconde avant d'intervenir. Impressionnée par leur courage, elle les admira pendant toute l'action. Il y eut un échange de coup de feu, mais un seul policier fut touché, mais pas gravement. Les cambrioleurs par contre n'avaient pas prévu ceci et se retrouvaient avec plus de blessés.

Aureliane était à environ deux mètres des policiers et n'osaient pas bouger. Elle ne voulait pas se prendre une balle. Néanmoins, elle sut ce qu'elle voulait faire : être policière. Aider les citoyens. Rapidement, les cambrioleurs furent arrêtés pour ceux encore en état de tirer, grâce aux renforts et tout les clients durent faire leur déposition. La jeune femme passa surtout son temps à féliciter les deux policiers.

Une fois ses vacances finies, elle se renseigna sur ce qu'il fallait faire pour devenir policière. Il y avait des examens et une formation. Elle se lança alors, plus passionnée que jamais et étant pour une fois à fond. Il fallut passer l'examen deux fois pour entrer en formation. Conformément à ses choix, elle se retrouva à la capitale, et se donna à fond dans sa formation. Elle réussit à devenir une policière et en plusieurs années grimpa dans la hiérarchie. Elle était passionnée, déterminée et faisait toujours son métier avec zèle.
Désormais, il y avait bien une chose qu'elle détestait : l'injustice. Et le crime. Elle passait tout son temps à les combattre, quitte à y laisser sa vie personnelle en plan. Elle avait beau avoir un fiancé, elle passait que peu de temps avec lui...et il le lui reprochait sans cesse.

Seulement, vers ses 34 ans, elle commença à se lasser. Malgré ses efforts, malgré ceux de ses collègues, le crime continuait encore et toujours. Et puis, elle avait besoin de renouveau dans sa vie professionnelle. Elle chercha alors une reconversion dans le genre. Dans le même temps, elle entendit parler de Togi par sa grande sœur qui semblait passionnée par ce qu'elle appelait, des hybrides.
Après réflexion, quoi de mieux qu'un nouveau pays, un nouveau lieu de vie et une nouvelle espèce pour casser la routine ?

A nouveau passionnée par quelque chose, elle fit de son mieux pour apprendre le japonais. Elle n'avait jamais été très douée dans les études, après tout, sa meilleur moyenne, c'était le sport...Et les moins bonnes, les langues ! Mais elle voulait y arriver. Sa chère sœur lui informa de son choix d'y aller également, résultat, elles apprirent ensemble la langue. L’aîné était plus douée dans les langues alors elle rattrapa vite son retard et partit même en première jusqu'à Togi.
Aureliane l'avait convaincu de ne pas l'attendre. De son côté, elle voulait perfectionner son japonais le temps de régler ses soucis avec sa demande de mutation. Car en effet, son supérieur n'était pas ravi de ce choix. Il finit par accepter bien malgré lui.

Elle avait 35 ans bien passé quand elle déménagea à Togi, abandonnant son ancienne vie sans remord, même son fiancé. Elle vécut un moment chez sa sœur, le temps de se faire sa place, de s'habituer à l'endroit et de se prendre son appartement. C'est en apprenant à vivre à Togi qu'elle entendit parler des rabatteurs. Elle était bien passée par leur QG comme l'ordonnait la nouvelle règle, mais c'est en les voyant en pleine action qu'elle comprit vraiment leur utilité. Ils arrêtèrent sous ses yeux, un hybride qui s'était montré plutôt violent face à un humain. Et d'après leurs dires, il s'agissait d'un révolutionnaire. Le premier qu'elle vit.
En peu de temps, elle prit sa décision. Elle voulait les rejoindre, combattre les révolutionnaires et leurs idées de fous. Par la même occasion, elle en profita pour tout apprendre sur les révolutionnaires et les rabatteurs. Une histoire passionnante mais teintée de tristesse.

Elle réussit à entrer dans leurs rangs sans trop de difficulté. Son passif dans la police d'Athènes l'aidait bien. Et au vu de son rang, on lui confia une place dans la hiérarchie, une bonne place. Elle devait gérer une équipe qui travaillait au centre de dressage. Elle allait gérer l'annexe au centre et elle était ravie de ce nouveau plan de carrière.
Aujourd'hui, cela fait seulement 2 mois qu'elle a pris cette fonction, et a parfois du mal à prendre ses marques. Après tout, c'était une toute nouvelle vie où elle faisait face à la cruauté des hommes sur les hybrides. D'ailleurs, elle rencontra plus d'une fois Vladimir Gribov. Il reste poli mais elle ne sait pas si elle peut lui faire confiance. Elle se méfie tout en restant polie. Pour le moment, elle observe tout ce qui se passe au centre, cherchant de potentiels révolutionnaires dans ceux qui y étaient apportés. Elle restait dans ses fonctions, ne débordant pas car il s'agissait d'un nouveau job...et que les dresseurs ne semblaient pas particulièrement aimable. Et puis, elle devait s'habituer à cette situation.


Derrière l'écran

Prénom/Pseudo : Eileen
Âge : 23 ans
Fille ou garçon ? Fille
Passions :
Comment as-tu découvert le forum ?
Que penses-tu du forum ?
Autres : Voir la fiche d'Eileen pour tout les détails
Code:


© FICHE CRÉÉE PAR AMYLITH |  NESIS |  MEIYA ▬▬ Modifiée par Lou Ainsel
Messages : 66
Date d'inscription : 15/04/2016
Age : 24
Multi-Compte : Eileen L. Allannah, Sarika, Leah Aoife, Kazuko Yodo, Kioko et Malika
Fiche de Présentation : Ma Fiche

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides):
Maître/Maîtresse:
Esclaves: Sabanto
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humaine - Rabatteuse
Revenir en haut Aller en bas
(#) Sam 14 Jan - 16:01

Bienvenue ! Tu es validé(e) !


Bonjour/bonsoir,

Bienvenue sur Maître ou Neko, nous espérons que tu t'amuseras bien et nous te félicitons pour ta validation et ta fiche =3

Avant toute chose, nous te demandons de recenser ton avatar =>ici<=

Tu dois aussi recenser ton DC =>ici<=

Ainsi tu peux faire une demande d'hybride =>ici<=

Tu peux aussi faire une demande d'habitation pour que ton personnage ait sa maison =>ici<=

Tu peux aussi faire une demande de rp =>ici>=

Nous te conseillons également d'ouvrir une boite mail et d'acheter un téléphone ==> ici <==

Et pour finir, il ne te reste plus qu'à ouvrir ta boite aux lettres ==> ici <==
Amuse toi bien parmi nous =)

Messages : 2513
Date d'inscription : 11/03/2015
Age : 24
Multi-Compte : Sarika, Leah Aoife, Kazuko Yodo, Aureliane M. Zdzislawa, Kioko et Malika
Fiche de Présentation : Eileen, la chasseuse de primes
Fiche de Relation : Les liens d'une folle

Feuille de personnage
Race (pour les hybrides): Aucune
Maître/Maîtresse: Esteban...Malheureusement...
Esclaves: Aïcha (PNJ) // Anastasia
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humaine - DW Tour


Défis Rp:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maître ou Neko ? :: Présentations :: Présentations des humains :: Validées-